Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Kabbale de la Genèse

cain-and-abel

Caïn (mental) tue Abel (âme)

«Quand Caïn a tué Abel, Adam s’est séparé de sa femme et a cohabité avec deux élémentaires féminins, et de ses rapports avec elles a été engendré une grande et nombreuse progéniture de démons et d’élémentaires qui apparaissent la nuit sous des formes attrayantes et donnent ainsi naissance à une progéniture comme eux. Dans l’Écriture, ils sont appelés «les plaies des enfants d’Adam». Bien qu’humains en apparence, ils sont dépourvus de poils et c’est d’eux que parlent les Écritures: «Je serai son père, et il sera mon fils, mais s’il commet l’iniquité, je le châtierai avec la verge des gens, et avec le rayures des enfants d’Adam.» (2 Samuel 7: 14), ils [les démons] visitent les hommes et les femmes semblables.» – Zohar

Le mot Alchimie signifie «chimie d’Allah». L’Alchimie est donc une science Arabe très connue au Moyen Age. Les Égyptiens étaient des Alchimistes. Moïse a appris cette très ancienne science de l’Alchimie en Égypte. C’est pourquoi nous déclarons que le livre de la Genèse – que nous citons toujours – est un livre d’Alchimie.

Nous avons expliqué dans de nombreuses conférences le mystère d’Adam et Eve, Caïn et Abel; chacun d’eux renferme un mystère Alchimique. Ceux-ci ont été expliqués aux initiés, c’est-à-dire aux néophytes qui étaient intéressés par une transformation psychologique au moyen de la science de l’Alchimie. Malheureusement, le livre de la Genèse et toute la Bible ont été répandus partout dans le monde sans enseigner la signification des mythes écrits dans ses pages; c’est pourquoi nous, les Gnostiques, expliquons maintenant le mythe ou la mythologie Hébraïque, afin que nous puissions comprendre le sens de tous ces mystères bibliques.

Adam et Eve sont deux archétypes qui peuvent être développés en chacun de nous. Ils se rapportent à de nombreux éléments physiques et psychologiques que nous portons tous à l’intérieur. Physiquement, nous affirmons qu’Adam se réfère au système nerveux central, qui est le cerveau et la moelle épinière. Nous avons déclaré que le cerveau et la moelle épinière flottent dans ce qu’on appelle le liquide céphalo-rachidien. Ce fluide est cette eau supérieure que le livre de la Genèse appelle שמים Schamayim. Le mot מים Mayim signifie eau et la lettre ש Shin est feu alors quand nous disons שמים Schamayim nous suggérons l’eau ardente et en effet, nous avons tous cette eau ardente dans le fluide qui soutient le cerveau et la moelle. Nous avons également déclaré que notre organisme physique a un autre fluide qui se trouve dans la prostate de l’homme et dans l’utérus de la femme. Cet autre fluide est le fluide sexuel (lunaire) car le fluide sexuel solaire est le liquide céphalo-rachidien du système nerveux central. Donc Eve ou comme il est écrit en Hébreu «Chavah» est précisément ce fluide que nous avons dans nos organes sexuels. Par conséquent, quand nous parlons d’Adam et Eve, nous parlons de ces deux fluides ou deux systèmes que tout le monde porte dans leur corps. Ce sont les deux principaux fluides: l’un en-dessous du firmament et l’autre au-dessus du firmament.

adam-and-eve

Le mot Adam en Hébreu est écrit avec trois lettres אדם. Le premier est א Aleph (la lettre A en Français) qui est un symbole de l’air et c’est pourquoi Aleph est la première lettre car, en effet, l’air d’Aleph est le souffle de vie de Dieu que nous avons tous. Ce souffle entre par les narines et c’est pourquoi Aleph entre par la tête. Sans air, nous ne pouvons pas être en vie. Maintenant, si nous visualisons le fœtus dans ses premières semaines de vie, nous verrons qu’il a la forme d’une ligne horizontale et d’une ligne verticale. L’horizontale au sommet est le cerveau et la verticale est la moelle épinière, la colonne vertébrale, qui en Hébreu fait la forme de la lettre ד Daleth. La lettre Daleth dans le mot Adam se réfère à la physicalité qui commence avec la forme de ce fœtus parce que la lettre Daleth a cette forme en Hébreu : ligne horizontale et ligne verticale. Le fœtus se développe avec le temps en corps que nous avons en ce moment. C’est pourquoi, lorsque nous parlons de la lettre Daleth, nous désignons le corps physique, qu’il soit masculin ou féminin. La dernière lettre du mot Adam, est la lettre ם Mem car en Hébreu on n’écrit pas avec des voyelles, seulement des consonnes. Alors Adam est écrit avec trois lettres et nous répétons, le troisième est la lettre Mem (M en Français) qui symbolise l’eau. En synthèse, le mot Adam fait référence à l’air, au corps physique et aux fluides contenus dans le corps. Rappelez-vous qu’il est indiqué que le corps physique est plus ou moins 70% de fluides; c’est Adam, physiquement parlant.

Dans l’Arbre de Vie, la lettre Mem se rapporte toujours à l’eau. Elle se rapporte aux fluides de Yesod et de Tiphereth (respectivement le sexe et le cœur) qui sont les deux principaux sephiroth dans le pilier central, sous le premier triangle, que nous étudions toujours en relation avec la Genèse. L’Arbre de Vie est formé par les dix sephiroth ou sphères. Dans le pilier central se trouve également la mystérieuse onzième sephirah Daath qui signifie connaissance.

kabbalah-the-tree-of-life

Donc, la lettre Mem du mot Adam se réfère à ces deux fluides, le fluide céphalo-rachidien et le fluide sexuel dans la prostate ou l’utérus. Donc, en soi, Adam est une entité androgyne. Androgyne est un mot enraciné en Grec qui dérive de «andros» qui signifie homme et «gyne» qui signifie femme. Quand nous disons androgyne, nous voulons dire homme/femme. La Bible déclare:

«Donc Elohim créa Adam à son image, à l’image d’Elohim il le créa; homme et femme il les créa.» – Genèse 1: 27

Andros, l’aspect masculin ou l’aspect positif de cette force sexuelle, est situé dans le liquide céphalo-rachidien, alors que le gyne, l’aspect féminin, est les organes génitaux ou les organes sexuels que ce soit chez un homme ou chez une femme. Donc, quand nous nous référons à l’organe sexuel, nous disons elle ou gyne qui se réfère à Eve, l’aspect féminin. Quand nous nous référons au cerveau c’est andros, c’est Adam. Comme nous observons le développement du fœtus dans l’utérus de la mère, au début nous ne réalisons pas si le fœtus va être un homme ou une femme. Petit à petit, dans son évolution, apparaît le développement du sexe du fœtus. La première chose que nous voyons est le cerveau et la moelle épinière (le Daleth d’Adam). Ensuite, à travers l’évolution du fœtus, Chavah ou Eve (qui est gyne) les organes génitaux, l’organe sexuel apparaît. Ainsi, dans l’utérus de toute femme, la nature récapitule ou répète les événements planétaires ou cosmiques de l’évolution de la race.

En ce qui concerne l’évolution, nous avons déclaré qu’en Lémurie (un continent qui existait dans l’océan Pacifique il y a des milliers d’années) existait une humanité qui était androgyne; nous en avons parlé dans les conférences précédentes. Les Lémuriens étaient hommes/femmes, deux polarités dans un corps physique. Mais, avec le temps, ils ont été divisés en deux sexes; la preuve en est dans le ventre de toute mère, où la première chose que nous voyons est le fœtus dont nous ne pouvons déterminer s’il est masculin ou féminin mais avec le temps nous voyons l’organe sexuel qui apparaît comme un développement de cet archétype (archétype physique ou modèle qu’il prend à partir du speratozoïde et de l’ovule).

Donc, si nous analysons cela, nous voyons que réellement, l’organe sexuel et toutes les différentes parties du corps émergent peu à peu de ce merveilleux liquide céphalo-rachidien où le cerveau et la moelle épinière flottent. Ainsi, c’est ce que la Bible déclare, que d’Adam (cerveau et moelle épinière) a émergé Eve, l’organe sexuel. Nous devons étudier la Genèse de ce point de vue: Eve, en effet, est l’organe sexuel qui émerge du cerveau et de la moelle épinière ou Adam, qui est androgyne. Cette émergence génitale s’est produite dans le passé à travers l’évolution, mais, nous le répétons, une femme enceinte récapitule tout ce processus évolutif dans son utérus. C’est ainsi que nous apprenons de la nature. Ainsi, après la division des sexes, le corps masculin était aussi appelé Adam et la femme était appelée Eve. Ainsi, le symbole d’Adam et Eve est également appliqué aux deux sexes. L’homme est Adam et la femme est Eve, cependant, alchimiquement notre cerveau est Adam et notre sexe est Eve, ce sont précisément les deux significations physiques profondes d’Adam et Eve.

Maintenant, si nous prenons le symbole de l’Arbre de Vie en référence à Adam, nous nommons les six sephiroth sous le premier triangle, à savoir: Chesed, Geburah, Tiphereth, Netzach, Hod et Yesod. Dans le livre du Zohar, ils s’appellent Zeir Anpin, qui est Adam, mais cela se réfère à l’Adam psychologique ou nous pourrions dire Adam l’Esprit. L’Adam qui est à l’intérieur, pas physique. La dixième sephirah depuis le haut, sur l’Arbre de Vie s’appelle Malkuth et représente le corps physique que nous appelons Chavah; Eve. Comprenez vous? Donc, quand nous parlons d’Adam et Eve, nous disons, Adam mon Esprit et Eve ma physicalité.

Donc, quand nous lisons la Bible et que nous ne savons pas de quelle manière la Bible se réfère à ces deux archétypes, nous nous perdons parce qu’ils vont plus loin, psychologiquement parlant, spirituellement parlant. Ici, nous en touchons simplement la base. Par conséquent, Caïn et Abel, les deux enfants d’Adam et Eve, évidemment, se réfèrent à d’autres développements à l’intérieur de nous à l’intérieur de chaque aspect d’Adam et Eve. C’est pourquoi nous les Gnostiques, quand nous nous référons à Caïn et Abel ou Adam et Eve, nous parlons à différents niveaux, de différentes manières, et nous avons besoin de beaucoup d’intuition pour ne pas nous perdre. Sinon, nous ne comprendrons pas le mythe parce que le mythe est comme un coffre qui cache beaucoup de vérités que nous devons découvrir; de plus, toute vérité est cachée dans les lettres Hébraïques que nous avons déjà expliqué. Nous avons donné vingt-deux conférences liées à chaque lettre de l’alphabet Hébreu. Donc, lorsque nous lisons la Bible, nous devons également connaître la signification des lettres, afin de connaître les aspects de cette œuvre Alchimique, qui s’appelle la Genèse. Comme nous l’avons dit dans la dernière conférence, Caïn – le mot קין est Hébreu et signifie nid; Abel הבל signifie souffle et doit être appliqué à notre propre physicalité, à notre propre psychologie

Krumm-Heller a déclaré: «Les Sethiens ont adoré la Grande Lumière et ont dit que le Soleil dans ses émanations forme un nid en nous. Cela constitue le serpent». Les Sethiens étaient ceux qui suivaient la sagesse liée à Seth, le troisième fils d’Adam et Eve. Donc, les Sethiens ont déclaré que le Soleil dans ses émanations forme un nid en nous. Nid en Hébreu est קין Caïn, ainsi, קין Cain constitue le serpent. Abel הבל signifie souffle… d’un autre serpent. Rappelez-vous que nous avons le souffle, le souffle de la vie à l’intérieur de nous. Ce sont les deux polarités en Alchimie, Caïn et Abel, que nous devons apprendre à différents niveaux. Ils sont tous les deux à l’intérieur de nous. Évidemment, Caïn et Abel et tout ce qui est écrit dans la Genèse, souligne également l’évolution des races de cette planète (nous en avons parlé dans d’autres conférences). Maintenant, nous entrons directement dans notre propre physicalité et psychologie, afin que nous puissions comprendre que le livre de la Genèse est un guide pour ceux qui veulent effectuer une transformation à travers la science de l’Alchimie ; la chimie d’Allah. Allah est Dieu en Arabe, en Hébreu Ellah est Déesse et Dieu est El. Ils sont similaires. En Espagnol, Dieu est Dios, en Latin Deus et Dieu en Français. L’Alchimie est donc la chimie d’Allah, c’est-à-dire la transformation de tous ces archétypes et forces que nous avons à l’intérieur de nous, afin de faire de nous un être humain à l’image de Dieu. Avec cela, nous affirmons que nous ne sommes pas des êtres humains. Nous avons la forme, la forme physique mais psychologiquement parlant, alchimiquement parlant, spirituellement parlant, nous ne sommes pas des êtres humains. Nous pouvons l’être si nous travaillons, alors faisons cette déclaration très claire parce que nous sommes en désaccord avec toutes ces sectes ou religions conventionnelles qui déclarent que toute cette planète est peuplée par des êtres humains. Non, nous sommes des humanoïdes qui ont la forme d’un être humain; nous connaissons l’être humain, c’est pourquoi nous avons déclaré que nous avons la même forme mais intérieurment nous sommes différents.

