Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Karma

Ce cours est une introduction basique aux principes fondamentaux de la Gnose. Gnose vient du Grec et signifie « connaissance », mais ce n’est pas la connaissance de l’intellect: c’est la connaissance directe de la Conscience. Quand on étudie la vraie Gnose, on étudie la connaissance expérimentale, par opposition à la connaissance conceptuelle. La Gnose de la tradition de Samaël Aun Weor est entièrement dirigée vers la réalisation de la connaissance à travers l’expérience directe, sans laquelle il ne peut y avoir aucune prise de conscience réelle. Par conséquent, pour comprendre ce cours et les autres disponibles sur ce site, il faut travailler pour vivre et pratiquer les principes énoncés dans les conférences, afin de vérifier à travers notre propre expérience la connaissance (Gnose) qui est communiquée. Sans cet effort quotidien dans notre propre vie, cette connaissance restera comme rien de plus que des fantômes éphémères dans l’intellect, qui peut rendre aucun service pour le bien de votre âme.

    Afin d’être en mesure de connaître, nous devons d’abord faire. – Samaël Aun Weor, La Révolution de la Dialectique

La Loi de Cause et effet

    Ne vous y trompez pas; On ne se moque pas de Dieu: Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. . – Galates 6: 7

La signification véritable et pratique de ce mot Karma est totalement méconnue dans notre société moderne, à notre détriment. Karma, en fait, peut-être l’aspect le moins compris de la spiritualité en Occident. Ce qui est le plus surprenant à ce sujet est l’importance indéniable du Karma dans la religion Chrétienne, un enseignement avec lequel la plupart d’entre nous sommes familiers. Mais, en fait, les principes que la Loi du Karma nous oblige à vivre sont totalement ignorés, en dépit de la clarté avec laquelle Jésus les a enseigné.

    Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes: je ne suis pas venu pour abolir, mais pour accomplir.

    Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu’à ce que tout soit arrivé.

    Celui donc qui supprimera l’un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.

    Car, je vous le dis, si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux.

    Vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens: Tu ne tueras point; celui qui tuera mérite d’être puni par les juges.

    Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges; que celui qui dira à son frère: Raca! mérite d’être puni par le sanhédrin; et que celui qui lui dira: Insensé! mérite d’être puni par le feu de l’enfer.

    Si donc tu présentes ton offrande à l’autel, et que là tu te souviennes que ton frère a quelque chose contre toi;

    Laisse là ton offrande devant l’autel, et va d’abord te réconcilier avec ton frère; puis, viens présenter ton offrande.

    Accorde-toi promptement avec ton adversaire, pendant que tu es en chemin avec lui, de peur qu’il ne te livre au juge, que le juge ne te livre à l’officier de justice, et que tu ne sois mis en prison.

    Je te le dis en vérité, tu ne sortiras pas de là que tu n’aies payé le dernier quadrant. – Matthieu 5

Le Karma est la loi universelle dans toute la création: la loi de cause à effet.

Il y a trois choses éternelles:

  1. Espace
  2. Karma
  3. Nirvana

L’univers surgit et tombe dans des cycles de naissance et de mort. Ce sont des jours et des nuits cosmiques; grandes périodes de manifestation et de repos. À travers la naissance et la mort des mondes et des soleils et des systèmes cosmiques, le KARMA est la loi équilibrant tout.

Naturellement, la Loi du Karma est bien comprise en Orient, dans l’Hindouisme et le Bouddhisme. Dans ces enseignements, le terme Sanskrit « karma » est défini comme « la loi de cause à effet, » ou « la loi des conséquences. » Le Karma est dérivé du racine Karman.

    Karman: (Sanskrit) un acte.

Il est évident que, pour chaque action, il y a un résultat. Ceci est bien compris dans la physique matérialiste à travers les lois du mouvement de Newton:

    Pour chaque action il y a une réaction égale et opposée. – La Troisième Loi de Newton

Dans la Gnose nous comprenons que le monde physique est inférieur à beaucoup d’autres dimensions ou niveaux de réalité. Scientifiquement, nous comprenons que la lumière a de nombreux niveaux de vibration. Avec nos sens physiques nous percevons seulement une bande de vibration extrêmement étroite.

