Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : La Révolution de la Dialectique

Le monothéisme conduit toujours à l’anthropomorphisme, idolâtrie, étant à l’origine, par réaction, de l’athéisme matérialiste ; pour cela, nous préférons le polythéisme.

Nous n’avons pas peur de parler des principes intelligents des phénomènes mécaniques de la nature, même si on nous qualifie de païens.

Nous sommes partisans d’un polythéisme moderne fondé sur la Psychotronique.

Les doctrines monothéistes conduisent, en dernière synthèse, à l’idolâtrie. Il est préférable de parler des principes intelligents qui ne conduisent jamais au matérialisme.

L’abus du polythéisme conduit à son tour, par réaction, au monothéisme.

Le monothéisme moderne a surgi de l’abus du polythéisme.

Dans l’Ere du Verseau, dans cette nouvelle étape de la Révolution de la Dialectique, le polythéisme doit être esquissé psychologiquement de façon transcendantale et doit en outre être exposé intelligemment.

Il faut faire un exposé très sage d’un polythéisme moniste, vital et intégral. Le polythéisme moniste est la synthèse du polythéisme et du monothéisme. La variété est l’unité.

Dans la Révolution de la Dialectique, les termes de bien et de mal ne s’emploient pas, ni ceux d’évolution et d’involution, de Dieux ou de religion.

Dans ces temps caduques et dégénérés sont nécessaires la Révolution de la Dialectique, l’Autodialectique et une Nouvelle Education.

Dans l’Ere de la Révolution de la Dialectique, l’art de raisonner doit être dirigé directement par l’Etre, pour qu’il soit méthodique et juste.

Un art de raisonner objectif donnera le changement pédagogique intégral.

Toutes les actions de notre vie doivent être le résultat d’une équation et d’une formule exacte, pour que puissent surgir les possibilités du mental et les fonctionnalismes de l’entendement.

La Révolution de la Dialectique a la clef précise pour créer un mental émancipé, pour former des mentaux libres de conditionnement, libres du concept de l’option, unitotaux

La Révolution de la Dialectique, ce ne sont pas des normes dictatoriales du mental.

La Révolution de la Dialectique ne cherche pas à piétiner la liberté intellectuelle.

La Révolution de la Dialectique veut enseigner comme on doit penser.

La Révolution de la Dialectique ne veut pas emprisonner ou incarcérer la pensée.

La Révolution de la Dialectique veut l’intégration de toutes les valeurs de l’être humain.

Ce chapitre est tiré de La Révolution de la Dialectique (1983) de Samael Aun Weor. Les éditions imprimées et électroniques de Glorian Publishing (une organisation à but non lucratif) sont illustrées pour vous aider à comprendre et comprennent des fonctionnalités telles qu’un Glossaire et un Index. Achetez le livre, et vous-même et les autres en bénéficierez.