Métamorphose Alchimique

Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Mystères Gnostiques

transfiguration-icon
La Transfiguration

Cette conférence est liée à ce qui est connu dans les évangiles comme la «Transfiguration de Jésus-Christ», une transformation phénoménale de la lumière ou un changement de forme qui a lieu dans le monde de Yetzirah de tout Alchimiste qui à travers les Initiations Vénustes suit le chemin direct vers la Lumière Incréée de l’Espace Abstrait Absolu.

En Grec, métamorphose signifie «une transformation», de metamorphoun «se transformer, être transfigurer», de méta: «changement plus morphe: apparence, forme». Ce changement de forme ou d’apparence se produit dans la psyché de l’initié, et est causé par l’Alchimie Sexuelle. Ceci est lié au nom Morphée, le Dieu des rêves, un archétype représenté dans la mythologie Grecque, qui, selon notre comportement sexuel, façonne la Lumière Astrale d’Aphrodite et Anaël.

En Hébreu le mot pour la transfiguration ou le changement de forme est Sinoi Tzirah שינוי צורה. Tzirah nous rappelle le monde de יצורה Yetzirah. Dans la Kabbale יצורה Yetzirah se rapporte au triangle de la Prêtrise ou de la magie qui, dans l’Arbre de Vie, se rapporte aux Sephiroth Netzach, Hod et Yesod, même Klipoth, autrement dit, au monde mental, au monde astral, au monde éthérique et même à l’enfer.

Par conséquent, cette transformation, transfiguration, métamorphose ou changement de forme que les évangiles déclarent est arrivé à Jésus avec Elijah, Eliyahu ou אליהו Eliao et Moïse ne se produit pas dans le monde d’Assiah (monde physique tridimensionnel) mais dans la cinquième dimension, dans le monde de Yetzirah.

Quand nous lisons la Bible en connaissant l’Arbre de Vie de la Kabbale, et les racines des mots Grecs et Hébreux, alors il est évident que cette transformation se produit dans les Sephiroth Netzach, Hod et Yesod, qui correspondent au Corps Mental, au Corps Astral ou émotionnel, et au Corps Vital. Chacun de ces sephiroth se rapporte à un archétype spécifique que nous devons développer au moyen de l’Alchimie Sexuelle.

Tree-of-Life-2.0-plain

Ce développement de la psyché est fait par la direction des trois sephiroth du deuxième triangle de l’Arbre de Vie, Chesed, Geburah et Tiphereth, qui dans le monde de Briah ou de la création se rapportent à Jésus, Moïse et Elijah, Eliyahu ou אליהו Eliao.

Jésus en tant qu’archétype dans notre physicalité représente le cœur. Ses disciples Pierre, Jacques et Jean représentent respectivement les glandes pinéale, pancréas et thymus. Ainsi, quand nous étudions comment cette transfiguration ou métamorphose se produit dans notre corps, nous découvrons qu’elle est basée sur le travail alchimique et psychologique que nous accomplissons avec les énergies sexuelles, émotionnelles et mentales dans nos cerveaux sexuels, émotionnels et intellectuels. En synthèse, c’est l’explication alchimique kabbalistique de la transformation ou de la métamorphose que subissent les alchimistes dans le grand œuvre. C’est la science de l’Alchimie que nous, les Gnostiques, étudions dans la Bible.

Il est écrit:

«Après (les) six jours (de la Genèse), Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, son frère, et les conduisit seuls sur une haute montagne; et il était transfiguré devant eux; et son visage brillait comme le soleil, et son vêtement était blanc comme la lumière. Et voici, Moïse et Elijah leur apparurent, s’entretenant avec lui.» – Matthieu 17: 1-3

Quand nous étudions l’Alchimie et le travail que nous, les alchimistes, faisons, nous découvrons que tout le travail alchimique est lié à la lumière. Ainsi, nous allons étudier ces versets de l’évangile de Matthieu en relation avec cette métamorphose que les initiés du grand œuvre expérimente et comment cela se rapporte à Jésus, Moïse et Elijah, Eliyahu ou אליהו Eliao. Il est à noter qu’en tant que prophète, Elijah apparaît dans le livre des Rois sans aucune introduction – rien n’est dit sur la généalogie d’Elijah – néanmoins, il apparaît dans diverses situations puis disparaît après avoir aidé les Israélites.

Avant de s’immerger dans cette explication kabbalistique et alchimique, lisons ce que le grand Kabbaliste et Alchimiste Paul a déclaré dans ses lettres aux initiés Hébreux et Corinthiens.

Salvator-Mundi
Yeshuah יהשוה

«(יהו-שע Joshua – IAO sauvé ou mieux même : Yeshuah יהשוה le Christ,) De qui nous avons beaucoup de choses à dire, et difficile à dire, vu que vous êtes ennuyé d’entendre. Car quand, pour le temps où vous deviez être maîtres, vous avez besoin qu’on vous enseigne de nouveau quels sont les premiers principes des oracles de Dieu ; et êtes devenus tels que vous avez besoin de lait, et non de viande forte. Car celui qui utilise le lait est inhabile dans la parole de justice: car il est un enfant. Mais la viande forte appartient à ceux qui sont en âge mûr, ceux même qui, à cause de l’usage, ont leurs sens exercés à discerner le bien et le mal.» – Hébreux 5: 11-14

«Je vous ai nourri de lait et non de viande, car vous n’avez pas encore pu la supporter. En fait, maintenant vous n’êtes toujours pas capable.» – 1 Corinthiens 3: 2

Ces versets ont été écrits il y a environ deux mille ans. Dans l’Alchimie, le lait représente la nourriture spirituelle à travers l’accomplissement des prières de dévotion et la Méditation du cœur tranquille, au moyen desquelles les néophytes acquièrent la connaissance et la sagesse. La viande est de la nourriture solide, l’Alchimie Sexuelle; il est écrit:

«C’est pourquoi un איש Ish (feux de la sephirah Tiphereth) quittera son père et sa mère (spirituels), et s’attachera à (la sephirah Malkuth) sa femme: et (dans la sephirah Yesod, le sexe) ils deviendront une seule chair). Et (dans l’acte sexuel) ils étaient tous deux nus, Adam et Eve sa femme, et ils n’avaient pas honte.» – Genèse 2: 24, 25

À travers la sephirah Tiphereth les fluides archétypiques qui descendent des sephiroth Chesed et Geburah sont transformés dans la sephirah Malkuth en l’os et la chair de notre physicalité. Le lait est la nourriture de dévotion physique nécessaire à la compréhension de toute forme religieuse. La viande est la nourriture sexuelle ardente indispensable venant de Geburah et de Chesed pour le développement spirituel et psychologique de ce que nous avons compris dévotionnellement.

Le lait est la nourriture spirituelle que toutes les religions de la terre enseignent aux laïcs et qu’ils apprécient et aiment entendre. Le lait est pour les bébés; c’est une connaissance spirituelle simple, littérale, intellectuelle qui reste dans les ténèbres de l’intellect parce qu’elle n’est pas discernée spirituellement, à cause du manque de feu, de lumière. Il est écrit:

«Et la terre était informe et vide; et les ténèbres étaient sur la surface de l’abîme.» – Genèse 1: 2

Mais, la viande est le feu, la nourriture solide, l’Alchimie Sexuelle, le feu qui émerge des eaux de la vie quand l’homme et la femme deviennent une seule chair, le feu que Elohim éveille afin de faire la lumière dans les ténèbres. Il est écrit:

«Et l’Esprit de Elohim s’est déplacé sur la surface des eaux. Et Elohim dit: Que la lumière soit; et la lumière fut.» – Genèse 1: 2, 3

«Cependant, nous parlons de sagesse (חכמה Chokmah) parmi ceux qui sont parfaits: mais pas la sagesse de ce monde, ni des princes (ou bébés) de ce monde, qui viennent à néant: Mais nous parlons de la sagesse des Elohim dans un mystère, la sagesse cachée (ésotérique) même que Elohim a ordonnée avant le monde pour notre gloire (Hod): Qu’aucun des princes (ou bébés) de ce monde ne connaissaient, car s’ils la connaissaient, ils n’auraient pas crucifié le Seigneur de gloire (Hod). Mais comme il est écrit, l’œil n’a pas vu (l’éclair), ni l’oreille entendue (le tonnerre), ni (le Logos) n’est entré dans le cœur de l’homme, les choses que Elohim a préparé pour ceux qui l’aiment. (À travers l’Alchimie Sexuelle). Mais Elohim nous les a révélé par son Esprit (Chesed): car (Chesed) l’Esprit (de Elohim) sonde toutes choses (en planant sur la surface des eaux), oui, les choses profondes de Elohim (dans les profondeurs des eaux). Car quel homme connaît les choses d’un homme, sauf (Chesed) l’esprit de l’homme qui est en lui? De même, personne ne connaît les choses de Elohim, sauf (Chesed) l’Esprit de Elohim. Or, nous n’avons pas reçu l’esprit (des bébés) du monde, mais l’esprit qui est de Elohim; afin que nous puissions connaître les choses qui nous sont données gratuitement par Elohim. Quelles choses nous parlons aussi, pas dans les mots (des bébés) que la sagesse de l’homme enseigne, mais que le Saint-Esprit (שדי Shaddai) enseigne ; comparant les choses spirituelles avec le spirituel. Mais l’homme naturel ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Elohim: car ils sont folie pour lui: il ne peut pas non plus les connaître, parce qu’ils sont spirituellement discernés (ou perçus par l’intermédiaire de l’Alchimie Sexuelle). Mais celui qui est spirituel juge tout, mais il n’est lui-même jugé par aucun homme. Car qui a connu la pensée du Seigneur, pour l’instruire? Mais nous avons (Netzach) l’esprit (mental solaire) du Christ.» – 1 Corinthiens 2: 6-16

Nous ne devons pas mélanger le lait avec de la viande, nous ne devons pas transgresser la vraie connaissance kabbalistique des Elohim avec du lait, à savoir des croyances, des dogmes et des traditions, rendant ainsi la véritable connaissance kabbalistique des Elohim sans effet.

«Écoutez et comprenez: ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille un homme; mais ce qui sort de la bouche, cela souille un homme… Ne comprenez-vous pas encore que tout ce qui entre dans la bouche entre dans le ventre et est jeté dans les lieux secrets? Mais ces choses qui sortent de la bouche sortent du cœur (la poitrine); et ils souillent l’homme. Car du cœur sortent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les fornications, les vols, les faux témoignages, les blasphèmes: ce sont les choses qui souillent un homme (mais l’Alchimie Sexuelle, viande, ne souille pas l’homme).» Matthieu 15: 10, 11, 17-20

Ainsi, le lait est une connaissance littérale traditionnelle, et la viande est une connaissance alchimique acquise par l’intermédiaire de l’Alchimie Sexuelle. Nous, les Gnostiques, mangeons de la viande, et quand nous la mangeons, nous ne buvons pas de lait, ce qui signifie que nous ne suivons pas les doctrines religieuses littéralement mais spirituellement.

Quand les gens qui se nourrissent de lait écoutent les déclarations des Gnostiques, ils sont scandalisés, indignés, parce que, comme l’a dit l’Apôtre Paul, Maître Hilarion, ils ne peuvent toujours pas manger de viande, car les psychés de la plupart des gens religieux ont besoin de lait. La plupart d’entre eux pensent que cette mention du lait et de la viande est littéralement un commandement diététique qu’ils doivent suivre ou sinon. Ceux qui suivent la doctrine Gnostique devraient écarter les interprétations simples de la Bible et d’autres livres religieux s’ils veulent devenir les maîtres de la Parole. Laissons les dogmes, les traditions et les croyances dans le mental des croyants. Comprenons que les bébés ont besoin de boire de lait, alors respectons toutes les traditions qui continuent à boire du lait vie après vie. Nous, les Gnostiques, devons être tolérants avec les bébés en comprenant qu’ils ne peuvent toujours pas être nourris avec de la viande, avec de la chair, c’est-à-dire avec la nourriture solide de l’Alchimie Sexuelle. Ainsi, en cette époque, il y a des millions de bébés, des gens qui croient qu’ils seront sauvés seulement en croyant en Jésus. Mais, quand nous enseignons comment ce salut est alchimiquement accompli, ils n’aiment pas notre nourriture solide, ils pensent que pour que ce salut soit accompli, ils ont seulement besoin de boire du lait, à savoir, ils ont seulement besoin de croire en Jésus, etc., ce n’est pas comme cela, et l’apôtre Paul l’a clairement expliqué dans les citations des Hébreux et des Corinthiens. De plus, Maître Samaël Aun Weor a dit en citant Jésus, il est écrit dans l’évangile de Luc 5:37:

«Personne ne met du vin nouveau dans une vieille outre; sinon le vin nouveau fera éclater la vieille outre et se répandra, et l’outre périra;» il est aussi écrit dans l’évangile du Christ de Luc 5:36: «Personne ne déchire d’un habit neuf un morceau pour le mettre à un vieil habit; car, il déchire l’habit neuf, et le morceau qu’il en a pris n’est pas assorti au vieux…»

«Il est nécessaire de changer, en effet, notre façon de penser, apprendre à penser en vertu des enseignements que nous recevons ici, parce que si les enseignements sont reçus et la manière mécanique de penser continue comme toujours, alors où est le changement? Ce ne serait pas possible.»

Donc, si nous prenons cette doctrine (nourriture solide, chair, viande) et la mélangeons avec du lait (traditions, croyances et dogmes), nous en ferons alors un gâchis, et nous finirons psychologiquement confus dans notre propre tour de babillage. Quand nous commençons à pratiquer la doctrine Gnostique, nous devons écarter nos anciennes croyances, sinon nous serons dispersés partout sur la surface de la terre. Beaucoup d’étudiants Gnostiques dénaturent la doctrine Gnostique en buvant tous les types de «lait» de différentes traditions. Ainsi, ils sont maintenant confus dans les labyrinthes de leurs mentals. Ne mélangeons pas le lait avec la viande. Si vous aimez le lait, bien, continuez à le boire, mais ne venez pas à nos conférences, parce que notre nourriture solide développera une indigestion dans votre mental.

Comme Jésus, Maître Samaël Aun Weor est un empereur du monde, un Alchimiste qui tient son mental comme une boule de cristal qui reflète la lumière du Soleil-Christ de Geburah et qui comme Jésus des évangiles et de la Pistis Sophia donne sa chair à manger et son sang à boire pour que cette métamorphose ou transfiguration prenne effet. Car, au moyen de l’Alchimie Sexuelle, sa chair est de la viande, et son sang est en effet de la boisson. Pour comprendre cette transfiguration ou métamorphose biblique, ainsi que pour comprendre les évangiles Christiques et la Pistis Sophia, et tous les livres écrits par Maître Samaël Aun Weor, nous devons apprendre le nouveau langage de la Kabbale et de l’Alchimie, qui, comme il a déclaré, est le vin nouveau, la nouvelle doctrine Gnostique, qui est très vieux et toujours nouveau.

Donc, pour commencer, nous devons apprendre par coeur les noms kabbalistiques et archétypiques de chacun des dix sephiroth dans עולם אצילות Olam Atziluth, le monde des archétypes, parce que nous avons tous ces archétypes à l’intérieur de nous en potentialité et pas encore en activité. Pour qu’ils deviennent actifs, nous devons pratiquer l’Alchimie Sexuelle dans le monde d’Assiah (matière et action), le monde physique. Dans le graphique, nous pouvons voir comment ces noms sont écrits en Hébreu et en Français, afin de savoir comment les prononcer.

Atziluth

Les Gnostiques devraient connaître ces noms par cœur afin de savoir interpréter kabbalistiquement et alchimiquement ce qui est écrit dans les écritures bibliques.

Au centre de l’Arbre de Vie se trouve la sephirah Tiphereth, un mot Hébreu qui signifie «splendeur», souvent traduit par «beauté». Tiphereth est lié au Soleil, le Christ. Tiphereth représente l’Âme Humaine qui habite dans le cœur, le royaume du Christ, le deuxième triangle de l’Arbre de Vie. En Hébreu, dans la Kabbale, la splendeur est תרת Tiphereth, la splendeur est הוד Hod, la splendeur est זוהר Zohar. Le livre du Zohar est le livre des «splendeurs». Ces mots et beaucoup d’autres mots Hébreux que les kabbalistes utilisent indiquent la transformation de la lumière à travers l’Alchimie Sexuelle.

Tiphereth se rapporte aux splendeurs de la lumière solaire qui voyagent à travers le sang autour de notre organisme humain et qui sont finalement installés dans Yesod, nos organes sexuels.

La transfiguration de Jésus-Christ représente la transformation de la psyché au moyen des splendeurs solaires de la lumière de Hod (plexus solaire) sous la direction des splendeurs de la lumière de la loi de Moïse dans Tiphereth (le cœur) tout au long du système nerveux (cerveau et moelle épinière), qui dans le corps physique représente la chaise, le trône de El אל Chesed, l’Esprit de יהו IAO, Helios, le Logos Solaire.

Cette transfiguration ou transformation se produit dans une haute montagne, signifiant, dans une autre dimension, spécifiquement dans le monde de Yetzirah ou monde des formes.

Moïse en tant qu’archétype représente la volonté, le Corps Causal, avec lequel l’Âme Humaine, la sephirah Tiphereth, est habillée. Moïse en tant que volonté émerge de la Sephirah Binah, en haut à gauche de l’Arbre de Vie ; il est né d’un homme de la sephirah Geburah, un Gibor-El, Gabriel, de la tribu de Levi, qui prend la sephirah Malkuth comme épouse; elle est une fille de Levi, la Schekinah. Moïse, en tant que volonté, s’exalte sur la Sephirah Netzach (la Victoire), le mental.

Mais, il y a un autre archétype qui apparaît dans cette transformation, qui est Elijah, Eliyahu ou אליהו Eliao, qui, en tant que Chesed-Geburah, s’exalte sur la sephirah Netzach, le mental. Elijah est Eliyahu ou אליהו Eliao en Hébreu. Ce nom est écrit אליהו Eliao, de אל El, qui est le nom sacré de l’archétype Chesed dans le monde d’Atziluth, et יהו Iao (Iod-Hei-Vav), les trois principales lettres du Tetragrammaton ou nom sacré de Elohim Iod-Hei-Vav-Hei. Le nom אליהו Eliao contient l’archétype qui appartient à notre propre esprit individuel particulier, parce que chacun de nous a son propre אל El, ou Esprit, qui est le Ruach Elohim qui émane du premier triangle de l’Arbre de Vie. Les trois sephiroth du triangle logoïque de l’Arbre de Vie sont représentés par ces trois lettres saintes du Tetragrammaton ou nom sacré de Elohim, à savoir, Iod-Hei-Vav. Ainsi אליהו Eliao est Chesed, l’Esprit, notre Intime, et Geburah l’Âme Spirituelle, unis à Binah, les Logoi IAO. C’est pourquoi il est alchimiquement écrit dans les évangiles que Jean le baptiste ainsi que tout Bodhisattva qui atteint IAO en faisant directement le chemin du Seigneur dans le désert est la réincarnation de Chesed et Geburah en tant que אליהו Eliao.

ElijahMosesJoshua

Comprenez, nous nous référons à la sephirah Chesed, pas au prophète Eliyahu, Elijah ou Élie, qui est un grand maître de lumière. Il est venu sur la terre pour représenter Chesed, un archétype que nous avons tous dans les profondeurs de notre Conscience et que nous devons finalement auto-réaliser et réincarner en marchant sur le chemin de la lumière.

L’explication Alchimique Kabbalistique pour le développement de אליהו Eliao dans la psyché de l’initié est écrite dans la Bible dans le premier et deuxième livre des Rois ou םלכים Malachim, qui dans le monde de Yetzirah ou monde des formes sont les Bodhisattvas qui habitent la sephirah Tiphereth.

«Les prophètes sont des voyants de la lumière. Ce sont des Bodhisattvas de Dieu, illuminés par (IAO) le Saint-Esprit. Leurs prédictions sont exactes car leurs glandes pituitaire et pinéale sont totalement illuminées par le feu sacré.

«Les chélas de la Fraternité Blanche sont des apprentis, des disciples des prophètes. C’est pourquoi ils peuvent servir de messagers des prophètes, parlant les paroles des saints maîtres aux êtres humains. Le Saint-Esprit est nécessaire pour être un prophète. Cependant, les disciples de notre Loge Blanche sont des messagers des prophètes et des disciples des prophètes.»

«Il y a des hiérarchies parmi les prophètes… L’illumination est réalisée petit à petit car «La nature ne fait pas de sauts». Il y a toujours des échelles et des échelles, des degrés et des degrés dans tout. Il existe le voyant du voyant et le prophète du prophète. Le voyant du voyant est (Chesed) l’Intime. Le prophète du prophète est (Chesed) l’Intime.» – Samaël Aun Weor

Étudions la sephirah Chesed afin que nous puissions comprendre que אליהו Eliao, Elijah ou Élie si vous aimez, est en potentialité en chacun de nous, ainsi, ce dont nous avons besoin est de développer אליהו Eliao à l’intérieur, et pour cela nous devons connaître l’Alchimie Sexuelle.

Chesed חסד signifie «miséricorde». Chesed dans le monde des archétypes s’appelle Elל El, qui en Hébreu signifie Dieu. Chesed est notre Intime, et c’est celui qui passe cette transformation. Au début, Chesed apparaît dans le livre de la Genèse comme le Ruach Elohim ou l’Esprit de Elohim, et ensuite comme Abram qui, à travers les initiations majeures, devient Abraham, et plus tard dans le livres des Rois comme אליהו Eliao.

Moïse représente la volonté, le Corps Causal, l’archétype qui, au moyen de l’Alchimie Sexuelle, collecte dans Yesod (sexe) les os de Joseph pour revêtir Tiphereth (Jacob), fils de Geburah (Isaac). «[Isaac, Jacob, Joseph, Moïse…] Ce sont les générations des cieux et de la terre בהבראם Beheibaram (par Abraham), au jour où יהוה אלהים IAO Elohim (Binah) a fait la terre et les cieux.» – Genèse 2: 4

ץראשית ברא אלהים את השמים ואת הארץ

Barashyth Bara Elohim Ath HaSchamyim VeAth HaAretz

Le commencement créa Elohim, les cieux et la terre

Rappelons-nous que le premier mot de la Bible, תראשית Barashyth, est une anagramme qui cache de nombreuses significations en ce qui concerne ce que nous devons faire alchimiquement. C’est pourquoi en changeant les lettres de בראשית Barashyth nous faisons deux mots, à savoir, ברית Brith et אש Aesh. Ainsi ברית-אש BrithAesh signifie «alliance de feu». Dans le Judaïsme תרית Brith est associé à la circoncision de chaque enfant mâle le huitième jour après sa naissance. Aesh אש signifie «feu». Ainsi, il s’agit d’un événement sexuel alchimique, une transformation sexuelle subie par l’enfant mâle après sa naissance. Ceci est pratiqué non seulement dans le Judaïsme, mais aussi dans l’Islam et dans beaucoup d’autres religions du monde. Cette cérémonie physique est un symbole de la métamorphose que Chesed, l’Intime, doit subir en dominant la force sexuelle animale ardente de Geburah dans notre physicalité en tant qu’Abraham en entrant dans le chemin vers le magistère du feu.

Il vaut la peine de mentionner que si l’enfant mâle qui subit la circoncision ne pratique pas l’Alchimie Sexuelle sur l’autel du Saint Mariage, sa circoncision devient sans valeur, elle devient incirconcision, parce qu’à travers l’Alchimie Sexuelle nous sommes circoncis spirituellement avec une circoncision non effectuée par des mains humaines. Quand nous pratiquons l’Alchimie Sexuelle, tout notre ego animal régi par l’orgasme de la chair est coupé. Donc, ce qui importe, c’est que le mari s’attache à sa femme et devienne une seule chair et sublime la libido, c’est-à-dire, transforme la matière sexuelle en énergie créatrice pendant l’acte sexuel. C’est ce que signifie ברית-אש BrithAesh alchimiquement.

Il y a beaucoup de livres de Kabbale qui expliquent comment Barashyth Bara Elohim Ath HaSchamyim VeAth HaAretz est alchimiquement lié à l’origine de l’univers, mais dans cette conférence nous n’abordons pas l’origine du macrocosmos (l’univers) mais l’origine du microcosmos (l’être humain), ce qui est différent.

Barashyth Bara Elohim בראשית ברא אלהים, signifie littéralement: «Le commencement créa Elohim», mais alchimiquement est lu: םרית-אש ברא אלהים BrithAesh Bara Elohim, qui signifie «l’alliance de feu créa Elohim.» Cet Elohim est notre propre Saint-Esprit particulier, qui est la première émanation du feu de la chasteté, et qui demeure dans les parties les plus reculées de notre Être. Et pourquoi est-ce nommé Elohim? C’est parce que אל El signifie Dieu et אלה Elah signifie Déesse, et le mot ים Yam à la fin de Elohim exprime la pluralité et la dualité des eaux de אל El en-haut et de אלה Elah en-bas. Ainsi, Elohim est la parole fluide féminin masculin pluriel qui imprègne ים Yam, l’Akash de l’espace obscure; Elohim signifie Dieux et Déesses. Par conséquent, le mot Elohim exprime le Divin Père-Mère, les deux polarités divines de notre propre Être en-haut, les parties les plus reculées à l’intérieur de chacun de nous. El אל et Elah אלה, les deux polarités créatrices masculine-féminine de Elohim en-bas, au sein de notre physicalité, se manifestent à travers ים Yam, le liquide céphalo-rachidien et le fluide sexuel, respectivement. Par conséquent, ceux qui vénèrent seulement un Dieu masculin sont à moitié athées, parce qu’Elohim est un mot divin masculin-féminin.

Ath HaSchamayim את השמים… «Ath les Cieux». Le mot Ath את est constitué par la première et dernière lettre de l’alphabet Hébreu qui comprend 22 lettres, qui représentent les 22 arcanes ou archétypes du monde d’Atziluth. Cela signifie qu’à l’intérieur de nous, les mots Ath HaSchamyim את השמים correspondent aux cieux, c’est-à-dire aux niveaux les plus élevés de notre Conscience.

VeAth HaAretz ואת הארץ, «Et Ath la Terre», signifie que ces 22 arcanes peuvent être développées dans le Vav, le système nerveux central de la terre, quelle terre? La terre est notre physicalité, en effet, mais ils sont dans l’Essence ou l’Embryon d’Ame en potentialité et non en activité.

Ces 22 archétypes sont dans les cieux d’Atziluth, et de là ils descendent dans le monde de Briah (création) et d’Assiah, le monde de la matière et de l’action. Dans Briah, ces 22 archétypes sont dans l’Âme Divine; dans Assiah, notre physicalité, le monde de la matière et de l’action, ces 22 archétypes sont en potentialité au sein de l’Essence ou Embryon d’Âme attendant le moment de se développer en tant qu’Âme Humaine au moyen de l’Alchimie Sexuelle. Donc, cela dépend de chacun de nous pour que ces archétypes deviennent en activité. Pour cela, nous devons répéter dans le microcosmos ce que le Logos a fait dans le macrocosmos. En nous, les cieux correspondent à l’esprit et aux âmes, et la terre correspondent à notre physicalité. Pour activer les archétypes de la terre, nous devons pratiquer ברית-אש BrithAesh, l’alliance de feu ou Alchimie Sexuelle ; et pour que cela prenne effet, Chesed doit entrer en activité.

«L’Intime (Chesed) a deux âmes jumelles: la Divine et l’Humaine. À l’age de cent ans (âge ésotérique), l’Âme Divine fusionne avec l’Intime, et donc un nouveau maître naît dans les mondes internes. À l’âge de cinq cents ans (âge ésotérique), l’Âme Humaine fusionne également avec l’Intime. Voilà comment un nouveau Mahatma naît dans les mondes internes.» – Samaël Aun Weor

Les âmes parfaites sont les maîtres dont les noms brillent dans le monde d’Atziluth, le monde des archétypes. Chacun d’eux représente Chesed dont l’Âme Divine est fiancée à son Âme Humaine, donc les archétypes du monde d’Atziluth fluent également et harmonieusement, deviennent, dans les cieux et sur la terre. Ainsi, c’est pourquoi les noms de ces âmes-maîtres sont nommés deux fois dans les Écritures, parce que leur noms archétypiques scintillent dans les cieux et sur la terre; c’est pourquoi il est écrit:

«Et Jehovah passa devant lui, et a proclamé: יהוה יהוה אל רחום וחנון, Jehovah, Jehovah Dieu miséricordieux et compatissant, longanime et riche en חסד Chesed et vérité.» – Exode 34: 6

Voyez ces autres maîtres des écritures bibliques qui sont nommés deux fois: «Ce sont les descendants de Noah, Noah était un homme juste.» – Genèse 6: 9; ainsi que: «Shem, Shem» dans la Genèse 11:10; Abraham, Abraham dans Genèse 22: 11; «Jacob, Jacob» dans Genèse 46: 2; «Moïse, Moïse» dans Exode 3: 4; «Samuel, Samuel» dans 1 Samuel 03:10.

«Tous sont nommés deux fois successivement, tous sauf Isaac, parce que quand Isaac a été offert en sacrifice sur l’autel (de l’Alchimie Sexuelle) l’âme (archétypique) qui appartenait à ce monde est parti de lui (dans Geburah dans Briah) et parce qu’il est écrit de (Chesed) Abraham «Heureux celui qui ressuscite les morts à la vie» son âme appartenant au monde suivant (Atziluth) lui revint. Pour cette raison, vous trouvez que le Saint béni a seulement distingué le nom d’Isaac, parce qu’il était considéré mort (psychologiquement).» – Zohar

Séquentiellement, dans la Genèse la sephirah Chesed est nommée «Abram» et après avoir été initié dans ברית-אש BrithAesh, l’alliance de feu ou Alchimie Sexuel, Chesed est nommé «Abraham». Comme il est écrit:

«Voici, mon «alliance ברית Brith» est avec toi, et tu est devenu père de plusieurs nations. Ton nom ne sera plus appelé אברם Abram, mais ton nom sera Abraham אברהם; car un père de plusieurs nations je t’ai fais.» – Genèse 17: 4, 5

Les trois premières lettres du nom d’Abraham אברהם se rapportent au monde de Briah ברא qui est écrit deux fois dans le premier verset de la Genèse, à savoir, Barashyth Bara בראשית ברא; les deux dernières lettres de אברהם Abraham se rapportent à מה Mah, les eaux de la terre. C’est pourquoi à travers ברית-אש BrithAesh, l’alliance de feu ou Alchimie Sexuelle, Abraham אברהם est appelé אב-המון Abba Hamin, un בראהמון Brahmin, le père de plusieurs archétypes en-bas dans Malkuth, la terre, notre physicalité, qui est féminine. Abraham אברהם Chesed est אב Abba, le père dans Briah ברא et est masculin, et מה Mah ou אמה Aima dans Malkuth, la mère, qui est féminine; ainsi, אב Abba et אמה Aima dans Briah ברא sont les mots que les lettres du nom אברהם Abraham cachent.

En synthèse, le livre de la Genèse se réfère kabbalistiquement à la sephirah Chesed comme אברהם Abraham, qui est le plus près de ces alchimistes qui savent אבר Abar (monter en flèche) sur les eaux créatives de מה Mah, alchimistes qui mangent des aliments solides, de la viande, et donc ils comprennent la Genèse, l’Exode, le Lévitique, les Nombres, le Deutéronome et tous les livres alchimiques de la bible. Ceux qui suivent seulement les traditions, les dogmes et les croyances, ceux qui boivent seulement du lait, devraient apprendre à monter en flèche sur leurs eaux créatives comme אברהם Abraham.

«Maintenant, יהוה Jehovah avait dit: (Chesed) Abram: Quitte ton pays, ta patrie, et la maison de ton père, vas dans le pays que Je te montrerai et Je ferai de toi une grande nation, et Je te bénirai, et je rendrai ton nom grand; et tu seras une bénédiction: Et je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront: et en toi seront bénies toutes les familles de la terre.» – Genèse 12: 1-3

Notre esprit, Chesed a besoin de notre physicalité pour mettre en activité nos archétypes et les développer. Lorsque Chesed entre dans l’initiation, il entre en tant qu’Abram, et quand il connaît le mystère de la lettre Hei il devient alors Abraham.

Chesed l’Intime est Abram, et tout le monde a son propre Intime / Abram à l’intérieur. Mais, quand ils commencent à activer la lettre Hei qui dans leur physicalité représente l’énergie sexuelle créatrice, leur Abram commence à travailler avec ברית-אש BrithAesh, et devient Abraham. Donc, nous devons donner à notre Intime l’occasion de travailler avec la lettre Hei, qui cache le mystère de Malkuth, pour que notre Être intérieur, notre Intime puisse devenir Abraham et par la suite générer Isaac, Jacob et Joseph à l’intérieur.

Abraham est Chesed, Isaac est Geburah, Jacob est Tiphereth, et Joseph est Yesod-Hod à l’intérieur de nous. Ils doivent tous descendre dans מצרים Mitzrayim-Egypte, מלכות Malkuth, עשה Assiah. Ceux qui boivent seulement du lait pensent que Mitzrayim-Egypte concerne seulement ce pays en Afrique. Mais, ceux qui mangent de la viande, des aliments solides, comprennent que Mitzrayim-Egypte se réfère à leur physicalité, parce que sans Malkuth, notre physicalité, nous ne pouvons pas développer nos archétypes. מצרים Mitzrayim-Egypte, מלכות Malkuth, עשה Assiah, notre physicalité reçoit à l’intérieur de Yesod (sexe) l’énergie ardente de toutes les eaux du ciel. L’énergie sexuelle est la force créatrice que Dieu a utilisé pour créer l’univers. Physiquement parlant, nous tous, ainsi que tous les animaux sont des enfants de l’énergie sexuelle. Mais:

NachashNachashoth

«Ce qui est né de la chair est chair; et ce qui est né de l’Esprit (Chesed) est esprit. Ne t’étonne pas que je t’ai dit, tu dois naître de nouveau. Le vent (Ruach l’esprit) souffle où il veut, et tu entende le son de celui-ci, mais tu ne peux pas dire d’où il vient et où il va, ainsi de tout homme qui est né de l’Esprit (Chesed)…

«Et aucun homme n’est monté au ciel, sauf celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’Homme qui est dans les cieux. Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut que le Fils de l’Homme soit élevé.» – Jean 3: 6-8,13-14

Pourquoi Jésus a-t-il déclaré que comme Moïse a élevé le serpent dans le désert, il faut que le Fils de l’Homme soit élevé? C’est parce que Moïse représente la volonté, et c’est seulement à travers la volonté que nous pouvons élever à travers notre moelle épinière le feu serpentin qui guérissaient les Israélites dans le désert.

Donc, nous devons générer à l’intérieur de nous tous les noms qui apparaissent dans la Genèse afin que Moïse puisse finalement apparaître pour que le Fils de l’Homme soit élevé comme le serpent d’airain dans le désert. Pourquoi est-ce que nous devons générer tous les noms? Parce que:

«Ces (noms) sont les noms des (archétypes ou) enfants d’Israël, qui sont entrées en Égypte (מצרים Mitzrayim,מלכות Malkuth,עשה Assiah).» – Exode 1: 1

Si nous sommes attentifs, nous découvrirons que les noms Isaac יצחק, Jacob יעקב, Israël ישראל, Joseph יסף commencent par la lettre י Iod ; Pourquoi? Parce que tout a son origine dans la lettre יוד Iod cachée dans le mot יסוד Yesod (sexe). L’orthographe du mot יסוד Yesod contient la lettre ס Samech. Samech est ס l’Ouroboros, le serpent que Moïse éleva dans le désert. La lettre יוד Iod est la dixième lettre de l’alphabet Sémitique, parce que la lettre י Iod contient les dix sephiroth de l’Arbre de Vie. Voilà pourquoi la terre, notre physicalité, Malkuth, la dixième sephirah, au bas de l’Arbre de Vie, se rapporte à la lettre י Iod. Malkuth reçoit toutes les forces venant des sephiroth en-haut; et voilà pourquoi les dix Sephiroth ont émané de Kether, qui est également représenté par la lettre י Iod du Saint Nom de Dieu יהוה Iod-Hei-Vav-Hei.

Lorsque la lettre ס Samech, l’Ouroboros, le feu serpentin, sort du Iod de יסוד Yesod (sexe), il s’élève à travers la moelle épinière vers la tête ou descend vers le bas depuis le coccyx vers les enfers atomiques de l’homme. Lorsque l’Ouroboros s’élève à travers la moelle épinière, il devient la Kundalini ou serpent de bronze que Moïse éleva dans le désert, cependant, quand il descend, il devient le Kundartigateur ou serpent tentateur de l’Eden, la queue de Satan. L’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal a ses racines dans la sephirah Yesod, les organes sexuels et sa canopée dans la gorge, la sephirah Daath. Voilà pourquoi nous exprimons notre connaissance avec notre gorge, avec notre langue. Le serpent tentateur de l’Eden est la force sexuelle animale que nous devons vaincre afin de développer le serpent d’airain qui guérit les archétypes d’Israël dans le désert. Durant l’acte sexuel, nous devons surmonter le feu sexuel animal afin de surmonter le serpent tentateur. Lorsque dans l’acte sexuel, nous devons choisir entre le serpent tentateur de l’Eden ou le serpent d’airain qui guérit les archétypes d’Israël dans le désert. Vie après vie, les animaux irrationnels et les animaux intellectuels choisissent généralement le serpent tentateur, parce que le serpent tentateur est la force la plus subtile que toute force de vie animale du champ que Jehovah Elohim a fait.

Voyez, la lettre י Iod, la dixième lettre de l’alphabet Sémitique se rapporte au dixième sephirah Malkuth, qui représente notre physicalité. Malkuth est une sephirah feminine parce qu’il reçoit, rassemble toutes les forces de l’Arbre de Vie. En Alchimie, Malkuth représente le Iod (clitoris) de la femme et Yesod représente le Iod (phallus) de l’homme. La quatrième lettre ה Hei de יהוה Iod-Hei-Vav-Hei représente מצרים Mitzrayim-Egypte, מלכות Malkhut, עשה Assiah, leurs physicalités. Ainsi, lorsque leurs physicalités sont unies dans l’acte sexuel, leur ה Heis respectifs deviennent une seule chair, un ה Hei, qui unis deux Iod, formant ainsi le mot יהי yehi, qui signifie «sera». Voilà pourquoi il est écrit:

«Et Elohim dit, Que יהי yehi soit lumière: et יהי yehi est devenu lumière.» – Genèse 1: 3

Ainsi, יהי yehi génère la lumière, la lumière intérieure que nous avons besoin pour que cette métamorphose ou transfiguration puisse prendre effet.

Comme nous l’avons dit, Kether, la Couronne, la première sephirah de l’Arbre de Vie est également représentée par la lettre י Iod, parce que 1 + 0 = 1, le premier point de lumière qui apparaît dans l’univers. La lettre Iod correspond également à la glande pinéale et le chakra Sahasrara. Nous avons également déclaré que la lettre י Iod, la dixième lettre de l’alphabet Sémitique se rapporte à la dixième sephirah Malkuth, qui représente notre physicalité, et à Yesod, nos organes génitaux. Par conséquent, au moyen de notre archétype Moïse, c’est-à-dire, notre volonté intérieure, pendant l’Alchimie Sexuelle, notre Chesed Elijah ou Eliao, mieux dit, notre אל El Intérieur, au moyen de la parole יהו IAO, soulève la lumière du monde, le Fils de l’Homme, Jésus, de notre Iod, de notre libido à travers la moelle épinière de notre Hei, notre physicalité, comme Moïse éleva le serpent dans le désert, et l’unit au Iod de notre glande pinéale, et donc, au moyen de יהי yehi, notre intuition superlative est activée, ceci, afin de parler avec Kether, notre Dieu intérieur face à face, comme Elijah et Moïse l’ont fait dans le désert.

blake-seven

Donc, cette transformation, transfiguration ou métamorphose se fait à travers différentes étapes, à travers le Iod en-haut et à travers le Iod en-bas. En-bas, notre Nephesh, notre âme animale, notre animalité, subit une transformation, une métamorphose, parce que comme Moïse, nous devons lutter contre notre mental animal, notre intellect animal, à savoir, Kain, Esaü; et comme Elijah nous devons lutter contre Jézabel, qui se dit prophétesse. Notre Nephesh (âme) appartient au règne animal, nous sommes des animaux intellectuels ou des animaux rationnels, des bébés, qui croient en de nombreux dogmes et qui suivent de nombreuses traditions; ainsi, nous devons quitter le règne animal en générant avec le Iod en-bas Isaac יצחק, Jacob יעקב Israël ישראל, Joseph יסף pour entrer dans le royaume des cieux, qui est représenté par la lettre Iod en-haut, dans le monde du devenir, à savoir, Kether.

Souvenons-nous que la lettre Iod est la dixième lettre parce qu’il contient les dix sephiroth à l’intérieur. Nous savons comment les dix sephiroth sont liés aux différentes parties de Malkuth, notre physicalité; de même, nous savons que les archétypes du monde d’Atziluth sont en potentialité dans le Iod de Yesod, notre sexualité; et nous savons aussi que les dix sephiroth sont dix dimensions différentes connectées au Iod de Kether, notre Dieu particulier dans le ciel. Voilà pourquoi il y a toujours une lutte tout le long du chemin de cette métamorphose alchimique ou transfiguration entre la postérité de la femme, la Schekinah et la postérité de Lilith, le serpent tentateur de l’Eden. Comme il est écrit:

«Et je mettrai l’inimitié entre toi (serpent tentateur) et la femme (la Schekinah), et entre ta postérité (Kain, Ishmaël, Esaü, et le Pharaon) et sa postérité (Abel, Isaac, Jacob, Joseph, Moïse) ; elle (la postérité de la Schekinah, les archétypes) écrasera ta (fornicatrice) tête (mental animal), et tu mordra son talon (Yesod). À la femme (Schekinah) il a dit, je multiplierai ta douleur et ta conception; dans la douleur tu enfanteras; et ton désir sera à ton mari, et il dominera sur toi.» – Genèse 3: 15, 16

Au début de cette métamorphose, dans notre physicalité, Chesed notre esprit active en nous le système nerveux central comme Abram אברם, planant comme l’Esprit de Elohim sur les eaux de notre liquide céphalorachidien. Voilà comment Abram אברם engendre son fils Ishmaël avec la מצרית ושמה הגר Mitzraith nommée Hagar, qui symbolise l’embryon d’âme נשמה Neschamah pris au piège dans l’ego animal, qui est esclave des forces de מצרים Mitzrayim, מלכות Malkuth, עשה Assiah. Ishmaël ישמעאל est le premier enfant d’Abram אברם, et sur l’Arbre de Vie correspond à la dévotion à Malkuth. Ishmaël «celui qui écoute Dieu» ou « Dieu a entendu ton affliction.» Ne nous laissons pas tomber dans l’erreur de penser que la descendance d’Ishmaël ישמעאל sont seulement les Arabes. Dans l’Alchimie et la Kabbale, le mot «ישמעאל Ishmaël» est appliqué à toutes les âmes qui écoutent la parole de Dieu dans n’importe quelle religion. Lorsque nous étudions la Bible, le Coran, la Bhagavad-Gita, ou n’importe quel livre sacré et commençons à enquêter sur le sens de celui-ci, nous «écoutons Dieu», nous sommes «Ishmaël ישמעאל».

Pour écouter Dieu, nous devons activer les sept chakras ou les sept églises d’Assiah עשה (notre système nerveux central). Si nous interprétons les livres sacrés avec notre intellect animal, basé sur nos cinq sens, nous suivons le chemin de Kain, notre mental animal sensoriel, qui est un fornicateur. Pour comprendre ce que nous lisons dans les livres sacrés, Chesed, notre Esprit Intérieur doit activer, dans notre système nerveux central, les sept chakras qui en Sanskrit sont nommés: Muladhara, Swadhisthana, Manipura, Anahata, Vishudda, Ajna et Sahasrara. Ce sont les sept chakras qui doivent être activés pour que nous puissions comprendre ce que nous lisons dans un livre sacré. C’est à travers ces sept chakras ou églises que nous écoutons la doctrine de Dieu.

Ainsi, à travers des mantras et des prières de dévotion que Chesed, Abram אברם notre Esprit engendre dans la מצרית ושמה הגר Mitzraith nommée Hagar (qui symbolise l’embryon d’âme נשמה Neschamah prise au piège dans l’ego) notre Ishmaël ישמעאל Intérieur. Donc, dans Ishmaël et Hagar, la מצרית Mitzraith, sont enracinées toutes les traditions religieuses de מצרים Mitzrayim, מלכות Malkuth, le monde physique.

Ainsi, en tant qu’Ishmaël ישמעאל nous sommes enfants de Chesed, Abram אברם notre Esprit, mais avec l’animal ego très vivant. Mais, quand Chesed, Abram אברם notre Esprit commence à pratiquer l’Alchimie Sexuelle, qui est, quand il entre dans ברית-אש BrithAesh, l’alliance de feu, il devient alors Abraham אברהם, qui, avec la Schekinah (Sarah) engendre Isaac dans le système nerveux central. Et il voit que la lumière d’Isaac est bonne, parce que cette lumière vient de lui en tant que Gedulah. Voilà pourquoi il est écrit:

«Et Elohim (Gibor) a vu que la lumière (de Chesed, Abraham אברהם notre Esprit,) était bonne (Gedulah). Et Elohim (Gibor) sépara les ténèbres (de notre ego animal dans Malkuth) de la lumière (de Neschamah dans Geburah en absorbant la lumière, l’âme d’Isaac venant de Malkuth et en la plaçant dans Geburah). Et Elohim (Gibor) appela la lumière Jour, et il appela les ténèbres Nuit. Et le soir et le matin étaient le premier jour.» – Genèse 1: 4, 5

Ainsi, la lutte de cette inimitié entre les deux prospérités ou générations prennent effet dans la psyché des Alchimistes. Elle commence entre Isaac et Ishmaël, puis entre Jacob et Esaü, Moïse et le Pharaon, etc., autrement dit, c’est une bataille entre la naissance spirituelle que nous vivons à l’intérieur à travers l’Alchimie Sexuelle, à travers de nombreuses initiations, et les appétits égotistes animaux de notre physicalité et des corps protoplasmiques animaux. Entre Neschamah, l’âme spirituelle en-haut et Nephesh, l’âme animale en-bas.

«Le Ruach Elohim, Chesed, la Monade, l’Être, crée, fabrique, développe ses deux âmes, et ces âmes doivent le servir et lui obéir.

«Nous devons distinguer entre les Monades et les âmes. Une Monade, autrement dit, (Chesed) un Esprit, est. Une Âme est acquise.

«Distinguer entre la Monade (Chesed) d’un monde et l’Âme d’un monde, entre la Monade (Chesed) d’un être humain et l’Âme d’un être humain, entre la Monade d’une fourmi et l’Âme d’une fourmi.

«L’organisme humain, dans la synthèse finale, est constitué par des milliards et des milliards de Monades infinitésimales.

«Il y a plusieurs types et ordres d’éléments primaires de toute existence, de tout organisme, comme des graines (germes) de tous les phénomènes de la nature; nous pouvons les appeler Monades, (en utilisant le terme de Leibnitz, en l’absence d’un terme plus descriptif) pour indiquer la simplicité de l’existence la plus simple.

«Un atome, en tant que véhicule d’action, correspond à chacun de ces genii ou Monades.

«Les Monades s’attirent, se combinent et se transforment, en donnant forme à chaque organisme, monde, micro-organismes, etc.

«Des hiérarchies existent entre les Monades: les Monades inférieurs doivent obéir à celles supérieures. Telle est la loi. Les Monades inférieures appartiennent aux Monades supérieurs.

«Tous les milliards de Monades qui animent l’organisme humain doivent obéir à la Monade (Chesed) propriétaire, cheffe, principale.

«La Monade régulatrice, la Monade primordiale, permet l’activité de l’ensemble de ses subordonnées à l’intérieur de l’organisme humain, jusqu’au temps indiqué par (Geburah) la loi du Karma.

«Quand les milliards ou milliards de Monades ou germes vitaux abandonnent le corps physique, la mort est alors inévitable.

«Les Monades en elles-mêmes sont indestructibles; elles abandonnent leurs anciennes connexions afin de réaliser brièvement d’autres nouvelles.

«Le retour à ce monde, la ré-entrée, le nouveau mode de réalisation, serait impossible sans le travail des Monades. Elles reconstituent de nouvelles cellules avec leurs perceptions et sensations; elles reconstruisent de nouveaux organismes. Lorsque la Monade primordiale est totalement développée, elle peut se permettre d’utiliser ses milliards de Monades pour créer un monde, un Soleil, une comète, et devenir ainsi une Monade régulatrice d’une étoile, mais c’est quelque chose des Dieux.

«Les Monades ou Génies vitaux ne sont pas exclusives à l’organisme physique; à l’intérieur des atomes des corps internes de nombreux ordres et catégories de Monades vivantes se trouvent emprisonnées. L’existence d’un corps physique ou suprasensible, angélique ou diabolique, solaire ou lunaire, a des milliards et des milliards de Monades en tant que sa fondation.

« L’ego lunaire en lui-même est un composé d’atomes de l’ennemi secret. Malheureusement, les Monades ou Génies vitaux sont prisonniers dans ces atomes. Maintenant, nous allons comprendre pourquoi la science occulte déclare:

«Le Démon est Dieu inversé.» – Samaël Aun Weor

The-Vision-of-Hermes-Trismegistus-by-Johfra-Bosschart

«Elohim se tient dans l’assemblée de El (Chesed), qui juge parmi les Elohim. Combien de temps jugeras-tu injustement et accepteras-tu les (10.000) visages de ton méchant (ego)? Selah. Défendez les misérables et les orphelins (âmes): faites justice aux affligés et aux nécessiteux (âmes). Livrez les misérables et les nécessiteux (âmes): débarrassez-les de la main de votre méchant (ego). Ils ne savent (Daath) pas, ils ne comprendront (Binah) pas non plus; ils marchent dans les ténèbres: tous les fondements de la terre (dans Yesod-sexe) sont hors de propos. (Oui) J’ai dit: Vous êtes Elohim; et vous tous (en tant qu’archétypes) êtes des enfants du Très Haut. Mais (si vous forniquez) vous mourrez comme Adam, et tomberez (de Tiphereth) comme l’un des princes. Lève-toi, Elohim, juge la terre (ta physicalité): car tu hériteras de tous les archétypes piégés dans ton corps.» – Psaume 82: 1-8

Ainsi, au moyen de ברית-אש BrithAesh, l’alliance de feu ou Alchimie Sexuelle dans Yesod, Chesed (Abraham) entre dans la première initiation des mystères majeurs et libère du Iod de המים HaMayim (les eaux du ciel et de la terre) l’archétype nommé Isaac, et le développe dans le système nerveux central de notre physicalité et la place dans Geburah. Par la suite, Chesed (Abraham) entre dans la seconde initiation des mystères majeurs et libère Jacob à partir du Iod d’Isaac dans Yesod et développe Jacob dans le système nerveux central de Yesod, notre Corps Vital. Puis, Chesed (Abraham) entre dans la troisième initiation des mystères majeurs et libère à partir du Iod de Jacob dans Yesod, tous les archétypes d’Israël et les développe, peu à peu, pas à pas, jusqu’à prendre Joseph, et le développe à travers le système nerveux central de Hod, notre Corps Astral avec son frère Benjamin.

Joseph, fils de Jacob représente la Bouddha-Datu, la Conscience déjà développée dans le niveau humain, une Conscience qui est très habile dans Yesod et Hod, le monde des rêves ou monde astral. Joseph est la Conscience qui sait mourir psychologiquement dans Yesod, le royaume de Jehovah Elohim, le Saint-Esprit, le Elohim de ברית-אש BrithAesh, Genèse. Jehovah Elohim, l’Esprit Saint, est le Elohim de Chesed (Abraham), Geburah (Isaac), Tiphereth (Jacob) et le Elohim de Yesod (Joseph) et Hod (Benjamin). Moïse naît en nous à partir des eaux sexuelles de Yesod. Moïse est le Corps Causal, le corps de la volonté, qui, à travers la mort psychologique recueille la Lumière Astrale, les os de Joseph. Voilà pourquoi Moïse apparaît après la mort psychologique de Joseph.

Finalement Chesed, Abraham, en tant qu’Alchimiste uni à la sephirah Geburah, descend en tant que Gibor-El, Gabriel, de la tribu de Levi, et prend comme épouse la sephirah Malkuth une fille de Levi; et la femme, la Schekinah, conçoit et porte un fils dans le monde de Tiphereth, le monde des Malachim et le nomme Moïse. Et la Schekinah vit que Moïse était bien. Et elle le cacha pendant trois mois.

«Et quand elle ne pouvait plus cacher Moïse, elle prit une arche de jonc, et l’enduisit de bitume et de poix, et y mit l’enfant; et elle le déposa dans les roseaux, sur le bord du fleuve.» – Exode 2: 3

Pourquoi Moïse était bien et pourquoi la Schekinah cacha Moïse trois mois? C’était parce que:

«Elah Yam אלה-ים (la Schekinah, littéralement «la Déesse de la Mer») dit: Que les eaux (très purifiées de l’Alchimie Sexuelle) produisent abondamment (à partir du Samech de Yesod) l’âme vivante, et les oiseaux (Corps Causal) qui peuvent voler au-dessus de la terre (Malkuth) vers l’étendue du ciel (dans Tiphereth). Elah Yam-ים (la Schekinah, la Déesse de la Mer) créa את Ath (deux grands crocodiles) התנינם הגדלים (le Leviathan לויתאן mâle et femelle), et toute âme vivante qui bouge, que les eaux produisirent en abondance, selon leur espèce et tout oiseau ailé (Corps Causal) selon leur genre: et (Elah Yamאלה ים – la Schekinah – la Déesse de la Mer) a vu que c’était bien. – Genèse 1: 20, 21

Ainsi, Moïse est donc le résultat d’une grande métamorphose à travers de nombreuses œuvres d’Alchimie Sexuelle. Moïse est développé dans le pilier central de l’Arbre de Vie, mais Moïse est le résultat du pilier gauche, parce que Moïse est la volonté, parce que, pour contrôler le spasme physiologique, l’orgasme des animaux du pilier gauche de l’Arbre de Vie, on a besoin de développer une volonté énorme.

Quand nous étudions la tribu de Levi, nous découvrons qu’elle est liée à Binah, Geburah et Hod, le côté gauche de l’Arbre de Vie. La gauche est contrôlée par la droite, à savoir, Chokmah, Chesed et Netzach. Au milieu se trouve Kether, Tiphereth, Yesod et Malkuth. Kether contrôle Binah et Chokmah et à travers Tiphereth (Moïse, le corps de la volonté) Kether contrôle Netzach ; et Netzach contrôle Hod à travers la prêtrise de Yesod, c’est-à-dire, l’Alchimie Sexuelle dans Malkuth. Netzach se rapporte à Aaron, le Corps Mental, nommé dans la Théosophie Manas Inférieur. Dans Yetzirah, le monde des formes, Netzach correspond à Aaron, le frère aîné de Moïse. Moïse (Tiphereth, le Manas Supérieur) contrôle Netzach (Manas Inférieur) à travers Aaron; et Aaron contrôle Hod, le corps de dévotionnel à travers l’Alchimie Sexuelle, la prêtrise de Levi. Ce sont les enfants d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, Israël, qui habitent dans le monde des formes ou Yetzirah, le monde des rois ou Malachim.

Donc, nous devons savoir comment sublimer le Iod de Yesod afin de développer tous ces patriarches, dont les archétypes sont en potentialité à l’intérieur de nous pour que Elijah, Eliyahu ou אליהו Eliao apparaît finalement dans מלכות Malkuth, עשה Assiah. Mais d’abord Moïse doit naître des eaux purifiées de מצרים Mitzrayim-Egypte, מלכות Malkuth, עשה Assiah. Par la suite, Moïse en tant que Corps Causal monte dans Tiphereth à la montagne de Dieu «et dit à Dieu : Voyez, quand je viens aux enfants d’Israël, et je leur dirai: Le Dieu de vos pères m’a envoyé vers vous; et ils me diront: Quel est son nom? Que leur dirai-je?

«Et Elohim (Kether) dit à Moïse: אהיה אשר אהיה Eheieh Asher Eheieh (Je suis qui Je suis) et il dit, ainsi tu répondras aux enfants d’Israël, אהיה Eheieh (Je suis) m’a envoyé vers vous (à מצרים Mitzrayim-Egypte, מלכות Malkuth, עשה Assiah).» – Exode 3: 13, 14

Voilà l’explication kabbalistique et alchimique de אהיה אשר אהיה Eheieh Asher Eheieh (Je suis qui Je suis). L’appellation אהיה Eheieh (Je suis), est un Tetragrammaton: la première syllabe אה Aleph-Hei, contient à l’envers l’orthographe de la lettre Hei, parce que la syllabe אה représente la première exhalation de l’Ain Soph représenté par la lettre Hei et les trois forces primaires représentées par la lettre Aleph. La deuxième syllabe de l’appellation אהיה Eheieh (Je suis) est יה Iod-Hei, qui représente le Père-Mère, à savoir Kether, le Premier Logos exprimant la Parole, le Deuxième Logos, à travers la gorge, l’organe féminin de אשר Asher, le Troisième Logos. Voilà pourquoi le premier אהיה Eheieh (Je suis) se rapporte à ראש Roch, la tête, le premier triangle de l’Arbre de Vie.

Ainsi, la deuxième appellation אהיה Eheieh (Je suis) descend en tant que Deuxième Logos dans le deuxième triangle de l’Arbre de Vie à partir de Daath, la gorge de ראש Rosh la tête de אשר Asher, le Troisième Logos, et pénètre Moïse dans Tiphereth. C’est ce que אהיה אשר אהיה Eheieh Asher Eheieh (Je suis qui Je suis) signifie alchimiquement et kabbalistiquement.

Mais que signifie la troisième appellation? «Et il a dit, ainsi tu répondras aux enfants d’Israël, אהיה Eheieh (Je suis) m’a envoyé vers vous…» Cela signifie la descente de אהיה Eheieh (Je suis) à travers Moïse, dans les trois cerveaux de l’Alchimiste, à savoir, les quatre sephiroth inférieurs de l’Arbre de Vie, Netzach, Hod, Yesod dans Malkuth, sa physicalité. Ceci, afin d’effectuer l’exode.

La manifestation du Tetragrammaton אהיה Eheieh (Je suis) à travers les trois triangles de l’Arbre de Vie fait kabbalistiquement le numéro 12, à savoir les 12 tribus d’Israël dans les 10 sephiroth, qui en synthèse deviennent les 22 Arcanes ou lettres de l’alphabet Sémitique. 2 + 2 = 4, le Tetragrammaton Iod-Hei-Vav-Hei יהוה, qui est synthétisé comme Iod-Hei-Vav יהו qui est Latinisé comme IAO. En commentant au sujet de IAO, Maître Samaël Aun Weor a écrit:

«La voyelle «I» fait vibrer la glande pinéale et l’embryon d’âme que chaque être humain a incarné.

«La voyelle «A» (vibre entre les poumons) place le véhicule physique dans un état de vibration élevée.

«Le formidable «O» fait vibrer les gonades, en transmutant merveilleusement la liqueur séminale, jusqu’à ce que cela se transforme en énergie Christique qui monte victorieusement jusqu’au calice (cerveau).» – Le Mariage Parfait par Samaël Aun Weor

Au cours de ce processus sexuel, alchimique, Chesed et Geburah subissent une transformation spirituelle au moyen de IAO. Chesed comme nous l’avons dit est Abraham, qui, à travers une métamorphose sexuelle, psychologique et spirituelle avec Geburah se transforme en Elijah, Eliyahu ou אליהו Eliao.

Brahma

Dans Genèse 2: 4, Chesed, Abraham apparaît comme בהבראם behebram (quand ils ont été créés) lequel mot est une anagramme, אםהבראם behebram doit être lu (par Abraham ou mieux: par Brahma ब्रह्मा) générant le ciel et la terre.

«Ce sont les générations des cieux et de la terre quand ils ont été créés (בהבראם BeHeBram «par Abraham – par Brahma ब्रह्मा »), en ce jour יהוה אלהים Jehovah Elohim (le Tetragrammatom יהוה, les quatre visages de Brahma) a fait la terre et les cieux.» – Genèse 2: 4

Ainsi, une fois que cette génération est terminée, Chesed et Geburah en tant que Elijah, Eliyahu ou אליהו Eliao doivent préparer le chemin de יהשוה Yeshuah, le sauveur. Ainsi, Chesed et Geburah doivent contrôler איזבל Jézabel, le mental animal.

Ainsi, au moyen de Moïse, c’est-à-dire, la volonté, Chesed et Geburah se transforment en Elijah, Eliyahu ou אליהו Eliao, qui remplit une autre transformation en annihilant les 450 prophètes qui sont assis dans Netzach, la table de איזבל Jézabel, le mental animal tel qu’il est écrit dans les livres des Rois ou Malachim.

Elijah, Eliyahu ou אליהו Eliao est Chesed et Geburah, la Monade incarné, le prophète du feu, qui est enlevé dans le Merkabah, le Sahu Égyptien, le Char de Feu et les chevaux de feu, à savoir, les Corps physique, vital, astral et mental solaires chariotés par le cocher, Moïse, le Corps Causal, le Fils de l’Homme unis à IAO, et avec eux Elijah montent vivant impétueusement dans le ciel.

Elijah représente Chesed et Geburah. Moïse représente Tiphereth uni à IAO, le Christ, l’archétype plus élevé chez les Elohim. C’est pourquoi Jésus, qui représente l’archétype IAO apparaît transfiguré avec Moïse et Elijah, parce que Jésus-Christ représente IAO, l’archétype qui descend de Chokmah-Sagesse dans Elijah et Moïse la Monade, Atman-Bouddhi-Manas. Les trois représentent le IAO inférieur (petit IAO), un Maître Christifié.

«Écoute, Israël: יהוה IAOH notre Elohim est un יהוה IAOH.» – Deutéronome 6: 4

Ainsi, Yeshuah le Christ est IAOH, un archétype qui doit descendre de Chokmah dans Daath et de Daath dans Tiphereth-Moïse (le Corps Causal) afin de descendre dans מצרים Mitzrayim-Egypte, מלכות Malkuth, עשה Assiah, pour effectuer à travers la Lumière Astrale les 10 fléaux devant le Pharaon. Par la suite, Yeshuah le Christ, IAOH, en accomplissant la loi à travers Moïse dans l’exode, s’incarne en tant que Chesed-Geburah dans מצרים Mitzrayim-Egypte, מלכות Malkhut, עשה Assiah, dans la physicalité de l’Alchimiste et apparaît comme Elijah, comme Monade réincarnée, pour décapiter les 450 prophètes de Baal qui sont assis sur Netzach, la table de Jézabel. Comme il est écrit:

«Souvenez-vous de la loi de Moïse, mon serviteur, que je lui ai ordonné dans Horeb pour tout Israël, avec les lois et les ordonnances. Voici, je vous enverrai Elijah, le prophète, avant la venue du grand et redoutable jour de יהוה (IAOH): Il (Elijah) ramènera le cœur des pères à les enfants, et le cœur des enfants à leurs pères, de peur que je ne vienne frapper la terre avec une malédiction.» – Malachie 4: 4-6

Les précédents versets signifie que si nous attendons le Messie descendre de Chokmah dans Israël, c’est-à-dire, dans notre âme-archétypes dans Tiphereth, nous devons d’abord avoir Moïse créé afin que notre Monade puisse se métamorphoser en Elijah, parce que Jésus-Christ qui est l’archétype qui descend de Chokmah doit transfigurer, transformer notre Monade alchimiquement comme les petits chenilles se métamorphosent en papillon grâce à la force créatrice prise par son cocon à partir de l’Arbre de Vie, ainsi, de la même manière le Messie descend de Chokmah dans Israël-Tiphereth, l’Âme Humaine Tiphereth doit être habillé par Moïse, le Corps Causal, le corps de la volonté, créé à travers ברית-אש BrithAesh, l’Alchimie Sexuelle, l’alliance de feu. Et durant ce processus alchimique sexuel Chesed en tant qu’Elijah doit s’asseoir finalement sur le système nerveux central de notre physicalité, car le système nerveux central est le trône de El notre Dieu et IAO, le Messie.

Traditionnellement, il est dit que lorsque l’Alchimie Sexuelle, qui est, lorsque ברית-אש BrithAesh, l’alliance de feu est en cours d’exécution, Elijah doit être assis sur son trône. Cela signifie que pendant la transe d’Alchimie Sexuelle Chesed doit être présent dans le système nerveux central du mari et de la femme en vocalisant le mantra IAO, parce que Chesed est El, l’Esprit de Elohim qui plane sur la surface des eaux sexuelles créatives, à savoir, le liquide céphalorachidien et la libido sexuelle. Comme il est écrit:

«Le commencement ברית-אש BrithAesh créa Elohim le ciel et la terre. Et la terre (notre physicalité) était Tohu VaBohu informe et vide; et l’obscurité (feu noir) était sur la surface de l’abîme (de Yesod). Et le (Ruach Elohim, Elijah, Eliyahu ou אליהו Eliao ou) Esprit de Dieu planait sur la surface des eaux (du ciel et de la terre, à savoir, le liquide céphalo-rachidien et les liquides génitaux).» – Genèse 1: 1, 2

Alors, quand nous commençons à pratiquer ברית-אש BrithAesh, c’est-à-dire, l’Alchimie Sexuelle, notre physicalité est sans forme et vide parce que le feu noir est sur la surface de Yesod, notre sexualité, donc, nous n’avons pas de lumière dans notre système nerveux central, le trône de Elohim. Mais, Chesed, le Ruach des Elohim attend à l’intérieur de nous le bon moment pour transformer nos fluides sexuels en énergie. Mais, malheureusement nous voulons seulement nous multiplier comme des animaux, donc, au lieu de créer des générations d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, nous mangeons du fruit défendu et créons des générations d’Abram, d’Ishmaël et d’Esaü, des corps physiques animaux, des enfants de l’orgasme de la chair.

Nous devons apprendre à prier pendant l’acte sexuel et supplier à notre Ruach Elohim intérieur de planer sur la surface de nos eaux sexuelles afin de commencer la création des générations du ciel et de la terre à travers l’Alchimie Sexuelle. Oui, nous devons apprendre à naître à nouveau par l’eau et l’esprit.

Au moyen de ברית-אש BrithAesh, c’est-à-dire, l’Alchimie Sexuelle, notre Chesed, Esprit entre dans le chemin du cœur et commence un combat contre Jézabel, notre mental animal, qui suit le chemin de Baal dans Klipoth. Comme il est écrit à ceux qui suivent la voie du cœur dans Thyatire:

«Voici ce que dit le Fils de Elohim, qui a ses yeux comme une flamme de feu, et ses pieds comme de l’airain; Je connais tes œuvres, et ta charité, et ton service, et ta foi, et ta patience, et tes œuvres; et le dernier à être plus que le premier. Mais j’ai quelque chose contre toi, parce que tu souffre de cette femme Jézabel, qui s’appelle elle-même prophétesse, enseigne et séduit mes serviteurs à commettre la fornication et à manger des choses sacrifiées aux idoles. Je lui ai donné du temps pour se repentir de sa fornication ; et elle ne s’est pas repentie. Voici, je vais la jeter sur un lit, et ceux qui commettent l’Adultère avec elle seront dans une grande tribulation, sauf s’ils se repentent de leurs actes. Et je tuerai ses enfants; et toutes les églises sauront que Je suis celui qui sonde les reins et les cœurs, et je donnerai à chacun de vous selon vos œuvres. Mais à toi je dis, et aux autres de Thyatire, comme beaucoup n’ont pas cette doctrine, et qui n’ont pas connu les profondeurs de Satan, comme ils disent; Je ne mets pas sur vous d’autre fardeau. Mais retenez ce que vous avez déjà jusqu’à ce que je vienne. Celui qui vaincra, et qui garde mes œuvres jusqu’à la fin, je lui donnerai autorité sur les nations: Et il les gouvernera avec une verge de fer; comme des vases d’argile, ils seront rompus sur le pavé: comme j’ai reçu de mon Père. Et je lui donnerai l’étoile du matin. Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit (de Elohim) dit aux Églises.» – Apocalypse 2: 18-29

Le combat de Chesed en tant qu’Elijah contre Jézabel, le mental intellectuel animal, qui, à l’intérieur des Baalim s’appelle elle-même une prophétesse, est écrit dans le premier livre des Rois, chapitre 18. Ainsi lisez, étudiez et méditez ce chapitre de la Bible. Maintenant, nous allons étudier le processus alchimique de la décapitation des 450 prophètes de Baal par Elijah à l’intérieur de nous-mêmes avec l’épée flamboyante, autrement dit, comment Jézabel, notre mental intellectuel animal est coupé de Jean-Baptiste dans Yesod, la neuvième sphère. Voyez 4 + 5 + 0 = 9

Tiphereth

«Et Elijah אליהו se leva et manga et buva (alchimiquement), et alla avec la force de cette nourriture quarante jours et quarante nuits dans Horeb (Daath) la montagne des אלהים Elohim.»

Horeb, la montagne des Elohim est dans Daath, la sephirah des mystères tantriques qui est en dessous du premier triangle de l’Arbre de Vie. Elijah en tant que Chesed, l’Esprit, est en-dessous de Chokmah ; donc il était dans l’esprit dans Daath devant דבר־יהוה le Logos IAOH.

«Et (de) là (Daath) il est entré dans une grotte (la tête, la boîte crânienne), et se logea là; et voici, la parole de IAOH דבר־יהוה vint à lui, et Iod (Kether) lui dit: Que fais-tu ici, Elijah אליהו?

«Et il a dit, je suis très zélé pour Jehovah le Elohim des armées יהוה אלהי צבאות : car les enfants d’Israël ont abandonné (ברית-אש BrithAesh) ton alliance (de feu), ils ont renversé tes autels (dans Yesod), et tué tes prophètes par le poignard; et moi, moi seul, suis resté; et (dans leur système nerveux central) ils cherchent à m’ôter la vie, à l’enlever.»

Quand nous nous battons contre nos propres démons lascifs, nous expérimentons ou montrons un zèle, une grande énergie et enthousiasme dans la poursuite de la réalisation de notre Elohim à l’intérieur, parce que ces entités ténébreuses lascives nous assaillent dans notre système nerveux central, parce c’est à l’intérieur de Hod et Netzach, notre mental et dévotion, que nous essayons de réaliser notre propre יהוה אלהי צבאות Jehovah Elohim Tzabaoth Intérieur, d’ailleurs, dans notre mental sensoriel et dévotionnel, nos propres traditions, nos propres croyances et dogmes du passé nous empêchent aussi et se lancent contre nous. Ils veulent nous faire arrêter le travail alchimique que nous devons faire dans Yesod. Ces démons sont représentés par les défauts et les vices que nous avons dans notre mental et cœur, dont le véhicule physique est dans notre tête, la boîte crânienne, la grotte où Elijah médite et implore Dieu. Et c’est parce que le système nerveux central est le trône d’Elijah, notre Chesed. Donc, quand nous voulons contrôler notre mental et cœur, nous devons nous asseoir et méditer. La Méditation est la discipline du mental et du cœur, c’est la façon dont nous contrôlons notre propre Jézabel. Et voilà comment nous pouvons parler avec notre Dieu Intérieur. Jézabel, le mental intellectuel animal pharisien, elle qui se dit prophétesse, est très forte à l’intérieur de tous les Pharisiens hypocrites, qui trafiquent le lait de toutes les religions en le mélangeant avec leurs traditions fausses et boivent avec Jézabel de la coupe de leur fanatisme. Jézabel envoie les Baalim, ses prophètes de Klipoth, contre les messagers de Jehovah le Elohim des armées יהוה אלהי צבאות, le Iod de Malkuth, le Seigneur de la terre. Oui, c’est ce que signifie d’aller dans une grotte et de s’y loger; et, de prier à la parole IAOH.

«Et Iod dit: Sors, et tiens-toi sur (Daath), la montagne (tantrique) devant יהוה Jehovah. Et voici, יהוה Jehovah passa, et un grand vent fort (le Tattva Vayu, le Ruach Elohim, entra dans les narines et) déchira les montagnes et brisa les rochers (homme et femme, de Yesod) devant יהוה Jehovah; mais יהוה Jehovah n’était pas dans le vent (mais Chesed, le Ruach Elohim).»

C’est seulement à travers l’Alchimie Sexuelle que nous pouvons nous tenir sur Daath devant Jehovah Elohim. Parce que c’est à travers Daath, la gorge, l’organe sexuel de la parole que nous prions notre Elohim Intérieur. Ainsi, nous devons savoir comment respirer afin de sublimer l’énergie sexuelle du Iod à partir de Yesod vers le Iod de Kether, à travers Ida et Pingala, les deux cordons nerveux qui s’enlacent autour du système nerveux central à partir des ovaires ou des testicules vers le narines à la racine de notre nez. Mais Jehovah יהוה n’est pas dans le vent, mais seulement le Iod de Yesod que notre Ruach ou souffle subliment vers la tête. Ainsi, nous évitons le spasme, l’orgasme de la chair en apprenant à respirer pendant l’acte sexuel. Parce que c’est à travers l’air que nous respirons que le Ruach Elohim brise en morceaux les rochers homme-femme (matière atomique) venant des eaux de Yesod (sexe) et les transforme en énergie qui monte au cerveau. Rappelez-vous, le système nerveux central avec ses deux fils, Ida et Pingala, est le trône d’Elijah, qui est celui qui fait le travail alchimique à l’intérieur de nous. Ce n’est pas notre ego animal lubrique qui fait ברית-אש BrithAesh, le travail alchimique sexuel, mais Elijah notre Chesed, l’Esprit de Elohim, parce qu’il est celui qui plane sur la surface des eaux. En Hébreuרוח Ruach signifie, vent, air et aussi esprit et est représenté par la lettre Aleph d’Abraham. Ainsi, Aleph est la lettre mère qui représente le vent, l’air, qui descend et monte à travers la colonne vertébrale, le Vav, la baguette, avec laquelle nous devons travailler afin de contrôler le Iod des eaux en-haut et le Iod des eaux en-bas (le Tattva Apas) durant l’acte sexuel.

«Et après le vent un tremblement de terre (le mouvement sexuel des tattvas Prittwi et Apas dans Yesod); mais יהוה Jehovah n’était pas dans le tremblement de terre (le mouvement sexuel du tattva Prittwi et Apas dans Yesod, mais Shaddai, le diable, l’ombre du Seigneur).»

Le mouvement du Iod (le lingam de l’homme) à l’intérieur du Hei (la yoni de la femme) pendant l’acte sexuel est le tremblement de terre que l’homme et la femme sentent délectablement quand les rochers homme-femme des eaux de Yesod (sexe) sont cassés en morceaux et envoie l’énorme énergie rayonnante de יה Jah, Shaddai sur tous les corps d’Adam et Eve. Rappelez-vous que la valeur kabbalistique de la lettre Iod est 10 et de la lettre Hei est 5. 10 + 5 = 15, Shaddai, le diable. Shaddai est l’ombre du Dieu Tout-Puissant que les Alchimistes expérimentent dans l’acte sexuel. Ce qui est important c’est de ne pas tomber sous la tentation de Shaddai et le transformer en El-Shaddai.

Les gens qui boivent du lait ont peur du diable, parce qu’ils tombent sous sa tentation chaque fois qu’ils accomplissent l’acte sexuel. Parce que Jehovah n’est pas dans le tremblement de terre produit par leur mouvement sexuel, mais leur diable y est.

«Et après le tremblement de terre (dans Yesod) un feu (venant de Hod); mais יהוה Jehovah n’était pas dans le feu (Tattva Tejas, mais אלהים צבאות Elohim Tzabaoth).»

Rappelez-vous que «le commencement créa Elohim dans les cieux et sur la terre, mais, la terre était sans forme et vide et l’obscurité était sur la surface de l’abîme.» Alors, quand les feux venant du Iod / Lingam et du Hei / Yoni prend contact dans le coccyx, la racine de notre colonne vertébrale, alors, un troisième feu est libéré à travers le Vav ou système nerveux central de la terre qui est dans l’obscurité, alors un tel feu fait que אלה-ים Elah-Yam, la Kundalini, soit visible dans les ténèbres de la terre, notre physicalité, parce que le nom אלה-ים Elah-Yam (la Déesse de la Mer de Hod, Uranie Vénus, la Déesse de l’amour) naît à partir de l’obscurité de l’abîme des eaux de Yesod. Le feu de Hod, Le feu de la création, le feu de Elohim Tzabaoth se rapporte à la partie gauche de l’Arbre de Vie. Un tel feu apparaît lorsque les Alchimistes commencent à sublimer leur énergie sexuelle. Un tel feu rend aussi visible l’obscurité égotiste qui nous enveloppait.

SevenChakras

La lettre ו Vav est une lettre י Iod allongée, qui commence son allongement dans la glande pinéale, le chakra Sahasrara, et la glande pituitaire, le chakra Ajna, vers la glande thyroïde dans la gorge, où se trouve la mystérieuse sephirah Daath. Dans la gorge, nous trouvons le chakra Vishuddha, qui est le chakra lié à la propriété d’entendre, en écoutant le Logos, la parole de Dieu dans Atziluth. De Daath, la gorge le Iod continue d’allonger vers Tiphereth, le cœur, le chakra Anahata. Le Iod continue à s’allonger vers le chakra Manipura et finalement il niche dans Yesod, le chakra Svadhisthana et Muladhara, les glandes sexuelles. Ainsi, Vav est lié au système nerveux central, à savoir le cerveau, la gorge, le cœur, la moelle épinière et les organes génitaux. C’est pourquoi, ici-bas, nous tous dans Malkuth, sommes nés de Yesod, les organes génitaux.

Par conséquent, «Se tenir sur la montagne devant יהוה Jehovah», implique gravir les 33 vertèbres de Malkuth, notre physicalité, vers Daath, la canopée de l’Arbre de la Connaissance. Dans un tel but, nous devons apprendre, au moyen de l’Alchimie Sexuelle, à allonger le Iod de Yesod, les organes génitaux, vers le Iod de Kether, la glande pinéale. C’est pourquoi dans la Kabbale la propriété d’entendre, d’écouter, de se connecter au Logos, est attribuée à la lettre ו Vav.

Cependant, lorsque le feu sexuel créateur de יהו IAO, à travers l’orgasme de la chair, est projeté du coccyx vers le bas, la lettre ו Vav devient alors la queue de Satan, un allongement vers le bas du י Iod de Yesod. Ainsi, à travers l’orgasme de la chair, le feu de יהו IAO crée le Fou du Tarot. Lorsque l’Alchimiste à travers l’orgasme répand le feu de יהו IAO, il s’éveille dans Klipoth comme le Fou du Tarot et devient un Prophète de איזבל Jezebel, un Prophète de בעל Baal. Il faut annihiler le désir animal si nous voulons éviter le danger de tomber dans Klipoth comme le fou du Tarot. Rappelez-vous les valeurs kabbalistiques des lettres יהו sont 10 + 5 + 6 = 21, le fou du Tarot. Solution: 2 + 1 = 3, Binah, le Troisième Logos. Nous évitons la chute en devenant très zélés pour Binah, Jehovah l’Elahi des armées יהוה אלהי צבאות. Lorsque ce feu s’éveille dans le Vav alors nous voyons notre propre obscurité particulière, avant l’éveil du feu de la Schekinah nous ne voyons pas les ténèbres de notre propre folie, mais seulement après son éveil. Un tel feu à l’intérieur de nous est maintenant en potentialité et non en activité. C’est pourquoi יהוה Jehovah n’était pas dans les feux de Hod mais Elohim Tzabaoth.

infinite
SssssssssssssSsssssssssssssss

«Et après le feu (יהוה אלהים Jehovah Elohim se rendit lui-même visible dans l’obscure Tattva Akasha de Daath dans la gorge) une petite voix (et le nom יהוה qui était imprononçable est devenu complet et prononçable comme Ssssssssssamech dans Yesod et dans l’Ain Soph). Cela signifie que la création du ciel est le processus alchimique de l’Ouroboros ou d’une lettre Samech venant de l’Ain Soph. Et la création de la terre est le processus alchimique de l’Ouroboros ou d’une lettre Samech venant de Yesod qui est libéré en prononçant le mantra IiiiiiiiiiAaaaaaaaOoooooooH durant la transe d’Alchimie Sexuelle.

Shiva-Ganga

«Et un fleuve sortait de l’Eden pour arroser le jardin (l’Eden inférieur); et de là il (l’eau Akashique) a été divisée (dans le liquide céphalo-rachidien et le fluide génital), et (dans Adam et Eve) est devenue en quatre têtes.» – Genèse 2: 10

Le Tattva Akasha se rapporte à Daath, l’Eden supérieur dans la gorge qui est d’où יהוה apparaît en tant que Logos ou une petite voix Ssssssss. L’Eden inférieur est dans Yesod, les organes sexuels, qui est l’endroit où le feu de la Mère Divine Kundalini émerge à travers le processus alchimique déjà expliqué.

«Et (dans Daath) Elohim dit (Ssssssssssssssssssssssssssssss) que la lumière soit (dans מצח Metzach, le front) et la lumière (l’Addhi tattva, le tattva de la lumière) fut.» – Genèse 1: 3

«Et ce fut ainsi, quand Elijah אליהו l’entendit, qu’il enveloppa son visage dans son manteau, et sortit et se tint dans (Samadhi Tattva) l’entrée (supérieure) de la grotte (la glande pinéale). Et voici, vint à lui une voix, et dit: Que fais-tu ici, Elijah אליהו?

Tetragrammaton

 

« י Iod : principe éternel masculin

ה Hei : principe éternel féminin

ו Vav : principe phallique masculin; le lingam

ה Hei : principe féminin; l’utérus, la yoni

יהוה Iod Hei Vav Hei (IAOH) est réduit à Ssssssssssssssssssssssssssssss. Ces quatre lettres sont en elles-mêmes du pouvoir sacerdotal énorme. Elles doivent être prononcées en imitant le hurlement d’une tornade qui se trouve dans les collines, ou en imitant le vent. Quand on veut guérir une personne malade ou invoquer une divinité, cela doit être prononcé à voix basse. Elles servent aussi à la Méditation. Dans ces quatre lettres, les deux principes féminin et masculin du macrocosmos et du microcosmos sont représentés: le roseau, principe masculin, et la coupe, principe féminin. Le principe de l’Éternel est dans ces quatre lettres qui ne doivent pas être prononcées en vain.» – Samaël Aun Weor

«Et Eliao אליהו dit, je suis très zélé pour Jehovah le Elohim des armées יהוה אלהי צבאות: parce que les enfants d’Israël ont abandonné (ברית-אש BrithAesh) ton alliance (de feu), ils ont renversé tes autels (dans Yesod), et tué tes prophètes par le poignard; et moi, moi seul, je suis resté; et (dans leur système nerveux central) ils cherchent à m’ôter la vie, à me l’enlever.» – 1Rois 19: 8-14

Ainsi, la transfiguration de Jésus dans la montagne est un long processus alchimique et kabbalistique de la transformation des splendeurs de la Lumière Astrale, qui commence avec Binah, la sephirah sur le côté supérieur gauche de l’Arbre de Vie qui, à travers l’Esprit de Elohim, Chesed, sur le côté droit de l’Arbre de Vie, qui, à travers Geburah génère Moïse dans Malkuth pour le transfigurer dans Tiphereth. Par la suite, à travers l’exode, Elijah s’incarne dans Malkuth, qui, par des transformations de la même Lumière Astrale, est enlevé vivant dans le ciel. Toutes ces générations et transformations se produisent à l’intérieur de l’esprit, de l’âme et du corps de l’Alchimiste. Jésus-Christ a dit:

«Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais aura la lumière de la vie.» – Jean 08:12

La lumière du monde est la Lumière Astrale.

«La Lumière Astrale est le dépôt de toute les formes passées, actuelles et futures de la grande Nature. La Lumière Astrale est l’Azoth et la Magnésie des anciens Alchimistes, le Dragon Volant de Médée, l’INRI des Chrétiens, le Tarot des Bohémiens. La Lumière Astrale est un feu sexuel terrible jaillissant de la nimbe du Soleil et est fixée à la Terre par la force de gravité et le poids de l’atmosphère. C’est le Soleil qui attire et repousse cette lumière enchanteresse et délicieuse. La Lumière Astrale est le levier d’Archimède. Le vieux sage a dit: «Donnez-moi un point d’appui et je soulèverai l’univers.» Le semen est l’Astral liquide de l’être humain. Le semen est la Lumière Astrale. Le semen est la clé de tous les pouvoirs et la clé de tous les empires. La Lumière Astrale a deux pôles, l’un positif et l’autre négatif. Le serpent ascendant est positif. Le serpent descendant est négatif.» – Samaël Aun Weor, Le Mariage Parfait

«La Lumière Astrale est le champ de bataille entre les magiciens blancs et noirs. La Lumière Astrale est la lumière de tous les empires et la clé de tous les pouvoirs. C’est le grand agent universel de vie. Toutes les colonnes des anges et des démons vivent dans la Lumière Astrale… » – Samaël Aun Weor, La Révolution de Belzébuth

«Les âmes des morts vivent dans la Lumière Astrale. La Lumière Astrale est la lumière de tous les enchantements et sortilèges magiques. La Lumière Astrale est liée à l’air; nous la mangeons, nous la respirons, mais nous pouvons la voir seulement avec les yeux de l’âme.» – Samael Aun Weor, Les Mystères de la Vie et la Mort

«Tous ceux que j’aime, je les reprends et les châtie: sois donc zélé et repens-toi»

Merci beaucoup!

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Alchemical Metamorphosis

Bain Alchimique

Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Mystères Gnostiques

baby-moses

Moïse dans les eaux

Pour les Gnostiques, l’Arbre de Vie est une merveilleuse icône cryptique que nous devons savoir utiliser comme les générations actuelles utilisent leurs iPhones.

Comme vous le savez, l’iPhone est un dispositif pratique et c’est une question d’étude pratique pour savoir comment l’utiliser. À cette époque, presque toutes les personnes modernes l’utilisent. Lorsque nous marchons dans les rues, nous observons beaucoup de gens qui apparemment parlent à eux-mêmes en regardant leurs iPhones; Presque tous connaissent ce dispositif. Ainsi, de la même manière que nous avons appris comment utiliser l’iPhone, de même, nous devons apprendre à utiliser l’icône cryptique appelé l’Arbre de Vie. Nous devons donc comprendre que si les symboles kabbalistiques de l’Arbre de Vie ne nous sont pas familiers, c’est parce que nous ne savons pas comment l’utiliser. Mais si nous commençons à l’étudier, alors nous finirons par apprendre comment le gérer comme nous manipulons l’iPhone; alors l’Arbre de Vie deviendra un dispositif facile pour nos études kabbalistiques.

Tree-of-Life-2.0-plain

Arbre de Vie

Cependant, nous devons étudier les symboles de l’Arbre de Vie, non seulement avec notre intellect, mais aussi avec notre intuition. l’Arbre de Vie, ou Otz HaChayim (עץ החיים) en Hébreu, est une icône cryptique kabbalistique qui nous aide à comprendre les secrets de la Bible. Si nous étudions le Zohar, là nous trouverons les conférences ou écrits de רבי שמעון בר יוחאי, Rabbi Shimon Bar Yo’haï – un grand rabbin illuminé, où il explique les livres de Moïse et mentionne les dix Sephiroth de l’Arbre de Vie et l’interprétation facile du livre de la Genèse, qui est en fait un livre de Kabbale et d’Alchimie.

Le mot Kabbale dérive de קבל Kabel, qui est un mot Hébreu qui signifie « recevoir ». Vous recevez des connaissances intellectuelles de notre part et, pour que nous puissions donner la connaissance que vous recevez, nous devons la recevoir intuitivement. Ainsi, il y a deux façons de recevoir; À savoir intellectuellement et intuitivement. Intuition, en effet, est la partie la plus difficile, parce que pour que nous recevons intuitivement nous devons recevoir de Dieu et de la compréhension de nos transgressions par le biais de la Méditation.

Ath את (le Logos), le bien, nous קבל Kabel (recevons), recevons de Elohim; Et Ve-Ath ואת, (le Logos) le mal nous ne קבל Kabel (recevons) pas, recevons (à travers la compréhension)? – Job 2: 10

À travers des pratiques ésotériques, nous apprenons comment recevoir en nous le Prana cosmique, qui est l’énergie que la Conscience utilise pour percevoir ce que nous faisons spirituellement, et donc à comprendre la doctrine gnostique. Dans la Kabbale l’énergie Pranique est synthétisée dans le mot Iod. Parmi les lettres kabbalistiques, la lettre י Iod est juste une tache ou un point; le reste des lettres de l’Alphabet Hébreu sont juste une extension de la lettre י Iod, qui, dans l’Alphabet Hébreu est la lettre numéro 10. Si l’on ajoute la valeur numérique de cette lettre, qui est le numéro 10, nous constatons que 1 + 0 est 1, et c’est parce que la lettre י Iod concerne Kether, la première Sephirahh, qui est au sommet de l’Arbre de Vie, à la canopée de l’Arbre de Vie. Kether signifie couronne. Kether est juste un grain de lumière qui émerge de l’Ain Soph Aur, l’Espace Abstrait Absolu inconnaissable. Kether est le premier point de lumière qui apparaît dans l’univers; dans la Kabbale nous affirmons que Kether est symbolisé par la lettre י Iod – par ce point de lumière. Voilà pourquoi י Iod est la première lettre du nom sacré de Dieu: Iod-Hei-Vav-Hei. Le reste des lettres n’est donc qu’une expansion de ce grain; Par exemple, lorsque nous écrivons, nous commençons par un point, et à partir de ce point, nous écrivons n’importe quelle autre lettre que nous voulons écrire. Ceci, est la raison pour laquelle dans la Kabbale nous affirmons que la lettre י Iod est l’origine de toutes les lettres, car, il est réellement le premier point ou tache de lumière qui apparaît dans l’univers, que nous appelons Kether. Dans le Christianisme Kether est appelé le Père, donc il est merveilleux de comprendre cela parce que ce que nous apprenons ici, dans cette connaissance pratique, est la façon de déplacer la lettre י Iod ou point de lumière dans des directions différentes pour que nous puissions obtenir l’Illumination, pour obtenir la compréhension, l’assimilation de ce que nous devons faire à l’intérieur de nous. Ceci est très important, parce que la lettre י Iod se trouve dans les premiers mots de la Bible, qui sont:

בראשית ברא אלהים את השמים

« Barashyth Bara Elohim Ath Ha-Schamayim »

Au commencement, Elohim créa les Cieux

Le son de la lettre י Iod est (iii) et apparaît trois fois dans בראשית ברא אלהים את השמים. « Bereshit bara Elohim Ath Ha-Schamayim, » Au commencement, Elohim créa les cieux; la première lettre י Iod est la cinquième qui apparaît dans le mot בראשית « Bereshith; » et apparaît à nouveau comme la quatrième lettre du mot אלהים Elohim; et apparaît à nouveau comme la troisième lettre du mot שמים Schamayim, cieux. La lettre י. Iod joue précisément une position kabbalistique très importante dans l’Alphabet Hébreu, parmi les dix Sephiroth, la lettre י Iod appartient à Kether la première Sephirah, mais aussi à Malkuth, car Malkuth est la dixième Sephirah.

Voilà pourquoi, lorsque nous parlons alchimiquement au sujet de la lettre י Iod, nous nous référons à Kether ainsi qu’à Malkuth, la canopée et les racines de l’Arbre de Vie, respectivement. Voilà pourquoi nous affirmons également que l’Arbre de Vie est une extension de la lettre י Iod, puisque nous savons que la valeur de la lettre י Iod est dix, et que l’Arbre de Vie a dix Sephiroth, voilà comment nous comprenons que la lettre י Iod se réfère à tout cela. Voilà pourquoi le Maître Samaël Aun Weor appela Kether le Père de toutes les lumières.

Et toi, Beth-Lehem Ephratah (ouvert), Petite entre les Alephs de Juda! De Toi à Moi, il sort – pour être le souverain en Israël, Et ses allées sont anciennes, De l’ancien des jours. – Micah 5: 2

Ainsi, Kether, le père de toutes les lumières, correspond à nous, à la glande pinéale. Parce que c’est là que nous avons ce chakra couronne qui est nommé en Sanskrit le chakra Sahasrara, qui signifie le chakra couronne, en Sanskrit, parce que couronne en Hébreu est Kether. Donc, le chakra Couronne (chakra Sahasrara) est l’auréole des saints dans le Christianisme; Il est peint comme l’auréole au-dessus de la tête. Donc, lorsque nous transmutons la force sexuelle de Malkuth, notre physicalité, nous élevons le י Iod ou Shakti potentiel de Malkuth vers l’endroit où il appartient, qui est la glande pinéale, qui est Kether.

La transmutation sexuelle est précisément le point principal dans l’Alchimie ; la pratique de la transmutation sexuelle est basée dans la connaissance que la lettre י Iod est la première émanation de l’Ain Soph Aur, l’Espace Abstrait Absolu, et la lettre qui reçoit ou rassemble toutes les forces ou les lumières dans Malkuth ; voilà comment nous comprenons que י Iod est précisément la semence sexuelle dans Malkuth, qui reçoit la lumière avec laquelle nous devons travailler, qui est la lumière, la volonté que nous recevons et donnons dans la Kabbale.

Iod, lumière, forme les lettres des mots que nous trouvons dans la Bible; ainsi, pour comprendre la Bible, nous devons comprendre au moins la signification de la lumière des 22 lettres de l’Alphabet Hébreu, parce que Moïse a écrit avec י Iod les cinq premiers livres de la Bible. Ainsi, lorsque nous lisons le Livre de la Genèse, nous comprenons pourquoi Moïse a dit:

אלה תולדות השמים והארץ

« Ce sont les générations des cieux et de la terre. » – Genèse 2: 4

Voilà pourquoi Bareshith est nommé Genèse par les traducteurs, Genèse de « génération », mais en Hébreu il est nommé Bareshith, un mot qui a plusieurs significations. Si vous allez sur notre site Web, vous verrez comment nous expliquons les nombreuses significations du mystérieux mot Bareshith, qui se rapporte à de nombreuses conférences que nous avons déjà donné. Bereshith ou Genèse est un beau livre d’Alchimie.

