Ce débat fait rage depuis des milliers d’années, mais a été clairement répondu par l’un des plus grands êtres humains à avoir jamais parcouru la terre, communément appelé Jésus. Il a dit:

« Ce qui entre dans la bouche de quelqu’un ne le souille pas, mais ce qui sort de sa bouche, c’est ce qui le souille… Ne voyez-vous pas que tout ce qui entre dans la bouche entre dans l’estomac puis sort du corps? Les choses qui sortent de la bouche d’une personne viennent du cœur, et celles-ci la souillent. Car du cœur sortent les mauvaises pensées – meurtre, adultère, immoralité sexuelle, vol, faux témoignage, calomnie. Voilà ce qui souille une personne; mais manger avec des mains non lavées ne les souille pas. » – Jésus, d’après Matthieu 15:11, 17-20

Les gens sont libres de manger tout ce qu’ils jugent éthique, favorable et bénéfique pour leur santé.

Il existe de nombreux maîtres du Nirvana (le chemin spiral) qui mangent un régime végétalien ou végétarien, ce qui est propice à leur chemin. Il y a d’autres maîtres qui veulent travailler avec une plus grande opportunité (sur le chemin direct, le chemin du bodhisattva, aussi appelé Tantra). Par conséquent, ils consomment des portions de viande rouge qui contient l’élément feu (tattva tejas). Ceci est nécessaire pour pratiquer le Tantra blanc (Alchimie).

Avec n’importe quel régime, il y a un sacrifice. Quelque chose de vivant doit être sacrifié pour que nous puissions vivre. Manger, mastiquer, digérer et consommer implique la mort et la consommation d’un être vivant, y compris les âmes des plantes, afin que nous puissions régénérer notre corps. Que vous choisissiez de vivre avec un régime végétalien ou non, c’est un choix personnel.

Samael Aun Weor pensait à l’origine qu’il pouvait vivre d’un tel régime, mais l’a abandonné plus tard. Comme beaucoup d’autres personnes, le végétarisme l’a rendu faible et malade. Certaines personnes réussissent mieux avec un régime végétalien. Certaines personnes ne peuvent pas faire non plus. Vous devez écouter votre corps et consommer ce qui vous donne une santé optimale.

Pourquoi certains groupes spirituels déclarent-ils que le végétarisme est le chemin vers Dieu alors que d’autres disent que ce n’est pas le cas?

Vous avez le regard sur les faits. Maintenez-vous davantage votre santé grâce à un tel régime ou vous détériorez-vous? Dans la Gnose, nous acceptons ce qui est utile et rejetons ce qui est inutile. Par conséquent, si l’abstention de la viande vous rend malade, vous devez réviser votre méthode.

Aussi, puisque le Christ a enseigné le chemin de l’équilibre, pourquoi défendrait-il une doctrine qui favorise la maladie pour beaucoup qui ne peuvent pas adapter leur physicalité aux rigueurs d’un régime végétarien? Alors que certaines personnes peuvent prospérer avec les légumes, tout le monde n’a pas le type de corps qui peut s’adapter à une telle pratique. De toute évidence, on se sent mal de ne pas traiter son corps correctement.

Nous ne devons pas étiqueter, dénigrer ou critiquer les autres pour avoir suivi ou non un régime végétarien. Nous insistons seulement sur le fait que les étudiants sont libres de manger ce qu’ils souhaitent lorsque cela profite à leur tempérament corporel et à leur disposition. Si un régime végétalien ou végétarien vous convient, alors remplissez-le. Nous souhaitons seulement souligner que l’alimentation doit aider sa religion et qu’elle ne doit pas être sa religion.

Comment peut-on continuer à manger et donc à soutenir les abattoirs, les fermes laitières et les industries de la viande en raison de leur cruauté et de leurs abus?

Recommander une alimentation saine n’est pas la même chose que de tolérer le traitement sauvage des animaux à cette époque. Il est affligeant de voir comment nous – l’humanité, chacun de nous – avons converti cette planète en un véritable enfer. Cet enfer n’est pas seulement pour nous et les animaux. Les plantes et les minéraux sont également conscients, à leur niveau. Nous les faisons souffrir aussi.

