Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Projection Astrale et Yoga du Rêve

« Je connais un homme en Christ il y a quatorze ans, (que ce soit dans le corps, je ne peux pas le dire; si ce fut hors du corps, je ne peux pas dire: Dieu le sait) ravi jusqu’au troisième ciel … » – St. Paul, 2 Corinthiens 12: 2

Ceci est un cours en ligne gratuit qui fournit des conseils pratiques complets concernant l’ancienne connaissance universelle de l’éveil dans les mondes internes, autrement connue comme le rêve lucide, projection astrale, voyage astral, ou des expériences hors du corps.

Ce cours est fondé sur la tradition établie par Samaël Aun Weor et est en tant que telle gnostique: la Gnose est un mot grec qui se réfère à la connaissance que l’on acquiert par sa propre expérience, par opposition aux connaissances que nous avons entendu ou qui nous a été dites.

«Gnose» est le nom d’un enseignement intemporel et universel qui a été présent de nombreuses fois et à nombreux endroits à travers le monde, apparaissant avec différents noms et visages, mais toujours enseignant la science exacte pour éveiller la conscience et marcher sur le chemin vers l’Auto-réalisation de l’Etre.

Ce cours propose les instructions essentielles afin que toute personne, n’importe où, indépendamment de toute distinction ou de qualifications, peut entrer dans leur propre connaissance directe des réalités vivantes qui nous entourent, encore inaccessibles aux sens physiques.

Malgrés l’intérêt croissant pour ce sujet, beaucoup de gens sont rester frustrés dans leurs tentatives pour entrer dans cette connaissance. La lecture de livres ou la participation à des séminaires laisse habituellement le chercheur avec plus de questions, des doutes et des contradictions. Pour ces personnes, nous offrons la citation suivante :

« Nous avons donné beaucoup de clés afin de voyager consciemment avec le Corps Astral, donc des milliers d’étudiants ont appris à voyager dans leur Corps Astral. Cependant, nous avons vu dans la pratique que ces gens qui ne peuvent pas calmer le mental, pas même pour un instant, qui sont habitués à sauter d’école en école, de loge en loge, toujours curieux, toujours préoccupés, ne sont pas capable de voyager en astral consciemment. » – Samaël Aun Weor, Le Message du Verseau

Par conséquent, afin de compléter le parcours en Yoga du Rêve (Voyage Astral), il est recommandé que vous apprenez à cultiver un mental tranquille.

« Avant toute chose, comprenez que pour voyager consciemment dans le Corps Astral, le processus de la pensée est un obstacle. » – Samaël Aun Weor, Le Message du Verseau

Pour vous aider dans le développement d’un mental calme et une technique puissante pour se comprendre, nous avons de nombreuses ressources pour vous faciliter l’apprentissage de la Méditation: La science de l’Éveil.

« Les vrais illuminés n’ont pas de rêves. Les rêves sont pour ceux qui sont endormis. Les vrais illuminés vivent dans les mondes supérieurs, hors du corps physique, dans un état de veille intensifiée sans jamais rêver. » – Samaël Aun Weor, Représentations Mentales

Ces articles sont des transcriptions de conférences à l’origine donnés en direct et improvisées.

Union avec la Divinité

Le mot Yoga vient du mot Sanskrit Yug, qui signifie «union». Donc, l’antique et universelle connaissance du Yoga du Rêve nous enseigne comment unir notre conscience avec Dieu à travers les rêves, en éveillant notre conscience à travers l’étude de nos rêves.

La première étape du Yoga du Rêve est d’apprendre à être ici et maintenant, à apprendre à vivre la philosophie de l’instantanéité, parce que ce n’est pas possible d’étudier nos rêves si notre conscience est endormie.

Notre conscience doit être attentive afin d’étudier nos rêves. Être éveillé c’est être attentif à chaque instant; attentif de soi-même. « Soi-même » n’est pas le corps physique. Soi-même est dans le corps physique. Cependant, nous devons observer notre corps physique.

Dans le corps physique, nous avons différents centres à travers lesquels ce que nous appelons un «rêve» agit toujours. Notre conscience est comme la lumière d’une lampe de poche; nous devons apprendre à diriger la lumière vers l’intérieur afin d’en apprendre davantage sur nos rêves.

Qu’est-ce qu’un rêve? Un rêve est irréel, ce qui n’est pas réel, ce qui est illusoire, ce qui n’est pas le moment de la vie, c’est une projection de l’ego. Et quand nous sommes identifiés en tant que conscience de ce qui n’est pas le moment, avec ce qui n’est pas le présent, alors nous rêvons.