Ainsi, quand nous parlons du serpent, le mot Hébreu נחש Nahash vient dans mon esprit, puisque, c’est ainsi que nous disons serpent en Hébreu : נחש Nahash. L’Hébreu est écrit de droite à gauche. Ainsi, de l’Hébreu נחש Nachash vient le mot Nahasheniens ou comme ils sont appelés les Naaséniens, un groupe Gnostique ancien. Ainsi, le mot Naasenien vient de Nahash. Les Naaséniens ont été appelés en Grec Ophites ou Orphiens (d’ophis qui en Grec signifie serpent). Ainsi, les Ophites, les Orphéens ou les Ophites et les Naaséniens sont les mêmes Caïnites et Sethiens qui adoraient le serpent. Maintenant, quand nous parlons du serpent, nous devons comprendre qu’il y a trois serpents auxquels nous nous référons alchimiquement en raison du fait que le feu ou l’énergie qui circule dans notre organisme le fait de manière serpentine. Cette manière serpentine est ce dont parle la Genèse, mais pas seulement la Bible, mais d’autres livres sacrés d’autres religions. Nous nous référons à la Genèse, parce que la Genèse parle du serpent et nous avons dit que Caïn est ce nid que le soleil fait avec ses radiations dans notre physicalité et qui constitue le serpent. Maintenant, afin de mieux comprendre ce mystère de נחש Nahash, le serpent, nous devons aller dans le Caducée de Mercure.

hermes3

Le Caducée de Mercure se compose de deux serpents autour du caducée, représentés par la lettre Chet de נחש Nahash. Dans l’Antiquité, le bâton ou caducée était un autre serpent, les trois faisaient la forme de la lettre Hébraïque Shin qui possède trois têtes ou mèches. C’est pourquoi le mot נחש Nahash se termine par Shin, qui est un symbole de feu. Quand nous nommons la lettre Shin, nous comprenons qu’elle représente le feu. Lorsque nous nous référons au feu, nous nous référons aux deux polarités, le feu masculin et le feu féminin. En Hébreu, feu est écrit avec deux lettres: la lettre Aleph qui symbolise l’air et la lettre Shin qui symbolise le feu. Cela s’épelle «Ish» en Hébreu, qui signifie feu, mais si vous placez la lettre Yod (Yod symbolise le cerveau) du saint nom de Dieu : Yod Hei Vav Hei auquel nous nous référons toujours et alors il dit, «Ish». Il pointe vers ce feu qui se trouve dans le liquide céphalo-rachidien. Ish en Hébreu signifie homme, masculin, mais si vous voulez nommer le feu féminin situé dans l’organe sexuel, qui est toujours symbolisé par la lettre Hei de Yod Hei Vav Hei (le nom sacré de Dieu), alors vous écrivez à nouveau le nom feu: Aleph, Shin et mettez à la fin la lettre Hei et vous lisez Isha qui est traduit en Hébreu par femme mais c’est l’aspect féminin. Le premier feu contient l’homme. Le deuxième feu contient la femme, Hei. Donc quand nous parlons du feu masculin et du feu féminin, nous parlons alchimiquement d’Ish et d’Isha et c’est pourquoi en Hébreu, Adam est traduit par homme et ainsi que Ish, et Isha en tant que femme. Si vous ne le savez pas quand vous faites une traduction de la Bible en Français, vous traduisez cela en tant qu’homme et femme mais cela implique réellement l’aspect masculin et féminin du feu. C’est une déclaration Alchimique, mais comment les traducteurs le savent-ils et l’écrivent-ils? Cela dit homme mais cela se réfère au feu masculin mais quand il est traduit cela ne dit pas cela, cela dit simplement Ish / Isha. Seuls ceux qui connaissent l’Alchimie savent ce qu’ils lisent.

Maintenant, nous obtenons d’autres traductions de la Bible qui ne sont pas exactes parce qu’elles ne connaissent pas les mystères. Maintenant, il y a un autre mystère ici, très simple mais seulement quand vous connaissez cet élément basique, vous le voyez clairement sinon vous ne le voyez pas. L’homme dans le livre de la Genèse a été créé au sixième jour. Quand vous lisez le livre de la Genèse, le sixième jour est quand Elohim a dit créons l’homme à notre propre image, selon notre propre ressemblance et il les a créés homme/femme, androgyne, comme nous l’expliquons. Le sixième jour est révélé lorsque nous étudions les vingt-deux lettres de l’alphabet Hébreu. Quelle est la sixième lettre? La sixième lettre est la lettre Vav, qui est ici, une simple ligne verticale. Nous avons toujours déclaré que Vav se rapporte à la moelle épinière. Alors quand nous avons dit le cerveau et la moelle épinière nous avons dit, «Yod Vav» parce que quand nous appelons le nom de Dieu qui est Yod Hei Vav Hei (traduit comme Jehovah) nous avons dit Yod est le phallus, Hei est l’utérus, Vav est l’homme, Hei est la femme et c’est le sens des quatre lettres du nom de Dieu, c’est un nom androgyne qui contient les deux polarités en-haut et en-bas, alchimiquement parlant mais si vous ne connaissez pas l’Alchimie, vous vous perdez. C’est pourquoi Yod est le phallus, Hei est l’utérus, Vav est l’homme et Hei est la femme, donc quand nous prenons les deux parties masculines de ce nom qui sont Yod et Vav, nous formons le cerveau et la moelle épinière et c’est pourquoi nous disons que la lettre Daleth est un Yod et un Vav ensemble, l’union de deux lettres pour former le système nerveux central. Donc, quand nous nous référons à l’homme, Kabbalistiquement parlant, nous nous référons à la lettre Vav toujours. Quand nous nous référons à l’homme, la lettre Vav, le six, pourquoi? Eh bien, parce que la sixième lettre, l’homme a été créé au sixième jour. C’est très claire là. Cela implique d’autres mystères aussi. Et la femme, quelle lettre est la femme? Eh bien, la femme est la lettre Zayin qui est similaire. Vous voyez le Zayin est une autre ligne verticale avec un autre Yod au sommet. La différence est que la ligne verticale de la lettre Vav est tirée du côté droit de la lettre Iod, tandis que la ligne verticale de la lettre Zain est tirée du milieu de la lettre Iod ; c’est la seule différence. Quand vous voyez les lettres Hébraïques, vous devez faire très attention de ne pas confondre la lettre Vav avec la lettre Zayin. La lettre Zayin est la septième lettre, Vav est la sixième. Eh bien, quand la femme a-t-elle été créée? Si vous lisez la Bible, elle a été créée le septième jour, simple. Donc, la femme est la septième. Donc, quand nous dessinons ces deux lettres, quand nous les joignons ensemble, alors nous faisons la forme d’une autre lettre, qui s’appelle Chet. Ainsi, la lettre Chet est l’union de Vav et Zayin et cette lettre signifie vie. Alchimiquement c’est très simple: l’union des deux polarités de l’homme et de la femme, c’est-à-dire le spatozoïde et l’ovule (représentés par la lettre Nun de Nahash), fait la vie et c’est pourquoi le mot vie en Hébreu est écrit avec Chet et c’est pourquoi la lettre Yod est au-dessus de la lettre Zayin et au-dessus de la lettre Vav. Les deux homme/femme l’ont. Donc, c’est ce qui est la vie ou vies en Hébreu. Donc, quand nous disons vie, nous unissons deux forces, non seulement à l’extérieur physiquement mais aussi intérieurement parce que la lettre Vav et la lettre Zayin sont les deux serpents du Caducée de Mercure qui s’enroulent dans la colonne vertébrale de tout le monde.

Donc le serpent de la droite du Caducée de Mercure est le Vav et il est appelé bien (Ob en Hébreu) et la lettre Zayin est le serpent gauche du Caducée de Mercure et il est appelé mal (Ra en Hébreu) mais les mots bien et mal sont réellement des mots très vicieux que tout le monde utilise de la mauvaise façon. Mieux vaut les appeler pur et impur ou vrai et faux à l’intérieur de nous, que nous soyons un homme ou une femme et rappelons-nous que nous avons dit que le corps physique est l’aspect féminin de notre Esprit. Donc quand nous parlons de l’Esprit, c’est le positif et le physique, le négatif. Donc, en d’autres termes, nous sommes physiquement négatif ou mal et ainsi vous voyez les différents aspects, symboles. Maintenant, l’explication de ceci est quoi? Dans la Bible est caché tout le mystère. Ce graphique que nous plaçons toujours là, afin de vous enseigner les dix sephiroth, s’appelle l’Arbre de Vie mais en réalité la bonne traduction de ceci devrait être l’arbre des vivants ou des vies, pluriel. Comment écrit-on vivants ou vies ou ce que la Bible traduit comme vie (la mauvaise traduction)? Vie est la lettre Chet, la lettre Yod deux fois (qui implique bien entendu les deux Yods, l’homme et la femme) et la lettre Mem à la fin: Chayim-vivant. Et cela implique le côté droit de l’Arbre de Vie parce que la lettre Mem se termine toujours par la sephirah Yesod qui signifie fondement, se termine dans les organes sexuels. Les eaux que nous avons dans les organes sexuels sont précisément la source de la vie, Chayim. Quand nous parlons de l’Arbre de Vie, nous parlons de toutes les forces qui sont à l’intérieur, dans d’autres dimensions qui viennent des eaux de la vie, des eaux sexuelles que l’homme et la femme ont en eux-mêmes, dans leur propre Chayim. L’Arbre de Vie ou «Otz Chayim» est précisément le cerveau et la moelle épinière car le Mem, l’eau, finit toujours par Yesod. C’est pourquoi Jésus de Nazareth a dit dans la Bible:

«N’avez-vous pas lu ce qui vous a été dit par Dieu, disant: Je suis le Dieu d’Abraham, et le Dieu d’Isaac, et le Dieu de Jacob? Dieu n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants.» – Matthieu 22: 31, 32

Christ est le Fils de שדי אל חי, le Dieu vivant tout-puissant, qui est le Dieu de Yesod, le fondement de tous les Sephiroth au-dessus et en-dessous qui forment l’Arbre de Vie עץ חיים Otz Chaim; en bas, dans Malkuth, il n’y a pas de vivants mais des morts. C’est facile à voir, quand vous savez que la lettre Mem de Malkuth est ouverte à מות Muth – la mort; mais, le Mem final, ferme, se termine dans Yesod, il ne descend pas plus bas. Si vous étudiez l’alphabet Hébreu, vous saurez qu’il y a cinq lettres appelées sophites ou finales, qui sont écrites à la fin de n’importe quel mot. La lettre Mem en fait partie. La lettre Mem sophite ou finale est un carré; cependant, les autres lettres qui s’appellent sophite ou finale sont écrites avec une ligne droite vers le bas dans Klipoth. La lettre Nun par exemple est faite comme ceci, deux petites lignes horizontales et une verticale unie mais quand vous écrivez Nun final, vous écrivez seulement une horizontale et une verticale jusqu’à Klipoth, qui est l’enfer dans l’Arbre de Vie. De même pour les autres lettres et les trois autres finales, à l’exception de la lettre Mem qui ne descend pas parce que c’est Chayim, l’Arbre de Vie. C’est pourquoi je répète, Jésus a dit: «Dieu n’est pas le Dieu des morts, mais des vivants.» Nous, ici, dans Malkuth sont les morts mais dans Yesod nous pouvons devenir les vivants. Maintenant, qui sait pourquoi sommes-nous les morts et pourquoi nous ne sommes pas les vivants?