À travers à la connaissance de la Kabbale nous arrivons à comprendre que la gamme de lumière que nous percevons physiquement correspond au monde de Malkuth: le monde physique. Mais au-dessus de la gamme de lumière visible se trouve une vaste étendue de lumière: ces gammes correspond aux mondes supérieurs de la Kabbale, ou en d’autres termes, les Cieux. De même, la gamme de vibrations inférieures, qui est également très large, correspond aux mondes inférieurs de la Kabbale, appelés les Klipoth ou les Royaumes de l’Enfer.

Dans une certaine mesure, nous pouvons tous percevoir les résultats de l’action dans la bande étroite de l’action physique. Nous ne percevons pas les résultats de l’action dans l’étendue des régions ultra et infra. Toutes les vibrations de la lumière s’interpénètrent sans se confondre.

En ce moment, nous sommes entourés par la lumière correspondant à chaque gamme de vibrations.

Lorsque vous déplacez votre main, vous voyez l’action physique et ses résultats. Mais vous ne voyez pas votre main en mouvement dans l’ultraviolet. Vous ne voyez pas votre main en mouvement dans l’infrarouge. Il est possible de percevoir ces royaumes si nous avons les moyens. Cependant, nous ne faisons pas référence aux technologies physiques, qui sont simplement une extension des sens physiques: nous nous référons à des technologies psychologiques, qui sont traditionnellement appelées Méditation, Clairvoyance et Yoga du rêve.

Toute action a des résultats sur toute la gamme des mondes. Le mouvement de votre main produit des résultats que vous ne pouvez pas percevoir avec les sens physiques.

Le Karma, cause et effet, est universel et pénètre tout.

Le vrai sens de la Loi du Karma dépasse le mental. La véritable activité de cette loi, la réalité de cette loi, est quelque chose que le mental ne peut pas contenir. Parce que la Loi du Karma est réelle, elle est le tissu même de cette existence entière autour de vous et en vous. D’une certaine façon, vous-même êtes karma, et tout ce que vous pensez, sentez et faites est karma.

Vous pouvez penser que vous pouvez saisir cela. Vous pouvez penser, « Oui, je comprends que le karma est la loi de cause à effet et que si je fais quelque chose de mauvais alors quelque chose de mauvais va se passer pour moi. »

Oui c’est vrai. Si vous blessez quelqu’un, alors vous serez blessé. C’est la fonction de la loi pour équilibrer toute action. La Loi du Karma est la loi de la balance.

Cette loi est présente dans tout. Pour tout ce que nous faisons il y a une réaction, une réponse. Et peut-être certains d’entre nous comprennent ceci, et nous essayons de bien se comporter.

Mais la véritable profondeur de cette loi, la portée profonde de cette loi, est quelque chose qu’aucun de  nous ne comprennent vraiment. Parce que si nous la comprenions, nous ne vivrions pas comme nous le faisons.

Qu’est-ce qui se passerait si nous avons vraiment compris que tout ce que nous pensons crée du karma?

Chaque pensée!

Chaque pensée qui entre dans votre mental, qui se produit dans votre mental …

Et nos sentiments, nos intentions, nos fantasmes et nos actions? La pensée seule peut créer du karma. Cela signifie que notre pensée crée quelque chose. Notre mental hors de contrôle, qui fonctionne et pense et considère et imagine sans contrôle et sans prise de conscience génère un flux constant d’énergie, une énergie qui aura inévitablement un certain effet.

En nous, de loin la majorité de notre pensée est auto-concernée. La plupart, sinon toutes les pensées sont au sujet de nous et ce que nous voulons. La plupart, sinon toutes les pensées viennent du désir égoïste, de l’inquiétude au sujet de MOI-MÊME, MOI, CE QUE JE VEUX. Et nous ne pouvons pas les contrôler. Nous ne pouvons pas arrêter de penser. Ceux d’entre nous qui tentent de méditer font face à cette énorme réalité chaque fois que nous nous asseyons. Les pensées se produisent sur plusieurs niveaux du mental, à la fois subtils et grossiers, et ils se manifestent sans un choix conscient de notre part.

