Leçon 1 : Le Dixième Commandement

«Tu ne convoiteras pas les biens de tes prochains».

10…. et tu ne désiras pas la maison de ton prochain, son champ ou son serviteur, sa servante, son bœuf ou son âne, ou tout ce qui appartient à ton prochain. – Deutéronome 5: 5-23 (Moïse)

Relatif à la Dixième Sephirah: Malkuth – Le Royaume

Vertu: Discernement

kabbalah-the-tree-of-lifeC’est le dixième commandement que les ignorants instruits confondent généralement avec le neuvième commandement. Il est lié aux biens de la terre, à Malkuth : le Royaume.

Quels sont les types de biens que nous ne devrions pas convoiter?

C’est sur Malkuth, la terre, où nous essayons d’entrer dans le chemin de l’Auto-réalisation. Il faut un Malkuth, un corps physique, pour entrer dans le chemin.

C’est pourquoi c’est dans ce monde physique – le Royaume, qui est la Sephirah Malkuth – où nous trouvons toutes les organisations religieuses du monde.

Tous les groupes religieux affirment être la porte pour entrer dans le chemin de la Lumière, mais ils ignorent que la porte est (en fait) «Yesod», les organes sexuels du corps physique (Malkuth), et que le chemin est le canal du Shushumna dans la Moelle Épinière…

La vertu de Malkuth est le discernement. Nous devons discerner internement afin d’atteindre la capacité de ne pas convoiter les biens de notre prochain.

Comment sommes-nous entrés dans ce corps et quel est notre devoir?

La prière du Seigneur commence comme suit: «Notre Père qui est au Ciel…»; c’est notre Dieu Intérieur, l’Esprit qui demeure dans le Ciel. Les neuf Cieux sont liés aux neuf Sephiroth au-dessus de Malkuth. Ces Sephiroth seront expliqués de bas en haut à travers les neuf commandements suivants; ils sont liés aux neuf cieux au-dessus de ce monde physique.

logoiNotre Monade, notre Esprit, notre Dieu Interne demeure au Cien. Notre Monade est liée à l’un des sept puissants rayons, qui sont associés aux diverses vocations et talents que nous devons développer.

Chaque Monade a son propre héritage, et nous, en tant qu’âmes, devons hériter de cet héritage pour cultiver ses talents respectifs, afin d’exercer la vocation ou la capacité qui appartient à notre Être.

Cet héritage est lié aux sept Logoi des sept planètes: Lune (Gabriel), Mercure (Raphaël) Vénus (Uriel), Soleil (Michael), Mars (Samael), Jupiter (Zachariel) et Saturne (Orifiel).

Chaque Archange commande un de ces puissants rayons et est lié aux diverses vocations que chaque âme doit accomplir:

  1. La Lune (Gabriel) est liée aux: voyages, arts manuels, romanciers, entreprises liées aux liquides, questions liées à la maternité, l’agriculture, maladies de l’estomac et du cerveau, etc.
  2. Mercure (Raphaël) est lié aux: Médecine, journalisme, intellectuel, affaires, conflits, sciences, voyages et tous les types de questions liées au mental.
  3. Vénus (Uriel) est liée aux: Amour, mariages, femmes, parfums, musique, art, sculpture, arts dramatiques, poésie.
  4. Le Soleil (Michael) est lié aux: Loi, hauts dignitaires, questions mystiques, statut social, hiérarchies élevées, etc.
  5. Mars (Samael) est lié aux: guerres, affaires militaires, affaires policières, procès, dirigeants, travaux liés aux factures et aux pièces de monnaie, grandes entreprises, questions liées aux juges et aux tribunaux, etc.
  6. Jupiter (Zachariel) est lié aux: militarisme élevé, civil et ecclésiastique, questions liées aux factures et aux pièces de monnaie, grandes entreprises, questions liées aux juges et aux tribunaux, etc.
  7. Saturne (Orifiel) est lié aux: questions liées aux terres, mine, affaires funéraires, questions liées à la mort, etc.

Notre Monade appartient à l’un de ces sept puissants rayons.

