Écrit par : Gnostic Instructor          Catégorie : Commencer Ici et Maintenant

Pour comprendre l’auto-observation et le rappel de soi nous devons étudier la constitution du soi. Commençons par le corps physique. Souvenez-vous que notre corps physique est le résultat de deux éléments; notre mère et notre père.

Notre corps physique a un héritage: le génotype dans nos gènes. Lorsque nous étudions la racine du corps physique, nous découvrons que la cellule d’origine a 48 chromosomes. Chaque chromosome a environ 100 gènes et ces gènes sont précisément le véhicule de ce que nous appelons ego – nos propres défauts, vices et erreurs, etc. – et, bien sûr, la psyché qui est embouteillée à l’intérieur d’eux.

Ainsi, notre corps physique est le véhicule par lequel cet héritage génétique peut agir dans ce monde tridimensionnel. Rappelez-vous, c’est dans l’ego que nous avons ce que nous appelons karma, cause et effet. L’ego est l’origine du karma. Le corps physique que nous avons est le résultat de ce karma. Notre ego a besoin de se manifester à travers ces éléments que nous appelons gènes qui vibreront selon leur propre niveau. C’est pourquoi nous avons les parents que nous avons, car ces gènes appartiennent à notre père et à notre mère. Ils ont coopéré à l’acte sexuel afin de mélanger ces gènes qui ont fini par créer le corps physique que nous avons. Ainsi, le corps physique est une maison que nous avons, dont nous avons besoin pour survivre dans ce monde tridimensionnel. Mais rappelez-vous que nous ne sommes pas le corps physique; en effet, nous avons été attirés par un aimant de la 5ème dimension. Normalement, l’habitat de l’ego est la 5ème dimension. En ce moment, du point de vue de l’ego, nous sommes dans la 5ème dimension, c’est ce que nous devons comprendre précisément quand nous voulons savoir au sujet de l’auto-observation et du rappel de soi.

Maître Samael Aun Weor nous dit toujours que nous devons sentir que nous sommes à l’intérieur du corps. Malheureusement, nous pensons que nous sommes le corps, mais le corps n’est qu’un véhicule. Cependant, parce que nous sommes dans le corps physique, nous sentons tout ce qui arrive au corps physique, et ainsi nous croyons que nous sommes le corps. À travers les sens du corps physique, nous recevons, percevons la douleur ou le bonheur ou la jouissance. Le corps physique a 5 sens, et c’est à travers ces sens que nous expérimentons la vie; notre vue, notre ouïe, etc… par exemple, en ce moment vous lisez cette conférence avec vos yeux, vous écoutez avec vos oreilles, vous sentez la nature, les odeurs agréables ou désagréables de l’endroit où vous êtes et vous pouvez même goûter oui, si vous aiguisez votre sens du goût, vous pouvez goûter l’air dans votre langue. Si nous mangions avant, nous apprécions notre sens du goût. Notre sens du toucher, qui se manifeste toujours et agit à travers la peau, surtout à travers les mains qui ont ces récepteurs sensoriels du nerf serpentin qui permettent à notre cerveau ou à Adam de vérifier les choses par le sens du toucher… Or, l’organe le plus sensible lié au sens du toucher est Eve, notre organe sexuel. C’est pourquoi il est écrit:

« Or, le serpent (ou récepteur sensoriel du nerf serpentin) était le plus subtil de toutes les vies (חית) du champ (Yesod) que Jehovah Elohim (יהוה אלהים) avait fait. Et il a dit à la femme (organe sexuel): Oui, Elohim a-t-il dit: Vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin? Et la femme (organe sexuel) a dit au serpent (ou récepteur sensoriel nerveux du toucher): Nous (cerveau et organe sexuel) pouvons manger du fruit des arbres (ou trois systèmes nerveux) du jardin (physicalité): Mais du fruit (sperme) de (l’organe sexuel, ou) de l’arbre qui est au milieu du jardin (physicalité), Elohim a dit: Vous ne le mangerez pas (à travers l’orgasme comme une bête), ni vous ne le toucherez pas non plus, de peur que vous ne mouriez. » – Genèse 3: 1-3

Ainsi, vous pouvez voir comment la psyché ou l’âme, à travers le corps physique, ressent tout dans le monde physique. Donc, tout ce que nous observons, nous le percevons à travers les sens. Alors quand on parle d’auto-observation, il est évident que nous parlons de la perception de soi à travers les sens. Nous savons que toute impression trouve sa racine dans nos perceptions sensorielles. Lorsque vous souhaitez analyser l’ego, vous devez d’abord à vos sens. Lorsque vous allez à la racine même de ces sens, vous découvrez comment votre ego se manifeste. Le corps physique est en effet un véhicule merveilleux qui est malheureusement utilisé par l’ego. L’ego n’est rien d’autre qu’un mauvais transformateur. Ce que nous portons à l’intérieur, l’ego, c’est juste une mauvaise transformation de toutes ces impressions de vie que nous avons reçues à travers les 5 sens.

Le corps physique nous a été donné afin de comprendre la vie dans ce monde tridimensionnel, car c’est le devoir de la conscience, transformer la vie. Quand la conscience transforme la vie de la bonne manière, alors elle grandit. Notre objectif est d’atteindre ce qu’on appelle l’Âme Diamant ; une âme, une conscience, qui transforme la vie non seulement dans le monde tridimensionnel, mais dans tout l’Arbre de Vie. En ce moment, nous sommes tout en bas de l’Arbre de Vie, qui selon la Kabbale est appelé Malkuth, qui est le corps physique.

Malkuth, notre physicalité, à travers ses sens, est liée à l’ensemble de la nature. Le problème est que nous recevons la vie mécaniquement, automatiquement, et nous ne comprenons pas la vie parce que nous nous y identifions. Ainsi, la seule façon de découvrir notre identification à la vie est de nous observer. Nous devons savoir quel est ce « soi » que nous observons, car lorsque vous découvrez la nature du corps physique, vous comprenez que ce corps physique est vivant à cause de votre Être, ce que nous appelons Monade. Cette Monade demeure dans la 6ème dimension, mais pour que le corps physique soit vivant, nous avons besoin de cet élément ou, dirons-nous, des éléments microscopiques infinis qui donnent vie à chaque atome de notre corps physique. Chaque atome de notre corps physique a ce que nous appelons conscience, une partie microscopique de notre Monade. Nous les appelons de petites Monades ou Monades microcosmiques, qui mettent en activité les atomes de notre corps physique.

Ces atomes forment des molécules, ces molécules forment des cellules et ces cellules forment des organes. Ainsi, chaque organe de notre corps physique agit selon ces Monades. Ces Monades agissent bien sûr conformément à la Loi parce que chaque corps physique que nous recevons est l’action du Karma. C’est pourquoi nous avons le corps physique que nous avons, la vie que nous avons, parce que notre Monade, la Monade cheffe qui est en dehors du corps applique la Loi d’en haut. Cette Monade obéit à la Loi, la Loi Supérieure. C’est pourquoi nous disons dans le prière du Seigneur:

« Que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. »

Cela signifie que la Loi Supérieure ou la volonté de notre Dieu est accomplie ou fait dans le ciel, mais elle ne se fait pas sur la terre. Ainsi, lorsque nous commençons à faire la volonté de Dieu sur la terre, c’est lorsque nous commençons à transformer la vie à travers nos cinq sens de la bonne manière. Malheureusement le Fils de Dieu, notre psyché, le Fils de l’Homme, la Budda-Dhatu ou Buddhata, qui est l’âme-enfant que nous sommes, écoute à peine la voix du Père, la Monade, notre principe spirituel en-haut, parce que nous sommes identifiés à cette nature, à cette société mondaine.

La transformation de soi est précisément le but principal du travail Gnostique; être dans la nature, être à n’importe quel endroit de la société, transformer la vie à travers les sens sans oublier que nous sommes à l’intérieur, la transformer. Rappelez-vous: nous ne pouvons pas transformer la vie de la bonne manière si nous ne sommes pas conscients que nous sommes à l’intérieur. Par conséquent, le rappel de soi est important, mais rappelez-vous que lorsque nous parlons de rappel de soi, cela ne signifie pas se souvenir du corps physique.

Le corps physique, ainsi que l’ego, doivent être observés, c’est « l’auto-observance ». Les parties observées sont le corps physique et l’ego, mais l’observateur est la conscience, le soi. C’est précisément ce que nous devons comprendre intellectuellement nous situer dans le Soi, qui est le lieu où nous devons être, pour qu’à partir de là, nous puissions observer les faux soi. Dans ce cas, les soi ou les ego qui sont observés sont ces éléments inhumains au sein desquels notre conscience est piégée.

Nous devons nous rappeler du Soi qui n’est pas piégé. Tout maître éveillé, quand il ou elle n’a pas d’ego, se souvient continuellement de lui-même. Nous parlons toujours des différentes parties du Soi, et nous disons que nous avons le corps physique, comme nous l’avons déjà expliqué, qui est en accord actif avec la Loi mécanique du karma, mais nous devons être conscients de ce corps physique afin de gérer cette Loi consciemment, car malheureusement cette Loi agit en nous mécaniquement. Ainsi, lorsque nous sommes conscients de notre corps physique, nous commençons à gérer cette Loi avec conscience et à faire comme nous l’avons déclaré dans d’autres conférences, ces négociations que nous devons faire pour gérer notre vie par la volonté de notre Dieu, sur terre comme c’est au ciel.

