Écrit par Samael Aun Weor          Catégorie: Médecine Ésotérique et Magie Pratique

Bains de Plantes pour Préparer le Corps à la Magie

La première chose que le magicien doit faire pour mettre en œuvre la magie pratique est de transcender son corps. Le corps d’un magicien a une tonalité vibratoire qui est totalement différente de celle de l’être humain ordinaire.

Dans les temps anciens, tous les pouvoirs de la Déesse de la Nature s’exprimaient totalement à travers le chakras de l’organisme humain. Par conséquent, l’être humain était un magicien complet.

De nos jours, l’humanité s’est totalement séparée de la Nature et s’est accommodée d’une vie artificielle. Par conséquent, le corps humain ne reflète plus les pouvoirs de la Nature.

Peu importe qu’un musicien soit très ingénieux. Si son instrument est insatisfaisant ou défectueux, il n’effectuera pas sa composition avec succès. Mais, s’il accorde et corrige l’instrument, il interprétera avec lui les plus belles mélodies. Un cas similaire se produit avec le corps humain qui n’est pas satisfaisant. Par conséquent, pour qu’il reflète les pouvoirs que la Déesse Mère Nature nous confère, il est nécessaire de le préparer à l’exercice de la Magie Pratique.

Œuvre Occulte avec Notre Prochain

Les œuvres occultes avec notre prochain sont effectuées avec les Génies des étoiles, avec les élémentaux de la Nature et avec le « Moi magique ». Le « Moi magique » du magicien est son Intime.

Par exemple: si nous voulons unir dans le mariage un couple amoureux, nous devons supplier notre Intime pour qu’à son tour Il supplie Uriel. Si Uriel autorise cette pétition, alors nous travaillerons avec Uriel et avec les élémentaux de la Nature. Mais, si la pétition adressée à ce Génie de Vénus n’est pas acceptée, alors nous n’avons d’autre choix que de nous prosterner devant le verdict de la Loi, car la Loi ne doit pas être violée. (Lire le chapitre intitulé « Astrothéurgie et Médecine »).

En méditation nous pouvons visiter les Temples-Cœurs des étoiles, car à travers la méditation nous pouvons parvenir à être complètement dans l’Intime. En d’autres termes, nous pouvons devenir complètement le « Moi supérieur », qui est le « Moi » magique.

Nous pouvons également visiter les Temples Sidéraux dans nos Corps Astraux.

Le magicien blanc ne viole pas la Loi. Quiconque effectue des œuvres magiques sans l’autorisation de son Intime et contre la volonté des Hiérarchies Divines est un magicien noir qui paiera son karma dans l’abîme.

Mauvais Œil sur les Enfants

Je connais une clinique inhabituelle dans la ville de San Luis de Cucuta.

Dans une très ancienne et grande maison de style colonial vit une vieille dame qui sait comment guérir le « mauvais œil ». Cette maison est toujours remplie de mères qui portent leurs enfants dans leurs bras pour que cette vieille dame puisse les guérir de cette maladie.

L’enfant d’une certaine personne est tombé malade et naturellement cette personne a emmené l’enfant chez les médecins officiels afin qu’ils lui prescrivent un remède.

L’opinion du médecin était que l’enfant souffrait d’une infection à l’estomac. Par conséquent, ils lui ont prescrit de jeûner et de boire de l’eau bouillie comme seule nourriture. En outre, ils lui ont prescrit des médicaments en poudre dans des bouts de papier et des médicaments liquides, etc.

Le résultat de tout cela était pire. L’enfant a acquis de grandes cernes sous ses yeux. De plus, la fièvre, les vomissements et la diarrhée l’affligeaient.

Quelqu’un a conseillé au père de l’enfant d’emmener son fils malade à la clinique inhabituelle de cette vieille femme. Alors, quand la vieille femme a vu l’enfant, elle s’est exclamée: « Un mauvais œil a été placé sur cet enfant, ce qui a été causé par la vue de M. XX. Puis, elle a ajouté: « Cet enfant a besoin d’être chuchoté. »

Elle prit le petit enfant dans ses bras et entra dans sa chambre privée. L’enfant pleurait et criait horriblement.

