Écrit par : Gnostic Instructor  Catégorie : Sacrements de l’Église Gnostique

Prêtre-Ra-Hoor-Khu et sa Prêtresse

Le mot prêtre vient du Grec « presbyteros », qui signifie « un ancien dans une église ».

Ceux qui se consacrent aux sacrements sont ceux qui sont appelés « prêtres », c’est-à-dire ceux qui se consacrent à la pratique, au service ou au sacrifice des sacrés Amens.

Les sacrements de la Prêtrise se rapportent à Tiphereth, qui est la sixième Sephirah de l’Arbre de Vie. Il est lié au cœur. Ces sacrements ont été institués par Jésus-Christ qui se rapporte à notre atome Noûs dans le ventricule gauche de notre cœur. La Prêtrise Eucharistique a été institué lors de la Dernière Cène. Les premiers initiés qui ont reçu le pouvoir de la Prêtrise Eucharistique étaient ses apôtres. Après cela, ses apôtres ont oint d’autres initiés.

Après sa résurrection, Jésus a dit à ses apôtres: « Allez donc et faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit [les trois Amens, Kether, Chokmah, Binah, lié au premier triangle de l’Arbre de Vie], leur apprenant à observer tout ce que je vous ai commandé. » (Matthieu 28: 19-20) Ainsi, il est requis dans l’Église Gnostique que tous ceux qui doivent être ordonnés prêtres ou prêtresses doivent suivre les sacrements précédents et quelques années d’études de la Kabbale et de l’Alchimie pour leur formation spirituelle.

Le sacrement de la Prêtrise s’exprime de trois manières:

  • Prêtrise de Yesod: Magie Sexuelle
  • Prêtrise de Hod: Magie Naturelle, Cérémonielle ou Rituelle
  • Prêtrise de Netzach: Magie Hermétique

Lisons maintenant du Zohar quelque chose en rapport avec ce sacrement de la Prêtrise.

« Après s’être lavé avec de l’eau (Prêtrise de Yesod; rappelez-vous que les eaux sont liées à « Mem », qui est la lettre qui symbolise l’eau et est également liée à Yesod, les eaux de création sexuelle), bien qu’il soit occupé dans la Torah (qui signifie, au service de la Prêtrise), la Neshamah n’est pas maintenue à sa place ni ne gouverne l’homme, seule le pouvoir du sang le fait, qui est appelé Nephesh (âme animale). Le Nephesh (âme animale) sature toujours le sang, comme nous l’avons déjà expliqué. » – Zohar

Dans la Kabbale, il est dit que nous avons trois âmes ou aspects de l’âme : Nephesh, Ruach et Neshamah.

  1. Nephesh: l’âme animale
  2. Ruach: l’âme pensante et émotionnelle
  3. Neshamah: l’âme spirituelle

Neshamah est liée à l’âme divine qui se rapporte à la Sephirah Geburah. Geburah est cette Sephirah supérieure liée à l’âme divine.

Ainsi, ce que le Zohar déclare ici, c’est que lorsque nous accomplissons la Prêtrise de Yesod, qui est de la magie sexuelle, le prêtre ne rapporte cette action qu’à Nephesh, l’âme animale ; comme nous l’avons déjà expliqué, Nephesh est lié au bas-ventre, au foie et aux organes sexuels.

Mais (déclare le Zohar) quand un homme prie, c’est la Prêtrise de Hod, qui est liée au cœur, car la prière est toujours liée au cœur, à Tiphereth. Ainsi, lorsque nous prions, nous accomplissons un autre type de Prêtrise directement lié au cœur, directement lié à ce que nous appelons « une communion avec notre propre esprit ». Ainsi, lorsque nous faisons cela, nous accomplissons la Prêtrise de Hod.

« Lorsqu’un homme prie en adorant son Maître, alors le pouvoir du sang reprend sa place, et le pouvoir de la Neshamah est renforcée (à travers le cœur), donc elle s’installe à cet endroit DANS LE CORPS (qui est le cœur). Alors (à travers la Prêtrise de Hod), un homme est correctement perfectionné devant son Maître (son Maître Intérieur), le Nephesh en-bas et, le Maître intérieur, la Neshamah, en-haut (sont perfectionnés). » – Zohar

En d’autres termes, rappelez-vous que nous avons déclaré que ces trois autres Sephiroth du deuxième triangle sont décrits dans la Bible comme: Chesed-Abraham, Geburah-Isaac et Tiphereth-Jacob. Ce sont les trois parties de notre Intime, notre Monade Intérieure.

Ainsi, Kabbalistiquement dans Geburah, nous trouvons ce nom qui dans la Bible est lié à Isaac, le fils d’Abraham. Isaac est lié à Neshamah et aussi au sang dans le foie. Le foie est cet organe lié à Geburah qui crée le sang, qui malheureusement se mêle aux impuretés que nous héritons de nos parents. Rappelez-vous que nous prenons leur sang lorsque nous sommes formés dans l’utérus de notre mère; de même, le sang du foie est mêlé aux impuretés liées à nos corps protoplasmiques, qui se rapportent à notre passé animal. Ainsi, à travers le sang venant du foie, nous prenons toutes ces impuretés, ce que la Bible appelle « Ésaü ».

Ésaü et Jacob

Isaac (qui est Geburah) avait deux fils:

« Et Rebecca, sa femme, conçut. Et les enfants se débattaient ensemble en elle; et elle a dit: S’il en est ainsi, pourquoi suis-je ainsi? Et elle est allée demander à Jah-Chavah. Et Jah-Chavah lui a dit: Deux nations sont dans ton utérus, et deux sortes de peuples seront séparés de tes entrailles; et l’un sera plus fort que l’autre; et l’aîné servira le plus jeune.

Et quand ses jours pour être délivrés furent accomplis, voici, il y avait des jumeaux dans son utérus. Et le premier est sorti rouge, partout comme un vêtement velu; et ils l’appelèrent Ésaü. Et après cela, son frère sortit, et sa main se saisit du talon d’Ésaü; et son nom était appelé Jacob; et Isaac avait soixante ans quand elle les a portés.

Et les garçons grandirent: et Ésaü était un chasseur rusé, un homme des champs; et Jacob était un homme simple, habitant dans des tentes. » – Genèse 25: 21-27

Ainsi, selon la Bible, Ésaü était particulièrement différent de Jacob, qui était le deuxième fils d’Isaac. Ésaü et Jacob étaient jumeaux, et la différence était qu’Ésaü était rouge comme le sang et velu comme un animal, mais Jacob n’était pas comme ça. Cette dissemblance entre les deux enfants d’Isaac (qui représente Geburah) cache une signification secrète dans la Bible. Ce secret est lié au foie, car selon la Bible, il est dit qu’ils vivaient (surtout Ésaü) dans le royaume d’Edom.

Edom est un mot Hébreu qui signifie « rouge » et qui est lié au sang, car en Hébreu les lettres Daleth et Mem forment le mot « dam », qui signifie « sang ». Ainsi, le royaume de « Edom » est précisément le sang. Il est très fascinant de voir que « Edom » est écrit avec les mêmes lettres Hébraïques avec lesquelles nous écrivons « Adam ». La seule différence entre les mots Edom et Adam est l’accent de la première lettre, Aleph = Ah-Dam et A-Dom, et le reste des mêmes lettres. Cela se rapporte à ce que nous affirmons toujours, c’est-à-dire qu’Adam est lié au sang.

« Le foie stocke le sang et régule le volume de la circulation sanguine en fonction des besoins de divers tissus et organes. Pendant le repos, la quantité de sang nécessaire à l’organisme diminue et le surplus est stocké dans le foie. Pendant une activité vigoureuse, le sang est libéré du foie pour augmenter le volume de sang en circulation.

Le foie stocke le sang, le cœur fait circuler le sang. Lorsque le corps bouge, le sang circule dans les canaux, lorsqu’il est au repos, il retourne vers le foie. Si la fonction de stockage du sang du foie est anormale, les activités normales du corps affecteront les maladies hémorragiques. Par exemple, si le sang du foie est en carence, les problèmes suivants peuvent apparaître: symptômes de vertige, contracture de spasme des muscles et des tendons, altération de la flexion et de l’extension des membres ou menstruations maigres et aménorrhée. » – Wang Bin

Ainsi, le premier enfant qui sort de l’utérus de Rebekah – la femme d’Isaac – est Ésaü, qui est sorti rouge et poilu partout, ce qui signifie qu’Ésaü est le premier résultat – dans notre corps – de notre héritage animal. C’est pourquoi il est écrit dans la Bible qu’Ésaü (le sang impur) porte l’héritage, le droit d’aînesse d’Isaac (Geburah), mais, après Ésaü vient Jacob, qui dans la Bible – Kabbalistiquement – le réfère à Tiphereth; c’est pourquoi il est dit que Jacob (Tiphereth) est celui qui reçoit le pouvoir ou le droit d’aînesse d’Isaac (Geburah), puisque Ésaü vend son droit d’aînesse à Jacob pour un lentille rouge (plat de sang), c’est-à-dire que Jacob faisait cuire de la viande, qui est rouge et lié à l’élément feu:

Jacob et Ésaü

« Et Ésaü a dit à Jacob: Nourris-moi, je te prie, avec ce même potage rouge; car je suis faible: c’est pourquoi son nom était appelé Edom. Et Jacob a dit: Vends-moi aujourd’hui ton droit d’aînesse.

Et Ésaü a dit: Voici, je suis sur le point de mourir; et quel profit me fera ce droit d’aînesse?

Et Jacob a dit: Jure-moi aujourd’hui; et il lui jura, et il vendit son droit d’aînesse à Jacob. Alors Jacob donna à Ésaü du pain et un potage de lentilles; et il mangea et but, et se leva, et partit: ainsi Ésaü méprisa son droit d’aînesse. » – Genèse 25: 30-34

Mais comment se passe cet échange?

Si nous observons notre corps, alors nous comprendrons que le cœur (Jacob-Tiphereth) reçoit du sang impur et pompe du sang pur. Le cœur est cet organe de notre organisme qui gère deux forces: positive et négative, bonne et mauvaise. Le bon c’est ce sang oxygéné qui purifie toutes les cellules, alors que le sang bleu est appelé sang veineux car il transporte toutes les impuretés du corps. Nous le savons lorsque nous étudions la fonction circulatoire du cœur. Le sang oxygéné transporte l’oxygène vers toutes les cellules de notre organisme humain et après cela, il retourne sous forme de sang impur vers le cœur, alors le cœur le reçoit et le pompe dans les poumons, ce qui expulse l’air impur, le monoxyde de carbone, à travers le système respiratoire, et ensuite inhale l’oxygène, qui est appelé Neshamah dans la Bible, le souffle de Dieu.

« Et Jah-Chavah Elohim forma (Edom le sang impur à l’intérieur) Adam de la poussière (ophrah: « détritus ») de (adamah) la terre (roue du Samsara), et insuffla dans ses narines le souffle (la Neshamah) de la vie; et (le sang à l’intérieur) Adam est devenu une âme vivante (Nephesh Chaiah: sang purifié). » – Genèse 2: 7

Ainsi, Aleph en tant que Neshamah, le souffle de Dieu, entre dans les poumons et purifie le sang impur, puis à travers les poumons il le renvoie comme sang purifié dans le cœur; ensuite, le cœur le pompe à nouveau dans toutes les cellules de notre organisme. Le sang purifié est Jacob, qui est né après Ésaü, le sang impur. Ainsi, comme vous le voyez, Jacob et Ésaü sont tous deux liés au sang.

C’est pourquoi nous déclarons que le foie ainsi que tous les organes du système digestif qui créent le sang dans notre organisme ne savent pas comment différencier, discerner ou comment gérer le bien et le mal – ils ne le savent pas; le seul organe ou glande qui sait faire face au bien et au mal est le cœur (Eloah-Va-Daath Iod-Hei-Vav-Hei), car à travers le sang il prend le mal, le négatif, le (ophrah: « détritus ») ou des impuretés de l’organisme (adamah), il purifie le sang et le renvoie. Ainsi, le cœur (Tiphereth-Jacob) est le seul organe qui le fait.