«Qui [מי Mi] connaît l’esprit d’Adam, qu’il monte, et l’esprit de בה-מות Behemoth, qu’il descend vers la terre [Malkuth].» Ecclésiaste 3: 21

Malkuth מלכות contient aussi bien le mot בה-מות Behemoth que le mot מות Muth-mort. La lettre Tav qui est la dernière lettre de l’alphabet Hébreu est à la fin de מות Muth, בהמות Behemoth et Malkuth מלכות, le corps physique. Dans le mot מות Muth, Tav (la croix) est la seule lettre qui reste avec Mem (eau) et Vav (la colonne vertébrale) quand nous tombons dans le péché. La lettre Tav a la forme d’une croix dans l’alphabet Hébreu ancien. Tav en tant que symbole cache le mystère de la croix ou le croisement des deux forces Adam et Eve à travers l’Alchimie, Tav est la porte du salut, c’est pourquoi Muth et Malkuth est écrit avec Tav à la fin. Il y a un autre mot qui est écrit avec Tav à la fin, qui est חיות Chayoth, qui écrit commence avec la lettre Chet qui symbolise l’homme et la femme unis. La lettre Iod suit Chet. Iod symbolise le cerveau, et la lettre suivante est Vav qui symbolise la moelle épinière et à la fin se trouve la lettre Tav. Mais qu’est-ce que חיות Chayoth? Chayoth חיות signifie animaux, brutes, bêtes, mieux dit, בה-מות Behemoth, qui est un terme qui nous est appliqué.

«Et Jehovah Elohim prit Adam, et le mit dans [Yesod] le jardin d’Eden pour l’habiller et le garder. Et Jehovah Elohim a commandé Adam, en disant de tous les arbres du jardin tu pourras manger: Mais de l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal, tu ne mangeras pas [comme behemah]: car le jour où tu en mangeras [comme tout בה-מות Behemoth] – tu לכ – mourra מות – sûrement.»

Alors Kabbalistiquement, Alchimiquement parlant nous ne sommes pas חיים Chayim mais חיות Chayoth ou בה-מות Behemoth, qui se réfère au côté gauche de l’Arbre de Vie qui descend dans Malkuth et Klipoth. C’est pourquoi nous parlons aussi du côté gauche de l’arbre du bien et du mal; le côté gauche peut monter ou descendre, cela dépend de notre comportement sexuel. Maintenant, le gauche comme nous l’avons dit est Zayin, c’est cet aspect féminin en nous lié à l’organe sexuel parce que l’énergie que nous utilisons pour la procréation est l’énergie sexuelle liée à l’organe sexuel. Nous pouvons expulser l’énergie sexuelle pour créer comme חיות Chayoth, les bêtes ou la sublimer pour créer comme חיים Chayim les vivants, les anges. Donc, c’est pourquoi il est écrit:

«Et tu diras à ce peuple [de Malkuth]: Ainsi parle Jehovah. Voici, je mets devant vous le chemin de la vie et le chemin de la mort.» Jérémie 21: 8

Le chemin de la mort est Klipoth. Vous pouvez utiliser votre force sexuelle de votre Chavah, votre Eve, votre force féminine, votre fluide, votre semen pour créer comme des bêtes ou pour créer comme des êtres humains, comme les anges le font à travers l’Alchimie. Nous n’avons pas besoin de vous apprendre comment créer comme des bêtes car nous avons tous été créés de cette manière. Peu importe que nous soyons des religieux très croyants, des Musulmans très religieux, des Chrétiens ou des Tibétains, ou qu’importe la religion que nous suivions, la vérité est que nous avons tous été créés comme des bêtes parce que de la même manière que la bête, l’animal, les animaux irrationnels effectuent l’acte sexuel (qui culmine avec l’orgasme) est la même manière que nous avons été conçus. Il n’y a pas de différence. Nous sommes Chayoth pas Chaim. Ainsi, Jérémie pointe vers les deux aspects alchimiques ou ces deux mystères dont nous devons apprendre à saisir les enseignements, la sagesse cachée dans Caïn et Abel, deux polarités alchimiques.

Les Séthiens ou les Naaséniens étaient au courant de cela. On nous donne juste les bases mais nous devons apprendre le reste à travers ce que nous avons à l’intérieur. Maintenant, vous comprendrez pourquoi le mot Nahash se rapporte au serpent, si vous vous souvenez que Nahash est écrit avec Nun au début et avec la lettre Chet au milieu et la lettre Shin à la fin, נחש Nahash. Nous savons que les trois lettres: Shin symbolise le feu, la lettre Chet est la dualité – homme et femme – et la lettre Nun est le spermatozoïde ou l’ovule. La lettre Nun symbolise aussi poissons en Araméens. C’est ce que Nun signifie, poisson et c’est pourquoi dans la Bible il y a un livre qui s’appelle le Livre de Joshua, le fils de Nun, le fils du poisson et c’est pourquoi Jésus (Yeshua en Hébreu) a été appelé le fils du Nun, le fils du poisson, alchimiquement parlant. Nous sommes tous des enfants du poisson, du spermatozoïde et de l’ovule, mais comme חיות Chayoth. Oui, nous sommes des enfants du spermatozoïde et de l’ovule comme חיות Chayoth. Maintenant, nous devons apprendre à naître comme חיים Chayim, entités vivantes, du spermatozoïde et de l’ovule qui est le poisson, un symbole du Christianisme. Ceci est fait quand nous apprenons comment transformer le spermatozoïde et l’ovule en énergie ou en extrayant le feu qui est dans le spermatozoïde et l’ovule, afin d’illuminer notre colonne vertébrale. C’est pourquoi le mot נחש Nahash-serpent, commence par Nun qui est le spermatozoïde et l’ovule parce que le feu serpentin commence dans le sexe. Dans l’organe sexuel, dans le serpent, pourquoi? Le serpent est la puissance sexuelle. Le serpent lui-même est ce feu qui circule dans le sang et nous donne la force sexuelle et l’humidité sexuelle à la femme. Quand l’ovule est prêt à être fécondé, la femme ressent un feu sexuel, elle sent le feu dans son sexe et la puissance sexuelle de l’homme vient de son spermatozoïde. Quand les deux sont sexuellement unis, ils sont tous deux joints par le feu de leur poisson ou de la lettre Nun. Après la lettre Nun vous trouvez la lettre Chet, qui est l’union des deux polarités énergétiques de Vav et de Zayin ; c’est pourquoi la lettre finale de נחש Nahash est le feu de la lettre Shin, vous voyez? Dans le mot même, sa signification est donnée. נחש Nahash est le feu du Nun dans votre organe sexuel s’élevant à travers les deux cordes du Caducée de Mercure vers votre cerveau. Vav et Zayin sont deux serpents debout, comme vous le voyez, l’un à droite et l’autre à gauche sous la forme de la lettre Chet. Maintenant, celui du milieu est le bâton, le caducée, la gloire de Dieu que nous avions tous dans le passé mais que nous n’avons plus parce que nous avons accompli l’acte sexuel comme חיות Chayoth, comme des animaux.

Si nous apprenons comment accomplir l’acte sexuel en tant qu’êtres humains, alors la lumière au milieu du caducée, ce serpent merveilleux qui s’appelle Hadit, le serpent ailé de lumière, fleurira dans notre gorge faite parole. En Hébreu Hadit est appelé Shekinah שכינה, vous voyez? Cela commence avec Shin, avec le feu; Shekinah שכינה est la gloire de Dieu. C’est la lumière qui montait dans la moelle épinière d’Adam et Eve avant le péché de manger le fruit. Le feu de la Shekinahשכינה est ce qui en Hindustan, en Inde, s’appelle «Kundalini». C’est ce qu’on appelle au Mexique Quetzalcoatl, comme vous le voyez, il y a beaucoup de noms. Le feu de la Shekinah שכינה est le feu féminin du Saint-Esprit qui s’élève dans la colonne vertébrale et qui vous donne les ailes des anges, qui est le pouvoir de pénétrer dans toutes les sephiroth / dimensions supérieures que les gens appellent le ciel. Ce pouvoir serpentin est acquis par votre Esprit quand il vous pénètre, quand vous transmutez le feu de Nun dans les deux polarités de Chet et par induction électrique éveille le Shin de votre נחש Nahash, votre serpent. Nous avons trois serpents, comme vous le voyez, un dans la droite, un dans la gauche et le troisième au milieu. Le troisième au milieu est le feu de la Shekinah. La lumière de la Shekinah était cette lumière qui a donnée la beauté à Adam et Eve. Le Zohar déclare:

«Et Jehovah Elohim prit Adam et le mit dans le jardin» (Genèse 2:15) Jehovah Elohim, le Seigneur Dieu, qui est le père céleste et la mère, «jardin», [Yesod] la Shekinah inférieure, «dans l’Eden», la mère céleste [dans Daath], «Adam», la colonne du milieu de l’arbre sephirotique, à partir duquel a été formé [Malkuth] sa femme, et qui étant sa joie ne doit jamais être séparée de lui.» – Zohar

Ainsi, la Shekinah brillait dans la colonne du milieu de tout le monde de cette race Adamique appelée Adam et Eve. Au début, Adam ne pouvait pas voir sa femme à cause de sa beauté, c’est-à-dire à cause des splendeurs de la Shekinah qui brillait en elle et aussi en Adam. La lumière de la Shekinah exsudait à travers les pores de sa chair, parce qu’ils étaient faits de la Shekinah, l’image de Dieu. Dieu est feu; Ish, en d’autres termes: Ish et Isha, Adam et Eve qui sont Yod-Havah, comme nous disons dans une prière, différents noms et significations en Hébreu. Il est écrit:

«Or, le serpent était plus subtil que n’importe quelle bête du champ que Iod-He-Vav-Hei Elohim avait fait.» – Genèse 3: 1

«Quand Adam tomba, il perdit la protection des lettres du nom divin [Iod-Hei-Vav-Hei] que le Saint lui avait imposé, ainsi que la lumière spirituelle et divine [la Shekinah] dans laquelle il avait vécu, et reconnaissant cela, il était submergé de peur et de terreur, car il se sentait nu et dépouillé de la gloire céleste et la béatitude [de la Shekinah] dont il avait joui autrefois et qu’il avait amené par sa désobéissance, la mort, non seulement sur lui-même mais aussi sur sa postérité à travers tous les âges. Il est écrit: «Et ils cousirent ensemble des feuilles de figuier et en firent des couvertures» (Genèse 3: 7)… Adam et Eve s’attachèrent et subirent l’influence des plaisirs du monde et cherchèrent à travers eux le bonheur qu’ils avaient perdu, comme indiqué précédemment. Par cette jouissance matérielle ou physique, la taille d’Adam diminua de cent coudées et causa une division entre le monde d’en-haut et le monde d’en bas.» – Zohar

«Plus subtile que n’importe quelle bête», Chaioth חיות, voilà comment bête est écrite en Hébreu. Ainsi, «le serpent était plus subtil que n’importe quelle bête du champ». שדה Shadah signifie champ en Hébreu ; שדי Shaddai est Yesod. Quand nous parlons de שדה Shadah, le champ, nous nous référons aux organes sexuels. Ainsi, quand la Genèse déclare: «Or, le serpent était plus subtil que n’importe quelle bête du champ», l’explication est: or, la puissance sexuelle de l’homme et de la femme était plus subtile que n’importe quelle anima du champ, l’organe sexuel. Sachons comment le serpent a tenté Adam et Eve.

