Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Kabbale de la Genèse

abraham

Abraham

Aujourd’hui, nous allons expliquer Abraham à la lumière de la Kabbale et de l’Alchimie.

Nous nous référons toujours à Abraham en tant qu’Intime, la Sephirah Chesed, qui est la septième sephirah en comptant les sephiroth de Malkuth à Kether.

Abraham est considéré comme la fondation de trois religions monothéistes: le Judaïsme, le Christianisme et l’Islam. Tous affirment qu’Abraham est au fondement même de leur religion. Kabbalistiquement et alchimiquement, nous comprenons pourquoi Abraham est leur ancêtre, mais nous ne savons pas si tous les adeptes de ces trois religions monothéistes le comprennent. Nous allons donc expliquer qui est Abraham, mais du point de vue archétypique. Nous allons également toucher un peu de l’histoire de ce grand patriarche, prophète ou avatar dont la vie est décrite dans le livre de la Genèse.

Le nom Abraham signifie «père de beaucoup», et c’est pourquoi les trois religions monothéistes lui sont attribuées.

Sur cette base, nous allons aborder le monothéisme et son contraire, le polythéisme. Ce sont des mots Grecs. Poly- signifie «beaucoup» (souvenez-vous qu’Abraham en Hébreu signifie «père de beaucoup»), et theos est «Dieu», de sorte que le polythéisme se réfère à «plusieurs dieux». Il y a de nombreuses religions liées au polythéisme.

Le mot Grec monothéisme (mono-, «un») indique un Dieu. Mono est lié à Monade, notre Être Intime. Dans la Gnose, on parle toujours de la Monade.

Le mot athéisme vient aussi du Grec, et se rapporte à Abraham, parce que la plupart des athées rejettent et combattent aujourd’hui le Christianisme, le Judaïsme et l’Islam, dont l’ancêtre est Abraham. Le mot «theos» signifie «Dieu», ainsi, le mot athée existe seulement parce que theos existe. Le mot Grec atheos signifie «sans Dieu », abandonné de Dieu ; athées, impies,» d’un – «sans» + theos «un Dieu». Et généralement, les athées sont habituelement simplement en colère contre la religion de leur éducation, de ce point de vue, nous pouvons dire que l’athéisme est enraciné dans le monothéisme.

Samaël Aun Weor explique dans son livre La Révolution de la Dialectique :

«Le monothéisme conduit toujours à l’anthropomorphisme (idolâtrie) qui, par réaction, est l’origine de l’athéisme matérialiste. C’est pourquoi nous préférons le polythéisme.

«Nous n’avons pas peur de parler des principes intelligents des phénomènes mécaniques de la nature, même si les gens nous classent comme des païens.

«Nous sommes partisans d’un polythéisme moderne fondé sur la psychotronique.

«En synthèse finale, les doctrines monothéistes mènent à l’idolâtrie. Il est préférable de parler des Principes Intelligents, qui ne conduisent jamais au matérialisme.

«À son tour, l’abus du polythéisme, par réaction, conduit au monothéisme.

«Le monothéisme moderne a émergé de l’abus du polythéisme.

«Dans cette ère du Verseau, dans cette nouvelle phase de la révolution de la dialectique, le polythéisme doit être esquissé psychologiquement et transcendantalement. D’ailleurs, il doit être avancé intelligemment; nous devons exposer sagement avec un polythéisme moniste vital et intégral.

«Le polythéisme moniste est la synthèse du polythéisme et du monothéisme. La diversité est l’unité.»

En effet, de nos jours, les gens monothéistes croient en un seul Dieu, et ils pensent que leur Dieu est un vieil homme dans les nuages, jetant la foudre et le tonnerre contre cette humanité semblable à une fourmilière – une croyance absurde qui a engendré de nombreux athées. En réalité, sur ce point, les athées ont raison: ce genre de Dieu n’existe pas.

La Bible ne dit pas qu’il y a un seul Dieu. En fait, la Bible commence par décrire de nombreux dieux. La Bible commence par ces trois mots:

«Bereshit bara Elohim…»

Le mot Hébreu «Elohim» est un mot pluriel qui signifie «dieux et déesses».

Le reste du chapitre continue avec Elohim qui fait tout, les dieux disant même: «Faisons Adam à NOTRE image.»

Ainsi, lorsque dans le livre de la Genèse, la racine même de la Bible, nous lisons «Elohim», comprenons que ce mot Hébreu se réfère au polythéisme.

Les gens monothéistes qui ne croient qu’en un seul Dieu n’aiment pas entendre que Elohim signifie «dieux et déesses», parce qu’ils ne comprennent pas comment Elohim émerge d’Aelohim, la seule Séité, l’Absolu, qui est à la base du polythéisme et du monothéisme.

Aelohim, la seule Séité, n’est pas dans l’univers, n’existe pas dans l’univers, comme l’a dit Samaël Aun Weor:

«Le Grand Invisible est le Père Éternel Cosmique Commun, l’Infinitude qui soutient tout, l’Omnimiséricordieu.

«Elohim émerge du Grand Invisible. Elohim est l’Armée de la Voix. Elohim est le Verbe-Créateur. Elohim est interprété comme un Dieu manifesté qui émerge de l’utérus d’Aelohim pour créer et créer à nouveau.

«Elohim est un nom féminin avec une terminaison masculine plurielle. Par conséquent, Elohim signifie Dieux et Déesses. Une religion sans Déesses se trouve à mi-chemin sur le chemin de l’athéisme, parce qu’Elohim est Dieux et Déesses.

«Le nom du Grand Invisible est Aelohim. Qu’on sache, maintenant et pour toujours, qu’Aelohim est la Divinité Inconnaissable et Immanifestée. Le Grand Invisible est l’Espace Abstrait Absolu.»

tree-of-life-twelve-bodies-aelohim-500

L’espace lui-même est ce que nous appelons une Séité, une intelligence qui est partout. Ainsi, nous, les Gnostiques, étudions le «polythéisme moniste». De ce point de vue, nous comprenons le polythéisme et le monothéisme. C’est fondamental pour que nous puissions comprendre qui est Abraham.

La Bible déclare:

«Et Elohim vit que la méchanceté d’Adam était grande sur la terre, et que toutes les pensées de son cœur se portait uniquement vers le mal continuellement. Etיהוה s’est repenti d’avoir fait Adam sur la terre, et cela l’affligeait dans son cœur. Et יהוה a dit, je vais détruire Adam que j’ai créé de la surface de la terre; Adam et la bête, et la chose rampante, et les oiseaux de l’air; car je me repens de les avoir faits. Mais Noah a trouvé grâce aux yeux de יהוה. Ce sont les générations de Noah: Noah était un homme juste et parfait dans ses générations, et Noah a marché avec Dieu. Et Noah engendra trois fils, Shem, Ham et Japheth.» – Genèse 6: 5-10

Le Zohar déclare:

«Noah a symbolisé l’humanité en commençant sa carrière terrestre et pour cette raison il est dit être un homme terrestre (איש האדמה ‘aysh ha-adamah,’un des Ayshim de Yetzirah dans Malkuth) l’homme terrestre (Genèse 9: 20). Le récit biblique de Noah et le déluge contient un profond mystère qui explique pourquoi il était nécessaire que Noah devrait entrer dans l’arche. C’était pour garder la semence (race humaine) vivante sur la surface de toute la terre (Genèse 7: 3). Si oui, de quoi était alors l’arche est-elle le symbole? L’arche de l’alliance (la bonne loi) par laquelle l’humanité céleste ou Adamique était gardée et préservée et sans laquelle elle n’aurait pu entrer dans sa carrière mondaine d’existence et de progression; c’est-à-dire que, sans la continuation de la bonne loi dans le monde, le soi supérieur n’aurait pas pu opérer dans le développement progressif du soi inférieur, qui aurait donc péri et retourné à son état pré-évolutionnaire ou élémental. L’humanité actuelle a commencé à évoluer sur la terre, le Saint est entré dans une alliance avec le Soi Supérieur, comme il est écrit «Mais avec toi j’établirai mon alliance et tu entreras dans l’arche» (Genèse 7: 8). L’Écriture déclare que Noah était un homme juste (Genèse 6: 9) parce qu’un type de l’homme idéal Adam Kadmon, qui est décrit comme «le droit ou le juste» et aussi le fondement du monde (Proverbes 10: 25). Tous les deux ont la même appellation de «juste», l’un dans le monde céleste, l’autre dans le monde terrestre. Ce mystère occulte est contenu dans les mots «Noah a marché avec Elohim» (Genèse 6: 8); c’est-à-dire que Noah et Elohim n’ont jamais été disjoints ou séparés, l’un étant le reflet de l’autre sur le plan terrestre, et donc il est écrit: ‘Noah a trouvé grâce aux yeux de (השם Ha-Shem) יהוה'(Genèse 6: 8).» – Zohar

Ainsi, après le déluge universel qui a détruit la civilisation Atlante, sont venues les générations de Noah.

Shem, Ham et Japheth sont associés alchimiquement et kabbalistiquement à trois corps solaires (astral, mental et causal), que nous devons créer. Mais, alchimiquement et kabbalistiquement parlant, Shem, Ham et Japheth sont représentés de nombreuses autres manières. Dans d’autres conférences, nous avons déclaré que ces trois enfants de Noah représentent aussi les trois dernières sous-races de la civilisation Atlante, qui étaient la racine de notre race racine Aryenne actuelle, après que Noah et ses fils soient sortis de l’Arche.

Nous, les Gnostiques, comprenons que l’Arche de Noah symbolise la doctrine que nous enseignons ici. À l’époque Atlantéenne, tout le monde qui entrait dans l’Arche – signifiant dans le mystère de cet Arcane – était, bien sûr, en train de pratiquer l’Arcane AZF (transmutation sexuelle). À la suite de cela, tous ces initiés qui émergeaient de cette doctrine créaient Shem, Ham et Japheth à l’intérieur d’eux-mêmes, parce qu’ils suivaient leur propre Noûs ou Noah.

