Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Kabbale de la Genèse

Adam-and-Eve---Ida-PingalaDans nos conférences précédentes, nous avons expliqué en détail les symboles liés au Jardin d’Eden, cependant, nous n’avons pas parlé du serpent tentateur d’Eden et de ce qui se rapporte à la tentation comme il est écrit dans le chapitre 3 du Livre de la Genèse. Il est très important pour nous de comprendre le symbolisme du serpent tentateur d’Eden, afin que nous puissions comprendre en profondeur les mystères merveilleux enfermés dans le Jardin d’Eden.

Du point de vue microcosmique, le Jardin d’Eden est formé par le corps physique avec le Corps Vital; nous ne parlons pas ici du Jardin d’Eden situé dans la quatrième dimension, mais de notre propre jardin individuel particulier, que nous portons toujours avec nous, puisque cela concerne notre Corps Vital, l’aspect supérieur de notre corps physique.

Si nous comprenons que le Jardin d’Eden est formé par nos corps physique et vital – qui dans la Kabbale s’appellent respectivement Malkuth et Yesod – nous pouvons alors facilement parler des deux arbres qui sont au milieu du Jardin. Ainsi, visualisons le corps physique et demandons-nous où sont situés ces deux arbres – l’Arbre de Vie et l’arbre du bien et du mal.

À l’intérieur, nous avons une moelle épinière et ses deux systèmes nerveux – en tenant compte du fait que le cerveau et la moelle épinière sont le système nerveux central – ainsi, lorsque je dis «plus les deux systèmes nerveux», je fais référence aux deux autres systèmes: les systèmes nerveux grand sympathique et parasympathique. Les trois principaux systèmes nerveux sont connectés aux différentes glandes, différents organes, muscles, etc., de notre corps physique. Ces trois systèmes nerveux sont liés aux trois forces primaires de l’Arbre de Vie, le Triangle Logoique: Père, Fils et Saint-Esprit – ou Kether, Chokmah et Binah. Ces trois forces primaires ou énergies descendent d’en haut.

«Délice» – qui est l’Eden en-haut, l’Eden Supérieur – est la Sephirah Daath. Ainsi, «Délice» est l’endroit où «Jah et Chavah» sont unis, où Père et Mère, Abba et Aima sont unis, et à travers eux les trois forces primaires descendent dans notre corps physique. Ou, comme nous l’avons expliqué dans d’autres conférences, les forces Akashiques du ciel pénètrent dans le corps physique à travers les trois systèmes nerveux. C’est ainsi que ce qui est Dieu nourrit le corps physique; en d’autres termes, c’est ainsi que le Christ entre dans le corps physique pour nourrir les Corps Vital et physique à travers l’Arbre de Vie, qui est microcosmiquement la moelle épinière avec son système nerveux.

Ainsi, nous devons saisir et comprendre que l’âme est ce qui est placée au milieu du Jardin d’Eden. L’âme est Tiphereth, l’âme humaine. Ainsi, nous en tant qu’âmes faisons partie de cette sephirah Tiphereth (qui dans la Kabbale signifie «beauté»). Par conséquent, l’essence (notre Conscience) fait partie de Tiphereth, l’âme humaine, et cette Essence est ce qui est au milieu du Jardin (dans la glande pinéale). C’est ainsi que Dieu place l’âme au milieu du jardin. Un tel Dieu que nous prenons ici est le Ruach Elohim, qui est traduit par «l’Esprit de Dieu», en d’autres termes, l’Esprit des Elohim. Nous avons expliqué dans d’autres conférences que cet Esprit des Elohim – cet esprit particulier individuel que chacun de nous a à l’intérieur – est notre Père, qui est ce que dans la Kabbale est appelé Chesed, qui signifie «miséricorde». Ruach Elohim qui – comme vous avez lu dans le Livre de la Genèse – au commencement de la création planait sur la surface des eaux.

Donc, notre propre esprit particulier «Chesed» est un enfant, le fils des trois forces primaires, qui à travers Jah-Chavah Elohim l’a engendré dans «Délice», l’Eden Supérieur. C’est pourquoi lorsque nous parlons du fils de Dieu dans notre individualité particulière, nous parlons du fils de notre propre Jah-Chavah Elohim. Donc, Chesed est le fils de Jah-Chavah Elohim qui descend dans le corps physique pour créer. Ainsi, ce Ruach Elohim plane au-dessus des eaux sexuelles de Yesod afin de créer notre corps physique; ensuite, il envoie son enfant, son âme humaine, qui dans ce cas est notre psyché. Nous en tant que partie de cette âme humaine sont des embryons, qui sont appelés essence, Conscience.

Comme nous l’avons déjà expliqué, au début Jah-Chavah Elohim plante le Jardin d’Eden Inférieur; Jah-Chavah Elohim fait cela dans l’utérus de notre mère, qui dans son cas particulier, son utérus est un autre Eden où le Saint-Esprit (Jah-Chavah Elohim) crée notre propre Jardin d’Eden, qui sera nos corps physique et vital ensemble, pour que nous puissions «garder et entretenir» ce jardin et en profiter. C’est pourquoi après neuf mois où le corps physique a été créé, cela signifie que le Jardin d’Eden est déjà planté par Jah-Chavah Elohim. C’est – comme vous vous en souvenez – ce que la Bible explique comme suit:

amore_lg

«Ce sont les générations (créatures) des cieux et de la terre quand ils ont été créées, au jour où Jah-Chavah Elohim a fait la terre (corps physique et vital) et les cieux (la Conscience)… Et (c’est ainsi que) Jah-Chavah Elohim planta un jardin (notre physicalité) vers l’Est dans Eden (l’utérus de notre mère); et là il mit (l’âme de) l’homme (Chesed, l’Esprit) qu’il avait formé.» – Genèse 2: 4, 8

Ce sont les versets que nous expliquons ici: la génération, la création des cieux et de la terre. Les cieux dans ce cas sont l’Eden Supérieur, «Délice», et la terre est l’Eden Inférieur, qui est traduit par «plaisir», et qui est notre corps physique qui est créé dans l’utérus de notre mère physique; il est créé grâce au fleuve qui descend d’en haut, de «Délice», l’Eden Supérieur, qui transfère l’action des trois forces primaires dans l’utérus de notre mère physique.

C’est ainsi que les trois forces primaires – placées dans l’utérus de notre mère physique – créent un autre Jardin d’Eden, qui est notre physicalité. Peu à peu, il est développé; ainsi, au bout de neuf mois, lorsque le Jardin d’Eden est terminé, il sort de l’utérus de notre mère physique pour accomplir ce qui est écrit:

«Ce sont les générations (créations) des cieux et de la terre; quand ils ont été créés, le jour où Jah-Chavah Elohim (qui est Père et Mère dans le Ciel) a fait la terre et les cieux, et toutes les plantes des champs avant qu’elles soient dans la terre, et toutes les herbes des champs avant qu’elles croissait: car Jah-Chavah Elohim n’avait pas fait pleuvoir sur la terre, et il n’y avait pas un homme pour cultiver le sol.» – Genèse 2: 4, 5

En d’autres termes, lorsque le corps physique nouvellement né sort de l’utérus de notre mère physique, les éléments (archétypes) que Dieu a planté pour que nous puissions devenir un Kosmos Humain sont encore en potentialité dans notre corps physique. Ainsi, les corps physique et vital contiennent les archétypes dont nous avons besoin pour développer «l’homme à l’image de Dieu» à l’intérieur. C’est pourquoi il est écrit «et il n’y avait pas d’homme pour cultiver le sol», parce que nous ne sommes qu’un embryon d’âme dans le corps physique. Oui, un embryon d’âme est ce que nous sommes en ce moment.

Quand vous voyez un nouveau-né, c’est-à-dire un corps physique nouveau-né, en symbologie c’est un beau Jardin d’Eden; ainsi, une partie de l’Âme Humaine, une partie de Tiphereth, est dans ce corps nouveau-né, et il n’y a pas encore d’homme, juste un embryon d’âme qui pourrait devenir un homme si ce corps physique atteint la maturité, qui est d’environ 21 ans d’âge, et une telle âme reçoit les clés des mystères de l’Eden et commence à travailler avec sa physicalité et vitalité et commence à développer tous les éléments décrits dans le verset cinq du chapitre deux du Livre de la Genèse:

«Toutes les plantes des champs avant qu’elles ne soient dans la terre, et toutes les herbes des champs avant qu’elles ne poussent: car Jah-Chavah Elohim n’avait pas fait pleuvoir sur la terre.» – Genèse 2: 4, 5

Cela signifie qu’un tel individu ne connaît toujours pas les mystères de Daath, qui sont les mystères de la transmutation sexuelle; donc Jah-Chavah Elohim n’avait pas fait pleuvoir sur une telle terre ou physicalité (Eden); en d’autres termes, un tel individu ne reçoit toujours pas l’eau du ciel pour nourrir ces archétypes, ces éléments que tout le monde a dans leur physicalité. Nous devons donc connaître les mystères de Daath afin de profiter du Jardin d’Eden. Il est également indiqué:

«Mais une brume sortit de la terre et arrosa toute la surface du sol.» – Genèse 2: 6

Cette brume de la terre qui a arrosé toute la surface du sol est la force sexuelle de Chavah (Eve) ou des hormones sexuelles – qui se rapportent à notre métabolisme – telle qu’elle s’élève dans le corps physique jusqu’à l’âge de 21 ans. Si nous étudions les glandes sexuelles en relation avec notre développement physique, nous verrons comment les testicules ou les ovaires sont liés aux différentes glandes de notre corps physique, et comment nous, en tant qu’individus, développons notre physicalité grâce à l’influence hormonale de nos glandes endocrines; en d’autres termes, comment peu à peu un tel Jardin d’Eden grandit, fleurit, grâce à cette brume de la terre, qui est ce feu liquide sexuel que le corps prend à travers nos hormones pour se développer normalement – «normalement» bien sûr, si l’individu n’entrave pas son développement en effectuant à un jeune âge des activités sexuelles dépravées telles que la masturbation, et toute dégénérescence sexuelle, qui interrompent les activités de cette brume de la terre. Malheureusement, de nos jours, tous les jeunes quand ils sont sexuellement excités, c’est-à-dire, quand ils ressentent leurs hormones sexuelles, leur énergie sexuelle, commencent très jeunes à se livrer à la masturbation ou à l’acte sexuel ou entrent dans l’homosexualité et toute cette dépravation qui interrompt le développement normal du Jardin d’Eden, qui est notre physicalité. C’est pourquoi il est écrit dans la Genèse que Jah-Chavah Elohim a dit à Adam, qui dans ce cas est représenté par l’embryon de l’âme humaine:

«Et Jah-Chavah Elohim commanda à Adam, en disant: Tu mangeras librement de tous les arbres du jardin; mais tu ne mangeras pas de l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras tu mourras sûrement.» – Genèse 2: 16, 17

L’essence est cette partie de Tiphereth, l’âme humaine que nous avons à l’intérieur, qui doit apprendre à prendre soin de ce jardin, de sa physicalité, pour accomplir ce qui est écrit:

«Et du sol, Jah-Chavah Elohim fit croître tous les arbres agréables à la vue et bons à manger; l’Arbre de Vie aussi au milieu du jardin, et l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal.» – Genèse 2: 9

Quel est cet arbre qui est agréable à la vue? C’est notre physicalité; si nous n’interrompons pas notre développement physique, quand nous atteignons la maturité à l’âge de 21 ans, nous devenons en effet des arbres qui plaisent à la vue. Comme vous le voyez, quand tout le monde est jeune, le printemps de la jeunesse, la beauté de la force sexuelle émerge et fleurit dans leurs corps. Donc, en soi, physiquement parlant, pendant notre jeunesse nous sommes «des arbres agréables à la vue et bons pour la nourriture (alchimique)» à travers l’Arbre de Vie (la moelle épinière et ses trois systèmes nerveux en activité) qui est aussi au milieu de le jardin (corps physique) et toutes les hormones et les énergies des trois forces primaires qui s’expriment à travers l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal (sexe) dans notre corps physique. C’est pourquoi, lorsque nous voyons des jeunes gens, nous réalisons qu’ils sont en effet des arbres agréables à voir, parce qu’ils expriment physiquement cette beauté sexuelle.

