Écrit par : Simeon ben Jochai   Catégorie : Sepher ha Zohar

Le secret des secrets: De la force de la flamme de midi d’Isaac (Geburah), des lies de vin, une pousse nue est apparue, comprenant un homme et une femme, rouges comme un lis, et ils se sont étendus sur plusieurs côtés, vers le bas plusieurs chemins. L’homme est appelé « Samael » (littéralement: « la boisson amère de Dieu »] et sa femme [Lilith] est toujours incluse avec lui. Tout comme du côté de la sainteté, il y a des hommes et des femmes, de même que « de l’autre côté », il y a un homme et une femme, inclus l’un avec l’autre. La femme de Samael est appelée « serpent », « une épouse de prostitution », « la fin de toute chair », « la fin des jours ». Deux mauvais esprits sont attachés l’un à l’autre. L’esprit masculin va bien, l’esprit féminin s’étale dans plusieurs voies et chemins et est attaché à l’esprit masculin.

Elle s’habille comme une prostituée abominable et se tient au coin des rues et des autoroutes pour attirer les hommes. Lorsqu’un imbécile s’approche d’elle, elle l’étreinte, l’embrasse et mélange ses lies de vin avec du poison de serpent pour lui. Une fois qu’il a bu, il se retourne après elle. Quand elle voit qu’il s’est détourné après avoir quitté la voie de la vérité, elle enlève toute la parure qu’elle avait mise pour le bien de cet imbécile.

C’est la parure qu’elle utilise pour séduire l’humanité: ses cheveux sont longs, rouges comme un lis; son visage est blanc et rose; six pendentifs sont suspendus à ses oreilles; son lit est en lin Égyptien; tous les ornements de l’Orient entourent son cou; sa bouche a la forme d’une porte minuscule, embellie de produits cosmétiques; sa langue est tranchante comme une épée; ses mots lisses comme de l’huile; ses lèvres belles, rouges comme un lis, adoucies de toutes les douceurs du monde; elle est vêtue de pourpre et vêtue de trente-neuf pièces de parure.

Cet imbécile se retourne après elle et boit dans la coupe de vin et commet la prostitution avec elle, complètement épris d’elle. Que fait-elle? Elle le laisse dormir sur le lit et monte dans les domaines supérieurs, l’accuse, obtient l’autorité et descend. L’imbécile se réveille, pensant jouer avec elle comme avant, mais elle enlève ses atours et se transforme en un guerrier féroce, lui faisant face dans un vêtement de feu ardent, une vision d’effroi, terrifiant, corps et âme, plein d’horreur, plein de yeux horribles, une épée aiguisée dans la main avec des gouttes de poison suspendues et dégoulinant. Il tue l’imbécile et le jette dans Gehinnom [Klipoth, enfer].

Cité du Zohar I 148a-148b, Sitrei Torah

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Zohar: Samael and Lilith

Zohar: Pureté et Mal
Zohar: Sexe et Péché
Catégories : Sepher ha Zohar