Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Conférences de Samael Aun Weor

Pour créer les corps internes, un certain artifice est nécessaire. Cet artifice est le sectet secretorum des anciens Alchimistes.

Ce secret secretorum est l’Arcane AZF, qui peut être synthétisé comme suit: «Connexion sexuelle sans renverser le semen (sans orgasme), sans l’éjaculation de l’Ens Seminis.» C’est ainsi que l’énergie créatrice est transmutée.

Tout d’abord, sachons que le Mercure n’est rien d’autre que l’âme métallique du sperme. [Editeur: En Alchimie, le sperme est le fluide sexuel chez les hommes et les femmes].

Cependant, en Alchimie, le sperme physique est Mercure brut.

Il est dit que lorsque ce Mercure brut ou sperme est transmuté, alors nous pouvons élaborer le Mercure, qui est l’âme métallique du sperme.

Par conséquent, il y a trois types de Mercure.

Premièrement, il y a Mercure brute, qui signifie l’Exiohehari, ou sperme sacré.

Deuxièmement, il y a l’âme métallique du sperme, qui résulte de la transmutation de la libido sexuelle (le sperme). Par conséquent, cette âme métallique est une énergie créatrice qui monte à travers les cordes épinières ganglionnaires vers le cerveau.

Le troisième Mercure est le plus élevé. C’est le Mercure qui a été fécondé par le Soufre. En Alchimie, le Soufre est le feu sacré.

Les ésotéristes orientaux savent que lorsque les courants positif et négatif du Mercure entrent en contact dans le Triveni, près de l’os coccygien, une troisième force s’éveille par une induction électrique. Cette force est la Kundalini.

Lorsque la Kundalini s’éveille dans le corps, elle est conçue comme un feu serpentin en spirale qui se développe dans le corps de l’ascète, près de l’os coccygien. Ainsi, le Mercure qui a été fécondé par le Soufre est le résultat du mélange de ce feu sacré, ou Soufre, avec l’âme métallique du Mercure.

tree-of-life-bodies

Ce mélange de Mercure et de Soufre monte à travers la moelle épinière jusqu’au cerveau, éveillant les centres supérieurs du cerveau. Le surplus de ce Mercure fécondé par le Soufre doit provoquer la création virtuelle des corps existentiels supérieurs de l’Être.

Lorsque le Mercure fécondé par le Soufre se cristallise dans notre psyché et dans notre organisme avec les notes Do, Re, Mi, Fa, So, La, Si, alors le Corps Astral est formé. Par conséquent, le Corps Astral n’est rien d’autre que du Mercure fertilisé par le Soufre.

Lorsque le Mercure fécondé par le Soufre se cristallise au moyen d’une seconde octave de Do, Re, Mi, Fa, So, La, Si, il prend alors la forme du Corps Mental. Par conséquent, le Corps Mental est aussi le Mercure fécondé par le Soufre, mais dans une seconde octave.

Lorsque le Mercure fécondé par le Soufre se cristallise dans une troisième octave de Do, Re, Mi, Fa, So, La, Si, alors le Corps Causal est formé.

Une fois que les corps physique, Astral, Mental et Causal ont été créés, un véritable Être Humain existe, un Être Humain doté de principes psychiques et spirituels, un Humain authentique.

Par conséquent, sans Corps Astral, Mental et Causal, le véritable Humain ne peut exister. Au lieu de cela, seul un animal intellectuel existe.

Le Mercure fertilisé par le Soufre est le troisième Mercure. Ce Mercure est le plus raffiné et le plus important. Pourquoi ce troisième Mercure est-il si important? C’est parce que c’est ce que nous appelons l’Archeus… le Grec Archeus… le fameux Archeus.

Les corps existentiels de l’Être émergent de ce troisième Mercure, qui est l’Archeus.

Nous trouvons aussi l’Archeus dans le Macrocosme, comme l’Archeus Macrocosmique.

crab-nebula-552300

Cet Archeus Macrocosmique est la nébuleuse d’où émergent les mondes. Qu’est-ce qu’une nébuleuse? C’est l’Archeus Macrocosmique. C’est un mélange de Sel, de Soufre et de Mercure.

Le Sel est l’Esprit. Le Sel est contenu dans le sperme sacré et est sublimé par la transmutation. Par conséquent, il y a aussi du Sel, du Soufre et du Mercure dans l’Archeus Microcosmique.

Qu’est-ce que le Sel? Le Sel est contenu dans les sécrétions sexuelles. Cependant, ce Sel doit être sublimé. Par conséquent, lorsque la transmutation est effectuée, ce Sel est également transmuté.

Le Sel, le Soufre et le Mercure existent dans l’Archeus Microcosmique, d’où émergent les corps existentiels supérieurs de l’Être.

Le Sel, le Soufre et le Mercure existent également dans l’Archeus Macrocosmique. Les unités cosmiques, les mondes, émergent de cet Archeus, de cette nébuleuse, qui est l’Archeus Macrocosmique.

Comme ce qui est en-haut, ainsi est ce qui est en-bas. En-haut, la nébuleuse est nécessaire pour que les mondes émergent et, pour que cela se produise, il faut de la matière brute. La matière brute est l’Archeus, un mélange de Sel, de Soufre et de Mercure.