Le serpent, il est écrit, est venu à la femme. Le serpent n’est pas venu à l’homme, le cerveau. Le serpent n’a pas parlé à l’homme mais à la femme et a dit: «Oui, Dieu a-t-il dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin?» Ainsi, le serpent n’a pas parlé à Adam parce qu’Adam se rapporte au cerveau et à la moelle épinière. L’organe sexuel est précisément l’organe qui a été tenté lorsqu’il s’est scindé en deux polarités, parce que lorsque ces polarités sexuelles étaient unies, lorsqu’Adam et Eve étaient unis dans un Être androgyne en un seul corps, ils se multipliaient sans la nécessité de l’acte sexuel. Vous trouvez encore à cette époque certains individus qui naissent avec deux organes sexuels, les ovaires et les testicules à l’intérieur, ils s’imprègnent sans acte sexuel, c’est très rare de retrouver ces hermaphrodites, c’est ainsi qu’on les appelle. Ne confondez pas ce terme avec les homosexuels dégénérés de ce temps parce que nous ne nous référons pas à eux. Nous parlons de vrais hermaphrodites, qui avait les deux organes sexuels à l’intérieur et qui n’avait pas de luxure à l’intérieur. Ces hermaphrodites se fécondaient eux-mêmes. Cela s’est passé avant que le corps physique ne se divise en deux polarités sexuelles. Ainsi, quand les sexes étaient divisés, alors le serpent devait travailler parce que si le phallus de l’homme n’est pas érigé il ne peut pas pénétrer la femme et si la femme n’est pas humide dans l’acte sexuel, comment va-t-elle recevoir le phallus de l’homme. Ainsi, le serpent donne l’humidité à la femme et l’érection à l’homme. Le serpent, la force subtile sexuelle, le pouvoir subtil, agit à travers le sang. Ainsi, le sang est cet élément qui donne l’érection à l’homme et l’humidité à la femme dans l’acte sexuel. C’est pourquoi, en ces temps modernes, les bêtes intellectuelles ont inventé avec leur science moderne des pilules (dont je ne me souviens pas du nom) afin d’augmenter la réserve de sang et ainsi de donner une érection à l’homme. L’étiquette sur ces bouteilles dit: «Si vous avez des problèmes cardiaques alors ne les prenez pas» puisque ces pilules se rapportent au sang. En effet, ils les prescrivent pour forniquer plus, pour devenir plus bestiaux qu’ils ne le sont déjà. C’est la chose triste de la question. Quand nous connaissons ce mystère, nous savons comment augmenter la puissance dans l’organe sexuel de l’homme ou de la femme sans l’incitation de pilules artificielles dangereuses. Nous le faisons simplement en transmutant le même feu sexuel qui est ce qui nous donne la puissance sexuelle.

Maintenant, vous comprenez comment Adam et Eve ont été tentés. En d’autres termes, l’organe sexuel de l’homme et de la femme ont été tentés, les deux polarités. Ce n’est pas comme si les gens pensaient: «Oh, la femme a été tentée. Non, c’est l’organe sexuel parce que c’est là que vous trouvez cette force subtile qui est dans le champ de Yesod ; שדה Shadah signifie champ en Hébreu. שדה Shadah est le même שדי Shaddai, qui est représenté par le Dieu Pan. Beaucoup de personnes religieuses affirment que les religions Panthéistes sont liées aux forces de la nature. D’autres personnes l’appellent le Paganisme. Le Paganisme est dérivé de Pan, le Dieu Pan, qui est la force de la nature. Écoutez, Pan en Hébreu s’appelle שדי Shaddai, que la Bible traduit comme le Dieu tout-puissant, mais réellement le mot שדה Shadah ou שדי Shaddai signifie démon, diable, gobelin, gremlin, sprite, bogey, fantôme, génie, esprit, goule, gnome, hobgoblin, incubus, kobold, méphistophélès, fantôme, poltergeist, ombre, daredevil et שטן Shatan ainsi que tout archétype ou élément lié à la puissance sexuelle. Oui, le pouvoir de שטן Shatan ou Satan, comme on dit, est dans l’organe sexuel. Alors שדה Shadah se réfère à cette force sexuelle.

Au début, les hommes et les femmes étaient guidés par les anges, ils accomplissaient l’acte sexuel sous leur direction afin d’éveiller et de renforcer leur Shekinah, leur propre Shekinah, leur propre Mère Divine céleste à l’intérieur d’eux-mêmes, la gloire de leur Dieu mais il est écrit qu’ils ont été tentés par leur propre force sexuelle. Ils étaient tentés d’accomplir l’acte sexuel hors des temples, parce qu’à cette époque l’acte sexuel était seulement accompli dans les temples, jamais dans la maison, et seulement sous la direction des anges. Ceci, afin qu’ils ne commettent pas l’erreur de tomber dans le règne des Behemoth, les bêtes ou Chaioth. Le plan des anges était de mettre cette humanité dans le règne des Chaim, le vivant.

«Mais le serpent était plus subtil que n’importe quelle bête du champ que Jehovah Elohim avait fait. Et il dit à la femme – l’organe sexuel -: Donc, Elohim a-t-il dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin, de votre corps? Et la femme dit au serpent: Nous mangeons du fruit des arbres du jardin, mais du fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit: Vous n’en mangerez pas, ni ne le toucherez pas, de peur que vous ne mouriez.» – Genèse 3: 1-3

Ils ne touchaient l’arbre que dans les temples; ils ont été guidés dans l’acte sexuel, mais ensuite est venu l’occasion de le faire dans leurs maisons. Ils le «touchent» parce que l’organe sexuel est l’organe le plus sensible du toucher. Donc les mains sont liées au sens du toucher, mais l’organe sexuel est plus sensible que les mains et ils ont dit ne pas le toucher, ce qui signifie ne pas pénétrer la femme et ne pas recevoir l’homme dans l’acte sexuel. Ils ont dit ne pas toucher parce que vous ne savez pas comment manipuler cette énergie du serpent, mais le serpent a dit:

«Non, vous ne mourrez pas de la mort, car les Elohim savent que le jour où vous en mangerez, alors vos yeux s’ouvriront, et vous serez comme les Elohim, connaissant le bien et le mal.» – Genèse 3: 4, 5

Si nous savons, si nous découvrons comment le manger comme les Elohim et non comme les bêtes, alors nous connaîtrons le bien et le mal parce que l’énergie sexuelle liée à la gauche, Zayin, peut descendre en enfer et vous pouvez connaître les dépravations des démons qui est la fornication. C’est pourquoi il est écrit:

«Et quand la femme vit que l’arbre était bon pour la nourriture, et qu’il plaisait aux yeux, et un arbre à désirer pour rendre sage, elle en prit le fruit, et mangea, et donna aussi à son mari avec elle; et il mangea.»

La femme a vu que le fruit était (נחמד Nahemad) agréable aux yeux; la signification de ce verset est très claire. Qu’est-ce qui est agréable à nos yeux? C’est seulement une chose: que nous voyons ceci, que nous voyons cela, qu’est ce qui est agréable à nos yeux? Ce qui est agréable aux yeux, c’est l’éther lumineux. Comme l’explique Samaël Aun Weor:

«L’Éther Lumineux teint les fleurs et les fruits avec des couleurs ineffables. Alors, tout devient resplendissant sous la lumière du soleil, puisque l’Éther Réfléchissant devient comme un miroir ineffable à l’intérieur duquel toute la Nature est ravie. Ainsi, c’est ainsi que la vie surgit de l’intérieur du sein d’Eden.» – Les Mystères Majeurs de Samaël Aun Weor

Sans yeux, nous ne pouvons pas voir le reflet de la lumière, la lumière ou Iod, le potentiel Shakti de la gloire de Kether, la Shekinah. «Et donna aussi à son mari avec elle; et il mangea», c’est ainsi qu’Adam a connu Eve, le sens féminin, l’organe sexuel est connu à travers les yeux pinéale et pituitaire; en d’autres termes, le cerveau savait qu’à travers le sens du toucher, il pouvait acquérir une intellectualité illuminée, la sagesse, au moyen de l’absorption de la lumière ou de l’éther lumineux, qui est dans le semen ou la graine de tout fruit. Dans le corps, c’est l’énergie sexuelle, car cette énergie créatrice est le résultat du métabolisme de notre corps physique. Le feu sexuel masculin et féminin (איש Ish et אשה Isha) dans notre semen – qui est graine et fruit – contient la lumière (Aur אור en Hébreu) de יה Jah, qui émane de l’Ain Soph; cette lumière est la Shekinah.

Donc il est aussi écrit: «Et la femme a vu que l’arbre était bon pour la nourriture». Quand la femme a vu la lumière de ce fruit, elle a vu que l’arbre était bon pour la nourriture, car en effet la Shekinah, la gloire de Dieu, l’énergie sexuelle, est une bonne nourriture spirituelle. Quand vous savez sublimer la puissance sexuelle, quand vous savez transmuter cette force créatrice, c’est bon pour vous, pour votre initiation, pour votre propre développement. Il est écrit dans la Genèse que lorsque Elohim manipulait la Shekinah, cette énergie lumineuse par lui-même, il a dit:

«Que la lumière soit, et la lumière fut, Elohim vit la lumière, que cela était bien… Et Elohim dit: Qu’il y ait un firmament [lumineux] au milieu des eaux, et qu’il sépare les eaux des eaux… Et Elohim dit: Que les eaux qui sont sous les cieux soient rassemblées en un seul lieu, et que la terre sèche apparaisse, et il en fut ainsi… et Elohim vit que cela était bien.»

Donc bien est fait par Elohim alors quand cette femme, mieux dit, quand cette race dans Malkuth a vu cette force, cette force féminine, la lumière de la Shekinah que c’était bien et qu’ils peuvent faire avec elle la même chose qu’Elohim a fait, ils ont ensuite tendu la main pour prendre cette lumière afin qu’ils puissent construire comme les Elohim, connaissant le bien et le mal; cependant, au lieu de transmuter l’énergie, ils l’ont éjaculé. La Genèse dit. Elle en prit le fruit, et mangea, et donna à son mari avec elle; et il mangea.» Elle prit le fruit de l’arbre, en d’autres termes, elle prit la lumière de l’arbre à travers l’orgasme, le spasme des animaux qu’ils ne connaissaient pas, parce qu’avant cet événement ils n’expérimentaient pas l’orgasme dans l’acte sexuel. Ainsi, à travers le spasme de leur orgasme sexuel, tout le feu – dans lequel cette lumière est contenue – s’éteignit «et leurs yeux s’ouvrirent tous deux, et ils sut qu’ils étaient nus.» Avant cela, chacun disait:

«Je suis riche et augmenté de biens, et n’ai besoin de rien; et tu ne sais pas que tu es malheureux, et misérable, et pauvre, et aveugle, et nu; je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé au feu, afin que tu sois riche; et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu, et que la honte de ta nudité n’apparaisse pas; et oins tes yeux avec un collyre, afin que tu puisses voir.» – Apocalypse 3: 17, 18