« Zohar: Et dans la compilation de la première section, dit le Fidèle Berger, c’est certainement comme ça que c’est, car le foie est le niveau d’Ésaü, et Ésaü est Edom, NOMMÉMENT EST TOUT SANG (HEB. DAM), et se rassemble en tout sang clair ou trouble, et ne fait pas la distinction entre le bien et le mal, ENTRE SANG IMPUR ET SANG PUR, car il ne fait aucune distinction entre eux. Mais le cœur, qui est Israël, fait la distinction entre le bien et le mal, entre le sang impur et le sang pur, et ne prend que le clair et le pur de ce sang, comme celui qui prend la nourriture des déchets. »

C’est pourquoi, lorsque nous parlons d’Ésaü et de Jacob – selon la Bible – nous parlons symboliquement de ces deux types de sang que notre corps physique crée. C’est pourquoi Maître Jésus (l’atome Noûs) a dit:

« Êtes-vous encore sans compréhension?

Ne comprenez-vous pas encore que tout ce qui entre par la bouche entre dans le ventre et est jeté dans le lieu secret?

Mais ces choses qui sortent de la bouche sortent du cœur; et ils souillent l’homme.

Car du cœur sortent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les fornications, les vols, les faux témoignages, les blasphèmes: ce sont (les haines et tous les crimes) les choses qui souillent un homme… » – Matthieu 15: 16-20

Mais, les gens se demandent, comment cela pourrait-il être, si dans le cœur nous avons le Christ et que c’est l’organe le plus noble lié à l’amour? Eh bien, c’est le plus noble de tous les organes parce qu’il doit prendre toutes les impuretés du corps qui sont liées à cet ancien passé animal, qui est Nephesh; ainsi, de cet aspect animal, c’est là que les gens prennent toute cette animalité qui s’exprime à travers la parole, à travers la bouche. Mais du cœur vient aussi les bonnes choses, car le sang oxygéné est ce qui contient le souffle de Dieu, qui en Sanskrit est appelé Akasha, le souffle Akashique.

Le souffle Akashique agit précisément au moment où vous effectuez l’acte sexuel. Le souffle Akashique pénètre à travers nos cavités nasales et descend à travers VAV (à travers le cordon Brahmanique, la colonne vertébrale, le bâton d’Aaron) et dans Yesod (la pierre) il se heurte à l’énergie sexuelle. C’est le voyage du souffle de Dieu. Ainsi, lorsque vous respirez dans l’acte sexuel et transmutez l’énergie sexuelle, écoutez attentivement, vous ne travaillez qu’avec Nephesh (votre âme animale), mais, le souffle de Dieu (en tant que Ruach Elohim) vous aide à transmuter votre énergie sexuelle. Ceci est la Prêtrise de Yesod.

la Prêtrise de Yesod est le sacrement du Baptême où les véhicules dont le prêtre et la prêtresse ont besoin pour devenir de vrais serviteurs de Dieu sont créés. Cela se fait à travers la transmutation sexuelle, la Prêtrise de Yesod, mais comme vous le savez, ces corps sont toujours mêlés aux impuretés que nous avons de notre passé animal. C’est pourquoi nous avons de Nephesh le karma – qui entre par le foie – des corps protoplasmiques astral et mental, qui est appelé le karma commun et ordinaire, qui est lié à notre passé animal. Ainsi, le premier fils d’Isaac, qui est Ésaü, se réfère à cette première impureté.

C’est pourquoi, lorsque nous parlons d’Ésaü, nous parlons du mental protoplasmique, car Ésaü selon la Bible était un chasseur d’animas, ce qui signifie que tout cet héritage du règne animal, c’est-à-dire les animaux qui chassent d’autres créatures pour survivre est dans notre sang et aussi dans nos corps internes. Les trois cerveaux qui sont liés aux trois Sephiroth inférieurs: Yesod-sexe, Hod-coeur et Netzach-tête, qui est lié à Esau, qui à travers le Para-sympathique a le pouvoir du sang que nous utilisons pour créer Adam, qui au commencement n’est pas Adam mais Edom.

« Trois Cerveaux:

1. Le Système Nerveux Cérébro-Spinal, agent des fonctions conscientes.

2. Le Système Nerveux Grand-Sympathique, agent des fonctions inconscientes, subconscientes et instinctives.

3. Le Système Nerveux Parasympathique ou Vague, qui collabore en restreignant les fonctions instinctives sous les ordres du mental.

Le Système Nerveux Cérébro-Spinal est le trône de l’Esprit Divin.

Le Système Nerveux Grand-Sympathique est le véhicule du Corps Astral.

Le Système Nerveux Parasympathique ou Vague, obéit aux commandements du mental. » – Le Mariage Parfait

Ainsi, le royaume d’Edom est le royaume du sang qui va du corps physique au corps astral et au corps mental; et de ce sang vient ce que l’Apôtre Paul a appelé l’homme terrestre, l’homme terrestre, qui, bien qu’avec des corps solaires, est toujours terrestre et connecté à son aspect animal qui est Ésaü, et qui a le premier droit, l’héritage, parce que l’homme terrestre (qu’il soit lunaire ou solaire) est né le premier. Jacob est le corps causal (Tiphereth), qui est le corps que nous créons après le corps solaire mental.

Le corps mental ou manas inférieur est Ésaü. Le corps mental supérieur est Tiphereth, qui est le corps qui vient après Ésaü. Le corps causal est Jacob, celui qui tient le talon d’Ésaü. Ainsi, le premier né est Ésaü, il est le premier homme, manas, le premier mental, et le deuxième mental est Jacob, qui est son jumeau, le manas supérieur (mental, Tiphereth). Ainsi, dans le processus de création du véritable être humain à partir de notre organisme, vient d’abord Ésaü et ensuite Jacob; ils sont jumeaux. Ésaü est le mental concret qui recherche les titres, la renommée, etc., tandis que Jacob (qui est Tiphereth) se préoccupe uniquement de prier le Seigneur et de tout ce qui concerne la volonté du Seigneur. C’est pourquoi Tiphereth (Jacob) reçoit le droit d’aînesse, l’héritage d’Ésaü, parce qu’Ésaü vend son droit d’aînesse facilement. Ésaü veut seulement la richesse du monde. C’est une simonie qui dit: « Donnez-moi cet argent, donnez-moi ce plat, je m’en fous, prenez mon droit d’aînesse. »

Royaume d’Edom

« Et Ésaü a dit à Jacob: Nourris-moi, je te prie, avec ce même potage rouge; car je suis faible: c’est pourquoi son nom était appelé Edom. Et Jacob a dit: Vends-moi aujourd’hui ton droit d’aînesse.

Et Ésaü a dit: Voici, je suis sur le point de mourir; et quel profit me fera ce droit d’aînesse?

Et Jacob a dit: Jure-moi aujourd’hui; et il lui jura, et il vendit son droit d’aînesse à Jacob. Alors Jacob donna à Ésaü du pain et un potage de lentilles; et il mangea et but, et se leva, et partit: ainsi Ésaü méprisa son droit d’aînesse. » – Genèse 25: 30-34

Comment Jacob prend-il le droit d’aînesse d’Ésaü? Si vous étudiez le système circulatoire, vous comprenez que le sang impur est Ésaü (Edom, le royaume de votre sang pécheur) et que le sang pur est Jacob (Adam); c’est ainsi que le changement d’héritage se produit dans votre cœur; et c’est ainsi que Jacob dans notre cœur travaille très dur pour purifier nos impuretés. Comprenez-vous cela, saisissez-vous cela?

Cette relation entre Ésaü et Jacob se rapporte à tous ceux qui entrent dans le chemin initiatique, où vous créerez les deux hommes (mentals), Ésaü et Jacob, à l’intérieur. Ensuite, vous devez lutter contre le royaume d’Edom, qui est votre sang pécheur, où vous devez travailler contre vos impuretés psychologiques.

Toute l’œuvre est liée au sang, parce qu’à travers le sang nous recevons aussi la force de Dieu et à travers le sang nous nous purifions avec la Prêtrise de Hod.

C’est précisément l’essentiel ici, car dans Hod, nous trouvons la Prêtrise de Jacob, qui est très important, car la Prêtrise de Jacob est la Prêtrise du cœur, même s’il travaille également dans la pierre de Yesod, la Prêtrise de Yesod, mais il (en tant que bonne volonté) se bat contre Samael-Scorpion (la force d’Ésaü). Comme vous vous en souvenez, dans l’Écriture, Jacob se bat avec Samael et le vainc, il le vainc par le pouvoir du cœur. Comme il est écrit dans la Bible:

« Et Jacob resta seul; et il lutta avec lui jusqu’à l’aube. Et quand il vit qu’il ne prévalait pas contre lui, il toucha le creux de sa cuisse (parce que cet Ange « avait sur son vêtement et sur sa cuisse – son sexe – un nom écrit: Roi des Rois et Seigneur des Seigneurs. » – Apocalypse 19:16); et le creux de la cuisse de Jacob était hors d’articulation (hors d’articulation avec le désir sexuel de la bête), alors qu’il luttait avec lui.

Et il [l’ange Samael] a dit: « Laisse-moi partir, car le jour se lève. »

Et il [Jacob] a dit: « Je ne te laisserai pas partir, sauf si tu me bénis. »

Et il [l’ange Samael] lui dit: « Quel est ton nom? »

Et il a dit: « Jacob ».

Et il a dit: « Ton nom ne sera plus appelé Jacob, mais Israël (Ish-Ra-El, le feu du Dieu Ra – l’Ain Soph Aur dans ton sang): car comme un prince tu t’es confronté avec (Samael, la puissance sexuelle de) Dieu et avec (Ésaü, la puissance sexuelle) des hommes, et a prévalu. »

Et Jacob lui a demandé, et a dit: « Dis-moi, je te prie, ton nom. »

Et il [l’ange Samael] a dit: « Pourquoi demandez-vous mon nom? »

Et il l’a béni là. Et Jacob a appelé le nom du lieu Peniel (Pénis – El, ou le Iod de Dieu): « Car (dans l’acte sexuel même) j’ai vu Dieu face à face, et ma vie est préservée (puisque je n’ai pas atteint l’orgasme des bêtes). » – Genèse 32: 24-30

C’est pourquoi la Prêtrise de Hod, qui est liée au cœur, a été instituée par le Maître Jésus et par tous les Avatars et messagers, parce qu’à travers l’Eucharistie nous recevons directement le souffle de Dieu sans impuretés. C’est la chose principale que nous devons comprendre ici, car lorsque nous travaillons dans la Prêtrise de Hod, dans les régions du cœur, avec la Dernière Cène, nous introduisons dans notre cœur les atomes très purs du Christ, (le Glorian, Avalokiteshvara, Kuan Yin, etc.), ainsi, ces forces que nous appelons Neshamah s’installent dans notre cœur afin de lutter contre Edom (les impuretés du sang), notre ego. Ceci est très important à comprendre, car sur le cœur, Tiphereth, est basé le Sacrement de la Prêtrise de Jésus, Jacob, Moïse, Samael et tout Bodhisattva du Christ.

Samael Aun Weor a déclaré:

« La Dernière Cène [se rapporte à la Prêtrise de Hod], c’est une cérémonie magique avec un pouvoir énorme, quelque chose de très similaire à la cérémonie archaïque de la fraternité de sang. La tradition de cette fraternité indique que si deux personnes ou plus mélangent leur sang dans une coupe et en boivent ensuite, elles restent éternellement frères par le sang.

