Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Conférences de Samael Aun Weor

Radha et Krishna

En pratiquant la Magie Sexuelle, l’Âme Divine devient une avec notre Intime, après cette Première Initiation des Mystères Majeurs, une mer vaste et grandiose s’ouvre devant nous, car ici nous devons racheter notre âme animale.

L’union de l’Âme Divine [Geburah] avec notre Intime [Chesed] signifie que nous avons accompli, à l’intérieur de nous, le développement de cette période terrestre; néanmoins, cela ne signifie pas que nous avons accompli tout notre développement. Pour que notre Intime assimile la Conscience de chacun de nos quatre corps de péché, chacun de ces corps internes doit atteindre la perfection absolue.

Notre Terre dense deviendra subtile et éthérique dans l’ère de Jupiter. Ensuite, notre Terre deviendra de la même matière que le Corps Astral. Beaucoup plus tard, la Terre deviendra de la même matière que le Corps Mental.

Par conséquent, l’être humain (commun) n’aura pas de Corps Éthérique absolument parfait avant de finaliser cette future époque éthérique de notre future Terre. De même, notre Corps Astral n’atteindra pas la perfection avant de finaliser l’époque où notre Terre sera faite de matière astrale; de plus, le mental humain, qui n’est jusqu’à présent qu’à l’aube de sa naissance, n’atteindra la perfection absolue que lors de la finalisation de cette future époque mentale de notre planète.

La Conscience compétente de chacun de ces instruments doit être extraite et assimilée par l’Intime lorsque ces véhicules ont atteint la perfection; alors l’être humain deviendra un hiérophante des Mystères Majeurs.

La Première Initiation des Mystères Majeurs ou la haute initiation est simplement l’union de l’Âme purement Spirituelle avec l’Intime. Cette Âme purement Spirituelle devient la somme de tous les fruits de nos expériences millénaires au cours de nos innombrables réincarnations. Ceux qui reçoivent la haute initiation sont juste en train de finaliser leur éducation en relation avec la période terrestre et récoltent naturellement leurs fruits millénaires sous forme de pouvoirs et d’extraits divins. Le résultat est l’Âme Diamant de l’Intime.

La Deuxième Initiation des Mystères Majeurs permet à l’adepte de récolter tous les fruits de la perfection future du Corps Éthérique de l’être humain.

La Troisième Initiation des Mystères Majeurs permet à l’adepte de récolter toutes les perfections du corps des désirs de l’être humain.

La Quatrième Initiation des Mystères Majeurs permettra à l’adepte de récolter toutes les perfections du Corps Mental de l’être humain

Il existe une Cinquième Initiation des Mystères Majeurs que nous ne sommes pas autorisés à révéler parce que nous ne parviendrons pas à la comprendre.

C’est ainsi que nous libérons notre âme animale de la boue de la terre et de la douleur. Ensuite, nous nous libérerons des quatre corps de péché et deviendrons Dhyan-choan, en d’autres termes, des dieux ineffables vivant dans l’immensité de l’infini.

À travers chacune de ces Initiations des Mystères Majeurs, nous acquérons la sagesse correspondante de chacune de ces futures périodes cosmiques.

L’humanité commune et ordinaire acquiert cette même sagesse lors de la mise au point de processus qui exigent une éternité de douleur et d’amertume.

Chacune de ces cinq Initiations des Mystères Majeurs a neuf degrés qui sont analogues aux neuf arcades (ou initiations) des Mystères Mineurs, auxquels la majorité des maîtres de la doctrine des mystères se réfèrent.

De nombreux étudiants en occultisme (tels que le Théosophisme, le Spiritisme, le Rosicrucianisme, etc.) pensent que pour devenir un adepte ou un mahatma, il est nécessaire d’abandonner le monde et de se retirer dans les sommets enneigés de l’Himalaya afin de vivre une vie ascétique, loin, très loin de toute relation sexuelle ou humaine. De tels « modèles de sagesse », à travers leurs fantaisies morbides, ne cherchent que des moyens d’éviter la vie réelle et des consolations de leurs piétismes et de vaines élucubrations mentales, car, en effet, l’être humain ne peut s’unir à son Intime qu’en vivant intensément et en pratiquant la Magie Sexuelle avec leur époux prêtre/ épouse prêtresse.