Ici en-bas, dans le Microcosme (l’Être Humain), il est également nécessaire d’élaborer la nébuleuse avec du Sel, du Soufre et du Mercure. Ainsi, les corps existentiels supérieurs de l’Être émergent en bas, tout comme les mondes émergent en-haut.

Nous devons faire ici en miniature, dans le Microcosme (l’Être Humain), ce que le Grand Architecte de l’univers a fait grand dans le Macrocosme, car comme ce qui est en-haut, ainsi est ce qui est en-bas. C’est ainsi que émergent les corps existentiels supérieurs de l’Être.

Par conséquent, il est nécessaire de créer l’Archeus en nous-mêmes, à l’intérieur de nous-mêmes. L’Archeus est le Sel plus le Soufre et le Mercure. Comme ce qui est en-haut, ainsi est ce qui est en-bas.

Le corps physique, ainsi que les Corps Astral, Mental et Causal, se cristallisent dans le Microcosme en créant l’Archeus. Les corps solaires sont fabriqués avec le troisième Mercure, qui est l’Archeus.

Nous l’étudions du point de vue de l’Alchimiste, à la lumière de l’occultisme ou de l’ésotérisme, afin de parvenir à une meilleure compréhension.

Quiconque a créé les corps doit ensuite les perfectionner. Pour que les corps soient parfaits, il est absolument nécessaire d’éliminer le Mercure Sec, qui n’est rien d’autre que le «Moi» (ego) pluralisé.

Si on n’élimine pas le «Moi» pluralisé, alors les corps existentiels ne peuvent pas être perfectionnés et ils ne peuvent pas être récupérés par les différentes parties de l’Être.

Pour que les corps soient récupérés par les différentes parties de l’Être, ils doivent être perfectionnés. Ils doivent être convertis en véhicules d’Or pur. Cependant, ces véhicules ne peuvent être convertis en instruments d’Or pur à moins que le Mercure Sec et le Soufre Arsénique ne soient éliminés.

Qu’est-ce que le Mercure Sec? C’est le «Moi» (ego). Qu’est-ce que le Soufre Arsénique? C’est le feu charnel et bestial des enfers atomiques de l’Être Humain. Ce feu correspond à l’abominable organe Kundabuffer.

Ainsi, il est nécessaire d’éliminer le Mercure Sec et le Soufre Arsénique pour que les corps existentiels supérieurs, créés par l’Archeus de l’Alchimie, soient convertis en véhicules de qualité supérieure d’Or pur.

Ce n’est qu’ainsi que ces véhicules d’Or pur pourront être récupérés par les différentes parties de l’Être. Et voilà comment finalement tous ces véhicules se pénètrent et se copénètrent sans interférence. Ils servent alors de couverture à notre Roi, notre Christ Intime. Le Christ se lève de son sépulcre au moment où ce type de couverture existe. Il se recouvre à nouveau avec elle pour se manifester ici, à travers les sens, afin de travailler pour cette humanité souffrante. Voilà comment le Seigneur vient à la vie. Voilà comment le Christ Cosmique émerge à l’existence. Le Christ, en d’autres termes, est le Magnes Intérieure de l’Alchimie.

Question: Qu’est-ce que la Pierre Philosophale?

Réponse: La Pierre Philosophale est le Christ Intime habillé de ses corps d’Or.

Cette couverture d’Or, formée par les corps, est «To Soma Heliakon», le corps d’Or de l’Homme Solaire. Quiconque possède la Pierre Philosophale a un pouvoir complet sur toute la nature. La nature sait obéir à un tel Être. Cette personne possède l’Élixir de Longue Vie et peut garder le corps physique pendant des millions d’années.

Voici le chemin. Le chemin est dans la graine (sexuelle). Il n’y a pas d’autre voie.

Des choses intéressantes ont lieu dans l’organisme humain. Les corps existentiels supérieurs de l’Être ne sont rien d’autre que du Mercure fertilisé par le Soufre. L’Or doit alors apparaître dans ces corps de Mercure.

Mais qui peut installer les atomes d’Or dans le Mercure? Ils peuvent être installés avec un seul artifice. Cet artifice n’est autre que le fameux Antimoine, l’Antimoine de l’Alchimie. En réalité, l’Antimoine est un métal bien connu en chimie. Cependant, dans l’Alchimie, l’Antimoine est l’une des parties de notre Être. Cette partie de notre Être sait comment installer l’Or dans notre corps de Mercure. C’est ainsi que ces corps de Mercure peuvent être convertis en corps d’Or pur de qualité supérieure.

Celui qui possède des corps d’Or pur reçoit l’épée d’Or. Il ou elle devient un Archange avec la plus belle épée d’Or pur, qui tourne de manière menaçante, jetant de fortes flammes. Telle est l’épée des Archanges (Archeus-Anges).

Il est alors intéressant de régler les atomes d’Or dans le Mercure. Tout cela peut être réalisé à condition d’éliminer le Mercure Sec (ego) et le Soufre Arsénique (feu passionnel). Si l’on n’élimine pas le Mercure Sec et le Soufre Arsénique, on n’atteint simplement pas la perfection des corps, et on ne leur fait pas non plus de l’Or de la meilleure qualité.

