Écrit par Samael Aun Weor          Catégorie: Médecine Ésotérique et Magie Pratique

Lorsque le médecin Gnostique se plonge en méditation, il le fait parce qu’il cherche des informations. La Méditation couvre trois facettes:

  1. Concentration
  2. Méditation
  3. Adoration

La Méditation éveille les pouvoirs internes et convertit l’étudiant en magicien.

Concentration signifie fixer le mental uniquement sur un seul sujet.

Méditation signifie réfléchir intérieurement sur le même sujet.

Adoration signifie converser avec le même sujet ou objet de notre concentration, vivre en lui, dans le sujet sur lequel nous avons fixé le mental.

Le mental doit être placé à l’écart du monde, puis après, il doit pénétrer dans la conscience Bouddhique pour méditer. Le mental doit être fixé sur la conscience pour être illuminé.

Lorsque le médecin Gnostique médite, en se concentrant sur un arbre, il recherche des informations auprès de l’élémental de cet arbre. Il veut savoir à quoi sert cet arbre, quelles propriétés il possède, etc.

Le médecin Gnostique reçoit des informations pendant la méditation. La meilleure heure pour la méditation est celle dans laquelle nous nous sentons somnolents.

Le médecin Gnostique devra pratiquer la méditation interne quotidiennement. Nous réalisons l’éveil de la conscience et l’actualisation de tous nos pouvoirs occultes avec la technique de la méditation, la magie sexuelle, et le pouvoir du verbe. Une heure de vocalisation quotidienne vaut plus que la lecture de mille livres de Théosophie orientale. La vraie vocalisation est intimement liée à la technique de méditation.

La syllabe IN est liée au Tattva Tejas (le principe du feu).

La syllabe EN est liée au mental cosmique, dont notre Corps Mental n’est qu’un fragment.

La syllabe ON est liée à Atman-Buddhi, le monde purement spirituel, qui est la patrie de l’Intime.

La syllabe UN est liée au grand utérus universel, l’Archaeus des Grecs, la Lumière Astrale des Kabbalistes, la Sur-Âme d’Emerson (Alaya).

La syllabe AN est liée au Tattva Vayu (le principe du mouvement).

La syllabe IN fait vibrer les glandes pituitaire et pinéale. Ainsi, le sixième sens appelé clairvoyance est acquis.

La syllabe EN fait vibrer la glande thyroïde et les atomes du Corps Mental. Ainsi, l’être humain acquiert l’oreille occulte et la clairvoyance du Corps Mental.

La syllabe ON fait vibrer notre conscience Bouddhique, mystique ou intuitif.

Nous avons tous des aspirations à la libération. Nous possédons tous cette aspiration qui, en Extrême-Orient, est appelée « Bodhimanda », la base fondamentale de la connaissance. Chaque « Purusa » (Intime) aspire à ce que son âme suive le chemin de la libération, ou « Dharma ». La doctrine du cœur est Bouddha, la conscience Christique.

Le véhicule de la conscience Christique a ses chakra dans le cœur. Ainsi, en vocalisant intérieurement la syllabe ON et en méditant sur sa signification profonde, l’éveil de la conscience mystique est produit. Alors, indépendamment du corps physique, l’âme acquiert le pouvoir de fonctionner dans ses véhicules supérieurs.

L’éveil de la conscience, ou du Bouddha, s’exprime comme l’Oeil de Dangma, l’intuition qui nous permet de « connaître » sans qu’il soit nécessaire de raisonner.

La syllabe ON fait également vibrer les hormones du testicule, transmutant ainsi le semen en énergie Christique. Cela montre clairement que l’éveil de la conscience, Bouddha, ne peut être atteint qu’en pratiquant la magie sexuelle, en vocalisant intérieurement et en devenant habile dans l’Astral, puisque la conscience, Bouddha, est enfermée dans notre propre Chrestos.

Le Corps Astral est le médiateur entre l’âme et l’Intime. Ainsi, ce n’est que dans cette région du médiateur astral que notre Monade peut être libérée. C’est là que toutes les Initiations sont vérifiées.

Bouddha, la conscience mystique, doit s’exprimer à travers notre Corps Astral pour accomplir « la Vérité », qui est Buddhi, et qui est vraiment l’Intime ou Atman à travers nous-mêmes.

Cette conscience mystique, Bouddha, ne peut pas s’exprimer à travers le corps physique ou Stulla Sarira, mais seulement à travers le Corps Astral, car le Corps Astral est le médiateur entre la conscience mystique et le corps physique.

Quand l’être humain renverse le semen (atteint l’orgasme), il perd des millions d’atomes solaires qui sont ensuite remplacés par des millions d’atomes démoniaques venant des enfers mêmes de l’être humain. Cela produit une obscurité ténébreuse dans le Corps Astral.

Lorsque l’être humain accomplit la formule suivante, qui consiste à introduire le membre viril dans le vagin féminin, et à se retirer sans renverser le semen (sans atteindre l’orgasme), alors les atomes solaires se multiplient de manière extraordinaire et retournent dans le Corps Astral. Par conséquent, ils remplissent le Corps Astral de lumière et de feu solaire. Ce n’est qu’ainsi que le Bouddha, la conscience Christique, s’exprime à travers le Corps Astral. Finalement, l’âme et l’Intime deviennent unis pour toujours, amenant ainsi la libération finale.

