Écrit par : Simeon ben Jochai   Catégorie : Sepher ha Zohar

[Dans Eden] Adam lui-même représente l’union et la fusion entre les Shechinah [איש et אשה – homme et femme] supérieure et inférieure, symbolisés par la récitation du Schema, le matin [la sephirah Tiphereth] et le soir [la sephirah Malkuth].

L’union des deux natures dans Adam est également mentionnée dans les mots: «Os de mon os [la sephirah Chesed] et chair de ma chair [la sephirah Geburah]» (Genèse 2:23). Nous lisons également que Jehovah Elohim a planté Adam, [les archétypes d’Israël] [la sephirah Tiphereth], dans le jardin sacré d’Eden [la sephirah Yesod], comme il est écrit:

«Et Jehovah Elohim prit Adam et le plaça dans le Jardin d’Eden pour l’habiller et le garder.» – Genèse 2:15

Jehovah Elohim [l’union d’El et Elah Yam, Dieu et Déesse de la Mer]; c’est-à-dire le père céleste [l’énergie créatrice dans le liquide céphalo-rachidien] et la mère [l’énergie créatrice dans le liquide génital]; «jardin», la Shechinah inférieure, la mère céleste [Kundalini]; «dans Eden [dans la sephirah Malkuth]»; «Adam», la colonne du milieu [Yesod, Tiphereth] de l’arbre Sephirothique; de qui a été formé [Malkuth] sa femme, et qui étant son plaisir ne devrait jamais être séparé de lui.

psyche

«Comme le pommier parmi les arbres du bois, ainsi est mon bien-aimé parmi les fils. Je me suis assis à son ombre avec un grand plaisir et son fruit était doux à mon goût.» – Quantique des Quantiques 2: 3

C’est alors [dans Eden] que le Saint [Jehovah Elohim] a implanté Israël, qui sont les [archétypes ou] branches sacrées du monde [d’Atziluth], ou, en d’autres termes, une race [d’archétypes] plus pure et meilleure que ceux qui existaient auparavant [dans les précédents cycles cosmiques]; comme il est écrit:

«La branche de ma plantation, le travail de mes mains, pour que je puisse être glorifié.» – Ésaïe 9: 21

«Et du [Shechinah, la Kundalini] sol [Malkuth, sa femme] Jehovah Elohim fit pousser chaque [prophète ou] arbre agréable à la vue et [dont les fruits sont] bons pour la nourriture [spirituelle].» – Genèse 2: 9

«[Néanmoins] Méfiez-vous des faux prophètes, qui vous viennent avec des vêtements de brebis, mais qui sont intérieurement des loups voraces. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Est-ce que les hommes [Gibor] récoltent des raisins [de Geburah] d’épines ou des figues [de Malkuth] de chardons?

«De même, tout bon [prophète ou] arbre produit de bons fruits; mais un [Hasnamuss ou] arbre corrompu produit de mauvais fruits.

«Un bon [prophète ou] arbre ne peut pas produire de mauvais fruits; aucun [Hasnamuss ou] arbre corrompu ne peut produire de bons fruits.

«Tout [Initié ou] arbre qui ne produit pas de bon fruit est coupé et jeté au feu. C’est pourquoi, à leurs fruits, vous les reconnaîtrez.» – Matthieu 7: 15-20

«Voici [un arbre corrompu est un Giborim], c’est גבר Gibor [la force masculine de Geburah] qui [dans Malkuth] n’a pas donné sa force à אלהים Elohim; mais a fait confiance à l’abondance de ses richesses et s’est fortifié lui-même dans sa vanité. Mais je [Tiphereth] suis comme un olivier vert dans la maison d’Elohim: [ainsi au Mont des Oliviers], j’ai confiance en la miséricorde d’Elohim pour toujours.» – Psaume 52: 7, 8

Jehovah Elohim désigne le père céleste [créateur] [dans le liquide céphalo-rachidien] et la mère (dans le liquide génital); «tout arbre agréable à la vue», [la Kundalini du] Chaste [Maître]; et [fruits] «bons pour la nourriture», la colonne du milieu [canal Sushumna dans la colonne vertébrale] consistant [dans l’Arbre de Vie par] les Sephiroth Kether, Tiphereth, Yesod, [réunis par la Shechinah, la Kundalini] et à partir desquels procèdent ces magasins [chakras] de nourriture [solaire] par lesquels les Maîtres chastes sont soutenus et qui, lorsqu’ils seront purifiés et illuminés, contribueront à la vie du monde. Alors chacun prendra de l’Arbre de Vie [la Shechinah, la Kundalini, dans le canal Sushumna] au milieu du jardin [colonne vertébrale], mangera et vivra pour toujours.