Tout le secret du Grand Œuvre consiste alors à savoir comment fabriquer du Mercure, comment créer l’Archeus, qui est la nébuleuse intime et particulière d’où doivent émerger nos différents corps.

Question: Quelles sont les trois calcinations que nous devons effectuer à travers le fer et le feu?

Réponse: Les trois calcinations que nous devons effectuer à travers le fer et le feu correspondent aux Première et Deuxième Montagnes et à une partie du Troisième. Les trois calcinations du Mercure sont les trois purifications que nous devons effectuer à travers le fer et le feu.

On atteint la résurrection du Christ au moyen de trois purifications basées sur le fer et le feu. Ceci est représenté sur la croix par les trois clous. Ces trois clous symbolisent les trois purifications qui doivent être effectuées par le fer et le feu. Ce sont donc les trois purifications, les trois calcinations du Mercure.

La première calcination correspond à la Montagne de l’Initiation.

La seconde correspond à la Montagne de la Résurrection.

La troisième correspond aux huit dernières années du Grand Œuvre.

Par conséquent, tout le travail du Grand Œuvre consiste en la préparation du Mercure. Le sage dit: «Accorde-nous le Mercure et nous obtiendrons tout». En synthèse, tout se rapporte à l’ensemble du travail du Grand Œuvre. Il en est ainsi.

Bien, maintenant comment se passe la résurrection? La résurrection est obtenue en se convertissant en un véritable Homme (Être Humain) avant d’entrer dans le royaume du Sur-Homme.

Il est fait référence à l’Homme dans un codex Anahuac, qui stipule:

«Les Dieux ont créé des hommes à partir du bois et après les avoir créé, ils les ont fusionnés avec la Divinité.»

Cependant, pas tous les humains parviennent à fusionner avec la Divinité.

De toute évidence, l’Homme (l’Être Humain) qui est fusionné avec la divinité est le Sur-Homme.

La majorité des initiés réussissent à se convertir en véritables Hommes, mais ils n’atteignent pas l’état de Sur-Hommes.

Pour que nous puissions devenir un vrai Homme, la création des corps solaires est nécessaire. Beaucoup d’initiés réussissent à créer les corps et reçoivent naturellement leurs principes spirituels supérieurs, c’est-à-dire qu’ils se sont transformés en Hommes légitimes, en Humains authentiques.

Cependant, nous devons insister sur le fait qu’en dépit d’être des Humains authentiques, ils n’ont pas éliminé le Mercure Sec (ego), ni leur Soufre Arsénique (feu passionnel).

Que se passe-t-il alors? Ces initiés ne perfectionnent pas toujours leurs corps. Ils ne réussissent pas à faire de leurs corps d’Or pur. Ils réussissent seulement à les créer; cependant, ils ne parviennent pas à transformer leurs corps en Or de la meilleure qualité.

Par conséquent, ces initiés restent comme hasnamussen. Ils sont des hasnamussen parce qu’en réalité ils n’ont pas éliminé l’ego. De tels exemples humains sont des échecs.

Ces hasnamussen restent avec un double centre de gravité. Une partie de leur Conscience est l’Homme intérieur profond, qui est l’Être habillé avec les corps. L’autre partie est la Conscience habillée ou embouteillée dans les différents «Moi» qui forment l’ego. Ces individus sont convertis en magiciens blancs et en magiciens noirs en même temps.

Les hasnamussen à double centre de gravité sont des avortons de la Mère Cosmique et sont des échecs.

Andrameleck est un exemple de hasnamuss à double centre de gravité. Quand on invoque Andrameleck dans les mondes supérieurs, on constate qu’Andrameleck est un Trône. Mais dans d’autres invocations, l’antique magicien noir Andrameleck (qui est très ancien) apparaît à la place. Andrameleck a un double centre de gravité; c’est un hasnamuss.

Un hasnamuss est un échec dans le Grand Œuvre, un avorton de la Mère Cosmique.

La Mère Cosmique est la signature astrale du sperme sacré. Elle est l’étoile brillante qui émerge du fond de la mer, du chaos métallique du sperme. Elle est Stella Maris, la partie ignée du Mercure. Elle nous guide et nous dirige dans le Grand Œuvre. C’est elle qui nous aide dans tout le travail du Grand Œuvre.

Stella Maris est la Vierge de la Mer, de la mer spermatique intérieure que l’on porte à l’intérieur. C’est de cette mer que cette étoile généreuse émerge, qui est la partie ignée du sperme.

Stella Maris est l’étoile symbolique qui guide chaque magicien. C’est elle qui dirige le Grand Œuvre. Elle est la signature astrale du sperme sacré. Elle est la Mère Divine Kundalini Shakti.

Le Grand Œuvre est effectué avec elle. Cependant, si on n’élimine pas le Mercure Sec (ego) et le Soufre Arsénique (feu passionnel), on ne parvient pas à la fusion avec la divinité. S’il n’y a pas de mort psychologique, alors on se transforme en avorton, en échec. Par conséquent, le travail doit être effectué correctement.