Par exemple, le nom Moïse cache la lumière de beaucoup de choses dans le ciel et sur la terre; Si nous lisons Moïse vers l’arrière, nous lisons – Ha-Shem – le nom. Moïse est Moshe (משה) – Mem-Shin-Hei en Hébreu, quand nous lisons Moïse vers l’arrière, nous lisons – Hei-Shin-Mem – qui signifie en Hébreu  השם Ha-Shem « le nom ». Moïse a écrit השם Ha-Shem « le nom » à l’intérieur de différents mots, à l’intérieur de différentes parties de ses livres kabbalistiques alchimiques afin de cacher le sens ou nous dirons pour que ceux, seulement ceux qui travaillent avec l’Alchimie et la Kabbale puissent voir.

Quand nous lisons l’histoire de Moïse dans la Bible, nous lisons dans le livre de l’Exode, qui en Hébreu est appelé Shemoth. Shem signifie nom; Shemoth signifie les noms. Mais parce que dans ce livre Moïse quitte l’Égypte pour la terre Promise, c’est pourquoi il est traduit comme l’Exode, qui est une autre manière alchimique pour que nous puissions comprendre ce qu’est l’Exode, ou ce qu’est la signification de l’Exode, ou ce qu’est la signification de ce qu’est les Israélites quittent l’Égypte vers la terre Promise, au sujet de laquelle en cette époque beaucoup de gens parlent.

Actuellement, les gens pensent que l’Égypte, dont Moïse a parlé, et dont parlent les prophètes dans la Bible, est là en Afrique et que la Terre Promise est l’État d’Israël, au Moyen-Orient. Et c’est pourquoi il y a maintenant beaucoup de combats entre les ignorants, qui essaient d’occuper cette terre. Néanmoins, quand nous lisons le Livre de l’Exode de manière alchimique, nous découvrons beaucoup de choses cachées qui n’ont rien à voir avec une terre ici dans ce monde physique, puisque le peuple d’Israël est le symbole des 12 archétypes zodiacaux. Nous savons qu’un groupe religieux qui, à cette époque, se nomme Israélite existe. Oui, ils existent parce que la Grande Loge Blanche a utilisé cette race pour délivrer la doctrine que nous expliquons maintenant. De même, en Inde, nous trouvons les Brahmanes – ils enseignent le Brahmanisme, qui est semblable à cette science alchimique kabbalistique, mais les gens pensent que les vrais Brahmanes sont ceux qui vivent là en Inde. Puisqu’ils ne connaissent pas la science écrite en code dans le Mahabharata et beaucoup d’autres livres de l’Inde, qui se rapporte au travail alchimique psychologique que nous devons faire.

Les livres de la Bible, principalement, le Livre de la Genèse ou Barashyth, Exode ou Shemoth et le reste des livres de Moïse, cachent une explication de l’œuvre alchimique que nous devons faire, et de Moïse, qui est celui qui est Allé la faire, ou allé effectuer le travail alchimique à l’intérieur de nous. Mais où est Moïse? Quand nous demandons cela, nous ne nous référons pas au Maître משה Moshe (Moïse) physiquement incarné sur cette planète Terre et qui a écrit les cinq premiers livres de la Bible, mais Moïse l’archétype, qui représente le pouvoir de la volonté que nous avons à l’intérieur.

Comme le Maître Jésus de Nazareth représente un archétype que nous avons à l’intérieur, et que nous devons développer, de même, tous les maîtres, avatars, prophètes sont venus enseigner la partie qui correspond à chacun d’eux en relation avec les archétypes. Les douze tribus d’Israël sont douze archétypes que nous avons tous à l’intérieur, mais en potentialité, pas en activité. Ainsi, Moïse est un archétype que nous devons développer. En clair, Moïse est la volonté. Dans la Méditation, il est toujours dit que nous avons besoin de volonté pour se concentrer, et de l’imagination pour voir.

« La pensée doit être gouvernée par la volonté, et la volonté par la Conscience.

Nous devons ouvrir notre Conscience comme quand un temple est ouvert, pour que le prêtre (l’Intime) puisse officier à son autel, devant la présence de Dieu (le Glorian).

Nous devons dominer nos sept véhicules et cultiver la sérénité pour que la sublime et ineffable majesté du Glorian s’exprime à travers nous.

Lorsque tous les actes de notre vie quotidienne – même les actes les plus insignifiants – deviendront l’expression vivante du Glorian en nous, nous ne serons jamais malades. » – Samaël Aun Weor.

baby_moses

« Et Dieu créa de grands לויתנינם Levithanim », signifiant Leviathan et sa femme (Genèse 1: 21).- Zohar. « Et un fleuve sortait de l’Eden, et de là il se divisait et est devenu en quatre têtes » (Genèse 2: 10). Les quatre fleuves de l’Eden se trouvent dans les deux polarités: les testicules et les ovaires dans les fluides sexuels de l’homme et de la femme. – Samaël Aun Weor « 

La volonté est Moïse. Le livre de l’Exode indique que Moïse est né d’un prêtre et d’une prêtresse de לוי Levi:

Et un homme de la maison deלוי Levi alla prendre une femme, fille de לוי Levi. Et la femme conçut, et enfanta un fils; et, voyant qu’il était un bel enfant, elle le cacha trois mois. Et comme elle ne pouvait plus le cacher, elle prit pour lui une arche de joncs, et la couvrit de boue et de la terre, et y mit l’enfant; Et elle le déposa dans les pagnes au bord de la rivière. Et sa sœur se tint loin, pour savoir ce qui lui serait fait.

Et la fille de Pharaon descendit pour se laver à la rivière; Et ses jeunes filles marchèrent le long du fleuve; Et quand elle vit l’arche parmi les pagnes, elle envoya sa servante pour la chercher. Et quand elle l’eut ouvert, elle vit l’enfant; et voici, le bébé pleura. Et elle eut pitié de lui, et dit: C’est un des enfants des Hébreux. Alors sa sœur dit à la fille du Pharaon, Irai- je appeler pour toi une nourrisse parmi les femmes Hébraïques, qu’elle puisse allaiter l’enfant pour toi? Et la fille du Pharaon lui dit: Va. Et la femme de ménage alla appeler la mère de l’enfant. Et la fille du Pharaon lui dit: Prends cet enfant, et prends-le pour moi, et je te donnerai ton salaire. Et la femme prit l’enfant, et le soigna. Et l’enfant grandit, et elle l’amena à la fille du Pharaon, et il devint son fils. Et elle appela son nom Moïse, et elle dit: Parce que je l’ai tiré de l’eau. – Exode 2: 1-10

A cette époque יהוה  Iod-Havah mis à part la tribu de Levi pour transporter ברית-יהוה  le IT créatif de Iod-Havah, pour se tenir devant יהוה  Iod-Havah pour administrer et pour prononcer les bénédictions en son nom, comme ils le font toujours en היום  Ha-Iom, la lumière. – Deutéronome 10: 8

Donc, nous devons pratiquer בראשית Bareshith, ou la prêtrise de Levi, afin de porter le ברית Brith de יהוה Iod-Havah, en extrayant Bara-Esh בר-אש, le feu créatif, le feu du Iod, le Leviathan, la force sexuelle, à travers le ית IT – la croix ou la lettre Tav, pour que Moïse puisse naître à l’intérieur de nous. Et quelle est la prêtrise de Levi? C’est la prêtrise de l’Alchimie sexuelle au moyen de laquelle nous déplaçons, nous attirons le אש Esh ou le feu du Iod, le dragon, le לויתן Leviathan des eaux de notre corps dans des directions différentes, dans différentes étapes jusqu’à ce que Moïse soit né à l’intérieur de nous.

Quand nous lisons la Bible, nous trouvons que le bébé Moïse est né dans Malkuth, qui est l’Égypte – notre physicalité, que le livre de la Genèse dans la Bible appelle מצרים Mitzrahim. Ainsi, Moïse est le לויתן Leviathan, qui est « tiré » dans les eaux de מצרים Mitzrahim par le prêtre et la prêtresse de Levi qui font l’amour à travers l’Alchimie sexuelle. Moïse est précisément le point principal ici, car en mentionnant Moïse et le לויתן Leviathan et les eaux de différentes façons, nous attirons des tempêtes, des tests, parce que l’eau est précisément l’élément principal de מצרים Mitzrahim, qui est représenté dans la lettre Mem, qui est la première lettre du nom de Moïse.

brahmanarayana

Les eaux de la Genèse apparaissent toujours au début de toute œuvre alchimique. Selon les Puranas, Brahma est né d’une fleur de lotus qui a grandi du nombril de Narayana-Vishnu au début de l’univers. En Sanskrit, un autre nom pour l’eau est Nara. Le Seigneur Suprême Vishnu dont le lieu de repos (‘Ayana’) est ‘Nara’, est donc appelé Narayana.

ורוח אלהים מרחפת על-פני המים

« Et (Brahma) l’Esprit de (Narayana) Elohim planait sur la surface de Ha-Mayim (les eaux) ». – Genèse 1: 2

La citation précédente contient la première fois que le mot Ha-Mayim (המים, les eaux) est mentionné dans la Genèse. Cependant, dans le verset un du premier chapitre de la Genèse nous lisons le mot השמים Ha-Schamayim, qui est traduit par « les cieux », ou les eaux au-dessus. השמים Ha-Schamayim a la lettre Shin entre Ha-Mayim המים. Si nous voulons aborder les eaux en-dessous dans notre physicalité nous disons המים Ha-Mayim, mais, si l’on ajoute la lettre Shin, cela signifie השמים Ha-Schamayim, les eaux du ciel. Ainsi, si nous voulons que Moïse descende du ciel, alors nous devons inverser le mot השמים Ha-Schamayim en tant que « Mi-Moshe » מימשה; Ainsi מי Mi, « Qui, » le Saint-Esprit, apporte la lettre Shin, le feu, vers le bas en « Quoi » מה Mah, la terre, les eaux féminines, parce que la lettre Shin symbolise le feu, et voilà comment משה Moshe, Moïse naît des eaux du ciel et de la terre. Et comme nous l’avons expliqué, la lettre Shin est faite par trois Iods allongés.

Ceci est également très importante lorsqu’on aborde la lettre Iod. En Hébreu Iod signifie la main ou le bras. Voyez-vous comment Moïse a tout caché dans ses livres? Dans le Livre de l’Exode, il est dit que יהוה a dit à Moïse:

« Et remonte ta verge, et étends ta main sur la mer, et divise la…

Et Moïse étendit sa main sur la mer; Et יהוה  a retiré la mer par un fort vent d’est  duרוח Ruach toute cette nuit, et a séché la mer, et les eaux ont été divisées. » – Exode 14: 16, 21

Si nous lisons littéralement, nous dirions: « OK, Moïse tient la verge dans sa main, et il étire sa main sur la mer, et divisant ainsi les eaux avec le pouvoir de יהוה אלהים Iod-Havah Elohim. Mais lorsque nous lisons alchimiquement « étends ton ‘ Iod (main) », nous disons: la lettre י Iod, le grain de lumière, le Shakti potentiel de Malkuth, le corps physique doit être étiré à l’intérieur de la colonne vertébrale ou de la lettre Vav, qui est la signification de étends ta main ou bras. Quand nous étendons leי Iod, nous faisons des miracles, des merveilles à l’intérieur de la colonne vertébrale de notre corps.

Le Maître Samaël Aun Weor déclare:  » Iod-Hei-Vav-Hei symbolise: Iod – le phallus, Hei – l’Utérus, Vav – l’homme, Hei – la femme ». C’est le sens du nom de Elohim.

Ainsi, quand il est écrit Elohim dit: « étends ton י Iod, » Elohim parle à l’homme, parce que Vav est l’homme et Vav est un Iod étiré, c’est à dire, un homme ayant une érection. Et pourquoi l’homme a-t-il une érection? Parce que l’homme va pénétrer ה Hei, la femme, afin de travailler avec l’Alchimie.

Voyez-vous comment alchimiquement tout est si ouvertement clair? Mais quand nous ne connaissons pas, nous sommes coincés dans ces histoires où Moïse séparait la mer rouge, mais quand nous lisons la Bible, il n’y a pas de Mer Rouge, mais Yam Soph ou Mer Roseau ימה סוף. En fait, « mer » est écrit ים Yam Iod-Mem. Voyez- vous la lettre Iod dans le mot ים Yam? Et si nous ne voyons que la lettre מ Mem par lui-même, la lettre Mem dans sa forme a une petite vague au sommet de celle-ci, qui est une lettre Iod ou un Iod allongé, un Vav. Donc, la lettre Mem contient la lettre Iod en soi et Iod avec Mem est ים Yam, qui signifie mer. Mais nous ne lisons pas la Mer Rouge, parce que rouge en Hébreu est Adam venant de Adamoth, qui signifie le sol et aussi la couleur rouge. Mais pourquoi disent-ils que c’est une Mer Rouge? Parce qu’il se réfère à Malkuth – notre physicalité, qui est אדמות Adamoth et de Adamoth vient le nom Adam. Et cette Mer Rouge est précisément notre physicalité; c’est très simple quand vous connaissez l’Alchimie.

Donc, la fin, la Mer Fin, Yamah Soph ימה סוף, est dans Adamoth, Malkuth. Mais, les fanatiques disent: « Oh oui, Adamoth, Malkuth représente aussi la Terre, donc, si l’on voit la carte de la Terre, nous voyons la Mer Rouge en Afrique, la mer qui sépare le Moyen-Orient de l’Afrique. » Mais la Bible ne se réfère pas à cette mer, la bible se réfère à quelque chose d’alchimique et c’est pourquoi les gens le ratent, beaucoup de gens ratent la signification, parce qu’ils ne sont pas des alchimistes pratiques, ils sont simplement en train de s’enchevêtrer dans des croyances, des traditions, ils ne comprennent pas la signification de l’histoire, la signification du mythe… De plus, il y a des gens stupides qui cherchent des réminiscences d’Israël en Égypte pour expliquer comment Moïse a fait ces dix miracles avant d’entrer dans la Mer Rouge et la diviser. Mais quand nous lisons au sujet de la Mer Rouge, nous trouvons Yamah Soph ימה סוף, et Soph סוף signifie « fin », la fin de l’eau. Physiquement nous sommes environ 80% d’eau.

Nous expliquons toujours que la fin des quatre fleuves de l’Eden desquelles la Genèse parle est au sujet de Malkuth, le jardin:

Et un fleuve sortit d’Eden pour abreuver le jardin; Et משם M’Shem, du nom qu’il s’est séparé, et est devenu dans quatre têtes. Genèse 2: 10

Ensuite, la Genèse donne le nom – שם Shem en Hébreu – de chacune des quatre têtes: deux têtes d’eaux, un en haut et l’autre en bas pour l’homme, et deux têtes d’eaux pour la femme. Euphrate se rapporte à la force sexuelle féminine de Malkuth, la reine, Eve, la femme. La force sexuelle de Eve est la fin de la trajectoire des eaux du Ciel en Malkuth, qui est l’Egypte et ce que l’Exode appelle ימה סוף Yamah-Soph – la Mer Fin, et non pas la Mer Rouge. Quand nous connaissons la Kabbale et l’Alchimie, nous connaissons que la création se termine en Malkuth, la femme.

L’histoire de l’Exode nous dit comment sortir de Malkuth, la misère dans laquelle nous sommes, parce que nous sommes en Égypte, cette physicalité. En tant qu’âmes, nous entrons dans Malkuth, et en tant qu’âmes, nous devons partir. Mais comment pouvons-nous partir? Eh bien, Moïse doit venir et faire les miracles en face du Pharaon. Et qui est ce Pharaon dont Moïse a parlé? C’est toi; C’est notre mental, פה-רע Phe-Ra, la bouche perverse; Dans le Bouddhisme, c’est ce singe qui nous dérange quand nous méditons – le singe qui ne nous permet pas de faire le travail, le singe qui nous dérange toujours. פה-רע Phe-Ra dit: « Je peux faire de meilleurs miracles que votre Moïse intérieur », et il commence à mettre des images dans votre mental et dit: « regardez, par exemple, le cellulaire que vous avez – je l’ai inventé », Vous devenez fasciné par lui. C’est פה-רע Phe-Ra, la mauvaise bouche de votre intellect que vous avez dans votre tête.

Selon la Kabbale Moïse est celui qui contrôle le mental, qui est appelé Netzach – le mental. Les gens demandent: « Comment Moïse contrôle-t-il Netzach (le mental)? » C’est parce que Moïse est lié à la glande pinéale. N’est-ce pas Moïse qui voit Dieu face à face? Il est écrit:

Et il ne s’éleva plus en Israël un prophète semblable à Moïse, queיהוה connaissait face à face. – Deutéronome 34: 10

Oui, il n’y a plus un prophète plus haut que Moïse, mais les gens ne comprennent pas que les cieux, השמים Ha-Schamayim est – « Mi-Moshe » מימשה – qui est Moïse, car ils sont toujours coincés avec des personnalités terrestres. Ils disent: « Oh, oui, Moïse, celui qui est apparu il y a des milliers d’années et qui a écrit cinq livres. » Écoutez, le maître qui a écrit ces cinq livres savait que Moïse en tant qu’archétype est à l’intérieur de nous, un archétype que nous devons développer. Quand nous développons notre Moïse archétypique, alors nous verrons Dieu face à face dans השמים Ha-Schamayim, les cieux. Mais développer le Moïse archétypique n’est pas facile, parce que Moïse est la force de volonté; Et quel est le contraire de Moïse? C’est פה-רע Phe-Ra, la bouche perverse, c’est le mental. Et quelle est l’arme du mental? C’est ce qu’on appelle le désir.

Dans la Kabbale, il y a deux mots Hébreu qui décrit Moïse, à savoir, Ratzon l’kabel – volonté de recevoir. Ratzon l’kabel est Moïse, qui reçoit de השמים Ha-Schamayim. Mais quand notre mental -פה-רע Phe-Ra, la bouche perverse – reçoit, il est appelé désir de recevoir. Il y a beaucoup de Kabbalistes qui sont coincés dans leur פה-רע Phe-Ra, leur bouche perverse. Ils pensent que juste en recevant la connaissance intellectuelle et la richesse de la terre ils finiront par exploser avec beaucoup de lumière. Leur ego, פה-רע Phe-Ra à travers l’intellect accumule beaucoup de connaissances, mais seulement Moïse peut prendre les particules de lumière ou peuple d’Israël qui sont piégés à l’intérieur de notre physicalité, car Israël (les douze tribus d’Israël) sont les archétypes qui sont prisonniers de notre luxure, de notre colère, de notre orgueil, de notre envie, de notre vanité, de notre paresse, de notre gourmandise, et de tous ces défauts qui sont très abondants à l’intérieur de nous, qui appartiennent à פה-רע Phe-Ra, qui appartiennent à l’adversaire. Le Maître Samael Aun Weor a déclaré:

metamorphosis

Nous ne pourrions jamais libérer l’Essence sans préalablement désintégrer le Moi psychologique.

La Religion, le Bouddha, la Sagesse, les particules dans la douleur de notre Père qui est au ciel, et toutes les informations dont nous avons besoin pour la réalisation de notre Être Intime, de notre Être Intérieur, sont à l’intérieur de l’Essence.

Moïse ne serait jamais capable de libérer les particules d’Israël si nous ne méditons pas, parce que le Iod, l’étincelle de lumière du Père, Kether, qui est au ciel, est emprisonné en Égypte, Malkuth, notre physicalité. Donc, nous devons libérer Israël pour aller dans l’Exode vers la terre promise, qui est bien sûr Yesod, la Sephirah au-dessus de Malkuth. Pour y aller, il faut séparer les eaux de Yesod, qui se rapporte à la force sexuelle. Si vous observez le mot Yesod, il contient la lettre Samech, qui est l’Ouroboros, le serpent à l’intérieur du mot Iod. Donc, le mot Iod, la mystérieuse lettre Iod est aussi dans l’orthographe de Yesod, et est lié au serpent, l’Ouroboros – Samech.

Comme vous le voyez, c’est en connaissant la Kabbale et l’Alchimie que nous sommes autorisés à dévoiler les mystères écrits dans la Genèse et ce qui est écrit dans l’Exode, parce que dans cette époque, nous affirmons qu’un nouvel exode est en train de venir. Mais ce n’est pas que nous allons être physiquement enlevés en croyant en la Gnose ou comme certaines personnes pensent que les extraterrestres vont venir nous prendre avec toute notre misère psychologique vers une terre promise. Les extraterrestres (les gens au-delà de Malkuth) peuvent venir et viendront pour nous aider; oui, ils viendront, mais seulement si nous travaillons psychologiquement; ils viendront pour nous aider à comprendre que, pour se débarrasser de notre misère psychologique, nous devons faire ce que Moïse a fait, comme nous l’expliquons ici en pratique, qui est, en étirant l’énergie Iod en haut et en bas.

En étirant l’énergie Iod nous faisons de la lumière sur la terre, et en l’élevant vers le haut, nous faisons des lumières dans les cieux.

בראשית בר אאלהים את השמים

« Barashyth Bar Ælohim Ath Ha-Schamayim »

Au commencement, le Fils de Ælohim Ath dans les Cieux.

Il dit ce qu’il lit alchimiquement – Au commencement, le Fils de Ælohim Ath (le Logos) Moïse dans la Mer. Vous pourriez vous demander, Moïse est-il dans les cieux? Si vous lisez le mot Hébreu Ha-Schamayim – les cieux vers l’arrière, alors en le lisant vers l’arrière, nous lisons « Mi-Moshe » מימשה Qui? Moïse? Ath את est le Logos et Ha-Schamayim השמים les cieux est Qui Moïse; Ainsi, nous constatons que le Saint Moïse est dans le ciel avec le Logos. Moïse est un archétype.

À travers qui est le Saint fait-il tout le travail? Le Saint le fait à travers Moïse. Qui?Moïse? La lecture vers l’arrière de Ha-Schamayim, les cieux. De même Moïse, משה Moshe lu vers l’arrière est השם Ha-Shem, le nom.

Le mot Hébreu Mi מי s’épelle Mem et Iod et signifie qui? Mais quand on permute les lettres, il se lit ים Yam, qui signifie Mer. Voilà pourquoi le Livre de Zohar dit:

Mi des cieux en haut est le pôle supérieur, Mah des cieux en bas est le pôle inférieur, et (Shin ש) l’héritage de Jacob (Israël) se dresse entre ces extrémités des cieux Mi (qui) et Mah (quoi). – Zohar

Le mystère de la création est caché entre Mi et Mah. Mais qui est Mi et qui est Mah? Ils sont המים Ha-Mayim – les eaux, lu vers l’arrière.

Oui, המים Ha-Mayim est מימה mimah lu vers l’arrière. Et qu’est-ce que signifie מימה mimah quand nous lisons de cette façon? Cela signifie מי Mi Qui? et מה Mah Quoi? Donc, nous constatons que Isaïe dit dans la Bible:

Levez vos yeux en haut, et voyez qui a créé ces derniers. – Esaïe 40: 26

« Qui a créé les cieux? » Les gens demandent: « Oh, est-ce une question? » Non! Ce n’en est pas une; c’est une déclaration. Nous affirmons que « qui » a créé les cieux – Mi מי, le Mem et le Iod, a créé ces derniers. Et vous pourriez demander: « Alors, qui a créé la Terre? »

Il, (qui) révèle les choses profondes et secrètes, connaît מה Mah « quoi » est dans les ténèbres, et la lumière habite (aussi) עמה avec Mah. – Daniel 2: 22

Mah מה s’épelle Mem et Hei. Alors מי Mi et מה Mah sont les deux seuls mots que nous voyons toujours très facilement lié avec l’Alchimie – מי Mi Qui? et מה Mah Quoi?, qui lu vers l’arrière signifieהמים Ha-Mayim (les eaux).

Ainsi, en chacun de nous, alchimiquement parlant, מי Mi, qui, est masculin et se rapporte à notre liquide céphalo-rachidien, le système nerveux central. Et ce qui est מה Mah concerne nos eaux féminines, notre liquide séminal dans nos glandes sexuelles. Alors, quand nous lisons המים Ha-Mayim, nous nous référons effectivement aux deux types d’eaux – le positif et le négatif ou le masculin et le féminin à l’intérieur des organes masculins et féminins.

Qui d’entre vous a compris cela? Est-ce que vous me suivez? Je veux dire qui a compris cette conférence – ne me suivez pas, mais qui. Vous avez compris, non? Voilà pourquoi nous insistons que nous devons apprendre les lettres hébraïques pour que vous compreniez מי Mi et מה Mah, les mystères des eaux.

Donc, quand vous comprenez מי Mi et מה Mah vous savez alors comment Moïse sépara la Mer Roseau, parce que le mot Soph, qui en Hébreu signifie Fin signifie aussi ROSEAU. Où avons-nous notre Roseau? Dans notre dos, n’est-ce pas? C’est là que notre roseau, notre colonne vertébrale, se trouve. La colonne vertébrale est notre roseau. Ainsi, lorsque nous travaillons avec le Iod, lorsque nous étirons le Iod dans la colonne vertébrale de notre physicalité, alors ce Iod s’élève en tant que lumière dans notre roseau de notre propre Yamah Soph ימה סוף Mer Fin particulier, qui en Hébreu signifie aussi « Mer Roseau. »

Donc, si vous voulez savoir comment Moïse sépara המים Ha-Mayim les eaux, alors allez dans votre roseau, votre colonne vertébrale. Tout d’abord, Yamah Soph ימה סוף Mer roseau, implique la pluralité. N’avez-vous jamais vu une mer de roseaux? Si l’on compte le roseau de chacun d’entre nous ici – parce que chacun a un roseau derrière (la colonne vertébrale) – si nous prenons tous nos roseaux ensemble, alors nous avons une Mer Roseau. Alors, qui sépare les eaux de Yamah Soph ימה סוף mer roseau? Nous répondons, qui, sépare, et qui, est la volonté; qui, est Moïse. Ainsi, c’est en séparant המים Ha-Mayim les eaux que nous allons marcher sur la terre ferme au milieu de Yamah Soph ימה סוף  mer roseau – notre Yamah Soph ימה סוף mer roseau particulière, nos eaux Akashiques particulières de Yesod-sexe.

Maintenant, afin d’expliquer comment, il faut mentionner deux mots Sanscrits, qui se rapportent à deux types d’énergies créatrices ou deux polarités dynamiques qui émergent de nos eaux sexuelles dans notre corps. Deux cordons énergétiques émergent de nos eaux sexuelles; ceux-ci sont enracinés dans les testicules ou les ovaires et remontent vers la racine de notre nez, les narines, et s’enlacent le long de la colonne vertébrale, formant la forme du Saint-Huit. Nous savons qu’en Sanskrit ces deux cordons qui s’enlacent dans le roseau vertébral sont appelés Ida et Pingala, mais c’est du Sanskrit. Maintenant, comment ces deux cordons sont nommés dans la Genèse? La Genèse les nomma Adam et Eve, aussi simple que cela.

Il est précisé que toute cette race qui existe sur la planète Terre est née d’Adam et Eve. L’humanité a germé à partir d’Adam et Eve parce que Adam et Eve sont les deux polarités sexuelles enracinées dans les testicules ou les ovaires. Ainsi, alchimiquement parlant, chacun d’entre nous est un enfant d’Adam et Eve, même dans la façon de forniquer, de la façon animale. Ainsi, lorsque la Genèse affirme que les parents de toutes ces générations de la Terre sont Adam et Eve, elle ne ment pas. C’est la vérité même, alchimiquement parlant.

Mais, si nous pensons que Eve était une seule femme et Adam un seul homme, physiquement parlant, vivant dans un petit jardin il y a quelques milliers d’années et que cette humanité, ici et maintenant, est le résultat de ce couple, alors cette déclaration est épouvantablement ridicule. C’est la raison pour laquelle il y a beaucoup d’athés qui contredisent cette croyance, parce que cette croyance n’a pas de sens. Nous savons que les gens ignorent que Adam et Eve sont des symboles alchimiques, donc ils ne savent pas ce qu’ils lisent. Mais nous les alchimistes savons ce que nous lisons, parce que les livres de Moïse sont des livres d’Alchimie. Il est écrit:

Donc, il chassa Adam; et il mit à l’orient du jardin d’Éden (Yesod) des Cherubim, et une חרבה Charabah flamboyante, épée qui tournait dans tous les sens, pour garder le chemin de l’Arbre de Vie. – Genèse 3: 24

Et Moïse étendit son יד  « Iod » (phallus) main sur הים Ha-Yam, la mer (de Yesod); et יהוה provoqua הים Ha-Yam, la mer (de Yesod) de se retirer par un fort רוח Rouah, vent (esprit) toute cette nuit (alchimique sexuelle), et fait (de) הים Ha-Yam, la mer, חרבה une Charabah, une épée, et les eaux se fendirent. – Exode 14: 21

Qui-Moïse « Mi-Moshe » מימשה de השמים Ha-Schamayim, les Cieux, fendit les eaux de la Mer Roseau en soufflant de ses narines le רוח Ruach, le vent, l’esprit. Neschamah נשמה signifie aussi Esprit et Souffle; Ainsi, nous pouvons dire aussi: et יהוה souffla dans ses narines le souffle (de l’arbre) de vie; et les eaux se fendirent.

Ainsi, en connaissant ce qu’est le souffle, lorsque nous tous réalisons notre Pranayama, lorsque nous sommes debout ou assis et respirons alternativement d’une narine à l’autre et imaginons l’énergie sexuelle fluant vers le cerveau, nous sommes tous en train de fendre la Mer Roseau, parce que nous conduisons le souffle à travers nos narines, qui est le souffle de Dieu, parce que Dieu souffla dans les narines d’Adam le souffle de vie, et Adam devint une âme vivante. Alors, lorsque nous faisons le Pranayama, nous travaillons pratiquement avec notre propre Elohim particulier. « Qui » respire le souffle de vie à travers nos narines, et fend la Mer Rouge.

Nonobstant, c’est un long processus alchimique; car pour que vous puissiez marcher au milieu de la Mer Roseau, sachez que c’est aussi comme marcher sur la mer, qui est comme marcher sur votre Roseau, la colonne vertébrale, à travers les initiations. Ainsi, voici comment les Israélites, qui sont les archétypes, les prototypes de l’âme qui sont piégés dans l’ego marchaient vers la terre promise, qui est une longue marche. Moïse a écrit d’autres livres que maintenant nous ne voulons pas mentionner, parce qu’ils sont en relation avec le travail alchimique que nous avons à accomplir. L’Alchimie est liée à la science de la respiration que nous effectuons ici; à savoir, Pranayama, qui est également réalisé au cours de l’acte sexuel, qui est appelé Alchimie Sexuelle, où nous devons être plus prudents avec notre souffle, car il est lié à la division de nos propres eaux; l’Alchimie Sexuelle est une œuvre puissante car deux forces de souffle agissent là – Adam et Eve, travaillant ensemble au sein des forces de respiration, mieux dit, à l’intérieur des respirations suprêmes de l’archétypique Adam Kadmon. Voilà pourquoi le Livre de Zohar déclare:

« Ceci est (Genèse) le livre des générations d’Adam. Le jour où Elohim créa Adam, à la ressemblance de Elohim il le fit; Homme et femme il les créa; et les bénit, et a appelé leur nom Adam, au jour où ils ont été créés. « (Genèse 5: 1, 2)

Des termes homme et femme, nous recueillons que chaque figure qui ne porte pas la forme de homme ou femme, ne sont pas à l’image et à la ressemblance d’Adam Kadmon, l’idéal humain primordial dont nous avons parlé précédemment. Notez que dans un endroit de l’écriture où l’homme et la femme ne sont pas trouvés (sexuellement) unis ensemble, le Saint est dit n’habite pas ou n’est pas présent avec Sa bénédiction et le nom Adam est utilisé uniquement lorsque tel est le cas. » – Zohar

Adam est symbolisé par la lettre י Iod, parce י Iod est précisément la première émanation de l’Absolu. Ce י Iod est la tête d’Adam Kadmon, la lumière primordiale, Adam primordial. Ainsi, quand nous disons Iod, nous disons Adam, et c’est parce que י Iod signifie aussi phallus, et Adam représente le phallus. En Hébreu Chavah חוה (Chet-Vav-Hei) est Eve, parce ח Chet est la vie germant depuis וה Vav-Hei, homme femme; voilà pourquoi elle est אם Em, mère, parce que Chavah חוה signifie expérimenter חיה Chaiah, la vie.

Quand nous lisons les livres de Moïse, nous trouvons qu’il est toujours celui qui fait tout le travail, parce que מי Mi, la volonté de השמים Ha-Schamayim est toujours unies à משה Moshe, Moïse. Donc, pour que nous puissions naître de המים Ha-Mayim, l’eau et l’esprit, nous avons besoin d’extraire le י Iod de המים Ha-Mayim, les eaux. Au début, nous commençons à travailler avec le désir, mais durant l’acte sexuel nous devons faire des supers efforts pour surmonter le désir, en extrayant la puissance de י Iod, qui est, par extraction, la volonté de Dieu, leי Iod de המים Ha-Mayim, les eaux sexuelles. Le ש Shin de משה Moshe, Moïse doit naître dans מה Mah, en bas ici à l’intérieur de nous, de sorte que מי Mi, la volonté de השם Ha-Shem, le nom, est faite sur la terre comme elle l’est dans השמים Ha-Schamayim, les Cieux.

Et pourquoi voulons-nous que משה Moshe, Moïse naisse en nous? Parce que nous voulons qu’il réalise l’Exode en nous, parce que משה Moshe, Moïse est celui qui nous mènera à l’Exode. Mais משה Moshe, Moïse est dans השמים Ha-Schamayim, les cieux; משה Moshe, Moïse est en relation avec מי Mi, les forces de השמים Ha-Schamayim, les cieux. Donc, nous devons faire la volonté de השם Ha-Shem, le nom, ici, dans notre physicalité.

A travers les pratiques runiques que nous effectuons, nous prions toujours pour que l’énergie céleste, cette énergie Iod, ce Iod venant du ciel, descende pour nourrir notre psyché, notre âme, parce que nous voulons que Moïse naisse en nous. Ce prototype ou cet archétype est très élevé. Pour qu’il naisse en nous, nous devons travailler avec le Livre de la Genèse. Peu à peu il va se développer et lorsque nous sommes prêts pour l’Exode, il naît pour effectuer Shemoth.

Dans la conférence Zohar Ha Adam nous avons écrit les mantras que Moïse a donné dans le Livre des Nombres Chapitre 10, verset 35, que nous devrions tous pratiquer, car c’est la façon dont Moïse l’a enseigné dans le livre des Nombres, qui en Hébreu est Bemidbar.

Maintenant, le terme Bamidbar (dans le désert ou Nombres) dans son sens réel est « par le Verbe ou Logos, » et tout ce qui leur était fait a été fait par le Verbe du Seigneur. Et cela est vrai généralement. – Zohar

Après le Livre des Nombres, nous avons un autre livre appelé Deutéronome qui en Hébreu est appelé Debarim, qui signifie les mots. Tout est caché dans Bamidbar et Debarim; tout est caché dans Dabar, le mot (les mots, les choses que nous avons à apprendre). Les gens ne lisent pas la Bible Hébraïque; ils lisent seulement les traductions que les gens qui connaissaient l’Hébreu ont fait en anglais et d’autres langues, des gens qui ne sont pas des alchimistes, des gens qui ne sont pas initiés; ils traduisaient tout à la lettre, parce que même ceux qui connaissent seulement l’Hébreu ne l’étaient pas, parce que, pour l’être, vous devez travailler avec le Iod, vous devez étirer le Iod à l’intérieur de vous. Par exemple, le saint nom de Elohim est Iod Hei Vav Hei et les kabbalistes disent que Iod Hei Vav Hei est un nom imprononçable. Oui, il est imprononçable parce que sa prononciation se rapporte à quelque « chose » de pratique. Nous devons pratiquer avec ces quatre lettres. Si vous étirez la lettre Iod caché dans la lettre ה Hei du saint nom de Elohim (Iod Hei Vav Hei), qu’est-ce qui se passe?

Il arrive que la lettre ה Hei dont la forme est faite par une ligne horizontale reliée à une ligne verticale droite et avec une lettre Iod en bas à gauche (en dessous de la ligne horizontale) devient une lettre Chet. Encore une fois, si nous étendons le Iod de la lettre Hei vers le haut, qu’est-ce qui se passe? La lettre Hei disparaît et apparaît une autre lettre, qui est appelée Chet. Hei ה et ח Chet sont très semblables, n’est-ce pas? Donc, si nous pratiquons cet étirement, si nous étendons notre Iod, qui est, si nous commençons à pratiquer l’étirement de Iod, que ce soit à travers le Pranayama ou la Magie sexuelle, qui signifie, en extrayant le Shakti potentiel de notre énergie sexuelle dans notre corps, nous étirons le Iod, la lumière de Kether à l’intérieur de nous. La lettre Hei symbolise l’organe sexuel féminin, et si vous étirez la lettre Iod de la lettre ה Hei, qui symbolise l’organe sexuel, elle n’est plus ה Hei, mais ח Chet. Et que signifie Chet? Chet signifie la vie, la forme du Chet est composée de deux lettres: la lettre Vav, qui symbolise l’homme, et la lettre Zayin qui symbolise la femme, unis par la lettre Iod.

AdamEve

Encore une fois, la lettre Iod est partout en Alchimie. Alors Chet est l’homme-femme sexuellement unis par l’énergie י Iod, le Shakti potentiel, l’énergie sexuelle. Cette transformation de Iod-Havah en Iod-Chavah arrive pratiquement à travers l’Alchimie Sexuelle. Lorsque cela arrive, alors nous ne prononçons plus Iod Hei Vav Hei, mais Iod-Chet-Vav-Hei : Iod-Chavah יחוה signifie,  expérimenter. Il est écrit:

« Jours après jour, ils (Adam et Eve) prononcent la parole, et nuit après nuit, ils (Adam et Eve) יחוה-דעת  expérimentent la connaissance. – Psaume 19: 2

Au nom de l’ange Anaël, par la puissance d’Adam et Eve, qui sont יחוה Iod-Chavah, retire-toi Lilith! Laisse-nous en paix, Nahemah! – Solomon Meleck

« Le duad est l’unité se multipliant dans le but de créer, et donc dans le symbolisme sacré חוה Chavah, Eve est issue du sein intime d’Adam (leי Iod). Adam est le יהוה tetragramme humain, ajouté dans le mystérieux י Iod, un type de phallus kabbalistique. En ajoutant à ce י Iod le nom triadique de חוה Chavah, Eve, le nom de יהוה Iod-Havah est formé, le Divin Tetragramme, qui est le mot éminemment kabbalistique et magique, יהוה, étant ce que le grand-prêtre dans le temple prononçait יחוה Iod -CHAVAH. » – Eliphas Levi

Alors alchimiquement, Iod-Chavah יחוה signifie Adam et Eve, parce Iod est Adam et Hava est Eve, mais le mot יחוה Iod-Chet-Vav- Hei en lui-même signifie expérimenter. Expérimenter quoi? Expérimenter la puissance de י Iod venant de חוה Chavah au moyen d’Alchimie Sexuelle, parce י Iod est Adam, le cerveau, et חוה Chavah est Eve, les organes sexuels. Voilà pourquoi dans beaucoup de nos conférences, nous disons Iod-Chavah et parfois nous disons Iod-Havah. Pourquoi? Eh bien, parce que י Iod est un point alchimique que nous ne devons pas manquer sexuellement. Pour ne pas le manquer, nous devons déplacer l’énergieי Iod, le Shakti potentiel, l’énergie sexuelle vers le cerveau; puis en le déplaçant, nous devenons un kabbaliste pratique. Et ce mouvement se produit lorsque nous prononçons le mantra, donnée par Moïse. Il est écrit:

Et il arriva, quand l’arche partait, Moïse dit:

קומה יהוה ויפצו איביך וינסו משנאיך מפניך

Kumah, Iod-Chavah, Veyafutzu Oyevehha, Veyanusu Misanehha Mipanehha.

Lève-toi Iod-Chavah et que tes ennemis soient dispersés; et que ceux qui te haïssent fuient devant toi. – Nombres 10: 35

Puisque Moïse le dit, alors nous devons utiliser la volonté pour le dire, parce que Moïse est la volonté et pour transmuter notre énergie sexuelle et contrôler le désir, nous devons utiliser la volonté. Ainsi, avec Moïse à l’intérieur, qui est notre volonté, nous prononçons ces 7 mantras Araméen, et nous sentirons le feu, qui est, nous sentirons le Iod s’étirer le long de notre colonne vertébrale.

Quand nous disons: « Kuma, Iod-Chavah, » nous prononçons le nom de Elohim avec Chet; ces mots signifient: Lève-toi Iod de ma המים Ha-Mayim, parce Chavah (Eve) se réfère à מה Mah, les lettres מ Mem et ה Hei, de מצרימה Mitsrayimah-Egypte, les fluides féminins dans nos organes sexuels en Malkuth, notre physicalité. Dans de nombreuses conférences, nous avons expliqué que Chavah (Eve) représente les organes sexuels, et Adam représente le cerveau et la moelle épinière, que nous soyons homme ou femme. Observez la syllabe מה Mah dans קומה « Kumah. » Ce mot signifie lève; c’est ce que nous disons avec la volonté. Moïse dit: « Kumah Iod-Chavah. » Si nous connaissons l’Alchimie, nous comprenons que Moïse est travaille évidemment avec le י Iod de המים Ha-Mayim, et en disant ces mots Moïse nous montre aussi qu’il lève le י Iod de מצרימה Mitsrayimah-Egypte le long du, צר Tzar, chemin en lame de rasoir, de la colonne vertébrale, en faisant cette œuvre alchimique à l’intérieur de soi-même.

Les gens à travers leur fantaisie fanatique disent: « Oh, oui, cette prière a dispersé les ennemis de Moïse et ceux qui détestent יחוה Iod-Havah, qui sont les mêmes ennemis et ceux qui haïssent Israël, qui étaient dans le pays à cette époque, donc lorsque Moïse avait dit cette prière, Moïse a tué, détruit tous les ennemis de Elohim sur ces champs, ces champs physiques du Moyen-orient ». Oui, Moïse récitait cette prière sur le champ physique, pendant l’Alchimie Sexuelle, parce que ce champ est Yesod dans son aspect physique, parce qu’il était un alchimiste. Voici comment tous ses ennemis, les ennemis de son Christ interne, étaient dispersés, éliminés de son cœur, Tiphereth, au milieu, à l’Est, de son Arbre de Vie.

sexual_alchemy

Ainsi, quand nous disons « Kumah Iod-Chavah, » nous invoquons le י Iod de notre Chavah sexuelle, notre énergie sexuelle, à s’élever le long de notre colonne vertébrale. Nous prononçons ensuite le reste des mots comme suit: « Veyafutzu Oyevehha » signifie disperse  tes ennemis, mieux dit, « Kumah Iod-Chavah, Veyafutzu Oyevehha » – lève י Iod de mon Chavah contre tes ennemis.

Observez l’orthographe Hébreu des mots qui sont prononcés: « Veyafutzu Oyevehha » איביך ויפצו les deux ont la lettre Iod en eux. Veyafutzu Oyevehha sont des mantras que lorsque nous les prononçons, nos ennemis fuient loin de nous. Quels ennemis? Ce ne sont pas les ennemis que vous avez dans votre maison, ville ou pays? Non non Non. Voici, les ennemis de Dieu sont à l’intérieur de nous; ils représentent nos défauts psychologiques. Ce sont nos ennemis intérieurs luxurieux, la luxure animal qui dans l’acte sexuel vous pousse à éjaculer le י Iod, le Shakti potentiel de יהוה אלהים Iod-Havah Elohim. Donc, nous nous battons contre notre luxure quand nous disons: « Kumah Iod-Havah Veyafutzu Oyevehha » – élève י Iod de mon Chavah contre tes ennemis; les ennemis, s’enfuient!

the_struggle_between_good_and_evil_by_johfra_bosschart

Nous sentons alors comment leי Iod, l’énergie créatrice de אדני Adonaï, le Seigneur, s’élève. Ensuite, nous continuons à réciter le reste des mantras et disons: « Veyanusu Misanehha Mipanehha » מפניך  וינסומשנאיך , « Veyanusu » וינסו à travers la colonne vertébrale nous essayons d’élever l’énergie encore plus, vers notre cerveau et disons: Misanehha Mipanehha – « Que ceux qui te haïssent fuient de  ton visage », c’est la signification en Araméen.

Observez מי Mi Qui, les lettres Mem et י Iod dans les mots משנאיך מפניך Misanehha Mipanehha; les lettres Mem et Iod sont toujours présents en face de nous. Donc, Misanehha Mipanehha, sont les deux derniers mots de cette prière mantrique que Moïse a écrit. La traduction complète de la prière est: « Lève-toi Iod-Chavah et que tes ennemis soient dispersés, et que ceux qui te haïssent fuient devant ta face. » Sept mantras au total.

Mémoriser ces sept mantras est très important, parce que si nous répétons cette prière avec foi, nous allons forcer nos ennemis à apparaître depuis l’intérieur de notre subconscient. Nous pourrions commencer à avoir certain type d’expériences dans nos rêves, certaines ne seraient pas très agréables, parce que nous invoquons la force de notre Dieu Intérieur pour lutter contre nos ennemis, qui sont à l’intérieur de nous.

Telle est la pratique alchimique que Moïse a donné pour que ces alchimistes qui font le travail eux-mêmes sachent ce qu’ils ont à travailler contre, ce sont les ennemis (ennemis psychologiques) qui sont à l’intérieur de nous. Donc, si vous prononcez ces mantras, lorsque vous faites votre Pranayama ou lorsque vous faites votre Alchimie Sexuelle, je vous préviens, vos ennemis psychologiques internes apparaîtront à l’intérieur de vous. Demandez-le comme suit: « Je dois faire le grand œuvre. Dieu aide-moi à voir contre qui je dois me battre, pas à l’extérieur, mais à l’intérieur. » Et puis vous prononcez les mantras, quand vous faites le Pranayama ou pendant l’Alchimie Sexuelle. Kuma Iod-Havah Veyafutzu Oyevehha, Veyanusu Misanehha Mipanehha. Sept sont les mantras de cette prière de Moïse qui travaillent quand nous sommes dans la Chasteté, quand nous faisons notre travail dans le Sabbath, qui est notre physicalité; Malkuth est notre Sabbath. Adorer le sabbath ne signifie pas adorer votre physicalité, mais activer le Iod, qui est dans les eaux de Malkuth, מצרימה Mitsrayimah-Egypte, votre physicalité. Tel est la signification de garder le Sabbath saint. Votre physicalité – gardez la sainte.

Garder le Sabbath saint n’est pas facile, parce que nous ne sommes pas saints. Seul Moïse est saint. Voilà pourquoi nous disons: « Saint soit ton nom, » qui est, saint Moïse, aide-moi ». Parce que Moïse en Hébreu est Moshe (משה) – Mem-Shin-Hei que lorsque lu vers l’arrière est Hei-Shin-Mem השם Ha-Shem « le nom. »

Ha-Shem השם, le nom, envoie מי Mi à partir de, Ha-Schamayim השמים, les Cieux. Qui est celui que Ha-Shem השם envoie aux Israélites pour les libérer de la servitude, de l’esclavage? Ce Qui est משה Moïse, la volonté.

Nous souffrons; nous sommes réellement en danger de tomber dans klipoth, l’enfer; ainsi, nous voulons libérer notre Conscience, de sorte que la volonté, Moïse est la réponse. Peu à peu il va grandir à l’intérieur, et quand il atteint cet âge que nous lisons dans la Bible, alors vous verrez que tous ces événements que vous avez lu dans la Bible dans le livre de l’Exode se produisent à l’intérieur de vous. Et alors vous allez dire: « Maintenant, je comprends pourquoi Moïse est le seul qui peut voir Dieu face à face, parce que Moïse est ma volonté, le Corps Causal que j’ai développé jusqu’à présent et maintenant Moïse est grand en moi et maintenant je dois lutter encore plus contre mes ennemis ». Donc, ce sont les mantras que Moïse a donné, et rappelez-vous que Moïse était celui qui divise la mer Roseau. La mer Roseau est la colonne vertébrale; qui est le Roseau que Moïse a divisé, parce que la volonté est la force qui sépare les eaux de la fornication des eaux de la Chasteté. Ainsi, c’est ainsi que vous allez dans l’Exode. C’est un travail alchimique psychologique. Étudier toujours les deux polarités de המים Ha-Mayim, מי Mi et מה Mah, masculin et féminin, et apprenez à travailler avec ces deux polarités à travers le Pranayama et de même durant l’Alchimie sexuelle où nous travaillons réellement avec ces deux polarités, parce que la femme représente la force féminine et l’homme, la masculine, et à l’intérieur l’homme et la femme sont aussi les deux polarités représentées dans leur système nerveux central. Voilà ce qu’est l’alchimie.

Mémorisez ces mantras, et je sais que si nous les connaissons par cœur, c’est parce que nous les prononçons quotidiennement. Maintenant, étudiez la Kabbale, étudiez le Zohar. Ces mantras sont en relation avec le roseau. Le roseau dans la Bible, dans la Kabbale, concerne la lettre Vav, qui représente le roseau. Et voilà pourquoi parmi les orthodoxes dans le Judaïsme il y a une cérémonie qui se pratique tous les samedis; ils exécutent ce qu’ils appellent le Mikveh מקוה. Le Mikveh מקוה est une piscine faite avec la forme de la lettre Vav ou Hei ; ainsi, dans les eaux de la piscine, de ce Mikveh מקוה, Vav – Hei, l’homme et la femme se submergent et prononcent ces mantras, quand ils sont submergés, ceci, afin de se nettoyer des larves ou de se nettoyer de quelque putridité qu’ils pensent leur causer un préjudice. Nous ne savons pas s’ils savent que le Mikveh מקוה représente un travail alchimique lié à la psychologie (psyché-âme et logos-verbe) quand nous sommes dans la Chasteté. S’ils le savent, alors ils sauront que se plonger dans le Mikveh מקוה, signifie se submerger dans המים Ha-Mayim, mieux dit, dans Mem et Kuf, vos propres eaux sexuelles céphalo-spinales ou fluides, pendant l’Alchimie sexuelle afin de prononcer ces mantras, parce que la plupart d’entre eux connaissent ces mantras par cœur. Mais sont-ils vraiment, קומה Kumah, « levant » leur énergie sexuelle de leur מקוה Mikveh? Est-ce qu’ils savent vraiment comment appliquer ces mantras? Notez que קומה Kumah et Mikveh מקוה sont écrits avec les mêmes lettres. Quand j’ai commencé à prononcer ces mantras dans l’Alchimie sexuelle, j’ai vraiment reçu une grosse surprise. Je voyais ma souillure ou putride sortant de mes plus profondes eaux psychologiques. J’ai dis: « Ceci est un autre ego luxurieux, puisque je suis en train de méditer, demandant l’annihilation de ma luxure, parce que le Iod est la même énergie qui monte et détruit les ennemis de Dieu pas en dehors de nous, mais à l’intérieur de nous. Nous avons des ennemis à l’extérieur. Je ne sais pas combien vous avez, mais je sais que j’ai beaucoup d’ennemis à l’extérieur, mais je ne m’inquiète pas pour eux; je m’inquiète seulement de mes propres ennemis psychologiques intérieurs.

Donc, c’est une pratique qui est effectuée dans une piscine sacrée – le Mikveh מקוה, avec la forme de la lettre Vav ou Hei. Ce type de pratique dans les piscines sacrées était également pratiquée à Rome, dans le temps de ce que les gens appellent le paganisme. Les Romains avaient aussi des piscines sacrées, peu d’entre eux connaissaient la signification de celle-ci; comme dans le Christianisme, rares sont ceux qui connaissent précisément la signification du baptême, qui est, quand ils vont et se submergent et ils sont baptisés au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Toutes ces cérémonies religieuses aqueuses ont la même signification. Ils plongent dans les eaux et ils le font symboliquement, mais ils ne l’ont jamais expérimenté pratiquement, parce que personne ne leur a appris au sujet de l’Alchimie sexuelle. Donc, nous sommes les chanceux qui connaissent le symbole de ces cérémonies aqueuses  et voilà pourquoi nous les enseignons publiquement, afin de tirer parti de celles-ci. Je pense que pour l’instant, cela suffit.

Public: Est-ce que Moïse est entré dans la Terre Promise?

Instructeur: Eh bien, le premier qui est entré dans la Terre Promise était Moïse, parce qu’il est mort. Un autre qui est entré dans la Terre Promise était Jésus. Pourquoi? Parce qu’il est mort. La mort est un autre symbole. Mais les gens ignorent pourquoi le tombeau de Moïse n’a jamais été retrouvé. Et c’est parce qu’ils ne savent pas que Moïse est un prototype, un archétype que tout le monde a à l’intérieur. Moïse a disparu avec tous les archétypes, ses archétypes. Mais ces initiés qui le suivaient, ils n’étaient pas prêts à entrer dans la Terre Promise, parce qu’ils avaient des problèmes avec leurs ennemis intérieurs. C’est comme en ces temps, dans cette époque, le Maître Samaël Aun Weor nous a appris à éliminer l’ego. Il est mort en 1977; il est allé dans la Terre Promise. Mais seul lui l’a fait. Maintenant, il nous aide internement, afin d’effectuer le même travail alchimique. Comme Moïse, il est mort et a disparu. Mais si nous ne faisons pas ce qu’il a fait, comment allons-nous entrer dans la Terre Promise? Ceci est quelque chose que nous devons étudier kabbalistiquement, Alchimiquement. Ne lisez pas la Bible littéralement, et ne pensez pas comme le font les gens dans cette époque, lorsque des millions de gens croient encore que les Israélites sont venus de l’Egypte vers le Moyen-Orient. Cela n’est pas le message. L’Exode est quelque chose d’alchimique que nous devons accomplir. Si ces fanatiques triomphent finalement et s’établissent physiquement, avec leur très gros ego, avec leur « Moi » de la taille d’un gorille, sur cette au Moyen-Orient appelée Israël, nous ne voyons pas comment cela va être quelque chose de bon pour l’humanité.

Public: Donc, le processus de transmutation est la séparation de l’aspect raréfié ou raffiné de l’énergie sexuelle de la racine de l’aspect brut de celle-ci. Et cela est la séparation des eaux dont nous parlons. Mais pourriez-vous nous expliquer un peu plus sur la signification de la terre sèche? Est-ce la même terre sèche qui sont apparus dans les sept jours de la Genèse?

Instructeur: Eh bien, la terre sèche dans notre système nerveux central est la colonne vertébrale, parce que le Iod en tant que le feu pur de la lumière se lève dans les eaux de la colonne vertébrale. Le feu, l’Ouroboros, le serpent, le Iod va au-delà de Yesod, il va jusqu’à Kether. Ce Iod sépare les eaux des eaux, mais cette séparation des eaux des eaux se produit au deuxième et la terre sèche apparaît au troisième jour de la Genèse, comme il est écrit:

Et Elohim dit: Qu’il y ait un firmament (des lumières), au milieu des eaux, et qu’elle sépare les eaux des eaux.

Et Elohim dit: Que les eaux sous le ciel se rassemblent en un seul lieu, et que le sec paraisse: et il en fut ainsi.

La terre sèche du troisième jour de la Genèse, dans ce cas, signifie le Corps Astral, le Corps Mental et le Corps Causal que nous devons créer pour atteindre le niveau de l’être humain. En fait, le Corps Causal est Moïse, mais c’est un long processus alchimique. Nous avons tous la volonté, qui est ici dans Tiphereth, et cette volonté est liée à ce que nous appelons l’Essence, l’embryon d’âme, qui dans le Bouddhisme est le Buddhadhatu. Voilà l’élément avec lequel nous devons travailler pour que Moïse apparaisse finalement. Tout cela se fait en étapes, initiations. Et celui qui reçoit des initiations est Abraham. Abraham est Chesed, et nous savons cela parce que Moïse a dit cela pour nous, parce que Moïse a écrit à ce sujet dans la Genèse. Qui a écrit la Genèse? Moïse le fit. Et il l’a écrit parce qu’il savait à ce sujet. Abraham est Chesed, le Ruach, qui signifie, vent et aussi Esprit:

hovering_upon_the_waters

« Et le Ruach Elohim planait sur la surface de המים Ha-Mayim, les eaux ». – Genèse 1: 2

Nous savons déjà que מי Mi et מה Mah sont המים Ha-Mayim, les eaux au sujet desquelles Moïse parlait. Le Ruach Elohim de la Genèse est le même Ruach qui est nommé vent dans le livre de l’Exode:

Et Moïse étendit son « Iod » main sur הים Ha-Yam, la mer; et יהוה Iod-Havah a fait revenir הים Ha-Yam, la mer, par un fort « Ruach » vent d’Est toute la nuit, et a fait הים Ha-Yam, la mer, la terre ferme, et המים Ha-Mayim, les eaux, ont été séparées. – Exode 14: 21

En Hébreu, nous lisons Ruach, qui signifie vent ou esprit. Eh bien, celui qui sépara les eaux, est le vent qui soufflait à travers les narines des Elohim, ce vent était Chesed, séparant les eaux, mais c’est une œuvre alchimique. Et vous le faites, quand vous faites votre Pranayama et en alternant les narines; vous êtes en train de séparer les eaux et en jouant avec les polarités afin de libérer l’âme du mercure. Voici ce que les alchimistes appellent – l’âme du mercure. Et quel est l’âme du mercure? C’est le Shakti potentiel de la lettre Iod. Vous devez le libérer, pour l’étendre dans de nombreuses manières. Dans la Rune Man nous étendons nos Iod, nos mains, physiquement parlant, afin d’attirer le Iod du ciel dans notre corps.

Public: Si vous étudiez la Bible en Hébreu, combien de la difficile Alchimie se perd dans la traduction?

Instructeur: Eh bien, je ne sais pas combien est perdu dans les traductions, parce que, malheureusement, il y a beaucoup d’interprètes de la manière kabbalistique aussi; certains kabbalistes confondent ratzon l’kabel (la volonté de recevoir), qui est Moïse, avec le désir de recevoir. Les Kabbalistes intellectuels prêchent le désir de recevoir, ce qui est complètement faux. Et cela parce que ratzon est à la fois la volonté et le désir, mais si vous connaissez l’Alchimie, vous savez comment appliquer le même mot de deux façons différentes. Et bien sûr, pour comprendre ce qui est écrit dans la Bible, vous devez être pratique, ce qui signifie que vous devez être Alchimiste. Si vous perdez le Iod de votre énergie sexuelle de quelque façon que ce soit, vous perdez la lumière qui donne la compréhension de ce que vous lisez. Donc, je vous conseille de toujours méditer sur ce que vous lisez et de comprendre que la Chasteté est essentielle, parce que les livres de Moïse; à savoir, la Genèse, Exode, Lévitique, Nombres et le Deutéronome, sont des orientations pour les alchimistes, des conseils pour ceux qui transmutent l’énergie sexuelle. La même chose arrive avec le livre de l’Apocalypse.

Public: Nous sommes déjà en train d’apprendre plusieurs pratiques ici pour obtenir le même genre de but. Si quelqu’un s’approche du travail, expérimente, s’initie, et tombe, proposeriez-vous de regarder la méthode différente ou de quitter le travail qu’ils faisaient et de l’aborder sous un autre angle ou tout simplement élargir leur horizon dans plusieurs vues?

Instructeur: Eh bien, si vous tombez dans le travail, c’est parce que votre propre ego vous fait tomber.

Public: Oui, et puis si vous avez, alors y a-t-il une autre façon?

Instructeur: Oui, comprendre l’ego. Comprendre cet ego, parce que si l’ego continue à être vivant à l’intérieur de vous, vous échouerez toujours. Et soyez patient, parce que l’ennemi principal de l’alchimiste est appelé LUXURE, cette luxure que tout le monde a à l’intérieur. La luxure est l’ennemi, qui n’est pas à l’extérieur, mais à l’intérieur. Et la luxure n’est pas un, mais plusieurs. Par exemple, nous avons parlé l’autre jour au sujet du symbole de la Méduse qui a beaucoup de vipères sur sa tête. Cette Méduse est chacun de nous; c’est notre propre ego. Chaque vipère est un ego luxurieux et si nous nous identifions à ces vipères de la Méduse, alors souvenez-vous, elle a le pouvoir de nous transformer en pierre – ce qui signifie, l’involution au niveau minéral. Donc, nous devons nous battre contre la Méduse. Mais ne pas s’identifier à la Méduse, ce qui signifie ne pas s’identifier à votre luxure. Quelle luxure? Eh bien, n’importe laquelle des vipères qui finira par émerger dans votre tête. Soyez patient et travaillez petit à petit jusqu’à ce que toutes ces vipères soient annihilées, parce que lorsque vous êtes en train de les annihiler petit à petit, vous êtes toujours en train d’avancer, d’avancer. Ne regardez pas en arrière. Rappelez-vous ce qui est arrivé à la femme de Lot. Elle a regardé en arrière, ce qui signifie, elle est retournée dans sa même vie de péché, quel que soit ce fut, et elle devint une statue de sel, minéral; la même involution, la même signification. Il y a quelque chose qui est très profonde liée à l’histoire de Lot, qui était le seul qui est sorti de Sodome et Gomorrhe, ou la dépravation sexuelle, qui est en fait très forte dans tous les pays du monde.

Public: Est-ce que ces mantras aident, même si vous ne transmutez pas votre énergie sexuelle?

Instructeur: Vous devez transmuter l’énergie sexuelle lorsque vous prononcez ces mantras, parce que vous devez vous immerger dans votre propre Vav, votre propre roseau. Vous devez séparer les eaux, donc lorsque vous faites cela, répétez le mantra pour que votre Dieu puisse vous aider à comprendre le type d’ego que vous avez besoin de comprendre. Pour cela, vous devez mémoriser les mantras. Il aide si vous étudiez les lettres de ces mantras, parce que si vous ne connaissez pas les lettres Hébreuses, vous ne comprendrez pas. Mais permettez-moi de vous parler seulement du premier mot, Kumah, qui signifie lève. Kumah קומה commence par la lettre ק Kuf, dont la forme se rapporte au cerveau et au roseau. Juste en disant « Kumah » et en observant qu’il commence par la lettre Kuf, qui signifie singe, vous comprenez beaucoup de choses. Je n’accuse personne ici, mais rappelez-vous que l’anthropologie matérialiste déclare que Adam vient du singe, ou l’homme vient du singe. De manière alchimique nous travaillons avec notre Kuf, qui en Hébreu signifie singe, et si nous avons finalement créer l’homme, eh bien, cet homme a été créé, est venu, à partir de votre système nerveux central, votre ק Kuf. Alors, quand vous dites Kumah, la lettre Kuf vous montre que vous travaillez avec votre système nerveux central. Vous voyez aussi la syllabe מה Mah dans le mot, qui est le fluide sexuel. La lettre ו Vav de Kumah vous dit alchimiquement, travaillez avec votre force sexuelle dans votre système nerveux central -Kumah Iod-Chavah, parce que nous devons expérimenter Iod-Chavah avec connaissance. Et quand vous vous concentrez sur cela et priez cela à votre Dieu Intérieur -Kumah Iod-Chavah- ce Iod monte le long de votre colonne vertébrale. Et quand vous prononcez les autres mantras, alors vous vous battez contre vos ennemis. Ces mantras vous aident également à transmuter votre énergie sexuelle, surtout si vous faites l’Alchimie sexuelle. Le Pranayama est facile parce que vous n’avez pas le problème de faire face à Lucifer ou Satan. Dans l’acte sexuel Satan est là, vous offrant le fruit – mangez, mangez! Et en disant les mantras vous êtes réellement en train de dire: « Retire- toi de moi Satan », qui est à l’intérieur de vous. Ne pensez pas que Satan vient de l’extérieur. Satan vient de l’intérieur de vous; Satan est à l’intérieur de vous. En d’autres termes, votre mental est Satan.

Public: Peut-on incarner Moïse sans avoir complètement éliminé l’ego?

Instructeur: Oui, bien sûr, puisque Moïse est celui qui va vous aider à éliminer l’ensemble de l’ego.

Public: Dans ce cas, cela pourrait-il dire si je comprends bien que nous n’avons pas besoin d’atteindre Tiphereth ?

Instructeur: Eh bien, pour que Moïse naisse en nous, nous devons d’abord travailler avec Abraham, et Abraham doit donner naissance à Isaac, puis Isaac doit donner naissance à Jacob, et les douze frères, les enfants de Jacob doivent faire la mauvaise chose – qui est de vendre Joseph aux Ismaélites pour que Joseph puisse descendre en Égypte, etc. Tous cela sont des symboles des initiations. Ainsi, enfin, lorsque les alchimistes travaillent dans la troisième initiation des Mystères Majeurs, alors un prêtre de Levi et une prêtresse de Levi donnent naissance à Moïse, car nous avons besoin de contrôler le mental. Oui, Netzach est la tâche la plus difficile. Et seul Moïse peut le faire avec de la volonté, mais parce que Moïse travaille sous le pouvoir de Elohim à l’intérieur de vous, et que Moïse accomplit les commandements qu’il reçoit intérieurement de Iod-Chavah et en se développant, en se développant, en se développant, et finalement ils traversent les eaux sales de la Mer Roseau avec les eaux qui sont sur la droite, qui sont les eaux pures de la chasteté, et finalement ils vont de l’autre côté. Et à travers ce travail, toute l’armée, tous les chars de פה-רע Phe-Ra, la bouche mauvaise, et tous ces fornicateurs qui le suivent sont détruits par les eaux -ils sont noyés à l’intérieur de vous. Et puis vous continuez à travailler, car il y a plus d’ennemis à vaincre. Si vous lisez la Bible, vous trouverez que, après que tous les fornicateurs de פה-רע Phe-Ra se sont noyés il y a plus d’ennemis devant, et Moïse est toujours en train de faire un grand travail avec ses deux mains, en élevant ses deux Iod, les deux polarités à l’intérieur de lui. Tout cela est un travail psychologique.

Public: Une fois que Moïse libère Israël de l’intérieur, de l’ego, est-ce parce que nous savons qu’une fois que la résurrection se produit c’est lorsque nous éliminons la totalité de l’ego, et c’est lorsque nous ressuscitons, pas avant. Est-ce correct?

Instructeur: Eh bien, il y a une résurrection initiatique, une résurrection dans le feu, une résurrection dans la lumière, et la résurrection dans la Terre Promise, qui est Eden. Vous ne pouvez pas expérimenter la dernière résurrection si vous n’effectuez pas la première, la deuxième et la troisième. La première est réalisée dans la troisième initiation des Mystères Majeurs -c’est une résurrection initiatique. Tout au sujet des différents types de résurrections est déjà écrit dans les livres du Maître Samaël Aun Weor, qui a effectué la dernière résurrection, la principale, en lui-même. C’est la résurrection que Jésus de Nazareth a représenté avec sa propre vie, qui est la résurrection avec le corps physique de la libération. Telle est la dernière. Ne vous attendez pas à ce que vous allez ressusciter physiquement juste parce que; c’est un long processus. C’est la raison pour laquelle nous venons de parler, de le toucher, un peu, pas trop, parce que nous devons commencer à partir du niveau dans lequel nous sommes. À l’heure actuelle, nous sommes au niveau de מצרימה Mitsrayimah-Egypte, et nous sommes esclaves de nos propres péchés. Qui est le vrai père du péché? Il est appelé Caïn. Mais si vous ressuscitez Abel, qui dans ce cas est le tout-puissant Moïse, ce sera différent. Mais maintenant, Abel est mort en nous, mais il peut ressusciter. Il ressuscite en tant que Moïse.

Dans la boutique de notre site Web, vous trouverez tous les livres du Maître Samaël Aun Weor et beaucoup d’autres livres des maîtres du passé que vous pouvez acheter (ou lire); nonobstant, ce type de connaissances que nous enseignons ici est juste pour ces types de personnes qui travaillent vraiment en eux-mêmes. Nous le publions également sur notre site, mais en ce qui concerne cela, je parlais avec un ami à moi et il dit: « Je ne sais pas si nous devrions parler de cela, parce que peut-être il y a des gens qui ne comprennent pas cela. » Parce qu’il pourrait y avoir quelqu’un qui ne sait pas que l’on doit être un alchimiste pour comprendre cela et qui ne sait même pas ce qu’est l’alchimie. Mais nous sommes dans les temps de la fin de cette race racine et la connaissance nous est donnée afin de la livrer au peuple, parce qu’ils en ont besoin. Nous ne pouvons pas la cacher maintenant. Il n’y a aucun moyen de la cacher, parce qu’ils ont besoin de savoir au moins ces choses basiques pour qu’ils puissent savoir que le travail est à l’intérieur – tout ce qui est écrit est à l’intérieur – et ne pas s’identifier avec tous les millions de Juifs, Chrétiens, Musulmans, etc., qui interprètent tout à la lettre et qui font un gâchis de notre planète, et qui la rendent pire pour faire des affaires. Malheureusement, c’est ce qui se passe dans cette époque. Donc, si cette conférence que nous dictons en ce moment est transcrite, elle finira par aller dans mes mains et je ferai ce que je fais toujours – la mettre à jour.

Public: La doubler.

Instructeur: La doubler pour que les gens en profitent et la comprennent, je l’espère.

Public: Pourriez-vous répéter les mantras une fois de plus?

Instructeur: Kumah Iod-Havah Veyafutzu Oyevehha, Veyanusu Misanehha Mipanehha. Avez-vous remarqué que les deux derniers mantras ont Mem et Iod en eux? Quand vous lisez en Hébreu, vous trouverez la lettre Iod, mais caché dans la lettre Mem. C’est toujours comme ça. C’est ainsi que Moïse l’a écrit dans le but de cacher les choses au profanes et profanateurs.

Public: Donc dans la conférence, vous avez parlé de מי Mi et מה Mah. Et מי Mi représente les eaux masculines, parce que l’eau est représentée par Mem, et elle est combinée avec le Iod masculin, puis le מה Mah, représente les eaux féminines, parce qu’ici Mem est combiné avec le Hei féminin, mais vous avez parlé aussi de la manière avec laquelle מי Mi, crée les cieux et מה Mah la Terre. Pourriez-vous préciser ce que sont les Cieux et la Terre dans ce contexte et pourquoi l’un est créé par le masculin et l’autre par le féminin?

Instructeur: le ciel et la terre sont tous les deux créés par ces deux polarités. השמים Ha-Schamayim est le premier mot où המים Ha-Mayim apparaît, qui est, מי Mi et מה Mah, mais unis à la lettre ש Shin, qui est le feu. Il y a le feu et l’eau dans השמים Ha-Schamayim. Si nous traduisons השמים Ha-Schamayim alchimiquement, cela signifie: le feu et les eaux. Si nous lisons le Aleph caché dans la lettre Hei, il se lit Ha-Esh-Mayim. C’est un beau mot. Avant השמים Ha-Schamayim il est écrit un autre beau mot alchimique qui cache beaucoup, c’est le mot את Ath. Oui, tout ce qui y est, est écrit en symboles, comme dans la manière Bouddhiste, ici, dans ces peintures murales que nous avons autour. Donc, comprenez que: Au commencement Elohim créa à travers את Ath les Cieux et la Terre. ואת הארץ Va-Ath Ha-Aretz, et la Terre: Ve-Ath ואת. Vav est le roseau en vous, et vous êtes la terre, et את Ath est le Logos. Mais il y a quelque chose de très beau ici sous le premier triangle de l’Arbre de Vie, voyez-vous cette Sephirah jaune ici?

Public: Daath דעת.

Instructeur: Oui, Daath דעת est situé au niveau de la gorge, car il se rapporte à את Ath, le Logos. Daath דעת signifie connaissance. Et Daath est lié à את Ath, deux lettres. La première lettre et la dernière lettre de l’Alphabet Hébreu – Aleph Tav – qui est traduit par « Le ». Mais ne soyez pas confus – Daath דעת est écrit avec Ayin, mais le mot את Ath, auquel je me réfère, symbolise le Logos. Il y a deux « a » dans l’Alphabet Hébreu- Aleph et Ayin. את Ath – Aleph-Tav – est écrit au tout début de la Bible. Il dit: « Bereshith bara Elohim את Ath Ha-Shamayim, ואת Ve-Ath Ha’Aretz ». את Ath concerne cette mystérieuse Sephirah Daath, qui se rapporte à l’Alchimie. את Ath contient la première et la dernière lettre de l’Alphabet Hébreu. את Ath est l’Alpha et l’Oméga Grec, de את Ath vient tous les mots, les Hébreux.

Public: Daath représente les eaux supérieures et Yesod les eaux inférieures, et Moïse est Tiphereth, n’est-ce pas? Est-ce de Tiphereth que Moïse sépare les eaux supérieures et inférieures?

Instructeur: Oui, Moïse descend de Tiphereth afin de séparer les eaux de la droite des eaux de la gauche, les eaux supérieures des eaux inférieures, parce que Moïse est dans השמים Ha-Schamayim, les cieux de Tiphereth. Moïse est connecté à מי Mi « Qui, » le Iod, la volonté qui sépare les eaux. Moïse est celui qui est, là-haut, connecté à מי Mi, la volonté de השם Ha-Shem. Ainsi, la loi de Dieu, la volonté de השם Ha-Shem est faite dans le Ciel. Ainsi, vous devez faire descendre Moïse dans le but de faire la loi de Dieu, la volonté de השם Ha-Shem, sur Terre. Moïse est celui qui est la volonté. La volonté, la volonté de השם Ha-Shem est faite dans le Ciel, mais pas sur la Terre. Pour que cela se produise Moïse doit naître. Moïse est la volonté. Il est la puissance électrique de l’énergie sexuelle qui effectue toutes ces choses merveilleuses contre le Pharaon, qui sont écrites dans le livre de l’Exode. Donc, tous les ennemis de Dieu, tous les ennemis de notre Elohim intérieur doivent être détruits par Moïse. Et où sont ces ennemis? Vous êtes les ennemis. Je suis l’un d’entre eux aussi. Nous devons mourir, psychologiquement parlant.

Public: Quelle est la différence entre Moïse et Jésus-Christ?

Instructeur: La différence entre Moïse et Jésus-Christ est que chacun d’entre eux représente un archétype différent. Moïse représente Tiphereth, la volonté, mais Jésus représente Chokmah, d’où l’archétype, qui est appelé Yeshuah -sauveur-descend dans Moïse. En d’autres termes, nous devons également développer Yeshuah à l’intérieur de nous (le sauveur). C’est ce que Jésus représente, il est venu pour représenter cet archétype. Mais tout est par étapes. De toute évidence, Moïse a incarné le Christ, c’est la raison pour laquelle je parle maintenant du Maître Moïse, un autre archétype. Le Maître Moïse est le fondateur du Judaïsme, il a incarné le Christ, et représenté Tiphereth, qui est l’archétype dans lequel le sauveur se manifeste. Mais Jésus est venu et a représenté un autre archétype qui est Chokmah, supérieur à Moïse, qui représente Tiphereth. Mais maintenant n’allons pas en parler. Mais, il est écrit:

Ath את (le Logos), le bien, allons-nous קבל Kabel, recevoir de Elohim; et Ve-Ath ואת, (le Logos) le mal n’allons-nous pas קבל Kabel, recevoir (à travers la compréhension)? – Job 2: 10

Sur le site on parle de différents archétypes. C’est ainsi que les Gnostiques connaissent la doctrine dans sa plus pure symbolique. Malheureusement, le problème de cette époque est que l’humanité a la Bible, mais ils ne savent pas lire, et c’est triste. Et il y a beaucoup de gens là-bas qui attendent la venue du Messie, c’est bien, mais ils n’ont même pas Moïse développé à l’intérieur d’eux. Construisez Moïse d’abord et ensuite nous verrons si Joshua, le Messie descend ici de Chokmah. Notez que le livre de Josué (Jésus) apparaît après les cinq livres de Moïse. Nous savons très bien que dans son existence passée, Jésus était Josué, fils de Nun.

Public: Ceci est une question au sujet de la Gnose. Parlant récemment avec quelques amis du Catholicisme le mot Gnosticisme a été mentionné et le mot hérésie a également été mentionné. Mais j’ai appris aussi qu’il semble être de notoriété publique que Jean-Paul II était lui-même un mystique et je me demande où est l’hérésie (d’où l’idée de l’hérésie) vient-elle? De l’église elle-même ou tout simplement de l’ignorance dans un environnement exotérique?

Instructeur: Ignorance, parce que ce combat contre les ténèbres est toujours là. Si j’avais donné cette conférence à l’époque du Moyen Age, je serais en ce moment sur le bûcher. Et je dirais: « Au revoir » à tout le monde. Mais Dieu merci, nous ne sommes pas au Moyen Age. Mais, le fanatisme existe toujours et est même pire…

Public: Dans la bible tout est par étapes comme indiqué dans le livre de la Genèse par rapport à la psychologie et l’Alchimie. Les livres du Nouveau Testament sont-ils liés à l’Alchimie sexuelle et montrent-ils toutes les étapes aussi?

Instructeur: Tous les livres de la Bible sont kabbalistiques et alchimiques -tous- mais, écrit dans différentes époques. Moïse a écrit les premiers, et croyez-moi, j’admire ses écrits; ils sont si pleins de lumière. Maintenant, rappelez-vous la transfiguration de Jésus où Moïse est venu et a brillé à sa droite et à sa gauche Élie. Jésus a étudié et enseigné ce que nous enseignons ici. Cette science hermétique n’est pas quelque chose que nous faisons parce que nous avons tergiversé. Nous étudions aussi cette science dans le nouveau testament.

Au Moyen Age, cette science hermétique est passé du monde Arabe vers les terres de l’Europe, l’enthousiasme pour l’art hermétique se réveilla partout. Dans la doctrine d’Hermès est contenue – tant en essence qu’en puissance – les plus grandes clés et la connaissance la plus pure qui nous permet de marcher sur le « chemin étroit » mentionné par Joshua Ben Pandira, Jésus le Christ. Nous savons très bien que dans son existence passée, avant de remplir sa mission dans la terre sainte, le grand Kabir Jésus était Joshua, le Fils de Nun. – Samaël Aun Weor

Ainsi, Jésus est un maître ressuscité comme l’est Moïse et il y a aussi beaucoup d’autres maîtres des autres religions. Mohamed est un maître ressuscité. Personnellement, je n’a jamais étudié le Coran, parce qu’il n’est pas écrit en Hébreu, il est écrit en Arabe, mais c’est aussi un livre symbolique kabbalistique alchimique…

Public: Vous avez mentionné que ces mantras doivent être utilisés, lorsque vous appliquez cela pratiquement et vous allez voir tous ces vices de l’intérieur que vous devez combattre. Mais sans ces mantras vous voyez beaucoup d’entre eux et vous avez du mal à les comprendre. Est-il utile d’utiliser cela à partir du certain niveau?

Instructeur: Eh bien, ces mantras en valent la peine, parce que grâce à eux, vous demandez l’aide de Dieu, afin de lutter contre l’ego avec lequel vous êtes aux prises. Ici, nous vous apprenons à méditer pour comprendre ce que vous devez comprendre. Mais, avec ces mantras vous invoquez les forces de Dieu. Soyons conscients que votre volonté intérieure n’est pas encore aussi forte comme Moïse, mais vous devez commencer à travailler avec le peu de volonté que vous avez, parce que Moïse ne va pas venir de l’air. Il doit naître d’un prêtre et d’une prêtresse. Et pour cela, vous devez être un alchimiste – prêtre et prêtresse de l’Alchimie en Yesod. Comme il est écrit:

jacob-wrestling-the-might-of-ysod

Et Jacob resta seul; et là lutta contre un איש « Iod ardent »  jusqu’au lever du jour. Et quand il a vu [sur sa cuisse un nom écrit: Roi des rois et Seigneur des seigneurs] qu’il ne gagnait pas contre lui, il a touché le creux de sa cuisse; et le creux de la hanche de Jacob se démit pendant qu’il luttait avec lui. Et il dit: Laisse-moi aller, car l’aurore se lève. Et il dit: Je ne te laisserai point aller, sauf si tu me bénis. Et il lui dit: Quel est ton nom? Et il a dit, Jacob. Et il dit: Ton nom ne sera plus appelé Jacob, mais Israël: car [dans les fluides de Yesod-sexe du Scorpion] tu t’es immerger avec Elohim (Gibor) et avec les hommes, et tu as prévalu. Et Jacob lui a demandé, et dit: Dites-moi, je te prie, ton nom. Et il dit: Pourquoi est-ce que tu demandes mon nom? Et il le bénit avec le nom. Et Jacob appela le nom du lieu פניאל Pinéale, en disant: car j’ai (sublimés l’énergie Iod vers la פניאל glande pinéale et avec le troisième œil, j’ai) vu (פני-אל Pheni-El, le Dieu) face à face, et mon âme a été sauvée (par אל-הים El-Hayam, le Dieu de la Mer qui plane sur la surface des eaux).- Genèse 32: 24-30

Ainsi, comme Jacob lutta contre un איש « Iod ardent », de même lorsque nous pratiquons, lorsque nous nous immergeons dans les fluides de l’Alchimie sexuelle, nous développons la volonté du Roi des rois, et Seigneur des seigneurs, petit à petit, dans les différents niveaux. Jusqu’à ce qu’un jour Moïse apparaît en nous, mais nous devons commencer dès maintenant. Dans la Genèse, Moïse a laissé beaucoup de connaissances pour tous les gens qui veulent faire ce travail alchimique sexuel, et les mantras, les mots, dans « Bemidbar – Nombres » que nous vous enseignons. Tout orthodoxe dans le Judaïsme (les gens qui pratiquent le Judaïsme) pratiquent ces mantras, mais symboliquement, je crois, comme ils les prononcent dans le Mikveh מקוה, où ils vont tous les samedis. Dans le Mikveh מקוה ils prononcent tous ces mantras. Quand j’étais en Israël parlant de ce Mikveh Minith מקוה מינית, bain alchimique sexuel, avec un de mes amis, il dit: « Eh bien, permet-moi de te dire. Lorsque c’est un jour très chaud, je vais dans la Mer Méditerranée, dans les vagues. Et quand je suis dans les vagues, je prononce les mantras ». Je lui ai dit: « C’est bien. » Dieu est plus présent là que partout ailleurs, à l’intérieur des forces des eaux. Mais rappelles-toi j’ai dit: « Si tu n’es pas en Chasteté, si tu prononce les mantras et que tu éjacule ta force séminale, il est juste sans valeur. » Ces mantras travaillent lorsque vous êtes en Chasteté à votre niveau, rappelez-vous cela, à votre propre niveau. Parce que si vous commencez à penser, « Oh, je dois faire tous ces miracles devant le Pharaon, » si vous n’êtes pas à ce niveau, ne vous inquiétez pas à ce sujet. Laissez le Pharaon travailler avec vous de différentes façons. Tout le monde commence à travailler dans différents niveaux, différentes étapes.

Public: Ces mantras sont-ils à la fois offensifs et défensifs, en d’autres termes, apportent-ils les ennemis afin de les voir et aussi pour vous protéger d’eux?

Instructeur: Oui, bien sûr. Il vous aide à vous protéger contre vos propres ennemis, mais aussi selon ma propre expérience, il vient et vous montre psychologiquement avec quoi vous devez travailler. Et parfois, cela n’est pas agréable, parce que les ennemis de Dieu sont très sales et ils ne sont pas à l’extérieur, ils sont à l’intérieur de vous; à l’intérieur, et non pas à l’extérieur. Oubliez les autres qui sont en dehors. S’ils aiment se vautrer dans la boue, laissez-les se vautrer dans la boue, mais vous travaillez en vous-même et dites: « Je dois tuer tous ces cochons que j’ai en moi ». Ce sont nos egos, qui sont trois, sept et des milliers. Dix mille. Rappelez-vous le Roi David, qui a tué des dizaines de milliers.

Amen.

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Alchemical Bath

Zohar Ha-Adam : L’Homme des Splendeurs

Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Mystères Gnostiques

Et il arriva dans la sixième année, au sixième mois, le cinquième jour du mois, que je me suis assis dans ma maison, et les anciens de Juda étaient assis devant moi, que les (splendeurs du) Iod (main, ou potentiel shakti) de יהוה le Seigneur est tombé sur moi. Et je regardai, et voici sa ressemblance comme l’aspect du feu: depuis l’apparition de ses reins vers le bas, le feu; et de ses reins vers le haut, comme l’apparence de (זהר Zohar) la luminosité, comme l’apparence de l’ambre. – Ézéchiel 8: 1, 2

    Et ceux qui seront sages brilleront (זהר Zohar) comme la splendeur (זהר Zohar) du firmament; et ceux qui auront beaucoup de droiture comme les étoiles, pour toujours et à jamais. – Daniel 12: 3

Zohar Ha-Adam זוהר האדם signifie « l’homme des splendeurs. »

Le mot Hébreu Zohar est traduit par « splendeur, éclat, éblouissement, feu, flamme, lumière, lucidité », etc.

Nous allons expliquer comment kabbalistiquement et alchimiquement Ha-Adam, « l’homme », est créé par la lumière et depuis la lumière.

Tout d’abord, comprenons que la lumière est à l’intérieur et à l’extérieur de nous, et la création de la lumière et la création d’Adam sont décrites dans le premier livre de la Bible, appelé « Genèse » en Français, mais en Hébreu est appelé Barashyth.

Barashyth / Genèse est un livre d’Alchimie, la science des transmutations.

En Hébreu, Alchimie est écrite comme אלכימיה Alchimiah. En analysant ce mot kabbalistiquement, nous voyons qu’il est composé de El אל + Chemi כימי + la lettre Hei ה. El אל signifie « dieu ». Chemi כימי signifie « comme dans les jours. » Ainsi, la première partie du mot est אלכימי « dans les jours de Dieu », qui indique clairement le livre de la Genèse / Barashyth, dans lequel nous trouvons l’histoire alchimique des sept jours de la création.

Puis, il y a cette lettre Hei à la fin du mot אלכימיה Alchimiah.

Hei ה signifie « Le. » La lettre Hei par elle-même signifie « voici » et signifie également « souffle ».

Ainsi, אלכימיה Alchimiah peut signifier « Dans les jours de Dieu, voici … » ou « Dans les jours de Dieu, souffle … »

En Hébreu, le mot pour la lettre Hei est orthographié Hei, Aleph. L’orthographe de la lettre Hei est très importante, car Aleph est le symbole de l’air. Aleph est également après la lettre Hei dans le mot Ha-Adam האדם.

Les troisième et quatrième lettres de Ha-Adam האדם épèlent le mot דם dam, qui en Hébreu signifie « sang ». Donc, en divisant le mot Ha-Adam הא-דם en deux syllabes, nous avons « souffle » et « sang ». הא Hei signifie « souffle » et דם Dam signifie « sang ».

La lettre Hei et la lettre Aleph ont des sons gutturaux.

La vie physique d’un bébé nouveau-né se rapporte au son guttural de la lettre Hei lors de l’inhalation de la première bouffée d’air à l’intérieur de son organisme, et le son de la lettre Aleph à la première exhalation de l’air à travers la gorge.

Il est très intéressant de connaître la relation étroite entre le souffle et la vie représentée dans les lettres Hei et Chet. Les deux lettres Hei et Chet ont un son « H » et se ressemblent beaucoup; le Hei a une lacune dans sa forme et un son guttural très doux, mais le Chet n’a aucune lacune et a un son guttural rugueux. Ceci est très intéressant lorsque nous étudions la Bible du point de vue alchimique, car il est écrit:

    « Et יהוה אלהים Yod-Havah Elohim forma האדם Ha-Adam de la poussière de האדמה Ha-Adamah le sol, et souffla dans ses narines un souffle de vie; et האדם Ha-Adam devint une âme vivante. » Genèse 2: 7

Dans la Bible, Zohar Ha-Adam זוהר האדם « l’homme des splendeurs » est האדם לנפש חיה Ha-Adam L’Nephesh Chaiah « l’homme âme vivante » de la Genèse 2: 7, formé en sept jours alchimiques au moyen de la lettre Hei , le souffle ou la Shekinah de Dieu, et par la lettre Chet, la vie, ou חיה Chaiah de יהוה אלהים Yod-Havah Elohim, le Saint-Esprit.

Ce que la Genèse 2: 7 appelle האדמה Ha-Adamah, « le sol », se réfère à notre corps humain ordinaire, notre physicalité ou « terre » qui est créé au moyen du coït animal ordinaire et formé pendant neuf mois dans le ventre de notre mère physique. Dans le mot Ha-Adamah האדמה la lettre Hei apparaît deux fois, ce qui correspondent aux deux lettres Hei dans les mots תהו ובהו Tohu Va Bohu de la physicalité de l’homme ordinaire, comme il est écrit:

    « Et la terre [corps physique] était informe et vide. » Genèse 1: 2

Tohu Va Bohu תהו ובה signifie que la psyché de האדמה Ha-Adamah est « informe et vide » et donc זוהר האדם Zohar Ha-Adam « l’homme des splendeurs » n’a pas encore été formé. Ceci est expliqué dans le Nouveau Testament Chrétien:

    « Le premier homme (l’ordinaire) est de la terre (האדמה Ha-Adamah, le sol), terrestre; le second homme est (זוהר האדם Zohar Ha-Adam) le Seigneur venant du ciel. Comme (האדמה Ha-Adamah, le sol) terrestre, tels sont aussi les terrestres; et comme (זוהר האדם Zohar Ha-Adam) le céleste, tels sont aussi les célestes » 1 Corinthiens 15.: 47, 48

let_us_make_adam

Yod-Havah Elohim יהוה אלהים forme האדם Ha-Adam de la poussière de האדמה Ha-Adamah, le sol, notre physicalité. La « poussière » désigne les archétypes nécessaires ou matériel cosmique prototypique qui sont à l’intérieur de האדמה Ha-Adamah, notre organisme physique. Voilà pourquoi, dans l’Arbre de Vie notre physicalité est nommée Malkuth, le « royaume », qui est ce que la Bible appelle Mitzrahim, l’Égypte, là où se trouvent les enfants d’Israël ou les archétypes solaires nécessaires pour la procédure psychologique entière.

La science pour former זוהר האדם Zohar Ha-Adam « l’homme des splendeurs » à l’intérieur de nous est nommée Alchimie אלכימי « comme dans les jours de Dieu », et ces jours sont étapes de développement nécessaires appelées initiations qui sont décrites dans le livre de la Genèse. Donc, l’Alchimie est le point principal de cette conférence, qui est très sagement décrite et expliquée dans le livre du Zohar.

Notre physicalité, l’homme terrestre, est simplement הא-דמה Ha-Adamah – mieux dit « Ha-Dummy », « le pantin qui respire » – mais le vrai homme, l’homme des splendeurs זוהר האדם Zohar Ha-Adam – est lumière, une individualité psychosomatique que nous devons créer avec הא Hei.

    Voici הא Hei, est pour vous (dans votre) זרע Zera sperme, et vous sèmerez האדמה Ha-Adamah le sol (avec הא Hei). – Genèse 47: 23

Nous allons étudier ce processus alchimique tel que décrit dans le livre du Zohar.

Pour commencer, il est très important de connaître la signification kabbalistique et alchimique de la lettre Hei.

Le Zohar déclare:

    « Maintenant, de la tradition, nous sommes informés que le mot » בהבראם Be’Hibaram « (quand ils ont été créés) doit être lu, ‘בהבראם Be’Hibaram’ (par ou à travers Abraham). On peut objecter, comment peut-il être dit que les cieux et la terre ont été créés par Abraham, qui correspond à la Sephirah Chesed (miséricorde) sur l’Arbre de Vie, puisque nous savons aussi de la tradition que le mot « בהבראם Be’Hei-Baram’ signifie que les cieux et la terre ont été créés par la Shekinah, dont la lettre Hei est le symbole?

La lettre Hei apparaît deux fois dans le mot יהוה Yod-Hei-Vav-Hei, le saint nom de Dieu, que nous associons toujours avec le premier triangle de l’Arbre de Vie et les quatre mondes de la Kabbale.

Les trois sephiroth du premier triangle de l’Arbre de Vie sont Kether, Chokmah et Binah; ils sont liés aux lettres יהו Yod-Hei-Vav. Le second ה Hei est lié à l’Ain Soph, la Mère non-manifestée, le deuxième aspect des trois aspects de l’Espace Abstrait Absolu (Ain, Ain Soph et Ain Soph Aur). L’Ain Soph concerne la deuxième Hei de יהוה Yod-Hei-Vav-Hei.

Trimurti_in_Aleph

Voici, ces trois sephiroth primaires, à savoir: Kether, Chokmah et Binah, la Trinité Chrétienne: Père, Fils et Saint-Esprit, ou la Trimurti Hindou: הא Brahma, Vishnu, Shiva et l’Ain Soph sont synthétisés dans l’orthographe de la lettre Hei. La forme de la lettre Aleph א est construite par deux lettres Yod, un dans la partie supérieure droite et l’autre dans la gauche inférieure unis par une lettre Vav diagonale. Voilà pourquoi Hei est kabbalistiquement orthographié הא Hei Aleph, parce Hei est la matrice des trois forces primaires de l’univers.

Dans le corps physique masculin ou féminin les deux lettres Yod de la lettre Aleph symbolisent le potentiel shakti des fluides du cerveau et des liquides génitaux unis par les feux de la Kundalini dans notre moelle épinière.

Cosmiquement parlant, la lettre Yod supérieur de la lettre Aleph correspond à la substance Akashique qui imprègne l’Espace Abstrait Absolu et le Yod inférieur aux eaux planétaires des océans, lacs, rivières, etc., et l’atmosphère entre les deux, à la lettre Vav diagonal.

Donc, quand la lettre Hei, l’Ain Soph, l’Espace Abstrait Absolu forme n’importe quel univers dans son sein, elle le fait à travers la lettre Aleph. Voilà pourquoi le mantra du Tattva Akash est « HA » écrit kabbalistiquement הא Hei Aleph, c’est comme ça que la lettre Hei est orthographiée.