C’est une source de souffrance pour nous. Parce que nous sommes ignorons l’effet de ce mode de vie, nous persistons dans l’approfondissement de notre souffrance.

Ce n’est pas une question d’opinion. Ce n’est pas une question de ce que nous dit une doctrine ou de ce qu’un autre enseignant dit. C’est une question de vie et de mort, de douleur et de souffrance. La compréhension de cette loi est essentielle, peu importe en quelle tradition vous croyez, peu importe ce que vous voulez faire de votre vie, parce que quoique vous fassiez vous êtes soumis à la Loi du Karma et si vous continuez d’ignorer cette loi, vous ne créerez que des problèmes pour vous-même et pour les autres.

Beaucoup d’entre nous peuvent penser que cette loi est applicable seulement à des choses comme voler ou assassiner. Mais réellement, elle s’applique à tout dans la vie. Rappelez-vous les paroles du Maître Jésus, quand il a dit:

    Vous avez entendu qu’il a été dit aux anciens: « Tu ne tueras point; celui qui tuera mérite d’être puni par les juges. » Mais moi, je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère mérite d’être puni par les juges; que celui qui dira à son frère: Raca! mérite d’être puni par le conseil; et que celui qui lui dira: Insensé! mérite d’être puni par le feu de l’enfer. – Matthieu 5:21

Jésus nous donne une formidable clé dans cette sagesse, que nous devrions comprendre la loi avec notre conscience, et je sais que nous pouvons tuer avec un mot, un regard, avec notre volonté. Nous pouvons tuer sans un couteau ou une arme à feu. Et il nous dit que même ces actions, qui semblent si normal, si acceptable, sont une source de jugement et de châtiment. Il dit ce qu’il a dit à plusieurs reprises: que nous récolterons ce que nous semons dans la vie. Comme nous faisons, ainsi nous recevrons.

Et si nous continuons jour après jour à nourrir des ressentiments contre notre conjoint, nos collègues de travail, et continuons à nourrir notre colère envers notre père et mère, et continuons à générer de la colère envers les gens dans la rue, dans le magasin d’épicerie, sur l’autoroute, que pensez-vous que vous êtes en train de semer dans le champ de votre vie? Quelles graines êtes-vous en train d’y planter? Et qu’espérez-vous que ces graines donneront?

C’est évident, n’est-ce pas? Si nous plantons les graines de la colère, alors le bonheur ne se développera pas là. C’est impossible. Pourtant, nous nous attendons à cela. Si nous plantons les graines de la cupidité, alors le contentement ne se développera pas là. Cela ne peut pas arriver de cette façon! Si vous voulez faire pousser des haricots verts vous ne pouvez pas planter un buisson d’épines, et pourtant c’est exactement ce que nous faisons, tous les jours.

Une fois que nous comprenons profondément ce fait, nous pouvons voir que nous sommes responsables de l’état de notre vie, nous sommes responsables du bien-être des autres, nous sommes responsables de tout ce que nous expérimentons dans la vie. Mais pour nous, qui ne comprenons pas, nous blâmons les autres, nous blâmons tout le monde, et nous ne reconnaissons pas que la première personne qui est à blâmer pour nos problèmes est NOUS-MÊMES.

    Tout malheur qui vous atteint est dû à ce que vos mains ont acquis. Et Il pardonne beaucoup. – Coran 42.30

Nous disons tous: « Si j’ai un meilleur travail » ou un meilleur mari ou une meilleure voiture ou, « si je reçois ce nouvel ordinateur ou ce nouveau livre ou si je peux faire un peu plus d’argent ou passer à une autre ville, alors et seulement alors je serai enfin content et heureux et je vais commencer à faire le bien pour les autres. Je vais faire un peu de charité une fois que j’ai tout ce qu’il faut. »

Nous disons tous, « mon patron me rend malheureux, ma sœur me rend en colère, ma femme me rend anxieux, mon ami me rend jaloux, … et s’ils changent, les choses iront mieux pour moi. Si mon mari change, alors je peux être une personne joyeuse. Mais aussi longtemps qu’il continue à être comme il est, alors je ne peux pas le faire ».

