Écrit par : Simeon ben Jochai   Catégorie : Sepher ha Zohar

‘Et Elohim dit que le firmament soit au milieu des eaux et qu’il sépare les eaux des eaux’ (Genèse 1: 6)

  • Firmament [du Latin firmāmentum (considéré comme fixé au-dessus de la terre), du Latin: appui, soutien, du firmāre faire FIRM le mouvement (momentum) de l’énergie].

Rabbi יהודה Yehudah (mieux dit יחידה Yehidah-Unité) a dit: « Sept firmaments (Kosmoses) se trouvent dans l’espace extérieur fondé et régi par la grande loi de l’harmonie universelle, dont le nom sacré est un symbole (de l’unité).

Le (Microcosmos, sixième) firmament (Hébreu רקיע ‘raqiya’, signifie également ‘ductile,’ facilement moulé ou façonné) mentionné ici est établi au milieu des eaux.

« Le Prana est l’énergie cosmique. Le Prana est vibration, mouvement électrique, lumière et chaleur, magnétisme universel, vie. Le Prana est la vie qui palpite dans chaque atome et dans chaque soleil. Le Prana est la vie de l’éther. La Grande Vie, en d’autres termes, Prana, se transforme en une substance très divine, intensément bleue, dont le nom est Akasha (les eaux de la Genèse).

« Akasha: L’Akasha est une substance merveilleuse qui (comme l’eau) remplit tout l’espace infini et lorsqu’il est modifié, il devient de l’éther. Il est très intéressant de savoir que l’éther, une fois modifié, devient ce que nous appelons les Tattvas. – Samael Aun Weor

Le (sixième) firmament est au-dessus des Chaioth (forces vivantes dans Malkuth) ou des créatures vivantes (notamment le lion-feu, l’aigle-air, l’homme-eaux, le bœuf-terre).

Le (sixième) firmament (le Psychikon) sépare les eaux (Akashiques) en-haut des eaux (Akashiques) en-bas, le firmament sert d’intermédiaire entre elles.

Les eaux Akashiques en-haut sont liées à deux Tattvas supérieurs nommés Adi et Samadhi, également nommés Éthers Réfléchissant et Lumineux, qui vibrent à l’aube et sont excellents pour la Méditation interne – le Samadhi est obtenu grâce à eux.

Les eaux Akashiques en-bas sont liées à l’Éther de Vie également appelé Éther Akashique, qui est condensé comme semen, eau sexuelle. L’Éther Akashique est le résultat final de l’Éther Chimique qui transforme à travers notre métabolisme organique les quatre Tattvas inférieurs nommés Chaioth dans la bible, à savoir: Aigle-Vayu-principe éthérique de l’air, Lion-Tejas-principe éthérique du feu, Boeuf-Pritvi-principe éthérique de la terre, Adam-Apas principe éthérique de l’eau.

Lorsque les eaux en-bas invoquent les eaux en-haut, c’est à travers (les archétypes ou les empreintes Praniques dans Chesed qui flotte dans) le (sixième) firmament (le Microcosmos) que (la puissance, Saint-Esprit de) les eaux en-haut descendent et donnent vie et force à toutes les créatures vivantes (Chaioth) (principes de vie éthériques, à travers les eaux sexuelles Akashiques) en-bas, comme indiqué.

Il est écrit:

« Ma sœur, mon épouse (Malkuth), est un jardin clos, un jardin fermé, une fontaine (d’eaux vives) scellée. » – Chant de Salomon 4: 12

Par « un jardin clos », on entend l’épouse (la synthèse des Chaioth, les quatre tattvas inférieurs dans Malkuth) congelée à l’intérieur (comme l’eau Akasha tattva-sexuelle ou semen), la mère universelle des choses (Chaioth) existantes, de qui flue le grand fleuve des eaux de la vie (la substance merveilleuse universelle nommée Akasha) qui, s’il cessait de fluer (d’en haut), les eaux en-bas deviendraient congelées et stériles.