Ils ont pensé, oh, je prendrai la gloire d’Elohim pour moi et ainsi je deviendrai comme Elohim. Malheureusement, ils ne pouvaient pas contrôler le feu créateur de Dieu, et comme des bêtes, ils atteignaient l’orgasme et perdaient la lumière Christique parce que la base de cette lumière se trouve dans le Nun, le poisson, le spermatozoïde nageant dans les fluides de l’organe sexuel. ; tel était précisément le départ d’Eden, parce qu’Eden signifie la félicité voluptueuse à la lumière de Dieu qui est à l’intérieur. Quand cette humanité Édénique a connu l’orgasme, le spasme des bêtes, toute la lumière s’est éteinte. Ils ont pris la lumière pour eux mais ils sont tombés dans Klipoth; ainsi, cette lumière au lieu de briller dans leur colonne vertébrale, tomba en enfer et comme les bêtes formaient une queue en eux. Elle a fait la queue de Satan en eux. Telle était la naissance de Satan ou שטן Shatan, qui est écrit avec Shin, Teth et Nun finale: Shin est le feu qui a été pris à travers l’orgasme, Teth est le symbole du serpent dans Yesod, descendant en enfer à travers la Nun finale. C’est ainsi que שטן Shatan est né à l’intérieur de nous, avant notre chute Esaïe a dit, il était הילל בן-שחר Hillel, fils de l’aurore à l’intérieur de nous, le Lucifer Latin, le donneur de lumière.

demon-tail-lg

Lucifer signifie la lumière et feu. Brillant, il était un ange précieux mais quand l’humanité a forniqué, cette lumière descendit et devint שטן Shatan. Alors Satan est à l’intérieur de chacun de nous, il est le résultat de l’orgasme. Depuis lors, l’humanité continue de forniquer, atteignant l’orgasme, le spasme, fortifiant Satan. Satan n’est pas un individu à l’extérieur de nous qui contrôle le monde, comme le pensent beaucoup d’ignorants. Non! Satan est à l’intérieur de chacun de nous. Il est l’ombre polluée de Dieu. La honte de la dégénérescence tombe sur Satan pas sur Dieu ; cependant, שטן Shatan est la lumière que nous avons polluée avec nos actions parce qu’il est écrit que Dieu a dit «vous ne mangerez pas de ce fruit, ne le touchez même pas» mais nous l’avons fait. Maintenant nous sommes des poussières tombées dans le sol; c’est-à-dire que nous ne sommes que des particules archétypiques sèches de la matière, le sol.

C’est pourquoi Krumm-Heller a déclaré: «Les Sethiens ont adoré la Grande Lumière et ont dit que le Soleil dans ses émanations forme un nid en nous [les fornicateurs]. Cela constitue le Serpent.» Caïn, qui est le premier fils d’Adam et d’Eve, est un tel nid en nous; Caïn, le nid du serpent tombé.

«Qui connaît l’esprit d’Adam qui monte et l’esprit d’une bête qui descend? Le Divin qui (mi) seul connaît les âmes qui s’incarnent, soit dans des corps purs ou impurs, et donc, qu’ils montent ou descendent. Adam étant devenu impur avant l’union conjugale avec Eve, sa progéniture était donc impure, mais Abel engendré dans un état de pureté après la repentance fut par conséquent pure. Ainsi nous apprenons pourquoi les deux frères, Caïn et Abel, étaient si différents en nature et en caractère.» – Zohar

Écoutez:

«Jehovah Elohim forma Adam de la poussière du sol.» – Genèse 2: 7

«Et la femme dit: Le serpent m’a séduit, et j’ai mangé. Et Jehovah Elohim dit au serpent: Parce que tu as fait cela, tu es maudit entre tout le bétail et toutes les bêtes des champs; tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie… Et il dit à Adam: Tu mangeras du pain à la sueur de ton visage, jusqu’à ce que tu retournes au sol; car de lui tu était pris, car tu es poussière, et tu retourneras à la poussière.» – Genèse 3: 13-14, 19

Caïn était un laboureur de la [poussière du] sol. Cain à l’intérieur de chacun de nous a commencé à apprendre au sujet du mal depuis ce temps. Au sujet du mal nous sommes tous très instruits; ainsi, nous n’avons pas besoin de vous enseigner le mal. Nous en savons tous beaucoup. Maintenant, si nous voulons retourner à la lumière, nous devons arrêter de faire le mal et devenir comme Elohim, connaissant le bien et le mal, mais ce n’est pas facile parce que nous devons tuer Caïn, qui est un nid de mal en nous. «Quiconque tue Caïn, la vengeance sera prise sur lui sept fois.» Caïn peut nous donner la sagesse si nous le tuons, si nous comprenons qu’un tel mal (Caïn) est ce mental animal en nous, le nid ou lit de saleté, le résultat de notre transgression.

«Voici, je la jetterai dans un lit, et ceux qui commettent l’adultère avec elle seront dans une grande tribulation, à moins qu’ils ne se repentent de leurs actes. Et je vais tuer ses enfants avec la mort; et toutes les Églises sauront que je suis celui qui sonde les reins et les cœurs; et je donnerai à chacun de vous selon vos œuvres [sexuelles].» – Apocalypse 2: 22, 23

Quand l’organe sexuel, Eve, sentit que la lumière, le fruit de l’arbre était bon pour la nourriture, et que c’était agréable aux yeux pituitaire et pinéale, un arbre à désirer pour rendre «sage» à travers l’orgasme, elle prit du fruit de sa lumière et mangea comme une bête. Alors elle a donné aussi à son mari avec elle et lui, le cerveau, a mangé.

Le mot agréable en Hébreu est נחמד Nahemad ou נעמה Naamah. Il est écrit dans la Kabbale que N נעמה Nahemad ou Naamah est la mère de l’adultère. En d’autres termes, nos sens s’identifient à l’attrait de la force sexuelle chez l’homme et la femme qu’est Naamah ou Nahemad. Écoutez, quand un homme est jeune, ses testicules lui donnent l’énergie hormonale nécessaire pour qu’il soit un bel homme. De même, les ovaires d’une femme lui donnent l’énergie hormonale nécessaire pour qu’elle soit physiquement belle. Ces hormones sont Nahemad, agréables aux yeux; une telle force hormonale contient la lumière de la Shekinah qui s’entrelace dans le système nerveux central, qui nourrit les cellules et c’est pourquoi quand un homme et une femme sont jeunes, ils sont beaux, ils exsudent cette lumière appelée Nahemad. De la même manière qu’Adam et Eve ont vu que la lumière était agréable, nous nous identifions à elle quand nous la voyons leurrant dans le sexe opposé comme un arbre à désirer. La même chose nous arrive. Maintenant, avec notre ego, notre Caïn vivant nous sommes identifiés à cette lumière avec cette Nahemad qui est la mère de l’adultère. Donc, en d’autres termes, Caïn naît à partir de Nahemad, d’adultère. Ce que nous devons voir, toujours, c’est la lumière de notre Mère Divine, la lumière de la Shekinah, Nous répétons toujours que nous devons voir la lumière de la Shekinah, la lumière de notre Mère Divine, notre premier amour; elle est notre premier amour. Nous devons aimer Dieu par-dessus tout, spécifiquement dans l’acte sexuel même, et au-delà, quand nous voyons la lumière de la femme de Dieu, la Shekinah, exsudant à travers la chair du sexe opposé qui est très attirante, c’est Nahemad à nos yeux. Alors, qui n’est pas adultère? Ne pas adultérer signifie ne pas polluer la lumière de l’épouse Dieu, de la Shekinah à l’intérieur de nous en convoitant la femme du voisin ou la gloire de Dieu qui brille à travers les hormones de n’importe quelle femme ou n’importe quel homme.

Hélas, cette société est faite sur la base de Nahemad. Maintenant, il est commun si vous perdez une telle beauté physique, une telle beauté maléfique, d’aller immédiatement au chirurgien plastique pour la chirurgie. «Pouvez-vous étirer mon visage d’abord s’il vous plaît parce que je suis un peu laide maintenant et que je veux avoir l’air jeune à nouveau». Tout le monde adore Lilith et Nahemad; personne n’adore la Shekinah. C’est pourquoi nous disons:

«Par le nom divin et humain d’El Shaddaï, et par le signe du Pentagramme que je tiens dans ma main droite, au nom de l’ange Anaël, par le pouvoir d’Adam et Eve, qui sont Iod-HaVah, éloigne-toi Lilith! Laisse-nous en paix, Nahemah!» – La Conjuration des Sept

«La paix est une essence émanée de l’Absolu, elle est la lumière émanée de l’Absolu, cette lumière est la lumière de l’Ancien des Jours. Le Christ a dit: «Je vous laisse la paix, je vous donne ma paix.» – Jean 14 : 27 – Samaël Aun Weor

Si nous voulons nous reposer dans la lumière, la Shekinah, la gloire de l’Ancien des Jours et non dans l’attrait de Nahemah, nous devons méditer; oui, cela implique beaucoup de Méditation, beaucoup de travail en nous-mêmes pour savoir comment transformer l’énergie créative ou la force sexuelle au lieu de s’identifier à son attrait. Regardez les hommes par exemple, quand ils voient la lumière hormonale de Nahemah dépassant à travers le corps de n’importe quelle femme, ils enlèvent les vêtements de cette femme avec leur mental, avec leurs pensées, ils la voient nue et même la possèdent dans l’acte sexuel avec leur mental. C’est très commun, la première chose qu’un homme voit dans une femme est précisément l’organe sexuel et la dernière chose est son visage. C’est précisément ce que fait Caïn dans notre mental. Cela est habituel en nous parce que nous sommes adultères par nature, et pourtant nous désignons les autres comme des adultères et nous disons: «Je ne suis pas adultère». Écoutez, tout le monde est un adultère, puisque c’est précisément à cause de l’adultère que cette humanité était née. C’est pourquoi Jésus de Nazareth a dit:

«Caïn – Une génération perverse et adultère cherche un signe; et aucun signe ne lui sera donné, sauf le signe du prophète Jonah: Car comme Jonah était trois jours et trois nuits dans le ventre de la baleine; ainsi le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits au cœur de la terre.» – Matthieu 12: 39-41

C’est un enseignement pour les Alchimistes:

«Abel [le souffle] a apporté les premiers [le Iod ou potentiel shakti] de son troupeau [foule de spermatozoïdes] et a trouvé qu’ils étaient acceptables et agréables à Dieu ; comme il est écrit: «Et le Seigneur avait du respect pour Abel et pour ses offrandes, mais il n’avait aucun respect pour Caïn et ses offrandes», et la colère de Caïn fut exaltée, et il fut grandement irrité et quand ils étaient sur le champ, il s’est jeté sur son frère Abel et l’a tué.» – Zohar

Abel est le souffle de l’Alchimiste qui élève le potentiel Shakti créatif de sa foule de spermatozoïdes à l’intérieur de son organe sexuel, nourrissant ainsi son Esprit; malheureusement, en nous Nahemah est ce que Caïn, notre mental adore. C’est pourquoi il est écrit que les enfants de Nahemah ont encore une occasion de se repentir s’ils apprennent à transformer correctement, petit à petit, la force sexuelle de leur corps et quand ils apprennent à voir le sexe opposé sans luxure parce que c’était précisément le premier problème d’Eve. Eve est cette force sexuelle hormonale que nous ressentons en tant qu’homme ou femme quand nous sommes adolescents. Quelle est la première chose que nous faisons quand nous commençons à sentir cette force hormonale de nos testicules ou des ovaires dans notre corps? Que faisons-nous quand, à travers nos yeux, nous voyons la splendeur hormonale de la physicalité dans le sexe opposé? Que faisons-nous quand nous voyons cette lumière qui est très agréable à nos yeux? Nous voulons l’avoir; n’est-ce pas vrai? Eh bien, nous devons apprendre à la transmuter, transformer une telle lumière en Chasteté. Malheureusement, dans cette société, les ignorants nous enseignent comment satisfaire notre Nahemah et même Lilith, qui est pire. Lilith est une dépravation sexuelle, une dégénérescence sexuelle. C’est pourquoi il est écrit:

