Conscience Authentique et Fausse Conscience

Certes, la situation est que les humanoïdes ne sont pas des êtres humains au sens plein du terme. Si nous examinons à fond l’humanoïde, nous découvrons d’abord son corps physique, c’est-à-dire son corps planétaire ; ce véhicule a un siège vital, je veux me référer emphatiquement au lingam sarira des Hindous, c’est-à-dire au véhicule thermo-électromagnétique ou section supérieure du corps physique ; ce véhicule sert de base à tous les processus biochimiques, physiologiques, lumineux, caloriques, etc., etc. Cependant, au fond, ce corps vital n’est rien d’autre que la partie supérieure du corps physique.

La Méditation N’est pas Ce que Vous Pensez

Pour comprendre ce qu’est la méditation, il faut d’abord comprendre ce qu’est la conscience. La conscience est la base de la vie, et est la base de la perception et de la compréhension. La conscience n’est ni la pensée ni l’émotion. C’est simplement la prise de conscience.

Compassion, Éthique et Comment les Vertus Peuvent Causer du Tort

Aujourd’hui, nous allons parler de compassion, mes chers frères et sœurs. Par exemple : si quelqu’un veut tuer un de nos proches (un fils, un frère), notre réaction, à ce moment-là, devrait être de défendre le fils qu’ils attaquent, de défendre le frère. En tant que chefs de famille, nous devons savoir réagir. Mais si nous disons : « Non, je ne lèverai l’arme contre personne ! », et si nous disons au bandit qui assassine le fils ou viole la fille : « Je te bénis, mon fils, je te pardonne tous les crimes que Tu es en train de faire » ; avec une telle attitude on pousse la compassion à l’extrême et il est évident qu’on devient complice de ce crime.

L’Ère du Verseau et le But du Sexe

Nous accomplissons vraiment une tâche gigantesque, qui est de commencer la nouvelle ère du Verseau dans le tonnerre auguste de la pensée…

Je veux que vous, frères et sœurs, compreniez pleinement ce qu’est l’ère du Verseau et que vous vous basiez sur des faits concrets, pratiques et définitifs.

Il faut se souvenir du 4 Février 1962, entre 2h et 3h de l’après-midi.