Le Décapité

image

Dans le Musée d’Anthropologie et d’Histoire de la ville de Mexico, se trouve un monolithe phallique, qui représente un homme décapité. La tête a été remplacée par sept Serpents qui s’élèvent gueules ouvertes et d’où sortent des langues bifides symbolisant la lumière ; le phallus de l’homme est en érection ; de sa colonne vertébrale sortent des rayons de lumière qu’il montre avec une main.

« Quand le jour de la Pentecôte arriva, ils se trouvaient réunis tous ensemble. Tout à coup, il y eut un bruit qui venait du ciel comme celui d’un violent coup de vent : la maison où ils se tenaient en fut toute remplie ; alors leur apparurent comme des langues de feu (le feu sacré, le feu de l’Univers), qui se partageaient et il s’en posa sur chacun d’eux. » (Actes 2:1-3)

Le monolithe phallique Nahua avec les sept Serpents symbolise Quetzalcóatl victorieux. Les sept Serpents aux langues bifides sont le feu sexuel de l’adepte des sciences secrètes. Les yogis nous parlent de Kundalini, le serpent igné des pouvoirs magiques de la foudre.

Les Nahuas adoraient Quetzalcóatl en tant que Dieu des Vents, mais ils l’adoraient également en tant que septuple, magnifique serpent à plumes de Quetzalli qui, sommeillant, tomba dans les abîmes atomiques de la femme et de l’homme, dans le coccyx, et espère être réveillé et élevé par le couple parfait.

Les sept Serpents qui remplacent la tête du décapité symbolisent aussi le fait que l’homme qui élève ses sept Serpents se convertit en Dragon des Sept vérités. Le phallus en érection, en forme de palme, nous indique que les Serpents s’élèvent seulement par la magie amoureuse ; alors les hommes et les femmes, dans la vie, atteignent la victoire.

Il n’y a rien de plus grand que l’amour. Dieu rayonne sur le couple parfait.

La colonne vertébrale comporte trente-trois vertèbres qui se situent les unes sur les autres, sous forme d’anneaux, formant ainsi un canal osseux qui contient et protège la moelle épinière, l’Arbre de la Vie physique qui, partant du cerveau, descend jusqu’en dessous de la seconde vertèbre lombaire, et de là se prolonge, en un paquet de nerfs jusqu’au coccyx. La région cervicale comporte sept vertèbres, la dorsale douze, la lombaire cinq, le sacrum cinq et la région coccygienne est constituée de quatre vertèbres.

La moelle épinière est septuple. Au centre et tout au long de celle-ci, existe un autre canal très fin, et à l’intérieur de celui-ci, encore un autre, jusqu’à sept, où monte, une fois éveillé, le magnifique Serpent à plumes de Quetzalli. Dans la moelle épinière nous avons, les uns dans les autres, le canal du corps physique, celui du corps éthérique, celui du corps astral, celui du corps mental, etc. Ceux-ci sont les quatre corps de péché, le temple ou demeure l’Intime. L’Intime a deux âmes : l’Âme universelle ou divine et l’Âme humaine.

L’homme a sept corps qui se compénètrent sans se confondre. Chacun d’eux a sa propre moelle épinière. À chacune d’elle correspond un Serpent. Deux groupes de trois Serpents et, au milieu, la couronne sublime du septième Serpent, la langue de feu qui nous unit avec la Loi, avec l’Intime, avec le Père.

Lors de la Première initiation des Mystères Majeurs, l’homme allume, en lui, le Feu universel, réveille et élève son premier Serpent ; lors de la Deuxième initiation, le deuxième Serpent ; lors de la Troisième initiation, le troisième Serpent et ainsi de suite, jusqu’à élever le septième Serpent.

L’ascension du Septième magnifique Serpent à plumes de Quetzalli, le long de chacune des trente trois vertèbres de l’épine dorsale (les trente-trois degrés de la Franc-maçonnerie), est très lente, difficile, et elle est seulement possible par la Magie sexuelle. Ne pas permettre l’éjaculation et transmuter le Semen, qui part des testicules chez l’homme et des ovaires chez la femme, en énergie électromagnétique qui monte par les différents conduits de l’un et de l’autre pour s’unir avec la moelle épinière dans la glande coccygienne, et de là s’élève jusqu’au cerveau, transformé en atomes solaires et lunaires.

Lorsque, par l’alchimie du contact sexuel amoureux, le Semen se transmute en énergie électromagnétique et que celle-ci entre en contact avec la glande coccygienne, le Serpent à plumes de Quetzalli s’éveille, s’agite et se lève, lequel, transformé en Quetzalcóatl, nous donne le pouvoir de déchaîner et d’arrêter les vents, de déchaîner et de calmer les tempêtes, de produire ou d’éteindre le feu, d’apaiser ou de faire trembler la terre.

Pratique

Couché dans votre lit, tous les muscles de votre corps relâchés, endormez-vous en pensant que le feu sacré de l’Esprit-Saint continue de descendre du ciel et entre dans votre tête par la glande pinéale. Vous sentez que ce feu inonde votre cerveau et met en mouvement, de gauche à droite, la merveilleuse et bicolore fleur de lotus de son chakra pituitaire, l’Œil du Prophète. Vous le voyez en feu, tournant sur lui-même. Dans cet état de conscience, prononcez la syllabe IN de la façon suivante :

IIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINNNNNNNNNNNNNNNNN.

Vous vous sentez flotter dans un océan de feu. Cet exercice doit durer une trentaine de minutes et doit être réalisé avant de vous abandonner au sommeil, à la même heure si possible, couché dans votre lit.

Le jour suivant, notez dans un carnet tout ce dont vous avez rêvé, sans raconter à personne vos impressions ni faire aucun commentaire à propos de ce travail qui est uniquement destiné à l’étude secrète de vous-même. La glande pituitaire est située entre les sourcils.