Ainsi, les véhicules Astraux de ces personnes deviennent intimement associés pour l’éternité. Le peuple Hébreu attribue aux caractéristiques sanguines un type très spécial (comme nous l’avons déjà expliqué). La Dernière Cène était une cérémonie de sang. Chacun des apôtres apporta des gouttes de son propre sang dans leurs coupes et les vida dans le calice de Jésus le Christ. Le Bien-aimé avait également placé son propre sang royal dans ce calice. Ainsi, c’est ainsi que le sang de Jésus-Christ a été mélangé dans le Saint Graal avec le sang de ses disciples…

Nos rituels sont répétés dans chacun des sept grands plans cosmiques. La cérémonie rituelle établit le canal secret de la région physique, traverse les sept grands plans vers le monde du Logos Solaire. »

Lorsque nous, les Gnostiques, accomplissons ce rituel de l’Eucharistie, nous comprenons que le mystère de la transsubstantiation commence dans le corps physique, qui, bien sûr, se rapporte au prêtre et à la prêtresse qui accomplissent publiquement la cérémonie de Hod dans les chambres supérieures, mais qui accomplissent également la Prêtrise de Yesod (magie sexuelle, Tantra) dans l’intimité. La Prêtrise de Hod est effectué pour des groupes ou des congrégations, mais la Prêtrise de Yesod est privé.

La Prêtrise de Yesod est accompli entre l’homme et la femme; c’est-à-dire, à travers la magie sexuelle, mari et femme transmutent leur sang veineux, Nephesh. Ceci est lié à la circoncision, mais nous ne nous référons pas simplement à la circoncision de la chair du corps physique, mais à la circoncision de Nephesh, l’âme animale, qui se produit à travers la transmutation sexuelle, lorsque le prêtre et la prêtresse (mari et femme) transmute le sang impur de Nephesh ou Ésaü (désir) dans l’acte sexuel sans orgasme.

Donc, c’est ainsi que le prêtre et la prêtresse, qui accomplissent le rituel public de Hod, peuvent amener la force Christique à travers leurs véhicules dans leurs corps physiques, à travers leurs sept corps: Malkuth, Yesod, Hod, Netzach, Tiphereth, Geburah et Chesed, directement à partir du Logos Solaire.

Tiphereth dans ce cas est Jacob, le prêtre, qui apporte à travers le rituel de Hod, à travers ce sacrifice de Jacob, les forces de « Aleph » (le souffle de Dieu, la Neshamah de Dieu) dans le vin et le pain de l’Eucharistie, ainsi, par cette voie, Jacob place l’énergie de Dieu et purifie le sang, et lutte contre Ésaü, le mental animal, qui est toujours notre problème.

« Quiconque est né dans les mondes supérieurs (quiconque atteint le niveau de Tiphereth-Jacob) doit réduire son ego (qui se rapporte à Ésaü) en poussière afin de se libérer des corps lunaires (héritage animal protoplasmique) afin d’exercer tout son pouvoir sacerdotal de haute magie (Prêtrise de Melchisédeck); parce que le Maître (celui qui a atteint le niveau de Tiphereth-Jacob) qui n’a pas encore dissous le « Moi » pluralisé ni éliminé les corps lunaires (qui se rapporte à Ésaü) ne peut pas encore exercer (à 100%) leurs pouvoirs sacerdotaux (c’est-à-dire Extrême-Onction), parce qu’il n’a pas nettoyé son cœur (Jacob-Tiphereth) des impuretés et de la fausse sagesse (d’Ésaü). » – Samael Aun Weor

Comme nous le voyons, le problème est toujours dans le mental, notre Ésaü, contre lequel nous devons nous battre dans le cœur, où nous avons notre propre Jacob particulier.

Les atomes Christiques du Logos Solaire descendent par ce canal Eucharistique et s’accumulent ainsi dans le pain et le vin.

C’est ainsi que le pain et le vin se transforment réellement en chair et en sang du Christ Cosmique à travers le travail de transsubstantiation.

Les gens ignorent que le travail de transsubstantiation est un merveilleux travail de magie. N’oubliez pas que mag signifie « prêtre ». Comprenez que pour accomplir la Prêtrise publique de Hod, l’initié doit avoir effectué les sacrements précédents afin de faire descendre les forces du Christ, afin de devenir un Cohen, un Prêtre, qui dans la Kabbale se rapporte à Tiphereth.

En mangeant le pain et en buvant le vin, les atomes Christiques fusionnent avec notre organisme et passent aux corps internes pour éveiller en nous les pouvoirs de leur nature solaire.

Les apôtres ont bu le sang du Christ et ont mangé la chair du Christ.

« Et quand l’heure fut venue, il s’assit et les douze apôtres avec lui.

Et il leur dit: « C’est avec désir que j’ai désiré manger cette Pâque avec vous avant de souffrir.

« Car je vous le dis, je n’en mangerai plus, jusqu’à ce qu’il soit accompli dans le royaume de Dieu. »

Et il prit la coupe, remercia et dit: « Prenez ceci, et partagez-le entre vous:

« Car je vous le dis, je ne boirai pas du fruit de la vigne, jusqu’à ce que le royaume de Dieu vienne. »

Et il prit du pain, et remercia, et le freina, et leur donna, en disant: « Voici mon corps qui est donné pour vous: faites ceci en mémoire de moi. »

De même aussi la coupe après le souper, en disant: « Cette coupe est le nouveau testament dans mon sang, qui est versé pour vous. » – Luc 22: 14-20

Néanmoins, pour son achèvement, la Prêtrise en tant que sacrement est liée à l’accomplissement des autres sacrements. Ainsi, cela commence par le sacrement du Baptême, ou transmutation des eaux sexuelles de Yesod à travers la croix sexuelle, qui dote Tiphereth de la puissance de Jehovah, mieux dit, Jah-Chavah, le Saint-Esprit. Ceci est symbolisé par le Baptême de Jésus dans le temple de Jean-Baptiste situé au bord du Jourdain. Comme spécifié dans la Bible:

« Et Jésus, quand il fut baptisé, monta aussitôt hors de l’eau; et voici, les cieux lui furent ouverts, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et s’allumer sur lui: Et voici une voix du ciel, en disant: « Voici mon Fils bien-aimé, en qui je me réjouis. » – Matthieu 3:16, 17

C’est de cette manière que nous devons commencer la Prêtrise, c’est-à-dire par le Baptême avec nos propres eaux sexuelles, ce qui est lié à ce qui est écrit dans Ésaïe 42: 1:

« Voici mon serviteur, que je soutiens; mon élu, en qui mon âme (Neshamah) s’est réjouit; J’ai mis mon esprit sur lui: il rendra jugement aux Gentils. »

« Psaumes 2: 7: « Je publierai le décret: Jah-Chavah m’a dit: Tu es mon Fils; aujourd’hui je t’ai engendré… »

Et aussi, Psaumes 110: 4: Jah-Chavah a juré et ne se repentira pas, « Tu es un prêtre pour toujours selon l’ordre de Melchisédek. » (Hébreux 5: 4-6)

La Prêtrise de Melchisédeck que nous avons cité ici est lié aux mystères du sacrement du Baptême. C’est ainsi que vous commencez le sacrement de la Prêtrise. Comprenez qu’ici nous ne parlons pas du Baptême symbolique que vous recevez comme cérémonie dans l’église, mais du Baptême que vous effectuez en couple marié qui se rapporte à la transmutation des eaux créatrices ou de l’énergie sexuelle. Ce Baptême, la transmutation sexuelle, est la première action, sacrement, de la Prêtrise.

Le Souffle Akashique

Le Glorian Aleph, qui se rapporte aux trois forces primaires du premier triangle de l’Arbre de Vie (Kether, Chokmah, Binah; Père Fils et Saint-Esprit) est le souffle (la Neshamah) de Dieu qui vient d’en haut et entre par votre narines. Cette Neshamah de Dieu est le même souffle Akashique.

Pendant la Prêtrise de Yesod, le souffle Akashique pénètre à travers nos cavités nasales et descend à travers VAV (la colonne vertébrale, le bâton d’Aaron) dans nos organes sexuels et là-dedans, dans Yesod (la pierre) le souffle vivant de Dieu dans notre eaux créatrices vivantes se transforment en vin de l’esprit sublimé au cerveau. Par cette pratique, le prêtre et la prêtresse rejettent leurs atomes passionnels et lubriques de Lilith et Nahemah. Si ces atomes passionnels de Lilith et Nahemah tentent de monter vers le haut vers leurs têtes, ils sont alors violemment rejetés par le Souffle de Dieu, par Neshamah, par le souffle Akashique.

C’est pourquoi si le prêtre et la prêtresse dans l’acte sexuel commettent l’erreur de forniquer, alors leurs forces sexuelles sont rejetées par le souffle de Dieu; ils ne peuvent pas monter. La transmutation ne se produit que si le prêtre et la prêtresse transmutent leur eau en vin, ce qui se rapporte au sacrement du mariage. C’est ainsi qu’à travers la magie sexuelle, le prêtre et la prêtresse séparent leurs eaux inférieures de leurs eaux supérieures. C’est ainsi qu’ils se convertissent en véhicules de la Lumière Christique.

L’Akasha est la Neshamah de Dieu, le souffle de Dieu.

L’Akasha est la source du son, la base spirituelle des mantras sacrés, les forces créatrices du Couple Divin dans la gorge; c’est dans Daath, comme vous le voyez dans l’Arbre de Vie. Voyez ici la nécessité de pratiquer les mantras lorsque vous pratiquez la transmutation de votre énergie sexuelle.

La Neshamah, le souffle des Hiérarchies divines, entre par le champ magnétique de notre nez. C’est pourquoi les écritures sacrées déclarent que Dieu a soufflé un souffle de vie dans le nez d’Adam et qu’Il a infusé son âme vivante (Neshamah) en lui.

« Et le Seigneur Jehovah forma l’homme de la poussière de la terre, et souffla dans ses narines le souffle de vie; et l’homme est devenu une âme vivante. » – Genèse 2: 7

Mais comment cela se passe-t-il?

Encore une fois, l’oxygène (Aleph) qui entre par vos narines dans votre sang devient ADAM, qui est appelé EDOM lorsqu’il est impur. Ainsi, le souffle vivant (souffle Akashique) purifie le sang, qui devient ADAM; le sang n’est plus EDOM mais ADAM. Cela se produit chez les gens communs et ordinaires par rapport à leur corps physique afin d’être physiquement vivants. Néanmoins, dans l’acte sexuel, lorsque nous respirons, nous amenons le souffle de Dieu à notre sexe et c’est ainsi que le Ruach Elohim nous aide dans la transmutation sexuelle. C’est la base du Pranayama et c’est la base de la magie sexuelle.

De même, lorsque nous, en tant que prêtre et prêtresse, effectuons les rituels de Hod, qui se rapportent à l’Eucharistie, nous vocalisons certains mantras qui ont le pouvoir de sublimer l’énergie sexuelle jusqu’au cœur.

« Le Christ Intérieur vit dans le Temple Cœur. Lorsque les énergies sexuelles sont sublimées au cœur, elles ont l’immense joie de se mêler aux forces du Christ Intérieur pour entrer dans les mondes supérieurs. Nos rituels sont répétés dans chacun des sept grands plans cosmiques. La cérémonie rituelle établit le canal secret de la région physique, traverse les sept grands plans vers le monde du Logos Solaire. Les atomes Christiques du Logos Solaire descendent par ce canal et s’accumulent ainsi dans le pain et le vin.

C’est ainsi que le pain et le vin se transforment réellement en chair et en sang du Christ à travers l’œuvre de transsubstantiation.

En mangeant le pain et en buvant le vin, les atomes Christiques fusionnent avec notre organisme et passent aux corps internes pour éveiller en nous les pouvoirs de leur nature solaire. » – Le Mariage Parfait

Maintenant, il est nécessaire d’expliquer comment fonctionnent les hiérarchies. Lorsque nous parlons du Christ en tant que souffle de Dieu, nous devons toujours placer notre imagination dans le triangle supérieur (Kether, Chokmah, Binah) lié aux trois points ou lignes de la lettre « Aleph », qui symbolise l’air par rapport au premier triangle. C’est le Souffle, le Christ, le Christ Cosmique, qui descend toujours dans notre énergie sexuelle pour être transmuté, afin que nous puissions créer les corps solaires. Néanmoins, nous avons besoin du Christ Cosmique dans sa pureté, sans le mêler aux impuretés de notre sang, et la seule façon d’amener le Seigneur directement et sans le mêler aux impuretés de notre sang est d’accomplir l’Eucharistie.