Au-dessus du corps physique, nous avons le corps vital, ou nous appelons aussi le corps éthérique, qui est la partie supérieure du corps physique. C’est le fondement, la vie du corps physique, qui est photographié en ce moment par la science conventionnelle de nos jours. Bien sûr, gnostiquement parlant, nous connaissons ce corps éthérique ou bio-plastique depuis de nombreux siècles, bien des Aéons. Le problème est qu’avec nos sens physiques, nous ne pouvons pas voir ce corps vital. Nous avons vu cet appareil photo Kirlian qui a été inventé en Russie, qui photographie la vitalité de la matière. La matière n’est pas seulement liée au corps physique, mais aux animaux, aux plantes etc. Si nous sommes un peu psychiques, nous pouvons observer autour du corps physique une aura, un halo de lumière. Tout le monde a cela et généralement c’est une couleur de lumière bleue. C’est précisément l’énergie qui pénètre et co-pénètre le corps physique pour que nous soyons vivants. En réalité, le corps physique est tétra-dimensionnel, et le corps vital en est l’aspect 4ème dimensionnel. Tetra en Grec signifie quatre. Il faut donc en être conscient aussi, c’est pourquoi nous avons donné de nombreuses conférences afin de savoir comment nourrir le corps vital. De nombreuses maladies qui apparaissent ici dans ce monde physique sont basées dans le corps vital, enracinées dans le corps vital; le cancer, par exemple, est enraciné dans le corps vital. Si nous traitons le corps vital, nous pouvons guérir certaines maladies du corps physique.

La vraie science de la médecine doit se baser sur les 4ème et 3ème dimensions, par rapport au corps physique, afin de le guérir. Cependant, certaines maladies vont au-delà du corps vital. Comme vous le savez, nous avons aussi des émotions. Les deux premiers corps, le corps vital et le corps physique, sont les véhicules nécessaires pour que nous puissions nous manifester dans la nature, dans la société, pour que nous soyons vivants. Mais, au-delà de cela, nous avons nos émotions, nos sentiments. Personne ne peut nier que nous avons des sentiments et des émotions, mais nous ne pouvons pas les voir. Nous ne pouvons que les ressentir, mais pas avec les 5 sens.

Si je vous demande comment vous ressentez vos sentiments ou vos émotions, vous devez admettre que ce n’est pas au moyen de vos 5 sens du corps physique que vous pouvez les observer; d’une manière ou d’une autre, vous le sentez dans la zone située entre le cœur et votre estomac. C’est là que se trouve le cerveau émotionnel, qui est lié au système nerveux grand sympathique. Nous dirons que le système nerveux grand sympathique autour de cette zone est le véhicule, le véhicule physique de nos émotions, nos sentiments pour agir.

Les émotions, les désirs forment un corps d’émotions ou de désirs, c’est ce qu’on appelle dans l’ésotérisme Kamarupa; un véhicule de désirs. Kama en Sanskrit signifie « désir ». C’est quelque chose que nous devons comprendre, car Kama est un mot dont nous parlons, dans d’autres conférences, lorsque nous nous référons à Kamaduro. Certaines personnes prononcent erronement ce mot comme karmaduro, ce n’est pas karmaduro, mais Kamaduro. Kama signifie désir. Kamarupa est le véhicule des désirs. Nous avons tous un Kamarupa, et notre Kamaduro est basé sur notre Kamarupa. Kamaduro, est donc un type de karma fort que nous devons tous payer, lié au désir sexuel. Quand on étudie l’ego animal, nous découvrons que notre luxure est enraciné dans le désir sexuel. Nous devons comprendre que le désir, dans cette zone du bas-ventre, est principalement lié au Kamarupa.

Kamarupa, ou corps des désirs, est ce que de nombreuses écoles d’ésotérisme appellent erronement le corps astral, mais en réalité ce n’est pas le véritable corps astral solaire; un tel corps est un luxe que peu de gens ont. Vous devez construire un corps astral, et pour construire un véritable corps astral qui est un véhicule pour l’âme, vous devez contrôler vos désirs, vos sentiments, vos émotions, vos cauchemars.

La maîtrise des désirs, la maîtrise des émotions est précisément la partie la plus difficile de ce chemin sur lequel nous marchons. Nous pouvons facilement contrôler le mouvement de notre corps. Si nous voulons marcher nous marchons, si nous voulons nous arrêter nous nous arrêtons, si nous voulons sauter ou être immobiles, nous le faisons. On peut facilement contrôler le mental, si on veut penser à quelque chose, alors on le fait, si on ne le fait pas, on fait alors l’effort et on arrête de penser à ça… Cependant, avec nos sentiments, ce n’est pas le cas. Quand nous sommes en colère et que nous disons « je ne veux pas être en colère », je veux être immédiatement cordial, c’est presque impossible, c’est très difficile. C’est parce que notre ego animal est très fort dans ce domaine. Vraiment, la grande joie ou le grand objectif d’un Gnostique est de vaincre le désir, de vaincre les émotions, et tout le travail que nous faisons est principalement lié au domaine émotionnel. Ceux qui réussissent construisent le corps astral. Mais, comment allons-nous contrôler ces émotions si nous ne nous observons pas? C’est dans ce domaine que nous devons nous observer: quel type d’ego émerge de notre subconscience, la 5ème dimension? Comme vous le voyez, le Kamarupa gravite dans la 5ème dimension. Dans votre corps physique, vous ressentez le Kamarupa dans la région de votre bas-ventre, mais si vous allez observer de quelle dimension ou de quel endroit provient cette émotion, vous découvrez qu’elle est au-delà de votre corps physique. Les désirs émergent de la 5ème dimension inférieure, qui s’appelle l’éternité.

La 4ème dimension est le temps. La 5ème dimension est l’éternité, elle est au-delà du temps. Les deux dimensions sont circulaires. Le temps n’est pas une ligne droite comme beaucoup le pensent, le temps est circulaire. L’éternité est également circulaire. Quand nous nous endormons physiquement, nous, en tant que psyché et ego, allons dans l’éternité; c’est là que nous faisons nos rêves. Lorsque l’état de sommeil du corps physique se termine, alors nous, en tant que psyché et ego, retournons dans le monde physique. Quand le corps physique est fatigué, on se rendort à nouveau… c’est un cycle que l’on effectue tous les jours.

Donc, comme vous le voyez, nous rêvons dans la 5ème dimension, puisque les rêves, les cauchemars, sont aussi liés à Kamarupa, le corps des désirs. De même, le Kamarupa, le corps des désirs veut être satisfait, veut nourrir les désirs à travers les 5 sens à l’intérieur du corps physique.

Donc la plupart du temps quand nous sommes dans ce monde physique, nous entendons, nous voyons, nous sentons, nous goûtons, nous touchons, à travers les sens, ce qui satisfait notre ego, il faut donc s’observer pour découvrir à travers quel type d’ego nous avons agi dans le corps physique à un moment donné. C’est pourquoi le maître Samael Aun Weor explique qu’avant de méditer sur la compréhension d’un ego, tout d’abord en s’auto-observant dans les trois cerveaux, nous devons l’attraper; nous devons savoir précisément à partir duquel des 3 cerveaux l’ego a-t-il émergé. Écoutez, tout ego utilise toujours nos 3 cerveaux, à savoir: le cerveau moteur-instinctif-sexuel, situé du haut vers le bas de la moelle épinière et des organes sexuels; le cerveau émotionnel, situé entre le cœur et le nombril; et le cerveau intellectuel dans notre tête; ce sont les 3 cerveaux que tout ego utilise physiquement. Ainsi, tout ego émerge toujours de l’un de ces 3 cerveaux, et utilise ensuite les deux autres.

Un exemple: si vous êtes en contact avec vos sentiments, c’est-à-dire lorsque quelqu’un vous blesse, immédiatement un ego émergera de cette zone située entre votre cœur et le nombril. Si vous êtes attentif, si vous êtes auto-observateur, vous le découvrirez. Mais vous ne pouvez pas vous découvrir si vous n’êtes pas auto-observateur. Vous ne pouvez pas être auto-observateur si vous ne vous souvenez pas de vous-même; vous devez vous souvenir à tout moment. Mais, pour savoir quel est ce Soi dont il faut se souvenir, nous devons comprendre que ce n’est pas le Kamarupa ou le corps physique. Le Soi n’est aucun des corps dont nous parlons ici. Nous ne sommes pas le corps physique, nous ne sommes pas le corps vital, nous ne sommes pas le Kamarupa ou le corps des désirs. Sommes-nous alors le mental? Le mental est un autre corps dont nous n’avons pas encore parlé. Comme vous le savez, ici, dans la tête, nous avons le cerveau intellectuel; nous utilisons le cerveau intellectuel pour penser, pour rationaliser. Ce cerveau est le véhicule d’un autre corps qui, en Théosophie, est appelé le Manas inférieur ou le mental. En Sanskrit, le mot Manas veux dire « Mental ». De ce mot vient le mot Man (Homme). C’est pourquoi, lorsque nous nous appelons hommes, humanité, etc., ce que nous disons vraiment, ce que nous désignons vraiment, c’est que nous sommes « mental ». D’une certaine manière nous dirons oui, nous sommes des hommes parce que, nous sommes plus mental qu’autre chose. Mais ce mental n’est pas le Hu-man (Humain) lui-même… ici, dans ce mot, nous voyons même ce « Man » à nouveau. Le Hum-Man (Hum-Main) est un mental que nous devons construire, qui est supérieur à ce mental bestial commun et ordinaire que nous avons. Le Hum-Man est en d’autres termes, le Om Mani Padme Hum.

Quand nous étudions la méditation, nous mentionnons que l’objectif de la méditation c’est calmer le mental, après bien sûr apaiser le centre émotionnel ou le Kamarupa et après avoir détendu notre corps physique; c’est ce que nous devons faire lorsque nous méditons. D’abord vous détendez votre corps, puis vous relâxez vos émotions, votre humeur et ensuite vous passez à votre mental, l’âne, qui vous dit toujours « qu’est-ce que vous faites ici, levez-vous, allez-y et gagnez de l’argent » ou « allez manger » etc. Le contenu de notre mental dépend de quel ego vous conseille de faire, quel désire réaliser, etc. Nous voulons nous comprendre, mais le mental ne s’intéresse pas à cela; notre mental animal veut forniquer, se livrer à la nourriture, aller jouer au basket, au volley ou au ping-pong… La méditation est une discipline pour le mental, vous devez donc contrôler votre mental.

