Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Conférences de Samael Aun Weor

 

Tout d’abord, il est nécessaire de comprendre le sens de nos études et leur objectif fondamental. En effet, nous devons quitter la condition dans laquelle nous nous trouvons, puisque cette humanité terrestre est anormale, déséquilibrée; nous devons comprendre cela. La psyché de l’animal intellectuel – appelé à tort «humain» – est modifiée. En conséquence ou corollaire de tout cela, nous pouvons affirmer que l’humanité terrestre tout entière est déséquilibrée mentalement, psychiquement et volontairement.

cometJe tiens à ce que vous compreniez que, à l’époque du continent Lémurien, lorsque l’humanité ne possédait pas l’abominable organe Kundabuffer, tous les hommes étaient équilibrés et vivaient dans l’harmonie et la paix. Mais, un événement inattendu s’est produit à la suite des calculs erronés de certains individus sacrés: la comète Kondoor est entrée en collision avec la planète Terre. À la suite de cette collision, une catastrophe effroyable s’est produite.

Certaines îles gigantesques – mieux dit, des quasi-continents – qui étaient densément peuplées, ont sombré dans l’océan et des millions d’êtres humains ont péri. La Terre était dans un état chaotique, laissant les couches géologiques dans une situation instable. Par conséquent, les couches tremblaient sans cesse. De grands tremblements de terre et de terribles tsunamis ont été produits et, depuis que l’équilibre des couches géologiques a été perdu, il n’y avait plus de stabilité dans notre monde et la vie humaine menaçait de disparaître.

Au cours de cet âge, des individus sacrés sont venus sur la Terre. Je tiens à mentionner emphatiquement l’Archange Sakaki et son plus haut commission, constitué d’un groupe de spécialistes. Ces individus ont étudié le problème et ont décidé que, pour stabiliser les couches géologiques de notre monde, il était nécessaire d’implanter l’abominable organe Kundabuffer dans notre humanité.

Il est évident que le corps physique est une machine qui capture des types spécifiques d’énergies cosmiques, qui sont rapidement transformés et retransmis aux couches intérieures de la Terre. Oui, la Terre se nourrit, car la Terre est un organisme vivant qui a besoin de nourriture, de nutrition.

coccyxPar conséquent, lorsque cette modification des organismes humains était effectuée, les forces cosmiques ont également été modifiées et sont devenues lunaires. Il se trouva alors que du coccyx, l’os fondamental de la colonne vertébrale dorsale, le feu sacré se précipita vers le bas et qu’un feu aussi précipité développa la partie inférieure de la colonne vertébrale dorsale, provoquant ainsi la croissance à partir du coccyx (la base de la colonne vertébrale) d’une annexe semblable à la queue que nous voyons chez les simiens. Les organismes à queue sont fondamentalement lunaires. Ainsi, les forces lunaires ont stabilisé les couches géologiques de notre planète Terre.

Néanmoins, une certaine erreur de calcul est survenue dans les procédures de l’Archange Sakaki et de sa plus haute commission, lorsqu’ils ont permis à l’organe Kundabuffer d’être conservé chez l’être humain au-delà des calculs normaux et objectifs du temps. Ainsi, le temps a passé et, au cours des périodes ultérieures, lorsque le Chef-Archi-Physicien-Universel Seraphim-Ange Looisos est venu sur Terre, il a pris conscience de telles erreurs de calcul.

Puisque ces individus sacrés savent manœuvrer les énergies cosmiques et ont le pouvoir sur la vie et la mort, en manœuvrant les forces du cosmos, ils ont en fait réussi à entamer le processus de fermeture de l’organe Kundabuffer, parvenant ainsi à détruire totalement cet organe.