L’âme doit développer sa vocation en relation avec le rayon particulier auquel appartient sa Monade. L’âme doit aussi apprendre à gérer les vibrations des étoiles, parce que les anges des étoiles sont les gouverneurs absolus du monde. (Nous recommandons d’étudier Le Cours Zodiacal par Samael Aun Weor)

Ces rayons sont liés aux neuf cieux, où nous trouvons des hiérarchies différentes, des anges, des Dieux, etc., qui sont, à leur tour, liés à notre Dieu particulier. Ces hiérarchies aident notre Monade à développer sa propre Essence.

Nous ici sommes précisément cette essence, cet embryon d’âme, cette Buddhata qui doit développer ces attributs, ou cet héritage qui appartient à notre Être particulier. Nous entrons dans le monde afin de développer notre héritage ou notre vocation. «Que ton règne vienne…» – c’est ton héritage stellaire.

Nous entrons dans ce monde physique, dans Malkuth, à travers une des Douze Portes de la Ceinture du Zodiaque, qui dans la Bible s’appelle les Douze Tribus d’Israël. Lorsque nous entrons dans le monde physique, nous entrons dans l’une de ces Douze Portes.

Nous devons comprendre que les douze signes zodiacaux sont les douze maisons dans lesquelles l’âme s’incarne dans ses diverses vies pour se développer. Comme l’indique le Vénérable Maître Samael: «Dans chaque Réincarnation, chaque Âme est née sous une étoile différente pour qu’elle soit «arrondie» (ou bien arrondie)».

3brainsLes neuf cieux au-dessus de Malkuth s’organisent selon les Douze Portes du Zodiaque afin de déposer dans l’essence tout ce qui lui appartient, tout ce qui est lié à l’héritage cosmique de son Dieu qui est au Ciel.

Douze signes zodiacaux multipliés par neuf cieux sont égaux à 108 retours, ou 108 occasions pour l’essence de développer sa vocation cosmique et d’accomplir ce qu’elle doit accomplir.

Nous devons développer notre propre vocation cosmique. Nous devons naître sous l’influence des différentes constellations par rapport aux Neuf Cieux, afin que nous puissions atteindre le développement de notre propre vocation cosmique. Cette vocation est développée par rapport aux trois cerveaux : le cerveau intellectuel, émotionnel et moteur-instinctif-sexuel.

L’essence, la Conscience, travaille à travers les trois cerveaux (intellectuel, émotionnel, moteur-instinctif-sexuel).

Nous devons développer cet héritage en travaillant psychologiquement sur nous-mêmes; pour recevoir un tel héritage, nous devons équilibrer notre Conscience dans nos trois cerveaux.

L’équilibre de notre Conscience dans nos trois cerveaux est réalisé sur le Chemin de l’Homme Equilibré. Notre objectif est d’entrer dans le Ciel. Pour développer les attributs liés à notre Être, nous devons entrer dans les Neuf Cieux, nous devons naître dans les Neuf Cieux.

Deux cercles existent dans le monde de Malkuth (le Royaume) par rapport au Religare, à la religion: chaque cercle est lié à trois types d’êtres humains. D’abord, il y a le cercle du Royaume des Cieux; et deuxièmement, il y a un cercle lié au Royaume de la Confusion des Langues. L’Être Humain équilibré est au milieu de ces deux cercles: le travail Gnostique commence ici.

Le Royaume de la Confusion des Langues est en-dessous et le Royaume des Cieux est au-dessus. La Doctrine Gnostique est étudiée et pratiquée au milieu. La Doctrine Gnostique enseigne comment entrer dans le Royaume des Cieux.

kingdom

Le Royaume de la Confusion des Langues est composé des trois types d’êtres humains liés aux trois cerveaux : moteur-instinctif-sexuel, émotionnel et intellectuel.

kingdoms1Le premier type de personne dans le Royaume de la Confusion des Langues est lié au cerveau moteur-instinctif-sexuel. Ce sont les gens qui, dans le monde religieux, traitent leur religion de manière très mécanique. Certains d’entre eux héritent de leur religion par leurs parents physiques ou sont nés dans une famille religieuse. Ils ne savent pas comment relier leur Conscience à leur Être Intérieur. Le type de personne moteur-instinctif-sexuel est lié à la tradition, l’habitude, la coutume. Ils sont Chrétiens, Juifs, Musulmans et Bouddhistes, parce que leurs parents étaient ou sont les mêmes; Ils sont nés dans cette famille, mais ils restent identifiés avec leur propre Cain (ou Mental Animal).