De même, c’est la raison pour laquelle la lettre Aleph est la première lettre de chaque nom kabbalistique des trois aspects de l’Espace Abstrait Absolu, à savoir, Ain, Ain Soph et Ain Soph Aur.

Comprenez que la raison pour laquelle la lettre Hei – qui contient la lettre Aleph – n’est pas visible dans le mot Ain, est pour indiquer que le Hei représente l’Ain Soph אין סוף, qui est la matrice abstraite de la Mère non-manifestée au sein de l’Espace Abstrait Absolu.

La lettre Hei est la cinquième lettre de l’alphabet kabbalistique et correspond aux cinq aspects de la force féminine divine que nous étudions en Alchimie, qui se rapportent à la force féminine divine vénérée dans toutes les religions comme la Déesse Mère; dans la Kabbale, dans le Zohar, ils l’appellent Shekinah. Shekinah à l’intérieur de l’Ain Soph est une Séité féminine non-manifestée, une lettre Hei non manifestée qui crée le cosmos à travers la lettre Aleph.

Comme le Hei abstrait et la lettre Aleph et Yod sont à l’intérieur de אין סוף l’Ain Soph, de même ils sont à l’intérieur de Kether, la première sephirah, puisque le saint nom de Kether dans le monde de Atziluth est אהיה Eheieh. Voici, son saint nom contient deux lettres Hei manifestées. Le premier Hei de son saint nom représente la Mère Divine Cosmique Nature Manifestée dans השמים Ha-Schamayim, les cieux de n’importe quelle planète; le second Hei de son saint nom est la Mère Divine dans הארץ Ha-Aretz, la Terre, notre Mère Divine individuelle, celle qui a créé notre physicalité dans le ventre de notre mère physique, elle est le Hei qui donne forme à האדם Ha-Adam à l’intérieur de notre terre informe et vide.

La quatrième lettre Hei selon la Genèse est dans המים Ha-Mayim, la puissance féminine créative des eaux de la Genèse, les eaux alchimiques de Mi et Mah. La Mère Divine Shakti, la Kundalini, est alchimiquement Mah, la responsable de la création solaire divine en nous. Mah est en train de dormir dans le chakra Muladhara. Dans le règne animal Mah est l’agent intelligent de tous les changements instinctifs métaboliques. Mah devient la Déesse Mère Schekinah en nous quand elle est manifestée comme Kundalini Shakti, sa forme divine la plus importante à l’intérieur de la colonne vertébrale de ses enfants chastes. Mah est une mystérieuse force psychosomatique divine.

Malheureusement, certains fornicateurs, ceux qui aiment décharger leurs sperme pendant le Sabbath de sorcières, savent comment éveiller le Kundartiguateur, ils polarisent leur Mah de manière négative, ce qu’ils font en Klipoth au moyen de procédures ténébreuses. Voilà pourquoi le prophète Jérémie a écrit:

    Mah מה (Que) dois-je te dire? Mah AdaMah מה אדמה (à quoi terre « physicalité ») te comparer fille de Jérusalem? Mah מה (qui) trouver de semblable à toi, et quelle consolation te donner, Vierge, fille de Sion? Car grande comme la mer est ta plaie: Mi מי (qui) pourra te guérir.

    Le Nun (poissons, sperme) de tes prophètes ont eu pour toi des visions vaines et fausses ; et ils n’ont pas mis à nu ton iniquité, afin de détourner de toi la captivité (dans le chakra Muladhara) ; ils t’ont donné des oracles mensongers et trompeurs.

    Tous les passants battent les mains sur toi; (Comme des vipères) Ils sifflent, ils secouent la tête contre la fille de Jérusalem, en disant: Est-ce cela l’Azoth – הזאת Hazoth – pour l’éveil de ce que les hommes appellent (מה Mah, la) perfection de la beauté, l’exultation de la terre entière (physicalité )? – Lamentations 2: 13-15

La cinquième lettre Hei selon la Genèse est la Mère Divine הרס Heres – mort, destruction; elle est la manifestation de החשך Ha-Choshek, les ténèbres du premier jour de la Genèse, car le deuxième jour de la création la séparation entre la lumière des eaux célestes et החשך Ha-Choshek, les ténèbres des eaux infernales, a eu lieu pour l’intérêt des fornicateurs.

    La séparation entre la chasteté et la fornication a eu lieu le deuxième jour de la création, et « ce jour-là a également été créé Ge Hinnom (le « ventre de l’enfer »), qui est le lieu du feu dévorant réservé pour les méchants et les injustes (fornicateurs). – Zohar

    « Par conséquent, voici, les jours viennent, dit יהוה, qu’il ne sera plus appelé Topheth, ni Ge Ben Hinnom גיא בן הנם la vallée du fils de Hinnom, mais la vallée du הרגה Heregah carnage: car ils seront enterrés à Tophet , à défaut de place. » – Jeremie 07:32

chacaabe

Maintenant, comprenons les deux lettres Hei qui apparaissent dans יהוה Yod-Hei-Vav-Hei, le saint nom de Dieu.

Le saint nom est difficile à prononcer, ce qui explique pourquoi il est écrit qu’il est imprononçable, mais dans la Kabbale Gnostique nous le prononcer Yod-Havah. Pour comprendre la prononciation, nous devons comprendre que יהוה Yod-Hei-Vav-Hei concerne le temps et l’espace, mais pas le temps et l’espace qui est intellectuellement spéculé par l’animal intellectuel erronément appelé האדם Ha-Adam, l’être humain. יהוה concerne l’omni présence de Elohim à l’intérieur et à l’extérieur du temps et de l’espace, ici et maintenant comme indiqué dans אהיה Eheieh, le nom sacré de Kether dans le monde d’Atziluth. אהיה Eheieh signifie « je deviens. » Le livre de l’Exode déclare:

   « Et Elohim dit à Moïse, אהיה אשר אהיה Eheieh Asher Eheieh: Et il a dit: Ainsi tu répondras aux enfants d’Israël, אהיה Eheieh m’a envoyé vers vous » – Exode 3.14

    Eheieh Asher Eheieh אהיה אשר אהיה signifie « je deviendrai qui je deviens », ce qui signifie, ce que je deviens en ce moment même, et non pas demain, mais ici et maintenant. C’est la raison pour laquelle le nom sacré de Kether a un Yod, un Aleph, et deux lettres Hei, parce Kether est un éternel devenir de Yod ou potentiel Shakti à travers la lettre Aleph et les deux lettres Hei, qui représentent la gorge et les organes génitaux à travers lesquels le souffle de la vie manifestée se manifeste physiquement en nous.

Kether est le souffle de la vie manifestée, qui selon H.P.B émane de l’éternel souffle incessant de l’Absolu, qui est profondément inconnu à lui-même. L’univers existe pour que ce souffle devienne connaissable. Voici ce que les lettres de אהיה Eheieh représentent.

Un autre mot est le plus fondamental verbe היה haya, qui est le commun verbe « être » de la Bible, mais qui apparaît très rarement dans l’Ancien Testament. היה haya signifie faire quelque chose qui définit le faiseur. Un autre mot est יהי Yehi, qui signifie « sera » et הוה Havah, qui est une variante inhabituelle de היה haya qui signifie doit être ou est. Ainsi, dans le cas du nom sacré יהוה Yod-Hei-Vav-Hei, c’est un nom qui représente l’omni présence des Elohim, celui qui est ici et maintenant, deviendra ici et maintenant, et était ici et maintenant d’instant en instant.

Kether, Chokmah et Binah sont trois modes de lumière. Elohim est lumière. Les Kabbalistes prononcent יהוה Yod-Hei-Vav-Hei comme Ieveh. Les Gnostiques préfèrent יהוה prononcer Yod-Hei-Vav-Hei, comme Yod-Havah, parce Ieveh est très proche de Jahvé, qui est un démon et le chef de la loge noire. Les kabbalistes ténébreux ont volontairement mélangé Ieveh avec l’ange déchu Jahvé pour conduire les âmes à l’enfer. C’est la raison pour laquelle nous prononçons Yod-Hei-Vav-Hei יהוה comme Yod-Havah, qui signifie que le Yod, le potentiel Shakti de l’Absolu, était, est et sera ici et maintenant à l’intérieur de Chokmah, dans votre cœur, dans le mien et celui de tout le monde. Dieu est une force lumière qui est à l’extérieur et à l’intérieur de nous. La Bible entière parle de la manière de mettre cette énergie en activité à l’intérieur de nous, pas à l’extérieur, mais à l’intérieur de nous.

adam-heva-letter-chet

« En lui (חכמה Chokmah) est (Chet ח vie et keme כמה désir); et la vie (Chet ח ou Chaiah חיה) est la lumière des hommes. Et (à travers deux חיות Chaioth, créatures vivantes), la lumière brille dans les ténèbres; et les ténèbres (Chet ח) ne l’ont pas compris. » – Jean 1: 4, 5

La lumière de חכמה Chokmah ne peut se comprendre que quand nous expérimentons Chaiah חיה, la vie, à travers l’Alchimie sexuelle, en expérimentant la lettre Chet ח qui est formée par l’union des lettres Vav et Zayin, les deux חית Chaioth, un symbole d’Adam et Eve, qui sont les deux Cherubim de l’Arche connectés sexuellement. Ainsi, le Yod ou rayonnement de leurs ailes ardents forment un Cherubin où (le Yod de) יהוה Yod-Hei-Vav-Hei monte et vole, en grimpant sur les ailes de leur esprit.

    « Et il (le Yod) monta sur un chérubin, et (le Yod) vola: oui, il (le Yod) grimpa sur les ailes de l’esprit. » – Psaume 18:10

    « Je bénirai (le Yod de) יהוה Yod-Hei-Vav-Hei en tout temps: sa louange sera toujours dans ma bouche. » Psaume 34: 1

Chet ח contient la lumière de la vie qui brille dans les ténèbres: quand la lettre Yod qui représente le potentiel shakti, la lumière qui descend de יה Jah, comble le vide de la lettre Hei en Daath, la gorge, la lettre Chet ח est alors formée. Lorsque le Chet ח est ajouté à Jah יה, ils forment le mot Chaiah חיה, qui est la lumière de la vie qui monte de la gorge pour bénir יה Jah, הללויה alléluia. Ainsi, lorsque l’on ajoute la lettre Chet ח à יה Jah, la première syllabe de יהוה Yod-Hei-Vav-Hei, nous comprenons alors à travers Chaiah חיה, le Saint-Esprit dans la gorge, le Verbe de Dieu dans Daath, et louons l’arôme des fruits d’or de la vie qui fleurissent dans la canopée de l’Arbre de la Connaissance.

Et וה quand, au moyen de l’Alchimie sexuelle, la lettre Vav qui représente « la lumière des hommes » dans notre colonne vertébrale remplit le vide de la lettre Hei qui représente nos ténèbres en Yesod, le sexe, nous formons alors une autre lettre Chet ח. Lorsque cette seconde lettre Chet ח est ajoutée à וה Vah, ils forment le mot חוה Chavah, Eve, c’est comme ça que l’homme et la femme vivent le potentiel shakti de la Shekinah. Ainsi, lorsque l’on ajoute la lettre Chet ח à וה Vah, la deuxième syllabe de יהוה Yod-Hei-Vav-Hei, nous faisons alors la lumière dans les ténèbres à travers חוה Chavah, Eve, le Saint-Esprit en Yesod, le sexe. Et וה Vah transmute la vie à partir de la racine de l’Arbre de la Connaissance dans la gloire de la Schekinah, qui est la lumière de la vie de חוה Chavah, Eve, dans notre colonne vertébrale. Alors, c’est ainsi que nous comprenons et expérimentons « la lumière de la vie qui brille dans les ténèbres, » parce que חוה Chavah, Eve est la mère de cette force vivante appelée Kundalini.

    « Jour après jour (Adam) prononca la parole (à travers Eve dans la gorge), et nuit après nuit יחוה דעת YeChevah Daath (Adam) expérimente la connaissance (à travers Eve). » Psaume 19: 2

Ainsi, la lettre Chet ח représente Chaiah חיה et חוה Chavah, Eve, la lumière et la vie de l’Esprit Saint dans la gorge et les organes génitaux, respectivement. Voilà pourquoi les alchimistes prononcent le nom de Elohim comme יחוה Yod-Chavah, ce qui signifie qu’en priant pendant l’Alchimie sexuelle, à travers Chet ח ils expérimentent Chaiah חיה le potentiel shakti de יה Jah, le souffle de vie, et le potentiel shakti de חוה Chavah, Eve, la mère de la force vivante appelée Kundalini, la lumière d’Adam Kadmon.

La lumière d’Adam Kadmon est la lumière du monde de Atziluth, la lumière des vêtements de splendeur, les archétypes. Étudions le mot Atziluth.

Atziluth

Atzilah אצילה est un mot féminin singulier qui signifie « aristocrate, noble, seigneur, gentleman, doux, gentil (גוי Goy), chevalier, patricienne, pairs, seigneur, seigneur, grandé, mandarin, galahad; noble; inerte. »

Atziluth אצילות est un mot féminin pluriel qui signifie « aristocratie, noblesse, grandeur, altesse, douceur, Païens (גוים Goyim), dignité; seigneurie. »

L’ensemble de tous les gentlemans, bien-nés, nobles ou de la famille des personnes qui décrivent le sens du mot Atziluth sont nommés dans la Bible גוי Goy, qui signifie « nation » et גוים Goyim, « les nations ». גוי Goy est souvent traduit par « gentil » et גוים Goyim par « gentils », directement à partir de gentilis Latin, « de la même famille ou du clan, » en Latin médiéval « de naissance noble ou bien, » de gens (gentis génitif) « race, clan. »

    « Quant à moi (יהוה Yod-Hei-Vav-Hei), voici, (mon Hei) mon alliance (Alchimie sexuelle) est avec toi, et (à cause de cela) tu seras un père de plusieurs גוים Goyim (nations). » Genèse 17: 4

    « Et vos (אצילי Atzili, archétypes) seront pour moi un ממלכת Malkuth (royaume) de prêtres et גוי קדוש Goy Kadosh (une nation sainte). Ce sont les paroles que tu diras aux enfants (archétypes) d’Israël. » – Exode 19: 6

Donc, Atziluth אצילות est synonyme de גוים Goyim et se réfèrent à l’ensemble des archétypes ou des particules de lumière en potentialité, qui demeur à l’intérieur des gènes ou de l’ADN de האדמה Ha-Adamah, le sol, la physicalité de n’importe quel homme ordinaire fornicateur de la terre indépendamment de leur caste, couleur, race, religion ou croyance, etc.

Le monde de Atziluth ou le monde Archétypal concerne Kether (la Couronne, le Chakra Sahasrara, l’intuition superlative), et le Chakra Ajna (la vue spirituelle). Ces chakras concernent les 144.000 lumières dans la tête.

    « Il y a 144.000 atomes angéliques dans notre cerveau. Ces atomes angéliques régissent tous les atomes dans notre organisme humain. La glande pituitaire ou sixième sens, est la page, le porte-lumière de la glande pinéale où est située la Couronne des Saints. La re-concentration interne est plus importante que la clairvoyance. La clairvoyance est utile dans tous les plans de conscience. Néanmoins, dans les plans inférieurs les entités ténébreuses peuvent conduire les voyants à s’égarer. Les démons se déguisent en anges. Celui qui conseille l’éjaculation séminale est un magicien noir.

    « On ouvre l’œil de diamant (la glande pinéale) au moyen de reconcentration interne; ainsi, nous entrons dans les mondes supérieurs de feu où la vérité règne.

    « Le clairvoyant qui n’éveille pas son intuition pourrait devenir un calomniateur de son voisin, et même un assassin. L’intuition nous permet de connaître la réalité interne de toutes les images qui flottent dans la lumière astrale. Le clairvoyant intuitif est omniscient. Un clairvoyant sans intuition est comme un navire sans boussole ou un navire sans volant. Le clairvoyant intuitif est puissant. » Kundalini- Yoga de Samaël Aun Weor

Ainsi, les âmes de Malkuth qui libèrent leur גוים Goyim, leurs archétypes, de la mécanicité de la nature, deviennent des enfants d’Israël, גוי קדוש Goy Kadosh, une nation sainte en Tiphereth, la sephirah qui est liée au Soleil. Ils deviennent un avec la lumière solaire, le Soleil Christ dans le monde de Atziluth; ils deviennent un avec le Lion, Juda.

    « Ne pleurez pas: voici, le Lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux. » – Apocalypse 5: 5

    « Je connais tes œuvres: voici, je mets devant toi une porte ouverte (la porte du chakra frontal), et personne ne peut la fermer, car tu as peu de force, et tu as gardé mon verbe, et que tu n’as pas refusé (יהוה Yod-Hei-Vav-Hei) mon nom.

    « Voici, je te donne de ceux de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs, et ne le sont pas, mais mentent; voici, je les ferai venir, se prosterner à tes pieds, et connaitre que je t’ai aimé. » – Apocalypse 3: 7

    « Les seuls Juifs authentiques sont les enfants du lion de la tribu de Juda, c’est à dire, les Christifiés. Ceux qui disent qu’ils sont Juifs (des illuminés) et ne le sont pas, mentent. Réellement, ces personnes appartiennent à la synagogue de Satan. » Samaël Aun Weor

Ainsi, les גוים Goyim sont les particules de lumière, les archétypes du monde de Atziluth qui sont en potentialité à l’intérieur de האדמה Ha-Adamah, le sol, la physicalité d’un homme ordinaire de la terre. Étant donné que ces archétypes sont des germes prototypiques humains ou des éléments lumineux que le Soleil a placé dans nos gènes, les fornicateurs les perdent à travers leur décharge séminale. Par conséquent, ces éléments ne peuvent être mis en action qu’à travers l’Alchimie sexuelle.

Man_and_the_seven_sephiroth

Zohar Ha-Adam, זוהר האדם « l’Homme des Splendeurs » est formé par les sept sephiroth inférieur: Malkuth, Yesod, Hod, Netzach, Tiphereth, Geburah et Chesed. Ces sept sephiroth représentent les sept jours de la Genèse et sont fait allusion dans les mots:

    « Barashyth Bara Elohim בראשית ברא אלהים. » Genèse 1: 1

Barashyth בראשית est une anagramme kabbalistique que le livre du Zohar mentionne à plusieurs reprises. Mais, nous avons besoin de beaucoup d’intuition pour comprendre cela alchimiquement, puisque l’Alchimie est la seule façon de saisir la lumière que nous avons à l’intérieur; sinon nous perdons notre temps à chercher la lumière en dehors de nous.

Barashyth בראשית est divisé en ברא Bra et שית shyth. Bra ברא signifie ce Bar בר ( « fils » en Araméen) à travers la trinité représentée dans la lettre Aleph א (le souffle) Bara ברא créa (shshy ששי) shyth שית six sephiroth, à traversאל-הים El-Ha-Yam « le dieu des eaux », qui, avec eux forme la septième.

Six, ששי shshy, est écrit שית shyth avec la lettre Tav à la fin afin d’indiquer que ces six sont créés au moyen de la croix; l’ancienne forme de la lettre Tav ressemblait à un croix comme X. La lettre Tav à la fin du mot indique un mot féminin pluriel.

Séquentiellement, la lettre Aleph א (symbole de la trinité) crée au moyen de Chesed, El-Ha-Yam אל-הים, « le dieu des eaux, » à travers Bar בר (masculin) et shyth שית (féminin). Comprenez: Chesed, El-Ha-Yam אל-הים, le dieu des eaux, est le fils de Binah, Jehovah El-Ha-Yam יהוה אל-הים, Jehovah, le dieu des eaux. Chesed est אל El, Dieu, le רוח Ruach, L’Esprit à l’intérieur de nous.

    « Et le Ruach Elohim planait sur la surface des eaux. » Genèse 1: 2

Ici, El אל, Dieu, Chesed, devient רוח Ruach (esprit, vent), qui travaille sous Elohim אלהים Binah, qui est Chaiah חיה, la vie. Ainsi, le רוח אלהים Ruach Elohim est l’Esprit de Dieu, Binah. Ainsi, Chesed est רוח Ruach, ou El אל, qui planait sur la surface de המים Ha-Mayim, les eaux; voilà pourquoi Chesed est aussi appelé El-Ha-Yam אל-הים, car kabbalistiquement les deux sephiroth, Binah et Chesed sont liés à l’élément eau.

Les eaux המים Ha-Mayim auxquelles la Genèse se réfèrent sont les eaux alchimiques de מי Mi et מה Mah, et non les eaux planétaires des mers, des lacs ou des rivières.

    « Levez vos yeux en haut, et voici מי Mi (qui) a créé אלה Eleh (ces archétypes), et fait ressortir leur armée: il les appelle par des noms de l’immensité de אונים Awnim (le און Aun, la virilité, de son מי Mi) et du מי Mi de ואמיץ l’homme courageux de la vigueur, qui n’est pas dérangé. » Esaïe 40:26

   Les eaux alchimiques המים Ha-Mayim …

    « … sont deux prototypes divins inférées comme מי Mi et מה Mah, l’un en haut, l’autre en bas. Celui d’en haut (est מי Mi, qui) dit (à מה Mah, celui d’en bas) « Fais sortir leur armée. » Il faut avouer n’y a personne comme lui, mais il est (מי Mi) celui qui fait sortir le pain de (מה Mah) la terre, bien qu’en bas (dans nos fluides sexuels créatifs, le sperme et les ovules contiennent) une seule et même ( force créatrice). En nombre, de six cent mille (mieux dit, six sephiroth) « qui se tiennent comme un seul homme. » « Il (מי Mi) les appelle tous par leur nom. » Si vous dites, il les appelle par leur propre nom spécial. Ce n’est pas ainsi, parce que אלה Eleh, « ces » (archétypes) ne sont pas encore entrés dans le nom divin, et Il n’a été connu que sous le nom מי Mi, et a ensuite été la création d’אלה Eleh, ceux-ci dans leur propre nature, et en même temps cachés et enfermés en lui. Mais dès que Elohim אלהים a été formé, comme indiqué précédemment, de אלה Eleh, ceux-ci, et מי Mi, alors, en vertu de ce nom, il Elohim אלהים créa l’univers. Tel est le sens des mots: « Et יהוה parla à Moïse, et dit, vois, j’ai choisi Betsaleel, fils de la luminosité, fils de חור Hur (fils de Chet ח vie et אור lumière), de la tribu de Juda. » [Exode 31: 2] » – Zohar

Comme nous pouvons obtenir de l’électricité, du feu, de la lumière des eaux, de même de nos eaux sexuelles créatives nous pouvons obtenir de la lumière, de la vie, du feu. Ainsi, de nos eaux sexuelles nous créons Zohar Ha-Adam, זוהר האדם, « l’Homme de Splendeurs »; en d’autres termes, c’est ainsi que הים El-Ha-Yam, Chesed sous la direction de Jehovah El-Ha-Yam יהוה אל-הים forma Ha-Adam האדם de la poussière prototypique solaire האד-מה Ha-Ad-Mah « le brouillard de מה Mah. » Alors המים Ha-Mayim sont מי Mi et מה Mah, les deux forces prototypiques des eaux sexuelles, une en haut et l’autre en bas.

L’étoile à six branches, l’étoile de David, représente le Zohar Ha-Adam, זוהר האדם l’Homme des Splendeurs, les six inférieur sephiroth, créés par חשמלים Chasmalim, Chesed, éclairés par אלה Eleh « ces », les archétypes ou vêtements de splendeurs de מי Mi en haut et deמה Mah, la Schekinah, Malkuth, en bas, au moyen de l’alchimie sexuelle entre homme et femme, mari et femme, qui gardent les מי Mi et מה Mah de leur Sabbath. Jehovah Elohim יהוה אלהים est מי Mi, Binah, la septième sephirah au-dessus de Malkuth; et Adonia אדניָּ est מה Mah, Malkuth, la septième sephirah vers le bas, après Binah.

Garder les מי Mi et מה Mah du saint Sabbath est nécessaire; les מי Mi et מה Mah du Sabbath sont dans Malkuth, notre physicalité. Adorer le Sabbath c’est adorer les מי Mi et מה Mah de notre physicalité dans l’acte sexuel afin de faire la lumière dans les ténèbres. S’il y a un orgasme male ou femelle, c’est à dire, décharge séminale masculin ou féminin, la terre des deux restent תהו ובהו tohu vabohu, c’est à dire, complètement dérangé, parce que c’est dans l’acte sexuel que se trouve Berashyth Bera Elohim Ath Ha-Shamayim Ve-Ath Ha-Aretz בראשית ברא אלהים את השמים ואת הארץ Elohim créa les cieux et la terre.

    Je prends aujourd’hui à témoins contre vous le ciel et la terre, j’ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction: donc choisis la (חיה Chaiah) vie, afin que toi (ton cerveau, Adam) et (חוה Chavah, Eve) ton sperme puisse vivre. Deutéronome 30: 19

Observez les trois lettres Hei dans « Elohim, les cieux et la terre », de même, les deux lettres Hei dans האדמה Ha-Adamah, le sol, notre physicalité. Ces deux Hei sont les deux aspects de la Mère Divine ou Schekinah qu’a l’homme ordinaire de la terre, à savoir, notre Mère Divine individuelle et le potentiel Shakti des eaux, la Kundalini qui chez les fornicateurs reste dormante dans le Chakra Muladhara. Mais, si le mari et la femme unissent les deux Hei de leur « האדמה Ha-Adamah, » leur sol, ou physicalité durant l’Alchimie sexuelle, c’est à dire, s’ils prient ensemble et gardent leurs מי Mi et מה Mah pendant l’Alchimie sexuelle, les deux vont former Ha-Adam האדם à l’intérieur d’eux.

Les deux הא Hei de « האדמה Ha-Adamah, » sont deux utérus; leהא Hei dans la gorge est un utérus dans lequel le mot est en gestation; leהא Hei dans les organes génitaux est relié à l’utérus spirituel, la moelle épinière, dans lequel la lumière est en gestation; les deux utérus sont nourris par דם Dam, le sang dans lequel les archétypes de Ha-Adam האדם sont en puissance dans le cœur des deux corps masculin et féminin. Donc, c’est à partir de leurs poumons que אל El, le Ruach Elohim רוח אלהים, Abraham ou Chesed, le souffle de Dieu, entrera dans leurs cœurs et planer sur la surface de leurs eaux.

    « Et l’Esprit de Elohim planait sur la surface des eaux. Et Elohim dit: – Yehi Aur Va-Yehi Aur יהי אור ויהי אור – Que la lumière soit et la lumière fut. » Genèse 1: 3

Observez que la lumière – אור Aur – est écrite deux fois et que le nom sacré de Dieu « יהוה » est caché dans « יהי ויהי » Yehi Va-Yehi, et rappelez-vous que la lettre Yod, dixième lettre de l’alphabet kabbalistique, représente la lumière de la première sephirah Kether, ainsi que la lumière de la dixième sephirah Malkuth. Par conséquent, Yehi Aur יהי אור – signifie « Que la lumière soit » en Daath, cela signifie que le Ruach Elohim apportera la lumière ou potentiel Shakti de יה Jah dans le cerveau dans le Hei de la gorge du mari et de la femme; mais seulement s’ils remplissent « Et il y avait de la lumière » – ויהי אור Va-Yehi Aur -, ce qui signifie, s’ils éveillent la lumière ou Kundalini dans leur ו Vav, leur moelle épinière, du potentiel Shakti de ויהי Va-Yehi, la lumière de leurs eaux sexuelles créatives, leur Hei et Vav dans Yesod sexe. Donc, Chesed, l’Esprit, ne peut pas apporter la lumière des archétypes de Elohim en haut s’il y a l’orgasme en bas, et en conséquence, il n’y aura pas de lumière dans le Vav de ויהי Va-Yehi, l’homme et la femme en bas. En d’autres termes, les ténèbres continuerons d’être sur la surface de leur système nerveux profond ou central, parce que leurs ténèbres ne comprennent pas la lumière, en d’autres termes, leurs chakras ne sont pas actifs.

Naher-Nahera

L’eau est le fluide qui transforme la lumière solaire en électricité, c’est ce que Elohim utilise pour créer toutes sortes de Nephesh Chaiah, âmes vivantes, sur la terre, Malkuth. Rappelez-vous que les fluides céphalo-rachidiens et les liquides génitaux sont les eaux de la Genèse. C’est la raison pour laquelle il est aussi écrit:

    « Et une rivière (Naher נהר) sortit de (le Hei en Daath, la partie supérieure) Eden (et est devenue נהרה Nahera) l’eau (avec de la lumière), le jardin (le Hei en bas dans Yesod-Malkuth, notre physicalité). »

    Le jardin mentionné ici désigne la femelle (sephirah Malkuth), que la rivière a fécondée. Alors l’homme et la femme sont devenus à nouveau un (Elohim), dans le sens (alchimique sexuelle) comme il est dit:

    « Et en ce jour-là (dans l’acte alchimique sexuelle) יהוה sera roi de toute la terre (Malkuth, notre physicalité), יהוה sera un, et Son nom sera un – Zacharie 14: 9. »

    Et (וה) après avoir désobéi (séminal déchargé) au commandement divin, une détérioration de l’état céleste (des fornicateurs) a eu lieu et ils ont été séparés de (יה Jah) la vie supérieure et sourcière (חיה Chaiah) comme laissé entendre par les mots « Et de là (de l’orgasme bestial), il (le fleuve de lumière, יהוה) se divisait en quatre têtes. » – Genèse 2: 10. – Zohar

Le mot – הנהר Ha-Naher – « la rivière » contient deux lettres Hei, une lettre Nun et une lettre Resh. En Araméen, la lettre Nun signifie poisson et la lettre Resh signifie tête. Hei-Nun הנ concerne (ה-נון Ha-Nun, le poisson) nos semences sexuelles (spermatozoïdes et ovules) dans nos fluides génitaux; et הר Hei-Resh concerne (הראש Ha-Resh, la tête) le feu dans nos liquide céphalo-rachidiens.

    « Le nom du premier – הנהר Ha-Naher – fleuve est Pison: c’est celui qui (contient the נהרה nahera, lumière qui) encercle toute la terre deהחוילה Havila, où se trouve l’or; et l’or de ce pays est bon: il y a du bdellium et de la pierre onyx ».

    La terre de החוילה Havila est notre propre corps physique, et l’or de ce pays sont les atomes solaires de notre système séminal – c’est-à-dire, (le Hei qui se rapporte à) l’or potable de la semence.

    « Et le nom du – הנהר Ha-Naher – deuxième fleuve (qui contient la deuxième נהרה nahera, lumière) est Gihon: le même qui encercle toute la terre d’Éthiopie. »

    Ce – הנהר Ha-Naher – deuxième fleuve (contient la seconde נהרה nahera, lumière) dans le liquide céphalo-rachidien, qui est l’autre pôle de notre système séminal. Avec elle, nous encerclons l’ensemble des terres de l’Éthiopie, c’est-à-dire l’ensemble de notre tête et (le Hei dans) la gorge, puisque nous formons le cerveau et la gorge avec le liquide céphalo-rachidien.

    « Et le nom du – הנהר Ha-Naher – troisième est Hiddékel: qui est celui qui coule à l’Orient de l’Assyrie. Et le – הנהר Ha-Naher – quatrième fleuve est l’Euphrate. »- Genèse 2: 10-14

womanalchemy

Le fleuve qui va vers l’Orient de l’Assyrie et de l’Euphrate sont les deux (Hei, ou נהרה nahera, lumière) pôles du système séminal de la femme. Par conséquent, la femme est vers l’Orient de l’homme, parce qu’elle est la porte du Paradis, et cette porte est toujours vers l’Orient. » – Samaël Aun Weor

Nous devons être chaste pour que Chesed, notre Dieu Intérieur, notre Esprit Intérieur puisse travailler avec nos eaux créatives sexuelles sous la direction des 10 commandements donnés par יהוה אלהים Yod-Havah Elohim.

Yod-Hei-Vav-Hei

Adam Kadmon, l’homme primordial du Zohar est juste un symbole du monde archétypique de Atziluth dont la lumière ou archétypes descend et crée à travers Briah, prend forme dans Yetzirah, et agit dans Assiah. Par conséquent, ces quatre mondes kabbalistiques forment le corps d’Adam Kadmon, et est kabbalistiquement représentés par le saint nom de Elohim יהוה dans la Trinité.

Yod représente Atziluth, sa tête, l’infini.

Hei représente Briah, sa gorge et son cœur, dans la gorge, nous trouvons le premier Hei, notre Mère Divine qui, par l’intermédiaire du Yod fleurit dans nos lèvres comme un Shushana fait Verbe. Shushana signifie Susanna, « lys, rose. »

susanna-the_soul_of_Israel_in_the_heart

« Comme une שושנה Susanna parmi les épines. » – Cant. 2: 2

« Ce mot lys, qu’est-ce que cela signifie et symbolise? Il symbolise l’Assemblée d’Israël. » – Zohar

Yod crée à travers Hei par le pouvoir du Verbe, et son cœur est son fils, le Christ, qui brille dans les douze signes du zodiaque, les douze tribus d’Israël, les douze forces lumières que nous devons rendre saintes. Ces douze lumières sont dans הא-דם Ha-Dam « le sang » et se déposent dans nos gènes sexuels. Voilà pourquoi Jacob représente le cœur, Tiphereth, et est celui qui, à travers ses gènes dans Yesod, le sexe, place ces douze archétypes dans Assiah, notre physicalité.

Vav représente Yetzirah, sa moelle épinière depuis son sexe jusqu’à sa gorge, dans laquelle les archétypes se développent, forment leurs caractéristiques spirituelles. Son sexe est un Hei et sa gorge est un autre Hei et entre eux se trouve le firmament, son Vav ou moelle épinière, comme il est écrit:

    « Et Elohim dit: Qu’il y ait un firmament au milieu des eaux, et qu’il sépare les eaux des eaux. Et Elohim fit l’étendue, et sépara les eaux qui sont (en Yesod, le sexe) sous le firmament des eaux qui sont (en Daath-la gorge) au-dessus du firmament: et il en fut ainsi. Et Elohim appela l’étendue ciel (de Yetzirah) « .

En d’autres termes, Elohim prend la lumière des eaux d’en haut et la lumière des eaux d’en bas et avec cette lumière Elohim donne forme à nos archétypes le long de notre moelle épinière; ces cieux sont formés avec la lumière de notre Kundalini. Donc, Yetzirah, le monde de la formation est dans notre moelle épinière.

Le dernier Hei représente Assiah, ses jambes, qui représente les deux polarités sexuelles de Malkuth, le royaume, dans lequel l’on trouve les quatre éléments que nous devons contrôler afin qu’Adam Ha-Rishon apparaisse en nous; Adam Ha-Rishon ou zeir Anpin est l’image et la ressemblance de Arik Anpin ou Adam Kadmon.

Ha-Rishon a le Hei au commencement parce que sans le Hei le Yod dans Malkuth ne peut pas créer. La lettre Yod qui se rapporte à Kether, la tête dans le monde de Atziluth, est la dixième lettre de l’alphabet Hébreu et appartient donc également à Malkuth, la dixième sephirah de l’Arbre de Vie. C’est la raison pour laquelle 1 + 0 est égal à 1, et 1 est Kether, la première sephirah, dont le corps est fait par les dix sephiroth. En d’autres termes, le corps de Kéther est le Yod, la dixième lettre; le Yod est la première race de laquelle le reste des lettres et des chiffres sont tirés.

Malkuth concerne Assiah, le quatrième monde kabbalistique, et Assiah est en relation avec Yod-Hei-Vav-Hei, le saint nom de Dieu, qui est représenté par la deuxième lettre Hei de son Saint Nom.

Il est nécessaire de comprendre l’ensemble de ces concepts kabbalistiques pour faire la lumière dans les ténèbres et ainsi comprendre les explications alchimiques que le Zohar donne par rapport à la Genèse et le reste des livres bibliques. Étudions maintenant la Genèse sous la lumière du Zohar.

AdamEve

« Et יהוה אל-הים El-Ha’Yam (le dieu de la mer) Yod-Havah formés Ha-Adam האדם de la poussière de Ha-Adamah האדמה (le sol). » Genèse 2: 7

Comprenons que l’homme terrestre porte les prototypes de l’homme céleste dans son Ha-Adamah האדמה, le sol, sa physicalité, qui est fabriquée à partir de la poussière de la terre. L’homme terrestre est l’homme pécheur de la terre, celui qui dans son corps brise les commandements de Dieu. À l’homme terrestre Elohim dit:

    « A la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre; car de lui tu as été pris: car tu es poussière, et à la poussière tu retourneras. » Genèse 3: 19.

L’homme terrestre est également abordée dans les versets suivants de la Genèse:

    « Et יהוה vit que la méchanceté des hommes était grande sur la terre, et que toute les pensées de son cœur se portaient uniquement vers le mal. Etיהוה se repentit d’avoir fait l’homme sur la terre, et il fut affligé en son cœur. Et יהוה dit, je vais exterminer de la surface de la terre l’homme que j’ai créé; depuis l’homme jusqu’au bétails, et aux reptiles, et aux oiseaux du ciel; car je me repentit de les avoir fait. » Genèse 6: 5-7

    « C’est pourquoi, comme le feu dévore le chaume, et comme la flamme consume l’ivraie, ainsi leur racine sera comme de la pourriture, et leur fleur se dissipera comme de la poussière: parce qu’ils ont dédaigné la loi (dans Yesod sexe à travers la décharge séminale) de יהוה צבאות Yod-Havah Tzabaoth, et (dans Daath, ils ont) corrompus ses paroles qui consacrent Israël (les archétypes). » – Esaïe 5: 24

Ce sont les corps physique, émotionnel et mental de l’homme terrestre qui sont soumis aux lois de l’évolution et de l’involution et qui sont toujours cycliquement détruits par l’intermédiaire des cataclysmes cosmiques.

    Leur fruit sera détruit de la terre, et leurs semences sémence des – מבני אדם – enfants d’Adam (mieux dit: les enfants de Adamah מבני אדמה). – Psaume 21: 10

Mais, Zohar Ha-Adam, זוהר האדם l’Homme des Splendeurs, l’Homme Céleste ne peut jamais être détruit parce qu’il est immortel. Il est celui qui reçoit l’Âme חיה Chaiah venant du souffle de יהוה אלהים Yod-Havah Elohim. Comme il est écrit:

    « Et (יהוה אלהים Yod-Havah Elohim) souffla dans ses narines, les âmes spirituelles (archétypes) נשמת חיים Neshamoth Chayim de (l’Arbre de) la vie; Et האדם Ha-Adam est devenu לנפש חיה L’Nephesh Chaiah une Âme Chaiah. » Genèse 2: 7

En d’autres termes, Adam est devenu un גוי קדוש Goy Kadosh, Saint Gentil, un Zohar Ha-Adam, זוהר האדם « l’Homme des Splendeurs » ou comme indiqué par Samaël Aun Weor: Adam est devenu l’homme doux ou gentil, éclairé et parfait, le résultat concret de la cristallisation de tous les Neshamoth Chayim ou archétypes solaires spirituels, les גוי Goyim, à travers יהוה אלהים Yod-Havah Elohim, Binah, le Saint-Esprit. Voilà pourquoi David a déclaré:

    « Béni soit le גוי Goy (gentil) dont Elohim est יהוה Yod-Havah, le peuple sélectionné (les Neshamoth Chayim) pour son (חיה Chaiah, son) propre héritage. » Psaume 33:12

Le גוי קדוש Goy Kadosh est une nation sainte de חיות הקדש Chaioth Ha-Kadosh qui est, une conjonction de toutes les animas ou les forces solaires, les pouvoirs, les vertus, essences, etc., des quatre éléments alchimiques, qui se cristallisent à l’intérieur de nous comme deux âmes lorsque l’ensemble de l’ego animal a été dissous. Nephesh Chaiah נפש חיה sont les noms de ces deux âmes ou des émanations de la lumière de יהוה אלהים Yod-Havah Elohim, le Saint-Esprit. Nephesh est l’âme dans Malkuth, notre physicalité; et Chaiah est l’âme qui brille dans Binah, le Saint-Esprit. Chaiah est l’âme qui, à travers l’alchimie sexuelle, transforme Nephesh l’âme animale en âme humaine en cristallisant tous les נשמת חיים Neshamoth Chayim ou les גוים Goyim archétypes auto-réalisés liés à Otz Chayim עץ החיים l’Arbre de Vie.

Les hommes ordinaires de la terre ne possèdent pas leur נשמת חיים Neshamoth Chayim car leur גוים Goyim sont piégés dans leur ego et par conséquent ils n’ont pas une âme humaine; l’homme terrestre possède seulement נשמה בעובר un embryon de Neschamah; son רוח Ruach a seulement procréé à travers la décharge séminale car son נפש חיה Nephesh Chaiah âme animale conserve encore sa חייתיות bestialité. Psychologiquement et Alchimiquement parlant, il n’est pas un גוי קדוש Goy Kadosh, saint gentil, mais un שמרנים גוי Shamurnim Goy, un gentil qui a la luxure, la colère, l’avidité, l’orgueil, l’envie, la gourmandise, la paresse, etc., vivantes. Étudiez le Klipoth dans 2 Rois 17: 27-41.

    « Les deux mots Nephesh Chayah נפש חיה désignent les âmes (terrestres et célestes) d’Israël. Ils sont les (אצילי Atzili archétypes gentils ou) les enfants du « Saint » (יהוה אל-הים) et saint dans sa lumière (עולם אצילות Olam Atziluth) « -. Zohar

La sephirah Tiphereth est la demeure de l’âme humaine et de tous les נשמת חיים Neshamoth Chayim, prototypes vivants, les enfants du « Saint », c’est à dire, Adam et Eve comme Un, Adam et Eve comme Yod-Chavah. Neshamoth Chayim נשמת חיים sont synthétisés comme Nephesh Chayah נפש חיה deux âmes spirituelles solaires ou archétypes auto-réalisés que le livre de la Genèse appelle Israël, à savoir, IS Geburah, EL Chesed, unis au milieu par RA, le Soleil.

Tiphereth

Voilà pourquoi Tiphereth est exactement au milieu de l’Arbre de Vie, en lui convergent tous les חיים Chayim, les forces qui viennent de toutes les directions de l’Arbre de Vie vivant.

    « Car, comme l’éclair part du (milieu / moyen) Orient (Tiphereth, le cœur), et brille jusqu’à l’Occident (Malkuth, notre physicalité); ainsi sera l’avènement du Fils de l’Homme. » – Matthieu 24:. 27

Tiphereth est la maison de RA, le soleil, le Christ solaire; dans l’Arbre de Vie; le Soleil se lève à l’Orient, il se lève dans le cœur, et à travers le système circulatoire, il s’immerge à l’Occident, ce qui signifie, dans l’organisme humain; voilà pourquoi האדם Ha-Dam signifie « l’homme » et aussi « le sang. »

Dans le corps humain des alchimistes les douze archétypes d’Israël fleurissent dans le cœur, qui est Tiphereth, le Moyen-Orient dans l’Arbre de Vie, grâce aux activités du Christ solaire dont le royaume est dans le cœur.

    « Mais le Nephesh Chaiah נפש חיה des païens et des nations idolâtres d’où viennent-ils? » « Ils émanent du (décharge séminale, qui vient) du côté gauche de l’Arbre de Vie Séphirotique, qui est le côté de l’impureté, et donc (à travers leur décharge séminale) souillent tous (les forces Christiques solaires) qui entrent en contact avec eux. Il est écrit: « Que la terre produise Nephesh Chaiah נפש חיה après leur sexe, et les reptiles (ego lascif) et les bêtes (חית Chaioth) de la terre après leur sexe (décharge séminale). [Genèse 1: 24] Pourquoi le mot « Lemina למינה » (après leur sexe) se produisent deux fois? C’est pour confirmer (les organes génitaux masculins et féminins et) qui vient d’être dit, que la Nephesh Chayah נפש חיה d’Israël (ceux qui pratiquent l’alchimie sexuelle) est pure et sainte (comme שושנה Susanna), mais la נפש חיה Nephesh Chayah des païens (fornicateurs) étant impurs et impis sont symbolisées par les reptiles (leur luxure) et les bêtes (חית Chaioth) de la terre; et donc (les egos lubriques à l’intérieur des alchimistes), comme le prépuce dans la circoncision, sont coupés (au moyen de l’Alchimie sexuelle). » – Zohar

Comme les religieux pratiquants orthodoxes à travers la circoncision coupe le prépuce ou le recouvrement de la pointe du pénis des enfants de sexe masculin, de même nous devons psycho-somatiquement couper le courant lascif bestial de Nephesh notre âme animale. Cependant, la cessation complète de nos appétits lubriques animaux ne se produit pas dans un moment comme le rite symbolique de la circoncision, mais sexuellement, émotionnellement et mentalement remplir tous les jours de la Genèse durant l’Alchimie sexuelle entre mari et femme. En synthèse, la Nephesh Chaiah נפש חיה des bêtes durant leur acte sexuel expérimente l’orgasme, ce qui signifie qu’ils ont une décharge séminale; mais, la Nephesh Chaiah נפש חיה de ceux qui pratiquent l’alchimie sexuelle n’expérimente pas l’orgasme, ce qui signifie qu’ils n’ont pas de décharge séminale. C’est ainsi qu’ils s’immerge dans leurs eaux et reçoivent le baptême du feu de la fontaine sexuelle qui illumine les splendeurs de Tiphereth dans leurs cœurs. La circoncision et le baptême sont deux rites symboliques qui sont remplies lorsque nous pratiquons l’alchimie sexuelle. Pendant l’Alchimie sexuelle, nous transmutons nos fluides sexuels en énergie et donc nous sommes baptisés avec de l’eau. Quand à travers l’Alchimie sexuelle, nous éveillons la Kundalini, le feu du Saint-Esprit, nous sommes baptisés alors avec le feu. Recevoir la circoncision et le baptême dans une église est sans valeur si plus tard à l’âge adulte, nous ne remplissons pas le rite sacré du mariage, qui est l’alchimie sexuelle entre mari et femme. C’est seulement ainsi que nos archétypes peuvent se développer dans notre cœur. Voilà pourquoi il est écrit:

    « Et donc, beaucoup de ces (archétypes) qui dorment dans la poussière de – האדמה Ha-Adamah – le sol (la physicalité des bêtes intellectuelles – חית Chaioth) s’éveilleront, les uns (à travers l’Alchimie אלכימי comme « dans les jours de Dieu ») à la vie éternelle, et certains (à travers la décharge séminale bestiale) à la honte et à l’abomination éternelle ». – Daniel 12: 2

    « Ne vous étonnez pas de cela; car l’heure vient à laquelle tous ceux (archétypes) qui sont dans les tombes (dans la physicalité de – האדמה Ha-Adamah – peuple) entendront sa voix (sa Gnose), et entreront ici, ceux qui ont fait le bien (ont fait l’Alchimie אל-כימי comme « dans les jours de El אל Dieu – Chesed), à la résurrection de la vie, et ceux qui ont fait le mal (ont fait la fornication – décharge séminale), jusqu’à la résurrection de la damnation ». – Jean 5: 28, 29

En effet, les splendeurs des archétypes d’Israël en Tiphereth sont comme שושנה Susanna parmi les épines. Il est écrit aussi:

Man_of_splendors2

« Faisons Adam à notre image et à notre ressemblance. » Genèse 1: 26

Nous avons déjà dit que l’image et la ressemblance de Dieu est lumière, parce que Dieu est lumière. Lorsque le miroir reflète la lumière, l’image de la lumière est plus lumineuse; ainsi, Adam est fait à partir des vêtements de splendeur qui reflètent l’image d’Adam Kadmon. Cette image resplendissante est ce qui contient la ressemblance ou attributs divins du Père de toutes les lumières, de Kadosh, Kadosh, Kadosh Adonai Tzabaoth – saint, saint, saint est le Seigneur des Armées.

    « Cela indique que, dans (l’image et la ressemblance de) Adam (en Yesod, le sexe) il existent des forces (feux resplendissants) et pouvoirs (dignités, אצילות Atziluth) venant de toutes les directions d’en haut (les trois piliers de l’Arbre de Vie) , qui, par (Vishnu, le Christ cosmique) Chokmah (ח-כמה aspiration à la vie) va enfin (à travers Tiphereth) atteindre leur point culminant à l’intérieur de lui (dans Yesod, Eden) « -. Zohar

Tiphereth תפארת signifie « splendeur », et est kabbalistiquement lié à l’âme humaine, qui est l’endroit où les vêtements de splendeur se rassemblent et forment le peuple d’Israël; ces vêtements sont les mêmes archétypes de splendeur qu’à travers le sang descendent dans Yesod, le sexe, depuis le cœur. Ils descendent dans Tiphereth depuis le Christ solaire, Chokmah, dont le nom sacré dans le monde d’Atziluth est Yod-Havah יהוה. C’est ainsi que le Christ Solaire, Chokmah, met dans notre Semen, dans nos gènes, les principes relatifs à la création de l’Homme des Splendeurs. Au moyen de l’Alchimie sexuelle nous les nourrissons et les développons tout au long de leur voyage le long de la colonne vertébrale jusqu’au cerveau.

    « Yod-Havah יהוה (Chokmah) est la force de ces (les archétypes), et il est fort pour le salut de ses oints. » Psaume 28: 8

    « Un précieux trésors , et de l’huile Smen, pour ériger un sage, mais un Adam insensé les détruit. » – Proverbe 21: 20

Pour que nos archétypes puissent recevoir שמן l’huile Smen de l’onction, le Messie משיח, il faut sublimer l’huile Smen depuis Yesod, le sexe jusqu’à la tête.

Smen שמן: Shin feu, Mem l’eau, Nun, poissons – spermatozoïde et ovule. Le salut, Yeshuah ישועה est le fils de Nun. אמן Amen, ainsi soit-il, par Aleph, le souffle de Dieu planant sur Mem, les eaux, la Mère, dont le ventre, reçoit son Nun, le poisson, le spermatozoïde. Rappelez-vous que dans l’Amen-Smen, les Elohim (dieux et déesses) s’adorent et s’aiment.

    « Les mots ‘Faisons Adam’ inclus et contiennent le mystère de (מי Mi et מה Mah) les principes masculin et féminin (de עשה Assiah notre physicalité), dont chaque acte et fonction (de l’Alchimie אל-כימי El-kimi comme dans les jours-de Dieu) est effectué par (Chokmah ח-כמה la vie aspirant à) la sagesse suprême.

    « À notre image et à notre ressemblance », désignent les (dignités, אצילות Atziluth) de la dignité d’Adam (אצילה Atzilah), comme lui seul parmi les (saintes חית הקדוש Chaioth Ha’Kadosh) création animale est une (lumière) unité complète en lui-même et est donc en mesure de régner sur toutes (Chaioth חית) créatures en dessous de lui. « – Zohar

Chaiah חיה signifie: en vie, vivant, vif, créature, animal, bête, brute, vie.

Nephesh נפש signifie: âme, vie, esprit, mental.

Chaioth חית signifie: animaux, créatures, bêtes, brutes, lettre Chet.

Ha-Adam האדם est un Chaiah Nephesh נפש חיה, une « créature spirituelle. » Nous sommes Nephesh Chaioth נפש חית « créatures vivantes », parce que nos archétypes sont en puissance et non en activité. Pour les mettre en activité, nous devons travailler avec l’alchimie sexuelle dans עשה Assiah, le monde de la matière et de l’action.

    « Et Elohim vit tout ce qu’il avait fait et c’était très bien. Ici les Écritures offre ce qui n’a pas été dit de le deuxième jour, le terme « bien » n’était pas affirmé dans celui-ci, parce qu’au deuxième jour la mort a été créée. « – Zohar

La mort a été créée parce que la séparation alchimique entre מי Mi et מה Mah (qui sont Ha-Mayim המים les eaux) a lieu dans Yesod, le sexe, la sephirah qui est liée au deuxième jour de la Genèse. Les eaux supérieures sont מי Mi dans le cerveau et les eaux infernales ou inférieures sont מה Mah dans les organes génitaux. Le firmament correspond à Tiphereth, le cœur, dont les splendeurs se développent dans la moelle épinière ou la lettre Vav. Comme il est écrit:

    « Va-Ybadal Byn Ha-Mayim ויבדל בין המים – par l’action de la lettre Yod, Vav est devenu une séparation entre המים Ha-Mayim les eaux. » – Genèse 1: 7

Depuis le cœur Jacob, Tiphereth, travaille alchimiquement avec ces eaux dans Yesod, sexe, pour amener les archétypes d’Israël vers le bas dans מצרימה Mitsrayimah, Égypte, notre physicalité. Comprenez que l’צר Tzar, le chemin étroit qui développe les archétypes en splendeurs de la Schekinah ou Kundalini, est votre moelle épinière, la lettre Vav, comme il est écrit:

    « Maintenant, ce sont les noms des enfants d’Israël, qui sont entrés dans מצרימה Mitsrayimah Egypte. » -Exodus 1: 1

Le mot Mitsrayimah מצרימה contient צר Tzar entre מי Mi et מה Mah

Les eaux de מה Mah sont sales parce que les Chaioth bêtes de la terre déchargent leur sperme pendant l’acte sexuel. Par conséquent, l’image et la ressemblance de Dieu ne peuvent pas être reflété dans les eaux sales de ceux qui déchargent les principes humains solaires à travers l’orgasme des bêtes. Voilà pourquoi il est écrit:

    Et si le sperme de copulation de n’importe quel homme sort de lui, alors il lavera tout son corps dans l’eau – במים B’Mayim – et sera impur jusqu’à (Ha- Yurb הערב) la nuit … La femme avec qui l’homme qui a eu un épanchement, ils doivent tous deux se baigner dans l’eau – במים B’Mayim – et seront impur jusqu’à (Ha- Yurb הערב) la nuit … Ainsi vous séparerez les enfants (archétypes) d’Israël de leurs impuretés; de peur qu’ils ne meurent (la seconde mort) de leurs impuretés, en souillant (Hei) mon tabernacle qui est au milieu d’eux. Lévitique 15: 16, 18, 31

Donc, à cause de la fornication, les eaux de Yesod, sexe, ici dans la chair, notre physicalité sont ténébreuses, impures, sales. Nous avons besoin de mourir psychologiquement afin de les purifier, sinon nous allons souffrir la seconde mort.

    « Il est indispensable de savoir comment préparer le mercure. Au début, les eaux mercurielles sont noires comme du charbon, pourries, sales. De nombreux alchimistes perdent leur temps parce qu’ils ne blanchissent pas les eaux de la vie, et ils ne les blanchissent pas simplement parce qu’ils ne raffinent pas le sacrement de l’Église de Rome. Ce sacrement doit être compris; si nous lisons le mot latin « romae » dans le sens inverse, que lisons-nous? Nous lisons « amore », c’est amour, non? Si le mot espagnol pour « roma » est lu dans le sens inverse, alors il est lu « amor, » amour. Le sacrement de l’Église de l’Amour est profané par de nombreux néophytes: ils travaillent grossièrement, brutalement, passionnement dans la « Forge des Cyclopes », donc ils n’affinent pas leur travail et leurs eaux restent noires. Quand on commence à affiner le travail alchimique, ces eaux deviennent blanches, ineffables. Alors on a le droit de porter la robe blanche de יפתח Jephté, de chasteté [lisez Juges 11]. » – Samael Aun Weor

Adam_kadmon
Nous avons besoin de la mort psychologique pour purifier les eaux de la terre, notre physicalité, de sorte que lorsque celles-ci deviennent pures et cristallines comme un miroir de cristal, l’image d’Adam Kadmon peut se refléter en elles.

    « Et tout comme nous avons porté l’image de l’Adam terrestre, nous porterons l’image de l’Adam céleste. » 1 Corinthiens 15:49

L’image que les religieux orthodoxes fanatiques et le reste du peuple de la terre portent dans leur physicalité n’est que le reflet des gènes de האדמה Ha-Adamah l’Adam terrestre, qui est représenté par les deux Hei de האדמה Ha-adamah qui portent le gènes de leur père et mère physique; cette image est une idole qu’ils honorent à travers leur décharge séminale bestiale; mais, seuls les alchimistes, qui au moyen de l’alchimie sexuelle subliment et purifient leurs eaux inférieures, honorent l’image et la ressemblance du père et de la mère dans le ciel, car quand ils – pendant l’Alchimie sexuelle – s’immerge dans l’effluve solaire de המים Ha-Mayim – leurs eaux sexuelles, ils subliment l’image et la ressemblance de Elohim venant de l’effluve solaire de leurs eaux créatives de Yesod, sexe, en prononçant les mantras bibliques suivants venant de l’Araméen.

קומה יהוה ויפצו איביך וינסו משנאיך מפניך

Kuma Yod-Havah Veyafutzu Oyevehha, Veyanusu Misanehha Mipanehha.

Lève-toi (dans ma colonne vertébrale), יהוה Yod-Havah, et que vos ennemis soient dispersés; et que ceux qui te haïssent fuient devant toi. – Nombres 10: 35

Comprenez, ce n’est pas une croyance, mais une œuvre d’alchimie sexuelle que nous devons d’expérimenter comme Adam et Eve qui sont יחוה Yod-Chavah pour retirer de nos eaux sexuelles les enfants sales de Lilith et Nahemad, qui sont nos ennemis psychologiques lubriques intérieurs, qui, à travers la décharge séminale haïssent יהוה Yod-Havah, notre Elohim Intérieur.

    « Si l’on demande, était-il nécessaire que אלהים Elohim devrait voir tout ce qu’il a fait avant de le prononcer d’être bon? La réponse est, parce que la vue des Elohim est la lumière solaire de Chokmah qui pénètre Chesed, qui perçoit tout en planant sur la surface des eaux, donc sa lumière est sa vue et sa vue est sa lumière. La réponse est que Elohim étant omniscient connaît toutes choses et pour lui le passé et le futur sont aussi le présent. » – Zohar

Le nom sacré יהוה Yod-Hei-Vav-Hei représente dl’omni-présence de אלהים Elohim, celui qui était ici et maintenant et celui qui sera ici et maintenant, et celui qui est ici et maintenant à chaque instant pendant l’acte sexuel alchimique.

    « Le passé avec ses innombrables générations (alchimiques) d’Adam et le futur enveloppant tout ce qui sera au cours des âges à venir, c’est le sens impliqué dans les mots ci-dessus, car tout ce qui est créé et réalisé par Elohim ne peut être (fait qu’à travers) le bon (Chesed, l’Esprit de Dieu qui plane sur la surface des eaux). » – Zohar

    Ces innombrables générations d’Adam, sont « les générations des cieux et de la terre – ‘בהבראם Be’Hibaram’ (par ou via le Hei d’Abraham) – quand ils ont été créés, le jour où יהוה אלהים Yod-Havah Elohim fit la terre et les cieux. » – (Genèse 2: 4)

    « Je chanterai à mon ami (Abraham), une chanson de David à sa vigne. Mon ami a un vignoble, sur une corne (système nerveux central), בן שמן Ben Smen, le fils de l’huile: » – Esaïe 5: 1

    (Ben Smen, le fils de l’huile בן שמן) se réfère au patriarche Isaac, appelé et connu sous le nom « ami » avant son entrée dans la vie de la terre, parce qu’il était très aimé par le Saint et n’était né qu’après qu’Abraham avait conclu l’alliance divine et atteint ce degré d’initiation à la vie divine et la science symbolisée par la lettre Hei, indicative de la pleine adeptat. Ce degré a également été communiqué à Sarah, et se caractérise par la lettre Hei ajoutée à son nom et celui d’Abram. L’ajout de la lettre Hei peut être expliquée plus en détail et a été ainsi expliquée: Hei est le symbole de la (Schekinah), le principe féminin; Ceci étant, on peut se demander, pourquoi a-t-elle été ajoutée au nom d’Abram à la place de la lettre Yod, le symbole du principe mâle. L’explication implique (la Kundalini ou Schekinah) un grand mystère. Abraham atteint le plus haut degré d’initiation, symbolisé comme nous venons de le dire par la lettre Yod, la première lettre du nom divin, יהוה, qui a sa polarité dans la dernière lettre ou Hei inférieure; le premier étant le symbole du mâle, le dernier de la femelle. Il est écrit, « et il leur dit:  »alors (Coh) que ton semence soit, » se référant à la multiplication de sa postérité qui (à travers l’alchimie sexuelle) devrait atteindre le même degré de vie divine et la science comme lui-même. C’est donc que chaque gentil (Goy גוי) qui entre dans le Pacte (Alchimie sexuelle) est appelé ger zedek (un véritable prosélyte) et devient un fils ou un enfant d’Abraham (Esprit Intime). Par conséquent, Elohim lui dit, ‘ainsi que ta semence soit », ou en d’autres termes, tous les gentils (גוים Goyim) qui entrent dans le Pacte (Alchimie sexuelle) sont de toi et appelé par ton nom (le nom de notre Monade Intérieur). » – Zohar

Parce que, les générations d’Adam, sont les générations alchimiques des cieux et de la terre ou des initiations dans les mystères majeurs que Chesed-Abraham, notre Intime, reçoit à travers la Schekinah, symbolisée dans la lettre Hei de המים Ha-Mayim, les eaux.

TobMeod-very_good

L’Écriture ajoute: « Et ce fut le soir, et ce fut le matin du sixième jour. Pourquoi est-ce que l’article défini (טוב מאד Tob Meod très bien) est unis à ce jour et pas aux autres? – Zohar

Maintenant, en Hébreu « très bien » est écrit טוב מאד Tob Meod טוב Tob est associé à Chesed, qui est le Ruach Elohim ou l’Esprit de Dieu qui plane sur la surface des eaux. Le visage, le cerveau, est le trône de Chesed, l’Esprit. Voilà pourquoi tous les jours de la Genèse dit: « Et Elohim vit que cela était bien », qui est, et Elohim vit que cela était le travail alchimique de Chesed, la bonté. Mais Chesed, notre Intime qui est associé à la face, le cerveau, où l’on trouve les eaux célestes, ne se mêle pas avec les eaux sales inférieures de Yesod, le sexe; voilà pourquoi Elohim sépare les eaux supérieures des eaux inférieures et crée la mort afin de purifier les eaux inférieures de Yesod.

Ce travail alchimique sexuelle est parfaitement accomplie au sixième jour de la Genèse, quand Adam Kadmon voit son image très propre dans le miroir des eaux de Yesod, le sexe, durant l’alchimie sexuelle. Elohim qui est Adam Kadmon, אדם l’Adam primordial, vit tout ce qu’il a fait, et a vu son image réfléchie dans les eaux, il vit « très » – en Hébreu מאד Meod qui est un mot qui contient les mêmes lettres que אדם Adam, mais en sens inverse .

Alchimiquement nous disons: Elohim vit Chesed planant sur la lettre Mem symbole des eaux – car ils étaient déjà bien טוב Tob – propre et claire comme les eaux du ciel; par conséquent, le Mem a été déplacé de Yesod jusqu’à Chesed, la seconde sephirah en haut sur le pilier droit de l’Arbre de Vie; en d’autres termes, le Mem « est monté comme un brouillard (ed אד) à partir de la terre, et arrosait (Chesed) toute la face de la terre. » (Genèse 2: 6)

Ainsi, lorsque la création du monde était achevée et terminée, l’union des principes masculin et féminin (de Ha’Mayim המים) (מי Mi et מה Mah) était créée (en האדם Ha-Adam), à travers la lettre Hei et donc il est dit:

    « Et les cieux et la terre et toute leur armée étaient complets. (Genèse 2: 1), devenu harmonieux les uns aux autres. » – Zohar

    « Et יהוה אלהים Yod-Havah Elohim forma האדם Ha-Adam de la poussière de האדמה Ha-Adamah le sol, et souffla dans ses narines un souffle de vie; et האדם Ha-Adam devint une âme vivante. » – Genèse 2: 7

Donc, Zohar Ha-Adam, זוהר האדם l’Homme des Splendeurs, est le travail de la lumière. Le livre de la Genèse continue:

    « Et יהוה אלהים Yod-Havah Elohim dit,` Chesed-Bien n’est pas (en vol stationnaire sur la surface des eaux), car האדם Ha-Adam (est androgyne, alors il) est seul en Assiah (le monde de la matière et de l’action), donc, en contrepartie aidera ….

    « Et יהוה אלהים Yod-Havah Elohim provoqua un profond sommeil sur האדם Adam (Androgyne), et il dormait, il prit une (צלע Tzela, archétype), sur la côte de ses (Atziluth, archétypes) et la rempli avec la chair pour se marier.

    « Et יהוה אלהים Yod-Havah Elohim construit une (אשה) femme à partir de (הצלע Ha-Tzelah) la côte qu’il avait prise de Ha-Adam; et l’a amenée à Ha-Adam. Et Ha-Adam a dit, c’est l’os de mes os (Chesed), et la chair de ma chair (Geburah): elle sera appelée femme (אשה Ishah, l’aspect féminin de la lettre ש Shin-Feu אש Esh), parce qu’elle a été prise à partir de l’homme (איש Ish, l’aspect masculin de la lettre ש Shin-Feu אש Esh). » – Genèse 2: 18, 21 22, 23

La lettre ש Shin-Feu de אש Esh représente la Trimurti de Chesed, Geburah et Tiphereth unis à la trinité de א Aleph, à savoir, Kether, Chokmah et Binah, dans la poitrine du Zohar Ha-Adam, זוהר האדם l’Homme des Splendeurs, qui sont האורים והתומים Ha-Urim et Ha-Tummim – la lumière et l’innocence des enfants d’Israël, qui sont les vêtements de splendeur, les archétypes qui brillent comme des joyaux précieux dans la poitrine des alchimistes. Chaque bijou reflète la lumière solaire de l’Ain Soph Aur.

Comme il est écrit:

    « Et je l’ai regardé à la maison, la hauteur tout autour; (M-Yesod-oth מיסדות) les fondations des (Ha-Tziluth הצלעות) chambres latérales sont la plénitude de l’anche (colonne vertébrale), l’espace (אצילה Atzilah )de six coudées. » – Ezekiel 41: 8

Haurim_and_Thummim

Les pierres האורים והתומים Ha-Urim et Ha-Tummim sont les archétypes solaires cachés dans les deux lettres Hei de האדמה Ha-Adamah, qui sont les eaux alchimiques de מי Mi et מה Mah, de המים Ha-Mayim, les eaux de la Genèse, synthétisées dans la Kabbale comme Jakin et Boaz; ce sont les pierres noires et blanches à la fondation Yesod, sexe, de l’homme et de la femme, les colonnes de droite et de gauche de l’Arbre de Vie; ce sont la « pierre et la roche » que les constructeurs fanatiques religieux des différentes confessions religieuses de la tour de babel interdits. Mais, c’est à travers ces pierres que nous devenons Zohar Ha-Adam, זוהר האדם l’Homme des Splendeurs, un Goy Kadosh גוי קדוש – un Saint Gentil.

    « Et ces (pierres) doivent être une sanctification pour vous. Mais une pierre ou un achoppement, et un rocher de scandale pour les deux maisons d’Israël, et un piège et une ruine au (Judaïsme, Christianisme et Islam) les habitants (actuels)de Jérusalem. » – Ésaïe 8: 14

    « A cause de Sion je ne me tairai pas, et à cause de Jérusalem je ne prendrai point de repos, jusqu’à ce que sa justice sort comme la brillance du soleil (Christ), et son salut (Yeshuah) comme une lumière brûlante.

    « Et ils verront vos justes גוים Goyim Gentils, et tous tes glorieux Malachim (dans Tiphereth): et tu seras appelé par un nouveau nom, que la bouche de יהוה Yod-Havah nommera. Et tu seras une couronne de splendeurs dans la (lettre) Yod de יהוה Yod-Havah et le diadème d’un Roi dans la (lettre) Yod de ton אלהים Elohim. » – Ésaïe 62: 1- 3

Amen.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Zohar Ha-Adam, The Man of Splendors

Visions, Rêves et Révélations

Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Mystères Gnostiques

Nous espérons que cette conférence nous aidera tous dans l’assimilation et la compréhension des rêves, des visions et des révélations que nous vivons, et nous devons apprendre comment interpréter, afin de comprendre les conseils que nous recevons de notre Être Intérieur.

Milarepa
Pour commencer, penchons-nous sur ce graphique de Milarepa, qui a sa main droite derrière son oreille, comme disant: « Je suis prêt à écouter la sagesse cachée », qui – sur le côté gauche du graphique – est symbolisé par une volute à côté de sa tête. Quelque chose est écrite en elle; probablement un mantra. Cela signifie aussi, « Si vous avez une oreille, écoutez alors le mot écrit dans le livre pour comprendre. » De l’autre côté, nous voyons un sac, qui, dans ma compréhension symbolise la glande sexuelle, ou n’importe quelle glande, qui est un sac dans lequel nous stockons la force Christique solaire, le Prana – le Soleil derrière lui – qui nous permet d’atteindre l’illumination, l’éveil, à travers l’Alchimie sexuelle. Voilà pourquoi la paume de sa main gauche, qui est la main qui reçoit, est tournée vers le haut tenant la nourriture qu’il finira par manger. La nourriture a la forme de fleurs. Cela signifie que nous devons apprendre à manger le potentiel Shakti Akashique des fleurs-chakras, stocké dans les organes génitaux, formé par les éléments tattviques, ceci afin de développer ce que le Proverbes 1: 5-6 nous dit être la sagesse:

    Celui qui est sage entendra. Et continue à apprendre et l’intelligent gagnera ses conseils pour comprendre une parabole, et son interprétation, les paroles des sages et leurs dires mystérieux.

Ce proverbe peut s’appliquer à n’importe quel maître de la loge blanche. Examinons, par exemple, les paraboles du Maître Jésus de Nazareth dans la bible. Il est écrit:

    Voici, un semeur sortit pour semer; et quand il semait, des grains sont tombés au bord du chemin, et les oiseaux vinrent et les dévorèrent: Certains tombèrent sur les endroits pierreux, où ils n’avaient pas beaucoup de Terre: ils levèrent aussitôt, parce qu’ils n’avaient pas un sol profond: Et lorsque le Soleil s’était levé, ils furent brûlés; et parce qu’ils n’avaient pas de racine, ils séchèrent. Une autre partie tomba parmi les épines; et les épines montèrent et les étouffèrent: Mais d’autres sont tombés dans la bonne Terre et ont donné du fruit, un grain cent, un autre soixante, un autre trente fois plus. Celui qui a des oreilles pour entendre, qu’il entende.

    Et les disciples vinrent, et lui dit, pourquoi leur parlez-vous en paraboles?

    Il répondit et leur dit: parce qu’il vous est donné de connaître les mystères du royaume des cieux, mais à eux, il ne leur est pas donné.

    Car quiconque a, il lui sera donné, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas, il lui sera ôté même ce qu’il a.

    C’est pourquoi je leur parle en paraboles, pour qu’en regardant ils ne voient pas; et qu’en écoutant ils n’entendent pas, ni ne comprennent. Et pour que pour eux soit accompli la prophétie d’Isaïe, qui dit: « En écoutant vous entendrez, et vous ne comprendrez pas; et en regardant vous verrez, et ne percevrez pas: Car le cœur de ce peuple est devenu insensible, et leurs oreilles sont ternes de l’ouïe, et les yeux, ils ont fermé; de peur qu’à tout moment qu’ils ne voient de leurs yeux, et n’entendent avec leurs oreilles, et ne comprennent par leur cœur, et ne soient convertis, et que je ne les guérisse.

    Mais bienheureux sont vos yeux, parce qu’ils voient, et vos oreilles, parce qu’ils entendent. Car en vérité je vous le dis, beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez, et ne les ont pas vus; et entendre les choses que vous entendez, et ne les ont pas entendus. – Matthieu 13: 3-17

Nous devons comprendre l’ancienne citation; comment se fait-il qu’un maître parle toujours directement à ses disciples, et à la population, il ne s’exprime que par énigmes? Pourquoi? Et pourtant ce qu’il enseigne est toujours la même doctrine à la fois. Lisons par exemple, le sens de la parabole du semeur par le Maître Jésus:

    Lorsqu’un homme écoute la parole du royaume et ne la comprend pas, le malin vient et enlève ce qui a été semé dans son cœur: cet homme est celui qui a reçu la semence le long du chemin

    Celui qui a reçu la semence dans les endroits pierreux, c’est celui qui entend la parole et la reçoit aussitôt avec joie; mais il n’a pas de racines en lui-même, il manque de persistance, et, dès que survient une tribulation ou une persécution à cause de la parole, il y trouve une occasion de chute.

    Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c’est celui qui entend la parole, mais en qui les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole, et la rendent infructueuse.

    Celui qui a reçu la semence dans la bonne Terre, c’est celui qui entend la parole et la comprend; il porte du fruit, et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente. – Matthieu 13: 19-23

La parabole du semeur est expliquée par Jésus de la même manière à tous. Le point ici est très important, parce que quand on parle, ou quand un maître lié à Geburah dit ou écrit des choses, nous devons savoir comment le lire ou l’écouter. Quand vous la lisez littéralement, vous devenez comme le peuple qui lit le journal. Mais quand vous devenez un disciple de ce maître, alors vous allez lire attentivement ce qui est écrit, et interpréter cela, conformément aux lois de l’interprétation que nous allons parler aujourd’hui dans cette conférence.

Ainsi, d’être donné aux disciples de connaître les mystères du royaume des cieux, ne signifie pas, comme certains le pensent, que le Maître Jésus se rapproche des multitudes et dit: « H2O », mais quand près de ses disciples, il murmure dans leur oreilles, « je voulais dire « eau ». » Non! Ce n’est pas comme ça. C’est faux, tout comme l’interprétation de nombreux « Gnostiques » qui disent: « Eh bien, j’ai entendu cela de la bouche du maître. » Mais le maître a également parlé de la même chose au public et aux disciples. La différence est que le disciple va comprendre ce qu’il dit. C’est, pour tous, une question de « bouche à oreille », mais le disciple comprendra mieux ou plus profondément ce qu’il dit.

Par exemple, le Maître Samaël Aun Weor dit au sujet de la fin de la Race Aryenne:

    Nous savons exactement que la fin de la Race Aryenne sera l’année 2500. Nous travaillons donc, mes chers frères, pour initier l’ère du Verseau; nous travaillons donc pour sauver ceux qui peuvent l’être, ceux qui veulent être sauvés. Tout d’abord, nous avons besoin de former notre Mouvement Gnostique, de le mieux organiser à chaque fois; nous devons établir trois chambres pour l’instruction de nos étudiants …

Ceux qui ont lu la première déclaration comme un journal dit: « Eh bien, la fin du monde sera dans l’année 2500. » Mais, plus tard dans son livre « La Doctrine Secrète de l’Anahuac, le Maître Samael a écrit:

    L’analyse kabbalistique démontre que le secret de la grande catastrophe est enfermé dans les nombres deux (2), cinq (5), zéro (0) et zéro (0). Celui qui a de l’intelligence, qu’il comprenne, car à l’intérieur il y a la sagesse ….

    Malheureusement, les gens ne savent pas comment comprendre le sens profond de certains nombres Kabbalistiques. Lamentablement, ils interprètent tout à la lettre. – Samaël Aun Weor

Les chiffres 2-5-0-0 somment 7. Malheureusement, les « Gnostiques » lisent les écritures, les livres de Samaël littéralement. Ils ne comprennent jamais ce que le Maître Samaël dit vraiment. Et c’est précisément le point ici. Même si le Maître Samaël parle parfois clairement, d’autres fois il le fait dans une parabole que nous devons comprendre.

Un maître, un avatar, un messager, parle toujours d’une manière associée à des choses physiques, que ce soit de la Terre ou de l’espace. Nous trouvons dans de nombreux livres, comme le Coran ou la Bible, la façon dont les prophètes ont dit des choses, mais les gens ne voient pas leur signification et croient qu’ils ne parlent que de l’histoire. Mais derrière toute narration est cachée quelque chose que seuls ceux qui ont vraiment les oreilles peuvent entendre. Et c’est exactement ce que la Bible et d’autres livres sacrés parlent. Par exemple, le Maître Samaël Aun Weor a dit dans une de ses conférences:

    Les Pléiades ont été cités par les Saintes Écritures, par la Bible, et par de nombreux enseignements de type ésotérique. Alcyone est précisément le principal Soleil des Pléiades, et autour d’elle gravitent sept Soleils, notre Soleil étant le septième qui tourne autour d’Alcyone. Chaque Soleil est le centre d’un système solaire, et Alcyone est le centre des sept systèmes solaires. Cela nous invite à une brève réflexion.

    [Ainsi, notre Soleil est la septième étoile qui tourne autour de ce Soleil gigantesque.]

    Indiscutablement, ce monde physique de quarante-huit lois est en train d’entrer dans les Anneaux d’Alcyone. Donc, tout le monde est secoué par des émotions négatives et rien ne pourrait être plus contagieuses que ces émotions.

Le Maître Samaël est mort quelques mois après avoir donné cette conférence, qu’il a donné en 1977.

Maintenant, les gens demandent « où sont les Anneaux d’Alcyone? » Des Ignorants ont spéculé à ce sujet, mais il faut toujours saisir le double sens, le sens de ce récit, car il y a quelque chose de caché à l’intérieur. Et donc je me suis dit, je vais méditer sur les Anneaux d’Alcyone, pour voir ce mystère au sujet duquel le Maître Samaël a parlé.

Le Maître Samaël a dit:

    Quand notre planète Terre ou mieux si nous disons notre système solaire, va pénétrer dans les énormes Anneaux d’Alcyone? Quand allons-nous commencer à passer à travers cet Anneau que nous devons traverser tous les 10.000 ans?

    Pas un seul scientifique ne peut prédire cela. Réellement, c’est imprévisible. Mais depuis l’année 1962 [1 + 9 + 6 + 2 = 18 = 9], nous sommes en train de pénétrer à l’intérieur. Donc, ne soyez pas étonné si, d’un moment à l’autre, nous allons pénétrer dans les Anneaux d’Alcyone.

J’ai compris que cette planète Terre que le maître appelle le « monde de 48 lois » se réfère aussi à mon corps physique, parce que mon corps physique est également un « monde de 48 lois, » donc, je pensais que, peut-être que le Maître Samaël Aun Weor parlait de son aspect physique, qui est la dernière partie de l’initié qui entre dans le royaume du seigneur, le Christ, avant la résurrection.

Donc, je méditais et je suis sorti de mon corps; dans un Samadhi je priais mon Dieu Intérieur, « S’il vous plaît montrez-moi les Anneaux d’Alcyone. » Alors mon Être me prit dans mon corps astral, et m’a mis dans un champ, et dans ce champ, j’ai vu une clôture. En plus de cette clôture se trouvait un coq. Le coq a secoué ses ailes et son corps, et a chanté deux fois. Après cela j’ai vu le lever du Soleil. Quand je vis cela je me suis émerveillé par la beauté de ce paysage, après quoi mon Être m’a ramené dans mon corps. Je me demandais, que signifie tout cela? Voilà comment je suis venu à comprendre que le Maître Samaël parlait en symbologie, alors que tout le monde pensait physiquement de la planète Terre, il se référait à sa physicalité.

J’ai réalisé, oui, cela pourrait se produire, parce que ce qui arrive à la Terre macrocosmique arrive dans une petite manière à un initier microcosmique. Donc, le Maître Samaël est déjà dans les Anneaux d’Alcyone, mais nous ne le sommes pas encore.

Alors je me suis demandé: « Que signifie ce coq? » Et je me suis rappelé les évangiles du Seigneur:

    Jésus leur dit: Vous serez tous scandalisés; car il est écrit: Je frapperai le berger, et les brebis seront dispersées. Mais, après que je serai ressuscité, je vous précéderai en Galilée.

    Pierre lui dit: Quand tous seraient scandalisés, je ne serai pas scandalisé. Et Jésus lui dit: Je te le dis en vérité, toi, aujourd’hui, cette nuit même, avant que le coq chante deux fois, tu me renieras trois fois.

    Mais Pierre reprit plus fortement: Quand il me faudrait mourir avec toi, je ne te renierai pas. Et tous dirent la même chose. – Marc 14: 27-31

Ainsi, je l’ai vu si clairement. Les trois reniements de Pierre, sont liés aux trois étapes de l’Alchimie. En d’autres termes, mon Être me disait: « Si tu veux expérimenter ce que tu me demande, tu dois d’abord passer ces trois reniements. » Le coq symbolise le Verbe, qui annonce le lever du Soleil, qui est le Christ, parce que le Soleil est le véhicule physique du Christ. J’ai compris alors que les sept Pléiades et Alcyone au centre se rapportent aux huit initiations Vénustes. Le maître parlait si bien, mais seulement à ceux qui ont des oreilles pour entendre. Le peuple pensait seulement physiquement sur les catastrophes, et sur certains événements cosmiques qui se passeraient dans le futur, etc, etc. Cela m’a montré que, même si le maître était en train de parler de quelque chose de physique, il se référait à lui-même d’une manière cachée. Voilà pourquoi je conseille toujours, quand vous lisez un livre du maître, ne lisez pas comme vous le feriez pour un journal. Il y a toujours quelque chose de caché, parce qu’il était l’incarnation de Chokmah, qui est la « sagesse » en Hébreu.

Voilà pourquoi les Proverbes 1: 5 dit: « Celui qui est sage entendra. » Rappelez-vous, nous l’avons expliqué dans des conférences précédentes que « sage » se réfère aux trois mages en tant que des incarnations du Christ. Ils représentent trois processus alchimiques. Les trois dénis de Pierre se rapportent à ces trois processus, qui sont alchimiques. Ainsi, de toute évidence, « celui qui est sage… » signifie celui qui a atteint l’un de ces trois niveaux « entendra et croîtra en apprentissage et l’intelligent recevra de sages conseils. » L’intelligence est « Binah. » Le proverbe se penche sur les deux Sephiroth Chokmah (sagesse) et Binah (intelligence), situé au sommet des colonnes droite et gauche de l’Arbre de vie, respectivement.

« Comprendre une parabole et son interprétation, » signifie que lorsque vous appliquez Binah à vous-même, vous comprendrez « les paroles des sages et leurs paroles mystérieuses, » en d’autres termes, les interprétations se produisent en fonction de votre niveau.

« Les paroles des sages, » signifie aussi la doctrine de ceux qui ont le Christ incarné à l’intérieur; ils sont les « sages ». Ils sont soit un mage noir, un mage blanc, ou un mage jaune, par rapport aux trois processus alchimiques représentés dans les trois mages.

« Ces paroles mystérieuses » sont partout, dans le Coran, la Bible, la Bhagavad-Gita … dans tous les écrits des grands maîtres, et elles sont écrites pour guider ceux qui développent l’oreille, ou la compréhension. Vous pourriez vous demander, Pour comprendre les paroles des grands maîtres, dois-je atteindre le niveau d’un alchimiste sage? Pas nécessairement, parce que l’Être nous guide toujours conformément à notre niveau.

Le point principal est la suivante: nous devons comprendre qu’il y a différents niveaux de compréhension, qui sont liés à l’intuition, au cœur, qui est une faculté de l’âme humaine. Comprenez que l’âme humaine est cet élément en nous qui est la volonté, dont nous avons besoin afin de réaliser l’excellent travail de notre Être Intérieur. Pour que cela se produise, c’est à dire, pour connaître la volonté de Dieu, nous devons savoir comment lire et interpréter les messages que notre Être Intérieur nous envoie. Dans ce type de connaissances, sur ce chemin, nous cherchons toujours à titre indicatif, un maître, un guru qui nous guidera. Les gens doivent comprendre que, pour découvrir ce maître, ce guru, nous devons méditer, car un tel guru se trouve dans le psychisme de tout le monde. Mais les gens sont paresseux. Par exemple, sur notre site Web, nous avons un lien « Obtenir de l’aide » pour les étudiants. Ils disent souvent: « J’ai eu cette expérience ou ce rêve; s’il vous plaît pouvez-vous m’expliquer ce que cela signifie? » Écoutez, ce que vous devez comprendre c’est que n’importe quel message ou n’importe quel rêve que vous avez est un message pour vous. Ainsi, lorsque nous interprétons votre rêve, nous le faisons à notre propre niveau. Notre interprétation pourrait se rapporter au besoin de cet étudiant, ou il ne le pourrait pas. Voilà pourquoi le maître nous montre toujours la manière de comment savoir, comment interpréter nos rêves. Il est plus facile de demander à un forum sur un rêve que de méditer; néanmoins, si vous souhaitez développer la compréhension, vous devez méditer. Nous devons apprendre à ne pas être paresseux, et à méditer. Telle est la seule façon de développer la capacité d’interpréter. L’interprétation est une science du cœur. C’est la façon dont nous mettons notre âme en relation avec notre Monade particulier, et au-delà-avec le Christ, et avec les maîtres, qui peuvent nous aider, et nous aider à ce niveau de la route, où nous sommes déjà.

camileflamarion

Le Maître Samaël Aun Weor a écrit dans le livre Magique Christique Azteque,

    « Les messages qui descendent du monde de l’Esprit pur deviennent symboliques dans le plan astral. Ces symboles sont interprétés basés sur la Loi des Analogies Philosophiques, des Analogies des Contraires et de la Loi des Correspondances et Numérologie. »

Ces quatre lois doivent être étudiées très attentivement afin de comprendre à développer à l’intérieur de chacun de nous.

Pour commencer, nous savons que le Maître Samaël indique que la région de l’Esprit pur est la région de l’ainsité, Atman-Bouddhi-Manas… Rappelez-vous que Atman, notre propre Esprit particulier, est Chesed, dont le trône ou véhicule physique est le système nerveux central. Le système nerveux central est constitué par le cerveau et la moelle. La moelle et le cerveau flottent dans le liquide céphalo-rachidien. C’est le véhicule de Chesed, que nous appelons aussi Gedulah, ce qui signifie « grandeur ». Chesed signifie « miséricorde ». Et C’est précisément grâce à ce système nerveux central que notre Esprit va contrôler l’autre fluide que nous avons, qui est le liquide sexuel dans les gonades sexuelles. Rappelez-vous qu’il est écrit que Chesed ou Gedulah, l’Esprit de Dieu, planait au commencement sur la face des eaux. Comprenez que ces eaux sont les fluides dans le système cérébro-spinal et les gonades sexuelles. C’est à travers ces fluides que Chesed, l’Esprit, contrôlera ou prendra le contrôle de notre « Soi », nos âmes.

vishuddha

Comprenez aussi que l’interprétation concerne également le chakra Vishuddha, qui est le chakra situé dans la gorge; il est lié à la thyroïde et aux glandes parathyroïdes. Voici, le chakra Vishuddha est situé exactement à l’endroit où la sephirah mystérieuse Daath est située dans l’Arbre de Vie. Daath signifie connaissance, Gnose. Ainsi, vous pourriez demander comment nous développons la connaissance, la Gnose (parce que la Gnose est la connaissance de Soi). Eh bien, pour développer la connaissance de Soi, nous devons développer le chakra Vishuddha, dont la faculté dans l’ésotérisme est appelée « l’oreille magique » ou l’oreille occulte. Vishuddha est non seulement lié à la capacité d’entendre les sons de l’ultra, ou des autres dimensions, mais aussi à la capacité de comprendre et de saisir ce qui est écrit dans les livres sacrés, et aussi à l’interprétation et la compréhension des messages que notre « Esprit Pur » nous envoie. Vous voyez, c’est la raison pour laquelle le sens de Vishuddha est « avec la pureté. » Qui est, avec Chasteté.

Oui, la pureté est la Chasteté. Vous ne pouvez pas acquérir la pureté de Vishuddha dans la gorge si vous n’êtes pas chaste. Les fornicateurs ne peuvent pas développer le chakra Vishuddha. Voilà pourquoi les fornicateurs lisent toujours la Bible et se moquent de la Bible, parce qu’ils ne disposent pas des sens pour la comprendre. Mais ceux qui sont purs, c’est à dire, ceux qui travaillent avec la pureté, qui sont, ceux qui transmutent leur force sexuelle, ceux qui permettent au Saint-Esprit de purifier leur gorge développent le chakra Vishuddha; ils permettent à la Chekhina, la Mère Divine Kundalini, la substance séminale pure de l’Akasha de monter, car ils transmutent leur force Akashique, leur force sexuelle créatrice de leur Mère Divine depuis leur chakra Muladhara et montent au chakra Vishuddha dans leur gorge. Le chakra Vishuddha est lié au tattva Akasha pur. Akasha est l’agent du son. Voilà pourquoi nous disons à la Mère divine Hadit:

    Sois, oh Hadit, mon secret, le mystère gnostique de mon Être, le point central de ma connexion, mon cœur lui-même, et la floraison sur mes lèvres fertiles, fait Verbe!

Ainsi, lorsque vous accomplissez la chasteté alors le Verbe, la force hormonale de l’énergie sexuelle, atteint la gorge et alors vous commencez à parler dans la langue sacrée de Dieu, parce que Dieu a un langage à travers lequel nous communiquer. Remarquez que, Dieu est universel, est vaste. Son langage est simple aux disciples qui savent entendre, et comment développer le chakra Vishuddha; ils comprennent les messages qui viennent d’en haut, le monde de l’Esprit pur, que ce soit un message provenant de notre Être Intérieur, ou un message provenant d’autres messagers (anges). Les symboles que nous avons adopté dans le monde physique, et en quelque sorte les avons fait lettres, proviennent de ces archétypes. Lorsque vous observez un alphabet, c’est juste un mélange de symboles que nous appelons lettres. Lorsque nous combinons ces symboles nous formons des mots, et écrivons des livres et nous les lisons. Mais nous devons savoir comment utiliser cela et la manière de comprendre la signification du mot.

    Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu, et le Verbe était Dieu. Elle était au commencement avec Dieu. Toutes choses [Debarim] ont été faites par lui [le Verbe]; et sans lui [le Verbe] rien de ce qui a été fait n’aurait été fait. En lui [le Verbe] se trouve la vie [dans les organes génitaux]; et la vie [créative] [transmutée au moyen de l’Alchimie sexuelle] est la lumière des hommes [sages]. Et la lumière [Christ] brille dans les ténèbres; et les ténèbres ne l’ont pas reconnu. – Jean 1: 1-5

Un autre exemple du Nouveau Testament, en ce qui concerne le chakra Vishuddha, est le deuxième et le troisième chapitre du livre de l’Apocalypse, dans lesquels l’écrivain ou le voyant de ce livre écrit des choses qui sont difficiles à comprendre, parce que le livre de l’Apocalypse est en effet, comme son nom l’indique, une révélation écrite par un initié afin de guider les initiés. Entre parenthèses, en Grec, « apocalypse » signifie révélation. Cependant, en quelque sorte l’humanité a traduit le mot « apocalypse » en quelque chose de tragique; ils ont même fait des films dans lesquels « Apocalypse » suggère quelque chose de catastrophique; mais, en effet, le mot Grec apocalypse signifie « révélation ». Quiconque qui entre dans le niveau de Vishuddha interprète et sait ce que signifie un mot écrit ou articulé, et donc comprend quelle est le vrai message de n’importe quel livre sacré. Donc, il ne faut pas interpréter le mot apocalypse dans le mauvais sens.

Ainsi, l’Apocalypse déclare, « si vous avez une oreille, écoutez ce que l’Esprit dit aux Églises ». Ainsi, il est dit sept fois: « Si vous avez une oreille. »

Vous pourriez dire: « Eh bien, j’ai deux oreilles. » Mais un tel oreille n’est pas l’oreille physique, c’est l’oreille qui comprend ce que dit l’Esprit; cet oreille est le chakra Vishuddha, le chakra de la gorge. C’est l’oreille magique. C’est l’oreille qui comprend la Gnose. Ainsi, si nous avons ce chakra, cet oreille, développé, écoutez alors ce que [Chesed] l’Esprit dit aux Églises.

    J’étais dans l’Esprit [Chesed] au jour du Seigneur [Samadhi], et j’ai entendu [avec le chakra Vishuddha] derrière moi [dans mon canal Sushumna] une grande voix, comme celle d’une trompette [le Verbe], disant: Je suis l’Alpha et l’Oméga, le premier et le dernier [les lettres de l’alphabet Grec]: ce que tu vois, écris le dans un livre [ ‘Apocalypse’], et envoyez le aux sept églises [ou îles, chakras] qui sont en Assiah [ également connu sous le nom Olam Assiah, עולם עשיה en Hébreu, littéralement le Monde de l’Action; c’est le dernier des quatre mondes spirituels de la Kabbale]. – Apocalypse 1: 10, 11

Nous comprenons que « les sept Églises qui sont en Assiah » ne sont pas ce que les gens naïfs pensent, « Oh oui, ce sont les sept églises qui se trouvaient dans le continent de l’Asie Mineure. » L’écrivain, bien sûr, les connaît. Il a écrit Ephèse, Smyrne, Pergame, Thyatire, Sardes, Philadelphie et Laodicée – sept églises qui étaient en Asie Mineure – mais il ne se référait pas à l’Asie Mineure, mais au mineur Assiah. Il cachait son message à la population indigne qui disent: « Oh oui, il écrivait aux églises d’Asie Mineure, » ceux qui ignorent que le mot Assiah, dans le corps physique, concerne le système nerveux central; c’est ce que nous devons comprendre et saisir. Les Églises sont les sept centres magnétiques qui en Sanskrit sont appelés chakras, et que nous devons développer. Le chakra que nous avons le plus besoin lorsque nous étudions la façon d’interpréter ce genre de chose kabbalistiquement est le chakra Vishuddha, qui est appelé Église de Sardes. Une fois que nous avons développé ce chakra, alors nous pouvons dire, d’accord, je suis prêt à savoir comment interpréter.

Mais pourquoi Jean se réfère aux sept Églises dans le livre de l’Apocalypse? Et pourquoi dit-il, « Comprenez ce que l’Esprit dit aux Églises? » À quel Esprit se réfère-t-il? De Quel Esprit est-il en train de parler? Jean se penche sur notre propre Esprit personnel individuel, qui est Chesed. Parce que, comme nous vous l’avons dit, Chesed, l’Esprit, l’Atman, l’Intime, l’Ineffable, a son trône, dans le système nerveux central, formé par le cerveau et la moelle, qui flottent dans le liquide céphalo-rachidien. Et dans la moelle épinière et le cerveau est l’endroit où nous trouvons Sushumna avec les sept centres magnétiques. La septième église dont le livre de l’Apocalypse mentionne comme étant l’Église de Laodicée se rapporte à la glande pinéale, qui est au centre même du cerveau. La sixième église, le chakra Ajna situé entre les sourcils, se rapporte à la glande pituitaire. La cinquième est le chakra Vishuddha, l’Eglise de Sardes, etc. Donc, toutes les sept églises se rapportent aux sept chakras situés dans la moelle épinière, dans laquelle l’Esprit est assis.

