Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : La Révolution de la Dialectique

Tous les journaux sont pleins d’idées qui en réalité falsifient le mental. Sur ce chemin de la libération psychologique, il n’est pas souhaitable de falsifier le mental.

Il me semble que pour qu’il y ait une vraie santé mentale, la foi consciente est nécessaire.

La presse remplit le mental de scepticisme et ce dernier altère l’équilibre du mental, parce qu’il l’enferme.

Les journalistes sont sceptiques par nature à cent pour cent.

La santé mentale n’est pas possible tant que la foi consciente n’existe pas.

Le scepticisme des journalistes est contagieux et détruit le mental.

Les enfants, au lieu de les laisser lire des idioties, on doit les emmener à la campagne et leur raconter des histoires anciennes ou des contes de fées ; ainsi, leur mental restera ouvert et libre des préjugés de ces temps décadents et dégénérés.

En ces temps décrépits et mécanistes, il est nécessaire de récupérer la capacité d’étonnement. Les gens modernes ont lamentablement perdu cette capacité.