Mais, nous répétons, afin d’accomplir l’Eucharistie, nous devons avoir précédemment effectué tous les sacrements précédents, parce que si un fornicateur accomplit l’Eucharistie – c’est-à-dire, s’il accomplit le rituel de Hod sans être dans la chasteté, sans réaliser auparavant Daath c’est-à-dire sans marcher sur le chemin de la chasteté – ils n’apportent rien.

Tiphereth (l’âme humaine) est le prêtre, et Tiphereth est lié au cœur. Tiphereth (l’âme humaine) est Jacob, qui est le véritable prêtre qui accomplit l’Eucharistie. C’est pourquoi l’Eucharistie a été instituée par le Maître Jésus parce qu’elle est indispensable, nécessaire. Souvenez-vous qu’il est dit que le Christ efface les péchés du monde, que le Christ nous aide à travailler contre notre ego. Certains Gnostiques pensent que la magie sexuelle est suffisante et que nous n’avons pas besoin de l’Eucharistie, en d’autres termes, ce qu’ils déclarent, c’est qu’ils n’ont pas besoin de Christ; ils ont oublié la déclaration de Jésus écrite dans la Bible:

« Je suis le chemin, la vérité et la vie: nul ne vient au Père que par moi. » – Jean 14: 6

Donc, nous avons besoin que le Christ dans son état pur entre en nous, afin de nous aider, entrer en tant que souffle de vie. Ainsi, lorsque le prêtre accomplit le rituel de Hod, il invoque les forces supérieures d’Aleph (le Souffle: Père, Fils et Saint-Esprit) pour entrer dans le Pain et le Vin comme suit:

« Viens, ô souffle sacré immaculé, souffle et purifie mes glandes internes où le rythme de ma vie existe!

Viens guider mon cœur désorienté pour que mes sentiments purs jaillissent de cette sainte fontaine! »

Lorsque nous buvons le vin et mangeons le pain, le Christ solaire va directement dans le cœur (cette sainte fontaine) afin de renforcer notre propre Neshamah individuelle, ou Âme Divine, qui est le destinataire du Christ, qui est Geburah, ci-dessus.

Écoutez maintenant: le Maître Jésus, comme nous le savons déjà, est un habitant de l’Absolu; il est au-delà de Kether. Jésus appartient à l’AIN; il est un Paramarthasatya. Par lui, par sa médiation, la force solaire de l’Absolu entre dans l’Arbre de Vie, dans Daath et dans la Dernière Cène. C’est pourquoi il y a deux mille ans, Jésus a institué ce rituel de sang avec ses apôtres. Nous répétons la Dernière Cène lorsque nous effectuons le rituel de Hod avec du vin et du blé (pain). Oui, lorsque nous, les Gnostiques, répétons la Dernière Cène, nous établissons une connexion avec le Christ solaire; nous établissons une telle connexion lorsque nous recevons les forces de Daath qui sont liées à l’Église Gnostique.

Samael et l’Église Gnostique

Néanmoins, à la fin de n’importe quelle race racine (comme en ce moment), une grand aide vient toujours. L’Aide qui est directement lié au sang et à tout ce que nous expliquons ici est Samael: l’Archange Samael. Cet Archange a son Bodhisattva qui est venu au Mexique pour enseigner la doctrine Gnostique. Il a créé trois chambres, qui sont liées aux trois cerveaux. Nous n’avons pas un, ni deux, mais trois cerveaux; donc si nous rejetons l’une des trois chambres, alors nous ne travaillons pas avec les trois facteurs, avec les trois Amens, avec lesquels le Prêtre Gnostique doit travailler.

C’est pourquoi Samael a donné sa connaissance – liée au cerveau intellectuel – écrite dans tous ses livres. C’est la connaissance Gnostique que, à la fin de cette race racine, nous devons étudier. Quant à un prêtre qui ne sait rien de la Kabbale et de l’Alchimie, que va-t-il enseigner aux âmes qui cherchent la connaissance? C’est pourquoi le Maître Samael Aun Weor a écrit avec ses mains, avec ses doigts enflés, de nombreux livres, car les instructeurs ont besoin de telles informations pour approcher les âmes. Samael Aun Weor avait dans sa bibliothèque beaucoup de livres qu’il lisait et étudiait afin d’étudier la psyché des habitants de la Terre et de transmettre correctement sa connaissance. C’est pourquoi il a lu de nombreux livres de nombreux initiés.

Les initiés qui ont écrit l’ésotérisme dans le passé n’étaient pas à la même hauteur du Maître Aberamentho (Jésus-Christ) ni à la hauteur des maîtres auto-réalisés. Madame Blavatsky, Rudolf Steiner et de nombreux autres grands écrivains ou initiés ont beaucoup écrit, mais ils ont fait des erreurs, car ils n’étaient pas au niveau du Christ. Mais, Samael est le Cinquième des Sept Esprits devant le Trône de Dieu, il n’est donc qu’un serviteur du Maître Jésus de Nazareth. C’est pourquoi Samael est venu pour accomplir cette mission, alors maintenant il est un médiateur entre la Terre (Malkuth) et les forces supérieures qui sont commandées par Jésus de Nazareth.

Qui est Samael? Plusieurs fois, il a répondu à cela et a dit qu’il est cet Archange mentionné dans le livre de l’Apocalypse, décrit au chapitre 19 versets 9 à 16, qui est écrit comme suit:

« Et il (le Bodhisattva de l’ange Samael) m’a dit: Écris: Heureux ceux qui sont appelés au souper du mariage de l’Agneau. Et il m’a dit: Ce sont les vraies paroles de Dieu. »

Qu’est-ce que le souper du mariage de l’Agneau? Le souper du mariage de l’Agneau est la Dernière Cène, le souper de l’Agneau, qui est le Christ lié à Yesod (sexe) et à Hod (cœur): les sacrements de Yesod et Hod. Pourquoi? Parce qu’il est écrit, Samael est lié au sang de Hod et Yesod.

« Et je suis tombé à ses pieds (Malkuth) pour l’adorer. Et il [le Bodhisattva de l’ange Samael] m’a dit: « Ne fais pas ça (« Ne me suis pas. Je ne suis qu’un panneau. Atteins ta propre Auto-réalisation »): Je (le Bodhisattva) suis ton compagnon serviteur, et de tes frères (les Christifiés) qui ont le témoignage de Jésus: adore (ton Dieu intérieur): car le témoignage de Jésus est le (Saint) Esprit (Christ) de prophétie. »

Et (à travers la glande pinéale) j’ai vu le ciel (de Daath) s’ouvrir, et voici un cheval blanc (les eaux akashiques); et celui (Samael, le Logos) qui était assis sur lui était appelé Fidèle et Vrai, et dans la justice (dans Geburah) il juge et fait la guerre. »

Samael-Mars le Dieu de la Guerre

L’Aide qui fait la guerre et qui est lié à la justice, au Karma, est Geburah (Hébreu: sévérité) -Mars (le Dieu de la guerre et la force planétaire de Geburah), et l’Archange qui gouverne Geburah est Samael. Samael Sabaoth en-haut est celui qui fait la guerre et juge avec justice.

Samael règne sur le signe zodiacal du Bélier, qui est lié à la tête. Nous avons les trois atomes du Père, Fils et Saint-Esprit dans la tête:

  • l’atome du Père dans le centre magnétique de la racine de notre nez
  • l’atome du Fils dans la glande pituitaire
  • l’atome du Saint-Esprit dans la glande pinéale

Ils sont dans la tête, et à travers le Bélier, Samael régit la tête. Ainsi, lorsque nous accomplissons les rituels de Hod, nous amenons les forces du Christ Cosmique (Kether, Chokmah, Binah) à travers Samael dans le rituel. Ce sont les forces Christiques du Bélier (le Bélier, l’Agneau, le Guerrier), Samael le Logos. Ne confondez pas le Logos avec le Bodhisattva. Continuons maintenant à lire ce qui est écrit au sujet de Samael le Logos.

« Ses yeux étaient comme une flamme de feu (parce que Samael est l’un des génies du feu, qui se rapporte à Geburah, au sang, au feu liquide vivant), et sur sa tête étaient de nombreuses couronnes; et il avait un nom écrit, que personne ne connaît, sauf lui-même.

Samael a « plusieurs couronnes » car il est l’Archange aux commandes du rayon du pouvoir, le rayon de Mars. Tant de couronnes sont sous son commandement – en d’autres termes, de nombreux Kethers (Hébreu pour « couronne »). De nombreux maîtres auto-réalisés (Monades) qui appartiennent au rayon de la force sont sous ses ordres.

« Et il (Samael) était vêtu d’un vêtement trempé de sang… »

Nous comprenons cela lorsque nous comprenons que Samael se rapporte à Geburah, qui se rapporte au foie, et que le foie se rapporte au sang, qui est purifié dans le cœur. Ainsi, son vêtement est « trempé dans le sang », parce que Samael agit à travers le sang comme nous l’avons expliqué précédemment.

« Et son nom est appelé La Parole de Dieu. »

La parole de Dieu – Iod, Hei, Vav, Hei – est synthétisée comme Ashem, « le nom» , et entre par le sang dans les organes sexuels. Ainsi, la Parole de Dieu Samael dans les organes sexuels est Aun Weor.

Alors maintenant, nous parlons de Samael Aun Weor plutôt que de Samael (le Logos). Aun en Hébreu se rapporte à la force sexuelle, à la puissance sexuelle, et Weor signifie « et lumière ». En Hébreu, on écrit Weor comme suit: V – AUR, cela signifie, la Lumière « AUR » dans le VAV. C’est pourquoi Samael a déclaré que la Parole de Dieu est cachée dans son nom Aun Weor, parce que la force des organes sexuels précisément dans Nephesh avec laquelle « Ashem » (la parole de Dieu) est cachée.

À travers le sang, les impuretés du passé reviennent en nous, et c’est à travers le sang que le Souffle de Dieu entre également en nous et se cristallise dans notre énergie sexuelle.

« Et les armées (de Maîtres auto-réalisés) qui étaient dans le ciel le suivirent sur des chevaux blancs, vêtus de fin lin, blanc et propre (parce qu’ils sont le résultat de la transmutation de l’énergie sexuelle par le Souffle Akashique à travers la chasteté, comme nous avons expliqué). Et de sa bouche sort une épée tranchante. »

La langue dans la Kabbale est symbolisée par la lettre Vav, puisque la gorge est Daath. Vav est le résultat de l’union des deux forces Abba et Aima, qui sont Iod Hei, et Vav est la langue qui exprime la parole. C’est pourquoi il est dit que la Parole de Dieu, le Logos est Vav, est Tiphereth, la volonté de Dieu qui exprime la Sagesse (Chokmah) à travers la langue en haut dans le ciel et en bas sur terre.

« Qu’avec elle (avec la Gnose, avec la connaissance, avec Daath) il devrait frapper les nations; (parce que Vav dit la vérité et explique tout ce qui concerne le mystère du Christ dans Daath):

Et il les régira avec une verge de fer (la verge de chasteté), et il foulera le pressoir de l’ardeur et de la colère du Dieu Tout-Puissant. »

Nous avons déjà expliqué que le pressoir est la forge des Cyclopes dans Yesod, qui à travers la magie sexuelle donne le vin de la sagesse. De même, nous avons également expliqué que Samael régit le signe zodiacal du Scorpion, qui se rapporte aux organes sexuels. Samael est le roi du Scorpion. C’est pourquoi il est écrit que Samael foulera le pressoir de la férocité et de la colère du Dieu Tout-Puissant, parce que le Dieu tout-puissant en Hébreu est El-Shaddai (c’est le nom sacré de Dieu dans Yesod). Donc, tous ces versets pointent directement vers Samael, qui régit le Bélier et Yesod et dont le vêtement est trempé dans le sang; ce n’est qu’avec les yeux de l’esprit que nous pouvons voir avec clarté.

