Écrit par Samael Aun Weor          Catégorie: Médecine Ésotérique et Magie Pratique

Secret pour Fonctionner à l’intérieur des Véhicules Supérieurs

Chaque médecin Gnostique doit apprendre à fonctionner librement dans ses véhicules Atmique et Bouddhique afin d’investiguer les plans Nirvanique, Super-Nirvanique, Adique, Monadique, etc.

Les essences des plans supérieurs méritent d’être étudiées. Nous pouvons recevoir des enseignements sublimes des Bouddhas de Contemplation pendant notre séjour au Nirvana.

Nous pouvons entrer à volonté à tout moment dans ces plans superlatifs de la conscience. La lumière d’Atman l’ineffable y règne.

Le disciple commencera par apprendre à s’éloigner de son corps physique dans son véhicule Astral.

Plus tard, quand il sera hors de son corps, il implorera son Intime pour lui retirer ses véhicules inférieurs. Alors, son Intime sortira ses véhicules Astral, Mental, Causal, etc., des portes atomiques de sa colonne vertébrale.

Quand nous sommes sans ces véhicules inférieurs, nous apprenons à nous déplacer dans les véhicules Bouddhiques et Atmiques à volonté.

Il est également vrai que dans le Corps Astral, nous pouvons visiter les mondes Bouddhique, Nirvanique, Adique, etc. Les Théosophes n’en savent rien. Par conséquent, ils sont dignes de pitié.

Il est également très vrai qu’à travers la méditation nous pouvons visiter les mondes supérieurs. L’Intime peut entrer dans n’importe quel département du royaume.

Le Monde Mental

Même si cela semble incroyable, les magiciens noirs existent également dans le Monde Mental.

Les magiciens noirs du Monde Mental sont les plus dangereux de l’univers. Ces magiciens noirs du Monde Mental sont extrêmement fins, subtils, érudits et délicats.

Ils peuvent facilement détourner de nombreux investigateurs car ils ont l’apparence de maîtres. Lorsque le Maître Christifie son Corps Mental, alors il doit affronter de grandes batailles contre ces adeptes très dangereux de l’ombre.

Le Corps Mental est Christifié avec le quatrième degré du pouvoir du feu; c’est-à-dire avec la Kundalini du Corps Mental. Chacun de nos sept corps a sa propre Kundalini.

Le Mental

Tous les problèmes que nous les êtres humains devons résoudre, toutes les souffrances de notre vie, tous nos désirs et passions, toute notre amertume, résident dans le mental.

Si quelqu’un jette une pierre dans un lac cristallin, alors nous verrons une grande quantité de vagues qui viennent du centre vers la périphérie. Ces ondes sont la réaction de l’eau contre l’impact extérieur.

Notre mental est similaire à cela. Les impacts externes tombent dans le lac de notre mental, qui nous font réagir face au monde extérieur avec des vagues de colère, de désir, d’envie, de calomnie, etc., etc.

Par exemple: lorsque nous voyons une illustration pornographique, cette image frappe la rétine de notre œil. Ensuite, elle passe vers notre centre cérébral sensoriel, et finalement elle entre dans notre mental. Ainsi, notre mental réagit à cette image extérieure avec des vagues de passion charnelle.

Si quelqu’un nous insulte, les mots de l’insulteur arrivent à nos sens, et ensuite ils passent dans notre mental. Par la suite, notre mental réagit par des vagues de fureur et de violence contre l’insulteur.

Par conséquent, le mental est la cause de toute notre amertume. C’est le cheval sauvage qui tire notre chariot. Si nous ne le dominons pas avec le fouet de la volonté, alors il transportera notre chariot dans l’abîme. Le magicien doit gérer son mental. Le magicien doit dominer son mental au moyen de la volonté.

Lorsque notre mental est rempli de désirs passionnés, arrêtons-nous un instant et commandons impérieusement notre mental comme suit: « Corps Mental, retire-moi ces pensées. Je ne te permets pas de les porter. »

Lorsque notre mental est rempli de colère, alors commandons notre mental comme ceci: « Corps Mental, retire de moi cette colère. Je ne te permets pas de porter la colère. »

Lorsque notre mental est rempli de haine, alors commandons notre mental comme suit: « Corps Mental, retire de moi cette haine. Je ne te permets pas de porter la haine, etc., etc. »

L’Être n’est pas le mental, l’Être est l’Être. Il est l’Intime et Il peut contrôler notre mental au moyen de la volonté.