Ainsi, comme lorsque les vents du Nord soufflent, les fleuves et les ruisseaux se figent et le restent jusqu’à ce que le vent du Sud (Geburah-feu Pranic) vienne et dissipe par sa chaleur et réchauffe le givre, de la même manière, les eaux du fleuve de la vie (la substance merveilleuse universelle appelée Akasha) ne flue pas dans le monde de l’humanité (Malkuth) sauf sous l’influence de la vie divine (ou du Ruach Elohim, planant dans les airs entre les eaux). Tel est le sens ésotérique du firmament existant entre les régions supérieure et inférieure de la vie.

L’Écriture ne dit pas: « que le firmament soit fabriqué et qu’il soit placé au milieu des eaux, c’est-à-dire entre les eaux supérieures et inférieures; car le firmament mentionné ici (formé par les archétypes de splendeur ou les empreintes Praniques qui) existait avant le commencement de la création du monde (le Microcosmos), ainsi, il était seulement placé entre elles, c’est-à-dire au-dessus des Chaioth ou des créatures vivantes (de Malkuth). »

Rabbi Isaac (Geburah – Puissance) a déclaré: « Dans le corps humain, il existe un organe appelé le diaphragme, séparant le cœur de l’abdomen, de sorte que ce que le cœur reçoit ou absorbe (à travers les archétypes ou les empreintes Praniques de Tiphereth) est transmis à l’abdomen (et stocké dans Yesod-Sexe). Ainsi est-ce à travers (les archétypes ou empreintes Praniques dans Tiphereth et Chesed qui planent dans) le firmament au milieu des eaux, ou la sphère supérieure (Adhi et Samadhi Tattvas dans Yesod) et la sphère inférieure (Akasha, Tejas, Vayu, Apas et Pritvi Tattvas dans Malkuth) de l’existence.

Le diaphragme, situé sous les poumons, est le principal muscle de la respiration. C’est un gros muscle en forme de dôme qui se contracte de manière rythmique et continue, et la plupart du temps involontairement. Lors de l’inhalation, le diaphragme se contracte et s’aplatit et la cavité thoracique s’élargit. Cette contraction crée un vide qui aspire l’air dans les poumons. Lors de l’expiration, le diaphragme se détend et reprend sa forme de dôme, l’air étant expulsé des poumons.

Ce qu’il (le cœur-Tiphereth) reçoit de la sphère supérieure (Sephirah-Kether) il le transmet (par le pouvoir de Geburah à travers Yesod) à la sphère inférieure (Malkuth) pour le maintien et la continuité de la vie humaine et animale. Il y a une allusion à cela dans les paroles:

Et tu mettras le voile (Geburah) sous les crochets (côte), et y placeras l’arche de la loi: le voile sera une division entre le lieu saint (Tiphereth-coeur) et le très saint (Yesod-sexe). – Exode 26: 33

Rabbi Abba (le Père) a dit:

« La voûte de (Binah) sa maison est basée sur les eaux (de Yesod); il (Binah) fait des nuages sa calèche; il (Binah) va sur les ailes du vent (Chesed-Ruach Elohim). » (Psaume 104: 3)

« Sur les eaux » signifiait également les eaux en hauteur (l’Akasha ou substance merveilleuse qui comme l’eau remplit tout l’espace infini) par lesquelles la maison (To Soma Psychikon, le sixième firmament) a été construite, ainsi qu’il est écrit:

‘Par la sagesse (les archétypes, les empreintes Praniques des eaux en haut qui descendent de Chokmah à Tiphereth), la maison est construite, et par la compréhension (les archétypes, les empreintes Praniques qui descendent de Tiphereth dans les eaux inférieures dans Yesod-Binah), elle est établie » (Proverbe: 24: 3).

Rabbi Yessa a dit: « Il fait des nuages son char. » les personnes âgées séparaient le mot pluriel עבים Abim (nuages) en singulier עב Ab (nuage) et ים im (océan), indiquant que les ténèbres (épais brouillard sur les eaux de Yesod) provenaient du côté gauche de l’arbre Sephirothique de la création.