L’Antimoine est prêt à installer les atomes d’Or dans le Mercure à condition que le Mercure Sec et le Soufre Arsénique soient éliminés avec l’aide de Stella Maris. Si nous faisons cela, alors l’Antimoine travaille à installer l’Or.

Question: Est-il vrai qu’on passe les premières Initiations inconsciemment?

Réponse: Bien, ce sont les initiations des Mystères Mineurs qui sont liés au cheminement probatoire. Cependant, ce qui est fondamental à atteindre en nous-mêmes, ce sont les grandes Initiations des Mystères Majeurs, qui sont le travail du Grand Œuvre.

Pour comprendre les Mystères du Grand Œuvre, il est nécessaire de recevoir le Donum Dei, qui signifie «le pouvoir de Dieu». Si l’on n’a pas reçu le pouvoir de Dieu pour pénétrer dans la science du Grand Œuvre, alors peu importe si on l’étudie, on ne le comprend pas. C’est parce que la science n’atteint pas l’intellect. Elle atteint la Conscience.

Toute la science du Grand Œuvre pénètre la Conscience. Elle appartient aux fonctions de la Conscience. Voilà donc comment vous pouvez parler de tout le Grand Œuvre en Alchimie.

Question: Quelles sont les couleurs blanches et rouges qui apparaissent souvent dans les textes de l’Alchimie?

Réponse: Ce sont les couleurs que le Mercure affiche quand on purifie les corps dans le creuset. De quel creuset parle-t-on? Le creuset sexuel, bien sûr.

Au début, ce creuset émet une couleur noire, puis plus tard une couleur blanche. Ensuite, une couleur jaune est émise, jusqu’à atteindre finalement une couleur rouge.

C’est le symbolisme des trois Rois Mages: un blanc, un noir et l’autre jaune. Cependant, le rouge est manquant. Le rouge manque parce que les rois ne peuvent s’élever qu’à travers la couleur rouge.

L’étoile qui les guide est précisément Stella Maris. Elle les guide dans le travail. C’est elle qui effectue tout le travail.

Évidemment, si quelqu’un souhaite convertir le Corps Astral en un véhicule d’Or pur, il doit alors se consacrer à l’élimination du Mercure Sec.

Il est clair que tous les «Moi» (egos) pluralisés, qui sont immergés dans le plan Astral, émergent avec une force terrible, horrible et effrayante. Ils se traitent eux-mêmes au sein de leur propre corruption. Malgré le fait que les démons attaquent violemment, ils doivent être désintégrés.

Lorsque cela se produit, on dit que l’on entre dans le royaume de Saturne et a commencé à travailler avec le feu noir, le feu noir qui correspond à Saturne.

Lorsque tous ces éléments commencent à être désintégrés et détruits, le Mercure du Corps Astral commence à blanchir. Cependant, malgré le fait que la majorité des éléments indésirables aient été détruits, la couleur blanche ne couvre que superficiellement le Corps Astral.

Par conséquent, il est nécessaire de continuer le travail avec le même Corps Astral, en travaillant avec le Mercure Astral, en éliminant le Mercure Sec. C’est ainsi que nous obtenons la possession de la couleur jaune. C’est la couleur jaune des Grands Mystères.

En poursuivant ce travail psychologique, on atteint le moment où l’on ne possède aucun élément indésirable dans le Corps Astral. Lorsque le Corps Astral a été purifié et qu’il brille enfin, l’Antimoine installe les atomes d’Or dans le Mercure, puis le Corps Astral reste d’Or pur.

Quand il est d’Or pur, la Mère Divine Kundalini l’avale et alors la pourpre, la tunique de pourpre, la pourpre des Rois est reçue.

Voyons alors les couleurs: noir, blanc, jaune, puis pourpre, qui équivaut au rouge.

Le même processus se déroule dans le Corps Mental et le Corps Causal.

La résurrection du Christ dans le cœur de l’Être Humain ne peut pas être vérifiée tant que ces corps ne sont pas convertis en véhicules d’Or pur qui pénètrent et co-pénètrent sans confusion. Cela forme le fameux To Soma Heliakon, le corps d’Or de l’Homme Solaire.

To Soma Heliakon sert de couverture au Seigneur, au Christ Intérieur qui se lève de son sépulcre de cristal et revient ici pour se manifester.

Il se couvre du corps d’Or et il s’exprime dans le monde physique comme un Mahatma.

Pourquoi le Seigneur vient-il dans ce monde? Il le fait pour travailler pour l’humanité, qui est Son objectif.

Comme nous pouvons l’observer, nous voyons maintenant la signification des trois Rois Mages et de l’Étoile.

En ce qui concerne l’Enfant, l’Enfant est le Christ Intime, l’Enfant que les trois Rois Mages adorent, le Christ Intime qui doit traverser tout ce travail.

Au cours de ce processus d’Alchimie, le Seigneur intérieur profond travaille effroyablement. En profondeur, il est le directeur du Grand Œuvre. Même Stella Maris travaille sous sa direction. Il est le Chef du travail.