Le père de l’enfant est devenu très inquiet en écoutant les pleurs de son fils. Mais, certaines personnes lui ont conseillé en disant: « Il ne faut pas avoir peur car le mauvais œil laissera l’enfant à travers ses pleurs. Tu verras… »

Pendant ce temps, la vieille dame avec l’enfant dans ses bras réapparut dans la pièce. L’enfant était déjà guéri.

La vieille dame a parlé et a dit: « Votre fils est déjà en bonne santé; deux autres chuchotements et même les racines du mauvais œil ne resteront pas en lui. Maintenant, vous devez le baigner dans de l’eau chargée solaire dans laquelle vous devez placer un bijou en or et un œillet.

Le résultat était étonnant car l’enfant était totalement guéri.

Cette vieille dame a accompli ce que tous ces imposteurs de la médecine officielle ne peuvent pas faire.

Un autre cas intéressant est le suivant:

Un certain enfant d’un médecin de Cucuta est tombé malade. Un tel médecin prescrivait à son propre fils des médicaments à l’aide de cuillères, de feuilles de papier, etc. Mais, malgré toute cette pharmacopée, la maladie s’est aggravée. Le médecin inquiet a résolu de convoquer une réunion de médecins afin de chercher une solution à ce problème. Cependant, tous les remèdes et toutes les théories de ces médecins et de ses collègues ont échoué.

Alors, la femme du médecin, un peu plus « intuitive », se résolut à emmener son enfant chez cette vieille femme. Le résultat était étonnant. En voyant l’enfant, la vieille dame a dit: « L’enfant a reçu un mauvais œil. »

Ainsi, la vieille dame a chuchoté à l’enfant et elle l’a guéri. La femme du médecin a raconté à son mari ce qui s’était passé et le médecin lui-même a payé la vieille dame pour la guérison.

Ce qui est curieux dans ce cas, c’est que le médecin mentionné a gardé en silence tout ce qui s’était passé. Il n’en a jamais parlé ou écrit publiquement. C’est parce que les faux apôtres de la médecine éprouvent de la honte lorsqu’ils parlent de ces choses. Ils ont peur de tomber dans le ridicule. Ils ont peur d’être qualifiés de « sorciers » par la foule.

C’est ainsi que des milliers de malades meurent quotidiennement entre les mains de ces « scientifiques insensés ».

Formule pour Guérir le Mauvais Œil

Procurez-vous de feuilles de « oficion », des feuilles de « guandul » (cajanus indicus [l.] Spreng), de « matarraton » (gliricidia sepium [jacq.] Steud).

Ces branches doivent être cuites dans l’eau et l’enfant doit être baigné dans cette décoction. L’enfant malade est guéri avec trois bains quotidiens.

Je connais le cas d’un certain gentleman qui a un terrible pouvoir hypnotique. Il lui suffit de regarder un enfant et cet enfant meurt 24 heures plus tard. Un tel gentleman est conscient de son pouvoir. Par conséquent, il évite toujours de regarder les enfants.

Cela se produit parce que le Corps Éthérique de l’enfant est plus sans défense. Par conséquent, il peut être facilement blessé par le pouvoir hypnotique des personnes qui ont ce pouvoir très bien développé.

La lecture des Quatre Évangiles purifie et nettoie l’aura des gens. Par conséquent, il existe de nombreux curanderos qui guérissent ces cas en récitant les Quatre Évangiles et en bénissant l’enfant avec le signe de la croix.

Le corail, l’or et le jais (variété dure et noire de lignite) aident les enfants à lutter contre le mauvais œil.

Cas de Possession Psychique

La Bible décrit d’innombrables cas de personnes possédées. Les plantes de la sauge et de la rue étaient abondamment utilisées au Moyen Âge pour combattre les entités perverses qui possédaient les gens. La fumée de ces plantes était utilisée.

