Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Kabbale de la Genèse

Nimrod-the-Devil

Nimrod

Il est écrit:

«Et le nom du second fleuve est Gihon: le même qui entoure tout le pays de כוש Cush.» – Genèse 2: 13

«Ce second fleuve est le liquide céphalo-rachidien, qui est l’autre pôle de notre système séminal. Avec cela nous entourons toute la terre de כוש Cush c’est-à-dire, toute la tête et la gorge, puisque nous formons le cerveau et la gorge avec (אב Ob) le liquide céphalo-rachidien.» – Samaël Aun Weor

«Et Cush engendra נמרד Nimrod: il a commencé à être un Gebur puissant sur la Terre, il était un puissant chasseur devant יהוה Iod-Havah. Là où il est dit même que Nimrod le (Gebur גבור) puissant chasseur devant יהוה Jehovah, et le début de son royaume (Malkuth מלכות) était בבל Babel dans le pays de שנער Shin-ar.» – Genèse chapitre 10, verset 8-10.

Trois Triangles, Trois Royaumes, Trois Cerveaux, Trois Pyramides

Tower_of_Babel

Lorsque nous examinons l’Arbre de Vie, kabbalistiquement et alchimiquement, nous découvrons que les trois triangles de l’Arbre de Vie sont liés aux trois cerveaux ; le cerveau intellectuel, le cerveau émotionnel et le cerveau moteur-instinctif-sexuel. Ces trois cerveaux, dans la Kabbale, sont appelés des royaumes, des pyramides.

Le premier triangle ou pyramide est lié aux sephiroth Kether, Chokmah et Binah, et à Atziluth, le royaume du Père, qui est dans le cerveau. Le deuxième triangle ou pyramide de l’Arbre de VieChesed, Geburah et Tiphereth – se rapporte à Briah, et c’est le royaume de Chokmah, le Fils, qui est dans le cœur. Le troisième triangle ou pyramide – Netzach, Hod et Yesod (l’aspect supérieur de la sephirah Malkuth) – se rapporte à Yetzirah, le royaume de Binah, le Saint-Esprit, qui est dans les glandes sexuelles. Donc, comme vous le voyez, l’Arbre de Vie dans Malkuth, notre physicalité, est divisé en le cerveau, le cœur et le sexe.

Dans l’Arbre de Vie, l’homme véritable, Adam, est Tiphereth, l’âme humaine qui, en tant qu’apex d’une pyramide, unit, à travers l’Alchimie sexuelle, six sephiroth dans le cœur, à savoir, Chesed, Geburah, Hod et Netzach, avec sa fondation dans Yesod, le sexe, dans Malkuth, חוה Chavah, Eve, notre physicalité.

Tout l’Arbre de Vie est ce que l’on appelle en Hébreu עץ חיים Otz Chayim. Chayim חיים est un mot qui signifie des vies, pluriel. Habituellement, il est traduit comme vie, mais en réalité, vie est חיה Chaiah. Le pluriel pour vie est םיים Chayim. Alors עץ חיים Otz Chayim devrait être traduit comme l’Arbre des Vies, parce que la manifestation de l’Arbre de Vie, en nous, s’accomplit à travers l’Esprit Saint (Binah), dans lequel nous trouvons cette âme qui dans la Kabbale est appelée Chaiah, vie. C’est pourquoi, quand nous parlons de עץ חיים Otz Chayim, l’Arbre de Vie, nous devons parler du Saint-Esprit, Binah, parce que Binah est celui qui est associé à חיה Chaiah (vie).

Nous trouvons que la Bible déclare: «Et אלהים Elohim a dit: Faisons Adam à notre image, selon notre ressemblance.» Ainsi Adam est l’image et la ressemblance de םלהים Elohim.

Quand nous examinons kabbalistiquement le mot םלהים Elohim dans Atziluth, nous trouvons qu’il est associé à Binah, Geburah et Hod comme Jehovah-Elohim dans le premier triangle, Elohim Gibor dans le deuxième triangle et Elohim Tzabaoth dans le troisième triangle, respectivement. Mais, Arik Anpin, le vaste visage, est la tête de אלהים Elohim où Kether est représenté par le mot אל El (Dieu, le Père), Chokmah par le mot אלה Eleh (Yehidah, le Fils) et Binah par le mot םלהים Elohim (Chaiah, le Saint-Esprit); les trois forment le mot אלהים Elohim. Maintenant, quand nous nous référons à אלהים Elohim en tant qu’âme dans Binah, Il est Chaiah, et nous trouvons que le saint nom de Binah, dans le monde des archétypes (Atziluth) est יהוה אלהים Jehovah-Elohim qui est un dédoublement de Jehovah le Tetragrammaton Iod-Hei-Vav-Hei יהוה dans Chokmah et אהיה Eheieh dans Kether.

Nimrod et les Trois Cerveaux

Il est très important de comprendre pourquoi il est écrit que נמרד Nimrod (Rebelle) était un puissant chasseur devant Iod-Hei-Vav-Hei יהוה, et pourquoi son royaume (Malkuth מלכות) était בבל Babel dans le pays de שנער Shinar.

Shinar שנער est divisé en deux mots, שנ Shin, qui signifie dent et ער Ar, qui signifie ville; Shinar, la ville des dents. Lorsque nous cherchons cette ville dans laquelle nous devons trouver 32 habitants, ou 32 dents, nous trouvons que c’est la bouche. C’est pourquoi l’Esprit Saint (Chaiah, vie, Jehovah-Elohim) est également associé à la Sephirah Daath (connaissance), ou l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal, dont les racines sont dans Yesod (sexe) et sa canopée est dans le pilier central, au niveau de notre gorge.

Ainsi, quand dans la Bible il est écrit que « םלהים Elohim a dit, faisons Adam à notre image, selon notre ressemblance,» nous devons kabbalistiquement et alchimiquement imaginer l’Arbre de Vie, עץ חיים Otz Chayim, les dix sephiroth, pour comprendre que ces dix sephiroth (liés aux trois triangles) sont liés à ce que la Genèse appelle Elohim: c’est la structure de ce que nous appelons Adam Kadmon, l’homme céleste, dans la Kabbale, parce qu’Adam Ha-Rishon, ou le premier homme, est Adam qui a été fait à l’image et à la ressemblance d’Elohim.

Donc, comme nous imaginons l’Arbre de Vie en relation avec Elohim, nous devons aussi imaginer l’Arbre de Vie en relation avec Adam, l’être humain. C’est pourquoi dans le graphique nous voyons que le royaume de Kether, le Père est dans la tête; le royaume de Chokmah, le Fils est dans le cœur; et le royaume de Binah, le Saint-Esprit, est dans l’Arbre de la Connaissance, dont les racines sont dans les organes génitaux et la canopée dans la gorge. De cette façon, nous constatons que ces trois aspects de ce que nous appelons la Trinité sont très bien organisés dans l’homme céleste, Adam Kadmon, l’Elohim dont parle la Bible. Évidemment, selon cette image, Adam a été fait avec 3 cerveaux en harmonie avec l’univers. Mais, comme nous le savons très bien, Adam est tombé de ce niveau virginal et a été expulsé de Daath, l’Eden supérieur, à cause de la rébellion. C’est quelque chose de très important à comprendre pour nous, parce que le mot pour rebelle, en Hébreu, est Nimrod. Nimrod était un rebelle, mais nous devons comprendre comment ce Nimrod est associé à la chute et à la tour de Babel, parce que, si nous observons, nous associons la tour de Babel à l’Arbre de Vie ; nous devons comprendre que l’ombre de l’Arbre de Vie est ce que nous appelons Klipoth, qui représente l’Adam déchu.

Quand nous étudions chaque triangle de l’Arbre de Vie, nous trouvons, comme il est écrit dans la Kabbale, que le royaume du Père est le premier triangle; le royaume de Chokmah, le Fils, est le second triangle; et le royaume de Binah, le Saint-Esprit, est le troisième triangle. Ainsi, évidemment, les trois triangles sont liés au premier triangle qui est Kether-Chokmah-Binah.

Mais, quand nous prenons le deuxième triangle en lui-même qui est Chesed, Geburah et Tiphereth, alors nous trouvons que ces 3 sephiroth sont également liés aux 3 cerveaux; Chesed se rapporte à la tête; Geburah, se rapporte au cœur et Tiphereth à l’énergie sexuelle. C’est ainsi que nous devons le voir, car c’est dans Tiphereth que nous accomplissons la volonté de Dieu, et dans le cœur nous trouvons le royaume du Fils, qui fait toujours la volonté de Dieu. Tiphereth descend dans Yesod afin de développer la volonté. C’est pourquoi Tiphereth et Yesod sont liés au développement de la volonté ou de la volonté de Dieu. C’est dans Tiphereth, le cœur, que Jésus a dit:

«Père, si tu le veux, enlève cette coupe de moi; mais non ma volonté, mais la tienne, soit faite.» – Luc 22: 42

De plus, lorsque nous prenons le troisième triangle de l’Arbre de Vie, nous constatons que Netzach se rapporte au centre intellectuel, le premier triangle. Hod se rapporte au centre émotionnel, le deuxième triangle, le cerveau émotionnel. Yesod est situé exactement dans les organes sexuels, avec l’énergie sexuelle, le troisième triangle, le cerveau moteur-instinctif-sexuel. Malkuth, qui est en-bas de Yesod, se rapporte à la partie inférieure de l’énergie sexuelle parce que Malkuth émerge de Yesod, l’énergie sexuelle.

Malkuth est toujours associé à la physicalité.

Ainsi, notre physicalité s’appelle Malkuth, le royaume; mais ce royaume est l’aspect inférieur de Yesod, ainsi, il se rapporte au royaume de Binah, le Saint-Esprit.

Nimrod-1

Nimrod נמרד et son royaume (דרד Nun 50 + Mem 40 + Resh 200 + Daleth 4 = 294 = 15 = Le Diable)

Nous lisons que Cush engendra Nimrod. Qui est Cush? Cush est l’ensemble de notre tête et la gorge et se rapporte à Chesed, Netzach, Hod et Yesod ; Chesed est précisément notre propre intime individuel particulier qui descend de sa propre sphère dans le deuxième triangle, à travers le fleuve Gihon pour féconder Nimrod dans le troisième triangle, Netzach, Hod et Yesod. Nimrod, en tant que fils de Cush – c’est-à-dire en tant que fils de notre tête et de notre gorge – est le mental, Netzach.

Lorsque nous investiguons sur le royaume, Malkuth, nous découvrons que notre physicalité est liée aux trois cerveaux : le cerveau intellectuel, Netzach ; le cerveau émotionnel, Hod ; et le cerveau moteur-sexuel-instinctif, Yesod, dans le royaume de Binah (le Saint-Esprit, Iod-Hei-Vav-Hei יהוה Elohim). Ces quatre sephiroth, qui se trouvent tout en bas de l’Arbre de Vie, sont liés aux quatre corps de péché, les corps animaux protoplasmiques ou corps lunaires. Ces quatre corps de péché (les corps lunaires) sont; le mental lunaire; l’émotion lunaire; et la vitalité lunaire, qui est bien sûr à l’intérieur de la physicalité que nous avons (Malkuth).