Donc, nous devons aussi observer notre mental. Le mental est un autre véhicule: ne commettez pas l’erreur de dire « Je suis le mental » parce que vous n’êtes pas le mental, c’est-à-dire lorsque vous parlez d’un point de vue plus élevé et réel. Si nous parlons du point de vue subjectif, nous sommes bien sûr le mental, car la plupart du temps nous sommes le mental, mais ce qu’il est essentiel de comprendre, c’est que le Soi réel n’est pas le mental. C’est donc précisément ce que nous devons comprendre: nous ne sommes pas le mental! Mais, nous devons observer ce mental, car notre mental est un corps égocentrique. Comprenez: le mental est un élément auto-observé que notre vrai Soi doit observer. C’est ce que nous devons comprendre; nous devons nous auto-observer et nous devons nous souvenir de nous-mêmes, et le mental est simplement une autre partie de nous-mêmes qui doit être observée, mais ce n’est pas le Soi lui-même. Comprenez-vous cela? L’ego c’est le mental, c’est ce faux soi intellectuel que nous avons, malheureusement.

Le mental, l’ego, agit souvent à travers le cerveau intellectuel car, comme on dit, nous sommes Homosapiens, « Homo » le Latin pour « Homme », en d’autres termes, Mental et Sapient signifiant « Sage ». Ainsi, nous sommes un Mental avec Sapience, un sage, un humain, un Hum (Sanskrit: « esprit ») qui pense. Le Hum-mental élabore des pensées spirituelles; en effet, le véritable hu-main, l’Esprit-Mental, est vraiment un véhicule de l’Esprit. Notre mental doit vraiment servir l’Esprit sur terre comme au ciel et transformer la vie de la bonne manière, mais pour que le mental transforme la vie de la bonne manière, il doit être comme un lac, calme. Lorsque vous voyez que votre mental est calme, il reflète alors la lumière de l’Être, qui est le soleil, d’une manière parfaite. C’est pourquoi on dit que le macrocosme se reflète dans le microcosme. C’est pourquoi on dit que l’homme est le micro du macro. Ce micro est le mental qui doit refléter le macro, l’esprit. Cet Esprit est « Hum » en Sanskrit.

De nombreux moines en Asie orientale vocalisent le mantra Om Mani Padme Hum afin d’être en contact avec leur propre Esprit individuel. Avec ce mantra ils veulent mettre « Aum » dans leur Mani, Manas, leur mental comme une fleur de lotus (Padme ou qui représente la sapience, la sagesse) au service de leur Hum, Esprit. Ils veulent atteindre le niveau Hum-Man, Humain. Néanmoins, dans ce monde, tout le monde se dit être humain, alors que leur mental ne croit même pas en son propre Esprit, car ils sont athées. Ce sont des animas (Latin pour âmes) intellectuels involutifs qui osent se qualifier d’humains, ils sont vraiment une blague humaine, une mauvaise blague. Les athées ne devraient pas se dire humains, ils devraient se dire singes modernes, ou s’ils préfèrent le Latin, homo erectus (qui ont des proportions de corps semblables à celles d’un humain) mais ne sont pas de vrais humains. Leurs animas ont besoin d’évoluer à nouveau car les athées actuels sont des animas involutifs.

Un vrai humain est un individu dont l’Esprit et le mental sont unis, et cette union est précisément ce que nous voulons. Mais, pour cela, nous devons éradiquer ce mental inférieur que nous avons, qui est bestial, et créer un mental supérieur, un mental solaire. Cela n’est possible qu’après avoir créé le corps émotionnel supérieur qui s’appelle le corps astral. Ainsi, un véritable être humain est un Être qui a un mental solaire, un corps astral solaire, agissant respectivement dans le cerveau intellectuel et le cerveau émotionnel. Leur intellect et leur émotion agissent toujours en union avec l’Esprit, mais pour atteindre ce niveau d’être, nous devons travailler psychologiquement; ceci, pour observer ce qui est contre nous, l’adversaire (Satan שטן en Hébreu) qui est à l’intérieur.

À l’intérieur de nous, dans le mental, dans le cœur et dans le sexe, dans les 3 cerveaux, nous avons beaucoup d’ennemis. Satan שטן est légion et représente tous nos ennemis. Les évangiles de la Bible appelaient ces 3 ennemis Judas, Pilate et Caïphe, les 3 traîtres de Jésus. Ou comme dans l’Exode les 3 traîtres de Moïse, à savoir, Koré, Dathan et Abiram. Dans la Bible, ainsi que dans chaque histoire ou n’importe quelle religion, vous trouverez ces 3 traîtres. Par exemple, les 3 filles de Mara qui ont tenté Bouddha quand il méditait sous l’Arbre Bodhi, ou quel que soit le nom que vous voulez donner à ces 3 éléments que nous portons en nous. Quand vous êtes en méditation, ces 3 éléments viennent vous déranger, vous empêcher de méditer, vous empêcher de faire tout type de travail spirituel sur vous-même et c’est précisément la grande bataille que vous devez effectuer lorsque vous méditez. Mais, si vous êtes discipliné, vous commencerez à ressentir beaucoup de courage pour analyser, comprendre ces défauts, mais vous devez d’abord observer.

Tout comme un policier patrouillant dans les rues de n’importe quelle ville, vous devez d’abord aller chercher ceux qui enfreignent la loi… mais vous ne pouvez pas aller dans le quartier et dire « vous venez ici, vous avez l’air d’être un voleur, venez avec moi. » Ce n’est pas comme ça, non? Vous devez être attentif, pour trouver les délinquants dans l’acte même, « pour les attraper mains-rouges » autrement dit. Alors, vous avez la preuve. Vous dites : « Ah ha, vous est en train de voler cela, venez ici, et je vous amène au tribunal, devant le juge. » Le juge vous demandera: « Eh bien, pourquoi cet individu est-il ici, pourquoi l’avez-vous amené ici? »

« C’est un voleur! »

« Pourquoi? »

« Je l’ai pris en flagrant délit! »

« En avez-vous une preuve? »

« Oui, voici ce qu’il était en train de voler et j’ai ses empreintes digitales ici et j’ai (maintenant parce que nous sommes au 21 e siècle) cette caméra, regardez, je l’ai attrapé les mains-rouges ! »

« Oh oui, dira le juge! Vous êtes un voleur! Je vous condamne à la prison! »

Comme le voleur doit passer son procès, de même quand nous allons méditer, d’abord à travers l’auto-observation pendant la journée, puis à travers la méditation, nous mettons notre ego au jugement. Cependant, si nous dormons psychologiquement toute la journée, quel élément psychologique négatif allons-nous attraper? Si tout ce que ce policier faisait toute la journée, c’était d’aller manger des beignets, il n’attraperait rien. Ainsi, nous devons être auto-observateurs pour voir dans quelle ville, dans quel quartier nous pratiquons, à savoir la ville intellectuelle, la ville émotionnelle ou la ville motrice-sexuelle-instinctive.

Souvent, une fois que nous attrapons un ego, on se dit: « Je t’ai attrapé! Je vais te traduire en justice… mais pas maintenant, car je suis occupé. » Et nous continuons à faire les corvées, à assumer les responsabilités de notre vie; si nous sommes auto-observateurs, nous en attrapons un autre et un autre et un autre. Puis, quand nous entrons en méditation nous disons: « Oh mon Dieu, j’ai attrapé beaucoup de délinquants aujourd’hui, le matin, le midi, l’après-midi, à différents endroits! » Si nous voulons tous les juger, cela devient impossible. Nous devons nous consacrer uniquement à un ego, et quand cela est suivi et effectué, nous prenons le temps d’en faire un autre.

Alors vous vous assoyez en méditation et vous faites votre rétrospection, votre analyse. Nous nous demandons: « Lequel mérite d’être suivi et compris maintenant? » C’est précisément ce que vous devez appliquer à votre méditation.

Nous devons comprendre que l’ego agit toujours à travers les 3 cerveaux. Par exemple, « j’ai attrapé un ego dans mon cerveau émotionnel mais j’ai remarqué quand cette ego a pris mon cerveau intellectuel! Quand j’ai commencé à penser ceci et cela, et ensuite l’ego a agit à travers mon corps. Écoutez, nous ne pouvons en être conscients que si nous nous auto-observons! Ensuite, nous allons au plus profond de notre psyché, ou de notre subconscience, dans notre inconscience, mais pour cela, nous devons nous rappeler de notre Soi! Malheureusement, nous sommes 97% de délinquants et 3% d’observateurs. L’observateur est de 3% et l’observé est de 97%. Ainsi, le pauvre Kaom ou la police intérieure sont vraiment faibles, car les gangs sont légion à l’intérieur de nous.