La sauge est l’une des plantes les plus efficaces pour lutter contre de tels cas dans lesquels le corps d’une personne est possédé par une entité perverse qui obsède la personne et la rend même démente.

L’élémental du sage utilise une tunique de couleur jaune pâle et a le merveilleux pouvoir de guérir les possédés.

Cette plante doit être récoltée pendant la nuit. Premièrement, elle doit être bénie, puis elle doit être arrachée par surprise à ses racines mêmes. La plante doit être écrasée et le jus pressé est donné à boire au possédé. Ses feuilles peuvent également être pressées dans l’eau et cette eau est ensuite donnée à boire au possédé.

La plante doit être brûlée pour que la fumée puisse être utilisée pour le possédé. La fumée de la plante doit le recouvrir. L’entité perverse doit être conjurée avec un exorcisme.

Un gadget fabriqué avec de longs morceaux de verre et l’exorcisme d’un livre secret était utilisé dans l’Antiquité. Cependant, la Conjuration des Quatre peut être utilisée aujourd’hui.

Conjuration des Quatre

« Caput mortum, imperet tibi dominus per vivum et devotum serpentem!

Cherub, imperet tibi Dominus par Adam Jot Cha Vah!

Aquila errans, imperet tibi Dominus per alas tauri!

Serpens, imperet tibi Dominus Tetragrammaton, per Angelum et Leonem!

Michael, Gabriel, Raphael, Anael!

Fluat udor per Spiritum Elohim

Manet in terra per Adam Jot-Chavah!

Fiat firmamentum per IaHuVeHu-Sabaoth!

Fiat judicium per ignem in vertute Michael!

Ange aux yeux aveugles, obéis ou retire toi avec cette eau sainte!

Taureau ailé, travaille ou retourne à la terre, si tu ne veux pas que je te transperce avec cette épée!

Aigle enchaîné, obéis à mon signe, ou vole devant ce souffle!

Serpent tortillant, rampe à mes pieds, ou sois tourmenté par le feu sacré et cède devant les parfums que j’y brûle!

Eau, retourne à l’eau!

Feu, brûle!

Air, circule!

Terre, retourne à la terre!

En vertu du Pentagramme, qui est l’Étoile du Matin, et par le nom du Tétragramme, qui est écrit au centre de la Croix de Lumière!

Amen. Amen. Amen. »

Il faut asseoir le possédé sur une chaise et dessiner un cercle autour de lui sur le sol avec un morceau de charbon de bois. Aussi, le Pentagrammaton, qui est un signe devant lequel toutes les colonnes de démons fuient terrorisées, doit être dessiné au sol avec du charbon de bois au seuil de la pièce (à l’intérieur de la pièce à son entrée).

Les deux sommets (pieds) de l’étoile à cinq points ou Pentagramme viseront vers l’extérieur de la pièce et le vortex supérieur (tête) visera vers l’intérieur de la pièce. Voyez la figure suivante du Pentagramme.

Le magicien doit magnétiser le patient avec la ferme résolution de chasser de lui l’entité qui le possède. Mais, il ne doit jamais hypnotiser le possédé, car l’hypnose est purement et indéniablement de la magie noire.

Le magicien doit conjurer l’entité qui le possède avec l’empire de toute sa puissance. Il doit tenir à la main une épée ou un couteau avec un nouveau manche pour commander impérieusement l’entité perverse. Ceci est fait dans le but de le terroriser, afin qu’il abandonne le corps de sa victime.

L’élémental de la sauge doit recevoir l’ordre d’éjecter l’entité perverse hors du corps de la victime et de la garder en détention pour une durée illimitée.

Lorsque la victime est libérée de l’entité perverse qui l’obsédait, alors il est nécessaire de capturer l’entité perverse afin de l’empêcher de revenir à l’intérieur de sa victime. Par conséquent, le magicien médecin doit effectuer le rituel du « bejuco de cadena » (Bauhinia excisa Hemsl.). Ce rituel doit être pratiqué de la manière suivante:

Bénissez le « bejuco de cadena » et ordonnez à son élémental d’enfermer l’entité perverse. Ensuite, coupez deux lianes (bejucos) et posez-les sur le sol en formant une croix, et tracez un cercle au sol autour de la croix afin de former notre fameux cercle Gnostique, qui est la croix dans le cercle de l’éternité.