Lorsque nous affirmons que le sexe est l’Eden même, nous ne parlons pas de manière symbolique, mais de manière littérale et sans aucun type de métaphores. La lumière Édénique inonde les espaces interplanétaires d’une couleur rose illuminée, remplie d’atomes transformateurs de haut voltage; ainsi, lorsque nous nous connectons sexuellement à notre époux prêtre / épouse prêtresse, nous attirons vers notre atmosphère individuelle cette puissante lumière Édénique qui nous submerge alors dans son océan ineffable appelé Eden.

C’est ainsi que nous pénétrons dans ce précieux Jardin d’Eden, auquel la Bible se réfère, et nous nous transformons en anges. La lumière Édénique est l’agent de toutes les créations cosmiques de l’infini et c’est ce que Einstein a oublié lorsqu’il a présenté sa théorie de la relativité. La lumière Édénique est le grand agent universel de la vie que les dieux manipulent pour élaborer leurs créations planétaires.

L’humanité doit savoir que les dieux sont des êtres humains parfaits et que chaque être humain est un Dieu enchaîné, un Prométhée enchaîné au rocher dur de la matière.

Prométhée / Lucifer

Le système solaire dans lequel nous vivons, bougeons et avons notre Être, n’est qu’une échelle du serpent igné d’un Grand Être (le Logos Solaire) à qui nous rendons la même adoration que les atomes de nos propres corps individuels rendent à notre Être, c’est-à-dire, à notre Intime.

Les gens ont peur de perdre leurs croyances, dans lesquelles sont noyés le mental de nombreux, trop nombreux mystiques malades, et qui sont remplies d’un très ancien piétisme et d’une attitude moralisatrice. La Gnose n’est pas une question de croire ou de ne pas croire en ceci ou cela; c’est ce que nous devons comprendre et discerner avec le scalpel de la Conscience afin de déshabiller les symboles de leurs valeurs et de voir ce qu’ils ont en relation à la réalité. Les croyances sont des formes mortes, des croûtes dures, auxquelles s’attachent les croyants et les faibles.

Max Heindel a déclaré ce qui suit:

« Lorsque le Sauveur Jésus Christ a été crucifié, son corps a été transpercé en cinq endroits, dans les cinq centres où les courants du Corps Vital s’écoulent; et la pression de la couronne d’épines provoqua un écoulement à partir du sixième également. (Ceci est un indice pour ceux qui connaissent déjà ces courants. Une explication complète de cette affaire ne peut pas être divulguée publiquement pour le moment.)

« Lorsque le sang coulait de ces centres, le grand esprit-Soleil (Cosmique) fut libéré du véhicule physique de Jésus et s’établit Lui-même dans la Terre, avec des véhicules individuels. Les véhicules planétaires déjà existants, Il les a imprégnés de ses propres véhicules et, en un clin d’œil, ont diffusé Son propre corps de désir sur la planète, ce qui lui a permis désormais de travailler sur la Terre et son humanité de l’intérieur.

« À ce moment, une formidable vague de lumière spirituelle a inondé la Terre. Elle a déchiré le voile que l’esprit-Race avait suspendu devant le Temple pour écarter tout le monde, à l’exception des quelques élus, et a libéré désormais le Chemin de l’Initiation à qui voudrait. En ce qui concerne les Mondes Spirituels, cette onde a transformé les conditions de la Terre comme un éclair, mais les conditions denses et concrètes sont, bien sûr, affectées beaucoup plus lentement.