Malheureusement, comme nous l’avons dit, il est très rare de trouver des «arbres» qui soient bons pour la nourriture spirituelle, car nous voyons de nos jours beaucoup de jeunes qui sont agréables à la vue, mais qui ont malheureusement appris dès leur plus jeune âge comment expulser une telle beauté de leur corps physique, c’est-à-dire, ils extraient leurs hormones sexuelles à travers la masturbation et à travers d’autres vices sexuels qui sont très populaires de nos jours. De plus, ils entravent leur développement en inhalant des éléments nocifs comme la marijuana, le tabac, l’alcool (qui sont très communs chez les jeunes) qui sont un poison pour leur corps physique, qui gâchent les plantes (sens), les herbes (capacités) de leur Jardin d’Eden. Oui, les jeunes – pour montrer qu’ils ont «le pouvoir» de contrôler les substances chimiques dans leurs corps physiques – se saoulent, s’enivrent; mais, à travers les drogues qu’ils prennent de plusieurs façons, ils ne font que montrer leur idiotie. Ainsi, la plupart d’entre nous interrompt le développement normal de ce paradis terrestre ou Jardin d’Eden dont nous pouvons profiter.

Dans notre enfance, l’ego que nous apportons de nos vies passées n’est pas encore dans le corps; pour que l’ego pénètre dans le corps, nous devons développer la personnalité. Dans notre enfance, seule l’âme est dans le corps, donc seulement le petit pourcentage d’âme que nous avons est à l’intérieur du jardin en appréciant les fruits de l’Arbre de Vie. En d’autres termes, le Christ – les trois forces primaires, l’énergie Akashique qui descend d’en haut et pénètre dans le corps physique – reçoit beaucoup de fruits, de sens (les cinq sens plus les sept chakras sont les douze fruits de l’Arbre de Vie) que l’essence mange et jouit comme des énergies, des forces qui non seulement descendent dans ce monde physique mais aussi dans les mondes internes. C’est ainsi que l’âme jouit des fruits de l’Arbre de Vie.

Malheureusement, petit à petit – comme il est écrit – le diable pénètre dans le Jardin d’Eden; et c’est précisément le point principal de cette conférence que nous devons comprendre.

Les fondamentalistes placent toujours le Jardin d’Eden dans le passé. Ils ne réalisent pas qu’ils portent eux-mêmes le Jardin d’Eden, puisqu’ils ignorent que c’est leur corps physique même; ils accusent aussi Satan et Lucifer et beaucoup d’autres Êtres comme malfaisants qui sont en dehors d’eux-mêmes, sans comprendre que ce Satan, ce Diable est aussi en eux; nous portons tous Satan, le Diable, à l’intérieur. Oui, le Diable qui est appelé le Serpent tentateur d’Eden est la représentation de l’ego qui entre peu à peu au fur et à mesure que la personnalité se développe en nous, grâce aux mauvais enseignements de nos parents, connaissances, enseignants, etc..

Ainsi, nous devons comprendre comment l’ego agit à travers le Jardin d’Eden (notre physicalité). Nous avons expliqué dans de nombreuses conférences que l’ego agit à travers les trois cerveaux – qui sont liés aux trois systèmes nerveux. Satan (l’ego) tire parti des trois forces primaires pour satisfaire les désirs. L’ego gaspille l’énergie Christique. L’ego le fait à travers l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal. L’ego est créé par la mauvaise utilisation de l’énergie de l’arbre du bien et du mal. L’Arbre de la Connaissance du bien et du mal est le sexe.

Le bien et le mal, cette dualité, s’appelle Adam et Eve dans la Bible. Ce sont Ying et Yang, Pingala et Ida, Od et Ob, les deux polarités de l’énergie sexuelle enracinées dans les testicules de l’homme et dans les ovaires de la femme.

Donc, l’arbre du bien et du mal, les deux polarités créatrices, les deux forces qui traitent du bien et du mal, sont enracinées exactement dans nos organes sexuels, parce que l’Arbre de Vie nourrit aussi l’énergie sexuelle. C’est pourquoi il est dit que l’Arbre de Vie et l’arbre du bien et du mal sont aussi au milieu du jardin, parce qu’ils partagent leurs racines. Ceux-ci sont enracinés dans les testicules ou dans les ovaires, qui sont liés aux trois systèmes nerveux. Quand l’arbre du bien et du mal, les organes sexuels qui sont aussi au milieu du jardin, agissent indépendamment, ils extraient l’eau créatrice qui nourrit aussi la racine de l’Arbre de Vie. Donc, comme vous le voyez, les deux arbres (la moelle et les organes sexuels) sont au milieu du corps.

Lorsque vous observez les organes sexuels – les deux testicules ou les deux ovaires – comprenez que dans le Corps Vital ils sont reliés à deux canaux nerveux qui ressemblent à deux serpents entrelacés le long de l’Arbre de Vie (la moelle). Nous avons déclaré dans d’autres conférences qu’au milieu de la moelle épinière il y a un autre serpent qui se rapporte à l’Arbre de Vie, et que les deux serpents qui entourent la moelle épinière sont précisément Pingala et Ida, Adam et Eve, Ying et Yang, Od et Ob, qui dans tout enfant de Dieu sont debout, nourrissant correctement l’Arbre de Vie et l’arbre du bien et du mal. Dans une telle personne, les deux arbres agissent en harmonie ensemble, à moins qu’un tel enfant commence à abuser de l’énergie du sexe – comme c’est si commun aujourd’hui, où beaucoup de jeunes, même très jeunes forniquent déjà, c’est-à-dire, éjaculant la matière sexuelle (leur semen) hors de leurs corps.

Dans la Gnose, la matière sexuelle est appelée semen que ce soit chez l’homme ou chez la femme, il y a donc du semen masculin et du semen féminin, qui est l’eau, l’essence qui nourrit les deux arbres. Comme vous le savez quand vous avez des arbres, quand vous avez des plantes, vous devez prendre soin de ces plantes tous les jours en les arrosant, ce n’est pas le cas. Bien sûr, les plantes poussent et sont en bonne santé lorsque vous les arrosez soigneusement car elles absorbent non seulement l’eau, l’humidité de la terre, mais aussi les éléments minéraux nécessaires qui sont dans la terre, ou en d’autres termes, les éléments qui sont dans le jardin. Comme nous l’avons dit, cette terre, ce sol, ce jardin, est notre corps physique, notre matière physique qui est chargée de la force solaire. L’eau de ce corps physique est le semen, la matière sexuelle, qui nourrit l’Arbre de Vie ainsi que l’arbre du bien et du mal. C’est pourquoi il est écrit:

«Mais de l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal, tu n’en mangeras pas (comme une bête): car le jour où tu en mangeras (comme une bête) tu mourras sûrement (en d’autres termes, l’Arbre de Vie mourra sûrement en toi).» – Genèse 2: 16, 17

Ainsi, il est évident que si nous retirons la force sexuelle de notre corps, notre corps se décompose, ce qui arrive normalement à tout le monde; quand ils sont jeunes (un arbre qui est agréable à la vue) quand ils sont sexuellement puissants, immédiatement ils commencent à gaspiller l’énergie sexuelle, ainsi l’Arbre de Vie (la moelle et d’autres systèmes nerveux) ne reçoivent plus la force sexuelle, la vieillesse apparaît, la physicalité se décompose, et nous ne sommes plus des arbres agréables à voir, puisque nous nous délabrons; nous nous dégradons parce que nous abusons de l’arbre du bien et du mal, notre sexualité. Ainsi, comment nous permettons à notre ego d’extraire l’énergie Christique que nous avons dans nos trois cerveaux ; l’ego qui dans ce cas est le diable, le Satan que nous portons tous en nous.

Or, cette fornication, ce spasme ou orgasme bestial, qui est précisément le péché originel de l’être humain, est une activité d’animaux irrationnels; si vous observez des chiens, des cochons, des chevaux, etc., vous observez que lorsqu’ils accomplissent l’acte sexuel, ils atteignent l’orgasme, le spasme, puisque, la fornication est normale chez les animaux. La fornication est commune même parmi les animaux intellectuels, puisque comme vous le savez, nous avons évolué du règne minéral dans le règne végétal, et du règne végétal dans le règne animal, pour finalement atteindre le règne animal intellectuel, dans lequel nous apprenons que nous ne devrions pas forniquer; en d’autres termes, dans le règne animal intellectuel, nous apprenons que nous ne devrions pas manger de l’arbre du bien et du mal comme des animaux. En d’autres termes, nous devons apprendre à apprécier le fruit de l’arbre du bien et du mal sans atteindre le spasme ou l’orgasme des bêtes; c’est la clé.

Malheureusement, puisque nous sommes toujours des animaux, nous apportons l’héritage de notre passé animal à travers notre sang. Le sang est le véhicule du feu créateur, que ce soit le feu d’en haut (Daath) ou d’en bas (Yesod). Nous avons enseigné à ce sujet dans différentes conférences, expliquant que dans l’organisme physique, le sang est élaboré grâce à l’activité du foie, de la rate et d’autres organes du système digestif. Le sang est élaboré de manière instinctive évolutive.

Ainsi, la circulation sanguine – ce fleuve qui englobe le corps physique – transporte dans son flot ardent notre héritage du passé, l’ADN du règne animal, lorsque nous étions des animaux irrationnels. Un tel héritage coule dans le corps physique parce que dans la nature tout récapitule. Donc, même si nous avons des corps physiques humains, le sang qui est élaboré à travers le foie, la rate et tous les organes dans la région de l’abdomen, le sang venin qui coule dans nos veines, porte notre héritage animal, ce que nous appelons l’infraconscience de la nature.

L’infraconscience de la nature est liée à tous les aspects animaux des règnes inférieurs de la nature que tout le monde porte à l’intérieur. C’est à travers cet ADN, à travers cet héritage, que le serpent tentateur d’Eden pénètre dans le corps afin de tenter Chavah (Eve).