La ligne de travail associée au type de personne égoïque, moteur-instinctif-sexuel ne correspond pas à l’héritage cosmique, avec la vocation de leur Dieu particulier ou Monade.

Le deuxième type de personne dans le Royaume de la Confusion des Langues est lié au cerveau émotionnel. Ce sont les gens qui assistent fréquemment aux cérémonies religieuses; ils sont très dévotionnels. Cependant, ils ne savent pas comment relier leur Conscience à leur Être Intérieur, non plus. Ils ont transformé leur religion en un autre type de croyance; ils se contentent de l’aspect dévotion de cette religion, et ils croient qu’ils font bien.

La ligne de travail du travail associée au type de personne égoïque, émotionnelle ne correspond pas à l’héritage cosmique, à la vocation de leur Dieu ou Monade particulière.

Le troisième type de personne dans le Royaume de Confusion des Langues est lié au cerveau intellectuel. Ce sont des personnes qui ont intellectualisé une doctrine religieuse quelconque. Ils interprètent une telle doctrine avec leur mental animal et ne comprennent leur religion que de façon très superficielle. Ils ont lu les livres sacrés comme s’ils lisaient le journal ou une magazine quelconque. Ils croient qu’ils comprennent une telle religion, parce qu’ils ont simplement mémorisé leurs livres sacrés.

Dans le monde religieux, le type de personne intellectuel étudie la Bible, la Torah, le Coran. Ils intellectualisent ces livres et croient qu’ils les ont compris selon leur Caïn (mental animal). Ils ignorent que les livres sacrés sont écrits de manière symbolique, et qu’il y a certaines clés cachées pour trouver la Vérité. Ils étudient ces livres littéralement. Ils ne savent pas non plus comment relier leur Conscience à leur Être Intérieur.

La ligne de travail du type de personne égoïque, intellectuel ne correspond pas à l’héritage cosmique, à la vocation de leur Dieu particulier ou Monade.

Ces trois types inférieurs de personnes sont ceux qui appartiennent aux milieux concurrentiels de la société, au cercle du Royaume de la Confusion des Langues. Ils exercent divers types de professions égoïstes; ils se rivalisent toujours entre eux pour être les meilleurs. Ils s’exploitent mutuellement. Les professions de ces trois types de personnes sont basées sur l’Envie, et ils convoitent les biens ou ont acquis des aptitudes d’autrui dans leurs trois cerveaux.

Ces trois types inférieurs de personnes se heurtent entre eux; ils ne se comprennent pas. Leur société se développe à l’intérieur de la Tour de Babel, dans la Confusion des Langues.

Dans la pratique, nous avons pu vérifier que lorsque l’occupation ne correspond pas à la vocation de l’individu, alors celui-ci ne pense qu’en termes de «plus que».

Le «Moi» utilise le mécanisme du «plus que:» «Plus d’argent que, plus de gloire que, plus de projets que», etc., et comme il est à peine naturel, il tourne généralement le sujet dans un sujet hypocrite, abusif, cruel, sans merci et une personne intransigeante, etc. Si nous étudions la bureaucratie en détail, nous pouvons fournir des preuves que très rarement un emploi du gouvernement correspond à la vocation de l’individu.

Si nous étudions en détail les différents syndicats du prolétariat, nous pouvons alors confirmer que, dans de très rares occasions, un emploi correspond à la vocation de l’individu.

Lorsque nous observons attentivement les classes privilégiées – que ce soit à l’Est ou à l’Ouest du monde – nous pouvons alors voir leur manque total de sens vocationnel. Ces soi-disant «enfants de riches» – afin de tuer l’ennui – font maintenant des assauts armés et violent des femmes sans défense, etc. N’ayant pas trouvé leur place dans la vie, ils se détournent et se révoltent sans cause «pour passer le temps.»

L’état chaotique de l’humanité en ces temps de crise mondiale est affreux.

Personne n’est content de leur travail car leurs positions ne correspondent pas à leurs vocations. Les demandes d’emploi pourraient couler comme de la pluie parce que personne en particulier ne veut mourir de faim, néanmoins les demandes ne correspondent pas aux vocations de ceux qui en font la demande.