« Comme toutes les vibrations lumineuses rapides et élevées, cette grande vague a aveuglé le peuple par son éclat éblouissant. C’est pourquoi on disait que « le Soleil était noir ». C’était le contraire qui s’est réellement passé. Le Soleil n’était pas obscurci, mais brillait d’une splendeur glorieuse. C’est l’excès de lumière qui a aveuglé le peuple et ce n’est que lorsque la Terre entière a absorbé le corps de désir de l’esprit-Soleil brillant que la vibration est revenue à un taux plus normal. »

Cependant, Max Heindel n’a pas atteint la « haute initiation » et ne peut donc pas clarifier cet événement. Mais, Samael Aun Weor, Maître des Mystères Majeurs, peut clarifier ce mystère de la manière suivante:

Lorsque la Bible relate l’événement de Golgotha, elle affirme:

« Et il était environ la sixième heure, et il y eut des ténèbres sur toute la terre jusqu’à la neuvième heure. Et le soleil fut obscurci, et le voile du temple se déchira par le milieu. Et quand Jésus eut crié à haute voix, il dit: Père, entre tes mains je remets mon esprit; et après avoir dit cela, il rendit l’esprit. » – Luc 23: 44-46

Ainsi, lorsque l’évangile affirme qu’il y avait des ténèbres sur toute la terre au moment où le Seigneur rendit l’esprit, il représente simplement un fait spirituel véridique et réel qui se répète au sein de tout initié qui atteint la Haute Initiation. Au moment où l’être humain s’unit à son Intime, il reste immergé dans les ténèbres profondes de l’infini, s’illuminant ainsi de son propre fuel spirituel; la lumière qui l’illuminait dans tous les plans cosmiques et dans l’infini tout entier était une lumière empruntée, cette lumière qui le nourrissait était la lumière des dieux; c’étaient ses parents spirituels qui l’ont nourri d’une telle lumière. Maintenant, il doit nourrir les autres avec sa propre lumière. Les dieux le nourrissaient, prenaient soin de lui, l’illuminaient et le nourrissaient comme le fait une mère avec le fruit de son ventre, pendant que son enfant grandissait et devenait capable de travailler et d’être un citoyen avisé. Ainsi, une fois qu’il est capable de devenir autonome, il n’a plus besoin de ses parents.

Par conséquent, celui qui s’associe à son Intime est déjà un frère aîné capable de s’illuminer de son propre fuel spirituel, extrait de l’Arbre de la Science du Bien et du Mal; ainsi, de l’intérieur de lui, les dieux retirent leur lumière avec laquelle ils le nourrissaient pendant son état de gestation spirituelle au sein de la Bienheureuse Mère du Monde.

Ainsi, lorsque l’être humain naît à une vie spirituelle, il devient un citoyen conscient du cosmos; alors, il doit s’illuminer de son propre fuel spirituel.

Pendant les premiers jours qui suivent l’Initiation, le maître ressent cette nostalgie que l’adolescent ressent lorsqu’il est abandonné pour la première fois de ses soins paternels et il se sent seul dans les grandes villes à la recherche d’un emploi pour se procurer du pain. Maintenant, il n’y a aucune considération pour lui; maintenant, seuls les visages étranges où « chacun est pour soi », où chacun doit compter sur lui-même.

Ainsi, on expérimente le Golgotha de la haute initiation dans le corps d’os et de chair. Judas n’est jamais absent de cet événement personnel, pas plus que Marie-Madeleine ou Pierre; ainsi, dans l’intégralité du calvaire, le disciple se sent abandonné par son Intime et le monde ne lui accorde plus aucune attraction. C’est à ce moment que l’initié, rempli de douleur, s’exclame devant son Père: « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? »

Ainsi, l’initié doit vivre son propre Golgotha et répéter la vie du Christ à l’intérieur de lui-même. Ainsi, lorsque son âme s’unit à son Intime, il ressuscite dans les mondes internes.

Ce processus initiatique de la Pâques est très minutieux et délicat et nous ne faisons donc qu’une brève synthèse, car nous aurons besoin d’heures complètes et même d’années entières pour raconter les processus de la haute initiation. De plus, l’ésotérisme interdit de révéler aux profanes les grands secrets de la haute initiation; c’est pourquoi nous nous limitons à affirmer que l’on expérimente le Golgotha de haute initiation dans le corps d’os et de chair et que la résurrection est interne. Ainsi, l’initiation est vécue dans la même vie!