Noah et ses fils furent les seuls sauvés du déluge universel; comprenez que nous ne pointons pas sur quatre personnes et leurs femmes et leurs animaux. Nous avons donné une conférence liée à cela; nous y déclarons qu’après le déluge universel, quand ils sont sortis de l’Arche – signifiant quand ils étaient déjà spirituellement nés, alchimiquement parlant, ils sont sortis de la matrice, sont sortis de l’utérus de la Mère Divine, puis ces initiés ont suivi ce que la Bible dit:

«Et Elohim bénit Noah et ses fils, et leur dit: Soyez féconds, multipliez et remplissez la terre. Et vous serez un sujet de crainte et d’effroi pour chaque animal de la terre, et pour chaque oiseau du ciel, pour tout ce qui se déplace sur la terre, et pour tous les poissons de la mer; dans votre main ils sont délivrés. Tout ce qui bouge sera de la viande pour vous; de même que l’herbe verte, je vous ai donné toutes choses.» – Genèse 9: 1-3

C’est ainsi que commença l’Âge d’Or de notre race racine Aryenne actuelle. Nous lisons aussi dans le livre de la Genèse:

«Et toute la terre était d’une langue et d’un discours. Et comme ils partaient de l’orient, ils trouvèrent une plaine dans le pays de Shinar. et ils ont habité là. Et ils se dirent l’un à l’autre: Allons, faisons des briques, et brûlons-les tout bas. Et ils avaient de la brique pour la pierre, et de la boue pour le mortier. Et ils dirent: Allons, bâtissons-nous une ville et une tour, dont le sommet peut atteindre le ciel; et faisons-nous un nom, de peur que nous ne soyons dispersés sur la surface de toute la terre. Et יהוה est descendu pour voir la ville et la tour, que les enfants d’Adam ont construit. Et יהוה dit: Voici, le peuple est un, et ils ont tous une même langue; et c’est ce qu’ils commencent à faire: et maintenant rien ne leur sera retenu, ce qu’ils ont imaginé faire. Allons, descendons, et confondons leur langage, afin qu’ils ne puissent pas comprendre la langue des uns et des autres. Alors יהוה les a dispersés de là sur la surface de toute la terre, et ils sont partis pour construire la ville. C’est pourquoi son nom est appelé Babel; car יהוה a confondu la langue de toute la terre, et de là יהוה les a dispersés sur la surface de toute la terre.» – Genèse 11: 1-9

Nous trouvons ici la différence entre la génération d’Adam et la génération de Noah. La génération d’Adam était ces gens qui étaient désobéissants à la loi qui leur était donnée sur ce continent Lémurien situé dans l’océan Pacifique, aussi désobéissants qu’ils étaient de la loi de l’Arcane, ils essayaient d’entrer dans le ciel, dans les mystères de l’Arbre de Vie par de fausses portes, et ils étaient ceux qui ont construit la Tour de Babel [où leurs langues ont été confondues], et parmi eux se trouvaient les enfants de Noah qui, bien sûr, suivaient la bonne loi comme le livre de la Genèse l’explique. Alors, bien sûr, à mesure que l’Âge d’Or se développait dans notre race racine Aryenne actuelle, la lumière de cet âge diminuait, car des gens apparaissaient qui ne suivaient pas les règles des arcanes (les mystères du ciel).

Ensuite, il est dit dans le livre de Genèse 11:10: «Ce sont les générations de Shem», qui sont les Sémites, les générations de l’un des fils de Noah, qui est un autre yuga. Voyez, une chose est:

«Ce sont les générations de Noah: Noah était un homme juste (un Aysh Tzadik איש צדיק ou ‘Aysh ha-adamah,’איש האדמה, c’est-à-dire un des Ayshim de Yetzirah dans Malkuth), et parfait dans ses générations, et Noah marcha avec Elohim. Et Noah engendra trois fils, Shem, Ham et Japheth.» – Genèse 6: 9

Et une autre est:

«Voici les générations des fils de Noah, Shem, Ham et Japheth: et à eux sont nés des fils après le déluge.» – Genèse 10: 1

Par exemple, à notre époque, nous qui recevons la doctrine de Samaël Aun Weor, et qui avons la doctrine toujours pure dans les livres – nous, qui suivons les instructions de l’Avatar Maître Samaël Aun Weor, sommes les générations de Samaël. Ainsi quiconque émerge avec des corps solaires astral, mental et causal à l’intérieur est, en effet, un fils de Samaël, à travers sa doctrine; ainsi, nous dirons qu’il y aura «les générations de Samael». Séquentiellement, après cette génération de Noah, est venue avec le temps la génération des fils de Noah et les gens qui adultèrent la doctrine de Noah; ainsi, la Genèse déclare:

«Voici les générations des fils de Noah, Shem, Ham et Japheth: et à eux sont nés des fils après le déluge.» – Genèse 10: 1

De même, de nos jours, nous sommes les générations ou les enfants de Samaël; mais plus tard, nos générations, c’est-à-dire le résultat de notre doctrine, de nos enseignements, apparaîtront, qui évidemment, à cause de l’ego, dégénérera.

Parmi les personnes post-diluviennes ou celles qui ont émergé de l’Arche de Noah, il y avait, bien sûr, différentes branches liées à ces trois fils de Noah, qui si nous les rapportons aux trois cerveaux dans notre corps humain, nous les comprendrons mieux: nous pourrions associer, Netzach, le mental, avec Ham; Hod, le cœur, avec Shem; et Yesod, l’énergie instinctuelle-sexuelle, avec Japheth, parce que dans Yesod nous trouvons la puissance sexuelle qui est toujours associée à la volonté en relation avec Tiphereth, qui est le Corps Causal.

Les générations de Shem ont gardé la doctrine pure. Shem est la racine de la race Aryenne, comme nous l’avons expliqué dans une autre conférence que les Shemites étaient ceux qui ont fondé notre race racine Aryenne actuelle. Shem est le premier fils de Noah. L’organisation des Sémites a commencé en Atlantide et s’est développée jusqu’à l’origine de notre race racine, qui est appelée la race Aryenne, ou la race des Gentils. Nous lisons dans la Bible:

«Voici les générations de Shem: Shem avait cent ans, et engendra Arphaxad deux ans après le déluge; et Shem vécut, après avoir engendré Arphaxad, cinq cents ans, et il engendra des fils et des filles.» – Genèse 11: 10, 11

Ainsi, séquentiellement dans la lignée de Shem, tout en bas, du onzième chapitre de la Genèse, nous trouvons Abraham.

Abraham vient de la racine de Shem, שם qui signifie «nom» (שם Shem est toujours associé à יהוה Iod-Hei-Vav-Hei). Dans le chapitre 12 de la Genèse, nous lisons:

«Maintenant (השם Ha-Shem) יהוה avait dit à Abram: Sors de ton pays, et de ta parenté, et de la maison de ton père, vas dans (הארץ Ha-Aretz) le pays que je te montrerai: Et je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai, et je rendrai grand ton nom; et tu seras une bénédiction; et je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai celui qui te maudira; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi.» – Genèse 12: 1-3

C’est le début du Judaïsme.

Quand Abraham a reçu cet ordre de יהוה Iod-Hei-Vav-Hei [comme vous pouvez le voir à la droite du graphique], par rapport à l’Arbre de Vie, vous trouvez qu’il est lié à l’Arbre de Vie entier. Nous ne pouvons pas tomber dans l’erreur de penser que ce Iod-Hei-Vav-Hei ou Iod-Havah est un individu, nous ne devons pas donner à יהוה une forme anthropomorphique, car alors nous tombons dans l’idolâtrie. Les gens pensent qu’être idolâtre c’est adorer une statue ou une matière; non, l’idolâtrie se rapporte aussi à ceux qui pensent qu’Elohim est une personne dans les nuages ou dans l’espace extérieur; ces gens font d’Elohim une marionnette. Elohim signifie dieux et déesses; ainsi, «(השם Ha-Shem) יהוה qui dit à Abram, sors de ton pays, et de ta parenté, et de la maison de ton père, vas dans (הארץ Ha-Aretz) le pays que je te montrerai», est quelque chose que nous devons étudier en ce moment, afin que nous puissions comprendre.

Abraham représente Chesed, la quatrième sephirah en comptant les sephiroth depuis le haut, à savoir, Kether, Chokmah, Binah, Chesed – la quatrième, est la première émanation de la Sainte Tri-unité ou Trinité que nous appelons Kether, Chokmah, Binah (Père, Fils et Saint-Esprit, ce sont trois forces: Sainte Affirmation, Sainte Négation et Sainte Conciliation). Ces trois forces primaires ont émergé du Divin Inconnaissable. Dans de nombreuses conférences, nous avons déclaré que l’Ain Soph est précisément la Séité Immanifestée, un utérus, une matrice d’où l’univers entier a émergé, et il est toujours symbolisé par la lettre Hei. C’est pourquoi, quand nous nommons le nom du seul Dieu, nous disons (השם Ha-Shem): ce seul Dieu est formé par deux unités – la première unité est représentée par la Tri-unité ou Trinité que nous appelons Kether, Chokmah, Binah ; et qui sont représentés par les trois lettres primaires du saint nom de Dieu : Iod, Hei, Vav ; dans le Gnosticisme, nous l’appelons IAO; cet IAO a émergé du Hei qui est le Divin Inconnaissable – c’est ce que nous appelons l’Ain Soph. Maître Samael explique que l’Absolu a trois aspects différents. Nous les voyons au sommet de l’Arbre de Vie.

Tree-of-Life-2.0-plain

Les trois aspects de l’Absolu sont l’Ain Soph Aur, l’Ain Soph et l’Ain. L’Absolu est l’Inconnaissable; ainsi, la première manifestation de l’Inconnaissable est ce que nous appelons le Soleil Spirituel Absolu ou Ain Soph Aur, qui est au-dessus de Kether, la première lumière ou sephirah qui se manifeste dans l’univers; c’est précisément ce que nous devons comprendre à propos de l’unique et seul Dieu.

En Arabe, selon la compréhension kabbalistique, le nom de ce Dieu unique et seul est Allah. En orthographiant Allah, kabbalistiquement, nous voyons Aleph, Lamed, Lamed, Aleph ou Hei – qui représente l’Ain Soph. C’est une belle façon de synthétiser ce que nous avons dit, parce que (אל) El (en Hébreu comme en Arabe) est Dieu, mais (לא) La est précisément «non» (en Hébreu et en Arabe); quand nous devons dire «non», en Hébreu ou en Arabe, nous disons «la» לא). Ainsi, quand nous disons El-lah (אל-לא), dans la Kabbale signifie «non Dieu»; et quand kabbalistiquement nous disons qu’Allah (אללה) le «non Dieu» est le seul Dieu, nous comprenons alors kabbalistiquement que (אל) «El» est associé à (לא) La, l’Espace Absrait Absolu qui dans la Kabbale est appelé Ain (ce qui signifie «rien»). Comprenez, Allah (אללה) n’est pas une personne, comme beaucoup de personnes ne comprennent pas, mais une Séité, qui imprègne l’Espace Abstrait Absolu, et pas seulement dans notre système solaire, mais partout dans l’univers. Toutes les galaxies flottent dans Allah (אללה) – donc, c’est ainsi que nous comprenons kabbalistiquement Allah (אללה).