«Quand Caïn [le mental] avait tué Abel [le souffle], Adam [le cerveau] se séparait de sa femme [les feux créatifs hormonaux de Eve] et cohabitait avec deux élémentaires féminins [Lilith et Nahemah], et de ses relations avec eux était engendré une grande et nombreuse progéniture de démons et d’élémentaires [egos] qui, la nuit [ou le rêve], apparaissent sous des formes attrayantes et donnent ainsi naissance à une progéniture semblable à eux-mêmes. Dans les Écritures, ils sont appelés «les plaies des enfants d’Adam». Bien que d’apparence humaine, ils sont dépourvus de cheveux [Chasteté] et d’eux [les fornicateurs qui se repentent] l’Écriture parle. «Je serai son père, et il sera mon fils. Mais, s’il commet l’iniquité, je le châtierai avec la verge des gens et avec les raies des enfants d’Adam.» (2 Samuel 7: 14), ils [les démons] visitent les hommes et les femmes.» – Zohar

Adam avait deux élémentaires féminins ou deux épouses; en d’autres termes, Adam avait deux אשת Ishoth, deux feux féminins. Ésotériquement parlant, notre cerveau est nourri par deux feux lubriques à l’intérieur de nous, à savoir, le feu de Nahemah (adultère) et le feu de Lilith (dépravation sexuelle). Le feu de Nahemah se rapporte à l’adultère, la prostitution et le feu de Lilith, qui est plus dégénéré, se rapporte à l’homosexualité, le lesbianisme et tout type de comportement sexuel qui viole les propriétés créatives physiques de notre propre genre. Malheureusement, dans cette société nous applaudissons, nous adorons la dégénérescence. Quand quelqu’un dit: «Oh, je sors du placard», il reçoit des applaudissements. «Oh, c’est un dégénéré qui sort du placard! Quel courage!» C’est une honte mais nous applaudissons cela. Pourquoi? Parce que nous sommes dégénérés, parce que nous avons cela à l’intérieur. L’adultère est également applaudi. Nous devons donc renoncer à ces deux feux ou comme la Kabbale déclare, ces deux femmes épouses élémentaires; ce renoncement n’est pas comme les gens le pensent que lorsque nous, hommes, nous allons dans la rue, nous ne devons pas regarder les femmes, comme des fanatiques. Ce que nous devons apprendre, c’est comment regarder les femmes et les femmes doivent apprendre à regarder les hommes sans profanation, sans perversité. Vous n’apprenez pas cela avec le fanatisme, vous apprenez cela lorsque vous vous asseyez et méditez et commencez à vous renseigner sur votre propre psychologie. Pourquoi est-ce que je fais ça? Que devrais-je faire pour changer? Eh bien, nous donnons ici les techniques de Méditation pour apprendre à le faire, afin de changer, afin de changer notre nature faible, cela se fait à travers l’Alchimie. Ce n’est pas une croyance, ce n’est pas que vous devez croire en cela, alors automatiquement le changement viendra à vous ou que vous devez lever le bras en l’air, et dire je crois en Ieshua יהשוה, Jésus et la transformation viendra automatiquement à vous. Non, ça n’arrive pas comme ça. Kabbalistiquement Jésus, en Hébreu, est Ieshua יהשוה. Comme vous le voyez, il a la lettre Shin au milieu de יהוה Iod-Havah. Iod représente la tête et Havah qui en Araméen signifie «devenir en être» représente le sexe. Le Shin, symbole du feu, est au milieu de יהוה, cela signifie que le feu de Iod-Havah, Chokmah brûle dans le cœur des justes. Ainsi, nous devons alchimiquement, à travers Iod-Havah Elohim Binah, éveiller Shin, le feu de Iod-Havah, Chokmah, afin qu’Ieshua יהשוה le sauveur apparaisse dans notre cœur, afin de nous transformer et nous pardonner peu à peu au fur et à mesure que nous nous repentons dans les quarante-neuf niveaux de notre mental, notre Caïn. C’est pourquoi il est écrit que quand Adam et Eve ont mangé le fruit défendu, le premier qui a été appelé était Adam, le cerveau.

«Et ils entendirent la voix de Iod-Havah Elohim qui marchait dans le jardin dans la fraîcheur du jour: et Adam et sa femme se cachèrent de la présence de Iod-Havah Elohim parmi les arbres du jardin. Et Iod-Havah Elohim appela Adam, et lui dit: Où es-tu?»

L’interprétation Alchimique de «Où es-tu?» doit être la suivante: où es ta Shekinah, je ne la vois pas?

«Et Adam dit: J’ai entendu ta voix dans le jardin, et j’ai eu peur, parce que j’étais nu [parce que ta Shekinah n’est plus avec moi]; et je me suis caché.

Et Iod-Havah Elohim a dit: Qui t’a dit que tu était nu? [Qui t’a dit que ma gloire ne te couvre plus?] As-tu mangé de l’arbre dont je t’avais commandé de ne pas manger?

Et Adam a dit, La femme [les organes génitaux – du Grec γυναίκα (gynaíka) féminin (femme γυναίκες), épouse] que [sécrétions hormonales] tu as donné pour être avec moi [le cerveau], elle m’a donné [l’expérience de l’orgasme] de l’arbre [système nerveux], et j’ai mangé [j’ai senti ses spasmes].

Et Iod-Havah Elohim a dit à la femme [les organes génitaux], Qu’est-ce que tu as fait?

Et la femme a dit: [Eh bien, comme vous le savez, l’organe sexuel sécrète beaucoup d’énergie créatrice, donc, mes hormones à travers le système nerveux autonome nourrissent le cerveau, mais la puissance sexuelle] le serpent [Ob, à travers le flux sanguin] m’a séduit, et j’ai mangé [j’ai ressenti l’orgasme des animaux].

Et Iod-Havah Elohim dit à «Ob» le serpent, parce que tu as fait cela, maudit es-toi par-dessus de tout Behemoth, et par-dessus de tout Chaioth du champ [Yesod].»

Maintenant, alchimiquement, il y a trois serpents, à savoir, Ob, Od et Aur ou la Shekinah, le serpent d’airain. Lequel de ces serpents est maudit ici? C’est Ob, celui qui se rapporte aux organes génitaux. La lettre Zayin représente Ob, le serpent qui induit la fornication. Il s’embrase sur le côté gauche du Caducée de Mercure; ainsi, Ob représenté par la lettre Zain est le serpent qui fornique parce que le serpent droit est Od représenté par la lettre Vav. Od se rapporte au cerveau et Ob se rapporte au sexe. Od est ce que la Genèse appelle le bien et Ob est ce que la Genèse appelle le mal. Ainsi, Ob est celui qui a forniqué; donc Ob est celui qui est maudit. En d’autres termes, la fornication, l’orgasme, le spasme est maudit parce que nous développons la queue de Satan. Ce serpent Ob, au lieu de monter comme les anges, il descend en enfer comme les démons et y développe la queue de Satan. Tous les fornicateurs développent dans leurs corps protoplasmiques cette queue, qui est le serpent, qui est maudit. Ce n’est pas Lucifer (comme le pensent les ignorants) qui est maudit mais le serpent Ob, qui est ce serpent qui induit l’orgasme en chacun de nous. C’est pourquoi nous sommes maudits parce que nous sommes des fornicateurs, chacun de nous.

«Sur ton ventre [Gihon, les liquides de la colonne vertébrale] tu iras [en enfer], et [dans Klipoth] tu [seras enterré] mangeras de la poussière tous les jours de ta vie.»

Le feu sexuel qui nourrissait auparavant le système nerveux central ou Arbre de Vie, descend maintenant nourrissant Klipoth ou l’arbre de la mort. Ainsi, c’est ainsi que l’humanité a connu la mort et c’est pourquoi Ob, le serpent est maudit. Le serpent tombé est appelé dans l’ésotérisme l’organe Kundabuffer, la queue de Satan, lié au côté gauche de l’Arbre de Vie.

«Le liquide céphalo-rachidien et le semen sont [Od et Ob] les pôles de l’énergie sexuelle. L’ange a les deux pôles vers le haut, vers sa tête. Les êtres humains communs et ordinaires et les démons ont un pôle vers le haut et l’autre vers le bas. Ils forment le cerveau avec un pôle, et ils forniquent avec l’autre pôle. La Kundalini de l’ange va en haut; Mais, le Kundabuffer du démon descend.» – La Révolution de Beelzebub par Samaël Aun Weor

«Ob, le serpent tombé est «le Soufre Arsenic est cet horrible serpent Python qui s’est glissé dans la boue de la terre et qu’Apollo irrité a blessé avec ses fléchettes. C’est la queue de Satan.» – La Pistis Sophia Dévoilée par Samaël Aun Weor

Les anges ont Od et Ob, leurs deux serpents debout comme le Caducée de Mercure, et Aur la lumière de la Shekinah brille dans leur colonne vertébrale. Une telle lumière est la gloire de Dieu en eux. Les gens communs et ordinnaires et les démons n’ont pas Aur, la lumière, la gloire de Dieu en eux parce que leur Ob ou le serpent gauche est tombé.

«Et je mettrai l’inimitié entre toi [le serpent Ob] et la femme [les organes génitaux], et entre [Caïn] ta progéniture et [Abel] sa progéniture. Il [Abel] brisera ta tête, et tu [comme Caïn] blessera son talon [dans le champ].

À la progéniture de la femme [qui apprend que tout est vanité] Iod-Havah Elohim a dit: «Je multiplierai grandement ta douleur lors de l’accouchement [Car dans beaucoup de sagesse il y a beaucoup de chagrin et celui qui augmente la connaissance augmente la tristesse ; ainsi] dans la douleur tu feras sortir [des initiés ou] des enfants, et vers [ton cerveau] ton mari ton désir se lèvera, et [à travers Thelema] il dominera sur toi.»

C’est pourquoi l’organe sexuel, chez les Alchimistes, c’est-à-dire les organes génitaux (la femme) chez les initiés, accouchent avec douleur parce qu’ils doivent être fécondés en tant qu’enfants ou initiés en transformant le désir animal en volonté et parce que le serpent Ob est maudit par-dessus tout Behemoth et par-dessus tout Chaioth. Comprenez-vous cela? Le serpent Ob est maudit par-dessus tout Behemoth et par-dessus tout Chaioth. Behemoth et Chaioth se rapportent au sexe animal dans Yesod. Pourquoi? Qu’est-ce qui est par-dessus de Behemoth et de Chaioth? Eh bien, l’animal irrationnel appelé Behemoth ou bétail, les chevaux, les chiens, les chats, et tous ces Chaioth ou animaux, forniquent. Voyez-les, quand ils accomplissent l’acte sexuel, ils répandent le semen, ils atteignent l’orgasme, comme n’importe quel animal, parce qu’ils sont instinctifs. Ils ne sont pas à blâmer parce qu’ils n’ont pas d’intellect. Alors Dieu ne les punit pas; ils obéissent aux forces de la nature et vivent heureux dans la forêt, dans les champs, à moins que l’humanoïde n’y va et ne les tue. C’est une autre chose. Mais ils vivent dans Eden; ils vivent encore dans ce bonheur du paradis. Ce sont les Behemoth et les Chaioth. Mais qui sont ceux qui sont par-dessus tout Behemoth et par-dessus tout Chaïoth? Ne sommes nous peut-être pas les animaux intellectuels? Selon l’évolution, nous venons du règne minéral, du règne végétal, du règne animal et enfin du règne humanoïde. Ainsi, nous sommes au-dessus d’eux, mais nous sommes maudits. Oui, nous sommes au dessus de tous les animaux mais nous sommes maudits. Nous sentons toujours que nous sommes supérieurs à eux. Hélas, nous sommes les assassins de la nature, pas les rois de la nature. Nous tuons l’animal; nous détruisons tous les règnes de la nature parce que nous sommes maudits par-dessus d’eux. Tout oiseau, tout chat, tout lion qui tue pour la faim est plus innocent que nous. Donc, c’est pourquoi le serpent a été maudit par-dessus tout Chaioth du champ ou de l’organe sexuel parce que les Chaioth, les Chaioth irrationnels forniquent mais ils ne sont pas à blâmer. Nous avons l’intellect nous connaissons le bien et le mal, nous sommes donc responsables parce que seulement à les Chaioth intellectuels ont été commandés:

«Mais tu ne mangeras pas de l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras.»