Toute initiation est une parturition de la Nature et toute parturition est douloureuse!

Dans mon cas personnel, mon Judas était un très cher disciple et mes accusateurs dans leur majorité écrasante – il est douloureux de l’admettre, mais – ils étaient les spirites de la Colombie, les ennemis de mon livre Le Mariage Parfait. Tous protestaient contre moi et contre mon livre, ils m’accusaient donc dans le plan astral devant un magicien noir qui était mon propre Ponce Pilate.

Par conséquent, ceux qui veulent comprendre les mystères de la Pâques doivent atteindre la haute initiation; ils doivent vivre la tragédie de Golgotha, dans leurs corps d’os et de chair. Ils auront leur propre Judas, leur propre Pilate et leurs accusateurs quand ils décideront de grimper jusqu’à leur propre Golgotha.

Les sept chakras du Corps Astral, les glandes endocrines et leurs roues éthériques et mentales correspondantes ne sont que les exposants purement animaux des Sept Soleils de l’Intime. Ces Sept Soleils de l’Intime résident dans son Âme Diamant.

Par conséquent, lorsque nous déclarons que la Kundalini ouvre les sept églises sous la direction de l’Intime, nous parlons de la Christification de l’Âme Diamant. Cette âme doit allumer ses Sept Soleils et se Christifie totalement afin de pouvoir se fusionner avec l’Intime.

L’œil de Brahma a la forme d’une étoile blanche et brillante que le maître porte sur son front divin. L’oreille de Brahma est un merveilleux soleil blanc que le maître porte sur son larynx créateur. Le cœur de Brahma brille des couleurs divines blanches et bleues dans le cœur du maître. Le feu solaire resplendit brillamment dans le nombril de Brahma et enfin les trois autres centres de Brahma brillent comme des soleils ineffables.

L’Intime a ses sept églises dans son Âme Diamant et les chakras astraux ne sont que ses exposants animaux ; ils ressemblent à l’ombre des Sept Soleils de l’Intime.

Les Gnostiques ne s’intéressent ni au psychisme inférieur ni aux chakras astraux de l’âme animale. Nous ne sommes concernés que par Âme Diamant et Intime.

Nous ne nous intéressons qu’aux pouvoirs superlatifs de la Conscience. Nous devons mettre fin au processus de l’âme animale et extraire les extraits psychiques de nos corps inférieurs avec héroïsme afin d’assimiler ces extraits psychiques à l’intérieur de notre Âme Diamant, pour que chacun de nous puisse s’Auto-réaliser en tant que Brahmane ou en tant que Dhyan-choan ou en tant que Pitri solaire.

L’Âme Diamant est le Corps Bouddhique ou intuitif, c’est le corps de l’esprit de vie, c’est « l’âme-esprit »; c’est Bouddha, la Conscience superlative de l’Être, et même lorsque les chakras astraux tournent et brillent, elles ne sont rien d’autre que de simples et faibles bougies de cire comparées au rayonnement ineffable des sept églises que l’Intime a situées dans son Âme Diamant. Joyeux soit celui qui se libère des corps de péché!

En étudiant soigneusement la Bible, nous comprendrons que l’événement de la Pentecôte sur lequel les apôtres reçoivent le Saint-Esprit s’est produit après le sacrifice du Golgotha, ce qui est très significatif.

Quand le Gnostique est déjà passé par le Golgotha de haute initiation, il doit continuer à pratiquer la Magie Sexuelle avec son époux prêtre / épouse prêtresse pour deux raisons: premièrement, parce que le lien sexuel entre mari et femme est indispensable pour maintenir l’harmonie de leur foyer et cela est compréhensible pour toute personne ayant une vie conjugale; et deuxièmement, afin de recevoir le Saint-Esprit à la Pentecôte.