La conscience qui est libre, le 3%, doit faire de super efforts pour se rappeler qu’elle est à l’intérieur! Ce rappel est ce que le Maître a appelé dans un livre « Amour Filial ». Vous devez mettre en activité ces 3% pour avoir le sentiment d’être un enfant de Dieu. Sentir que vous êtes un enfant de Dieu, vous devez vous rappeler de Dieu; rappelez-vous donc que Dieu n’est pas à l’extérieur mais à l’intérieur de nous. Dieu est notre Monade. Nous devons nous rappeler que Dieu est toujours là. C’est pourquoi, quand on parle avec le maître Samael Aun Weor, Je lui ai demandé une fois « Maître quel est le meilleur mantra pour se rappeler de mon Être, pour m’auto-observer correctement? » Le meilleur mantra avec la concentration afin de se souvenir de votre Être est « Ommmmmmm Tat Sat » vocalisant, répétant tout le temps dans votre mental. Lorsque vous prononcez « Ommmmmmm Tat Sat », le souvenir de « Votre Soi » est renforcé, parce que le son résonne dans la glande pinéale. C’est précisément là que vous, en tant qu’âme, doivent être assis. Physiquement, vous êtes assis par terre, sur des bancs, des chaises ou des oreillers, etc., mais là où vous, âme, devez être assis est dans votre glande pinéale, car vous n’êtes pas le corps. Votre corps est assis là, mais VOUS devez être assis dans la glande pinéale parce que vous êtes l’âme, vous êtes la conscience et en étant assis, vous vous rappelez comment: « Je suis l’enfant de Dieu, l’enfant de ma Monade, mon Esprit, mon Hummmm. » En vous sentant là, dans votre glande pinéale, vous entrez dans votre cerveau intellectuel, vous observez votre corps mental. Ensuite, à partir de la glande pinéale, vous descendez un peu plus bas et vous observez votre cerveau émotionnel, vous voyez votre corps émotionnel, votre Kamarupa. Et puis, au plus profond de votre cerveau moteur-instinctif-sexuel.

Ainsi, vous observez vos mouvements, actions, émotions, pensées, depuis la glande pinéale; c’est ainsi que vous vous souvenez de vous-même et que vous vous observez. Puis, pendant méditation, vous analysez ce délinquant particulier que vous avez attrapé dans l’un de vos 3 cerveaux. Cependant, là où avant vous vous auto-observiez simplement et l’activité de vos trois cerveaux, maintenant en méditation, vous devez comprendre ce délinquant que vous avez attrapé. Je répète: quand vous êtes en méditation, vous devez prolonger cette découverte de soi, car la découverte de soi est la compréhension, et se connaître est précisément ce que nous devons faire; nous voulons nous connaître.

Ensuite, en tant que police, après avoir fait tout cela, nous présentons la preuve au juge, afin que ce délinquant soit condamné. Lorsque vous avez compris cet ego, et que vous êtes sûr de l’avoir complètement compris, que vous n’avez manqué aucun détail sur cet agrégat psychologique particulier, alors, vous l’avez compris vous-même, maintenant vous pouvez l’annihiler. Maintenant, le pauvre délinquant peut être tué facilement, VOUS ne pouvez pas le tuer; vous pouvez le comprendre, vous devez le comprendre, mais pour annihiler ce délinquant, vous devez évoquer un pouvoir supérieur à votre mental, un pouvoir supérieur à votre conscience. Vous devez faire appel à votre Être Intérieur, dans ce cas votre Mère Divine, parce qu’Elle, en tant que Mère Kali Ma Hindoue, a le pouvoir de tuer.

Comme vous le voyez, votre Monade, votre Père demeure là, dans les cieux: « Notre père qui es aux cieux que ton nom soit sanctifié. » C’est ainsi que nous nous souvenons de notre Dieu… cette prière est merveilleux. Mais, vous devez vous rappeler que vous êtes un enfant de Dieu lorsque vous l’effectuez.

« Notre père qui es aux cieux que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne. »

Vous voulez que le règne de Dieu naisse en vous? Eh bien, ouvrez votre mental. Mais, si vous demandez cela alors que votre mental est plein de voleurs, rempli de criminels, qu’espérez-vous qu’il se passe? Dieu ne se mêle pas aux voleurs, aux criminels. Alors, nettoyez votre mental; c’est précisément le but de la méditation.

La Mère Divine, qui est l’aspect féminin de votre Dieu, descend toujours dans le corps physique. Elle se transforme pour l’amour de son enfant. Elle n’a aucune forme; elle est la vie et elle est la nature. Elle entre par le nez, par ce que vous mangez, par ce que vous entendez; à travers tous les sens, c’est ainsi qu’elle entre. Elle se transforme en sang; elle est le sang. Elle devient matière sexuelle, mais ensuite elle se cache dans la matière sexuelle, dans les organes sexuels. Malheureusement, les gens ignorent cela, que le pouvoir créateur de Dieu se trouve là.

Comme vous le voyez, lorsque nous parlons du pouvoir créateur de Dieu, nous parlons de la Mère Divine. Vous ne pouvez pas nier que nous avons été créés dans le ventre de notre mère. Nous y étions en gestation pendant 9 mois, elle nous a créés. Donc, cette force est dans nos organes sexuels. Malheureusement, les gens répandent cette force, l’éjectent de leur corps.

Si nous expulsons cette force de notre corps, nous ne pouvons pas faire appel à cette force. En réalité, Dieu fait appel à cette force, qui s’appelle la Mère Divine, le pouvoir créateur, afin de détruire tout agrégat psychologique, à condition que nous l’ayons compris en méditation. Par conséquent, nous devons accumuler, recevoir cette Mère Nature chaque jour. Si nous sommes célibataires, nous devons pratiquer le pranayama ; si nous sommes mariés, la transmutation sexuelle. Alors la Mère Divine entre en nous en tant que feu, parce qu’elle se cache dans cette matière sexuelle. C’est ce qu’ils appellent en Orient Kundalini.

La Kundalini est le feu du Saint-Esprit qui monte dans la colonne vertébrale. Si nous sommes célibataires, il s’élève comme 2 polarités: Ida et Pingala. Bien sûr, lorsque vous demandez à votre Mère Divine, qui est aux cieux, pour l’annihilation de tout ego, c’est l’énergie qu’elle utilise pour détruire le défaut. En effet, elle utilise le même élément pour détruire cet agrégat psychologique particulier que vous avez compris, mais vous devez économiser l’énergie parce que si vous lui demandez: « Ma Mère, détruisez-moi cet ego. » Elle dira: « Donnez-moi les armes; j’ai le pouvoir, mais j’ai besoin de feu! » Si vous n’avez pas de feu là, comment va-t-elle faire? C’est pourquoi le Maître Samael dit que tout célibataire peut détruire 50% de ses propres ego, mais pas au-delà. La Mère Divine peut utiliser l’énergie sexuelle d’un célibataire pour 50% d’ego, mais il y a certains ego, certains éléments psychologiques à l’intérieur qui sont très lourds, très forts. Pour ces egos, la Mère Divine a besoin d’une arme plus puissante, et cette arme est l’énergie qui monte dans le canal Sushumna. Vous voyez, élever l’énergie sexuelle dans les canaux Ida et Pingala peut être accompli par des célibataires; cependant, pour les personnes mariées, elles peuvent accéder à Ida, Pingala et Sushumna.

Le feu de Sushumna s’éveille avec l’union de l’homme et de la femme, lorsqu’ils s’unissent, lorsqu’ils mélangent leurs 2 polarités. Lorsque vous demandez à votre Mère Divine —Dans l’acte sexuel, si vous êtes mariés— « Ma Mère, détruisez-moi l’ego que j’ai compris. » Alors un triple pouvoir descend du ciel en enfer, qui est nous. Aucun ego ne peut résister à cela, il est pulvérisé immédiatement! Mais, il ne peut être pulvérisé que si vous l’avez complètement compris. Pourquoi est-ce? C’est parce que lorsque vous comprenez votre ego, dans ce processus, vous extrayez votre conscience piégée de cet ego ; en d’autres termes, vous apprenez à transformer la vie de la bonne manière, car cet ego transformait la vie de la mauvaise manière. Vous devez comprendre que l’ego est un mauvais transformateur de vie, la conscience libre unie à Dieu, l’Esprit, est le bon transformateur de la vie.

Alors ce que nous faisons dans la méditation c’est voir la vie telle qu’elle est, et à travers la compréhension, nous voyons la vie telle qu’elle devrait être, nous voyons la vie de la bonne manière, nous transformons la vie de la bonne manière; parce qu’il est évident que la vie telle qu’elle est sur cette planète est mal transformée; nous tous, transformons la vie de la mauvaise manière, c’est pourquoi cette société est dans le chaos. Nous sommes des chaos individuels, donc, nous devons détruire le chaos que nous portons à l’intérieur, c’est-à-dire que nous devons faire de la vie qui est, cette nouvelle vie qui devrait être en la comprenant.

Voilà pourquoi un couple marié, quand ils sont unis dans l’acte sexuel, le mari dit: « Ma Mère détruit cet ego de jalousie que j’ai ressentie quand ma femme parlait à quelqu’un d’autre dans un tel endroit » la femme doit répéter la même chose « Oui, ma Mère détruit cet ego de jalousie. » Vous n’avez pas besoin de donner autant de détails, si vous ne voulez pas avoir plus d’ennuis avec votre femme, dites simplement cela. Ne donnez pas trop de détails! Ou dites simplement l’ego, puis la femme, doit répéter les mêmes mots dans l’acte sexuel que son mari dit et quand il a fini, c’est au tour de sa femme. Ensuite, elle doit dire: « Ma Mère détruit pour moi cet ego de colère, que j’ai toujours envers mon pauvre mari. » Et puis le mari doit répéter la même chose. De cette façon, mari et femme agissent avec 2 forces; de cette façon, l’ego est détruit, même les plus lourds.

Donc, comme vous pouvez le voir, il y a 3 étapes que nous devons franchir, afin de libérer la conscience de l’ego. Elles sont: attraper l’ego ; comprendre l’ego, pour le juger; puis le détruire avec le pouvoir de la Mère Divine. La Mère Divine a le pouvoir de détruire tout ego, si vous le comprenez; si vous ne comprenez pas cet ego pleinement, et il manque encore quelque chose dans votre psyché, la Mère Divine ne le détruira pas, car lorsque la Mère Divine détruit un ego, il est immédiatement envoyé en enfer, dans les infra-dimensions, pour être annihilé petit à petit. Mais, si le génie, la conscience est encore en partie en bouteille, alors la Mère Divine ne le détruira pas, car alors votre conscience irait en enfer et c’est ce que nous essayons d’éviter ici, la seconde mort. Nous voulons mourir, mais nous ne voulons pas aller en enfer.

