Étymologies, significations et définitions des mots spirituels, religieux et philosophiques commençant par la lettre R.

Race Aryenne

Le mot Aryen ne désigne pas uniquement le « peuple blanc » ou une ancienne civilisation morte, il désigne plutôt la grande majorité de la population. Toutes les races modernes sont « Aryennes ».

« Du Sanskrit [= a]rya excellent, honorable; semblable au nom du pays Iran, et perh ; à Erin, Irlande, et le premier nom de ce peuple, du moins en Asie.

1. Un peuple primitif supposé avoir vécu à l’époque préhistorique, en Asie Centrale, à l’Orient de la mer Caspienne et au Nord des montagnes Hindous de Koosh et Paropamisan, et ayant constitué la souche d’où sont issus les peuples Hindou, Persan, Grec, les races Latines, Celtiques, Teutoniques, Slaves et autres; une de cette division ethnologique de l’humanité appelée aussi Indo-Européenne ou Indo-Germanique. » – Dictionnaire Révisé et Complet de Webster

Alors que l’on croyait autrefois que les anciens Aryens étaient Européens (blancs), la plupart des scientifiques pensent maintenant que les anciens peuples communément appelés Aryens étaient les premiers habitants de l’Inde, que Manu appelait Aryavarta, « demeure des Aryens ».

« (Sanskrit) Ârya [de la racine verbale rise s’élever, tendre vers le haut] Saint, sanctifié, hautement évolué ou spécialement entraîné; un titre de rishis [initié] Hindou. À l’origine, il s’agissait d’un terme d’excellence éthique, intellectuelle et spirituelle ; appartenant à ceux qui maîtrisaient parfaitement les aryasatyani (vérités saintes) et qui étaient entrés dans l’aryamarga (chemin conduisant au moksha ou au nirvana), applicable à l’origine uniquement aux initiés ou aux adeptes des anciens peuples Aryens; le nom d’une Race de la famille humaine dans ses diverses branches. Tous les peuples anciens avaient leur propre terme pour désigner les initiés ou les adeptes, comme par exemple chez les anciens Hébreux le nom générique Israël ou Fils d’Israël ». – Glossaire Théosophique

Le mot Aryen est connu pour ses relations étroites avec Ares ou Mars, le Dieu de la guerre. Comparez avec « AquAryan » et « barbAryan ». La Race Aryenne, la cinquième grande Race à exister sur cette planète, est guidée par Ares, Mars, le cinquième des « Sept Esprits devant le trône de Dieu ».

« Chaque Race a sept sous-races. La Race de notre Race Aryenne est Nordique, mais lorsque les Nordiques se sont mêlés aux survivants Atlantes, ils ont donné leur origine aux sous-races du tronc Aryen.

« Première sous-Race: Elle a prospéré en Asie Centrale, dans les royaumes de l’Asie Centrale aujourd’hui disparus et dont les ruines existent encore dans l’Himalaya, autour du pays du Tibet. De puissantes civilisations spirituelles de la première sous-race Aryenne ont existé dans ces régions.

Deuxième sous-Race: Elle a prospéré en Inde et dans tout le Sud de l’Asie. À Pearland, la terre sacrée des Vedas, dans l’ancien Hindustan, où s’est développé la deuxième sous-race Aryenne, il existait d’impressionnantes cultures ésotériques et d’énormes civilisations.

Troisième sous-Race: Elle a créé de puissantes civilisations. Babylone, la Chaldée, l’Égypte, etc., étaient le scénario de très riches et puissantes civilisations créées par la troisième sous-Race Aryenne.

Quatrième sous-Race: Elle s’est développée à Rome, en Grèce, en Italie et à Athènes, la grande ville fondée par la Déesse Athéna. Avant leur dégénérescence et leur destruction, la Grèce et l’Italie étaient des scénarios merveilleux où se développaient les puissantes civilisations de la quatrième sous-Race Aryenne.