Donc, en d’autres termes l’Apocalypse dit, si vous avez une oreille, nous allons voir si vous comprenez ce que votre propre Esprit, qui est assis sur le trône de Dieu (le système nerveux central) vous dira au sujet des sept sens que vous devez développer pour comprendre ses messages. Et c’est précisément ce que les gens ne comprennent pas parce qu’ils ignorent les vérités de l’Alchimie. En d’autres termes, si vous voulez comprendre les messages purs de l’Esprit, alors vous devez ouvrir vos sept chakras, ouvrir les sept églises de Assiah; telle est la première révélation que le Christ nous enseigne dans le livre de l’Apocalypse.

Avant d’aborder les sept églises, l’Apocalypse déclare:

pentagram

   Je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin, dit le Seigneur, qui est, et qui était, et qui sera, le Tout-Puissant [El Shaddai].

   Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige; et ses yeux étaient comme une flamme de feu; et ses pieds étaient semblables à de l’airain ardent, comme embrasés dans une fournaise; et sa voix était comme le bruit de grandes eaux. Et il avait dans sa main droite sept étoiles et hors de sa bouche sortait une épée aiguë à deux tranchants, et son visage était comme le Soleil qui brille dans sa force. – Apocalypse 1: 8, 14-16

Donc, si nous agissons alchimiquement avec le Tout-Puissant [El Shaddai], c’est à dire, si nous mettons en action nos sept chakras au moyen de l’Alchimie sexuelle, alors nous allons comprendre les messages qui viennent de l’Esprit Pur en haut, du ciel.

    Et quand il eut dit ces choses [kabbalistiques], pendant qu’ils le regardaient, il était enlevé; et une nuée le déroba à leurs vues. Et alors qu’ils avaient les regards fixés vers le ciel pendant qu’il allait, voici, deux hommes leur apparurent, en vêtements blancs; qui disait également: Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous à regarder au ciel? Ce Jésus [le Soleil], qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu aller au ciel. – Actes 1: 9-11

    Voici, il vient avec les nuées; et tout œil le verra, et ceux qui l’ont percé; et toutes les tribus de la Terre se lamenteront à cause de lui. Toutefois, Amen. – Apocalypse 1: 7

Comprenez, Christ est le Soleil, la lumière solaire, sinon, nous serons confus et nous ne comprendrons pas ce que notre Dieu nous dit. C’est si simple. Comme la lumière Christ est de l’orientation, voilà pourquoi l’Évangile de Jean traite également le Christ comme le Soleil, qui alchimiquement en symbologie est la source de la lumière.

    Alors Jésus leur a parlé à nouveau, disant: Je suis [le Soleil] la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. – Jean 8: 12

Donc, si vous entrez dans cette voie et voyez le Soleil dans vos rêves, si vous recevez déjà des rêves ou des visions étranges, évidemment votre maître intérieur ou guru est en train de vous guider.

Par conséquent, ce que Jean, ou Johannes, dans l’Apocalypse vous dit est, si vous voulez comprendre ce que votre Être vous dit à travers les rêves, et ce qui est écrit ici dans ce livre que je vous écris, développez vos sept chakras, vos sept églises . Parce que c’est grâce à eux, c’est à travers ces sept sens, que l’Esprit Solaire donne la compréhension. Alors, vous comprendrez à travers vos églises, à travers vos chakras, à travers vos sens spirituels ce que l’Esprit Solaire, le Christ, vous dit. Et vous saurez comment interpréter Ses messages.

Le point est que sans Alchimie il n’y a aucun moyen de comprendre ce que l’Esprit dit aux Églises. Tel est le point principal dans le livre L’Odyssée, d’Homère. En lui, nous voyons Ulysse, qui va à la guerre de Troie, se battre pour Hélène de Troie, le symbole de l’âme spirituelle. Et quand Ulysse veut revenir à sa propre maison, Neptune, le Saint-Esprit de la mythologie Romaine, met devant lui plusieurs épreuves. Pourquoi? Parce que, après la guerre de Troie, dans son propre orgueil et vanité, il dit, « Regardez comment Moi Ulysse a gagné cette guerre de Troy. C’est grâce à moi. « Évidemment, il est très orgueilleux et vantard. Il ne reconnaît pas que c’est grâce à l’Esprit de la colonne vertébrale qu’il a gagné sa bataille, ou obtenu la victoire et la compréhension interne. Neptune, représentant le Saint-Esprit, dit: « Oh, vraiment? Alors maintenant, je vais vous montrer que, sans nous, les dieux, l’homme n’est rien. « Alors Ulysse commence à avoir des problèmes, allant d’île en île, jusqu’à ce que finalement il atteint Ithaca, la dernière île, qui est l’île de Laodicée [l’Odyssée ], située dans la glande pinéale.

Ulysse se déplace de chakra en chakra. Mais quand vous lisez l’Odyssée, si vous ne savez pas ce que vous lisez, vous imaginez une personne qui va d’île en île dans la mer Méditerranée. Et vous supposez qu’Homer connaissait en quelque sorte au sujet de lui et a écrit pour nous son livre « L’Odyssée ». Écoutez, ces îles sont les fondations des chakras. Si vous observez, chaque chakra est associé à une glande, qui sont des îles à l’intérieur de nous. Ils sont également appelés « villes » dans d’autres symbologie. Par exemple, Bethléem:

    Et toi, Bethléhem, Terre de Juda, qui n’est pas le moindre parmi les princes de Juda, Car de toi sortira un chef qui dominera mon peuple Israël. – Michée 5: 2

Ainsi, quand les gens lisent l’ancienne citation littéralement, ils disent: « Oh oui, c’est Bethlehem du Moyen-Orient, Bethléem est une ville des Juifs. » Non, non. Juda, les Juifs, se rapportent à la lumière solaire, la lumière du Lion. Et la plus petite glande est liée aux sept feux Christiques. Quand le Seigneur s’incarne dans le corps, il est dans la glande pinéale. La glande pinéale est la plus petite de toutes les « îles » ou « villes ». Donc, vous voyez comment dans certaines écritures, ils parlent de villes et dans d’autres d’îles, mais vous devez apprendre à lire en utilisant la Loi des Correspondances. Telle est la troisième loi que nous devons utiliser. Si nous savons comment utiliser la Loi des correspondances, nous voyons comment un nouveau monde est ouvert à nous, et nous allons commencer à voir les choses de la bonne manière. Sinon, nous allons tomber dans l’absurdité de se moquer des livres sacrés, parce que nous les lisons avec l’intellect, qui est un fornicateur, un âne. Un âne est un animal qui est un grand fornicateur. Donc, si vous les lisez avec l’intellect, vous ne trouvez pas leur véritable signification, parce que derrière le mot qui tue, ou la lettre qui tue, se trouve l’esprit qui vivifie, c’est précisément ce que l’apôtre Paul déclare:

    Vous êtes notre épître (qui signifie lettre) écrite dans nos cœurs, connue et lue de tous les hommes: car vous êtes manifestement une lettre de Christ, par notre ministère, écrite non avec de l’encre, mais avec l’Esprit du Dieu vivant; non sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair du cœur. Et cette confiance que nous avons par le Christ envers Dieu: Non pas que nous soyons capables de nous-mêmes de penser quelque chose comme venant de nous-mêmes; mais notre capacité vient de Dieu; Qui nous a aussi fait des ministres capables du nouveau testament; non de la lettre, mais de l’Esprit: car la lettre tue, mais l’esprit donne la vie. – 2 Corinthiens 3: 2- 6.

« Une lettre, écrite dans nos cœurs …. dans les tables de chair du cœur », quand les gens lisent, ils ne comprennent généralement pas ce que l’apôtre Paul est en train de parler.

Dans nos cœurs, en d’autres termes, notre Être particulier est en train d’écrire un livre, mais pas dans la pierre, ou sur papier avec de l’encre, mais dans les tables de chair du cœur. Comment écrivez-vous cela? Pour commencer, voyons, qui est l’Esprit du Dieu vivant? Dans la Kabbale, « Dieu vivant » est Shaddai-El-Chai; voilà comment il est dit en Hébreu. L’Esprit du Dieu vivant est dans Yesod la sephirah liée aux glandes sexuelles.

Vous devez écrire dans le cœur avec les feux du Dieu vivant de votre énergie sexuelle, l’épître du Christ, qui est une énergie, la force solaire. Mais pour cela, vous devez savoir, comme nous l’avons appris dans d’autres conférences, la façon de gérer la force sexuelle, qui est Shaddai-El-Chai, la porte, l’entrée dans les mystères. Quand vous apprenez comment transmuter cette force sexuelle, alors cette énergie monte dans le système nerveux central, à travers la moelle, jusqu’à votre cerveau, et il ouvre le « livre de sept sceaux », qui est l’Être Humain, et écrit en lui, selon votre niveau, ce qui doit y être écrit. Mais vous ne pouvez pas écrire dans les tables de chair du cœur si vous ne savez pas comment aimer le Seigneur dans Tiphereth, la Splendeur dans votre cœur, et pour cela l’homme et la femme, le couple, doivent être une seule chair. Voilà comment vous éveillez les mystères du feu de l’amour, et avez accès aux tables de chair que vous avez besoin d’éveiller. C’est parce que le Verbe dans le chakra Vishuddha doit être alimenté par les feux du cœur. Voilà pourquoi la science du cœur est la méditation, parce que c’est à travers la méditation que vous recevez des images, des visions, et vous avez besoin de savoir comment les interpréter. Donc, la gorge et le cœur doivent être unis. Ou comme on dit, Daath et Tiphereth doivent être unis avec le feu de l’amour. Voilà pourquoi nous avons dit dans les conférences précédentes que le mantra de l’âme et du cœur est Eloah Va Daath. Le Maître Samaël a dit:

    Les Kabbalistes Hébreux et les Rabbins savent très bien que le mantra du monde causal [Tiphereth] a été, est, et sera toujours Eloah Va Daath. Méditer sur ces mots est le même que frapper aux portes merveilleuses du grand temple. – Samaël Aun Weor

Eloah ou Elah signifie « ces » ou « Déesse » ; alors אלה « Déesse » ne se réfère pas à une idole particulière, mais à l’énergie de la déesse, qui est l’énergie sexuelle; c’est la force sexuelle de l’amour, qui monte dans la colonne vertébrale, le trône de Dieu. Lorsque אלה la déesse atteint la zone de la gorge, la sephirah Daath, elle ouvre le chakra Vishuddha. Donc, Eloah rejoint Daath grâce à la colonne vertébrale symbolisée par la lettre « Vav » ; Dans l’Alchimie Hébraïque « Vav » symbolise un crochet, la colonne vertébrale. Alors אלה תולדות השמים והארץ la Déesse génère les cieux [à travers le Vav] de la Terre.

Par la suite, Paul de Tarse dit:

    Et cette confiance que nous avons à travers le Christ envers Dieu: Non pas que nous soyons capables de nous-mêmes de penser quelque chose comme venant de nous-mêmes; mais notre capacité vient de Dieu; Qui nous a aussi fait des ministres capables du nouveau testament; non de la lettre, mais de l’Esprit: car la lettre tue, mais l’Esprit donne la vie. [Cela signifie qu’un vrai évangéliste n’est pas celui de la lettre, mais de l’Esprit. Car la lettre tue, mais l’Esprit donne la vie] – 2 Corinthiens 3: 4-6

Quel est l’Esprit qui donne la vie? C’est l’esprit sexuelle qui monte dans la colonne vertébrale lorsque vous transmutez votre énergie sexuelle; vous atteindrez cet objectif à travers la chasteté alchimique. C’est comme ça que vous comprenez ce que l’apôtre Paul dit; voici comment nous comprenons les mystères de l’Esprit. Voilà pourquoi Jésus-Christ a institué le mariage. Pas un mariage cérémoniel de n’importe quele religion, mais le mariage de l’alchimie dans lequel l’homme et la femme savent comment transmuter l’eau ou les fluides sexuels en vin, la vie Christique.

    Et le troisième jour il y avait un mariage à Cana en Galilée; et la mère de Jésus était là: Et Jésus et ses disciples furent tous invités aussi au mariage. Et quand ils ont voulu le vin, la mère [אלה la Déesse] de Jésus lui dit, ils n’ont pas de vin. Jésus lui dit: Femme, qu’est-ce que j’ai à faire avec toi? Mon heure n’est pas encore venue. Sa mère [אלה la Déesse] dit aux serviteurs, tout ce qu’il vous dit , faites-le. Et il y avait là six pots d’eau de pierre, à la manière de la purification des Juifs, contenant deux ou trois mesures. Jésus leur dit: Remplissez les pots d’eau avec de l’eau. Et ils les remplirent jusqu’au bord. Et il leur dit: Puisez maintenant, et portez au gouverneur de la fête. Et ils en portèrent. Lorsque le maître du repas eut goûté l’eau changée en vin, et ne savait pas d’où il était: (mais les serviteurs qui avaient puisé l’eau le savaient;) le gouverneur de la fête appela l’époux, et lui dit: Tout homme donne au commencement le bon vin; et quand les hommes ont bien bu, alors il donne ce qui est pire: mais tu as gardé le bon vin jusqu’à présent. Cela débute les miracles que fit Jésus à Cana de Galilée, et il manifesta sa gloire; et ses disciples crurent en lui. – Jean 2: 1-11

Par conséquent, l’homme quittera son Père et sa mère, et s’unira à sa femme, et ils deviendront une seule chair. – Genèse 2: 24

Quand un homme pénètre une femme, ils deviennent une seule chair, ils deviennent mariés par la loi de Dieu, qui est le Saint-Esprit dans les organes sexuels, qu’ils effectuent un rituel dans le monde physique, une cérémonie en fonction de leur religion, ou non.

krishnaRadha
Une fois l’alchimie sexuelle est effectuée Dieu a uni ces deux âmes, comme nous le voyons ici dans le graphique, où l’on voit Krishna et Radha. Ils représentent les deux âmes; féminine et masculine. Ils éveillent la flamme de l’amour qui va se poser dans leur colonne vertébrale, pour ouvrir les sept chakras. C’est comme ça que nous acquérons la compréhension et l’assimilation des messages que l’Esprit envoie pour nous.

De toute évidence, ceux qui sont célibataires peuvent également activer leurs chakras; le Maître Samaël nous a donné beaucoup de mantras afin de nous préparer pour que nos chakras puissent recevoir le message de l’Esprit. La vérité est que la plupart des étudiants sont dans la première île, ou chakra Muladhara, là, comme Ulysse ils aspirent à leur voyage vers Ithaca. C’est un long voyage. Quand on arrive à Ithaca, ou Laodicée, c’est parce que nous avons fait beaucoup de travail avec Poséidon. Le trident de Poséidon, vient au mental. Poséidon dans la glande pinéale a le pouvoir du trident, le trident du mental, dont le véhicule physique est le cerveau, appelé la mer de la moelle dans le Taoïsme. Alors Poséidon contrôle le mental avec son trident. Poséidon ou Neptune, a son siège dans la glande pinéale, et de cette île, la glande pinéale, il contrôle Lucifer, qui est la force sexuelle. Lucifer est également représenté avec un trident.

Si vous voulez contrôler votre propre Lucifer, n’oubliez pas que Poséidon, le Saint-Esprit, Shiva – qui, comme Neptune est également représenté avec un trident – est dans la glande pinéale pour contrôler les fluides hormonaux de la force sexuelle. Et c’st comme ça que nous suivons le voyage d’Ulysse, c’est comme ça que l’Odyssée doit être interprétée; un tel livre est un guide.

L’alchimie sexuelle doit être combinée avec la méditation. L’alchimie sexuelle est seulement l’aspect physique du travail. À travers elle, nous profitons du carburant que nous avons dans notre corps. Ce carburant met en activité les sept sens de notre colonne vertébrale (les sept chakras) afin de comprendre ce que Dieu nous dit. Si nous élevons la Kundalini, la Kundalini mettra alors les sept chakras en activité. Mais si nous sommes célibataires, nous ne pouvons pas élever la Kundalini; ainsi, nous devons vocaliser les différents mantras que le maître nous a donné pour que nous puissions mettre en activité les sept chakras, les sept sens. Pas avec avidité, non pas avec la convoitise, mais avec l’aspiration que nous allons comprendre les messages venant d’en haut, venant de notre propre Dieu, de notre propre Esprit, et de comprendre ce que Dieu nous dit dans nos rêves. Étudions maintenant ce que nous appelons l’analogie, ou les analogies philosophiques.

pythagoras-wissenschaftler

Le mot « philosophie » vient du Grec ancien φιλοσοφία (philosophia), et provient de deux racines, « philo » et « Sophia », qui signifie littéralement « amour de la sagesse. »

Ainsi la philosophie est l’amour de la sagesse et, dans la pratique, la poursuite, l’étude et l’enquête dans la sagesse par l’amour. Le mot Analogie (du Grec ἀναλογία, analogia, « proportion ») est un processus cognitif de transfert d’informations ou la signification d’un sujet particulier (l’analogique ou la source) à un autre sujet particulier (la cible). Dans ce cas, ce sera nous. L’âme est la cible. Et la source que nous devons analyser est le message qui vient d’en haut. Qu’est-ce que mon dieu me dit à travers cela? Pourquoi me dit-il cela dans sa propre langue? C’est parce que Dieu nous oblige à méditer, parce que la méditation est le pain quotidien des sages.

Selon les historiens, l’introduction des termes « philosophe » et « philosophie » dans notre ère a été attribué à Pythagoras.

En analysant la « philosophie » kabbalistiquement, nous savons que « philo » l’amour est Chesed. Voilà pourquoi Chesed, l’Esprit, est appelé Gedulah, qui signifie « Amour » ou « Grandeur ». Et « Sophia », signifie, Sagesse, qui, dans la Kabbale est Chokmah.

kabbalah-the-tree-of-life

Ici, nous avons l’Arbre de Vie. Au sommet de la colonne de droite, nous avons la sephirah Chokmah, qui est de l’Hébreu pour Sagesse, et sous cette Sephirah nous avons Chesed, qui est Miséricorde, l’Esprit. Les trois Sephiroth Kether, Chokmah et Binah, sont les trois forces primaires, qui sont appelées dans le Christianisme, Père, Fils et Saint-Esprit. Dans la Kabbale, ils sont liés à notre tête. Kether est lié à la glande pinéale. Chokmah et Binah sont liés aux hémisphères droit et gauche du cerveau. Dans la gorge se trouve Daath, la Gnose, la connaissance, le chakra Vishuddha, l’église de Sardes. Dans le livre de l’Apocalypse, nous lisons:

    Tu as quelques noms à Sardes qui n’ont pas souillé leurs vêtements; et ils marcheront avec moi en blanc: ils en sont dignes. Celui qui vaincra, celui-là sera vêtu de vêtements blancs; et je ne vais pas effacer son nom du livre de la vie, mais je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges.

    Si vous avez une oreille, comprenez ce que l’Esprit dit aux églises. – Apocalypse 3: 4-6

Être revêtus de vêtements blancs signifie la pureté. La Pureté est liée à Vishuddha le cinquième chakra; on devient digne de marcher avec le Christ en blanc dans la cinquième initiation.

Sous la sephirah Daath nous avons sept Sephiroth (qui signifie « sphères ») inférieurs. Elles sont liées au symbole de l’Homme Réel. Lorsque nous abordons le vrai homme, nous nous référons à Chesed, qui est l’Esprit; Chesed signifie miséricorde; il est aussi appelé Gedulah, amour. Ainsi quand nous disons Philos et Sophia, amour et sagesse, nous nous référons à Chesed et Chokmah, les deux sephiroth sur le côté droit de l’Arbre de Vie. Chokmah est sagesse en Hébreu et Sophia est sagesse en Grec, la Sagesse est le Christ, le Verbe, le Logos. Voilà pourquoi la trinité est aussi appelée le Père, le Verbe, et le Saint-Esprit.

Pourquoi Chokmah est-il appelé le Verbe? C’est parce que Chokmah descend de la trinité en Daath, la gorge, pour naître en nous.

    Mais tous ceux qui l’ont reçu [dans la gorge], il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom [même dans Sardes qui n’ont pas souillé leurs vêtements]: lesquels sont nés, non pas du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.

    Et le Verbe était fait chair, et il a habité parmi nous [à Sardes], et nous avons vu sa gloire, la gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père, plein de grâce et de vérité.

    Johannes (Jean) [Iouames, les sept voyelles dans les sept chakras ou sephiroth] lui a rendu témoignage, et cria, en disant: Ceci [le Verbe] était celui dont je parlais, Celui qui vient après moi est devant moi: car il était avant moi [au commencement était le Verbe]. Et de sa plénitude nous avons tous [à Sardes] reçu, et grâce pour grâce. – Jean 1: 12-16

    Et ne vous appelés pas vous-même maîtres: car [à Sardes, Daath] un seul est votre Maître, c’est le Christ. – Matthieu 23: 10

C’est la raison pour laquelle la particularité de Chokmah dans la gorge, à Sardes, Daath, Gnose, Vishuddha, c’est d’être un enseignant qui a dans sa main droite sept étoiles et dans sa bouche une épée aiguë à deux tranchant, pour nous montrer le chemin caché à travers le mot parlé ou écrit. Voilà pourquoi la Trinité dans la gorge est appelée le Père, le Verbe, et le Saint-Esprit. Pour que le verbe descende dans Daath, nous devons connaître l’Alchimie en Yesod. Voici comment le Verbe de Dieu descend en nous; nous avons expliqué cela dans la conférence, Le Fils de l’Homme.

Alors, quand Chokmah descend dans Daath, la Sagesse s’incarne dans le vrai homme; comprenez, le vrai homme, l’homme sage, est Chesed, l’Esprit, avec ses six véhicules; à savoir, l’âme spirituelle, l’âme humaine, le mental, l’émotion, la vitalité et la physicalité. Sept est l’ensemble de la structure de l’Être Humain Véritable. Donc, nous pouvons voir comment en Daath, Chokmah et Chesed sont un; ils sont ce qu’on appelle amour et sagesse, en d’autres termes, philo-sophia.

En cette époque quand vous allez à un collège ou une université ou une école, ils vous obligent à étudier les écrits des grands philosophes, et donnent le sens du philosophe comme quelqu’un qui aimait jouer avec quelque chose de très abstrait, et non le sens réel que nous enseignons ici. Pour être un vrai philosophe vous avez besoin d’aimer la sagesse. En d’autres termes, vous avez besoin d’aimer le Christ, qui est le Verbe, qui est Chokmah. Ensuite, vous devenez un vrai philosophe, parce que Chesed, qui est miséricorde et amour, est celui qui plane sur la face des fluides du cerveau et les fluides sexuels dans les gonades.

Être un philosophe, un amoureux de la sagesse, ne signifie pas que vous fermez vos yeux et dites: « Oh, j’aime la sagesse de tout mon cœur », puis c’est accompli. Non, cela n’est pas aimer la sagesse. Aimer la sagesse c’est transmuter votre énergie sexuelle avec la personne que vous aimez; cet amour est entre l’homme et la femme, parce que là, dans l’amour véritable, l’Esprit Saint crée dans le plan physique et dans les plans internes. Ainsi, la femme et l’homme ont la capacité de créer un être physique dans le monde physique, de même le Saint-Esprit en eux a la capacité de créer et de développer la sagesse dans leur autre utérus qui est la moelle épinière. Voilà pourquoi un vrai philosophe a le Christ uni à son amour. La philosophie est l’incarnation de ces forces dans l’Être humain, que cet être humain est une femme ou un homme. Néanmoins, cette femme a besoin d’un homme, et cet homme a besoin d’une femme pour développer la force de l’amour. Dieu comme amour se développe dans la colonne vertébrale et à partir de là entre dans le cœur et fait un feu de joie, parce que Dieu est amour. Dieu crée; l’amour crée. Donc, tout ce qui concerne la création se rapporte à la force de l’amour, qui est une énergie, une force, donc c’est ce qu’est un vrai philosophe.

Par conséquent, lorsque Dieu nous guide, quand notre Être Intérieur nous guide sur ce chemin, il envoie des métaphores philosophiques. Ceux-ci sont en relation avec les niveaux supérieurs de l’esprit, parce Chokmah, qui est Sophia, sagesse, est au le sommet de l’Arbre de Vie. Et pour que ces forces puissent vous guider à partir de là, votre âme doit très bien concentrer la force de l’amour, qui est la sagesse, dans le fond même de votre Être.

Rappelez-vous le commandement donné par Moïse: « Tu aimeras Iod-Havah ton Elohim de tout ton cœur et de toute ton âme et de toute ta puissance [la force sexuelle, l’énergie sexuelle] » (Deutéronome 6: 5). Jésus dit: « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta force et de tout ton mental », et si vous accomplissez cela, « Aime ton prochain comme toi-même [le Seigneur ton Dieu] « (Matthieu 22: 37, 39)

Donc, Aimer Iod-Havah ton Elohim comme le commandement écrit dans la Bible dit, c’est d’aimer Chokmah et Binah. יהוה אלהים Iod-Hei-Vav-Hei est lié à Chokmah, dont le royaume est dans le cœur; et Elohim est lié à Binah, dont le royaume est dans les organes génitaux.

De nombreuses traductions de la Bible disent: « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu. » Mais ce n’est pas précis, car en Hébreu « Seigneur » est Adonai et Iod-Hei-Vav-Hei est Jehovah, qui est kabbalistiquement traduit comme Iod-Havah. Ainsi, tu aimeras Iod-Havah-Chokmah à travers ton Elohim-Binah, ton Elohim particulier, de toute ta tête (cerveau intellectuel), de tout ton cœur (cerveau émotionnel), de toute ta puissance (cerveau sexuel). Lorsque vous appliquez cela à vous-même, vous devenez un philosophe dans le sens complet du mot, même si vous ne savez rien à propos de Platon ou Socrate, ou n’importe quel philosophe de la Grèce, qui étaient des grands maîtres qui ont beaucoup donné à l’humanité.

Les gens pensent que si vous êtes un philosophe vous devez savoir au sujet de Emmanuel Kant. Non; vous n’avez pas à faire cela. Vous devez aimer la sagesse. C’est ça. Vous devez être un alchimiste pour être un philosophe et comprendre les messages qui viennent de Chokmah, parce Chokmah est « un avec l’ensemble. » Ainsi, nous devons savoir ce qu’est le tout, et comment interpréter l’ensemble, ou la façon de recevoir un message venant du tout à vous comme une image. Voilà pourquoi les grands philosophes ou grands écrivains dans la mythologie ont écrit beaucoup en symbologie liée à ces messages provenant d’en haut. Ainsi, les images philosophiques sont liées à l’abstrait. Elles sont corporelles, mais incorporelles en même temps. Savez-vous ce que je veux dire? Étudions les définitions de Asclépios.

    Si vous réfléchissez, ô Roi, vous percevrez qu’il y a des corporéités incorporelles. Quels sont-elles? dit le Roi.

    Les corporéités qui apparaissent dans les miroirs; ne sont-elles pas incorporelles?

    C’est vrai, Tat, dit le Roi; tu as une merveilleuse fantaisie!

    Il y a encore d’autres corporéités; par exemple, les formes abstraites [astrales], qu’est-ce que vous dites à leur sujet? Ne sont-elles pas elles-mêmes incorporelles? Pourtant, elles se manifestent dans des corporéités animées et inanimées.

    Encore Vrai, Tat.

    Alors il y a une réflexion des incorporéités sur des corporéités et des corporéités sur des incorporéités. En d’autres termes, le Monde Sensible et le Monde Idéal se reflètent les uns les autres. Adorez, alors, les images sacrées, ô Roi, car elles sont aussi des formes de réflexion du Monde Sensible.

Ainsi, les images dans le miroir sont corporelles, mais nous ne pouvons pas les toucher; elles sont abstraites, mais elles sont encore corporelle, car elles ne sont que des images du monde physique. Vous pouvez toucher les objets eux-mêmes avec vos mains physiques, mais vous pouvez toucher leurs images corporelles dans le miroir seulement avec votre mental. La même chose est vraie de l’Esprit. Les images spirituelles descendent, abstraites pour votre cerveau physique, et vous dites: « D’accord. Comment puis-je faire une analogie de cela pour comprendre le message que Dieu m’envoie à travers ces images philosophiques », c’est à dire, des images liées à Chokmah et Chesed. C’est comme ça que la Bible a été écrite, basée sur des images philosophiques, et écrite dans les histoires; à savoir, Adam et Eve, Caïn et Abel, etc. Si vous regardez les écrits philosophiques d’autres religions, vous verrez qu’ils parlent de la même chose, mais avec d’autres symboles. Et si vous êtes habitués à corréler vos propres métaphores philosophiques particulières, alors vous comprendrez les autres symboles, donnés par les grands maîtres. Mais, pour cela vous devez étudier. La meilleure façon d’étudier les images sacrées c’est à travers la méditation.

Parfois, vous trouverez des conseils ou des livres qui parlent de symbologie onirique. Mais les gens qui ont écrit ces livres les ont écrit conformément à leur propre niveau psychologique. Et si vous ne connaissez pas la signification de vos rêves par vous-même, comment allez-vous comprendre les autres? Ce sont des bases, mais les symboles de base sont appliqués à chaque niveau. Parfois, nous, dans nos rêves, avons des expériences qui sont tellement bizarres, et nous disons: « Qu’est-ce que mon Dieu me dit ici? » Ainsi, parler de ces rêves à d’autres personnes est parfois utile. Ce fut bon pour moi quand le Maître Samaël était vivant. Je reçois parfois des images très compliquées dans ma méditation, alors j’allais vers lui et disait: « Maître, aidez-moi s’il vous plaît. Parce que c’est quelque chose de compliqué. Quel est le sens de tout cela? » Et il dit: « Je vais vous aider, mais cette fois seulement. Mais vous devez découvrir par vous-même, parce que si vous ne le faites pas, vous ne développerez pas votre propre maîtrise. » C’est la raison pour laquelle vous devez le faire. Quand je lui demandais spécifiquement au sujet d’un certain symbole, il se tut. Et je lui demandais à nouveau, et il restait silencieux. Alors j’avais compris. Même s’il savait à ce sujet il ne voulait pas me le dire, parce que je dois découvrir moi-même … Maintenant, je rends grâce au Maître d’avoir fait cela. En d’autres termes, il me disait: « Si vous avez une oreille, écoutez ce que votre Esprit dit à vos églises. » Alors, vous aussi, écoutez ce que votre Esprit vous dit. Développez vos églises, parce que c’est la façon dont un initié développe ses pouvoirs intérieurs.

Rappelez-vous que les images philosophiques portent sur les niveaux supérieurs de l’Être, à des archétypes, qui sont liés au Père, au Fils, au Saint-Esprit, à la mère divine Kundalini, à l’âme divine, sur lesquels de nombreux grands philosophes ont écrit. Ils ont pris ces symboles dans leurs écrits afin de nous aider et de nous assister dans notre propre développement. Donc, ne le trouvez pas trop étrange quand parfois dans votre propre expérience, vous pouvez voir des dieux de la mythologie Grecque, mais vous aurez à les analyser afin de comprendre votre propre développement. Les expériences oniriques dépendent de la racine de votre propre connaissance, parce que votre Esprit, Dieu, vous guide conformément à vos propres connaissances. Par exemple, si vous êtes un Hindou, il utilisera les images du panthéon Hindou. Toutefois, si vous avez beaucoup de connaissances intellectuelles spirituelles liées à la Mahabharata, au Coran, à la Bhagavad-Gita, eh bien, votre Dieu va vous donner beaucoup, donc vous devez apprendre à interpréter tout cela. La clé réside dans le développement des sept chakras, les sept îles.

Je vais vous donner quelque chose qui va peut-être vous aider. Quand j’étais à Guadalajara, au Mexique, le Maître Samaël nous instruisait sur la façon dont il continuera de nous guider sur le chemin. L’année d’après qu’il a donné cet entretien, il est mort. Tout le monde a dit: « Qu’est-ce qu’on va faire maintenant? » Il est mort, mais il l’avait prédit, et j’ai pris cette symbologie. « Nous allons au Canada pour établir un pont, » a-t-il dit, « mes livres seront traduits dans de nombreuses langues au Canada afin d’aider l’humanité. » Puis, je me suis dit: « Je ne vais pas prendre cela à la lettre. » Étudions le continent américain. Le Canada est au nord et au nord se trouve ma glande pinéale, mon cerveau, alors les États-Unis se trouve aussi dans mon cerveau. Ces deux pays sont les côtés gauche et droit de mon cerveau. Cela signifie que je dois travailler dans le côté droit de mon cerveau pour traduire la doctrine dans une autre langue qui n’est pas ma langue. C’est facile. Mais les gens qui ont littéralement pris cela dit: « D’accord, je vais au Canada pour traduire des livres là-bas. » Pendant ce temps, personne ne traduit des livres au Canada, mais quelques personnes ont commencé à le faire. Mais si vous prenez cette interprétation de la bonne façon, et dire: « D’accord … qu’est-ce que le Mexique? Il est le cœur de l’Amérique; et qu’est ce que la Terre d’Amérique Centrale? Cette Terre représente ma colonne vertébrale; Panama est le coccyx. Et puis, qu’est-ce que le Venezuela et la Colombie? Eh bien, ils sont les deux forces sexuelles, et vers le sud, et bien vers le sud c’est Klipoth. « Ecoutez, je ne dis pas que les gens en Amérique du Sud sont dans Klipoth, car en effet, comme vous le savez, si nous parlons de l’enfer alors tout le monde sur cette planète est au sud.

Mais nous prenons le Mystère Gnostique de cette manière afin de comprendre ce que le maître disait. Symboliquement, bien sûr, il a commencé à faire sa mission en Colombie et au Venezuela, et de là il est allé au Panama, le coccyx, remontant la colonne vertébrale vers le Mexique, et finalement atteindre le Canada. Mais, après le Canada, il a dit:

    « À son temps et heure, tous les deux, la Maîtresse Litelantes, ainsi que moi [Samael], allons nous établir dans les îles Canaries et à partir de cette base, nous allons agir, à partir de cette base, nous allons voyager en France, en Angleterre, et tout les pays Européens, effectuant le travail Gnostique. De toute évidence, nous devons établir la Mouvement [Gnostique] dans toute l’Europe. Lorsque ce plan seras accompli (que je pense sera bientôt), nous [Litelantes et Samael] allons nous établir précisément au Japon pour commencer notre travail sur l’ensemble du continent Asiatique [Assiah?]. » – Samaël Aun Weor, d’une conférence donnée en 1976

Bon, alors … combien d’îles se trouvent dans les îles Canaries? Elles sont sept. J’ai compris. Cela signifiait que le maître continuera de nous guider à partir des sept églises, les sept chakras à l’intérieur. C’est très clair. Mais les gens qui lisent littéralement sont allés aux îles Canaries et ont dit eux-mêmes, « Le maître va venir ici tôt ou tard, parce qu’il a dit. « Oui, il peut y aller … pourquoi pas? Mais si vous voulez établir le Maître Samaël, le Roi du Feu, en vous-même, établissez-le dans vos sept îles; les îles Canaries. En outre, en examinant plus loin, nous avons découvert que les îles Canaries ne sont pas appelées Canaries à cause des Canaries, les petits oiseaux qui chantent, mais à cause de Canines, les chiens. Dans cette île, il y avait beaucoup de chiens, ou Canines. C’est une meilleure compréhension, parce que le symbole du chien est le symbole de l’énergie sexuelle. Quand un homme ne contrôle vraiment pas son énergie sexuelle on dit qu’il est un « chien ». Et je ne veux pas dire l’Épithète que les gens utilisent pour une femme, mais canine (du Latin caninus) est précisément le mot utilisé pour les deux. Et maintenant comprenez, la force sexuelle, sagement guidée à travers les sept îles Canaries nous donnera la compréhension de ce que le maître Samaël dit.

Les îles Canaries sont des volcans en fait, composés de lave noire appelée basalte. Donc, je dis: « Vous, Maître Samaël, étiez caché en tant que feu ici, dans ma colonne vertébrale. » Et le maître dit: « Oui, je suis le Maître Samaël, le Roi des volcans. Vous avez oublié à ce sujet? Mais, je ne suis pas juste caché dans la colonne vertébrale, mais dans la colonne vertébrale de tous mes disciples qui mettent en activité leurs sept chakras. Et à partir de là, nous allons conquérir l’Europe. « Et maintenant, je vous invite à étudier ce que l’Europe signifie, parce que, si je continue, vous finirez par être paresseux, et oublier que tout peut être à la fois symbolique et littérale. Littérale pour la population et symbolique pour ceux qui ont une oreille et qui savent écouter.

angel

La seconde loi est la loi d’analogie des contraires. Lisons ce qu’écrit Eliphas Levi dans la Magie Transcendantale. Il a dit:

    L’harmonie consiste d’être en équilibre, et l’équilibre subsiste par l’analogie des contraires [opposés]. L’unité absolue est la raison suprême et dernière des choses. Maintenant, cette raison ne peut être ni une personne, ni trois personnes: il y a une raison, et la raison au plus haut.

Ne soyez pas identifié avec une seule personne, ni trois personnes, ni avec les mots qui sont des symboles que nous voyons là dans le graphique; à savoir, Dieu, Adam et Eve. Ce sont des symboles. Pour créer l’équilibre, nous devons être unis, comme Dieu est unité absolue. En d’autres termes, Dieu a séparé Adam et Eve, et après cela Dieu les a unit. Mais, celui qui est venu pour les unir était Lucifer. Mais ils n’ont pas vaincu Lucifer, qui est la force sexuelle. Donc:

    Pour créer l’équilibre, nous devons séparer et unir – séparer par les pôles, unir par le centre. Raisonner sur la foi c’est détruire la foi; créer le mysticisme dans la philosophie c’est assaillir la raison. La raison et la foi, par leur nature, s’excluent mutuellement, mais ils s’unissent par analogie. L’analogie est le seul médiateur possible entre fini et infini.

Dieu est infini, nous sommes finis. Nous sommes opposés. L’homme et la femme sont opposés, mais l’énergie sexuelle les unit en harmonie, parce que quand nous unissons les contraires il y a harmonie. Mais, quand nous ne savons pas comment les unir harmonieusement, nous créons alors une troisième force, qui est la destruction.

Maintenant nous comprenons pourquoi le livre de l’Apocalypse dit que Abaddon est l’Ange de la destruction, ce qui signifie que lorsqu’en tant qu’Adam et Eve nous utilisons ces types d’opposés, dans le mauvais sens dans l’acte sexuel, nous créons une énergie destructrice, qui nous détruit psychologiquement en enfer; mais, lorsqu’en tant qu’Adam et Eve nous utilisons l’énergie sexuelle dans le bon sens, nous détruisons initiatiquement notre ego, et c’est Apollyon, l’opposé de Abaddon. Ainsi, Abaddon et Apollyon ne sont pas les mêmes. Maintenant, disons quelque chose sur ces opposés de l’Apocalypse 09:11, parce que nous devons créer l’harmonie ici. Lorsque les gens lisent la citation suivante tirée du Livre de l’Apocalypse:

    Et ils avaient un Roi [un Malachim] sur eux, qui est [Tiphereth, l’âme humaine] l’Ange de l’abîme [Yesod], dont le nom en Hébreu est Abaddon, mais dans la langue Grecque son nom est Apollyon. – Apocalypse 9: 11

Habituellement, les gens disent immédiatement, « Oh, Abaddon et Apollyon sont des noms correspondant à la même personne. En Hébreu, il est appelé Abaddon et en Grec Apollyon, non? » C’est leur logique parce qu’ils ont lu le Livre de l’Apocalypse comme un journal. Mais, spirituellement, c’est clair ce que l’Apocalypse déclare.

Le Maître Samaël a dit:

    Il y a sept vérités, sept seigneurs sublimes, et sept secrets … Le secret de l’abîme est l’un des sept grands secrets indicibles … Abaddon est l’ange de l’abîme. Il porte une tunique noire et une casquette rouge, comme ceux portés par les Drukpas du Tibet oriental et des régions du Sikkim et du Bhoutan, également porté par les magiciens noirs de l’autel de Mathra (prononcé « Mazra » par l’école rosicrucien AMORC de la Californie).

Ainsi, Abaddon est l’ange de l’abîme, un magicien noir; c’est un fornicateur, mais, le Maître Samaël n’a jamais commenté à propos d’Apollyon. Les gens disent que c’est parce que les deux sont le même.

Non! Ils ne sont pas le même. Écoutez, Abaddon est écrit dans la langue Hébraïque de droite à gauche. Apollyon est écrit en langue Grecque de gauche à droite. Kabbalistiquement, c’est si simple de le voir. Mais les gens n’analysent pas kabbalistiquement. Le Livre de l’Apocalypse a été écrit en Grec, alors pourquoi Johannes (Jean) mentionne tout d’un coup un mot Hébreu et Grec qui signifie destruction? C’est pour une raison.

Apollo

Abaddon représente l’âme, dans Malkuth, de ces kabbalistes qui tentent de conquérir le Soleil-Tiphereth-Israël avec leur Mental-Netzach fornicateur; ainsi, comme la Phaeton Grecque, incapable de contrôler les chevaux [Malkuth, Yesod, Hod et Netzach] d’Apollon-Israël ont mis la Terre en danger d’être brûlé, par conséquent, pour empêcher un tel désastre, Zeus [Iod-Havah-Chokmah] les détruit avec un coup de foudre.

Johannes parle aussi de sauterelles, non? Il dit dans ce livre:

    Et le cinquième ange sonna, et je vis une étoile tombée du ciel sur la Terre: et il lui fut donné la clé de l’abîme. Et il ouvrit le puits sans fond; et il y eut une fumée sortir de la fosse, comme la fumée d’une grande fournaise; et le Soleil et l’air furent obscurcis par la fumée du puits. Et il sortit de la fumée des sauterelles sur la Terre; et il leur fut donné un pouvoir comme le pouvoir qu’ont les scorpions de la Terre. – Apocalypse 9: 1-3

Le cinquième ange concerne le chakra Vishuddha et la sephirah Daath; dans la Kabbale la cinquième sephirah Geburah est l’étoile qui est descendue du ciel à la Terre. Et a ouvert le cinquième sceau et il y eut une fumée sortir de la fosse, comme la fumée d’une grande fournaise; et de la fumée de l’abîme est venu des sauterelles sur la Terre. Les sauterelles sont comme les salamandres volant, ce sont les Esprits du feu qui descendent de Geburah sur la Terre. Nous recevons tous ce feu, tout le monde reçoit ces sauterelles Esprits du feu. Dans la Kabbale ceux-ci sont aussi appelés hashim pluriel pour Âmes de feu.

Eh bien, si vous utilisez votre force sexuelle dans le mauvais sens, que créez-vous? Vous créez des démons. Des Vices, des Egos, qui prennent la forme de sauterelles; ce sont des cristallisations de ce feu qui est luciférienne, n’est-ce pas?

Mais alors, si vous suivez l’exemple de Jean-Baptiste, comme il est écrit dans l’évangile de Matthieu vous faites le contraire:

    Car ceci est celui qui a été dit par le prophète Isaïe, en disant, la voix de celui qui crie dans le désert: Préparez le chemin du Seigneur, aplanissez ses sentiers. Et Jean avait un vêtement de poils de chameau, et une ceinture de cuir autour des reins; et se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. – Matthieu 3: 3-4

Des sauterelles et du miel sauvage étaient les seules choses que Jean mangeait dans le désert. Les gens qui lisent littéralement, et qui n’interprètent pas les symboles alchimiques qu’il écrit, disent que ce prophète chassait les sauterelles dans le désert pour se nourrir, et aussi essayait d’obtenir du miel sauvage sans se faire piquer par les abeilles, car cela était aussi sa nourriture. Eh bien, quand vous connaissez l’Alchimie, vous savez que ces sauterelles étaient précisément les hashim ou salamandres qui descendent de Geburah à Yesod sexe dans Malkuth, la Terre, et qui ont le pouvoir, comme les scorpions de la Terre, pour mieux dire, comme les gens né sous la constellation du Scorpion se rapportent à la puissance sexuelle. Pour les manger comme Jean vous devez transmuter votre feu sexuel. Comme Jean-Baptiste mangeait des sauterelles, de même les Gnostiques transmutent leur feu sexuel. Et comme Jean-Baptiste mangeait du miel sauvage, de même les Gnostiques absorbent les fluides solaires de Malkuth, à travers l’acte sexuel. Voici comment, au moyen de la clé de l’abîme, la grande fournaise sexuelle entre mari et femme est allumée, et ils disent: « Merci pour ce que vous avez cuisiné aujourd’hui pour moi, le miel! » Parce que leur physicalité a ce « miel sauvage, » ou force solaire.

La force solaire du Soleil stockée dans le pollen est ce que les abeilles accumulent patiemment de fleur en fleur, afin de faire leur miel. Voilà ce que nous devons faire aussi. L’abeille symbolise l’activité de tous les jours de l’alchimiste pour obtenir du miel sauvage. Ainsi, le conjoint dit à leur miel ou leur autre moitié, « Chérie, je dois manger mon miel. Faisons notre alchimie sexuelle, parce que c’est ma nourriture quotidienne. Et je veux manger ces sauterelles aussi, parce que je sens beaucoup de feu. » Vous voyez?

Tel est le sens de l’Alchimie. Voici ce que Jean faisait dans Yesod. Mais si vous lisez littéralement vous allez tomber dans des absurdités, comme ceux que vous voyez dans certains films d’Hollywood, où l’on voit Jean-Baptiste vêtu comme un mendiant et en train de courir dans le désert pour trouver les sauterelles. Oui, « Jean avait un vêtement de poils de chameau », mais comprenez, la peau de chameau est un autre symbole pour les charges du karma que nous portons seul dans le désert, tout est symbolique.

    Trois métamorphoses de l’esprit que je vous ai dit: comment l’esprit devient chameau, le chameau un lion, et le lion, enfin un enfant. – Zarathoustra.

Ainsi, si vous interprétez les poils du chameau de Jean et vos rêves de la manière littérale, vous allez tomber dans des absurdités. Mais, si vous dites, eh bien, ceux qui utilisent les sauterelles et du miel sauvage dans le mauvais sens sont ceux qui suivent Abaddon vers le bas de la droite vers la gauche, mais ceux qui réalisent l’Alchimie sexuelle comme Jean-Baptiste sont ceux qui suivent Apollyon, ou Apollon, le dieu solaire – le Soleil, en d’autres termes – suivant le Christ à partir de la gauche vers la droite, puisque la langue Grecque est écrit de gauche à droite.

    Ainsi dit Iod-Havah; Voici, je mets devant vous le chemin de la vie [de gauche à droite], et le chemin de la mort [de droite à gauche]. – Jeremiah 21: 8

Dans l’Arbre de Vie, dans la Kabbale, vous devez savoir comment harmoniser les deux contraires, la vie et la mort, le bien et le mal, droite et gauche. Cela se fait dans le centre, dans la colonne centrale de l’Arbre de Vie, où nous développons nos âmes. Nous travaillons avec Nephesh, l’âme animale dans Malkuth et Yesod; nous travaillons avec Ruach et Neschamah dans Tiphereth, l’âme humaine; et nous travaillons avec Chaiah et Yehidah au plus haut, dans Kether.

Tree-pleasant-to-the-sight3

Et de Adamah [אדמה – le sol, la femelle, Malkuth] Iod-Havah Elohim [Binah, le Saint-Esprit] fait croître [de gauche à droite] chaque arbre qui est agréable à la vue et bon pour la nourriture et l’Arbre de Vie [avec ses sept chakras] aussi à l’intérieur, au milieu du jardin et de l’Arbre de la Connaissance [ses organes génitaux] du bien et du mal [la vie et la mort, droite et gauche]. – Genèse 2: 9

Tree-pleasant-to-the-sight4

Et Iod-Havah Elohim [Binah, le Saint-Esprit] commanda [l’arbre qui est agréable à la vue] Adam [אדם l’enfant de אדמה Adamah], en disant, de tous les arbres du jardin [votre physicalité] vous pouvez manger librement [ de gauche à droite]: Mais de l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal [les organes génitaux], vous ne mangerez pas de celui-ci [de droite à gauche]: car le jour où vous en mangerez, [de droite à gauche] vous mourrez. – Genèse 2: 16, 17

    Le fluide cérébro-spinal et le liquide séminal sont les deux pôles de l’énergie sexuelle. L’Ange a les deux pôles [Ida et Pingala] vers le haut, vers sa tête. Les êtres humains communs et courants et les démons ont un pôle vers le haut [Pingala, le pôle droit, colonne de droite de l’Arbre de Vie] et l’autre vers le bas [Ida, le pôle gauche, colonne de gauche de l’Arbre de Vie qui descend vers klipoth]. Ils forment le cerveau avec un pôle [droite] et ils fornique avec l’autre pôle [gauche]. La Kundalini de l’Ange va vers le haut; parcontre, la queue du démon, le Kundartigateur va vers le bas. – Samaël Aun Weor

Ainsi, lorsque vous recevez une image onirique, si vous en tant qu’âme voulez créer l’harmonie à l’intérieur, vous devez vous demander, est-ce que cette image est de la gauche ou de la droite? D’où est-elle? Si vous interprétez selon l’analogie des contraires, alors vous devez comparer, et rendre l’harmonie à l’intérieur de votre âme. Par la suite, vous dites: « Oh! ce que mon Dieu est train de me dire c’est ça, n’est-ce pas? » Par exemple, vous voyez un cheval noir. Le contraire de ce cheval noir selon l’analogie est un cheval blanc. Mais comment puis-je concilier noir avec blanc? Je le fais au centre à travers la compréhension. Ainsi, vous devez comprendre en étudiant au sujet du cheval dans la méditation.

Permettez-moi de vous parler du cheval, parce que le livre de l’Apocalypse mentionne plusieurs fois les chevaux. Lorsque, dans le livre de l’Apocalypse, vous aurez fini de lire sur la façon de développer vos sept chakras ou églises, alors le livre parle de quatre chevaux; à savoir, un cheval blanc, un cheval noir, un cheval rouge, et un cheval jaune.

Certaines personnes ont interprété ces chevaux superficiellement, littéralement. Mais, quand dans la méditation, nous les regardons ésotériquement, nous nous demandons, qu’est-ce qu’un cheval? Un cheval est un Équine [qui, comme Équinoxe est enracinée dans le mot Latin Equus qui signifie Égal]. Il est appelé Équine parce qu’il a aussi quatre longues jambes. Ces quatre jambes égales sont liées au quaternaire, qui se rapportent aux quatre sephiroth au bas de l’Arbre de Vie. Ceux-ci sont liés aux quatre corps de péché: Netzach, le mental; Hod, l’émotion; Yesod, la force sexuelle; et Malkuth, le corps physique. Chaque sephirah représente un cheval, et, ensemble, les quatre pattes égales du Centaure ou Hasnamuss. Le cheval blanc est Malkuth, le cheval rouge est Yesod, le cheval noir est Hod, et le jaune est Netzach. Ceux-ci sont appelés les quatre corps de péché ou corps protoplasmiques, parce qu’ils se rapportent à l’âme animale; ainsi, nous, Tiphereth devons contrôler l’âme animale.

Quand nous entrons dans ces études, nous recevons la doctrine du premier cheval, le cheval blanc. Ensuite, nous recevons un arc et une couronne avec laquelle nous vaincons notre mental animal. L’arc est le symbole de notre mental abstrait qui – couronné avec la doctrine Christique jette des pensées divines comme des flèches d’or de notre cœur à notre mental animal. Le premier sceau du Livre de l’Apocalypse concerne notre cœur. Nous entrons dans les mystères des sceaux de l’Apocalypse à travers notre cœur, parce que dans le cœur se trouve Tiphereth, notre mental abstrait, l’âme humaine, parce que c’est dans le cœur que le Seigneur peut accueillir sa couronne sur Tiphereth, l’âme humaine. Et le premier sceau du cœur concerne le corps physique. Le mental Christifié c’est l’arc et les concepts divins les flèches, et la couronne c’est la doctrine Christique avec laquelle l’alchimiste vainc son aspect physique. C’est un cheval blanc parce qu’il est physiquement chaste.

Chaque cheval se rapporte au quatre sephiroth inférieur, parce qu’à l’intérieur de chaque, nous avons trois cerveaux. Par exemple, dans notre physicalité, Malkuth, nous avons le cerveau intellectuel Netzach; le cerveau émotionnel Hod; le cerveau moteur-instinctif-sexuel Yesod. Voilà pourquoi lorsque nous étudions un cheval nous devons étudier les trois cerveaux.

La doctrine du cheval rouge se rapporte à Yesod, le corps vital. Rouge, parce que Yesod reçoit l’énergie de Geburah. Rouge est le feu en rapport avec les sauterelles ou force sexuelle que nous avons à l’intérieur. Le deuxième sceau du Livre de l’Apocalypse déclare: « et le pouvoir [Geburah] a été donné à celui [l’âme humaine] qui était assis sur celui-ci [Yesod] pour enlever la paix de la Terre [Malkuth], et qu’ils [l’homme et la femme] devraient se tuer les uns les autres [leurs péchés avec leur force sexuelle]: et il lui [l’âme humaine] a été donné [dans la gorge] une grande épée [le pouvoir de la langue] » (Apocalypse 6: 4). Ce cheval se rapporte également aux trois cerveaux.

Ce cheval rouge (Yesod) à l’intérieur du fornicateur devient une puissance méchante dans sa langue, qui, dans sa gorge (Daath) est une grande épée qu’il reçoit pour faire la guerre, pour enlever la paix de la Terre.

    De même la langue est un petit membre qui se vante [politiquement] de grandes choses. Voici comme un petit feu peut embraser une grande forêt! Et [chez le fornicateur] la langue aussi est un feu, c’est un monde d’iniquité: il en est ainsi de la langue parmi nos membres qu’elle souille tout le corps, et enflammant le cours de la nature; et étant elle-même enflammée par l’enfer. Toutes sortes de bêtes et d’oiseaux, et de serpents, et de choses dans la mer [de Yesod], est apprivoisé, et a été domptée par l’humanité: Mais la langue ne peut être apprivoiser par aucun homme [fornicateur]; elle est un mal qu’on ne peut réprimer, elle est pleine d’un venin mortel. Elle nous permet de bénir [Hypocritement] Dieu le Père; et elle nous permet de maudir les hommes, qui sont faits à l’image de Dieu. – Jacques 3: 5-9

Oui, la langue est une épée, aiguisée dans la gorge par l’énergie du corps vital ou la force sexuelle de Yesod, que cette humanité utilise pour les guerres, pour tuer, pour la haine. C’est l’épée des méchants. Parcontre, nous les Gnostiques utilisons la puissance de Yesod, et l’épée dans Daath, pour notre propre profit et celui du voisin. Avec cela, nous faisons la guerre contre nos propres vices, même la luxure.

Puis vient le cheval noir, qui se rapporte à la Sephirah Hod, qui en Sanskrit est appelé Kama Rupa, Lilith, le corps des désirs. Chacun de nous psychologiquement, dans notre âme, notre âme animale, sommes sombres. Nous sommes pleins de vices. C’est la raison pour laquelle le cavalier du cheval noir a une échelle dans sa main, c’est l’échelle du karma. Cela signifie que vous recevrez votre karma en fonction de vos différents vices ou appétits. Ce sont les ténèbres à l’intérieur de nous. Le corps de désirs, Kama Rupa, est noir. « Une mesure de blé pour un denier [pour l’Eucharistie dans Malkuth], et trois mesures d’orge pour un denier [pour vos trois cerveaux dans Malkuth]; mais ne fais point de mal à l’huile [sexuelle] [dans Yesod] et au vin [de l’Eucharistie dans Hod] « (Apocalypse 6: 6).

Chaque cheval a un cavalier. Qui est ce cavalier? C’est le même cavalier – ton âme humaine, qui est Tiphereth – chevauchant les chevaux blancs, rouges, noirs et jaunes.

    Et je regardai, et voici un cheval pâle [Netzach, le mental]: et celui qui le montait se nommait la Mort [désir], et l’Enfer [Klipoth] le suit. Et le pouvoir lui fut donné [le mental] sur les quatre de la Terre [physicalité], pour tuer avec l’épée [la langue] et avec la faim [l’ignorance] et avec la mort [désir], et avec les bêtes [intellectuelles] de la Terre. – Apocalypse 6: 8

« Et l’enfer le suit. » L’Enfer suit le mental, votre propre mental. « Et Caïn [le mental, Netzach] sortit de la présence de Iod-Havah [Chokmah], et habita dans la Terre de Nod [Limbes, Klipoth], vers l’est l’Éden [sexe] » (Genèse 4: 16) . Juste asseyez-vous pour méditer et regardez, et vous verrez que derrière votre mental se trouve l’enfer.

Nous devons donc vaincre chaque corps animal représenté par un cheval, les quatre corps de péché. Ainsi, comme vous le voyez, la bible est liée à des symboles. Vous comprenez cela si vous savez comment lire ses symboles. Ici, nous entrons dans une analogie, mais comme je vous ai dit, je vous le donnerai comme un cadeau pour que vous puissiez comprendre ce que sont les chevaux. Cela peut vous aider avec le travail à l’intérieur de vous-même. Rappelez-vous, vous contrôlez les quatre chevaux à partir de votre cœur. Maintenant étudions la loi des correspondances. Lisons:

cosmictreeoflife

 

Dans chaque Logos [Grec pour Verbe, qui peut également se référer à n’importe quel créateur cosmique] primitif, le parallèle entre les correspondances physiques et les relations éthiques est établie sur la même base [Ce qui est en haut est comme ce qui est en bas]. Chaque mot porte sa définition matérielle et sensible, et cette langue vivante est aussi parfaite et vraie comme elle est simple et naturelle chez l’homme le créateur. Laissez le voyant exprimer à travers le même mot, légèrement modifié, le Soleil, le Jour, la Lumière, la Vérité, et en appliquant la même description d’un Soleil blanc et d’un Agneau [l’Agneau de Dieu, comme mentionné est blanc], qu’il dise, Agneau ou Christ, au lieu de Soleil, et Soleil au lieu de Vérité, Lumière, Civilisation, et il n’y a aucune allégorie, mais il y a de véritables correspondances saisies et exprimées par l’inspiration [comme nous le voyons, l’Agneau ou le Christ ne sont pas des mots littérales, mais une énergie solaire, une force solaire.] Mais quand les enfants de la nuit [en d’autres termes, les gens vulgaires, les fornicateurs, qui ne mettent pas en activité les sept sens] disent dans leur dialecte incohérent et sauvage, Soleil, Jour, Lumière, Vérité, Agneau, la correspondance sage qui est si clairement exprimée par le logos primitif devient détruite et disparaît, et, par simple traduction, l’Agneau et le Soleil deviennent des êtres allégoriques, des symboles. – M. Augustin Chaho, cité dans la Magie Transcendantale

Voilà ce qui arrive avec les gens ordinaires. Ils lisent la Bible et lisent, Adam et Eve, Caïn, Abel, et ils ne comprennent pas la signification de ces noms. Ainsi, ils commencent à spéculer, et détruisent la beauté du mythe, les correspondances.

SolomonSeal2

Ce qui est en haut correspond à ce qui est en bas, ce qui est en bas correspond à ce qui est en haut, n’est-ce pas? Voilà comment nous interprétons, par exemple, le Saint-Esprit. Le Saint-Esprit est dans les cieux. Mais à l’intérieur de vous le ciel est dans votre glande pinéale. Cette glande est le siège de l’Esprit Saint, en tant que Binah, intelligence. Lorsque nous parlons du Christ, le Logos, Chokmah, il s’agit également de la glande pinéale, et non seulement de l’hémisphère droit de votre cerveau; il correspond aussi à votre cœur et à votre hypophyse. Nous devons apprendre comment ces archétypes correspondent kabbalistiquement et alchimiquement à ce qui est dans les cieux et dans notre propre physicalité afin de comprendre et de saisir réellement ce qui est écrit dans la Bible.

En cette époque, beaucoup de gens interprètent les prophéties d’Israël, et certains d’entre eux essayent même de faire en sorte que ces prophéties correspondent à une fausse réalité selon leur caprice.

Nous répétons toujours: dans la Bible, Israël ne se réfère pas aux gens du Moyen-Orient qui veulent par eux-même conquérir et s’établir dans la Terre Sainte à cause de ce qu’ils pensent que les prophéties signifient.

Israël: Is est Isis; Ra est le feu, la force solaire; et El est Dieu. Israël se réfère à tous les archétypes que nous avons à l’intérieur. Tout le monde a Israël à l’intérieur, selon les Écritures Hébraïques. En Inde, nous parlons des Brahmanes, et les archétypes du Brahmanisme, ou de l’Hindouisme. Les Brahmanes physiques interprètent le Brahmanisme à leur manière. Par exemple, les castes des Brahmanes sont considérés comme « intouchables ». Oui, les vrais Brahmanes sont intouchables, mais les vrais, parce qu’ils ne sont pas physiques, ils vivent dans les mondes supérieurs. Tel est le sens de l’intouchable. De même avec Israël. Mais si nous interprétons les Écritures Bibliques dans le mauvais sens, comme beaucoup d’ignorants le font, nous finissons alors par donner à ces démons qui vivent au Moyen-Orient, le « trône » de toute la planète, selon ce qui est écrit dans la Bible, cependant, conformément à leurs propres interprétations fantaisistes.

Nous devons savoir comment lire les textes sacrés, sinon nous détruisons le sens du mot, et le sens disparaît quand nous les interprétons littéralement. « Et, par simple traduction, l’Agneau et le Soleil deviennent des êtres allégoriques, des symboles. » Nous devons donc savoir comment la loi des correspondances correspond à ces symboles, avec ces expériences que nous avons, que ce soit une vision ou un rêve.

Appliquez toutes les lois interprétatives que nous vous enseignons ici, parce que parfois une seule loi est associée à une autre afin de vous donner la sagesse, la compréhension. Comme lorsque nous prenons des symboles de la Bible, ils sont liés à des analogies philosophiques, des analogies des contraires, et des correspondances. Par exemple, Adam et Eve – nous parlons toujours de ces deux contraires. Ils sont associés à nous ou correspondent à nous de différentes manières; Eve, la femme; Adam, l’homme; Adam, le cerveau; Eve, les organes sexuels; Adam, le canal droit (Pingala); Eve, le canal gauche (Ida). Chaque symbole est associé à nous de nombreuses manières, c’est la raison pour laquelle nous devons étudier ces lois. Voilà pourquoi le Maître Samaël dit, celui qui marche sur le quatrième chemin doit étudier la Kabbale et l’Alchimie. Dieu parle dans une langue que nous devons apprendre. Certains Gnostiques qui sont paresseux disent: « Pourquoi devons-nous étudier la Kabbale et l’Alchimie? C’est trop compliqué. Faisons simple. » Alors, laissez-les jeter la Bible, jeter le Coran, jeter tous les livres sacrés du passé et pour les rendre simples, non? Voyons où ils vont finir par atteindre pour comprendre le langage de Dieu. Voyons si avec indolence ils peuvent comprendre les messages que Dieu leur envoie. Voilà pourquoi le Maître Samaël a dit: « Le livre de Daniel et les passages bibliques du patriarche Joseph, fils de Jacob, doivent être étudié afin d’apprendre à interpréter vos expériences astrales. »

Le livre de Daniel est lié à Geburah. En Hébreu, Dan est justice. Et les passages de Joseph dans la Genèse, dans lequel Joseph parle de l’interprétation des rêves du Pharaon en Égypte. Étudiez ces deux livres dans la Bible patiemment, parce que la langue de Dieu ne se développe pas d’une nuit à l’autre. Cela se fait dans un processus. Le processus implique et exige l’annihilation de l’ego.

Et la dernière loi est la loi de la numérologie. Eh bien, nous avons déjà donné 22 conférences relatives à la numérologie. Mais, lisons en synthèse ce que Jean dit dans la Bible.

SolomonSeal

Car il y en a trois qui rendent témoignage dans le ciel, le Père, le Verbe, et le Saint-Esprit: et ces trois sont un [trinité]. Et il y en a trois qui rendent témoignage sur la Terre, le souffle, l’eau et le sang, et les trois sont d’accord [trinité]. – 1 Jean 5: 7, 8

Ces deux trinités se trouvent dans le sceau de Salomon. Le triangle supérieur représente le triangle Logoïque dans l’Arbre de Vie. Le triangle inférieur représente nos trois cerveaux, qui sont en bas, ici dans Malkuth. Ce triangle inférieur se rapporte à notre physicalité; le Père est le souffle. Lorsque vous respirez, inspirez l’oxygène dans vos poumons, vous tenez le Père. Vous ne pouvez pas vivre sans le Père, l’oxygène, le souffle dans votre physicalité. Le Fils est le sang. Rappelez-vous que dans le sang l’oxygène, le Père, est un avec le Christ. Et l’eau est l’Esprit Saint. L’eau concerne les fluides dans lesquels le système nerveux cérébro-spinal flotte; le cerveau et la moelle flottent dans ce fluide. Le sperme et l’ovule flotte dans cet autre fluide, le semen. Le fluide sexuel, que ce soit masculin ou féminin, est l’eau vive avec laquelle nous devons nous baptiser. Ainsi, en synthèse, le souffle, le sang et l’eau sont les trois qui témoignent ici dans notre physicalité. Trois plus trois est six. Voilà pourquoi le véritable Être humain, Adam a été créé le sixième jour. Toutefois, si vous ne remplissez pas la Genèse, rappelez-vous que le nombre de la bête est 666, ce qui donne la somme de 18, et 1 plus 8 est 9.

Nous devons comprendre les chiffres. Dans la Kabbale, toutes les lettres Hébraïques sont associées à des nombres. Dans la Kabbale Hébraïque il n’y a pas chiffre pour le zéro, le Judaïsme n’a pas de symbole de zéro. Mais dans la Kabbale Maya, il y a un symbole pour le zéro. C’est le seul panthéon dans lequel nous avons trouvé le symbole de zéro. Lorsque nous abordons la Kabbale, rappelez-vous ceci: en Hébreu, Kabbalah signifie « recevoir. » Beaucoup de maîtres ont été envoyés à la Race Hébraïque pour enseigner. Mais cela ne signifie pas que la science des nombres appartient seulement aux Juifs, c’est précisément une hypothèse de cette Race-Racine. Ceux qui étudient la Kabbale pensent que la science de la Kabbale est une exclusivité des Hébreux. Non! Ce n’est pas ainsi. Ils ont eu la chance de recevoir beaucoup de prophètes dans leur race pour recevoir la science des nombres. Ils appellent cela la Kabbale parce que quand vous la recevez vous la recevez. Vous l’obtenez à l’intérieur de votre âme. Kabbalah signifie recevoir. Ainsi quand nous disons la Kabbale, nous entendons, « recevoir » la science des nombres dans le plan matériel.

Maintenant, dans la Kabbale Hébraïque, ou numérologie, il n’y a pas de symbole pour le zéro. Le mot zéro oui, ‘efes’. Aleph, Pei, Samech. אפס. C’est zéro en Hébreu. Pourquoi est-ce qu’il n’y a pas de symbole pour le zéro? C’est parce que Moïse a dit, vous ne devriez pas faire une image de ce qui est Abstrait, Absolu, ce que Moïse a appelé Ælohim. Voilà pourquoi en Hébreu il n’y a pas de symbole pour le zéro, l’Absolu, le Néant.

Cela ne signifie pas qu’ils ne comprennent pas ce qu’est le zéro. Les Hébreux ont adopté les chiffres Arabes que nous utilisons maintenant (0-1-2-3-4 …) jusqu’à neuf. Ce sont des chiffres Arabes. Dans l’alphabet Hébreu il y a 22 lettres, et chaque lettre a une valeur. Aleph: 1. Beth: 2. Gimel: 3. Dalet: 4, etc. Quand vous voyez toutes leurs lettres comme symboles, il est difficile de comprendre leurs valeurs, surtout quand nous ne sommes pas habitués à elles. Mais avec les lettres Romaines, nous sommes habitués. La lettre I est un. II symbolise deux. III est trois. Quatre est IV. Le V seul est cinq. Ajouter un I à droite et c’est 6, VI. Jusqu’à ce que vous trouvez le X, qui est dix, etc. Tout cela est un nombre Latin. Ils n’ont pas zéro. Souvent, les gens voient dans les livres des lettres pour les nombres – Chapitre X pour 10, ou L Latin pour 50 et ils disent: « Qu’est-ce que c’est? » Si vous ne savez pas comment lire ces lettres comme des chiffres, alors vous ne savez pas.

Néanmoins, dans cette époque, nous avons adopté les chiffres Arabes, et ils sont séparés des lettres, mais dans la Kabbale, les nombres sont toujours associés à des lettres. Cela est vrai pour tous les alphabets. Nous devons comprendre cela. C’est la raison pour laquelle nous avons associé la géométrie avec les lettres de l’alphabet Hébreu. Mais encore une fois, ces valeurs existent dans chaque alphabet. Mais parce que nous étudions la Bible, nous appliquons l’alphabet Hébreu. Mais si nous allons et étudions le Mahabharata, qui est écrit en Sanskrit, il serait absurde d’appliquer les lettres Hébraïques. Il faudrait étudier les Hindous. Cependant, les historiens disent aussi que les Hindous ont donné les chiffres que nous avons maintenant aux Arabes et les Arabes les a donné à nous.

Mais bien sûr, le nombre zéro existe dans la langue Hébraïque, dans la Kabbale, mais n’a pas de symbole. Cela apporte quelque chose de très drôle à mon mental. Un jour quelconque quelqu’un m’a dit: « Ces gens Mayas étaient stupides. » Je dis: « Oh vraiment, pourquoi? » Il répondit: « Parce qu’ils avaient le nombre zéro, mais ils n’ont pas la roue. » « Oh, » j’ai dit, » de sorte que vous pensez que les Mayas avaient symbolisé zéro avec un cercle? Désolé, mais le stupide c’est vous, parce qu’ils n’utilisaient pas un cercle pour symboliser le zéro. Le symbole de zéro dans les hiéroglyphes Mayas ressemble à un œil. C’est un symbole ovale. Donc, s’ils devaient faire un instrument de cela, il ne tournerait pas. » Ainsi, cette personne suppose que le symbole Maya pour le zéro était un cercle comme le cercle que nous utilisons maintenant pour le zéro. Le point est: étudiez.

Encore une fois, les Mayas utilisaient un symbole, mais Moïse dit aux Hébreux, ne faites pas un symbole de ce qui est inconnu, le Néant, אפס. C’est précisément ce qui nous confond parfois. Ne pensez pas que nous n’utilisons que la Kabbale Hébraïque. Il y a beaucoup de grands kabbalistes qui ont écrit la Kabbale dans d’autres langues. Il y a beaucoup de grands maîtres; nous devons comprendre cela. Bien sûr, ce sont des symboles (dans l’Arbre de Vie) du panthéon Hébreu – l’Étoile de David, par exemple. Cependant, vous trouverez également l’Étoile de David dans le Bouddhisme et l’Hindouisme; ELLE n’appartient pas seulement au panthéon Hébreu. Les dix sephiroth, bien sûr, sont des symboles Hébreux. Mais ils ne leur appartiennent pas; ils leur fut donnés. Celui qui a donné toutes ces mystérieuses 22 lettres était l’ange Metatron. Son nom était Enoch quand il s’est incarné, et il a existé avant la race Hébreuse. Il était un Atlante.

Questions et Réponses

Public: Pouvez-vous parler de la couleur des chevaux? Pourquoi le jaune est-il ‘mental’, et que celui de Malkuth est-il blanc?

Instructeur: Eh bien, il est jaune parce que la science du mental est appelée la science jaune. Elle se rapporte à l’intelligence montrée dans la lumière jaune ou aura des Maîtres. C’est la raison pour laquelle le maître Samaël a écrit Le Livre Jaune, en rapport avec les exercices du mental. Le mental est Netzach. Nous avons aussi dans le monde physique la « race jaune », qui est liée aux Chinois, aux Japonais, aux Coréens, etc. Le peuple jaune de la peau; elle se rapporte au mental. Si vous voyez maintenant qui contrôle le monde, c’est le cheval jaune. Mais c’est parce que les Chinois et les Japonais, etc., développent beaucoup dans la tête. Voilà pourquoi le Bouddhisme s’y est développé.

L’autre aspect de la question est pourquoi le premier sceau est blanc. Parce que, pour ouvrir le premier sceau, qui est le cheval blanc, vous devez développer la Chasteté. En d’autres termes, le premier sceau se rapporte au cœur, la pureté, mais le cœur dans le corps physique. Si votre cœur physique n’a pas de feu parce que vous êtes un fornicateur, vous ne pouvez pas recevoir ce cheval blanc, parce que le cheval nous est donné afin de vaincre, non? Un cœur chaste vous donne l’arc et des flèches; ce sont les bras du cœur. Vous souvenez-vous d’Apollo, le Soleil? Il jette toujours ses rayons ou flèches de lumière sur l’humanité, afin de donner la vie. La lumière est la flèche d’Apollon, qui est dans le cœur, Tiphereth. Apollo jette la lumière solaire sur l’humanité. Le blanc est la pureté. Voilà pourquoi le chapitre 19 verset 11 du Livre de l’Apocalypse, dit:

    Et je vis le ciel ouvert, et voici un cheval blanc; et celui qui était assis sur lui était appelé Fidèle et Véritable, et dans la justice il juge et fait la guerre.

Cela ne veut pas dire que quelqu’un finira par apparaître dans le ciel sur un cheval blanc. C’est un symbole. Cela signifie que le cavalier du cheval blanc va enseigner tout ce qui est lié au monde physique, parce que Geburah, qui est la cinquième sephirah, concerne Malkuth. Malkuth est le cheval blanc. Et Samael-Geburah contrôle le cheval blanc. Voilà pourquoi il donne toute cette doctrine, et son nom est le Verbe de Dieu dans Vishuddha, car avec le Verbe de Dieu, il révèle tous les mystères qui sont révélés dans les livres de Dieu, et à l’intérieur de nous aussi.

Public: Vous parlez de la relation étroite entre Chokmah (sagesse) et Chesed (amour). Pouvez-vous dire la même chose à propos de Binah et Yesod? Vous parlez de la méditation et de la compréhension. Est-ce la même relation?

Instructeur: Binah est lié à la colonne de gauche et son royaume est dans Yesod comme vous le dites. Mais la chose principale est la suivante: kabbalistiquement nous savons que l’Esprit qui plane sur la surface des eaux est Chesed. Alors Chesed est l’amour (Gedulah) qui doit contrôler les eaux de Yesod à travers le système nerveux central. Et évidemment, celui qui contrôle Yesod c’est Binah, si vous suivez les règles de l’Alchimie sexuelle. Néanmoins, il y a beaucoup de gens à ce moment présent qui pèchent contre le Saint-Esprit, parce qu’ils ignorent que Binah, l’Esprit Saint est la force sexuelle. Binah descend dans notre énergie sexuelle. Si vous forniquez, si vous commettez l’adultère, si vous vous masturbez, si vous appréciez la prostitution, le lesbianisme, et toute ces perversités qui sont communes dans cette époque, alors vous péchez contre le Saint-Esprit. Mais si vous vous repentez et permettez à votre Esprit de contrôler vos eaux sexuelles, comme il est écrit dans la Genèse, et si vous commencez à changer vos habitudes, et entrez dans le chemin, alors le pardon vous est accordé par le Saint-Esprit. Mais en général, vous trouverez les fornicateurs sur la gauche, les boucs, haïssant la Chasteté de ceux à qui sont à droite, où l’on trouve l’Agneau de Dieu. Sur la droite se trouvent les brébis, qui suivent la doctrine de la Chasteté. Les Opposés existent toujours. La droite est toujours positive et la gauche est toujours négative. Nous devons avoir un équilibre entre le bien et le mal. Pour ce faire, vous devez vous centrer dans la colonne vertébrale, dans les sept églises, les sept îles Canaries, ou les îles de l’Odyssey, afin de servir votre Dieu. Rappelez-vous que Poséidon, Neptune, ici dans la glande pinéale, est Binah, le Saint-Esprit qui met les épreuves devant le navigateur.

Public: Pouvez-vous expliquer comment interpréter les rêves des parents, des amis ou des personnes que vous connaissez?

Instructeur: Comment interpréter les rêves des parents, des amis, des gens que nous connaissons? Eh bien, parfois, les rêves sont juste une répétition ou une projection de notre propre psyché. Mais quand ces messages viennent d’en haut, et que nous voyons notre Père, notre Mère ou notre Sœur, etc, alors nous devons comprendre ce que dit le Maître Jésus dans la Bible:

    Tandis qu’il parlait encore au peuple, voici, sa mère et ses frères se tenaient dehors, cherchant à lui parler. Alors on lui dit: Voici, ta mère et tes frères se tiennent dehors, cherchant à te parler.

    Mais il répondit à celui qui lui a dit: Qui est ma mère? Et qui sont mes frères? Et il étendit sa main vers ses disciples, il dit: Voici ma mère et mes frères! Car, quiconque fait la volonté de mon Père qui est aux cieux, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. – Matthieu 12: 46-50

Ainsi, c’est simple. Si vous trouvez votre sœur, vous devez vous demander, « ma sœur est-elle une apparition de mon mental, ou est-ce un symbole que mon Dieu m’envoie? » Alors, vous voyez cette femme et pensez, elle est ma sœur. Elle peut symboliser quelqu’un dans le plan physique qui suit la Gnose et qui est très proche de moi. C’est une sœur, pas littéralement de votre sang, mais une sœur au sein de la doctrine; elle est ta sœur.

C’est la raison pour laquelle ce terme est utilisé dans le monde spirituel, par exemple les « sœurs » au sein du monde Chrétien ou Catholique, les religieuses. Cela est également vrai chez les moines – Frère ceci, frère cela. En d’autres termes, si nous suivons cette doctrine dans le droit chemin, nous sommes frères et sœurs. Mais cela a aussi d’autres symboles.

Quelqu’un nous a demandé dans le site, « Pourquoi Salomon avait-il 700 épouses et 300 concubines? » Je dis, eh bien, nous ne pensons pas qu’il avait des relations sexuelles avec chacune d’elle. Ces femmes sont symboliques. Ceci est dû à Malkuth. Si vous avez beaucoup de gens dans le royaume, vous avez beaucoup de gens qui vous suivent; ils sont vos femmes; ils sont vos disciples féminins. Et aussi parce que Malkuth est toujours féminine. 700 est également le nombre 7. Vous devez apprendre à lire cela. Comme les femmes de Jacob et Abraham. Ils avaient beaucoup de femmes. C’est symbolique. Si vous lisez le Coran, Mahomet eut plusieurs femmes. Cela pourrait être, mais si vous l’avez lu symboliquement, l’aspect féminin est toujours le corps physique. Quelqu’un pourrait dire: « Dieu dit que vous ne devriez pas commettre d’adultère, mais regardez Jacob – quatre femmes. » Eh bien, regardez cela symboliquement. Ces quatre femmes représentent les quatre fleuves de l’Eden.

Public: L’oreille magique peut-il vous donner des pouvoirs pour entendre le langage des animaux, des vents et des océans?

Instructeur: Oui, elle pourrait, physiquement. Permettez-moi de vous dire quelque chose de ma propre expérience. Je comprends le langage des animaux, mais dans le plan astral. Quand je les entends dans le plan physique, je n’entends que « meow » ou « Bow Wow » ou « moo. » Je parle souvent avec les chats parce que j’aime les chats. Et je parle avec eux quand je sais que je suis conscient dans le plan astral. Oui, je leur parle et ils me répondent. Que je leur demande en anglais, en français ou en espagnol, ils répondent toujours. Mais quand vous leur parlez dans le plan physique, vous devez utiliser la télépathie. Utiliser des images. Si vous dites: « Sortez d’ici, » il faut imaginer le chat sortant.

Je me rappelle un moment au Canada, et j’étais sur le point de donner une conférence et mon chat noir était sur l’une des chaises, et je dis: « Vous interrompez ici. Une personne peut rester là. « Mais quand je dis cela, j’étais en train d’imaginer tout ce que je disais. « Sortez d’ici, de cette pièce, parce que quelqu’un veut utiliser cette chaise. » En parlant au chat et en utilisant les images en même temps, il a compris complètement. Il descendit de la chaise et partit en se plaignant. Me répondant dans sa propre langue, miaule que je ne comprenais pas, mais c’était quelque chose comme: « Qui es-tu pour me dire, bla bla bla, » ou quelque chose comme ça. J’entendais seulement les « miaule ».

Un autre exemple dans le passé, quand ma perception était entre mon corps astral et mon corps physique, je compris la langue des chiens et des chats. C’est une capacité du corps Astral. Mais un maître qui est très développé peut avoir ce pouvoir physiquement, et peut physiquement comprendre ce que l’animal dit. Les gens vont entendre des miaulements ou des aboiements, mais un maître comprendra ce qu’ils disent. Telle est la capacité du chakra Vishuddha. Saint François d’Assise avait cette capacité.

Public: Vous avez parlé de l’ouverture du chakra Vishuddha, et vous l’avez comparé à l’église de Sardes. Est-il possible d’éveiller le chakra sans éveiller préalablement les autres en dessous?

Instructeur: Eh bien, chaque chakra est associé avec les autres forces du reste d’entre eux. Par exemple, dans la colonne vertébrale vous avez le cerveau moteur. Si vous ruinez votre colonne vertébrale, vous ne pouvez pas marcher, tellement de sens dans la colonne vertébrale sont liés. Bien sûr, vous pouvez développer le chakra Vishuddha seulement, mais chaque chakra doit être associé aux autres chakras afin d’avoir une compréhension parfaite de ce que vous voyez, car avec le chakra Ajna vous le voyez, mais avec le chakra Anahata vous comprenez ce que vous voyez. Le chakra Ajna donne la clairvoyance dans le plans astral et mental; Cependant, en général, nous voyons les images sans les comprendre, et c’est mauvais. Voilà précisément ce qui se passe pour nous tous quand nous commençons. Nous recevons beaucoup d’images, et nous nous souvenons du rêve, mais nous ne savons pas ce qu’il signifie. Donc, nous avons besoin du chakra Vishuddha. Afin de développer ce chakra le Maître donne un mantra. Il dit, vocalisez quotidiennement, « Aum, Shiva, Tum, Eh. » C’est un mantra Sanskrit. Aum-Shiva est la pureté de l’Esprit Saint; Tum est la force de la trinité en Égypte; et Eh, vibre dans la gorge. Si vous vocalisez ce mantra quotidiennement, vous activerez votre Vishuddha. Mais aussi faites les autres mantras. Vocalisez IEOUAMS, que nous enseignons dans le cours runique. Les Runes équilibreront tous les sept chakras. Et surtout après IEOUAMS vocalisez le mantra pour Vishuddha, et cela vous donnera la compréhension pour l’assimilation à travers l’oreille magique.

Public: Certaines personnes éprouvent de la douleur dans la gorge quand ils sont en colère ou en émotion. Est-ce en rapport avec le chakra de la gorge?

Instructeur: Eh bien, cela pourrait être lié à la glande thyroïde. La glande thyroïde est particulièrement active, comme lorsque vous développez l’hyperthyroïdie ou l’hypothyroïdie auquel cas vous pouvez devenir trop maigre ou trop gros. De toute évidence, c’est lié aux émotions, parce que la gorge est liée au cœur. Nous devons apprendre à contrôler le cœur pour développer les connaissances. Les mots qui viennent du cœur et qui sont exprimés à travers la gorge, comme le dit Jésus, ils détruisent votre psyché. Lisez cela dans les épîtres, en relation avec Jacques, qui parle de la puissance de la langue:

    Voici, nous mettons le mors dans la bouche des chevaux pour qu’ils nous obéissent; et nous tournons leur corps tout entier. Voici également les navires, qui sont si grands et que poussent des vents impétueux, mais ils sont dirigés par un très petit gouvernail, au gré du pilote. De même, la langue est un petit membre qui se vante de grandes choses. Voici, comme un petit feu peut embraser une grande forêt! – Jacques 3: 3-5

Ceux qui ne peuvent pas contrôler la langue sont des « menteurs »; ils ne développent pas le chakra Vishuddha complètement. Ainsi, ils interprètent les choses dans le mauvais sens.

Public: Parfois, quand vous interprétez les rêves, vous devez être prudent. Je fis un rêve à propos de mon chat tué par un chien et il s’est avéré que mon chat a été effectivement tué par un chien.

Instructeur: Oui, je l’ai entendu à propos de votre chat. Vous pensiez que c’était un symbole, mais il est apparu que votre chat a été tué par un chien. Parfois, les rêves sont des rêves clairvoyants, et nous devons apprendre à connaître la différence. Mais vous avez encore besoin de savoir comment les interpréter par la loi des analogies, des contraires, des correspondances, des analogies philosophiques, et de la numérologie. Parfois, l’expérience est directe. Je les ai eu aussi. Il n’y a pas de symboles. Vous pouvez les avoir aussi. Avant que les choses se passent dans le monde physique, ils se produisent dans le plan astral.

Public: Comment savez-vous si un rêve est utile?

Instructeur: En méditant sur lui. Un rêve est toujours utile. Un rêve peut être un message de votre Dieu, il est donc utile. Un rêve qui est très incohérente qui vient de votre mental est également utile. Il vous dit que vous avez quelque chose que vous avez besoin d’analyser et de détruire. Tout type de rêve vous est utile pour votre méditation, que ce soit une projection de votre propre ego ou un message de votre Dieu. Voilà pourquoi vous devez méditer. Méditez pour comprendre si votre rêve est un message de votre Dieu ou une projection de votre propre ego. Pour cela vous avez besoin de beaucoup de patience et d’analyse, et de fermer votre bouche. Ne parlez pas trop de vos expériences. Parfois, vous blessez les gens avec vos expériences, sauf si ce que vous dites est quelque chose de symbolique. Parfois, vous pensez que ce que vous voyez dans le plan astral est lié à une personne que vous ne connaissez pas. Tout ce que vous ressentez vous concernent. Voici ce que vous devez comprendre. C’est une partie de vous. Rappelez-vous que nous avons sept parties principales en relation avec l’homme. Sept corps. Mais nous avons aussi dix parties par rapport aux sephiroth. Douze parties par rapport à l’Être. C’est compliqué. Nous devons être sérieux au sujet de notre étude.

Public: Saturne est-il le Saint-Esprit?

Instructeur: Oui, bien sûr. Saturne se rapporte au nombre 7, qui est dans le processus de l’Alchimie, lorsque vous détruisez votre ego, ou lorsque vous pratiquez certains rituels. Mais Neptune se rapporte directement à la glande pinéale. Écoutez, Chesed se rapporte à la glande pinéale. Binah se rapporte à la glande pinéale. Chokmah se rapporte à la glande pinéale. Kether se rapporte à la glande pinéale. L’Esprit se rapporte à la glande pinéale, au système nerveux de la moelle. Vous devez étudier les nombreuses forces. Voilà pourquoi, dans la mythologie comme le dit le Maître Samaël, Neptune est le Saint-Esprit. Saturne, l’Esprit Saint. Qu’en est-il de Vulcain? Oh, c’est le Saint-Esprit, aussi. Mais vous devez savoir comment associer les choses. Chaque archétype est une unité multiple parfaite. Vous découvrirez cela dans la méditation.

Public: Abaddon. Abba le Père et adon, Adonaï le seigneur de la Terre.

Instructeur: Bien sûr, Abaddon manœuvre les forces de Abba Père comme un Adon tombé, par conséquent, il devient Baal, seigneur de Klipoth. Baal est l’âme humaine qui utilise les forces du Père dans le mauvais sens. C’est un ange dont le nom est Abaddon, qui est tombé. Il est un fornicateur. Dans Klipoth nous trouvons les Baals ou les kabbalistes fornicateurs qui suivent Abaddon. Ils veulent développer l’organe Kundartiguateur, parce que Abaddon a développé cet organe. C’est un destructeur de droite vers la gauche.

Public: Est-ce que Kether-Hokhmah-Binah se rapportent au corps?

Instructeur: Kether-Hokhmah-Binah se rapportent à de nombreuses forces: la loi des trois qui crée; Père, Fils et Saint-Esprit. Ce sont des forces dans le ciel qui sont aussi des forces à l’intérieur de nous. Le souffle, le sang et l’eau. Ces forces sont cosmiques et universelles, mais aussi individuelles dans chacun de nous. Nous avons parlé de la Sainte Trinité, Kether-Hokhmah-Binah, dans de nombreuses conférences. Mais, il y a beaucoup de choses que nous n’avons pas dit, parce que c’est très vaste.

    Dieu est la flamme qui remue en tout, la géométrie vivifiante de tout. C’est la raison pour laquelle le nombre [8] est saint, est infini, est éternel. Là, où Il réside, il n’y a pas de différence; la diversité est l’unité. – Rituel Gnostique

Amen.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Visions, Dreams, and Revelations

Le Fils de Dieu

Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Mystères Gnostiques

Expliquons du point de vue Gnostique / Kabbalistique ce qu’est le Fils de Dieu.

Tout d’abord, observons que le pentagramme a יהוה écrit sur son bras droit, un nom Hébreu d’une grande puissance sacerdotale qui a quatre lettres, et qui est appelé en Grec Tetragrammaton, qui signifie littéralement « mot de quatre lettres. »

pentagram-purple

Ceci est lié au mantra העליון מעליון יהוה Helion Melion Tetragrammaton.

Dans le livre Médecine Ésotérique et Magie Pratique, le Maître Samaël Aun Weor a écrit ce qui suit:

    Cercle Magique

« Quand vous tracez autour de vous un cercle magique, que ce soit avec votre épée, votre volonté et imagination unie dans une harmonie vibrante, ou avec les deux en même temps, vous devez prononcer les mantras suivants:

    Helion Melion Tetragrammaton העליון מעליון יהוה

    « Le magicien se défend contre les attaques des démons avec le cercle magique et le pentagramme ésotérique. »

Ainsi, afin de protéger notre corps chaque fois que nous faisons n’importe quelle pratique à cet endroit particulier que nous utilisons pour la méditation, ou quand nous allons effectuer une projection astrale, ou simplement quand on va se reposer.

Aujourd’hui, nous allons expliquer la signification du mantra Helion Melion Tetragrammaton.

Ce mantra est lié à יהוה, le Tetragrammaton, qui comme nous le voyons est dans le côté gauche de העליון מעליון Helion Melion.

Les lettres Hébraïques יהוה Yod Hei Vav Hei sont les quatre lettres qui forment le nom sacré habituellement traduit par Jehovah. Mais, en termes Gnostiques / Kabbalistiques nous prononçons יהוה comme Yod-Havah.

En Hébreu, le mot העליו Helion signifie « le plus haut », et מעליון Melion signifie « sur le plus haut ». Alors, quand nous disons Helion Melion nous disons, « le plus haut sur le plus haut », qui est יהוה Yod-Hei-Vav-Hei , Yod-Havah, le Tetragrammaton.

    « Si vous voyez l’oppression des pauvres, et violence pervertir la justice et la droiture dans un gouvernement, ne vous étonnez pas : car l’altesse est regardé par un autre altesse; et il y a encore (4) d’autres altesses qui les regardent »- Ecclésiaste 5: 8.

C’est seulement en étudiant la Kabbale / l’Arbre de Vie qu’on peut découvrir ce qu’est vraiment « le plus haut sur le plus haut ».

Le Pentagramme symbolise le Christ, l’Être auto-réalisé, ou Christ fait être humain. En Araméen זְעֵיר אַנפִּין zeir Anpin signifie « Petite Contenance / Petit Visage, » appelé Microprosopus dans la Kabbale, c’est le Fils de Dieu représenté dans le Pentagramme. Ainsi, le Pentagramme est un symbole du Fils de Dieu. Afin de comprendre ce que les mots Grecs Pentagramme et Tetragramme signifient, nous devons aller dans l’Arbre de Vie. De même, pour comprendre ce Helion Melion Tetragrammaton. Ainsi, c’est en étudiant l’Arbre de Vie que nous comprenons mieux ce que nous expliquons ici.

En Grec, le Logos Solaire, l’Ain Soph Aur, est nommé Christ. Mais, dans l’Egypte antique, quand les initiés abordèrent le Christ, l’Ain Soph Aur, ils l’abordèrent comme RA (Re).

Lorsque dans l’Egypte ancienne, ils abordèrent les trois aspects du premier triangle de l’Arbre de Vie, à savoir, Kether, Chokmah, Binah, les trois ensemble ont été appelés Osiris.

Pour aborder ces quatre parties ensemble – l’Ain Soph Aur ou RA ainsi que les trois forces primaires ou les trois Sephiroth du premier triangle de l’Arbre de Vie – les anciens de l’Egypte les abordèrent comme Osiris-Ra. En Grec on les appelait le Tetragrammaton. Osiris-Ra est précisément le grand nom que l’on trouve dans le Livre des Morts. Ainsi, Osiris-Ra comme יהוה se réfère à Kether, Chokmah, Binah et l’Ain Soph Aur comme un.

Tree-of-Life-2.0-plain

Lisons une citation sur Osiris-Ra pour comprendre ce que nous parlons. Cette citation est tirée du Livre des Morts égyptien. Il déclare,

    « Tu es Osiris [un Dieu Noir], le Grand Chef, le premier parmi tes frères, le prince de la Société des Elohim, l’instaurateur du droit et de la vérité à travers le monde, le Fils [Christ] [de Ra] qui était situé sur le grand trône de son père Keb. Tu es le bien-aimé de ta mère Nut [Miriam], le puissant [El] de la valeur, qui a renversé le démon-Sebau. Tu te lève et frappe ton ennemi, et tourne ta peur dans ton adversaire. Tu ramène les limites des montagnes. Ton cœur est fixe, tes jambes sont réglées fermes. Tu es l’héritier de Keb et de la souveraineté des Deux Terres (Haute et Basse Egypte). Il (Keb, Geb ou Gob) a vu ses splendeurs, il a décrété pour lui la direction du monde par ta main aussi longtemps que les temps perdurent. Tu as fait cette terre avec ta main, et les eaux et les vents, et la végétation, et tout le bétail, et tous les oiseaux à plumes, et tous les poissons, et toutes les choses rampantes, et tous les animaux sauvages de celle-ci. Le désert est la possession légale du fils de Nut. Les Deux Terres (Haute et Basse Égypte) se contentent de te couronner sur le trône de ton père, comme Ra [l’Ain Soph Aur]. »- Livre des Morts Égyptien

Cette belle citation du « Livre des Morts » explique très cryptiquement qui est le Christ. Rappelez-vous qu’en Grec, le Logos Solaire est nommé Christ, tandis que dans l’Egypte ancienne le Logos était nommé Osiris-Ra.