Même encore, jusqu’à ce jour, il existe un «petit os» à la base ou à la partie inférieure de l’épine dorsale, que l’on appelle même en médecine «la queue», qui comme diminutif on appelle «petite queue». Ainsi,en effet, véritablement, un résidu de l’abominable organe Kundabuffer reste encore dans l’anatomie du corps humain.

five-centers-human-machineUne fois que l’organe Kundabuffer a été éliminé, il a été clairement vérifié par des observations minutieuses que les conséquences abominables d’un tel organe restaient dans les cinq cylindres de la machine organique. Ces cinq cylindres sont:

  1. Intellectuel (situé dans le cerveau)
  2. Émotionnel (situé dans le cœur)
  3. Moteur (partie supérieure de l’épine dorsale)
  4. Instinctif (partie inférieure de l’épine dorsale)
  5. Sexuel (organes génitaux)

Les conséquences néfastes de l’abominable organe Kundabuffer sont restées inchangées dans ces cinq centres susmentionnés.

Il y a deux autres centres dans l’être humain; ils sont d’un type supérieur: l’émotionnel supérieur et le mental supérieur. Ceux-ci n’ont pas été touchés.

Néanmoins, les éléments psychiques nuisibles sont restés déposés dans la machine. Ces éléments sont les agrégats psychiques; en d’autres termes, nous dirions: le «Moi». En Égypte, on les appelait «les démons rouges de Seth».

Quoi qu’il en soit, de tels agrégats, même invisibles aux yeux physiques, sont visibles au sens de l’auto-observation psychologique.

Indubitablement, l’essence – c’est-à-dire la Conscience de l’Être – était enfermée ou encapsulée dans de tels agrégats, personnification vivante de nos défauts de types psychologiques, à savoir: colère, cupidité, luxure, envie, orgueil, paresse, gourmandise, etc.

Malheureusement, avec le temps, ces agrégats sont devenus de plus en plus puissants. Ainsi, de nos jours, l’essence de l’être humain, qui est l’élément le plus vivant, le plus décent que nous avons à l’intérieur de nous, est conditionnée par les agrégats psychiques, puisqu’elle est embouteillée.

Il y a quelque chose de plus qui est embouteillé: le mental ou «essence manasique» et notre volonté, etc.

Ainsi, dans ces conditions, chacun de nous est une multiplicité, pas une individualité. C’est pourquoi, dans l’évangile Christique de Marc, Jésus de Nazareth a demandé à l’homme à l’esprit impur: «Quel est ton nom? Et il répondit en disant: Mon nom est Légion; car nous sommes nombreux.» [Marc 5: 9] Ainsi, chacun de nous est Légion.

Il est également dit dans l’évangile de Luc:

«Et après cela, il (le grand Kabir Yeshua ben Pander) parcourut toutes les villes et tous les villages, prêchant et annonçant la bonne nouvelle du royaume de Dieu ; et les douze étaient avec lui, et certaines femmes, qui avaient été Guéries des mauvais esprits et des infirmités, Marie appelée Madeleine, de laquelle sortirent sept diables.» – Luc 8: 1, 2

Ces sept démons personnifient inévitablement les sept péchés capitaux. Il ne fait aucun doute que ces sept se multiplient en de nombreux esprits maléfiques, mais dans l’évangile biblique, seuls les sept principaux sont cités.

Néanmoins, nous devons également nous souvenir de Virgile, le poète de Mantoue, lorsqu’il a déclaré:

«Non, même si j’avais cent bouches, cent langues et une gorge d’airain inspirés par des poumons d’acier, je ne pourrais pas décrire à la moitié ceux que mes crimes horribles décrivent ni à la moitié des peines infligées.» – Virgile, L’Énéide, livre six

C’étaient les mots du maître Dante le Florentin; ils nous invitent à la réflexion.

Par conséquent, ayant la conscience, la volonté et même l’essence mentale enfermées dans les agrégats, nous sommes inévitablement conditionnés à la conscience, à la volonté et même dans le champ psychique mental. Pour une telle cause, je dis catégoriquement que cette humanité terrestre est déséquilibrée.

Nous savons bien que les démons rouges de Seth qui personnifient nos nombreux «Moi» se querellent entre eux; ils n’ont ni concordance ni harmonie. Lorsque l’un d’entre eux émerge, il s’impose pour atteindre le contrôle de la machine organique; les autres se battent pour la suprématie et enfin celui qui – pendant quelques instants – parvient à dominer le cerveau tombe rapidement pour laisser la place à un autre.