Le repaire du désir est dans le mental. Le corps des désirs n’est rien d’autre qu’un instrument émotionnel du mental.

Nous pouvons converser avec notre mental dans les mondes internes, lorsque nous nous en sommes momentanément privés.

Alors, le mental semble être presque un sujet indépendant qui se trouve devant nous, face à face, pour converser.

Cette expérience intéressante est réalisée de la manière suivante:

1. Le magicien doit abandonner son corps physique et partir à l’intérieur de son Corps Astral.

2. Une fois sorti, il doit se sentir avoir un cœur d’enfant.

3. Ensuite, il doit commander son Corps Astral comme suit: « Corps Astral, éloigne-toi de moi. »

4. Il doit chasser son Corps Astral hors de lui-même, à travers sa colonne vertébrale.

5. Ensuite, son Corps Astral tombera hors de lui depuis son dos et sortira.

6. Le disciple restera à l’intérieur de son Corps Mental.

7. Maintenant, il doit commander son Corps Mental comme suit: « Corps Mental, éloigne-toi de moi. »

8. Le disciple doit jeter son Corps Mental dehors vers son dos.

9. Maintenant, le magicien sentira que quelque chose d’autre bouge dans son propre Être.

10. À ce moment, un personnage rare sort de sa colonne vertébrale.

11. Le disciple doit interroger ce personnage rare: « Qui es-tu? »

12. Ce sujet répondra comme suit: « Je suis ton Corps Mental. Tu ne me connais pas? »

13. Le disciple doit maintenant inviter son propre mental à s’asseoir.

14. C’est maintenant le moment précis où le disciple peut converser avec son mental face à face, cote à cote.

Après cette investigation approfondie, le disciple sera conscient que son mental est un cheval sauvage, un homme sauvage, qu’il doit contrôler, commander et diriger avec le fouet de la volonté.

Tous les tourments de notre existence viennent du Corps Mental.

Aucune insulte, aucune amertume ne peut jamais atteindre notre Intime, parce que toute amertume, toutes insultes n’atteignent que jusqu’au Corps Mental. Par conséquent, seul le mental réagit face au monde extérieur avec des tempêtes de douleur et d’amertume.

L’Intime ne peut pas souffrir. L’Intime souffre seulement quand il s’identifie à son mental, quand il n’a toujours pas appris à contrôler son mental au moyen de sa volonté.

Les tempêtes de notre existence viennent de l’extérieur, du monde du mental. Ils ne viennent pas de l’intérieur, des profondeurs de l’infini, car c’est là que l’Intime vit toujours plein de bonheur.

Les Humains et les Terres Jinn

Mme Neel nous commente dans un livre sur les ascètes semi-volants du Tibet qui voyagent au Tibet dans toutes les directions alors qu’ils sont dans un type d’état de rêve somnambulique. Ils font cela sans manger ni se reposer à aucun endroit. Leurs voyages durent plusieurs jours, sans qu’ils se fatiguent.

Le peyotl était utilisé par les prêtres Aztèques dans leurs temples des mystères afin de plonger les malades dans un rêve profond, dont ils sortaient par la suite de la guérison.

Après un rêve très profond, les mystos sortaient totalement illuminés des temples Grecs, Toltèques et Égyptiens.

Freud nous a parlé de la formidable énergie de la subconscience et le Maître Huiracocha nous a appris comment soigner les malades avec des parfums en profitant du rêve d’un patient.

En effet, en réalité, les forces curatives de l’organisme résident dans la subconscience et le médecin peut les manipuler pendant le rêve du patient.

Le médecin Dr. Schwab déclare que le cerveau et le plexus nerveux sympathique sont les exposants de la force curative de l’organisme. Il déclare que ce plexus régit les fonctions involontaires et qu’il intervient sur les glandes endocrines.

La subconscience est la base des énergies vitales et le stockage de toutes les forces.

Un disciple des « Mamas » nommé Juan Bautista Miranda vivait dans l’état de Magdalena (Colombie). Il a guéri des cas de lèpre dans les derniers stades et il a étonné les scientifiques de la médecine officielle.