Ce processus est le travail de maîtrise. Dans ce processus, nous avons toujours observé ces 3 éléments, cependant, il y a un autre élément dont on n’a pas parlé, concernant le corps vital: la personnalité. La personnalité est un autre véhicule que nous utilisons dans la vie pour fonctionner dans la société. Si vous êtes médecin, vous avez dans votre personnalité les connaissances, les éléments intellectuels nécessaires pour donner des conseils, et cela vit dans notre personnalité ; c’est avoir la connaissance d’être médecin, d’être ingénieur ou d’être architecte, quelle que soit votre profession. Dans votre vie personnelle, vous avez la (les) langue (s) que vous parlez ou les langues. Par exemple, j’ai dans ma personnalité les connaissances que j’utilise pour communiquer, mais aussi les connaissances qui dans notre personnalité doit être une connaissance consciente, et pour cela nous devons méditer, afin de comprendre ce que nous savons.

Bien sûr, nous devons nous rappeler que l’ego agit toujours à travers la personnalité, et la personnalité utilise les 3 cerveaux. C’est pourquoi nous devons être conscients de nous-mêmes, lorsque nous sommes en activité en tout lieu et surtout lorsque nous travaillons, car la personnalité apprend à faire les choses mécaniquement. En effet, la plupart du temps nous sommes mécaniques, surtout lorsque nous effectuons des actions, des tâches, etc., que nous savons déjà très bien quoi faire. Donc, nous devons nous observer, observer cette personnalité – qui est le véhicule dans lequel nous stockons la connaissance de tout ce qui concerne notre travail, notre métier, notre culture, notre société, etc. – pour que nous n’agissions pas mécaniquement, pour utiliser la personnalité consciemment.

Ce n’est pas facile, mais nous devons le faire étape par étape; c’est ainsi que nous apprenons à nous placer sous la direction de notre propre Dieu individuel. C’est ainsi que nous mourons en nous-mêmes. C’est ainsi que nous appliquons à nos vies cette déclaration qui dit; « Quiconque veut venir après moi, qu’il se renie. »

Bien sûr, ce travail n’est qu’une partie du déni de soi; afin de renier le soi, vous devez observer le soi, afin d’observer le soi, vous devez vous souvenir de votre vrai Soi, ce sont les étapes. Il est bon, dans un premier temps, de savoir cela intellectuellement, afin de l’appliquer pratiquement. Dans la vie pratique, vous devez être présent, conscient, attentif tout le temps. Si vous mangez, mangez; si vous devez marcher, marchez; si vous devez parler à quelqu’un, parlez à cette personne, mais faites-le consciemment. Même en parlant simplement, même face à face, nous pouvons tout d’un coup dire: « Excusez-moi, qu’avez-vous dit? » ou « Je n’ai pas entendu. » Mais la vérité est que notre conscience n’était pas là, nous étions en dehors du corps en pensant à quelque chose; nous avons peut-être été physiquement présents, mais notre conscience était hors de sa place, pas assis sur la glande pinéale.

Descartes a dit que la glande pinéale est le siège de l’âme. La glande pinéale se rapporte au chakra Sahasrara.

Au Mexique, Maître Samael nous a donné un exemple de comment être ici, être présent. Il a dit: « À quoi pouvons-nous comparer la conscience? Elle est comme une lampe torche que nous dirigeons d’un endroit à un autre. » La nuit, lorsque vous avez besoin de chercher quelque chose dans l’obscurité, vous allumez votre lampe de poche et vous la dirigez dans la direction dont vous avez besoin pour trouver cette chose. C’est la même chose avec votre conscience. Dans la vie quotidienne, nous sommes dans les ténèbres, parce que nous ne nous connaissons pas; si nous appliquons cette lumière, la lampe torche de la conscience, nous pouvons commencer à éclairer, à prendre conscience de cette obscurité. Mais cela ne peut se produire que si nous faisons l’effort d’être présent, d’être attentif, d’être conscient. Si vous n’êtes pas présent en tant que conscience, cette lumière scintillera sans but, errant ici, là et partout, comme une lumière étincelante d’une boîte de nuit… nous devons être présents. C’est pourquoi beaucoup de gens s’identifient à la boule scintillante, à ces différentes lumières qui viennent de l’extérieur; nous ne devons jamais nous identifier à cela, nous devons être à l’intérieur, savoir appliquer la lumière.

N’oubliez pas qu’il est écrit « Au commencement Elohim créa la psyché et le corps physique » ou en d’autres termes, « Au commencement Elohim créa les cieux et la terre. » Ce sont la même chose. « Et la terre était vide », la lumière n’était pas là, « et sans forme ». C’est ce que nous sommes, sans forme, dans le chaos. Cette terre, notre physicalité est dans le chaos, elle est sans forme, c’est un vide noir absolu qui n’a pas de lumière. « Et les ténèbres étaient sur la surface de l’abîme », qu’est-ce que cet abîme? C’est la subconscience, l’inconscience et l’infra-conscience : c’est notre abîme. Lorsque nous fermons les yeux, nous ne voyons que l’obscurité. Cependant, lorsque nous appliquons cet exercice, lorsque nous pratiquons cela tous les jours, alors nous, en tant qu’enfants de Dieu, nous nous souvenons de Dieu, et notre Dieu peut dire « que la lumière soit », et la lumière de la conscience est guidée. Puis, petit à petit, il y a de la lumière ici, et de la lumière là; la lumière continue de croître et de croître, de s’étendre et de s’étendre jusqu’à ce que nous devenions illuminés, un être complètement illuminé, un Bouddha, c’est le processus.

Avez-vous des questions?

Public: Comment Lucifer est administré par l’Être, pour qu’il nous aide?

Instructeur: Votre question concerne Lucifer. Écoutez, Lucifer fait partie de notre Être, de « Notre Père qui est aux cieux, que ton nom soit sanctifié », Lucifer porte l’éclair dans sa main. Lucifer signifie « apportant la lumière », du Latin lux, lucis, leuk « lumière, éclat » et ferre « apporter, porter », aussi « porter des enfants ». Il est écrit:

« Au commencement Elohim créa les cieux et la terre. Et la terre était sans forme et vide; et l’obscurité était sur la surface de l’abîme. Et (Lucifer) L’esprit de Elohim mouva sur la surface des eaux (sexuelles). Et Elohim dit: Que la lumière soit: et la lumière fut. » – Genèse 1: 1, 2

En d’autres termes, « et Lucifer fut, »

Lucifer est « INRI », Lucifer est Jésus, Zeus, Jupiter tenant l’éclair dans sa main. Lucifer en tant que Jésus est crucifié sur la croix égale armée de Malkuth. Le Latin Lucifer est l’Hébreu Satan (שטן) qui sert, obéit aux commandements de Jehovah (יהוה) selon le livre de Job. Le livre de Job déclare:

« Or, il y eut un jour où les fils d’Elohim vinrent se présenter devant le Seigneur Jehovah (יהוה), et Satan (שטן) vint aussi parmi eux. Et le Seigneur Jehovah (יהוה) dit à Satan (שטן), D’où viens-tu? Alors Satan (שטן) répondit au Seigneur Jehovah (יהוה), et dit: D’aller et de venir sur la terre, et d’y marcher. Et le Seigneur Jehovah (יהוה) dit à Satan (שטן), As-tu considéré mon serviteur Job (Jésus), qu’il n’y a personne comme lui sur la terre, un homme parfait et droit, un homme qui craint Elohim et évite le mal? Alors Satan (שטן) répondit au Seigneur Jehovah (יהוה), et dit , Job (Jésus) ne craint-il pour rien Elohim? N’as-tu pas fait une haie autour de lui, de sa maison et de tout ce qu’il a de tous côtés? Tu as béni l’œuvre de ses mains, et sa richesse s’est accrue mais étends ta main maintenant, et touche tout ce qu’il possède, et il te maudira en face. Et le Seigneur Jehovah (יהוה) dit à Satan (שטן): Voici, tout ce qu’il (Jésus) a est en ton pouvoir; seulement sur lui, ne mets pas la main. Alors Satan (שטן) sortit de la présence du Seigneur Jehovah (יהוה). » – Job 1: 6-12

Et Jésus a dit:

« Celui qui vous écoute m’écoute; et celui qui vous méprise, me méprise; et celui qui me méprise, méprise celui qui m’a envoyé (le Père qui est dans les cieux). Et les soixante-dix sont revenus de nouveau avec joie, disant: Seigneur, les démons nous sont soumis par « ton nom ».

Et Jésus leur dit: Je vis Satan (שטן Latin Lucifer) comme l’éclair tombant du ciel. » – Luc 10: 16-18.