Maître Samaël appelle kabbalistiquement la Séité de l’Espace Abstrait Absolu: AElohim. L’Espace Abstrait Absolu est également appelé Tat, Sat, Omeyocan, et beaucoup d’autres noms.

Ainsi, nous voyons kabbalistiquement, quand nous lisons que «(השם Ha-Shem) יהוה dit à Abram, sors de ton pays, et de ta parenté, et de la maison de ton père, vas dans (הארץ Ha- Aretz) le pays que je te montrerai.» Où est (הארץ Ha-Aretz) le pays que je te montrerai? Si nous le lisons littéralement et si nous ne savons pas interpréter kabbalistiquement et alchimiquement ce que nous lisons dans la Genèse, nous pourrions penser: «Puisque le pays de Canaan est écrit, et que Canaan est au Moyen-Orient, ce pays est donc où Israël est établi dans le temps présent.» Alors, nous manquons kabbalistiquement quelque chose que nous devons saisir et comprendre; Canaan dans la Kabbale et l’Alchimie se rapporte à (הארץ Ha-Aretz) Malkuth ; ainsi, cela se réfère à la descente d’Abraham (qui est Chesed) dans (הארץ Ha-Aretz) Malkuth, notre physicalité, afin de commencer à effectuer le grand œuvre alchimique.

Tous ceux qui viennent ici pour lire et écouter ces conférences et qui croient en différentes religions, que ce soit l’Islam, le Judaïsme, le Christianisme, l’Hindouisme ou le Taoïsme, peu importe lequel, venez ici parce que nous entendons à l’intérieur de nous, ou parce que nous avons senti que nous devons trouver quelque chose pour commencer notre chemin, notre voyage vers notre Dieu particulier. Pour cela, [seulement Abraham, personne d’autre] (kabbalistiquement parlant), seul Abraham peut le faire pour nous. Mais cet Abraham est à l’intérieur, ce n’est pas à l’extérieur. Les gens pensent à Abraham comme ce prophète dont le nom était Abraham et qu’il est venu pour représenter cet archétype que nous avons tous ici, à l’intérieur, et qu’en Hébreu s’appelle Abraham. Mais dans cette religion polythéiste appelée Hindouisme, ils l’appellent Brahma. Vous voyez comme c’est égal? Enlevez simplement le «a» de Brahma et mettez-le au début, alors vous lirez «Abraham». Au commencement était la Parole, juste différentes façons de dire les choses.

Donc, ce Brahma ou Abraham est à l’intérieur de nous, il n’est pas à l’extérieur; et quand nous lisons dans la Bible qu’Abraham reçut le commandement de (השם Ha-Shem) יהוה en disant: Sors de ton pays, et de ta parenté, et de la maison de ton père, vas dans (הארץ Ha-Aretz) le pays que je te montrerai» comprenez aussi que (Ha-Aretz הארץ) est la «terre promise». La «terre promise» est dans Yesod, l’aspect supérieur de Malkuth, notre physicalité, notre corps physique. Mais nous devons comprendre que Malkuth, notre corps physique, ne peut pas exister sans sa fondation, sans la partie tétradimensionnelle de celui-ci – et c’est le corps vital, qui dans la Kabbale s’appelle Yesod. Donc, Yesod et Malkuth sont un. Ainsi, la descente de l’Esprit dans Canaan est la descente de l’Esprit dans notre corps physique, qui est maudit à cause de la fornication ; l’Esprit descend pour travailler dans Yesod, il descend pour entrer dans la terre promise, qui est Yesod, afin que les trois fils de Noah, Shem, Ham et Japheth puissent être créés.

«Ces trois âmes, ou plutôt natures, se manifestent dans leurs différents modes et directions, le Soi Supérieur se fixant et se rapprochant de son principe supérieur produit trois descendants, symbolisés par les fils de Noah, Shem, Ham et Japheth, qui sont sortis de l’arche ; Shem correspondant au principe sur la droite de l’arbre Sephirotique, Ham à celui à gauche, tandis que Japheth est le moyen de connexion qui, comme la couleur du pourpre est une combinaison et un reflet des deux autres. Ham était le père de Canaan. Genèse 9:18 Il symbolise la nature inférieure (mental) ou animale de l’homme sensible à toutes les influences matérielles et grossières qui tendent à l’excitation des instincts, des désirs et des passions animaux. Il était aussi le père de celui qui a fait tomber le monde avec lui-même et le visage humain blanchi et pâli par le chagrin et la souffrance; il n’est donc pas dit de Shem ou Japheth qu’ils étaient le père de tel ou tel. C’est pourquoi aussi il est écrit «Et Abram traversa le pays (de Canaan)» (Genèse 12: 6) et n’y demeura pas parce que les patriarches, par leurs mérites et leurs œuvres, ne l’avaient pas purifié et Israël n’avait pas fait connaître le nom sacré qu’il souffrait encore sous la malédiction primitive prononcée sur la terre et le serpent: «Maudit est la terre [Malkuth] à cause de toi, tu es maudit au-dessus de toutes les bêtes des champs.» Genèse 3:14, 3 : 17 Il est écrit du pays de Canaan: Canaan, maudit, serviteur des serviteurs, sera-t-il pour ses frères. De plus, nous lisons: ‘Voici les trois fils de Noah, Shem, Ham et Japheth, et d’eux la terre entière s’est étendue'(Genèse 9: 19).» – Zohar

Il est écrit dans Genèse 9: 20:

«Quand Noah est sorti de l’Arche, il a commencé à être un vigneron et il a planté une vigne.»

À propos de cela, le Zohar déclare:

«Quand Noah, désireux d’investiguer sur la cause de la chute d’Adam de son état primitif de sainte innocence. Non pas dans l’intention de l’imiter mais de guérir le péché du monde, il réalisa bientôt son incapacité à réaliser son objet. Il pressa alors le jus de la vigne pour en déterminer les propriétés naturelles, ou en d’autres termes, il (son mental, Ham) spéculait profondément sur la nature de l’Être Divin. Ses facultés intellectuelles s’épuisèrent bientôt et il était comme perplexe et ivre de pensées, et par conséquent nous lisons: «Il buvait du vin et il était ivre et était découvert dans sa tente» (Genèse 9: 21), c’est-à-dire un coin du voile qui cache les mystères divins du regard humain et qui laisse entrevoir ce qui n’est jamais révélé et transmis, sauf aux illuminés et au cœur pur, il (son mental, Ham) est devenu mentalement stupéfié, confus et submergé par la sublimité et la grandeur du monde nouménal si transcendant par-delà toute connaissance et compréhension humaines.

(…..)

«Tel était alors le genre d’ivresse que Noah avait déclaré, et il buvait du vin et était ivre et il était «découvert dans sa tente». Cet acte d’ivresse spirituelle a permis à son fils (mental ou) Ham, le père de Canaan (la progéniture physique de la Fornication), d’acquérir certaines connaissances ésotériques et pouvoirs occultes comme nous l’avons expliqué précédemment, qui l’ont doté et investi (le mental) avec une puissance pour exercer son influence et domination sur les autres, pour savoir que Noah était un homme juste et parfait et que sa sainteté découlait de sa chasteté, il (son mental, Ham voyait sa nudité et) le privait méchamment comme la tradition nous informe de sa pouvoir viril (chasteté) par l’infliction de l’eunuque. Par cette odieuse indignité qu’il avait commise, Noah dit: Maudit soit Canaan, serviteur des serviteurs, il sera pour ses frères, comme on l’avait dit au serpent: Maudit es-tu au-dessus de toutes les bêtes du champ.’ Finalement à la fin des âges, les errants, les pécheurs et les coupables (fornicateurs) seront sauvés et deviendront enfants de la lumière, mais pas Canaan (notre physicalité) dont le destin irréversible est absolu et certain perdition et extinction finale un fait non inconnu à ceux initiés dans les enseignements de la doctrine secrète.» – Zohar

Ainsi, le type d’ivresse de Noah se rapporte au niveau spirituel dans lequel beaucoup d’initiés sont – et qui voient beaucoup de choses dans leur ivresse qu’ils ne pouvaient pas comprendre; ainsi, leur mental (Ham) est devenu stupéfié et voit la nudité de leur père. Cela ne veut pas dire nudité physique, non. Il y a beaucoup de déclarations qui peuvent être lues dans la Bible à propos de la nudité liée à l’ignorance, quand la capacité que vous avez en vous-même pour comprendre ce qu’est Dieu, n’est pas suffisante; vous réalisez que vous devez vous habiller plus avec plus de sagesse, et Ham (qui est le mental) est celui qui réalise cela. Pourquoi les deux autres garçons de Noah n’ont pas vu sa nudité? Noah n’a pas blâmé Ham, mais il dit: «maudit soit Canaan». Qu’est-ce que Canaan? Canaan n’est pas ici, il va être le fils de Ham. Quand vous descendez, vous venez à Malkuth à nouveau afin d’acquérir plus de degrés de raisonnement objectif, afin de comprendre ce que vous n’avez pas compris. Donc, Canaan, en effet, est la sephirah déchue Malkuth. Et comme vous le savez, physiquement, nous sommes maudits, car quand Adam et Eve ont mangé du fruit défendu, la terre s’est maudite; comme il est écrit:

«Et à Adam, il dit: Parce que tu as écouté la voix de ta femme, et que tu as mangé de l’arbre dont je t’avais commandé, disant: Tu n’en mangeras pas. Maudit est le sol à cause de toi; tu en mangeras dans la tristesse tous les jours de ta vie; des épines aussi et des ronces elle t’apportera; et tu mangeras l’herbe des champs; tu mangeras du pain à la sueur de ton front, jusqu’à ce que tu retournes à la terre; car d’elle tu a été pris, car tu es poussière, et tu retourneras à la poussière.» – Genèse 3: 17-19

Malkuth est le résultat du côté gauche de l’Arbre de Vie. Vous pourriez dire: «bien, mais Ham est le mental» et c’est parce que, conformément à la Kabbale, Shem représente aussi le côté droit, le côté positif de l’Arbre de Vie ; Ham représente le côté gauche. Je ne parle pas d’une sephirah particulière ici, seulement la colonne, les piliers; et le pilier central représente Japheth.