À l’heure actuelle, de nombreux conducteurs devraient être des médecins ou des ingénieurs. Beaucoup d’avocats devraient être des ministres et de nombreux ministres devraient être des tailleurs. Beaucoup de cireurs de chaussures devraient être des ministres, et de nombreux ministres devraient être des cireurs de chaussures, etc. Oui, beaucoup de gens occupent des postes qui ne leur correspondent pas, c’est-à-dire que leur profession n’a rien à voir avec leur véritable vocation individuelle. C’est pourquoi le mécanisme social fonctionne de manière très mauvaise. Il est similaire à un moteur fabriqué avec des pièces qui ne lui correspondent pas, donc, inévitablement, le résultat doit être un désastre, un échec, une absurdité.

Dans la pratique, nous avons pu vérifier complètement que lorsque quelqu’un n’a pas la disposition professionnelle pour être un guide, un instructeur religieux, un leader politique ou un directeur d’une association spiritualiste, scientifique, littéraire ou philanthropique, alors celui-là ne pense que «plus que» et ne se consacre qu’à organiser des projets et plus de projets à des fins secret répréhensibles.

Il est évident que lorsque le poste ne correspond pas à la vocation individuelle, le résultat est l’exploitation. – Fondements de l’Éducation Gnostique par Samael Aun Weor

L’Être Humain équilibré est celui qui trouve sa propre vocation. Le travail psychologique Gnostique nous aide à découvrir cette vocation.

Le Quatrième Chemin, le chemin de l’être humain équilibré, est lié à l’équilibre des trois cerveaux. Ce n’est pas une question de traditions ou de fanatisme mystique ou d’études intellectuelles, mais d’une compréhension du contrôle conscient que nous devons exercer sur notre cerveau moteur-instinctif-sexuel, émotionnel et intellectuel.

Il s’agit d’un travail psychologique et sexuel basé sur trois facteurs: la Chasteté Scientifique, l’Annihilation Bouddhiste Psychologique et la Charité Consciente. Ce sont les Trois Facteurs de la Révolution de notre Conscience.

Ces trois facteurs sont intimement liés à nos trois cerveaux. L’être humain équilibré veut l’équilibre des trois cerveaux.

La Chasteté Scientifique est liée à la transmutation de l’énergie sexuelle, en plus d’autres disciplines ésotériques liées au cerveau moteur-instinctif-sexuel. Ceci est lié à la Sephirah Yesod.

Les cérémonies mystiques, ésotériques et endotheriques, aident à équilibrer le cerveau émotionnel avec les Atomes Solaires Christiques de haut voltage; c’est ainsi que nous transmutons l’Énergie Sexuelle vers le cœur et développons la Charité Consciente. La musique classique des grands maîtres nous aide à développer le centre émotionnel supérieur. Ceci est lié à la Sephirah Hod.

La Méditation profonde est la discipline ésotérique pour le cerveau intellectuel qui nous permet d’atteindre l’Annihilation Bouddhiste Psychologique, basée sur la Compréhension de nos Défauts, erreurs et vices. C’est ainsi que nous développons la sagesse et la compréhension à l’intérieur de nous-mêmes; c’est ainsi que nous apprenons à placer notre Intellect au service de l’Esprit, de l’Être, de la Monade; ceci est lié à la Sephirah Netzach.

L’être humain équilibré est celui qui trouve sa propre vocation et ressent la répugnance envers tout type de fanatisme. Ce type d’être humain apprend comment discerner son propre ego ; c’est ainsi qu’il apprend à ne pas convoiter les biens physiques ou psychologiques de ses prochains.

Le promeneur du Quatrième Chemin voit toujours la poutre qu’il porte dans son œil et ne se préoccupe jamais de la paille dans l’œil de son prochain.

kingdoms2Seul le Quatrième Type de personne, l’Être Humain Équilibré, est préparé psychologiquement pour entrer dans le cercle du Royaume des Cieux.

Le Cercle du Royaume des Cieux est divisé en trois (5, 6, 7) types supérieurs d’êtres humains.

Le Cinquième Type se déplace consciemment à l’intérieur de la Sephirah Hod du Royaume des Cieux. C’est celui qui a créé le Corps Astral Solaire. C’est celui qui connaît dans son cœur la vocation de sa Conscience.