Dans le Livre des Psaumes, nous lisons:

    « Elohim [אלהים dieux et déesses] se tiennent dans la congrégation de El [toutes les générations de notre Dieu-Brahma-Abraham Intérieur]: ainsi, parmi les Elohim [אלהים dieux et déesses] il [notre Intime] juges. Jusqu’à quand allez-vous juger les pervers? Et soulever le visage du méchant [votre ego]? Selah. Défendez les pauvres orphelins et: rendez justice aux [la Conscience] affligés et aux nécessiteux. Délivrez les pauvres et les nécessiteux [archétypes]: sortez les de la main du méchant [votre ego]. Ils [les egos méchants] ne savent pas, ils ne comprennent pas; ils marchent dans les ténèbres: tous les fondements [Yesod-sexe] de la terre sont bien sûr. J’ai dit, Vous êtes Elohim; et vous êtes tous les enfants de [Ra] Elion עליון [le plus haut]. Mais comme Adam vous allez mourir, et tombez comme [Tiphereth] l’un des princes. Kuma [monte] Elohim, jugez la terre [Malkuth]: Car vous [El אל Chesed] héritez tous – הגוים Ha-Goyim (les archétypes) – les nations. »- Psaume 82

Quand nous lisons le Psaume 82, qui est très profond, si nous ne connaissons pas la Kabbale nous ne pouvons pas comprendre le sens de celui-ci.

Pour commencer, comprenons que le mot אלהים Elohim signifie dieux et déesses. Dans d’autres conférences, nous avons expliqué d’autres significations Kabbalistiques du mot אלהים Elohim, et nous avons besoin de les étudier pour comprendre encore mieux. Ainsi, quand nous lisons que אלהים Elohim, ou les dieux et les déesses, se tiennent dans la congrégation de El אל, de même nous devons nous référer à l’Arbre de Vie.

tree-names-in-Atzliluth-color

Comprenons que, dans l’Arbre de Vie, dans Olam Atziluth, עולם אצילות, le monde des archétypes, El אל est un nom sacré de Dieu lié à la Sephirah Chesed, qui signifie « miséricorde », et c’est quelque chose de très important pour comprendre. Lorsque nous abordons Chesed, nous sommes en train d’aborder notre propre esprit individuel particulier, notre Intime, nommé Atman en Sanskrit. Donc, comprenez que, en Hébreu El אל signifie Dieu; ainsi, quand nous lisons que אלהים Elohim se trouve dans la congrégation de El אל, le Psaume 82 est en train d’indiquer que mon El אל, votre El אל ou notre Intime, le El אל ou l’Intime de chacun de nous, qui est, tout les El אל des gens ensemble, sont אלהים Elohim. Mais voici et comprenez que, pour que le El אל de chacun d’entre nous se tienne dans la congrégation comme אלהים Elohim, notre El אל particulier doit parvenir à l’Auto-réalisation, parce que notre Monade, notre esprit, notre propre Chesed devrait et doit être parmi les אלהים Elohim, les maîtres auto-réalisés. Par conséquent, nous devons comprendre que, quand un maître donne un jugement, il est toujours d’accord avec le reste des maîtres, ou comme le Psaume déclare: « ainsi, parmi les Elohim [אלהים dieux et déesses] il [El אל, notre Intime] juge ».

Pour nous faire comprendre d’un point de vue Gnostique, puisque nous sommes disciples de Samaël Aun Weor, nous devons affirmer que Samaël Aun Weor est un El אל [maître auto-réalisé] qui se trouve dans la congrégation des Elohim [אלהים dieux et déesses]. Le symbole de Samael est le Pentagramme, et en tant que tel il se trouve parmis d’autres El אל en vue d’organiser la Loge Blanche. Samael dans la sephirah Geburah est responsable de cette Race-Racine.

Le livre de l’Apocalypse déclare:

    « Et je vis le ciel (de Geburah) ouvert, et voici un cheval blanc; et celui (le El אל) qui était assis sur lui était appelé Fidèle et Véritable, et dans la justice, il juge et fait la guerre. Ses yeux étaient comme une flamme de feu, et sur sa tête se trouvaient plusieurs couronnes (Kethers); et il avait un nom écrit, que personne ne connaît, sauf lui-même. Et il était revêtu d’un vêtement teint de sang, et son nom est le Verbe de Dieu. Et les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues d’un fin lin, blanc et propre. » – Apocalypse 19: 11-14

Dans Olam Atziluth, עולם אצילות, le monde des archétypes, dans Hod en bas de Geburah, toutes les armées qui sont dans le ciel ensemble sont nommés אלהים צבאות Elohim Tzabaoth. צבאות Tzabaoth signifie « armées » et אלהים Elohim est le pluriel de אל El et אלה Elah, qui signifie « déesse ». Donc, nous devons comprendre que le Maître Samaël Aun Weor n’est pas seul ; il est avec beaucoup de maîtres ou Elohim [אלהים dieux et déesses] en train d’organiser ce mouvement mondial; oui, il y a beaucoup de maîtres dans les plans internes qui aident Samael dans sa mission. Lorsque nous étudions les Elohim, nous constatons qu’ils sont liés à tous les maîtres de l’univers. Donc, quand nous disons Elohim nous abordons n’importe quel dieu de n’importe quel panthéon, de n’importe quelle religion du monde, de cette planète ou de n’importe quelle planète dans l’univers. C’est la façon dont nous devons comprendre le mot Elohim. En comprenant le mot Elohim nous entrons dans le mystère du Christ, qui n’est pas une personne, mais la multiplicité de l’unité.

L’Apocalypse 19: 11 déclare, « et dans la justice, il juge et fait la guerre », et le Psaume 82: 1 déclare: « Ainsi, parmi les Elohim il juge, » ce qui signifie que n’importe quel jugement que Samael ou n’importe quel dieu exécute n’est pas seul; il y a toujours d’autres dieux qui donnent leur vote pour le jugement qu’ils font. Ce n’est pas comme les gens pensent que si un maître est en charge pour donner une doctrine que c’est par lui-même. Un maître n’est jamais par lui-même; derrière lui se trouvent toujours אלהים צבאות Elohim Tzabaoth, la Loge Blanche. Donc, si nous prenons tous les maîtres de la Loge Blanche ensemble et formons un nom avec eux, nous dirons אלהים צבאות Elohim Tzabaoth, et ce serait kabbalistiquement compréhensible.

Il est écrit: « J’ai dit, Vous êtes Elohim, » parce que si nous avons El à l’intérieur, que vous soyez un homme ou une femme, ensemble tous ces El et Elah à l’intérieur forment Elohim. Donc, « j’ai dit, Vous êtes Elohim; et vous êtes tous des enfants de Elion, » voilà c’est le point ici.

Qui est עליון Elion? Elion est lié à « le plus haut ». Il est écrit avec Ayin, Lamed, Yod, Vav, et Nun final. Qui est עליון Elion? Pour comprendre qui est עליון Elion, nous avons écrit Helion Melion Tetragrammaton, העליון מעליון יהוה, qui signifie « le plus haut sur le plus haut Yod-Hei-Vav-Hei. » C’est seulement en étudiant l’Arbre de Vie que nous comprenons que עליון Elion est אלהים צבאות Elohim Tzabaoth dans Hod, le plan astral; et מעליון Melion est גבור אלהים Elohim Gibor dans Geburah, le plan de la conscience; et יהוה est יהוה אלהים Yod-Havah Elohim dans Binah, le plan de l’Esprit Saint; ils sont tous אלהים Elohim à l’intérieur et à l’extérieur de nous. Ainsi, יהוה אלהים Yod-Havah Elohim dans Binah est au-dessus de אלהים גבור Elohim Gibor dans Geburah, qui est au-dessus de אלהים צבאות Elohim Tzabaoth dans Hod. Nous sommes dans Malkuth-Yesod.

Etudions maintenant יהשוה Yeshuah dans l’Arbre de Vie. Nous constatons que kabbalistiquement Yeshuah est le Pentagrammaton, en d’autres termes, Jésus ou Yeshuah est écrit avec cinq lettres, à savoir, le יהוה le Tetragrammaton et la lettre ש Shin au milieu. Donc, en Hébreu et kabbalistiquement Jésus est écrit יהשוה Yeshuah. En Hébreu c’est יהשוה Yeshuah et en Français c’est Jésus; c’est la manière kabbalistique correcte d’écrire le nom de Jésus. Cela signifie que Jésus lui-même est venu sur cette planète pour représenter le Pentagrammaton. Lorsque nous appelons יהוה Yod-Hei-Vav-Hei, le Tetragrammaton, en Grec nous indiquons un mot qui a quatre lettres. Mais quand en Grec nous disons Pentagramme, nous sommes en train de dire un mot qui signifie penta [cinq] gramma [lettre], c’est aussi le Pentalphe ou cinq alphas, l’étoile à cinq pointes, le Pentacle, le Pentaculum Latin ou Pentacolo, quoi que ce soit avec cinq membres.

Ainsi, le Pentagramme qui est généralement représenté comme une étoile est précisément Yeshuah en Hébreu יהשוה Yod-Hei-Shin-Vav-Hei. Même Jésus est un nom composé de cinq lettres Latines.

Dans la Kabbale, la lettre ש Shin est le symbole du feu. Le feu divin a trois mèches comme la lettre ש Shin a trois mèches, qui représentent la trinité. Cette trinité est Kether, Chokmah, Binah, Père, Fils et Saint-Esprit, le Premier Logos, le Deuxième Logos et le Troisième Logos.

Lorsque par la puissance sexuelle et la grâce du Troisième Logos, l’Esprit Saint, le Deuxième Logos s’incarne dans un véritable Être Humain qui est prêt, le Deuxième Logos s’unit à l’âme humaine, et c’est comme ça que le Logos est fait chair, et que l’Être Humain devient un Beni Elohim, un Fils de Dieu.

    « Mais beaucoup l’a (le Logos) reçu, il leur a donné le pouvoir de devenir Fils de Dieu, même à ceux qui croient en son nom. » – Jean 1:12

Le véritable Être Humain est représenté dans le deuxième triangle de l’Arbre de Vie par Chesed, Geburah et Tiphereth. Ils forment la Monade.

tree-of-life-monad-soul
Lorsque nous abordons la Monade, nous abordons trois sephiroth:

  1. El אל, c’est Chesed, la quatrième sephirah en comptant à partir du haut, c’est El אל à l’intérieur de nous.
  2. Geburah est l’âme spirituelle à l’intérieur de nous; cette âme pourrait être appelée אלה Elah [Déesse], la partie féminine de El אל Dieu à l’intérieur de nous.
  3. Tiphereth est l’âme humaine.

    « Et le Verbe (Logos) était fait chair, et il a habité parmi nous, et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père, plein de grâce et de vérité. Jean (l’âme humaine) a rendu témoignage de lui, et cria, en disant: C’est celui dont je parlais, Celui qui vient après moi est avant moi: car il était avant moi. Et de sa plénitude nous avons tous reçu, et grâce pour grâce. Car la loi a été donnée par Moïse, mais la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ. » – Jean 1: 14-17

Dans la Kabbale, dans le Zohar, il est indiqué que la lettre Shin représente également Chesed, Geburah et Tiphereth [la Monade]. Nous dirons qu’à l’intérieur de nous, nous avons la lettre Shin. Mais nous devons comprendre, comme le maître Samael explique, que la Monade est une étincelle de lumière ou, si vous voulez, une étincelle de feu émanée de Elohim, qui est représenté par la lettre Shin dans le premier triangle.

De plus, Elohim en tant que trinité est également représenté par la lettre Aleph. Car, à travers la lettre Aleph, le souffle, l’air, la lettre Shin en bas est liée à la lettre Shin en haut ou le feu en bas est lié au feu en haut, voilà pourquoi le feu, Aesh en Hébreu, s’épèle אש Shin Aleph. Ainsi, c’est comme ça que nous comprenons kabbalistiquement ce que la lettre Shin dans le mot Yeshuah signifie. Les Chrétiens croient que le Pentagrammaton ou nom sacré יהשוה Yeshuah ou Jésus est au-dessus de tous les noms, parce que David a déclaré:

    « Je me prosternerai dans ton saint temple, et célébrerai ton nom pour ta bonté et de ta vérité. Car tu a magnifié ton Verbe (le Logos) au-dessus de tout ton nom. » – Psaume 138: 2

Et l’apôtre Paul a écrit:

    « Pourquoi Dieu l’a souverainement élevé, et lui a donné le nom (יהשוה Yeshuah) qui est au-dessus de tout nom. » – Philippiens 2: 9

En effet, Jésus, est kabbalistiquement יהשוה Yeshuah, qui en Hébreu est יהשוע Jah-Oshua, un nom sacré, mais des fanatiques religieux ignorants attribuent seulement ce nom au maître Aberamentho qui est venu il y a 2000 ans. Comprenez qu’en Hébreu יהשוע Yeshuah signifie יה Jah est – ישוע Oshua – Salut, donc il n’indique pas la personnalité de Jésus qui est venu il y a 2000 ans, mais à Chokmah, ou la Sagesse, une puissance active et passive appelé יה Jah ou יהוה Yod-Havah, qui est INRI, le Christ, – משוע Moshia – le Sauveur, qui est le feu, représenté dans la lettre ש Shin, et Helion Melion Tetragrammaton, qui est יהוה le plus haut sur le plus haut.

De même, si nous voulons investiguer sur qui est ce plus haut feu, nous savons qu’il est écrit:

    « Car ton יהוה Elohim est un feu (אש Aesh) dévorant, un Dieu (El אל) ardent. » – Deutéronome 4: 24

Dieu est feu, c’est la raison pour laquelle nous découvrons que Dieu en tant que feu est adoré dans toutes les religions. La particularité de n’importe quelle religion, de n’importe quel autel dans n’importe quelle religion est quand vous y allez et que vous voulez faire un rituel ou une fête dans ce temple, vous allumez une bougie, car Elohim est feu, est la lumière dans l’obscurité de l’abîme, et son Verbe ou Logos est le tonnerre à travers lequel ses attributs deviennent connus comme la lumière dans notre colonne vertébrale, son trône.

Lorsque nous allumons le feu créatif de Jehovah Elohim, nous avons la lumière. Voilà pourquoi il est écrit:

    « Et Elohim dit: Que la lumière soit: et la lumière fut. »

La lumière est le premier mot en Hébreu qui était créé par les Elohim, car Elohim est feu. La lumière est orthographiée Aleph, Vav, Resh, אור Aur, prononcé « Or. »

    « Et il y avait la lumière (אור Aur) », précisément parce qu’elle émanait de l’Ain Soph Aur, qui est la Lumière inaccessible et incompréhensible ou essence primordiale avant toutes les choses créées dans l’univers. La nature abstraite et éternelle et condition de l’Ain Soph Aur est incompréhensible pour notre intellect, mais elle est l’objet de nos études; l’Ain Soph Aur est la lumière illimitée de Barbelo.

    « Les grandes émanations de Barbelo, la demeure de la Lumière, ne peuvent jamais être comprise par la lumière intellectuelle. La Lumière incréée est distincte de l’intellect, comme l’eau l’est de l’huile. » – La Bible Gnostique: La Pistis Sophia Dévoilée de Samaël Aun Weor

La lumière est le mystère des mystères; la lumière a pris forme en tant que Kether, l’ancien des jours, qui, dans la Genèse crée au moyen de sa propre lumière; cette lumière est représentée comme יהוה son saint nom, qui embrasse la totalité des Sephiroth.

Kether est la première Sephirah que nous trouvons dans l’Arbre de Vie, c’est le plus haut; et l’Ain Soph Aur est exactement au-dessus, le plus haut.

L’Ain Soph Aur est ce qu’on appelle dans la Kabbale la lumière illimitée, l’Absolu Solaire, où l’on trouve la source du rayon de Okidanokh qui est traduit comme le Souffle Éternel Profondément Inconnaissable à lui-même ou profondément Inconnu à lui-même. Cela signifie que les possibilités infinies de la puissance créatrice de Aur ou Lumière de l’ « Ain Soph Aur » sont illimitées.

Pour créer, la lumière se divise en trois aspects. Ces trois aspects sont ce que nous étudions dans le premier triangle: Kether, Chokmah, Binah. Kether est appelé « la couronne », qui est l’éternel devenir du rayon de l’Okidanokh, l’éternel devenir de la lumière. Lorsque nous expérimentons Kether, nous constatons que Kether est une lumière éternellement en devenir qui devient l’univers, et cet Univers est Chokmah. Chokmah est appelé le Fils, le Christ, le Logos. Et ce Logos se dédouble dans un autre élément, une autre sephirah, appelée Binah. Les trois ensemble forment la sainte trinité: Kether, Chokmah et Binah ou Père, Fils et Saint-Esprit, Brahma, Vishnou, Shiva.

Donc, si l’on compte la source de lumière, l’essence de la lumière, de laquelle ces trois forces primaires émergent et qui ensemble forment la lettre Shin, nous trouvons alors qu’ils sortent de l’Ain Soph Aur. En unissant ces quatre lumières – les trois et le plus haut – nous trouvons Yod-Hei-Vav-Hei. Voilà pourquoi nous disons toujours quand nous abordons le saint nom de Dieu que la quatrième lettre, qui est la lettre Hei, est liée à l’inconnaissable divin, l’Ain Soph, et dans ce cas à l’Ain Soph Aur. Donc, quand nous avons dit, « le plus haut », « le plus grand », « le plus élevé », c’est bien sûr l’Ain Soph Aur. C’est dans ce Ain Soph Aur que l’on trouve l’univers inconnu du Christ.

Rappelez-vous que lorsque le Christ cosmique, en tant que lumière, parlait à travers la bouche du maître Jésus de Nazareth, il a dit:

    « Je suis la lumière du monde: celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. » – Jean 8: 12

Si nous voulons savoir où nous trouvons le Christ en tant que lumière du monde, comprenez que cette lumière est la Lumière du Soleil, mais que la lumière émerge d’une lumière spirituelle plus élevée. Cette lumière spirituelle plus élevée est l’Ain Soph Aur appelé l’Absolu Solaire, qui est représenté par la lettre Hei, qui est l’utérus de l’univers d’où Kether, Chokmah, Binah émergèrent. Et la lumière de la vie est la Kundalini de quiconque marche avec le Soleil en Tiphereth, symbole du Christ cosmique, suivant le Dieu vivant Tout-Puissant – שדי אל חי Shaddai-El-Chai, qui est l’essence même du Christ en tant que Amour dans Yesod / sexe .

    « Et j’entendais une voix sortir de l’autel qui disait: Oui, (יהוה אל שדי Tetragrammaton-El-Shaddai), Seigneur Dieu Tout-Puissant, véritables et justes sont tes jugements. » – Apocalypse 16: 7

Quand nous abordons le Christ, ou quand nous voulons expérimenter ce qu’est le Christ, nous entrons dans Olam Atziluth, עולם אצילות, le monde des vêtements de splendeur ou archétypes. Dans Atziluth nous voyons Kether, la première émanation de l’Absolu-Christ-Lumière dans l’univers. Kether se trouve entre l’univers connu et le divin inconnaissable. Kether est une lumière éternelle en devenir, une lumière qui émerge de l’inconnu dans le connu. Quand la lumière en devenir de Kether imprègne l’univers, elle devient Chokmah, le Fils; et quand cette lumière féconde l’Akash, la matière chaotique, elle devient Binah, la lumière de la vie. Ainsi, la lumière de Kether, Chokmah et Binah dans l’unité forment la plus haute trinité dans l’univers. Ainsi, cette lumière dans l’univers est ce que nous appelons Helion, le plus haut. Et Melion est la lumière sur le plus haut, elle est la lumière de l’Espace Abstrait Absolu, l’Ain Soph Aur, le Christ cosmique. Ainsi quand nous disons Helion Melion nous abordons le plus haut sur le plus haut, qui est Ain Soph, parce Melion signifie « sur le plus haut. » En d’autres termes, l’Ain Soph Aur est la lumière de l’Absolu Solaire qui est une lumière inconnaissable de l’Absolu qui est la lumière de l’univers. Voilà Helion Melion.

Maintenant, quand nous prononçons Tetragrammaton en Grec, nous nommons quatre mots ou Logos en un seul mot. Tetragrammaton nomme le nom sacré de Dieu יהוה Yod-Hei-Vav-Hei, à savoir, Yod (Kether, le Premier Logos), Hei (Chokmah, le Second Logos), Vav (Binah, le Troisième Logos), et Hei (la première émanation Ain Soph Aur ou Theomertmalogos).

Helion Melion Tetragrammaton est un mantra puissant, qui apporte la lumière du nom sacré de Dieu. Mais, le point ici concernant le mot Yeshuah est que lorsque cette puissante lumière de יהוה Yod-Hei-Vav-Hei, le Tetragrammaton, entre dans le deuxième triangle de l’Arbre de Vie, symbolisé par la lettre Shin, cette lumière fait de la lettre Shin ou véritable être humain, à savoir, Chesed, Geburah et Tiphereth, un יהשוה Yeshuah incarné, qui est, quand ce Shin s’incarne dans Malkuth, le corps humain. Ainsi, cette lumière dans un être humain devient Jésus-Christ, comme autant arrivé au maître Jésus de Nazareth, dont le Shin a incarné le Tetragrammaton et comme tel est descendu sur son aspect physique, Malkuth en tant que feu. C’est la raison pour laquelle qu’il est nommé יהשוה Yeshuah ou Jésus parce que sa mission était de représenter et d’enseigner ce processus cosmique Christique universel tel que décrit dans l’évangile de Jean:

    « Au commencement était le (premier) Logos, et le (second) Logos était avec Elohim, et le (troisième) Logos était Elohim. Le même était (Bareshith Bera Elohim) au commencement avec Elohim. Toutes les choses (דברים Debarim) ont été faites par lui (יהוה אלהים Yod-Havah Elohim); et sans lui (יהוה אלהים) rien de ce qui a été fait n’aurait pas été fait. En lui (Yod-Havah Elohim Binah) était la vie (Chaiah); et la vie était la lumière des hommes (אישים Yishim). Et la lumière (du יהוה Tetragrammaton) brille dans les ténèbres; et les ténèbres (sur la face de l’abîme) ne l’ont pas comprit. Il y avait un homme (איש Yish, אש Esh Feu; Chesed, Geburah et Tiphereth représenté dans la lettre ש Shin) envoyé par Elohim (en Daath), dont le nom était Jean (Jésus, Moïse, Mahomet, Krishna, Siddhartha Gautama, etc.). Le même (איש Yish, אש Esh, ש Shin, Feu) est venu (en tant que Lucifer, porteur de la lumière) pour témoigner, pour rendre témoignage à la lumière, que tous les hommes (אישים Yishim) puissent croire à travers lui. Il ne fut pas la lumière, mais était envoyé (en tant que Lucifer, porteur de la lumière) pour rendre témoignage à la Lumière. Ce (יהוה Tetragrammaton) était la vraie Lumière, qui éclaire tout homme (איש Yish ou ש Shin) qui (comme יהשוה Yeshuah) vient dans le monde. Il (en tant que יהשוה Yeshuah) était dans le monde, et le monde a été fait par lui, et le monde ne le connaissait pas. Il (en tant que יהשוה Yeshuah) est venu chez les siens, et les siens ne l’ont pas reçu. » – Jean 1: 1- 11

Christus-Lucifer, le porteur de la lumière, le porteur du Christ, dit à travers la bouche du maître יהשוה Yeshuah, Jésus:

    « Je suis le chemin, la vérité, et la vie: nul ne vient au Père que par moi. » – Jean 14: 6

Ceci est une déclaration kabbalistique très profonde. Les ignorants comprennent mal cette déclaration alchimique et pensent que pour aller au Père, notre Père intérieur particulier, nous devons croire en la personnalité de Jésus de Nazareth. Donc, par conséquent, ils ont raté ce point principal de Jésus alchimique.

Quand Jésus a dit Je suis, il ne se référais pas à sa personnalité, mais à la lumière qu’il portait, la lumière Christique a dit: « Je suis le chemin, la vérité, et la vie », autrement dit, je suis, אהיה Eheieh, la lumière du Tetragrammaton, est le chemin, la vérité et la vie.

Dans la Kabbale nous disons la lumière de Kether est un éternel devenir. Donc, Kether parlait à travers lui.

Si nous traduisons Jean 14: 6 parfaitement en français, nous dirions: « Je suis le chemin, je suis la vérité et je suis la vie. Aucun homme ne vient au Père Cosmique Commun Universel, l’Absolu, qu’à travers Je suis, » qui est Kether, l’énergie de la première émanation ou la force du Christ Solaire, l’Ain Soph Aur, dans l’univers.

Aucun de nous ne peut réaliser l’Être si nous ne connaissons pas ce qu’est ש Shin le feu. Ainsi, quand un initié, un alchimiste, comprend que dans le feu sexuel est la vie et la vie est la lumière des hommes, il transmute alors le feu et incarne la lumière du יהוה Tetragrammaton depuis Chokmah et devient un יהשוה Yeshuah.

Dans la Pistis Sophia, un livre dicté par le Maître Aberamentho à ses disciples, il dit qu’il y a douze principaux sauveurs: douze. Dans la Kabbale, nous comprenons que ces douze sauveurs se rapportent aux douze Eons, les douze Sephiroth de l’Arbre de Vie. Les gens pensent qu’il n’y a qu’un seul sauveur, mais ils ignorent que tous ces douze forment cette unique lumière que nous appelons Elohim. En lisant le Psaume 82 nous comprenons mieux:

    « Elohim se tient dans la congrégation de El: ainsi, parmi les Elohim, il juge. J’ai dit, Vous êtes Elohim; et vous êtes tous des enfants de Elion (le plus Haut, l’Ain Soph Aur).« 

Le Psaume 82: 7 continue:

    « Mais vous mourrez comme Adam. « Parce que, » c’est à la sueur de votre visage que vous mangerez du pain, jusqu’à ce que vous retournerez dans la terre; car d’elle vous avez été pris: car vous êtes poussière, et à la poussière vous retournerez »- Genèse 3: 19.

Littéralement, il dit: « Mais vous mourrez comme des hommes » parce que, pour devenir un avec la lumière du plus haut, nous devons passer à travers le processus d’élimination de tous nos défauts.

Chacune des différentes religions du monde ont été fondée par un maître particulier qui est un avec Helion. Le Maître Jésus a dit:

    « Ma doctrine est pas le mien, mais à celui (Helion) qui m’a envoyé. » – Jean 7:16

Et le Maître Samaël Aun Weor a déclaré:

    « Frères gnostiques et sœurs de la Terre! Que l’on sache que je suis Samaël Aun Weor. Je suis votre Avatar, et je suis votre Bouddha Maitreya. Je suis descendu des mondes supérieurs pour vous aider. Je suis avec vous.

    « Je suis à l’intérieur de ce corps afin d’aider cette humanité. Mais, au nom de la vérité, je vous dis que Je suis l’Archange Samael! Si les ignorants veulent rire de ce que je déclare ou s’ils n’acceptent pas ce fait, il n’y a pas d’importance. Ce n’est pas mon problème! Je suis seulement intéressé à faire valoir ce que Je suis quand ils me demandent. Mon seul objectif est d’enseigner la doctrine du Père, de mon Père qui est à l’intérieur de moi! »

En effet Samael est l’un des enfants de Helion, le plus haut, le Christ. Ainsi, nous constatons que chacun des fondateurs de toutes les religions était un de ces messagers de Helion, un avec la même source. Ainsi, petit à petit, nous allons comprendre, afin de mieux comprendre, qui est le Fils de Dieu.

    בר אשות ברא אלהים את השמים ואת הארץ

    Bar Ashoth Bara Elohim At Hashamayim Ve’At Ha’Aretz

    « Au commencement Elohim créa les cieux et la terre. »

Le premier mot de la Bible, Barasheeth, cache plusieurs significations. Nous allons dévoiler une des significations cachées pour que nous comprenions ce qu’est Olam Briah, עולם בריאה le monde de Briah.

Lorsque nous étudions la Kabbale nous affirmons toujours qu’il y a quatre mondes manifestés selon l’Arbre de Vie. Le premier est Olam Atziluth, עולם אצילות, le monde des archétypes, que nous avions exposé en expliquant Helion Melion Tetragrammaton, qui signifie, la plus haute lumière sur la plus haute lumière Yod-Hei-Vav-Hei ou la sainte trinité plus l’Ain Soph Aur. Maintenant, à travers Barasheeth nous allons expliquer le commencement de la création; à travers Barasheeth nous entrons dans le deuxième monde, qui est appelé Briah (création).

Les deux premiers mots de la Bible sont בראשית ברא Barasheeth Bara. Le mot Bara ברא se lit aussi בריאה Briah et signifie « créer ». Bara ברא est caché dans בראשית Barasheeth et est répété dans le second mot בראשית ברא Barasheeth Bara – Au commencement de – ברא Bara ou בריאה Briah – création.

Ces deux mots au début de la Bible rendent compte du commencement de Olam Briah, עולם בריאה le monde de Briah. Toutefois, pour comprendre le monde de Bara, Briah, création, nous devons comprendre d’abord le monde de Atziluth ou archétypes que nous avons déjà exposé. Nous avons dit que la lumière du Christ dans Atziluth et au-delà est l’origine de בריאה Briah, le deuxième monde, Olam Briah, עולם בריאה, le monde de la création.

Maintenant, voici un autre anagramme dans בראשית Barasheeth; nous constatons que les première et deuxième lettres ב Beth et ר Reish du mot בראשית Barasheeth épeler Bar en araméen, signifie Fils. Et en étirant la lettre י Yod du mot אשית Ashith vers le bas, nous traçons une lettre ו Vav, et donc nous formons le mot אשות ashoth, qui signifie mariage.

Donc, voici ici un autre sens de בראשית ברא אלהים את השמים ואת הארץ – Barasheeth Bara Elohim At Ha’Shamayim Ve’At Ha’aretz. Cela signifie aussi: בר אשות Barashoth – le Fils du Mariage; ברא אלהים Bara Elohim – créa Elohim; את השמים At Ha’Shamayim – les cieux (Uranos); ואת הארץ Ve’At Ha’aretz – et la terre (Gaea).

Mais qui est ce Fils? בר Bar est le Fils de Dieu et nous rappelle la Rune Bar:

    « Le Christ, le Logos Solaire, est quelque chose de plus profond. Dans la langue Araméenne, le Christ est Bar-Ham, le Fils de l’Homme.

    « Certainement, le Christos ou le triomphant et cosmique Chrestos, n’est pas Jésus, mais il était incarné en lui. Il ne fut ni le Bouddha, mais il a prospéré dans ses lèvres fertiles faites Verbe. Il ne fut pas Moïse, mais il brillait dans son visage, là sur le mont Nebo. Il ne fut pas Hermès, mais il vivait réincorporé à l’intérieur de lui. Le Seigneur Chrestos est sans individualité.

    « Pour celuiqui sait, le Verbe donne le pouvoir. Personne ne l’a prononcé , personne ne la prononcera, sauf celui qui a le Verbe (le Logos) incarné. – Samaël Aun Weor

Ainsi:

     בר אשות ברא אלהים Bar Ashoth Bara Elohim, le Fils du Mariage créa Elohim

C’est parce que בר Bar est le plus haut, c’est באור B’Aur, la source de lumière, l’Absolu Solaire, l’Ain Soph Aur, qui est précisément בר א’אלהים Bar Ælohim, le Fils de Ælohim, la lumière solaire dans le ciel et sur la terre.

Kabbalistiquement, le mot Elohim אלהים indique le premier triangle de l’Arbre de Vie. Le mot אל El pointe à Kether. Le mot אלה Eleh pointe à חכמה Chokmah. Eleh אלה signifie Ces, qui est pluriel parce que la volonté de Chokmah exprime la multiplicité de אל El, l’unité. Et la dernière syllabe de אלהים Elohim, est ים Yam qui signifie Mer; ים Yam est également utiliser pour indiquer masculin pluriel, ים Yom est lié à Binah, le Saint-Esprit, la troisième sephirah du premier triangle. Ainsi, le mot Elohim אלהים embrasse la Sainte Trinité. Ainsi, lorsque nous lisons: « Le Fils du Mariage créa Elohim, » nous affirmons que אלהים Elohim, les trois forces primaires de la Sainte Trinité entrent dans ברא Bara, la création, grâce à בר אשות Bar Ashoth le Fils du Mariage.

Mais, qu’est-ce que le mot Ashoth, mariage, indique? Pour être dans le mariage deux personnes sont nécessaires, une femme et un homme, parce que sinon, s’il n’y a pas un homme et une femme Bara, la création, ne peuvent pas se produire.

Oui, pour que la création humaine puisse se produire, pour que Briah puisse humainement se manifester, un spermatozoïde et une ovule unis sont nécessaires à l’intérieur de la femme par le biais de l’activité de Aesh, le feu. Ashoth aborde également les feux génitaux mâle-femelle de Malkuth, qui est une sephirah féminine. Voilà pourquoi Ashoth se termine par Oth (Vav, Tav), une terminaison féminine plurielle. De ce point de vue kabbalistique, le mariage était institué par Bar, le Fils, qui est le Christ. Comprenez, pour que la lumière du Christ, monte à l’intérieur de la colonne vertébrale de l’homme et de la femme, ils ont besoin d’être unis dans le saint mariage. Mais, qu’est-ce qui rend un mariage saint? Est-ce la cérémonie dans un temple religieux le rend? Non! La Cérémonie religieuse ne le rend pas saint. Il est écrit.

    « Le mariage est honorable en tous, et le lit except souillure. Car Dieu jugera les impudiques (πόρνος Pornos) et les adultères » – Hébreu 13: 4

Ainsi, ce qui rend un mariage honorable est le fait que dans d’acte sexuel le mari et la femme ne forniquent pas, ce qui signifie qu’ils ne souillent pas leur feu sexuel créateur par l’orgasme pendant l’acte sexuel, cela peut être réalisé avec les connaissances et les secrets de l’Alchimie sexuelle. C’est comme ça que בר Bar, le Fils, la lumière du Christ se développe dans la colonne vertébrale de l’Être Humain et dire (ashyth אשית) « Je vais faire vos feux d’animaux votre marchepied » dans Malkuth. Comme il est écrit:

    Yod-Havah יהוה (Chokmah, בר Bar, le Fils) dit à Adonaï (Malkuth), Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que (אשית) Je ferai de tes ennemis ton marchepied. – Psaume 110: 1

Comprenez que dans la Kabbale Gnostique Ra est l’Ain Soph Aur, la lumière de l’Absolu Solaire, que notre corps physique attire et coagule en Yesod / sexe. Notre appareil génital est Yesod; nos organes sexuels portent la puissance de la substance de l’Absolu Solaire. Mais pour que le feu, qui en Sanskrit est appelé Kundalini, et en Grec est appelé Christ et en Hébreu le Messie, émerge à l’intérieur de l’un d’entre nous, nous devons être dans le mariage parce בר Bar, le Fils, est toujours le résultat de feu sexuel de la mère et du père.

Si nous plaçons avant la syllabe sacrée Ar la lettre B, alors nous indiquons avec ceci la nécessité d’attirer (Ra) le Soleil (Christ, le feu solaire) à la Terre (Malkuth, notre physicalité). Ar-Bar-Man est le nom primitif d’Abraham.

    « Incarner le Christ (Ra) à l’intérieur de soi-même (à traversאשות Ashoth, mieux dit, Azoth) est vital, cardinal, et fondamental pour se convertir en Bar-Ham, le Fils de l’Homme. » – Samael Aun Weor

Père et Mère comme énergie et matière imprègnent l’Espace Abstrait Absolu, ce sont deux forces qui en Sanskrit sont appelées Prana et Akasha. Prana est masculin, alors que Akasha est féminin; Akash est l’aspect passif du Prana. Nous ne disons pas que Akash est l’aspect négatif du Prana, parce que le mot négatif pointe toujours vers quelque chose de mauvais. Passif est meilleur. Donc, l’aspect passif du Prana est Akasha, et Prana est l’aspect actif de l’espace. Ces deux aspects, Prana et Akasha et leur fils, la lumière, émergent de l’Absolu; Lumière, Prana et Akash forment le monde de Atziluth; le monde de Briah émerge du monde de Atziluth et d’eux l’univers. Le monde de Briah, la création, est réalisé à travers d’אשות Ashoth, c’est à dire, à travers l’Alchimie sexuelle. Lorsque le mari et la femme sont en train de réaliser l’Alchimie sexuelle, ils sont en fait en train d’imiter, de créer, ici – את הארץ At Ha’Aretz – sur la terre ce que Elohim a créé את השמים At Ha’Schamayim, là-haut dans le ciel.

Ainsi quand nous disons Helion Melion Tetragrammaton nous devons aussi comprendre que la lumière de l’Absolu Solaire venant de Yesod agit sur nos trois forces primaires, c’est à dire, sur Ida, Pingala et Sushumna, nos trois systèmes nerveux, formant le Tetragrammaton. Les forces Christiques doivent s’harmoniser en haut et en bas à l’intérieur de chacun de nous.

Ainsi, lorsque nous suivons les règles de la chasteté dans le saint Mariage, le Fils émerge en nous, c’est le Sauveur. Et ce Sauveur crée en chacun de nous un Elohim. Le Maître Samael a dit:

    « Quand l’homme et la femme s’unissent sexuellement dans le mariage parfait, ils sont vraiment des dieux ineffables (Elohim) en ces moments voluptueux. L’homme et la femme unis sexuellement forment un être divin androgyne, un Elohim mâle-femelle, une divinité terriblement divine ».

Elohim אלהים signifie El אל, Elah אלה [dieu, déesse] unis par Yam ים les eaux sexuelles, à la fin du mot אלהים Elohim. Ainsi, pendant l’Alchimie sexuelle El אל et Elah אלה sont unis grâce à Yam ים les eaux sexuelles.

L’eau Yam est l’habitat de בר Bar, le feu solaire ou l’électricité; ainsi, grâce à la transmutation de Yam ים, les eaux sexuelles de El-Ha’Yam אל-הים (les fluides céphalo-rachidiens masculins) et (les fluides génitaux féminins)-ים de Elah-Yam de notre propre אלהים Elohim particulier, בר Bar, le Fils émerge à travers leur אשות Ashoth, mieux dit, Azoth, leur saint mariage. Mais, si vous forniquez vous profanez votre corps.

    « Fuyez la fornication. Tout péché que l’homme fait est hors du corps; mais celui qui commet des péchés de fornication pèche contre son propre corps. Quoi? Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu des אלהים Elohim, et que vous ne vous appartenez pas? Car vous avez été acheté avec un prix. Glorifiez donc אלהים Elohim dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Elohim »- 1 Corinthiens 6: 18-20

Encore une fois, ce qui rend un mariage saint ce n’est pas la cérémonie dans un temple ou une église. Ce qui le rend saint c’est le fait que le mari et la femme, au cours de l’acte sexuel, transmutent leur énergie sexuelle, c’est, quand ils restreignent l’orgasme animal pour conserver les feux solaires de בר Bar, le Fils du Soleil. Ils ne réalisent pas l’acte sexuel comme des animaux. L’acte sexuel chez les animaux n’est pas saint, car ils ne savent rien sur les secrets de l’Alchimie, l’Arbre de la Connaissance. Mais quand nous le connaissons nous le sanctifions; que nous soyons Chrétiens, Juifs, Musulmans, Bouddhistes, Taoïstes, ou de n’importe quelle religion. Rappelez-vous, vous pouvez effectuer et réaliser la cérémonie du mariage d’une église dans ce monde physique et vous pouvez penser que de ce fait votre mariage est saint.

    « Ne vous trompez pas: ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni ceux qui abusent d’eux-mêmes avec l’humanité, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’héritent du royaume de Dieu. » – Corinthiens 6: 9,10

Donc, ne vous tromper pas naïvement par une cérémonie de mariage si vous ne savez pas comment procéder sexuellement après qu’elle ait été effectuée.

Donc, par conséquent, בר-אשית ברא אלהים Bar-Ashyth Bara Elohim dit très clairement que בר Bar, le Fils, qui est une énergie, qui est le Christ, qui est une force, qui est Elion Melion Tetragrammaton dit: אשית Je dois établir Bara Elohim ברא אלהים Elohim créateur את השמים ואת הארץ At Ha’Schamayim Ve’At Ha’Aretz – dans le ciel et sur la terre.

Ainsi, Bar בר, le Fils, établira la force solaire vertèbre par vertèbre dans nos sept épines à travers Elohim dans Yesod; puisque, dès le premier moment où le mari et la femme réalisent l’Alchimie sexuelle un Elohim se forme naturellement de leurs fluides sexuels. S’ils tirent profit, petit à petit, ce Elohim à travers le processus de transmutation, par des années de travail sérieux finira par générer à l’intérieur d’eux les cieux et la terre.

    « Elah אלה (la déesse) a généré les cieux et la terre – בהבראם Be’Hibaram à travers Abraham-Chesed – le jour où יהוה אלהים Yod-Havah Elohim (Binah) a fait la terre et les cieux. » – Genèse 2: 4

    « Ce sont les générations des cieux et de la terre, quand ils ont été créés, le jour où יהוה אלהים Yod-Havah Elohim fit la terre et les cieux. » – Genèse 2: 4

    « Maintenant, de la tradition, nous sommes informés que le mot » בהבראם Be’Hibaram « (quand ils ont été créés) doit être lu, ‘בהבראם Be’Hibaram’ (par ou à travers Abraham). On peut objecter, comment peut-il être dit que les cieux et la terre ont été créés par Abraham, qui correspond à la Sephirah Chesed (miséricorde) sur l’Arbre de Vie, puisque nous savons aussi de la tradition que le mot « בהבראם Be’Hei-Baram’ signifie que les cieux et la terre ont été créés par la Shekinah, dont la lettre Hei est le symbole?

    « Partout où dans l’Écriture le mot אלה (déesse) se produit il y a une antithèse de quelque sorte entre ce qui précède et ce qui suit.

    « Elah אלה (la déesse) a produit les générations du ciel et de la terre בהבראם Be’Hibaram, par-Abraham; c’est, quand le nom d’Abraham a été formé, comme il est écrit « Dans le jour (dans la lumière) où יהוה אלהים Yod-Havah Elohim fit la terre et les cieux. » – Zohar

    « Elah אלה (la déesse) a généré les cieux et la terre – בהבראם Be’Hibaram à travers le « Hei » d’Abraham-Chesed – dans le jour (dans la lumière) oùיהוה אלהים Yod-Havah Elohim (Binah) fit la terre et les cieux. » – Genèse 2: 4

Kabbastiquement, Elah אלה (la déesse) a généré les cieux et la terre à travers le « Hei » d’Abraham-Chesed; cela implique quelque chose de très profond, particulier et spécial.

Dans la mythologie Grecque, la déesse Gaea de Γῆ Gé, « terre », est la personnification de l’Akasha ou de la matière en tant que substance. Gaea était la mère de Uranos, Ur-anas, le feu et les eaux primordiales. Le Ciel, Ouranos, correspond kabbalistiquement à la sephirah Chokmah, le Fils, le Christ cosmique, l’univers. Ainsi, Ouranos est devenu le mari de Gaea. Ensemble, ils ont donné naissance à la Terre et tout l’univers. Ainsi, les Elohim sont nés de l’union d’Uranus (Ur-anas, le feu et les eaux primordiales) avec Gaea, la substance Akashique.

Ouranos, le feu et les eaux primordiales, correspond au feu Christique dans les fluides céphalo-rachidienx, et Gaea aux fluides Akashique génitaux dans notre terre, notre organisme humain. Alors, voici comment, notre physicalité porte Israël, les archétypes Christiques qui descendent de Chokmah, du monde de Atziluth, notre tête, en Briah, nos organes génitaux. Ainsi, au cours de l’Alchimie sexuelle – Be’Hibaram בהבראם – à travers Abraham, notre Intime, ces archétypes Christiques Solaires de Uranos se cristallisent en nous en tant qu’Adam – ביום be’Yiom – à travers la lumière de יהוה אלהים Yod-Havah Elohim; c’est comme ça que Elohim voit son image et sa ressemblance dans le miroir de l’Alchimie.

    « Et Elohim dit: Faisons Adam à notre image, selon notre ressemblance. » – Genèse 1: 26

En d’autres termes, c’est comme ça que notre Intime, à travers la lumière de יהוה אלהים Yod-Havah Elohim, crée les nouveaux Cieux ou les Corps internes d’Adam, à l’intérieur de nous. Donc, d’abord, à travers l’alchimie sexuelle, les Cieux, c’est à dire, les Corps internes, sont créés et développés à l’intérieur de nous.

Maintenant, générer la terre signifie former la nouvelle Terre, c’est, former la physicalité tetradimensionelle d’Adam de la poussière de la terre au septième jour.

    « Et יהוה אלהים Yod-Havah Elohim forma Adam de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie; et Adam devint une âme vivante. » – Genèse 2: 7

Ainsi, après un long processus de repos et de purification, la terre, notre physique immortel, est créé, c’est le jardin d’Eden, un véhicule physique immortel tetradimensionel, dans lequel יהוה אלהים Yod-Havah Elohim place son image et sa ressemblance, c’est à dire, Adam .

    « Et יהוה אלהים Yod-Havah Elohim prit Adam, et le plaça dans le jardin d’Éden pour le cultiver et pour le garder. » – Genèse 2: 15

Ainsi, c’est comme ça qu’Adam devient physiquement un נפש חיה Nephesh Chaiah, un anima vivant ou immortel, un animal immortel, une créature vivante, une âme vivante; devenant ainsi, extérieurement et intérieurement immortel.

« Au commencement Elohim créa le ciel et la terre. » – Genèse 1: 1

Au commencement, les Elohim, les Monades Maîtres, les Cosmocréateurs, apparaissent, ils émergent dans l’univers depuis l’Espace Abstrait Absolu. Ces Elohim ou Monades Maîtres ont déjà créé leur image et leur ressemblance à l’intérieur, ils ont déjà créé le cosmos à l’intérieur, c’est à dire, les cieux et la terre à l’intérieur d’eux. Ainsi, ils ont le pouvoir et la connaissance pour créer d’autres cieux et terres; en d’autres termes, ces Elohim génèrent d’autres Monades hors d’eux-mêmes, des Monades qui évoluent dans l’univers, des Monades qui ne savent rien au sujet de la création, comme dans ce cas, nous, qui avons besoin de générer l’image et la ressemblance à l’intérieur, voilà pourquoi le livre de la Genèse déclare:

     « Et la terre était sans forme et vide; et les ténèbres étaient sur la face de l’abîme. Et le Ruach Elohim se mouvait au-dessus des eaux. » – Genèse 1: 2

« Et la terre » (l’Akasha à l’intérieur de Yesod dans notre physicalité) « était informe et vide, » c’est, nous qui n’avons pas encore façonner nos archétypes solaires à l’intérieur, sommes vides de lumière; « Et les ténèbres étaient sur la face de l’abîme », c’est, nous sommes dans les ténèbres, nous sommes ignorants sur la face de notre psyché, nous ignorons la grandeur de notre Dieu Intime à l’intérieur; « Et (néanmoins) le Ruach Elohim se mouvait au-dessus des eaux. » Quelles eaux? Les eaux de la Genèse sont les eaux sexuelles ou les eaux sexuelles créatives. Comme nous trouvons le Prana et l’Akasha dans l’espace nous les trouvons aussi dans notre particularité, dans notre physicalité, qui est la terre philosophale.

Lorsque la Genèse dit: « Et la terre était sans forme et vide » cela pointe à notre physicalité; « Et les ténèbres étaient sur la face de l’abîme », pointe à notre conscience et subconscience, qui sont dans les ténèbres. Nous ne sommes pas illuminés, nous ignorons beaucoup de choses. Mais néanmoins à l’intérieur de nous se trouve El אל (Abram) la Monade, Chesed, que le livre de la Genèse appela le Ruach Elohim. Ainsi, même si nous sommes, psychosomatiquement parlant, sans forme et vide et dans les ténèbres, néanmoins, le Ruach Elohim se déplace sur la surface des eaux.

Alchimiquement, les eaux que la Genèse aborde ici ne sont pas les eaux qui se trouvent sur la planète terre, mais les eaux qui sont précisément dans notre physicalité, parce que la terre est notre physicalité; ainsi, quand nous lisons: « Et le Ruach Elohim se mouva sur la face des eaux, » nous devons comprendre que les eaux à qui ce verset se réfère sont les eaux de Uranos et les eaux Akashiques de Gaea, à l’intérieur de la terre, notre physicalité .

Alors, où trouvons-nous ces eaux ou fluides, qui sont à l’intérieur de notre physicalité? Nous trouvons les eaux de Uranos dans le cerveau et la colonne vertébrale comme liquide céphalo-rachidien dans lesquelles le cerveau et la moelle flottent, et les eaux créatives de Gaea sont dans les glandes sexuelles, qui sont les eaux dans lesquelles le sperme et l’ovule flottent dans notre sexualité. Ainsi, le Ruach Elohim Chesed flotte sur et au-dessus de ces eaux. Le Trône de Dieu, Le Trône de El, L’esprit, l’Intime, le Ruach Elohim en nous est le système nerveux cérébro-spinal.

nervous-system

C’est important de savoir parce que le Ruach Elohim, Chesed, est aussi appelé en nous le Fils de Dieu. Rappelez-vous que Elohim est « dieux et déesses. » Le Ruach Elohim est le Fils des Elohim, les Cosmocréateurs. Ici, nous trouvons un autre sens pour le Fils de Dieu. Ce Fils de Dieu est un enfant de l’enfant, ce qui signifie que Chesed est le Fils de Kether, Chokmah et Binah et la première émanation de l’Ain Soph Aur.

En Araméen, Bar Ælohim est Christ, la première lumière, le premier feu, la première émanation de l’Absolu Solaire. Le Fils de Ælohim établit Elohim en Briah, création. Elohim est celui qui place El אל (Abram אברם) la Monade, Chesed, le Ruach Elohim, à l’intérieur de nous. Le Psaume 82 stipule que Elohim se tient dans l’assemblée de El. Ainsi, lorsque nous travaillons avec El, le Ruach Elohim, nous entrons immédiatement en contact avec les Elohim ci-dessus, car c’est notre seule partie spirituelle qui peut nous connecter aux Elohim ci-dessus. Voilà pourquoi nous devons adorer El אל (Abram אברם), la Monade, Chesed, le Ruach Elohim, Dieu à l’intérieur. Nous devons nous rappeler de El, Dieu à l’intérieur. En Hébreu, le Fils de Dieu est Ben Elohim, mais en Araméen c’est Bar Elohim.

Alors, distinguons entre Bar Ælohim et Bar Elohim. Bar Ælohim est le Christ, le Fils de l’Absolu Solaire, alors que Bar Elohim ou Ruach Elohim est le Fils de Elohim, le Logos créateur. Donc, Bar Elohim est El אל, Dieu à l’intérieur, le Ruach Elohim, le Fils de יהוה אלהים Yod-Havah Elohim, qui crée les Corps Solaires à travers la transmutation de nos fluides créatifs physiques lors de l’alchimie sexuelle afin que l’enfant Christ, le Fils de Ælohim puisse naître en nous à travers יהוה אלהים Yod-Havah Elohim ci-dessus.

    « Mes enfants (enfants de יהוה אלהים Yod-Havah Elohim), pour qui Je suis à nouveau dans les douleurs de l’enfantement jusqu’à ce que le Christ (le Fils de Ælohim) soit formé en vous. » – Galates 4: 19

Donc, quand nous affirmons que notre propre Intime particulier est un Ruach Elohim qui se déplace sur la surface des eaux et qu’il crée les Corps Solaires à l’intérieur de nous sous la direction de יהוה אלהים Yod-Havah Elohim ci-dessus dans Briah, comprenez qu’il le fait parce qu’il est en contact direct avec la sainte trinité ci-dessus.

En ce qui concerne El אל Dieu qui est à l’intérieur de אברם Abram, nous dirons que, avec Yod-Hei-Vav, c’est à dire, Père, Fils et Saint-Esprit, Kether, Chokmah, Binah, forment notre propre Yod-Hei-Vav-Hei particulier, un Tetragrammaton individuel, mais seulement lorsque le Hei, la Shekinah שכינה, descend d’en haut.

    « Et ton nom ne sera plus appelé Abram, mais ton nom sera Abraham; pour – אב-המון גוים Aba Hamun Goyim – père d’une multitude de – גוים Goyim – Gentils (archétypes) Je t’ai fait. »- Genèse 17: 5

    Et vos (archétypes) sont pour moi un royaume de prêtres, et un – גוי קדוש Goy Kadosh – nation sainte. – Exode 19: 6

    L’humain gentil, éclairé et parfait, est le résultat concret de la cristallisation de (tous les archétypes, les גוים Goyim par יהוה אלהים Yod-Havah Elohim) le Saint-Esprit en nous. » – La Pistis Sophia Dévoilée de Samaël Aun Weor

Alors, ne dites pas Abraham est notre père, parce que si vous étiez enfants d’Abraham, vous auriez Isaac et Jacob avec ses enfants, les archétypes – les גוים Goyim – les Païens, à l’intérieur. Mais vous êtes Ismaël qui entend seulement les actes d’Abram votre père. Les enfants d’Abraham ne sont pas nés de la fornication (décharge séminale); ils ont un seul Père, Elohim. Les fornicateurs sont de leur père le diable, et les luxures de leur père, ils le feront.

Quand nous disons Helion Melion Tetragrammaton, le plus haut sur le plus haut, le saint Tetragrammaton, comprenez que comme il y a un Tetragrammaton en haut, il y a aussi un Tetragrammaton en bas. En d’autres termes, à l’intérieur de nous dans les microcosmos le plus haut est Kether, Chokmah, Binah, Père, Fils et Saint-Esprit, qui sont sur mon propre plus haut, qui est El אל mon Dieu intérieur, Chesed. Donc, comme vous le voyez, Helion Melion Tetragrammaton a deux significations, humaine et divine. C’est précisément ce que nous devons voir.

Si nous voulons avoir une protection pour nous-mêmes, nous devons être en communion avec notre Dieu particulier à l’intérieur. Et quand Dieu particulier est en communion ou en harmonie avec les trois forces primaires de l’Univers en haut, nous avons un Tetragrammaton. Ainsi quand nous disons Elion Melion, nous allons encore plus haut que ça, afin d’amener les forces du Christ en nous.

Ceci est très important parce que, dans de nombreux livres de Samael Aun Weor, parfois, il nomme Chesed, le Ruach Elohim, comme le Fils de Dieu, et parfois il nomme Chokmah comme le Fils de Dieu. Et parfois, le Fils est la première émanation de l’Ain Soph Aur. Donc, nous devons savoir ce qu’est le Fils de Dieu, à l’intérieur et à l’extérieur de nous, afin de comprendre le mystère du Christ, qui a de nombreux feux et de nombreuses parties.

Noël est la célébration de la naissance du Christ, qui coïncide avec la lumière solaire, le soleil. La naissance du Christ est lié à la lumière solaire, à l’Absolu Solaire, à la force sexuelle que nous avons, et c’est Helion Melion Tetragrammaton. Ainsi, c’est en travaillant avec notre propre El particulier אל que le Ruach Elohim crée les cieux et la terre.

Maintenant, qu’est-ce que les kabbalistes dans le Zohar appellent Chesed? Ils déclarent:

    « De la tradition, nous apprenons pourquoi les lettres Vav et Hei sont placées ensemble dans leur ordre alphabétique. Vav étant le symbole du mâle et Hei celle du principe féminin, qui sont unis et fonctionnent en combinaison avec l’autre, en tant que mari et femme, et d’un devenir investi d’un nimbe ou recouvert de la lumière divine qui émane du principe mâle et connue dans l’Écriture comme la grâce (Chesed), comme il est écrit: « Pourquoi te glorifies-tu dans le mal, ô puissant? La bonté de Dieu (חסד אל Chesed El) est tout le jour.  » (Psaume 52: 1) « – Zohar

Chesed, le Ruach Elohim, est Abraham, celui qui contrôle les eaux dans Malkuth, le corps physique, qui est appelé Mitzrahim, l’Egypte, dans la Bible. Il y a trois principaux patriarches dans le Judaïsme: Abraham, Isaac et Jacob. Ces trois patriarches représentent Chesed, Geburah et Tiphereth, la Monade de chacun de nous. Jacob est Tiphereth, qui est appelé Israël. Israël symbolise tous les archétypes que nous avons à l’intérieur, tous les archétypes avec qui nous devons travailler. Ainsi, tel est le sens de:

    « Ces (Goyim גוים – Gentils ou Archétypes) sont les générations des cieux et de la terre, quand ils ont été créés, le jour où יהוה אלהים Yod-Havah Elohim fit la terre et les cieux. » – Genèse 2: 4

Selon le livre du Zohar le mot « בהבראם Be’Hibaram » (quand ils ont été créés) doit être lu, ‘בהבראם Be’Hibaram’ (à travers ou via אברהם Abraham). Nous savons que אברם Abram représente Chesed. Mais pourquoi Abram le nom représente Chesed? Parce que le nom אברם Abram en Araméen signifie אב Abba, « père » et רם Rom, « exalté »; et quand la lettre ה Hei est ajoutée à אברם Abram, il se transforme en אברהם Abraham, qui représente le Ruach Elohim qu’au commencement planait sur la face des eaux. Abraham אברהם signifie אברה Abrah, « plume, aile, » symbole de רוח Ruach, l’Esprit et la lettre finale ם Mem est le symbole de l’eau.

Ainsi, le mot בהבראם Be’Hibaram ne pointe pas au prophète Abraham, fondateur de la religion Hébraïque, mais אברם Abram, notre père exalté à l’intérieur, qui correspond à la Sephirah Chesed (miséricorde) sur l’Arbre de Vie. Ainsi, lorsque אברם Abram, Chesed notre père exalté entre dans les grands mystères, il devient אברהם Abraham, qui בהבראם Be’Hei-baram par la lettre Hei – symbole de la Shekinah – crée le ciel et la terre.

    « Voici (El – Chesed – Abram) mon serviteur, que je soutiendrai, mon élu, en qui mon âme se complaît; J’ai mis mon esprit (Hei, mon Ruach רוח) sur lui: il apportera (devenu Abraham) justice aux – גוים Goyim – Gentils (les archétypes). »

    « Ainsi dit – האל יהוה Ha’El Yod-Havah – (Chesed et Binah) qui a créé les cieux et les a élargi dehors; Celui qui a étendu la terre et ce qui sort de celle-ci; celui qui donne le souffle au peuple sur elle, et l’esprit (Hei, le Ruach רוח) à ceux qui y marchent:

    « Moi Jéhovah אני יהוה Ani Yod-Havah – t’ai appelé dans la justice, et tiendra ta main (Yod) et te gardera, et te donnera pour une alliance du peuple, pour une lumière des – גוים Goyim – Gentils (les archétypes); Pour ouvrir les yeux des aveugles, pour faire sortir les prisonniers de la prison, et ceux qui sont assis dans les ténèbres hors de la prison. » – Esaïe 42: 1, 5, 6

C’est comme ça que nous comprenons pourquoi il est kabbalistiquement déclaré que אברם Abram partit de מאור כשדים M’Aur Chashidym, la lumière de Chasidym, qui est la lumière du tout-puissant de tous. Ainsi, Chesed est le fils de la lumière du Tout-Puissant, et comme nous le lisons dans le livre de la Genèse אברם Abram descendit de M’Aur en Mitzrahim-Egypte. Et c’est parce que pour qu’ אברם Abram, Chesed travaille avec la lettre Hei – symbole de la Shekinah – dans notre création alchimique sexuelle, notre Chesed, Fils de Dieu, en tant qu’ אברם Abram, doit descendre afin de planer sur les eaux de Malkuth, la sephirah qui représente la lettre ה Hei, notre corps physique.

goddess

« Et – אל-הים El-Ha-Yam – Elohim (Dieu de la Mer) a dit: Que la lumière soit: et la lumière fut. Et-ים de Elah-Yam a vu la lumière, qu’il (El אל) était bon (Chesed):. Etים Elah-Yam, (la Déesse de la Mer) sépara la lumière des ténèbres. » – Genèse 1: 3, 4

Comme nous l’avons appris, אל El représente Kether, Eleh אלה représente Chokmah et Elohim אלהים représente Binah; ils sont Père, Fils et Saint-Esprit, la lumière créatrice de la Sainte Trinité qui, à travers אלהים Elohim Binah dit:

    « Hei devient lumière et Hei est de plus en lumière. Et Hei est en voyant la lumière de Elohim, trouve qu’elle est bonne: Et Hei sépara la lumière de Elohim et des ténèbres (la lumière incréée de l’Absolu). »

Cela signifie que la Shekinah, la Divine Mère Kundalini, à travers l’Alchimie sexuelle, prit la lumière, le Christ, de Elohim, le Saint-Esprit, qui a synthétisé la lumière de Kether, Chokmah et Binah et des ténèbres ou la lumière incréée de l’Ain Soph Aur. Séparer la lumière des ténèbres c’est prendre la lumière de l’Absolu et la placer dans l’univers.

On ne peut pas séparer une chose d’une autre si une partie ne fait pas partie de l’ensemble de la chose; une partie de l’ensemble se répand de l’ensemble. Il est trop difficile pour les gens de comprendre que l’obscurité à partir de laquelle Elohim sépara la lumière est un autre mode de la lumière, un autre type de lumière qui est incréée. comprenons ce que le livre de la Genèse déclare en disant: « Et Elohim sépara la lumière des ténèbres, » le Maître Samaël Aun Weor déclare:

    « La sagesse antique dit que les ténèbres sont en soi Père / Mère, et la lumière est leur enfant.

    « Il est évident que la Lumière incréée a une origine inconnue, absolument inconnaissable.

    « En aucun cas, nous n’exagérons pas si nous insistons sur l’idée que l’origine de la Lumière incréée est l’obscurité. Par conséquent, la profonde obscurité ineffable constitue le ventre (Hei) éternel, dans lequel les origines de la lumière apparaissent et disparaissent « .

Il est dit que l’Absolu est ténèbres. La lumière émerge des ténèbres. La Lumière incréée de l’Absolu émerge des ténèbres profonds de la grande nuit. De ces ténèbres, qui n’a pas de lumière, émerge la lumière incréée.

Séquentiellement, nous dirons que les ténèbres sont l’Ain et l’Ain Soph et ce qui est la lumière incréée est l’Ain Soph Aur. Néanmoins, la lumière de l’Ain Soph Aur qui est lumière incréée est ténèbres pour nous, parce que si nous voulons la voir, nous devons développer une vision spirituelle. Mais il est écrit:

    « Et Elohim vit que la lumière était bonne. »

Ainsi, Elohim peut voir cette lumière. Un maître du jour peut voir la lumière de l’univers incréé, l’Espace Abstrait Absolu, quand ils développent ce qu’on appelle la vue spirituelle, qui est une sorte d’intuition très élevée liée à la glande pinéale. Alors, quand ils pénètrent dans l’Espace Abstrait Absolu et voit l’espace avec cette vision spirituelle, ils comprennent la lumière incréée qui brille dans les ténèbres.

Si l’on compare la lumière qui existe dans l’univers de la lumière incréée de l’Absolu, la lumière incréée est ténèbres, parce que les sens ordinaires ne peuvent pas voir la lumière dans les ténèbres.

    « Et la lumière (Christ) (incréé)brille dans les ténèbres; et les ténèbres (Elohim) ne l’ont pas compris. »- Jean 1: 5

Un exemple pour comprendre ceci est le suivant, nous constatons que de nombreux plongeurs qui plongent avec leur équipement dans le fond de l’océan, utilisent des feux spéciaux afin de voir les créatures qui vivent dans le fond de l’océan, mais nous trouvons qu’il y a des poissons qui plongent dans le bas fond et voient sans aucun problème. Ces poissons n’ont pas besoin de la lumière électrique pour voir. Alors comment se fait-il que nous, qui sommes soi-disant supérieurs à ces poissons, ne pouvons pas voir la lumière et les choses qui sont au fond de l’océan? Il est évident que ces poissons ont une vision spéciale qui leur permet de voir la lumière là où nous voyons les ténèbres. Et voilà pourquoi la Genèse dit « et les ténèbres étaient sur la face de l’abîme », au regard de ceux dont la conscience sur la terre est sans forme et vide.

L’abîme de la Genèse n’est pas l’enfer, mais l’Espace Abstrait Absolu profond. Quand nous voyons l’espace nous le voyons sombre, mais pour les êtres qui sont des Paramarthasattyas, il n’y a pas de ténèbres, mais de la lumière. Pour nous, ce sont des ténèbres. Ainsi, à partir de ces ténèbres émerge la lumière incréée, qui est l’Ain Soph Aur, qui est l’endroit où Elohim prit la lumière et l’a transféré dans l’univers.

Donc, quand Dieu dit, « Hei deviendra lumière, » nous devons comprendre que la lumière était déjà là dans l’Ain Soph. La lumière est dans l’Espace Abstrait Absolu. C’est la raison pour laquelle il est écrit, « et Hei devient lumière, » parce que s’il n’y a pas de lumière comment Hei sépare la lumière des ténèbres? Les ténèbres est la lumière incréée. Voilà ce que nous devons comprendre. Et voilà pourquoi la lumière, qui est le Christ, a déclaré: « Je suis la lumière du monde »; comprenez que la lumière comme énergie créatrice est placée à l’intérieur de nos organes sexuels.

Ainsi, lorsque notre propre אברם Abram particulier, Chesed, notre Intime, éveille la Kundalini, c’est quand notre propre Elohim particulier dit: que Hei, la Shekinah, devient lumière, en travaillant avec les eaux akashiques unies avec les forces praniques du Christ ; donc, c’est comme ça que Hei devient lumière. Et quand nous éveillons la Conscience et quand ses sens sont éveillés petit à petit, nous voyons alors d’autres choses que nous ne voyons pas parce que notre terre était informe et vide et les ténèbres étaient sur la face de l’abîme. Les sens spirituels s’éveillent quand la lumière se développe à l’intérieur de nous.

Maintenant, d’où notre propre אברם Abram particulier, Intime, El, Chesed, le Ruach Elohim, prend-t-il la lumière, ou sépare-t-il la lumière des ténèbres? À travers l’Alchimie sexuelle, Chesed sépare la lumière des ténèbres. Ces ténèbres sont à l’intérieur de nos organes sexuels en potentialité, c’est INRI, le feu caché dans le bois de l’Arbre de la Connaissance. Ainsi, les deux poutres de la croix, mari et femme, font du feu pendant l’acte sexuel; s’ils ne renversent pas le feu sexuel le résultat de ceci sera la lumière. Le Christ, la lumière, est cachée dans leur vie ou leur feu sexuel.

    « En lui était la vie; et la vie était la lumière des hommes. » Jean 1: 4

Quand un maître voit par clairvoyance les organes sexuels de quelqu’un, il voit la lumière, le feu à l’intérieur d’eux. Mais chacun de nous, puisque nous sommes dans les ténèbres, nous ne voyons pas la lumière, ou le feu de nos organes génitaux, on ne peut que sentir la chaleur, on sent la chaleur, et quand au cours de l’acte sexuel nous répandons le feu, avec ceci nous renversons également la lumière. Donc, nous ne faisons jamais la lumière dans les ténèbres, parce que nous ne séparons la lumière des ténèbres.

Rappelez-vous que Elohim appela la lumière jour, et il appela les ténèbres nuit. Nous dirons en mots Sanscrits, Elohim appela la lumière Mahamanvantara (jour cosmique); et il appela les ténèbres Pralaya (nuit) parce que la lumière retourne à sa propre source, qui est les ténèbres pour nous. Mais, je le répète, il y a deux types de lumière, incréée et créée. La lumière créée est ce que nous voyons ici, et l’incréée est ce que nous voyons comme ténèbres. Le Christ est la lumière incréée et la lumière créée. Voilà pourquoi il est écrit que le Christ s’est sacrifié pour toute l’humanité, parce que la lumière émerge des ténèbres, mais elle n’est pas les ténèbres, mais un type de lumière que nous ne pouvons pas voir. Ainsi le Christ apparaît dans l’univers comme lumière pour que nous voyons. Lumière et les ténèbres cachent le mystère du Christ.

Le 25 Décembre, nous célébrons la naissance du Christ, qui est liée à lumière du Soleil, parce que le Soleil est le véhicule physique de la lumière. Mais cette lumière est une lumière spirituelle. C’est la lumière de l’Ain Soph Aur. C’est la lumière dans Kether, Chokmah, Binah. Lorsque nous nous référons au Christ, nous n’indiquons pas Jésus de Nazareth, nous indiquons l’Ain Soph Aur, Kether, Chokmah, Binah, nous indiquons Chesed, nous indiquons la Shekinah, la mère divine Kundalini, parce que le Christ est un type de lumière qui se dédouble dans beaucoup de lumières. Voilà pourquoi Kether, qui est la première manifestation de cette lumière dans l’univers, est appelé le père de toutes les lumières; ainsi Kether est le Christ. Kether manifeste sa lumière avant toute mystique en tant que feu, parce que le feu est lumière et la lumière est feu. Kether est précisément le Fils du Mariage, ou en d’autres termes, le Fils de l’Ain Soph et l’Ain, et quand cette lumière émerge dans l’univers, elle peut descendre dans l’être humain à travers le mariage d’une vierge avec un prêtre. Ce prêtre est appelé Joseph, et cette vierge est appelée Marie.

Encore une fois ici, Gnostiquement parlant, nous ne nous référons pas aux parents physiques de Jésus de Nazareth qui est venu il y a 2000 ans, qui sont nommés Joseph et Marie. Joseph se réfère à IO-Céphas, la pierre de IO en Araméen. Marie se réfère à Miriam, qui signifie « lever, élever » le י Yod, le feu de la Shekinah, jusqu’auר Reish, la tête. Tel est le sens de Miriam. Miriam מרים a deux Mems, deux eaux. Lorsque le י Yod, le feu de ces eau s’élève en tant que lumière dans la colonne vertébrale, c’est le Christ, le Fils de Miriam, et Yeshuah est le Fils de Miriam, Marie en français, et IO-Céphas, c’est le feu de la pierre, ou la dualité. C’est comme ça que nous devons voir Jésus en nous, parce que c’est ce que le Maître Aberamentho, le Maître Jésus de Nazareth a représenté quand il est venu il y a 2000 ans. Le Maître Jésus de Nazareth est venu pour représenter le Christ que nous expliquons kabbalistiquement. Mais les gens ont mal compris, et ont pris la personnalité de Jésus de Nazareth comme le Fils unique de Dieu. Un tel concept est impossible parce que les Écritures parlent des nombreux enfants de Dieu créés par ce mystère que nous parlons.

    « Mais ceux qui l’ont reçu, il leur a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu. » – Jean 1: 12

Jésus de Nazareth a enseigné tous ces secrets dans les quatre évangiles, et il les a expliqué très clairement. Jésus a dit en Araméen:

    « Tant que Je suis dans le monde, Je suis la lumière du monde. » – Jean 9: 5

Voyons sous la lumière de la Kabbale ce que signifie cette citation.

    « Tant que Eheieh est dans le monde, Eheieh est la lumière du monde. »

Eheieh Asher Eheieh אהיה אשר אהיה signifie « Je suis qui Je suis »;

Eheieh, « Je suis » est la lumière qui sort de la tête de tout initié.

L’orthographe de la lettre Reish en Hébreu signifie tête. אשר Asher est ראש Reish à l’envers, un autre anagramme. Asher אשר signifie « qui est » ou « qui », mais si vous passez la lettre Reish à l’avant du mot, cela signifie tête.

Eheieh Asher Eheieh אהיה אשר אהיה signifie Eheie est dans la tête, dans la glande pinéale, il est Kether, la couronne; Eheieh est la lumière qui devient la tête de l’univers.

Alors, quand Jésus dit: « Tant que Je suis dans le monde, » il ne se référait pas à sa personnalité, il se référait à Kether, « Tant que Eheieh est dans le monde, Eheieh est la lumière du monde. »

Tant que nous connaissons le mystère de la lumière et que nous travaillons avec la lumière, cette lumière est dans le monde, notre monde particulier, notre propre physicalité particulière, mental, âme et esprit. Par conséquent, si nous réalisons Eheieh, il sera la lumière de notre propre monde particulier, notre propre microcosmos particulier. Tel est précisément le sens de Jean 9: 5, parce que Jésus était un rabbin, ce qui signifie un kabbaliste, un maître. Parce que Rabbi en Hébreu signifie maître. Voilà pourquoi le Maître Samaël Aun Weor appela le Maître Jésus, « Le Divin Rabbi de Galilée, » ce qui signifie qu’il était un grand maître en Galilée, un grand initié. Ainsi, nous avons expliqué ceci pour vous signaler que le Christ n’est pas une personne, mais la lumière formée par la personnalité divine de tous les maîtres. Afin de comprendre comment cette personnalité divine est formée, nous devons savoir comment notre personnalité commune est formée.

Le mot personnalité dérive du Latin personae, qui signifie « masque », car c’est à travers ce masque que nous nous comportons, communiquons, et parlons à d’autres personnes.

    « Notre personnalité commune est énergétique. Elle prend forme au cours des sept premières années de l’enfance et est renforcée avec le temps et les expériences à travers trois facteurs, à savoir: le génotype (héritage), phénotype (éducation), Paratype (circonstances). Ces trois facteurs peuvent être positifs ou négatifs. Ils sont positifs quand ils se manifestent comme des pensées droites, des sentiments droits et des actions droites, verticales. Ils sont négatifs quand ils se manifestent comme des pensées criminelles, des sentiments criminels, et les actions criminelles. » – Samaël Aun Weor

L’héritage (génétique) est le véhicule du karma, il agit à travers les gènes physiques de nos parents. L’éducation est la connaissance que nous obtenons dans ce monde physique à partir des différentes sources et les fortes impressions que nous recevons à travers nos sens dans les différentes circonstances de notre vie. C’est comme ça que la personnalité est formée. Ainsi, la personnalité humaine est cette énergie personnelle qui apparaît et coule dominament à travers notre système nerveux sympathique. Cette énergie personnelle ou personnalité est ce qu’on appelle l’image lunaire formée par les gènes de nos parents, et l’exemple de comportements particuliers des parents qui nous entourent.

Quand on aborde la personnalité d’une personne donnée, les gens disent, cette personne se comporte comme son père, ou comme sa mère. Ils ont un look très similaire, mêmes yeux, même nez, et la façon dont ils parlent est semblable à son père ou à sa mère, etc. L’énergie que leur personnalité affiche reflète leur manière de se comporter à la maison parce que la personnalité des enfants reflètent l’image de leurs parents et proches. Notre personnalité reflète l’image laide ou belle de nos parents. Paul de Tarse a dit:

    « Et tout comme nous avons porté l’image du terrestre, nous porterons l’image de l’homme céleste. » – 1 Corinthiens 15:49

Comment portons-nous l’image de l’homme terrestre et où se trouve cette image? Les gens ne comprennent pas que nous portons l’image de nos parents terrestres dans les gènes de notre corps physique, qui à son tour à travers le système nerveux sympathique porte l’image de notre personnalité. Cette image ou personnalité est notre image de l’animal terrestre. Nous avons porté cette image depuis l’enfance à travers les gènes de nos parents terrestres qui nous les ont transféré par le biais de leur orgasme animal, qui est, à travers la fornication. Oui, notre père et notre mère, à travers la fornication ont mélangé leurs gènes et de ce mélange notre corps physique a été formé, et de notre physicalité, nous avons formé la personnalité à la maison au cours des sept premières années de notre enfance, et que nous avons façonné à l’école, l’église , universités et circonstances différentes au cours de la vie. Mais fondamentalement, nous portons l’image terrestre à partir des gènes de nos parents. Telle est l’image terrestre.

Maintenant, comment portons-nous l’image de l’homme céleste et où se trouve cette image? Car Paul de Tarse qui est un grand kabbaliste, un grand maître dont le nom sacré est Hilarion, a déclaré: « tout comme nous avons porté l’image du terrestre, nous porterons aussi l’image de l’homme céleste. » Mais comment? Comme il est très facile pour les gens qui ne connaissent pas la Kabbale et l’Alchimie d’interpréter les Écritures littéralement et d’une manière très ignorante. Donc, si vous ne connaissez pas l’Alchimie et la Kabbale, vous finirez par ignorance d’indiquer ce que les les ignorants disent: « que l’homme céleste est Jésus-Christ, parce que porter l’image de l’homme céleste c’est « déclarer avec votre bouche que Jésus est Seigneur, et croire dans votre cœur que Dieu l’a ressuscité des morts, de telle sorte que vous serez sauvé », et cela est vrai, mais kabbalistiquement parlant. Donc, kabbalistiquement et alchimiquement qui est cet homme céleste que Paul de Tarse parle?

Écoutez, nous avons apporté l’image physique que nous avons, qui est animale, à travers l’acte sexuel parce que nous avons été créés dans l’acte sexuel; et notre personnalité qui est l’image que nous avons porté depuis l’enfance a été créée à partir des mêmes gènes. Ainsi, de même, à partir des mêmes gènes nous devons amener l’image de l’homme céleste. Le Maître Samaël a déclaré:

    « Le Soleil a déposé dans les glandes sexuelles de ces petits gadgets (son image ou) le matériel génétique de l’humain. Mais, le matériel génétique peut être perdu, et habituellement ils sont perdus. Mais si l’on coopère avec le Soleil, si l’on coopère vraiment avec l’étoile du roi, alors ce (image ou) matériel génétique (de l’homme céleste) se développe et se déploie, et un être humain émerge à partir de l’animal intellectuel, de la même manière que le papillon est formé dans la chrysalide, qui, un jour émerge d’elle et vole. »

Nous devons commencer par Chesed, notre Dieu particulier qui est appelé notre Père, l’Intime. Chesed est celui qui apporte l’image d’Elohim, l’homme céleste, des plans internes, du ciel, lorsque nous pratiquons la Magie sexuelle. La façon dont nous apportons cette image c’est en travaillant sérieusement sur nous-même, sexuellement parlant, psychologiquement parlant. Ce n’est pas en croyant. Vous pouvez croire ce que vous voulez. Mais si vous ne travaillez pas sérieusement sur vous-même comment allez-vous apporter cette image solaire qui est l’image de l’homme céleste que Paul de Tarse stipule que nous devons garder de la même manière que nous portons l’image de l’homme terrestre? Porter l’image de l’homme céleste c’est porter Adam Ha’Rishon אדם הראשון qui est l’image de אדם קדמון Adam Ḳadmon, également appelé אדם עליה Adam ‘Ilaya, « l’homme élevé », « l’homme céleste » du Zohar. Adam ‘Ilaya, אדם עליה, « l’homme élevé », « l’homme céleste » est אליה הנביא Elaya Ha’Nbya, Elaya le prophète. Elie, Helias, Eliu, Elias, Helios, Helion, le Soleil-Christ, le Logos Intime.

    « Voici, je vous enverrai אליה Elaya le prophète, avant la venue du grand et redoutable jour de יהוה.Yod-Havah. » – Malachie 4: 5

Abram אברם Chesed génère Adam Ha’Rishon. Ainsi, à travers un processus de transmutation sexuelle Chesed apporte à l’intérieur de nous l’image de Helion, Adam Kadmon.

Rappelez-vous, l’image terrestre que nous portons est l’aspect physique qui a passé neuf mois dans le ventre de notre mère et la personnalité que nous créons au cours des sept premières années de notre enfance. Par conséquent, si sept années ont été nécessaires pour que notre image ou personnalité terrestre physique se forme et plusieurs années d’études pour que cette image se développer dans le temps afin d’atteindre le niveau où nous sommes en ce moment, pourquoi les ignorants pensent que la personnalité solaire ou l’image de l’homme céleste que nous devons faire naître sera fait juste en croyant en Jésus?

L’image terrestre n’a pas été créée à partir de l’air, mais de nos gènes. Il faut de l’énergie pour que l’image terrestre se forme. Comment peut-on penser que l’image de l’homme céleste sera créé juste en croyant? Nous devons travailler avec l’Alchimie, avec l’énergie, avec les eaux de la vie, avec nos gènes, dans notre physicalité. L’image solaire se trouve dans les organes sexuels et cette image est la lumière de l’homme céleste que tout le monde doit faire naître à l’intérieur. Rappelez-vous le jour où Elohim créa Adam, à l’image et à la ressemblance de Elohim il le fit. Donc, Elohim créa Adam. Mais si vous regardez en arrière dans votre passé, pour voir qui vous a créé physiquement, vous trouverez que ce n’était pas Elohim, mais votre père et mère terrestre à travers la fornication. Et c’est comme ça que vous portez l’image de l’homme terrestre. Peu importe la façon dont ils l’ont fait, il y avait l’orgasme dans leur acte sexuel, ils l’ont fait à travers la fornication.

C’est seulement à travers l’Alchimie sexuelle que nous amenons l’image de l’homme céleste à l’intérieur, qui est l’image de Elohim avec qui nous devons vraiment travailler; la chose importante c’est de travailler avec nos feux sexuels, avec nos archétypes intérieurs. De cette façon, nous comprenons ce que Paul de Tarse a déclaré dans 1 Corinthiens 15: 49, c’est un long processus qui est effectué par la Monade. Et ce n’est pas une croyance. Lorsque nous donnons forme à l’image solaire ou archétypes à l’intérieur alors nous portons une autre personnalité, que les maîtres appellent une personnalité divine, qui a son siège dans El, Chesed, l’Intime qui est universel. Parlant de la personnalité solaire, Samaël Aun Weor dit:

    « Quand Je, Samaël Aun Weor, affirme que nous devons avoir un fort et puissant « Je » et une personnalité puissante et robuste, Je ne me réfère pas à la personnalité égoïste, ni au « Je » animal …

    « Je me référais seulement au Divin « Je » [« El »] [Chesed] et à notre personnalité gigantesque formée par tous les êtres [Elohim] de l’infini.

    « Atman [est Chesed], qui gronde et s’illumine au-dessus des eaux dans tous les espaces infinis, et se manifeste avec puissance à travers le système nerveux central de nos cœurs.

    « Atman [est Brahma], l’Ineffable [Il] n’a pas de faiblesses. Il s’exprime avec puissance et majesté, par ses prophètes.

    « Notre « Je » [« El »] [Chesed] [L’Intime] est universel et tous les corps de tous les êtres [Elohim] vivants sont les corps de notre « Je » intérieur et divin.

    « Quand nous avons parlé d’une personnalité forte et puissante, beaucoup n’ont pas compris quelle est la personnalité à l’intérieur de l’impersonnalité. Ainsi, ils sont tombés dans l’hérésie horrible du séparatisme.

    « Mes frères et sœurs, ne vous laissez pas guider par la personnalité égoïste de votre corps mental, ni par votre intellect animal.

    « Vous devez seulement écouter votre Intime [Chesed] qui réside dans le cœur. Vous devez apprendre à entendre la voix du silence. » – Rose Ignée

C’est la différence entre la personnalité ordinaire commune que nous avons et la personnalité solaire que nous devons construire et fortifier.

Lorsque nous parlons de la personnalité solaire, nous nous référons seulement à Brahma notre Être intérieur divin, et Vishnu notre personnalité gigantesque formée par Shiva à l’intérieur de tous les êtres de l’infini. Telle est la personnalité que tout le monde qui a créé les corps solaires, et qui est en contact avec les Elohim porte à l’intérieur. C’est une personnalité qui n’est pas une, mais plusieurs. C’est précisément la raison pour laquelle nous devons comprendre.

Les gens ont tendance à mélanger la personnalité divine comme un véhicule à l’intérieur, il est difficile pour eux de comprendre que la personnalité divine est beaucoup, parce qu’elle est une avec le Christ.

Rappelez-vous que nous parlons de forces solaires. Nous ne parlons pas de la personnalité lunaire que nous avons ici. Parce que sinon, nous allons tomber dans l’erreur des gens qui sont identifiés avec la personnalité physique ou la personnalité terrestre de Jésus de Nazareth qui est né il y a 2000 ans. Ou bien les gens qui sont identifiés avec la personnalité que Samaël Aun Weor avait au Mexique; cette personnalité est morte, Samaël lui-même l’a désintégré. Ainsi, lorsque nous parlons de la personnalité du Christ, ou le grand maître, nous parlons de l’Être Solaire interne. C’est solaire, pas lunaire. Et c’est tout à fait différent. Vous devez la créer afin de mieux comprendre. Les versets qui expliquent cette personnalité divine sont les versets de la Bhagavad-Gîtâ, dans lesquels Krishna, qui est l’une de ces personnalités qui forment la grande personnalité du Christ dit:

    « La personnalité suprême de Dieu a dit: Beaucoup, beaucoup d’incarnations vous et moi-même avons passé. Je peux me souvenir de toutes celles-ci, mais vous ne pouvez pas, ô dompteur de l’ennemi!

    « Bien que je sois pas né et Mon corps transcendantal ne se détériore pas, et bien que je suis le Seigneur de tous les êtres vivants, je m’incarne en dominant ma Prakriti et apparais dans ma forme transcendantale originel; se servant moi-même de ma propre maya.

    « Chaque fois et partout où il y a une baisse de la pratique religieuse, ô descendant de Bharata, et une augmentation prédominante de irréligion – à ce moment-là, je descend Moi-même.

    « Pour délivrer le pieux et d’annihiler les mécréants, ainsi que pour rétablir les principes de la religion, Je Me réincarne millénaire après millénaire.

    « Celui qui connaît la nature transcendantale de mon apparence et mes activités, à la sortie du corps, ne renaît pas dans ce monde matériel, mais atteint Ma demeure éternelle, O Arjuna! »

Vishnu-the-Supreme-God

Krishna, qui porte la personnalité suprême, la personnalité solaire, parle à Arjuna. Arjuna est un Bodhisattva, et il lui adresse la parole quand il dit: « Celui qui connaît la nature transcendantale de mon apparence et mes activités, à la sortie du corps, ne renaît pas dans ce monde matériel. » Les gens qui lisent cette lettre penseront, « Oh, si j’étudie le Mahâbhârata je saurai la nature transcendantale de l’apparence et les activités de Krishna, donc, je ne renaîtrai pas dans ce monde matériel, mais je vais atteindre la demeure éternelle du Christ ou Krishna. » Ainsi, ils tombent dans le même système de croyance érroné.

Nous devons comprendre que « connaître » est un processus alchimique. Ainsi, quiconque connaît le Logos il le connaît à travers son image dans le miroir de l’Alchimie.

Connaître

     « … C’est Gnose le mystère Christique, la doctrine fondamentale qui brillera glorieusement dans la future sixième Grande Race Racine, après la grande catastrophe qui approche. » – La Pistis Sophia Dévoilée de Samaël Aun Weor

Par conséquent, celui qui connaît la nature transcendantale des apparences et des activités du Christ est celui qui travaille avec sa lumière interne, complètement, dans tous les Sephiroth, celui qui réalise son Être, son image. Tel est celui qui atteint sa demeure éternelle. Quelle est la demeure éternelle du Seigneur? C’est l’Ain Soph Aur. L’Absolu Solaire est la demeure éternelle de la lumière dans cet univers. Car au-delà de l’Ain Soph Aur et de Ain Soph se trouve l’Ain, le treizième Aeon. Ainsi, les Dieux Saints, les Elohim, entrent dans les différentes chambres ou demeures du Christ, l’Arbre de Vie, par étapes.

    « Dans la maison de mon Père, se trouvent plusieurs demeures: si elle n’était pas ainsi, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place pour vous. » – Jean 14: 2

Comprenez, nous entrons dans la demeure du seigneur par étapes, à travers l’Alchimie sexuelle, pas en croyant. Vous pouvez croire ce que vous voulez. Mais, si vous ne réalisez et n’effectuez pas la lumière à l’intérieur de vous, il n’y a pas d’importance si vous criez et dites « Oh, je crois en Jésus, Oh je crois en Samaël, » vous n’entrerez pas dans son royaume.

Rappelez-vous que la lettre Shin que nous parlions est la lettre qui représente le feu dans la Kabbale. Et le feu dans la Kabbale se trouve dans Geburah et Geburah est la demeure de Samaël. Vous voulez travailler avec Samaël, travailler avec le feu, parce qu’il est le roi du feu dans le ciel et le roi du feu des volcans sur Terre. Contrôlez le feu de votre propre volcan particulier, nommé organe sexuel. Dans le ciel, votre propre âme divine particulière dans Geburah est le feu. Voilà ce que nous devons comprendre et assimiler.

Voyons comment cette lumière, ce feu, qui est appelé Yeshuah, le sauveur, est apparue et a brillée à des époques différentes à travers les Fils de Dieu, sur cette planète Terre. Krishna, dont nous avons lu les enseignements dans la Bhagavad-Gîtâ en relation avec la personnalité de Dieu. Moïse, qui est celui qui a écrit les cinq premiers livres de la Bible; on parle toujours de son livre intitulé Genèse, une belle connaissance Kabbalistique Alchimique qui renferme et cache beaucoup de vérités que les gens ignorent. Le Maître Jésus dont la vraie image physique a été gravé dans une émeraude à l’époque de César Auguste appelé aussi Octavius César, après Jules César.

    « Et il arriva en ces jours, qu’il y parut un décré de César Auguste, que tout le monde devrait être taxé. » – Luc 2: 1

Et quand Octavius César, l’empereur de Rome, entendu parler de Jésus, il dit à l’un de ses artisans, « S’il vous plaît graver l’image de Jésus dans une émeraude pour moi. » Et c’est ce qu’il a fait. L’image à l’époque était dans le mental de l’artiste, parce qu’il connaissait Jésus physiquement. Une telle image imprimée tirée de cette émeraude est précisément l’image que nous, Gnostiques, avons. Bien sûr, l’émeraude est au Vatican. Mais c’est la véritable image physique de Jésus. De nombreux artistes et peintres ont peint Jésus de différentes manières. Il avait des yeux noirs, yeux bleus. Hollywood dépeint toujours Jésus avec les yeux bleus et parfois très blond, mais la vérité est que Jésus avait les cheveux noirs et les yeux noirs. Sa peau était cuivrée parce que les gens du Moyen-Orient sont bronzés à cause du soleil.

authentic-jesus

Nous avons aussi le grand prophète Mohammad, qui était une autre incarnation du Christ. Et Zarathoustra en Iran. Et en Amérique Quetzalcoatl. Il est très important de comprendre que Quetzalcoatl dans le panthéon Aztèque est le même maître que les Mayas appelaient Kukulcan. Cependant, il y avait beaucoup, beaucoup de Quetzalcoatls, beaucoup de Kukulcans en Amérique. Beaucoup, mais nous avons pu les compter avec les doigts de nos mains. Quand nous disons qu’il y avait beaucoup de Quetzalcoatls ou beaucoup de Kukulcans nous entendons beaucoup de maîtres qui ont incarné le Christ, et qui étaient appeler Quetzalcoatl, de même avec Zarathoustra. Lorsque nous étudions la vie de Zarathoustra, nous trouvons beaucoup de Zarathustras. H.P.B déclare qu’il y avait environ treize différents Zarathustras, des maîtres qui travaillent avec le feu du Christ. Voilà pourquoi il est difficile de nommer un maître dont le vrai nom était Zarathoustra parce qu’il y avait beaucoup, ainsi que Quetzalcoatl. Mais, Gnostiquement parlant, symboliquement parlant, nous constatons qu’ils représentent le feu du Christ, Quetzalcoatl, l’Ain Soph Aur, ainsi que Ahura-Mazda, qui représente la lumière supérieure ou feu de Zarathoustra, parce qu’ils étaient aussi des adorateurs du feu. C’est une particularité de la religion zoroastrienne. Ils adorent le feu parce que le feu, Ahura-Mazda, est précisément cette force supérieure qui se manifeste à travers de nombreux maîtres qui incarnent cette force, et qui se nomme Zarathoustra.

Avalokiteshvara est un autre nom pour le Christ dans le panthéon Bouddhiste Tibétain en Chine et les différentes parties de l’Asie, mais au Tibet en particulier ils appellent cela Seigneur, c’est une expression de cette lumière, Chenrezig. De nombreux Tibétains le nomment parfois Chenrezig, parfois ils disent que nous allons offrir une initiation Avalokiteshvara parce qu’ils savent que ce soit Avalokiteshvara ou Chenrezig c’est la même force. Dans le Bouddhisme, il y a des maîtres qui ont incarné le Christ qui sont représentés comme Avalokiteshvara ou Chenrezig. Comme Jésus représente le Christ au Moyen-Orient, Krishna représente le Christ en Inde, et Avalokiteshvara en Chine ou Kuan Yin, qui est aussi appelé Kuan Shih Yin, qui est parfois représenté comme féminin parce que le Christ peut s’incarner dans un corps masculin ou dans un corps féminin, à l’intérieur de toute personne qui entre dans cette réalisation Christique comme le grand Bouddha Gautama, qui était aussi l’expression du Christ.

Ici, nous ne mentionnons que quelques-uns, afin de souligner que, lorsque nous parlons du Fils de Dieu, nous pouvons le nommer Kuan Yin, Bouddha Gautama, Tchenrézig, Avalokiteshvara, Quetzalcoatl, Zarathoustra, Jésus, Mohammad, Moïse, Krishna. Quel que soit le nom, parce que la personnalité de Dieu est formée par la multiplicité des Dieux que la Bible appelle Elohim. Et c’est précisément ce que nous devons comprendre lorsque nous travaillons avec les Elohim, nous devenons un autre Elohim, si nous autoréalisons le Christ à l’intérieur de nous-mêmes grâce à leur aide.