Lorsque vous créez votre Corps Astral, grâce au côté droit (Shem), il se cristallise dans le Corps Astral, qui est Hod, et fortifie la colonne de gauche. Quand nous faisons la colonne de gauche, le mental (Ham), solaire, il va dans le droit, qui est Netzach, afin de recevoir la force du droit. C’est ainsi que, alchimiquement, vous le voyez, comment fonctionnent ces piliers de l’Arbre de Vie, en relation avec le livre de la Genèse.

Quand vous étudiez la Kabbale et l’Alchimie, vous comprenez que Chokmah, qui est le Christ, se reflète dans Hod ; et Iod-Havah Elohim, Binah, représente le mental sur le côté droit – vous voyez comment ils traversent – juste un indice, parce que nous devons étudier très profondément l’Arbre de Vie, pour comprendre Abraham. Et Abraham est sous Chokmah (qui dans Atziluth est appelé Iod-Hei-Vav-Hei, dans l’Arbre de Vie).

La Bible déclare:

«Et Terah prit Abram, son fils, et Lot, fils d’Haran, fils de son fils, et Saraï, sa belle-fille, la femme de son fils Abram ; Ils partirent avec eux d’Ur de la Chaldée, pour aller au pays de Canaan. Ils vinrent à Haran, et ils habitèrent là.» – Genèse 11: 31

Abraham a vécu dans la ville d’Aur אור. Les traducteurs de la Bible écrivent «Ur», mais quand nous lisons les lettres Hébraïques, nous voyons: Aleph, Vav, Resh, qui épelle aur qui signifie «lumière». Abraham en tant qu’archétype vit dans אור Aur / Ur «la lumière».

Chasidim

En Hébreu, ce passage dit: מאור כשדים

Les traducteurs ont interprété cela comme «Ur des Chaldéens» signifiant les Chaldéens. Mais, le mot Hébreu écrit dans la Bible est כשדים chasidim. Quand nous regardons dans le dictionnaire la signification de כשדים chasidim, il dit:

«Chasidim כשדים signifie: démon, diable, monstre, gobelin, gremlin, esprit, bogey, fantôme, génie, goule, gnome, hobgoblin, incube, kobold, méphistophélès, poltergeist, rondelle, ombre, bogy, casse-cou, etc.»

C’est précisément pourquoi Simeon bar Yochai dit dans le Zohar :

«Le commandement de ‘Sors de ton pays’ peut donc être paraphrasé ainsi: ‘Va-t’en donc pour ta propre sécurité future, afin que toi et ta famille et tes parents et compagnons puissent jouir (אור Aur) de la lumière divine.’ En outre, il est dit: «Et maintenant, ils ne voient pas la lumière brillante qui est dans les nuées: mais l’esprit passe et les purifie. (Job 37: 21.) Quel est le sens ésotérique de ces mots, peut être illustré par le grand événement dans la vie d’Abraham, à savoir, son départ de (מאור כשדים la lumière des chasidim) sa terre natale dans laquelle aussi longtemps comme il a continué à vivre, mais il était incapable d’atteindre la lumière de la vie divine ou supérieure (Ain Soph Aur – אין סוף אור), que parmi ses compatriotes (les כשדים chasidim) avait été retiré et continué ainsi, jusqu’à ce que le vent (mieux dit, Esprit ou Ruach Elohim) est passé et a dissipé les nuages (du mental) qui l’ont dissimulé et caché, et ont abouti à ce que Terah et sa famille finissent par renoncer (Nirvana) à l’idolâtrie (polythéisme) et devenir des monothéistes.» – Zohar

Que sont les כשדים chasidim? Quand nous étudions alchimiquement, ésotériquement, nous découvrons que les כשדים chasidim habitent dans les dimensions supérieures, ils se rapportent à notre Intime; c’est pourquoi il est écrit:

«Avant que la fausse aurore n’arrive sur cette terre, ceux qui survive à l’ouragan et à la tempête, ont loué l’Intime, et à eux apparaissent les hérauts de l’aurore.» – Le Printemps de la Jeunesse par Maître Morya

Les כשדים chasidim sont liés à ce que la Bible dit:

«Et quand Abram eut quatre-vingt-dix-neuf ans, יהוה Jehovah apparut à Abram, et lui dit: (אני-אל שדי Ani El Shaddai) Je suis le Dieu Tout-Puissant ; marche devant moi, et sois intègre.» – Genèse 17: 1

Abraham adorait כשדים chasidim; et non seulement Abraham, mais aussi Isaac et Jacob. Ainsi, les trois principaux patriarches du Judaïsme ont adoré אני-אל שדי Ani El Shaddai.

Si nous prenons les lettres Kaph et Mem du mot כשדים chasidim, qui est pluriel, il nous restera le mot שדי shaddai, qui est singulier. Shaddai signifie «démon, diable, gobelin, gremlin, fantôme, génie, goule, gnome, hobgoblin, incubus, kobold, méphistophélès, poltergeist, rondelle, ombre, esprit, bogy, casse-cou, tout-puissant (Dieu).»

Alors, suivons la séquence de ce que nous apprenons ici. שדי Shaddai est écrit à la porte de n’importe quelle maison juive orthodoxe; ils embrassent et touchent שדי Shaddai chaque fois qu’ils sortent ou entrent. אל שדי El Shaddai est le gardien de la porte (Daleth ד). C’est parce que la «porte» (ד) est la sephirah Yesod, la force sexuelle, qui est le lieu où se trouve le pouvoir tout-puissant de Lucifer (le porteur de lumière).

Nous savons que le pouvoir tout-puissant de Lucifer est dans Yesod, qui est שדי אל El Shaddai, ainsi c’est dans Yesod qu’Abraham travaille. Le saint nom de Dieu dans Yesod dans le monde d’Atziluth est El Shaddai. Ainsi, El Shaddai demeure dans la sephirah Yesod, la terre promise. Comprenez, cette terre promise n’est pas physique, tridimensionnelle, c’est la quatrième dimension qui est liée à Yesod. El Shaddai est traduit dans la Bible comme «le Dieu tout-puissant», mais en effet, la signification de ce nom est plus profonde.

El Shaddai est dans Yesod, qui est la terre promise, la quatrième dimension, tandis que Canaan, qui est le résultat de la fornication, est maudite. Canaan est la sephirah Malkuth, la Terre physique et le corps physique. La terre est maudite et habitée par des démons – que ce soit la Terre macrocosmique, la planète physique sur laquelle nous vivons ou la Terre microcosmique, le corps physique dans lequel nous vivons.

Il n’est pas exagéré de dire que cette planète est peuplée de démons. Certains de ces démons sont très fanatiques et croient qu’ils sont «les élus», et ignorent le fait qu’ils sont des démons. Qu’est-ce qu’un démon? Une créature remplie de qualités démoniaques: la colère, la luxure, l’orgeuil, l’envie, etc.

Ici, nous reconnaissons que nous sommes tous des démons, et nous voulons arrêter d’être des démons, mais le chemin pour devenir un ange n’est pas facile. Nous devons renoncer à être un démon, un hasnamuss, un marut (מארת lumière défectueuses). Malheureusement, les gens aiment leur état démoniaque, donc «les lumières défectueuses» sont précisément ce que nous trouvons sur cette planète.

Afin que nous puissions profiter de l’Ain Soph Aur, אין סוף אור, la lumière divine de l’Absolu, nous devons travailler avec la sephirah Yesod ; nous devons travailler avec l’Alchimie pour créer nos corps solaires. Pour faire cela, nous avons besoin d’Abraham.

Abraham est la sephirah Chesed, l’Intime. Abraham est le Père en nous, l’Esprit. Maître Jésus a déclaré:

«Je suis (Kether est) la racine et la progéniture de David, et (Lucifer) l’étoile brillante du matin.» – Apocalypse 22: 16

En ce qui concerne l’étoile brillante du matin, Pierre a écrit:

«De plus, (dans Yesode-sexe) nous possédons le Logos prophétique, auquel vous faites bien si vous faites attention. Et vous faites bien si vous prêtez attention à ceci comme vous le feriez à une lumière qui brille dans un endroit sombre, jusqu’à ce que le jour se lève et (Lucifer) l’étoile du matin se lève dans vos cœurs.» – 2 Pierre 1: 19

«Que votre lumière brille devant les hommes, afin qu’ils voient vos bonnes œuvres et glorifient votre Père qui est dans les cieux.» – Matthieu 5: 16

«De cette manière, priez (à votre étoile du matin): Notre Père qui es aux cieux, Que ton nom soit sanctifié. Que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain quotidien. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé. Et ne nous laisse pas succomber à la tentation, mais délivre-nous du mal. Car c’est à toi qu’appartiennent, le royaume, la puissance et la gloire, pour toujours. Amen.» – Matthieu 6: 9-13

Cette prière va à Iod-Hei-Vav-Hei, qui est la racine même d’Abraham, parce qu’il vient de אור Aur, de la lumière; mais aussi de ces כשדים chasidim.

Quand nous étudions la Kabbale et l’Alchimie, nous trouvons que les כשדים chasidim sont des particules ignées de tout Logos qui se développent dans la nature. Nous trouvons, par exemple, que les gnomes sont des כשדים chasidim – les particules ignées qui animent le règne minéral, le règne végétal, nous les appelons élémentaux. Ils existent dans la quatrième dimension, pas dans le monde tridimensionnel. Lorsque nous travaillons avec les élémentaux des plantes, des minéraux ou des animaux, nous travaillons avec les כשדים chasidim. Les כשדים chasidim sont en évolution dans les règnes minéral, végétal et animal. Ils sont encore en développement, mais ils sont intelligents. Personnellement, nous avons eu de nombreuses expériences, par exemple avec des chats, qui sont des כשדים chasidim qui utilisent les corps physiques des chats. Nous avons également eu des expériences avec des כשדים chasidim de plantes; ils ne sont pas comme représenté de nos jours comme des démons ou des créatures laides – non, ce sont de beaux êtres faits de lumière. Vous pouvez les appeler des fées, si vous voulez; ils existent dans la quatrième dimension, dans cette terre promise dont parle la Bible. Si vous interprétez littéralement la Bible, vous pouvez penser que la terre promise est l’endroit où les gens se battent et se tuent de nos jours, ce qui est ridicule.

Ishmael

Séquentiellement, étudions maintenant ישמעאל Ishmael, le premier fils d’Abraham.

ישמעאל Ishmael était le premier enfant d’Abraham, et sur l’Arbre de Vie correspond à Malkuth.

ישמעאל Ishmael signifie «celui qui écoute Dieu» ou «Dieu a entendu ton affliction».