Le Sixième Type se déplace consciemment dans les Sephiroth Hod et Netzach du Royaume des Cieux. C’est celui qui, après avoir créé le Corps Astral Solaire, continue à créer le Corps Mental Solaire. C’est celui qui comprend bien les symboles de la langue de son Esprit.

Le Septième Type se déplace consciemment à l’intérieur des Sephiroth Hod, Netzach et Tiphereth du Royaume des Cieux. C’est celui qui, après avoir créé les Corps Astral Solaires et Mental Solaire, continue à créer le Corps Causal Solaire. C’est celui qui commence à exercer la vocation de sa propre Monade ou Être Intérieur sur Terre d’une manière laconique (sans convoiter). Lorsque nous exerçons notre propre vocation, nous devons être content des Droits de Canchorita. Ce sont les droits que Dieu nous offre toujours: nourriture, vêtements et abri. Si nous convoitons autre chose que ces trois nécessités principales, nous n’exercons pas notre vocation consciemment, nous ne réalisons rien avec la Conscience mais avec l’ego.

Le Quatrième Chemin est au-dessus du cercle du Royaume de la Confusion des Langues et est lié à ceux qui veulent équilibrer leurs trois cerveaux. Ce chemin n’a rien à voir avec les traditions, le mysticisme fanatique ou les études intellectuelles subjectives. Le Quatrième Chemin est basé sur une compréhension que nous devons exercer sur le cerveau moteur-instinctif-sexuel, le cerveau émotionnel et le cerveau intellectuel.

Au-dessus du Quatrième Chemin se trouve le cercle du Royaume des Cieux. Ceci est constitué d’une humanité solaire qui opère sur les Centres Supérieurs de l’Être: les centres intellectuels supérieurs et émotionnels supérieurs. Ces centres supérieurs ne peuvent être contrôlés que par la Monade, ils ne peuvent être contrôlés par Caïn (l’ego animal). Nous devons être en contact avec ces centres supérieurs si nous voulons exercer notre véritable vocation.

Il existe dans Malkuth, le Royaume, ce monde physique, des personnes qui sont en contact avec les Dimensions Supérieures, avec les Sephiroth de l’Arbre de Vie. Ils sont en contact avec le Cercle du Royaume des Cieux. Ces types d’âmes ont des corps physiques, mais ils ont également créé leurs corps supérieurs.

Ce sont des personnes qui sont en contact avec les dimensions supérieures, des personnes qui sont déjà dans le cercle du Royaume des Cieux. Ils possèdent les Corps Astral Solaire, Mental Solaire et Causal Solaire; avec ces corps, ils peuvent entrer dans tous les Sephiroth.

Pendant que nous n’avons pas créé ces corps, nous sommes au milieu, réalisant les trois facteurs jusqu’à ce que nous soyons équilibrés.

L’Etre Humain Equilibré doit assister le cercle inférieur du Royaume de la Confusion des Langues; il ou elle devrait aider les gens dans cette confusion en leur offrant la possibilité d’entrer dans le cercle supérieur du Royaume des Cieux. Pas beaucoup de gens sont prêts à quitter le cercle inférieur du Royaume de la Confusion des Langues.

Chacun de nous se développe dans ce monde physique conformément à notre idiosyncrasie: toutes ces aptitudes que nous devons avoir sur la base des exigences du Royaume de Confusion des Langues. Lorsque nous sommes dans le cercle du Royaume de la Confusion des Langues, nous voulons exercer nos capacités pour atteindre des trésors dans le monde physique. Nous atteignons toujours des choses qui n’appartiennent pas à notre Monade, à notre Être Réel.

Lorsque nous exerçons notre propre vocation, nous devons nous contenter des Droits de Canchorita. Ce sont les Droits que Dieu nous offre toujours: nourriture, vêtements et abri. Si nous désirons quelque chose en dehors de ces trois nécessités principales, nous n’exercons pas notre vocation consciemment, nous ne réalisons rien avec la Conscience mais avec le Moi.

Quand on exerce sa véritable vocation, il faut développer toutes les capacités qui appartiennent à sa Monade.