Maintenant écoutez attentivement: selon le Livre de la Genèse, Adam et Eve ont été créés et placés dans le Jardin d’Eden. Ainsi, individuellement parlant en relation avec notre physicalité, nous découvrons que l’Arbre de Vie est la moelle épinière et l’Arbre de la Connaissance est les organes génitaux avec ses deux polarités – Bien et Mal, Adam et Eve, Yang et Ying, Od et Ob, Pingala et Ida. Ainsi, Adam et Eve sont ce que la Bible appelle «Tob Meod» (Très Bien), «Meod» est cette partie de notre physicalité qui se rapporte au cerveau et qui est connectée au testicule gauche à travers Pingala. Ainsi «Tob Meod» est Adam-Chavah (très bien).

adam-and-eve

«Od» se rapporte à Pingala, qui est la partie de notre physicalité qui se rapporte au développement du cerveau, au développement de la compréhension dans toutes ces parties de la tête. C’est le serpent qui est lié aux forces solaires. Lorsque nous nous référons aux forces solaires, nous nous référons aux forces solaires du Christ. De même, les forces lunaires sont actives dans notre corps physique; les forces lunaires sont «Ob» qui est «Tob» (Bien) lié à la procréation, à la création spirituelle – aux côtés des forces solaires.

La création se rapporte à «Od et Ob» les deux polarités, Soleil et Lune. La polarité lunaire est Ida, dont la Bible dans Genèse 3: 20 appelle Chavah (Eve). «Et Adam «Od» a appelé «Ob» le nom de son épouse Eve (Chavah); parce qu’elle était la mère de tous les vivants» ; la mère des vivants, parce que Chavah dérive de Chaiah, qui en Hébreu signifie la vie. Chavah (Eve) est une allusion à l’organe sexuel, qui est l’organe lié à l’élevage, avec «Soyez féconds, et multipliez.» Ainsi le serpent Chavah, Ida, Eve, Yin ou Ob (Kabbalistiquement parlant) est à la narine gauche et enracinée dans le testicule droit; ce serpent ou polarité se rapporte au développement des organes génitaux dans n’importe quel genre, masculin ou féminin.

Ainsi, vous trouvez que Chavah (Eve) se rapporte à Ida, le serpent lunaire «Ob» du Caducée de Mercure, et est liée au développement des organes génitaux, alors qu’Adam se rapporte à Pingala, le serpent solaire «Od» du Caducée de Mercure et est lié au développement du cerveau. C’est ainsi que l’Arbre de Vie et l’arbre du bien et du mal sont liés. Par conséquent, quand nous parlons d’Eve à l’intérieur d’un individu, vous devez immédiatement savoir que nous parlons du serpent lunaire, Ida, les forces lunaires de «Ob» et les organes génitaux, l’énergie sexuelle, que ce soit dans les organes génitaux masculins ou féminins.

Nous pouvons également parler de la division des sexes dans laquelle l’homme est devenu Adam et la femme est devenue Eve, mais, ce n’est pas le sujet de cette conférence. De même, nous devons comprendre que ces deux polarités symboliques «Adam et Eve» peuvent être abordées de différentes manières.

Ici, nous nous nous référons à Adam et Eve seulement en relation avec notre physicalité individuelle. Par conséquent, lorsque vous lisez la Bible et lisez au sujet de Eve, vous devez immédiatement concentrer votre mental, votre imagination, sur votre organe sexuel: c’est Eve; mais, si vous lisez au sujet d’Adam, alors vous devez mettre votre imagination dans le cerveau. Ce sont Adam et Eve dans notre corps, qui sont également liés aux deux serpents «Od et Ob» du Caducée de Mercure: le serpent solaire Pingala avec Adam, et le serpent lunaire Ida avec Eve; c’est la façon de comprendre comment l’Arbre de Vie se rapporte aux deux polarités de l’Arbre de la Connaissance et au cerveau et à la moelle et à tous les organes. De ce point de vue, nous comprenons que le corps physique a deux utérus.

Comme nous l’avons enseigné dans la leçon précédente, il y a deux types de lettres Mem dans l’alphabet Hébreu : le Mem fermé et le Mem ouvert. Ce sont les symboles des deux utérus qui se rapportent aux eaux créatrices, puisque Mem symbolise l’eau dans la Kabbale, que ce soit les eaux (Schamayim) d’en haut (Daath) ou les eaux (Mayim) d’en bas (Yesod). Les eaux d’en haut s’appellent Schamayim, qui dans la Bible est traduit comme ciel, qui sont liés à Daath ; alors que les eaux d’en bas s’appellent Mayim, qui sont les eaux de Malkuth-Yesod, dont nous parlons dans cette conférence, parce que nous parlons des eaux créatrices de Yesod, sexe, dans notre Malkuth, corps physique.

Dans notre corps physique nous avons la réplication, le double de ce qui est en-haut, par conséquent, ce qui est en-haut est ici en-bas; c’est ce que nous devons comprendre. C’est pourquoi lorsque nous voyons le graphique symbolique de l’Arbre de Vie, vous voyez comment le corps physique est représenté dans tous les Sephiroth. Ainsi vous voyez que Daath est à l’intérieur de lui, parce que ces deux arbres sont ensemble.

Comme je l’ai dit, nous avons deux utérus; cependant, il vaut mieux dire: il y a deux utérus, parce que le seul qui a deux utérus est la femme et non l’homme. Ainsi, la femme a un second utérus et nous, en tant qu’hommes, avons aussi ce deuxième utérus, qui est la moelle épinière. Oui, la moelle épinière est un second utérus; nous devons comprendre que c’est dans ce deuxième utérus ou moelle épinière que Dieu crée ou élabore l’homme à son image; tandis que c’est dans l’autre utérus qui est dans le corps féminin que notre physicalité est créée, où notre Jardin d’Eden est développé pendant neuf mois, comme nous l’avons expliqué précédemment.

Adam et Eve peuvent créer dans le monde physique en agissant à travers l’arbre du bien et du mal, qui est la sexualité. Il n’est pas nécessaire d’expliquer en détail comment créer dans ce monde physique, puisque tout le monde – même les animaux irrationnels – savent comment, et ils n’ont pas d’intellect. Comme vous le savez, l’animal féminin irrationnel ou rationnel avec un utérus est sexuellement possédé par un mâle et elle devient enceinte, et dans son utérus (qui se rapporte bien sûr à l’Arbre de la Connaissance) elle développe un corps physique lié à sa propre espèce. C’est ainsi qu’Adam et Eve nous ont créé dans ce règne animal intellectuel.

Néanmoins, seul l’animal intellectuel qui a trois cerveaux peut utiliser le second utérus; une vache, un taureau, un cheval, un cochon, un chat, un chien ne peuvent pas utiliser le second utérus; ils ne peuvent rien y créer, parce que l’âme, l’anima, a besoin de savoir comment, et pour savoir comment, l’anima a besoin de développer l’intelligence, le raisonnement et la volonté; il a besoin d’apprendre à féconder le second utérus, qui est la moelle épinière, qui se rapporte bien sûr à l’Arbre de Vie.

Ainsi, pour que nous puissions féconder le deuxième utérus, la moelle épinière, nous devons savoir comment utiliser les deux polarités, notre propre Adam et Eve. Rappelez-vous que, physiquement, nous, hommes et femmes, avons ces deux polarités. Mais, si un homme veut créer un corps physique, cet homme doit posséder sexuellement une femme, ainsi, la femme doit recevoir la matière sexuelle de l’homme afin d’être enceinte. Cependant, comment pouvons-nous féconder le second utérus? Ceci est symboliquement expliqué dans la Bible, la Genèse l’énonce comme suit:

«Et Elohim a dit: Que la terre (le principe féminin, les organes génitaux) produise de l’herbe (la force vitale), l’herbe (la Lumière Astrale Liquéfiée du Christ Cosmique) produisant la graine (astrale ou puissance créatrice solaire), et l’arbre fruitier (le pouvoir créateur féminin «Ob») donnant (le pouvoir créateur masculin «Od») selon son espèce (selon leur Aima Elohim de Daath), dont la graine est en lui-même (dans Ida ou «Ob» leur Eve et non hors d’Ida ou «Ob» leur Eve), sur la terre (leur moelle épinière): et c’était ainsi. Et la terre (leur moelle épinière) a produit l’herbe (la force vitale de leur Chavah, ou leur Eve ou «Ob»), et l’herbe donnant la graine (la force vitale de leur Adam ou «Od») selon son espèce (selon leur Aima Elohim), et l’arbre fruitier donnant (la force créatrice active masculine de «Jah»), dont la graine était en lui-même (dans Pingala ou leur Adam, et non hors de Pingala ou leur Adam), selon son espèce (selon leur Abba Elohim): et Elohim a vu que cela (la création de l’Homme à son image) était (le résultat de la transmutation des eaux de) bien («Tob» ou «Ob», Chavah, l’organe sexuel).» – Genèse 1:11, 12

Donc la femme est un arbre fruitier et l’homme est un arbre fruitier qui cède; Comprenez ici la différence, quand vous lisez «arbre fruitier» il se réfère à l’homme, alors que quand vous lisez seulement «arbre fruitier» il se rapporte à la femme. Seul le principe masculin a la capacité de céder, c’est-à-dire de donner la graine. Ainsi, quand un homme donne ou cède la graine, c’est-à-dire les fruits de son propre Arbre de Connaissance (dans son corps physique), alors cette graine, qui est le spermatozoïde, pénètre dans cet autre Arbre de la Connaissance (sexe) de ce corps physique de la femme, alors la femme fleurit et devient un arbre fruitier, ainsi, seule une femelle est un arbre fruitier, car quand elle fleurit, elle donne naissance aux fruits de son utérus. Mais, pour cela, comme vous le savez, il faut l’activité des deux arbres.

brassstaffserpentAinsi, si dans votre utérus spirituel (votre moelle épinière) vous voulez développer «chaque plante du champ avant qu’elle soit dans la terre, et chaque herbe du champ avant qu’elle ne croisse» (ce qui signifie qu’ils ne sont pas encore développés parce qu’ils sont à l’intérieur de nous en potentialité), si vous voulez développer dans votre moelle épinière ces archétypes spirituels, alors indiscutablement vous avez besoin de l’activité de votre Adam et de votre Eve, parce que les deux eaux créatrices doivent être en activité pour créer à l’intérieur de la moelle épinière l’homme à l’image de Dieu, mentionné dans Genèse 2: 5: «et il n’y avait pas d’homme pour cultiver le sol.» Ainsi l’homme qui laboure le sol d’Eden doit Être créé.

Le fait que nous ayons un corps physique avec une forme humaine ne nous donne pas le droit d’être appelé êtres humains ou Homme (Adam). L’âme que nous avons à l’intérieur a le devoir de développer tous ces archétypes, tous ces éléments, dans le corps physique, afin de créer à l’intérieur cet Adam dont parle la Bible, cet homme qui doit être créé, qui doit cultiver le sol, l’homme qui doit nommer les animaux et qui est le roi de la nature.

Comme vous le voyez, le corps physique est une réplique de tout le cosmos, de toute la nature. Si nous ne sommes pas un roi ou une reine de notre propre nature, ou notre propre terre particulière, notre propre jardin particulier, comment allons-nous être des rois et des reines de l’univers? Nous devons effectuer ce travail sexuel alchimique à l’intérieur, parce que ce qui est à l’intérieur se reflète à l’extérieur; l’intérieur est le reflet de l’extérieur et l’extérieur est le reflet de l’intérieur. Par conséquent, appeler les gens de cette époque «êtres humains» est une blague de très mauvais goût, puisqu’ils ne contrôlent pas leur propre Jardin d’Eden. Pour contrôler le Jardin d’Eden, nous devons développer ces éléments, ces archétypes à l’intérieur de nous-mêmes pour que l’homme puisse exister, pour que l’homme laboure le sol.

«Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé.» – Jean 3: 14

Néanmoins, pour accomplir ce travail sexuel alchimique, nous devons vaincre le serpent tentateur d’Eden, qui entre dans le corps physique à travers le sang. Le serpent tentateur nous vient du passé, de l’infraconscience de la nature à notre physicalité et nous tente d’accomplir l’acte sexuel en tant qu’animaux, parce que nous sommes encore des animaux. Pour cette bataille, nous recevons le commandement que nous lisons avec notre intellect. Un cheval ou un chat ne peut pas lire la Bible ou tout autre livre sacré, mais nous, les animaux intellectuels peuvons. C’est pourquoi nous recevons les commandements, les règles, afin de devenir des êtres humains. C’est pourquoi il est dit là dans la Genèse, au commencement:

«Et Jah-Chavah Elohim commanda à l’homme, disant: Tu mangeras librement de tous les arbres du jardin; tu ne mangeras pas de l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal; car le jour où tu en mangeras, tu mourras sûrement.» – Genèse 2: 16, 17

Ceci est écrit en code, de sorte que seuls ceux qui développent la compréhension peuvent comprendre le travail sexuel alchimique qu’ils doivent faire, parce que nous devons développer un certain niveau dans notre compréhension du bien et du mal afin de développer cet homme intérieur. Voici comment vous comprenez ce qui est écrit dans la Bible:

«Or, le serpent était plus subtil que n’importe quelle bête du champ que Jah-Chavah Elohim avait fait.» – Genèse 3: 1

Comment Jah-Chavah Elohim a-t-il fait ce serpent? Dans le règne animal, ce serpent est actif; il travaille à travers la génération animale instinctive. C’est l’instinct sexuel animal qui agit dans n’importe quel animal. Bien sûr, l’animal brut n’a pas de raisonnement et fornique, il atteint l’orgasme, le spasme; mais, quand nous recevons cette physicalité humaine, ce serpent entre encore profondément dans le sang. C’est pourquoi il est dit que le serpent était plus subtil que n’importe quelle bête du champ (ce champ se réfère évidemment au corps physique).

«Et il a dit à la femme…» – Genèse 3: 1

Comme vous le voyez, il ne dit pas, «et il dit à l’homme» (le cerveau). Rappelez-vous que nous avons déclaré que la femme (Eve, les organes génitaux) est en bas et l’homme (Adam, le cerveau) est en-haut, dans les deux sexes. Ainsi, la femme, même si vous la voyez dans son genre, physiquement parlant, la femme est celle qui crée le corps physique; oui, après que la femme ait reçu la graine de l’homme, elle crée un corps physique pendant neuf mois, donc en matière de création, la femme a plus de responsabilités que l’homme. La preuve en est neuf mois. C’est pourquoi le serpent tente «la femme» et non «l’homme». Néanmoins, dans ce cas, ce n’est pas le corps physique d’une femme que le serpent tente, mais les organes sexuels de l’homme et de la femme. Ceci est précisément «Chavah» Eve; l’organe sexuel est le donneur de vie (Chavah,la mère des vivants) que ce soit chez l’homme ou chez la femme, c’est ce que nous devons comprendre.

Par conséquent, le serpent tente les organes sexuels, car c’est là que vous trouvez les hormones sexuelles qui portent votre ADN ou votre héritage animal. Lorsque vous vous développez physiquement (à la puberté), vous commencez à sentir vos hormones sexuelles dans vos organes sexuels et votre sang, puis vous demandez des réponses; un jeune homme va à ses parents, frères, sœurs, amis, enseignants, demander des réponses, il veut savoir ce qui se passe avec son corps, il pourrait penser: «J’étais un garçon, maintenant, tout d’un coup j’ai une voix basse, ma gorge change, et, comme j’ai appris dans la Kabbale, ma gorge est liée à Daath.»

Comme nous le voyons dans l’Arbre de Vie, les trois forces primaires du premier triangle de l’Arbre de Vie sont liées à la tête, et Daath qui est la Sephirah en-dessous, se rapporte à la gorge, au Logos, au Verbe:

«Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.» – Jean 1: 1

La parole est le pouvoir de l’énergie sexuelle prononcé par la gorge; c’est pourquoi quand l’homme atteint la maturité, sa voix change parce qu’il manifeste l’activité des glandes sexuelles en relation avec sa gorge. Bien sûr, il ressent non seulement l’activité de ses hormones sexuelles dans la gorge, mais aussi dans tout son organisme; il veut donc des réponses: que doit-il faire de sa force sexuelle? Malheureusement, il trouve toujours de mauvaises réponses, puisque le serpent tentateur d’Eden qui le tente à travers ses organes sexuels trouve aussi les réponses d’autres hommes et femmes déjà tentés et vaincus par leur serpent d’Eden particulier, puisqu’ils sont des fornicateurs. Il pourrait aller chez le médecin – un «médecin fornicateur» – et demander: «Docteur, que dois-je faire de mon énergie sexuelle? Le docteur fornicateur (avec un grand titre accroché là sur le mur de sa clinique et un professeur dans n’importe quelle université) lui répondra: «Eh bien, masturbe-toi», puisque un tel docteur est déjà un esclave, victime de son propre serpent tentateur d’Eden depuis son jeune âge.

Un adolescent peut aller voir un prêtre, qui connaît la Bible, mais le prêtre ignore les clés que nous enseignons ici. Ainsi, le prêtre peut ne pas conseiller la masturbation, mais peut commencer à faire quelque chose de bizarre avec le garçon ou la fille. C’est parce que l’ego, le diable, Satan est en chacun de nous.

L’ego que nous avons à l’intérieur travaille dans notre sexe à travers la circulation sanguine; il vient du passé dans notre organisme. Ainsi, si nous voulons vaincre le diable, Satan, alors nous devons commencer par ne pas le nourrir à travers les activités de notre corps physique, qui sont animaux, les activités bestiales de nos organes sexuels. C’est le commencement, puisque dans les organes sexuels se trouvent le commencement de notre force animale; les organes sexuels sont la source de la force de notre bête, que le Livre de l’Apocalypse appelle la Bête 666. Tout dans la bête est un mystère.

Séquentiellement:

«Et (à travers le sang) il (le serpent) a dit à la femme (les organes sexuels). Oui, Dieu a-t-il dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin?» – Genèse 3: 1

Nous pouvons profiter de l’Arbre de Vie, l’un des arbres du jardin, parce que nous pouvons apprécier ou partager les fruits, qui sont les sens, mais pas de l’arbre qui est lié au sexe.

«Et la femme (organe sexuel) a dit au serpent (l’instinct du sang qui coule dans le sexe du règne animal), Nous pouvons manger du fruit des arbres du jardin (corps physique): Mais du fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin (organes sexuels), Dieu a dit: Vous n’en mangerez pas, et vous ne le toucherez pas, de peur que vous ne mouriez.» – Genèse 3: 1-3

«Vous ne le toucherez pas non plus.» Malheureusement, cet arbre qui est l’organe sexuel est touché par tout jeune à travers la masturbation; ainsi les jeunes sont déjà vaincus par le serpent, parce que malheureusement, de nos jours, dans ce Kali Yuga, ils trouvent de nombreuses informations sur le vice de la masturbation.

«Et le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point, car Dieu sait que le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et vous serez comme des Dieux, connaissant le bien et le mal.» – Genèse 3: 4, 5

Ainsi, à travers le mauvais usage de l’énergie sexuelle, à travers Ida, qui se rapporte à la procréation – puisque Eve, Chavah, la mère des vivants, les organes sexuels sont liés à la procréation – nous apprenons à procréer comme des animaux à travers l’orgasme, et avec le temps, nous apprenons à gérer le corps physique. Mais, maintenant nous atteignons l’orgasme, le spasme sexuel pas même pour la procréation, mais juste pour le plaisir ou la gratification sexuelle. Ainsi, en conséquence, nous avons perdu le contact avec les fruits ou les sens psychiques de l’Arbre de Vie, puisque nos sens physiques sont ouverts. C’est ce qui est arrivé dans le passé. Les yeux les sens qui perçoivent ce plan physique sont ouverts, ainsi nous nous identifions à ce monde physique au point que nous oublions notre Soi intérieur.

Donc, cette société, plus ils forniquent, plus ils s’attachent à ce monde physique. C’est ce que nous appelons les conséquences néfastes de l’organe Kundabuffer (la queue de Satan) qui se développe à travers la fornication. C’est pourquoi Chavah, l’organe sexuel, est appelé mal, comme dans l’arbre de Tob-bien et Eve-mal; il a la dualité, parce que c’est à travers Chavah, l’organe sexuel, que nous descendons ou tombons dans Klipoth.

Dans l’Alchimie, nous savons que Chavah, la femme, l’organe sexuel, peut agir de différentes manières, mais quand Eve est tentée par le serpent, c’est-à-dire par la force animale sexuelle, Eve fornique, c’est-à-dire Eve éjacule l’eau à l’intérieur de laquelle se trouve la force sexuelle, ainsi immédiatement la psyché ne relie plus le corps physique aux eaux supérieures venant de l’Eden Supérieur, de «Délice», de Jah-Chavah, parce que Jah-Chavah est Délice dans Daath. Jah-Chavah Elohim, le Saint-Esprit, travaille à partir de Daath à travers Ida, qui est le serpent lunaire qui dans le Livre de la Genèse s’appelle Eve.

Donc, quand cette Eve ou cet organe sexuel fornique, alors le serpent lunaire (qui est aussi appelé Eve, qui relie Yesod ou l’Eden Inférieur à Jah-Chavah Elohim dans Daath, l’Eden Supérieur, en d’autres termes, le canal nerveux d’Ida qui reçoit un tel Délice d’en haut) ne reçoit plus un tel plaisir céleste, parce qu’à travers l’orgasme il tombe dans Klipoth et absorbe ainsi les éléments involutifs de Klipoth, de l’enfer, des enfers ou des dimensions inférieures dans le corps physique. C’est ainsi qu’à travers l’orgasme nous détruisons, nous empoisonnons la Conscience, l’âme intérieure; c’est ainsi que nous créons une deuxième psychologie, l’ego. Les forces Klipothiques sont appelées forces du mal, de la mort ou d’involution. Par conséquent, les forces involutives de Klipoth, la mort, sont connectées à nous à travers Ida, à travers les organes sexuels.

C’est pourquoi Samaël Aun Weor a enseigné la Magie Sexuelle blanche afin de couper une telle connexion avec Klipoth, puisque tant que nous forniquons, tant que nous atteignons l’orgasme ou le spasme sexuel des bêtes, nous sommes connectés par les organes sexuels à travers Ida, à travers Chavah, Ob, jusqu’à Klipoth et recevoons toutes les forces involutives négatives, que nous recevons depuis de nombreux siècles et connaissons ainsi le bien et le mal. Le mal se rapporte à Klipoth, mais le bien «Tob» (écrit avec les trois lettres Hébraïques : Teth, Vav, Beth) se rapporte à l’Arbre de Vie.

tob

Comme il est dit dans la Bible, dans le Livre de la Genèse, qu’au commencement, lorsque l’Esprit de Dieu se déplaça sur la surface des eaux de Yesod, il dit:

«Que la lumière (de la splendeur de la Shechinah) soit et la lumière (de la splendeur de la Shechinah) fut. Et Dieu a vu la lumière (de la Shechinah), que c’était bien (Tob): et Dieu a séparé la lumière (de la Shechinah) des ténèbres (de Klipoth). Et Dieu appela la lumière Jour (Iom ou Eon), et les ténèbres il les appela Nuit (Lilith). Et le soir et le matin étaient le premier jour (Aeon).» – Genèse 1: 3-5

La Genèse continue, narrant les sept jours de la création: le premier était bien, tous les jours étaient biens à l’exception du deuxième jour, étant donné que cela est lié aux eaux de Yesod, le Corps Vital, ainsi, dans le deuxième jour Dieu ne dis pas que c’était bien; le bien a été omis le deuxième jour, parce qu’à travers l’orgasme des bêtes dans Yesod-Sexe – les racines de l’arbre du bien et du mal – la mort a été créée.