Donc, nous trouvons ici les trois parties de Malkuth, le Royaume. Malkuth lui-même est la physicalité, l’Égypte, Mitzrayim, que le livre de l’Apocalypse appelle Babylone la Grande, la mère des prostituées et des abominations de la terre. Ainsi, «Nimrod, le puissant chasseur devant יהוה Jehovah; et dont la première partie de son royaume (Malkuth מלכות) était בבל Babel ou Babylone» se réfère à la psyché et la physicalité que nous avons, liées à la lune, les forces lunaires.

Si vous voyez comment cette physicalité est associée aux quatre Sephiroth inférieurs de l’Arbre de Vie, vous trouvez que Netzach est le Nimrod, le corps mental lunaire, pécheur, symbolise aussi le Pharaon d’Egypte qui utilise « כוש Cush» le cerveau et la gorge pour contrôler les douze archétypes d’Israël pris au piège dans les trois autres sephiroth inférieurs de l’Arbre de Vie. Hod (Joseph, l’astral inférieur) se rapporte au centre émotionnel; nos émotions inférieures. Yesod, l’énergie sexuelle, est l’énergie que Nimrod, le Pharaon, notre mental animal peut utiliser de manière animale ou alchimique. C’est pourquoi nous trouvons qu’en réalité, à travers le centre intellectuel, Nimrod contrôle la totalité de notre physicalité. Les douze tribus d’Israël, les douze signes zodiacaux, la société dans laquelle nous vivons, cette civilisation, construiront des Pyramides contrôlées par le Pharaon ou des Tours de Babel contrôlées par Nimrod, le mental lunaire, le corps pécheur, l’animal intellectuel.

Les douze archétypes d’Israël descendent de Kether, la Sephirah numéro 1 dans le premier triangle de l’Arbre de Vie, dans Chesed, la Sephirah numéro 4 dans le deuxième triangle de l’Arbre de Vie, puis dans Netzach, la Sephirah numéro 7 dans le troisième triangle de l’Arbre de Vie, pour finalement atteindre «  כוש Cush» notre cerveau et la gorge en Egypte, Babylone notre physicalité. Kether et Chesed dans le pays de «Cush», engendra Netzach, Nimrod, le Pharaon en Egypte, Babylone. 1 + 4 + 7 = 12, les douze tribus d’Israël.

Netzach, Hod, Yesod dans la physicalité de Nimrod, l’animal intellectuel, constituent les trois niveaux de la Tour de Babel; ils se rapportent à trois types d’humanoïdes qui forment le cercle de la confusion des langues. Les douze archétypes d’Israël sont pris au piège en eux. Les douze tribus d’Israël, les douze signes zodiacaux de cette civilisation actuelle sont dans la confusion. Cette confusion est appelée בבל Babel ou Babylone, et commence dans le royaume (Malkuth מלכות), la physicalité de Nimrod.

«Ces trois types d’humains (mieux dis humanoïdes) sont ceux qui ont déshonoré le monde, ceux qui ont provoqué la première et la seconde guerre mondiale, et ceux qui provoqueront la troisième. Ces trois niveaux d’humains ne se comprennent pas.

Le niveau instinctif ne comprend pas l’intellectuel.

Le niveau émotionnel ne comprend pas l’intellectuel.

Le niveau intellectuel ne comprend pas l’émotionnel.» – Samaël Aun Weor

Nous devons admettre qu’il y a des gens qui sont intellectuels, mais dont la gravité est dans le cœur, dans le centre émotionnel; des gens qui sont émotifs, leur façon de raisonner est émotionnelle. Les gens qui sont très intellectuels, leur façon d’être est d’être intellectuel, c’est Nimrod, très intellectuel. Mais, les gens qui sont centrées dans le centre émotionnel sont des Nimrods dans leur façon de penser en relation avec leur cœur. En outre, il est évident qu’il existe des gens qui existent, des Nimrods, qui utilisent le mental en relation avec le centre moteur-instinctif; la façon de penser, d’agir et de se comporter de ce type de personne se rapporte à l’instinct, aux habitudes. Ainsi, leur façon de penser est habituelle, liée au sexe et à l’instinct.

Ainsi, Nimrod est divisé en trois aspects; intellectuel; émotionnel, et instinctif-sexuel. Il est très facile de voir comment ce Nimrod, qui était un puissant sur la terre, est l’intellect, le mental animal que nous portons tous très fort, à l’intérieur. Son royaume, Malkuth, est à Shinar (la bouche), où nous trouvons le Shin (les dents), parce que c’est ainsi que nous communiquons, à travers la bouche. Donc, il est important de comprendre que Nimrod n’est pas un personnage qui a existé il y a longtemps, c’est un symbole.

Kabbalistiquement, alchimiquement, Nimrod est intronisé dans le mental de tout le monde et utilise les trois cerveaux de la mauvaise façon. Le mental animal est un rebelle, il ne se comporte pas selon les lois de Jehovah-Elohim.

Dans l’univers manifesté, les lois de l’univers agissent sous le commandement de Iod-Hei-Vav-Hei יהוה, que la Bible traduit comme Jehovah, et sa volonté est faite dans les cieux. Mais, ici sur terre, dans Malkuth, dans notre physicalité, sa volonté n’est pas faite… c’est évident. C’est pourquoi la Bible dit que ce Nimrod était celui qui a commencé à construire la tour de babillage, ou charabia. Évidemment, nous construisons cette tour avec notre bouche; nous exprimons à travers notre bouche ce que nous pensons, ce que nous ressentons et ce que nous ressentons à travers notre centre instinctif. C’est ainsi que nous devons le voir, parce que les quatre Sephiroth inférieurs sont les quatre corps de péché, qui sont créés à travers la fornication, à travers l’orgasme des animaux. Par conséquent, en comprenant cela, nous voyons que le premier commandement donné par יהוה אלהים Jehovah-Elohim qui déclare: «Mais de l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal, tu n’en mangeras pas; car le jour où tu en mangeras tu mourra sûrement», est brisé dès le début de notre existence et il est brisé par le Nimrod, qui est dans le mental de notre père physique et de notre mère physique. Ils ont agi, obéissant seulement aux lois de leur nature animale.

C’est précisément ce qui est arrivé dans l’Eden quand Adam a désobéi aux commandements de Jehovah-Elohim et a commencé à suivre l’âme animale et à se comporter comme un animal; il a été expulsé. C’est ainsi que commença la disharmonie dans l’Arbre de Vie.

Nous allons donc l’expliquer plus en profondeur pour que nous puissions comprendre comment ce Nimrod doit être vaincu si nous voulons sortir du cercle de la confusion des langues.

Le Cœur et la Tour de Babel

Hod : «Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.»

Yesod : «Vous avez entendu qu’il a été dit par ceux d’autrefois, vous ne commettrez pas d’adultère: Mais je vous le dis, quiconque regarde une femme pour la convoiter a déjà commis un adultère avec elle dans son cœur.»

Netzach : «O génération de vipères, comment pouvez-vous, étant méchant, parler de bonnes choses? Car de l’abondance du cœur la bouche parle. Un homme bon, du bon trésor du cœur produit de bonnes choses; et un homme méchant, du mauvais trésor produit des choses mauvaises. Mais je vous le dis, toute parole oiseuse que les hommes diront, ils en rendront compte au jour du jugement. Car par tes paroles tu seras justifié, et par tes paroles tu seras condamné.» – Évangile de Matthieu

Nous devons très bien visualiser cet Arbre de Vie, car souvenez-vous que le Royaume de Chokmah, le Fils, est dans le cœur. C’est précisément là que la volonté de Dieu est faite. C’est pourquoi Chokmah est précisément la sephirah qui accomplit la volonté de Dieu, dans le cœur. Malheureusement, le cœur de Nimrod est un rebelle; il n’effectue pas la volonté de Dieu. Nimrod fait sa propre volonté, il est entêté. C’est pourquoi son nom signifie rebelle, dans le cœur. Son royaume est בבל Babel qui est traduit dans la Bible comme Babylone. Babel בבל fait référence aux trois cerveaux dans notre physicalité; c’est le royaume de Nimrod, notre physicalité. Les trois cerveaux sont le cerveau intellectuel, le cerveau émotionnel et le cerveau moteur-instinctif-sexuel; c’est le royaume de Nimrod.

L’entêté Nimrod est associé au cœur. C’est pourquoi quand nous lisons le mot בבל Babel à l’envers, vous lisez, לבב lebib. Lebib לבב en Hébreu signifie cœur. Voyez-vous comment le sens de Babel est caché dans notre cœur? Autrement dit, Babel בבל est le contraire de la volonté de Dieu. Si vous faites la volonté de Dieu, vous faites לבב lebib, le cœur, la volonté de Chokmah. Mais, si vous accomplissez votre propre caprice, si vous suivez votre volonté animale, alors vous accomplissez la volonté de בבל Babel, qui est Babylone, votre physicalité. En d’autres termes, quand nous suivons juste nos instincts physiques, nos émotions physiques et nos pensées physiques, nous sommes comme des animaux intellectuels suivant Nimrod. Ce faisant, nous commençons à construire des tours, des villes… c’est ainsi que nous devons comprendre la tour de Babel. Par exemple, cette civilisation existe, les bâtiments, les tours, les voitures, etc., existent parce que Nimrod les a créés. Nimrod les pensa dans leur mental, après quoi ils firent le plan de leurs pensées de Nimrod et finalement, ils construisirent le bâtiment, la tour, la ville, avec d’autres Nemrod. Pour créer une ville, vous avez besoin de population et c’est ainsi que vous comprenez comment cette tour de Babel a été construite; avec des gens qui se comportaient aussi de la manière de Nimrod.

Nous devons comprendre comment cette physicalité que nous avons est associée à la vie. Nous devons comprendre que le mot בבל Babel est associé au babillage, au charabia. Pour mieux comprendre et saisir cela, nous trouvons que la sephirah Chokmah, qui est la sephirah du Fils, dont le royaume est dans le cœur, est associée à la foi. La foi non aveugle, mais la foi qui est le résultat de l’expérience de la vérité avec la Conscience, qui est dans le cœur; Tiphereth, la Conscience Humaine, l’âme, Vénus, dans le cœur, s’unit au seigneur Chokmah (Christ) qui donne à la Conscience l’expérience de la vérité.

«L’heure vient, et c’est maintenant, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité: car le Père cherche de tels adorateurs. Dieu est un Esprit: et ceux qui l’adorent doivent l’adorer en esprit et en vérité.» – Jean 4: 23, 24

«Et vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres.» – Jean 8: 32

Quand on expérimente la vérité en esprit, on construit une foi lumineuse à travers Chesed au sein de Tiphereth, la Conscience Humaine. Les justes développent une foi lumineuse lorsqu’ils expérimentent la Chasteté. Les fornicateurs développent la foi aveugle parce qu’ils n’expérimente jamais la chasteté. Écoutez attentivement; dans l’Alchimie Eve représente חיה Chaiah, la vie, dans nos organes génitaux et en Hébreu Eve est חוה Chavah, un mot qui signifie «expérimenter!»