Ne tombez pas dans l’erreur de penser que la progéniture de ישמעאל Ishmael est seulement les Arabes. Dans l’Alchimie et la Kabbale, le mot « ישמעאל Ishmael» est appliqué à toute la race racine Aryenne.

Quand nous étudions la Bible, le Coran, la Bhagavad-Gita, ou n’importe quel livre sacré et commençons à nous interroger sur sa signification, nous sommes «en train d’écouter Dieu», nous sommes «Ishmael».

Dans de nombreuses conférences, nous avons enseigné que pour écouter Dieu, nous devons activer les sept chakras ou les sept églises d’Assiah (notre physicalité). Si nous interprétons les livres sacrés avec notre intellect, basé sur nos cinq sens, nous ne dépassons pas Ham, le mental, qui ne comprend pas la lumière. Pour comprendre ce que nous lisons dans les livres sacrés, nous devons activer les sept chakras qui sont nommés en Sanskrit: Muladhara, Swadhisthana, Manipura, Anahata, Vishudda, Ajna et Sahasrara. Ce sont les sept chakras qui doivent être activés pour que nous puissions comprendre ce que nous lisons dans la Bible. C’est à travers ces sept chakras ou églises que nous comprenons la doctrine.

ישמעאל Ishmael était le fils d’Agar, l’Égyptienne, donc à travers Agar et Ishmael nous trouvons la signification de Malkuth dans la Kabbale.

Mitzrahim, Miriam, Malkuth

Ce qui est traduit dans la Bible par «Égypte» est en fait en Hébreu מצרים Mitzrahim, orthographié Mem, Tzadi, Resh, Iod, Mem final. Dans la Kabbale, Mitzrahim est un synonyme de תלכות Malkuth, qui commence aussi par la lettre Mem. Malkuth מלכות signifie «royaume». Mitzrahim מצרים signifie «Égypte». Si nous retirons la lettre צ Tzadi du mot מצרים Mitzrahim, nous épelons alors le mot מרים Miriam, qui est traduit en Français par Marie.

Il est écrit dans le Nouveau Testament du Christianisme que le Saint-Esprit (la sephirah Binah) est descendu sous la forme d’une colombe blanche pour féconder מרים Miriam, מצרים Mitzrahim, מלכות Malkuth, ainsi de מרים Miriam, מצרים Mitzrahim, מלכות Malkuth, Jésus a émergé.

«Pour que s’accomplît ce que le prophète a dit du Seigneur, disant: Hors d’Égypte, j’ai appelé mon fils.» – Matthieu 2:15

Kabbalistiquement, Miriam est la sephirah Malkuth, qui dans la Kabbale s’appelle Shekinah, mais Shekinah n’est pas physique. La gloire de Shekinah (que nous associons toujours à Malkuth) est la lumière de la Kundalini, le feu du Saint-Esprit qui s’élève dans la moelle épinière de notre physicalité. C’est Shekinah, avec qui nous, les Gnostiques, travaillons. Nous adorons toujours Shekinah, la Mère Divine, parce que nous savons que de Miriam (qui est la gloire de Shekinah dans notre physicalité) émerge tout le travail que nous devons faire.

Et si nous enlevons la lettre ר Resh de מרים Miriam nous épelons le mot מים mayim. Qu’est-ce que מים mayim? C’est notre physicalité, car mayim signifie «eau». De quelles eaux parlons-nous? Nous nous référons aux deux eaux créatrices ou aux fluides que nous avons dans notre physicalité: à savoir, le liquide céphalo-rachidien, qui est les eaux supérieures du ciel, Daath, l’Eden supérieur; et le fluide sexuel dans nos organes génitaux, c’est ce qu’on appelle les eaux inférieures de Yesod, l’Eden inférieur. Entre ces deux eaux, symbolisées par la lettre Mem, nous trouvons la graine ou lettre Iod où se trouve le potentiel Shakti, la force spirituelle avec laquelle nous avons besoin de travailler.

Qui doit travailler avec les deux eaux «mayim» liées à notre physicalité? C’est Abraham, parce qu’Abraham est «le père de beaucoup».

«יהוה a fait une alliance avec Abram, disant: Je t’ai donné ce pays, à cause de ton sperme (זרע semen), depuis le fleuve d’Égypte (Mitzrahim מצרים) jusqu’au grand fleuve, le fleuve Euphrate.» – Genèse 15: 18

Premièrement, grâce au feu des כשדים chasidim dans l’acte sexuel, les animaux existent, les plantes existent et les humanoïdes existent. Nous sommes tous des enfants de l’acte sexuel. Sans le feu des כשדים chasidim, nous ne pouvons pas engendrer d’enfants. Ainsi, dans l’Alchimie, que nous soyons Juifs, Musulmans, Hindous, Chrétiens, etc., nous sommes des enfants d’Abram, nous sommes, nous-mêmes ישמעאל Ishmael – celui qui écoute. Mais, tout le monde sur cette planète n’est pas Ishmael, parce que la plupart des gens préfèrent regarder le football, le baseball, la lutte, ou aller au cinéma, et ils ne s’intéressent pas à ce type de doctrine qui se rapporte à Dieu. Seuls ceux qui écoutent ce qui se rapporte à Dieu sont ישמעאל Ishmael. Ainsi, tous les gens religieux sont, alchimiquement et kabbalistiquement parlant, ישמעאל Ishmael, ceux qui écoutent la parole.

Isaac

«Mais soyez des faiseurs de la parole, et non des auditeurs seulement, se trompant soi-même. Car si quelqu’un écoute la parole, et n’agit pas, il est semblable à un homme qui regarde son visage naturel dans un miroir. Car il se voit, il marche, et il oublie quelle sorte d’homme il était.» – Jacques 1: 22-24

Si nous pratiquons l’alchimie sexuelle, nous devenons des faiseurs de la parole, alors nous entrerons dans la terre promise et deviendrons «les enfants de la promesse», qui est יצחק Isaac.

יצחק Isaac signifie «celui qui suivra la promesse».

יצחק Isaac est la sephirah Geburah. Malkuth n’est rien d’autre qu’une extension de Geburah. Si nous vivons ici dans le plan physique comme tout le monde, nous serons toujours au niveau de ישמעאל Ishmael (écoutant seulement la doctrine). ישמעאל Ishmael a beaucoup de sectes dans l’Islam, le Judaïsme, le Christianisme et dans l’Hindouisme, où ils étudient la parole. Malheureusement, ישמעאל Ishmael est tombé dans l’erreur de croire qu’en croyant en la Parole, il montera dans l’Arbre de Vie et expérimentera la terre promise, le monde de Yesod – et ce n’est pas comme ça.

«Frères, je parle à la manière des hommes; Bien que ce ne soit que l’alliance d’un homme, cependant, si cela se confirme, aucun homme ne la renonce ou ne l’ajoute. Maintenant à Abraham (ton nom sera Abraham, car je suis le père de beaucoup de גוים Goyim-Aryens. – Genèse 17: 5) et à sa semence (ערע semen, sperme) les promesses étaient faites. Il n’a pas dit, et aux semences, comme de beaucoup; mais d’une, et à ta semence, qui est (le Iod à l’intérieur duquel se trouve le potentiel shakti du) Christ (Cosmique).» – Galates 3: 15, 16

«Car il est écrit qu’Abraham a eu deux fils, l’un par une servante, l’autre par une femme libre. Mais celui (ישמעאל Ishmael) qui était de la femme-esclave est né selon la chair (comme tout כשדים chasidim); mais celui de la femme-libre était par (en transmutant sa graine) la promesse (ou alchimie sexuelle). Lesquelles sont une allégorie: car ce sont les deux alliances; celle de (אברם Abram avec) le mont Sinaï, qui engendre (Ishmael) à la servitude, qui est Agar. Car cette Agar est le mont Sinaï en Arabie (Mitzrahim מצרים «Égypte»), et répond à Jérusalem qui est maintenant (représentée par le Judaïsme, le Christianisme et l’Islam), et est en esclavage avec ses (millions d’)enfants.

«Mais Jérusalem qui est (Yesod) au-dessus (de Malkuth) est libre, qui est la mère de nous tous. Car il est écrit: Réjouis-toi, stérile, qui ne porte pas; éclate et crie, toi qui ne travaille pas: car la désolée a beaucoup plus d’enfants que celle qui a (אברהם Abraham comme) un mari. Nous, frères, comme l’était Isaac (qui est Geburah), sommes les enfants de (la transmutation sexuelle ou) la promesse (à sa semence).» – Galates 4: 22-28

Ainsi, pour entrer dans les mystères de l’Arbre de Vie, nous devons engendrer Isaac. Rappelez-vous que comme (Abram) notre Intime (Esprit) donne vie à (ישמעאל Ishmael) notre physicalité, cet Esprit peut aussi engendrer Isaac à l’intérieur de nous; c’est ainsi que nous serons les enfants de la promesse. Mais יצחק Isaac ne naîtra pas en nous en croyant, mais en pratiquant la doctrine de la Kabbale et de l’Alchimie à l’intérieur. Finalement, si יצחק Isaac naît, nous commencerons alors à voir tous les mystères de la terre promise en nous. Sinon, nous ne comprendrions même pas ce qui est écrit dans le livre de la Genèse.

Ainsi, ישמעאל Ishmael et יצחק Isaac sont les deux enfants d’Abraham. En ce moment nous dirons qu’Abraham (l’Intime) est «le père de beaucoup», bien sûr, kabbalistiquement parlant; mais très peu ont יצחק Isaac («celui qui suivra la promesse») à l’intérieur. יצחק Isaac doit naître à l’intérieur; en d’autres termes, יצחק Isaac doit naître à l’intérieur de ישמעאל Ishmael.

Le premier est ישמעאל Ishmael: nous croyons, nous saisissons, nous comprenons la doctrine; alors nous commençons à la pratiquer, et nous créons יצחק Isaac à l’intérieur.

Oui, nous sommes Ishmael, que nous soyons Juifs, Musulmans, Chrétiens, Hindous, peu importe quelle religion; peut-être dans d’autres religions nous trouverons d’autres noms pour les mêmes archétypes – mais ici, nous parlons de Kabbale et d’Alchimie, liées à la langue Hébraïque – c’est ce que nous devons comprendre.

Abraham et Ses Épouses

Dans la Bible, Abraham a deux femmes: Agar et Sarah.

abraham-kabbalah

Kabbalistiquement, Abraham est la sephirah Chesed. Chesed est dans la septième dimension. Chesed est mentionné dans la Genèse, dans la Bible comme «et l’Esprit d’Elohim planait sur la surface des eaux».