«Et tu diras à ce peuple: Ainsi parle Jah-Chavah; Voici, j’ai placé (dans Yesod-Sexe) devant vous le chemin de (l’arbre de) la vie (Otz Chaim), et le chemin de la mort (Klipoth).» – Jérémie 21: 8

OB & ODLe sixième jour de la Genèse était très bien (en Hébreu «Tob Me’od»). C’était «très bien» parce que «Tob» ou «Ob» les eaux créatrices lunaires de Yesod étaient purifiées par «Meod» ou les forces solaires de «Od», autrement dit, la mort était vaincue par les eaux solaires de «Od».

«Car ce corruptible doit revêtir l’incorruptibilité, et ce mortel doit revêtir l’immortalité. Alors, quand ce corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite, La (seconde) mort (dans Klipoth) est engloutie dans la victoire. O mort, où est ton aiguillon? O tombe, où est ta victoire? L’aiguillon de la mort est péché; et la force du péché est la loi (du karma).» – 1 Corinthiens 15: 53-56

«Tob Me’Od» est le sixième jour de la Genèse, parce que Dieu a créé Adam à sa propre image, «à l’image de Dieu il créa Adam; homme «Od», Pingala, la force solaire, et femme «Ob», Ida, la force lunaire Il les créa», en d’autres termes, «Tob Me’Od», très bien Il les créa. C’est une création solaire; c’est pourquoi nous affirmons toujours que nous devons créer les corps solaires, qui sont liés aux forces solaires de «Od» ou Pingala à travers lesquelles les trois forces primaires d’Adam (le cerveau) agissent en nous dans le second utérus, qui est la moelle épinière.

«Et Dieu a vu tout ce qu’il avait fait, et, voici, c’était (Tob Me’od) très bien (Me’od est écrit avec les trois lettres Hébraïques : Mem, Aleph, Daleth, qui sont les mêmes trois lettres d’Adam : Aleph, Daleth, Mem. Ainsi, Me’od est Adam). Et le soir et le matin étaient le sixième jour.» – Genèse 1: 31

Néanmoins, Eve, Ida aime créer dans le premier utérus (l’utérus féminin), puisque tout le monde dans ce monde aime avoir des enfants. Quand vous vous renseignez sur l’instinct maternel de la procréation dans ce monde physique, vous découvrez qu’il est naturellement féminin: une chatte aime avoir des chatons; une chienne adore avoir des chiots, toutes espèces confondues, puisque cet instinct maternel est naturel chez l’animal, mais si nous voulons avoir des enfants non comme animaux mais comme êtres humains, alors nous devons apprendre à procréer à la manière humaine, qui est aussi agréable, mais pas animal. Malheureusement, les animaux intellectuels ne veulent pas apprendre le pouvoir du Kriya-Shakti, puisque nous savons déjà comment procréer à travers la manière animale, puisque c’est facile. Les gens pensent, si les chevaux et les chats, etc., se multiplient de cette façon, pourquoi pas nous, nous sommes toujours des animaux, n’est-ce pas? Oui, c’est par la génération animale que cette «humanité» se multiplie, puisque l’instinct maternel chez l’animal intellectuel féminin est très fort. La femme veut avoir un enfant, mais elle ne se soucie pas si c’est par la manière animale ou par la manière humaine, elle aime juste être enceinte, parce que c’est sa nature, nous comprenons cela.

Cependant, si le couple le veut, ils peuvent apprendre à procréer à la manière humaine; et c’est précisément ce que nous les Gnostiques enseignons. Pour cela, nous devons vouloir déconnecter la psyché du niveau animal et de Klipoth, parce que le serpent tentateur qui agit à travers notre sang nous relie – tout le temps – à Klipoth. Ainsi nous sommes toujours tentés pendant l’acte sexuel, puisqu’à travers le courant sanguin le serpent tentateur nous donne ce plaisir (Eden) mais nous devons apprendre à transmuter la matière sexuelle (le semen) en énergie afin de féconder le second utérus, la moelle épinière. moelle.

À travers la circulation sanguine nous sommes tentés dans l’acte sexuel, comme il est écrit:

«Et quand la femme (Ida) a vu (à travers la circulation sanguine dans l’acte sexuel) que l’arbre (de la connaissance) était bon pour la nourriture (spirituelle), et qu’il était agréable (un Eden) aux yeux (spirituels), et un arbre à désirer pour rendre sage, elle (malheureusement, à travers l’orgasme) a pris du fruit de celle-ci (arraché ou éjaculé le semen ou les eaux créatrices de Yesod), et a mangé (comme les bêtes), et a donné aussi (ce plaisir orgasmique) à son mari (le cerveau) avec elle (Fornication); et il a mangé (absorbé les conséquences Klipothiques).» – Genèse 3: 6

Évidemment, quand Eve (l’organe sexuel) fornique, les éléments Klipothiques qui, à travers l’orgasme, sont attirés par «Ida» dans le corps physique remontent dans le cerveau et infectent Adam; c’est-à-dire que la sensation de l’orgasme que nous ressentons en tant qu’animaux dans l’acte sexuel est transmise au cerveau. Quand le cerveau reçoit l’information d’une telle sensation bestiale, telle une agréable sensation édénique, Adam, le cerveau l’aime. Eve est la première à recevoir cette sensation bestiale, donc, d’abord les organes sexuels transmettent une telle sensation orgasmique au cerveau. Là, Adam dit, J’aime ce mal car il est agréable, il vient du sexe, Eden (plaisir), il vient du bien, de «Tob», de «Ob».

C’est ainsi que leurs (Od et Ob, Adam et Eve) yeux (lettre Ayin, perception-sensation) furent tous deux ouverts au (feu ou Kundabuffer) mal (Klipothique). C’est ainsi que le feu positif de «Ra» (la lettre «reish» par elle-même) est transformé en feu négatif de «Ra», l’organe Kundabuffer, puisque les lettres Reish et Ayin forment ensemble le mot Hébreu «Ra», qui signifie mal. Parce que le bon feu de «RA» est déjà déconnecté en eux; ainsi ils commencent à créer à travers le «Ra» négatif, le mal.

La création du feu négatif de Klipoth est appelée «ego». Elle est appelée: luxure, colère, envie, orgueil, avidité, gourmandise, paresse. Ce sont les fruits pourris de Klipoth, à cause de l’orgasme. Dans Yesod, l’animal intellectuel ne peut plus créer l’homme (manas supérieur) pour cultiver le sol du Jardin d’Eden; à la place, l’animal intellectuel crée Caïn à l’intérieur. Caïn laboure aussi le sol (corps physique), mais, il est un fornicateur. Ainsi, les éléments que Caïn (le mental bestial) recueille proviennent de la terre (Klipoth) que Dieu n’aime pas du tout. C’est pourquoi il est écrit à propos de Caïn:

«Et au cours du temps, il arriva que Caïn apporta du fruit de la terre une offrande à Jah-Chavah… Mais à Caïn et à son offrande il n’avait pas de respect. Et Caïn était très en colère, et son visage est tombé (en enfer).» – Genèse 4: 3, 5

Dieu est bonté (Gedulah, le Ruach Elohim) l’Esprit de Dieu qui veut créer l’homme à sa propre image pour cultiver le sol. Mais quand Eve tombe dans la tentation du serpent ou de l’instinct animal, nous développons des egos ou des entités involutives. Ceci est également expliqué dans la mythologie Grecque. Rappelez-vous que lorsque l’homme a été créé par Prométhée, Pandora a été envoyé par les Dieux ou Elohim; cette Pandora des Grecs est la même Eve, le même symbole: les organes sexuels. Ainsi, quand Pandora, Ida, ouvre la boîte sexuelle, tout le mal du monde de Klipoth est libéré dans le monde physique, c’est-à-dire, dans notre propre physicalité et notre propre Psyché. Ainsi à travers l’orgasme des bêtes, le mal entre dans le monde. Pendant ce temps, nous blâmons les gouvernements de la Terre pour les mauvaises choses qui se passent dans cette société; oui, nous blâmons tout le monde. Mais, c’est à travers nos actions bestiales que nous ouvrons toujours les portes pour ces choses mauvaises, l’ego, de venir dans le monde, en particulier à travers nos actions sexuelles.

Les egos, qui sont les éléments animaux que nous portons à l’intérieur, sont créés et renforcés par le spasme sexuel ou l’orgasme. Au niveau évolutif dans lequel nous sommes, nous ne devrions pas forniquer parce qu’à travers l’orgasme nous entrons dans l’involution (la seconde mort); en tant qu’animaux intellectuels, nous sommes au sommet de l’évolution mécanique. Ainsi, quand nous continuons à nous générer comme des animaux, alors nous commençons à nous involuer, nous entrons dans l’involution, nous ne montons plus ou n’évoluons plus, mais nous involuons. C’est ainsi que nous absorbons dans notre physicalité les éléments involutifs qui viennent de Klipoth et que nous faisons une société corrompue, une société involuée et dégénérée comme celle que nous avons en ce moment.

Quand le corps est jeune, tout le monde est tenté par le serpent. Habituellement, nous tombons dans la tentation, même si nous chantons à Jésus. Oui, nous tombons dans la tentation même si nous connaissons par cœur la Prière du Seigneur donnée par Jésus, la prière qui dit:

«Et (dans Yesod) ne nous induis pas en tentation, mais délivre-nous du mal (Klipothique): Car à toi appartient le royaume (Malkuth), et la puissance (sexuelle), et la gloire (de Hod), pour toujours. Amen.» – Matthieu 6: 13

Jésus représente en effet cet atome dans notre cœur qui nous relie au «Délice», à Jah-Chavah dans Daath, le Jardin d’Eden Supérieur. Malheureusement, notre psyché n’est pas connectée à Eden, et même pas aux 48 lois de Malkuth la terre, mais à la place est connectée à Klipoth, les enfers, puisque maintenant nous avons la création de Satan, qui est l’ego, le diable à l’intérieur, qui est très grand et grotesque; c’est notre situation malheureuse.