Le feu de la Kundalini est le feu de l’Esprit Saint qui, après avoir ouvert son chemin à travers la partie supérieure du crâne, fait saillie, à travers un certain orifice éthérique, qui reste toujours fermé chez les gens ordinaires et communs.

Lorsque, grâce aux efforts suprêmes de la Magie Sexuelle, le feu de la Kundalini dépasse sur la tête du corps humain, elle prend la forme d’une colombe blanche au sein d’une flamme de couleur bleuâtre.

Cette colombe blanche est le Saint-Esprit, qui nous illumine avec l’omniscience du feu sacré de la Kundalini. Nous avons déjà expliqué que la Kundalini est le feu même du Saint-Esprit. Ainsi, lorsque le Maître reçoit le Saint-Esprit, la Kundalini devient l’instructeur omniscient du Maître et le Saint-Esprit le guide avec sagesse.

Tout maître est un enfant du Saint-Esprit, car tout maître est un enfant de la Magie Sexuelle, c’est pourquoi le Saint-Esprit est apparu avec la forme de la colombe blanche au-dessus du Christ au moment où il a été baptisé dans le Jourdain, et c’est pourquoi le Saint-Esprit a dit du ciel: « Ceci est mon Fils bien-aimé, en qui je suis bien content.

Cette colombe blanche flotte sur la tête de tout maître et l’instruit et le guide avec son omniscience; c’est ainsi que la Kundalini est convertie en notre instructeur lorsque nous avons complètement dominé la bête.

Lorsque le feu de la Kundalini dépasse la tête du corps physique de tout maître, Jehovah offre à ce maître un joyau sacré profondément symbolique.

Lisons les versets 1, 2, 3, 4 du chapitre 2 des Actes:

« Et quand le jour de la Pentecôte fut pleinement venu, ils étaient tous d’un commun accord sur un même lieu. Et soudain, un bruit vint du ciel comme un puissant vent qui remplit toute la maison où ils étaient assis. Et il leur apparut des langues coupées comme des langues de feu qui se posèrent sur chacun d’eux. Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit et commencèrent à parler en d’autres langues, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer. »

Ces « langues coupées comme du feu » sur chaque apôtre sont la Kundalini de chaque apôtre, elles sont la force sexuelle, elles sont le feu sacré de la Chasteté ; ce sont les atomes de l’omniscience.

Par conséquent, le maître est un enfant du Saint-Esprit; le maître est un enfant de la force sexuelle; le maître est un enfant du serpent igné Kundalini.

Lorsque le feu de l’Esprit Saint allume les atomes du langage situés dans la région séminale, le maître reçoit le pouvoir des langues et prononce ainsi toutes les langues du monde.

Les grands voyants peuvent voir qu’il existe au-dessus de la tête de tout maître une flamme bleuâtre et, à l’intérieur de cette flamme, la figure d’une colombe blanche.

Ainsi, les atomes omniscients de l’Esprit Saint ou énergie sexuelle, appelée Kundalini en Orient, prennent la belle figure de la colombe blanche afin d’illuminer et de guider le maître.

Par conséquent, tout maître est un enfant de la Kundalini. Tout maître est un enfant de l’énergie sexuelle. Tout maître est un enfant du Saint-Esprit; et le Saint-Esprit dit toujours du ciel à tout maître:

« Ceci est mon fils bien-aimé, en qui je suis bien content. »

« La belle Marie-Madeleine est sans aucun doute la même chose que Radha, Salambo, Matra, Ishtar (PÂQUES), Astarté, Aphrodite et Vénus. Toutes les épouses prêtresses du monde constituent l’aurore solaire de la Madeleine repentie. Bénis soient les hommes qui trouveront un abri dans cette aura, car ils seront le royaume des cieux. »

Pâques est un jour sacré qui symbolise l’aboutissement du processus d’initiation. Ce jour sacré est universel et ne se limite pas au dogme Chrétien; c’est un jour pour tous les êtres humains qui marchent sur le chemin de l’Auto-réalisation de l’Être.

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Mysteries of the Gnostic Easter