Les Idoles de Nimrod

Les fornicateurs suivent la foi aveugle et le fanatisme, qui sont liés au cœur. Les fanatiques placent dans leur mental de nombreux dogmes ou théories qu’ils ne peuvent pas prouver et, comme résultat de ces dogmes, théories, etc., ils développent une foi aveugle. Quand une personne développe une foi aveugle et le fanatisme, alors ils travaillent sous les pouvoirs de בליעל Belial. Belial est un mot Hébreu qui signifie faiblesse, méchanceté, dégénérescence, mais c’est aussi un nom de démon. Beaucoup de gens sur terre suivent Belial, au lieu du Seigneur, le Christ, parce qu’ils développent une foi aveugle. Il est très facile de voir la relation du cœur avec la bouche. Comme il est écrit:

«Un homme de Belial, un homme d’iniquité est celui qui marche avec une bouche perverse.» – Proverbes 6: 12

«Prenez garde qu’il n’y ait pas une pensée de Belial dans votre cœur.» – Deutéronome15: 9

Quand nous comprenons que Chokmah est la Foi, illuminée par Hod, la gloire de Dieu, alors nous comprenons que la foi aveugle et le fanatisme sont liés aux ténèbres, à Belial.

Donc, Nimrod ne suit pas Christ mais Belial. Nimrod est un chasseur puissant devant Iod-Hei-Vav-Hei יהוה, parce que les quatre sephiroth inférieurs sont liés à Jehovah-Elohim. Jehovah-Elohim (Binah) devrait contrôler notre physicalité, notre cerveau intellectuel, notre cerveau émotionnel et notre cerveau moteur-instinctif-sexuel, mais le Saint-Esprit ne contrôle pas ces quatre Sephiroth inférieurs. C’est à travers ces quatre sephiroth inférieurs que Nimrod chasse toujours pour la gloire, le pouvoir et la sécurité.

Nimrod croit aveuglément, sur la base de son fanatisme, qu’il continuera à exister dans le ciel au-delà de la mort, Nimrod se trompe avec le faux concept d’être sauvé à travers la croyance. Pendant ce temps, à travers les trois cerveaux de sa physicalité Nimrod suit תית Chaioth, son animalité; c’est pourquoi nous sommes dans la disharmonie, dans la confusion. Nous devons comprendre que lorsque nous suivons les choses spirituelles aveuglément et fanatiquement, nous agissons alors comme Nimrod et devenons un disciple de ce démon appelé Belial. Nous devons être un rebelle, un rebelle contre notre animalité, mais pas un rebelle contre les lois, du Saint-Esprit (Chaiah) qui contrôle tout l’Arbre de Vie עץ חיים Otz Chayim.

De plus, il y a un autre démon appelé Bael, ou Baal (comme il est dit en Hébreu); ce démon Bael se rapporte au mental, à Netzach. Évidemment, ce Baal est une autre idole de Nimrod, c’est le contraire d’Adonaï. Adon, Adonaï, signifie le Seigneur, le Seigneur de Malkuth… mais Adonaï est-il le seigneur de notre propre Malkuth? Non, parce que notre propre Malkuth est Babylone, Babel, dont le roi est Nimrod. Ainsi, voilà les opposés de la philosophie; Adonaï est le nom du Seigneur dans Malkuth, mais, au lieu d’Adonaï, nous avons Bael (Baal) dans notre tête, dans Netzach, notre mental. De klipoth Bael (Baal) contrôle Malkuth, le royaume, à travers Nimrod.

Et ces pervers sexuels instinctifs Nimrods de la pornographie (du Grec πορνογραφία, pornographia, qui signifie pórni, «prostituée» et γραφία graphia, «graphique, écriture, dessin, dessins se déplaçant ‘films’) vénèrent le démon Chavayoth, le pôle opposé de Iod-Chavah, le Seigneur de Yesod.

Donc, c’est ainsi que nous devons voir, psychologiquement et alchimiquement, la tour de Babel, pour ne pas tomber dans la confusion. Mieux vaut ne pas tomber encore plus dans la confusion. Habituellement, quand les gens pensent à la tour de Babel, ils disent toujours: «Oh, cette tour que quelqu’un a construite il y a longtemps.» Non. Le livre de la Genèse est un livre d’actualité, un livre d’Alchimie et de Kabbale. C’est un livre qui nous enseigne; ce que nous sommes, et ce que nous pouvons être, si nous suivons les lois de Dieu. Mais, en ce moment, nous devons admettre que nous sommes des rebelles qui adorent les idoles; nous sommes des Nimrods. Nous construisons une famille, une société, un royaume. Belial l’idole de Nimrod est placée en tant que roi de beaucoup de sectes; dans le Christianisme; dans le Judaïsme; l’Islam; dans le Bouddhisme. Nimrod a commencé son royaume dans Babel. Babylone la grande est aussi appelée, dans la Bible, l’Egypte, Mitzrahim. Notre physicalité est nommée de différentes manières. Elle est nommée Egypte; elle est nommée Babylone; Malkuth ; Ha-Adamah, le sol; Haretz, la terre. Elle reçoit de nombreux noms kabbalistiquement. Nous devons savoir lire la Bible pour comprendre ce qu’elle nous enseigne; ce que nous sommes et ce que nous pouvons être.

L’Arbre de Vie et l’Arbre de la Connaissance

Tree_Of_Lives-1

«Et Adam appela le nom de sa femme (חוה Chavah) Eve: parce qu’elle était la mère de toute (חי Chai) vie.» – Genèse 3: 20

Quand nous entrons dans le corps humain (Babel, Babylone, Malkuth, Egypte, Oh Ha-Adamah, le sol), nous constatons que l’Arbre de Vie, les dix sephiroth, sont associés aux différents organes que nous avons à l’intérieur. Par exemple, Kether, la première sephirah, est associé à la glande pinéale. Chokmah est associé au côté droit du cerveau. Binah est associé au côté gauche du cerveau. Daath est lié à la gorge, où la parole est gestée; cela se rapporte aussi à nos dents, Shinar, ou la cité des dents, la dentition. Ensuite, nous avons Geburah, qui se rapporte au poumon gauche. Chesed au poumon droit. Tiphereth au cœur. Hod et Netzach aux reins. Yesod aux organes sexuels. Bien sûr, il y a communication avec les autres organes, parce que ces dix sephiroth ne sont pas seulement liés à ces organes spécifiques que nous avons mentionnés, car il y a d’autres organes, mais ce sont les principaux liés à l’Arbre de Vie. C’est pourquoi on l’appelle l’Arbre des Vies ou עץ חיים Otz Chayim, parce que nous avons différents types d’énergie, vie, dans chaque organe, et celui qui contrôle tous ces organes, la vie, l’énergie de chacun, est le système nerveux. Rappellez-vous:

«Et du (Babel, Babylone, Malkuth, Egypte, Oh Ha-Adamah) sol יהוה אלהים Jehovah-Elohim a fait pousser chaque arbre qui est agréable à la vue, et bon pour la nourriture; l’Arbre de Vie aussi au milieu du jardin, et l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal.» – Genèse 2: 9

Le système nerveux central est lié à Kether, le père. C’est à travers le système nerveux central que nous recevons la vie. Nous recevons l’énergie dans Malkuth, notre physicalité. Mais nous devons comprendre que nous sommes aussi associés à l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal. Ceci est très important à comprendre.

L’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal est associé aux trois systèmes nerveux que nous avons. Ces trois systèmes nerveux sont toujours associés au caducée de Mercure, qui, nous le savons, est un symbole de la médecine. C’est un très ancien symbole. Le caducée de Mercure est lié aux deux serpents; au centre se trouve la moelle épinière. Ainsi, les deux autres centres ou systèmes nerveux dont nous parlons sont le système nerveux grand sympathique et le système nerveux vague ou parasympathique. Ces trois systèmes nerveux sont liés aux trois serpents.

Dans les temps anciens, le caducée de Mercure était associé à trois serpents; un de chaque côté, et un au centre, associés aux 3 systèmes nerveux. C’est pourquoi lorsque nous nous référons aux trois systèmes nerveux, nous devons aussi nous référer au serpent. Pourquoi? Parce que les nerfs ont une forme serpentine; ils sont serpentins dans notre corps, reliant un organe à un autre. C’est ainsi que l’énergie qui vient d’en haut, de la nature, du cosmos, nourrit les organes, à travers le système nerveux central, qui est précisément l’Arbre de Vie au milieu du jardin, ou mieux dit, au milieu de notre physicalité. C’est pourquoi l’Arbre de Vie est associé à la moelle épinière.

L’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal est associé aux deux autres systèmes nerveux, à savoir le grand sympathique et le parasympathique. C’est ainsi que notre organisme est constitué. C’est pourquoi la Genèse déclare: «L’Arbre de Vie aussi au milieu du jardin (notre physicalité), et l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal.»

Ainsi, l’Arbre de Vie ou système nerveux central est lié à toutes les énergies vitales de tout l’organisme, de haut en bas; de la tête aux pieds. Et cet Arbre de Vie est aussi associé à l’Arbre de la Connaissance, ou aux deux autres systèmes nerveux. C’est ainsi que nous devons le voir, pour comprendre comment cela est constitué ou comment nous sommes énergétiquement constitués.

Nous devons commencer à regarder cela du point de vue alchimique et du point de vue kabbalistique, et commencer à penser psychologiquement et à ne pas placer cet Arbre de Vie et cet Arbre de la Connaissance en dehors de nous-mêmes, parce qu’ils sont à l’intérieur. C’est précisément le problème avec les laïcs; ils imaginent toujours des choses à l’extérieur, et ils ne comprennent pas que la Genèse parle des deux polarités de l’Alchimie et des forces de vie de la Kabbale. Maintenant, quand nous comprenons que ces deux arbres sont à l’intérieur de nous, nous comprenons comment vivre avec eux, ou comment les traiter, afin d’accomplir la volonté de Dieu ; c’est-à-dire, les commandements de יהוה אלהים Jehovah-Elohim.

Honore Père et Mère

Nous trouvons dans le chapitre quinze de Matthieu, versets 1-20, ce que Jésus a dit, en relation avec les commandements de יהוה אלהים Jehovah-Elohim. Pour commencer, comprenons qu’au temps de Jésus, les gens qui étaient très fanatiques et qui avaient développé une foi aveugle étaient appelés Pharisiens. Les gens qui étaient très intellectuels, dont le centre de gravité était dans l’intellect, étaient appelés Scribes. Ils sont liés à l’aspect de la Kabbale dont nous parlons ici, c’est-à-dire ceux qui interprètent littéralement le livre de Moïse. C’est pourquoi Jésus, en se référant à ces types d’individus ou Nimrods à ce moment-là, a dit.