C’est pourquoi il a écrit:

«Et leurs yeux s’ouvrirent, et ils surent qu’ils étaient nus; Ils cousirent des feuilles de figuier et se firent des tabliers.» – Genèse 3: 7

«Et leurs yeux furent ouverts, et ils surent qu’ils étaient nus», signifie que le bien de Gedulah – Dieu, le vêtement ardent de l’âme – n’était plus en eux. Avant, ils étaient nourris par l’Arbre de Vie, mais quand leurs yeux étaient ouverts pour voir le mal, ils devenaient nus du bien, c’est-à-dire sans la connaissance de leur Soi supérieur. «Et ils cousurent ensemble des feuilles de figuier et firent des tabliers.» Les feuilles de figuier sont liées aux forces sexuelles féminines. C’est pourquoi dans la Bible, dans les Évangiles, vous trouvez que Jésus de Nazareth a condamné ou damné un figuier:

«Et voyant un figuier sur le chemin, il vint vers lui et n’y trouva rien; il partit seulement, et il lui dit: Que jamais fruit ne croisse sur toi pour toujours. Et bientôt le figuier s’est évanoui.» – Matthieu 21: 19

Jésus, l’atome de Noûs, voulait récolter des figues mais l’arbre n’était plus mûr, il n’y avait plus rien, mais seulement des feuilles; comprenez que le figuier symbolise les forces sexuelles féminines, les organes sexuels, les forces créatrices féminines. C’est pourquoi, quand Adam et Eve ont mangé le fruit défendu, ils cousirent ensemble des feuilles de figuier et firent des tabliers pour protéger leur honte.

«Cela signifie qu’ils se sont attachés à l’ombre de l’arbre dont ils ont mangé pour se couvrir, comme les soi-disant «feuilles de l’arbre» donnent de l’ombre à ceux qui sont en dessous d’eux. Le verset continue: «Et ils firent des pagnes». Parce qu’ils ont acquis la connaissance de ce monde et s’y sont attachés, ils ont vu que ce monde était gouverné par ces feuilles de l’arbre, et ils se sont fortifiés pour se fortifier avec ces feuilles dans ce monde (Klipothique). Ils ont fait connaissance avec toutes sortes de sorcellerie et voulaient se protéger avec des armes fabriquées à partir des ombres (Klipothiques) des feuilles de l’arbre.» – Zohar

Ainsi, ils se couvraient des forces Klipothiques de la Fornication, parce que le figuier (force créatrice sexuelle) était utilisé de la mauvaise manière. C’est ainsi que nous couvrons tous notre honte devant Dieu. Dans ce monde physique on cherche seulement des titres, on cherche cette feuille ou cette autre feuille, succès subjectifs dans ce monde physique pour cacher notre honte, notre nudité. Dans le passé, en Lémurie, les organes sexuels agissaient de la bonne manière; les Lémuriens transmutaient leur force sexuelle. Mais maintenant, parce que nous péchons, nous couvrons nos organes sexuels avec des feuilles de figuier, en d’autres termes, nous les couvrons avec les nuances de Klipoth ou les forces immorales de l’enfer ou des enfers.

«Et maintenant aussi la hache (qui dans l’Alchimie représente les forces sexuelles féminines et masculines) est posée à la racine (Yesod) des arbres (de la vie et du bien et du mal): tout arbre (toute personne) donc qui n’apporte pas de bons fruits (venant de «Chavah» (Eve) leurs organes sexuels – symbolisés dans le figuier) est coupé et jeté dans le feu (Klipothique involutif).» – Luc 3: 9

Séquentiellement:

«Et ils ont entendu la voix de Jah-Chavah Elohim marchant dans le jardin dans la fraîcheur du jour.» – Genèse 3: 8

Quoi qu’il en soit, vous sentez que la force solaire de Dieu de votre respiration continue de circuler dans le sang de votre corps physique; en d’autres termes, vous, en tant qu’âme humaine, vous ressentez dans votre corps physique la vie solaire, parce que le corps reçoit toujours la vie solaire, le souffle de Dieu, qui est dans le sang de votre corps physique.

«Et Adam et sa femme se sont cachés de la présence de Jah-Chavah Elohim parmi les arbres du jardin.» – Genèse 3: 8

Les arbres du jardin sont toutes les forces-lumière de Dieu que nous avons dans le corps physique.

«Et Jah-Chavah Elohim appela Adam, et lui dit: Où es-tu? Et il dit: J’ai entendu ta voix dans le jardin, et j’ai eu peur, parce que j’étais nu; et je me suis caché. Et il dit: Qui t’a dit que tu étais nu? As-tu mangé de l’arbre dont je t’avais ordonné de ne pas manger?» – Genèse 3: 9-11

Il est évident que le Dieu intérieur sait que si l’âme a peur, c’est parce que l’énergie sexuelle ne nourrit plus l’âme. L’âme a peur parce que Dieu n’est plus avec elle; ainsi quand Dieu demande: «Qui t’a dit que tu étais nu?»

«Et l’homme (le cerveau) a dit: La femme (hormones sexuelles) que tu as donnée pour être avec moi, elle m’a donné (le plaisir de l’orgasme) de l’arbre, et j’ai mangé.» – Genèse 3:12

En d’autres termes, les organes sexuels que Dieu a séparé en deux corps ont donné au cerveau à travers l’acte sexuel la sensation de l’orgasme et le cerveau a mangé. Comme vous le voyez, le cerveau et les forces sexuelles se nourrissent l’un l’autre, mais parce que les sexes étaient séparés, ils avaient besoin de l’acte sexuel.

«Et Jah-Chavah Elohim a dit à la femme (ou organe sexuel), qu’est-ce que tu as fait? (As-tu forniqué, as-tu éjaculé les eaux créatrices de Yesod). Et la femme a dit, le serpent (qui vient à travers la circulation sanguine du foie) m’a séduit, et j’ai mangé.» – Genèse 3:13

C’est précisément l’excuse que nous avons tous; nous disons: «Eh bien, je sens l’excitation sexuelle à l’intérieur de mon corps et je ne sais pas quoi en faire, alors, je me masturbe, je fornique, je ressens juste l’envie de répandre la force sexuelle.» C’est Adam qui reçoit les conséquences, les effets de l’orgasme. Et puisque les trois atomes de Dieu sont dans le cerveau, à travers eux, Dieu réalise notre erreur: «Où es-tu? Que se passe-t-il dans ce jardin?» Oui, l’atome du Père, l’atome du Fils, et l’atome du Saint-Esprit, qui sont dans la racine magnétique du nez, dans la glande pituitaire, et dans la glande pinéale respectivement, réalisent l’obstacle du cerveau. Ils se demandent pourquoi Adam, le cerveau, n’est plus sage, pourquoi seulement 10% du cerveau est utilisé. Quand les forces Klipothiques d’en bas infectent le cerveau à travers Ida, nous devenons stupides.

«Et Jah-Chavah Elohim dit au serpent: Parce que tu as fait cela, tu es maudit entre tout le bétail et entre tous les animaux des champs; tu marcheras sur ton ventre, et tu mangeras de la poussière tous les jours de ta vie…» – Genèse 3:14

C’est ce que nous faisons, puisque les forces sexuelles agissent dans le mauvais sens, elles descendent dans Klipoth, ainsi, nous sommes juste honteusement en train de nous tordre dans la boue de la terre. Nous recevons à travers notre action sexuelle de fornication toute cette poussière de Klipoth de la terre. Ainsi, le serpent «Ida» est maudit à cause de l’orgasme, en d’autres termes, à travers la fornication nous tombons dans la damnation. Ainsi nous sommes damnés à cause d’une telle transgression sexuelle, jusqu’à ce que nous arrêtions de le faire.

«Et je mettrai l’inimitié entre toi et la femme, et entre ta graine et sa graine; elle te meurtrira la tête, et tu lui briseras le talon.» – Genèse 3:15

Comme vous le voyez, cela ne dit pas inimitié entre Adam (le cerveau) et Eve (les organes génitaux); mais entre toi (l’instinct sexuel animal) et la femme (les organes sexuels); en d’autres termes, et je mettrai l’inimitié entre cette circulation sanguine qui vient du foie, de la rate, etc., et les organes sexuels. Un tel problème existe maintenant parce que nous sommes ouverts à Klipoth; Ainsi, même si nous accomplissons le travail solaire alchimique, il y a ici une inimitié en nous. Écoutez attentivement: cette inimitié est entre la graine du serpent et la graine de la femme. Quelle est la graine du serpent dans ce cas? La graine du serpent est: la luxure, la colère, l’envie, l’orgueil, la cupidité, la gourmandise, la paresse. etc., tout cet égoïsme que nous avons à l’intérieur, qui est la graine du serpent de la fornication; et la graine de la femme, qui est Chavah, est cette graine que nous apprenons à transformer en énergie; il se réfère à l’organe sexuel qui sait transmuter, qui sait être dans la chasteté. Une telle inimitié est en chacun de nous. Quand nous recevons la connaissance du bien et du mal et que nous commençons à transmuter la libido sexuelle, quand nous savons comment être connecté avec «Tob», avec le Bien, malheureusement nous avons créé beaucoup de mal à l’intérieur, alors maintenant nous avons l’inimitié à l’intérieur comme Paul de Tarse a dit dans son épître aux Romains:

«Car je ne sais pas ce que je fais: je ne fais point ce que je veux, et je fais ce que je hais.; Or, si je fais ce que je ne veux pas, je reconnais par là que la loi est bonne. Maintenant, ce n’est plus moi qui le fais, mais le péché qui habite en moi. Car je sais qu’en moi (c’est-à-dire dans ma chair) il n’y a pas de bonne chose, car la volonté est présente en moi; mais non le pouvoir de faire ce qui est bien. Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas..

Or, si je fais cela, ce n’est pas moi qui le ferai, mais le péché (l’ego) qui habite en moi. Je trouve donc une loi, que, quand je veux faire le bien, le mal est présent avec moi. Car je prends plaisir à la loi de Dieu selon l’homme intérieur (de la Genèse): Mais je vois une autre loi dans mes membres, en guerre contre la loi de mon entendement, et m’amenant en captivité à la loi du péché qui est dans mes membres. O misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?» – Romains 7: 15-24

Maintenant, qui est en faute? Sur qui descend la faute? Cela nous tombe, bien sûr. Il y a une inimitié entre ce serpent tentateur d’Eden – qui est l’orgasme, qui est la luxure, cet organe Kundabuffer – et le serpent de bronze, la Kundalini. Maintenant nous devons travailler, nous devons tuer, désintégrer la graine du serpent que nous avons créé non seulement dans cette vie mais aussi dans d’autres vies; puisque nous apportons cette graine, cet ego, de nos vies passées.

La graine de la femme dans ce cas est cette femme, est cette force sexuelle de la Shechinah que nous savons comment transmuter, c’est notre Mère Divine Kundalini. Rappelez-vous que la Mère Divine Kundalini se polarise aussi négativement: en tant que négative, elle est Kali, donc si nous forniquons, cette force descend et crée une inimitié à l’intérieur de nous. Le serpent tentateur d’Eden est la graine du mal, mais le serpent qui a guéri les Israélites dans le désert est cette femme, la Shechinah qui monte et qui crée dans la moelle épinière, qui est le second utérus.

Séquentiellement:

«Il dit à la femme (cette damnation tombe dans le corps physique féminin): Je multiplierai beaucoup ton chagrin et ta conception; dans la tristesse, tu enfanteras des enfants; et ton désir sera pour ton mari, et il dominera sur toi.» – Genèse 3:16

Si vous suivez cette déclaration, vous devez comprendre qu’Adam (le cerveau) devrait régner sur Eve (les organes sexuels). Quand vous recevez la connaissance, alors le cerveau commence à contrôler les organes sexuels, parce que quand le sexe (Eve) contrôle Adam (le cerveau), c’est la luxure.