« Car comme l’éclair, qui éclaire d’une partie sous le ciel, brille à l’autre partie sous le ciel; ainsi sera aussi le Fils de l’homme (celui qui a cet éclair incarné) en son jour. » – Luc 17:24

Dans la cinquième initiation des mystères majeurs, lorsque l’initié choisit le chemin direct, c’est parce que sa terre est déjà formée et organisée, alors, il reçoit l’Initiation Vénuste, il reçoit Lucifer venant de son Père qui est aux cieux. Lucifer apporte alors la lumière du Logos Solaire, parce que les initiés sont vides, c’est-à-dire sa subconscience, son inconscience et son infra-conscience, son abîme, est dans les ténèbres depuis la surface de Chesed, sa Monade à ses pieds dans Malkuth. En d’autres termes:

« Et (dans le monde causal) le cinquième ange (Samael) a sonné, et j’ai vu (Lucifer comme) une étoile tombant du ciel (de Chokmah) sur la terre (Malkuth): et à lui (Lucifer) a été donné la clé du puits sans fond (de Yesod). Et il (Lucifer) a ouvert le puits sans fond; et une fumée est sortie du puits (de Yesod dans Scorpion), comme la fumée d’une grande fournaise (de feu et d’eau); et le soleil (Shin) et l’air (Aleph) ont été assombries en raison de la fumée (lubrique) du puits (du sexe). Et il est sorti des (egos lubriques) sauterelles fumantes (lubriques) sur la terre (physicalité de l’initié): et à elles a été donnée le pouvoir (sexuel), comme celui qu’ont les scorpions (les gens) de la terre. Et il leur a été commandé de ne pas blesser l’herbe (personnalité) de la terre, ni aucune chose verte (vertu), ni aucun arbre (système nerveux); mais seulement ces (lubriques) hommes (egos) qui n’ont pas le sceau de Dieu (le Saint-Esprit) sur leur front. Et il leur a été commandé qu’elles ne devraient pas les tuer, mais qu’ils devraient être tourmentés cinq mois (jusqu’à ce que le kamaduro et le karmasaya soient payés): et leur tourment était comme le tourment d’un scorpion, quand il frappa un homme (fornicateur dans le cœur). Et en ces jours-là, les hommes (initiatiques) chercheront la mort (psychologique) et ne la trouveront pas; et désireront mourir (psychologiquement), et la mort les fuira (jusqu’à ce que le kamaduro et le karmasaya soient payés). Et les formes des (lubriques) sauterelles (egos lubriques) ressemblaient à des chevaux (cauche-mares nocturnes) préparés au combat; et sur leurs têtes (l’intellect) étaient comme des couronnes comme de l’or,et leurs visages (de cheval) étaient comme des visages d’hommes. Et ils avaient des cheveux comme (les homosexuels qui avaient des cheveux) les cheveux des femmes, et leurs dents (apparentées) étaient comme les dents de lions (lubriques). Et ils (leur mauvaise volonté) avaient des cuirasses, comme des cuirasses de fer (de bonne volonté); et le bruit de leurs ailes (pensées) était comme le bruit des chars de beaucoup (cauchemars lubriques) chevaux courant au combat. Et ils avaient des queues (kundabuffers) comme des scorpions, et il y avait des piqûres dans leurs queues (afin de poignarder leurs victimes avec elles): et leur pouvoir était de blesser les hommes cinq mois (karma). Et (en enfer) ils avaient un roi sur eux, qui est l’ange du puits sans fond, dont le nom en langue Hébraïque est Abaddon, mais (les initiés du chemin direct) en langue Grecque (ont un roi sur eux, qui est l’ange du puits sans fond dont) le nom est Apollyon. » – Apocalypse 9: 1-11

Donc, Lucifer n’est pas un individu extérieur, comme beaucoup le pensent. Lucifer est à l’intérieur. Ce n’est qu’une partie de l’Être qui peut entrer dans un individu, dont la terre est déjà formée et organisée, mais dont la conscience est comme nous, un désordre, dans le chaos. Dieu ne peut pas entrer dans un tel gâchis, mais lorsque nous commençons à marcher sur ce chemin, et que nous sommes vraiment sérieux au sujet de ce chemin, alors Dieu envoie un élément en nous, le seul élément de cette divinité qui peut se mélanger à cette obscurité, à cet abîme, afin d’aider l’initié dans le travail psychologique. L’élément s’appelle Lucifer, qui se mêle aux ténèbres. Lucifer se mêle alors à nous, et se mêle à notre luxure, notre fierté, etc. et c’est précisément le sacrifice de Lucifer. Il fait partie de la Monade, une Monade qui a besoin de devenir un maître Monade.

Ainsi, afin de maîtriser la conscience, qui s’identifie à cette vie telle qu’elle est, il envoie Lucifer. Lucifer signifie « porteur de lumière ». Donc Lucifer en tant que lumière se mêle à Tiphereth, l’âme humaine dans Tiphereth ; après Lucifer descend dans Malkuth et se mêle aux animas de l’écurie, ces éléments bestiaux inhumains ou égos qui ont notre âme piégé à l’intérieur; voici quand l’éclair « Lucifer » est transformé en Satan, l’adversaire, Satan est un gars très rusé, car il sait que pour que vous puissiez faire la lumière dans les ténèbres, vous devez attraper le diable. Il est important de comprendre que Lucifer n’est pas le diable, le diable est l’ego en nous que lorsqu’il est mêlé à Lucifer devient Satan. Lucifer n’est là que pour nous aider. Nous devons attraper le diable, les agrégats psychiques, les petits délinquants et pour que nous puissions les attraper, ils doivent émerger de l’intérieur à la surface des 3 cerveaux. Et, pour que ces éléments psychologiques négatifs émergent de l’intérieur, nous avons besoin du gymnase psychologique approprié. Nous disons qu’il y a 3 gymnases; à la maison, au travail et à la famille, puis dans la rue avec des connaissances, avec des gens que vous ne connaissez pas parfois. Normalement, le gymnase, si vous êtes un homme, c’est votre femme parce qu’elle vous connaît très bien, et pour la femme c’est normalement son mari et entre eux ils ont le Mahabharata, une grande bataille.

Le mari et la femme se révèlent très facilement les défauts l’un à l’autre. Dans votre travail et avec vos proches, ils aident aussi à révéler tous les différents éléments que nous portons à l’intérieur, bien que ce soit souvent une bataille plus petite, pas aussi forte que celle de votre maison, mais elle est toujours forte. Alors, notre vie quotidienne, dans les rues du monde est le 3ème type de gymnase les circonstances qui se produisent dans votre vie; parfois vous vous fâchez parce qu’au bureau de poste le caissier vous traite de manière irrespectueuse, peut-être qu’il y a une grosse file d’attente là-bas et que beaucoup de gens sont en colère parce que cela prend trop de temps, etc etc… vous devez être patient, mais parfois vous voyez que cela se produit naturellement. Mais quand vous êtes sérieux dans votre travail Lucifer vient et dit « Ok, je vais vous aider maintenant » et allez vous mettre dans une situation dont vous avez vraiment besoin pour que la colère sorte, et c’est parce que vous entrez dans le chemin. Cela est arrivé à Adam et Eve en Lémurie. Lucifer a été libéré mais les pauvres Adam et Eve étaient naïfs à ce moment-là, et ont été tentés et vaincus facilement. Vous devez être conscient dans votre vie que Lucifer est là pour vous tester, essayer parfois de vous faire tomber et même effectuer l’incroyable pour vous faire tomber, mais si vous triomphez, au fond il devient heureux, dit-il; « Je deviens un bon entraîneur ».

C’est pourquoi Maître Samael dit Lucifer est un ami en or, mais parfois il peut paraître cruel, surtout quand il met devant nous des épreuves en relation avec le cœur. Vous essayez peut-être de contrôler ces ego de votre cœur, et parfois vous pouvez pleurer et dire « laissez-moi seul, ne me donnez pas d’épreuves maintenant, je dois méditer là-dessus, laissez-moi seul pendant une semaine s’il vous plaît. » Il est toujours prêt à nous aider.

Malheureusement, cette humanité traite Lucifer de la mauvaise manière. Vous devez l’aimer. Il est toujours là pour nous aider, et la seule façon de nous aider est de faire émerger notre ego des profondeurs de notre psyché, afin de nous montrer ce que nous avons, ce que nous devons annihiler. Quand il montre votre colère, parce que quelqu’un touche vos sentiments, votre amour-propre, votre estime de soi, votre fierté, votre vanité et que vous vous sentez vraiment mal, il le fait parce que c’est la seule façon pour nous de voir comment cette élément travaille vraiment à l’intérieur de nous. C’est ainsi que vous devez comprendre cet élément de Lucifer. Ce n’est pas comme les gens le pensent, qu’il est un méchant essayant de vaincre l’humanité… Non, il essaie d’aider. Malheureusement, chaque élément de cette humanité est tombé dans la tentation. Nous, les Gnostiques, savons qu’il nous met toujours devant la tentation, mais nous devons la vaincre, afin de développer des vertus, et la seule façon de développer des vertus est la suivante: méditer, comprendre alors Lucifer devient notre meilleur ami et, ce faisant, nous le transformons en un archange de lumière. Mais d’abord, le Saint-Esprit en tant qu’Aima-Elohim-Binah, doit sortir des eaux de Yesod (le fleuve Jourdain de la vie) Tiphereth, Israël, le Corps Causal et de là travailler au sein de l’initié, comme il est écrit:

« Telles sont les paroles que Moïse a dites à tout Israël au-delà du Jourdain dans le désert (Tiphereth). » Deutéronome 1: 1

« Et Jésus étant plein du Saint-Esprit est revenu du Jourdain (Yesod), et a été conduit par l’Esprit (Saint) dans le désert (במדבר Bamidbar-Deutéronome), étant quarante jours tenté par le diable (Satan, l’ego). Et en ces jours-là, il ne mangea rien: et quand ils furent terminés, alors il eut faim. Et le diable (Satan, l’ego) lui dit: Si tu (Tiphereth) es le Fils de Dieu, ordonne à cette pierre (de Yesod) qu’il soit fait du pain (de sagesse). Et Jésus (Tiphereth) lui répondit, en disant: Il est écrit: Cet homme (le mental) ne vivra pas uniquement de pain (de la transsubstantiation), mais de toute parole de Dieu. Et le diable (Satan, l’ego de l’orgueil), l’emmenant dans une haute montagne (de l’initiation), lui montra tous les royaumes du monde en un instant. Et le diable (Satan, l’ego de l’orgueil) lui dit: Je te donnerai toute cette puissance, et leur gloire, car cela (dans le Kali Yuga) m’est livré; et à qui je veux je le donnerai. Si donc tu m’adores (au lieu de ton humble Dieu), tout sera à toi. Et Jésus (Tiphereth) répondit et lui dit: Éloigne-toi de moi, Satan; car il est écrit: Tu (Satan) adoreras le Seigneur ton Dieu (Jehovah Elohim, Binah), et lui seul tu serviras. Et il (Satan) l’amena à Jérusalem, et le plaça sur le sommet du temple, et lui dit: Si tu es (Tiphereth) le Fils de Dieu, jette-toi d’ici; car il est écrit: Il donnera à ses anges la charge sur toi, pour te garder; et entre leurs mains ils te porteront, de peur que tu ne heurtes ton pied contre une pierre. Et Jésus lui répondit: Il est dit: Tu (Satan) ne tenteras pas le Seigneur ton Dieu (Binah). Et quand le diable (Satan, l’ego) avait mis fin à toutes les tentations, il s’est éloigné de lui pour une saison. » – Luc 4: 1-13

Comprenez que quand Lucifer, en tant qu’éclair, se mêle à votre ego, il devient Satan à l’intérieur de vous!