«Puis vinrent à Jésus les Scribes et les Pharisiens, qui étaient de Jerusalem, disant: Pourquoi tes disciples transgressent-ils les traditions des anciens? Car ils ne se lavent pas les mains quand ils mangent du pain.»

Manger du pain, c’est manger la force super-substantielle du Ciel. Mais, bien sûr, Jésus répondit et leur dit:

«Pourquoi transgressez-vous aussi le commandement de Dieu par votre tradition? Car Dieu a commandé, en disant: Honore ton père et ta mère; et, celui qui maudit père ou mère, qu’il meure de la mort.»

Qui est ce père et cette mère? Ce n’est pas notre mère physique ou notre père physique. Cela se rapporte aux deux polarités de Chaiah, vie, qui se manifeste à travers les testicules et les ovaires. C’est la dualité des forces de vie qui sont bien sûr liées aux deux malkuths, ou deux physicalités; homme et femme. C’est lié à l’énergie, que nous devons respecter, honorer pour entrer dans le chemin de la chasteté.

«Jésus leur dit: «mais vous dites quiconque dira à son père ou à sa mère que c’est un don par quoi que ce soit que vous puissiez profiter de moi et n’honore pas son père ou sa mère, il sera libre, ainsi vous avez fait le commandement de Dieu du non-effet, par vos traditions.» Mieux dit par vos interprétations.

«Hypocrites, Isaiah a bien prophétisé sur vous, en disant: Ce peuple s’approchent de moi avec leur bouche, Shinar, et m’honore avec leurs lèvres; mais leur cœur est loin de moi. Car en vain ils m’adorent, enseignant pour doctrines les commandements des hommes.» En d’autres termes, les commandements de Nimrod.

«Et il appela la multitude et leur dit: entendez et comprenez que ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille un homme, mais ce qui sort de la bouche.»

Rappelez-vous, la bouche est le royaume de Shinar, où nous trouvons les trente-deux dents, qui sont kabbalistiquement associés à trente-deux préceptes de la Kabbale.

«Alors ses disciples vinrent et lui dirent: Ne savez-vous pas que les Pharisiens ont été offensés après avoir entendu cette parole? Mais Jésus répondit et dit: «Toutes les plantes que mon Père céleste n’a pas planté seront déracinées, laissez-les tranquilles. Ils sont avec une foi aveugle, ils sont des aveugles guides d’aveugles et si les aveugles conduisent les aveugles, ils tomberont tous deux dans le fossé (klipoth).»

«Alors Pierre répondit et lui dit: Déclare nous cette parabole? Et Jésus a dit: Es-tu encore sans intelligence? Ne sais-tu pas que ce qui entre dans la bouche entre dans le ventre et est jeté dans les toilettes? Mais ces choses qui sortent de la bouche sortent du cœur; et ils souillent l’homme. Car c’est du cœur que sortent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les fornications, les vols, les faux témoignages, les blasphèmes: ce sont les choses qui souillent un homme; mais manger avec des mains non lavées ne souille pas un homme.»

Ainsi, nous voyons très clairement ici que «ces choses qui sortent de la bouche viennent du coeur», qui est le royaume de Chokmah, le Fils, le Christ. Ainsi, si nous voulons accomplir consciemment les lois célestes de Dieu, nous devons d’abord accomplir les commandements de Dieu ici, dans Malkuth. Mais, si dans Malkuth nous suivons aveuglément Belial, alors nous suivons juste les commandements d’aveugles qui ne comprennent pas de quoi ils parlent.

Ainsi, la citation déclare que du cœur procèdent des choses mauvaises, à savoir; pensées mauvaises, meurtres, adultères, fornications, vols, faux témoignages, blasphèmes et ils sortent à travers la bouche, où nous trouvons Shin-Ar, la cité des dents. Comprenez que toutes ces réactions qui viennent du cœur sont la réponse de ce que nous ressentons (de ce sentiment de satisfaction de ce que nous pensons être) et c’est ce que nous exprimons à travers notre bouche. Ainsi, si notre cœur est commandé par Belial (méchanceté, malice, estime de soi) alors nous ne parlons que du charabia. Mais, si nous saisissons, comprenons et expérimentons ce dont nous parlons, alors notre cœur est guidé par le Seigneur, Chokmah, Jésus Christ. C’est ainsi que nous commençons à comprendre notre propre tour de Babel, et c’est ainsi que nous commençons à comprendre la Genèse et toutes les Écritures religieuses dont nous aimons parler.

Maintenant, allons plus loin dans cette tour de Babel, afin que nous puissions la comprendre plus profondément. La Kabbale Biblique expliqué dans le Zohar :

«La doctrine secrète de la Torah et son enseignement ont une relation à deux ב Beth (בית maisons), ou plus explicitement l’humain (בית maison) et le divin (בית house), le soi inférieur et supérieur, comme il est écrit:

«Et (והיה va’heieh) Hei sera pour un sanctuaire (à י Iod et ו Vav); mais pour une pierre d’achoppement et pour un rocher d’offense aux deux (ה Hei) maisons d’Israël, pour un piège et une anse pour les habitants de Jerusalem.» – Isaïe 8: 14»

Donc, ici, Isaïe mentionne deux maisons, et Simeon bar Yochai a associé ces deux maisons aux deux lettres Hei de Iod-Hei-Vav-Hei יהוה. Mais, vous devez comprendre que ces deux maisons sont également liées à la lettre Beth, parce que Beth en Hébreu signifie maison: Les mots בבל Babel-Babylon et לבב Lebib-Coeur, ont deux lettres Beth et une lettre Lamed chacun. La lettre Lamed est comparée à une tour volant dans les airs (symbole du mental-Netzach).

«De ces deux (היה Hei’s), un (dans la gorge) est un mystère au-delà de la compréhension humaine, l’autre (dans Yesod), bien qu’extrêmement occulte, est à l’intérieur de la gamme de la compréhension (Binah).»

Eh bien, nous savons que le royaume de Binah est dans Yesod (les organes sexuels), mais aussi dans la gorge, parce que la gorge est un autre organe sexuel dans lequel la parole est gestée; mais c’est un mystère, très haut et loin de la compréhension des laïcs. Le Hei dans la gorge est lié à ce qui est écrit dans Deutéronome, 5: 3. Il est écrit:

«Le premier (ה Hei, dans la gorge) est symbolisé par la Grande Voix mentionnée dans (Deutéronome 5: 23). ‘La Grande Voix את הקול Ath Ha’kwol qui ne cesse pas,’ qui résonne toujours et parle à l’intérieur de nous bien que non entendu et méconnu par l’oreille externe. Par elle a été délivré et parlé les enseignements ésotériques connus comme «la voix de Jacob» pour qu’ils puissent devenir connus.

«Maintenant, cette grande voix intérieure (הקול – Hei’kwol) et le mot (את Ath) qui l’exprime sont pour ainsi dire deux maisons, l’une visible, l’autre invisible. L’une est la Sagesse éternelle (חכמה עלאה Chokmah ilaah) cachée et dissimulée dans (Daath) le mental divin et a envoyé la grande voix intérieure; l’autre la Voix de Jacob ou les enseignements ésotériques exprimés par des mots, spécialement par le terme תראשית Barashyth, ou comme il peut être différemment écrit et expliqué par les mots תית baith ראשית reshith, signifiant la maison ou doctrine appelée ראשית reshith ou commencement.» – Zohar

Donc, nous devons comprendre que lorsque les gens parlent fanatiquement et intellectuellement de choses kabbalistiques et alchimiques, ils ne font que parler en relation avec la deuxième maison (le deuxième Beth). La connaissance céleste vient toujours d’un cœur chaste, mais si nous n’expérimentons pas la chasteté, alors ce dont nous parlons n’est que la foi aveugle. Nous devons associer notre propre maison particulière, notre maison humaine (Yesod), à la maison divine (Daath), afin de parler des vérités célestes. Ceci n’est possible que si nous marchons sur le chemin de la chasteté, c’est-à-dire, en respectant les lois de Jehovah-Elohim, et ne pas être un Nimrod, un chasseur devant Jehovah… signifiant, ne pas utiliser le royaume de Jehovah (cerveau, cœur, sexe et la physicalité), selon son propre caprice; ne pas seulement chercher des titres, chasser la célébrité, dans ce monde physique; nous devons apprendre à dire la vérité, sinon, nous ne faisons que marmonner des mots spirituels.

La Loi Trogoautoegocratique Cosmique Commune

«Et Jehovah-Elohim fit germer du sol tous les arbres agréables à voir et bons à manger.» – Genèse 2: 9

En ce qui concerne Iod-Hei-Vav-Hei יהוה, qui est Jehovah, nous trouvons que Jehovah-Elohim a fait pousser du sol chaque arbre qui est agréable à la vue, et bon pour la nourriture. Nous devons comprendre que ces arbres représentent nos physicalités, car en tant qu’arbres, nos physicalités sont des enfants de la force sexuelle de Jehovah-Elohim, le Saint-Esprit.

«Ne savez-vous pas que (physiquement comme tout arbre) vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous?» – 1 Corinthiens 3: 16

Ainsi, notre physicalité devrait être le royaume du Saint-Esprit, le royaume de Binah, mais, malheureusement, en nous la force sexuelle est utilisée par Nimrod de la mauvaise façon. Donc, nous devons déclarer que Nimrod utilise la force sexuelle du Saint-Esprit pour faire des enfants. À propos d’Elohim, Binah, étant l’énergie sexuelle, dans le livre de la Genèse il est écrit:

«Elohim dit: Que la terre produise de l’herbe, de l’herbe portant de la semence, et de l’arbre fruitier donnant du fruit selon son espèce et dont la semence est en lui-même, sur la terre; et cela fut ainsi.» Genèse 1: 11

«Selon son espèce», le mot Hébreu מינה Minah, qui est traduit par «espèce» signifie aussi «sexe», ainsi «selon son espèce» peut aussi se traduire par «selon son énergie sexuelle, selon son sexe».