La réalité est Dieu à l’intérieur: l’Esprit. Nous, en tant qu’âmes, font partie de l’Esprit. Nous, les âmes doivent s’éveiller pour être en contact avec l’Esprit. Quand nous sommes en contact avec l’Esprit nous sommes éveillés. Lorsque nous oublions l’Esprit nous sommes endormis. Se rappeler de nous est se rappeler l’Esprit, se rappeler de Dieu.

Qu’est ce que se souvenir? Si vous vous souvenez, hier, la semaine dernière et ainsi de suite, c’est parce que vous avez dans votre mémoire les différentes images de vos activités ou des événements du passé. Mais cette mémoire est bien sûr tout simplement la mémoire des événements physiques. Nous appelons la mémoire l’ensemble des images du passé; en regardant vers l’intérieur dans ces images nous disons «je me souviens». Si en quelque sorte ces images sont prises loin de notre mémoire, notre identité commune sera immédiatement perdu de notre mental et nous ne saurons pas qui nous sommes.

Nous disons: «Je suis tel ou tel » parce que nous nous souvenons, parce que nous avons la mémoire.

Quand quelqu’un perd sa mémoire celui ci ne sait pas qui il est. Mais le souvenir que nous parlons ici est tout simplement liée avec notre personnalité: nom, adresse, âge, famille, pays, etc., qui sont tous des simples images de notre passé physique, qui va bientôt disparaître avec la mort; ceci est juste une fausse identité.

La mémoire authentique qui est en rapport avec notre véritable identité est ce qui vient de notre vrai Soi, notre Esprit. Donc, nous savons des choses au sujet de notre identité physique parce que la lumière de notre conscience qui est semblable à une lampe de poche est toujours dirigée vers l’extérieur, vers le monde extérieur, le monde physique. Nous ne savons pas qui nous sommes psychologiquement parce que notre conscience (semblable à une lampe de poche) n’est pas dirigée vers les images qui viennent d’en haut, de notre être intérieur, ou parce que notre cerveau n’a pas la mémoire, n’a pas une trace de cette identité qui est le vrai Soi.

Voilà pourquoi Descartes affirmait à tort, «je pense donc je suis», parce que nous nous prenons nous-mêmes comme étant le mental, ignorant que le mental est l’ego et que ce dernier est à l’opposé de l’Esprit.

« Je pense donc je ne suis pas; c’est seulement quand mon mental est dans le silence que je suis. »

Le mental est matière. Matière et mental sont la même chose. Nous pensons que la matière est seulement le corps physique, mais en réalité le corps émotionnel, qui est appelé corps astral, est aussi de la matière. Et le mental lui-même est la matière. Donc, la matière elle-même commence à partir du mental vers le bas.

Le mental se souvient toujours et répète tout ce qui touche à la matière, parce que le mental est matière. Donc, dans la mémoire de notre mental, nous avons les images (ego) du passé et nous pensons que nous sommes parce que nous nous souvenons de tout ce qui touche au mental. Cependant, les images enregistrées par les corps astral et mental sont juste des rêves, des désirs, l’ego; qui n’est pas notre vraie réalité, nous
ne sommes pas ces choses, parce que ce sont simplement des agrégats psychologiques faux. Voilà pourquoi nous sommes identifiés avec des désirs.

Qu’est-ce que le désir? Un désir est comme un rêve, parce que rêver c’est projeter un désir. Désirer quelque chose c’est rêver de cette chose. En d’autres termes, lorsque vous désirez vous oubliez votre véritable soi parce que votre Soi vit toujours dans le présent, dans l’ici et maintenant, jamais dans le futur ou dans le passé, toujours là dans le présent.

Mais nous sommes identifiés avec des désirs. Nous disons: «Je souhaite ceci », « je souhaite cela, » parce que nous nous souvenons de la sensation des différents événements du passé. Qu’est-ce que le désir? Un désir est le résultat de la mémoire des sensations différentes du passé. À travers les cinq sens physiques nous recevons des sensations différentes: visualisations par la vue, des sons par les oreilles,
différents odeurs par le nez, le goût à travers différentes saveurs dans la bouche, grâce à notre contact, etc, différentes sensations qui nous donnent plaisir ou de déplaisir . Mais la plupart des désirs sont l’envie de répéter telle ou telle sensation du passé qui a été agréable à la conscience. Les sensations que nous recevons par les sens doivent être parfaitement transformées par notre conscience. Mais parce que la conscience est toujours endormie, la Conscience ne se souvient pas de son vrai soi. Nous sommes juste en train de transformer tout type de sensation mécaniquement, avec le moi-mental. Ceci parce qu’étant ego-mental, nous sommes identifiés avec les sensations qui sont agréables.