Dans cette époque, celui qui guide la force des Elohim sur cette planète Terre, en ce moment, en ce temps est appelé Samaël. Tel est le cinquième ange, le cinquième Logos, ou Elohim. Voilà pourquoi le Logos est appelé Elohim Tzabaoth. Tzabaoth signifie armée. Elohim Tzabaoth signifie l’armée des dieux et déesses, qui sont nombreux. Et c’est le Christ. Voilà pourquoi, lorsque nous voyons ou entendons des gens, ignorants, se prononçant contre d’autres religions et penser que le seul Christ est Jésus de Nazareth qui est venu il y a 2000 ans, nous ressentons de la pitié pour eux. Parce qu’ils ignorent ce qu’est le Christ, et ce que sont les avatars ou messagers. Donc, c’est précisément le point principal de cette conférence.

Questions et Réponses

Public: Plus tôt dans la conférence vous avez mentionné une citation de la Pistis Sophia et les douze sauveurs et corrélé les douze éons. Mais il y a treize éons, alors pourquoi ne sont-ils pas treize sauveurs?

Instructeur: Exactement, et ils sont treize éons parce qu’ils sont liés aux douze planètes du système solaire qui tournent autour du soleil central. Bien sûr, le père de toutes ces douze lumières est l’Absolu non manifesté. De Ain, l’Absolu non manifesté, se manifeste l’Ain Soph, qui est l’endroit où les nuits et les jours cosmiques, et la lumière de l’Ain Soph Aur que nous avons expliqué aujourd’hui, et le reste des Sephiroth viennent. Nous parlons toujours de treize cieux, mais douze sauveurs parce que tous ces douze sauveurs sont unis à l’Ain, l’Absolu non manifesté, comme le Paramarthasattya qui mentionne ces douze sauveurs qui est le maître Jésus lui-même, un habitant de l’Ain; le Maître Samaël explique à ce sujet dans la Pistis Sophia.

Public: Est-ce que Jésus est le treizième car il réside dans le treizième et a ses douze disciples, et ils le suivent, et serait-il le symbole de ce soleil central?

Instructeur: Oui, si l’on étudie les douze apôtres de Jésus de Nazareth, Il est le treizième qui représente l’Ain, et les douze apôtres, le reste des éons, ou Sephiroth qui sont exprimés après l’Ain. Et c’est comme ça parce que nous savons que le maître Jésus de Nazareth, dont le nom est Aberamentho, est un véhicule du Christ bien sûr, mais il est le seul que nous connaissons qui appartient à l’Ain. Le Maître Samaël Aun Weor s’est exprimé à nous quand il était au Mexique, « J’ai effectué les travaux d’autoréalisation de l’Être à trois reprises. Et pour vous dire la vérité, je rentre toujours dans le douzième éon. Je voudrais entrer dans l’Ain, mais cela dépend de la volonté de mon Dieu, mon Elohim. « Le seul qui est entré et quitté afin d’aider cette humanité est le Maître Jésus de Nazareth, le Maître Aberamentho. Il est entré dans le sein du treizième Æon, et l’a quitté afin d’aider cette humanité, afin d’aider les dieux et les hommes. Donc, le Maître Jésus de Nazareth, Aberamentho, est un Paramarthasatya, un habitant de l’Ain. Et le Maître Samaël Aun Weor est un habitant de l’Ain Soph. Il veut entrer dans l’Ain à la fin de ce Jour Cosmique. J’espère qu’il le fera. Parce que, comme vous le voyez, ceux qui entrent dans l’Ain quittent l’univers pour toujours. Mais il y a des exceptions. Cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas entrer dans l’univers pour aider. Le Maître Jésus a fait cela. Il était déjà là dans l’Ain, mais quand il était témoin du Jour Cosmique ou cette création depuis l’Ain, il eut pitié. Et alors il a abandonné l’Ain afin d’aider les Monades sur cette planète. Mais, malheureusement, personne ne comprenait sa mission parce qu’ils pensent qu’en croyant en lui, ils iront directement comme des fusées dans l’Ain. Une telle croyance est impossible.

Public: Vous avez mentionné que l’Ain Soph Aur est la lumière, les logos et l’Ain Soph l’utérus. Est-ce que cela fait de l’Ain le phallus?

Instructeur: Eh bien, le maître Samaël appelle l’Ain le sein du Père cosmique éternel, et il explique que l’Ain Soph est l’utérus de la mère divine, l’espace, d’où les mondes, les jours cosmiques, les Mahamanvantaras ont émergé, et la demeure des nuits cosmiques, les Mahapralayas. Donc, si le Père cosmique commun est l’Ain, il est évident que la Mère divine est l’Ain Soph. Mais ils ne se manifestent pas. Il dit aussi qu’avant d’entrer dans le sein du Père, nous devons entrer dans l’utérus de la Mère Divine, qui est l’Ain Soph. Mais dans l’univers, il existe le Fils, la première émanation de l’Ain et ll’Ain Soph, qui est l’Ain Soph Aur, qui est le Christ, en tant que lumière, sous forme d’énergie. Il y a un type de création ou de planètes dans l’Ain Soph Aur, qui sont spirituelles, le Maître Samaël les appelle les planètes du Christ. C’est très important à comprendre parce que de nombreux Gnostiques pensent que les planètes du Christ sont les planètes qui sont dans le système solaire. Ils émergent, bien sûr, de cette lumière, mais quand le maître Samaël aborde les planètes du Christ, il se penche sur ces soleils ou planètes spirituels qui existent dans l’Ain Soph Aur, qui sont nombreux. Parce que chaque système solaire a sa propre Ain Soph Aur particulier, ou en d’autres termes, son propre Absolu Solaire. L’Absolue Solaire est l’Ain Soph Aur. Comprenez que l’Ain Soph Aur est le onzième éon, le douzième éon est appelé Ain Soph, la Mère Divine Espace, l’utérus cosmique, la Mère cosmique non manifestée, dans laquelle les planètes immergent dans les nuits cosmiques; et le Père cosmique est l’Ain non manifesté. Tous ces trois éons sont un. Le Maître Samaël a appelé cette Déité ou Séité Ælohim, qui est dans l’Espace non manifesté. Ælohim, la lettre A signifie sans, donc Ælohim est SansElohim, cela signifie autre chose. Les Elohim émergent de Ælohim. Maintenant, dans le Bouddhisme ce Ælohim est nommé Adi-Bouddha, ce qui signifie le Bouddha qui est lumière parfaite. Adi est lumière, essence pure. Ce n’est pas une personne, c’est juste substance.

Public: Pourquoi dit-on que l’Ain Soph Aur est la première manifestation de la lumière?

Instructeur: La première manifestation de l’Ain Soph, qui est le résultat de l’Ain, est l’Ain Soph Aur.

Public: Mais la première est l’Ain?

Instructeur: Oui, mais c’est complètement abstrait, inconnu. Si nous méditons, nous pouvons pénétrer dans l’Ain Soph ou Ain Soph Aur, et l’expérimenter. Mais pénétrer dans l’Ain est impossible. Vous devez deviner quel est l’Ain. Mais bien sûr, de nombreux grands méditants en Asie et dans d’autres endroits sont morts volontairement afin d’entrer dans l’Ain Soph Aur, et ils se sont maintenus en Samadhi, dans les planètes du Christ. Mais quand les Paramarthasatyas, ou les Elohim de ces niveaux que nous appelons Paramarthasatyas, nous les appelons parfois les Paramarthasatyas des 11, 12, ou 13 Aeon. Mais les véritables Paramarthasatyas appartiennent à l’Ain. Ainsi, lorsque les habitants de l’Ain Soph Aur regardent ces personnes, ils disent que vous appréciez cette ambiance ici, mais rappelez-vous que vous n’êtes pas d’ici. Tôt ou tard, vous devez partir. Parce que, pour rester ici, vous devez avoir les corps Dharmakaya, Sambokakaya et Nirmanakaya. Et c’est quelque chose que seulement à travers l’Alchimie sexuelle, vous pouvez créer. Mais ils profitent de leur position là. Le Maître Samael a dit que dans plusieurs de ses méditations, il a trouvé des amis qu’il avait en Chine qui ont apprécié l’atmosphère des planètes du Christ, mais il a dit qu’il est trop triste parce que, tôt ou tard, ils doivent abandonner cette demeure parce qu’ils n’ont pas les véhicules pour y rester. Mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas vivre et avoir des vacances dans l’Ain Soph Aur. Beaucoup de grands méditants ou yogis le font. Le problème est qu’ils pensent qu’ils sont accomplis. Non, vous pouvez découvrir à travers le Samadhi de nombreux cieux. Mais, auto-réaliser la lumière de ces cieux à l’intérieur de vous, c’est la chose principale, c’est d’avoir Dieu à l’intérieur.

Public: Mais comment formons nous Dieu à l’intérieur?

Instructeur: Écoutez, « Mi מי des cieux en haut est (Binah ou Pingala) le pôle supérieur (El אל dans notre liquide céphalo-rachidien); Mah מה des cieux en bas est (Malkuth ou Ida) le pôle inférieur (אלה Elah dans notre le liquide génital), et l’héritage (גוים Goyim, les archétypes de feu, les vêtements de splendeur des fluides du cœur) de Jacob (Tiphereth, l’Âme Humaine, qui est dans le גו gav, au milieu de l’Arbre de Vie) se trouve (en Sushumna) entre ces extrémités (Pingala et Ida, El et Elah) des cieux. »

« L’explication de la formation de notre אלהים Elohim (intérieur) et (notre El אל Intérieur) אברהם Abraham est le suivant: (à travers l’Alchimie sexuelle) יהוה Yod-Havah le saint à travers מי Mi a pris (les גוים Goyim, les archétypes resplendissants) de (גו gav, au milieu, Tiphereth), et les a joint à אלה Elah (la Déesse, en Malkuth) et avec אלה ceux-ci forma אלהים Elohim. Par la suite (dans l’Exode), יהוה Yod-Havah pris (אלה ces derniers, les גוים Goyim, les archétypes resplendissants de) מה Mah (Malkuth), et les a joint à אבר Abr (Chesed), et forma אברהם Abraham. » – Zohar

Amen.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : The Son of God

Le Fils de l’Homme

Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Mystères Gnostiques

Pénétrons dans les mystères Gnostiques du Fils de l’Homme, qui est lié à la Sephirah Tiphereth. Etudions le premier graphique dans lequel l’on trouve les dix sephiroth de l’Arbre de Vie plus l’Ain Soph Aur, qui est la lumière sans limites, que, dans la conférence précédente, nous avons expliqué est lié au Christ cosmique.

tree-of-life-ain-soph

« Je vais commencer ce discours en invoquant Dieu, le Maître de l’Univers, le Créateur et le Père, Qui contient tout, qui est Tout en Un, et Un en Tout. Car la plénitude de toutes choses est l’Unité, et dans l’Unité; ni un terme inférieur à l’autre, puisque les deux sont un. Gardez à l’esprit cette pensée, ô Roi, pendant toute la durée de mon exposé. Il est Vain de chercher à distinguer le Tout et l’Un en désignant la multitude de choses le Tout, et non pas leur Plénitude. Une telle distinction est impossible, car le Tout n’existe plus s’il est séparé de l’Unité; et si l’Unité existe, c’est dans l’ensemble; maintenant, il existe en effet et ne cesse d’être Un, sinon le Plénitude serait dissous.

    « Au sein de la terre il y a des sources d’eau impétueuse et du feu; telles sont les trois natures du feu, de l’eau et de la terre, procédant à partir d’une origine commune. Par laquelle on peut penser qu’il y a une fontaine générale de la matière, faisant tous émerger abondamment et recevant l’existence d’en haut. C’est ainsi que le ciel et la terre sont régis par leur créateur, qui est, le soleil, qui diffuse l’essence vers le bas, et la matière à monter vers le haut, et qui attire à lui l’univers, donnant tout à tout, des avantages somptueux de son éclat. Il est celui qui distribue les énergies bienfaisantes, non seulement dans le ciel et tout au long de l’air, mais aussi sur la terre, et même dans les profondeurs de l’abîme. S’il y a une substance intelligible, elle doit être la substance du soleil même, dont la lumière est le véhicule de celle-ci. Mais ce que pourrait être sa constitution et sa source primaire, lui seul connaît. Que par induction, nous pouvons comprendre ce qui est caché à nos yeux, il serait nécessaire d’être près de lui et analogue à sa nature. Mais ce qu’il nous permet de voir n’est aucune conjecture; c’est la vision magnifique qui illumine le monde universel et surnaturel.

    « Au milieu de l’univers le soleil est établi, comme le porteur de la couronne; et même comme un pilote habile, il dirige et maintient le char du monde, en le tenant à son cours. Il tient les rênes de celui-ci, même la vie, l’âme, l’esprit, l’immortalité, et la naissance. Il le conduit devant lui, ou plutôt, avec lui. Et de cette manière, il fait toutes choses, dispense d’Immortelles permanence éternelle. La lumière, qui, de son côté externe flux vers le ciel, nourrit les espaces immortels de l’univers. Le reste, encerclant et illuminant la totalité des eaux, de la terre et de l’air, devient la matrice dans laquelle la vie germent, dans laquelle sont initiées toutes les naissances et métamorphoses, transformant des créatures, comme par un mouvement en spirale, et les faisant passer d’une partie du monde à l’autre, d’une espèce à l’autre, et d’une apparence à l’autre; maintenant l’équilibre de leurs métamorphoses mutuelles, comme dans la création de plus grandes entités. Car la permanence des corps consiste à la transmutation. Mais les formes immortelles sont indissolubles et les corps mortels se décomposent; telle est la différence entre l’immortel et le mortel. » – Asclépios

Dans la Kabbale, lorsque nous abordons le Christ cosmique, nous abordons l’Ain Soph Aur, qui est la première émanation de l’Ain Soph, l’espace abstrait absolu. L’Ain Soph Aur est « la lumière illimitée, » c’est ce qu’on appelle le rayon de la création qui émerge de l’Ain Soph et qui descend à travers tous les dix sephiroth de l’Arbre de Vie jusqu’à atteindre Malkuth, le fond de l’Arbre de Vie ; le rayon pénètre dans les couches inférieures de la Terre, Malkuth, afin d’atteindre la neuvième sphère, là où le noyau ou le cœur de la Terre se trouve. Ainsi, le rayon de la création commence dans l’Absolu et se termine dans les enfers. C’est la façon dont nous devons voir le voyage de la lumière créatrice que nous appelons l’Ain Soph Aur.

En étudiant l’Arbre de Vie, nous comprenons que la rayon de la création est le Christ, en termes Grecs, et ce Christ est une unité que nous appelons une « unité multiple parfaite. » Cette unité multiple est l’Ain Soph Aur, l’Absolu Solaire, que nous appelons aussi le Glorian ou en utilisant d’autres termes, le rayon de l’Okidanokh qui émerge de l’Absolu. Cette Ain Soph Aur, cette lumière de l’Absolu Solaire, est universel et cosmique, et c’est ce que nous appelons le Krestos Cosmique, et elle est liée à toutes les autres forces ou les lumières qui sont synthétisées en une seule lumière dans la septième et la dimension zéro, c’est la demeure de אאלהים Ælohim. La lettre א A de Ælohim signifie « sans » et אלהים Elohim signifie « dieux et déesses. » Cela signifie que אאלהים Ælohim est une Séité au-delà d’un dieu ou d’une divinité. Ainsi, Ælohim est ce que nous appelons la Séité, le Christ cosmique universel, dans l’Espace Abstrait Absolu.

La première émanation de cette lumière qui pénètre dans l’univers est représentée dans le premier triangle de l’Arbre de Vie, gouverné par la sephirah Kether, « la couronne », qui dans le Christianisme est appelée « le Père ». Le premier triangle représente la sainte trois-unité; cela signifie que cette lumière, l’Ain Soph Aur, se divise en trois unités, formant ainsi avec elle quatre unités. Ces quatre unités forment ce que nous appelons le Tétragrammaton, ou יהוה le nom à quatre lettres de Dieu; en Hébreu ces quatre lettres יהוה sont prononcés Iod-Hei-Vav-Hei qui définit le saint nom יהוה Jéhovah ou Iod-Havah, qui représente la première émanation ou le saint nom formé par la lumière dans ses aspects immanifesté et manifesté.

Maintenant, quand la trinité ou le trois-unités manifestées devient une dualité, elle est représentée par la Sephirah Daath, située sous le premier triangle. Cette dualité est ce que nous appelons Abba et Aima Elohim ( « Père et Mère Dieux et Déesses »). Alors Abba et Aima Elohim sont la dualité du Tétragrammaton, ou ce que nous appelons יהוה Iod-Hei-Vav-Hei.

Du ciel et de la terre – Bélier et Brébis, cette dualité Iod-Hei-Vav-Hei en Daath sort les sept souffles ou sept rayons ou sept cornes de l’agneau qui sont liées aux sept sephiroth inférieurs de l’Arbre de Vie. De cette façon, dans le Gnosticisme, nous comprenons que le Christ est une unité, multiple et parfaite, dans l’Espace Abstrait Absolu, que nous appelons Ain Soph Aur. Cette lumière manifestée dans l’univers est la trinité ou trois unité (3) qui avec l’Ain Soph (1) forme (3 + 1 =) le Tétragrammaton ou nom de quatre lettres de Dieu. Ici, nous voyons le Christ comme un, trois, quatre, puis de quatre il forme la dualité, qui est le père-mère, et c’est de ce père-mère que le livre de la Genèse appelle « le ciel et la terre », de ces deux forces divines ou père-mère [Bélier et Brébis] émergent sept rayons ou souffles de l’absolu que le livre de l’Apocalypse appelle « les sept cornes de l’agneau. »

Donc, voici le Christ cosmique en tant que un, trois, quatre, en tant que dualité, et en tant que sept.

Les sept rayons pénètrent dans la Terre par le haut, atteignant ainsi le centre de ces trois dimensions de la Terre, qui est le monde physique dans lequel nous vivons et donne vie à tous ses royaumes.

Au-dessus de la Terre physique (Malkuth) nous trouvons le monde de Yesod, qui est la quatrième dimension, que la Bible appelle Eden. Eden est situé dans la quatrième dimension.

Au-dessus de Yesod, nous trouvons les sephiroth Hod et Netzach, liés à la cinquième dimension. Et au-dessus d’eux, nous trouvons les autres sephiroth, liés à la sixième dimension, qui sont les sephiroth Tiphereth, Geburah et Chesed. Et au-delà de la sixième dimension, nous trouvons Kether, Chokmah et Binah dans la septième dimension, qui est lié au Glorian, qui, avec l’Ain Soph Aur dans la dimension zéro ou Absolu comme nous l’avons expliqué forment le Tétragrammaton.

Ainsi, au-dessus des sephiroth Hod et Netzach, au-dessus de la cinquième dimension, nous trouvons la sixième dimension, la causalité; c’est là où nous trouvons les sephiroth Chesed, Geburah et Tiphereth, en d’autres termes, la montagne de Dieu, El: l’Esprit, l’âme divine, et l’âme humaine.

Pour atteindre la montagne de Dieu, que Moïse atteint lors de l’entrée dans Tiphereth, il y a beaucoup de travail à faire, ceci, alchimiquement parlant. Quand Moïse atteint le niveau de Tiphereth, il reçoit un éclair, un rayon de l’Ain Soph Aur, qui descend dans la Trinité, comme expliqué dans les cours précédents, parce que sous l’Ain Soph Aur nous trouvons les trois sephiroth, Kether, Chokmah et Binah, qui se rapporte à la Trinité dans de nombreuses religions. Ainsi, c’est à travers Chokmah, qui est appelé « l’enfant » ou « le Fils », que ce rayon descend à l’intérieur et à travers Daath, là que l’on trouve l’union de Binah en tant que père et mère. Alors, c’est comme ça que le Christ en tant que rayon du Divin inconnaissable, descend de Kether en Chokmah et devient l’enfant de la Divine Mère Kundalini (Binah), qui dans le Christianisme est appelée Marie, dans l’Egypte ancienne est appelée Isis, dans la mythologie Grecque Héra, Rea, Cybèle; elle reçoit de nombreux noms. En Daath elle est unie avec le Saint-Esprit (Binah), et de son sein virginal le rayon descend dans l’âme humaine: Tiphereth, qui, dans l’ésotérisme, en Alchimie, dans la Kabbale, nous appelons « Fils de l’Homme ».

Le Fils de l’Homme est un souffle, une force, une énergie que nous devons comprendre: la lumière, la force que nous sommes en train de parler, le Christ universel, est appelé Prana en Sanskrit. C’est le magnétisme, l’électricité, le son … Voilà pourquoi l’Evangile de Jean l’appelle « le Verbe », en disant:

    « Au commencement était le Verbe (Logos), et le Verbe (Logos) était avec Dieu, et le Verbe (Logos) était Dieu (Theos). » – Jean 1: 1

Dans le Gnosticisme nous étudions le Logos, qui est du Grec pour « mot ». Ainsi, le premier Logos est le Père, le deuxième Logos est le Fils, et le troisième Logos est l’Esprit Saint. Ce sont Kether, Chokmah, Binah. En Inde, ils sont appelés Brahma, Vishnou, Shiva. Différents religieux ont des représentations différentes de ces mêmes archétypes, forces universelles ou souffles de l’Absolu.

En Hébreu, quand nous parlons de souffle, nous pouvons dire de nombreuses manières: Neshamah est le souffle, mais aussi Ruach, qui est lié au vent et à l’esprit. Il y a un autre mot important pour le souffle que nous allons étudier dans cette conférence, c’est Abel. En הֶבֶל Hébreu, Habel est l’enfant d’Adam et Eve. Habel signifie également « souffle ». En effet, la langue Hébraïque est très riche en dénommant différents types de souffles. Dans la Kabbale, nous disons que Neshamah est l’âme divine, tandis que Ruach est l’âme pensante. Abel ou Habel est ce souffle qui représente l’âme humaine. Il est très important de comprendre ceci pour comprendre la Bible, et la manière avec laquelle le Christ, qui est appelé Vishnu en Inde, Quetzalcoatl dans la doctrine Nahuatl du Mexique, et Krestos en Grec, est une force universelle, un souffle avec de nombreux noms.

En cette époque, les gens pensent que le Christ est un titre exclusif pour maître Jésus de Nazareth qui est venu il y a 2000 ans en Terre Sainte, et qui est aussi le Fils de l’Homme. Mais pour nous, les Gnostiques, Moïse est le Fils de l’Homme, Muhammad est le Fils de l’Homme, Quetzalcoatl est le Fils de l’Homme: toute personne qui incarne le Christ cosmique devient un Fils de l’Homme. Ainsi, le Fils de l’Homme est l’aspect humain de cette force universelle.

Le Signe du Christ et le Signe du Diable

Salvator-Mundi

Comme vous le voyez dans le graphique, nous avons une variation d’un tableau de Leonardo Da Vinci, Salvator Mundi, « le Sauveur du monde. » Il y a beaucoup de variations que les peintres ont fait que nous allons aussi regarder ; nous présentons celui-ci qui est très intéressant. C’est le Seigneur, le Fils de l’Homme, formant avec sa main un signe que dans le Gnosticisme nous appelons « Paix Invérentielle », ce qui signifie « Paix à vous. »

    « Que la paix règne dans tous les cœurs; il ne faut pas oublier que la paix est la lumière. Il ne faut pas oublier que la paix est une Essence émanée de l’Absolu. C’est la lumière émanée de l’Absolu. Cette lumière est la lumière de l’Ancien des Jours. Le Christ a dit: « Je vous laisse ma paix, je vous donne ma paix. » [Jean 14:27]. » – Samael Aun Weor

Donc, la paix est l’énergie, c’est la lumière qui émane de Kether. Kether prend cette lumière de l’Ain Soph Aur et la projette dans l’Arbre de Vie. Lorsque le Seigneur dit: « Je vous donne ma paix », c’est sa lumière. Ainsi, la lumière du Seigneur et du Père est la paix. Ceci est le symbole du signe de la main, Remarquez les trois doigts pointant vers le haut « la paix à vous. »; ils représentent Père, Fils et Saint-Esprit. Ceci est aussi un signe du pentagramme debout.

pentagram_man

 

Les deux doigts pointant vers le bas représentent les deux pieds de l’étoile à cinq pointes. Si vous faites le signe opposé de la main, deux doigts vers le haut et trois vers le bas, il représente le pentagramme renversé, un symbole de la lumière tombée, Satan, le diable. Deux doigts vers le haut et trois doigts vers le bas signifie le contraire du Christ. En cette époque, ils l’utilisent pour « paix. » Mais ce n’est pas un signe de la paix ; le signe de la paix est celle représentée dans l’image du Seigneur avec trois doigts vers le haut. L’autre est l’étoile tombée, en d’autres termes, le démon.

handsigns

Nous devons comprendre cela, comme quand nous faisons la sanctification ou la bénédiction de quelque chose, nous devons toujours utiliser trois doigts, car c’est la Trinité qui est acheminée par l’intermédiaire de notre esprit, âme, mental et physicalité.

Donc, ceci est le célèbre tableau de Leonardo Da Vinci qui montre les trois forces primaires, Kether, Chokmah et Binah. Il montre que Jésus est un véhicule du Christ Cosmique, l’un des rayons du Christ cosmique.

Quand nous entrons dans la Méditation et le Samadhi pour découvrir le Rédempteur du monde, qui est cosmique, nous ne voyons pas de personnage là, seulement de la lumière; c’est une force. Voilà pourquoi le Christ cosmique dit à travers le corps de Jésus, « Je suis la lumière du monde », en disant qu’il est un véhicule de cette lumière.

Les Quatre Directions et les Quatre Fleuves de l’Eden

Le Fils de l’Homme, selon l’Arbre de Vie, se rapporte à la sephirah Tiphereth, qui est ésotériquement appelée « l’Est ». Dans la Kabbale, nous étudions les quatre points cardinaux comme suit: Nord se rapporte à la sephirah Chesed, Sud se rapporte à la sephirah Geburah. Chesed est notre esprit. Geburah est notre âme spirituelle ou divine. La sephirah Tiphereth est « l’Orient », l’âme humaine. Et ici dans la sephirah Malkuth, le fond de l’Arbre de Vie, est le lieu où l’on trouve « l’Occident ». Voilà comment les quatre points cardinaux doivent être considérés afin de comprendre les forces du Seigneur.

Ces quatre points cardinaux sont liés aux quatre fleuves de l’Eden dans la Genèse: Pison, Gihon, Hiddekel, et de l’Euphrate. Il est important de comprendre la relation entre les quatre points cardinaux et les quatre fleuves de l’Eden, afin de comprendre pourquoi la Bible dit que le Fils de l’Homme vient de l’Est.

directions

Quand nous imaginons la planète Terre, nous plaçons le nord en haut, le pôle Nord, et le sud est en bas, le pôle Sud; l’Orient est à la droite et l’Occident vers la gauche. Donc, quand les gens lisent: « Car, comme l’éclair sort de l’Orient, et brille jusqu’à l’Occident; ainsi sera l’avènement du Fils de l’Homme « [Matthieu 24: 27] ils supposent immédiatement que « l’Orient » est le Moyen-Orient ou la région qui englobe à peu près l’Asie occidentale, donc ils ont construit de nombreuses théories autour de cela.

middle-east

Donc, toute personne qui veut se présenter comme le Fils de l’Homme doit dire qu’il est né dans le Moyen-Orient. Voilà comment un Fils de l’Homme imbécile trompe facilement des personnes qui ne connaissent pas la Kabbale.

Nous comprenons aussi que le corps physique est une petite terre; nous l’appelons « la terre philosophale. » Le nord est sur notre tête, le sud sur nos pieds. Quand on voit l’arrière, pas l’avant de notre physique, l’Orient est toujours vers la droite et à l’Occident vers la gauche; donc, le nord est sur notre tête et le sud vers le bas vers nos pieds, donc, avec les bras ouverts, l’Est à droite et à l’Ouest vers la gauche. C’est la façon dont nous devons comprendre kabbalistiquement et alchimiquement.

Mais, selon les dix sephiroth sur l’Arbre de Vie, l’Orient est la sephirah Tiphereth et l’Occident est la sephirah Malkuth, qui sont tous deux dans la colonne centrale. Tiphereth, l’Est, aligne la colonne de droite de l’Arbre de Vie, et Malkuth, la Terre qui est l’Occident, s’aligne sur la colonne de gauche de l’Arbre de Vie. Donc, nous devons savoir comment ces forces ou éléments sont également liés au corps physique.

Les Sept Métaux

    « Les couches souterraines de la Terre (ou de n’importe planète ou étoile) représentent le règne des minéraux (lithosphère). Le règne des métaux est le barysphère qui enveloppe un cœur d’une densité incroyable et d’une inertie effroyable. Nous devons faire une distinction claire entre le règne minéral et le règne des métaux. Parmi les minéraux, le groupe de métaux est un groupe cosmiquement séparé. Un peu au-delà du règne des métaux, il y a un certain type très rare de matière qui a un contact plus étroit avec l’Absolu (avec l’Ain Soph Aur). Nous devons comprendre profondément que le Saint Tout-Puissant demeure derrière le règne des métaux. Le Rayon de la Création commence dans l’Absolu et se termine dans l’Enfer; mais qu’est-ce qui est au-delà de l’Enfer? Il est clair qu’au-delà de l’Enfer, derrière le règne des métaux, se trouve l’Absolu. » – Samaël Aun Weor

Physiquement, nous avons trois systèmes nerveux, à savoir, le système nerveux central, le système nerveux grand sympathique et le système nerveux parasympathique. Physiquement parlant, nos trois systèmes nerveux reçoivent et transmettent les trois forces primaires de l’univers, qui sont énergie, électricité.

Les sept principales mines de métaux de toute la planète forment le système nerveux de cette planète. Donc, au-delà du système nerveux, au-delà des métaux, nous trouvons l’Ain Soph Aur, l’Absolu. Ainsi, la lumière qui vient de l’Ain Soph Aur se termine exactement dans la neuvième sphère de n’importe quelle planète, que nous appelons Enfer du mot Latin Infernus (inférieur). Alors, c’est comme ça que la nature de la lumière du Soleil peut être comprise à partir de ce point de vue. La lumière vient de l’Absolu, du Divin inconnaissable à la Sainte Trinité, et aux sept rayons descend et se développe dans différentes qualités, que nous avons expliqué sont liées aux sept principaux métaux de n’importe planète, en particulier du Soleil

    « Lorsque les rayons stellaires atteignent notre terre, ils produisent des couleurs, des sons et des élémentaux métalliques qui se condensent ensuite dans des métaux. Les élémentaux métalliques évoluent et deviennent des élémentaux des plantes; les élémentaux végétaux se transforment en élémentaux animaux; puis les élémentaux animaux deviennent finalement des humains (leurs divines étincelles-Monades s’éveillent pour s’incarner pour la première fois à l’intérieur d’eux) qui finiront par devenir des anges pour revenir une fois de plus à leur Père qui les a engendré.

    « Toute cette descente et cette montée des étincelles virginales [de la lumière] à travers ce voyage de la matière est symbolisé par l’échelle dans le rêve de Jacob.

    « Qu’est-ce que le fer? C’est l’âme de « Samael-Mars » en train d’évoluer.

    « Qu’est-ce que le cuivre? C’est l’âme de « Uriel-Venus » en train d’évoluer.

    « Qu’est-ce que le plomb? C’est l’âme de « Orifiel-Saturne » en train d’évoluer.

    « Qu’est-ce que l’or? C’est l’âme de « Michael-Soleil » en train d’évoluer.

    « Qu’est-ce que l’argent? C’est l’âme de « Gabriel-la Lune » en train d’évoluer.

    « Qu’est-ce que l’étain? C’est l’âme de « Zachariel-Jupiter » en train d’évoluer.

    « Tout ce flux et reflux de la vie résonne dans toute la nature avec le gong Chinois.

    « A l’arrivée de la nuit cosmique, toutes les étincelles (de lumière ou Monades), converties en flammes, retournent à leurs Pères stellaires, et leurs pères stellaires reviennent au Logos Immanifesté pour s’immerger dans le bonheur illimité de l’Absolu, dans lequel n’existent ni larmes ni douleur, dans lequel nous sommes tous « un », dans lequel nous sommes tous « cette Séité, » l’ « inommé », « cela », « cela », « cela. »

Kabbalistiquement nous disons, le premier, en d’autres termes, le numero zéro, c’est l’Absolu. C’est le Christ cosmique, l’Ain Soph Aur. Ensuite, les trois forces primaires qui forment la Sainte Trinité cristallisent au sein de ces sept principaux métaux. Donc, si nous prenons les trois forces primaires ainsi que l’Ain Soph Aur, nous obtenons le célèbre Tétragrammaton, le saint nom de Dieu, Iod-Hei-Vav-Hei ou Jéhovah au sein de chaque rayon cosmique. De cette manière, nous pouvons reconnaître que Jéhovah est – symboliquement parlant, d’une manière archétypale – la lumière et le feu.

La Lumière du Christ

Alors cette force lumière appelée Sainte Trinité descend au centre de n’importe quelle planète et manifeste son potentiel créatif à travers les sept principaux métaux. Nous avons aussi ces métaux dans notre physicalité; bien que, la lumière du Seigneur brille en nous selon notre niveau.

transfigured

Voilà pourquoi, dans de nombreuses photos de la transfiguration de Jésus une lumière brille à travers lui afin de nous montrer la force du Soleil; Ainsi est une manifestation humaine de cette lumière divine qui est également arrivée à Moïse quand il est descendu du Mont Sinaï:

     « Et quand Aaron et tous les enfants d’Israël virent Moïse, et voici la peau de son visage rayonnait; et ils avaient peur de venir s’approcher de lui « – Exode 34:. 30

De même, si nous lisons les Ecritures d’autres religions, à savoir dans le Mahabharata, nous voyons comment Krishna est transfiguré devant Arjuna et montre sa propre lumière comme une splendeur (« splendeur » dans la Kabbale est Tiphereth, qui est aussi traduit par « beauté », mais la traduction réelle est « splendeur »).

     « Puisque vous ne pouvez pas me voir avec vos yeux présents; donc je vous donne les yeux divins. Voici mon opulence mystique! Sanjaya dit: O Roi, ayant ainsi parlé, le Seigneur Suprême de tout pouvoir mystique, la Personne Suprême, affiche sa forme universelle à Arjuna.

krishnatrue-form

« Arjuna vit sous cette forme universelle des bouches illimitées, des yeux illimités, des visions merveilleuses illimitées. La forme était décorée avec de nombreux ornements célestes et portait de nombreuses armes divines surélevées. Il portait des guirlandes et des vêtements célestes, et de nombreux parfums divins étaient barbouillé sur son corps. Tout était merveilleux, brillant, illimité, tout en expansion « – Bhagavad-Gita 11: 9-11.

    Le Seigneur Suprême dit: Ceux qui fixent leur mental sur ma forme personnelle et sont toujours engagés dans Mon adoration avec une grande et transcendantale foi sont considérés par moi d’être le plus parfait. Mais ceux qui adorent tout l’immanifesté, ce qui se trouve au-delà de la perception des sens, ce qui l’imprègne tout, inconcevable, immuable, fixe et immobile, la conception impersonnelle de la Vérité Absolue-en contrôlant les différents sens et en étant également disposés à tout le monde, ces personnes, engagées dans le bien-être de tous, enfin, M’atteignent. « – Bhagavad-Gita 12: 3-5

Ainsi, vous trouverez dans de nombreuses religions comment les différents êtres humains, qui ont atteint le niveau du Fils de l’Homme, sont transfigurés et ont montré leur lumière. Ce n’est pas une exclusivité du Maître Jésus, il a montré cela parce que c’était sa mission, mais d’autres grands prophètes ont montré cette transfiguration avant lui. Voilà pourquoi quand on parle d’Alchimie; nous parlons de la transmutation des métaux.

Le Soleil

Au Moyen Age, il y avait de nombreux alchimistes qui ont affirmé qu’ils pourraient transmuter le plomb en or. L’or est le métal le plus élevé de tous. Lorsque nous parlons de l’or, nous abordons toujours le Soleil. Si vous étudiez l’astrologie, vous trouverez que les personnes nées dans le signe du Lion ont l’or comme métal. Voilà pourquoi nous affirmons que le principal métal qui est dans les veines ou les mines du Soleil est l’or. Voilà pourquoi nous voyons cette vibration, ce magnétisme, cette lumière, comme tout-puissant. Mais la Terre brille aussi dans l’espace, mais dans un niveau inférieur. Donc, le magnétisme, l’électricité, la lumière des différentes étoiles est juste le magnétisme du système nerveux de ces planètes qui sont appelées mines ou règne des métaux, qui sont entre ce monde physique et le Divin Inconnaissable, l’Ain Soph Aur. Si vous développez la clairvoyance, vous verrez que cette lumière brille partout dans les planètes, dans tous les règnes. Voilà pourquoi le Maître Samaël Aun Weor enseigné cela, pour que nous devenions un véhicule de cette lumière, qui est le Christ, nous devons construire des corps solaires. Les corps solaires sont appelés To Soma Heliakon (σῶμα ἡλιακόν) en Grec. Ils brillent comme l’or. Le grand objectif des alchimistes est de transformer tous les corps solaires, de les rendre d’or pur, métallique. Étudiez « Les planètes métalliques de l’Alchimie » écrit par le Maître Samaël, pour que vous compreniez mieux cela.

tree-of-life-bodies

Ainsi, en accord avec le degré purifié alchimique que nous parvenons à transformer les corps internes; corps physique, corps vital, corps astral, corps mental, corps causal, l’âme divine et l’esprit en or pur, à ce rang, comme l’or, nous devenons une expression vivante des sept métaux de la Terre, un véhicule solaire du Seigneur, le Christ. C’est ce qu’on appelle « le Fils de l’Homme. »

01-nasa-sun-02_905

Les Chrétiens Primitifs disaient toujours avec une grande dévotion, « Notre Seigneur Jésus-Christ, le Soleil »

    « Alors Jésus leur dit à nouveau, disant: Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. » – Jean 8: 12

En réfléchissant à ce sujet, vous verrez que la lumière de la vie de cette planète vient du Soleil. Sans le Soleil, sans la lumière du soleil, cette planète serait une lune, une planète morte. Jésus lui-même dit: « Je suis la lumière du monde », et la lumière du monde est la lumière du soleil. Le Soleil descend et brille dans Tiphereth. Voici ce que dit l’Apocalypse dans le premier chapitre, quand le Fils de l’Homme apparaît à Ioannes (grec), ou Jean (en français). Le nom Ioannes contient les sept voyelles ésotériques IOUAMES qui se rapportent aux sept métaux.

Ioannes dit:

    « Je vis …… le Fils de l’Homme, vêtu d’une longue robe au pied, et ceint sur la poitrine avec une ceinture d’or. Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige; et ses yeux étaient comme une flamme de feu; et ses pieds étaient semblables à de l’airain ardent, comme embrasés dans une fournaise; et sa voix était comme le bruit de grandes eaux. Et il avait dans sa main droite sept étoiles et hors de sa bouche sortait une épée à deux tranchants, et son visage était comme le Soleil qui brille dans sa force. – Apocalypse 1: 12-16

Le livre de l’Apocalypse parle beaucoup au sujet du nombre sept et de la lumière du Soleil. Rappelez-vous que le Soleil est le régent de la constellation du Lion. Le Lion en Hébreu est appelé אַרְיֵה ou « Arieh. » Il nous rappelle Arya, notre race racine actuelle (aryenne), une race du Lion, du feu. Dans le chapitre 49 du livre de la Genèse, Jacob bénit tous ses enfants, et quand il atteint Juda, il dit:

    « Juda, tu est celui que tes frères loueront: ta main sera sur la nuque de tes ennemis; Les fils de ton père se prosterneront devant toi. Juda est un jeune lion: de la proie, mon fils, tu es monté: il se baissa, il se couche comme un lion, et comme un vieux lion; qui le fera lever? Le sceptre ne partira pas de Juda, ni le législateur d’entre ses pieds, jusqu’à ce que Shiloh vienne; et en lui doit être le rassemblement du peuple. Reliant son poulain à la vigne, et le poulain de son âne à la vigne de choix; il a lavé ses vêtements dans le vin, et ses vêtements dans le sang des raisins: ses yeux sont rouges de vin, et ses dents blanches de lait. »- Genèse 49: 8-12

« Yehuda » est la constellation du Lion, qui est en relation avec le Soleil, c’est le Lion. Toute personne qui effectue la transmutation des forces est un Lion de Juda. Parmi la hiérarchie des Adeptes Christifiés, la hiérarchie la plus élevée est celle du Lion, ou les lions de Juda, qui sont les Juifs. Nous ne traitons pas les Juifs du Moyen-Orient, ou ceux qui vivent dans d’autres parties du monde et se disent Juifs. Le livre de l’Apocalypse affirme dans le chapitre 2 et 3 versets 9:

    « Je connais le blasphème de ceux qui se disent Juifs, et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan. Voici, je les ferai de la synagogue de Satan, qui se disent Juifs, et ne le sont pas, mais qui mentent. »

Kabbalistiquement et alchimiquement parlant, un Juif est un Hillel Ben Shahar « un enfant glorifié de l’aube, un enfant du Lion », quelqu’un qui sublime la lumière solaire, c’est, quelqu’un qui travaille avec les forces de Juda. Mais, ceux qui ne subliment pas les splendeurs solaires de Tiphereth déposées dans Yesod, les organes sexuels, ceux qui désobéissent aux règles de Moïse, qui comme le dit le Fils de l’Homme:

    « Et si quelqu’un a une émission de sperme, il lavera tout son corps dans l’eau et sera impur jusqu’au soir [Klipoth]. … La femme avec qui il a eu une émission de sperme, doit aussi être lavée avec de l’eau, et sera impure jusqu’au soir [Klipoth] …. Ainsi vous séparez les enfants d’Israël [Tiphereth] de leurs impuretés; qu’ils ne meurent pas dans leurs souillures, en souillant mon tabernacle [Yesod] qui est au milieu d’eux. » – Lévitique 15: 16, 18, 31

Donc, ceux qui désobéissent deviennent individuellement et collectivement une synagogue de Satan.

Le livre de l’Apocalypse dit que quand Ioannes a vu toutes ces merveilleuses choses et comment la lumière solaire éveillait les sept églises ou les sept Ecclesias, tout d’un coup, il est devenu un Ecclésiaste, autrement dit un prédicateur. Donc, Qohélet en Hébreu, est le prédicateur qui a mis en activité les sept églises, les sept chakras, les sept soufles ou Ioannes; et après cela l’Apocalypse déclare:

    Et je vis dans la main droite de celui qui était assis sur le trône un livre écrit en dedans et en dehors, scellé de sept sceaux. Et je vis un ange puissant, qui criait d’une voix forte, qui est digne d’ouvrir le livre, et d’en rompre les sceaux? Et personne dans le ciel, ni sur la terre, ni sous la terre, n’a été en mesure d’ouvrir le livre, ni le regarder. Et je pleurai beaucoup, parce que personne ne fut trouvé digne d’ouvrir et de lire le livre, ni le regarder. Et l’un des vieillards me dit: Ne pleure point: voici, le Lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux. – Apocalypse 5: 1-5

Vous pourriez penser que le Lion de la tribu de Juda est un Juif du Moyen-Orient. Non, et pourtant, oui. Voici ce que nous trouvons quand nous voyons les choses avec les yeux spirituels. Voici l’Arbre de Vie; au milieu de l’Arbre de Vie, nous trouvons Tiphereth et Tiphereth est l’Est. Alors, est-ce que le Fils de l’Homme vient du Moyen-Orient? Oui, kabbalistiquement parlant. Il est étonnant de voir les choses de ce point de vue. Tiphereth est au centre de l’Arbre de Vie. Et dans un livre de Kabbale, il est connu que Tiphereth, « splendeur » est lié au Soleil, qui est au centre de notre système solaire. Cela signifie que toute la splendeur, toute la lumière de l’Ain Soph Aur et la Trinité brille au centre, au cœur de nous-mêmes. Voilà pourquoi le Lion est également lié au cœur. Donc, quand on dit que le Lion de Juda a prévalu dans le but d’ouvrir les sept sceaux, Ioannes indique kabbalistiquement que le Lion de Juda vient de Tiphereth, le milieu de l’Arbre de Vie, qui est l’Est. Mais si maintenant vous ne connaissez pas la Kabbale, vous pourriez penser que le Fils de l’Homme est quelqu’un qui vient de l’Asie occidentale, la région Est de la Méditerranée, le Moyen-Orient.

Voilà pourquoi sur Internet, et dans de nombreuses parties du monde, sont apparus des bandes d’imbéciles qui indiquent qu’ils venaient du Moyen-Orient, littéralement parlant, et disent qu’ils sont le Fils de l’Homme. Mais, quand vous connaissez la Kabbale, vous dites, cette personne est en train de tirer sur ma jambe, parce que je sais que le Moyen-Orient est Tiphereth. Et la lumière solaire provient de l’Ain Soph Aur, par le haut dans Tiphereth, et comme un éclair, il descend dans la terre, en Malkuth, l’Ouest, le fond de l’Arbre de Vie. Ainsi, le Christ est « l’éclair qui vient de l’Orient, jusqu’en Occident. »

Le Maître Samaël Aun Weor, qui nous a donné cette doctrine, quand il agonisait juste avant sa mort, tout le monde lui demanda: Que va-t-il se passer avec la Gnose? Comment nous allons continuer? Alors il a dit au cours de son processus ou agonie,

    « Je voudrais me reposer pendant un certain temps, peut-être que je vais le faire parce que j’ai mon âme sœur et à tout moment, je peux passer avec mon » petit frère … « 

… Car il est lui. Il a commenté qu’il était un garçon de 18 ans, très spirituel, et qu’il avait ses propres parents et deux soeurs. Il a vécu très heureux de sa bonne famille, et que chacun d’eux l’aimait beaucoup. De toute évidence, si nous nous parlons de l’âme jumelle, nous devons aborder la sephirah Tiphereth. L’âme jumelle d’un Maître comme Samaël Aun Weor, entièrement Christifié, ne peut pas être Nefesh, parce Nefesh est l’âme animale. Il est évident que l’âme humaine est Tiphereth, l’âme jumelle. Néanmoins, ici sur la Terre est apparu un autre imbécile prétendant être l’âme jumelle du Maître Samaël, physiquement parlant. Mais celui qui comprend la Kabbale voit que l’âme jumelle est en Tiphereth. C’est seulement en entrant dans ce niveau, que ce soit à travers le Samadhi ou à travers l’initiation, que nous pouvons voir qui est cette âme jumelle, qui travaille à travers Tiphereth; ainsi, « Il » vient à travers Tiphereth!

En cette époque, il y a beaucoup de prophéties qui indiquent que le Christ viendra comme un destructeur, pour juger l’humanité, donc tout le monde attend, non?

    « Et Jésus leur dit: En vérité, je vous le dis, que vous qui m’avez suivi, dans la régénération, quand le Fils de l’Homme s’assoira sur le trône de sa gloire [Tiphereth], vous vous assoyerez aussi sur les douze trônes, jugeant les douze tribus d’Israël [Tiphereth]. » – Matthieu 19: 28

    « Alors apparaîtra dans le ciel [de Tiphereth] le signe du Fils de l’Homme, et toutes les tribus de la terre [l’Ouest] se lamenteront, et elles verront le Fils de l’Homme venant sur les nuées du ciel [de Tiphereth] avec puissance et grande gloire. » – Matthieu 24: 30

Le Fils de l’Homme viendra juger toutes les tribus de la Terre; des nuées du ciel il émerge. Le ciel commence à Tiphereth en haut, les nuées du ciel cachent le mystère de l’éclair qui vient de l’Est. Parce que, qu’est-ce que vous voyez derrière les nuages du ciel? Vous voyez le Soleil, non? En ce moment, le Soleil brille ici. Mais quand votre ciel est couvert, ils cachent le Soleil; donc, de même avec le Fils de l’Homme, Tiphereth, le Soleil, le Christ, la force solaire, dans les nuées du ciel. Voilà donc la foudre ou la force solaire qui vient de l’Est et qui descend à l’Ouest, à l’intérieur de ceux qui connaissent le mystère de Daath. Cela ne signifie pas connaitre intellectuellement ce que nous expliquons ici, mais connaitre pratiquement le mystère de Daath. Travailler avec Daath signifie: atteindre le niveau de Tiphereth [Eloah Va Daath], de prendre le chemin direct, puis recevoir la force du Christ. Ainsi, la doctrine du Maître continue, pas à l’extérieur, mais à l’intérieur de la personne.

    « Les Rabbins et Kabbalistes Hébreux savent très bien que le mantra du monde causal [Tiphereth] était, est, et sera toujours, Eloah Va Daath. Méditez sur ces mots est le même que frapper aux portes merveilleuses du grand temple. » – Samaël Aun Weor

Abaddon-Apollyon

Le chapitre neuf du livre de l’Apocalypse déclare:

    « Et le cinquième ange sonna, et je vis une étoile tombée du ciel sur la terre, et à lui a été donné la clé de l’abîme. Et il ouvrit le puits sans fond; et il sorti une fumée de la fosse, comme la fumée d’une grande fournaise; et le soleil et l’air furent obscurcis par la fumée du puits. Et il sorti des sauterelles de la fumée sur la terre; et il leur fut donné un pouvoir comme celui qu’ont les scorpions de la terre… Et ils avaient un roi sur eux, c’est l’Ange de l’Abîme, dont le nom dans langue Hébreuse est Abaddon, mais dans la langue Grecque son nom est Apollyon. » – Apocalypse 9: 1-3, 11

Comme nous le lisons, une étoile, Stella tombe du ciel, c’est, les forces solaires du ciel tombent vers la Terre. Cette étoile du ciel est la sephirah Geburah qui descend dans le puits sans fond, le centre de la Terre, ou de n’importe autre planète. Et de l’abîme, l’abîme de la terre, qui est le puit de l’univers, nous voyons l’Ange de l’Abîme s’élever.

En cette époque, quand ils abordent cet Ange de l’Abîme, ils disent que c’est un démon. L’Apocalypse ne dit pas un démon, mais un ANGE de l’Abîme, dont le nom est Abaddon (en Hébreu) et Apollyon (Grec). Qui est Apollyon? Apollyon est Apollo-lion, le Lion du Soleil (Apollo est un dieu du Soleil) qui va au centre de la Terre afin de donner vie à la planète. Cela se produit au cours de la Semaine Sainte.

apollo-with-chariotLe Seigneur est né en Orient, et est crucifié sur la terre, à l’Occident, il descend dans son centre. La foi chrétienne déclare:

    « Je crois en Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, et en Jésus Christ, son Fils unique, notre Seigneur, qui a été conçu par le Saint-Esprit, est né de la Vierge Marie, a souffert sous Ponce Pilate, a été crucifié, mort et a été enterré. Il est descendu dans les enfers. Le troisième jour est ressuscité d’entre les morts. Il est monté au ciel, et situé à la droite de Dieu le Père tout-puissant. De là, il viendra juger les vivants et les morts. Je crois en l’Esprit Saint, la sainte Eglise Gnostique, la communion des saints, à la rémission des péchés, la résurrection du corps, et la vie éternelle. Amen. »

Il est mort et est allé en enfer. C’est clair; l’enfer est le centre de la Terre. Et par la suite, il est ressuscité; il est ressuscité et monté au ciel! C’est la transition d’Apollon, la lumière solaire Christique sur la planète, mais aussi dans l’individu qui se promène sur la croix alchimique; le chemin. « De là, il viendra juger les vivants et les morts. »

    « Et je vis le ciel ouvert, et voici un cheval blanc; et celui qui était assis sur lui était appelé Fidèle et Véritable, et dans la justice il juge et fait la guerre. Ses yeux étaient comme une flamme de feu, et sur sa tête se trouvaient plusieurs diadèmes; et il avait un nom écrit, que personne ne connaît, sauf lui-même. Et il était revêtu d’un vêtement teint de sang, et son nom est Le Verbe de Dieu. Et les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues d’un fin lin, blanc et propre. Et de sa bouche sortait une épée aiguë, pour qu’il en frappe les nations, et il les gouvernera avec une verge de fer, et il foulera [sur la croix alchimique] le pressoir de l’ardente colère du Dieu Tout-Puissant. Et il a sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit: Roi des Rois et Seigneur des Seigneurs. » – Apocalypse 19: 11-16

Voilà pourquoi il est dit dans le Livre de l’Apocalypse que Apollo en tant qu’Apollyon est l’Ange de l’Abîme qui vient pour détruire – c’est, juger et faire la guerre. Mais les ignorants attendent une personne qui doit venir pour détruire, juger et faire la guerre comme Napoléon qui est apparu et qui portait son nom.

Écoutez attentivement. La lumière solaire donne la vie, mais détruit aussi la vie. C’est précisément ce qui se passe sur la planète Terre, lorsque la lumière brille au-dessus, et va dans le centre de la Terre, chaque année cette transformation se passe, la Passion du Seigneur, aller en enfer et ressusciter. Voilà pourquoi la résurrection, ou Pâques comme nous l’appelons, tombe parfois en Mars, parfois en Avril. Pourquoi? parce qu’elle se rapporte au mouvement du Soleil, qui est elliptique. Le Soleil se déplace elliptiquement du nord au sud et du sud au nord en rapport avec le mouvement de la Terre. À l’heure actuelle, il est au Nord; nous recevons beaucoup de lumière. Mais en (notre) hiver, le Soleil est au sud. Il est très froid ici, et le Seigneur doit venir, doit naître au Nord, afin que nous puissions recevoir la lumière. Tel est précisément le mouvement du Soleil par rapport à la Terre. Du nord au sud, du sud au nord. Physiquement parlant, le Nord est la tête. Quand nous disons cela, nous mettons la sephirah Chesed au sommet de notre tête. Et le sud, qui est Geburah, va en bas à l’Occident, vers l’enfer. Voilà pourquoi il est dit que le Sud est l’enfer, très chaud. Mais quand cela arrive, l’Orient devient le côté droit de l’Arbre de Vie, et l’Occident devient le côté gauche: Il y a un mouvement des quatre points cardinaux en relation avec la Kabbale. C’est en sachant cela que nous comprenons ce qui est écrit dans les différentes parties de la Bible.

Jean, le Fils de l’Homme

Continuons avec le Fils de l’Homme. Le Fils de l’Homme est l’union du Divin avec l’Humain, avec l’âme humaine que nous avons. Comprenez que quand nous disons humain, nous ne parlons pas du corps physique; ici beaucoup de gens s’appellent les uns les autres « êtres humains ». Mais si nous mettons physiquement n’importe quelle personne appelée un être humain à côté d’une autre personne qui a construit les corps astral, mental et causal à l’intérieur, nous allons voir une grande différence. L’une avec les corps internes (que Paul de Tarse appelle dans les évangiles le Soma Psychikon ou Soma Pneumatikon en Grec; ces corps concernent les sept corps de l’homme) est un être humain réel, il est ce qu’on appelle un Ioannes ou Jean. Voilà pourquoi l’évangile de Jean ou l’évangile de Ioannes, est l’évangile de l’humain réel. Et voilà pourquoi le livre de l’Apocalypse déclare, que celui qui l’a écrit et qui a vu le Seigneur était Ioannes, parce Ioannes est IOUAMES, les sept voyelles, les sept métaux, les sept souffles. Sinon, vous pouvez croire au Seigneur, vous pouvez aimer le Seigneur de tout votre cœur, mais c’est seulement en construsant Ioannes en vous que vous pouvez connaître le mystère du Verbe. Voilà pourquoi il est écrit dans le premier chapitre de Jean, 14-17:

    « Et le Verbe s’est fait chair (en Ioannes), et il a habité parmi nous (nous signifie les initiés qui ont atteint ce niveau) et nous avons vu sa gloire [Tiphereth], la gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père, plein de grâce et de vérité. Jean, Ioannes lui a rendu témoignage, et cria, en disant: C’est celui dont je parlais, Celui qui vient après moi est devant moi: car il était avant moi. Et de sa plénitude nous avons tous reçu, et grâce pour grâce; car la loi était donnée par Moïse, mais la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ. « 

Ceci est appelé l’Initiation Vénuste, lorsque l’initié prend la voie direct. Lorsque cela se produit, Jean, Ioannes est présent, et Jésus représente le Fils de Dieu qui est également présent dans le baptême de la vie dans le Jourdain. Le ciel est ouvert, le Saint-Esprit apparaît, Binah apparaît en Daath, et sa gloire habite en Jésus. Ainsi, Jésus avec Ioannes devient le Fils de l’Homme. Voilà pourquoi Jean, Ioannes, est le témoin de la mis à nu du Christ. Cela signifie que toute personne qui atteint le niveau de Tiphereth peut voir la vérité nue de ce que nous parlons ici. Le Ioannes intérieur voit et touche cela avec sa propre âme. Ce n’est pas qu’il va lire la Bible, ou entendre une cérémonie à ce sujet, non: le Ioannes intérieur expérimente avec ses sens internes, avec ses yeux internes et dit: « Ce fut celui dont je parlais, Celui qui vient après moi est devant moi. Car il était avant moi « en d’autres termes, celui qui atteint le niveau de l’authentique être humain reconnaît que celui qui l’a poussé à atteindre ce niveau est la Lumière Christique dans le travail alchimique sexuelle que nous effectuons.

Donc, alchimiquement parlant, « Il était devant moi. Et de sa plénitude nous avons tous [alchimistes] reçu, et grâce pour grâce; la loi était donnée par Moïse (qui est aussi Tiphereth, le corps causal, le corps de la volonté), mais la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ ».

Jésus et le Fils de l’Homme

Maintenant, Jésus-Christ doit être expliqué. Yeshua signifie « sauveur » et le Christ est un feu. Lorsque vous atteignez ce niveau ou cinquième initiation des mystères majeurs, vous devenez Ioannes (Jean), et alors vous recevez cette grâce, cette lumière, ce Christ en vous; ainsi, vous commencez à développer en vous votre Jésus-Christ intérieur. C’est quelque chose que le Maître Samaël et le Maître Jésus ont expliqué dans le livre Pistis Sophia, la Bible Gnostique. Il appelle Tiphereth « l’enfant de l’enfant. »

Qui est l’enfant ou le Fils? C’est la sephirah Chokmah. Rappelez-vous que Kether, Chokmah et Binah sont Père, Fils et Saint-Esprit. Alors Chokmah est l’enfant, le Fils; mais quand Chokmah descend dans Tiphereth, alors notre âme humaine, Tiphereth devient l’enfant de l’enfant, en d’autres termes, le Fils de l’Homme.

Si vous avez lu le livre biblique d’Ezéchiel, vous verrez qu’il est aussi appelé le Fils de l’Homme. Ezéchiel explique kabbalistiquement dans le premier chapitre comment il devient le Fils de l’Homme; parce que le Fils de l’Homme est celui qui incarne le Christ. Mais, de nombreux clowns prétendent être le Fils de l’Homme selon les prophéties. Le Fils de l’Homme ne peut être que celui qui, à travers l’initiaiton interne atteint la sephirah Tiphereth, et qui prend la voie direct vers l’Absolu.

Donc, parmi les Fils des Hommes il y a beaucoup de niveaux. Jésus de Nazareth est le plus élevé dans la hiérarchie des Fils des Hommes. Mais, Muhammad est un Fils de l’Homme, Bouddha est un Fils de l’Homme, Krishna est un Fils de l’Homme, Moïse est un Fils de l’Homme, Quetzalcoatl est un Fils de l’Homme, Samaël Aun Weor est un Fils de l’Homme; toute personne qui reçoit l’Initiation Vénuste est un Fils de l’Homme, un véhicule du Seigneur. C’est seulement à travers l’Alchimie sexuelle qu’on peut arriver à cette initiation.

jesus-and-john

Voilà pourquoi les Chrétiens primitifs disent toujours avec une grande dévotion, « Notre Seigneur Jésus-Christ, le Soleil, » pointant vers le centre de l’Arbre de Vie.

Alors maintenant, nous comprenons ce que l’Evangile de Ioannes déclare, parce Ioannes est Tiphereth, celui qui est proche du Seigneur. Comme on le voit dans les peintures que ce disciple, Ioannes, repose toujours sa tête sur le cœur de Jésus. Les deux Yeshua, le Fils de Dieu, et Tiphereth, l’âme humaine, Ioannes, repose dans le cœur, car c’est là que l’âme humaine s’unit au Christ. Cela se produit à travers l’initiation. Voilà pourquoi Ioannes est dans le cœur, mais pour travailler avec les eaux de l’Alchimie, Ioannes doit descendre en Yesod. Voilà pourquoi Yesod, qui rassemble les eaux dans la Kabbale, symbolisent les organes sexuels de Tiphereth et c’est la raison pour laquelle Jean Baptiste, Ioannes est en Yesod, mais Ioannes est également en Tiphereth. Voici, Ioannes est orthographié avec deux nuns ou forces psychiques; la force solaire sexuelle dans Yesod et la force solaire Christique de Tiphereth dans le cœur qui doivent travailler ou se fondre ensemble dans une véritable union harmonieusement avec Malkuth, qui est l’Ouest; parce que sans l’Ouest (la femme), l’Est (l’homme) ne peut pas effectuer le travail alchimique solaire.

Les Vanités

    « Énoncés du prédicateur, le fils de David, Roi à Jérusalem. Vanité des vanités, dit l’Ecclésiaste, vanité des vanités; tout est vanité. Quel profit a-t-il un homme de tout son travail qu’il prend sous le soleil? Un âge passe, et un autre âge vient: mais la terre demeure éternellement. Le soleil se lève aussi, et le soleil se couche, et se hâte vers son lieu où il se lève. L’esprit va vers le sud, et tourne autour vers le nord; il tourbillonne sans cesse, et cet esprit retourne à nouveau en fonction de ses circuits. Tous les fleuves vont à la mer; mais la mer n’est pas pleine; vers le lieu d’où les rivières viennent, là ils reviennent à nouveau. Tous les énoncés sont pleins de lassitude; l’homme ne peut pas les prononcer: l’œil ne se contente pas de voir, ni l’oreille remplie d’audience. Ce qui a été, est ce qui sera; et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera: et il n’y a rien de nouveau sous le soleil. » – Ecclésiaste 1: 1-9

Tout le travail solaire est dans l’Ecclésiaste merveilleusement écrit par Salomon, fils de David. (Soliman, l’homme solaire). « Énoncés du prédicateur » nous avons écrit; dans certaines traductions, il est dit « Les mots du prédicateur », parce que le mot Hébreu « Debarim » signifie « mots » (au pluriel). Néanmoins, avant d’entrer dans le dévoilement du paragraphe précédent de l’Ecclésiaste, et pour que vous compreniez mieux, laissez-moi vous expliquer pourquoi Moïse a écrit cinq livres.

Les Cinq Livres de Moïse

L’Ouest, qui est la féminine sephirah Malkuth, est l’endroit où commence la Genèse. Toute âme qui veut créer Ioannes à l’intérieur, doit commencer par la Genèse, a besoin de créer le Ciel et la Terre, a besoin d’avoir un corps physique, parce que l’Ouest, Malkuth, reçoit toute la lumière solaire venant d’en haut. Et c’est seulement en Malkuth que le Christ peut générer Ioannes à l’intérieur. Donc, vous voyez, l’Ouest, Malkuth, est appelé le mélange de forces. Les Gnostiques disent, « n’attendez rien de l’Est, mais de l’Ouest, » parce que l’Ouest rassemble toutes les forces. L’Ouest est votre corps physique. Et, entre l’homme et la femme, la femme est l’Ouest. Malkuth est aussi féminine. Ainsi, la Genèse commence en Malkuth.

Quand nous sortons de Mizrahim (traduit comme l’Egypte, qui est Malkuth), nous allons ensuite dans l’Exode. L’Exode concerne précisément les eaux de Yesod; sortir de l’Egypte dans l’Exode vers la Terre promise, qui est Yesod, la quatrième dimension. Le livre de l’Exode est appelé en Hébreu Shemoth, ce qui signifie « noms ».

De Yesod nous entrons dans le fond de la colonne de gauche, qui est Hod. Hod, la « gloire », est lié avec la prêtrise du Lévitique. Donc, quand vous parlez du Lévitique, vous allez à gauche, parce que celui qui entre dans la prêtrise Lévitique est sous la régence de Binah, qui est situé directement là-haut au sommet de la colonne de gauche. Comme un enfant de Lévi, nous entrons dans le désert, qui est en Netzach, où Moïse fait toutes ces merveilles. Voilà pourquoi Moïse est appelé le régent de Netzach, le Roi de Netzach, parce que la Conscience, l’âme humaine, contrôle le mental. Les Nombres est le nom de ce livre écrit par Moïse.

Enfin, après les Nombres vient Debarim, Tiphereth, Deutéronome comme on l’appelle parmi les cinq livres de Moïse. Mais en Hébreu, il est appelé Debarim, « mots » ou « énoncés »; car ici, à l’Est, en Tiphereth est le lieu où le Verbe se fait chair.

Donc, après cette courte explication, nous allons comprendre pourquoi Salomon dit: « Énoncés du prédicateur »: l’âme qui enseigne parce que la lumière du Seigneur brille à travers lui. Comme Jésus, Salomon est un fils de David. David représente Malkuth. Lorsque notre âme animale, Nefesh, a été purifiée, le résultat de celle-ci est Soliman, Salomon, Soleil et Lune purifiés. Le soleil au-dessus de Tiphereth est un Roi à Jérusalem, ce qui signifie un Malachim, Tiphereth, dans ses propres corps solaires, à Jérusalem. En outre, le Malachim, l’âme qui atteint ce niveau peut enseigner et aider la lune, les gens de Malkuth. Roi à Jérusalem, le Jérusalem céleste.

Les Sept Vanités

    « Vanité des vanités », dit le prédicateur, « Vanité des vanités, tout est vanité. »

Savez-vous comment vous dites vanité en Hébreu? C’est הֶבֶל, Habel, traduit en Français comme Abel, le fils d’Adam et Eve. Plusieurs fois, nous avons dit que Abel ou Habel est l’âme humaine dans la Kabbale. Mais Habel signifie aussi « souffle. » Donc la vraie traduction ici pourrait être « souffle des souffles, tout est souffle, » parce que, comme je l’ai dit au début, le souffle est Neschamah, ainsi que Ruach. Mais le fait est que personne dans ce monde ne peut rester en vie sans Habel, souffle. Vous pouvez arrêter de manger pendant trois mois, comme le Mahatma Gandhi a fait. Mais vous ne pouvez pas arrêter de respirer pendant une minute; les personnes qui détiennent leur souffle pendant quelques minutes deviennent noires et bleus. Nous avons besoin de Habel, le souffle! Donc, comprenez que quand il dit souffles, c’est Habel.

    « Quel profit a-t-il un homme de tout son travail qu’il prend sous le soleil? « 

Voyons maintenant l’Arbre de Vie. Nous allons revenir en arrière et en avant de celui-ci afin de comprendre cette « Vanité ». Le Maître Samael cita Pistis Sophia, l’Ame avide, Habel, comme le souffle de l’Absolu:

    « Le Glorian est un souffle de l’Absolu, qui est profondément inconnu à lui-même. « 

Ce souffle est appelé Ain Soph Aur, Christ. Tel est le souffle de l’Absolu. Et ici, nous trouvons écrit en Hébreu « vanité des vanités, tout est vanité. » Le mot Hébreu pour tout signifie aussi « temple ». Le corps physique est un temple. Malkuth est kabbalistiquement appelé Jérusalem. Quand vous lisez au sujet de Jérusalem dans la Bible, ne pensez pas qu’elle parle de Jérusalem au Moyen-Orient. Elle parle de toute la planète. C’est Jérusalem. La Jérusalem céleste est différente; c’est un type de matière qui vient après la transformation alchimique lorsque vous suivez le chemin de la Christification. C’est la raison pour laquelle nous avons écrit « le temple est vanité. » Ou on pourrait dire, « le temple est le souffle, l’âme », car sans le souffle de Dieu, nous ne pouvons pas être en vie. Rappelez-vous que la première chose que nous faisons lorsque nous entrons dans ce monde est de respirer; alors nous sommes vivants. Ce souffle est Habel. Et rappelez-vous quand Dieu a fait Adam, il « souffla dans ses narines un souffle de vie et Adam devint une âme vivante », parce que Habel est l’âme-souffle.

Le mot Habel signifie « souffle, vanité, » mais signifie aussi « vapeur, fumée, perdre la vie sur des choses vaines; égarer… » ainsi, quand vous lisez dans la Bible au sujet de Abel, le fils d’Adam et Eve, étudiez la Kabbale et l’Alchimie afin de la comprendre. S’il vous plaît, ne tombez pas dans l’absurdité de ces gens qui pensent que Caïn et Abel étaient deux garçons. C’est stupide de penser de cette façon! « Bien sûr, » les gens disent, « ils ont commis l’inceste avec leur sœur pour se multiplier, non? » C’est ridicule de penser comme ça; malheureusement, il y a beaucoup de gens qui le font. « Eden » – disent-ils – « était un beau jardin dans le Moyen-Orient, n’est-ce pas? Le havre de Adam et Eve seulement, un homme et une femme. » Non! Ce n’est pas comme ça. Penser de cette façon est comme un retour au niveau du Moyen Age. Nous sommes maintenant au niveau des sciences de la Kabbale et de l’Alchimie. Nous devons étudier la Bible au sérieux, puisque la plupart des gens ne prennent pas la Bible au sérieux, ils lisent comme quand ils lisent des bandes dessinées. Si vous la lisez littéralement, elle n’a pas de sens, « Et Caïn connut sa femme », dit la Genèse 4: 17, entre-temps il n’y avait que Adam et Eve quand Caïn a tué Abel; Alors, où Caïn a-t-il trouvé sa femme? Venant des extraterrestres peut-être? Et ils vont encore et encore. Les fanatiques ignorants ne savent pas que la Genèse est un amalgame de déclarations alchimiques que nous devons comprendre, afin de ne pas tomber dans des interprétations erronées.

vishnu-dreams

Voici Vishnu en tant que Glorian: Kether, Chokmah, Binah; Père, Fils et Saint-Esprit, ce qui représente le souffle de l’Absolu.

    « Vanité (1) des vanités (2) », dit le prédicateur, « Vanité (1) des vanités (2), tout est vanité (1). »

1 + 2 + 1 + 2 + 1 = 7

Ici vous trouverez « vanité des vanités. » « Vanité » est un, mais quand vous dites « vanités », cela signifie deux kabbalistiquement parlant, parce que les « vanités » sont au pluriel. Par conséquent, « vanité des vanités (2) » sont trois. Le prédicateur répète, « vanité des vanités », ce qui en fait six. Puis il déclare: « Tout est vanité! » Ici-bas, toutes les forces, tous sont la vanité. Toutes les forces sont Habel.

Habel, le souffle de l’Absolu, est dans le règne minéral, dans le règne végétal, dans le règne animal, et dans le règne humain. Voilà Habel. Mais il est endormi, parce que Caïn, le mental intellectuel, tue toujours Habel, le souffle de vie; nous utilisons notre souffle de vie pour la folie. Nous tuons la vie de notre corps dans la folie. Les Gnostiques suivent le chemin d’Abel, comme il est écrit dans la Genèse, le souffle. La première étape de l’apprentissage à travailler avec le souffle est le Pranayama, transmuter votre énergie sexuelle avec Habel, votre souffle; la science du souffle; mais quand vous ne connaissez pas le sens de Habel, vous ignorez que la science du souffle est liée à Abel. Abel travaillait avec la science, avec les forces solaires du souffle de la vie, parce que tout est souffle. L’Esprit, Ruach, est le souffle. L’âme divine, Neshamah est souffle, donc, l’âme humaine est aussi souffle. Tout est Abel.

Lorsque nous travaillons dans l’Alchimie, nous créons l’âme-corps; en d’autres termes, souffle-corps, subtil, pur, comme Paul de Tarse l’a appelé « To Soma Psychikon, » l’âme de l’essence. Les corps solaires sont faits du souffle solaire. Voilà pourquoi ces corps sont subtils, solaire, métallique.

Om Mani Padme Hum. Lorsque le OM, le Glorian, veut créer l’homme solaire, AUM crée un MANI, un véritable humain, à travers PADME en Yesod, ce qui signifie à travers la fleur de lotus, qui symbolise la sagesse, Chokmah. La syllabe, HUM de Human indique l’indivisibilité; cette indivisibilité est atteint à travers Habel, notre conscience humaine, dans laquelle tous les souffles ou âmes, Ruach, Neshamah et Nephesh, sont un souffle qui exprime à travers le « Man » de Humain, le MANI, le manas altruiste, mental d’éveil.

Ainsi, afin de créer l’humain, vous prenez le souffle de Malkuth, votre physicalité. Tout est souffle; le temple de Dieu, qui est votre corps.

    « Fuyez la fornication. Tout péché que l’homme fait est hors du corps; mais celui qui commet la fornication pèche contre son propre corps. Quoi? Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous [qui est le souffle], que vous avez de Dieu, et que vous ne vous appartenez pas? » – Corinthiens 6: 18, 19

Voici ce que Paul de Tarse dit. Donc, ne forniquez pas; à la place, transmutez la force sexuelle avec votre souffle. Alors, vous allez devenir une âme humaine. Et le Saint-Esprit viendra et respirera par le nez, la « Neshamah », le type de souffle supérieur. Et vous deviendrez une âme vivante, un souffle vivant. C’est la Kabbale et l’Alchimie que nous dévoilons pour vous, car il est nécessaire de comprendre cela dans le but de comprendre.

    « Quel profit a-t-il un homme de tout son travail qu’il prend sous le Soleil? »

Ce qui est sous le soleil? Vous pourriez dire Yesod et Malkuth, parce Tiphereth est au-dessus; mais non! Ecoutez, sous le Soleil se trouve Klipoth (l’enfer, le soir). Pourquoi? Eh bien, dites-moi, d’où vient le lever du Soleil et d’où vient le coucher du Soleil? Utilisez votre logique. Le Soleil se couche à l’Ouest, oui, parce que le Soleil descend dans Malkuth. Lorsque vous travaillez alchimiquement, le Soleil se lève depuis l’Occident. C’est ce que le livre de l’Ecclésiaste dit. Donc, qu’est-ce qui est sous le Soleil, ce qui signifie, dans le cadre du mouvement solaire, que nous avons dit va du Nord au Sud et du Sud vers le Nord? En relation avec la vie quotidienne ici à Malkuth, le Soleil se lève à l’Est et se couche à l’Ouest. Tout sur la terre est en relation avec le mouvement solaire, voilà pourquoi il est dit « tout est souffle, tout est vanité, le temple est souffle, vanité. » Parce que les vanités de la vie, tout ce qui est agréable à la vue, la lumière solaire, fait des illusions en vous-même. Mais qu’est-ce qui est sous le Soleil alors, ou le mouvement du Sud vers le Nord, ou de l’Est à l’Ouest, qui prend tous les dix sephiroth? C’est tout simplement Klipoth. Et que font les gens dans la soirée, Klipoth? Ils forniquent. Par conséquent le Roi Salomon dit: « Quel profit y a-t-il pour un homme qui fornique et travaille pour faire de l’argent, devenir millionnaire, faire ceci et cela dans le monde physique, tout le travail qu’il fait sous le Soleil? » S’il ne transmute pas l’énergie, s’il est juste sur la Terre. Rappelez-vous que Klipoth est le centre de la Terre, et de là la lumière solaire s’élève, chaque année à Pâques, et redescend dans la Roue du Samsara. Haut et bas, haut et bas, haut et bas: Evolution, Involution. Quel profit obtenons-nous de tout cela? Empêtré dans ces mécanismes? C’est la raison pour laquelle le Roi Salomon demande, quel profit obtenons-nous de cette récurrence? Venant dans chaque vie et s’identifier avec des drames, des croyances, des théories. Nous mourons et nous renaissons encore.

     « Un âge passe, et un autre âge vient: mais la terre demeure éternellement. »

Ici, nous sommes dans ce drame récurrent de cette race Aryenne. Les gens sont inquiets, la fin du monde arrive, disent-ils. Ce n’est pas la fin de la planète, mais seulement la fin de cette race racine. Parce que la Terre restera à jamais, la Mère Divine reste là, alors que tout va et vient. Peut-être que demain nous allons mourir; peut-être dans une semaine, un mois ou un an? Qui sait quand nous allons mourir? Alors, quel profit obtenons-nous de tout ce drame récurrent? Être préoccupé par le dollar? Oui, avoir de l’argent est nécessaire pour survivre dans cette jungle que nous avons créé. Mais comment nos âmes profitent de cela si nous ne faisons pas le travail que nous devons faire?

    « Le Soleil [depuis Tiphereth, l’Est] se lève aussi [en Malkuth], et le Soleil [Tiphereth aussi] descend [dans l’Ouest, Malkuth] et [l’Esprit Solaire] se hate à sa place [Yesod, le sexe] où il est né ».

Ceci est très bien expliqué ici, si vous connaissez la Kabbale. Si vous ne l’êtes pas, vous pourriez dire, oui, le Soleil se lève à l’Est et se couche à l’Ouest, mais pourquoi Salomon a-t-il écrit à ce sujet? Non, c’est écrit au sujet du Christ, parce qu’il est un Roi doré; rappelez-vous à l’époque de Salomon l’or était commun, parce qu’il était fait d’or. C’est la raison pour laquelle l’un des trois mages apportait de l’or. Mais cet or est la transmutation des forces métalliques en vous. Les Prêcheurs que nous voyons à la télévision disent: « Au début, le Seigneur avait besoin d’argent pour faire son travail ici, donc les Rois de l’Orient apportaient de l’or, comme si c’est dire » ceci est pour l’organisation que vous allez ouvrir. » Ils expliquent de cette façon. Mais l’or est un symbole de l’or de l’Esprit; en Alchimie, nous transmutons le plomb en or. Tel est le sens de celui-ci. Voilà pourquoi Salomon dit:

    « L’esprit [solaire] [Ain Soph Aur] va vers le sud, et retourne vers le nord. »

Les forces qui va de l’Ain Soph Aur au pôle Nord de la Terre et va vers le Sud. Scientifiquement nous connaissons cela.

    « Il tourbillonne sans cesse, et l’esprit [solaire] [Ain Soph Aur] retourne à nouveau en fonction de ses circuits. »

Esprit en Hébreu est Ruach, qui signifie aussi « vent ». Mais ici, nous parlons des Esprits solaires. Ceux-ci entrent comme le Père Noël au Pôle Nord et l’embelli avec les aurores boréales, les aurores boréales, l’aura du Nord. Le Père Noël est là, mais il n’est pas un type avec de gros vente de Coca-Cola. Sa signification est la lumière du Nord. La lumière solaire qui pénètre dans le Nord, ou le vent solaire comme disent les scientifiques de cette époque, le vent solaire, la migration du Soleil, le magnétisme du Soleil, la fusée qui vient dans le Nord: Père Noël. Nous qui savons, nous croyons au Père Noël, pas le Père Noël Coca-Cola, mais le Père Noël alchimique, kabbalistique, qui est quelque chose d’archétypique. Les gens l’ont transformé en une vulgarité, malheureusement, un business. C’est triste, mais c’est la vérité. Voilà donc ce que le vent ou l’Esprit fait.

« Tous les fleuves vont à la mer (Yam), » qui est la mer de Malkuth: Yesod. Toutes les rivières y courent, mais quelles rivières? Pison, Gihon, Hiddekel et Eufrates; les quatre fleuves de l’Eden! Ils viennent d’en haut, les eaux de l’espace, entrant dans la mer de la Terre (le corps). Ce sont les rivières dont il parle. Yam en Hébreu signifie « mer » ou « océan ».

Ainsi tous les fleuves de l’Eden vont dans la mer « , mais la mer n’est pas pleine; vers le lieu d’où les rivières viennent, là elles reviennent à nouveau » dans l’initié. Parce que toutes les forces qui viennent d’en haut, du ciel, vont dans votre système et deviennent l’énergie sexuelle. Et si vous transmutez, ils retournent dans le ciel. Si vous ne le faites pas, vous devenez un homme rudimentaire travaillant dans Klipoth sans aucun profit.

L’intelligent dit, « Je veux profiter de ce que Dieu m’envoie tous les jours. Il m’envoie les quatre rivières du ciel, de l’Eden supérieur, dans mon corps en tant que force solaire. Je vais donc transmuter la force sexuelle et je vais créer quelque chose de mieux avec l’Alchimie ».

Le reste, les milliards d’habitants de la Terre, croient seulement en ceci ou cela. Quand ils vont se coucher, ils forniquent, ils atteignent l’orgasme, et ils jettent le Seigneur hors d’eux-mêmes. Quel profit obtiennent-ils sans or, l’esprit solaire?

Mais nous vous enseignons comment tirer parti de cette énergie, afin d’être riche dans le ciel. Rappelez-vous que le Christ dans le corps de Jésus a dit: « Faites votre trésor dans le ciel. » Cela signifie la transmutation. Cet or monte vers votre ciel, votre tête. Si vous faites votre trésor ici dans le monde extérieur, alors quand vous mourrez, vous ne prendrez pas un centime de tous les dollars que vous avez épargné. De nombreux millionnaires aujourd’hui combattent dans les guerres pour faire plus d’argent, mais à la fin ils meurent et ils ne prennent pas un seul centime. Mais ce que nous faisons en interne, spirituellement, psychologiquement, nous prenons cela, et c’est le trésor dans le ciel.

    « Tous les énoncés sont pleins de lassitude »

Les Sept Énoncés du Seigneur

Lors d’une conférence précédente, nous avons parlé des sept énoncés, les sept paroles du Seigneur sur la croix au sujet du travail alchimique que nous devons faire.

Tous les « Debarim » sont pleins de lassitude, « l’homme ne peut pas les dire, » mais le Seigneur peut les prononcer. Lorsque vous incarnez le Seigneur, il peut dire: « J’ai soif ». Il dit: « Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font », à l’intérieur de celui qui a incarné le Seigneur, qui effectue le chemin de croix. Et tous les sept énoncés sont répétés dans l’âme par le Seigneur qui est à l’intérieur de Tiphereth.

Alors écoutez, le grand maître Aberamentho, Jésus-Christ, qui est venu il y a 2000 ans en Terre Sainte, a prononcé sept paroles. Pour la première fois ils étaient donnés à l’humanité de les connaître, bien que Jésus ne fut pas le premier qui les a prononcé. Dans le passé, beaucoup les ont prononcé. Dans le présent, beaucoup sont en train de les prononcer. Et à l’avenir, ceux qui entrent dans le chemin de l’initiation les prononcerons.

    « L’œil ne se satisfait pas de voir, et l’oreille remplie d’audience. Ce qui a été, c’est ce qui sera; et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera: et il n’y a rien de nouveau sous le soleil. »

Avez-vous compris ce paragraphe? Rappelez-vous, le mot « Quoi » cache le sens de ce que nous lisons ici!

Qui comprend cela? « Mi » comprend parce que « Mi » est le Saint-Esprit. « Quoi » est la Mère Divine, elle est la Mère Nature. Dans la Kabbale, « Quoi » qui est Ma en Hébreu est lié au monde physique, et « Mi » qui est « Qui » en Hébreu est lié au monde spirituel. Ainsi, Salomon écrit ici très clairement: il ne conteste pas, il affirme.

Il dit: « Ce qui a été » dans ce monde physique « et ce qui sera » dans la matière. Nous nous sommes réincarnés plusieurs fois, dans « Quoi ».

« Et ce qui s’est fait, c’est ce qui se fera » dans la Roue de la Récurrence, ou la Roue du Samsara.

« Quoi » est toujours active, c’est Mère Nature, c’est Ma, « Quoi ».

« Qui » est le Saint-Esprit, et « Quoi » est Marie, la Mère Divine, en Hébreu « Ma » et « Mi ». Voilà comment c’est kabbalistiquement caché. Ainsi, lorsque dans la Kabbale nous abordons la matière physique, nous disons « Quoi ».

Ceux qui traduisent la Bible afin que les gens peuvent profiter de la parole de Dieu ne savait pas cette signification kabbalistique, donc quand ils ont lu « ce qui a été, et c’est ce qui sera; et ce qui s’est fait c’est ce qui se fera. » Ils ont assumé d’autres choses, car ils ignoraient que Salomon parlait d’une manière alchimique.

Donc, « il n’y a rien de nouveau sous le soleil. » Les gens qui suivent différentes religions tombent toujours dans « quoi » parce que « Ce qui a été, c’est ce qui sera; et ce qui s’est fait c’est ce qui se fera » etcetera. Alors, « Quoi » est la Roue du Samsara, le retour et la récurrence sous le Soleil.

    « Alors, quel profit a l’homme [le fornicateur] de tout son mal qu’il prend [de Lilith et Nahema] sous le Soleil? Car [en Klipoth] il n’y a rien de nouveau [car il est dans la soirée] sous le [cycle céleste du] Soleil ».

Mais vous pouvez dire, je suis fatigué d’être une réccurrence sous le Soleil, maintenant, je serai avec le Soleil. Donc, vous devez s’élever jusqu’à la montagne de Dieu. C’est ce que Moïse a fait. Et c’est ce que nous devrions tous faire! Ce n’est pas une question de croire, c’est une question de travail avec la lumière solaire, qui est le Christ.

L’Agneau de Dieu

salvador

Cette peinture modifiée de Da Vinci dit ceci, Salvator mundi, « sauveur du monde. » Pourquoi Jésus avec des cornes? Eh bien, elle ne montre que deux, mais le Livre de l’Apocalypse dit qu’il en a sept!

    « Et je regardai, et voici, au milieu du trône et des quatre animaux, et au milieu des vieillards, un Agneau qui avait été immolé, ayant sept cornes et sept yeux, qui sont les sept Esprits de Dieu envoyés sur toute la terre. » – Apocalypse 5: 6

Jésus a seulement deux ici afin de souligner que l’incarnation réelle du Fils de l’Homme est du signe du Bélier, le Bélier. L’Agneau appartient astrologiquement au signe du Bélier. Ioannes a vu au commencement du Livre de l’Apocalypse un agneau avec sept cornes. Par la suite, le livre de l’Apocalypse mentionne l’agneau à plusieurs reprises, se référant au Christ incarné. C’est parce que dans les temps de la fin de cette race Aryenne, l’agneau travaille avec le Bélier, le Bélier, qui est Geburah-El ou Gabriel en Yesod s’incarnant dans Marie, Malkuth, la brebis. C’est l’agneau, le Salvator travaillant comme un guerrier, parce Geburah-El est le guerrier, le cinquième Soleil ou Esprit selon les prophéties, parce que les sept cornes de l’agneau sont les sept rayons cosmiques ou les sept forces métalliques: Gabriel, Raphaël, Uriel, Michael, Samael, Zachariel et Oriphiel.

    « Digne est l’Agneau qui a été immolé de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l’honneur, la gloire et la bénédiction. » – Apocalypse 5: 12

Nous devons élever la puissance de l’agneau. Rappelez-vous, ce sont des cornes de bélier, et non d’un bouc, qui sont différents.

    « Quand le Fils de l’Homme viendra dans sa gloire, et tous les anges avec lui, alors il s’assoira sur le trône de sa gloire: Et devant lui seront rassemblées toutes les nations, et il les séparera les unes les autres, comme le berger sépare les béliers des boucs: Et il mettra les béliers à sa droite, et les boucs à sa gauche. Alors le Roi dira à ceux qui seront à sa droite: Venez, vous qui êtes bénis de mon Père, recevez en héritage le Royaume préparé pour vous depuis la fondation du monde…. Ensuite il dira à ceux qui seront sur sa gauche, loin de moi, maudits, dans le feu éternel préparé pour le diable et ses anges » – Matthieu 25: 31-34, 41

Rappelez-vous les bergers qui se trouvaient dans les champs au moment de la naissance de Jésus, qui étaient en train de s’occuper des béliers. Voilà pourquoi Jésus est appelé le berger, parce qu’il est un bélier. Il est le Seigneur de la fin qui vient comme un bélier, un combattant, des forces de Mars. Écoutez:

    « Alors, si quelqu’un vous dit: Voici, le Christ est ici, ou là; ne le croyez pas. Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes; ils feront de grands prodiges et des miracles; de sorte que, si cela était possible, ils trompent les élus. Voici, je vous ai prévenu. Si donc on vous dit: Voici, il est dans le désert; n’y allez pas: voici, il est dans les chambres secrètes; ne le croyez pas. Car comme l’éclair sort de l’Orient (Tiphereth), et luit jusqu’à l’Occident (Malkuth); ainsi sera l’avènement du Fils de l’Homme. Car là où la carcasse se trouve, là les aigles se rassembleront. » – Matthieu 24: 23-28

C’est très clair: que vous devez mourir psychologiquement. Rappelez-vous les sept énoncés sur croix liés à l’annihilation de l’ego, vos défauts et vices. Le travail d’Alchimie, détruire l’ego psychologique, le péché, le défaut, le vice, est très difficile. Il est accompagné par la prière, la repentance; si vous n’êtes pas vraiment repentant, le pardon ne vient pas. Le pardon est lié au Karma. Mais quand nous comprenons un ego, le seul qui peut détruire un ego est Apollo, l’Ange de l’Abîme, Apollyon, la lumière solaire dans le centre de la Terre et dans le centre de notre énergie sexuelle.

Transmutons la force sexuelle de telle sorte que Apollon, le Roi de Tiphereth, la force solaire Christique, en tant qu’Apollyon va détruire votre ego et ainsi purifier votre psyché. Apollo, le Soleil, est l’Ange de l’Abîme et non un Démon de l’Abîme. Nous sommes en tant que sauterelles des démons de l’abîme. Mais si nous appliquons les forces d’Apollon, Apollyon, le destructeur, alors nous allons nous purifier jusqu’à ce que la lumière d’Apollon le Soleil brille en nous.

Comprenez ce qui est écrit, parce que le livre de l’Apocalypse est très crypté. Il y a beaucoup d’explications à ce sujet, parce que chaque énoncé dans la Kabbale est expliqué à différents niveaux.

Le Maître Huiracocha dit:

vishun-lotus

« Quiconque sait, le Verbe donne pouvoir. Personne ne l’a prononcé, personne ne la prononcera, sauf celui (Salomon, Soliman, l’homme solaire) en qui le Verbe s’est incarné. La substance du Verbe est pouvoir, est omnipotence « .

Ainsi, la lumière du Seigneur est liée au magnétisme de la Terre. La Terre a aussi cette force. La Terre élémentale a son Roi, c’est Melchisédek. Terminons par la prière suivante afin de comprendre que le Christ est au centre de la Terre. Prière à Changam, Melchisédek:

    « Oh invisible Roi, qui, en prenant la terre comme support, a sillonné les abîmes pour les remplir avec Ton omnipotence; Toi dont le nom secoue les voûtes du monde, Toi qui fait en sorte que les sept métaux coulent dans les veines de la roche, monarque des sept lumières, rémunérateur des travailleurs souterrains, nous conduit vers l’air désirable et au royaume de splendeur (Tiphereth). Nous regardons et nous travaillons sans relâche, nous cherchons et nous espérons, par les douze pierres de la ville sainte (les douze signes du zodiaque, les douze tribus d’Israël), par les talismans cachés, par le pôle de la magnétite qui passe par le centre du monde! Sauveur, Sauveur, Sauveur, ait pitié de ceux qui souffrent, développe nos cœurs, détache et élève notre mental, agrandis notre Être tout entier! O stabilité et mouvement! O jour revêtu de nuit! O obscurité voilée par la splendeur! O maître Qui n’a jamais gardé en retour le salaire de tes ouvriers! O argent blancheur! O splendeur dorée! O couronne de vie et diamants mélodieux! Toi qui porteras le ciel sur ton doigt comme une bague en saphir, Toi qui cache sous la terre, dans le royaume de la pierre, la merveilleuse semence des étoiles, vit, règne, soit le distributeur éternel de la richesse dont tu nous as fait les gardiens! »

Amen!

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : The Son of Man

Mystères Gnostiques de la Croix

Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Mystères Gnostiques

Allons nous immerger dans la signification alchimique et kabbalistique de la croix, qui est un symbole très ancien lié aux nombreuses religions. Malgré ce fait, à cette époque, des gens l’associent seulement au Christianisme.

Christ-emblemPour comprendre les Mystères de la Croix, nous devons d’abord comprendre le Mystère du Christ, dont l’emblème du mot Grec est lié au feu. Dans le Gnosticisme, nous avons une prière qui stipule:

Je crois en le Fils, le Krestos Cosmique, le puissant médiateur astral, qui relie notre personnalité physique à l’éminence suprême du Père Solaire.

Donc, dans la Gnose, le Christ est universel, cosmique. Dans la Kabbale, cette force cosmique se rapporte à l’Ain Soph Aur, qui est la partie de l’Espace Abstrait Absolu immédiatement derrière Kether, la première Sephirah de l’Arbre de Vie. Donc, comme nous l’expliquons dans d’autres conférences, l’Ain Soph Aur – qui est la lumière du divin inconnaissable – plus les trois aspects de la couronne, qui sont dans la Kabbale les sephiroth Kether, Chokmah et Binah, forment les quatre aspects de ce que nous appelons Tetragrammaton en Grec, qui est le saint nom de Dieu, Iod, Hei, Vav, Hei, qui est lumière et feu. En Latin, le feu du Seigneur est symbolisé par le mantra écrit en haut de la croix, INRI, Ignis Natura Renovatur Integra, qui signifie «le feu renouvelle sans cesse la nature». Ce feu est un feu solaire; c’est le Krestos Cosmique, qui pour travailler, pour manifester sa puissance, le fait à travers la croix.

First-Image

Ainsi, c’est quelque chose que nous devons analyser et comprendre, parce que la croix est formée par deux poutres, l’une verticale et l’autre horizontale. La poutre verticale représente la force masculine, positive, l’énergie solaire qui émerge de l’Espace Abstrait Absolu, l’Ain Soph Aur, et pénètre dans l’univers en fécondant la matière, qui est celle d’une autre substance qui en Sanskrit est appelée Akash. En d’autres termes, ce que nous appelons en Sanskrit Prana est le Christ, l’énergie positive, et Akash, l’énergie passive, de la même source. L’union des deux engendre l’univers. Donc, de ce point de vue, nous devons comprendre que le Christ cosmique est universel et l’origine de tout ce qui existe, dans toute galaxie de matière ou d’antimatière.

Donc, ces forces, Prana et Akash, positive et négative, sont les premières manifestations de la croix dont la signification est ce que nous sommes en train de déchiffrer. Donc, du croisement ou de l’union de ces deux forces apparaît ce que nous appelons l’univers. Maintenant, l’objectif de cette énergie en apparaissant dans l’univers est d’avoir conscience de sa propre entité dans ses différents aspects.