En regardant ces choses sous tous ces angles, nous pouvons démontrer que nous n’avons pas un seul mental, mais des milliers de mental qui se contredisent, qui discutent entre eux. Nous n’avons donc pas de volonté définie. Un ego permanent n’existe pas en nous, mais des milliers de volontés.

Nous pouvons démontrer que notre essence est transformée en morceaux, ébranlée par les tempêtes d’émotions inférieures; en un mot, nous sommes des créatures anormales.

Je vous invite à réfléchir un peu. Observons un homme jaloux: comment pouvons-nous l’affirmer sain d’esprit quand sa jalousie transforme une puce en un cheval? Mais, si la femme est la jalouse, elle ne peut pas voir avec tranquillité son homme à côté d’une autre femme, ni lui converser très doucement avec elle; et vice versa, car il en va de même pour les hommes. Voyez les attitudes que prennent les jaloux, quelles querelles! Ceux qui sont très jaloux souffrent à cause d’un simple regard; ils sont complètement déments.

Observons maintenant une personne remplie de haine, qui est monstrueuse et abominable. Il déteste le monde entier, il n’aime personne, il abhorre tout le monde et incite tout le monde à le détester. Il est complètement dément et toutes ses actions sont de la folie; il n’y a pas d’harmonie en lui.

Observons un homme en colère, grondant avec tonnerre, frappant les autres avec ses mains et ses pieds, ses yeux sortant de leurs orbites; il est complètement dément.

Examinons les lubriques, à quel point ils se révèlent abominables: quelles attitudes perverses ils adoptent, quels regards dégoûtants; ils sont anormaux.

Observons les avides: leur physionomie déréglée, les yeux de ceux qui sont avares sont indéniables, leurs actions, leurs manières de procéder, à savoir cacher l’argent et même souffrir de la faim car ils ne veulent pas dépenser; à cette fin, ils sont fous, déments.

Par conséquent, vraiment, je vous dis que les habitants de la planète Terre sont déments, mentalement déséquilibrés. Ce qui est pire, c’est qu’ils ne se rendent pas compte qu’ils sont déséquilibrés mentalement. Ils croient utiliser leurs facultés mentales à la perfection. Ils ne peuvent prendre conscience de leur déséquilibre mental que le jour où ils ne sont plus déséquilibrés mentalement.

Personne ne peut être parfaitement équilibré mentalement tant qu’il continue avec l’ego, le «Moi» vivant.

Par conséquent, l’équilibre est atteint en éliminant tous les agrégats psychiques qui, dans leur conjonction, constituent l’ego, le «Moi», le moi-même, l’entêté.

Il ne fait aucun doute que les peuples de la Terre n’accepteraient même pas à distance qu’ils soient déséquilibrés mentalement ; néanmoins, ils le sont.

La Première Guerre Mondiale était-elle une affaire de gens sains d’esprit?

La Seconde Guerre Mondiale était-elle une affaire de gens sains d’esprit?

Le lancement de la bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki était-il une affaire de gens sains d’esprit? Écoutez, seul un fou peut le faire. Seules les personnes atteintes de démence oseraient faire cela. Oui, les gens déséquilibrés mentalement.

hiroshima

Ainsi, effectivement, nous proposons d’éliminer les agrégats psychiques que nous portons dans notre intérieur et qui font de nous des personnes anormales.

Comment pouvons-nous y parvenir; par quelles méthodes?

Il est évident que l’auto-observation psychologique est nécessaire pour y parvenir. Ainsi, quand on admet qu’on possède sa psychologie particulière, individuelle, on commence en fait à s’auto-observer; et quand on s’auto-observe, on se découvre soi-même et l’auto-révélation existe dans chaque auto-découverte.

Néanmoins, nous devons effectuer une auto-observation psychologique de manière continue, d’instant en instant, de moment en moment.

Les défauts que nous portons à l’intérieur émerge lorsqu’on est en relation avec nos connaissances, à l’usine, à la campagne, à la maison et, si nous nous auto-observons, nous les voyons.

Un défaut découvert doit être soumis à l’auto-réflexion intérieure de l’Être. Il est urgent de les comprendre à tous les niveaux du mental.

Ainsi, lorsqu’un défaut a été correctement compris, nous devons l’éliminer.