«Les mots: «arbre fruitier donnant du fruit selon son espèce, dont la semence est en lui-même» désigne la personne qui conserve son énergie sexuelle à son avantage.» – Zohar

Nous trouvons que le caducée de Mercure est lié à la personne qui conserve son énergie sexuelle, c’est-à-dire à la force sexuelle qui circule dans les trois systèmes nerveux. C’est pourquoi il est dit:

«Et de האדמה Ha-Adamah, le sol (la physicalité féminine) יהוה אלהים Iod -Havah Elohim fit pousser (dans son utérus) tout arbre (mâle ou femelle) qui est agréable à la vue, et bon à manger.» – Genèse 2: 9

Vous pourriez dire: «Quoi? Notre physicalité est bon à manger? Donc, nous pouvons manger le corps physique des gens? «Bien sûr, ce serait une interprétation stupide. Écoutez, quand nous étudions l’Alchimie et la Kabbale, nous comprenons que notre physicalité, notre organisme physique, est une machine et un instrument que la nature crée pour nourrir la planète. L’humanité est l’organe principal de cette planète terre, mais il y a d’autres organes, à savoir, le règne minéral (l’eau, le sol, la terre, le métal); le règne végétal; le règne animal et le règne humain; ce sont les principaux organes de cette planète Terre. C’est pourquoi, lorsque dans la Genèse il est dit que les arbres, ou les physicalités que nous avons, sont «agréables à voir et bons à manger», elle se réfère à la Loi Trogo-auto-égocratique Cosmique Commune (la Loi de la Réciprocité). Nourrir toutes les espèces ou entités vivantes dans l’Univers). Le corps physique, quand il est en bonne santé, quand il est jeune, transforme la vie à travers tous nos organes, la nourrissant. Ainsi,notre physicalité transforme les énergies de la nature et du cosmos, puis les retransmet aux couches intérieures de la Terre; c’est ainsi que cette planète est vivante. Nous transformons l’énergie solaire, l’énergie lunaire, l’énergie cosmique, afin de nourrir la planète. C’est pourquoi le livre de la Genèse, qui est un livre d’Alchimie, déclare que ces arbres sont bons pour la nourriture. Par conséquent, si nous ne suivons aucune science et que nous ne nous soucions pas de la doctrine de l’Arbre de Vie et de l’Arbre de la Connaissance, alors nous vivons simplement mécaniquement, nourrissant la planète. Ainsi, quand le corps n’est plus utile et devient vieux, alors la planète le ramène dans la terre et le mange, parce qu’il est fait de poussière et à la poussière il retourne. C’est pourquoi nous devons comprendre pourquoi la Genèse a dit que ces arbres qui sont «agréables à la vue» sont nos physicalités quand ils sont jeunes, et donc bons pour la nourriture de la planète.

Néanmoins, au milieu de notre organisme humain qui s’appelle Eden, nous trouvons ces deux arbres; l’Arbre de Vie, qui est le système nerveux central, relié aux différents organes que nous avons dans notre organisme, et l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal, qui sont les trois systèmes nerveux que nous avons à l’intérieur. Si nous profitons de ces arbres qui sont à l’intérieur de nous, alors nous pouvons créer avec l’énergie du Saint-Esprit, avec l’énergie de Chaiah, la vie spirituelle. C’est ce que la Genèse enseigne, c’est ce que Moïse a écrit dans ses cinq livres; comment créer une vie spirituelle à l’intérieur de nous en ne se comportant plus comme des animaux, en ne suivant plus Nimrod, mais en suivant Iod-Hei-Vav-Heiיהוה. Ce Iod-Hei-Vav-Hei יהוה, comme vous le voyez, est fait de trois lettres, Iod-Hei-Vav, puisque Hei est à nouveau répété comme la quatrième lettre.

Arik_Anpin_2

IAOH

«Le grand philosophe, Labeo, a demandé à Apollon, «Qui est le Dieu suprême?»

Vous pourriez demander, qui est ce Apollon? Eh bien, nous entrons maintenant dans la mythologie Grecque, alors qu’auparavant nous parlions de la mythologie Hébraïque… La mythologie est la dissimulation alchimique des vérités cachées dans les histoires. Nous savons qu’Apollon est le Dieu du Soleil, et nous savons que le Soleil est associé à Tiphereth, qui est le centre même de l’Arbre de Vie. Tiphereth est le cœur. Le Soleil est le cœur du système solaire. Ainsi, cet Apollon se rapporte à Chokmah, parce que le royaume de Chokmah est dans le cœur; le cœur est le royaume d’Apollon. En d’autres termes, Chokmah, le Christ est appelé Apollon par les Grecs.

«Le précepte suivant est de discuter des lois concernant les sauterelles. Nous avons appris que les poissons (principes de vie-force vitale de Chesed) et les sauterelles (principes de Geburah) n’exigent pas d’abattage, mais c’est leur rassemblement (dans Yesod) qui leur permet de les manger (transmuter). Tels sont les sages de la Kabbale. Ils n’ont pas besoin d’être massacrés par l’Ange de la Destruction {Apollyon}, mais il dit d’eux, «et expiré, et a été rassemblé à son peuple» (Genèse 49:33). Tout comme les poissons (les principes vie-force de Chesed) de la mer vivent dans la mer (Yesod), les étudiants de la Kabbale et les sages de Daath vivent dans la mer (Yesod), et s’ils sont séparés de Daath (Arbre de la Connaissance) ils (comme l’Adam pécheur) meurent immédiatement.» – Zohar

«Et Jean était vêtu de poil de chameau et d’une ceinture de peau autour de ses reins; et il mangea (transmuta sa force vitale de Geburah) des sauterelles et du miel sauvage (énergie solaire).» – Marc 1: 6

Et c’est pourquoi dans le royaume de Nimrod, qui est le royaume de l’abîme dans lequel nous sommes, le nom d’Apollyon se rapporte aux forces du Soleil. Donc, si nous profitons d’Apollyon, c’est-à-dire si nous suivons la loi et la bonne volonté de Chokmah, alors nous nous développons spirituellement.

Ainsi, Apollon, ou en d’autres termes, le Christ, le Fils dans le cœur, a répondu au philosophe Labeo:

«Hélas, Tu n’es pas venu pour te renseigner sur les petites choses. Tu veux savoir qui est le roi des cieux que même Moi ne connais pas, mais vénère selon la tradition.»

«Apollon a dit que IAO (יהו Iod-Hei-Vav) en d’autres termes, est le Dieu suprême, et supérieur à lui. Ineffable et inconnaissable.

«Labeo rapporte aussi qu’une interprétation a été demandée pour le verset orphique: «Zeus est Un, Hadès est Un, Hélios est Un, Dionysos est Un.» Selon Macrobius: L’autorité de cette ligne repose sur un oracle de Clarian Apollon, dans lequel un autre nom pour le Soleil (Absolu Solaire) est également ajouté, qui est donné parmi d’autres noms, dans les mêmes lignes saintes, celui de IAO. Pour le Clarian Apollon, lorsqu’on lui demanda lequel des Dieux était signifié par IAO, il dit: «Les Initiés doivent garder leurs secrets – cependant sache que: IAO est Hadès en hiver, Zeus au printemps, Helios en été, et IAO en automne.»

Ainsi, comme nous le lisons, l’oracle d’Apollon a déclaré que IAO est lié aux quatre saisons. Si nous comprenons le fameux Tetragrammaton, nous découvrons que Iod-Hei-Vav-Hei se rapporte aux quatre saisons. Dans la mythologie Grecque, chaque saison est associée à un Dieu différent, tout comme dans la mythologie Hébraïque où chaque saison est associée à un ange différent et liée à יהוה אלהים Jehovah-Elohim, et à Chokmah יהוה le Tetragrammaton; au même IAO. C’est pourquoi il est dit que «Zeus est Un, Hadès est Un, Hélios est Un, Dionysos est Un.» Ou comme Moïse a également déclaré:

«Ecoute, ô Israël: יהוה notre Elohim est un יהוה.» – Deutéronome 6: 4

C’est ainsi que nous devons saisir et comprendre ce type de connaissance. IAO est appelé le plus grand de tous les Dieux, la divinité suprême, le Dieu Soleil, qui est imaginé pour avoir quatre visages qui représentent les quatre saisons. Nous comprenons maintenant pourquoi le livre de la Genèse déclare:

«Et la terre (Ouest) était sans forme et vide; et l’obscurité était sur la surface de l’abîme (Sud). Et (de l’Est) le Ruach Elohim s’est déplacé (vers le nord) sur la surface des eaux (occidentales).» – Genèse 1: 1, 2

Il est évident que ce verset de la Genèse, alchimiquement, se réfère à notre physicalité, la terre. Lorsque nous investiguons à l’intérieur de nous, psychologiquement parlant, notre propre nature, nous découvrons que nous sommes sans formes et vides et que l’obscurité est sur la surface de notre propre subconscience particulière, ou profondeur. Mais, si nous méditons, nous découvrons que l’esprit de Dieu, le Ruach-Elohim, se déplace dans les eaux créatrices sexuelles. Malheureusement, Nimrod utilise ces eaux créatrices sexuelles de manière animale. Cependant, si nous sommes sages, si nous sommes intelligents, nous utiliserons l’énergie sexuelle de nos eaux sexuelles de la bonne manière. Le secret pour utiliser notre énergie de la bonne manière est dans le mantra IAO. IAO est le nom sacré de Dieu ; rappelez-vous que Iod-Hei-Vav-Hei יהוה est traduit par Jehovah, mais, kabbalistiquement et alchimiquement, c’est IAO, parce que ce nom (Iod-Hei-Vav-Hei יהוה) n’a que trois lettres (la seconde est répétée comme la quatrième). C’est pourquoi dans Ésaïe il est dit:

«Par conséquent dit ה le Seigneur, Iod-Havah des armées, le puissant (יהו) IAO d’Israël, je me satisferai de mes adversaires, et me vengerai de mes ennemis.» – Ésaïe 1: 24

Bien sûr, ces adversaires ou ennemis sont à l’intérieur de nous. Ce sont les aspects animaux que nous devons vaincre (qui sont commandés par Nimrod), afin que nous puissions entrer dans le chemin, en invoquant le puissant IAO d’Israël. Pourquoi l’appelle-t-on le puissant IAO d’Israël? Parce que IAO, Iod-Hei-Vav, est le Dieu d’Israël, et Israel est Jacob et Jacob est le cœur (Tiphereth), dans lequel tous les archétypes (ou enfants d’Israël, comme cela est appelé dans la Bible) sont cachés.

Donc, avec cette explication de notre physicalité sur Terre, et comment Shinar se rapporte à notre bouche, et aux mots et comment notre physicalité est liée à la tour de Babel, ou Babylone la Grande, nous comprenons ce qui est écrit dans la Bible. Dans le chapitre onze versets un à neuf qui dit:

«Et la terre (physicalité) était d’une même langue et des mêmes mots (דברים debarim).»

Il est évident que ce chapitre commence après que Noah a été sauvé du déluge. Ce Noah, bien sûr, était le feu juste (Ish), que la bible déclare a été sauvé, avec sa famille, en entrant dans l’arche de l’alliance (le secret de l’Alchimie). Ainsi, quand on entre dans le chemin de la chasteté, alors notre physicalité (la terre) entre en harmonie et en ordre avec l’univers. C’est pourquoi il est écrit qu’après le déluge universel, où la génération de Noah a émergé après le déluge, toute la Terre était d’une même langue et des mêmes mots, elle était en harmonie.

«Et comme ces mots (םרים debarim) sont allés de (מקדם meqedem) l’Est (Kether qui est l’Alpha ou Premier Logos du monde) que ces (mots) ont trouvé (Daath) une plaine ou vallée dans la terre (physicalité) de שן ער Shin-ar (attaché aux trente-deux dents), וישבו שם et établi un nom (dans les trente-deux chemins de la sagesse); et ils ont habité là.»