    Quel que soit le mal qu’un ennemi peut faire à un ennemi, ou un adversaire à un adversaire, un mental mal dirigé peut faire un bien plus grand mal. – Le Bouddha Shakyamuni, du Dhammapada, 42

Nous nous blessons nous-mêmes. Ce n’est pas la faute de mes patrons que je suis malheureux au travail. C’est ma réaction à ce qui crée ma souffrance. Et réellement, c’est le karma: si quelqu’un me fait souffrir, c’est de ma responsabilité de voir comment j’ai fait souffrir d’autres de la même manière.

Confucius a dit:

    En vain j’ai cherché un seul homme capable de voir ses propres défauts et porter l’accusation contre lui-même.

Nous devons commencer à examiner nos vies et notre mental, afin de voir pourquoi nous sommes dans la situation où nous sommes. Et qu’est-ce qu’on fait en réponse à tout cela?

Nos habitudes de pensée, nos habitudes de sentiment, et nos habitudes d’action sont auto-centrées. Aucun d’entre nous n’ont des habitudes altruistes. Et réellement, cela est une formidable idée pour nous, une façon pour nous de déterminer quand et où nous agissons dans et hors du chemin de l’équilibre: nous devons commencer à reconnaître quand nous agissons avec notre volonté propre. C’est, en cherchant à se satisfaire nous-mêmes, notre sens de « moi », nos attachements, nos désirs, nos souhaits, nos règles, nos exigences, nos demandes, nos rêves, nos passions. Lorsque nous sommes uniquement intéressés à nous nourrir nous-mêmes, ou à nos propres intérêts, à qui volons-nous en faisant cela? Qui blessons-nous en nous servant nous-même? Quels déséquilibres créons-nous? Observez l’état du monde, les déséquilibres de culture en culture, et observez cela dans notre ville, dans nos familles … Il est bien évident que l’état de notre monde est le résultat de cette fascination habituelle au « moi, moi-même et Je »…

La souffrance commence au moment où nous agissons à partir de notre propre volonté. Rappelez-vous l’histoire d’Adam et Eve: l’humanité a été chassé de la perfection quand nous avons agi à partir du désir, et nous sommes allés à l’encontre de la loi. Ainsi, nous avons commencé à payer pour nos actions. Auparavant, nous étions en équilibre avec la loi, avec la création.

Il est urgent pour nous tous de reconnaître notre responsabilité pour notre vie. Tout dans notre vie est en fin de compte notre responsabilité, que cela nous plaise ou non. Et le plus tôt nous reconnaissons cela, le plus tôt nous pouvons changer les choses. C’est seulement en reconnaissant que nous créons nos propres vies que nous pouvons commencer à créer une meilleur.

Rêver ne fonctionne pas. Le contrôle mental, la pensée positive, etc ne sont rien par rapport à quelqu’un qui sait comment agir en conformité avec la loi.

    J’ai entendu et compris que l’esclavage et le salut sont à la fois en vous-même. – Acarangasutra 5,36

La Loi du Karma est en activité dans votre vie chaque jour. Chaque instant. Et à chaque instant, dans chaque action, dans chaque pensée, dans chaque sentiment, nous créons quelque chose.

Si vous poussez contre un objet, il va tomber. De même, si je vous crie dessus en colère, cela aura un effet indéniable sur vous. Même si je sens de la colère envers vous, vous le sentirez. Et même si je pense des pensées de colère sur vous, il vous affectera. Mais la chose la plus profonde est que chacune de ces étapes, de l’intention, au sentiment, à l’action, me touche beaucoup plus puissamment que vous. C’est comme si ma colère était une épée sans poignée, et en essayant de vous couper, je me coupe mon propre bras.