Lorsque nous travaillons dans la magie sexuelle, Samael est là pour travailler avec nous. Samael a déclaré: « Lorsque vous travaillez dans la magie sexuelle, invoquez-moi pour avoir de la force et je vous aiderai. » Mais ne renversez pas le feu car alors le Karma (Geburah) tombera sur vous, puisque Samael est aussi Geburah. Alors ne l’oubliez pas.

Samael nous assiste également dans la Prêtrise de Hod. Si nous voulons l’aide de Samael, accomplissez aussi la Prêtrise de Hod, car à travers les rituels de Hod Samael exprime le Père, qui est celui qui fait le travail, puisque le Bodhisattva n’est qu’un véhicule. À travers les rituels de Hod, Samael descendra dans votre cœur et vous aidera comme il a aidé Jacob afin de travailler contre Ésaü, qui est mêlé à Samael dans Yesod.

Pouvez-vous voir ceci? Il est clair qu’Ésaü est mêlé à Samael dans Yesod, puisque Samael dans le foie se rapporte au feu de Geburah et Ésaü aux impuretés du sang. Cependant, nous pouvons amener Samael dans sa pureté en tant que guerrier dans notre cœur lorsque nous travaillons avec Jacob, c’est-à-dire lorsque nous travaillons avec Tiphereth dans la Prêtrise de Hod. C’est pourquoi nous devons comprendre que lorsque nous parlons du sacrement de la Prêtrise, nous parlons de Hod, Netzach et Yesod, qui seront expliqués plus loin dans le sacrement de l’Éxtrême Onction.

Ainsi, comme nous le voyons, Yesod et Hod sont intimement liés au Christ Rouge. Samael est appelé « le Christ rouge du Verseau ». Pourquoi pensez-vous que Samael est appelé le Christ Rouge? Parce que le rouge est la couleur du sang, et Samael travaille à travers le sang dans Tiphereth ou dans Yesod. Samael est aussi appelé rouge parce que le fer est un métal rouge qui vibre intensément sur Mars; si vous voyez Mars la nuit, vous la voyez comme une planète rouge, car Mars contient beaucoup de fer; c’est pourquoi il est rouge. Celui qui contrôle cette masse d’une planète est le Logos Samael (le Fohat, Samael le Feu), qui n’est pas une personne mais un Logos.

Dans la Prêtrise de Hod, nous devons amener les forces de Samael le Logos, donc ceux qui se prononcent contre les rituels de Hod se prononcent contre le Christ et contre Samael (le feu de Hod).

Le souper de mariage de l’Agneau est lié à Samael dans Yesod, Hod et Netzach. Le mariage est lié au vin de la Gnose (connaissance) dans la tête et au vin du cœur et au vin du sexe.

« Et il a sur son vêtement (le sang du système circulatoire) et sur sa cuisse (sexe) un nom écrit: Roi des Rois et Seigneur des Seigneurs. » – Apocalypse 19: 9-16

Par conséquent, une Prêtrise qui n’est pas basée sur le sang de Yesod, Hod et Netzach (le système circulatoire) est une fausse Prêtrise. Voyez maintenant ici, l’eau et le sang du foie qui sont également liés au dernier souper.

« Mais un des soldats avec une lance lui transperça le côté, et aussitôt en sortit du sang et de l’eau. » – Jean 19:34

Les gens pensent que le soldat a percé le cœur, mais non, parce que l’organe que Longinus a percé du côté de Jésus est du côté droit, et le gros organe qui est du côté droit est le foie. Lorsque vous effectuez complètement le travail alchimique du feu, il est montré dans le foie; c’est pourquoi il est écrit que de son foie sont sortis du sang pur et de l’eau. Le sang n’est donc plus impur, mais cette purification a lieu quand Jésus est sur la croix. Le réalisez-vous? Jésus est sur la croix cloué, percé par les clous et par la lance. Et il est écrit que Joseph d’Arimathaea a recueilli dans le Saint Graal le sang de Jésus qui venait de ce côté blessé; cet événement renferme un beau symbole.

Et aussitôt il est sorti du sang et de l’eau. – Jean 19:34

« Et pour cette raison, ils ont aussi poussé la lance dans mon côté, et il est sorti de l’eau et du sang.

« Et ce sont les mystères de la Lumière qui pardonnent les péchés; c’est-à-dire, ce sont les dénominations et les noms de la Lumière. » – Pistis Sophia

Tous les sacrements de la Prêtrise, en particulier l’Eucharistie, sont liés à cette blessure au foie; c’est pourquoi, dans de nombreux tableaux, ils représentent le prêtre recueillant dans un calice le sang du foie de Jésus mort sur la croix; c’est le symbole du grand sacrifice que le Christ a accompli dans l’Eucharistie, parce qu’à travers la croix sexuelle vous faites le sacrifice (l’annihilation de votre ego animal) et avec l’aide des feux du cœur vous le faites. C’est ainsi que le sacrifice du feu est accompli comme il est écrit dans Zacharie 12:10:

« Et je répandrai sur la maison de David, et sur les habitants de Jérusalem, l’esprit de grâce et de supplications: et ils me regarderont qu’ils ont percé, et ils pleureront pour lui, comme on pleurait son fils unique, et sera dans l’amertume pour lui, comme celui qui est dans l’amertume pour son premier-né. »

« Et je répandrai sur la maison de David. » Quand dans la Kabbale vous parlez de la maison, vous parlez de Malkuth (le corps physique), mais qui est David? David est le Roi d’Israël, qui est Jacob-Tiphereth, et Tiphereth est lié aux Malachim. Israël est: Ish le feu, Ra le feu solaire et El pour Dieu; Israël est donc lié aux feux solaires de Dieu dans le cœur. Le roi d’Israël est David, qui est lié au Bodhisattva, et la maison de David est le corps physique (Malkuth), parce que David (le Bodhisattva) règne à travers le cœur. Ainsi, à travers le cœur, David l’organe principal du système circulatoire travaille sur l’autel (Yesod) de tout son corps (la maison de David).

La maison de David est Malkuth, par conséquent, en termes kabbalistiques, nous lisons:

« Sur Malkuth, le corps physique, la maison de David (Tiphereth, le cœur) et sur les habitants de Jérusalem (qui sont ceux qui partagent les forces du rituel en buvant et en mangeant le vin et le pain de l’Agneau de l’Eucharistie) vous amenez les forces du Seigneur dans votre demeure, dans votre maison, c’est l’esprit de grâce et de supplications. Et ils me regarderont qu’ils ont transpercé… »

En d’autres termes, et ils regarderont la Croix, parce que sur l’autel de tous les Gnostiques de tous les temps, vous voyez le symbole de la croix ou du crucifié qui scandalise les fanatiques.

Ils demandent: « Pourquoi placez-vous la croix ou le crucifié sur l’autel? » Nous le plaçons parce que c’est le symbole de celui qui est percé à travers le travail alchimique que nous effectuons. Dans l’autel de l’initiation, nous voyons celui qu’ils ont percé, qui est le Christ, car le crucifié sur la croix symbolise le Christ qui est percé par les clous et par la lance, qui apporte le sang pur du Christ sur l’autel du sacrifice suprême. C’est le sens de la prophétie de Zacharie.

« … et ils (les initiés) pleureront pour lui, comme on pleure pour son fils unique, et (à travers le sacrement de Pénitence) seront dans l’amertume pour lui, comme celui qui est dans l’amertume pour son premier-né (le Fils de Homme). »

Lorsque ce symbole a été placé sur les autels au début du Christianisme à l’époque de Jésus en terre sainte, ils ont été scandalisés, car ils disaient qu’il était dit que nous ne devrions pas adorer les idoles. Mais nous n’étions pas et nous n’adorons pas les idoles. Le crucifix symbolise les forces du Christ descendant dans la matière. Jésus de Nazareth est un Paramarthasatya et un véhicule du Seigneur, le Christ Cosmique. Un tel symbole signifie donc aussi que le Christ accomplit le sacrifice à l’intérieur de tous ceux qui connaissent le mystère de la Prêtrise.

« La Maison de David (Malkuth) est la Maison de Melchisédeck.

Melchisédeck est le Génie planétaire de la Terre, dont Jésus, le Grand Kabir, a témoigné.

Melchisedeck est le Grand Receveur de la Lumière Cosmique.

Melchisedeck a un corps physique. C’est un Homme, ou mieux dit, c’est un Sur-Homme.

Le Royaume d’Agharti se trouve dans les cavernes souterraines de la Terre.

La Terre est creuse et le réseau des cavernes constitue Agharti.

Le Génie de la Terre vit dans Agharti avec un groupe de survivants de la Lémurie et de l’Atlantide.

Les Goros, puissants Seigneurs de la vie et de la mort travaillent avec Melchisedeck.

Toute la Sagesse antique des siècles a été enregistrée sur la Pierre dans le Royaume d’Agharti.

Lorsqu’Abraham revint du massacre des Rois de Sodome et de Gomorrhe, avec lesquels il avait combattu, il trouva Melchisédeck.

Melchisédeck vivait dans un fort situé à l’endroit où Jérusalem, la ville bien-aimée des prophètes, a été élevée plus tard.

Abraham a donné à Melchisédeck sa dîme et ses biens, comme la Loi l’ordonne. Melchisedeck a un corps physique immortel.

Il est dit que Melchisédeck et son peuple, et Abraham et son peuple, ont célébré la sainte Onction Gnostique avec la distribution de pain et de vin en ce temps.

C’est alors que Melchisédeck a livré le Saint Graal à Abraham.

Beaucoup plus tard dans le temps, ce Calice a été porté par la Reine de Sheba au Roi Salomon.

La Reine de Sheba a soumis Salomon à de nombreuses épreuves avant de rendre ce joyau divin.

Le grand Kabir Jésus a célébré la Dernière Cène avec le Calice sacré.

Joseph d’Arimathaea a rempli le Calice du sang qui coulait du corps de l’Adorable sur le Mont des Crânes.

Le Sénateur Romain a caché le Calice et la Lance avec lesquels Longinus a blessé le côté du Seigneur.

Lorsque la police Romaine est entrée dans la maison du Sénateur Joseph d’Arimathaea, elle n’a trouvé ni le Calice ni la Lance.

Joseph d’Arimathaea a longtemps été enfermé dans une prison pour un tel motif.

Après avoir quitté la prison, Joseph d’Arimathaea a pris les reliques sacrées (Calice et Lance) et est allé à Rome.

Il a trouvé Néron persécutant honteusement les Chrétiens Gnostiques là-bas.

Il a voyagé le long de la Méditerranée, et une nuit, dans ses rêves, il a été approché par un ange qui lui a dit: « Ce Calice a un grand pouvoir car il contient le sang du Rédempteur du Monde. Gardez-le là. » L’Ange lui a ensuite montré le Temple de Monserrat, à Cataluña, en Espagne.

Joseph d’Arimathaea a caché le Calice et la Lance dans ce Temple.

Par conséquent, le Saint Graal et la Lance de Longinus, le Centurion Romain, se trouvent dans le Château du Graal dans Monsalvat transcendantal.

Il est nécessaire d’affirmer emphatiquement que le Temple du Graal se trouve dans l’état de Jinn.

Le Calice symbolise la Yoni féminine. La Lance allégorise le phallus des Mystères Grecs.

Les Mystères du Lingam-Yoni se trouvent cachés dans le Calice et la Lance.