Cette planète est très loin de l’endroit pur qu’elle était autrefois. Il n’y a pas de plantes ou de minéraux purs. Même ce qui est étiqueté comme « pur » est en fait profondément contaminé à tous les niveaux, car tout sur cette planète est interconnecté. Rien n’est isolé. À titre d’exemple, vous pouvez aller sur la plus haute montagne d’Asie, et y trouver beaucoup de pollution et de rayonnement de l’hémisphère Occidental, transportés par l’atmosphère, par l’eau, la pluie… Les plantes souffrent de la pollution, des produits chimiques, étant récolté par des machines, etc.

Tout ce que nous mangeons est un acte de mise à mort. La plante que vous mangez souffre et meurt également. Il a un niveau inférieur de conscience que l’animal, mais il est toujours vivant. Il en va de même pour le minéral. Cette salade que vous mangez est le corps d’une âme.

« Simplement, chaque organisme végétal est le corps d’un élémental de la Nature. Par conséquent, ce n’est pas la plante qui guérit. C’est l’élémental de la plante, son mantras, et la guérison qui est effectuée sans cesse qui guérit.

« L’élémental d’une plante réagit furieusement contre l’herboriste qui déchire son corps physique. Par conséquent, cet élémental blessé non seulement ne guérit pas, mais en plus, il nuit, car la vitalité de la plante est psychologiquement altérée avec la colère ou avec la terreur qui lui a été infligée. » – Samael Aun Weor, Médecine Ésotérique et Magie Pratique

La même chose est vraie lorsque vous mangez un fruit ou un légume. Vous ne pouvez pas l’entendre, mais la plante que vous mâchez souffre.

Manger est la voie de la nature; tout fait partie d’un cycle. Pour vivre, vous devez tuer. Néanmoins, cela doit être fait en équilibre et avec de la connaissance.

Ici, nous apprenons à manger dans le respect de la nature, comme l’ont fait nos ancêtres. Nous mangeons consciemment. Nous mangeons en ayant conscience de manger et nous utilisons des mantras en mangeant. Nous montrons du respect pour les âmes qui meurent pour soutenir notre vie. En cela, nous élevons ce sacrifice et aidons les élémentaux.

Vous êtes libre d’adopter le régime que vous souhaitez. Ce que nous mangeons n’est pas ce qui nous mène à la libération. Nous savons bien ce que Jésus a enseigné:

« Ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille un homme, mais ce qui sort de la bouche, cela souille un homme. »

La libération n’est pas déterminée par notre alimentation, mais par la façon dont nous nous transformons. Par exemple, le Dalaï Lama est un grand maître, mais il mange de la viande, comme le font de nombreux autres maîtres.

Les corps animaux transforment les énergies d’un certains voltage, nécessaires pour nourrir certains niveaux de travail spirituel. Pour les débutants, ce n’est pas nécessaire. Mais, pour ceux qui en ont besoin, puisqu’ils travaillent à ces niveaux, ils savent comment transformer ces énergies d’une manière qui n’est pas seulement saine pour eux, mais qui aide également l’animal.

Ne vaut-il pas mieux consommer exclusivement des végétaux parce que les animaux souffrent davantage dans les abattoirs et que les aliments d’origine animale nuisent au corps humain, même en quantité « équilibrée »?

Le chemin vers les royaumes supérieurs est déterminé par la création et l’utilisation de la volonté individuelle, qui n’est pas redevable à la volonté collective. La volonté individuelle est plutôt une expression de la volonté de l’Être Intime. Néanmoins, pour créer la volonté individuelle, il faut des atomes de très haute valeur spirituelle, qui ne peuvent être obtenus exclusivement des règnes inférieurs. Si cela était possible, nous pourrions atteindre la libération de ces règnes inférieurs, mais aucun des règnes inférieurs ne peut le faire. La libération est le résultat d’une transformation de l’énergie, non d’une théorie ou d’une intention. Le seul qui sait de quelles énergies nous avons besoin – et quand – est notre Être Intime: cette connaissance ne se trouve pas dans le mental, les croyances ou les sentiments. Pour acquérir la libération, nous devons d’abord apprendre à entendre les conseils de l’Intime, alors nous devons agir en conséquence. Vous n’aurez peut-être pas besoin de manger de la viande. Mais, vous pouvez. C’est quelque chose que vous, à travers la méditation et la prière, pouvez découvrir. Ce n’est pas une question de débat, de recherche, de théorie ou de croyance. Il s’agit d’obtenir des conseils de l’Intime. Tout cela est expliqué dans des livres et des conférences.