Il en est ainsi parce que tout ce que nous sentons, pensons et faisons est énergie.

Considérez ceci: il est connu dans la science occidentale maintenant que tout ce que nous voyons est une illusion, parce que tout est fait d’énergie. La masse n’est pas réellement solide, ni durable. Toute masse devient énergie et toute énergie devient une masse. C’est quelque chose qui a été entendu longtemps avant que les scientifiques occidentaux l’ont « découverts », bien sûr, mais même maintenant, c’est quelque chose que personne ne peut réellement saisir.

Au fond est ce fait: tout dans l’univers est énergie. L’énergie se manifeste en tant que vibrations, et se caractérise par la transformation et le changement constant. Rien ne reste ou stagne: tout est en mouvement, et changeant.

Nous-mêmes sommes en train de vivre une transformation constante, bien que nous l’ignorons. Nos corps changent de façon spectaculaire chaque jour, mais nous n’avons pas la capacité de l’observer.

Nos corps, notre mental, nos sentiments, nos pensées, nos rêves, nos désirs, nos intentions, nos souhaits, tout est énergie. Une pensée est énergie. Un sentiment d’amour est une énergie.

Partout où nous sommes en ce moment, il y a un énorme échange d’énergie en train de se passer à chaque instant. Il y a des processus atomiques puissants qui se produisent tout le temps, mais nous n’avons pas la capacité de l’observer.

Comme lorsque quelqu’un vous parle, ils vous envoient de l’énergie. Comme vous l’avez reçu il y a une transformation qui se produit dans votre psyché, dans votre mental, et espérons-le, si vous êtes présents et conscients et non en train de rêver debout, il y a une transformation dans votre conscience.

De même, comme vous pensez et ressentez il y a des énergies qui sont en cours de traitement: tout cet échange d’énergie est un processus de création et de destruction.

Dans la transformation, il y a naissance et il y a mort.

Lorsque vous pensez, quelque chose est créée.

Lorsque vous sentez, quelque chose est créée.

Alors le karma donc, ne concerne pas une simple action physique. Il concerne l’ensemble de la vie, depuis le premier instant jusqu’au dernier. Chaque instant est un instant où quelque chose est créée. Et à chaque instant, quelque chose est détruite.

Ce n’est pas seulement une théorie ou une idée. Ce n’est pas un dogme ou une croyance. C’est une loi. C’EST. L’ignorance ne vous dispense pas de la loi. Pas plus que l’opposition à la loi. Vous ne pouvez pas croire que le gouvernement est juste dans ses lois, et vous pouvez vous opposer à des lois, mais si vous cassez, vous allez payer pour cela. Vous pouvez vous garer dans une ruelle de feu, mais vous allez payer pour cela. De même, vous pouvez briser la Loi du Karma, vous pouvez faire ce que vous voulez, mais vous allez payer pour cela. Et le paiement n’est pas agréable.

Il est donc préférable d’être pleinement instruits à l’égard de la Loi du Karma.

La Loi du Karma est la Loi de la Balance. La Loi du Karma vise à maintenir tout dans l’univers en équilibre. C’est tout.  Elle n’est pas une loi de punition ou de vengeance. Elle n’est pas impitoyable. En fait, comme vous le verrez plus tard dans le cours, elle est profondément compatissante.

Et surtout, la loi n’est pas « pour vous avoir. » Loi sans pitié est la tyrannie, et Dieu n’est pas cruel et injuste. Tout comme vos actions ont créé des effets, alors vous pouvez agir en outre, d’une manière différente, pour créer des effets différents, et annuler vos dettes. Vous pouvez travailler avec la loi, être en conformité avec la loi, et être en harmonie.

Le Lion de la Loi est combattue avec la balance.

    Si vous souhaitez dénouer un nœud, vous devez d’abord comprendre comment il a été attaché. – Bouddhisme. Surangama Sutra.

 

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Karma 1: Cause and Effect

Catégories : Karma : Cause et Effet