Pour cette cause beaucoup [sont] faibles et malades parmi vous, et beaucoup dorment. – 1 Corinthiens 11:30

Nous avons différents types de plaisir: le plaisir sexuel, le plaisir d’accumulation (la cupidité), le plaisir d’être quelqu’un de meilleur que d’autres (fierté), le plaisir de montrer à tous que nous sommes bons ou intélligents (vanité), le plaisir de manger (la gourmandise), le plaisir de nous détendre et de ne rien faire (la paresse). Nous nous sentons le plaisir quand nous acquérons des choses que d’autres personnes ont et que nous ne disposons pas pour profiter de ces choses, nous aimons la sensation d’avoir ces choses, alors nous envions les autres.

En synthèse, nous avons différents types de sensations et de plaisirs et quand notre conscience agit à travers le désir d’avoir ou pour éprouver des sensations, nous sommes esclaves du passé. Nous ne sommes pas ici dans le présent. Rêver c’est de vivre selon un désir. Les désirs sont accomplis au détriment du rappel du vrai soi. Le vrai soi, ce qui est toujours présent lorsque nous sommes conscients dans l’instant, est mis de côté quand nous rêvons. Un rêve n’est pas la réalité.

Nous devons étudier les différents types de désirs ou de rêves que nous avons, mais pour cela nous devons nous séparer de l’ego-mental et d’être ici et maintenant. Être ici et maintenant c’est se rappeler de notre vrai Soi, notre Être.

Ne pas oublier notre vrai Soi c’est rejeter le souvenir de l’ego-mental, ou ce qui est le désir, parce que ce n’est pas la réalité.

Éveillez (votre conscience), ivrognes (intoxiqués avec des désirs), et pleurez (de remords); et gémissez, tous les buveurs de vin (se livrant à la sensation), en raison du nouveau vin (de l’extase spirituelle); car il est coupé de votre bouche (par vos propres actions) … – Joel 1: 5

Rappelez-vous que la réalité dans chacun de nous est l’Être, l’Esprit, notre Dieu intérieur. Parce que nous sommes tellement identifiés avec le mental, qui est l’ego, qui est le désir, nous ne savons rien à propos de l’Esprit. Nous sommes tellement identifiés avec la matière que nous ignorons qui est notre propre réalité, notre propre Soi, et nous tombons dans l’erreur d’appeler notre être intérieur par ce qui est de la matière, par ce qui est du mental. Et nous disons «je suis» et nous donnons le nom et le prénom et l’âge du corps physique et nous disons « Je sais cela et ceci » par rapport à la mémoire du mental sans savoir que nous ne sommes pas cela.

Bien sûr, le mental, l’ego, agit toujours par les cinq centres de la machine physique. Le mental / ego agit à travers le centre intellectuel, le mental / ego agit à travers le centre émotionnel, et aussi à travers le centre moteur, le centre instinctif et le centre sexuel. Donc, nous avons cinq centres dans le corps physique.

Le centre intellectuel se trouve dans notre tête. Le centre du moteur se trouve dans notre cou, à la fin de la colonne vertébrale. Le centre émotionnel est situé dans le plexus solaire entre le cœur et le nombril. Le centre instinctif est situé dans le coccyx, au fond de notre colonne vertébrale. Le centre sexuel est situé exactement dans la position de nos organes génitaux.

centers-and-brains-color-sevenCes cinq centres sont synthétisées dans ce que nous appelons les trois cerveaux: le cerveau intellectuel, le cerveau émotionnel, et le cerveau du moteur-instinctif-sexuel. Ces centres sont mécaniques; ils sont juste des cylindres à travers lesquels la Conscience agit dans le corps physique. Si nous sommes ici et maintenant, nous allons utiliser ces centres avec la Conscience. Mais si nous ne sommes pas ici et maintenant, si nous sommes identifiés avec tout type de désir, qui est un rêve, l’ego (qui est la matière de différentes densités) va agir par l’intermédiaire des cinq centres et nous allons vivre comme des robots . Donc, nous devons faire l’effort de se souvenir de nous, mais de se rappeler de notre vrai soi; Je le répète, c’est de ne pas être identifié avec le mental, parce que nous-mêmes, la réalité en nous, le vrai soi, est l’Esprit, Dieu.

Lorsque nous exerçons le souvenir de Dieu, le souvenir de nous-mêmes, alors nous sommes éveillés. Et puis quand nous faisons cela, nous pensons que le siège de cette conscience, qui se souvient de Dieu, est exactement dans la glande pinéale. La glande pinéale est située au milieu du cerveau. De la glande pinéale dans le milieu du cerveau nous observons les rêves, les désirs, qui sont les activités de notre conscience conditionnée à l’ego-mental, cette partie de nous qui n’est pas au courant, ce qui n’est pas éveillé. Mais afin d’observer ces rêves nous devons être éveillés, nous devons nous rappeler notre Esprit.