Les matériaux que nous vous recommandons d’étudier suggèrent que ceux qui consomment de la viande essaient de manger avec modération, uniquement ce qui est nécessaire et à partir des sources les plus humaines possibles. De toute évidence, le mieux serait d’élever sa propre nourriture. La relation entre le producteur et l’approvisionnement alimentaire est cruciale; fait correctement, il profite aux deux.

En ce qui concerne spécifiquement la viande, il est recommandé de trouver des sources halal, car dans cette tradition, les animaux sont traités comme leurs enfants et ne sont jamais autorisés à souffrir.

Que dit Samael Aun Weor à propos d’une alimentation équilibrée?

Question: Maître bien-aimé, lorsque vous vous êtes adressé aux gloutons en ce qui concerne le déséquilibre de la balance, pouvons-nous en dire autant de ceux qui manquent par ignorance mais volontairement d’une nutrition adéquate, en particulier à cause de leur ignorance de la Loi Trogoautoégocrate éternelle, commune et cosmique.. Pouvons-nous donc considérer que les paroissiens Orthodoxes qui ont créé une religion dans leur cuisine, ou plutôt les végétariens, vont habiter dans le quatrième cercle que vous évoquez dans cette conférence?

Samael Aun Weor : Respectable Monsieur, en ce qui concerne votre question, permettez-moi de vous dire avec une tout à fait éblouissante clarté que tout le monde est libre de se nourrir comme ils leur plaisent. Il existe des végétariens insupportables qui ont créé une religion de la nourriture, de même qu’il existe sur la Terre des carnivores sanglants, proches de cannibales, qui ont aussi détruit leur organisme. Donc, il y a une variété de non-sens dans cette vie. Ainsi en ce qui concerne le déséquilibre, tout le monde est coupable, car tout le monde enfreint la loi de la balance et le résultat de toute violation n’est pas agréable.

Cependant, il n’est pas inutile de répéter que chacun est libre de se nourrir à sa guise. Néanmoins, nous ne devons pas oublier la loi. Si nous détruisons nos corps, nous devrons en subir les conséquences. Quoi qu’il en soit, il convient de préciser qu’il existe de nombreux végétariens dans les abîmes. Cependant, aucun d’entre eux n’y souffre à cause du crime de manger des légumes, mais à cause de nombreuses autres causes et motifs. Encore une fois, pour les questions nutritionnelles, laissez tout le monde manger ce qu’il veut. Ce qui est important, je le répète, c’est de ne pas enfreindre la loi, et c’est tout. » – Samael Aun Weor, L’ Enfer, le Diable et le Karma

Y a-t-il des préjudices lors d’activités telles que la pêche ou la chasse?

L’univers est soutenu par la vie et la mort de tous les êtres. Il ne peut y avoir un facteur sans l’autre, ce qui signifie que la Loi Trogoautoégocrate Cosmique Commune est « la loi de réciprocité et d’équilibre de toutes les unités cosmiques ». Si vous chassez votre propre nourriture, ce qui est bon est de prier l’élémental de ces animaux et de les remercier de toutes votre âme, par la grâce du Seigneur, pour leur sacrifice, puisque par leur mort, vous pouvez à votre tour vivre et mieux servir le Dieu Très-Haut pour le bien de l’humanité.

Chaque fois que l’on mange du poisson, des animaux, des céréales, des légumes ou tout autre repas, nous devons rendre grâce à la divinité pour le sacrifice de ces éléments afin que nous puissions vivre et nourrir notre corps. Nous pouvons remercier les élémentaux de tous les aliments que nous mangeons et jurer que par leur consommation, nous contribuerons à notre tour à élever leur niveau d’être grâce à leur assimilation dans notre corps et leur élévation dans notre âme par le travail de transmutation, de sanctification et de service désintéressé.