À une certaine occasion, Miranda a dit à ses gens: « Un malade est sur le point de venir, mais vous devez nier que je suis ici, sinon je suis perdu. » Par la suite, le malade qui a été prédit par clairvoyance par ce médecin, est arrivé à l’heure précise notée. Les gens de Miranda ont essayé de nier la présence du médecin, mais le malade a répondu: « Le médecin est là et il doit me guérir. »

Cette affaire était liée à un travail de sorcellerie que Juan Bautista Miranda pouvait facilement guérir. Lorsque le malade a été guéri, Juan Bautista Miranda est tombé malade et il a envoyé chercher son fils. Cependant, sa chance était mauvaise, car il est mort avant l’arrivée de son fils.

Le corps physique de Juan Bautista Miranda a été enterré comme il est d’usage. Mais, le lendemain, le tombeau était vide, car le cadavre avait disparu. Qu’est ce qui c’est passé? Eh bien, Juan Bautista Miranda vit dans la Sierra Nevada de Santa Marta, effectuant de merveilleuses guérisons. Sa mort n’a été que simulée, car les « Mamas » ont enlevé son corps de la tombe.

Comment les « Mamas » ont-ils pris le corps de Juan Bautista Miranda? Le Dr Steiner déclare qu’un corps physique peut rester dans les mondes internes sans perdre ses caractéristiques physiques. C’est ce qu’on appelle « l’État Jinn ».

Dans le cas de Juan Bautista Miranda, les « Mamas » ont opéré en submergeant son présumé cadavre dans le Plan Astral. C’est ainsi qu’ils l’ont transporté dans la Sierra Nevada.

Nous savons qu’il y a des fakirs en Inde qui s’enterrent vivants et qu’ils endurent des mois dans cet état enfoui. Le cas de Miranda était analogue.

Lorsque les Conquistadors Espagnols sont venus en Amérique, les sages Indiens ont caché leurs temples sacrés en les plaçant dans le Plan Astral. Ces temples existent toujours de nos jours. Cependant, ils sont cachés aux yeux des profanes. C’est ce qu’on appelle « l’État Jinn ».

Plusieurs de ces temples occultes (cachés) existent dans la Sierra Nevada de Santa Marta (Colombie). Le « Mama » Matías, avant sa mort, officiait à « Pueblo Hundido » (ville engloutie) de la Sierra Nevada. Ce « Mama » demandait pardon pour ses malades et aussi la santé et la vie pour eux dans ce temple.

Un autre temple est celui de « Cheruba ». La « Saga Catalina Alberto » y officiait.

Le « Mama » Matías commençait à officier dans le temple de « Chinchicua » avant sa mort.

Tous ces temples occultes sont appelés « temples venant de Dieu Nature » par les peuples indigènes.

Il existe également dans la Sierra Nevada une terre dans l’État de Jinn où réside la magistrature noire. Il s’appelle « Guanani ». La rivière « Ariguani » y coule. La première porte de cette magistrature noire existe dans une cascade de cette rivière. Un énorme dragon y a été vu par les indigènes. Les magiciens noirs partent dans la nuit par cette porte. Tous ces magiciens noirs adorent le démon « Ikanuse », qui de nos jours a un corps physique.

Pendant une certaine partie de l’année, les « Mamas » utilisent des herbes spéciales pour humilier et vaincre la magistrature noire. Ils jettent leurs bouquets d’herbes dans cette porte mentionnée précédemment. C’est ainsi qu’ils soumettent ces magiciens des ténèbres.

Un temple occulte existe également dans la montagne de Monserrate de Bogota, en Colombie. Certains Initiés Chibchas y résident. Des temples occultes existent dans toute l’Amérique du Sud.

Chaque étudiant du Gnosticisme doit apprendre à se transporter en quelques secondes vers ses malades pour les visiter et les guérir. La procédure est la suivante:

Le disciple doit s’allonger sur le côté gauche, la tête posée sur la paume de la main du même côté. Ensuite, il doit s’endormir avec son mental fixé dans le processus du rêve. Des images de rêve émergent pendant l’état de transition entre la veille et le rêve. Le disciple doit rejeter de telles images, car s’il ne le fait pas, alors il restera abstrait en elles et il s’endormira.

L’attention du disciple doit être fixée uniquement et exclusivement dans le processus du rêve. Puis, quand il sent que le rêve a déjà envahi son cerveau, il doit abandonner toute sa paresse et se lever aussitôt. Tout le secret de cette affaire réside dans le fait de quitter notre maison, de sortir vers la rue. Mais, nous devons conserver l’état de rêve.