Public: Pourquoi la compréhension est-elle liée aux 3 cerveaux?

Instructeur: Une bonne compréhension est toujours liée aux 3 cerveaux car la vie, erronément comme elle le fait en nous, entre par nos 5 sens et dans nos 3 cerveaux. Vous devez comprendre de quelle manière cette impression de vie entre dans votre psyché, et comment, grâce à la compréhension, notre interaction et notre réponse à la vie deviennent telles qu’elles devraient être, de la bonne manière. Il s’agit bien sûr de la bonne pensée, du bon sentiment et de la bonne action: les trois cerveaux. Quelle est la bonne façon? Pensées droites, sentiments droits, actions droites. Si, dans votre méditation sur un défaut, vous découvrez une pensée droite, un sentiment droit et une action droite, il y a compréhension. Aucune justification, aucune condamnation. Si vous méditez là et que vous dites « Je suis un méchant, je suis très mauvais! » Ce n’est pas une compréhension, c’est une condamnation, une auto-flagellation. Il n’y a aucune compréhension là; vous n’avez pas à condamner ce que vous voyez de vous-même.

Vous pourriez aussi dire: « J’ai vu ce mendiant alors que je marchais dans les rues, et il a demandé l’aumône et je lui ai donné 10 dollars. Je suis un bon gars. Non, vous vous êtes justifié que vous étiez bon. Allez méditer et comprenez si cette bonne action était vraiment bonne ou mauvaise, car peut-être que ce mendiant était un consommateur de drogue et a pris ces 10 dollars et acheté de la drogue, et ainsi, par cette action, vous avez coopéré avec le mal, avec le vice, permettant le désir.

Amour est loi, mais amour conscient, pas mécanique. Beaucoup de gens aiment et font ce qu’ils croient être de bonnes choses, mais à la fin, les résultats sont mauvais… alors, où est l’amour, le véritable amour conscient de l’amour dans ces actions? C’est pourquoi nous devons méditer, comprendre vraiment nos actions, afin de comprendre les conséquences de nos actions. Dans chaque méditation c’est la découverte de la vertu: pensées droites, sentiment droit et action droite, et ce qui est le contraire, l’ego, agissant dans les 3 cerveaux de la mauvaise manière. Ainsi, comprendre ceci, pratiquer ceci est comment nous arrivons à savoir vivre consciemment.

Public: Pouvez-vous expliquer la dissolution de la personnalité, quand et comment cela se produit-elle?

Instructeur: Cela se produit après avoir annihilé l’intégralité de l’ego. Ce n’est qu’alors que vous pourrez annihiler votre personnalité, et donc, après cela, il ne reste plus que votre Être. Mais, pour cela, vous devez annihiler l’ego complètement. Avant cela, la personnalité est nécessaire, elle doit être utilisée. Nous en avons besoin pour participer à la société. Maître Samael a annihilé sa personnalité à la fin. Quand on parlait avec lui, il n’y avait pas de personnalité là, seulement Samael Aun Weor.

Public: Pouvez-vous utiliser l’exemple de la personne qui a acheté de la drogue, que certaines personnes pourraient appliquer cela à chaque mendiant et dire: « Eh bien, la dernière personne à qui j’ai donné de l’argent l’a utilisé pour la drogue, alors, je ne vais pas donner à cette personne. » Comment savoir différencier ou savoir quand c’est vrai ou quand c’est faux….

Instructeur: Quand est-il juste de donner, quand est-ce mal de ne pas donner…

Public: Le sent-on…

Instructeur: C’est précisément le point. C’est pourquoi ce matin nous vocalisions le mantras IIIIIIII, EEEEEE, OOOOO, UUUUUU, AAAAA, MMMM, SSSSSS. Ceci afin de mettre en activité vos sept chakras. Parfois, il y a des gens qui vous demandent, et vous le ressentez vraiment dans votre cœur, votre Être vous dit « il en a vraiment besoin », et ensuite vous donnez parce que vous le ressentez, vous le sentez, vous l’intuitionnez, n’est-ce pas? Vous êtes sûr, mais vous êtes sûr parce que vous êtes guidé par l’Être. Cependant, si nous ne sommes guidés que par l’ego, eh bien, peut-être que parfois vous pourriez faire du bien, mais la plupart du temps, nous sommes trompés ou nous nous trompons. En effet, il y a beaucoup de voleurs ces jours-ci, se rendant riches, demandant aux autres de leur envoyer de l’argent, et devenant ainsi très riches. Et les gens tombent pour ça, pensant qu’ils font du bien… Cependant, il y a des gens dans la rue qui en ont besoin, qui ont besoin d’aide, mais pour savoir ce qu’il faut faire, il faut le sentir dans son cœur. Vous devez savoir parce que vous ne pouvez pas coopérer avec un mendiant qui va boire une bouteille d’alcool, parce que vous ne faites que coopérer avec le vice. C’est pourquoi nous travaillons sur l’éveil de nos facultés intérieures, à travers l’utilisation de mantras, etc. Plus nous développons la capacité de sentir, de ressentir les impulsions de notre Être intérieur, plus nous pouvons être guidés par cela, et ainsi, apprendre à faire la bonne chose.

Public: Pourquoi commençons-nous par une rétrospection?

Instructeur: Parce que vous devez choisir ce sur quoi vous allez travailler. Lorsque vous vous asseyez et que vous commencez votre méditation, ce que vous devez d’abord faire est la rétrospection de ce jour particulier. Ensuite, vous voyez toutes vos actions et réactions, tous les ego qui apparaissent dans les différentes parties de votre corps, puis vous dites: « Eh bien, c’est la plus forte. Il faut savoir, découvrir quel ego est le plus urgent à être travaillé, et nous ne pouvons le faire que par la rétrospection.

Question: Préfère-t-on le plus fort ou Préfère-t-on le plus faible?

Instructeur: Eh bien, vous devez opter pour le plus fort… vous pouvez choisir le plus faible si vous le souhaitez, mais vous vous donnez du favoritisme. Pourquoi gardez-vous le plus fort? Vous savez ce que je veux dire. La chose est, parfois dans la méditation vous pouvez méditer sur un ego en 10 minutes. Certains autres durent 5 minutes, d’autres une demi-heure, parfois une heure. Parfois, il faut se reposer, car cela devient un peu trop… cela dépend des circonstances.

Public: Pourriez-vous parler du développement de l’intuition?

Instructeur: L’intuition se développe en faisant du bien, mais du bien conscient. Sacrifiez-vous pour l’humanité. Par exemple, nous effectuons ici un sacrifice pour l’humanité, c’est bien, c’est bien conscient, c’est bien pour vous. Vous n’allez pas appliquer cela de la mauvaise manière. L’ego est l’ennemi, et il doit être annihilé. Bien sûr, en soutenant n’importe quel type de sacrifice, vous savez vraiment que c’est bon pour l’humanité que cela va aider cette hum-manité, pas l’ego. Certaines personnes se disent humains, mais elles ne le sont pas. Cela fait partie de la conscience cela doit être développé et savoir comment le faire. Et, bien sûr, en vocalisant le mantra ; OM MASI PADME HUM aide à développer l’intuition; vocaliser une heure par jour aide.

Public: Je veux clarifier, je pensais vous avoir entendu dire plus tôt que chaque ego encapsule une partie des 3 cerveaux?

Instructeur: Agit! Il agit à travers les 3 cerveaux, car les 3 cerveaux sont dans le corps physique. L’ego vient de la subconscience et quand il apparaît, quand il fait surface, il agit à travers les 3 cerveaux. Si vous trouvez un ego en dehors de votre corps, dans le plan astral, vous verrez qu’il a aussi 3 cerveaux car tous ces corps de la nature dans le règne humanoïde – que ce soit dans le plan physique ou dans le plan astral – ont toujours ce que le Maître appelle les 3 cerveaux du corps bipède. Cependant, certains d’entre eux ont leur habitat dans l’un des trois. En d’autres termes, ils utilisent les trois, mais ils se cachent dans un en particulier. Par exemple, l’estime de soi est ici, dans le cœur, mais quand la haine vient, elle prend votre mental et commence à analyser ce que vous devriez dire à cette personne afin de la vaincre ou de la blesser, c’est donc dans votre mental. Ensuite, si vous agissez et frappez la personne au visage, eh bien c’est dans le cerveau moteur.

Public: Donc, quand vous l’avez compris une fois que vous l’avez attrapé… Vous l’avez découvert dans un cerveau…. Ensuite, par la suite, vous devez le comprendre dans les trois?