Lorsque vous chassez votre propre nourriture, vous devriez prier de cette façon, que par leur sacrifice vous aidez les âmes de ces éléments s’élèvent de plus en plus près de l’Absolu conformément à la volonté de votre Intime et la transformation de ces énergies élémentaires dans votre corps, âme et mental.

Avez-vous des témoignages personnels sur le végétarisme?

D’un instructeur:

« Vous êtes libre de manger ce que vous voulez. Nous respectons la volonté de chacun de faire ce qu’il veut. Mais dans un souci de fournir un autre point de vue, laissez-moi exprimer mon expérience. J’ai choisi de devenir végétarien pour les mêmes raisons que beaucoup citent; principalement, j’ai été dérangé par la façon dont les animaux étaient traités par l’industrie alimentaire. J’ai été végétarien pendant dix ans. J’étais très informé, mangeais un régime très soigneusement géré et j’avais accès à la meilleure nourriture de qualité (contrairement à beaucoup de gens). Malgré cela, à la fin de ces dix années, je développais plusieurs problèmes de santé très dangereux et j’étais extrêmement faible, non seulement physiquement, mais émotionnellement et mentalement. Heureusement, un bon ami a reconnu le problème, et m’a encouragé à commencer à consommer du bouillon de bœuf. Cela a changé ma vie, a restauré ma santé, et m’a appris plus que je ne pourrais peut-être écrire ici. C’est ainsi que j’ai gaspillé ce qui aurait dû être une jeunesse robuste. Fait intéressant, bien que je sois maintenant beaucoup plus âgé, je suis en meilleure santé, plus fort et plus heureux. Il ne fait aucun doute que mon alimentation joue un rôle important à cet égard.

« Sachez que tous nos enseignants – Jésus, le Dalaï Lama, Padmasambhava, Moïse, etc. – mangent de la viande. Ce n’est pas pour le plaisir ou la cruauté. Au contraire, c’est une nécessité pour le corps et l’âme. Cela a déjà été expliqué en détail ailleurs.

« Gardez à l’esprit que nous recommandons de ne consommer qu’une petite quantité de viande. Certains étudiants n’en mangent qu’une très petite portion une fois par semaine environ. Pour eux, c’est suffisant.

« Je pense que de nombreux étudiants mangent encore trop de viande, et c’est la cause de leurs difficultés: non pas manger de la viande, mais manger trop, trop souvent et de mauvaises sources. Sans aucun doute, manger de la viande bon marché n’apporte que des résultats négatifs.

« J’adresse ma préoccupation pour les animaux en essayant d’acquérir des produits d’origine animale provenant de sources sans cruauté, et je tiens à exprimer ma gratitude à l’animal de fournir ses éléments. »

Pourquoi Samael Aun Weor a-t-il renoncé au végétarisme?

Lisez cette conférence: La Loi Trogoautoégocrate Cosmique Commune

La consommation de plantes et d’animaux est-elle un acte de violence?

Même si vous êtes végétalien, vous continuez à faire de la violence contre d’autres créatures, car les plantes et même les minéraux sont des organismes vivants et conscients comme nous. Même les scientifiques commencent à en prendre conscience en ce qui concerne les plantes. De nouvelles études montrent que les plantes peuvent penser et même communiquer entre elles. Pensent-ils à notre niveau? Non, mais ils ont toujours une conscience. Ce sont toujours des êtres vivants qui méritent le respect et l’amour. Alors pourquoi les gens étendent-ils le principe de l’ahimsa [non-violence] aux animaux, mais pas aux plantes? Pourquoi les gens sont-ils prêts à tuer certains organismes, mais pas d’autres?

Cela signifie-t-il que nous devrions arrêter de manger des plantes? Non. Le corps physique ne peut pas vivre sans consommer d’autres organismes. Shiva est créateur et destructeur. Une nouvelle vie naît à travers la mort. Le feu renouvelle sans cesse la nature.

Cela signifie-t-il que vous devriez commencer à manger des animaux? Non pas forcément. Si vous n’êtes pas à l’aise avec le fait de manger des animaux, vous ne devriez pas le faire. Le végétarisme est une pratique noble et beaucoup le trouvent très utile. Néanmoins, vous découvrirez peut-être en cours de route qu’il vous est devenu nécessaire de manger de la viande. Et si cela se produit, vous devriez être ouvert à le faire.