Lorsque le Seigneur intérieur profond a achevé l’intégralité du Grand Œuvre dans le sépulcre de cristal, il naît alors comme un Enfant dans le cœur de l’Être Humain.

Il doit se développer pendant le travail ésotérique. Il doit vivre le Drame Cosmique dans l’Être Humain et il est responsable de tous nos processus mentaux, volitifs et émotionnels. En quelques mots, il se fait humain parmi les humains et subit toutes les tentations de la chair, comme tout le monde.

Il doit vaincre et être triomphant. Maintenant, tous Ses corps sont en Or pur et on peut s’habiller avec ces corps et vivre dans le monde de la chair en tant qu’Adepte complètement ressuscité, triomphant dans l’univers.

Ainsi, il est bon de savoir que le Seigneur intérieur profond est le stimulant du monde, de la Majesté entière de Dieu, car il est notre véritable Sauveur.

C’est l’essence du salvator salvandus dont parle le Gnosticisme universel.

Il est le Sauveur de l’Adepte. Il est le Sauveur Intérieur, le Chef du Grand Œuvre à l’intérieur du laboratoire, le Magnes Intérieure de l’Alchimie qui sont la Pierre Philosophale, le précieux Gemme, le Escarboucle Rouge, habillé de Ses corps d’Or.

Quiconque possède cette Pierre a le pouvoir de transmuter le Plomb en Or. Une telle personne possède les poudres de projection, etc., etc., etc. Cette Pierre est très ductile, élastique et parfaite. Que cela soit clair: elle peut être placée dans le feu comme du saindoux, sans qu’elle soit gaspillée.

On peut placer le saindoux dans une casserole sur le feu et il ne sera pas gaspillé. De même, cela se produit avec la Pierre Philosophale si elle est jetée dans le feu.

Cependant, l’Esprit métallique de la Pierre, qui est le Christ Intime, peut être perdu. L’Esprit métallique peut s’évaporer. Quand cela peut-il se produire? Quand un métal est fondu.

Quand est-il fondu? Lorsque le Verre d’Hermès est renversé, l’Esprit métallique est fondu. C’est la réaction métallique de l’Or. Ainsi Il est donc indéniable que le Magnes Intérieur s’échappe.

Quand cela se produit, alchimiquement, on sait que la Pierre Philosophale est perdue, qu’elle s’est dissoute dans l’eau. En d’autres termes, en dehors des termes du Grand Œuvre, je dirai que c’est à ce moment que tombe (fornique) le Bodhisattva.

En Alchimie, on dit clairement que la Pierre est jetée dans l’eau, qu’elle se dissout dans l’eau le Samedi. Nous devons comprendre que Samedi est Saturne, en d’autres termes, le royaume de la mort.

Celui qui dissout sa Pierre dans l’eau perd sa Pierre.

Le livre de la Genèse est lié au Grand Œuvre.

Le premier jour de la Genèse correspond au travail dans les Abîmes et au premier sceau de l’Apocalypse.

Le deuxième jour de la Genèse correspond au travail avec l’eau, le Corps Vital.

Le troisième jour de la Genèse correspond au Corps Astral.

Le quatrième jour de la Genèse correspond au Corps Mental.

Le cinquième jour correspond au Corps Causal.

Le sixième jour de la Genèse correspond au sixième sceau de l’Apocalypse, au Corps Bouddhique ou intuitionnel.

Ensuite, le septième sceau, le septième jour de la création est le jour du repos.

Le travail est effectué en six jours ou périodes. Le septième jour, il y a du repos et le huitième jour, la résurrection du Seigneur est atteinte.

Par conséquent, les livres de la Genèse et de l’Apocalypse se complètent mutuellement.

Pour synthétiser, le Grand Œuvre est effectué en huit ans. La partie supérieure du Grand Œuvre est de huit ans, bien que la période de préparation et de travail soit beaucoup plus longue.

Mais la synthèse finale, la dernière période de construction du Grand Œuvre, est de huit ans.

C’est ce que signifient les huit années de Job, les huit années merveilleuses.

Le travail est alors effectué dans des périodes de temps, mais tout cela peut être effectué dans une existence entière, une existence qui a été exploitée avec succès.

Les livres de la Genèse et de l’Apocalypse sont des textes d’Alchimie. Le livre de la Genèse doit être vécu à cet instant précis tout en accomplissant notre travail intime. La même chose doit se produire avec l’Apocalypse.

L’Apocalypse (Révélation) est un livre d’Alchimie.

Question: L’Apocalypse (Révélation) a-t-elle été altérée dans les différentes traductions?

Réponse: Non, ce livre est le seul qui n’a pas été changé, car personne n’est entré dans sa sagesse. Personne ne le comprend, personne n’y entre, il a été sauvé de la honte.

Cependant, l’ensemble du Grand Œuvre est écrit dans l’Apocalypse. C’est le Livre de la Sagesse, le livre dans lequel se trouvent les lois de la Nature.

Néanmoins, chacun de nous a sa propre Apocalypse intérieure.