«Au commencement, Dieu créa le Ciel et la Terre. Et la Terre était sans forme et vide et les ténèbres étaient sur la surface de l’abîme et l’Esprit de Dieu se déplaçait sur la surface des eaux.»

Alors Abraham, Chesed, l’esprit de Dieu en nous, crée avec ces eaux. Et bien sûr, la création est un travail de coopération sexuelle entre l’homme et la femme, entre Abraham et ses épouses. Mais laquelle?

«La Terre était sans forme et vide» fait référence à notre physicalité. Notre Esprit, notre Intime, est Abraham se déplaçant dans nos deux eaux: notre fluide cérébro-spinal et notre fluide sexuel. Si nous commettons l’erreur de forniquer [l’orgasme], alors Abraham aura des enfants avec Agar, l’esclave Égyptienne, qui indique la servitude ou l’esclavage dans Malkuth, la physicalité. Nous sommes tous des enfants d’Agar ; nous sommes des esclaves de la physicalité. Nous pouvons suivre la doctrine, nous pouvons aimer la doctrine, nous pouvons l’étudier, nous pouvons la lire, mais nous sommes encore ici dans «Agar», le plan physique, en tant qu’esclaves de la physicalité. Si nous voulons expérimenter le ciel, alors à travers l’alchimie sexuelle, nous devons devenir des enfants de Sarah.

Sarah est le symbole des polarités: Sa est la lune dans Yesod, et Rah est le soleil dans Tiphereth. Sarah se rapporte à l’œuvre des eaux, et Abraham à l’Esprit de Dieu qui se déplace sur la surface des eaux.

Le symbole de tout cela est l’étoile de Salomon, l’Étoile de David. Les gens pensent que c’est seulement un emblème du Judaïsme, mais quand nous étudions d’autres religions, nous trouvons que l’hexagramme est dans l’Hindouisme, le Bouddhisme, etc. et représente le Logos, la Parole, le Christ. Ainsi que lorsque nous étudions les runes, nous trouvons la swastika. La swastika n’appartient pas aux Allemands; c’est un symbole que nous trouvons chez les Mayas, les Aztèques et beaucoup d’autres religions (si Hitler a utilisé cela de façon erronée, c’est une autre affaire). Ainsi, l’étoile de six pointes est le symbole du Logos, comme l’a expliqué Maître Samaël Aun Weor dans Tarot et Kabbale :

«Il est très intéressant que le nombre six ait soixante-douze portes de chaque côté et soixante-douze portes intermédiaires. Nous trouvons l’explication dans l’étoile du Roi Salomon. En résumé, nous voyons que cette étoile a douze rayons – six masculins et six féminins – qui se décomposent dans les douze constellations du zodiaque. Dans cette étoile sont résumés et synthétisés les mystères de l’Arcane AZF, les mystères de l’Alchimie, les mystères du sexe. Cette étoile est le symbole du Logos.»

L’étoile à six pointes pointe également vers Malkuth (notre physicalité).

Les aspects masculins et féminins se rapportent aux douze signes zodiacaux, aux douze tribus d’Israël, et c’est pourquoi nous avons douze mois dans l’année. Les douze tribus d’Israël se rapportent à la planète entière, ésotériquement, alchimiquement parlant. Selon le signe dans lequel vous êtes né, vous trouverez l’association de ce signe avec une tribu parmi les douze tribus d’Israël.

Dans le passé, les arcanes de cette doctrine ont été donné à une certaine élite. Les arcanes passaient de bouche à oreille à travers plusieurs siècles. Maintenant, cette élite pense que seulement eux sont «Israël» et que les douze tribus n’appartiennent qu’à eux. Cela a causé un problème sérieux. Nous devons comprendre que la doctrine donnée par les grands maîtres du passé a été donnée à l’ensemble de l’humanité, et non à cette élite qui se croit «l’élue». Nous ne devons pas tomber dans cette erreur.

Notre âme est représentée par le nombre six. L’étoile à six pointes pointe toujours vers la sephirah Tiphereth qui est la sixième sephirah, l’Âme Humaine. L’Âme Humaine est associée à Israël, parce qu’Israël est un composé de différentes parties de l’âme que nous devons développer quand nous entrons dans le chemin, et c’est la raison pour laquelle l’Âme Humaine s’incarne dans Malkuth, notre physicalité.

L’embryon de l’âme qui doit se développer en tant qu’Âme Humaine est ici maintenant, à l’intérieur de notre corps. C’est pourquoi nous sommes tous des enfants d’Israël, nous sommes des âmes dans la physicalité.

C’est pourquoi l’étoile de six pointes est symbolisée par Tiphereth et Malkuth. Dans la Kabbale, nous disons que Tiphereth est le mari et Malkuth est la femme. Malka signifie «reine». Dans Tiphereth, nous trouvons les Malachim, les «rois». Tiphereth et Malkuth doivent être ensemble à l’intérieur de nous pour travailler dans ce chemin.

Au milieu de l’étoile à six pointes se trouve un hexagone, et si nous enlevons ce 6 de l’hexagone plus les 6 pointes et les 6 entrées entre les pointes, nous trouvons trois nombre 6: 666, ce fameux nombre du livre de l’Apocalypse. La bête 666 est nous tous. Il est temps de comprendre cela. Nous aimons toujours pointer les autres avec notre index, «La bête 666 est le pape!» «Non, c’est le président actuel des Etats-Unis», etc et pendant que nous faisons cela et en montrant les autres, nous ignorons que nos trois doigts, à savoir le petit, l’annulaire et le milieu, pointent vers nous-mêmes. La bête 666 est l’humanoïde qui a la possibilité de devenir un être humain, parce que la bête 666 vient de l’abîme avec tous ces chasidim כשדים que nous avons à l’intérieur.

Au commencement, notre Intime, notre propre Abraham particulier n’est pas Abraham mais Abram. Si vous lisez le livre de la Genèse, Abraham n’était pas initialement appelé Abraham mais Abram; la lettre Hei manquait à son nom. Quand il commence à travailler dans l’alchimie sexuelle avec les eaux de la vie, alors le «H» a été ajouté à lui, orthographiant Abraham. Ainsi, avant cela, nous traitons seulement avec des כשדים chasidim, des démons à l’intérieur de nous, qui sont tous ces éléments inhumains que nous avons à l’intérieur de nous.

Quand Abram (l’Intime) est entré en initiation en Égypte (Malkuth), Abram est devenu Abraham, et c’est ainsi que notre Intime commence les initiations des Mystères Majeurs. Le Zohar explique comment Abram a commencé l’initiation des Mystères Mineurs. Quand il entre dans les Mystères Majeurs (avant d’engendrer Isaac), Dieu lui dit que son nom ne sera pas Abram, mais Abraham parce que la lettre Hei est avec lui (qui symbolise Malkuth), donc il allait travailler avec la matrice, l’utérus, la femme, et il a commencé et a engendré Isaac à l’âge de 100 ans. Le Zohar déclare:

«Abraham atteignit le plus haut degré d’initiation, symbolisé comme nous venons de le dire par (Yod) la première lettre du nom divin, Yod, Hei Vav, Hei, qui a sa polarité dans la dernière lettre ou inférieure (Hei). La première (le Yod) étant le symbole de l’homme, la dernière (le Hei) de la femme. «Il est écrit «et il leur dit:» ainsi (Coh) sera ta semence», se référant à la multiplication de sa postérité qui devrait atteindre le même degré de vie divine et de science que lui. C’est pourquoi tout gentil qui entre dans l’Alliance s’appelle ger zedek (un vrai prosélyte) et devient un fils ou un enfant d’Abraham (c’est-à-dire un fils de Dieu, l’Intime). Par conséquent, Dieu lui a dit, «ainsi sera ta postérité», ou en d’autres termes, tous les Gentils qui entrent dans l’Alliance seront de toi et appelés par ton nom (le nom de leur Monade).

«C’est pourquoi la lettre H fut ajoutée au nom d’Abram. Si Sarah n’avait atteint ce degré, la postérité d’Abram aurait alors été seulement des enfants du degré inférieur de la vie divine et de la connaissance ou simplement des prosélytes, ici désigné par le nom de Coh. Cependant, en raison de l’addition du H supérieur symbolisant la vie divine, à Abram, et du H inférieur au nom de Sara, il devint possible de porter et d’engendrer une progéniture qui serait capable d’atteindre le même degré d’initiation dans la vie divine que leurs ancêtres, Abraham et Sarah. L’union des deux H a produit le Yod ou I, la première lettre au nom d’ יצחק Isaac emblème du principe masculin (dans Geburah), qui dès sa naissance, a commencé à s’accroître sur la terre; c’est-à-dire qu’à partir de la naissance d’יצחק Isaac, les hommes ont commencé à naître et à entrer dans le monde qui ont vécu la vie supérieure et devin (de Geburah), et donc il est écrit: «car en Isaac ta semence sera appelée» (Genèse 21: 12).» – Zohar

Dans Malkuth, la première initiation des mystères majeurs, Abraham, l’Intime, acquiert 100 ans. Puis avec Yesod la deuxième initiation des mystères majeurs l’Intime obtient 200 ans, 300 dans Hod, 400 dans Netzach, 500 dans Tiphereth, remontant du fond de l’abîme; comme il est écrit:

«Au commencement, Elohim créa les cieux (de Chesed, Geburah et Tiphereth) et la terre (Malkuth). Et la terre était sans forme et vide; et l’obscurité était sur la surface de l’abîme. Et (Chesed) l’Esprit d’Elohim s’est déplacé sur la surface des eaux. Et Elohim a dit: Que la lumière soit; et la lumière fut.» – Genèse 1: 1-3

«Au commencement, Elohim créa (dans) les cieux (notre Esprit, l’Âme Divine et l’Âme Humaine) et (sur) la terre (notre physicalité). Et (la Psyché dans notre physicalité animale) la terre était sans forme (dans le Chaos) et vide (de lumière); et l’obscurité était sur la surface de l’Abîme (notre Infra- Conscience). Et (Chesed) l’Esprit d’Elohim s’est déplacé sur le surface des eaux (créatrices sexuelles). Et (à travers l’Alchimie sexuelle) Elohim a dit: Que la lumière soit et la lumière fut.» – Genèse 1: 1-3