Quand nous commençons à créer des enfants ou à créer en nous spirituellement, nous créons avec peine, parce qu’il y a beaucoup de luxure, beaucoup de péchés en nous; ainsi, nous devons vaincre ce qui vient de notre propre Chavah, nos propres organes sexuels. Ainsi, Adam (le cerveau) doit contrôler Eve (le sexe), comme il est écrit «ton mari dominera sur toi»; c’est précisément ce que nous voulons, c’est régner sur Chavah, ce qui est possible quand nous comprenons la connaissance, Daath.

Cependant, si vous traduisez cela littéralement, vous pourriez dire «eh bien, l’homme doit diriger la femme à la maison, entre les couples mariés.» Mais, si vous voyez la réalité dans la vie de n’importe quel couple, dans n’importe quelle partie du monde, la vérité est que l’homme ne contrôle pas la femme, au contraire c’est toujours la femme qui contrôle l’homme, c’est toujours comme cela. Si l’homme dit: «Je veux mettre mon pied et contrôler ma femme», soyons francs, l’homme ne peut jamais le faire. Alors contrôlez-vous d’abord, parce que si vous contrôlez votre propre Chavah (organe sexuel), alors peut-être que vous pourriez contrôler votre propre femme. Si vous ne contrôlez pas votre propre Chavah (organe sexuel), comment allez-vous contrôler la force féminine qui a plus de force? Le corps féminin a plus de force parce qu’il attire plus les forces de la nature et du cosmos, de sorte que le corps féminin est plus réceptif, même si les hommes peuvent être plus forts physiquement; mais, en effet, la psyché interne de la femme est plus forte que l’homme.

Maintenant, le commandement ou la déclaration qui dit: «ton désir sera pour ton mari, et il dominera sur toi» signifie que ce que les cerveaux disent est ce que nous devons faire. Lorsque vous ressentez un désir dans vos organes sexuels, cela signifie que la circulation sanguine du foie, du passé, du niveau animal nourrit le sexe et vous tente ainsi à travers vos organes sexuels (Eve). Ainsi, si vous suivez Chavah (Eve) vos organes sexuels, et mangez du fruit, alors quand allez-vous commencer à commander votre propre corps? C’est le cerveau qui doit le faire et non le sexe. Comprenez que c’est à travers le cerveau, à travers la connaissance (Gnose), que nous apprenons à contrôler et à transmuter l’énergie sexuelle.

«Et il dit à Adam (le cerveau): Parce que tu as écouté la voix de ta femme (ton organe sexuel), et que tu as mangé de l’arbre dont je t’avais ordonné, disant: Tu n’en mangeras pas : maudit est le sol (corps physique) à cause de toi; dans la tristesse, tu en mangeras tous les jours de ta vie…» – Genèse 3: 17

Ainsi, après que le cerveau ait suivi le péché de Chavah à la fois dans Adam et Eve, c’est-à-dire quand le cerveau a suivi la voix de sa femme (organes sexuels), ils ont été expulsés du Jardin d’Eden Supérieur. Cela signifie qu’avant, quand nous ne mangions pas de l’arbre du bien et du mal, nous jouissions en recevant les forces de l’Eden Supérieur, dans le Corps Vital, le Corps Éthérique, l’Eden Inférieur; ainsi, les sens de l’Arbre de Vie nous connectaient aux mondes internes. Mais quand nous avons commencé à manger le fruit défendu (l’orgasme) de l’arbre du bien et du mal (les organes sexuels), nous avons été expulsés de l’intérieur des mondes internes. Nous avons toujours le Corps Vital, mais il y a des gens dans ce monde physique qui n’écoutent plus la voix de leur Dieu Intérieur, parce qu’ils ont perdu la connexion avec les mondes internes, avec ce «Délice» ou Daath, l’Eden Supérieur, les mondes supérieurs. Il y a des gens qui ne croient même pas en Dieu, même si, grâce aux trois forces primaires de Dieu, ils sont physiquement vivants; ils ne croient en aucune création ou en Dieu parce qu’ils sont déconnectés. Ils ne sont plus connectés parce que leur Corps Vital (l’Eden Inférieur) est complètement disloqué; ils peuvent à peine sentir le Corps Vital, sans parler de l’Astral, Mental, Causal, et le reste des Sephiroth au-dessus.

Il faut donc que l’humanité s’exprime psychologiquement et physiquement hors du Jardin Inférieur, à partir de Yesod (Plaisir) et des Sephiroth supérieurs, et de l’Eden Supérieur, ou Daath (Délice). Donc, nous sommes hors de ces deux jardins.

Il existe des gens qui pensent que ce monde physique est la seule réalité et que tous ces mondes internes et supérieurs ne sont que des illusions. Donc, évidemment, cette société est expulsée du Jardin d’Eden. Nous sommes identifiés avec ce monde physique qui est complètement connecté à Klipoth, à l’Enfer, à l’Averne ou aux dimensions inférieures.

Dans les temps anciens, quand toute cette humanité était dans le Jardin d’Eden de la Nature qui est situé dans Yesod (la quatrième dimension), Malkuth (le corps physique) était dans Yesod (le Corps Vital); les deux étaient un. Malkuth et Yesod étaient un jardin. Mais, quand cette humanité a forniqué et est tombée dans ce que nous savons déjà, c’est-à-dire, dans la génération animale, alors Malkuth est tombé de Yesod. Maintenant Yesod est là où il devrait être, mais Malkuth n’est plus avec lui, mais en-bas. Malkuth est une Sephirah tombée. La planète entière est tombée. Notre corps physique est tombé. Maintenant, ce que nous devons faire est de connecter notre physicalité à Yesod, le Jardin d’Eden Inférieur (Plaisir) en apprenant à transmuter l’énergie sexuelle; ainsi peu à peu notre corps physique se reconnectera. Mais pour effectuer cette reconnexion, nous devons déconnecter le Chavah, le serpent «Ida» de Klipoth, car à travers l’orgasme, «Ida» entre dans Klipoth.

Quel est le moyen de se déconnecter de Klipoth? Nous nous déconnectons de Klipoth en ne forniquant plus, en arrêtant la fornication, l’orgasme, le spasme sexuel bestial; c’est ainsi que nous coupons la connexion avec Klipoth et commençons à effectuer «Tob» – c’est-à-dire à accomplir ce que dit la Genèse, «et Dieu a vu que c’était bien.»

Nous avons mangé le mal de l’arbre du bien et du mal pendant une longue période de temps, à travers des siècles, à travers les Éons; maintenant nous devons nous arrêter, et oublier la mauvaise manière et apprendre à transmuter la force sexuelle, qui est la bonne manière, ceci, afin de reconnecter notre psyché à «Tob», au Bien, à Gedulah, à la Bonté; c’est ainsi que nous retournerons au Paradis Perdu de Milton, l’Eden Inférieur de Yesod, et de nous reconnecter à Jah-Chavah qui est dans l’Eden Supérieur, dans Daath. C’est un long voyage, nous devons donc apprendre à faire cette reconnexion avec Yesod et Daath. Pour cela, nous avons donné de nombreuses conférences où nous expliquons comment nous reconnecter à nouveau, parce que notre âme vient de Daath, puisque l’âme fait partie de ce Ruach Elohim. Mais, notre âme est, comme le dit la Bible, en exil, en Égypte, qui est Malkuth. Ce n’est pas l’Égypte du Moyen-Orient, mais Mitzraim, notre corps physique, qui est précisément le symbole correct de l’Égypte. Ainsi, nous sommes en exil, et pour retourner nous avons besoin de volonté (Moshe). Oui, Moïse symbolise la volonté. Thelema, la volonté, est la seule qui puisse nous sortir de cette misère dans laquelle nous sommes. Ainsi, nous devons développer notre propre (Moshe) Moïse individuel particulier.

«La sagesse est cachée dans les mots Hébreux… Les enseignements de la Neuvième Sphère doivent être montrés à travers la Kabbale afin que les gens sachent la vérité.» – Tarot et Kabbale

Avez-vous des questions?

Q. Ce «Tob» dont vous parlez est le même mot T-O-B comme dans mazel tob?

R. Oui, «Mazel tob» signifie bonne chance. Tob signifie bien et Mazel signifie chance.

Mal en Hébreu est «RA», mais pas le «RA» comme dans Is-ra-el. Le «RA» comme dans Israël est écrit seulement avec la lettre «Reish», qui se réfère aux forces positives du Christ dans la tête. «RA» comme mal est écrit avec les lettres «Reish et Ayin» ; c’est ainsi qu’on écrit mal avec deux lettres. C’est le mal dont nous parlons ici. En Hébreu, la prononciation des mots est très différente de celle du Français. Donc, quand vous dites «RA» (Reish- Ayin) il pourrait être considéré comme mauvais ou Klipoth, mais «RA» comme au milieu du mot «Israël» est écrit seulement avec la lettre «Reish» et est positif, c’est précisément le «RA», la lumière de l’Ain Soph Aur, la Force Solaire qui brille sur la couronne ou Kether ; c’est le symbole de la lettre «Reish». Lorsque vous ajoutez la lettre «Ayin» à la lettre «Reish», alors elle devient «Mal-RA» ou feu de l’Ain Soph Aur qui tombe dans Klipoth qui agit comme mal ou le feu qui détruit à travers l’involution. Par conséquent, «RA» écrit uniquement avec la lettre «Reish» comme dans Israël est le Dieu «RA», la force solaire de l’Égypte antique des Pharaons.

Israël est écrit avec les lettres Iod, Shin, Reish, Aleph et Lamed : les lettres Iod et Shin font ensemble le mot feu en Hébreu ; la lettre «Shin» signifie que ce «feu» est la force solaire, et Aleph et Lamed signifie Dieu. Mais, si vous prenez ce «RA» ou «Reish» dans le mauvais sens, alors Israël tombe en Égypte, Mitzraim, la troisième dimension, parce qu’alors leurs yeux (Ayin) sont ouverts sachant le bien et le mal. Ainsi, quand Israël est en exil, une telle lettre «Reish» est jointe à la lettre «Ayin». Cela signifie que leurs yeux (Ayin) ne sont ouverts que pour le feu diabolique de Klipoth. Cela doit être compris Kabbalistiquement pour comprendre la Bible, car dans le Gnosticisme, nous utilisons beaucoup le mot «RA», cela pourrait être positif ou négatif.

«Le mantra RA aide à l’éveil de la Kundalini, mais il faut savoir comment. Ceci est ignoré par les magiciens noirs de l’école de Sodome. Ces magiciens noirs croient qu’en prononçant «RA-MA» en se tenant debout sur leurs pieds tous les matins et en prenant diverses inhalations d’air, ils se purifieront. Ce qu’ils démontrent avec ceci est seulement leur ignorance complète concernant la sagesse des Égyptiens.

Nous, les anciens Égyptiens, prononçons le mantra RA dans la position Égyptienne qui est la suivante: Nos genoux sont sur le sol, les paumes de nos mains sont sur le sol et se touchent par les pouces. Ensuite, notre tête repose sur le dos de nos mains. Dans cette position, nous prononcons plusieurs fois le mantra comme ceci: RrrrrrrrAaaaaaaaaaa.» – La Révolution de Beelzebub par Samaël Aun Weor

Q. Il semble que de nos jours de nombreux soi-disant experts de la télévision et de la radio diffusent des techniques qui conseillent les gens afin qu’ils puissent améliorer leur vie sexuelle; ils conseillent cela peut-être parce qu’inconsciemment ils savent que cette période de Fornication ne mène à rien de bon, c’est juste un vice répétitif.