Le chemin qui mène à la réalisation intérieure de l’Être est absolument sexuel. »

Nous vivons sur la Terre qui est le corps de Melchisédeck. C’est pourquoi il est dit que Jésus est prêtre selon l’ordre de Melchisédeck. Quiconque accomplit la Prêtrise de Hod le fait grâce à Jésus, mais ils le font dans la maison de Melchisédeck, qui est Malkuth, la planète Terre. C’est pourquoi au temps d’Abraham, Melchisédeck a célébré avec lui la sainte Onction Gnostique, l’Eucharistie avec la distribution du pain et du vin, comme il est spécifié dans Genèse 14:18, puisque Melchisédeck est celui qui régit tous les prêtres, qu’ils soient Juifs, Chrétiens, Gnostiques, Hindous, Tibétains, etc. Peu importe de quelle religion, tant qu’ils accomplissent le travail de chasteté que nous expliquons ici liés aux sacrements, ils deviennent prêtre selon l’ordre de Melchisédeck, le Roi de la Terre.

Ainsi, les prêtres et prêtresses sont des initiés qui se consacrent à la réalisation des Trois Forces Primaires et qui aiment leurs prochains comme eux-mêmes.

Les prêtres sont liés à l’Église Gnostique à travers leur ordination, afin qu’ils puissent présider les sacrements, principalement l’Eucharistie et le sacrement de l’Extrême-Onction.

Les prêtres et prêtresses Gnostiques sont appelés à veiller au bien-être spirituel des néophytes et à leur enseigner la doctrine Gnostique.

La Prêtrise est réservée aux initiés qui sont oints de Dieu, le Saint-Esprit. Par conséquent, si l’on veut être prêtre, on doit accomplir les six sacrements précédents qui sont la voie de la Prêtrise, car la Prêtrise est un don du Saint-Esprit, qui est l’énergie sexuelle.

« Par conséquent: Personne ne prend cet honneur par lui-même, cet honneur est accordé et donné par Dieu (le Saint-Esprit), tout comme Il a accordé l’honneur à Aaron. De même, le Christ ne s’est pas glorifié pour devenir Grand Prêtre, mais le Père lui a dit: « Tu es mon Fils. Aujourd’hui, je t’ai engendré. » Et aussi: « Tu es prêtre pour toujours, selon l’ordre de Melchisédek. » – Hébreux 5: 4-6

Ainsi, le sacrement de la Prêtrise, dans le rituel de Hod, est précisément la Prêtrise de Melchisédeck, où la pression du souffle Akashique (la Neshamah de Dieu) fait s’effondrer l’ego.

Lorsque vous prenez le pain et le vin dans votre corps, l’ego s’effrite, parce que l’ego ne peut pas faire face aux forces du Christ du rituel de Hod. C’est pourquoi nous faisons descendre les forces du Christ venant du Logos Solaire, parce que nous voulons lutter contre l’ego.

Ici, nous pouvons maintenant commencer à comprendre ce que sont le désordre et l’ordre. Le Christ à travers HOD établit l’ordre dans nos cœurs au moyen de l’Eucharistie, et rejette ainsi la maison désordonnée.

Dans l’un des rituels de l’Égypte antique est écrite la phrase suivante qui explique comment le Christ – qui déjà dans sa maison, Malkuth, le corps physique – organise la psyché, comment il vient et établit un ordre, car chacun de nous est une maison désordonnée; nous sommes un gâchis.

Ra-Horus-Khu

Tiphereth est Ra-Hoor-Khu; le Livre des Morts fait référence à lui, mais qui est le Prophète de Ra-Hoor-Khu? Le Prophète est Osiris-RA comme nous l’avons déjà expliqué, qui est la force solaire de l’Ain Soph Aur, le feu du Christ. Donc Ra, le Christ est incarné dans Hoor, qui est une variante d’HORUS, qui est Tiphereth, le Fils d’Isis et d’Osiris. KHU en langue Égyptienne est le corps causal. Ainsi, le prophète de Ra-Horus-Khu ou Ra-Hoor-Khu est le Christ qui se manifeste à travers le prêtre qui accomplit le rituel de Hod. Souvenez-vous que Khu est le corps causal, Horus est le Fils de l’Homme uni à Chokmah, et RA est le Christ Cosmique; c’est le sens du Prophète de Ra-Hoor-Khu.

Ainsi, RA, le Christ Cosmique à travers Ra-Hoor-Khu ou Ra-Horus-Khu, le prêtre dit ce qui suit, qui est écrit dans le Livre des Morts:

« Je vous délivrerai de l’obstruction de la maison désordonnée, ainsi, je vous emmènerai dans la ville triomphante (la Jérusalem céleste). »

La maison désordonnée est notre psyché dans notre corps physique, qui au commencement est « la terre sans forme et vide », car l’obscurité est sur la surface de notre psyché. Mais le Christ fait de l’ordre dans la maison désordonnée par le feu du rituel, feu que nous prenons petit à petit et avec lequel nous travaillons pendant toute notre vie.

Simoniaques

Le désordre est l’Anarchisme dans sa vraie nature. L’Anarchisme, du Grec An-Archontes, signifie « pas d’Archontes », « pas de gouvernement », ou « pas d’autorité », « pas de chef », pas de Christ. Voilà ce qu’est le désordre, et c’est ce qu’on appelle le « Simonisme ». Expliquons maintenant ici à propos de Simon Magus, qui se rapporte à ce sujet très important. Lisez attentivement ce qui est écrit ici, car de nombreux écrivains d’ésotérisme pensent que Simon Magus, Simon le Magicien, était un Gnostique; oui, il l’était, mais un Anarchiste Gnostique parce qu’il n’a jamais accepté le Christ. Lisez Les Actes de Pierre et de Paul.

Un Simoniaque est un Anarchiste Gnostique qui n’accepte pas l’autorité du Christ; Les Simoniaques déclarent ce qui suit: « Pratiquez les trois facteurs de la révolution de la conscience et ne suivez personne ». Mais, ils oublient intentionnellement la déclaration de Maître Jésus-Christ qui a dit:

« Je suis le chemin, la vérité et la vie: personne ne vient au Père que par moi. » – Jean 14: 6

Les Simoniaques se prononcent toujours contre le Christ, que ce soit directement quand ils déclarent que vous ne devriez pas transmuter votre énergie sexuelle, ou indirectement en disant que personne ne devrait effectuer les rituels de Hod parce qu’ils détruisent votre ego. Il est vrai que les rituels de Hod sont contre l’ego, contre Ésaü; les rituels de Hod détruisent Ésaü qui est très bien fortifié au sein des Simoniaques. Mais c’est précisément le point: nous avons besoin des rituels de Hod pour nous aider à vaincre l’ego.

Ainsi, le Christ descend à travers les rituels de Hod afin de nous aider intérieurement, car nous devons mourir dans nos péchés. Mais les Simoniaques éveillent l’homme terrestre, Ésaü, qui prend le contrôle sur eux, ainsi, ils s’éveillent dans le mal et pour le mal.

C’est pourquoi Maître Samael a déclaré:

« Au nom de la vérité, je veux que vous sachiez que lorsque le « Moi » est dissous, le MENTAL (ÉSAÜ) reste à la place… Indubitablement, c’était la ‘causa causarum’ de ma chute… » – Les Trois Montagnes

Il mentionne le mental spécifiquement parce que le mental est précisément le véhicule que Simon le Magicien ne pouvait pas contrôler, qui à cause de l’orgueil est devenu un magicien noir. Mais, au début, c’est Simon Magus qui faisait le travail. Maître Samael Aun Weor a expliqué cela dans le livre Traité d’Alchimie Sexuelle [Lire Simon le Magicien], où il déclare que Simon le Magicien connaissait le Grand Arcane et était complètement chaste. Alors, comment comprenons-nous cela?

Les Simoniaques connaissent la transmutation sexuelle, mais ils rejettent les forces Christiques de Hod, la Hiérarchie Christique. Ils ignorent que dans les rituels de Hod, la hiérarchie Christique descend à travers le Souffle Akashique, pénètre à travers nos cavités nasales et descend à travers notre cordon Brahmanique, comme le précise Maître Samael dans son livre La Rose Ignée :

« Le souffle Akashique pénètre à travers nos fosses nasales et descend à travers notre cordon Brahmanique.

Lorsque l’Akasa est renforcé par notre volonté et par la volonté des Hiérarchies Cosmiques, alors il descend d’en haut, des cieux d’Uranie et il est précipité dans la profondeur de notre roseau, produisant le sifflement du sssssssss.

Ainsi, lorsque ce souffle Akashique entre en collision avec les courants solaire et lunaire et avec les atomes Christiques qui forment la Kundalini, le feu sacré monte alors une autre vertèbre, un canon de plus dans son ascension à travers les trente-trois canons jusqu’à atteindre Brahmarandra. »

De nos jours, la hiérarchie Christique travaille à travers la force de Samael, donc si vous rejetez les rituels de Hod, vous rejetez Samael le Logos; de même si vous rejetez la Magie Sexuelle, vous rejetez la Force et la Lumière de Samael.

Si vous pratiquez la magie sexuelle et que vous rejetez la Hiérarchie Christique, pensant ainsi que vous pouvez faire le travail alchimique par vous-même, et continuez à penser que vous ferez votre travail alchimique sans l’aide de Samael Aun Weor, alors vous devenez un Simoniaque. Les forces cosmiques du Christ opèrent de nos jours à travers Samael. C’est quelque chose qui doit être très bien compris. C’est pourquoi Samael est l’Avatar, le messager, le véhicule des forces Christiques, ici et maintenant. C’est pourquoi nous devons étudier sa doctrine afin de suivre le chemin, car la Hiérarchie Cosmique travaille à travers lui. Sinon, nous créons le désordre, l’anarchie, comme certains groupes Gnostiques qui déclarent que « seulement cinq livres » suffisent aux étudiants pour qu’ils puissent les étudier. Avec cette déclaration, ils se prononcent contre Samael, « Aleph », le Souffle Akashique, la Parole, l’épée tranchante qui sort de sa bouche, la Parole de Dieu qui est la connaissance écrite dans ses livres pour nous tous.

Tous les livres de Samael ont été écrits pour nous. Ils sont l’œuvre du Christ Cosmique, écrite à travers lui pour nous. Samael le Logos descend avec le Christ Cosmique pour travailler à travers les rituels de Hod pour nous. Donc si nous rejetons Samael, même si nous sommes complètement chastes comme Simon Magus, alors nous devenons des magiciens noirs du Plan Mental, qui sont les plus dangereux, comme l’écrit Samael Aun Weor.

« Quand on étudie attentivement les livres de Simon le Magicien, il n’y a apparemment rien qui puisse être condamné comme magie noire;

La méchanceté est si fine dans le monde du mental… La méchanceté est si délicate et subtile dans le plan de la compréhension cosmique qu’en réalité il faut beaucoup d’intuition (qui se rapporte au cœur) pour ne pas être trompé par les démons du Monde Mental. »

Tous ces démons du Plan Mental sont pleinement éveillés dans leur Ésaü, dans leur mental. Ils connaissent la projection astrale. Alors, ne vous laissez pas berner par eux, car ils vous enseignent la projection astrale car ils se vantent de se projeter consciemment tous les jours. Et alors? Simon Magus a ces pouvoirs et plus encore. Donc, ces Simoniaques savent comment se projeter dans l’astral.

« Les magiciens noirs sont des millions de fois plus fins et délicats dans le plan mental que les magiciens noirs du plan astral… » – Samael Aun Weor

Alors, quelle est la magie noire des Simoniaques, puisqu’ils sont chastes? Dante Alighieri explique cela dans sa Divine Comédie.

« Dante a décrit Simon le Magicien et tous les sorciers qu’il a appelés Simoniaques comme marchant dans l’enfer, la tête tournée vers l’arrière.

La magie noire de Simon le Magicien est qu’il est resté tourné vers le passé et qu’il n’a pas voulu accepter le Christ ou le nouveau courant Christique.

C’est une rébellion contre la Hiérarchie Divine et, en fait, Simon le Magicien reste situé dans les mondes de la magie noire.