Ensuite, le magicien marche sur le sol au-dessus du cercle tracé. Il doit commencer à marcher du sud au nord autour du cercle afin de retourner à nouveau au sud. Il faut suivre le parcours du cercle en marchant sur son côté droit.

Les deux « bejucos de cadenas » qui forment la croix marqueront le sud et le nord, l’est et l’ouest. Par conséquent, ils seront placés conformément aux quatre points cardinaux de la terre.

Lorsque le magicien termine sa révolution autour du cercle, comme nous l’avons déjà dit en marchant toujours vers son côté droit, alors le magicien passera par le centre du cercle du sud au nord, après avoir coupé le centre de la liane horizontale (bejuco) en deux branches.

Après avoir atteint le nord du cercle, le magicien se dirigera vers l’est du cercle, en marchant toujours du côté droit de celui-ci. Une fois là-bas, il coupera l’autre liane (bejuco) de la même manière que la première, et passera résolument par le centre du cercle d’est en ouest, avançant ainsi sans regarder ailleurs. L’entité perverse restera enfermée au centre du cercle et de cette manière une telle entité ne reviendra pas à l’intérieur de son ancienne victime.

L’élémental du « bejuco de cadena » utilise une tunique jaune et est très intelligent. Il observe le rituel en silence. Ensuite, il tourne autour du cercle en prononçant ses enchantements magiques afin d’appréhender l’entité perverse.

Le graphique suivant nous présente les étapes du magicien lors du passage dans le cercle:

De nos jours, les « gens possédés » vont dans les hôpitaux pour la démence, parce que les scientifiques insensés de cette époque sont de grands charlatans qui ignorent ces choses.

Avec cet clé, de nombreuses personnes possédées peuvent éviter d’aller à l’hôpital pour la démence. Elles meurent dans ces hôpitaux sans que les médecins psychiatriques (qui sont félicités en raison de leur très vantardise sur les « méthodes avancées ») n’aient jamais eu la perspicacité d’investiguer sur la cause de leur maladie.

De nombreux spiritualistes « crackbrain », Théosophes morbides et Rosicruciens écœurants existent partout qui vivent confortablement dans les grandes villes et qui critiquent l’auteur du présent livre et ses études approfondies sur l’Élémentothérapie. Pourtant, aucun d’entre eux n’a eu la patience de s’interner dans la jungle pour d’investiguer sur les élémentaux végétaux.

Comme il est confortable et délectable de critiquer en étant agréablement assis et avec quiétude, sans se faire bronzer ou rester debout toute la nuit dans la jungle, sans avoir à tolérer les fourmis ou le venin, ou les poisons des ophidiens!

Ces soi-disant super-transcendés ne sont rien de plus que des « parasites » qui vivent en dévorant la sagesse que les magiciens ont acquise avec des sacrifices suprêmes. Ainsi, ils la dévorent; non pour comprendre, mais pour trahir. Ce monde est rempli de parasites sociaux et de critiques sombres.

Ces spirites et spiritualistes super-transcendés et insensés pensent que c’est une erreur d’étudier les élémentaux végétaux sans vouloir se rendre compte que les élémentaux végétaux sont des anges innocents et qu’à l’époque de Vénus (le futur jour cosmique), ils seront des êtres humains et puis plus tard des Anges Virtueux, des Pitris Solaires et des Dyans Divins.

Nous, les Gnostiques, savons très bien que les élémentaux des plantes seront les êtres humains du futur.