C’est ainsi que la lumière d’Elohim développe les âges ou les jours ésotériques dont parle la Genèse dans la Bible. C’est ainsi qu’Abraham, notre Esprit, notre Père Intérieur, commence à travailler contre nos ténèbres, nos ennemis, qui forment la bête 666 qui fait l’addition de 18, ce qui, kabbalistiquement, signifie «ennemis occultes». Qui sont ces ennemis occultes? Ce sont nos egos, nos vices, nos transgressions! Ne tombez pas dans l’erreur de penser que les ennemis d’Abraham sont ceux qui sont athées ou qui sont polythéistes. Non!Les ennemis d’Abraham sont à l’intérieur de chacun de nous. Nous devons nous battre contre eux parce que nos éléments psychiques animaux suivent la loi de l’évolution, la mécanicité de la nature; les âmes de tout minéral, plante ou animal suivent la loi de l’évolution. Mais, quand nous, en tant qu’âmes des bêtes, à travers l’évolution montons de l’abîme dans les corps humains, nous devenons Nephesh Chaïoth ou la bête 666, alors, nous, en tant qu’âmes, recevons l’opportunité de créer, à travers la chasteté scientifique, Adam à l’image d’Elohim et recevant, à travers l’Alchimie sexuelle, le נשמת חיים Neshamath Chaim, le souffle de vie de יהוה אלהים Jehovah Elohim-Binah, afin de quitter l’abîme et devenir un Nephesh Chaiah, une âme vivante. Comme il est écrit:

«Et Yod-Havah Elohim (l’Esprit Saint) forma Adam de la poussière de (האדמה Ha-Adamah) la terre, et insuffla dans ses narines le souffle (נשמת חיים Neshamah Chaim) de vie; et (האדם) Ha-Adam est devenu une âme vivante לנפש חיה – Nephesh Chaiah).» – Genèse 2: 7

Si nous ne le faisons pas, alors nous en tant que Nephesh Chaioth ou la bête 666 qui à travers l’évolution est montée de l’abîme tombera, par la loi de involution, dans la perdition dans le côté gauche de la roue cosmique quand dans Malkuth, la terre, il tourne vers le bas à travers son cycle d’involution.

Dans Malkuth, notre physicalité, alchimiquement parlant, nous trouvons que le triangle supérieur de l’étoile à six pointes représente Tejas (feu), tandis que le triangle à l’envers représente Apas (eau). Apas est également situé au Nord de l’Arbre de Vie, et Tejas (feu) au Sud de l’Arbre de Vie. L’Orient est toujours lié à l’air (le tattva Vayu); et le symbole de Prittvi, la terre, est précisément l’Occident – c’est ainsi que nous trouvons dans l’Alchimie les quatre éléments représentés dans l’Étoile de David. C’est pourquoi Malkuth est symbolisé par la croix. Les quatre côtés de la croix sont liés aux quatre éléments.

Lorsque nous parlons des quatre éléments, nous constatons que les douze tribus d’Israël qui se rapportent à l’Étoile de David sont liées aux quatre éléments. Par exemple, Poissons est eau, Scorpion est eau, Cancer est eau (trois signes d’eau parmi les 12); et alors nous trouvons l’air: Gémeaux, Verseau et Balance; aussi trois signes de terre: Taureau, Capricorne et Vierge; et puis nous trouvons les signes de feu: Bélier, Sagittaire et Lion. Ainsi, l’Étoile de David est toujours associée aux quatre éléments de Malkuth. Maître Samael a écrit:

«Dans chaque réincarnation humaine, chaque être humain naît sous une étoile différente de sorte que l’ego est «arrondi», petit à petit. Mais il y a une étoile qui gouverne notre Intime, et cette étoile ne change jamais: c’est l’ «Étoile du Père». Cette Étoile est notre Père qui est dans les cieux.

«Isbener Aldane déclare: «Je lève les yeux vers les étoiles, d’où l’aide viendra à moi, mais je suis toujours l’étoile qui guide mon Intime.» – Astrologie Pratique par Samaël Aun Weor

Nous naissons dans Malkuth pour être peu à peu complétés par les forces des éléments, avec les forces des douze signes ou tribus zodiacaux, et l’Étoile de David leur est toujours associée, mais souvenez-vous que l’Étoile de David a l’hexagone au milieu; nous devons contrôler trois 6 (18) afin de le recevoir en tant que sceau du Dieu vivant sur nos fronts.

C’est pourquoi dans la Kabbale nous trouvons les trois lettres mères, l’origine des autres lettres Hébraïques. La lettre Aleph, par exemple, symbolise l’air. Dans de nombreuses conférences nous vous avons dit que la lettre Aleph est associée à votre colonne vertébrale – c’est précisément la colonne vertébrale, la lettre Vav au milieu de la forme de la lettre Aleph. À droite, en-haut, nous trouvons la lettre Iod, qui est le potentiel Shakti du liquide céphalo-rachidien, et le Iod en-bas représente le potentiel Shakti du fluide sexuel – c’est la lettre Aleph, qui est le vent, l’esprit, l’air. Quand vous lisez au sujet de l’Esprit, l’air ou le vent, souvenez-vous qu’ils se réfèrent à Aleph ; c’est pourquoi le nom de Dieu, en Hébreu est El, nous ajoutons seulement la lettre Lamed. Aleph est associé à l’air, et la lettre Lamed au cœur. Quand vous lisez Aleph, vous devez comprendre que nous parlons de votre colonne vertébrale, les deux eaux, mais ils pointent directement sur la puissance des eaux (par exemple, là, la chute de Niagara donne beaucoup d’électricité). Donc, quand nous disons potentiel Shakti des eaux, nous parlons de cette électricité; non pas l’eau elle-même, mais cette électricité qui est dans les eaux, et c’est ce que représente la lettre Aleph : notre colonne vertébrale divisant les deux eaux créatrices que nous avons dans notre système.

La colonne vertébrale est appelée le trône de Dieu ; c’est là que l’Esprit de Dieu se déplace entre les deux eaux. Oubliez l’eau macrocosmique, parlons de notre eau microcosmique; ainsi, quand Dieu (Abraham, l’Intime) est assis dans votre colonne vertébrale, c’est entre les deux eaux. Abraham n’est pas du passé ou du futur, il est du présent; et si nous voulons être les vrais enfants d’Abraham, nous devons l’asseoir sur notre colonne vertébrale, puis nous pouvons dire: «Je suis un enfant d’Abraham».

Le prana, le potentiel Shakti de Dieu, le Logos, ne peut exister sans Mem. Si nous n’avions pas le liquide céphalo-rachidien ou le fluide sexuel dans notre physicalité, alors le potentiel Shakti des eaux ne peut pas exister en nous; c’est pourquoi nous devons prendre soin de nos fluides sexuels; les deux polarités: le liquide céphalo-rachidien est Adam, positif, tandis que le négatif s’appelle Havah ou Eve, le fluide sexuel dans les glandes sexuelles. Nous devons prendre soin d’eux si nous voulons travailler avec la Shekinah, si nous voulons donner naissance au Sauveur à l’intérieur. La lettre Mem cache le secret de la création; sans les fluides, nous ne pouvons pas canaliser l’énergie.

L’élément terre est notre physicalité. Nous avons les trois forces primaires à l’intérieur, qui sont représentées dans la lettre Shin (qui est le feu). Il y a une autre lettre que nous associons toujours à la physicalité – la lettre Nun. La lettre Shin cache une lettre Nun ; et la lettre Nun tient deux lettres Vav ou deux lettres Zayin (les deux polarités de la colonne vertébrale). Lettre Shin trois «Vav»: Ida, Pingala et Sushumna – le système nerveux que nous avons dans notre physicalité: le système nerveux central, le système nerveux grand-sympathique et le système nerveux parasympathique; alors, Shin est lié à notre système nerveux. Toute cette force du Shin se cristallise dans la lettre Nun ; la lettre Nun est, bien sûr, liée au poisson (Nun en Araméen est «poisson»), liée au spermatozoïde et à l’ovule. Quand l’homme et la femme sont unis dans l’acte sexuel, Shin, le feu, est là – le travail avec l’eau et avec l’air, les trois forces qui travaillent là, en nous-mêmes. Le feu circule dans le système nerveux central, dans le système nerveux grand-sympathique et dans le système nerveux parasympathique.

Dans d’autres conférences, nous avons expliqué que Malkuth est le mélange de toutes les forces. Pistis Spohia appelle le corps physique «le mélange». Symboliquement parlant, l’Égypte supérieure et inférieure (Mitzrahim) et le Nil sont à l’intérieur de nous, c’est pourquoi Abraham y est allé – parce qu’Abraham est l’Esprit qui plane sur la surface des eaux de Mitzrahim afin de travailler dans l’initiation. C’est ainsi que notre Intime doit descendre et travailler sur nous, physiquement.

Si vous voulez entrer dans l’initiation, vous devez prier votre Intime, qui est votre Abraham intérieur: «Père de beaucoup, aide-moi à travailler sur le chemin.» Puis il descend de sa sphère (la septième dimension) dans votre physicalité. Si je vous dis cela, c’est parce que cela m’est arrivé; J’appelle mon Dieu, mon Être intérieur, mon Esprit – «aide-moi!» – et Il vient et descend dans ma physicalité et me donne une main, sa main; et moi, l’âme, commence à lui parler et à le prier: «aide-moi, car je suis une partie de toi, je suis ta partie inférieure, et en travaillant ensemble nous serons hors de cette planète démoniaque!» Nous sommes dans le Kali Yuga et les choses s’aggravent de plus en plus. Rappelez-vous qu’Abraham a sorti Lot de Sodome et Gomorrhe, et après cela, elles ont été détruités. Abraham est le seul qui peut vous sortir, parce qu’il est l’enfant des trois forces primaires. C’est en faisant cela intérieurement, individuellement, que nous marchons sur le chemin de l’initiation. Premièrement: neuf initiations de Mystères Mineurs; ensuite, les Initiations Majeures – lisez le Zohar, parce que le Zohar en parle très clairement.

Rappelez-vous, nous adorons les Juifs: Abraham, Isaac, Moïse, Jésus, les prophètes – qui sont de vrais Juifs qui ont incarné Judah, la lumière solaire; et Simeon bar Yochai était un vrai Juif. Dans ce monde physique, il y a des gens qui s’appellent Juifs, mais qui ne font rien à ce sujet; c’est comme en Inde, beaucoup de gens se disent Brahmanes et ils ne font rien du vrai Brahmanisme. Donc, pour devenir un vrai Juif, vous devez travailler avec vos archétypes, à l’intérieur – pour finalement, un jour, entrer dans la terre promise, qui est Yesod dans la quatrième dimension.

