La Race Bleue

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Les Vaisseaux Cosmiques

Des gens avec une peau d’une belle couleur bleue, possédant une très haute spiritualité et une grande science, accompliront, dans le futur, une mission transcendantale.

Il y a, au pôle Sud, une ville qui se trouve sous Terre, là vit une race bleue, venue de la Galaxie Bleue. Les gens de cette race ont conservé leurs navires cosmiques. Ils se nourrissent de produits marins, algues, poissons, etc.

Mais comprenez-moi, les hommes provenant de la Galaxie Bleue n’ont pas de maisons de glace, comme les esquimaux, ni rien du style, il serait absurde de penser que ces créatures vivent entre des blocs de glace. Il faut vous faire à l’idée qu’ils ont une cité souterraine, construite dans les entrailles même de la Terre. S’il y a des glaces au-dessus des rochers et de la terre en général, cela n’affecte nullement la cité submergée. Il n’existe pas de problème de climat pour les hommes bleus. Il est ostensible que s’ils ont pu conquérir l’espace infini, ils disposent d’une technique avancée, réellement supérieure, dès lors il n’est pas difficile de comprendre qu’ils ont pu créer leur propre milieu climatique dans leur mystérieuse cité.

Je suis en mesure de certifier que c’est une ville assez grande, très semblable, pour ce qui est des dimensions, à la ville de Mexico. Elle compte plusieurs millions d’habitants et un grand nombre de maisons, rues et avenues, on y voit aussi un vaste terrain où se trouvent leurs vaisseaux cosmiques.

Naturellement, leurs études sont d’un type avancé, il s’agit de sciences cosmiques, de sujets spirituels élevés, d’études de la nature, etc. Il n’est pas superflu de vous dire que dans cette grande agglomération mystique et ineffable resplendit le Sphinx, symbole de la Sagesse initiatique.

Les membres de cette race bleue sont vêtus avec élégance et distinction, ils portent de belles tuniques à la manière antique, des voiles et des capes admirables et des sandales de style classique. Ils vont et viennent dans les rues de la ville. Ils sont de tailles moyenne et de bel aspect. Ils se déplacent à pied ou dans des voitures différentes de celles que nous connaissons, propulsées par énergie électrique.

Les hommes authentiques, les hommes cosmiques, n’ont pas besoin d’argent pour vivre, ils ont un système économique immensément supérieur à ceux que nous avons, nous les pauvres « animaux intellectuels » de la Terre.

En leur temps et à leur heure, ces gens entreront en action pour aider l’humanité de façon concrète. On nous a dit qu’ils s’en iront dans les rues, publiquement, partout, pour appeler les gens au repentir. Ils sont extraordinairement spirituels. Les Maîtres de cette Galaxie, portés par l’Amour Universel, se sont beaucoup préoccupés de notre humanité terricole, en nous prodiguant sans cesse leur aide depuis la nuit profonde des siècles. ils furent en réalité ceux qui instruisirent les architectes des pyramides, ceux qui enseignèrent la Doctrine Secrète aux Atlantes et aux Egyptiens, ceux qui établirent les Mystères glorieux des puissantes civilisations de Chaldée et d’Assyrie.

Les vaisseaux cosmiques vont et viennent à travers l’inaltérable infini, il s’avère donc absurde de supposer que notre Terre est le seul monde habité, réellement, notre Terre est comme un grain de maïs dans l’espace. Pourquoi serait-elle la seule planète à porter la vie? Le croire, ce serait penser avec une mentalité moyenâgeuse, un peu comme le faisaient les gens au Moyen-Age lorsqu’ils affirmaient que la terre s’arrêtait au Cap Finistère et que cette même Terre était plate, ou carrée, etc.

Ainsi donc, nous devons faire preuve d’un peu de compréhension, il y a d’autres mondes habités et les gens de ces autres mondes nous visitent. Ce qui se passe c’est que nous, ici, nous sommes extrêmement barbares, nous sommes vraiment des cannibales en smoking, et au lieu de les recevoir à bras ouverts, ont les reçoit à coups de canons, on envoie des avions de chasse les poursuivre comme cela s’est produit aux Etats-Unis.

Les vaisseaux voyagent à une vitesse supérieure à celle de la lumière. Nul doute qu’en dessous de la vitesse de la lumière, dans cette zone délimitée par la vitesse de la lumière, il y a le monde tridimensionnel d’Euclide. Rappelons-nous de la formule d’Einstein : E=MC2, qui établit que la masse est le résultat d’une modification ou d’une multiplication de la vitesse de la lumière au carré.

Au delà de cette équation mathématique nous nous retrouvons avec la quatrième coordonnée, avec la quatrième verticale.

Les vaisseaux cosmiques s’immergent dans la quatrième coordonnée, la quatrième dimension, pour voyager à d’énormes distances. Aussitôt que nous franchissons la barrière de la vitesse de la lumière, qui est de 300 000 kilomètres à la seconde, nous pénétrons dans la quatrième coordonnée. Lorsque l’on réussit à traverser cette barrière, on s’ immerge instantanément dans la quatrième verticale, et c’est seulement en nous déplaçant dans cette autre dimension qu’il nous est possible de conquérir l’espace. Mais pour pouvoir nous déplacer dans la quatrième coordonnée, il nous faut d’abord la calculer, la tracer. Tant qu’on ne l’aura pas tracée, nous aurons une géométrie tridimensionnelle, nous devons par conséquent créer une méta géométrie, et à partir de là il sera faisable d’élaborer une physique fondée sur quatre dimensions. Une fois cela atteint, grâce à une telle physique, il sera possible de construire des vaisseaux tétradimensionnels capables de franchir instantanément la vitesse de la lumière.

Ces vaisseaux devront évidemment être propulsés par l’énergie solaire, je ne crois pas que l’on puisse jamais conquérir l’espace infini avec un combustible liquide.

Je sais que ces navires cosmiques qui voyagent dans l’espace, manSuvrés par des extraterrestres peuvent plonger instantanément dans la quatrième verticale pour voyager à travers l’infini.

Lorsque surviendra le moment final, ces êtres extraterrestres prendront certains hommes dans leurs vaisseaux. Il n’y a pas à douter qu’au moment précis, au moment opportun, ils emmèneront ce que la Terre a de mieux, de plus accompli, de plus parfait. Ils sauveront ceux qui valent réellement la peine d’être sauvés. En tout cas, ils sont pleinement disposés à nous aider au dernier instant.

Ce sont des Hommes Authentiques dans le plein sens du mot, ils connaissent très bien les animaux intellectuels, ils ont des instruments précis pour localiser n’importe quelle personne peu importe où elle vit, où elle se trouve, il est impossible de se cacher d’eux, d’échapper à leur vue pénétrante. Ils savent très bien qui chercher, ils savent très bien quels sont les êtres qu’ils devront sauver. Leur facultés spirituelles sont pleinement développées.

Au temps de l’Egypte, de l’Assyrie, de la Babylonie, ces hommes ont été reçus comme de véritables Dieux, nous sommes malheureusement dans l’Age de Fer, à l’époque de la dégénérescence mondiale et c’est pour cette raison que ces Hommes se mêlent rarement aux foules d’aujourd’hui.