Le fruit de l’arbre d’Od et Ob ou le bien et le mal est Aur, la lumière de la Shekinah, le potentiel shakti qui se trouve dans la graine de nos organes génitaux, qui est au milieu du jardin, notre corps. Voyez comment ces mystères alchimiques sont cachés dans les paroles de la Genèse. Néanmoins, voyez comment les laïcs interprètent littéralement la Genèse. Premièrement, ils regardent à l’extérieur d’eux pour voir un serpent qu’ils maudissent comme le diable ou le Lucifer, parce que – littéralement ils disent – au commencement Dieu a fait ce beau couple et leur a dit de ne pas manger de l’Arbre de la Connaissance qui a été planté au milieu d’un verger. Et dans ce verger, le diable a pris la forme d’un serpent pour tenter le couple qui, selon eux, vivait naïvement mais joyeusement dans ce verger. Le serpent a dit: «Si vous voulez connaître le bien et le mal, mangez de l’arbre». Donc, le couple l’a fait; ainsi, ils ont désobéi à Dieu et ont mangé du fruit défendu. Et c’est pourquoi ils et le serpent ont été maudits. Ils ne comprennent pas que tout cela est symbolique.

Écoutez, ces archétypes sont à l’intérieur de nous; nous les avons tous. Caïn est un nid que les émanations du soleil construisent à l’intérieur de nous. C’est pourquoi les Caïnites ou les Caïniens, une autre secte Gnostique, furent détruits au Moyen Âge par l’Inquisition. Ils ont été brûlés vifs parce qu’ils enseignaient ces mystères. Les Caïnites ou les Caïniens enseignaient que Caïn était un nid en nous. Nous sommes tous Caïnites ou Caïniens puisque nous savons que nous, en tant que Caïn, sommes issus du péché d’Adam et Eve. La secte des Caïnites ou des Caïniens a appris et enseigné comment nous sommes tombés et avons péché, comment nous avons construit ce nid maléfique, cette souillure à l’intérieur. Ainsi, ils ont enseigné que c’est en annihilant ce nid, en détruisant cette méchanceté que nous avons faite dans le passé, que nous construisons la sagesse; en d’autres termes, lorsque nous prenons cette sagesse à travers la compréhension, enlevons cette lumière des ténèbres, nous apprenons alors comment nous avons construit un tel mal à l’intérieur et nous ne tombons pas facilement dans le péché. Nous connaissons le bien et le mal. Si vous avez parlé à un enfant et lui avez dit: «Mets ton doigt dans ce feu et tu sentiras une sensation agréable», l’enfant ira et mettra son doigt dans le feu et brûlera. L’enfant ressentira de la douleur et si vous venez la deuxième fois et que vous dites à l’enfant, fais-le et tu te sentirez agréable, l’enfant ne le fera pas parce qu’il a déjà expérimenté dans la chair que c’est douloureux. La même chose arrive avec nous avec notre propre ego quand nous le comprenons à travers la Méditation. Nous connaissons beaucoup de mal mais nous devons apprendre à sortir de ce mal à travers la Méditation, à travers la compréhension, à travers l’analyse et en annihilant le mal compris. La sagesse du bien et du mal restera dans notre Conscience. C’est ainsi que nous connaîtrons le bien et le mal. C’est seulement à travers la compréhension que nous pouvons apprendre et c’est précisément l’œuvre d’Abel. Nous devons ressusciter Abel, ce souffle en nous. Nous devons nourrir notre Dieu intérieur avec notre souffle ou Abel, qui est l’âme. Abel représente le Bouddha-Dhatu, l’embryon d’âme que nous devons nourrir et Caïn doit aussi subir une transformation. Nous en avons parlé dans d’autres conférences, à savoir: d’abord Cain, puis Tubalcain et ensuite Cainan à la fin. Cainan est le résultat du bien et du mal, le fils d’Enosh, le fils de Seth. Si vous voulez savoir à leur sujet, vous devez écouter les quatre conférences précédentes; souvenez-vous que c’est la cinquième conférence. Nous supposons que vous avez déjà écouté les quatre autres pour que vous sachiez, plus ou moins, de quoi nous parlons.

Question et Réponses

Public: Dans les conférences passées, vous avez mentionné que Caïn était le mental et maintenant vous dites que c’est le nid, alors je suis un peu confus. Est-ce le même?

Instructeur: Caïn en Hébreu signifie littéralement nid, et «Les Sethiens ont adoré la Grande Lumière et ont dit que le Soleil dans ses émanations forme un nid [Caïn] en nous. Cela constitue le serpent». Ainsi, c’est de ce nid ou serpent que notre mental, notre Caïn, prend la lumière pour sa nourriture. Notre sexualité nourrit notre cerveau, notre mental, où réside toute la méchanceté que nous connaissons. Ainsi, la méchanceté dans nos mentals vient de ce nid – Caïn. Rappelez-vous que Caïn est le premier résultat du péché originel d’Adam et Eve. Quel est le péché originel? C’est la luxure, la fornication. Ainsi, à travers Fornication nous avons créé ce nid et à travers l’évolution de ce nid nous avons développé l’intellect ou le mental que nous avons de la manière mauvaise. Maintenant, nous n’utilisons ce mental que pour le mal. Telle est l’évolution de Caïn en nous. Donc, Abel et Caïn se rapportent à l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal.

Quand nous parlons de l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal, nous disons toujours: les racines de l’arbre du bien et du mal sont dans la sephirah Yesod, le sexe. Dans la tête, le sommet de l’Arbre de la Connaissance ou le bien et le mal (qui est la mystérieuse sephirah Daath) se trouve le nid, Caïn, le mental. Donc, Yesod est la fondation et Daath ou la connaissance est le sommet de l’arbre du bien et du mal. Ainsi, à partir du résultat de notre comportement sexuel, le serpent tentateur construit le type de mental que nous avons. Ainsi, le mental que nous avons maintenant est Caïn, complètement lié au mal parce que Caïn a tué Abel, le souffle de notre esprit, qui était la seule bonne chose que nous avions dans le passé; ainsi, Abel, le souffle de notre esprit, est mort en nous. Il y a des gens qui ne croient même pas en l’âme, même pas en l’esprit. Ils disent, le mental, en d’autres termes, Caïn est tout. L’humanité actuelle adore Caïn.

Par conséquent, notre mental est Caïn; cependant, si nous travaillons avec l’Alchimie sexuelle, nous transformerons ce mental en Caïnan, qui sera un mental connaissant le bien et le mal. C’est un long processus Alchimique parce que le serpent a dit à Eve, que nous deviendrions comme des Dieux, «comme» des Dieux. Ce n’est pas que nous allons être des Dieux, mais «comme» des Dieux parce que les Dieux connaissent le bien et le mal. Donc, quand nous atteignons la résurrection après avoir accompli tout ce travail Alchimique, alors nous devenons comme des Dieux, connaissant le bien et le mal. La Genèse raconte tout ce processus ou transformation que l’on appelle Alchimie. Les Alchimistes prennent cette lumière, ou comme nous disions cette sagesse, en tuant leur Caïn qui est en nous très vivant. Une telle sagesse fleurira dans notre cerveau, dans notre Adam, comme un raisonnement objectif.

Public: Quelle est la traduction de Seth?

Instructeur: Seth שת est écrit avec Shin et Tav. Il dérive de shiyth שית qui dans le Psaume 73: 6 signifie «burnous». En ce moment je ne me souviens plus quoi d’autre. Peut-être que quelqu’un me rafraîchira le mental parce que beaucoup de mots Grecs et Hébreux flottent dans mon mental. Seth est écrit avec Shin et Tav שת, les deux dernières lettres de l’alphabet Hébreu. Maintenant, shiyth שית est à la fin de Berashiyth בראשית, signifiant, ברא Bera, créer le שית Shith-manteau ou vêtement de Shin-feu avec le Iod (potentiel Shakti du Tav-croix). Les Sethiens étaient liés à ce vêtement de feu, Seth שת est le troisième fils d’Adam et Eve.

Public: Quelle est la signification de trois jours alchimiques, en ce qui concerne Jonah?

Instructeur: Les trois jours dans l’œuvre Alchimique de Jonah dans le ventre, גחון Gihon en Hébreu, de la baleine me rappelle, Job le Magicien d’עוץ Uwtz. En Hébreu, l’arbre est עץ Otz maintenant si nous écrivons la lettre Vav entre les lettres Ayin et Tzadi, nous écrivons alors עוץ Uwtz qui est comment en Hébreu nous écrivons עוץ Oz, le Magicien d’Oz. עוץ Uwtz est la moelle épinière, parce que la lettre Vav représente le fleuve גיחון Gihon, les liquides spinaux où flotte la moelle épinière. Ainsi, l’Arbre de Vie, la moelle épinière ou le ventre-Gihon de la baleine, est la terre de עוץ Uwtz. Le livre de Job commence:

«Il y avait un homme [un Ish איש, Shakti potentiel du feu] dans le pays de עוץ Uwtz, dont le nom était Job. Cet homme était irréprochable et intègre, et il craignait Dieu, et il se détournait du mal.»

Comme Job, Jonah entra aussi dans עוץ Uwtz, dans Gihon, le ventre de la terre ou de la baleine, de même que quiconque connaissant le mystère de l’Alchimie, ceux qui connaissent ces arcanes commencent à travailler en eux-mêmes, entrent dans le ventre de la baleine ou terre de עוץ Uwtz. La baleine représente également la planète Terre, au centre de laquelle se trouve la Neuvième Sphère ou Yesod, le sexe, le centre de votre propre physicalité. La bouche de la baleine ou la porte du ventre, les fluides de Gihon est Yesod, l’organe sexuel, situé au centre même de votre terre philosophale. Au pays de עוץ Uwtz, nous travaillons avec Lucifer ou, mieux dit, nous travaillons avec Shatan parce que c’est Satan, sous le commandement de Jehovah Elohim, qui place les épreuves sur le chemin. Il est écrit que lorsque nous voulons nous transformer nous devons travailler trois heures ésotériques ou trois jours, dans la Neuvième Sphère. Dans la Neuvième Sphère se trouve Lucifer. Dante a trouvé Lucifer dans la Neuvième Sphère. Donc les trois jours sont trois heures alchimiques où nous devons travailler alchimiquement dans le pays de Uwtz עוץ, afin de devenir parfaits. Il est écrit:

«Et Elohim dit: Qu’il y ait des luminaires dans la moelle épinière ou l’étendue des cieux, pour séparer le jour de la nuit, et qu’ils soient des signes, des saisons, des jours et des années.» – Genèse 1: 14

Au premier jour, dans la première heure ou la première saison, les Elohim créent à l’intérieur de nous quatre firmaments ou cieux. En d’autres termes, Chaioth Ha Kadosh, les saints corps Christifiés, les saintes créatures à l’intérieur de nous, à savoir: le lion-le Corps Astral, l’aigle-le Corps Mental, l’homme-le Corps Causal et le taureau-le corps physique. Ils sont Chaioth Ha Kadosh: parler, pleurer, rugir, souffler; ils sont créés le premier jour, saison ou heure.

Dans le deuxième jour, saison ou heure, nous réalisons l’incarnation de Chesed et Geburah, l’Esprit et l’Âme Spirituelle parce que le premier jour nous créons seulement Chaioth Ha Kadosh afin d’incarner l’âme humaine et de devenir un être humain. Donc, après le premier jour, nous travaillons à l’élimination de Nahemah, afin d’incarner Chesed, l’Esprit, tel est le deuxième jour, saison, ou heure qui vient après l’incarnation de l’âme humaine. Nous incarnons notre Esprit et notre âme divine dans le deuxième jour, saison ou heure.