Quand on développe tous les attributs de son propre Dieu individuel et exerce pour l’humanité sa propre vocation particulière, alors on devient irremplaçable, insubstituable:

S’il y a quelque chose de vraiment importante dans ce monde, c’est de nous connaître; mais, rares sont ceux qui se connaissent eux-mêmes. En outre, même si la déclaration suivante semble incroyable, dans cette vie, il est difficile de trouver une personne qui a son sens vocationnel développé.

Quand quelqu’un est totalement convaincu du rôle qu’il doit jouer dans son existence, il fait alors un apostolat, une religion de sa vocation, devenant ainsi, en tant que fait et par son propre droit, un apôtre pour l’humanité.

Celui qui connaît sa vocation, c’est-à-dire celui qui parvient à la découvrir par lui-même, passe par un énorme changement. Celui-ci ne cherche plus de succès; peu est son intérêt pour l’argent, la gloire et la reconnaissance. Il trouve le bonheur dans la jouissance accordée par le fait d’avoir répondu à un appel intime, profond et inconnaissable de sa propre Essence interne.

Le fait le plus remarquable de tout cela est que le sens vocationnel n’a rien à voir avec le «Moi», et même si cela semble étrange, le fait est que le «Moi» abhorre notre propre vocation, parce que le «Moi» désire seulement des gains monétaires lucratifs, position, renommée, etc.

Le sens de la vocation est quelque chose qui appartient à notre propre Essence intérieure; c’est quelque chose de très interne, très profond, très intime.

À travers le sens vocationnel, l’Essence s’engage avec une véritable hardiesse et désintéret les projets les plus formidables, risquant toutes sortes de souffrances et Calvaires. Ainsi, c’est pourquoi, il n’est pas rare que le «Moi» abhorre la vraie vocation.

En effet, c’est à travers le sens de la vocation que nous marchons sur le chemin de l’héroïsme légitime, même si nous devons endurer systématiquement tous les types d’infamies, de trahisons et de calomnies.

Quand un être humain peut dire avec sincérité: «Je sais qui je suis et quelle est ma véritable vocation», à partir de ce moment, l’individu commencera à vivre avec la véritable droiture et amour. De tels types de personnes vivent dans leur travail, et leur travail vit en eux.

En effet, les personnes qui ont une véritable sincérité du cœur qui peuvent parler comme cela sont très peu, car ceux qui parlent comme ça sont les sélectionnés, les élus, qui ont développé leur sens de la vocation au niveau superlatif.

Ainsi, trouver notre véritable vocation est indubitablement le problème social le plus sérieux; c’est en effet le problème au fondement de tous les problèmes de notre société.

Trouver ou découvrir notre véritable vocation individuelle est factuellement égale à la découverte d’un trésor très précieux.

Lorsque, avec toute la certitude et sans le moindre doute, un citoyen trouve sa véritable et légitime occupation, il devient – à cause de ce seul fait – irremplaçable.

Lorsque notre vocation correspond de manière totale et absolue à l’occupation que nous accomplissons dans la vie, nous effectuons alors notre travail comme un véritable apostolat, sans convoitise et sans commande pour être au commandement. Ainsi, lorsque le travail ne donne pas naissance en nous à la convoitise, à l’ennui ou au désir de changer notre profession, cela nous amène à la place, un vrai bonheur profond et intime même s’il faut subir patiemment la Via Crucis. – Fondements de l’Éducation Gnostique par Samael Aun Weor

Lorsque, avec notre Conscience, nous exerçons les capacités de notre Être Intérieur, de notre Dieu Interne pour l’humanité, alors nous devenons légitimement insubstituables parce que nous accomplissons notre vocation.

Ce n’est qu’en travaillant psychologiquement sur nous-mêmes, en réalisant le Religare, en unissant notre Conscience à Dieu, que le développement de notre vocation devient possible.

Par exemple, l’Arcangel Raphael est un Maître de la Science et de la Médecine. À leur propre manière, les personnes de ce Rayon devraient devenir de grands médecins, comme Paracelse ou Hippocrate.

La vocation de Beethoven était la musique: quand l’âme développe sa vocation, ces gens ne cherchent plus la gloire, ils ne se soucient pas de l’argent. Ils sont comme l’abeille qui fait du miel: ils apprécient leur travail.

C’est ainsi que nous comprenons que lorsque quelqu’un ne réalise pas sa propre vocation, ils sont toujours en train de convoiter, voulant être plus, voulant être au-dessus des autres, voulant être quelqu’un dans ce monde à travers la convoitise.