Nous devons appréhender la différenciation complète entre compréhension et élimination. Comprendre ne suffit pas; nous devons éliminer. C’est-à-dire que n’importe qui peut comprendre qu’il a le défaut de la luxure, mais cela ne signifie pas qu’il l’a éliminé. Tout le monde peut comprendre qu’il a le défaut de la vengeance, mais cela ne signifie pas qu’il l’a éliminé.

athena-and-serpentLe mental en lui-même ne peut altérer aucun défaut. Un pouvoir supérieur au mental est nécessaire; heureusement, un tel pouvoir existe de manière latente dans notre intérieur. Je veux parler emphatiquement de Devi Kundalini Shakti, la Mère Divine Cosmique; elle est une variante de notre Être. Elle est notre Être, mais une dérivée, une dérivation; j’ai appris cela précisément d’Elle, Elle-même.

À une certaine occasion au Tibet, j’ai interrogé ma Mère Divine Kundalini comme suit:

«Vous et moi ressemblons à deux Êtres différents; néanmoins, nous sommes le même Être.»

Réponse: «Oui, mon fils, nous sommes le même Être, mais des dérivés.»

Donc, cela doit être compris. Elle est Marah, Isis, Adonia, Insobertha, Rea, Cybèle, Astarté, Diane, Tonantzin, etc. Elle est le serpent ignée de nos pouvoirs magiques. Ainsi, lorsque le dévot l’invoque, elle l’assiste alors. De toute évidence, elle a le pouvoir d’éliminer tout défaut psychologique.

Nul doute que ceux qui travaillent dans la forge ardente de Vulcain peuvent l’invoquer précisément dans les moments où le lingam-yoni des mystères Grecs sont correctement connectés. Elle, renforcée par l’électricité sexuelle transcendantale, désintègre rapidement tout agrégat déjà compris.

Ceux qui ne travaillent pas encore dans la forge des Cyclopes peuvent l’invoquer pendant leur Méditation et elle les assistera en désintégrant leurs agrégats psychologiques.

Je précise: on peut éliminer 100% de ses agrégats psychiques dans le travail que l’on effectue dans la forge des Cyclopes; mais, quand on ne travaille pas dans la forge ardente de Vulcain, on peut éliminer 25 ou 30% des agrégats.

Donc, bien sûr, sans ce pouvoir annulaire serpentin qui se développe dans le corps de l’ascète Gnostique, la pulvérisation absolue des éléments psychiques indésirables que nous portons à l’intérieur ne serait pas possible.

Ce dont je parle est transcendantal; nous devons travailler sur nous-mêmes si nous voulons vraiment changer et devenir des individus normaux.

Il est nécessaire de comprendre que la désintégration des éléments indésirables est toujours très difficile. Quoi qu’il en soit, les personnes sacrées qui ont commis une telle erreur en raison de leurs calculs erronés nous ont fait beaucoup de mal, et doivent donc payer leurs dettes dans le futur Mahamanvantaras conformément à la loi de Nemesis.

Il est nécessaire de comprendre que, lorsque les agrégats psychiques sont apparus dans notre nature organique en tant que résultat de l’abominable organe Kundabuffer, ils ont été traités dans notre psyché conformément à la loi du sept. De ce fait, la désintégration totale de tous les éléments psychiques indésirables que nous portons dans notre intérieur est terriblement difficile.

Considérons, pour être plus clair, que ces éléments se traitent à sept niveaux de l’Être. Certains saints ont réussi à éliminer les agrégats à deux, trois ou quatre niveaux, voire cinq; mais, ceux qui ont réussi à éliminer ces agrégats dans les sept niveaux de l’Être sont très rares.

Nous sommes donc confrontés à un travail très difficile. Si vous croyez qu’il est possible de parvenir à la libération finale par un autre moyen, écoutez: vous avez absolument tort.