Au troisième jour est la résurrection. Dans le troisième jour, saison ou heure, notre Mère Divine Shekinah doit briller à nouveau dans tous nos sept corps afin de retourner dans l’Eden, la terre promise, la quatrième dimension. C’est la troisième heure ou heure de la résurrection quand Jonah est vomi du ventre de la baleine, votre propre physicalité.

Rappelez-vous que la Mère Divine Shekinah brillait dans notre colonne vertébrale au commencement, mais parce que nous sommes tombés dans le péché, Sa lumière ne brille plus en nous. Néanmoins, la fin du troisième jour, selon le livre de Jonah, nous ressuscitons. Quand Jonah ressuscite alors la lumière de la Shekinah brille de nouveau dans toute sa constitution. Ce sont les trois étapes alchimiques que nous devons effectuer. Ce sont aussi les trois jours mentionnés par Jésus:

«Une génération perverse et adultère cherche un signe; et aucun signe ne lui sera donné, sauf le signe du prophète Jonah: Car comme Jonah était trois jours et trois nuits dans le ventre de la baleine; ainsi le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits au cœur de la terre.» – Matthieu 12: 39-41

En d’autres termes, le centre de la terre est l’enfer. Là nous devons descendre pour nous transformer mais, qu’est-ce qui se passe précisément avant cette résurrection ou transformation? Dans l’histoire de Job, au pays de עוץ Uwtz, sa moelle épinière, il lui naquit sept fils et trois filles.

Quiconque entre dans ces mystères de l’Alchimie et travaille avec les deux feux que nous expliquons ici, entre dans la terre de עוץ Uwtz et comme Job engendre sept enfants ou sept fils ou sept sephiroth et trois filles, les trois âmes, à savoir: Nephesh, Ruach et Neshamah. Ensuite, il est écrit:

«Il y eut un jour [le troisième jour] où les fils des Elohim vinrent se présenter devant יהוה, et Satan vint aussi parmi eux. Et יהוה dit à Satan: D’où viens-tu? Alors Satan a répondu à יהוה, et a dit, d’aller çà et là dans la terre, et d’y marcher de long en large. [Vous pourriez vous demander, qui est ce Satan? Satan est précisément la force sexuelle.]

Et יהוה dit à Satan, as-tu considéré mon עבד Obd, serviteur – איוב Job, qu’il n’y a personne comme lui sur la terre, un homme parfait et droit, un homme qui craint Dieu et qui évite le mal?»

Alchimiquement cela devrait être comme ceci: as-tu considéré [עבד Obd] le serpent gauche du Caducée de Mercure, dans le corps physique de אוב Ob, l’âme qui me craint, il est טוב Tob, bien, parce que son serpent gauche monte encore et ne fait pas le mal.

«Alors Satan [qui est précisément la force sexuelle qui est tombée, liée à ce serpent gauche] a répondu à יהוה, et a dit, Job craint-il Dieu pour rien? N’as-tu pas fait une haie sur lui, et sur sa maison, et sur tout ce qu’il a de chaque côté? Tu as béni le travail de ses mains, et [parce que son œuvre Alchimique] sa substance s’est accrue dans le pays. Mais étends ta main maintenant, et touche tout ce qu’il a, et il te maudira en face.»

C’est une épreuve qui arrive à la toute fin du troisième jour, au pays d’עוץ Uwtz, la moelle épinière.

«Et יהוה dit à Satan: Voici, tout ce qu’il a est en ton pouvoir; seulement sur lui-même ne met pas ta main. Alors Satan sortit de la présence de יהוה.» – Job 1: 6-12

Maintenant, il est très clair que Satan va tenter Job, mais Job connaît déjà le bien et le mal parce qu’il se lève et cela arrive à quiconque entre dans ce chemin. Vous pourriez vous demander comment notre Dieu intérieur va-t-il connaître notre œuvre Alchimique? Eh bien, il le sait à travers Satan.

Nous pourrions demander, j’ai fait dans ces mois ou dans ces années cette transmutation sexuelle Alchimique et tout ce travail ésotérique, maintenant, je me demande, dans quel niveau suis-je? Alors une telle prière va à votre Dieu et votre Dieu intérieur appelle Satan et dit, «Hé, est-il vraiment pur? Est-ce qu’il fait vraiment quelque chose de bien? Comment peux-tu savoir? Où étais-tu?». Satan répond: «Eh bien, je suis allé de haut en bas, de haut en bas dans sa physicalité. J’étais en bas, quand il forniquait mais maintenant il transmute, alors il m’aide parce que je monte. Mais vous savez, parfois il a des rêves humides et je redescends. Et quand il médite et comprend sa luxure, je ressuscite. Aller-retour, aller-retour.» Et notre Dieu Intérieur dit: «Oh! mais quelle opinion as-tu de cette âme? Satan répond: «Eh bien, voulez-vous que je le teste? Que je le tenter?» Et notre Dieu intérieur lui dit: «D’accord, c’est dans tes mains, fais-le, parce que je veux une âme avec de la volonté, pas une faible». Ainsi, c’est ainsi que Satan descend et nous tente, dans l’acte sexuel même.

Je me souviens du cas d’un couple que j’ai rencontré il y a plusieurs années. Satan est descendu à eux mais il n’a pas tenté le mental de cet initié masculin directement, mais indirectement, à travers le mental de sa femme. Sa femme lui disait: «Toutes ces années de transmutation et regarde, nous n’avons pas d’enfants. J’ai besoin d’un enfant». Il répondit: «Mais tu sais que je ne peux pas forniquer. Je suis une initiée.» Mais, elle répétait tous les jours la même chanson, même avec de la musique. Alors finalement l’homme dit; «Oh, que diable, une fois, je vais l’imprégner et peut arrêter d’écouter sa conférence quotidienne.» Alors cette nuit, il est tombé exprès, il a forniqué, il a atteint l’orgasme et est tombé en tentation, il a tout perdu. Il m’a parlé et a dit; «Je ne sais pas pourquoi je te dis ça mais c’est ce qui m’est arrivé. Maintenant, je ressuscite car après que Satan a tenté ma femme et que je suis tombée à cause d’elle, j’ai perdu beaucoup de valeurs spirituelles.» Et que s’est-il passé? «Eh bien, j’ai une belle fille mais tu sais que j’ai tout perdu.» Donc, c’était le résultat de sa faiblesse. Alors Satan vient toujours et si nous avons déjà des enfants, oh, il vous tentera d’autres manières parce qu’il a plusieurs façons de vous tenter quand vous êtes sur le chemin, mais si vous le battez, il vous donnera alors du pouvoir. Il a le pouvoir au ciel et en enfer. Vous devenez un Maître ressuscité, vous devenez un dragon de sagesse comme le Maître le dit, dans le pays de עוץ Uwtz.

Public: Est-ce que Caïn et Abel ont des similitudes avec l’histoire de Romulus et Remus?

Instructeur: Cela pourrait être. Romulus et Remus les personnages principaux du mythe fondateur de Rome. Il pourrait être similaire parce que l’Italien Romae est lu à l’envers Amore, qui es «amour» le fondement de ce mythe Hébreu que nous étudions ici. En effet, Caïn et Abel ne sont pas des archétypes particuliers qui n’appartiennent qu’aux Juifs. Nous enseignons au sujet de ce mythe Hébreu parce que nous sommes Chrétiens et que le Judaïsme est la racine du Christianisme.

Les Juifs et les Musulmans connaissent Caïn et Abel; ils connaissent l’histoire mais rares sont ceux qui en connaissent le sens. En d’autres termes, Castor et Pollux se rapportent aussi à ce mythe dans la mythologie Grecque. Maintenant, dans mon mental vient l’histoire de Hunahpu et Xbalanque du Popol-Vuh, la Bible Maya, ils se rapportent au même mythe. Je pense que l’histoire de Hunahpu et de Xbalanque est plus alchimiquement belle. Si vous lisez l’histoire de Hunahpu et Xbalanque dans la Bible Maya Popol-Vuh, vous verrez comment elle se rapporte au même mystère de Caïn et Abel, les deux polarités que nous avons tous, les deux serpents dans notre anatomie Alchimique.

Donc, comme vous le voyez, puisque nous n’avons pas la gloire de Dieu à l’intérieur, qu’avons-nous à la place? Nous avons Satan, son ombre et cette ombre sait très bien comment nous nous comportons. Il connaît très bien vos pensées, vos sentiments, vos actions. Voulez-vous retourner à votre Dieu intérieur? Laissez-moi vous dire, Satan vous tentera, vous donnera beaucoup de tentations pour que vous puissiez développer des vertus. Si vous le vainquez dans toutes les tentations, alors vous deviendrez un autre archange, avec la lumière connaissant le bien et le mal. Comprenez que Satan est au service de votre propre Dieu individuel et quand vous voulez quelque chose, une faveur de votre Dieu, il envoie toujours Satan et dit, «Satan, comment voyez-vous cet homme ou cette femme? Il me demande ceci, le mérite-t-il?» Satan dira:«Non, laissez-moi vous dire ce qu’il a fait hier ou ce qu’il a fait il y a une semaine». Alors Dieu sait tout ce que nous faisons de mal parce que Satan l’informe chaque seconde de tout ce que nous faisons parce que nous portons Satan à l’intérieur de notre psyché et de notre corps. Quand nous allons à l’acte sexuel, il vous donnera la force sexuelle, là, vous devez le vaincre.

Public: Qu’est-ce que l’élixir de longue vie a à voir avec la Magie Sexuelle. Est-ce une pratique avancée de Magie Sexuelle?

Instructeur: Eh bien l’élixir de longue vie est une substance de lumière et de feu qui est liée au Corps Vital, qui est donnée à ceux qui triomphent aux trois jours ou trois heures de l’Alchimie. Si vous vainquez le dragon, si vous vainquez Satan dans toutes les tentations, vous recevrez à la fin l’élixir de longue vie et vous entrerez à nouveau dans l’Eden comme un Être immortel, mais vous devez d’abord vaincre Satan dans le sexe parce que l’élixir de longue vie se rapporte à la force sexuelle, l’élixir de longue vie a une base sexuelle. Si vous accomplissez l’acte sexuel comme un Chaioth, comme une bête, vous connaîtrez seulement la mort telle qu’elle est écrite, le jour où vous mangerez de ce fruit, vous mourrez, ainsi, nous mourrons à cause de cela. Si nous devons à nouveau être immortels, nous devons vaincre Satan afin que nous puissions entrer dans Otz Chayim, l’Arbre de Vie, et revivre pour toujours. C’est ce qui est arrivé à Job quand il était au pays d’עוץ Uwtz, le Magicien d’Oz, son propre Satan le tentait, le testait. Avez-vous saisis cela? Le créateur de cette histoire, le Magicien d’Oz, j’ai entendu, était un Rosicrucien, il le savait et il a fabriqué ce conte que les gens ont aimé. Les Sorcières Lilith et Nahemah et le reste sont liés à l’Arbre de la Connaissance, une histoire Alchimique que vous lisez et dites à vos enfants, mais vous n’en connaissez pas le sens. De même, pour ceux qui lisent la Bible et l’histoire, le mythe d’Adam et Eve, ils n’en connaissent pas le sens.

«Je vous donne ce signe: chaque peuple parle sa langue de bien et de mal: ce que son voisin ne comprend pas. Sa langue il l’a conçue pour lui-même en des lois et des coutumes.» – Zarathoustra

 

APPRENEZ DAVANTAGE AU SUJET DE LA KABBALE

Alchimie et Kabbale dans le Tarot

La connaissance pratique et spirituelle cachée dans les profondeurs de chaque grande religion et tradition mystique.

L’Enfer, le Diable, et le Karma

Confirmez par vous-même la réalité des niveaux inférieurs de la vie, et comment les éviter.

Les Trois Montagnes

L’Autobiographie de Samaël Aun Weor

Tarot et Kabbale

Obtenez des Réponses de la Divinité à l’Intérieur de Vous

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Cain and Abel Part 5: Alchemy

Abraham l'Intime
Le Mythe Satanique Hébraïque
Catégories : Kabbale de la Genèse