Lorsque cette lumière abstraite devient manifeste – dans le premier triangle de l’Arbre de vie – elle est appelée le Krestos manifesté. Le premier triangle est connu dans le Christianisme comme Père, Fils et Saint-Esprit, et dans l’Hindouisme comme Brahma, Vishnou et Shiva, et dans la Kabbale comme les sephiroth Kether, Chokmah, Binah. Donc, ces trois aspects de la couronne forment le Christ manifesté, qui, dans la Kabbale est appelé Adam Kadmon. Cet Adam Kadmon est infini et se rapporte au monde d’Atziluth dans l’Arbre de Vie, qui comme nous le savons est formé par dix Sephiroth.

tree-of-life-ain-sophLe premier triangle de l’Arbre de Vie (sephiroth Kether, Chokmah, Binah) est gouverné par la couronne, Kether, lié à notre tête, spécifiquement, les deux hémisphères de notre cerveau et la glande pinéale. Le premier triangle est contrôlé par le Père. Ensuite, vient le deuxième triangle de l’Arbre de Vie, formé par les sephiroth Chesed, Geburah et Tiphereth; ce triangle est contrôlé par Chokmah, la seconde Sephirah de la couronne. C’est pourquoi nous disons que le royaume du Père est dans la tête, mais le royaume du Fils est dans le cœur, parce que ce deuxième triangle est lié aux poumons et au cœur. Les poumons prennent l’esprit, le souffle, l’air de l’atmosphère; les poumons sont liés aux sephiroth Chesed et Geburah, l’Esprit et l’Âme Spirituelle, tandis que le cœur se rapporte à Tiphereth. Tiphereth est l’Âme Humaine et est aussi appelé le Fils de l’Homme (Beni Adam), et Chokmah est lié à l’Âme Humaine. C’est ainsi que vous devez le voir dans votre physicalité.

tree-trianglesEnsuite, en dessous du deuxième triangle, nous trouvons le troisième triangle formé par les sephiroth Netzach, Hod et Yesod. Ceci est appelé le triangle de la prêtrise ou le triangle de la magie (le sens est le même). Le centre de gravité de ce triangle se trouve dans Yesod, qui est lié aux organes sexuels, et il est gouverné par la sephirah Binah, le Saint-Esprit. Ainsi, le royaume de l’Esprit Saint, Binah, se trouve dans les organes sexuels. Dans notre corps, la puissance sexuelle est lié aux reins; les sephiroth Netzach et Hod sont liés aux reins. Voilà comment ces sephiroth doivent être vu alchimiquement pour comprendre la signification de la croix. Notre corps physique est en soi tout en bas de l’Arbre de Vie, il est Malkuth, le royaume.

«Et sur la terre [Malkuth] Jehovah Elohim [Binah] fit croître chaque arbre qui est agréable à la vue, et bons à manger; l’Arbre de Vie au milieu du jardin, et l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal.» – Genèse 2: 9

Ainsi, si l’on observe alchimiquement notre corps physique, nous verrons que c’est un arbre agréable à la vue, un royaume, une fusion, de ces forces Séphirotiques. Ainsi, à partir de ces bases, nous comprenons que nous avons deux arbres dans notre corps, l’Arbre de Vie à l’intérieur de notre colonne centrale qui est la moelle épinière. Adjacent à l’Arbre de Vie, nous avons deux colonnes communes de chaque côté de la colonne centrale; ce sont les colonnes du bien et du mal, soleil et lune, positif et négatif, Pingala et Ida, Adam et Eve, qui sont également liés à la croix. Ainsi, Adam et Eve, positif et négatif, Soleil et la Lune sont en relation avec l’Arbre du bien et du mal, l’Arbre de la Connaissance. L’Arbre de Vie et l’Arbre de la Connaissance partagent les racines dans les organes sexuels.

Obd-Aur-OdDonc, quand nous voyons ces éléments en nous-mêmes, nous comprenons que, pour accéder à l’Arbre de Vie, qui est la moelle épinière, pour entrer dans la force neutre dans le centre, la colonne qui stabilise la gauche et la droite, les deux colonnes du bien et du mal, nous avons besoin de croiser les deux colonnes, les deux forces, à leur base pour que la troisième force, liée à la conscience, s’éveille!

Les deux forces, la droite et la gauche, sont appelées en Sanskrit Pingala et Ida et dans le Taoïsme Ying et Yang. Sushumna est au milieu, et est celle que nous voulons aborder, parce qu’au milieu de la croix apparaît le crucifié. Dans le Christianisme, le crucifié est appelé Jésus, qui est un mot d’origine Hébraïque; «Yeshua» signifie sauveur. Ce sauveur Yeshua est le feu qui émerge de l’union des deux polarités de la croix dans tout l’univers. Nous nous approchons de notre physicalité alchimiquement, pour comprendre ce que sont le Christ et la croix en nous, étant donné que l’homme crucifié sur la croix est le symbole le plus profond dans le Gnosticisme.

Lorsque nous nous approchons de la croix d’une manière alchimique, nous ne nous approchons pas d’un instrument de torture, comme le pense la plupart des «Chrétiens», que la croix était seulement un instrument sur lequel le Maître Aberamentho, Jésus de Nazareth, a été crucifié. Oui, il est mort sur la croix, mais il est venu ici pour représenter ces mystères que nous sommes en train de vous expliquer; ces Mystères Christiques nous enseignent la manière dont nous attirons le Christ Cosmique en nous pour que le Christ s’autoréalise dans notre propre Être particulier.

Quand on voit l’homme crucifié sur la croix, il représente l’univers cosmique, mais en nous, il représente INRI, le feu, que nous devons éveiller. Ce feu, cette lumière, se rapporte à la vie; la lumière, le feu, la vie se rapportent les uns aux autres comme nous l’avons expliqué dans la conférence « Soyez des lumières. »

Enfants de la Croix

Dans le corps physique, nous sommes divisés en deux sexes, deux sexualités. Quand nous disons sexe, nous pointons aux organes génitaux, étant donné que c’est à eux que nous pouvons faire la différence entre un homme et une femme. Comme dans ce monde physique, pour que toutes les espèces puissent multiplier leurs espèces, ils ont besoin d’effectuer le croisement de leurs deux polarités sexuelles; de même, un homme qui pénètre une femme, son phallus devient la poutre verticale qui traverse la poutre horizontale, qui est le vagin, la yoni de la femme. En conséquence, nous sommes tous des enfants de la croix.

Le spermatozoide qui émerge des organes sexuels de l’homme féconde l’ovule qui émerge des ovaires dans l’utérus de la femme. Comme vous pouvez le voir, la nature a besoin d’un utérus afin d’attirer tous les éléments nécessaires pour construire un corps physique. Lorsque nous observons le développement du foeutus dans l’utérus de la femme, nous nous rendons compte que la première chose qui est formée est le cerveau et la moelle épinière. Ensuite, le reste, tous les bras, les os, etc., toute la complexité du corps physique, est formée comme par magie, dans l’utérus de la femme. Ceci est appelé en Latin la matrice où nous sommes générés physiquement.

Néanmoins, lorsque nous nous approchons du Christ cosmique, nous nous approchons aussi de l’utérus de la femme. En ésotérisme, en Alchimie, quand nous disons femme, nous nous référons au corps physique, à Malkuth, que nous soyons du genre masculin ou féminin. Car chacun de nous, la sephirah Malkuth est féminine.

Dans notre physicalité, nous avons un autre ventre, et cet utérus est la moelle épinière. Féconder la moelle épinière c’est entrer dans les Mystères Gnostiques de la Croix, qui sont liés à l’Arbre de Vie et à l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal.

À notre époque, chaque homme sait féconder l’utérus de la femme pour amener les enfants à la Terre, mais dans les temps anciens, la connaissance nécessaire pour féconder la moelle épinière afin de créer le Fils de Dieu à l’intérieur, la connaissance sacrée de l’Alchimie, était nécessaire; qui est de savoir comment croiser les deux polarités sexuelles, parce que «si un homme ne naît pas de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu», et seule la force sexuelle peut créer. Nous sommes maintenant en train de s’approcher du mystère du comment naître de nouveau.

«En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de l’eau et de l’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair; et ce qui est né de l’Esprit est esprit.» – Jean 3: 5, 6

Nous sommes nés de la chair à travers l’acte sexuel. De même, pour naître de l’Esprit, nous utilisons également l’énergie sexuelle. Il n’y a pas d’autres moyens. Ne tombons pas dans l’absurdité de penser que, naître de nouveau est une question de croire en quelque chose, parce que n’importe quelle femme dans ce monde physique n’a pas à croire quoi que ce soit pour avoir un enfant, tout ce qu’elle a besoin de faire c’est d’effectuer l’acte sexuel avec son mari et de devenir enceinte.

Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas; pour naître de nouveau, la même loi est appliquée, mais la procédure est différente. Si nous sommes nés physiquement à travers la croix, alors nous allons aussi être né spirituellement à travers la croix; mais, l’utérus que nous devons féconder est la moelle épinière.

La moelle épinière est appelée l’utérus de Marie, la Mère Divine. La Mère Divine est enroulée trois fois et demi dans le chakra Muladhara, un chakra entre l’anus et les organes génitaux, tandis que le Père en tant que le Saint-Esprit réside dans la glande pinéale. Le feu du Saint-Esprit féconde Marie, la Mère Divine dans le chakra Muladhara, pour que INRI, le Fils, émerge. Mais pour ce faire, les deux forces, masculine et féminine, ont besoin d’être croisées. Personne ne va éveiller cette force Christique juste en croyant.

Dans les temps anciens, quand quelqu’un entrait dans le chemin de la Gnose (connaissance), c’était demandé aux hommes de devenir des moines, et aux femmes de devenir religieuses, car au début, il est nécessaire d’apprendre à contrôler la force sexuelle pour éventuellement progresser dans l’initiation et éveiller la conscience, puisque celui qui naît de nouveau est la conscience. Celui qui naît de nouveau n’est pas l’ego, ni une nouvelle croyance dans le mental. Les Enfants de Dieu sont ceux qui «sont nés, non du sang [lignée], ni de la volonté de la chair [orgasme], ni de la volonté de l’homme [statuts], mais de Dieu.» – Jean 1: 13

Âmes Sœurs

A l’entrée ou initiation, tout le monde a compris que l’objectif était que l’Âme Humaine devait épouser l’Âme Spirituelle. Chez l’homme, l’Âme Spirituelle est féminine, tandis que l’Âme Humaine est masculine. Chez la femme, l’Âme Humaine, même si elle est liée à la volonté, est féminine, et son Âme Spirituelle masculine. L’Âme Spirituelle peut se polariser soit en masculine ou en féminine selon la volonté de l’Esprit, Dieu, à l’intérieur. C’est pourquoi l’Âme Humaine dans une femme guerrière a été appelée Amazone, tandis que dans un homme guerrier un chevalier, les deux luttent pour la conquête de leur Âme Spirituelle. L’Âme Spirituelle est toujours gardée par un dragon. Afin de se fiancer à l’Âme Divine, le guerrier doit vaincre le dragon, donc, armé de beaucoup de courage, de volonté, sans crainte, ils devaient vaincre le dragon et se marier ensuite, à l’Âme Divine.

Les âmes divine et humaine sont appelées précisément des Âmes Sœurs. Tout le monde sait le terme «âme sœur», mais ils pensent à tort qu’ils vont trouver leur âme sœur dans le plan physique; cette façon de penser est erronée. Les fiançailles de ces âmes est un voyage que nous faisons à l’intérieur, pas à l’extérieur, mais est fait en utilisant les forces du monde extérieur, appelé Malkuth.

Vaincre le Dragon

Qui est le dragon? Le dragon est Lucifer, le porteur de lumière. Mais Lucifer n’est pas une personne. Lucifer est une énergie, C’est une force qui donne l’impulsion sexuelle, la force, l’érection à l’homme, et l’humidité à la femme, afin d’effectuer le travail alchimique sexuel. Lucifer (luce-fer] signifie «porteur de feu.» Ce dragon crache du feu de sa bouche? Oui il le fait! C’est pourquoi la sephirah Geburah, l’âme spirituelle, est toujours représentée par la femme, parce que sa yoni, l’organe sexuel de la femme comme un volcan dans Malkuth respire le sang, le feu de Geburah; ainsi, seul l’homme avec sa lance, son phallus, peut percer le dragon et battre Lucifer. Malheureusement, la plupart des chevaliers qui entrent dans la femme sont vaincus par le feu du dragon, car ils ne comprennent pas que le yoni féminin est l’aspect qui représente la bouche du dragon. C’est pourquoi le dragon, sous la forme d’un serpent, a parlé à Eve dans le Jardin d’Eden – עדן signifie volupté, bonheur – c’est ce que nous vivons dans l’acte sexuel.

«Le serpent [le dragon מרשעת] était le plus rusé de tous les animaux des champs, que Jehovah Elohim avait fait. Et il dit à la femme: Oui, Elohim a-t-il dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin? Et la femme répondit au serpent [le dragon], Nous pouvons manger du fruit des arbres du jardin: Mais du fruit de l’arbre [le feu sexuel], qui est au milieu du jardin, Elohim a dit, Vous ne mangerez pas de lui, ni vous n’y toucherez point, de peur que vous ne mouriez.

«Et le serpent [le dragon מרשעת] dit à la femme: Vous ne mourrez point: Elohim sait que, le jour où vous en mangerez, vos yeux seront ouverts, et vous serez comme Elohim, connaissant le bien et le mal.» – Genèse 3: 1-5

En effet, l’Arbre du sexe, de la Connaissance du bien et du mal, nous donnera la connaissance, la sagesse, si nous vaincrons le dragon. Mais Adam n’a pas vaincu le dragon de Eve. Adam tomba aux pieds du dragon de Eve.

Et la méchante femme [le dragon מרשעת] retient leur lumière, ainsi leur bras élevé [Ida] est cassé. – Job 38: 15

C’est quelque chose que nous devons comprendre pour comprendre notre nature sexuelle. Nous devons vaincre le dragon mâle et le dragon femelle, parce que c’est comme cela que nous entrons dans les Initiations Majeures.

two-dragons

Quand l’homme et la femme expulsent leur force sexuelle dans l’acte sexuel, quand ils atteignent l’orgasme, ils sont battus par leurs dragons. C’est la raison pour laquelle tout le monde dans ce monde est une victime du dragon. Il est rare de trouver de grands chevaliers et amazones qui contrôlent leurs dragons, en d’autres termes leur feu sexuel, qui est notre force animale que nous devons transformer.

Au début, l’initié apprend à travailler avec les deux polarités qu’il ou elle a dans son propre corps; ces polarités sont positives et négatives, Pingala et Ida, chez l’homme sont liés à ses deux testicules et chez la femme à ses deux ovaires. Alors, en croisant leurs deux forces, le moine ou la nonne enseignent à leur corps la façon de traiter avec les deux forces du dragon, se préparant ainsi à entrer dans les Mystères Majeurs. Une telle préparation prend neuf Initiations de Mystères Mineurs, dans lesquelles l’âme fait l’apprentissage dans le corps physique de la façon de traiter avec les deux polarités, comment éveiller leur Conscience, et comment vaincre les enfants du dragon, à savoir, la luxure, l’orgueil, la colère, la paresse, la gourmandise, l’avidité et tous les défauts que nous portons à l’intérieur.

Dans les temps anciens, quand les moines ou les nonnes célibataires avançaient et se vainquaient eux-même, ils éveillaient leur Conscience, parce que la force sexuelle leur a donné accès aux neuf Initiations de Mystères Mineurs. Ainsi, lorsque leur Conscience était éveillée, ils entraient alors dans les Mystères du Seigneur.

Maintenant, pour que le Seigneur entre comme un sauveur, comme Yeshua, dans la physicalité de tout initié, cet initié doit naître de nouveau, et c’est précisément ici que reside le problème. Parce que pour créer à l’intérieur de nous le Fils de Dieu, qui dans le Christianisme est appellé Jésus, qui dans l’Egypte antique était appelé Horus, et qui, dans le Mexique antique était appelé Quetzalcoatl, ce Messie, l’Oint, pour apparaître à l’intérieur du nous, deux individus, hommes et femmes, doivent croiser les deux forces draconiennes dans l’acte sexuel.

Physiquement parlant, nous avons le Père dans la tête, le Fils dans le cœur, et le Saint-Esprit dans la force sexuelle. Donc ce sont les centres de gravité de la Trinité, dans l’homme et la femme. Il est clair que la force sexuelle créatrice de l’Esprit Saint est divisée, séparée en deux polarités, parce que le Saint-Esprit, Binah, doit être divisé en Daath afin de créer à l’intérieur de nous. Par conséquent, le moine et la none, qui étaient déjà préparés et avec leur conscience éveillée, recevaient les enseignements, la connaissance de l’acte sexuel, afin de féconder leur propre moelle, leur propre ventre spirituelle. Comme ils étaient célibataires, ils savaient déjà comment contrôler leurs forces sexuelles. Ainsi, lorsqu’ils entraient dans la Neuvième Sphère, Yesod, pour être unis sexuellement, ils savaient quoi faire, alors ils faisaient la même transmutation sexuelle, mais unis sexuellement; les deux savaient que leur dragon, allait être présent là, le dragon qui jette le feu à travers la bouche. Donc, vaincre ce dragon n’était pas facile.

Donc, ces néophytes, lorsqu’ils entraient dans ce processus, lorsqu’ils sont dans leurs physicalités, ils croisaient les trois forces primaires à savoir, Kether, Chokmah et Binah, ou Père, Fils et Saint-Esprit, ou Brahma, Vishnou et Shiva, dans leur acte sexuel, dans l’union de ces forces, ils travaillaient et éveillaient la foudre, ou ce que nous appelons dans les Runes nordiques, la Rune Sig. Le Sig est le feu qui émerge du nuage plein d’eau. Lorsque la foudre émerge d’un nuage, c’est parce que les deux polarités, ciel et terre sont croisés, ainsi, la foudre, qui est la Rune Sig, apparaît.

De ce Sig, de ce feu lumineux sorti du nuage, vient ce que dans l’ésotérisme on appele Siegfried, Sig-frit ou Sig-Fired, tel est le sens ésotérique de Siegfried. Il a la même signification que Jésus en Hébreu; c’est pourquoi il est écrit que Jésus, Yeshua est le fils de la Vierge Marie et de l’Esprit Saint. Quand nous disons Yeshua, nous nous référons au Christ, INRI, l’éclair qui émerge dans leur contact sexuel.

Ce Siegfried, Jésus, la foudre sortie du chakra Muladhara, émerge du coccyx, et monte peu à peu le long de la moelle épinière.

Dans la mesure où cette transmutation sexuelle est pratiquée entre les époux, mari et femme, homme et femme, le feu s’élève dans les 33 vertèbres de la colonne vertébrale. Voyez ici l’âge sacré de Jésus, 33 ans. C’est également les 33 degrés de la Maçonnerie, qui sont les degrés que nous acquérons quand le feu s’élève. Lorsque ce feu s’éveille pour la première fois dans l’organisme physique, cette personne connaît les Mystères du Sauveur, du Seigneur, à un niveau très faible. Donc, cette énergie monte, et lorsqu’elle atteint le centre des sourcils, il est dit qu’Isaac, le fils d’Abraham et de Sarah, naît à l’intérieur. L’Âme Spirituelle, notre Âme Divine, Geburah, prend tout ce feu transmuté et devient un maître; la Monade Atman-Bouddhi apparaît comme un Maître dans le cosmos de sorte que tous ce feu actroit la maîtrise. Comme vous le voyez, ces Monades sont ce que l’Évangile de Jean a appelé les Enfants de Dieu; car c’est un Enfant de Dieu qui naît dans Geburah, la Conscience Superlative de l’Etre.

Mais à ceux qui l’ont reçu [en Geburah], il leur a donné le pouvoir de devenir Enfants de Dieu, même à ceux qui ont foi en son nom: Qui sont nés, non du sang [lignée], ni de la volonté de la chaire [orgasme] ni de la volonté de l’homme [statuts], mais de Dieu. – Jean 1: 12 et 13

Le Corps de Libération

En attendant, ici en Malkuth, ce monde physique, quelque chose de magique se passe, avec l’ascension de ce feu à travers la colonne vertébrale, lorsque ce feu peu à peu monte à travers la moelle. Ainsi, de la même manière que dans l’utérus de la femme, physiquement parlant, le foetus semble, qui est la cellule fécondée qui prend neuf mois pour se développer et quand le bébé sort du ventre, c’est un bébé qui a besoin de grandir à l’extérieur de l’utérus pour devenir un corps physique d’adulte, qui est le corps que nous avons tous ici. De même, lorsque la Kundalini du corps physique monte dans la moelle épinière, un corps physique supérieur est créé, c’est ce que le Maître Samaël appelle «le Corps de Libération.» Ce corps est le premier résultat de l’union des deux forces sexuelles masculine-féminine.

Voici Krishna et Radha pour illustrer cette conférence. Radha représente l’Âme Spirituelle, tandis que Krishna est l’Âme Humaine qui effectue le travail. Cela nous montre que ce n’est pas seulement dans le Christianisme que nous avons ces deux polarités, mais elles sont présentées dans les différentes religions. Cela montre que l’Âme Spirituelle est toujours chaste, mais elle est à l’intérieur de notre Monade. Krishna représente l’énergie Christique qui descend de Chokmah et se mêle à l’Âme Humaine; Krishna est noir, car Krishna signifie «noir» ou «sombre». Krishna symbolise la force Christique en chacun de nous qui commence dans cette voie. Nous sommes noirs, psychologiquement parlant, car nous avons des défauts et des vices. Mais nous aspirons à nous marier à Radha, l’Âme Spirituelle.

KrishnaRadha

Samaël Aun Weor explique qu’en Sanskrit, l’Âme Spirituelle est appelée Bouddhi, notre Conscience Superlative.

«Bodhi, notre Conscience Superlative a été engendrée par notre Dieu divin dans les eaux sombres de l’espace. Atman-Bouddhi forme le Maître intérieur … Le Manas Supérieur [l’âme humaine] doit être élevé jusqu’à Atman-Bouddhi, afin de fusionner avec lui. Je dis à mes Arhats:

«Quand la volonté humaine fusionne avec le Maître intérieur, elle devient omnipotente, c’est-à-dire, lorsque le Manas Supérieur fusionne avec Atman-Bouddhi, il se charge de tous les pouvoirs ineffables de l’Intime et devient omnipotent. Ainsi, la Cinquième Initiation des Mystères Majeurs est la première Initiation Nirvanique. Par conséquent, lorsque nous comptons depuis en haut, en commençant par Atman (Chesed ou Gedulah) et en finissant avec Sthula Sarira (Malkuth, le corps physique), le cinquième serpent est le troisième serpent …….

«Nous nous marions à la Bouddhi par le biais de rapports sexuels. Tout ce travail sexuel est un travail d’Alchimie Sexuelle. La Magie Sexuelle transforme notre Intime en un Dieu. L’Intime est le fils du Christ intérieur. Le Christ est le Glorian intérieur de chaque Être humain. Notre Glorian est une étincelle détachée du Soleil Central. Le Soleil Central est le Grand Souffle. Le Grand Souffle est l’Armée de la Voix. L’Armée de la Voix est un ensemble d’Êtres divins. L’ensemble des Êtres divins constitue le Christ Cosmique, le Logos Solaire, le Verbe.» – Samaël Aun Weor

Radha et Krishna sont tous les deux beaux, parce que l’un symbolise la sephirah Tiphereth (en Hébreu, «beauté»). Si vous êtes une femme qui travaille sur vous-même, vous finirez par épouser votre Âme Spirituelle, qui est masculine, mais ce sera le contraire pour l’homme. Comprennez que l’Etre peut se matérialiser ou se manifester, à travers ses deux polarités, parce que l’Esprit est androgyne. La plupart du temps nous pensons que la masculinité de l’Âme Humaine se rapporte à Yesod, les organes sexuels, mais la réalité est qu’elle se rapporte à Tiphereth, le cœur, à cette force masculine qui se rapporte à la volonté. Ainsi, Tiphereth, la volonté, est masculine, mais Tiphereth, la volonté en tant qu’âme humaine peut être incarnée dans un corps féminin comme une «Amazone». Évidemment, cette Amazone va chercher son Âme Spirituelle, qui sera masculine. Encore une fois, les forces de l’Etre peuvent ainsi se polariser dans les deux sens. Nous devons penser de manière alchimique.

Séquentiellement, quel est le corps qui commence à se cristalliser à partir de l’excédent de l’hydrogène de l’organisme humain? Le Mahabharata l’appelle Yudhisthira, né pour être Roi ou un Malachim. Yudhisthira se rapporte à la Conscience, la Bodhitchitta. Lorsque vous commencez à travailler alchimiquement avec vos énergies sexuelles, cette énergie est la Bodhitchitta. C’est Yudhisthira développé, votre Conscience, votre Bodhichitta. Donc, Yudhisthira est le premier archétype qui émerge, qui est né pour être Roi si l’on continue sur la voie.

Le deuxième fils du roi selon le Mahabharata est Bhima, une créature forte qui symbolise l’extrait que l’initié prend de la physicalité. Le Maître Samael appelle cet extrait le «Corps de Libération.» Le Corps de la Libération est un extrait du corps physique. Lisons ce qu’a écrit le Maître Samael dans son livre Volonté Christ :

Boddhisattva

«Je dis à mes Arhats que dans chaque Bouddha il y a sept Bouddhas. Je dis à mes Arhats que lorsqu’ils cherchent leur Être, lors de la réalisation de leur Être intérieur, notre divine, éternelle Triade est père, mère, enfants, épouse, frères et sœurs.

«Je dis à mes Arhats que chaque Bouddha a son Bodhisattva. Je dis à mes Arhats que le Bodhisattva est l’Âme Humaine avec les extraits psychiques des quatre corps de péché.

  1. Je dis à mes Arhats que le Corps de Libération est extrait du corps physique.
  2. Je dis à mes Arhats que le Corps d’Or [Soma Psuchikon] est extrait du Corps Éthérique.
  3. Je dis à mes Arhats que l’Âme-Christ est extrait du Corps Astral: le Christ intérieur est le Glorian, le resplendissant Dragon de Sagesse.
  4. Je dis à mes Arhats que le Mental-Christ est extrait du Corps Mental.

«Ainsi, voilà comment le quaternaire inférieur vient renforcer notre divine, éternelle Triade. Nous épousons la belle Hélène par le biais de rapports sexuels.

«Tout ce travail sexuel est un travail d’Alchimie Sexuelle. La Magie Sexuelle transforme notre Intime en un Dieu. L’Intime est le fils du Christ intérieur. Le Christ est le Glorian intérieur de chaque être humain. Notre Glorian est une étincelle détachée du Soleil Central. Le Soleil Central est le Grand Souffle. Le Grand Souffle est l’Armée de la Voix. L’Armée de la Voix est un ensemble d’Êtres divins. L’ensemble des Êtres divins constitue le Christ Cosmique, le Logos Solaire, le Verbe.»

Ainsi, le Corps de Libération est extrait du corps physique. Le Corps de Libération est formé dans la quatrième dimension, et est un corps qui sera utilisé par Atman-Bouddhi, la Monade. Que ferions-nous en tant qu’ego avec le Corps de Libération, qui est un corps immortel? Le Maître Samael a déclaré dans Volonté Christ:

«Le premier serpent de feu est levé avec la Première Initiation des Mystères Majeurs. Le second avec la Deuxième Initiation, le troisième avec la Troisième Initiation, le quatrième à la Quatrième Initiation, le cinquième à la Cinquième Initiation, le sixième à la Sixième Initiation, et le septième à la Septième Initiation.

«Chacun de nos Corps de Péché doit être remplacé par un Corps de Beauté [Tiphereth].

«Par le biais du serpent de feu du corps physique, nous construisons le Corps de Libération, fait de musc le plus pur. Par le biais du serpent de feu du Corps Éthérique, nous construisons le Soma Psuchikon ou le Corps d’Or. Par le biais du serpent de feu du Corps Astral, nous formons l’Astral-Christ. Par le biais du serpent de feu du Corps Mental, nous formons le Mental-Christ.

«Par conséquent, le Corps de Libération, le Soma Psuchicon, l’Astral-Christ, et le Mental-Christ, remplacent les corps physique, Vital, Astral et Mental.

«Par conséquent, le feu renouvelle toutes choses, et l’Homme Céleste remplace l’Homme Terrestre.

«Les sept serpents de feu sont levés et mis sur une perche lorsque les époux – Prêtre et Prêtresse – pratiquent la Magie Sexuelle. Il doit y avoir un contact sexuel, mais sans une goutte de sperme qui déborde. Le désir réfréné fait monter l’énergie de notre liquide séminal vers le haut, vers la tête. Ainsi, voilà comment nos Êtres se transforment en Dieux omnipotents de l’univers. Ainsi, voilà comment nous élevons nos sept serpents de feu et les mettons sur une perche, comme Moïse dans le désert.

«Les célibataires transmutent leur énergie sexuelle avec la musique, la dévotion, la prière, et en aimant Dieu et leur prochain. Avec le pouvoir du sacrifice, les célibataires font monter chacun de leurs sept serpents de feu vers le haut. L’abstention sexuelle est un énorme sacrifice. Seul le chemin de la chasteté et de la sainteté peut nous mener à de grandes réalisations. Seul le chemin de la perfection et de services désintéressés pour l’humanité souffrante peut nous emmener vers le bonheur indescriptible du Nirvana.» – Samaël Aun Weor

Le Corps de Libération continue de se perfectionner à travers toutes les initiations. Alors, qu’est ce que nous construisons quand nous sommes nés de nouveau dans la Première Initiation de Mystères Majeurs? Nous construisons le Corps de Libération avec le surplus d’énergie, parce que le feu Christique est pris par l’Esprit. L’excédent d’hydrogène sexuel que nous sommes en train de parler construit le Corps de Libération de la même manière que la femme construit un corps physique dans son ventre; ainsi, de la même façon, à partir de la moelle épinière, qui est l’utérus spirituel, le Corps de Libération se dilate, est formé, peu à peu. Pas comme les gens pensent, qu’il apparaît soudainement, par magie. Oui, il apparaît par magie, mais la Magie Sexuelle! Comme le fœtus se développe dans l’utérus, de même, son développement est un processus alchimique très lent.

Puis, quand nous entrons dans la Deuxième Initiation des Mystères Majeurs, quand nous entrons dans les feux de Yesod, qui est le Corps Vital, alors le Maître Samael dit que nous formons le Corps d’Or, qui est appelé le Soma Psychikon [Grec, «Corps âme-substance»], qui est extrait à partir du Corps Éthérique. L’union du Soma Psychikon et du Corps de Libération apparaît dans la quatrième dimension, dans ce que nous appelons également Eden. C’est un corps qui est formé le long avec la Conscience. Il se développe à l’intérieur de l’initié. C’est la première étape pour naître de nouveau. Le Maître Samael explique:

«La Bodhichitta émerge dans l’aspirant qui se sacrifie pour ses semblables, longtemps avant que les Corps Mercuriel aient été créés. » – La Bible Gnostique : La Pistis Sophia Dévoilée

«Nous extrayons le Corps de Libération à partir du corps physique. Ce corps est fait de chair, mais de chair qui ne vient pas d’Adam. C’est un corps rempli de perfections millénaires. Il est élaboré avec les atomes les plus évolués de notre corps physique.

«Le Corps d’Or [le corps Soma Psychikon-âme-substance] qui interpénètre le Corps de Libération est extrait du Corps Éthérique.» – Traité d’Alchimie Sexuelle

Ainsi, le Soma Psychikon ou Bodhichitta et le Corps de Libération sont créés avant la création des Corps Mercuriels, à savoir, Hod, Netzach et Tiphereth, qui sont au-dessus de Yesod. Ne faites pas l’erreur de croire que le Soma Psychikon et le Corps de Libération se rapporte au Corps Astral. Le Corps Astral est quelque chose de différent. Le Maître Samael explique que le Corps Astral est l’Âme-Christ, qui est extrait du spectre ou fantôme du Corps Astral Lunaire. Lisons:

«Le troisième serpent monte par le canal médullaire du spectre Astral. Le troisième serpent doit atteindre le champ magnétique de la racine du nez, puis à partir de là descendre vers le cœur par un passage secret dans lequel il y a sept chambres saintes. Lorsque le troisième serpent atteint le cœur, un plus bel enfant, l’Astral-Christ naît. Le résultat de tout cela est l’initiation. Le néophyte doit vivre à l’intérieur de son Corps Astral tout le Drame de la Passion du Christ. Il doit être crucifié, mourir et être enterré. Il doit ensuite ressusciter et doit également descendre à l’Abîme et y rester pendant quarante jours avant l’Ascension.» – Samaël Aun Weor dans Le Mariage Parfait.

Ainsi, le troisième serpent monte dans le Corps Astral fantôme, parce que nous avons un astral fantôme, nous n’avons pas un Corps Astral Solaire, et ce fantôme est appelé Kama Rupa, «le corps des désirs» (Sanskrit). Ainsi en apprennant à transformer le désir en volonté, le serpent monte dans ce fantôme, dans ce Corps Lunaire. Ensuite, le Corps Astral Solaire se développe dans la moelle, car la moelle est l’utérus. Mais il se forme peu à peu.

Lorsque le feu de la Kundalini monte à la tête et atteint le cœur, un nouveau bébé naît, à l’intérieur de nous! Voilà ce que le Christianisme appelle le bébé Jésus, et dans l’Hindouisme le bébé Krishna, dans le Judaïsme le bébé Moïse. Il naît très petit, et son développement est peu à peu, très lent. Ainsi, le Corps Astral est formé dans l’utérus du corps lunaire que nous avons.

Après que nous ayons expérimenter cette naissance, un autre corps doit être créé, un corps qui appartient à la cinquième dimension. Pour cela, nous devons entrer dans la Quatrième Initiation; en elle le Mental-Christ est extrait du Corps Mental. Quel Corps Mental? Le corps mental lunaire que nous avons; ici, nous devons apprendre à contrôler le mental; ceci, est une initiation très difficile, parce que dans notre mental, nous avons un repaire de défauts et de vices, mais tout en faisant cela nous construisons un autre corps appelé Mental-Christ. Ce corps est le Mental Solaire. Le Maître Samael indique que c’est la manière dont le quaternaire inférieur, qui sont les sephiroth Malkuth, Yesod, Hod et Netzach, viennent renforcer notre Triade éternelle divine, les sephiroth Chesed, Geburah et Tiphereth.

La sephirah Tiphereth est le Bodhisattva. Quand nous atteignons ce niveau, quand nous avons créé ces quatre corps, nous entrons dans les mystères de la Cinquième Initiation qui se rapporte à Tiphereth l’Âme Humaine. Vous voyez l’échelle, naître de nouveau signifie, utiliser la croix dans le corps physique, Corps Vital, Corps Astral, Corps Mental et enfin dans le Corps Causal. Voilà donc le Mystère de la Croix; naître de nouveau; ou comme le Maître Jésus dit dans les Évangiles, naître de nouveau de l’eau et de l’esprit. L’eau est l’énergie sexuelle dans nos organes sexuels, et l’esprit est le feu, le feu du dragon que nous contrôlons. Ceci est le processus alchimique de la création de l’Être humain à l’intérieur de nous.

Quand nous atteignons ce niveau de Bodhisattva, ou Tiphereth, alors nous avons le droit de nous appeler Êtres Humains. Avant cela, nous ne pouvons pas. Nous ne sommes que des graines, germes dans le processus de devenir des Êtres humains.

Tout cela est réalisé grâce à la croix qui est formée par l’union sexuelle entre l’homme et la femme; c’est pourquoi il est écrit dans les commandements, «Honore ton père et ta mère», car la mère est l’eau et le père est l’esprit qui s’unissent dans la croix.

Je me souviens d’un temps où je marchais dans les rues … Comme vous le savez, vous avez parfois les Témoins de Jehovah qui tentent de vous convaincre que vous avez besoin de devenir un témoin de Jehovah pour être sauvé, etc. Donc, je commencais à converser avec eux:

«Je suis d’accord avec tout ce que vous dites, que pour être sauvé j’ai besoin de devenir un témoin de Jehovah, mais écoutez, Jehovah Elohim est le saint nom de Dieu dans Binah, dont le royaume est en Yesod, le sexe. Ainsi, les deux témoins de Jehovah sont les testicules. C’est pourquoi «testis» en Latin signifie témoin ».

Ensuite, ils sont devenus très en colère contre moi.

«Vous ne pouvez pas m’enseigner ce que témoin de Jehovah signifie vraiment. Non, non, non», a déclaré la personne, «Nous savons les mystères de la croix, et c’est un péché. La croix symbolise l’acte sexuel.»

«Donc, vous savez au sujet de cela, hein», lui ai-je dit.

«Oui», a répondu la personne, «c’est pourquoi nous ne vénérons pas la croix.»

«Oh oui,» lui ai- je dit, «mais vous effectuez la croix, non? Avez-vous des enfants?»

«Oui.»

«Mais vous avez dit que vous n’adorez pas la croix? Mais vous adorez beaucoup la croix en effet, «j’ai dit,» mais dans le mauvais sens. Parce que vous êtes un enfant de la croix, et tous vos enfants sont des enfants de la croix. Personne dans ce monde ne naît sans la croix.»

«Non,» répondit-il, «je voulais dire la croix des Catholiques».

«Je suis d’accord avec cela, aussi,» j’ai dit, «parce que les Catholiques ne travaillent pas avec la croix; en commençant par les moines, car ils sont célibataires, de sorte qu’ils n’adorent pas la croix. Ils ne parlent que de la croix».

Donc, connaître les mystères de la croix est savoir comment naître de nouveau, c’est non seulement d’avoir la croix sur votre autel. Si vous êtes un moine, vous travaillez seulement avec la poutre verticale, et si vous êtes une nonne, seulement avec la poutre horizontale. Bien que, au Moyen-Age, les moines et les nonnes étaient mariés pour s’unir sexuellement dans le secret afin de travailler avec la croix alchimique. Mais maintenant, ils ne parlent que de la croix, croient en la croix, mais au moment où ils doivent effectuer la croix, ils ne le font pas.

Ainsi, les témoins de Jehovah eux étaient submergés par ce que je leur disais. Je dis: «Eh bien, c’est la vérité. Alors, ne me dites pas que vous n’aimez pas la croix, ne me dites pas que vous détestez la croix, parce que si c’est la vérité, alors devenez une nonne et votre mari un moine. Ensuite, vous serez ennemis de la croix.»

Donc, il y a beaucoup de gens qui adorent la croix, mais ils ne réalisent pas la croix. Et s’ils le réalisent, ils l’effectuent dans le mauvais sens. Alors c’est le point principal de cette conférence. Entrons maintenant plus profondément dans ces mystères de la croix.

Les Sept Paroles sur la Croix

Fourth-Image

«Alors Jésus dit: Père, pardonne-leur; car ils ne savent pas ce qu’ils font». – Luc 23: 34.

«Et ils le crucifièrent, et se partagèrent ses vêtements, en tirant au sort: afin que s’accompli ce qui a été dit par le prophète, Ils se partagèrent entre eux mes vêtements, et sur ma tunique ils ont jeté le sort.» – Matthieu 27: 35

Nous constatons que ce premier mystère de la croix se rapporte au vêtement de Jésus. Son vêtement est décrit dans les citations suivantes de la Pistis Sophia:

«Et tous les régisseurs et tous ceux qui sont dans le destin, ont été jetés dans l’agitation et sont tombés les uns sur les autres et avaient une très grande crainte en voyant la grande lumière qui était sur moi. Et ils regardaient sur mon vêtement de lumière et voyaient le mystère de leur nom sur ma robe et sont tombés dans une plus grande agitation encore; et ils étaient dans une grande crainte, disant; «Comment le Seigneur de l’univers a traversé à notre insu?» Et tous les liens de leurs régions et de leurs ordres et de leurs maisons ont été déliés; ils sont tous venus à la fois, sont tombés en adoration devant moi et chantaient ensemble des louanges à l’intérieur de l’intérieur, étant en grande crainte et en grande agitation.» – La Pistis Sophia Dévoilée

Quelqu’un a demandé, «Est-ce le vêtement de lumière lié aux cinq mots: Zama Zama Ozza Rachama Ozai, que le Maître Samael a déclaré: «Ce sont des mots de la langue de la Lumière.» Je dirai que ces mots sont liés aux cinq corps solaires du Bodhisattva, à savoir, physique [Corps de Libération], vital [Soma Psychikon, Bodhichitta], astral [Ame Christ], mental [Mental Christ] et causal [Bodhisattva], car pour que le Christ incarné reçoit son vêtement, la lumière de Chokmah (en Hébreu, «sagesse»), il a besoin de quelqu’un pour atteindre le niveau de l’être humain, parce que c’est dans un être humain, dans un Bodhisattva, que le Seigneur peut s’incarner, développer sa lumière et briller excessivement. Donc, cela se rapporte également à la transfiguration. Le Maître Samael a déclaré:

Second-image

«La transfiguration se produit quand il interprète la loi de Moïse avec une intelligence totale, en enseignant au peuple et en déroulant dans ses œuvres tout le merveilleux zèle d’Elie.» – Samaël Aun Weor

Elie et Moïse apparaissent dans la transfiguration où le vêtement de Jésus brille comme un éclair. Cette lumière est placée dans les organes sexuels. Ainsi, personne ne peut briller comme Jésus s’il ou elle n’est pas dans la chasteté, s’il ou elle ne transmute pas et ne travaille pas avec la croix. Le travail de Jésus est l’œuvre entre lui [Tiphereth] et Marie de Magdala [Malkuth]. Car, comment les sept cornes ou moelles ou matrices spirituelles vont être fécondées et les sept yeux ou sept chakras vont briller à l’intérieur de tous les sept corps, si l’agneau n’est pas crucifié? Sans la croix, c’est impossible.

«À celui qui sait, la parole donne pouvoir. Personne ne l’a prononcé; personne ne la prononcera, sauf celui qui a le Verbe incarné. La substance de la Parole est le pouvoir, est la toute-puissance.» – Huiracocha

Maintenant, comme le Maître Samael le dit, le développement du Verbe de Dieu se rapporte à Moïse [corps de la volonté] et Elie [le mental solaire]. Moïse a écrit les cinq premiers livres de la Bible sur la base de la très mystérieuse Kabbale. Donc, parler des mystères de l’Alchimie et de la Kabbale c’est exprimer au peuple les mystères de Moïse, qui symbolise Tiphereth. C’est pourquoi les grands maîtres qui ont atteint le niveau de Bodhisattva brillent selon leur propre rayon. Moïse brille dans son vêtement, qui est sa sagesse, écrite dans le Pentateuque, où il montre le Verbe de Dieu, qui est la lumière de son vêtement, montrée dans les livres qu’il a écrit. La lumière de Jésus de Nazareth, le Maître Aberamentho, le Verbe de Dieu se manifeste dans son livre Pistis Sophia, que le Maître Samaël a dévoilé avec la Kabbale et l’Alchimie pour que nous puissions la comprendre. De même avec Muhammad, la lumière de son vêtement, le Verbe de Dieu, est indiqué dans le Coran. Toute la sagesse du Christs est écrite là, car la lumière du Christ, le Verbe de Dieu, se manifeste à travers différents niveaux, à travers différents véhicules.

«Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu, et le Verbe était Dieu.» – Jean 1: 1

Le Christ, le Verbe de Dieu, est universel, mais pour que le Christ devienne humain, nous devons devenir humain. Mais, si nous n’avons pas de Corps Astral, Mental, et Causal à l’intérieur, si nous n’avons pas construit la Bodhichitta et le Corps de Libération à l’intérieur de nous, alors nous ne sommes pas des humains. Comment le Christ va s’incarner en nous, si nous ne sommes pas humains?

«Et le Verbe a été fait chair, et il a habité parmi nous [l’homme], et nous [les Bodhisattvas] avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père, plein de grâce et de vérité.» – Jean 1: 14

Arjuna qui représente Tiphereth dans le Mahabharata vient dans mon esprit en ce moment. Avec le Corps Causal, Arjuna va et parle à Krishna. Mais, quatre frères de Krishna-Arjuna, le Bodhisattva, sont également représentés là; ces cinq Pandavas forment les cinq corps du Bodhisattva, à savoir, Nakula et Sahadeva [Hod et Netzach] sont les jumeaux, Bhima et Yudhisthira [Malkuth et Yesod]. Ils sont cinq frères avec Arjuna [Tiphereth] à l’intérieur duquel Krishna, qui représente Vishnu, le Christ incarné, forment le Bodhisattva à l’intérieur d’eux. Ainsi, l’ensemble du Mahabharata est déplié, écrit par rapport à ces cinq Pandavas et Krishna. Analogue à Arjuna et Krishna est le Christ Jésus et même symbole. Ainsi, Krishna, Jésus-Christ, Muhammad, Bouddha, etc., sont des noms différents qui abordent le même archétype.

Maintenant, ces Maîtres ont travaillé et livré la même connaissance. Mais, les gens qui ignorent la vraie doctrine ont commencé à exploiter leur doctrine. Et voilà pourquoi la première parole que Jésus a prononcé sur la croix: «Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font.» Ces mots signifie qu’ils ne savent pas quoi faire avec sa sagesse. Ensuite, il est écrit:

«Alors les soldats, après avoir crucifié Jésus, prirent ses vêtements et firent quatre parts, une partie pour chaque soldat; et aussi son manteau: maintenant le manteau était sans couture, tissé depuis le haut. Ils dirent donc entre eux: Ne le déchirons pas, mais tirons au sort pour qui il doit être: ainsi l’Écriture fût accomplie, qui dit, ‘ils se partagèrent mes vêtements, et mon manteau, ils ne l’ont pas coupé.» Voilà les choses que firent les soldats.» – Jean 19:. 23, 24

Alors ce qui a été dit par le prophète David pourrait être accomplie:

«Car des chiens m’ont entouré: l’assemblée des méchants m’a enfermé: ils ont percé mes mains et mes pieds. Je peux dire tous mes os: ils me regardent et me fixent. Ils se partagent mes vêtements, ils tirent au sort ma tunique.» – Psaume 22: 16-18

Analysons ces citations, où les soldats jette les dés pour voir qui obtiendra le vêtement de Jésus. Si nous analysons cela dans le Christianisme, nous pouvons voir ce que tous les chefs de chaque organisation Chrétienne disent toujours, «nous avons la vraie connaissance de Jésus-Christ: Suivez-nous!» Par exemple, nous avons le Pape à Rome qui représente l’Église Catholique, et les chefs de beaucoup d’autres sectes du Christianisme qui prétendent que seuls eux ont la vraie connaissance du Christ. De même, nous pouvons analyser n’importe quelle religion et nous verrons qu’ils disent la même chose. Tous les adeptes de ces initiés interprètent toujours les Écritures à leur guise, et tirent au sort, jouent aux dés, pour voir qui est celui qui obtiendra le vêtement de lumière, la sagesse Christique.

À notre époque, le Maître Samaël Aun Weor, qui a atteint l’auto-réalisation de son Être, a écrit plus de soixante-dix livres. Malheureusement, aujourd’hui, dans le monde physique, Malkuth, il y a une lutte entre les Groupes Gnostiques. Chaque groupe déclare: «Nous avons la vérité. Les autres groupes ont tort; nous avons raison.» Ainsi, ils disent que, pour que chacun de nous soit juste, nous devons suivre leur organisation.

D’autres groupes jettent les dés pour déterminer qui sera en charge de leur organisation. Comme n’importe quel autre parti politique, ils changent. De temps en temps ils votent pour voir qui va être le président de leur organisation. Nous avons donc les Presbytériens, les Mormons, les Témoins de Jehovah, Catholiques, etc. qui comptent sur un coup de dés pour leur leadership.

En ce qui concerne cette connaissance de la Gnose que nous présentons ici, dans ce groupe, nous avons l’ego que de nombreux groupes ont eux aussi. Ainsi, nous essayons de ne pas tomber dans la même erreur, à dire : «Nous sommes les seuls, vous avez besoin de nous suivre.» Ce que nous disons c’est : Suivez le Seigneur, le Christ qui est à l’intérieur de vous.

La plupart des Hasnamussen prétendent que ce sont eux, donc, voilà comment ils tombent dans la même erreur de jeter les dés derrière la croix. C’est ce que le Seigneur de tout adepte christifié voit dans les mondes internes. Muhammad voit comment les Musulmans se battent. Moïse voit comment toutes les sectes du Judaïsme se battent. Jésus voit comment toutes les sectes du Christianisme se battent. Samael voit comment les sectes modernes de la Gnose se battent. Ils ne comprennent pas, qu’ils sont endormis, et fait de la doctrine quelque chose de fanatique. Voilà pourquoi Jésus dit: «Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font.»

Il y a maintenant des millions de Gnostiques de différentes confessions, qui ne doivent pas tomber dans l’erreur de se lancer dans la politique, de penser que l’un ou l’autre groupe est «le bon.» La Doctrine écrite par Samael est ce qui est juste, parce que le Verbe de Samael est dans sa Doctrine, pas à l’extérieur.

Alors voilà pour ce qui concerne de la première citation que le Seigneur a prononcé sur la croix.

La Deuxième Parole

Sixth-Image

Maintenant, la deuxième parole que Jésus a prononcé sur la croix était: «J’ai soif». Cette deuxième parole est liée à qu’a dit Jésus en Judée:

Fifth-Image

Au dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus se leva et cria, en disant: «Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. «Celui qui croit en moi, comme dit l’Ecriture, de son ventre couleront des fleuves d’eau vive.» – Jean 7: 37, 38

Si nous lisons attentivement la précédente citation nous comprendrons alors que c’est une déclaration alchimique en ce qui concerne le type d’eau que Jésus a besoin. Pour mieux comprendre cela, lisons la déclaration suivante dans Pistis Sophia:

«C’est pourquoi je vous ai dit: «Je suis venu jeter un feu sur la terre,» – c’est-à-dire : Je suis venu pour purifier les péchés du monde avec le feu.

«Et c’est pourqoi j’ai dit à la Samaritaine: «Si tu savais le don de Dieu, et qui est celui qui te dit: Donne-moi à boire, – tu aurais demander, et il te donnera de l’eau vive , et il y aurait en toi une source qui coulera pour la vie éternelle».

«Et c’est pourquoi j’ai pris aussi une coupe de vin, l’ai béni et vous l’ai donné et dit: «Ceci est le sang de l’alliance, qui sera versé pour vous, pour le pardon de vos péchés».

«Et c’est pourquoi, ils ont également poussé la lance dans mon côté, et il sortit de l’eau et du sang. «Et ce sont les mystères de la lumière qui pardonne les péchés, c’est-à-dire, ce sont les dénominations et les noms de la Lumière.» – La Pistis Sophia Dévoilée

Nous devons comprendre que la parole «J’ai soif» est une déclaration alchimique sexuelle, car le Seigneur travaille toujours dans Tiphereth, dans le cœur de l’initié, en essayant de développer cet initié. Ainsi, pour son travail, il a besoin d’eau mercurielle. Le Christ dit depuis la sephirah Tiphereth, «J’ai soif», et dans la sephirah Yesod crucifiée avec le Seigneur sur la croix, tout en bas, dans la sephirah Malkuth se trouve Marie-Madeleine. Le Christ, le Seigneur, la lumière, symbolise l’Esprit qui est en union avec l’Âme Humaine. Ainsi, l’Âme Humaine qui veut développer le Christ à l’intérieur a besoin de boire l’eau de vie qui sort de notre propre ventre dans la sephirah Malkuth. Par conséquent, il est nécessaire d’effectuer la croix pour naître de l’eau et de l’Esprit.

Les sept paroles que le Seigneur a dit sur la croix se rapportent à la Magie Sexuelle. Ce sont des mystères que nous développons, des mystères qui sont mesurés dans la même mesure que nous effectuons cette voie alchimique.

La Troisième Parole

baphomet600

Plongeons maintenant dans ce terrible symbole dont beaucoup ont peur. C’est réellement un symbole des Cherubim, comme le déclare le livre de la Genèse:

«Donc, il chassa Adam; et il mit à l’orient du jardin d’Éden les cherubim et une épée flamboyante qui tournait partout, pour garder le chemin de l’Arbre de Vie.» – Genèse 3: 24.

L’Arbre de Vie est la moelle épinière, l’utérus où nous nous développons comme une âme à l’intérieur. Comme le Maître Samaël Aun Weor a déclaré:

«Incontestablement l’ascension du Christ intime à l’intérieur de chacun de nous peut être atteint aux moyens du Quinzième Mystère, le Mystère de Typhon Baphomet, qui est résolu avec le Sixième Mystère; tu le sais…..

«Lucifer-Baphomet nous accorde l’impulsion sexuelle, à travers laquelle la réalisation du Grand Œuvre est possible.

«Lorsque nous retrouvons Baphomet pour mourir avec la Lance de Longinus, nous transmutons le plomb en or. La transmutation sexuelle est fondamentale pour la Christification. Indubitablement c’est le Mystère de Baphomet, si nous répandons le verre hermétique, alors la transmutation métallique est absolument impossible.

«Ceux qui apprennent comment utiliser l’impulsion sexuelle intelligemment peut réaliser le Grand Œuvre. L’ascension du Christ intime à l’intérieur de nous est tout à fait possible quand nous avons compris le Quinzième Mystère, qui est le Mystère de Lucifer-Baphomet.

«Les Gardiens [cherubim] des portes des Aeons souhaitent accorder à l’Initié le droit de passer, mais lorsqu’ils le voient bien vivant, ils se rendent compte qu’il n’est pas encore prêt.

«Sophia se trouve dans le Chaos sexuel, dans l’Azoth brut. Nous devons libérer Sophia des ténèbre du Chaos. Ceci est possible en transmutant le sperme sacré en énergie créatrice.

«Il existe deux Chaos, celui du Macrocosme et celui du Microcosme. Le Chaos du Microcosme se trouve dans nos organes sexuels …» – Samaël Aun Weor

Seventh-Image

«Et c’était la troisième heure, quand ils le crucifièrent. Et l’inscription de sa condamnation était écrit au dessus «INRI» Iesus Nazarenus Rex Iudaeorum.

«Et lorsque la sixième heure était venue, il y eut des ténèbres sur toute la terre, jusqu’à la neuvième heure. Et à la neuvième heure, Jésus cria d’une voix forte, disant: «Eloi, Eloi, lama sabachthani? qui est, étant interprété: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné.» Et certains de ceux qui étaient là, l’ayant entendu, disaient: Voici, il appelle Élie.» – Marc 15: 25, 26, 33 -35

La troisième parole est liée à la troisième heure quand le Seigneur a été crucifié. Rappelez-vous que lorsque nous entrons dans l’initiation, la première sephirah est Malkuth, la seconde est Yesod, et la troisième est Hod, parce que nous élevons la montagne de Dieu.

Il est écrit:

«Et c’était la troisième heure, quand ils le crucifièrent. Et l’inscription de sa condamnation était écrite au dessus «Iesus Nazarenus Rex Iudaeorum.»

Cela signifie «Jésus de Nazareth, Roi des Juifs.» Lorsque nous nous référons aux Juifs, nous ne parlons pas des Juifs, des Hébreux, des Israélites qui vivent au Moyen-Orient ou dans n’importe quelle autre partie du monde, non. Dans la Kabbale, Juif est orthographié Iod, Hei, Vav. «Yew» est également lue IAO. Ainsi, les Juifs sont ceux qui travaillent à l’intérieur d’eux-mêmes avec IAO, les trois forces Christiques primaires, qui sont Prana, le Iod, le Hei et le Vav de «Yew» Judah, la force solaire dans nos trois cerveaux. Cela signifie que tout maître qui apparaît dans ce monde est un Fils du Christ, qui, en Tiphereth est le Roi-Soleil de tout initié. Naturellement, ici, nous expliquons IAO en relation avec les lettres Hébraïques.

Ainsi, Iesus Nazarenus Rex Iudaeorum se réfère à ces initiés qui travaillent en eux-mêmes avec INRI; il ne se réfère pas aux gens d’une race. Nous avons toujours besoin de lire les Évangiles avec des yeux spirituels pour comprendre. C’est pourquoi il est dit que les Juifs ont crucifié Jésus. Parce que, si nous, les Juifs, les Lions de Judah, Tiphereth, ne travaillons pas avec la croix alchimique, alors comment le Seigneur va sauver notre Pistis Sophia? La croix nous sauve.

«Le Seigneur de Perfection doit vivre tout le drame cosmique dans nos profondeurs. On est étonné de contempler toutes les tortures que le Seigneur de Perfection endure dans le monde causal. Dans le monde causal, le Christ Caché subit toute l’amertume indicible de son Chemin de Croix. Il ne fait aucun doute que Pilate [notre mental] se lave les mains et se justifie, mais finalement condamne le bien-aimé à la mort sur la croix. Pour le clairvoyant Initié, la montée au Calvaire est extraordinaire. Indubitablement, [Tiphereth] la Conscience Solaire intégrée avec le Christ Intime, crucifié sur la croix majestueuse du Calvaire, prononce des phrases terriblement puissantes dont les êtres humains ordinaires ne peuvent pas comprendre.» – La Grande Rebellion de Samaël Aun Weor

Le Seigneur crucifié peut certainement éliminer de l’intérieur de nous les causes intrinsèques de nos erreurs, les mauvaises choses du Karma que nous avons. Ainsi, pour que le Seigneur nous sauve, il doit être crucifié à l’intérieur de nous. Les gens ne comprennent pas cela. Quand ils lisent ce qui est écrit dans les Évangiles, ils les interprètent mal et commencent à accuser ces gens qui vivaient au Moyen-Orient d’avoir tué Jésus de Nazareth. Pourtant, ils s’accusent. Qui sait ce qui est arrivé il y a 2000 ans? Cependant, nous parlons ici alchimiquement et kabbalistiquement. Que les Juifs aient tué Jésus? Oui, parce que si le Christ ne meurt pas à l’intérieur de nous, en tant qu’une âme nous ne ressusciterons pas avec lui. La mort est l’œuvre du Seigneur, et il le fait à l’intérieur avec le feu, c’est ce qui est appelé INRI. C’est pourquoi chaque fois que vous effectuez l’acte sexuel comme un alchimiste, Jésus est crucifié à l’intérieur de vous, parce qu’il est la lumière ou le feu qui émerge des forces positive et négative qui sont réunies dans l’acte sexuel.

Il est écrit:

«Et quand la sixième heure était venue, il y eut des ténèbres sur toute la terre, jusqu’à la neuvième heure. Et à la neuvième heure, Jésus cria d’une voix forte, disant: «Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné?»

C’est un mystère de ce que nous appelons la nuit spirituelle.

Que trouvons-nous entre la sixième et la neuvième heure, mieux dit, entre la sixième sephirah Tiphereth et la neuvième sephirah Yesod? Nous voyons kabbalistiquement que les ténèbres se rapporte à la colonne de gauche de l’Arbre de Vie et dans la colonne de gauche se trouve Hod entre ces Sephiroth. Ainsi, conformément à l’initiation Hod est la troisième heure.

kabbalah-the-tree-of-life

Troisième Heure d’Apollonius: «Les serpents, les chiens et le feu (Magie Sexuelle, travail avec la Kundalini).»

Dans la sephirah Hod nous avons le Kama Rupa, le corps de désirs. Ainsi, lorsque l’initié atteint ce niveau avec sa croix, là-haut dans le ciel, ils examinent l’initié, il a tous les Corps Solaires, il est un deux fois né, mais mon Dieu, il a encore beaucoup d’ego d’orgueil, d’ego de la luxure, d’ego de la colère, etc. Ainsi, cette multitude à l’intérieur de lui crient, «crucifixia, crucifixia, crucifixia!»

Alors, les examinateurs disent, «Nous ne pouvons pas encore le recevoir ici, car il est sale! Il doit aller en bas pour travailler avec la croix et blesser le dragon en annihilant l’ego. Il a besoin d’être unis avec sa Marie-Madeleine.» C’est pourquoi le Seigneur se sent comme s’il est abandonné, parce que dans ce monde physique il ne trouve que la dégénérescence, rien ne lui plaît. Nous parlons de l’initié qui est uni au Christ. Comme nous allons quelque part sur cette planète, dans un pays, on trouve beaucoup de dégénérescence, beaucoup de bêtises. Donc, l’initié ne veut pas être ici, il veut entrer dans le Royaume des Cieux, comme son Jésus intérieur lui dit: «Naissez de nouveau et vous allez entrer dans le Royaume des Cieux.» Mais les Maîtres qui gouvernent le Royaume du Ciel dit, «Pourquoi devrions-nous acceuillir Barabbas, le démon qu’il porte à l’intérieur, avec nous dans le ciel? Il a les Corps Solaires, il est un deux fois nés, oui, mais voilà l’homme, combien de défauts et de vices a t-il! Non, laissez le d’abord mourir sur la croix!»

Et puis son Seigneur Intérieur dit, «Eh bien, nous sommes maintenant dans les ténèbres.» C’est lorsque l’initié dit, «Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’a tu abandonné?» Ainsi il entre dans sa nuit spirituelle. Le Maître Samael explique dans un de ses livres que Beethoven a souffert de sa nuit spirituelle, il a combattu presque toute sa vie, en essayant de sortir d’elle; Il avait un tempérament très fort, beaucoup de colère. Donc, il n’a pas été admis facilement, même s’il recevait de l’information et travaillait dur pour sortir de sa nuit spirituelle.

La troisième heure a lieu dans la vie de tout initié.

Au début, les Dieux, les Elohim vous accordent la lumière, des expériences, pour vous montrer que le chemin que vous suivez est réel, véridique. Ensuite, lorsque vous commencez à travailler sur vous-même, vous vous rendez compte qu’ils ne vous accepteront pas facilement là-haut dans le ciel, et dans ce monde physique, vous ne trouverez rien qui vous donne satisfaction ou bonheur. Ainsi, voilà comment vous entrez dans votre nuit spirituelle, qui est depuis la sixième heure jusqu’à la neuvième, ce qui signifie que vous devez travailler dans votre Hod, dans votre Kama Rupa, votre corps de désirs, pour annihiler tous les désirs. Puis, quand vous annihilez votre Kama Rupa en vous, ils vous acceptent dans leur royaume. Mais avec Hod, le Kama Rupa, le corps de désirs très vivant à l’intérieur, ils se rendent compte qu’en tant qu’individu vous êtes un Hasnamuss; disent-ils, «Qu’il meure d’abord s’il veut entrer dans le Royaume des Cieux.» Donc, comme vous le voyez, la croix se rapporte à la mort, la naissance, et le sacrifice.

Entrons maintenant dans le prochain mystère de la croix. Le Maître Jésus a prononcé sept paroles sur la croix et chaque parole est un enseignement lié à la croix alchimique.

La Quatrième Parole

Eighth-Image

Il a été crucifié entre deux voleurs, l’un à gauche et l’autre à droite. Ceci est un symbole alchimique.

Le voleur qui est crucifié sur le côté gauche symbolise ceux qui ont le Christ comme une image, et qui adorent la croix, mais que, dans le secret ne suivent pas le Seigneur. Dans l’ésotérisme, ils sont liés à Gestas, qui est le mauvais larron qui vole l’énergie sexuelle pour sa satisfaction animale, même s’il / elle parle du Christ et des Évangiles, mais quand il / elle effectue l’acte sexuel, il / elle ne le fait pas pour adorer le Seigneur. Ils sont des fornicateurs.

Sur le côté droit du Christ se trouve le bon larron. Le bon larron est un bon Gnostique qui connaît tout de ces mystères, qui dit durant l’acte sexuel, «Je suis un voleur et il est maintenant temps de voler l’énergie pour mon Seigneur.»

Mais, le voleur sur la gauche dit au Christ:

«Si tu es le Christ, sauve-toi et nous.» – Luc 23:39.

C’est ce que tout le monde dit dans cette époque. Si le Christ est le Christ, il doit sauver les prostituées, les homosexuels, les lesbiennes et les envoyer au ciel! Mais, le voleur sur la droite dit:

«Ne crainds-tu pas Dieu, te voyant dans la même condamnation? Nous sommes justement condamnés; car nous recevons ce qu’ont mérité nos crimes; mais celui-ci n’a rien fait de mal.» – Luc 23:39.

«Je dis à votre honte. Ainsi, il n’y a parmi vous pas un homme sage? Non, pas un qui puisse être en mesure de juger entre ses frères? Mais un frère plaide contre un frère, et cela devant des infidèles.

«C’est déjà certes un défaut chez vous que d’avoir des procès les uns avec les autres. Pourquoi ne souffrez-vous pas plutôt quelque injustice? Pourquoi ne vous laissez-vous pas plutôt dépouiller? Mais c’est vous qui commettez l’injustice et qui dépouillez, et c’est envers des frères que vous agissez de la sorte!

«Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu? Ne vous y trompez pas : ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les homosexuels, ni les efféminés, ni les [mauvais] voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu. Et tels étaient certains d’entre vous, mais vous avez été lavés, mais vous avez été sanctifiés, mais vous avez été justifiés au nom du Seigneur Jésus, et par l’Esprit de notre Dieu.

«Tout est permis à moi, mais toutes choses ne sont pas opportuns: toutes choses me sont permises, mais je ne serai pas placés sous le pouvoir de tout. Les viandes sont pour le ventre, et le ventre pour les viandes: mais Dieu détruira l’un comme les autres.

«Maintenant, le corps n’est pas pour la fornication, mais pour le Seigneur; et le Seigneur pour le corps. Et Dieu a ressuscité le Seigneur, et nous ressuscitera également par sa propre puissance. Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres du Christ? Prendrai-je donc les membres du Christ, pour en faire les membres d’une prostituée? Dieu pardonne. Quoi? Ne savez-vous pas que celui qui est reliée à une prostituée est un seul corps? Les deux, dit-il, seront une seule chair.

«Mais, celui qui est uni au Seigneur est un seul esprit. Fuyez la fornication. Quelque autre péché qu’un homme fait est hors du corps; mais celui qui commet des péchés de fornication est contre son propre corps. Quoi? Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez pas? Car vous avez été rachetés à un grand prix : glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu.» – 1 Corinthiens 6: 5-20

Ainsi, le bon larron dit à Jésus:

«Seigneur, souvenez-vous de moi, quand vous venez dans votre royaume. Et Jésus lui dit: En vérité, je te le dis, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis.» – Luc 23:40.

Jésus a dit: Aujourd’hui! Pas demain! Le voleur sur la droite se rapporte au mental. Lorsque vous vous souvenez de vous-même et vivez à chaque instant, vous volez les impressions, la lumière, les forces de votre organisme pour nourrir votre Seigneur intérieur. Si vous vous oubliez, votre mauvais larron qui se rapporte à la cupidité, l’orgueil, la gourmandise y entre et vole l’énergie pour la satisfaction de ses désirs, l’ego. Donc, l’initié en tant qu’une âme est toujours crucifié au milieu avec le Seigneur; ainsi, sur la croix, il doit être en équilibre en plaçant son pied droit sur le pied gauche, c’est-à-dire, s’il a affaire avec les boucs de la gauche, il doit savoir comment ne pas s’identifier avec leur mal. S’il est en relation avec les moutons de la droite, il doit savoir comment traiter avec eux aussi et ne pas être identifié avec leur fanatisme; car les moutons sur la droite disent: «vous ne devez pas le faire, juste croire en Jésus et c’est assez», voilà ce qu’ils disent.

Ecoutez, il faut être un bon larron, ce qui signifie, savoir comment extraire la Conscience de l’ego. C’est pourquoi Jésus dit: «En vérité, je vous le dis, «Aujourd’hui» tu seras avec moi dans le paradis.» Ce qui signifie que, le bon larron a déjà conquis la Bodhitchitta et il sera donc avec lui dans la quatrième dimension, au paradis. Ce n’est pas ce que les gens pensent, que si je crois en Jésus, je vais aller au ciel quand je mourrai. Le Seigneur dit au bon larron: «Aujourd’hui», donc, si vous continuez à travailler dans votre conscience aujourd’hui, pas demain, pas hier, mais aujourd’hui vous serez avec le Christ dans le paradis. «Aujourd’hui» est l’expérience que nous associons toujours avec le Samadhi, l’extase, aujourd’hui, dès maintenant, pas demain, pas hier. Qui se soucie si nous gagnons ou perdons hier? Et qui sait ce que nous allons gagner dans le futur? Aujourd’hui est le jour du Seigneur. Le Maître Samaël Aun Weor a écrit:

«Donc, philosophiquement parlant, nous disons que quand les âmes des malfaiteurs perdent leurs corps, ils sont plongés dans [Lilith] la Lune Noire, étant donné qu’il n’y a rien en dehors de nous, tout est à l’intérieur de nous-mêmes; l’extérieur est le reflet de l’intérieur. Alors, quand une âme quitte le corps, elle ne fait rien, mais plonge en elle-même, ici et maintenant.

«Quand la chimie des rayons solaires rend l’éther de l’atmosphère visible, les âmes des morts seront visibles et tangibles à tout le monde, et en conséquence, ces entreprises qui profitent à l’ombre de cette problématique «au-delà», seront passer de mode.

Quand le Christ sur le Golgotha dit au bon larron: «Amen, je te le dis, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis », il n’a pas pris en compte la notion de temps, inventé par les hommes. Pour comprendre cette réponse donnée par le Christ au bon larron, étudions les versets 15, 16 et 17 du chapitre 11 de l’Apocalypse:

«Et le septième ange sonna; et il y avait de grandes voix dans le ciel, disant: Les royaumes de ce monde sont devenus les royaumes de notre Seigneur et de son Christ; et il régnera pour toujours et à jamais. Et les vingt-quatre vieillards, qui étaient assis devant Dieu sur leurs trônes, tombèrent sur leurs faces, et adorèrent Dieu. Disant: Nous te rendons grâce, Seigneur Dieu tout-puissant, qui est, et qui étais, et qui sera; parce que tu as saisi votre grande puissance et ton règne.»

«Pour comprendre la signification de la supplication faite par le bon larron, étudions le verset 42 de Luc 23:

«Et il dit à Jésus: Seigneur, souvenez-vous de moi quand vous venez dans votre royaume.»

Le bon larron dit, «… vous venez dans votre Royaume.» Il n’a pas dit quand vous «allez» dans votre Royaume, mais quand vous «venez» dans votre Royaume. Par conséquent, de quel Royaume le bon larron abordait-il? Le Royaume de l’Apocalypse 11»

«Disant: Les royaumes de ce monde sont devenus les royaumes de notre Seigneur et de son Christ …. Nous te rendons grâces, Seigneur Dieu Tout-Puissant, qui est, et a été, et sera; parce que tu as pris ta grande puissance, et tu as régné.»

«Par ces versets Bibliques nous rendons compte exact des paroles du bon larron: «Seigneur, souvenez-vous de moi quand vous venez dans votre royaume», et la sage réponse du Maître: «Amen, je te le dis, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis.»

«Cet adage du «bon larron» prouve qu’il connaissait au sujet de la réincarnation, et qu’il n’a pas ignoré que le Maître reviendra dans le Corps Éthérique à son Royaume, la Terre Éthérique du futur.

«La transition d’un état de conscience à l’autre est ce que nous appelons «temps ». Mais, les états de conscience se succèdent dans un éternel présent. Le bon larron connaissait au sujet de la réincarnation de la lumière, et il savait que le Christ retournera à «son Royaume», la Terre Éthérique, «la Nouvelle Jérusalem», et par conséquent, il a demandé l’aide du Maître. Si nous faisons une abstraction du concepte temps, «le fait même de devenir pleinement repentis» signifie être «aujourd’hui dans le paradis». Ainsi, nous pouvons venir «dans le Paradis là maintenant». – Samaël Aun Weor

Nous devons comprendre que cela fait référence à quelque chose que nous effectuons alchimiquement aujourd’hui, quand nous entrons dans le développement du Bouddha Intérieur, parce que quand nous entrons dans le royaume du mental, nous entrons dans le royaume du Bouddha. Toute personne qui atteint la Quatrième Initiation devient un Bouddha, un illuminé qui contrôle le mental.

Ninth-Image

«Jésus donc voyant sa mère, et le disciple qu’il aimait, dit à sa mère: Femme, voilà ton fils! Alors il dit au disciple: Voilà ta mère! Et à partir de ce moment, le disciple la prit chez lui dans sa propre maison.» – Jean 19: 26.

Le nom du disciple est Jean, Ἰωάννης Ioannes qui est un nom dont le son doit être divisé en sept voyelles ésotériques de la façon suivante: IOUAMES Ioannes est la Parole; Ioannes est le fils qui naît toujours de l’utérus d’une femme. Ce que nous voulons dire avec l’ancienne déclaration est que c’est seulement en pratiquant la Magie sexuelle que nous pouvons incarner le Christ en nous-mêmes. Nous n’allons atteindre l’Initiation Vénuste qu’en travaillant avec l’Arcane AZF. La Parole, le Christ, naît toujours d’immaculées conceptions. Le Fils de l’homme est toujours le fils d’une Vierge Mère. – Message du Verseau par Samaël Aun Weor

La Cinquième Parole

Alors, étudions cette parole suivante qui est liée à Tiphereth. Nous venons de la sephirah Netzach et allons dans la sephirah Tiphereth.

Tiphereth est la sephirah au centre de l’Arbre de Vie où nous trouvons le Fils de l’Homme, Jean, qui en Grec est Iōannēs, IOUAMES. Iōannēs cache IOUAMES, les sept voyelles ésotériques. Ici Jésus s’adresse à sa mère. Il faut comprendre que la mère de Yeshua n’est pas une mère physique, car nous ne parlons pas du Maître Jésus de Nazareth qui est venu il y a environ 2.000 ans. Nous nous référons à la Mère du Christ, le feu qui monte dans la moelle épinière, qui est l’utérus de la Mère Divine, qui est l’Akash. L’Akash est l’aspect féminin de la force solaire, polarisé de manière passive. Lorsque l’Akash s’unit avec l’Esprit Saint, qui est le Prana, alors le Seigneur, la troisième force, au milieu de l’Arbre de Vie, la moelle, et dans le cœur, naît. Le Christ dit: «Femme, voici ton fils!», ce qui signifie, mère, voici l’Âme Humaine, qui est ton fils que je développe pour toi. Et puis il dit: «Fils, voici ta mère!»

L’Âme Humaine doit sentir ce que nous appelons l’amour filial, sentir que l’on est un Enfant de Dieu. La Mère Divine est celle qui nous développe dans la moelle, cet utérus spirituel. Elle est celle qui crée tous les corps à l’intérieur de nous. Elle s’élève depuis le chakra Muladhara jusqu’au cerveau et crée tous les Corps Solaires, un à un. Le fils ingrat n’avance pas sur cette voie. Et voilà ce que Jésus nous enseignements ici, «Femme, voici ton fils! Fils, voici ta Mère!» Il y a une communion des forces ici.

Il me vient à l’esprit que le Maître Samael parle de Gurdjieff; il dit, «Gurdjieff était un grand maître, mais il n’a pas atteint la réalisation de l’Être parce qu’il a oublié sa mère. En outre, il se prononce contre sa mère, prenant la Kundalini pour le Kundartigateur. Et c’est pourquoi il n’a pas atteint la réalisation de son Être, parce que le fils qui oublie sa mère n’avance pas sur cette voie.» Le Maître Samaël disait : «J’ai presque fait la même erreur.»

Le Maître Samael dit, «je trouvais dans les dimensions internes, le gardien du temple qui m’a arrêté quand je suis entré dans le temple, l’Eglise Gnostique, qui m’a dit: «Parmi tous les initiés de la Terre qui se sont présentés ici, tu étais le plus avancé dans ce temple. Mais maintenant, tu es stagnant.» Samaël demanda, pourquoi? Le gardien répondit: «Parce que tu as oublié ta mère.» Et puis le Maître Samael dit: «Mais je ne sais pas où elle est, étant donné qu’il pensait à sa mère physique. Et le Gardien a dit: «Quoi? Comment un fils ne sait-il pas où est sa mère? Je te le dis pour ton propre bien.» Et puis le Maître Samael retourna dans la dimension physique, où il a commencé à chercher sa mère physique. Elle était morte, et il a essayer de comprendre comment il pourra retrouver sa mère. Les jours passèrent et tout à coup une ampoule s’est allumée dans son cerveau et dit: «Ah, le gardien faisait allusion à ma Mère Divine! Non pas à ma mère physique.» Et il s’est souvenu, «Honnores ta mère et ton père.» Ainsi, il a commencé à méditer sur sa Divine Mère et elle lui apparut et commenca à l’aider dans l’annihilation de l’ego. A cette époque, il avait éveillé quelque 60-70% de la Conscience, mais était devenu stagnant car l’ego était vivant, et la seule qui pourrait désintégrer l’ego est la Mère Divine.

Qu’est-il arrivé à Gurdjieff, qui s’éveilla beaucoup, qui se prononçait contre la Mère Divine, et c’est pourquoi il est devenu stagnant. Ainsi, c’est bon de connaître et de se souvenir.

Le Logos, le Christ, est toujours uni à l’Âme Humaine dans le cœur, dans Tiphereth. Et c’est là que nous travaillons. Chokmah uni à Jean, qui est Iōannēs, IOUAMES, le verbe, travaillent de concert avec la Mère Divine. Les trois travaillent dans la croix. Rappelez-vous que dans l’acte sexuel vous devez prier votre Mère Divine parce qu’elle est celle qui vous donne naissance et vous nettoye. Comme dans ce monde physique, quand vous étiez un bébé et que vous étiez dans votre lit, votre mère vous a pris et nettoyé vos fesses. Et après elle vous a nourri de son sein. Il en est de même dans le monde spirituel. Notre Mère Divine doit nous nettoyer, donc il ne faut pas l’oublier. C’est pourquoi le Maître Jésus prononce cette parole, cet enseignement sur la croix de la sexualité.

Voilà pourquoi Iōannēs est le symbole de l’Homme-Poisson. Quand je dis Homme-Poisson, Moïse me vient à l’esprit. Il naît aussi dans les eaux de Yesod, mais il est devenu un crocodile dans Tiphereth; le même symbole qui se rapporte au coeur. L’initié dans Tiphereth uni au Seigneur et travaille avec la croix dans Yesod. Le chemin de croix est le chemin de l’Alchimie, l’Alchimie Sexuelle.

«Il arriva donc, lorsque Jean avait fini de dire ces mots à Jésus au milieu de ses disciples, il lui dit: «Bien dit, Jean, la Vierge, qui règnera dans le royaume de la Lumière.» – Pistis Sophia Dévoilée

«Jean, la Vierge, le Verbe, règnent dans le royaume de la Lumière. I-E-O-U-A-N, Ieouan, Jean est [IOUAMES Ἰωάννης Ioannes] le Verbe, l’Armée de la Voix, l’armée collective des Elohim Créateurs.

«Au commencement était la Parole (Verbe), et la Parole (Verbe) était avec Dieu, et la Parole (Verbe) était Dieu.» (Jean 1: 1)

«L’Armée des Elohim Créateurs, le Logos, le Verbe, crée avec la puissance du verbe.

«Toutes choses ont été faites par lui; et sans lui rien de ce qui est fait n’aura été fait.» (Jean 1: 3).

«Le Logos sonne; cela est écrit. Les Elohim a créé l’univers en vertu du Verbe, et avec le Verbe. L’Armée de la Voix, en vertu du [Nun, le poisson] Fiat lumineux et spermatique du premier instant, a créé l’univers.

«Le Fiat lumineux et spermatique du premier instant [Nun, le poisson] a donné vie à tout ce qui est, a été et sera.» – Samaël Aun Weor

La Sixième Parole

Tenth-Image

«Et quand ils furent, dans un lieu nommé Golgotha [synonyme de mort], c’est-à-dire, un lieu du crâne, ils lui donnèrent à boire du vinaigre mêlé de fiel et quand il l’eut goûté, il ne voulut pas boire…

«Et aussitôt l’un d’eux courut prendre une éponge, qu’il remplit de vinaigre, et l’a mis à un roseau, il lui donna à boire. Le reste dit: voyons si Élie viendra le sauver. – Matthieu 24: 34, 48, 49

«Quand Jésus eut pris le vinaigre, il dit: c’est fini: et il baissa la tête et rendit l’âme.» – Jean 19: 30

Etudions la parole suivante qui est Consumatum Est …

Quelqu’un m’a demandé: «Ce roseau est-il le même que la lance de Longinus? Je dis non, ce roseau est tenu par un autre soldat romain. Comme nous le lisons,

«… L’un d’eux courut prendre une éponge, qu’il remplit de vinaigre, et, le met à un roseau…»

Donc le soldat tient une éponge à la main, d’où dépasse un long roseau, qui est comme une canne; quand il comprime l’éponge, alors le vinaigre remonte par le roseau, et remonte dans la bouche de Jésus. En d’autres termes, il donne le vinaigre à Jésus qui dit en Latin: «Consumatum Est», en Français signifie «C’est fini». Cela se rapporte à la sephirah Geburah, parce Geburah est liée au saint travail avec le dragon. Rappelez-vous Geburah est Neshamah, l’âme féminine.

«Marie-Madeleine remarquablement aimait le Divin Rabbi de Galilée, ainsi, quand elle est, debout, appuyée contre un mur, a entendu le mot terrible, Tibo, Tibo, Tibo!, qui a condamné le Christ à passer à travers l’événement du Golgotha, elle était remplie de terreur indescriptible. Certains passages secrets et merveilleux ont été intentionnellement éliminés des textes originaux [de la Bible] par les scribes et les docteurs de la loi. Certes, il est regrettable que la Bible Hébraïque ait été si cruellement mutilée, falsifiée, déformée…» – Samaël Aun Weor

Les feux de la sephirah Geburah sont les feux du dragon dans la sephirah Malkuth qui montent vers Tiphereth. Ainsi, lorsque nous désintégrons la totalité de l’ego, le travail amère avec le dragon est terminé. Dans la dimension physique le dragon en tant que serpent tentateur de l’Eden, se cache à l’intérieur de Marie-Madeleine, notre âme, les sept péchés capitaux.

Donc, les Pharisiens hypocrites ont enlevé des Évangiles les mystères de la sephirah Geburah en relation avec Jésus et la sephirah Tiphereth. Ainsi, il est très rare de trouver Jésus montrant son travail alchimique, l’Alchimie Sexuelle avec Marie-Madeleine.

Marie [Hébreu מרים Miriam, qui signifie «soulever»] est Malkah la Reine, Malkuth. Madeleine est Mag-Dalene, Mag, Magicien (magicien vient du mot Sanskrit Mag, Magi (diverses langues) «prêtre» ou «prêtresse», qui est, Roi ou Reine dans Malkuth – le Royaume, qui, en tant que corps physique est le véhicule de l’âme qui pratique la Magie Sexuelle; Mag-dale-ne, Magdal [Hébreu מגדל signifiant «tour»] une Âme-Mage qui soulève le feu sexuel jusqu’à Binah, le sommet de la Tour [glande pinéale].

yab-yum-brassW

Les fanatiques n’aiment pas le travail avec la Magie Sexuelle. Ils pensent qu’ils peuvent réaliser le Seigneur avec le célibat. Or, c’est impossible. Le travail alchimique est seulement possible sur la croix, le Maître Jésus l’a montré avec sa crucifixion. C’est pourquoi il est écrit:

«Et quand ils furent, dans un lieu nommé Golgotha [synonyme de mort], c’est à dire, un lieu du crâne, ils lui donnèrent à boire du vinaigre mêlé de fuel et quand il l’eut goûté, il ne voulut pas boire…»

Le symbole de ceci est très simple. Lorsque vous travaillez avec la croix alchimique, vous devez passer par un processus de putréfaction. Le vinaigre symbolise la putréfaction. Par conséquent, lorsque Jésus eut achevé son travail, il baissa la tête et rendit l’âme.

Le vinaigre étant une fermentation naturelle symbolise la fermentation alchimique, qui est un processus en deux étapes qui commence par la putréfaction, dans lequel il est d’abord question de pourrir et se décomposer, puis de fermenter ou revenir à la vie dans l’esprit. Il symbolise la transmutation des particules de la Conscience du corps physique dans un véhicule de la conscience spirituelle. Ceci est une séparation progressive des éléments Conscients du corps physique en véhicules paradisiaques pour la conscience spirituelle. Cette purification est associée à la mort.

Dans d’autres conférences, nous avons appris que la sephirah Geburah est liée à la sephirah Malkuth, que la force de Geburah descend dans Malkuth. Ainsi, lorsque vous travaillez avec Malkuth et l’extraction de l’ensemble de la Conscience de votre physicalité, cette Conscience va jusqu’à Geburah, l’Âme Spirituelle. C’est la façon dont vous effectuez votre lune de miel avec votre Âme Spirituelle. Si vous demandez: Quand le chevalier se marie à la dame et vainc le dragon, réalisent-ils l’acte sexuel? Oui, ils accomplissent l’acte sexuel. Mais cet acte est un processus alchimique, de transmutation, dans lequel nous prenons tout ce qui est pur à partir de notre physicalité et de notre psyché, et l’envoyons à notre Être. Ce processus est structuré par différentes étapes. C’est pourquoi il est appelé, «Consumatum est.» Dire «Consumatum est» c’est découvrir ce que Jésus faisait là. Un tel processus est très amer parce que le vinaigre est mêlé de fiel. N’avez-vous jamais goûté le fiel? C’est vraiment très amer, et mêlé avec du vinaigre … personnellement je bois chaque matin du vinaigre dilué; c’est bon pour le corps. Jésus sait aussi qu’il a besoin de boire cela, mais il ne l’aime pas car c’est très amer. Ceci est lié au karma, la sephirah Geburah est liée au Karma. Elle se rapporte à ce que nous devons annihiler, certains éléments dans le monde physique, qui se rapporte au karma, ici l’initié souffre beaucoup, il ressent une douleur et c’est plus amer que le fiel.

Ainsi, si vous pensiez que l’éveil de la conscience est quelque chose de très facile, il ne l’est pas. Écoutez, avant que vous n’annihilez n’importe quel ego lié au karma, les Seigneurs du Karma disent: «Avant l’annihilation de cet ego qu’il a compris, comme l’ego se rapporte à quelque chose qu’il a fait dans ses vies passées, alors avant son annihilation, il doit d’abord payer le karma! Ainsi, s’il paie, alors il peut l’annihiler.» Ainsi, est le vinaigre mêlé de fiel! Tout le monde qui entre dans cette voie, le chemin en lame de rasoir, ce chemin de naître de nouveau, pense que le chemin doit être facile. C’est pourquoi les fanatiques hypocrites du Moyen Age ont enlevé tout ce qui était lié à Marie de Magdala hors de l’image, dans le but de montrer que c’est seulement en travaillant à travers le célibat sur nous-mêmes, sans la nécessité de travailler avec l’autre pôle que l’excellent travail peut être fait en nous; ignorant que la croix qu’ils adoraient est la croix d’un homme et d’une femme dans l’acte sexuel, le Saint Mariage qu’ils refusaient à eux-mêmes et aux autres.

Lisons ce que Hermès Trismégiste a enseigné au sujet de l’Alchimie Sexuelle, la croix, il a dit:

«Le Père de cette unique chose est le Soleil, sa mère est la Lune, le vent l’a porté dans son ventre; mais sa nourisse est une Terre Spirituelle. Cette unique chose est le Père de toutes choses dans l’univers. Sa puissance est parfaite, après avoir été unie à la Terre Spirituelle.

«Sépare cette Terre Spirituelle de la dense ou brute à l’aide de la chaleur douce, avec beaucoup d’attention.

«Dans une grande mesure, il monte de la Terre au Ciel, et descend à nouveau, renait, sur la Terre, et le supérieur et l’inférieur sont augmentés en puissance.

«Par cela tu partageras les honneurs du monde entier. Et les ténèbres fuiront loin de toi.» – Hermès Trismégiste

Séparer l’Esprit de la Terre de la dense ou brute à l’aide d’une douce chaleur, avec beaucoup d’attention signifie aborder l’acte sexuel non pas comme un animal. Ce que l’homme a besoin est juste une érection. C’est cela. Gardez cette croix, la poutre verticale active dans l’horizontale, puis transmutez: feu doux. Ne faites pas un feu de joie, car alors vous serez brûlés. Il dit de séparer avec beaucoup d’attention. «Dans une grande mesure, il monte de la Terre au Ciel, et descend à nouveau, renaît, sur la Terre, et le supérieur et l’inférieur sont augmentés en puissance.» Cela a la même signification que ce qui arriva après, quand Jésus dit que tout est terminé, et poussa de nouveau un grand cri, rendit l’âme:

«Et voici, le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut vers le bas; et la terre trembla, les rochers se fendirent; et les tombes ont été ouvertes; et plusieurs corps des saints qui étaient morts se levèrent et vinrent hors des sépulcres, après sa résurrection, ils entrèrent dans la ville sainte, et apparurent à un grand nombre.» – Matthieu 27: 51-53.

Comme dans la grande œuvre Hermes dit: «Par cela tu partageras les honneurs du monde entier. Et les ténèbres fuiront loin de toi.» Etudions maintenant la dernière parole.

La Septième Parole

Eleventh-Image

«Et quand Jésus avait crié d’une voix forte, il dit: Père [Elohim], entre tes mains je remets mon [Ruach] Esprit: Et ayant dit cela, il exalait [sa Neshamah].» – Luc 23:46

Cette parole se rapporte à Chesed, l’esprit. Pour comprendre cette parole, rappelez-vous que le système nerveux central est le trône de l’Esprit.

William_Blake_adam

«Et Jehovah Elohim forma Adam de la poussière d’Adamah et souffla dans ses narines la Neschamah Chaïm [l’âme de Geburah dans l’Arbre de Vie]; et Adam devint une âme vivante [Nephesh Chaiah – la Shechinah divine].» Ainsi, Adam [sous forme de poussière] est un produit triple de la vie (Nephesh), l’esprit (Ruach), et l’âme (Neshamah), par leur mélange et leur union il est devenu un esprit vivant, une manifestation du Divin.» – Zohar

«Et à Adam il dit: «Parce que tu [ton cerveau] as écouté la voix [désir] de ta femme [tes organes génitaux], et que tu as mangé de l’arbre dont je t’ai ordonné, en disant: Tu ne le mangeras pas: maudit est le sol [Adamah] à cause de toi; dans la douleur tu en mangeras, tous les jours de ta vie; épines et ronces, il te produira; et tu mangeras l’herbe des champs; à la sueur de ton visage tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes au sol [Adamah]; car de lui tu as été pris: car tu es poussière, et à la poussière tu retourneras.» – Genèse 3: 17, 19

La poussière est formée par des particules de beaucoup de choses (en Hébreu דברים – Debarim). Donc, Adam est poussière, [דברים Debarim, ce qui signifie à la fois «mots» et «choses». Debarim en tant que «mots» signifie tous les archétypes qui sont retournés dans le sol (Adamah) à cause de la fornication. Ainsi, les Debarim doivent retourner; comment retournent-ils en haut? Ils retournent à travers la chasteté. Alors étudions la phrase, car c’est une phrase alchimique que nous devons méditer pour comprendre. C’est pourquoi Jésus cria d’une voix forte: «Père». De quel père parle t-il? La sephirah Kether, qui fait partie de la Sainte Trinité, car Jésus est la sephirah Chokmah. Il dit: «Père, entre tes mains je remets mon esprit [Chesed]; et après avoir dit cela, il a donné sa vie [sa Neshamah].»

Pour mieux comprendre cette parole, lisons ce qu’a écrit le Roi Salomon:

«Alors la poussière retournera à la terre [Adamah] comme elle l’était: et l’Esprit [Ruach] retournera à Dieu qui l’a donné.» – Ecclésiaste 12: 7

Ainsi, lorsque Jésus prononça sur la croix: «Père dans tes mains je remets mon esprit», nous devons comprendre. C’est le dernier processus. Parce qu’il descend, il va au sépulcre, et il doit descendre dans la terre, Klipoth, l’enfer, pour libérer tous les archétypes venant de la poussière. Salomon dit, «Alors la poussière retournera à la terre», mais c’est un mot Hébreu là, על, qui signifie «en haut.» Alors la poussière doit retourner à la terre. Qu’est-ce que la terre? Il ne parle pas de cette terre physique, mais de la Jérusalem Céleste, ainsi, il entre à travers cette transmutation-transformation dans l’Eden qui est au-dessus de Malkuth. C’est על, en haut. Retourne en haut à la terre! Pas sur cette terre polluée. «Et l’Esprit», qui est Chesed, retourne à Elohim; cela signifie que l’Esprit, Chesed, retourne pour s’unir à Binah Elohim. C’est l’union de l’Esprit, le רוח Ruach de l’Être humain avec Binah comme toute la poussière est déjà retournée à l’Eden, qui est la terre supérieure, la Jérusalem Céleste; on appelle cela la Résurrection.

Donc, ces sept paroles se rapporte au processus de la croix, celles-ci ne sont pas effectuées juste en croyant en Jésus. C’est pourquoi Esaïe 42: 5 dit:

«Ainsi dit Ha-El Iod-Havah – le Dieu Jehovah, qui a créé les cieux et les a déployés; qui a étendu la terre, et ce qui en sort; celui qui donne le souffle [Neshamah] à ceux qui la peuplent, et l’Esprit [Ruach] à ceux qui y marchent.» – Esaïe 42: 5

Ainsi, atteindre le niveau de la septième parole est un travail d’Alchimie, un travail avec la croix alchimique. De même avec chaque parole que le Maître Jésus crucifié sur la croix a dit, l’ensemble de ces paroles sont liées au travail d’Alchimie qui se produit après que vous incarnez le Messie, le sauveur à l’intérieur de vous. Tout cela se rapporte aux Mystères Gnostiques de la Croix.

Même si le Christ naissait mille fois à Bethléem, s’il ne nait pas en toi, ton âme sera abandonnée. La Croix sur le Golgotha tu regarderas en vains si en toi il n’est pas mis en place à nouveau.

