Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : La Révolution de la Dialectique

La Conduite Grégaire est la tendance qu’a la machine humaine à se mélanger avec les autres, sans distinction et sans contrôle d’aucune sorte. Voyons ce que quelqu’un fait en étant dans des groupes ou dans des foules. Il est sûr que très peu de personnes s’aventureront à sortir dans la rue pour lancer des pierres contre quelqu’un. Néanmoins, en groupe, si. Quelqu’un peut s’infiltrer dans une manifestation publique et, excité par l’enthousiasme, il se trouve à lancer des pierres avec la foule, bien qu’ensuite il se demande à lui-même : pourquoi l’ai-je fait ?.

En groupe, l’être humain se comporte très différemment, il fait des choses qu’il ne ferait jamais seul. A quoi cela est-il dû ?. Ceci est dû aux impressions négatives auxquelles il ouvre les portes et il se retrouve à faire des choses qu’il ne ferait jamais seul.

Quand on ouvre les portes aux impressions négatives, non seulement on altère l’ordre du centre émotionnel qui est dans le coeur, mais encore on devient négatif. On ouvre ses portes, par exemple, à l’émotion négative d’une personne qui s’est mise en colère parce que quelqu’un lui a causé du tort. Alors, on finit par s’allier à cette personne contre celle qui a causé le tort et on devient en colère sans n’avoir rien à faire dans l’histoire.

Supposons qu’on ouvre les portes aux impressions négatives d’un ivrogne, on finit par accepter un verre, puis deux, puis trois, puis dix. En conclusion, un ivrogne aussi.

Supposons qu’on ouvre les portes aux impressions négatives d’une personne du sexe opposé, on finira très probablement en forniquant et en commettant toutes sortes de délits.

Si nous ouvrons les portes aux impressions négatives d’un drogué, nous nous retrouverons, qui sait, en train de fumer de la marijuana ou en train de consommer n’importe quelle sorte d’excitant. En conclusion viendra l’échec.

Ainsi, c’est comme si les êtres humains se contaminaient les uns les autres dans des ambiances négatives. Les voleurs rendent voleuses d’autres personnes. Les assassins contaminent d’autres personnes. Les drogués contaminent d’autres gens, et les drogués, les voleurs, les usuriers, les assassins, etc., se multiplient. Pourquoi ?, parce que nous commettons l’erreur d’ouvrir toujours les portes aux émotions négatives, et ceci n’est jamais correct. Sélectionnons les émotions.

Si quelqu’un nous apporte des émotions positives de lumière, de beauté, d’harmonie, de joie, d’amour, de perfection, ouvrons-lui les portes de notre coeur. Mais si quelqu’un nous apporte des émotions négatives de haine, de violence, de jalousie, de drogue, d’alcool, de fornication et d’adultère, pourquoi devrions-nous lui ouvrir les portes de notre coeur ?. Fermons-les !, fermons les portes aux émotions négatives.

Quand on réfléchit sur la conduite grégaire, on peut parfaitement la modifier et faire de la vie quelque chose de meilleur.