Cela signifie que, petit à petit, cette union, cette harmonie, a été perdue, parce que ce mot voyageait à la bouche, ou Shinar comme il est écrit dans le livre de la Genèse.

Pour comprendre cela, nous devons comprendre que toutes ces âmes, ou nous dirons physicalités, qui ont été détruites, ces âmes sont descendues dans l’abîme et ont été purifiées dans l’abîme; leur ego était complètement désintégré. Ces générations antédiluviennes sont ce que la Bible appelait les enfants d’Adam; cet Adam qui a désobéi à la Loi, cet Adam qui a commencé à suivre les sensations animales et a désobéi à la volonté de Dieu dans son cœur. C’est pourquoi cette génération d’Adam a été désintégrée en Enfer et purifiée et a finalement évolué à nouveau à travers le règne minéral, le règne animal, le règne végétal, dans le règne humanoïde, ou le règne des animaux intellectuels, qui est le royaume de Nimrod comme vous savez et que nous avons déjà expliqué.

Donc, ces enfants d’Adam ou âmes d’Adam, ont émergé de nouveau après le déluge et se sont mélangés avec la génération de Noah. Et, bien sûr, certains d’entre eux ont appris la doctrine, mais la doctrine à l’intérieur de ces individus a encore été faussement interprétée. C’est pourquoi il est dit ici que ces mots ont voyagé de l’Est, dans la vallée de Shinar, et y ont habité, en tant que doctrine.

«Et ils (ces enfants d’Adam, ces âmes qui avaient de nouveau évolué vers le règne animal intellectuel) se disaient les uns aux autres, Allons, faisons (לבנים (enfants) de briques, et nous brûlerons, brûlerons (avec luxure).»

C’est ainsi que cela est traduit alchimiquement. Le mot, לבנים lebenim est traduit dans de nombreuses bibles comme briques, mais, cela signifie aussi «les enfants». בנים Benim est enfants. Alchimiquement, vous comprenez que pour construire une ville, vous avez besoin de gens, vous devez faire des enfants, et que toute ville est composée de briques, de la même manière que n’importe quelle génération ou civilisation est construite avec des enfants. Et, bien sûr, il est dit qu’ils se sont dit les uns aux autres, faisons des enfants, et nous brûlerons, brûlerons, avec luxure; bien sûr, ils se multipliaient de nouveau, en tant qu’animaux, avec luxure.

«Et elle avait (לבנים (enfants)) de la brique au lieu de la pierre (philosophale)»

Mais cette brique, je le répète, signifie enfants. Au lieu de faire la pierre philosophale à l’intérieur d’eux-mêmes, qui sont les corps internes, pour accomplir la volonté de Dieu, ils faisaient à nouveau la même chose.

«Et (comme le serpent damné de l’Eden) ils avaient de la boue (pour nourriture, venant de la poussière de la terre) au lieu du mortier (pour former l’homme à partir de la poussière de la terre).»

Quel est le matériau utilisé par les alchimistes pour former l’homme à partir de la poussière de la terre, comme il est écrit dans le livre de la Genèse, que Dieu fit Adam de la poussière de la terre.

«Et ils (ces fornicateurs qui suivaient les penchants animaux) dirent: Allons, bâtissons-nous une ville et une tour, dont le sommet peut atteindre le ciel; et faisons-nous un nom.»

C’est שם shem. Shem שם signifie nom.

«De peur que nous ne soyons dispersés sur la surface de la terre entière.»

En d’autres termes, ils avaient peur qu’ils soient à nouveau détruits, comme dans les générations précédentes avec Noah, avec le déluge universel, parce qu’ils s’en souviennent. Cependant, ces âmes dans de nouveaux corps essayaient d’entrer dans la doctrine, mais de la mauvaise manière, c’est pourquoi ils disaient: construisons un שם shem, un nom. De ce mot shem (nom) vient le mot Shemite, qui est traduit en Français par Sémite. Les Sémites étaient des gens qui connaissaient la doctrine de la Kabbale et de l’Alchimie, et qui généraient, créaient en eux-mêmes Shem, Ham et Japheth; les trois corps de Noah. Cependant, parmi les Sémites se trouvait Ham, qui représente le mental, dont la génération n’a pas suivi les préceptes de l’Alchimie. La génération de Ham sont les rebelles, les Nimrods. Cette division est encore répétée par récurrence comme il est mentionné dans le livre de l’Apocalypse:

«Et ils (les Nimrods du mental) avaient un roi sur eux, qui est l’ange de l’abîme, dont le nom dans la langue Hébraïque est Abaddon; mais (ceux qui transmutent les sauterelles ou le principe de vie de Geburah, comme Jean le Baptiseur avait un roi sur eux, qui est l’ange de l’abîme, dont le nom) dans la langue Grecque est Apollyon.» – Apocalypse 9: 11

Pour mieux expliquer cela, nous devons dire que pour travailler avec l’Alchimie, nous devons travailler avec les trois facteurs de la révolution de la Conscience, à savoir: Le premier facteur, la transmutation de Od (libido sexuelle), au moyen de Ob – l’esprit du Père, l’esprit de Dieu qui plane sur la surface des eaux créatrices sexuelles. Le deuxième facteur ; Méditation pour la compréhension de notre mental animal, notre Nimrod égoïste, lubrique, afin que notre Elohim puisse faire la lumière dans les ténèbres de notre terre (notre physicalité) sans forme et vide afin que l’être humain puisse émerger, après avoir désintégré notre animalité. Le troisième facteur ; la charité, c’est-à-dire enseigner aux enfants des fornicateurs, Adam et Ève, comment adorer le serpent d’airain (la Kundalini, la Schekinah) au moyen de IAO-Elohim, puisque tous les enfants des fornicateurs Adam et Eve adorent le serpent tentateur d’Eden avec leur Mental, avec leur Nimrod.

Oui, les enfants des fornicateurs Adam et Eve, les adorateurs de Belial, Bael et Chavayoth, sont les bâtisseurs de la tour des Babillages, qui se divisent toujours en trois groupes, liés, comme nous l’avons expliqué précédemment, aux trois cerveaux.

Un groupe, les Pharisiens, qui sont centrés dans leur cœur, ceux dont l’idole est Belial, avec leur désir très vivant, a dit: «montons au ciel et demeurons y au moyen de nos traditions religieuses.»

Le deuxième groupe, les Scribes intellectuels, qui ne connaissent pas l’Alchimie, dont l’idole est Bael dit, «montons en adorant les idoles, à savoir les personnalités religieuses intellectuelles fanatiques».

Le troisième groupe, ceux qui pendant l’acte sexuel adorent Dieu avec leurs lèvres, mais qui atteignent néanmoins l’orgasme des bêtes, dont l’idole est Chavayoth dit: «Montons au sommet de la tour, en développant des pouvoirs psychiques et faisons la guerre contre les Elohim, une guerre contre le Saint-Esprit.»

Le groupe qui a proposé, «Montons au ciel et demeurons y au moyen de nos traditions religieuses», IAO les a dispersé partout sur la terre. Le groupe de ceux qui, pendant l’acte sexuel, adorent le Dieu avec leurs lèvres mais qui atteignent néanmoins l’orgasme des bêtes et disent: «Montons au sommet de la tour, en développant des pouvoirs psychiques et faisons la guerre contre Jehovah, Binah, le Saint-Esprit», ils ont été transformés à travers leur orgasme en singes, c’est-à-dire, ils ont développé l’organe Kundabuffer et se sont transformés en démons, de l’abîme. Tandis que le groupe qui disait: «Elevons-nous en adorant des idoles, à savoir des personnalités religieuses intellectuelles fanatiques», IAOH (Jehovah-Elohim, le Saint-Esprit) a confondu leur langage, au lieu de la doctrine divine du serpent d’airain Nahash Nahashot, ils répandent des babillages absurdes sur la terre.

«Mes frères, ne soyez pas beaucoup de maîtres (mythomanes), sachant que nous recevrons la plus grande condamnation car en plusieurs choses nous offensons tous: si quelqu’un n’offense pas en parole, il est un homme parfait et capable aussi de brider le corps entier.» – Jacques 3: 1, 2

Donc, voici comment nous devons comprendre ce que la Bible dit:

«Et IAOH est descendu pour voir la ville et la tour, que les enfants d’Adam ont construit.»

Quand il est dit que Jehovah est venu voir la ville et la tour, vous devez comprendre psychologiquement parlant, nous avons une ville à l’intérieur de nous, dans laquelle il y a beaucoup d’habitants. Ces habitants de notre ville sont les défauts animaux, à savoir; la luxure, la colère, l’orgueil, la vanité, la paresse, la gourmandise etc. Tous ces défauts sont en abondance à l’intérieur de notre propre cité psychologique particulière, et la tour qui, bien sûr, est la tête, où vous trouvez Nimrod.

«Et IAOH a dit, Voici, le peuple est un, et ils ont tous une langue (charabia, en d’autres termes); et c’est ce qu’ils commencent à faire: et maintenant rien ne leur sera retenu, ce qu’ils ont imaginé de faire. Allons, descendons, et confondons leur שם Shem (leur langue, leur nom), afin qu’ils ne puissent pas comprendre le discours des uns et des autres. Alors IAOH les dispersa de là sur la surface de toute la terre, et ils partirent pour bâtir la ville. C’est pourquoi son nom (שמה Shemah) s’appelle בבל Babel; parce que IAOH a fait là-bas בלל balal (vous voyez? C’est également enraciné dans Belial), confondre la langue de toute la terre: et de là IAOH les a dispersé à l’étranger sur la surface de toute la terre.»

Zohar et la Source Sexuelle de l’Alchimie

«Donc Rabbi Simeon dit: «quand IAO le saint, s’orne lui-même (avec les corps solaires) il est dans l’ornement des corps solaires des deux, les mondes céleste et terrestre.»

En d’autres termes, intérieurement, du céleste, nous avons les corps astral, mental et causal, et dans la physicalité, notre corps physique.

«Du précédent, les corps célestes, cette lumière céleste en haut, qu’aucun être humain ne peut approcher, les corps solaires sont créés. De ce dernier (qui est la physicalité), avec les âmes des justes, ou les gens chastes, qui plus ils se rapprochent de cette lumière divine à travers la chasteté, ils deviennent plus réceptifs et remplis, de sorte qu’à travers eux il s’étend dans toutes les directions, et le monde comme une citerne ou un océan en est rempli.

Il est écrit: «Bois de l’eau de ta citerne, et de l’eau courante de ton puits.»

«Pourquoi l’Écriture utilise-t-elle ces deux termes citerne et puits, commençant par בור bar (citerne) et se terminant par bearבאר (puits ou fontaine). Parce que l’un contient; l’autre produit ou envoie de l’eau, et l’Écriture veut nous apprendre que la citerne finira par devenir un puits.

Comme une pauvreté frappée et un pauvre, les âmes des droits ou des justes ne possèdent rien en elles-mêmes et sont une citerne où l’eau est versée.