Nous devons être ce qu’est notre Dieu interne. Nous ne devons pas convoiter les biens de notre prochain parce que notre prochain a ses propres trésors, sa propre richesse. Notre Dieu Interne a sa propre richesse: «Que Ton Règne vienne…»

Dans Matthieu 19-34, le Maître Jésus déclare, en parlant aux initiés qui parcourent le Quatrième Chemin:

Ne vous amassez pas de trésors sur la terre, où la mite et la rouille corrompent, et où les voleurs dérobent et volent.

Mais amassez des trésors dans le ciel, où la mite et la rouille ne corrompent pas, et où les voleurs ne dérobent pas et ne volent pas;

Car là où se trouve votre trésor, là votre cœur sera aussi.

La lumière du corps est l’oeil: si donc ton oeil est seul, tout ton corps sera plein de lumière.

Mais si ton oeil est mauvais, tout ton corps sera plein de ténèbres. Si donc la lumière qui est en toi, est ténèbre, quelle grandeur est cette ténèbre!

Aucun homme ne peut servir deux maîtres: car il détestera l’un et aimera l’autre; Ou bien il tiendra à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez pas servir Dieu et Mammon.

Par conséquent, je vous le dis: Ne pensez pas à votre vie, à quoi vous mangerez, ou à quoi vous buverez; ni encore pour votre corps, qu’est-ce que vous portez. La vie n’est-elle pas plus que la viande, et le corps que les vêtements?

Voici les oiseaux de l’air; car ils ne sèment pas, ils ne récoltent pas et ne rassemblent pas dans des granges; pourtant, votre Père céleste les nourrit. N’êtes-vous pas beaucoup mieux qu’eux?

Lequel de vous en prenant la pensée peut ajouter une coudée à sa stature (spirituelle)?

Et pourquoi pensez-vous à des vêtements? Considérez les roses du champ, comment elles grandissent; elles ne travaillent pas, ni ne tournent pas.

Et pourtant je vous dis que même Salomon, dans toute sa gloire, n’était pas habillé comme l’une d’entre elle.

C’est pourquoi, si Dieu habille la pelouse du champ, qui est aujourd’hui, et demain est jeté dans le four, ne vous habile-t-il pas beaucoup plus, O gens de peu de Foi?

Par conséquent, ne pensez pas, en disant: que mangerons-nous? Ou que boirrons-nous? Ou, avec quoi devrions-nous être habillés?

Car après tout, les Gentils (du cercle du Royaume de la Confusion des Langues) cherchent: car votre Père céleste sait que vous avez besoin de toutes ces choses.

Mais cherchez d’abord le royaume de votre Dieu, et sa justice; et toutes ces choses vous seront ajoutées.

Ne prenez donc aucune pensée pour le lendemain: car le lendemain se penche sur les choses de lui-même. Chaque jour suffit son mal.

Dans cette société actuelle, nous trouvons toujours des gens qui convoitent ce qui ne leur appartient pas, ce qui n’appartient pas à leur Essence, à leur Être, à leur Esprit.

Pendant que vous êtes sur le chemin, chacun d’entre vous doit développer ce qui est nécessaire à votre propre manière. Nous ne devrions pas convoiter l’extase ou le développement des pouvoirs simplement parce que quelqu’un d’autre les a. Nous ne devrions pas convoiter les pouvoirs de Moïse ou de Jésus, ou souhaiter faire les mêmes choses.

Lorsque nous convoitions les biens de n’importe quel Maître, nous développons un autre type de spiritualité appelée Pharisianisme.

Le Pharisien sent toujours qu’il est bon, et ces sentiments de bonté proviennent des nombreuses choses qui n’appartiennent pas à son Dieu Interne. Lorsqu’elle est piégée dans l’orgueil, la Conscience convoite toujours tout ce qui n’appartient pas à son Dieu Interne.

L’humilité de la Conscience se réjouit dans la pauvreté de l’Esprit; tout le reste lui est ajouté par Dieu.

Nous devons annihiler l’ego, puisque c’est l’ego qui convoite ce qui n’appartient pas à l’Esprit. Découvrez notre propre vocation. Nous devons travailler avec patience.