« Il va sur les ailes du vent », se réfère au Saint-Esprit (Binah) venant d’en haut (de Chesed-Ruach Elohim), symbolisé par les deux cherubim en or placés à chaque extrémité du propitiatoire, comme il est écrit:

« Tu feras deux cherubim d’or; d’un travail battu tu les feras. » (Exode 35: 18).

De ces cherubim nous lisons aussi:

« Il (Binah) est monté sur un cherub et a volé. Oui, il (Binah) s’est envolé sur les ailes du vent (Chesed-Ruach Elohim). » – Psaume 18:10

Alors que la manifestation du Divin (splendeurs des archétypes ou empreintes Pranic) est confinée et limitée aux sphères supérieures ou célestes (ou Sephiroth), il est dit qu’il chevauche un cherub (forces sexuelles ardentes dans Yesod), mais après son apparition dans le monde (de Malkuth en tant qu’Éther de Vie), alors Il (Binah, le Saint-Esprit) chevauche les ailes du vent (Chesed-Ruach Elohim). »

Rabbi Joseph a dit: « Il est écrit:

« Il (Binah, le Saint-Esprit, Yod-Havah Elohim) établit (dans Geburah) la force du vent (Chesed-Ruach Elohim); Oui, il (Binah) pondère (le pouvoir de Geburah sur) les eaux (de Yesod) par mesure (Job 28: 25).

Ces paroles se réfèrent à cette juste proportion ou mesure du principe de vie (dans Yesod) nécessaire au développement et à la perfection de toutes les créatures animées (dans Malkuth), et qui procède de la (Monade à la) Sephirah Geburah (Justice). »

Rabbi Abba (le Père) a dit: « Les anciens racontent que lorsque les grands Maîtres (Chesed et Geburah) sont descendus et sont venus sur la Terre, ils ont commencé leurs méditations sur les mystères de la création en observant le silence le plus strict (du Netzach, le mental), y sont poussés par la peur (Geburah) de peur que par un seul mot ils ne divulguent ce qui leur a été révélé (dans le Ciel) et se soumettent ainsi à la condamnation. »

Rabbi Eleazar (assistant de Dieu) a dit: « Au début, la lettre initiale de l’alphabet (Aleph, symbole de l’Air), alternativement ascendante et descendante (comme le Ruach Elohim), a imprimé à la surface des eaux inférieures (dans Malkuth) les formes de toutes les autres lettres (ou archétypes ou empreintes Praniques), et elles sont devenues des compléments les unes des autres. Après la formation de ces lettres (archétypes ou empreintes Praniques), elles sont devenues la fondation (Yesod) du monde. Alors les (splendeurs des) eaux d’en-haut se sont mêlées à celles d’en-bas, donnant naissance aux mots (que le firmament soit) appelé Beth (maison, le To Soma Psychikon).

C’est la raison pour laquelle l’Écriture (Bereshith) commence par la lettre Beth afin d’enseigner que l’origine du (Adam) monde (microcosmique) est due au mélange et à la fusion des (principes éthériques) de ces eaux qui se poursuivirent jusqu’à ce que le firmament (To Soma Psychikon) qui les sépare maintenant ait été établi et fixé. Cette séparation a eu lieu (ou a commencé) le deuxième jour de la création (ou de la Deuxième Initiation des Mystères Majeurs). Ce jour-là a également été créée la Géhenne (Enfer), qui continue d’exister comme lieu du feu dévorant (venant des eaux polluées de Styx) réservé aux fornicateurs méchants.

APPRENEZ DAVANTAGE AU SUJET DE LA KABBALE

Alchimie et Kabbale dans le Tarot

La connaissance pratique et spirituelle cachée dans les profondeurs de chaque grande religion et tradition mystique.

L’Enfer, le Diable, et le Karma

Confirmez par vous-même la réalité des niveaux inférieurs de la vie, et comment les éviter.

Les Trois Montagnes

L’Autobiographie de Samaël Aun Weor

Tarot et Kabbale

Obtenez des Réponses de la Divinité à l’Intérieur de Vous

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Zohar: Let There Be a Firmament

Zohar: Que la Lumière Soit
Catégories : Sepher ha Zohar