Lorsqu’il est déjà dans la rue, le disciple doit sauter avec l’intention de se suspendre en l’air comme s’il était un oiseau. Ensuite, il peut se transporter en chair et en os vers la résidence du malade.

De cette manière, le disciple apprendra à voyager en quelques secondes dans les endroits les plus reculés de la terre pour soigner les malades. Il peut également emporter ses herbes et ses remèdes avec lui.

Le corps physique entre, dans ce cas, dans le Plan Astral et reste hors de la loi de la gravité. Ce processus est effectué par les puissantes énergies de la subconscience. C’est pourquoi nous insistons sur le fait que le disciple doit quitter sa maison tout en préservant son état de rêve.

Le rêve a son pouvoir et ce pouvoir est les énergies de la subconscience. Il serait impossible pour le corps physique d’entrer en état Jinn sans les énergies de la subconscience.

Le Maîtresse Litelantes, les Forces Harpocrâtiennes, l’Oeuf Orphique et les États Djinns

La Guru Litelantes, connu sur Terre sous le nom profane d’Arnolda de Gomez, m’a parlé de l’État Jinn.

Cette Dame-Adepte est ma prêtresse-épouse et ma collaboratrice ésotérique.

J’ai lu beaucoup de littérature occulte, mais je n’ai jamais trouvé de données concrètes sur le « modus operandi » des États Djinns.

Le vénérable Maître Huiracocha nous raconte dans son Roman Initiatique le cas intéressant du commandant Montenero qui, avec son corps physique en État de Jinn, est entré dans le temple de Chapultepec, au Mexique, pour recevoir l’Initiation Cosmique.

Don Mario Roso de Luna nous parle également à merveille des États Djinns.

Cependant, jamais aucun écrivain Spiritualiste ne nous a enseigné la formule concrète pour placer le corps physique en État Jinn.

J’ai appris cette formule de ma propre prêtresse-épouse. Elle me l’a appris d’une manière pratique. À ce propos, beaucoup de choses intéressantes de cette époque me viennent à l’esprit.

À l’époque, en 1946, ma femme et moi vivions dans la ville tropicale de Girardot (Cundinamarca). Un certain jour, la Dame-Adepte m’a dit: « Ce soir, je vais me transporter avec mon corps physique en État de Jinn jusqu’à la maison de Mme E… Je ferai sentir mon apparence par elle. Ensuite, je laisserai là un objet matériel pour elle.

Étant quelque peu curieuse, je lui ai demandé: « Est-il possible de se transporter avec le corps physique dans les airs et sans avoir besoin d’un avion? »

En souriant, la guru Litelantes m’a dit: « Tu verras… »

Le lendemain, très tôt, je suis allé rendre visite à Mme E… Cette dame, en quelque sorte accablée, m’a dit que pendant toute la nuit elle avait senti du bruit dans sa maison et les pas d’une personne étrange. Puis, elle m’a dit qu’à l’intérieur de sa maison, qui était correctement fermée par une serrure, elle avait trouvé certains objets matériels qui appartenaient à Mme Arnolda.

Je suis débordé par cette affaire et je suis allé voir la Dame-Adepte pour lui parler de l’affaire. En souriant, elle m’a dit: « Tu vois qu’il est possible de voyager avec le corps physique en État Jinn. »

Plus tard, elle m’a invité à faire une excursion avec le corps physique à travers les domaines de ces merveilleuses terres Jinn dont parlait Don Mario Roso de Luna.

Ainsi, une nuit, la nuit la plus calme, la plus silencieuse, j’étais allongée sur mon lit dans un état parfaitement vigilant. Soudain, la Dame-Adepte m’a dit: « Lève-toi de ton lit et allons-y… »

Cette Dame-Adepte avait placé son corps physique en État Jinn. Ainsi, elle était entourée par les formidables forces cosmiques du Dieu Harpocrate.

Je me suis levé de mon lit et rempli de foi, je l’ai suivie, marchant d’un pas ferme et décisif. Une volupté spirituelle m’enivrait. Alors, j’ai décidé de flotter dans les airs. J’ai compris que je m’étais immergé dans le Plan Astral, mais je l’ai fait avec mon corps physique. J’ai compris que lorsque le corps physique est submergé dans le Corps Astral, il peut léviter et rester sous les lois du Plan Astral, sans toutefois perdre ses caractéristiques physiologiques.