Maintenant, nous comprenons ce que Exode ou le voyage de ce monde physique (qui est symbolisé par Canaan) à la terre promise signifie. Nous devons aller dans le désert, qui signifie de Malkuth à Yesod, afin d’entrer dans la quatrième dimension avec toute cette transformation que nous devons faire – parce que dans la quatrième dimension, vivre une autre humanité. Les gens pensent que cette humanité tridimensionnelle est la seule humanité sur cette planète, mais ils ont tort. Il y a deux types d’humanité sur cette planète Terre: premièrement, l’humanité démoniaque, qui est nous; mais dans la quatrième dimension (Eden) vit une autre humanité. Oui, là, dans la partie supérieure de la quatrième dimension, nous trouvons les grands maîtres ressuscités.

Alors, souvenez-vous: quand nous lisons les Écritures sacrées, Abraham est notre Intime, et il est le seul qui marche avec Dieu, parce qu’Abraham était et est toujours un ami de Dieu. Il est le seul qui puisse nous sortir du niveau dans lequel nous sommes.

Questions et Réponses

Public: Est-ce que כשדים chasidim est le même que le mot que les Juifs orthodoxes utilisent pour le Hassidisme?

Instructeur: Non, le Hassidisme est épelé תידות en Hébreu, qui est un type de Judaïsme orthodoxe; les כשדים chasidim sont toutes les différentes particules ignées que nous avons, qui sont encore au niveau du règne animal.

Il y a beaucoup de sectes dans le Judaïsme, le Christianisme, même dans l’Islam, qui ne marchent pas sur le chemin; leur Intime est toujours au niveau de כשדים chasidim. Pour suivre Iod-Hei-Vav-Hei, Abram doit cesser d ‘être Abram au niveau de כשדים chasidim, et entrer dans le niveau d’Abraham, le niveau d’un être humain.

Abram existe à l’intérieur des parties les plus intimes de tout animal, plante, minéral et humanoïde, mais nous seuls, les humanoïdes, avons l’opportunité de travailler avec notre propre Abram et de le transformer en Abraham.

Bien sûr, il y a beaucoup de sectes qui pensent que suivre certaines règles est suffisant pour devenir des enfants de la promesse, des vrais enfants de Dieu. Le problème est que pour devenir un véritable enfant de Dieu, nous devons travailler avec les eaux, le véhicule de l’électricité. Quand nous vocalisons ou faisons des exercices différents en relation avec notre colonne vertébrale, l’énergie qui active les chakras de notre colonne vertébrale est l’électricité cachée dans le liquide céphalo-rachidien – et c’est notre Intime qui le fait, parce qu’il est le seul qui flotte entre les deux eaux. Si nous le faisons avec l’ego, alors nous développons le fanatisme; mais pour se développer de la bonne manière, nous devons être dans la chasteté, parce que seuls les animaux forniquent – la fornication est l’orgasme, le spasme; la chasteté est la transmutation des eaux de l’Eden.

Public: Ainsi, vous avez mentionné les années initiatiques de 100, 200, 300 etc. des Mystères Majeurs. Quelles sont les années liées aux Serpents de Lumière?

Instructeur: Le même; nous dirons 100 ans dans la Lumière ou 200 ans dans la Lumière, parce que nous entrons jusqu’à ce que Chesed ait 700 ans; quand nous entrons dans le premier triangle, il y a une année de 1000. 1000 ans – Binah ; 2000 ans – Chokmah ; 3000 ans – Kether. Avant d’entrer dans ces cent niveaux d’âges de la vie; avant 100, vous êtes 90, 80, 70, 60… ce sont les Mystères Mineurs. Pour entrer dans les Mystères Majeurs, vous devez avoir l’âge (ou votre Être doit avoir l’âge) de 99 ans.

Public: Mais aussi pour les Serpents de Lumière – avez-vous réellement besoin de passer par l’initiation à travers les serpents de Chesed et Geburah ; ou ces Serpents de Lumière sont déjà levés?

Instructeur: Non, les Serpents de Feu sont différents, les Serpents de Feu, bien sûr, parce que Chesed et Geburah sont toujours debout – mais quand vous travaillez avec les Serpents de Lumière, vous devez aller même à Binah ; élever le Serpent de Binah dans la Lumière.

Public: Est-ce fait à travers des initiations?

Instructeur: Cela se fait à travers l’Initiation de la Lumière, car souvenez-vous que Binah est le Saint-Esprit, et nous avons tué Binah (le Saint-Esprit, le Dieu- Mercure) à travers la fornication. Donc, c’est pourquoi quand nous parlons de résurrection, de résurrection dans Binah, où toutes les forces du Saint-Esprit se purifient à différents niveaux, parce que Binah a son royaume dans les organes sexuels.

Résurrection signifie que nous ne prostituons plus le Dieu Mercure, alchimiquement parlant, parce que nous avons des mercures différents: le mercure brut ou le sperme; nous devons annihiler le mercure sec ou tous ces ego que nous avons à l’intérieur – pour nous perfectionner au niveau de Binah. Ensuite, nous devenons des êtres humains à l’image de Binah – parce qu’il est écrit que le saint nom de Binah est Jehovah Elohim. Il est écrit dans la Bible que Jehovah Elohim a créé Adam à Son image et à Sa propre ressemblance – signifie parfait – mais nous ne sommes pas à ce niveau, parce que nous sommes tombés. Donc, quand nous récupérons à nouveau ce niveau de pureté dans Binah, alors nous nous repentons et nous disons: «Pardonne-moi, Père, car j’ai péché.» Et puis Binah vous dit: «Ne recommence pas, car la punition va être plus sévère.»

Public: Vous avez dit au début de la conférence que pour que nous puissions comprendre ces conférences ou les enseignements ésotériques, nous devons écouter avec nos chakras activés comme opposés à notre intellect. Comment savons-nous si nous le faisons…?

Instructeur: Eh bien, nous le savons si nous méditons; parce qu’après avoir lu juste un peu, assez pour comprendre ce que nous lisons, nous nous asseyons dans la Méditation. Grâce à la Méditation, Abraham, votre Intime, vous montrera le sens de cela – alors vous apprenez.

Maintenant, au début, cela dépend de la façon dont vos chakras sont activés, parce que nous devons les développer à 100% et positivement, parce que les chakras peuvent tourner à l’envers, et c’est dangereux. Quand vos chakras tournent à l’envers alors votre Intime n’agit pas à travers eux, mais l’ego et un ego de la mythomanie peut entrer dans les plans internes et vous dire: «Tu es le maître tel et tel; tu es vraiment auto-réalisé.» Vous revenez et dites: «Oh, oui, je suis cela.» Si vous avez l’ego vivant, comment allez-vous être cela? Nous insistons toujours de faire tourner les chakras de manière positive; le maître parle de cela dans beaucoup de livres – parce qu’il y a beaucoup d’individus de nos jours qui activent les chakras mais de manière négative, et ils voient seulement les désirs, les rêves qui ne coïncident pas avec la réalité. Maître Samaël Aun Weor a expliqué que si ce que nous voyons, si ce que nous expérimentons dans les mondes internes, hors du corps, ne coïncide pas avec votre vie dans le plan physique, alors c’est un mensonge. Vous devez être patient – si cela ne coïncide pas, vous vous trompez. C’est pourquoi c’est le chemin du fil du rasoir, le bien et le mal – c’est pourquoi vous devez toujours être silencieux, méditer, comprendre. Parfois, votre ego veut vous repousser, mais l’Être vous montre le chemin. Comment découvrez-vous quand c’est votre ego et quand c’est votre être? Quand vous méditez, quand vous priez, quand vous suivez les règles écrites dans les livres (c’est ce qu’on appelle le Deutéronome ou la Loi écrite) – jusqu’à ce que vous soyez vraiment convaincu que vous pouvez entendre Dieu face à face, parce que parler avec votre Intime face à face est possible, mais pour cela vous devez annihiler beaucoup d’ego au moins 90% – avant de voir votre Dieu face à face; mais votre Dieu peut aussi vous guider, même si vous ne le voyez pas. C’est la clé: la Méditation. Avez-vous d’autres questions?

Public: Parfois les gens mentionnent (…) et quittent le physique (…) et atteignent la terre promise…?

Instructeur: Eh bien, vous pouvez visiter la terre promise – la quatrième dimension – avec votre Corps Astral ou avec votre Corps Mental, ou dans un état de Samadhi, vous pouvez entrer dans cette terre promise et voir la réalité de la quatrième dimension. Mais il y a beaucoup de pratiques que les chamanes, les indigènes, font pour pénétrer dans la quatrième dimension – cela s’appelle l’état Jinn. Bien sûr, c’est comme visiter la quatrième dimension – parce que rester là n’est possible que si vous êtes un maître ressuscité; c’est précisément la terre promise pour les maîtres ressuscités – ils travaillent jusqu’à ce que le corps entier appartienne complètement à cette dimension. Ces individus peuvent provenir de la quatrième dimension et apparaître dans le monde tridimensionnel; mais, naturellement, ils appartiennent à la quatrième dimension. Dans notre cas, nous appartenons au monde tridimensionnel, parce que nous sommes tombés – mais, avec certaines procédures de magie, nous pouvons entrer dans la quatrième dimension, mais au niveau le plus bas, et expérimenter ce qui doit être dans la quatrième dimension, mais vous devez retourner dans ce monde physique parce que c’est là que vous appartenez. Maître Samaël Aun Weor explique dans beaucoup de ses livres qu’au début, lorsqu’il est entré dans la quatrième dimension, il est entré au niveau le plus bas; mais avec des pratiques et persistant dans la voie, il est vraiment entré dans la dimension supérieure, et ensuite il visitait tous les temples de la Loge Blanche, les humanités qui existent dans le niveau supérieur de la quatrième dimension. Nous savons que les sorciers et les sorcières entrent dans le niveau inférieur de la quatrième dimension, et ils savent comment entrer avec certaines procédures – comme je l’ai dit, ils ne font que visiter et doivent retourner. Notre but dans ce chemin est d’y rester; par exemple, Moïse l’a atteint et de nombreux maîtres y vivent, et ils peuvent venir vous aider. Madame Blavatsky, par exemple, l’auteur de La Doctrine Secrète, Isis Dévoilée – elle était assistée par trois maîtres de la quatrième dimension: le Maître Morya, le Maître Kuthumi et le Maître Djwal Kul – ils l’instruisaient dans ce qu’elle écrivait et dans ce qu’elle enseignait – de même, vous pouvez être un disciple de ces maîtres du niveau supérieur; ou disciple d’autres maîtres des niveaux inférieurs.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Abraham the Innermost

Catégories : Kabbale de la Genèse