Instructeur: Oui, précisément. Vous devez le découvrir dans l’un quelconque des trois, mais ensuite le comprendre dans les trois et demander l’annihilation dans les trois également. Quand vous imaginez votre Mère Divine appliquant la lance, qui est le symbole de la force sexuelle, vous devez la voir avec votre imagination tuer l’ego dans votre tête, votre cœur et votre centre moteur. Vous devez imaginer que vous êtes une flamme, l’énergie sexuelle vous enveloppant et l’ego être brûlé. Dans l’acte sexuel, c’est mieux, car alors il y a beaucoup de feu. C’est ainsi que l’ego meurt. Oui?

Question: La compréhension de l’ego implique une sorte d’expérience interne solide? Alors, comment savoir si on a pleinement compris un ego?

Instructeur: Oh c’est facile, si vous êtes dans les mêmes circonstances, dans le même événement et si vous réagissez différemment c’est évidemment parce que la conscience est là. Mais, si vous agissez de la même manière, eh bien vous ne l’avez pas entièrement compris, et vous avez donc besoin de plus de compréhension. Les mêmes événements de la vie vous donneront les tests dont vous avez besoin pour voir ce que vous avez vraiment compris. C’est pourquoi, sur ce chemin, quand quelqu’un reçoit l’initiation, des degrés etc. à la fin vient un test, la qualification, afin de voir si vous avez vraiment compris. Ensuite, les testes vous viennent en abondance et vous devez montrer que vous êtes vraiment un ange parmi les démons, mais si vous découvrez un démon parmi ces tests, vous avez encore besoin de plus de compréhension.

Question: Pourriez-vous parler de compréhension dans les 49 niveaux du mental?

Instructeur: Compréhension dans les 49 niveaux du mental? Chaque élément psychologique se manifeste dans les 49 niveaux du mental. En fin de compte, tous les corps que nous avons sont mental, manas, importent et ont 7 niveaux chacun. Au début, nous devons commencer par les 7 niveaux du corps physique. Le premier niveau du corps physique est appelé l’intellect. Alors, vous comprenez d’abord intellectuellement. Lorsque vous vous enfoncez profondément dans votre subconscience, vous comprenez votre ego dans un autre des 7 niveaux du corps physique. Au-delà bien sûr, vous devez vous éveiller dans les autres corps, afin d’annihiler d’autres agrégats du même ego, mais dans des autres niveaux. Au début, vous ne pouvez pas comprendre et annihiler les ego au niveau de Chesed, l’Esprit, où les défauts se déguisent en vertus. Comment allons-nous annihiler au 49e niveau si nous ne sommes même pas éveillés au premier niveau? C’est pourquoi vous y allez petit à petit. Lorsque vous vous éveillez à ce niveau, la conscience se développe de plus en plus, puis un jour vous atteindrez ces niveaux. Lorsque vous le faites, vous pouvez commencer à travailler, à comprendre, à annihiler ces ego au plus profond des 49 niveaux. Bien sûr, il est possible pour quelqu’un, à travers la méditation, d’avoir une expérience éveillée, un Samadhi dans Chesed et d’aller voir la matière de ce monde.

Public: (Inaudible)… et certains vont jusqu’au bout.

Instructeur: Oui, comme mon ami le dit ici, certaines racines de certains ego sont très superficielles ou très profondes. Il y a des ego, comme nous l’expliquions hier, qui sont créés avec 96 lois, dans ce qu’on appelle les limbes. Si nous annihilons ces ego liés aux limbes, alors nous pouvons aller plus loin, dans les infra-dimensions à différents niveaux. Mais, au début, soyez simplement conscient du plan physique. Si vous avez des expériences dans le plan astral, avec d’autres niveaux de conscience, quand l’ego agit à travers vos rêves, eh bien, si vous pouvez comprendre vos rêves, faites-le, car ce sont des niveaux plus profonds.

Parfois, il y a des ego ici dans le plan physique, parce que vous êtes conscient, toujours sur vos gardes, vous ne leur permettez pas d’être nourris, et donc vous les comprenez simplement. Mais, quand vous sortez de votre corps, ils agissent là-bas, dans le plan astral, en commettant l’adultère, en forniquant, en se battant, etc. En d’autres termes, ici, physiquement, nous pourrions être capables de nous contrôler, mais là, dans le plan astral, etc., notre ego nous contrôle. Alors vous entrez dans la méditation par rapport à ces rêves, afin de les contrôler. Souvenez-vous que Platon a dit que « l’homme est connu par ses rêves » et les femmes aussi, elles sont connues par leurs rêves.

Question: Pourriez-vous clarifier comment la Mère Divine ne détruira pas l’ego jusqu’à ce qu’il soit compris? C’est donc à certains niveaux? Si nous le comprenons dans le monde physique, elle ne le détruira pas si nous ne l’avons pas compris dans le monde astral?

Instructeur: La question est similaire à celle que notre sœur a posée auparavant. Écoutez, il y a 49 niveaux et dans chaque niveau il y a de nombreux agrégats cachés dans de nombreux coins de ce niveau. Lorsque vous comprenez patiemment et annihilez tous les agrégats à un niveau, vous passez à un autre niveau, et ainsi de suite. Alors, votre Mère Divine annihilera de nombreux agrégats de cet ego, lié au niveau intellectuel, mais il existe toujours en vous, à des niveaux plus profonds. C’est le même ego, mais à d’autres niveaux, n’est-ce pas? Alors c’est pourquoi annihiler l’ensemble de l’ego de luxure, dans les 49 niveaux du mental, vous devez patiemment comprendre et annihiler tous les agrégats de luxure du niveau intellectuel et de même jusqu’au 49ème niveau. Tout cela est réalisé grâce à la méditation, l’initiation, les épreuves, etc. Le même processus est appliqué au reste de notre « famille », nos ego que nous portons à l’intérieur. À ce sujet, il est écrit:

Arjuna a dit:

« Je ne souhaite pas tuer mes parents, mes chefs spirituels et mes amis, même s’ils sont prêts à me tuer. Je ne désire ni victoire, ni plaisir, ni royaume. Car à quoi sert un royaume, ou la jouissance, ou même la vie quand tous ceux pour qui nous désirons le royaume, la jouissance et le plaisir sont ici dans cette bataille, prêts à abandonner leur vie?

Le Seigneur Krishna a répondu:

Les sages ne pleurent ni les vivants ni les morts. Il n’y a jamais eu de temps où vous ou moi n’existions pas, et nous ne cesserons jamais d’exister dans le futur. L’Esprit n’est ni né ni ne meurt; il n’est pas détruit lorsque le corps est détruit. Après la mort du corps, l’Esprit renaît dans un nouveau corps jusqu’à ce que l’Auto-réalisation est atteinte. La mort est certaine pour celui qui est né et la naissance est certaine pour celui qui meurt. Par conséquent, vous ne devriez pas vous plaindre de l’inévitable mais prier pour l’Auto-réalisation afin que vous soyez en paix.

Faites simplement votre devoir au mieux de vos capacités sans vous décourager par la pensée du résultat, qui peut être un succès ou un échec, une perte ou une victoire. Vous avez le contrôle sur vos actions, mais pas de contrôle ou de revendication sur le résultat. La peur de l’échec, le fait d’être émotionnellement attachée au fruit du travail, est le plus grand obstacle au succès car elle perturbe l’équanimité du mental. Un agriculteur est responsable du travail de sa terre, mais n’a aucun contrôle sur la récolte. Mais s’il ne travaille pas sa terre, il ne peut pas s’attendre à une récolte! En faisant votre devoir, vous n’encourrez pas de servitude karmique. » – La Bhagavad Gita – Le Chant de Dieu

Et Jésus a dit:

« Et vous serez trahis à la fois par les parents, et les frères, et les parents, et les amis (dans les 49 niveaux de votre mental); et certains de (les ego de) vous serez mis à mort. Et vous serez haïs de tous (ces personnes psychologiques que vous portez à l’intérieur) à cause de mon nom. Mais il ne périra pas un cheveu de votre tête. Dans votre patience, vous possédez votre âmes. » – Luc 21: 16-19

Question: Donc, être chaste au niveau intellectuel ne signifie pas être chaste dans les 49 niveaux?

Instructeur: En effet, comme je l’ai dit, nous nous identifions trop à l’intellect, et nous ignorons les 6 autres niveaux physiques. Mais, si vous mettez en activité les autres sens, le 7 chakras vous en prendrez conscience. C’est pourquoi Maître Samael a insisté sur le fait que nous devons mettre en activité les 7 sens intérieurs, afin que nous puissions connaître les autres niveaux de votre corps physique. Vous percevrez les autres niveaux à travers l’auto-observation. Par exemple, parfois dans le monde physique, les gens ne disent rien quand quelqu’un les insulte, mais à d’autres niveaux du plan physique, ils les tuent, les poignardent ou les insultent dans leur mental. Ce sont les niveaux les plus profonds. Observez-vous et vous les verrez.

Parfois, j’entends des hommes dire qu’ils veulent contrôler leur luxure. Donc, si de belles femmes passent devant eux, ils ne les regardent pas physiquement, mais la luxure à l’intérieur d’eux bouge la tête comme ça, alors ils les regardent encore. Alors la luxure est toujours là, n’est-ce pas? Alors, observez comment les femmes font de même. Pour terminer cette conférence, laissez-moi vous dire quelque chose. Un jour, une femme a demandé au Maître « Est-ce que ce vrai maître, que nous, les femmes, ne sommes pas aussi lubriques que les hommes? » et puis le Maître a dit « Le diable est le diable, que ce soit avec des jupes ou avec des pantalons, c’est le même diable! »

Catégories : Commencer Ici et Maintenant