Cinquième sous-Race: Sont les Anglo-Saxons et Teutoniques. Les deux guerres mondiales, avec toute leur barbarie et leur corruption morale, pointent du doigt accusateur les hommes et les femmes de la cinquième sous-Race Aryenne.

Sixième sous-Race: Le mélange des Conquistadors Espagnols avec les tribus Amérindiennes. Les efforts pour former la sixième sous-Race sur le territoire des Peaux-rouges ont été très difficiles, car les Conquistadors Anglais les ont détruits; ils les ont assassinés au lieu de se mêler aux indigènes. Le mélange de sang n’a été effectué que d’une manière très insignifiante et naissante. C’est pourquoi la Fraternité occulte a vu la nécessité de convertir le territoire Nord-Américain en un creuset de races en fusion. Ainsi, la formation de la sixième sous-Race aux États-Unis a eu d’énormes difficultés; là-bas, toutes les races du monde se sont mélangées. La sixième sous-Race en Amérique Latine s’est formée très facilement et c’est quelque chose qui ne doit pas être ignoré par les traiteurs de l’anthropogenèse et de l’occultisme.

Septième sous-Race: Les survivants du nouveau grand cataclysme qui va bientôt détruire cette Race Racine Aryennes seront formés par les survivants du septième sous-Race; ils n’existent toujours pas, mais ils le seront.

Ainsi, cette Race racine Aryenne, au lieu d’évoluer, a involué et sa corruption est maintenant pire que celle des Atlantes de leur époque. Sa méchanceté est si grande qu’elle a atteint le ciel. » – Samael Aun Weor, La Kabbale des Mystères Mayas

« … notre cinquième Race, les multitudes Aryennes qui habitent la surface de la Terre, séparées de leur souche parentale (l’Atlante), a déjà plus d’un million d’années d’existence et est sur le point d’être annihilé. » —Samael Aun Weor, La Doctrine Secrète de l’Anahuac

Région Cellulaire

Le monde physique (1re-3e dimensions)

« Tous les plans d’existence mentionnés par la Théosophie peuvent être parfaitement synthétisés dans quatre régions: l’Enfer, la Terre, le Paradis et le Ciel. C’est-à-dire: le monde minéral, le monde cellulaire, le monde moléculaire et le monde électronique. » – Samael Aun Weor, Les Mystères de la Vie et de la Mort

Registres Akashiques

Des impressions permanentes conservées dans la nature de tout ce qui s’est passé, à savoir « le souvenir de la nature ». Par le biais de l’éveil de la Conscience, il est possible d’accéder aux événements passés, présents et futurs de ces régistres.

« L’Akasha est un agent subtil qui pénètre et s’infiltre dans tout l’espace. Tous les événements de la Terre et de ses races, la vie de Jésus, etc., sont décrits comme un film éternel et vivant au sein de l’Akasha. […] Nous savons déjà que tout mouvement est relatif et qu’il n’y a qu’une constante. C’est la vitesse de la lumière. La lumière voyage à une vitesse constante. Les astronomes perçoivent avec leurs lentilles des étoiles qui ont déjà cessé d’exister. Ce qu’ils voient et photographient même c’est le souvenir de ces étoiles, l’Akasha. Dont beaucoup sont si lointaines que leur lumière aurait pu commencer son voyage avant la formation du monde. Cette lenteur de la lumière, cette constante, peut en réalité rendre l’invention de certains instruments spéciaux avec lesquels le passé peut être vu possible. Rien de tout cela est impossible. Ainsi, avec un télescope très spécial, avec un appareil de radio-télévision très spécial, il est possible de capturer des sons et des lumières et des événements survenus sur notre Terre depuis la formation du monde. […] Le dévot sera en mesure d’étudier les archives akashiques de la nature avec le Corps Astral et de connaître tous les événements passés, présents et futurs. » – Samael Aun Weor, Le Mariage Parfait

Glossaire : Q
Glossaire : S
Catégories : Glossaire