L’être humain devient clairvoyant en méditant sur la syllabe IN et sur le grand feu universel.

L’être humain acquiert la clairvoyance mentale et l’oreille occulte en méditant sur la syllabe EN et le mental universel.

L’éveil de la conscience et le développement de l’intuition s’acquiert en méditant quotidiennement sur notre Intime et sur la syllabe ON, et en pratiquant la magie sexuelle quotidiennement.

Le pouvoir de la télépathie s’acquiert en méditant sur la syllabe UN et le plexus solaire.

Le pouvoir de se souvenir de nos vies passées s’acquiert en méditant sur la syllabe AN et sur la naissance et la mort des végétaux et de toutes choses.

La clé du pranava, ou la science des mantras, se trouve dans la conscience. Les vagues de la conscience nourrissent le mental. Les mantras doivent être ressentis, puisque tous leurs pouvoirs résident dans les fonctions superlatives de la conscience. Par conséquent, avant de vocaliser les mantras nous devons les vivre dans la conscience mystique.

IN, EN, ON, UN, AN doivent être vocalisés quotidiennement pendant une heure, comme ceci:

Iiiiiiiiiiiiiiiiiiin Nnnnnnnnnnnn

Eeeeeeeeeee Nnnnnnnnn

Ooooooooo Nnnnnnn

Uuuuuuuuu Nnnnnnnnnn

Aaaaaaaaaa Nnnnnnnn

Les cinq voyelles I, E, O, U, A font vibrer les chakras, disques ou roues magnétiques de notre Corps Astral. Ainsi, avec la vibration, les Tattvas sont transmutés en hormones, puisque chaque chakra est un régulateur de nos glandes endocrines. Ces glandes sont de véritables laboratoires biogénétiques, dont la mission est de transmuter les Tattvas en hormones.

Les vagues de la conscience rassemblent toutes les pensées connectées et harmonieuses pour les fortifier.

Tout existe par AUM, tout vit par AUM et tout vient à l’existence par AUM. Mais, au commencement, seul le Chaos divin existait.

La voyelle « A » est la matière première du Grand Œuvre; c’est le Tattva de tout ce qui vient à l’existence.

La voyelle « U » est la conscience mystique, ou la conscience mystique collective.

La voyelle « M » (le M en occultisme est aussi une voyelle) est la transformation et l’existence incessantes que les Dieux créent avec leur mental.

Clarifions ceci afin d’avoir une meilleure compréhension:

La Terre dans son état nébuleux était « A ». Puis, dans ses processus de gestation ou de formation dirigés par la conscience cosmique c’était « U ». Enfin, lorsqu’elle c’était peuplé de tous types d’êtres vivants, c’était «M ».

Le germe embryonnaire dans ses premiers jours dans l’utérus maternel est « A ». Le fœtus pendant la gestation est « U ». L’enfant très bien accueilli qui vient à l’existence est « M ». « AUM » est vécu par l’animal; « AUM » est vécu par l’être humain.

AUM est ésotériquement prononcé AUM (comme décrit ci-dessous). Le pouvoir de tous les Tattvas est enfermé dans ce mantra. Le nombre Kabbalistique d’AUM est 666 et non le nombre 10 comme l’a enseigné le magicien noir Cherenzi.

Pour qu’AUM se manifeste complètement à travers nous-mêmes, nous devons préparer l’ensemble de nos sept véhicules. AUM contient les sept notes de l’échelle musicale qui correspondent aux sept plans cosmiques et à nos sept corps. Les sept paroles du Calvaire (prononcées par Jésus) nous donnent le pouvoir sur les sept plans cosmiques.

Pour que la conscience mystique, Bouddha, s’exprime comme intuition à travers nous, nous devons préparer nos sept corps au moyen de la magie sexuelle.

Avant d’auto-réaliser le mantra « AUM », nous devons vivre le mantra I.A.O. La magie sexuelle est I.A.O. La Kundalini est I.A.O.

La formule pour éveiller la Kundalini réside exclusivement dans l’acte sexuel: introduire le membre viril dans le vagin féminin et le retirer sans renverser le semen (sans atteindre l’orgasme). C’est notre prescription axiomatique pour tous les étudiants Gnostiques. Au cours de ces transes sexuelles, le mantra I.A.O. doit être vocalisé, alors la méditation sur le feu et sur l’Intime doit être effectué.

AUM se prononce en ouvrant très bien la bouche avec la voyelle aaaaaaa, en l’arrondissant avec le uuuuuuuu et en la fermant avec le mmmmmmmm.

Le médecin Gnostique doit se soumettre à ces règles pour l’exercice sage de la sainte médecine Gnostique. Le médecin Gnostique doit être un magicien afin de commander les élémentaux des végétaux.

Ce chapitre est tiré de Médecine Ésotérique et Magie Pratique (1978) par Samael Aun Weor. Les éditions imprimée et numérique de Glorian Publishing (une organisation à but non lucratif) sont illustrées pour vous aider à comprendre et comprennent des fonctionnalités telles qu’un glossaire et un index. Achetez le livre, et vous-même et les autres en bénéficierez.