Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Les Mystères de la Vie et de la Mort

L’âme plongée dans le sein de l’infini voit des milliers d’êtres ineffables, soit des Anges, des Archanges, des Trônes, des Vertus, des Puissances, etc., et alors elle comprend que ces êtres divins ont été des hommes qui se sont perfectionnés et qui ont souffert énormément dans l’école de la vie. L’âme comprend que la vie est une école, et désire retourner à cette école de la vie pour se perfectionner. Au moment où l’âme manifeste cette volonté de revenir pour se parfaire, lorsque l’âme veut retourner dans le monde, alors les Anges du Destin conduisent cette âme dans un nouveau foyer : les Anges du Destin unissent l’âme, ou pour mieux dire connectent l’âme au spermatozoïde du Semen du Père.

Ce spermatozoïde choisi par l’âme qui va naître rend féconde la matrice. L’âme demeure dans le ventre maternel durant neuf mois, formant son nouveau corps physique.

Toutefois, l’âme n’est pas prisonnière, car elle peut entrer et sortir du ventre maternel et de son corps chaque fois qu’elle le veut. Les neuf mois accomplis, l’âme naît avec son nouveau corps d’enfant.

Si, dans notre réincarnation passée, nous avons fait beaucoup de mal à notre prochain, alors il nous échoit d’en souffrir à présent les conséquences et nous naissons avec une très mauvaise destinée ; nous échouons dans nos négoces, la misère nous poursuit et nous souffrons immensément. Si avant nous avons enlevé la femme d’un autre, alors, maintenant, on nous l’enlève ; si nous avons été de mauvais parents, si nous n’avons pas su être bons envers nos enfants, alors il nous revient de naître dans un lieu plus amer que le fiel. Nos parents nous feront souffrir de la même manière que nous avons fait souffrir nos enfants lors de notre réincarnation passée. Celui qui sème la foudre n’a d’autre recours que de récolter des tempêtes. Celui qui sème du maïs, qu’il mange du maïs !. Chacun récolte ce qu’il sème. Si Dieu envoyait une âme naître dans l’aisance sans qu’elle ait fait aucun bien, et s’il en faisait naître d’autres dans la misère sans qu’elles aient fait le moindre mal, où serait la justice de Dieu ?.

Un génie est arrivé à être un génie parce que pendant des millions de vies, il est revenu lutter pour se perfectionner. Nous sommes la résultante de nos réincarnations passées. « De la mesure dont vous mesurez, on usera pour vous mesurer ». Il existe quarante-deux Maîtres du Karma. Le Karma, c’est la loi de la Compensation.

A chaque réincarnation, nous sommes de plus en plus parfaits. Nous sommes venus des millions de fois en ce monde, et il nous faut continuer à y vivre jusqu’à ce que nous devenions parfaits.

Il existe une méthode pour nous rappeler nos réincarnations passées ; cette méthode, c’est l’exercice de rétrospection. Le disciple se couchera dans son lit tous les soirs et pratiquera alors l’exercice de rétrospection. Il commencera par se remémorer toutes les choses survenues une heure avant de s’être couché, puis deux heures avant, puis tous les événements de l’après-midi et du matin, en somme tout ce qui s’est passé durant la journée. Le disciple s’efforcera de se rappeler toutes les choses de la veille et de l’avant-veille. On doit essayer de se souvenir de tout ce qui est survenu depuis un mois, deux mois, trois mois, un an, dix ans, vingt ans, en remontant en arrière jusqu’à se remémorer minutieusement toute l’histoire de sa vie.

Que le disciple tâche de se rappeler les cinq premières années de sa vie. Le disciple remarquera alors que cela est très difficile. Il est très dur de se souvenir de ces années ; mais il y a un secret pour se les rappeler : le disciple doit s’endormir en prononçant mentalement les mantras (paroles de pouvoir) suivants : Raom Gaom. Le disciple s’endormira en prononçant ces deux paroles mentalement et en s’efforçant de se rappeler dans son sommeil toutes les choses qui sont arrivées dans les cinq premières années de son histoire, de son enfance.

Les rêves sont véridiques. Nos disciples doivent ouvrir La Bible et étudier le Livre de Daniel pour l’apprendre.

Après s’être remémorés toute leur vie actuelle, nos disciples doivent alors s’efforcer de se souvenir des derniers moments de leur réincarnation passée. Si le disciple parvient à s’endormir tranquillement en faisant cette pratique, alors un jour prochain, il pourra se rappeler dans ses rêves toute sa dernière réincarnation. Avec cette clé secrète, tout disciple pourra non seulement se souvenir de sa dernière réincarnation, mais il pourra en outre se rappeler aussi toutes ses réincarnations passées. Ce qu’il faut, c’est pratiquer tous les soirs jusqu’à obtenir la victoire, et avoir beaucoup de foi.