Tout homme mondain et injuste (fornicateur) porte sur lui la marque de la lettre ד (Daleth qui signifie porte, et aussi pauvre) et ressemble à une citerne sans eau. Mais les âmes des justes (mieux dit, ces Nimrods qui entrent dans le chemin de la chasteté) deviennent des sources ou des puits qui envoient de l’eau dans toutes les directions. Qui opère et produit ce changement? C’est la lettre Hei

Rappelez-vous que la lettre Hei est associée à la gorge et aux organes sexuels. Ainsi, quand le Zohar demande, «qui opère et produit ce changement?» La réponse est, c’est la lettre Hei. Mais, nous devons comprendre qu’il parle de la gorge, et les organes sexuels, la parole et l’énergie génitale;

«La source et l’origine de la lumière céleste, qui la fait grandir dans les âmes humaines, sur (Malkuth) le plan terrestre, comme nous l’avons déjà dit.»

C’est précisément ce que nous avons compris quand nous entrons dans ce chemin de la chasteté ; nous recevons différents secrets, des mantras, afin de pratiquer l’Alchimie et de développer cette lumière céleste à l’intérieur de nous. C’est pourquoi il est dit que cette lumière céleste grandit à l’intérieur de nous en tant qu’âmes humaines, parce qu’à l’heure actuelle nous sommes des animaux humains, ou des âmes animales, mais quand nous commençons à travailler avec l’Alchimie sexuelle, nous commençons à construire des âmes humaines dans notre physicalité. C’est pourquoi dans la Kabbale nous apprenons que Malkuth (notre physicalité), en relation avec les patriarches de l’ancien testament, est lié à David, le roi, le roi d’Israël. Cela signifie que, lorsque nous entrons dans le chemin de la chasteté, nous devenons un roi dans Malkuth, qui signifie le royaume. Mais, pour être roi dans Malkuth (le royaume), nous avons besoin d’une reine, car le roi sans reine n’est pas un roi, et une reine sans roi n’est pas une reine. Ainsi, le roi et la reine font Malkuth (le royaume). Et, bien sûr, nous entrons dans le chemin de la chasteté et commençons à travailler en tant que David, et pour cela, nous devons tuer Nimrod. Nimrod s’appelle Goliath dans ce livre de Samuel, dans la Bible. Vous voyez, dans les différents aspects de la Bible, le mental, le mental animal est appelé Nimrod, il est appelé Goliath, il est appelé Esaü, il a des noms différents; c’est pourquoi nous devons apprendre la Kabbale et l’Alchimie, afin de comprendre ce que nous lisons. Ainsi, quand David tue Goliath, signifiant qu’il détruit Nimrod à l’intérieur de lui-même, c’est le début du chemin de la chasteté.

Blood_of_Christ_Jean_Bellegamb

«Une autre signification de ces mots est qu’ils s’appliquent à David, que l’Écriture fait dire dans le livre de Samuel:

«Qui me donnera à boire de l’eau de la citerne à Bethléem?» – 2 Samuel 23:15

«Christ, le Christ intérieur, était aussi dans David et à l’intérieur de David. Incontestablement, le Christ intérieur est l’Instructeur du monde.» – Samaël Aun Weor

Rappelez-vous que dans d’autres conférences nous avons expliqué que «qui», en Hébreu, est « מי Mi», et ce « מי Mi» est associé à Eve חוה Chavah, חיה Chaiah, vie, les eaux de la Colombe Blanche, le Saint-Esprit, les forces de Binah. Et évidemment, David, étant dans la chasteté avec בת-שבע Batcheba, étant un homme droit, un homme juste, dit: «Qui, (signifiant « מי Mi»), la Colombe Blanche, est celui qui me donnera à boire de l’eau de la citerne (de בת־שבע Batcheba) à Bethléem.» Et quelle est cette Citerne? C’est בת־שבע Batcheba, sa femme, parce que pour boire dans les eaux de la vie, les eaux créatrices du Saint-Esprit, nous devons accomplir l’acte sexuel. Rappelez-vous que Malkuth est toujours féminine, de sorte que la physicalité, en soi, devient l’épouse du Saint-Esprit, alchimiquement et kabbalistiquement parlant. Mais ici, dans ce monde physique, nous avons besoin des deux polarités, masculine et féminine, mari et femme, pour travailler avec les deux polarités des eaux de l’Eden.

Le livre de Zohar continue:

«Le terme ‘eau courante’ désigne aussi (Chesed) Abraham (le Père d’en haut); ‘hors de'(בתוך bethokh, le milieu) Jacob (Tiphereth); et ‘ton puits’ Isaac (Geburah) qui est appelé une ‘source d’eau vive ou vivante’ (Genèse 26: 9). Dans ce même verset est contenu le mystère sacré et profond des patriarches, parmi lesquels le roi David (Malkuth, la chaudière alchimique) est inclus.» – Zohar

Si nous observons, les trois patriarches, Abraham, Esaac et Jacob et leur ajouteons David, alors nous avons les quatre patriarches, Iod-Hei-Vav-Hei יהוה, mais synthétisés dans IAO. Et bien sûr, dans d’autres conférences, nous avons très bien expliqué qu’Isaac, qui est une source d’eau vive, est liée au fleuve Pishon de l’Eden. Abraham est lié au fleuve Gihon de l’Eden. Jacob, est lié au fleuve Hiddekel de l’Eden. Et, évidemment, dans Malkuth, notre physicalité, le fleuve Euphrate est lié à David. Ainsi, nous voyons ici les quatre fleuves de l’Éden symbolisées dans ce verset. Quand nous travaillons avec les eaux, ces trois patriarches, Abraham, Isaac et Jacob, qui sont représentés par la lettre Shin(feu), et comme nous l’avons également expliqué, ces trois patriarches sont liés dans le deuxième triangle; c’est le royaume de Chokmah, le Christ, et d’eux, à travers Shinar, la bouche vient la doctrine. Mais de la bouche de Nimrod vient la doctrine des Pharisiens, leur foi aveugle, qui fait et adore Belial, une Idole. Cela psychologiquement parlant.

«Or, le serpent était plus subtil que n’importe quelle bête des champs que Jehovah Elohim avait faite, et il dit à la femme: Oui, Elohim a dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin, et la femme dit au serpent, Nous pouvons manger du fruit des arbres du jardin: Mais du fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Elohim a dit: Vous n’en mangerez pas, et vous ne le toucherez pas, de peur que vous ne mourez. Et le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez point, car Elohim sait que le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et vous serez comme Elohim, connaissant le bien et le mal.» – Genèse 3: 1-5

C’est pourquoi, dans le livre des Nombres, il est écrit que les gens (les Israélites) qui essayaient d’entrer dans le chemin de la chasteté, avaient des problèmes avec leur luxure animale, parce que c’est le problème principal des alchimistes; quand nous entrons dans le chemin de la chasteté, notre luxure animale, notre âme animale, est très forte. Bien sûr, les Nimrods sont finalement et souvent vaincus par leur luxure animal. Cette luxure animale est le feu sexuel, le נחשים שרפים Nachashim Seraphim de Geburah qui descend dans tous les règnes, à savoir; le règne minéral, le règne végétal, le règne animal. Mais, dans le règne humanoïde, ce feu est contrôlé par Nimrod. Quand un initié veut contrôler le feu de Geburah (que normalement les animaux utilisent de manière animale, à travers l’orgasme), il est très difficile, mais pas impossible, s’ils savent faire le travail, comment transmuter l’énergie sexuelle. Comme il est écrit:

«Et יהוה envoya (à travers le fleuve Pishon) des serpents ardent (נחשים שרפים Nachashim Seraphim) parmi le peuple, et ils mordirent le peuple; et beaucoup de gens d’Israël sont morts. Alors le peuple vint à Moïse, et dit: Nous avons péché, car nous avons parlé contre יהוה, et contre toi; prie יהוה, qu’il enlève les serpents de nous. Et Moïse pria pour le peuple. «Et יהוה dit à Moïse: Fais-toi un serpent ardent, et mets-le sur une perche; et il arrivera que quiconque sera mordu, quand il le verra, vivra. «Et Moïse fit un serpent d’airain, et le mit sur une perche, et il arriva que, si un serpent avait mordu un homme, quand il vit le serpent d’airain, il vécut.» – Nombres 21: 6-9

Les serpents ardents, les נחשים שרפים Nachashim Seraphim sont précisément la vitalité de Geburah, du côté gauche de l’Arbre de Vie. Ainsi, tous n’étaient pas comme Jacob, parce que quand Jacob est entré dans Yesod, il a combattu le feu de נחשים שרפים Nachashim Seraphim de Geburah qui est très fort dans les animaux, ainsi, Jacob a vaincu ce feu. Et, comme résultat de la victoire sur ce feu dans Yesod, dans son énergie sexuelle, il reçut le nom de sa Monade; Elohim-Gibor a dit, maintenant ton nom sera Israël. Malheureusement, tous les alchimistes ne sont pas Jacob; dans l’organe sexuel, dans l’acte sexuel, il est écrit que l’âme humaine, Jacob (Tiphereth), se bat avec les forces d’Elohim (le feu de Geburah, qui est très fort dans le règne animal), mais Jacob adorait IAO et il a vaincu Elohim dans l’acte sexuel. Alors, il a transformé le feu sexuel de son animalité, en feu divin. Mais, tous les Israélites à cette époque avec Moïse n’étaient pas, je le répète, comme Jacob. Ils tombaient à travers les pollutions nocturnes, à travers l’acte sexuel, et donc ils sont allés à Moïse, qui représente la volonté, et ont dit à Moïse: «S’il te plaît aide-nous, parce que nous avons parlé contre, Jehovah et contre toi, et maintenant nous en recevons les conséquences. En d’autres termes, ils ont été identifiés avec Nimrod, identifiés avec leur mental, et allant dans le mauvais sens, en termes simples, ils ne contrôlaient pas leur force sexuelle. Alors Jehovah, IAO, leur dit par l’intermédiaire de Moïse: «Eh bien, faites un serpent ardent, et place-le sur une perche, de sorte que quiconque, qui adore le serpent d’airain vivra ou sera aidé.» Il était écrit:

«Et Moïse fit un נחש נחשת Nahash Nahashoth, serpent d’airain, et le mit sur une perche, et il arriva, que si un serpent avait mordu un homme, quand il a vu le serpent d’airain, il a vécu.» – Nombres 21: 9

Si nous lisons littéralement la précédente citation, nous ne comprendrons pas ce que nous lisons. Pour commencer; Nachash signifie serpent et Nachashoth, est le pluriel pour serpents. Nachash est un, et Nachashoth est deux. Donc, si nous ajoutons 1 + 2, nous trouvons le nombre 3: Voyez le caducée de Mercure. En d’autres termes, ce que Moïse enseigne aux gens c’est comment gérer les trois systèmes nerveux, afin d’éveiller Nachash Nachashoth, qui est la Shekinah, ou le serpent d’Airain qui s’élève au milieu de notre colonne vertébrale (la perche). Bien sûr, nous savons que le laiton, l’airain est l’alliage de deux métaux; le cuivre, qui est associé à Vénus, et l’étain, ou le zinc, associé à Jupiter. L’un est masculin, l’autre féminin; en faisant l’union de ces deux métaux, en les alliant, ils font ensemble d’airain. Ainsi, l’airain est le résultat de deux métaux. Mais, Moïse a écrit Nahash Nahashoth; trois serpents, qui signifie le serpent d’airain. C’est de l’Alchimie.