Maladies Dues aux Conséquences de la Volonté de Personnes Perverses

S’il est nécessaire d’investiguer sur la cause d’une maladie soupçonnée d’être la conséquence d’une sorcellerie effectuée par la volonté d’un pervers, alors une poupée avec des os de lapin, de cerf, de bétail noir ou de tigre doit être sculptée. Les os doivent préalablement avoir été enterrés pendant un certain temps. Ainsi, il faut les décortiquer et faire une poupée aussi parfaite que possible.

Construisez un autel avec une arche à son extrémité la plus éloignée. Utilisez une branche de « totumo » sauvage (calebasse, Crescentia Cujete L.) pour la construction de l’arc. Une branche d’un goyave sucré servira pour la croix de l’autel. Placez deux vases à fleurs et dans chacun d’eux une branche de la plante appelée bougainvillier ou fleur en papier (Bougainvillea glabra L.).

Le malade doit récolter personnellement les branches spécifiées de la manière rituelle suivante: les branches du « totumo » et de la goyave du côté est et le bougainvillier du côté ouest.

Les vases à fleurs doivent être deux vases en cristal remplis d’eau. Une seule branche de bougainvilliers coupée en deux morceaux servira pour chacun des deux pots de fleurs.

L’autel doit être construit sous un arbre « guasimo » (Guazuma ulmifolia Lamarck). Prononcez le mantras de l’arbre « guasimo » et priez l’élémental de montrer la maladie du patient dans l’eau des vases à fleurs. Le mantras de l’arbre « guasimo » sont:

« Moud Mud Hammaca »

Le magicien restera agenouillé devant l’autel. Puis, après avoir adressé ses pétitions à l’élémental de l’arbre « guasimo », il implorera l’Ange Atan d’intervenir pour que l’élémental bouge l’eau et parle à travers la poupée.

Fixez votre vue sur les vases à fleurs et observez ce qui apparaîtra dans l’eau. Si la maladie est due à la magie de volontés perverses, alors les entités perverses (la cause de la maladie) seront vues dans l’eau.

Implorez à nouveau l’aide de l’ange Atan et essayez d’écouter la voix qui sort de la petite silhouette osseuse, cette voix sera claire et précise. Parlez avec lui comme si vous vous adressiez à une personne.

La guérison du malade sera faite par l’élémental de l’arbre « guasimo ». Prononcez les mantras de guérison suivante, en s’agenouillant devant le malade:

« Ae Gae Guf Pan Clara »

Bénissez le dos du patient, effectuez des passes magnétiques et donnez-lui le médicament « guasimo » à boire, qui est la macération de ses feuilles dans le rhum pendant 20 jours. Dosage: une petite tasse chaque heure.

Le Maître Huiracocha nous parle longuement de ces choses dans son Roman Initiatique d’Occultisme et dans son livre intitulé Plantes Sacrées. Par conséquent, nous ne disons rien de nouveau, d’irréel ou de fictif. Nous ne donnons que des détails; nous découvrons ce qui est ignoré.

Ceferino Maravita

L’un des médecins-magiciens les plus étonnants de la Sierra Nevada de Santa Marta était l’Indien Ceferino Maravita. Les malades qui souffrent de maladies dues à la sorcellerie doivent appeler chaque nuit le « mama » Ceferino Maravita, afin qu’il puisse les guérir de leur maladie.

L’appel suivant doit être effectué:

« Au nom de Kalusuanga, le Dieu primordial de la lumière, fils des sept mers rouges et des sept rayons du soleil, je t’invoque, mama Ceferino Maravita, pour que tu me guérisses de ma maladie. Amen. »

Mots Curatifs (Mantras)

Je ne suis pas d’accord avec le magicien Omar Cherenzi Lind lorsqu’il affirme dans son livre intitulé AUM que toute la puissance du verbe se trouve dans le silence et que le verbe doit être silencieux. Ce monsieur veut nous priver de la puissance sublime et grandiose de la parole articulée. Il ignore que le verbe a une triple prononciation et qu’il comporte trois normes: verbale, mentale et consciente.

On peut articuler avec le larynx créateur, on peut vocaliser avec sa pensée et on peut vocaliser avec la conscience superlative de l’Être.