Est-ce que la consommation d’une créature de l’un des autres règnes de la nature ne lui rend pas service?

Dans la Bible, Jacob représente la sephirah Tiphereth. Quand vous atteignez Tiphereth, et que vous avez déjà créé vos corps, et que vous êtes dans la moitié de la moitié du temps, alors Samael apparaît à un autre niveau et dit: « Combattez-moi. Si vous me battez, vous recevrez votre nom sacré et deviendrez un Fils de Dieu, un Fils du Soleil. » Mais, comprenez-moi, c’est une autre étape par rapport au Grand Œuvre; dans ce travail, vous devez aider les Monades inférieures parce que c’est précisément le chemin du milieu, dans lequel l’Initié aide les Monades inférieures à s’élever. Comment les aidez-vous à s’élever? Comment le Christ vous aide quand vous l’incarnez? Le Christ entre en vous et commence à faire une révolution; c’est-à-dire faire tourner le Gibor dans le sens des aiguilles d’une montre. C’est ce que fait le Seigneur, parce que les autres forces comme Judas, Pilate et Caïphe font tourner la roue dans le sens opposé, et le Seigneur vient et le fait dans le sens des aiguilles d’une montre. Il est rebelle. Il est contre tout. Avec cette action de votre psyché, il vous transforme, et avec sa propre essence (le feu), prend votre conscience à un autre niveau: Homme Solair, Homme Galactique et au-delà – un Homme Cosmique. De la même manière qu’il aide, nous devons aussi l’imiter. Comment l’imiter? Lorsque vous mangez vos légumes, vos plantes, vos céréales, vous aidez les Monades de ce règne à travers votre transmutation, à les élever à des niveaux plus élevés. Si vous mangez cela avec beaucoup de faim, puis que vous forniquez, vous les faites tomber. Le véritable Initié mange, boit de l’eau, mange des plantes, mange des céréales et mange aussi de la chair, car il aime les animaux. Les Monades des animaux doivent également monter. Lorsque vous mangez la chair d’un animal et que vous la transmutez, vous élevez cette Monade, l’aidant, lui montrant comment le faire. Si vous êtes végétarien, d’accord, c’est bien, mais comment allez-vous aider les animaux? En donnant une conférence? Ils ne comprennent pas le Français; ils ne comprennent que les langues animales. Cependant, si vous les mangez, par la Loi Trogoautoégocrate Cosmique Commune, et que vous les digérez dans votre propre miel, et que vous les transmutez, alors ces Monades dont les éléments sont dans la chair se sentiront élevées grâce à votre travail spirituel.

Si vous ne faites pas cela, peu importe que vous mangiez de la viande ou non, mais si vous faites le travail, alors vous comprenez pourquoi l’être humain se nourrit des trois règnes inférieurs – règne animal, règne végétal, règne minéral — parce que nous devons aussi aider ces Monades. Pour cela, vous les tuez, car lorsque vous mangez une pomme, vous tuez la pomme. Ne pensez pas que ce n’est que lorsque vous mangez de la viande que vous tuez l’animal. Non, vous détruisez également la vie qui est là, lorsque vous la digérez. C’est précisément le sens de l’Œuvre, le Pancatattva. Je ne vous apprends pas à être carnivore, mais vous devez aussi aider ces animaux, surtout de nos jours, car ils souffrent. Finalement, ces animaux deviendront des animaux intellectuels, et ils penseront: « Eh bien, quand j’étais un animal, quelqu’un a mangé mon corps, et j’ai senti comment il a transmuté l’énergie et m’a élevé, et m’a appris à travers l’expérience. » C’est la Loi Trogoautoégocrate Cosmique Commune; ce n’est pas seulement d’être avalé et d’avaler. C’est un processus psychologique et spirituel. Elle monte même à la Monade, parce que tout ce que vous trouvez a une Monade, a une intelligence, a de l’essence, que ce soit une pomme, que ce soit de l’eau que vous buvez, que ce soit du miel que vous mangez, ou un morceau de viande, de poisson, etc. » —Instructeur Gnostique, Cours de Runes: « Rune Perth »

Catégories : Blog