R. Lorsque vous avez dit «pour améliorer l’acte sexuel», vous vouliez dire le prolonger?

Q. Oui! Comme pour prolonger l’acte sexuel afin d’avoir des orgasmes multiples.

R. Eh bien, tous ces enseignements que vous trouvez partout afin de prolonger l’acte sexuel sont une doctrine de Satan ou de l’ego de beaucoup de magiciens noirs de Klipoth, qui sont des individus qui s’éveillent dans le mal et pour le mal, ainsi ils enseignent cela. Si vous améliorez l’activité sexuelle animale, alors vous vous éveillez complètement dans Klipoth: vous devenez un habitant de l’abîme. En ce moment, nous sommes ici dans Malkuth (le monde tridimensionnel) mais si vous vous éveillez de cette manière que vous expliquez, c’est-à-dire à travers l’amélioration de l’acte sexuel animal, qui est très commun en ces jours, puisqu’ils enseignent la prostitution, l’homosexualité, le lesbianisme, etc., tout cela est pour que vous éveillez tous complètement la Conscience qui est piégé dans le désir. Ces personnes deviennent des habitants de Klipoth, l’Enfer, c’est-à-dire, tomber complètement dans l’abîme.

C’est seulement en sachant comment agir positivement dans l’acte sexuel et en faisant cela que nous pouvons déconnecter nos âmes de Klipoth; Malheureusement, il y a beaucoup d’informations négatives sur Internet, la télévision, les écoles, les collèges, partout, qui vous enseignent comment améliorer votre énergie sexuelle de manière négative.

Q. Si c’est possible pour la bonne manière, l’information positive pour obtenir plus de gens, car il semble si désespéré. Il semble qu’une si belle doctrine va devenir consciente que tout ce qui a été enseigné est faux, parce que si ces systèmes continuent à dégénérer et à dégénérer et à se battre encore mieux pour tenir au peu qu’ils ont, ou même au nombreux qu’ils ont. Je pense à cela tout le temps, j’appartiens juste à d’autres groupes et nous devons simplement tenir des brochures et parler aux gens et essayer de les faire bouger, c’est très difficile, vous savez, je me demande au-delà de ce que nous pouvons faire en tant que personnes, vous savez, est là, va être quelque chose de divin, une intervention divine, est-ce possible d’atteindre peut-être plus de gens que nous avons.

R: Oui, c’est précisément ce que nous essayons de faire, nous faisons l’impossible afin d’atteindre autant de personnes que possible pour qu’ils puissent recevoir cette information, mais malheureusement le pouvoir hypnotique du serpent tentateur d’Eden est très puissant. Le serpent tentateur d’Eden les a hypnotisé en leur enseignant que la fornication est correcte, comme l’a lu dans la Bible le serpent tentateur d’Eden a dit: «Vous ne mourrez pas sûrement: Car Dieu sait que le jour où vous en mangez, alors vos yeux s’ouvriront, et vous serez comme des Dieux, connaissant le bien et le mal.» Oui, nous connaissons maintenant le bien et le mal, mais le seul moyen pour que nous cessons de mourir, d’être sous la malédiction de mourir, est de transmuter l’énergie sexuelle, ce qui signifie, seulement en vainquant la tentation.

Il y a beaucoup de groupes de différentes religions qui chantent réellement au Seigneur, qui aiment le Seigneur, mais ils ne font rien pour leur Seigneur parce qu’ils sont enseignés de la mauvaise manière; donc exprimer et expliquer cette doctrine est nécessaire. Malheureusement, certains d’entre eux ont même peur quand ils entendent le mot Gnose ou le mot Kabbale, puisque l’ennemi secret a répandu beaucoup de bêtises, ainsi ils comprennent un peu ce qui est écrit dans la Bible. Donc, ils ont peur, ils pensent que cette connaissance que nous enseignons ici vient du diable, c’est précisément le problème; ainsi, seuls ceux qui sont sages échapperont à ce chaos. Comme le dit l’axiome: Beaucoup sont appelés mais peu sont choisis.

Q. À propos de l’ennemi secret que vous mentionnez, est-ce aussi l’ennemi secret – qui connaît l’enseignement – qui va faire ce qu’il faut pour tromper les gens.

R. Oui, bien sûr, l’ennemi secret est formé par ceux qui s’éveillent précisément dans le mal, dans Klipoth; ils trompent l’humanité et ils travaillent maintenant dessus. Donc, d’abord, nous devons travailler contre nos ennemis psychologiques intérieurs et ensuite contre eux, mais en fait juste en travaillant contre nous-mêmes est suffisant. Parce que l’ennemi secret est connecté à l’ego de chaque personne dans Klipoth à travers leurs actions négatives, donc si nous agissons contre notre ego, alors nous nous déconnectons d’eux. Bien sûr, cela se fait petit à petit, car nous avons beaucoup d’ego.

Q. Pour toutes les années que nous vivons dans la fornication et maintenant que nous nous élevons à la transmutation, avons-nous créé des forces négatives qui nous arrêtent, des forces qui ont entravé notre transmutation? Je veux dire, si je continue mon travail alchimique et ne tombe pas ou ne fornique pas, il y aura des forces que j’ai déjà créées, dont j’ai besoin de plus de force pour les arrêter?

R. Bien sûr, nous avons besoin de beaucoup d’aide. c’est pourquoi nous devons travailler avec les trois facteurs de la révolution de la Conscience : le premier facteur est d’effectuer la transmutation sexuelle, la chasteté, l’Alchimie sexuelle comme nous l’expliquons ici; le second facteur est de désintégrer les éléments qui entravent toujours notre travail spirituel: la luxure, la colère, l’envie, l’orgueil, l’avidité, la gourmandise, la paresse, etc., qui forment le diable en nous. Notre luxure ne se soucie pas de cette doctrine, puisqu’elle veut forniquer, parce que c’est un élément animal que tout le monde a et qui va se battre contre nous, c’est pourquoi il est écrit:

«Et je mettrai l’inimitié entre toi et la femme, et entre ta graine et sa graine; elle te meurtrira la tête, et tu lui briseras le talon.» – Genèse 3:15

Comme nous l’avons expliqué, la graine de la femme est cette graine qui est le résultat de la transmutation, quand nous apprenons à transmuter l’énergie sexuelle; c’est la bonne graine.

«Maintenant, à Abraham et sa graine étaient faites les promesses. Il ne dit pas, et aux graines, comme à beaucoup; mais comme un, Et à ta graine, qui est Christ.» – Galates 3:16

Néanmoins, la graine du serpent tentateur est là aussi en nous et sont tous ces éléments lubriques psychologiques que nous avons créé à travers l’orgasme ; maintenant nous devons les vaincre. Pour cela nous avons besoin de les comprendre, de les analyser dans la Méditation afin de les désintégrer, et celui qui a le pouvoir de le faire est la femme, la force sexuelle. Elle se tiendra et écrasera la tête du serpent tentateur d’Eden, parce que c’est «la femme», l’organe sexuel, qui a créé la luxure. Ainsi, en apprenant à transmuter peu à peu la force sexuelle, cette femme ou cette force sexuelle écrasera la tête de ce serpent tentateur de l’Éden qui est dans notre graine sexuelle; une telle femme est bien sûr l’énergie sacrée de la Shechinah, la Kundalini, la graine positive de Dieu qui doit s’élever dans notre moelle épinière, puisque la graine négative est le serpent tentateur d’Éden lié à l’orgasme, à la fornication. En d’autres termes, toujours quand nous commençons ce travail, nous sommes devant deux serpents: le serpent tentateur d’Eden qui est tout le temps, la nuit et le jour devant nous, et le Serpent de bronze qui guérissait les Israélites dans le désert, est la Mère Divine Kundalini debout dans la moelle épinière; c’est précisément le grand oeuvre, le grand combat que tout initié doit accomplir, jusqu’à ce qu’il ou elle meure complètement sur la croix, donc en vainquant complètement cette force négative, il ou elle ressuscite ensuite.

Avant cela, durant le chemin de croix, vous trouverez Judas, Pilate, Caïphe et toutes ces personnes moqueuses qui représentent l’ego qui sont contres le travail que nous faisons; nous portons patiemment la croix et récevons des flèches non seulement du monde extérieur, mais aussi de notre monde psychologique intérieur. Nous voulons avancer spirituellement, mais malheureusement nous avons créé beaucoup de choses négatives, de mauvaises choses à l’intérieur, parce que nous avons mangé le fruit défendu. Maintenant, patiemment avec l’aide du Christ, nous devons monter au Golgotha (la colline du crâne, «Golgotha») qui est précisément notre tête (mental); là nous devons travailler. Rappelez-vous que c’est sur la colline du crâne que le Seigneur est crucifié, car c’est ici, sur la tête que nous avons le mental, nous devons donc méditer afin de comprendre tout ce mal que nous avons. Sachez cependant qu’à la droite du Christ crucifié se trouve le bon larron qui, dans la croix, l’acte sexuel, vole l’énergie sexuelle pour le Seigneur, celui à qui le Seigneur dit: «En vérité, je te le dis, aujourd’hui tu seras avec moi au paradis». Mais à gauche se trouve le voleur diabolique, qui est l’ego, que nous avons tous; ce voleur utilise la croix, l’acte sexuel, seulement pour sa satisfaction animale, alors il s’en fout, c’est lui qui dit au Seigneur: «Si tu es Christ, sauve-toi toi-même et nous.» Mais le Seigneur ne sauve pas les éléments fornicateurs lascifs; au lieu de cela, il les annihile à l’intérieur de nous. Comprenez, le voleur diabolique, la luxure, doit être annihilé parce qu’il appartient au niveau animal.

«C’est ainsi que Iod-Chavah a dit: contre tous mes voisins maléfiques (débauchés), qui touchent l’héritage (génétique) que j’ai (en tant que Shaddai-El-Chai) donné à mon peuple Ish-Ra-El (les particules ignées du Dieu «RA») en héritage (dans Yesod-Sexe – le Jardin d’Eden); Voici, je vais les arracher de leur terre, et arracher (de leur Eden Inférieur, leurs Organes Génitaux) la maison de Judah (Lion – le sang solaire de la lumière Christique de leurs cœurs) parmi eux. Et il arrivera, après que je les ai arraché (de «Délice», l’Eden Supérieur) Je reviendrai, et a compassion d’eux, et les ramènera (des ténèbres Klipothiques de la luxure à la lumière du Christ dans Daath), chaque homme à son héritage, et chaque homme à son pays. Et il arrivera, s’ils apprennent diligemment les voies de (transmutation sexuelle) de mon peuple (dans Daath-Gnose), pour jurer par mon nom, Jah-Chavah est vivant (dans Daath et Yesod); comme ils ont enseigné à mon peuple (qui cherchent la lumière) à jurer par Baal (le seigneur de la luxure dans Klipoth-Enfer); puis (à travers la chasteté scientifique) ils seront construits au milieu (de leur moelle épinière) de mon peuple (les particules ignées du Dieu «RA»). Mais s’ils n’obéissent pas, je vais arracher et détruire complètement cette nation (en Enfer), a dit Jah-Chavah.» – Jérémie 12: 14-17

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : The Garden of Eden (3)

Catégories : Kabbale de la Genèse