Quiconque étudie attentivement les enseignements de Simon le Magicien découvrira que Simon le Magicien ne dit jamais un mot en faveur du Christ. » – Samael Aun Weor

« Au fur et à mesure que ma vue descendait sur eux,

chacun d’eux semblait déformé

du menton au début de la poitrine;

Car vers les rênes le visage était tourné,

Et il leur appartenait d’avancer en arrière,

Comme regarder en avant leur avait été enlevé. »

Inferno Canto XX

Tous les Simoniaques connaissent la transmutation sexuelle et le mystère de Yesod. Mais, puisque vers les rênes (les reins, les reins ou le bas du dos, siège des affections et des passions) leur visage est tourné, ils ne font pas face à Jacob, Tiphereth, le Christ dans leur cœur.

En arrière, ils avancent sur leur chemin. Quand ils marchent, ils marchent avec leurs rênes (leur Ésaü, leur mental) vers l’avant et leur cœur (Jacob) vers l’arrière; par conséquent, ils ne peuvent pas voir la hiérarchie du Christ qui descend de Daath et au-delà. Alors, comment quelqu’un qui veut devenir Christifié pourrait-il être derrière eux, les suivre?

Nous devons donc comprendre cela, car les forces de tout Avatar, les forces du Christ Cosmique, travaillent toujours dans les trois cerveaux – pas seulement dans le cerveau sexuel – et dans le cœur, c’est précisément là que nous développons la fidélité. Ainsi, nous prononcer contre le rituel de Hod revient à nous prononcer contre le Christ et à nous éveiller dans le mal et pour le mal comme Simon Magus.

Simon Magus a utilisé son mental pour condamner les autres comme des traîtres de sa Gnose afin d’obtenir des pouvoirs dans son Gnosticisme Anarchiste, qui se faisait passer pour la vraie Gnose de Dieu!

Dès le début, après la mort et la résurrection de Jésus, la loge noire avait son « messiah » contrefait opérant dans la vraie doctrine Gnostique du Messiah. Simon le Magicien a affirmé qu’il était le Fils de Dieu, en d’autres termes, l’incarnation du Christ, formant ainsi l’Anarchisme; étonnamment, il était un disciple Gnostique au début. Les Romains croyaient que Simon Magus était un Maître, un Dieu, puisqu’il enseignait la Gnose. Cela s’est produit avec d’autres aussi, comme dans le cas que nous avons déjà mentionné dans Le Mystère de la Fleur d’Or :

[« Brutus »], sans se retenir dans la (Gnose) connaissance d’une cause, mais tournant le dos au Guru (Samael Aun Weor), il a travaillé en vain dans la forge ardente de Vulcain parce que Devi Kundalini ne récompense jamais la trahison… («  Et en arrière, il lui a plu d’avancer » – Inferno Canto XX)

Même si l’on travaille très sérieusement avec le Yoga Sexuel, le serpent igné de nos pouvoirs magiques ne montera jamais la colonne vertébrale des traîtres, des meurtriers, des adultères, des violeurs et des pervers…

Devi Kundalini ne devient jamais complice du crime; le feu sacré monte selon les mérites du cœur.

La Magie Sexuelle est essentielle, mais sans sainteté, l’accomplissement spirituel est impossible… » – Samael Aun Weor

Simon Magus ou Simon le Sorcier est l’opposé de Simon Pierre l’Apôtre. Pendant longtemps, Simon Magus a ensorcelé le peuple Gnostique avec sa fausse maîtrise.

« Il (Christ) leur a dit: Mais qui dites-vous que je suis?

Et Simon Pierre répondit et dit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant.

Et Jésus répondit et lui a dit: Béni sois-tu, Simon Bar-Jonah (Fils de la Colombe-le Saint-Esprit), car la chair et le sang ne te l’ont pas révélé, mais mon Père qui est dans les cieux (la Glande Pinéale).

Et je te dis aussi que tu es Pierre, et sur ce rocher je bâtirai mon église; et les portes de l’enfer ne prévaudront pas contre lui.

Et je te donnerai les clés du royaume des cieux; et tout ce que tu lieras sur la terre sera lié au ciel; et tout ce que tu délieras sur la terre sera délié dans le ciel. » – Matthieu 16: 15-19

Simonie

De Simon Magus, nous obtenons également le mot « simonie », qui signifie l’achat ou la vente de pardons ecclésiastiques.

De nos jours, il existe de nombreuses personnes qui vont créer des sites Web et des livres, et prétendent être Gnostiques, mais elles ne suivent pas les règles de la Hiérarchie Christique, le nouveau courant Christique qui descend de Daath à travers les rituels de l’Eglise Gnostique, à travers les pratiques qui ont été apportées par Samael Aun Weor, qui sont pour ces moments et non du passé. Par conséquent, tous ces Gnostiques qui sont identifiés avec le passé, ce qu’ils font est d’adorer les idoles du mental, qui sont ceux qui ont trahi le Christ, comme Simon Magus l’a fait à son époque. De tels événements se répètent toujours par récurrence; il y a beaucoup de Gnostiques qui font actuellement la même chose: adorer le passé.

Alors souvenez-vous de cela et ne vous laissez pas tromper par les Simoniaques, qui sont aujourd’hui nombreux. Certains d’entre eux apparaissent et déclarent qu’ils suivent le Maître Samael, tandis qu’ils adultèrent sa doctrine avec d’autres doctrines comme le Spiritisme, la Channelisme ou le Médiumnisme. D’autres prétendent être Gnostiques, mais ils rejettent la doctrine de Samael en déclarant que « seulement cinq livres » suffisent, donc avec cela, ils adultèrent aussi, mutilent sa doctrine, devenant ainsi Simoniaques, hypocrites, faux conseillers, semeurs de discorde religieuse. Le mental est donc le véhicule que nous devons contrôler avec l’aide de Pierre dans la glande pinéale.

Ce sont les mystères des Évangiles qui doivent être vécus ici et maintenant, à l’intérieur de nous-mêmes.

« La vie, la passion et la mort de notre Seigneur Jésus-Christ ne sont pas strictement historiques comme le croient les gens. C’est quelque chose d’actualité immédiate que chacun doit effectuer dans son laboratoire.

Voilà ce qu’est la crue réalité du Christ. Ce n’est pas quelque chose de l’histoire du passé qui s’est produite il y a deux mille ans, c’est quelque chose à vivre ici et maintenant.

J’en témoigne parce que je vis tout cela. Dans ces instants précis (1977), mon Seigneur intérieur et profond est dans son saint sépulcre; et en 1978, mon Seigneur intérieur profond ressuscitera en moi et moi en lui, afin d’accomplir l’œuvre gigantesque qui doit être faite pour l’humanité.

Le Christ sera celui qui l’effectuera, pas ma personne insignifiante qui n’est qu’un instrument. » – Samael Aun Weor

Ainsi, nous devons nous accorder conformément aux règles des forces du Christ. Rappelez-vous que l’intelligence de Samael nous aide dans la magie sexuelle et les rituels de Hod, et si nous rejetons les rituels de Hod nous restons seuls. Si nous pensons que nous allons faire tout le travail comme cela, nous nous trompons, car le Christ Cosmique a dit:

« Je suis le chemin, la vérité et la vie: personne ne vient au Père sauf par moi. » – Jean 14: 6

Nous devons amener les forces cosmiques du Christ directement dans notre cœur, sans taches, sans impuretés. Et ces forces pures ne nous viennent que par le sacrement de l’Eucharistie. De même, nous avons besoin des autres pratiques que Samael nous a données afin de nous aider dans le travail psychologique, car rappelez-vous que nous sommes à 97% piégés dans l’ego.

Les gens qui s’éveillent dans le mal et pour le mal, lorsqu’ils reçoivent les forces des rituels de Hod, ils sentent que les forces du Christ les détruisent, parce qu’ils sont éveillés dans l’aspect négatif. C’est ce que nous devons comprendre et saisir.

Lisons maintenant ce qui est écrit dans Josué 24: 14-20:

« Maintenant donc craignez Jehovah (Chokmah le Christ), et servez-le avec sincérité et vérité; et ôtez les dieux que vos pères ont servis de l’autre côté du déluge et en Égypte; et servez Jehovah.

Et si cela vous paraît mal de servir Jehovah, choisissez aujourd’hui qui vous servirez; si les dieux que vos pères ont servis qui étaient de l’autre côté du déluge, ou les dieux des Amoréens, dans le pays desquels vous habitez; mais quant à moi et à ma maison, nous servirons Jehovah.

Et les gens répondirent et dirent: Dieu nous interdit d’abandonner Jehovah (Chokmah le Christ), pour servir d’autres dieux;

Car Jehovah (Chokmah le Christ) notre Dieu, c’est lui qui nous a fait monter, nous et nos pères, hors du pays d’Égypte, de la maison de servitude, et qui a fait ces grands signes à nos yeux, et nous a préservés dans tout le chemin où nous sommes allés, et parmi tout le peuple par lequel nous sommes passés; et Jehovah a chassé de devant nous tout le peuple, même les Amoréens qui habitaient le pays: c’est pourquoi nous servirons aussi Jehovah; car il est notre Dieu (Chokmah le Christ).

Et Josué dit aux gens: Vous ne pouvez pas servir Jehovah, car il est un Dieu saint; il est un Dieu jaloux; il ne pardonnera ni vos transgressions ni vos péchés.

Si vous abandonnez Jehovah (Chokmah le Christ) et que vous servez des dieux étrangers, alors il se retournera et vous fera du mal, et vous consumera, après cela, il vous aura fait du bien. » – Josué

« Et j’ai entendu une voix forte qui disait dans le ciel (de Daath, « Moi, Aun Weor, je suis un prophète de Jehovah. » – La Rose Ignée), Maintenant est venu le salut, et la force, et le royaume de notre Dieu, et la puissance de son Christ: car l’accusateur de nos frères (qui demeure dans notre sang pécheur) est abattu, qui les a accusés (dans leur cœur) devant notre Dieu jour et nuit.

Et ils l’ont vaincu (dans Hod, dans leur cœur) par le sang de l’Agneau et par la parole de leur témoignage; et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à la (seconde) mort. » – Apocalypse 12: 10, 11

Q. La prière au Seigneur, la prière de Jacob, peuvent-elles tomber dans Ésaü et devenir mécaniques?

R. Oui. Rappelez-vous qu’Ésaü se rapporte à votre mental concret, votre mental terrestre qui est toujours en train de chasser, recherchant de titres, tandis que Jacob est Tiphereth qui ne s’intéresse qu’aux forces de la Monade et au-delà. Mais, si nous n’effectuons pas le travail consciemment, alors il tombe dans Ésaü et nous devenons mécaniques. C’est pourquoi nous devons comprendre: lorsque nous prenons l’Eucharistie de Jacob dans les rituels de Hod, nous devons travailler sur notre ego, nous devons travailler contre Ésaü (le Pharisaïsme), contre le royaume d’Edom, qui est notre sang impur., car malheureusement nous avons dans notre fornication du sang, l’adultère, les crimes et tous les péchés. Tout cela est dans notre corps; tout le travail doit être effectué dans cette maison (corps physique). Rappelez-vous que lorsque le Christ est entré dans la maison d’Israël (c’est-à-dire notre corps physique), il est venu avec un fouet et a fouetté tous les marchands, qui sont nos défauts à l’intérieur de notre psyché; c’est ainsi qu’il a nettoyé le temple de Dieu. Souvenez-vous que: lorsque le Christ entre dans notre temple, il vient avec un fouet, qui est le symbole de la volonté, Tiphereth. Ainsi, lorsque nous accomplissons les rituels de Hod, le Christ vient avec un fouet contre tous nos ego.

« Et la Pâque des Juifs (rituel de Hod) était à portée de main, et Jésus monta à Jérusalem, et trouva dans le temple ceux qui vendaient des bœufs et des moutons et des colombes, et les changeurs d’argent assis: et quand il avait fait un fouet de petites cordes, il les chassa tous du temple (le corps physique), ainsi que les moutons et les bœufs; et il versa l’argent des changeurs, et renversa les tables; et il a dit à ceux qui vendaient des colombes: Ôtez ces choses d’ici; ne faites pas de la maison de mon Père (notre sexe, notre mental et notre cœur) une maison de commerce.