Une fois, alors que j’étais dans l’État de Jinn, la Dame-Adepte m’a fait survoler de grands précipices et des montagnes pour prouver mon courage.

Après avoir fait une excursion très intéressante, qui a été effectuée dans les terres Jinn éloignées, la Dame-Adepte et moi sommes retournés à notre demeure.

J’ai continué à expérimenter par mon propre compte. Ainsi, j’ai découvert que pour se transporter avec le corps physique en État Jinn, seule une quantité minimale de rêve et beaucoup de foi sont nécessaires.

Plus tard, la Dame-Adepte m’a expliqué quelque chose sur l’Oeuf Orphique et les États Jinn.

L’œuf d’or de Brahma, qui symbolise l’univers, me vient en mémoire.

Notre planète Terre a une figure oviforme. La première manifestation du cosmos sous la forme d’un œuf était la croyance la plus répandue dans l’Antiquité.

Il est dit dans le rite Égyptien que Seb, le Dieu du temps et de la terre, a pondu un œuf, ou l’univers; un œuf qui a vu le jour à l’heure du grand UN de la double force.

Le Dieu Ra est représenté par les Égyptiens dans un processus de gestation dans un œuf.

L’Oeuf Orphique apparaît dans les mystères Dionysiaque.

En Grèce et en Inde, le premier être masculin visible qui réunissait les deux sexes en lui-même était représenté comme émergeant d’un œuf.

L’œuf symbolise le monde.

Par conséquent, la logique nous invite à penser que de grands pouvoirs occultes existent dans l’œuf.

La Guru Litelantes m’a expliqué la formule magique de l’œuf.

La Guru Litelantes m’a dit que l’on peut placer le corps physique dans un état Jinn avec l’œuf.

Un petit orifice doit être fait sur la partie la plus pointue de l’œuf. Ensuite, le jaune et la partie blanche de l’œuf doivent être sortis par cet orifice.

L’œuf doit être légèrement réchauffé dans de l’eau bouillante avant de faire l’orifice.

Le disciple doit peindre l’œuf en bleu.

Cette coquille vide doit être placée à côté de notre lit. Le disciple s’endormira en s’imaginant être en-dedans, à l’intérieur de l’œuf.

Le Maître Huiracocha dit que en ces instants il faut invoquer le Dieu Harpocrate, en prononçant le mantra qui suit :

« Har-po-crat-ist »

Alors, le Dieu Harpocrate portera le disciple dans l’œuf. Le disciple ressentira une grande démangeaison ou une éruption cutanée sur son corps.

Le disciple se sentira mal à l’aise, car il aura cette position inconfortable avec laquelle le pigeon, à l’intérieur d’un œuf, est représenté. Cependant, le disciple ne doit pas se plaindre, car le Dieu Harpocrate le transportera dans n’importe quel endroit lointain. Le Dieu ouvrira l’œuf et le laissera là.

Au début, l’étudiant ne se transportera que dans son Corps Astral. Plus tard, l’étudiant se transportera avec son corps en État Jinn. C’est une question de pratique et de ténacité.

Les États Jinn nous permettent d’accomplir toutes ces merveilles. La Guru Litelantes m’a montré de manière pratique comment un corps physique en État Jinn peut prendre des formes distinctes, telles que l’agrandissement et le rétrécissement à volonté.

En effet, la science officielle ne connaît pas complètement le corps physique, mais seulement ses aspects purement primaires ou élémentaires.

Les scientifiques ignorent totalement que le corps physique est plastique et élastique. L’anatomie et la physiologie officielles sont encore à l’état embryonnaire.

Les forces que la Guru Litelantes m’a appris à commander sont les forces Harpocrâtiennes qui bouillent et palpitent dans tout l’univers.

Les forces har-po-crat-ist sont une variation des forces Christiques.

Partout où existe un État Jinn, une projection astrale, un temple en État Jinn ou un lac enchanté, les forces Har-po-crat-ist se retrouvent dans une fonction active.

Le disciple accumule ces énergies Har-po-crat-ist lorsqu’il effectue les pratiques de Har-po-crat-ist. Puis, plus tard, ces énergies lui permettront véritablement de réaliser des merveilles et des prodiges.