Afin d’éveiller l’airain, de faire l’airain en nous, nous devons accomplir l’acte sexuel, parce que la femme est le cuivre et l’homme est le zinc, ou l’étain, le métal. En unissant ces deux métaux, nous fabriquons l’airain, qui est un métal brillant qui s’élève au milieu. Ce n’est pas que nous adorons des serpents; c’est juste un symbole de l’énergie que nous manipulons dans nos corps.

Donc, adorer Nachash Nachashoth c’est travailler avec les deux polarités de l’Alchimie dans l’acte sexuel, afin d’éveiller cette énergie qui en Sanskrit est appelée Kundalini, que Moïse a appelé Nachash Nachashoth (serpent d’airain), et que dans la Kabbale est appelée la Schekinah (le serpent d’airain). C’est pourquoi Jésus a déclaré:

«Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé.» – Jean 3:14

Si vous comprenez l’Alchimie, vous savez ce que Jésus dit là. De la même manière que Moïse a élevé le serpent d’airain, vous devez élever le Fils de l’Homme. Qui est ce Fils de l’Homme? C’est l’enfant, le fils, de notre travail alchimique, qui s’élève au milieu du Sushumna, en unissant Ida et Pingala.

Simon bar Yochai a dit dans le livre du Zohar :

«Le désir d’union entre les sexes opposés n’est excité que lorsque la femme devient réceptive et remplie avec (אד Od) l’esprit ou principe féminin qui, conjugué avec (אב Ob) le principe masculin d’en haut, provoque la fécondité».

Od est les hormones sexuelles qui proviennent des organes sexuels et nourrissent tout notre organisme. Ob est la force sexuelle qui vient du cerveau. Aleph-Beth, Ob ou Abba, signifie le père; donc, l’union du père (le cerveau) avec la mère, Od, est comment vous faites la lumière, comment vous élevez le serpent d’airain, la Schekinah.

«Il en est ainsi du synode ou de la congrégation des (archétypes d’Israël) (à l’intérieur des initiés chastes).

«Ils éprouvent un désir après le Saint seulement quand ils se remplissent de l’esprit de justice, puis sont fécondés en bonté et alors l’union avec le Divin est une source de la plus grande joie et délice, qui a été ainsi exprimé par un écrivain :

«Le Saint vient alors et prend plaisir dans la compagnie des âmes des justes faits parfaits.»

«Observez que les enfants du jardin d’Eden, ou la race des êtres édéniques, ne sont devenus humains qu’après (נח) Noah, le (איש צדיק feu juste ou) Juste, était entré (incarné, au moyen de) l’arche (de l’alliance), ou en d’autres termes (jusqu’à ש Shin : Chesed, Geburah et Tiphereth – Abraham, Isaac et Jacob) s’étaient incorporés (à נח Noah).»

Noah, en Hébreu, est écrit avec Nun et Chet. Et, rappelez-vous que la lettre Shin symbolise les trois patriarches. Ainsi, quand vous unissez, Nun, Chet et Shin, vous avez le mot Nahash, qui signifie serpent; mais c’est le serpent de lumière, pas le serpent tentateur. Noah représente le serpent de lumière qui entre dans les initiés qui travaillent avec l’Alchimie sexuelle.

«Jusqu’à ce que cela se produise, ils étaient invisibles et non manifestés en tant qu’humanité qui n’aurait jamais pu exister comme actuellement sur le plan terrestre à moins que Noah soit entré dans l’arche et ait donné naissance et origine (en tant que נחש נחשת Nahash Nahashoth, le Serpent d’Airain) à la progéniture soumise aux lois de l’évolution et du développement qui génèrent à la fois dans les mondes céleste et terrestre par lesquels elle a été rendue compétente pour multiplier et reconstituer la terre.»

Donc, Noah est le même Nachash Nahashoth qui est entré en nous, grâce à l’arche de l’alliance.

Comme il est alchimiquement écrit: ויולד נחש לשה בנים Et le Serpent engendra, des pétris des fils. – Genèse 6: 10

Savez-vous ce que c’est de pétrir? C’est faire une masse, faire du pain. Alchimiquement, quand vous pétrissez, quand vous faites une masse, comme avec de l’argile comme quand Dieu crée Adam; c’est ainsi que vous le fais, mais grâce au serpent. Bien sûr, dans ce chapitre ou ce verset de la Genèse il est écrit: «Et Noah engendra trois fils.» Parce que le mot utilisé ici pourrait être Nahash, ou cela pourrait être Noah, cela dépend de la façon dont vous utilisez la lettre Shin.

Le serpent créa trois enfants. Le serpent de lumière, la Schekinah, créa Shem, Ham et Japhet; les corps astral, mental et causal.

«Telle est la signification occulte des mots oraculaires: ‘Buvez des eaux de votre citerne et des eaux courantes ou des ruisseaux de votre puits.’» Proverbe 5: 15. – Zohar

Three_Pyramids

Donc, en d’autres termes, nous devons saisir et comprendre que la façon de travailler avec l’Alchimie est de comprendre que les eaux de la Genèse, les eaux du déluge universel, dans lesquelles Noah a été sauvé grâce à l’arche de l’alliance, sont le secret de l’Alchimie. Noah travaillait avec le nom de Dieu, qui est Shem. Quand vous unissez le mot Noah avec Sem, alors vous avez le mot Nahashem; Nahash et la lettre Mem, qui est l’eau. Tel est le mystère de Noah, dans lequel tous ces peuples antédiluviens qui suivent le chemin de la justice, travaillaient avec le serpent, Nahash, et créaient à l’intérieur d’eux Shem, le premier fils de Noah. C’est ainsi qu’ils deviennent les Shémites, ou Sémites, qui signifie ces gens qui ont développé le nom de Dieu à l’intérieur; ce sont des Sémites authentiques, ceux qui ont le Corps Astral, le Corps Mental et le Corps Causal à l’intérieur. Ce sont les véritables êtres humains qui entrent dans le royaume des cieux, qui sont représentés par le Corps Astral, le Corps Mental et le Corps Causal. Comme il est écrit:

« Et (c’est ainsi que, par l’intermédiaire de l’Alchimie sexuelle) Adam (le cerveau) a de nouveau connu sa femme (les organes génitaux), et elle a donné naissance à un fils et a appelé son nom שת Seth: Car Elohim, dit-elle, m’a donné une autre graine à la place d’Abel, que Caïn a tué. Et à שת Seth, à lui aussi naquit un fils; et il appela son nom אנוש Enosh (être humain): alors (les tribus Shemitiques שמיות, ou שמי Sémites ont attrapé l’odeur de) בשם B’Shem, le nom יהוה en eux (le חנוך Enoch). » – Genèse 4: 25, 26

« Et (le חנוכים Enochim) Enoch (qui portait בשם B’Shem, le nom יהוה à l’intérieur) marcha avec Elohim: et il n’était pas; car Elohim (Binah) les a pris. » – Genèse 5: 24

Comprenez, Shem, Ham et Japhet; les corps astral, mental et causal, sont les corps célestes, qui sont le contraire des trois types de personnes qui sont dans la tour de Babel, qui sont dans une confusion des langues et interprètent la doctrine de Moïse dans le mauvais sens, pensant qu’ils vont aller au ciel en croyant à ce qui est écrit dans la Bible; ignorant que le royaume des cieux est le royaume qui est habité, par les gens qui ont des corps célestes.

Nous, les gens qui ont les quatre corps de péché, les corps animaux, nous vivons ici dans cette confusion des langues. Ainsi, nous devons sortir de ce royaume de Nimrod, qui est la confusion des langues, et entrer dans le royaume des Cieux, afin de développer le pouvoir des langues.

Le pouvoir des langues, est le pouvoir qui se développe dans la gorge de ceux qui pratiquent la chasteté scientifique. Le pouvoir des langues est de comprendre la puissance de Dieu, dans les Écritures, et d’avoir la capacité d’entrer dans le royaume des Cieux et de parler la langue d’or, qui est la racine de toutes les langues qui sont parlées sur terre et toute l’humanité de l’univers. Ne tombez pas dans l’erreur de penser que le pouvoir des langues est de parler charabia. Non, écoutez, il y a des démons venant du plan mental qui appartient au pilier en bas à gauche, Klipoth, qui entrent dans la psyché de beaucoup d’ignorants fanatiques, qui, lorsqu’ils sont possédés par ces entités ténébreuses, commencent à parler charabia, ces âmes misérables pensent que c’est le pouvoir des langues. Non, c’est le pouvoir de Nimrod dans la tour de Babel, qui est la confusion des langues de ceux qui sont alors, en fait, convertis en esclaves de Belial. Comme il est écrit:

1668-Endor-Salvator-Rosa

«Ceux qui marchent selon le cours de ce monde, selon (Belial) le prince de la puissance de l’air, l’esprit qui travaille maintenant dans les enfants de la désobéissance: Parmi lesquels aussi nous avons tous eu notre conversation dans le passé dans les luxures de notre chair, accomplissant les désirs de la chair et du mental; et étaient par nature les enfants de la colère, comme les autres.» – Ephésiens 2: 2, 3

«Belial, il n’y a aucun esprit qui est tombé de l’Empirean était plus lubrique, ou plus grossier pour aimer le vice par lui-même. Aucun temple ne se dressait devant lui et l’autel ne fumait pas. Pourtant, qui est plus souvent que lui dans les temples et les autels…» – Paradis Perdu par John Milton

À cette fin, c’est ainsi que Nimrod a créé cette société, cette civilisation, dans laquelle tout le monde se bat contre les autres, parce qu’ils ne comprennent pas ce qu’ils lisent. Rappelez-vous que la Bible, les livres de la Bible, sont des livres d’Alchimie et de Kabbale, et ne peuvent être compris qu’en étudiant la Kabbale et l’Alchimie. En d’autres termes, en étudiant l’Arbre de Vie et l’Arbre de la Connaissance.

 

APPRENEZ DAVANTAGE AU SUJET DE LA KABBALE

Alchimie et Kabbale dans le Tarot

La connaissance pratique et spirituelle cachée dans les profondeurs de chaque grande religion et tradition mystique.

L’Enfer, le Diable, et le Karma

Confirmez par vous-même la réalité des niveaux inférieurs de la vie, et comment les éviter.

Les Trois Montagnes

L’Autobiographie de Samaël Aun Weor

Tarot et Kabbale

Obtenez des Réponses de la Divinité à l’Intérieur de Vous

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Nimrod and the Tower of Babel

Catégories : Kabbale de la Genèse