J’illustre largement ce thème pour vous afin que vous puissiez comprendre que ces études sont la raison pour laquelle nous sommes rassemblés ici. De toute évidence, nous devons connaître notre objectif en nous réunissant ici, dans ces études et pour quoi. Si la curiosité est le motif simple qui vous émeut, écoutez: il y a beaucoup de choses qui intéressent, par exemple dans les centres de divertissement de la ville centrale, dans les cinémas, les taureaux dans l’arène, etc. Mais, entrer dans ces études est quelque chose de très sérieux, car réduire les agrégats psychiques en poussière cosmique à l’intérieur des sept niveaux de l’Être n’est pas une tâche très simple. En effet, émanciper l’essence, désembouteiller le mental et la volonté n’est pas une tâche facile.

Le mental en lui-même est une substance, c’est le manas, mais il est enfermé dans les agrégats et, par conséquent, il est devenu non pas un mental, mais plusieurs mentals, des milliers de mentals.

Chaque agrégat psychique a son propre mental, et puisque nous avons des milliers d’agrégats, alors des milliers sont les mentals que nous avons. Vraiment, nous avons 10 000 agrégats psychiques que nous devons transformer en poussière et qui se traitent eux-mêmes à sept niveaux.

Dans l’ésotérisme, les agrégats psychiques sont dénommés «baleines». Dans l’Ancien Testament, dans la Bible, il est dit:

«Saül a tué ses milliers et David ses dix mille.» – 2 Samuel 18: 7

Il faut savoir comprendre cela.

Il y a peu de temps, j’ai visité un palais Maya à Cancun, qui abrite 10 000 croix de Saint-André. Soyons donc conscients que pulvériser 10 000 agrégats n’est pas une tâche facile. Ainsi, si vous êtes prêt à accomplir cette tâche, je vous en félicite. Cependant, si vous ne le souhaitez pas, écoutez: l’involution submergée dans les entrailles de la Terre vous attend. Parce que si vous ne pouvez pas le faire, la Terre peut le faire. Oui, si vous n’êtes pas capable, les lois de la nature sont capables. Si vous ne faites pas le travail, les lois de la nature le feront pour vous, là-bas, dans les mondes infernaux.

Je ne vous conseille pas d’involuer dans les entrailles du règne minéral submergé, car les lois y sont multipliées de manière effrayante, de sorte que les souffrances sont terribles jusqu’à la Seconde Mort. Ensuite, au dernier moment, l’essence – ayant beaucoup souffert – devient libre et elle ressort à la surface de la Terre afin d’initier un nouveau processus évolutif.

Il est préférable que vous effectuiez le travail ici et maintenant, car vous vous trouvez maintenant devant un dilemme: que vous le fassiez ou non. Si vous le faites, merveilleux, vous serez alors libre; mais si vous ne le faites pas, la nature se chargera d’un tel travail dans les entrailles du monde. Telle est la crue réalité des faits.

Néanmoins, je connais très bien les Terriens. Ainsi, vous pourriez penser que ce ne sont que des conceptions de mon intellect, mais, en vérité, je vous dis qu’il ne s’agit pas d’une question d’élucubration du mental. Je parle de faits. Étant donné que je suis un individu éveillé parce que mon ego a été réduit en poussière cosmique, il est évident que je connais l’involution submergée dans les entrailles de la Terre.

Il est donc préférable de travailler sur nous-mêmes ici et maintenant. Je vous parle de faits. Je vous parle de ce que j’ai vu et entendu, de ce qui est factuel de manière directe pour moi.

Réfléchissez; nous sommes réunis ici pour étudier. Vous êtes venu ici pour écouter et je suis venu pour vous parler franchement.

Nous devons devenir sérieux, sinon l’échec nous attend. Malheureusement, il est très difficile de trouver des personnes sérieuses, car la grande majorité joue. Aujourd’hui, ils sont dans une petite école et demain dans une autre, et après demain dans une autre, ils vivent également en jouant. Ils ne sont pas sérieux.

Si vous pensez que vous pouvez trouver quelque chose en dehors de vous, écoutez: vous vous trompez. Celui qui ne trouve pas la vérité en lui-même ne la trouvera jamais en dehors de lui-même.

Réfléchissez donc, devenez sérieux, travaillez sur vous-mêmes, transformez-vous, car c’est ce qui est fondamental.

Paix invérentielle,

Samael Aun Weor

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : The Consequences of the Comet Kondoor

La Fin du Kali Yuga
Moïse, le Grand Mage Kabbaliste et Alchimiste