Il existe l’Apocalypse de Pierre, l’Apocalypse de Jean aussi et l’Apocalypse de Paul. Ainsi, l’Apocalypse existe aussi à l’intérieur de chacun de nous.

Chacun de nous a son Apocalypse et il y a deux façons de le vivre.

Nous le vivons en nous-mêmes, réalisant le Grand Œuvre, ou nous le vivons avec la Nature, avec l’humanité en général.

Par exemple, cette humanité actuelle a déjà brisé le sixième sceau et elle s’attend sûrement à briser le septième sceau. Lorsque cela se produira, un grand tremblement de terre aura lieu. Le cataclysme final apparaîtra, qui sera la destruction totale de cette race.

C’est effrayant si cela est vécu en soi-même, mais cela culmine avec le Maître ressuscité.

Les sept sceaux représentent les sept corps: Physique, Éthérique, Astral, Mental, Causal, Bouddhique et Atmique.

Ainsi, l’Apocalypse est intérieure, profonde et c’est à vivre à l’intérieur de nous-mêmes. La même chose se produit avec les Quatre Évangiles. Les Quatre Évangiles du Christ sont alchimiques et sont à vivre à l’intérieur de nous-mêmes, car le Christ est à l’intérieur de nous. On doit Le trouver à l’intérieur de nous-même.

Le Christ est le directeur de l’ensemble du Travail de laboratoire.

Question: Est-ce que le Jésus historique a vraiment existé?

Réponse: Le Jésus-Christ Intérieur existe et le Jésus-Christ historique a existé. Son mérite était de faire connaître la doctrine du Jésus Christ intime particulier de chacun de nous. Par conséquent, voyez son mérite. Il a propagé la doctrine du Christ Intime.

Par exemple, le mérite du Bouddha est l’enseignement de la doctrine du Bouddha Intime.

Jésus de Nazareth a fait connaître la doctrine du Jésus-Christ Intime de chacun de nous. Donc, c’est ce qu’est Jeshuah [Yeshua] et Jeshuah signifie Sauveur.

La Mère Divine Kundalini, avant d’être fécondée, est la vierge noire qui se trouve au sous-sol de tous les Monastères Gothiques. Elle est vénérée avec des bougies, des bougies vertes, dans l’espoir qu’un jour le Lion Vert, le Feu, s’éveillera.

Cependant, lorsqu’elle est fécondée par le Logos (le Saint-Esprit), elle est la Mère Divine, la Conception Divine avec l’Enfant dans ses bras. Cet Enfant qui descend se fait Fils de notre Mère Divine particulière. Il attend le moment d’entrer dans le corps pour commencer le processus du Grand Œuvre.

Le Sauveur de chacun de nous, le Jésus-Christ Intérieur, est ce qui compte. Il est notre Jeshuah intime, notre propre Sauveur. Chacun de nous doit trouver son propre Sauveur.

Question: Jésus a-t-il incarné le Christ?

Réponse: Oui, Jésus de Nazareth, le grand Kabir Jésus a accompli le Grand Œuvre et il a parlé du Jésus Christ intime, qui est le Seigneur du Grand Œuvre.

Le Drame Cosmique est le drame que notre Seigneur intérieur doit vivre à l’intérieur de nous-mêmes, ici et maintenant dans le travail du Grand Œuvre.

Par exemple, les trois traîtres: Judas, Pilate et Caïphe sont trois démons.

Judas est le démon du désir et chacun de nous le porte dans notre intérieur.

Pilate est le démon du mental qui trouve toujours la justification et l’évasion pour ses pires crimes.

Quant à Caïphe, il est le démon de la mauvaise volonté à l’intérieur de chacun de nous. Caïphe est le traître qui a échangé le Christ ou il est mieux de dire, qui a prostitué la religion. Caïphe est un prêtre. Qu’est-ce qu’il fait? Il convertit l’autel en un lit de plaisir et il s’accouple avec la femme dévote et vend ses robes.

Judas, Pilate et Caïphe sont certainement trois traîtres qui trahissent le Christ Intime.

Ce sont eux qui le livrent à mort, et tous les millions de personnes qui demandent sa mort sont le «Moi» psychologique de chacun de nous qui crie: «Crucifixia! Crucifixia! Crucifixia!» Oui, notre Seigneur intérieur profond est couronné de la couronne d’épines et fouetté. Chaque mystique peut voir cela.

Enfin, il est crucifié, pris de la croix et placé dans son sépulcre. Il tue alors la mort avec sa mort et y ressuscite, habillé de son corps d’Or. Ainsi, il possède un corps terrestre spécial.

Voilà le mystère de la Pierre Philosophale. Fortuné est celui qui l’a, parce qu’un tel est un Maître ressuscité.

Ce sont les mystères des Évangiles qui doivent être vécus ici et maintenant, à l’intérieur de nous-mêmes.

La vie, la passion et la mort de notre Seigneur Jésus-Christ ne sont pas strictement historiques comme le croient les gens. C’est quelque chose d’actualité immédiate que chacun doit effectuer dans son laboratoire.

Voilà ce qu’est la crue réalité du Christ. Ce n’est pas quelque chose venant de l’histoire du passé qui s’est produit il y a deux mille ans, c’est quelque chose à vivre ici et maintenant.