Amen

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Gnostic Mysteries of the Cross

Halloween, Jonah et la Courge

Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Mystères Gnostiques

jonah2

Nous allons pénétrer dans les mystères de la courge en relation avec Klipoth, pour continuer ce que nous avons décrit dans la conférence précédente La Conjuration des Sept Expliqués, sur la façon de comprendre kabbalistiquement ce que sont les anges et les démons.

jonah1
Jonah

Nous voyons dans cette image le prophète Jonah vomi par ce gros poisson nommé le Leviathan. Le Seigneur IAO a ordonné à la baleine de vomir Jonah. Ainsi, le prophète a été vomi hors de la bouche de ce monstre. Donc, nous allons également expliquer le mystère de Jonah selon la Kabbale Gnostique.

Pour commencer, comprenons ce que signifie le mot Halloween. Rappelez-vous que le livre de la Genèse déclare:

«Et le soir et le matin étaient le premier jour.»

Le mot Halloween se réfère à la Toussaint (contractée à partir de «All Hallows’ Eve» (soirée de tous les sactifiés). En Anglais, hallow signifie sanctifié ou saint.

Il est écrit,

«Jehovah parla à Moïse et à Aaron, dans le pays d’Égypte, en disant: Ce mois [le 21 septembre] sera [le commencement de l’automne et] pour vous le commencement des mois; ce sera le premier mois de l’année pour vous… Car [après 40 jours de pénitence jusqu’à Iom Kippur ou jour d’expiation] je passerai à travers le pays d’Égypte la [quarantième] nuit [ou soirée de tous les saints ou halloween], et je frapperai tous les premiers-nés dans le pays d’Égypte, homme et bête; et contre tous les Elohim d’Egypte j’exécuterai le jugement: Je suis Jehovah. Et le sang [de l’agneau sacrifié] sera pour vous un signe sur les maisons où vous êtes: et quand je verrai le sang, je passerai sur vous, et la plaie ne sera pas sur vous pour vous détruire, lorsque je frappe le pays d’Egypte. Et ce jour sera pour vous pour un mémorial; et vous le célébrerez en fête à Jehovah le long de vos générations; vous la célébrerez comme une fête pour toujours.» – Exode 12: 1,2, 12-14

En d’autres termes, les sanctifiés sont les saints qui apparaîtront à Iom Kippur, le Jour du Seigneur ou le Dimanche Saint ou le jour de l’ascension des Saints, 40 jours après la résurrection ou l’expiation.

Étudions ce qui est arrivé à Jésus quand il rend son esprit à l’Halloween ou le Vendredi Soir avant sa résurrection et son ascension à Tous les Sanctifiés.

«Jésus, quand il avait encore crié à haute voix, rendit l’esprit. Et voici, le voile du temple était déchiré de haut en bas; et la terre a tremblé, et les rochers se sont rompus; et les tombes s’étaient ouvertes; et beaucoup de corps des saints [Sanctifiés] qui s’endormirent se levèrent, et sortirent des sépulcres après sa résurrection, et allèrent dans la Ville Sainte, et apparurent à plusieurs.» – Matthieu 27: 50-53

Comme nous le voyons, Halloween se réfère à la veille de ce jour férié, jour de fête ou de jour des sanctifiés où des sorcières, des monstres, des fantômes, des diables et des démons partout, se moquent de l’initié, offrant du vinaigre et disant: «Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même…» Ces démons sont à l’intérieur de la psyché de ceux qui le voient crucifié, à savoir les dirigeants qui se moquent de lui et disent: «Il a sauvé les autres; qu’il se sauve lui-même, s’il a incarné le Christ, l’élu de Dieu», etc.

Ainsi, parmi les quatre saisons, Halloween est liée à l’automne, qui selon le Gnosticisme est régi par IAO

«Le grand Maître Huiracocha a déclaré ce qui suit dans l’Église Gnostique: Diodore Siculus a dit: «Sachez que parmi tous les Dieux, le plus haut est IAO»

«Hades est en hiver, Zeus commence au printemps, Helios en été, et en automne IAO entre en activité, travaillant constamment. «IAO est Jovis Pater, Jupiter, que les Juifs appellent injustement Javhe.» – Samael Aun Weor

IAO est י-ה-וה Iod-Ha-Vah, ou nous pouvons dire Ih-Eh-VaH, prononcant Kabbalistiquement seulement les trois lettres du Saint Tetragrammaton.

C’est très important à comprendre, parce que cette célébration d’Halloween est très populaire non seulement aux États-Unis et en Europe, mais aussi dans toute l’Amérique Latine où elle se propage; néanmoins, beaucoup de gens n’en comprennent pas la signification.

La Citrouille

La citrouille est l’un des principaux éléments que les gens aiment décorer à l’Halloween. Les gens placent toujours une bougie au milieu de la citrouille pour illuminer cette courge. Ce symbolisme profond est très important à comprendre pour comprendre le livre du prophète Jonah et la courge qui apparaît dans ce livre de quatre chapitres. Parmi les livres de la Bible, il s’agit d’un très petit livre, mais il contient beaucoup de sagesse.

Pour commencer, comprenons que le mot ou le nom Jonah est écrit avec les lettres: יונה Iod Vav Nun Hei ; ce nom en Hébreu signifie littéralement colombe. Donc c’est très important à comprendre parce que celui qui commande – comme nous le voyons dans ce graphique – le poisson à vomir Jonah est précisément le Seigneur IAO. IAO le Seigneur des courges est symbolisé sur la gauche de ce graphique; Il est י-ה-וה אל-ה-ים Iod-Ha-Vah El-Ha-Yam, qui est la façon que nous disons «le Dieu de la mer» en Hébreu ; néanmoins, dans le livre de Jonah, il est appelé Jehovah Elohim ou י-ה-וה אלהים Iod-Ha-Vah Elohim – comme nous disons dans la Kabbale – qui commande au poisson de vomir Jonah.

dove

Nous avons appris dans nos conférences sur la Kabbale que le nom י-ה-וה אלהים Iod-Ha-Vah Elohim qui dans la Bible est Jehovah Elohim est le saint nom de Binah, le Saint-Esprit.

Ainsi, י-ה-וה Iod-Ha-Vah – qui commande au poisson de vomir Jonah – qui est la manière que nous prononçons יהוה dans la Kabbale, est appelé IAO, l’Esprit Saint dans le Gnosticisme. Rappelez-vous qu’en Hébreu, il n’y a pas de voyelle, seulement des consonnes. Nous parlons du vieil Hébreu. Iod Hei Vav Hei est synthétisé en IAO, trois lettres, parce que la lettre Hei est aussi prononcée comme la quatrième. Diodore Siculus a déclaré que le Dieu de Moïse était IAO avec trois lettres parce que la lettre Hei est prononcée deux fois. C’est pourquoi nous avons déclaré que IAO régit l’automne, qui est la saison qui embrasse Septembre, Octobre et Novembre, les mois durant lesquels sont généralement célébrés Rosh Hashanah, Iom Kippur, Soukkot et Halloween.

Quand nous investiguons dans l’astrologie, nous découvrons que Samael dans le signe du Scorpion régit aussi en automne. Rappelez-vous comme nous l’avons expliqué dans la conférence précédente que Samael l’ange du feu régit le Bélier, qui est lié à la citrouille. La citrouille est le symbole de la tête; c’est assez évident car à l’Halloween tout le monde fait des yeux à la citrouille, du nez et de la bouche et met une bougie à l’intérieur.

jack-o-lantern
Un Jack-O-Lanterne

«Et י-ה-וה Iod-Ha-Vah dit à Moïse: Quand tu iras retourner en Egypte, vois que tu fais toutes ces merveilles [tours] devant Pharaon, que je mets dans ta main: mais j’endursirai son cœur, pour qu’il ne laissera pas partir les gens. Et tu diras à Pharaon, Ainsi dit י-ה-וה Iod-Ha-Vah, Israël est mon fils, mon premier-né même: Et je te dis, Laisse partir mon fils, afin qu’il me serve: et si tu réfuse de le laisser partir, voici, je tuerai ton fils, ton premier-né.» – Exode 4: 21-23

Cela signifie que seuls ceux qui ont [le sang de l’agneau] la lumière ardente du Christ à l’intérieur sont capables de rejeter tous ces fléaux, ces fantômes et ces éléments négatifs [qui, dans le livre de l’Exode, sont déchaînés par י-ה-ה Iod-Ha-Vah] qui viennent frapper à la porte de nos sens à l’Halloween et qui demandent un «truc ou un régal» de notre part. Si nous lisons le livre de Jonah, nous lirons la même chose.

Jonah se rend à Niniveh pour prêcher que la ville et son peuple vont être détruits en quarante jours. Quarante est la valeur de la lettre Hébraïque Mem, qui symbolise l’eau dans la Kabbale. Voilà la relation de l’eau avec le poisson et avec la courge.

Plusieurs fois, nous avons expliqué que le cerveau, le crâne et la colonne vertébrale sont le trône de Dieu dans notre corps.

La courge ou la citrouille que nous trouvons dans le livre de Jonah en Hébreu s’appelle respectivement קיקיון kikayon et d’la’at דלעת. Rappelez-vous que la connaissance en Hébreu est דעת Daath. Quand nous ajoutons la lettre Lamed après le Daleth de דעת, nous formons דלעת qui est prononcé d’la’at, qui signifie citrouille en Hébreu. Vous pourriez dire que c’est une coïncidence, mais non! Rien de ce qui est écrit en Hébreu Kabbalistiquement n’est une coïncidence. Tout a son sens. La lettre Lamed se rapporte au cœur et à la chasteté ; ici nous n’allons pas expliquer en détail ce que la lettre Lamed signifie parce qu’il y a déjà une conférence sur le site à ce sujet. Nous devons juste dire que kabbalistiquement d’la’at דלעת signifie «la connaissance du cœur que nous devons développer dans notre tête».

Maître Samaël Aun Weor a donné la magie de la courge, la citrouille, dans son livre Rose Ignée, qui est un livre traitant de la magie de la nature ou de la magie hermétique que chacun de nous peut pratiquer. Il a expliqué que le mantra qui commande les élémentaux de la citrouille ou de n’importe quelle courge est le mantra KA. Le mantra Ka se rapporte au nom de la courge en Hébreu. Le nom de la plante de citrouille, ou la courge en Hébreu, dans la Kabbale est קיקיון kikayon; voyez, la lettre Kuf y est écrite deux fois; dans קיקיון kikayon nous trouvons aussi le mantra KA et le mot יון Ion, ainsi que le son des deux voyelles IO. Nous trouvons aussi IO et Ion dans יונה Ionah, dont le nom signifie colombe, qui dans le Christianisme symbolise le Saint-Esprit.

Jonah

Voyons les symboles que nous trouvons liés à Jonah ou Yonah, qui signifie יונה colombe:

D’abord, dans la glande pinéale, nous trouvons le siège de la colombe du Saint-Esprit. Donc, si nous disons que Jonah, la colombe, est dans la glande pinéale, nous disons que Yonah, le Saint-Esprit, Binah, Jehovah Elohim, a un atome dans notre glande pinéale. La glande pinéale est au centre de notre tête, notre cerveau, le d’la’at דלעת ou la courge de citrouille, dont le mantra est Ka.

Nous trouvons également la lettre Nun dans le nom de יונה Yonah. La lettre Nun qui signifie poisson en Araméen. IO-Nah יונה la lettre Nun et Hei à la fin du nom pointe directement sur les sephiroth Yesod et Malkuth, qui sont au fond de l’Arbre de Vie.

Observons les deux arbres: l’Arbre de Vie et l’Arbre de la Connaissance.

three-pillars
L’Arbre de Vie sur le Corps

Nous trouvons que les sephiroth Yesod et Malkuth sont au fond de l’Arbre de Vie. Dans Yesod, nous trouvons les racines des deux arbres afin de montrer que la femme (Malkuth) et l’homme (Yesod) ont chacun les deux arbres dans leurs colonnes vertébrales. Nous voyons leur dos, pas le front mais le dos, parce que la colonne vertébrale est dans le dos. C’est le fameux Arbre de Vie avec la mystérieuse Sephirah Daath ou Arbre de la Connaissance que nous dévoilons dans cette conférence.

La lettre Nun signifie poissons en Araméen, et dans le mystère de Jonah et la courge nous trouvons le poisson. Maître Samaël Aun Weor explique ouvertement et clairement dans son livre Rose Ignée ce qui suit:

«Il y a un puissant ange qui gouverne les poissons de la mer et les élémentaux des plantes de courge. Le courant de vie qui passe à travers le poisson de la mer est le même courant qui passe à travers la famille de la courge de citrouille. L’ange igné qui gouverne les plantes de la courge est la même flamme ardente qui gouverne tous les poissons de l’immense mer.» – Samaël Aun Weor

C’est précisément quelque chose de très important à comprendre, car personnellement, lorsque j’ai investigué comment ces forces des courges sont liées au poisson, je me suis retrouvé dans le Plan Astral avec mon Corps Astral dans la mer. Je me souviens d’être à la plage et je voulais me renseigner sur ce mystère, alors je me suis promené dans le Plan Astral vers la mer et j’ai marché dans le fond de l’océan. Comme je marchais dans les profondeurs de la mer, je me souviens que je me suis dit «Je suis dans le Corps Astral donc je peux respirer de l’eau». Alors j’ai inhalé de toutes mes forces l’eau de l’océan et continué à marcher. Je respirais de l’eau, pas de problème. (Je ne conseille pas de le faire dans le plan physique.) Quand je marchais là-bas, mon mental était un peu craintif – oui, ma citrouille pensait: «Et si un requin vient ici et m’attaque? Mais, je dis, je suis dans le Plan Astral, je ne devrais pas avoir peur des requins.» Notre mental, notre citrouille nous trahit toujours. Ensuite, j’ai continué à marcher, et quand je suis arrivé au fond de l’océan Atlantique, j’ai trouvé plusieurs vignes de courges et de citrouilles et beaucoup d’autres courges partout sur le sol de l’océan et de nombreux poissons qui y nagent. Cette expérience me suffisait donc pour comprendre que la même force ou énergie qui circule dans n’importe quelle vigne de n’importe quelle courge est la même énergie qui circule dans n’importe quel poisson de l’océan. J’ai trouvé beaucoup de variétés de poissons dans l’océan, et nous trouvons aussi beaucoup de variétés de courges. La citrouille est en effet la principale, parce que c’est d’la’at דלעת qui signifie connaissance du cœur dans la tête, parce que la citrouille symbolise la tête. Alors j’ai compris plus profondément le mystère de Yonah, la colombe, le prophète, qui refuse au début d’aller prêcher à Niniveh.

Nineveh
נינוה Niniveh

Si vous observez le mot נינוה Niniveh, il a aussi la lettre Nun, deux fois, et ce n’est pas par coïncidence. C’est parce que toute la prédication de Jonah et la courge est liée à ce mystère, le mystère de l’Halloween.

Précisément, de nos jours, les Gnostiques expérimentent les mystères d’Halloween, étant donné que, comme Jonah, nous prêchons la doctrine très heureusement, donc maintenant les gens savent comment profiter de leurs Nuns dans Yesod et de leurs énergies dans Hei / Malkuth, leurs physicalités, afin de ne pas sombrer dans l’abîme. Il y a deux façons de sombrer dans l’Abîme. La façon dont Jonah le prophète l’a fait, et la façon dont les démons le font. Il y a justement une grande différence.

L’abîme se rapporte à Klipoth qui, dans le graphique de l’Arbre de Vie, est symbolisé par la queue, que ce soit dans le corps de la femme ou dans le corps de l’homme. La queue part du coccyx vers le bas, dans lequel nous trouvons la réfléction inversée de l’Arbre de Vie et de l’Arbre de la Connaissance que nous devrions expérimenter depuis le coccyx vers le haut jusqu’à notre tête, vers notre citrouille. Malheureusement, les gens expérimentent depuis leur coccyx vers le bas dans les dimensions inférieures de la nature.

demon-tail-lg
La Queue du Diable est l’Énergie Projetée vers le Bas

L’histoire de Jonah explique comment י-ה-וה אל-ה-ים Iod-Ha-Vah El-Ha-Yam, qui signifie IAO le Dieu de la Mer ou אלהים יהוה Jehovah Elohim qui est Binah dans Yesod, envoie Jonah prêcher à Niniveh parce que ce Dieu de la Mer a l’intention de détruire Niniveh.

«Et il cria puissamment d’une voix forte, disant: Babylone la grande est tombée, est tombée, et est devenue la demeure des démons, le repaire de tout esprit impur et une cage de tout oiseau impur et odieux. Car toutes les nations ont bu du vin de la colère de sa fornication, et les rois de la terre ont commis la fornication avec elle, et les marchands de la terre s’enrichissent par l’abondance de ses délices. Et j’entendis du ciel une autre voix, disant: Sors d’elle, mon peuple, afin que vous ne participiez pas à ses péchés, et que vous ne receviez pas de ses fléaux. Car ses péchés ont atteint le ciel, et Dieu s’est souvenu de ses iniquités.» – Apocalypse 18: 2-5

Les gens se demandent toujours: comment Dieu sait-il toujours les iniquités des gens partout dans le monde quand il y a des milliards; et qui est ce Dieu qui sait tout? Écoutez, connaîssance et savoir rejoind le connu Binah dans Daath. Binah est sur le côté gauche du premier triangle de l’Arbre de Vie. Binah signifie comprehension. Binah régit le troisième triangle de l’Arbre de Vie; qui est le triangle de la prêtrise; dont la gravité est dans la Sephirah Yesod, qui se rapporte aux organes sexuels que ce soit chez l’homme ou chez la femme.

tree-triangles
Les Trois Triangles de l’Arbre de Vie

Les organes sexuels sont connectés et dirigés par les hormones de la glande pinéale au centre du cerveau. En astrologie, il est dit que Neptune contrôle la glande pinéale, et lorsque nous étudions l’endocrinologie, nous découvrons que les hormones de la glande pinéale contrôlent les glandes sexuelles. Il y a un circuit d’activités dans notre corps en rapport avec la glande pinéale et les gonades sexuelles. Les hormones de la pinéale aident le développement des gonades et les hormones des gonades aident au développement de la glande pinéale. Nous les Gnostiques savons cela, et c’est pourquoi nous travaillons avec l’Alchimie Sexuelle, afin de fortifier la glande pinéale; nous transmutons l’énergie sexuelle. En d’autres termes, nous profitons du poisson ou du spermatozoïde qui nagent dans nos gonades afin de fortifier notre citrouille. Parce qu’à long terme, en fortifiant notre glande pinéale, nous fortifions notre mental, dont le véhicule physique est le cerveau, qui est également fortifié. La connaissance que nous avons dans la Conscience, la connaissance que nous exprimons consciemment, ne sort pas de notre cerveau ou de notre mental, mais de notre glande pinéale. La glande pinéale est l’émetteur de la sagesse, l’émetteur de la connaissance que nous recevons de Binah, le Saint-Esprit. C’est ainsi que nous parlons de la Kabbale venant de l’Hébreu Kibbel, qui signifie recevoir.

endocrine_system
Le Système Endocrine

Il y a deux façons de recevoir la connaissance; par exemple, en ce moment, vous recevez cette connaissance à travers vos oreilles et vous la placez dans vos mentals, dont le véhicule physique est le cerveau; dans mon cas, j’utilise mon mental et mon cerveau pour vous communiquer cette connaissance, mais ma glande pinéale est celle qui la reçoit. Vous voyez, le mot recevoir en Hébreu est Kibbel, Kabbale. Ecoutez, Binah, le Saint-Esprit, Jehovah Elohim, est celui dont l’atome dans ma glande pinéale organise cette conférence. Ainsi, c’est ainsi que notre cerveau reçoit ces forces, qui sont au-dessus de Malkuth, notre physicalité. Lorsque nous mettons en activité la glande pinéale, nous recevons non seulement quand nous donnons des conférences, mais à tout moment. Chacun de nous peut avoir notre glande pinéale active afin de recevoir de Dieu. Telle est la vraie Kabbale que nous appelons la Kabbale intuitive.

Néanmoins, afin de nourrir notre glande pinéale, notre citrouille avec Daath, avec la connaissance, nous devons travailler avec la lettre Lamed de d’la’at דלעת; Lamed s’épèlle (Lamed-Mem-Daleth = lev meivin da’at) «un coeur qui comprend la connaissance». D’la’at דלעת citrouille est liée à votre coeur.

L’effluve du cœur nourrit notre glande pinéale. Dans notre cœur nous avons l’intuition, et dans la glande pinéale nous avons la polyvision. Lorsque nous unissons l’effluve de notre cœur à l’effluve de notre glande pinéale, nous développons ce que nous appelons la clairvoyance intuitive, qui est la manière dont nous recevons intuitivement de Dieu à travers des images que nous devons transformer en mots, mais pour cela nous devons être habitué à connaître la parole de Dieu, qui est symbolique. C’est précisément ce qu’est la clairvoyance intuitive, ce que tout Gnostique peut développer s’ils commencent à pratiquer la chasteté.

La Baleine

Ainsi, c’est ainsi que nous recevons, de notre propre Binah, le Saint-Esprit, dans notre vaisseau. Ce vaisseau est déguisé en tant que Malkuth, le corps physique. Comment appelons-nous Malkuth ou ce corps physique dans ce mystère? La baleine est précisément associée au Leviathan, cette énorme baleine qui est en fait Malkuth, la terre, parce que dans ce Malkuth – qui est la physicalité, que ce soit notre corps physique ou l’entité physique de la Terre ou le planète – nous trouvons les neuf couches de l’enfer. Ces neuf couches de l’enfer que nous trouvons à l’intérieur de la planète se trouvent également en nous. Nous corrélons avec la planète avec notre physicalité.

Quand quelqu’un entre dans ce chemin, il entre dans le ventre de la baleine.

Rappelez-vous que nous avons expliqué dans les conférences précédentes que Gahon est précisément l’un des moyens par lesquels le ventre est écrit en Hébreu et que Gihon est Gedulah en-bas de Chokmah la deuxième Sephirah ou mieux dit Gihon est le deuxième fleuve parmi les quatre fleuves de l’Eden. Rappelez-vous que Eden signifie bonheur.

Le premier fleuve est Pison. Le deuxième fleuve est Gihon. Le troisième fleuve est Hiddekel et le quatrième fleuve est P’tah ou Euphrate. Ces fleuves sont à l’intérieur de notre terre, notre physicalité. Dans les conférences précédentes, nous avons expliqué que Pison et Gihon sont les deux polarités de l’énergie sexuelle chez les hommes. Hiddekel et Euphrate sont l’énergie sexuelle chez les femmes. Quand nous unissons les deux polarités, nous avons les quatre fleuves de l’Eden, qui est l’eau.

adam-and-eve-currents

Les deux courants, connus comme Adam et Eve, Ida et Pingala, Od et Obd, Yin et Yang

Entrer dans ces mystères, c’est pénétrer dans le ventre de la baleine; qui est la neuvième sphère, Yesod qui est le centre même de la planète et le centre même de notre propre physicalité, qui est l’énergie sexuelle. Travailler avec, c’est travailler avec le Leviathan, ou avec Lucifer, qui est la puissance sexuelle.

Lucifer est l’escalier vers le ciel. Lucifer est l’escalier vers l’enfer. Cela dépend de la façon dont nous utilisons l’énergie sexuelle.

Ainsi, pour devenir comme Jonah, un vrai prédicateur de cette doctrine, nous devons être dans le ventre de la baleine pendant trois jours et trois nuits. C’est un symbole profond que nous devons comprendre et saisir. Ce ne sont pas des jours de 24 heures. Ces jours sont des moments initiatiques dans lesquels nous devons travailler dans notre propre enfer intérieur. Nous devons faire beaucoup de travail pour comprendre que pénétrer dans ces trois jours, c’est pénétrer dans les mystères de cette doctrine que nous prêchons ici.

Halloween et l’Enfer

En effet, au début, nous avons commencé comme n’importe quel esprit, comme n’importe quel fantôme ou n’importe quelle créature des enfers, parce que c’est ce que nous sommes: des créatures de Klipoth. Que nous soyons Chrétiens, que nous soyons Juifs, Musulmans, Bouddhistes, peu importe le type de religion que nous avons ou croyons, nous sommes des habitants du monde souterrain. Y pénétrer, c’est pénétrer dans ces mystères. La première chose que nous devons réaliser est que nous sommes des démons et non des anges.

Beaucoup de gens qui reçoivent cette doctrine n’aiment pas entendre ce que nous affirmons avec beaucoup d’emphase, à savoir qu’ils sont des démons, qu’ils sont des diables. Ce sont des gens qui forment de nombreux groupes religieux avec des Pharisiens hypocrites, qui sont le pire type de démons qui puisse exister en enfer. Qu’est-ce qu’un Pharisien? Un Pharisien est un type de démon qui croit qu’il est saint. Ces démons reçoivent beaucoup de karma. D’autres démons se repentent quand ils voient leur propre négativité, mais les Pharisiens croient toujours qu’ils sont bons à cause de ce qu’ils croient ou parce qu’ils sont nés dans une certaine secte ou religion qui leur disent qu’ils sont choisis ou séléctionnés. À titre d’exemple, nous trouvons dans l’Hindouisme les brahmanes qui croient qu’ils sont les sélectionnés et que personne ne peut les toucher. Il existe de nombreuses formes religieuses ou types de Pharisiannismes, qui sont faux. Les Pharisiens ne sont pas ouverts pour voir la réalité diabolique de leur psyché. Quand nous les étudions, nous découvrons en eux tous ces démons qui apparaissent dans la nuit d’Halloween.

Les gens ordinaires célèbrent, vont dans les rues, déguisés et habillés comme des sorcières, des sorciers, comme dracula, ou des gens qui viennent de la tombe et des choses effrayantes que les gens aiment, parce que les gens aiment ce qu’ils ont à l’intérieur. À New York, à 4 heures du matin à l’Halloween, nous entendons hurler quand nous nous reposons déjà, dormons dans nos lits, mais, les gens hurlent, crient et nous pensons, qu’est ce hurlement qui m’a réveillé? Oh! J’ai oublié que c’est la nuit d’Halloween. Tout le monde aime la nuit avant les sanctifiés. Ils font des fêtes à l’Halloween et le célèbrent. Certains démons ont l’ego de la mégalomanie très fort et aiment être habillés comme Superman, Wonder Woman et Batman et ces choses idiotes qui sont très populaires et avec lesquelles les démons du «Holy-wood» (Bois sacré) font des films; beaucoup de gens veulent être comme eux. Les gens veulent être comme Spiderman, X-man; c’est ainsi qu’ils créent des démons dans leur citrouille ou leur tête, à partir de la citrouille du démon qui a fait ces films, à partir des magazines de bandes dessinées que nous lisons tous quand nous étions enfants quand nous nous ennuyons; nous n’avions pas d’autre choix que de lire toutes ces ordures.

Comprenez, ce que nous voyons dans les rues à l’Halloween est une expression de notre mental. Qu’est-ce que les enfants ont dans leur tête? Peut-être une reine des fées, comme une belle fille qui s’habille en reine des fées. Certaines personnes ont encore la Conscience, de belles âmes à l’intérieur d’elles. Malheureusement, la plupart du temps, nous voyons des gens qui aiment être déguisés en monstres. Pas seulement à l’Halloween, mais tous les jours de leur vie, comme ceux qui portent des tatouages sur la chair de leur corps; oui, tout cela est le résultat de leur psyché. L’extérieur est le reflet de ce que nous avons à l’intérieur. Halloween exprime cela tous les 31 octobre de chaque année, comme un grand rappel pour nous afin de réaliser que nous sommes des démons.

Hélas, si vous vous observez, vous verrez que sur cette planète c’est Halloween tous les jours. Les gens tuent d’autres gens, utilisent des bombes et tout est en train d’être détruit. Et quand nous observons ces choses, nous savons que les Dieux, les Elohim, sont miséricordieux et ils veulent sauver au moins le chapeau qui tient la lumière sur la citrouille de ceux qui sont déjà noyés. C’est pourquoi nous prêchons cette doctrine: pour que nous réalisons la lumière en nous et travaillons contre nos sept démons.

La Lumière dans la Citrouille

La lumière doit briller en nous pour voir ce que nous avons à l’intérieur, et pour cela nous devons mettre une bougie au milieu de notre cerveau. Nous devons mettre la lumière là, et cette lumière est précisément liée à notre Ruach Elohim particulier qui plane toujours sur la surface de nos eaux sexuelles de chasteté.

Nous vous avons dit que les eaux sont liées au semen sexuel («graine»), que ce soit chez l’homme ou chez la femme. Nous vous avons aussi dit que l’eau est le fluide dans lequel le système nerveux central flotte. C’est précisément le liquide céphalo-rachidien que nous avons dans notre citrouille. C’est pourquoi le cerveau dans le Taoïsme est appellé la mer de la moelle. En effet, notre cerveau est comme une mer turbulente dans laquelle nous trouvons tous ces monstres marins qui se nourrissent de notre énergie vitale et qui habitent dans notre propre tête ou citrouille.

En apprenant à sublimer l’énergie sexuelle vers notre cerveau, le Ruach Elohim (que la Bible a nommé Abraham, Chesed, l’Esprit que tout le monde a à l’intérieur) fait la lumière en nous. Chesed signifie miséricorde. Quand Chesed, le Ruach Elohim commence à flotter au-dessus des eaux créatrices, nos eaux sexuelles de la création, c’est quand Elohim dit, «Que la lumière soit» dans nos têtes et la lumière brille dans notre citrouille. Puis, quand la lumière illumine notre cerveau, c’est quand nous commençons à voir des monstres, nos propres créations diaboliques.

Quand les gens entrent dans cette doctrine ils se sentent soudainement fatigués d’être attaqués par des démons, des monstres, des vampires, ainsi, ils déclarent que cette doctrine n’est pas bonne. Ce qu’ils ne réalisent pas, c’est que les attaques qu’ils reçoivent et voient sont souvent le résultat de leur propre création. Ils voient leur propre négativité: les démons qu’ils portent dans leur mental. Comprenez, quand Dieu commence à faire la lumière dans les ténèbres, nous sommes les ténèbres; quand Dieu dit: «Que la lumière soit», c’est alors que nous commençons à voir ce que nous sommes réellement.

Quand nous sommes protégés par la lumière de Ruach Elohim, Chesed, c’est quand nous apprenons à devenir enfants d’Abraham avec Sarah, qui est le mystère de la Magie Sexuelle ou nous dirons en termes Sanskrit, comment devenir enfants de Brahma et Sarasvati. Voyez-vous les similitudes entre les deux noms ici, Abraham et Sarah, Brahma et Sarasvati? Pourquoi sont-ils similaires? C’est parce qu’ils ont la même racine. Brahma est le créateur; Abraham qui a les mêmes lettres que Brahma est celui qui contrôle l’énergie sexuelle en descendant en Egypte avec Sarah. La même chose arrive à Brahma et Sarasvati. Ils doivent faire face à toute la négativité, qui est dans Mitzrahim, l’Egypte, qui est Malkuth. Abraham trouve beaucoup de négativité, Moïse aussi parce que c’est là dans notre physicalité que se trouvent toute la négativité.

brahma-sarasvati
Brahma et Sarasvati Travaillent avec le Feu dans l’Eau, au Milieu de la Ville

Nous devons faire la lumière, donc, nous devons mettre cette bougie, ce symbole que nous voyons à l’Halloween, dans la citrouille, avec une bougie au milieu. Si nous sortons, nous trouverons beaucoup de citrouilles, différentes variétés de courges ou différents types de têtes. Il est rare de trouver dans une de ces courges la lumière à l’intérieur. La lumière du Christ ne brille pas sur la tête de celui qui est fornicateur. Tout fornicateur a besoin de pénétrer dans le ventre de la baleine, le Leviathan.

Le Diable

Dans le Christianisme, le Leviathan est appelé Lucifer, qui signifie «porteur de lumière». Avez-vous entendu que nous devons voler le feu de Lucifer pour faire la lumière? En Espagnol il y a un beau mot qui explique ce Dieu, IAO. Nous devons voler le feu de el Diablo. Les gens ont peur et disent, wow le diable, el Diablo. Comment pouvez-vous voler le feu de el diablo, le diable? Ce n’est pas ce que pensent les ignorants, c’est-à-dire, que nous devons aller dans un cimetière – comme les sorcières font pour faire la sorcellerie. Non! Vous devez comprendre que le diable est en vous, il est votre luxure, 100 pour cent, qui aime renverser le feu, la lumière de son corps. Ainsi, c’est en arrêtant la fornication et en transmutant l’énergie sexuelle qui est cachée dans nos eaux sexuelles que nous entrons dans le ventre de la baleine et que nous commençons à prier Jehovah pendant que nous sommes à l’intérieur de son ventre, comme Jonah fait à l’Esprit Saint quand il était à l’intérieur de la baleine, parce que l’Esprit Saint est le faiseur de lumière. Voilà comment nous prenons conscience de tous ces défauts que nous avons à l’intérieur, qui sont précisément les monstres mystérieux de l’Halloween qui, dans la seconde montagne nous rendent visite comme nous expliquons kabbalistiquement ici.

«Et יהוה parla au poisson, et il vomit Jonah sur la terre [promise] ferme. Et [après la résurrection] la parole [le Logos] de יהוה vint à Jonah une seconde fois, disant: Lève-toi, va à Niniveh, la grande ville, et proclames-y la prédication que je t’ordonne. Jonah se leva [ressuscité], et alla à Niniveh, selon la parole [le Logos] de יהוה. Or Niniveh était une très grande ville de trois jours de voyage. Et Jonah commença à entrer dans la ville après un jour de voyage, et il cria, et dit, Encore quarante jours et Niniveh sera détruite.
Donc le peuple de Niniveh crurent en Dieu, et proclamèrent un jeûne et firent pénitence, du plus grand d’entre eux jusqu’au plus petit d’entre eux.»

Si vous lisez dans le livre de Jonah, vous trouverez que même le roi fait le travail. Le roi de la ville, afin de négocier le karma. Lors d’une conférence précédente, nous parlions de la façon dont Abraham avait affaire à la même chose quand les trois anges sont venus pour détruire Sodome et Gomorrhe et Abraham, Chesed a commencé avec la Sephirah Geburah.

«Et Abraham s’approcha, et dit: Feras-tu aussi périr le juste avec le méchant? Peut-être qu’il y a cinquante justes dans la ville: vas-tu les faire périr aussi, et ne pas épargner l’endroit pour les cinquante justes qui y sont? Qu’il soit loin de toi de faire de cette manière, de faire mourir le juste avec le méchant, et que le juste comme le méchant, que ce soit loin de toi!: Le juge de toute la terre ne sera-t-il pas droit? Et יהוה dit: Si je trouve dans Sodome cinquante justes à l’intérieur de la ville, je pardonnerai tout à cause d’eux. Et Abraham répondit et dit: Voici, j’ai osé dire à יהוה, moi qui ne suis que poussière et cendre, peut-être qu’il manque cinq parmis les cinquante justes: détruiras-tu toute la ville par manque de cinq? Et il dit: Si je trouve quarante-cinq, je ne la détruirai pas. Et il lui dit: encore une fois, peut-être qu’il y aura quarante qu’on y trouve. Et il a dit, je ne la ferai pas pour l’amour de ces quarante. Et il lui dit: Oh queיהוה ne soit pas en colère, et je parlerai: peut-être qu’il y a trente à y être trouvé. Et il a dit, je ne la ferai pas détruire, si je trouve trente. Et il dit: Voici, j’ai osé dire à יהוה: peut-être qu’il y aura vingt qui s’y trouvent. Et il a dit, je ne la détruirai pas, à cause de ces vingt. Et il dit: Oh que יהוה ne soit pas en colère, et je ne parlerai plus que cette fois, Peut-être qu’il y a dix qui s’y trouvent. Et il a dit, je ne la détruirai pas, à cause de ces dix. Et יהוה s’en alla, dès qu’il avait quitté Abraham et Abraham retourna à sa place [Chesed ]» – Genèse 18: 23-33

Abraham est Chesed et de là les anges descendent à travers le reste des sephiroth, à savoir cinquante justes se rapportent à Geburah, quarante-cinq à Tiphereth, quarante à Netzach, trente à Hod, vingt à Yesod et enfin dix à Malkuth. Qu’en est- il si vous trouvez dix? Dix est Malkuth ; et il a dit, je ne la détruirai pas, à cause de ces dix, c’est dix justes travaillant avec l’Alchimie Sexuelle dans cette zone dans cette sephirah; malheureusement, les anges n’ont trouvé personne. Ainsi, Sodome et Gomorrhe ont été détruites. Cette histoire est similaire à celle de l’Halloween parce qu’en lui יהוה détruit tout, la mort descend, etc.

Jonah cria et dit: «Encore quarante jours et Niniveh sera détruite.» Le peuple de Niniveh crurent à Dieu et se repentir et à la fin du livre, nous trouvons que Jehovah Elohim ne détruit pas Niniveh parce que tous finissent par faire le travail.

Nous espérons que cela se produira dans la ville de New York, ou dans n’importe quelle autre ville du monde, mais en cette époque ce que nous trouvons quand nous prêchons cette doctrine est beaucoup de Pharisiens. Ils disent: «Non, nous n’avons pas besoin de cela. Nous sommes déjà sauvés parce que Jésus de Nazareth est venu il y a deux mille ans et est mort sur la croix pour nos péchés.» Comment ça se fait, si cela s’est produit, comment ça se fait, ils ont la luxure, la colère, l’orgueil, la vanité, la paresse et pourquoi dans le monde du Christianisme nous trouvons toutes ces choses horribles? Si Jésus a détruit tout cela avec sa mort il y a deux mille ans, alors les Chrétiens seraient propres, et tous auront un paradis partout où ils demeurent. Regardez, combien de Chrétiens sont là aux États-Unis? Différentes confessions, combien de Catholiques sont là en Amérique du Sud? Sont-ils heureux? Il y a des révolutions, des meurtres, de la toxicomanie, du trafic de drogue; qu’est-ce que c’est? Est-ce l’œuvre de Jésus? Ce qui est arrivé est qu’ils n’ont pas étudié la doctrine des Gnostiques apporté par le grand prophète Samael! Ces scribes modernes sont les intellectuels qui interprètent tout intellectuellement et les Pharisiens sont ceux qui croient qu’ils sont sauvés et sont ceux choisis, ceux sélectionnés parce qu’ils sont nés dans certaines religions qui leur disent cela.

Lisons Matthieu Chapitre 12: 38-4:

«Alors quelques-uns des Scribes et des Pharisiens répondirent, disant: Maître, nous voudrions voir un signe venant de toi.»

Alors, ils disent: «Si vous nous donnez un signe, nous croirons et vous suivrons,» mais réellement dans la doctrine Gnostique nous affirmons toujours que nous n’avons pas besoin ou ne voulons pas de disciple, parce que ce que vous devez suivre est Dieu à l’intérieur de vous. Que faire si vous suivez quelqu’un qui est comme vous? Nous qui enseignons la Gnose avons encore des défauts, des vices, et nous sommes dans le ventre de la baleine parce que vraiment nous pratiquons cela. Donc, nous allons de temps en temps dans le ventre de la baleine et donnons des conférences et disons «Vous pouvez être dans un ventre de baleines comme moi. Il y a beaucoup de baleines dans l’océan donc travaillez.» Ce ventre est le Leviathan. Si vous voulez travailler avec lui, vous devez entrer dans le ventre. Rappelez-vous que le ventre de la baleine est un symbole de Malkuth la terre. Lorsque vous entrez là, vous entrez dans l’Enfer, dans votre propre enfer pour faire face à vos monstres. C’est la seule manière. Voilà pourquoi quand Jésus répondit il dit:

«Une génération dépravée et adultère demande un signe; et aucun signe ne lui sera donné, sauf le signe du prophète Jonah. Car comme Jonah fut trois jours et trois nuits dans le ventre de la baleine; ainsi le Fils de l’homme sera trois jours et trois nuits dans le cœur de la terre… Et il les quitta, et partit.»

Les Trois Jours

«Dans le coeur de la terre» comme nous le lisons, être dans le ventre de la baleine est le même que pénétrer au centre ou dans le cœur de la Terre.

hell-gate

Voyez le graphique, Maître Jésus va en enfer. C’est le signe, le seul signe qu’il a pour ceux qui étaient au courant. Il a donné cela parce qu’il est ressuscité trois jours après. Il est écrit. Il est mort Vendredi soir, le commencement du Samedi, le jour du Sabbath. Les Chrétiens modernes font des additions conformément aux jours de la semaine. Ils disent qu’il est mort Samedi ou Vendredi à 15 heures au commencement du Samedi et ressuscité Dimanche. Je ne vois pas les trois jours là! Vous connaissez? Voilà un autre exemple de la façon dont ils créent des problèmes, parce qu’ils interprètent tout littéralement, et comptent des jours de 24 heures, sans tenir compte que c’est un symbole. Il l’a dit clairement.

Comme Jonah fut trois jours et trois nuits dans le ventre de la baleine, le Fils de l’homme sera également dans le cœur de la terre pendant trois jours et trois nuits. Quels sont ces trois jours? Ce sont des jours initiatiques, symboliques, quelque chose que nous devons connaître quand nous connaissons la Kabbale. Si vous ne connaissez pas la Kabbale, vous ne comprendrez pas ces trois jours.

Le Premier Jour

Au premier jour, vous entrez dans le ventre de la baleine; vous allez dans la neuvième sphère de l’enfer pour voler le feu du diable. C’est précisément l’œuvre d’Alchimie Sexuelle. Rappelez-vous que vous êtes le diable. Ce diable est appelé LUXURE. Au lieu de satisfaire votre luxure, vous avez besoin de voler son feu pour faire la lumière à l’intérieur. Avec cette lumière dans cet acte sexuel même quand quand vous volez ce feu, vous allez créer pour vous-même les corps solaires. Vous allez créer un Corps Astral Solaire, Corps Mental Solaire, et un Corps Causal Solaire. Autrement dit, Maître Samaël Aun Weor dit que vous devez lever sept Serpents de Feu ou sept Kundalinis, et 7 Serpents de Lumière. C’est construire votre temple deux fois parce que votre propre temple est détruit. Cela est appelé le Temple de Jerusalem.

 

tree-of-life-seven-initiations
Initiations liées à l’Arbre de Vie

Quand les gens lisent la Bible et parlent de la destruction du temple, ils pensent qu’ils parlent du temple physique. Il est beau d’avoir une église, un temple, une mosquée, une synagogue pour prier Dieu là-haut. Mais, Dieu est seulement intéressé par le temple que nous construisons à l’intérieur. Rappelez-vous que Jésus dit à Pierre, tu es Pierre le Rocher, Yesod, et sur ce rocher je bâtirai mon église. Les gens sont seulement concernés par la construction en briques comme le Temple de Salomon au Moyen-Orient; pendant ce temps, aucun de ces gens n’ont construit leur propre temple. Lorsque vous entrez dans le ventre de la baleine vous saisissez, vous comprenez la première chose que vous avez à faire c’est la reconstruction de votre temple. Votre corps est le temple, et à l’intérieur de vous d’abord vous devez construire. D’abord avec le feu, puis une seconde construction, qui est lumière. Ensuite, vous pouvez reconstruire le temple de Jerusalem à l’intérieur de vous si le Messie viendra. Le Messie est l’oint, le feu avec lequel vous vous oignez. Et seul celui qui est en train de faire ce travail et qui a fait ce travail enseigne ce travail qui est Alchimie; tous les prophètes avant Samaël Aun Weor ont enseigné au sujet du travail, mais seulement symboliquement. Seul Samael a enseigné le travail alchimique ouvertement et clairement. Ainsi, le travail sexuel alchimique est le premier jour, qui est la construction du temple. Quand vous accomplissez ce jour, vous allez entrer dans le deuxième jour.

Le Deuxième Jour

Le deuxième jour est l’incarnation de l’Âme Divine, l’Âme Spirituelle. Celle-ci est appellée Neschamah dans la Kabbale, qui est lié à Geburah. Lorsque vous avez terminé de construire deux fois le temple de Jerusalem – deux fois à l’intérieur de vous – alors vous êtes appelé un Être Humain parce Tiphereth qui est beauté est unie à l’Âme Spirituelle; mais l’initié découvrira que Tiphereth est également divisé en Egypte. Tiphereth est embouteillé, piégé dans une cage, dans tous ces fantômes, démons, que vous trouverez à l’Halloween le 31 Octobre. Tout cela, que vous voyez là et que les gens montrent dans leurs déguisements et costumes, est ce que tout le monde a à l’intérieur. Vous devez détruire cela. Le seul qui peut détruire cela est le Messie à l’intérieur; l’oint à l’intérieur de cet initié.

Les gens attendent toujours le Messie venir de l’extérieur, mais le Messie vient toujours à l’intérieur, il est venu à plusieurs reprises, à l’intérieur de différents initiés. Peut-être pas en prêchant la doctrine de la même manière que nous la prêchons, ou comme Samaël Aun Weor qui a fait le travail en trois jours et trois nuits. D’autres initiés l’ont fait aussi, mais de différentes manières, et ils ont livré la doctrine de différentes manières, car il n’éatait pas permis de parler clairement, ouvertement. Pourquoi parlons-nous en cette époque ouvertement et clairement? Parce que Niniveh sera détruite. Sodome et Gomorrhe seront détruites dans quarante jours. Rappelez-vous, ces quarante jours sont un symbole de Mem, eau, et celui qui contrôle l’eau est l’Esprit Saint. Tout dépend de nous.

Dans le deuxième jour, l’Initié Incarne Geburah, qui est Neschamah, dans lequel se trouve Chesed. Nous avons expliqué cela lors d’une conférence précédente. Ensuite Geburah pénètre dans l’Initié qui détruit l’ego. C’est un maître complètement ressuscité dans le feu et la lumière. C’est seulement le deuxième jour des trois jours, qui est une longue période de travail que nous devons accomplir. L’initié atteint ce deuxième jour où il est déjà un maître réincarné; parce que le Maître est Chesed et Geburah ensemble; qui est le Maître à l’intérieur de nous. Aucun ego n’est un Maître réincarné.

Le Troisième Jour

Un maître réincarné continue à travailler dans les neuf Sephiroth. C’est dans le troisième jour qu’il pénètre dans les mystères de Yesod, Hod, Tiphereth, Geburah, Chesed, Binah, Chokmah et Kether. Se transformer en un Ange, Archange, Trône, Domination, etc., jusqu’à atteindre le haut niveau conformément au Christianisme qui est Seraphim, et que la Bible appelle Chaioth Ha-Kadosh, les Créatures Saintes. Quand quelqu’un arrive à ce niveau, cela signifie qu’il est prêt pour le dernier niveau de la résurrection, le troisième jour. Dans le troisième jour c’est quand le Yod, qui est le Saint-Esprit, s’unit à Havah, qui est la Mère Divine.

Rappelez-vous dans la Conjuration des Sept, nous disons:

«Au nom d’Adam et Eve qui sont Yod-Havah, Retire-toi Lilith! Laisse-nous en paix Nahemah!»

Ces Adam et Eve qui sont Iod-Havah ne sont pas l’Adam et Eve terrestre; ils sont les Yod en-haut, qui est le Yod céleste ou Adam Kadmon unis à Havah ou Hei-Vav-Hei qui devient après Yod, qui est la Mère Divine Shekinah. Quand Adam et Eve qui sont Iod-Havah sont unis en-haut, émerge alors cette phrase dans le livre de la Genèse qui dit: «Et Adam devint une âme vivante» traduit au septième jour de la Genèse et qui correspond au troisième jour dans le ventre de la baleine. Ainsi, nous dirions: et le Yod qui signifie l’Adam-Binah, le Saint-Esprit, est devenu un avec le Havah ou Shekinah de l’homme terrestre, dans son corps physique, et que l’homme est devenu physiquement une âme vivante ou mieux dit le Yod, l’Esprit Saint est devenu un avec Havah à l’intérieur de cet homme; il est devenu une âme vivante et l’incarnation de l’Esprit Saint. Cela se produit dans la résurrection. Cela se produit lorsque Jonah est vomit du ventre de la baleine. Cela met fin aux trois jours.

Vaincre le Diable

Pour faire ces trois jours, vous devez effectuer à l’intérieur de vous, initiatiquement, guidés intérieurement par les grands maîtres, une série d’œuvres psychologiques; ensemble toutes ces œuvres sont appelés les trois malheurs, ou le travail avec le démon. Ce sont des œuvres psychologiques, c’est à dire, la Psyché et le Logos de Geburah à l’intérieur, ensemble dans l’Halloween.

«Et je vis, et entendu un ange qui volait au milieu du ciel [dans Geburah], disant d’une voix forte: Malheur, malheur, malheur aux [démons] habitants de la terre en raison des autres voix de la trompette des trois anges qui vont sonner [à travers trois jours]! Révélation 8: 13

Apollo-Ion
Apollon et Diane Tuant Pithon

«Le «Moi» est le démon que nous portons à l’intérieur. En ce qui concerne cette affirmation, nous pouvons dire que le travail de la dissolution du «Moi» est vraiment le travail avec le démon. Ce travail est très difficile. Lorsque nous travaillons avec le démon, les entités ténébreuses lancent généralement de terribles attaques contre nous. C’est vraiment le chemin de l’homme astucieux, la quatrième voie, la voie du Tao.» – Samaël Aun Weor

Le Logos et la Psyché ensemble sont appelés en Grec Aπολλιωνας Apollo et Jonas, en Hébreu Jehovah Elohim et Moïse. Il est aussi appelé le Christ interne et Jésus ou Krishna et Arjuna. Ils travaillent dans halloween, le travail avec le démon. Le fils de l’homme est l’union de l’âme, la psyché, avec le Christ, le Messie. En d’autres termes. Voilà pourquoi quand nous prononçons le mot psychologique, nous comprenons que nous parlons de la psyché et du Logos, le Christ, le Messie; Chokmah à l’intérieur d’un individu sacré. Voilà comment nous travaillons.

Tout le travail est à travers l’Arbre de Vie. Bien sûr, nous devons travailler comme nous l’avons dit ici avec le Leviathan. Tel est le sens de Jésus entrant en enfer ou le fils de l’homme dans le cœur de la terre.

La Clé de l’Abîme

Le chapitre 9 verset 11 du livre de l’Apocalypse explique kabbalistiquement qu’il y a deux façons par lesquelles les âmes peuvent effectuer la libération, notamment à travers Abaddon ou Apollyon. Abaddon en Hébreu est אבדון et en Grec Apollyon est Ἀπολλύων. Ces deux noms définissent la façon lunaire et solaire pour la libération. Le cinquième ange comme nous l’avons expliqué dans les cours précédents est Samael, le Logos ou étoile venant du ciel de Geburah, dont les feux solaires, représentés dans le fleuve Pison, descendent dans – גחון Gihôn – le ventre de la baleine, Malkuth, la terre, notre physicalité.

«Et le cinquième ange sonna, et je vis une étoile tomber du ciel sur la [coeur de la] terre et à lui a été donné la clé de l’Abîme.»

Nous avons expliqué dans une conférence précédente que l’étoile qui tombe du ciel sur la Terre est Geburah. Pourquoi? Parce que le cinquième ange est Samael qui contrôle Geburah, les feux fluidiques ou les eaux ardentes de Pison, qui, nous l’avons expliqué, tombent toujours, descendent de Geburah dans Yesod, le centre de la Terre, qui est Malkuth, notre physicalité. En cette époque – parce que cette humanité est jugée et détruite peu à peu – la doctrine de l’Alchimie Sexuelle se répand partout, de sorte que l’Abîme, Yesod, est ouvert. Ce qui signifie que la doctrine de Yesod est donnée à l’humanité.

Le feu de Geburah descend dans Yesod, le sexe; nous avons expliqué à ce sujet dans de nombreuses conférences. Le feu créateur descend dans notre sexualité. Ainsi, l’Abîme, Yesod est ouvert en ce moment. Et qu’est-ce qui sort de cet Abîme?

«Et il [Samael] ouvrit l’Abîme; et il y eut une fumée sortie de la fosse, comme la fumée d’une grande fournaise; et le soleil et l’air ont été obscurcis par la fumée de la fosse.»

Lorsque nous transmutons l’énergie sexuelle, nous voyons la fumée qui sort de nous-même. Rappelez-vous, ici, nous expliquons cela alchimiquement, individuellement. Quand nous commençons à pratiquer la Magie Sexuelle, notre fumée égotiste surgit hors de la fosse. La fumée est l’ignorance. La lumière est la sagesse. Parce que nous avons mis la bougie au milieu de notre citrouille, nous commençons à voir tous les monstres qui étaient cachés dans les ténèbres que nous avons à l’intérieur. Notre ego veut recevoir de belles expériences, mais l’ego a seulement des cauchemars. Nous avons beaucoup de fumée. Cette fumée assombrit notre propre soleil et l’air particuliers; notre propre ciel particulier s’obscurcit aussi en raison de la fumée de la fosse.

«Et il sortit des sauterelles de la fumée sur la terre; et il leur fut donné le pouvoir, comme celui qu’ont les scorpions de la terre.»

Nous avons expliqué dans d’autres conférences que les sauterelles des salamandres volant ou le pouvoir de Geburah qui descend dans nos organes sexuels. Rappelez-vous, le signe du scorpion est gouverné par Samael. Quand le prophète dit que les sauterelles ont le pouvoir qu’ont les scorpions cela pointe vers le signe du Scorpion; qui est gouverné par Samael. Geburah est gouverné par Samael. Samael descend dans le même Scorpion. Nous sommes maintenant en Scorpion. Il se trouve que l’Halloween est célébrée dans le Scorpion. Cela ne signifie pas que seuls les Scorpion sont des démons. Ils le sont en effet, mais pas seulement, mais toutes les personnes nées sous un signe du zodiaque, la terre est maintenant plein de sauterelles. Rappelez-vous que les sauterelles sont feu, les forces qui descendent dans notre physicalité. Cela dépend du genre de comportement que nous avons avec notre feu sexuel. Rappelez-vous que dans l’une des Évangiles, il est mentionné que Jean-Baptiste mangeait des sauterelles et du miel sauvage, et nous avons expliqué que ces éléments sont des symboles de l’Alchimie. Manger des sauterelles signifie transformer les feux de Geburah, nos salamandres, pour notre propre bien. Malheureusement, il y a des milliards de personnes de la terre qui ne suivent pas l’exemple de Jean-Baptiste, qui ne pratiquent pas l’Alchimie Sexuelle. Ainsi, ils transforment leurs sauterelles en luxure, en lascivité, et bien d’autres défauts qu’ils ont à l’intérieur.

Samaël Aun Weor a dit: «Ces sauterelles sont des démons de l’abîme.» Alors nous pensons: «Oh si ces sauterelles sont des démons de l’abîme, elles sont en dehors de moi que ce soit dans le monde physique ou dans les mondes internes.» Nous avons déjà expliqué la Conjuration des Sept et nous avons déjà expliqué comment le feu de Geburah est transformé par Samgabiel et Sanagabril en luxure et d’autres vices et comment ces Geburim se rapportent à ces feux lubriques que nous avons à l’intérieur.

Certaines personnes suivent Baal, Bael, d’autres suivent Sanagabril. Certains suivent Chavajoth ou Havajah. D’autres suivent Andrameleck, Moloch, Lilith, Nahemah. Cette humanité suit tous ces sauterelles ou démons. Ils sont à l’intérieur de nous, ils ne sont pas en dehors de nous, ils sont à l’intérieur de nous, et tout le monde les a, peu importe la religion que nous suivons.

«Et [à ces démons], il leur fut dit qu’ils ne devraient pas nuire à l’herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre; mais seulement aux hommes qui n’ont pas le sceau de Dieu sur leur front.»

Comprenez-vous cela? Ces démons nuisent seulement les hommes qui n’ont pas le sceau ardent de Dieu dans leurs citrouilles. N’est-ce pas? Chez les justes ces sauterelles ardentes ascendent depuis leur énergie sexuelle vers le haut jusqu’à la tête; elles montent quand vous transmutez vos poissons, votre Nun, qui est le mystère de l’Halloween.

«Et il leur fut donné qu’ils ne devraient pas les tuer, mais ils devraient être tourmentés cinq mois; et le tourment était comme le tourment d’un scorpion, quand il frappe un homme.»

Encore une fois, il faut savoir que le signe du Scorpion est le signe qui régit les glandes sexuelles. Ces démons nous tourmentent de différentes manières, à savoir, les maladies, le karma dans le corps physique ou dans le corps émotionnel. Cette humanité est tourmentée de différentes manières. Ce sont démons lascifs qui se nourrissent de ces sauterelles ardentes de différentes manières et ils ont éveillé l’organe Kundartiguateur. Ils sont organisés en tant que loge noire et organisent – comme vous pouvez le voir – le gouvernement, un gouvernement mondial. Vous pensez peut-être que bien les démons ont plus de pouvoir que Jehovah Elohim. Non! Ces démons sont contrôlés par les forces karmiques du ciel afin de punir toutes les nations, afin de punir toutes les villes, chaque personne, parce que tous les péchés sont pardonnés à l’exception des péchés contre le Saint-Esprit. Cinq mois signifie karma. Cinq est Geburah ; cinq est Samael qui a les clefs de l’enfer et de la mort. Le feu sexuel peut nous racheter, si nous profitons de sa doctrine.

«En ces jours-là, les hommes chercheront la mort, et ne la trouveront pas; et ils désireront mourir, et la mort fuira loin d’eux.»

Normalement, les gens fornicateurs demeurent dans les limbes. Ils sont là, physiquement vivant, mais pendant leur temps de sommeil, ils continuent d’être en vie avec leur psyché lascive dans les limbes. Dans les limbes ces démons veulent être tués, annihilés, car ils souffrent beaucoup. Mais, la mort fuit devant eux parce que pour que leur ego soit annihilé, ils doivent descendre des limbes dans la seconde couche, et dans la troisième couche, la quatrième, la cinquième, la sixième, la septième et enfin, quand ils atteignent la huitième alors ils commencent à expérimenter la seconde mort, dont le livre de l’Apocalypse parle. Ce n’est pas comme vous mourez ici physiquement et immédiatement en tant qu’une âme vous souffrez immédiatement la seconde mort, non! Pour que votre ego soit annihilé, d’abord, vous devez payer dans tous les cercles de l’enfer le karma que vous devez.

C’est précisément l’avertissement que, en cette époque, les Gnostiques donnent à l’humanité. Vous avez deux choix: soit faire face à votre propre Halloween ici et maintenant, à savoir, faire face à vos propres démons et travailler alchimiquement sur vous-même, soit vous devrez faire face là-bas dans Klipoth. Ce processus prendra au moins 1000 ans, afin de payer ce que vous devez karmiquement avant que votre ego soit désintégré par les forces ardentes de la nature. Voilà pourquoi il est écrit: Et en ces jours infernaux, les hommes chercheront la seconde mort, et ne la trouveront pas; et ils désireront mourir, et la seconde mort fuira loin d’eux; la seconde mort n’est pas facile. D’abord, nous devons payer ce que nous devons, qui est le karma.

«Et les formes des sauterelles ressemblaient à des chevaux préparés pour le combat…»

Nous avons expliqué au sujet du cheval dans les autres conférences. Le cheval est lié aux quatre corps de péché. Parce que le cheval est précisément un équin, qui signifie quatre parties égales: mental [Netzah], coeur [Hod], le sexe [Yesod] et physicalité [Malkhut]. C’est la raison pour laquelle les sauterelles ont une forme de chevaux, symbole de Nephesh, l’âme animale.

«Et sur leurs têtes se trouvaient comme des couronnes, comme de l’or, et leurs visages étaient comme des visages d’hommes.»

Lorsque nous étudions les gens fornicateurs, physiquement parlant, ils ont tous des visages d’êtres humains, mais là-bas, dans les limbes leurs visages sont comme des visages de démons. Physiquement, les démons ont des visages comme des hommes et même parfois psychologiquement.

«Ils avaient des cheveux comme les cheveux des femmes…»

Ceci indique notre vanité, notre amour-propre, nous mettons l’accent sur la façon dont nous apparaissons, la façon dont nous regardons, sur ce que les autres pense de nous, pendant ce temps, nous cachons notre hypocrisie, se comportant toujours d’une certaine façon moralisateur mais agissant d’une autre manière, avec la vanité.

«Et leurs dents étaient comme des dents de lions.»

Certains egos se comportent de cette façon, ils sont comme des lions qui se comportent de la mauvaise façon. Quand ils ont quelqu’un dans leurs pattes, ils enfoncent leurs dents dans leur chair comme des lions. Ce sont des egos lascifs dans la psyché des hommes et des femmes. Ce n’est pas seulement comme les femmes les ont. Ce sont des démons à l’intérieur de nous qui se comportent comme des lions. Chacun d’entre nous se comportent comme ça. Tout d’abord, lorsque nous établissons une relation d’affaires pour gagner de l’argent, nous agissons très poliment. Une fois que nous sommes dans l’entreprise, nous enfonçons les dents comme des lions afin d’obtenir l’argent ou ce que nous voulons. n’est-ce pas très clair?

«Ils avaient des cuirasses comme des cuirasses de fer; et le bruit de leurs ailes était comme le bruit des chars de plusieurs chevaux qui courent au combat.»

Chars de beaucoup de chevaux sont des organisations, des groupes, qui sont protégés par l’assurance, les avocats, la propagande, protégés par leurs cuirasses; voilà comment les démons se protégent dans cette jungle et société que nous avons créé, donc nous nous organisons et nous courons à la bataille les uns contre les autres; tout d’abord, une bataille à l’intérieur d’une organisation ou société dans une ville, et ensuite entre les nations. Pourquoi? L’argent, c’est la seule raison parce que nous voulons le pouvoir.

«Et ils avaient des queues semblables à des scorpions…»

Telle est le pouvoir que nous développons lorsque nous nous comportons comme ça. Quand nous avons le pouvoir comme les scorpions, nous tuons. En cette époque, il y a deux mots, ce sont deux expressions courantes, «tuer ou être tué.» Oui, ce sont deux expressions très courantes qui deviennent très populaires, non seulement aux États-Unis, mais partout dans le monde.

«Et il y avait des piqûres dans leurs queues et leur pouvoir était de faire du mal aux hommes pendant cinq mois.»

Encore une fois «cinq mois,» Karma. Qu’est-ce qui se passe en ce moment? Les gens pensent que Dieu nous a oublié, mais non, Dieu se souvient de nous. C’est ce que nous gagnons de tous nos actes, de nos vies présente et passées. Dans l’ensemble de nos vies nous blessons avec les piqûres de nos queues, donc maintenant, nous recueillons les effets de ce que nous avons fait auparavant. Le karma est ce que nous recueillons, mais nous nous plaignons. «Pourquoi reçois-je beaucoup de douleur?» Tout le monde se sent comme s’ils sont bons, comme si nous sommes les élus, n’est-ce pas? Ainsi, parce que nous sommes les élus, tuons les autres, les infidèles. Ensuite, lorsque nous recevons le karma en raison d’avoir penser et de se comporter comme cela, nous nous plaignons et parfois nous devenons même athée parce que nous disons «Je me suis battu pour Dieu, et pourtant, Dieu me punit maintenant.» En effet, nous lisons les Écritures comme quand nous lisons le journal.

«Ils avaient un roi sur eux, qui est l’ange de l’Abîme…»

L’Abîme est Yesod. Comme nous le voyons, ce verset se réfère à ceux qui connaissent le mystère de l’Alchimie.

«Dont le nom en langue Hébraïque est Abaddon…»

Abaddon est écrit en Hébreu de droite à gauche. Lorsque nous expérimentons de droite à gauche, nous comprenons que la gauche de l’Arbre de Vie commence par Binah, l’Esprit Saint qui descend vers le bas dans Yesod, Malkuth, et les fornicateurs dans Klipoth. N’est-ce pas? Ainsi, de droite à gauche est de Yesod, Malkuth dans Klipoth. C’est quand nous écrivons de droite à gauche, ce qui signifie, quand nous utilisons la force sexuelle de Assiah – qui devrait être contrôlée par Chesed – pour satisfaire notre luxure. De droite à gauche est Abaddon, ce qui signifie que nous détruisons notre propre psyché, notre propre vie, avec notre comportement sexuel. Rappelez-vous que alchimiquement l’ange de l’Abîme est lié au poisson, à la baleine.

«Et dans la langue Grecque a son nom Apollyon.»

C’est un nom Kabbalistique secret, parce qu’en Grec nous écrivons de gauche à droite. Cela signifie, nous les démons, qui sommes ici dans Klipoth, quand nous nous repentons et commençons à travailler contre notre luxure et transmutons notre force ardente sexuelle depuis la gauche qui est Klipoth, vers la droite qui est Chesed, et va encore plus loin dans Chokmah – qui est le Messie – c’est la façon dont nous écrivons Apollyon de gauche à droite. Voilà pourquoi l’auteur du livre de l’Apocalypse a écrit ces noms. Si vous suivez Apollyon alors vous êtes un démon repenti comme Belzébuth et bien d’autres. Vous ne voulez plus être un démon. Vous vous repentez de votre Halloween et vous entrez dans le ventre de la baleine, de gauche à droite.

Ceux qui croient qu’ils vont être sauvés juste en appartenant à un groupe ou en faisant tout ce qu’ils pensent est juste – c’est-à-dire, en croyant – ils coulent de la droite dans la gauche avec Abaddon, vers le bas, pour être détruits à travers la seconde mort en enfer. Ainsi, si אבדון Abaddon, mieux dit, Abad-Aun אבד-און détruit notre virilité là-bas de droite à gauche en enfer, ou si Apollyon Ἀπολλων-Apollo, le Soleil, le Christ, nous détruit à travers l’initiation de Jonah Ιωνάς de gauche à droite; qu’importe la manière c’est la destruction.

«Un malheur [un jour en enfer] est passé; et voici, il vient encore deux malheurs [deux jours] ci-après [parce que ces trois malheurs sont les trois jours de Jonah dans le ventre de l’enfer]» – Apocalypse 9: 12. Ceci est la Kabbale.

Nous pensons que vous comprenez toutes les significations de cette Apocalypse, car cela se passe en ce moment.

Samaël, l’ange de Geburah, le cinquième des sept, le libérateur de cette doctrine, explique ouvertement que les démons ou les sauterelles sont des démons humains. Mais, tout le monde pense que ces démons sont quelqu’un d’autre, mais pas nous. Faisons face à cela. La première chose pour que nous puissions entrer de gauche à droite c’est de reconnaître que nous sommes des démons. Si nous croyons que nous ne le sommes pas, nous avons tort. Certains démons croient qu’ils sont des anges, mais il n’y a aucun anges parmi cette humanité.

jesus-saves

Dans ce graphique, nous voyons ces alchimistes qui travaillent avec Ἀπολλων-Ιωνάς Apollo-Yonah, Apollyon, les forces solaires du Christ, Ἀπολλων-Apollo à l’intérieur de Ιωνάς-Jonah, à l’intérieur de la baleine, le cœur de la terre, c’est-à-dire, eux-mêmes, entrent dans les mystères de la croix ou halloween, parce qu’en tant à l’intérieur de Jonah, le Seigneur Ἀπολλων-Apollo doit ressusciter à l’intérieur d’eux-mêmes après trois jours.

«Jésus, quand il avait crié à nouveau d’une voix forte, rendit l’esprit.»

Jésus est mort sur la croix. La croix est la poutre masculine, verticale traversée par une poutre féminine, horizontale; ces poutres représentent le phallus et le vagin unis. C’est la croix de feu rouge que la bannière du Seigneur montre, comme pour nous dire, c’est à travers la croix que nous mourons, Alchimiquement.

Toussaint et l’Halloween Chrétienne

«Et voici, le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu’en bas; et la terre trembla, les rochers se fendirent; et les tombes étaient ouvertes.»

À l’heure actuelle, le voile du temple n’est pas déchiré en deux, puisque nous l’avons complètement déchiré. Mieux dit, Samaël Aun Weor vint et déchira le voile complètement. Ça y est. Avant, pendant le temps de Jésus, le voile était juste déchiré, donc nous avons vu un peu du mystère de la croix. C’est pourquoi les gens ne comprenaient pas, ils ne l’ont pas compris. Mais, maintenant avec cet enseignement, vous pouvez tout voir, nous avons tout expliqué. Le voile est complètement retiré de l’autel.

Voilà pourquoi il est écrit:

«Et plusieurs corps des saints [les sanctifiés] qui étaient morts ressuscitèrent, et sont sortis des sépulcres après sa résurrection, et entrèrent dans la Ville Sainte, et apparurent à plusieurs.»

Est-ce que Matthieu 27: 50-53 sonne comme Halloween? Des cadavres sortant de la tombe et apparaissant aux gens? Il ne dit pas Halloween littéralement, lettre pour lettre, mais il dit des saints, qui sont les sanctifiés. Rappelez-vous, Halloween est la Toussaint.

De plus, Jésus est mort le soir de tous les saints!

«Et il était environ la sixième heure, et il y avait des ténèbres sur toute la terre, jusqu’à la neuvième heure. Et le soleil fut obscurci, et le voile du temple se déchira au milieu. Et quand Jésus avait crié d’une voix forte, il dit: Père, entre tes mains je remets mon esprit et ayant dit cela, il rendit l’esprit.» – Luc 23: 44-46

Le jour de tous les saints est célébré le premier Novembre. Le deux Novembre est le jour des âmes. Quelles âmes? Les âmes qui croient en Jésus? Tous ces saints qui croient en Jésus? Non! Il est écrit que lorsque Jésus est mort, il est entré dans les limbes et a prit Abraham, Isaac et tous les prophètes, tous les grands prophètes qui sont venus avant lui, sont sortis de la tombe, hors des limbes. Qu’est-ce que c’est? Jésus représente le Sauveur, le Christ, qui prend tous ces archétypes dehors. Abraham a existé; il est un grand Maître, mais Abraham représente un archétype à l’intérieur de nous. Quand nous lisons que Abraham a été trouvé et même Adam et Eve et il les a fait sortir des limbes ou hors de l’enfer; cela signifie l’entrée du Seigneur dans les niveaux inférieurs de l’enfer pour sauver nos archétypes qui travaillent là-bas afin de les ressusciter, c’est le sens de ce que nous voyons dans ce graphique. Quand le diable et tout cet ego sont vraiment détruits alors Jésus aide les autres saints à sortir de leur tombe.

Les gens qui ne lisent pas correctement et ne connaissent pas la Kabbale et l’Alchimie, pensent que les saints qui croient en Jésus ont été retirés des limbes. Tous ces grands prophètes ou tous ces grands avatars sont venus avant Jésus. En effet, le Christ a fait cela pour eux parce que Chokmah est le Messie, qui a toujours accompli cette tâche dans chaque initié; nonobstant, dans notre cas ces prophètes représentent les archétypes qui sont piégés dans notre propre enfer et que grâce à lui seront libérés et ressusciteront avec lui et finalement dans la apparaitront dans la Ville Sainte.

Prophéties

Qu’est-ce que la Ville Sainte? Au Moyen-Orient? À Jerusalem? Non! C’est la Ville Sainte qui existe dans les mondes internes, dans la 4ème dimension. C’est la Ville Sainte. Vous devez savoir lire, autrement nous tombons dans la confusion et pensons que la Ville Sainte ou Terre Sainte est là dans le Moyen-Orient, qui n’est physiquement plus une Terre Sainte: trop de massacres et tueries se produisent dans ces «terres saintes» de la terre. Cela se produit parce qu’il y a beaucoup de gens là-bas qui interprètent les Écritures selon leur propre gré et pensent que les prophéties doivent être remplies conformément à ce qu’ils croient que les écrits symbolisent. Mais, c’est le chemin initiatique comme vous voyez. C’est précisément ce qui est arrivé à Jonah 4: 5-8, il est écrit:

«Alors Jonah sortit de la ville, et s’est assis sur le côté Est de la ville, et là il fit une cabane, et s’y tint à l’ombre, jusqu’à ce qu’il puisse voir ce qui allait devenir de la ville. Et Iod-Havah Elohim prépara une courge, et la fit venir au-dessus de Jonah, pour qu’elle puisse être une ombre sur sa tête pour le délivrer de son chagrin [Il est très clair là que la courge est la tête].»

«Jonah était dans l’allegresse de la courge. Mais Dieu a préparé un ver à l’aurore, le lendemain, et il frappa la courge de sorte qu’elle sécha. Et il arriva, quand le soleil se leva, que Dieu a préparé un vent d’Est véhément; et le soleil tapait sur la tête de Jonah, qu’il s’est évanoui, et voulait en lui-même mourir, et dit, il est mieux pour moi de mourir que de vivre.»

jonah3

Ceci est une belle connaissance ésotérique. Nous avons expliqué dans la conférence précédente sur le raisonnement objectif. Après avoir effectué les trois jours et trois nuits et la prédication, l’initié reçoit un degré de raisonnement objectif, qui est la connaissance, Daath, la compréhension et la sagesse de Dieu à l’intérieur de lui.

Le raisonnement de l’Anklad sacré est la gradation la plus transcendantale et lumineuse qu’un Être peut atteindre, et il correspond au troisième degré, par rapport au raisonnement absolu de l’infinitude qui soutient tout.

Donc, il y a six degrés de raisonnement objectif en-bas dans la citrouille. Voilà pourquoi il est écrit là que la tête de Jonah développe ce genre de raisonnement. Ceci est écrit entre les lignes. Et comme Jonah attendait la destruction de cette grande ville, de même nous dirons que c’est ce qui se passe en cette époque.

Autrement dit, au début Samael a donné beaucoup de prophéties sur les différentes guerres et les destructions qui se produiront et apparaissent dans cette civilisation, mais les dates ont été changées et d’autres choses ont fait leur apparition. Pourquoi? Si vous lisez le livre de Jonah, vous comprendrez que celles-ci dépendent du comportement des personnes. Cette civilisation sera détruite, mais avant d’être détruite les Elohim donnent de l’espace aux différentes âmes pour travailler avec cette doctrine. Ils tiennent les quatre vents de la terre qui finiront par se déchaîner pour détruire cette humanité. Certaines prophéties sont écrites et disent en année telle et telle que nous recevrons une punition. Pendant ce temps, nous sommes en l’an 2014. Nous avons encore le temps. C’est bien parce que nous continuons à prêcher et aider d’autres âmes qui veulent être aidées.

Dans le livre de Jonah, Dieu n’a pas détruit Niniveh parce que toute la ville se repentit, même le roi. Je ne pense pas que cette fois-ci cela va se passer comme ça dans cette civilisation. Même si le mystère de Jonah couvrant la tête avec une citrouille est un rituel que le Maître a écrit dans Rose Ignée, dans laquelle nous appelons les multitudes à recevoir la doctrine. Nous avons réalisé ce rituel plusieurs fois dans des lieux différents et maintenant nous voyons les résultats. Cette connaissance se répand et les loges blanches ouvrent leurs bras grâce au rituel de la citrouille. Vous trouvez qu’il est lié au rituel du gong, dans le Taoïsme Chinois. Le gong, la citrouille, et d’autres choses qui y sont écrites que vous pouvez lire dans le livre Rose Ignée, qui explique cela ouvertement. Certaines choses, que j’ai personnellement découvert en faisant le rituel, ne sont pas expliquées. J’étais guider à le faire d’une certaine manière, qui n’est pas écrite dans le livre, parce que ce rituel est très saint.

Jonah l’a effectué pour faire repentir la ville après avoir prêché que Niniveh allait être détruite. À la fin, elle n’a pas été détruite. Ce n’est pas seulement Niniveh, individuellement chacun de nous est une ville, psychologiquement parlant. Si vous ne vous repentez pas dans votre ville particulière individuelle, Niniveh sera détruite en enfer. Mais si vous vous repentez, alors elle sera détruite conformément à la doctrine de Jonah, en trois jours et trois nuits dans le ventre de la baleine, afin de développer un raisonnement objectif.

Pourquoi Jonah est-il en colère? Cela est arrivé d’une manière pour expliquer, ce n’est pas une colère égoïste, mais une déception quand quelqu’un ressuscite et ils découvrent qu’ils ont développé un raisonnement objectif à un certain degré, et il y a encore beaucoup de degrés à développer, par conséquent, ils deviennent désappointé. Voilà pourquoi Jonah dit: «il vaut mieux pour moi de mourir que de vivre. Je ne veux pas être en vie avec ce raisonnement objectif que j’ai acquis, je dois descendre à nouveau pour construire un autre degré.» Tel est le sens de cela. Tel est le signe de Jonah, pas seulement le prophète Jonah l’a fait, mais beaucoup d’initiés qui sont entrés dans ce chemin ont expérimenté être dans le ventre de la baleine. Rappelez-vous, c’est un symbole. Ne soyez pas enfantin et ne pensez pas que réellement ce prophète a été avalé par un gros poisson. Il aurait été digéré là avec tous les acides de l’estomac de la baleine. Être dans le ventre de la baleine, signifie se baigner dans גיחון Gihon. Ventre en Hébreu est גחון Gihon et il se rapporte à Chesed ; qui est le Saint-Esprit ou le Ruach Elohim.

Être dans le ventre de la baleine c’est être unis à l’Esprit Saint, travailler avec les eaux de Gihon גיחון et travailler avec Lucifer parce qu’à l’intérieur de גיחון Gihon se trouve le feu de Pison; qui est Geburah. Geburah est Pison et Gihon est Chesed. Entre les deux se trouve le feu et l’eau. Être à l’intérieur de ce ventre signifie travailler avec ces deux forces à l’intérieur de nous. Chaque Gnostique qui travaille en cette époque avec cette doctrine travaille dans le ventre de cette baleine. Vous devez également apprendre à devenir un crocodile dans ce ventre. Rappelez-vous que lorsque vous commencez à travailler dans le ventre de la baleine, vous êtes automatiquement aussi au centre de la Terre.

Celui-ci qui vous parle a expérimenté cela. Voilà pourquoi je vous parle avec une expérience directe. Vous vous retrouverez au centre de la terre travaillant avec vos propres démons, avec le feu, et vous vous retrouverez aussi au fond de la mer travaillant avec la citrouille et le poisson. Tout le monde vit cela, quand ils travaillent sérieusement avec Neptune, Poséidon, le père de Sidon.

Questions et Réponses

Public: Il y a un total de trois jours et trois nuits. Total de 6, cela se rapporte-t-il également aux six degrés de raisonnement objectif?

Instructeur: Oui bien sûr, c’est trois jours et trois nuits et quand vous faites l’addition, c’est six. En d’autres termes travailler avec la lumière et les ténèbres, ou travailler avec le bien et le mal. Après avoir travaillé trois jours dans la lumière et trois jours dans le mal, Maître Samaël dit que vous devez apprendre à travailler avec le pied droit et le pied gauche qui sont les piliers gauche et droit de l’Arbre de Vie; les côtés droit et gauche de la colonne vertébrale. Traiter avec des moutons et traiter avec des boucs et après avoir fait tout le travail à l’intérieur de vous, vous développez votre raisonnement objectif conformément à votre niveau. Bien sûr, lorsque vous atteignez ce niveau et que vous n’êtes pas satisfait de cela vous pouvez développer un autre, mais vous devez renoncer à tout, descendre, et recommencer à zéro comme n’ayant jamais rien fait. C’est très dur, et comme vous le voyez au début du livre, Jonah est jeté dans la mer pour travailler à nouveau avec un autre raisonnement. Après cela, il est mécontent de ce raisonnement. Seuls ceux qui atteignent l’Anklad, le plus haut degré, sont heureux et contents. Jonah symbolise la colombe, une partie de l’Esprit Saint; vous travaillez avec le Saint-Esprit parce que Jonah signifie colombe. Vous travaillez avec l’Esprit Saint et les forces de Yesod, qui sont les poissons.

Public: Quel ver s’est élevé dans la courge?

Instructeur: Ce ver est l’ego.

Public: Même après la résurrection?

Instructeur: Eh bien, dans ce cas quand quelqu’un ressuscite, le ver est le mental. Un jour, j’ai demandé au Maître Samaël, «Eh bien Maître quand on annihile tout notre ego et il n’y a pas d’ego en nous, comment se fait-il que les anges tombent ou descendent. Sur quelle base?» Il a dit à cause du mental. Lorsque l’ego est annihilé, quelque chose doit être à sa place, et c’est le mental. Même quand il est solaire, vous devez contrôler votre mental. Si vous ne contrôlez pas votre mental, c’est le ver qui corrompt votre raisonnement objectif.

Public: Est-ce Dieu qui fait le ver?

Instructeur: Lorsque vous travaillez avec Dieu, il veut créer un Adam à l’image des Elohim, et il ordonne à son âme de descendre. Parfois, l’âme descend par sa propre volonté, Dieu ordonna de descendre dans Niniveh. Mais, parfois cette âme tombe, parce que le mental ou le ver n’est pas encore un papillon, et est très faible. Il y a aussi des gens qui tombent volontairement. Ils voulaient descendre, mais ils ne pouvaient pas. Afin de ne pas tomber, vous devez avoir beaucoup de volonté. Lorsque vous pénétrez dans le ventre, dans ce Malkhut, qui est la baleine, si cette baleine est très forte, pas beaucoup d’anges contrôlent ces forces. Après des millions d’années de ne pas avoir des relations sexuelles, tout d’un coup, parfois, ils tombent volontairement. Parfois, c’est parce qu’ils ne pouvaient pas la contrôler. Quand ils ne renversent pas le feu c’est appelé la descente dans le ventre. Ils commencent à travailler et facilement sur un autre degré. Le problème est quand ils tombent, parce que l’ego s’élève à nouveau. Tous ces draculas naissent de nouveau à l’intérieur. Alors cet ange déchu devient un démon. Ce qui fait de nous un démon est la luxure, la colère, l’avarice, l’orgueil, la vanité, la paresse, la gourmandise. Etc. C’est ce qui fait de nous des démons. Si nous avons cela, nous sommes des démons.

Public: Après qu’il est vomit de la baleine c’est un troisième voyage de jour à Niniveh, mais il le fait dans un voyage d’un jour; qu’est-ce qui se passe aux deux autres jours?

Instructeur: Quand il est vomit du ventre, il fait un voyage de trois jours. Ces trois jours sont également symboliques et sont liés aux Sephiroth supérieurs. Au- dessus de l’homme, Binah, Chokmah, Kether. Ce voyage est initiatique et il est lié à la troisième montagne. Dans ce cas, nous dirons que Samaël Aun Weor qui est le Jonah moderne qui est ressuscité est maintenant dans ces trois jours de voyage vers les Sephiroth supérieurs. Et à cause de cela il nous délivre la force et le pouvoir de prêcher la doctrine. Tout se passera conformément à la loi.

Public: Vous avez mentionné que Samaël Aun Weor est le Jonah moderne; serait-il une relation avec l’avènement de Samael le 27 Octobre?

Instructeur: C’est très clair, parce que Samael gouverne le Bélier et le Scorpion. De Geburah il est descendu en Scorpion qu’il gouverne le 27 Octobre afin de commencer les travaux des trois jours que nous avons expliqué. Bien sûr, il l’a fait, mais il a commencé le 27 Octobre. Nous célébrons l’incarnation de Samael sur la terre. C’est lié. C’est très clair là, vous voulez voir les symboles des forces du ciel en relation à ce qui est écrit dans la Bible, c’est toujours répété. Samael est lui-même précisément le cinquième des sept, et il a fait le travail en lui-même et il enseigne cela pour que nous le répétons. Si nous répétons cette tâche à l’intérieur de nous, nous allons devenir des anges de Samael. Le Logos. Des autres Jonahs. Pour cela, nous devons travailler trois jours et trois nuits et acquérir notre propre raisonnement objectif individuel.

Public: Quelle est la différence entre les serpents de feu et les serpents de lumière?

Instructeur: Les serpents de feu sont en relation avec les sept corps de l’Être Humain liés à Malkuth, Yesod, Hod, Netzach, Tiphereth, Geburah et Chesed. Ce sont les sept kundalinis qui nous permettent d’atteindre le niveau de l’Être Humain. Pour entrer, pour terminer le premier jour de Jonah, nous devons alors descendre dans le ventre de la baleine et de prendre le chemin direct, qui est, élever les sept «Ions» ou Apollo-Ions ou serpents de Phebus Apollon, la lumière du soleil, qui sont seulement éveillés par les Bodhisattvasqui qui entrent dans le premier jour ou dans le ventre de la baleine. Cela est lié à la lumière que nous avons développé initiatiquement lié à la première montagne. Le Maître Samael explique cela dans le livre Les Trois Montagnes. Le premier jour se rapporte à ce qui est écrit dans le livre de Jonah.

«Et la parole «Yehe» יהי [Phoebus Apollo – Lumineux Logos] de יהוה [Chokmah] est venu [incarné] dans [ιων Ion ou ιωνας Ionas, Jonas] Jonah, fils de [Creusa] Amittaï, disant: Lève [tes Sept Serpents de Lumière] toi, va à Niniveh, la grande ville, et crie contre elle, car leur méchanceté est montée jusqu’à moi.» – Jonah 1: 1,2

Lorsque Samael dit : «J’ai fait la première montagne,» cela signifie que le Logos et Chesed l’ont fait, pas sa personnalité terrestre. Samaël Aun Weor a écrit beaucoup de livres, pas sa personnalité; mais, parfois apparaissent des gens qui prétendent avec leur nom terrestre être «un maître de la première montagne.» Je ne le pense pas. Comment une personnalité de quelqu’un peut-elle être un maître? Cette personnalité est un démon de l’Halloween qui doit être désintégré; peu importe son nom, il ne peut pas être un maître. Son Être Intérieur peut-être, mais si vous dites qu’une personne est un maître de la première montagne, vous me dites que le Chesed intérieur de cette personne que vous avez nommé a élevé les sept serpents de feu et Chokmah les sept serpents de lumière. Si cela est vrai, félicitations à lui, mais cela ne veut rien dire pour le reste d’entre nous; que quelqu’un l’a fait ou non, alors quoi? Vous devez le faire vous-même. Ne pensez pas que si vous commencez à suivre cette personne que vous serez sélectionné. Non. Vous vous sélectionnez par le travail que vous faites vous-même. Peu importe qui vous connaissez ou qui vous suivez. Ce qui importe est le travail que vous faites vous-même. Vous devez travailler trois jours et trois nuits, sinon cela n’a pas d’importance si des millions de personnes suivent ce «grand initié.» Jésus a dit: il y a quelqu’un de plus grand que Jonah, et ces gens ne se sont pas repenti. Il l’a fait. Beaucoup de gens suivent maintenant et croient en lui, mais alors? Ceux qui pensent que parce qu’ils croient en lui, ils feront automatiquement les trois jours et trois nuits. Je ne le pense pas. C’est quelque chose d’Alchimique et de Kabbalistique.

Public: Quand Jésus a dit, je pense qu’il en un certain nombre de jours avant qu’il ne détruis le temple et personne ne sera en mesure de le reconstruire. Est-ce que le Christ détruit les cristallisations de Klipoth, ce temple?

Instructeur: La destruction du temple et la reconstruction sans les mains de l’homme. Il est écrit que ce temple sera détruit avec les mains de l’homme et ressuscité et reconstruit avec les mains divines. C’est en relation avec ces trois jours et trois nuits. Ce temple que nous appelons nous-même est un temple qui est en ruines. Nous serons détruits, mais le Seigneur détruit tout, si nous lui permettons de travailler en nous il le rebâtis en trois jours. Bien sûr, les gens attendent en trois jours? Combien de travailleurs en construction avez-vous besoin pour le faire? Ce sont des jours initiatiques. C’est symbolique. Jésus l’a fait. Samael l’a fait. De Grands Alchimistes au Moyen Age l’ont fait. Des Initiés l’ont fait en trois jours. Nous pouvons faire la même chose. Si vous êtes dans le premier jour, bien. Si cette personne a dit qu’il est un Initié du premier jour, première montagne, félicitations, mais cela doit être trois jours. En comparaison avec trois jours, le premier jour n’est rien, mais la plupart des initiés sont maîtres le premier jour, la moitié ou le premier jour parce qu’ils ne prennent même pas le chemin direct. Ils élèvent seulement les sept serpents de feu et c’est tout. Ensuite, ils disent: «Au revoir, au revoir, je ne veux pas entrer dans le chemin direct car il est très difficile.»

Public: Est-il dit à juste titre que nous devons créer la lumière avant de pouvoir détruire les egos? De plus, nous pouvons atteindre la lumière avec l’astrologie pratique?

Instructeur: La seule lumière que nous pouvons élever avant de détruire la totalité des egos sont les sept serpents de lumière parce que d’abord le Seigneur a besoin de lumière afin de voir ce qu’il va détruire. Bien sûr, avant que le Seigneur s’incarne, si nous annihilons beaucoup d’ego, nous avançons beaucoup parce que nous faisons beaucoup de lumière par nous-mêmes.

Ceci est une question importante. Au début, quand vous commencez à faire ce travail, les Elohim vous aident. Vous commencez à avoir des expériences lucides dans le Plan Astral, des projections astrales, et vous êtes heureux. «Voilà ce que j’aime vraiment dans la Gnose. J’expérimente le Plan Astral, le Plan Mental, le Plan Causal, c’est beau.» Vous expérimentez cela avec la lumière empruntée. Écoutez attentivement: lumière empruntée. Cette lumière ne vous appartient pas. C’est la lumière des Elohim, la Loge Blanche qui aide chaque âme. Heureusement. Voilà pourquoi tout le monde qui entre dans ce chemin expérimente cela, puis commence à penser qu’ils sont de grands initiés. Non. Tout le monde est aidé par les Elohim au début. Une fois que vous atteignez «18 ans», ce qui signifie qu’une fois que vous atteignez la cinquième initiation des Mystères Majeurs, alors les Elohim, nos parents spirituels, disent, «plus de lumière pour toi, maintenant, si tu veux continuer à avancer fais ta propre lumière. Annihile ton ego, continue à annihiler ton ego.» Alors l’Initié entre dans ce qu’on appelle la nuit spirituelle. Cette nuit spirituelle est une fête d’Halloween. Parce que l’initié est déjà au niveau de Tiphereth, pendant ce temps, il expérimente des cauchemars. Il fait face à ses propres démons, défauts et vices, parce qu’il est seul. Je me souviens beaucoup des expériences que le maître a expliqué, par exemple, dans le livre Le Mystère de la Fleuraison d’Or. Beethoven a passé par la nuit spirituelle. Au lieu de tomber comme beaucoup d’autres disciples, il éveilla l’intuition dans son cœur, et a créé une grande musique. Enfin, quand il a écrit la 9e symphonie, il est sorti de la nuit spirituelle. La nuit spirituelle dure selon le karma et le niveau de l’initié. Parfois, la nuit spirituelle dure des années, et quelques fois vous avez une expérience, puis les ténèbres à nouveau. Vous allez dormir et vous vocalisez des mantras et qu’est-ce que vous expérimentez? Je parle de ces initiés qui atteignent Tiphereth, la maîtrise. Ne pensez pas que tout est de Peachy pour ceux-ci, non. Des cauchemars et des démons, etc., et être attaqués. Ils disent alors, qu’est-ce que c’est? Soi-disant que je suis à ce niveau et je n’ai pas d’aide. Non. Vous rencontrez votre Halloween, votre nuit spirituelle. Vous devez être patient et travailler contre les démons, jusqu’à atteindre finalement le deuxième jour, si vous prenez le chemin direct. Si vous prenez le spiral, vous pouvez y entrer, vous allez le faire lentement et éventuellement dans une autre vie comme ça, vous y allez. Ce sont précisément les mystères de la nuit spirituelle. Vous rencontrez cela seulement après la cinquième initiation des Mystères Majeurs.

Public: De plus, pouvons-nous atteindre la lumière avec le livre Astrologie Pratique?

Instructeur: Oui, mais, conformément au niveau de conscience libre que vous avez. Rappelez-vous que la lumière brille dans la conscience, pas dans l’ego. Si vous annihilez plus d’ego, alors il y a plus de lumière. C’est bien, c’est pourquoi le Maître Samael explique dans ses livres: travaillez dur pour annihiler votre ego avant d’atteindre la cinquième initiation. Si vous avez beaucoup d’ego annihilé avant d’atteindre la cinquième initiation, alors quand les Elohim, les Dieux, les Maîtres disent: «plus de lumière venant de nous pour vous,» et maintenant vous devez construire, mais si vous avez déjà construit vous êtes heureux. De nombreux initiés construisent leur corps sans annihiler l’ego, Ils sont paresseux, et quand ils atteignent ce niveau, ils entrent dans une nuit très profonde. Travaillez sérieusement, et avec de la patience vous posséderez vos Archétypes, vos âmes. Bien sûr, à votre niveau, et avant ce niveau, le Maître a livré toutes les pratiques d’Astrologie, toutes les runes, afin d’aider, parce que nous sommes très lourds. Nous avons 97% d’Halloween à l’intérieur. Voilà pourquoi personne ne célèbre le jour des âmes, ni le jour des saints. Mais Halloween est célébrée par des millions partout dans le monde. Des démons, voilà ce que nous sommes.

Public: Je me rappelle de quand j’ai lu l’histoire de Jonah il y a plusieurs années à la fin il a exprimé une certaine déception quand Niniveh était sauvé, pourquoi cela pourrait-il être?

Instructeur: La déception qu’il a expérimenté quand Niniveh n’a pas été détruite se rapporte à la miséricorde. Le Seigneur est toujours miséricordieux. Lorsque Jonah prêche que dans quarante jours Niniveh sera détruite, et que les gens se repentent, et ensuite, il attend de voir si le Seigneur le fera et le Seigneur ne le fait pas, alors les ignorants de Niniveh ont dit que Jonah était un menteur, parce que rien ne leur est arrivé comme l’a dit Jonah. En effet, les ignorants ne savent pas comment la loi de la balance travaille. Le Seigneur allait la détruire, mais beaucoup de personnes ont travaillé en faveur du karma, et de toute évidence cela change le destin. Comme je l’ai dit, la même chose se passe en cette époque, cependant, je ne vous conseille pas d’aller à une montagne pour voir si la civilisation sera détruite parce que tout sera détruit. Maintenant, le seul espoir est de devenir un habitant de l’âge d’or. Tôt ou tard, nous arriverons à la fin de cette race racine Aryenne, ou comme la Bible appelle la race des Gentils. Donc, peu importe ce que nous faisons, elle sera détruit par des tsunamis, des tremblements de terre, et bien d’autres façons. Si nous voulons être associés à l’âge d’or, nous devons travailler en nous-mêmes.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Halloween, Jonah and the Gourd