adam-and-eve-currents

«Et Jehovah Elohim dit: Voici, Adam [le cerveau ou le système nerveux central] est devenu comme l’un de nous: connaissant le bien [à partir du système nerveux grand sympathique] et le mal [à partir du système nerveux parasympathique]: et maintenant, de peur qu’il avance sa main [Iod, phallus], et prends aussi de [la Shechinah] l’Arbre de Vie, mange et vis éternellement:» – Genèse 3:22

daath-body

L’Arbre de la Connaissance [Daath] du bien et du mal symbolise également [la gorge, la Parole de] ceux [Maîtres] dont les facultés intellectuelles ne sont dirigées que [par le pouvoir de Yesod, de la Shechinah, de la Kundalini dans le Sushumna] aux objets phénoménaux qui peuvent être vus et manipulés, et par qui la présence et le fonctionnement de la Shechinah [Kundalini] dans la nature, dans la vie des nations et dans l’âme d’Adam lui-même, sont méconnus et ignorés; et il en sera ainsi jusqu’à ce que les temps d’erreur et d’obscurité [fornication] disparaissent; alors ils deviendront aussi des prosélytes de la vie divine dont on dira:

«[Adam et Eve qui sont] Jehovah seul est leur chef et il n’y a pas de Dieu étranger [Hasnamuss] au milieu d’eux.» – Deutéronome 32:12

Et, la nature humaine transformée, illuminée et purifiée, l’humanité deviendra un arbre qui, sous sa forme majestueuse et sa beauté [Tiphereth], est agréable à la vue.

«Comment Adonaï a-t-il couvert de nuée la fille [la Shechinah] de Sion dans sa colère, et rejeté du ciel sur la terre la beauté [Tiphereth] d’Israël, sans se souvenir de son marchepied au jour de sa colère?» Lamentations 2: 1

L’Arbre de la Connaissance du bien et du mal a incité [les archétypes d’Israël] à commettre une erreur qu’ils auraient dû éviter et ils se sont souvenus de l’ordre divin les avertissant de «ne pas manger de l’arbre» du Bien et du Mal [de ne pas tomber dans le orgasme sexuel des bêtes], sous peine de mort spirituelle entraînant la perte de l’union avec le Divin [Shechinah ou Kundalini], sans laquelle il ne peut y avoir aucune illumination intérieure, aucun développement spirituel.

Cet ordre avec son avertissement répété deux fois [מות תמות], «tu mourras, tu mourras, [traduit par «tu mourras sûrement»]» se réfère également aux enfants [archétypes] d’Israël [de ces anges déchus] qui ont enduré deux grandes calamités, la destruction du premier temple [Tiphereth, le bodhisattva] et du second temple [Yesod, la Bodhitchitta], des temples [pour les archétypes], et la perte de la Shechinah supérieure et inférieure [respectivement dans Daath et dans Yesod] ou manifestation de la présence Divine [Mère Divine Kundalini] en leur milieu [de la moelle épinière], telle qu’exprimée et caractérisée par les mots:

«Et les eaux [Hei ou féminines] disparaîtront de la mer, et [à cause de la fornication] le fleuve sera gaspillé et asséché» (Ésaïe 19: 5), et qui sera ensuite résolu dans l’Ain Soph, le Sans Frontière [le Hei supérieur], d’où il a émané au commencement.

De plus:

«Et Elohim dit: Que la terre produise de l’herbe, l’herbe produisant de la graine, et l’arbre fruitier produisant des fruits selon son espèce, dont la graine est en lui-même, sur la terre: et il en fut ainsi.» (Genèse 1:11)

«Terre» [Malkuth notre physicalité]

«Produise de l’herbe» [produise les forces génératrices qui sont restées dormantes et cachées jusqu’à leur manifestation alchimique sexuelle]

«L’herbe produisant de la graine» sont les Anges ou les forces spirituelles des Elohim appelées «herbe» qui jettent leur graine [Ruach Elohim] dans le monde [de Briah, création] à partir de laquelle les êtres humains naissent.

«Arbre fruitier produisant des fruits selon son espèce dont la graine est en lui-même.» Lorsque l’image [צלם tselem] de Chesed, dans laquelle sont incluses toutes les autres images [ou archétypes de Neshamah], est présentée [mieux dire, sublimée à partir de Yesod, notre sexualité], elle est décrite comme «arbre fruitier [Malkuth, notre la physicalité] produisant des fruits [forces spirituelles] selon son [Ruach Elohim ou] genre [qui se manifeste dans מין miyn-Sexe-Yesod]

«Dont la graine est en lui-même, sur la terre» Ces mots désignent les initiés [arbres] qui subliment leur graine en eux-mêmes sur une position plus haute que la terre, leur physicalité. Ainsi, «dont la graine est en lui-même» est dit à dessein [pour indiquer que] Adam ne doit pas renverser inutilement sa graine. Comme ceux qui vivent une vie dégénérée; la fornication est donc illégale et interdite.

«Et il [יהי Yehi] en était ainsi.» [Et voilà comment la lumière de Yehidah qui jaillit de l’Ain Soph, le Hei supérieur, jaillit de l’intérieur de la graine, le Hei inférieur.]

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Zohar: A Tree is Known by its Fruit

Zohar: Adam et Noah
Fondation du Zohar
Catégories : Sepher ha Zohar