J’en témoigne parce que je suis en train de vivre tout cela. À ces instants précis (1977), mon Seigneur intérieur profond se trouve dans son saint sépulcre; et en 1978, mon Seigneur intérieur profond ressuscitera en moi et Moi en lui, pour accomplir le gigantesque travail qui doit être fait pour l’humanité.

C’est le Christ qui l’effectuera, pas mon insignifiante personne qui n’est qu’un instrument.

Le Christ lui-même est parfait et il l’effectue parce qu’il est parfait. Par conséquent, je témoigne de ce qui est évident pour moi et de ce que j’ai vécu.

La Genèse est le livre des Gnostiques. C’est la crue réalité.

J’ai incarné le Christ il y a longtemps. Il était né en moi comme un petit Enfant quand j’ai reçu l’Initiation de Tiphereth.

Il (Christ) devait alors grandir et se développer. Il devait traverser tous ses drames à l’intérieur de moi. Par conséquent, quand je parle de cette façon, c’est parce que je sais.

Maintenant, en cet instant, après avoir traversé le chemin de Croix, il est dans Son saint sépulcre. J’y vais de temps en temps pour embrasser la Pierre tombale de Son sépulcre; oui, attendant Sa résurrection. En 1978, il ressuscitera pour la troisième fois.

Oui, j’ai dit pour la troisième fois parce que j’ai effectué le Grand Œuvre trois fois.

Je l’ai fait dans le Mahamanvantara précédent, qui signifie, dans la Terre-Lune, avant que cette chaîne terrestre ne soit apparue à l’existence.

Ensuite, je l’ai fait dans la Lémurie. En tant que Dhyani Bodhisattva, j’ai commis l’erreur de tomber dans la génération animale pendant la révolte des Anges qui sont tombés dans la génération animale, qui bien sûr était dans la Lémurie, le continent Mu. J’ai perdu la Pierre Philosophale, mais je l’ai fait réapparaître dans la même Lémurie.

Puis, sur le plateau central de l’Asie, j’ai commis l’erreur, tout comme le comte Zanoni. C’était une erreur de prendre une femme alors que c’était interdit pour moi. J’ai une fois de plus jeté la Pierre Philosophale dans l’eau. Maintenant, dans cette nouvelle existence, j’ai effectué le Grand Œuvre. La résurrection du Seigneur culminera pour la troisième fois… pour la troisième fois. Ainsi, j’ai maintenant effectué le travail trois fois. Voilà pourquoi j’ai de l’expérience, je connais le chemin… Je connais le chemin.

Ce que je souhaite dire est une grande vérité. Lorsque j’ai élaboré la Pierre Philosophale pour la première fois, sur la Lune, la Pierre était puissante.

Quand je l’ai élaboré la deuxième fois, c’était beaucoup plus fort. Maintenant que je l’élabore pour la troisième fois, ce sera encore plus fort. Cela est dû à l’expérience acquise.

Dans cette expérience, il y a un principe intelligent que nous devons comprendre. Un humain peut beaucoup lutter pour sa transformation afin de parvenir à l’union avec Dieu. Cet humain progresse jusqu’à là. Cependant, après qu’un Être Humain ait atteint l’union avec Dieu, lorsque Dieu se manifeste dans cet humain, nous pouvons dire qu’à partir de maintenant, il n’y a plus de progrès.

Si cet Être Humain veut progresser, il doit alors rétrograder, ce qui signifie jeter la Pierre dans l’eau.

Qu’advient-il de la Pierre?

Lorsque la Pierre réapparaît dans la vie, elle émerge beaucoup plus puissante, plus pénétrante. C’est quelque chose d’extraordinaire.

Il y a des Initiés qui effectuent le travail sept fois. Au-delà de sept fois, c’est très dangereux car on peut tomber dans la damnation.

Je l’ai effectué trois fois, mais franchement, je ne ferai pas une quatrième. Je ne veux pas m’exposer à perdre beaucoup. Cependant, les trois fois que je l’ai effectué, la situation m’a été telle qu’elle doit être, extrêmement douloureuse.

Par exemple, dans le plateau central de l’Asie, lorsque j’ai jeté la Pierre dans l’eau pour la troisième fois, je me suis dit: «Comment j’ai combattu au cours des siècles pour me relever. Quels poids effroyables, de si terrible amertume!» Et ce n’est que maintenant, après avoir terriblement souffert, que cette Pierre Philosophale renaît de nouveau. En 1978, il renaîtra.

J’ai porté toute l’histoire de la Race Aryenne afin de la relever. Par conséquent, c’est extrêmement douloureux ; c’est un processus très douloureux.

Il y a des Adeptes qui, voulant rendre la Pierre plus pénétrante et puissante, descendent intentionnellement. Ils ne tombent pas, ils descendent.

Comment descendent-ils?

Ils prennent une épouse lorsque cela leur est interdit. Mais ils n’éjaculent pas la liqueur séminale (ils n’atteignent pas l’orgasme) et sous la direction d’un Gourou, ils travaillent avec toutes les règles de l’Arcane A.Z.F. Ils perdent alors la Pierre.