J’ai appris cette merveilleuse science de la Guru Litelantes. Elle est ma prêtresse-épouse, qui travaille dans les mondes supérieurs en tant que l’un des quarante-deux juges du karma.

Mantra pour Placer le Corps Physique en État Jinn

Le disciple qui veut voyager avec son corps physique dans le Plan Astral doit enchanter son corps. Le disciple doit s’endormir en prononçant le mantra :

Au Petit Ciel, Philippe

Au Petit Ciel, Philippe

Au Petit Ciel, Philippe

Ensuite, il quittera sa chambre et se dirigera en chair et en os vers la maison de ses malades pour les soigner. C’est un type de somnambulisme volontaire, une modification du somnambulisme. Ce qu’il faut, c’est beaucoup de foi et de ténacité pour réussir.

Une Autre Pratique Jinn

Nous, les Gnostiques, pouvons entrer en chair et en os dans l’autre monde chaque fois que nous le voulons. Par conséquent, pour quiconque veut entrer dans l’autre monde pour le connaître et le visiter avec le corps de chair et d’os, très bien habillé avec un chapeau et des chaussures à la mode comme quand quelqu’un entre dans une garden-party, je donne la clé:

1. Allongez-vous sur le côté de votre cœur, la tête reposant sur la paume de votre main gauche.

2. Vous devez devenir somnolent.

3. Rejetez de votre imagination tout type d’images rêveuses et mentales.

4. Concentrez-vous uniquement et exclusivement dans le processus du rêve.

5. Lorsque vous vous sentez « endormi », effectuez les mouvements suivants:

Asseyez-vous sur votre lit. Cependant, lorsque vous faites ce mouvement d’assise, faites-le avec beaucoup de prudence, de manière à ne pas vous réveiller. En d’autres termes, préservez votre état de rêve, car le pouvoir est dans le rêve.

Tenez-vous debout sur le sol avec vos pieds, avec la même attention à ne pas vous réveiller, car le pouvoir est dans le rêve.

Effectuez un petit saut avec l’intention de flotter dans l’autre monde.

Si vous ne flottez pas, allongez-vous et répétez l’expérience à nouveau.

Il existe des gens qui, après avoir reçu cette clé, effectuent immédiatement cette expérience. Mais, d’autres personnes mettent des semaines, des mois et même des années entières pour accomplir ce que les autres peuvent faire immédiatement après avoir appris la clé. Tout dépend du degré d’évolution de chacun. C’est ce qu’on appelle dans l’occultisme « l’État Jinn ».

Les forces puissantes et énergétiques de la subconscience sont celles qui sortent le corps physique de la région physico-chimique et le placent dans le Plan Astral. C’est ainsi que le corps physique abandonne la loi de la gravité et cette région chimique pour pénétrer dans le Plan Astral, où règnent les lois de la lévitation.

Comme la fumée de la cheminée se mélange à l’atmosphère sans confusion, de la même manière ces deux mondes, Astral et physique, se mélangent et s’interpénètrent sans confusion. Par conséquent, tout ce que je dis peut être confirmé par toutes ces personnes qui ont la gentillesse de m’écouter et qui ont la foi.

Néanmoins, je suis sûr que les milliers de lecteurs de ce XXe siècle se moqueront de ces clés, car les gens de ce siècle ne veulent que cohabiter et gagner de l’argent, plus d’argent et beaucoup plus d’argent. Par conséquent, ce livre n’est pas pour les barbares de ce XXe siècle. Ce livre est pour l’humanité lumineuse du Verseau.

Ceux qui effectuent ce secret pour entrer avec leur corps physique dans le Plan Astral se transporteront dans les endroits les plus éloignés de la terre en quelques secondes, car le temps et l’espace n’existent pas dans le Plan Astral. Là, tout est un éternel « maintenant », un éternel présent.

Les mondes supra-sensibles sont la demeure céleste de l’Esprit.

« La mort est engloutie dans la victoire. O mort, où est ton aiguillon? O tombe, où est ta victoire…? » – Corinthiens: 15: 54-55

Ce chapitre est tiré de Médecine Ésotérique et Magie Pratique (1978) par Samael Aun Weor. Les éditions imprimée et numérique de Glorian Publishing (une organisation à but non lucratif) sont illustrées pour vous aider à comprendre et comprennent des fonctionnalités telles qu’un glossaire et un index. Achetez le livre, et vous-même et les autres en bénéficierez.