Nous parlons du grand verbe créateur et nous enseignons à l’humanité les secrets de la parole créatrice dans notre livre en préparation intitulé Logos Mantra Théurgie.

Il y a des paroles qui guérissent et des paroles qui tuent. Les paroles du médecin sont la vie ou la mort du malade. Une grande part de la responsabilité du médecin réside dans leurs paroles, qu’ils emploient leur verbe à des fins constructives ou destructrices. Aucune personne malade ne devrait jamais se sentir désespérée ou condamnée.

Le médecin doit toujours dire à son patient malade: « Vous vous améliorez », « Vous êtes guéri », « Votre guérison augmente », « Votre maladie est en train de disparaître », « Bientôt vous irez mieux », etc., etc.

Ces phrases sont enregistrées dans le subconscient de la personne malade. Par conséquent, le malade sera rapidement guéri. Quelle que soit la gravité ou l’apparence d’un patient, son état de santé ne doit jamais être révélé comme délicat ou dangereux, etc. Avec ces paroles négatives et destructrices, la mort est accélérée pour le patient. Lorsque le patient est adressé avec des termes contraires, avec des paroles d’espoir et de force, sa santé peut totalement s’améliorer et être guérie.

Les paroles pour soigner le malade existent, et le magnétisme combiné au verbe devient étonnant.

Les fluides morbides de la maladie doivent être emportés avec de grandes passes; c’est-à-dire que les fluides morbides de la maladie doivent être éloignés de la tête vers les pieds. Pendant leur extraction, ils doivent être brûlés dans le feu d’une bougie allumée ou dans des braises de charbon de bois.

Ensuite, le Prana ou vitalité magnétique doit être administré sur le plexus solaire et sur les organes malades avec des passes magnétiques lentes et avec des insufflations magnétiques.

Les insufflations magnétiques sont effectuées en inhalant de l’oxygène et du Prana et, après l’avoir chargé mentalement de notre propre vitalité, il doit être expiré dans un mouchoir et appliqué sur les organes malades du patient. Cet acte doit s’accompagner d’une puissante concentration de la volonté et de l’imagination, unies dans une harmonie vibrante.

Le médecin imaginera le patient nageant dans une mer bleue et prononcera les mantras ou les mots magiques suivants:

« Ae Gae Guf Pan Clara

Aum Tat Sat Pan Tan Paz… »

A-e Gae sont prononcés gutturalement en unissant le A avec le E en un seul son, vocalisé avec la gorge. (Le « A » se prononce comme dans le mot « at » et le « E » comme dans le mot « end »)

Le monosyllabe AUM se prononce aom. Ouvrez très bien la bouche avec le A, arrondissez votre bouche avec le O, et fermez la bouche avec le M, comme ceci:

« Aaaaaaaaaaaaaaaaa Oooooooooooooo Mmmmmmmm »

Tous ces mantras possèdent de grands pouvoirs de guérison. Les Maîtres de la Fraternité Blanche doivent être invoqués pour guérir les malades.

Le vénérable Maître de la Fraternité Blanche (Huiracocha) a écrit dans certains Rituels Gnostiques certains mantras pour invoquer les Maîtres. Voyons quelques-uns d’entre eux.

« E.U.O.E. I.A.O.

Ischurion Athanaton

Abroton E.U.O.E.

I.A.O. Sabaoth »

D’autres sont les suivants:

« Kirie Mitras Kirie Phalle

Hagios Hagios, etc. »

Le mantra Hagios, entre autres, a le pouvoir d’ouvrir toute l’atmosphère pour que le Maître vienne.

Réellement, ces mantras sont bons à cette fin. Cependant, d’autres mantras plus simples, efficaces et en même temps plus courts existent pour invoquer les Maîtres. Ces mantras sont les suivants:

« Antia Da Una Sastaza »

Ces mantras doivent être chantés lorsqu’ils sont prononcés. Après les avoir articulés, le nom du Maître que l’on veut invoquer doit être prononcé trois fois. Les malades peuvent invoquer le Maître Hippocrate, père de la médecine, ou Gallien, Paracelse, Hermès Trismégiste, etc.