Après un certain temps, ils donnent vie à la Pierre. Ils effectuent le Grand Œuvre pour que la Pierre devienne beaucoup plus forte.

Il est nécessaire d’établir la différence qui existe entre la chute et la descente.

Je ne suis pas descendu. Je suis tombé intentionnellement. Mes trois cas étaient des chutes, pas des descentes.

Sur le plateau central de l’Asie, j’ai commis la même erreur que le comte Zanoni. J’ai pris une femme. C’est l’acte interdit que j’ai fait. Je vous dis cela après l’expérience des siècles, je sais que c’est ainsi que le Grand Œuvre est effectué.

Rappelons-nous l’oiseau Phénix. Il est merveilleux avec sa couronne d’Or et avec ses pieds et ses jambes d’un bel Or pur. La Nature l’entourait et l’adorait. Fatigué de vivre pendant des millions d’années, il a décidé de faire un nid avec des branches d’encens, de myrrhe, des épines et d’autres belles branches, et la vérité est qu’il s’y est brûlé.

La Nature est toujours comme cela. Mais alors, l’Oiseau Phoenix renaît de ses propres cendres, beaucoup plus puissant.

De même, il est nécessaire d’effectuer le Grand Œuvre car lorsque la Pierre est jetée dans l’eau, elle reste noyée.

Quel est le Roseau de Moïse, celui qui se transforme en Serpent?

Comme Moïse a converti le Roseau en Serpent, il faut aussi convertir le Roseau en Serpent.

Comme Moïse a élevé le Serpent sur le Roseau et qu’il s’est transformé en le même Roseau, nous devons également élever le Roseau en nous.

Le Fils du Roseau est le Christ Intime. Il est nécessaire de l’élever à l’intérieur de nous.

Le ressusciter, c’est créer les corps existentiels supérieurs de l’Être.

Nous devons tout vivre ici. En incarnant le Christ Intime, il vient vivre dans ce monde. Il est persécuté et grandit parmi les humains en tant qu’Être Humain. Il souffre de toutes les tentations.

C’est très difficile. Il doit être responsable de tous nos processus mentaux, volitifs, émotionnels et sexuels et de tout type de fonction.

Il se convertit en humain parce qu’il réussit à vaincre toutes les ténèbres, en éliminant le «Moi» pluralisé et en triomphant de lui-même. Il est digne de toute gloire. Le Seigneur est le Sauveur.

C’est pourquoi il est digne de tout honneur. Avant lui, les vingt-quatre Anciens (les vingt-quatre parties de notre Être intérieur profond) et les quatre saints (les quatre parties supérieures de notre Être liées aux quatre éléments) jettent leurs couronnes aux pieds de l’Agneau ; parce que Lui seul est digne de culte et de gloire.

Le sang du Christ est le feu. Il est l’Agneau immolé qui s’immole en vivant à l’intérieur de nous-même. C’est ainsi que le Christ s’immole complètement.

Le Christ se fait un Être Humain commun et courant et se bat contre les tentations, les désirs, les pensées, contre tout.

Personne ne le reconnaît jusqu’à ce qu’il soit triomphant. C’est pourquoi on dit: «Agneau de Dieu qui enlève les péchés du monde».

Ceci est le Christianisme ésotérique Gnostique, mais très bien compris.

Par conséquent, le Christ est le Sauveur. C’est le Christ qui nous sauve. Le Christ nous rachète par le feu, parce que le Christ lui-même est l’Esprit du feu, qui a besoin d’un verre d’albâtre comme réceptacle pour se manifester.

Ce réceptacle est constitué des corps d’Or pur qu’il faut créer.

Comprendre cela est formidable, car on arrive et on atteint la place qu’il faut atteindre. Cela se réfère à la conversion de soi-même en Homme Solaire, en Homme Christ.

Par conséquent, il est nécessaire de combattre tout et tous à mort, contre soi-même, contre la Nature, contre tout ce qui nous oppose. Cela doit être fait jusqu’au triomphe, jusqu’au triomphe et à la conversion en Homme Solaire, en Homme Christ.

Ce n’est pas une question d’évolution ou d’involution; c’est une question de révolution intérieure profonde.

Ceci n’est pas lié au dogme de l’évolution et de l’involution. Cela fait partie du Grand Œuvre et pour cette raison, c’est révolutionnaire.

Est-ce que ce travail dépend de la volonté?

Bien sûr, cela dépend de la volonté. Pour renaître, il faut de la volonté. Il est nécessaire de consacrer toute sa vie au Grand Œuvre, jusqu’à sa réalisation, jusqu’à se convertir en Homme Solaire.

C’est ce que le Soleil veut, il veut une récolte d’Homme Solaire. C’est ce qui intéresse le Soleil.

Par conséquent, nous devons coopérer avec le Soleil jusqu’à ce que nous nous convertissions en Homme Solaire. Ce qu’il veut, c’est une récolte d’Homme Solaire. C’est ce qui l’intéresse.

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : The Archeus

Le Christ Cosmique et la Semaine Sainte
Alcyone et les Émotions Négatives
Catégories : Conférences de Samael Aun Weor