Malheureusement, notre travail ne correspond pas à notre vocation.Voilà pourquoi la société est un gâchis: le travail de quelqu’un ne correspond à sa vocation. Les gens ne sont pas heureux, et ils sont toujours à la recherche d’autre chose.

Mahatma Ghandi a trouvé sa vocation: Et voici, il y a un exemple de quelqu’un dont la conscience était en phase avec son Être Intérieur! Mais il n’y a qu’un seul Mahatma Ghandi, et nous ne devons pas convoiter sa sainteté.

Nous devons distinguer toutes ces choses; les egos à l’intérieur de nous convoitent les produits de notre prochain. Nous devons découvrir les causes de l’envie, de la luxure, de l’orgueil, etc. Nous devons effectuer le Religare; nous devons enlever toutes ces choses qui ne sont pas nécessaires à notre Être.

Nous devons comprendre quelle choses sont nécéssaires en rapport à notre travail, et quelle choses ne sont que des désirs lié à notre ego. Quand nous accumulons ce que nous n’avons pas besoin, nous le faisons à cause de l’envie ou de la cupidité envers notre prochain.

Nous volons, calomnions, et blasphémons quand nous convoitons les biens de notre prochain, parce que nous négligeons nos propres biens spirituels, les biens et la richesse de notre Monade.

Nous devons discerner: c’est la vertu de Malkuth. Mais nous convoitons toujours les biens du voisin, qu’elle est liée à notre Être Intérieur ou aux biens de l’ego.

Tel est le commandement du monde physique. Quand nous marchons le chemin, nous développons les trésors dans le ciel qui appartiennent à notre Être.

Quand les choses étaient mauvaises pour Ghandi, il s’examiner et voyait ce qui se passait avec lui-même, et non pas avec les autres. Il jeûnait et méditait. Il a travaillé sur lui-même. Mais l’ego sabote toujours notre vocation, nous devons donc distinguer nos egos particuliers.

Seulement en accumulant des trésors dans le ciel – autrement dit, seulement en développant notre propre vocation intérieure – cesser de convoiter les biens de nos prochains.

Car où est votre trésor, là est votre cœur (ou conscience ) également.

Celui qui critique son prochain le fait par envie, en convoitant les biens spirituels et physiques du prochain qui ne lui appartiennent pas. Cette attitude montre un manque total d’amour envers le Dieu Intérieur de cette personne ; elle montre l’ingratitude et l’ignorance envers ses propres valeurs spirituelles qui sont dans les mains de son Dieu Intérieur.

Ceci est un mal parmi tout ce qui se fait sous le soleil, qu’il y a un événement à toute: oui, aussi le coeur des fils des hommes est plein de mal, et la folie est dans leur coeur pendant leur vie, et après ils vont à la mort.

Car celui qui est lié à tous les vivants, il y a de l’espoir: car un chien vivant vaut mieux qu’un lion mort.

Les vivants savent qu’ils mourront; mais les morts ne savent rien, ils ne voient plus une récompense; car la mémoire est oubliée.

Aussi leur amour, et leur haine, et leur envie, ont maintenant péri; ni ils n’auront plus jamais part à tout ce qui se fait sous le soleil.

Vas ton chemin, mange ton pain avec joie, et bois ton vin avec un cœur joyeux; car Dieu a maintenant accepté tes œuvres.

Que tes vêtements soient toujours blancs; et que ta tête ne manque aucun ointement.

Vis avec la femme que tu aimes tous les jours de la vie de ta Vanité, qu’il a te donné sous le soleil, tous les jours de ta vanité; car c’est ta part dans cette vie et dans ton travail que tu prends sous le soleil.

Tout ce que ta main trouve à faire, faites-le avec ta force; car il n’y a pas de travail, ni de tâche, ni de science, ni de sagesse, dans la tombe, où tu vas. – Ecclésiaste 9: 3-10

Écoutons la conclusion de toute l’affaire: Craignez Dieu, et gardez ses commandements, car cela est le devoir de l’homme.

Car Dieu amènera toute œuvre en jugement, avec tout ce qui est caché, que ce soit le bien, ou que ce soit le mal. – Ecclésiaste 12:13, 14

Dieu donne. Le soleil brille sans se soucier ou convoiter, parce que Dieu est abondance infinie.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Lesson 1: The Tenth Commandment