Et ses disciples se souvinrent qu’il était écrit: Le zèle de ta maison m’a dévoré.

Les Juifs répondirent et lui dirent: Quel signe nous montre-tu, puisque tu fais ces choses?

Jésus répondit et leur dit: Détruisez ce temple, et dans trois jours je le relèverai.

Alors les Juifs dirent: Quarante-six ans ce temple était en construction, et le feras-tu en trois jours?

Mais il a parlé du temple de son corps. » – Jean 2: 13-21

Donc, c’est ainsi que nous prenons toutes les impuretés de notre sang et faisons de notre corps une maison de prostitution, mais avec le Christ, avec la volonté, nous enlevons toutes ces impuretés de l’intérieur, et c’est ce que les gens ne comprennent pas, car ils veulent se sentir bien quand ils prennent l’Eucharistie. Ils ne comprennent pas que l’Eucharistie est prise pour rejeter ces marchands qui sont à l’intérieur de nous; ainsi, si vous rejetez l’Eucharistie, vous rejetez l’aide du Christ, aussi simple que cela.

Q. Vous lisez comment les forces de Samael sont représentées dans le livre de l’Apocalypse chapitre 19, depuis la mort de son corps physique; comment Samael aide-t-il l’humanité?

R. Samael a laissé toute sa doctrine écrite dans tous ses livres, donc à travers eux, il aide l’humanité. Lorsque le Seigneur le Christ a été transpercé à travers son Bodhisattva, lorsqu’il a reçu les mêmes stigmates – puisque chaque initié doit recevoir les mêmes stigmates dans tous ses corps afin qu’il puisse être purifié – il est devenu un avec son Père. Ainsi maintenant Samael travaille dans sa force à travers les rituels de Hod afin de nous purifier, parce que Samael doit venir à l’intérieur de nous comme un feu pur et non comme le feu mêlé aux impuretés du sang de notre foie. Mélangé avec le sang impur du foie, Samael vient non seulement chez les Gnostiques, mais chez tout le monde. Mais seuls ceux qui accomplissent les rituels de Hod sont ceux qui reçoivent Samael dans sa pureté dans leur cœur afin de garder l’œuvre de son Père. Voici ce qu’il a déclaré:

« En 1978, mon Seigneur intérieur, profond ressuscitera en moi et moi en lui, afin d’accomplir l’œuvre gigantesque qui doit être faite pour l’humanité. Le Christ sera celui qui l’effectuera, pas ma personne insignifiante qui n’est qu’un instrument. »

C’est précisément ce que nous devons comprendre. Samael est le feu qui descend dans l’Eucharistie. C’est pourquoi lorsque vous accomplissez l’Eucharistie comme le Maître Samael l’a expliqué de manière simple, pour ces personnes qui ne sont pas encore dans les chambres secrètes, agenouillez-vous et priez:

« Notre Père, qui es aux cieux, que Ton nom soit sanctifié. Que Ton règne vienne. Que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien, et pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas tomber en tentation, mais délivre-nous du mal. Car à Toi appartiennent le royaume, la puissance et la gloire pour toujours. Amen. »

Priez pour que Samael le Logos descende dans sa pureté dans le vin et le pain, et ensuite mangez-le. Ainsi Samael entrera en vous comme le souffle de Dieu, afin de vous aider dans votre travail psychologique contre votre ego, contre les impuretés de votre cœur. Si vous vous sentez émietté par ces forces, c’est parce que vous êtes plein de péchés, plein d’impuretés.

Un certain initié, dont je ne me souviens plus du nom maintenant, a dit que lorsqu’il prenait l’Eucharistie, il se sentait intérieurement comme s’il s’effondrait sous les forces Christiques. Cela s’est produit parce qu’il était plein d’ego, bien qu’il ne l’admettait pas. Qu’attendait-il? Le Seigneur le rejetait parce qu’il était plein d’orgueil, et les forces Christiques de Hod ne se mêlent jamais à l’orgueil, au contraire cela travaille contre lui, contre l’ego, surtout si l’individu est éveillé dans le mal comme Simon Magus.

Lisez les Actes de Pierre et Paul, et sachez comment Pierre – qui était le fidèle apôtre du Christ – a béni une miche de pain comme dans l’Eucharistie, ainsi lorsque Simon Magus a envoyé des chiens pour attaquer Pierre, il montre seulement le pain béni avec les forces du Christ aux chiens et les chiens se sont enfuis et ont disparu. Vous voyez maintenant pourquoi Pierre l’Apôtre symbolise PTR, les forces de l’autel, les forces de Yesod, les forces de la Prêtrise, comme nous l’avons déjà expliqué.

Q. Nous savons que certaines personnes disent que seulement cinq livres suffisent, malgré le fait que le Maître Samael ait laissé beaucoup de livres, mais, le Maître a également cité qu’une heure de méditation et de vocalisation vaut mieux que de lire mille livres. Il me semble que de nombreux étudiants Gnostiques lisent simplement les livres et s’intellectualisent et de cette manière, ils ne font que perdre leur temps.

R. C’est vrai; mais, le Maître a également dit que nous n’avons pas à lire ses livres comme quand nous lisons le journal. Nous devons méditer sur ce que nous lisons. Comment pensez-vous que je sache tout cela et que je comprends tout cela? C’est parce que je médite sur ce que le Maître Samael a écrit – et pas seulement lui, mais tous les Maîtres qui se sont Christifiés dans le passé. Donc, la connaissance est écrite là, mais si vous lisez mécaniquement comme les gens lisent la Bible mécaniquement, ils ne découvrent rien, ils pensent qu’Ésaü et Jacob étaient les fils d’Isaac, qui était le fils d’Abraham et qu’ils ont vécu il y a plusieurs milliers d’année. Ainsi, ils ignorent qu’ils sont dans leur sang et qu’ils sont liés au travail psychologique et alchimique qui est lié à la magie sexuelle, Daath, et de même à l’Eucharistie.

Dans le travail psychologique qu’est le travail avec l’ego, nous avons besoin d’aide. Mais, si nous sommes des fornicateurs, nous perdons notre temps. Certains individus qui connaissent la doctrine de l’annihilation de l’ego et qui comprennent leur ego continuent de forniquer, ne suivent pas la Prêtrise de Yesod; ils perdent leur temps. Mais, d’autres Gnostiques suivent la Prêtrise de Yesod, ils méditent, mais ils rejettent la Prêtrise de Hod, donc ils perdent aussi leur temps, car sans l’aide du Christ, personne, personne, personne ne va au Père.

Q. Pourquoi disent-ils qu’il y a des millions de maîtres analphabètes?

R. Cela signifie que ces maîtres ne savent pas lire et écrire, mais ils ont la connaissance. Ils étudient les livres intérieurement. Ne pensez pas que parce que vous ne savez pas lire et écrire dans le plan physique [ou que vous n’aimez pas lire], que vous ne pouvez pas recevoir de connaissance. Votre Ésaü intérieur aime chasser la gloire et les louanges et préfère oublier l’étude de la doctrine. Il vaut mieux étudier la doctrine, car les maîtres n’ont pas écrit leurs livres uniquement pour le plaisir; ils ont écrit leurs livres pour que vous puissiez les étudier. Si vous êtes prêtre, si vous êtes missionnaire, instructeur, vous devez étudier tous les livres du Maître Samael, car vous avez une responsabilité avec le public. Si vous n’avez que cinq livres, où allez-vous étudier le reste de la doctrine? Alors, vous guidez simplement les étudiants pour les éveiller en tant que Simoniaques. Les Simoniaques s’éveilleront dans le plan mental du monde d’Ésaü et n’entreront pas dans le royaume des cieux. Nous devons annihiler la saleté d’Ésaü. Ésaü peut s’éveiller en tant que Simon le Magicien qui justifiait son propre Ésaü.

Il y a beaucoup de Gnostiques, il y a beaucoup de gens qui connaissent ces mystères, ils pratiquent la magie sexuelle, mais ils ignorent la hiérarchie Christique, le nouveau courant Christique qui est le courant Christique Samaélien qui s’exprime à travers les rituels. Ainsi, pour le faire descendre dans les rituels de Hod, vous devez avoir auparavant accompli la Prêtrise de Yesod, vous devez être dans la chasteté. C’est ainsi que vous suivez le chemin. C’est ce que vous devez comprendre et saisir au sujet de la Prêtrise.

Q. Qu’en est-il de ceux qui ne ressentent pas cette sensation d’effritement dans le rituel de Hod?

R. Ceux qui ne ressentent pas la sensation d’effritement, c’est parce qu’ils travaillent en eux-mêmes. Ceux qui ressentent cette sensation d’effritement, c’est parce qu’ils sont très bien identifiés à leur Ésaü; ils ressentent la pression du Souffle Akashique, parce que le Souffle Akashique travaille contre Lilith et Nahemah dans Yesod. Si vous êtes très bien concentré sur votre Être, alors vous ressentez cette pression contre votre animalité pendant l’acte sexuel dans la Prêtrise de Yesod, et dans le rituel de Hod si vous êtes fidèle au Seigneur, alors cela vous aide pour votre illumination. Mais si vous êtes sournois dans Hod, dans votre cœur, alors vous sentez que la force Christique se bat contre vous, parce que le Seigneur ne se mêle pas au diable que nous portons à l’intérieur.

N’oubliez pas que nous devons être fidèles à la Prêtrise de Yesod, Hod et Netzach.

Q. Ces pressions sont-elles liées aux Mystères Mineurs?

R. Les pressions viennent des hiérarchies, parce que les hiérarchies viennent de « Aleph » du Souffle de Dieu qui opère à travers de nombreux Maîtres. Mais, en ce moment, la Neshamah de Dieu travaille directement à partir de Samael, et cette pression vient pour que vous puissiez monter à travers les Mystères Mineurs et Majeurs, mais rejette Ésaü, parce que Samael ne va pas prendre votre ego, votre négativité vers le haut. Donc, cette pression travail dans la magie sexuelle, Yesod, Hod et Netzach, et dans tout le travail, vous trouvez cette pression contre la négativité que vous avez en vous.

Q. Que sont les Archontes?

R. Les Archontes représentent la loi en-haut qui travaille en faveur de Pistis Sophia, mais ces Archontes connaissent également le karma d’Ésaü à l’intérieur de chaque initié. Si vous lisez La Pistis Sophia, vous comprendrez ceci, comment les Archontes en-haut contrôlent le travail, et parfois ils font souffrir Pistis Sophia – qui est mélangée au Christ; nous devons donc être patients, car dans ce chemin, nous devons payer le karma. C’est pourquoi nous avons besoin de l’aide du Seigneur le Christ pour lutter contre notre ego.

Les Gnostiques nous demandent, pourquoi est-il si difficile de comprendre l’ego dans la méditation ? Alors, nous leur conseillons: prenez tous les jours le vin et le pain de l’Eucharistie, invoquez Samael et ainsi il vous aidera à comprendre votre ego, et n’oubliez pas votre Père et Mère intérieurs, et n’oubliez pas le Prophète de Ra-Hoor-Khu qui met de l’ordre dans votre maison désordonnée.

Orientations quant à l’utilisation future du rite

Jésus leur dit: « Voici la manière et le chemin et c’est le mystère que vous devez accomplir pour les hommes qui ont foi en vous, en qui il n’y a pas de tromperie et qui vous écoutent en toutes bonnes paroles. Et leurs péchés et leurs iniquités seront effacées jusqu’au jour où vous aurez accompli pour eux ce mystère, mais cachez ce mystère et ne le donnez pas à tous les hommes, mais à celui qui fera tout ce que je vous ai dit dans mes commandements.

« Tel est donc le mystère en vérité du Baptême pour ceux dont les péchés sont pardonnés et dont les iniquités sont effacées. C’est le Baptême de la première offrande qui montre le chemin vers la région de la vérité et la région de la lumière. » – Pistis Sophia

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Sacrament of Priesthood

Sacrement du Mariage
Sacrement de l’Extrême Onction