Les voyelles I.E.O.U.A. ont de grands pouvoirs de guérison:

1. La voyelle I fait monter le sang vers la tête. Il guérit les organes du cerveau et développe la clairvoyance.

2. La voyelle E fait monter le sang vers le larynx. Il guérit les maladies du larynx et développe l’oreille magique.

3. La voyelle O transporte le sang vers le cœur. Il guérit cet organe et éveille en nous le sens de l’intuition.

4. La voyelle U transporte le sang vers le plexus solaire (extrémité de l’estomac). Il éveille le sens de la télépathie et guérit l’estomac.

5. La voyelle A transporte le sang jusqu’aux poumons et nous donne le pouvoir de nous souvenir de nos réincarnations passées. En même temps, il guérit les poumons.

Ces voyelles sont vocalisées en combinaison avec la lettre N, comme ceci:

« IiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiNnnnnnnnnnnn

EeeeeeeeeeeeNnnnnnnnnnnn

OoooooooooNnnnnnnnnnnn

UuuuuuuuuuNnnnnnnnnnnn

AaaaaaaaaaaaNnnnnnnnnnnn »

Une heure de vocalisation quotidienne pendant toute notre vie fait de nous des magiciens. On peut vocaliser avec le larynx, avec le mental, avec le cœur, en méditant sur les forces de ces cinq voyelles, comme nous l’avons enseigné dans les pages précédentes.

Certains mantras pour éveiller les chakras ou les pouvoirs occultes existent. Ces mantras sont basées sur ces cinq voyelles. Ces mantras sont les suivants:

1. SUIRA (racine du nez) clairvoyance

2. SUERA (larynx) oreille magique

3. SUORA (cœur) intuition

4. SUURA (plexus solaire) télépathie

5. SUARA (poumons) le pouvoir de se souvenir des incarnations passées

La prononciation correcte de ces puissants mantras est de la manière suivante:

« Suuiiiiiiiiiiiiiiii Raaaaaaaaaaaaa

Suueeeeeeeeeee Raaaaaaaaaaaaaa

Suuooooooooo Raaaaaaaaaaaaaa

Suuuuuuuuuu Raaaaaaaaaaaaaa

Suuaaaaaaaaaa Raaaaaaaaaaaaa »

Au moyen de ces mantras, nous transportons le feu de notre plexus solaire vers tous nos chakras afin de les animer et de les éveiller. Il est bon de souligner l’importance qui existe dans la prolongation du son de ces voyelles.

Maladies du Corps Mental

Le Corps Mental est un organisme matériel qui a son anatomie et son ultra-physiologie occulte.

Le mantra pour guérir les maladies du Corps Mental est:

« S M Hon »

Le S se prononce comme un sifflement perçant, semblable au son produit par les freins à air comprimé, comme ceci: Ssssssssssssssssssssssssssssss…

Le M se prononce comme quand on imite le mugissement des bœufs: Mmmmmmmmmm…

Le H est comme un profond soupir. La syllabe ON se prononce en allongeant le son du O et du N, comme ceci: OoooooooooooooooNnnnnnnnnnnnnnnn…

Ce mantra doit être vocalisé quotidiennement pendant une heure. Le disciple doit invoquer quotidiennement l’archange Raphaël et Hermès Trismégiste, les suppliant de guérir son Corps Mental.

Lorsque les maladies du Corps Mental se cristallisent dans le cerveau physique, la folie en est le résultat.

Nous étudions dans les mondes supra-sensibles l’anatomie et la physiologie des corps internes de l’être humain.

Ce chapitre est tiré de Médecine Ésotérique et Magie Pratique (1978) par Samael Aun Weor. Les éditions imprimée et numérique de Glorian Publishing (une organisation à but non lucratif) sont illustrées pour vous aider à comprendre et comprennent des fonctionnalités telles qu’un glossaire et un index. Achetez le livre, et vous-même et les autres en bénéficierez.