Alors souvenons-nous de notre Esprit, souvenons-nous de Dieu. Alors, quand nous sentons que nous sommes dans le corps, nous devons nous sentir dans le corps: Conscienment. Nous devons être ici et maintenant. Nous sommes dans ce corps physique et la place où je suis est la glande pinéale. Je me sens là-bas et j’observe les différents aspects des parties de mon corps.

En accédant à la mémoire, nous nous souvenons de l’ego. Au lieu de cela, nous devons utiliser ce que nous appelons la mémoire de travail. Le travail consiste à exercer, à faire l’effort pour être ici et maintenant. Quand la conscience travaille dans le développement du Soi et de l’éveil de Soi, ce travail est mémoire travail. La Mémoire travail exerce la Conscience à être ici et maintenant. La Mémoire travail est liée aux différentes impressions qui viennent d’en haut, des impressions qui ne viennent pas de l’ego, des impressions qui ne viennent pas du mental, mais de l’Être.

La connaissance de l’Etre n’est pas liée avec la connaissance que nous recevons et stockons dans le mental. La connaissance de l’Etre est liée à la mémoire de l’Être lui-même lorsque nous recevons des impressions de l’Etre.

Nous avons deux centres supérieurs qui ne sont pas en rapport avec le mental ou l’ego: le Centre émotionnel Supérieur et le Centre intellectuel supérieur. Ces deux centres sont liés avec notre Monade. La Monade est la réalité à l’interieur de nous. Pour exercer ces deux centres, nous devons nous rappeler de nous-mêmes. Nous devons nous rappeler de Dieu. C’est très difficile pour nous de se souvenir de Dieu, de se rappeler de l’Esprit, en raison du fait que nous oublions Dieu, que nous ne connaissons pas Dieu à l’intérieur de nous parce que nous sommes identifiés avec la matière, avec le mental, avec l’ego. Nous ne disposons pas de la mémoire de Dieu. Mais nous devons travailler dans le Yoga du rêve afin de stocker, peu à peu, toutes les images, les impressions de la Monade, afin de se souvenir de Dieu.

Au début, quand nous commençons le Yoga du rêve, au cours de la journée de veille, nous avons à vocaliser un mantra qui nous donne le pouvoir de se concentrer, afin de se rappeler de l’Esprit.

OOOOOOOOOOOOOMMMMMMMMM TAT SAT OOOOOOOOMMMMMMMM TAT SAT
OOOOOOOOOOMMMMMMM TAT SAT OOOOOOOMMMMMM. (Prononciation)

Lorsque nous prononçons ce mantra nous nous sentons dans la glande pinéale, et quand nous nous sentons dans la glande pinéale, quand nous vocalisons ce mantra, nous devons nous rappeler de Dieu. Au début, nous avons juste envoyer cette impression (mantra) pour notre bien-aimé Père qui est dans les cieux, au-delà du mental.

Pour se rappeler de notre vrai Soi, l’activité du mental est un obstacle. Donc, même si le mental veut agir et penser, nous ne nous disposons pas à s’identifier avec toute pensée ou toute image du mental; à la place, nous devons toujours nous souvenir de Soi, se souvenir de Dieu. Ceci est ce qu’on appelle l’amour filial. L’amour filial est de sentir que l’on est un enfant de Dieu. Mais rappelez-vous que l’enfant de Dieu est la conscience, une part de l’Esprit, qui fait partie de la Monade. L’ego est un enfant du diable.

Il y a une grande prière que le Seigneur Jésus-Christ nous a donné pour exercer le souvenir de notre Dieu qui est au ciel.

Notre Père qui es aux cieux,
Que ton nom soit sanctifié.
Que ton règne vienne,
Que ta volonté soit faite,
Sur la terre comme au ciel
etc etc – La prière du Seigneur

Grâce au rappel de soi, nous sommes connectés avec la Monade, avec l’Esprit. Mais nous devons le faire à chaque seconde, à chaque instant. Sinon, si nous ne le faisons pas, nous ne nous souvenons pas de notre Dieu, nous ne nous souvenons pas de notre esprit, et nous allons dormir.

L’Amour n’est pas le sommeil (psychologique), de peur que tu deviennes la pauvreté (spirituelle); ouvre tes yeux (de la Conscience), [et] tu seras rassasié de pain (de la sagesse: la Gnose). – Proverbes 20:13

En raison du fait que nous sommes si gras dans ce que nous appelons l’ego, la matière, le mental, il est difficile pour nous de se souvenir de Dieu. Voilà pourquoi nous devons effectuer des super-efforts et c’est pourquoi nous devons vocaliser OOOMM TAT SAT OMMM. Ensuite, l’énergie de notre Etre descend des dimensions plus élevées dans notre glande pinéale et renforce notre attention et nous aide à nous rappeler de nous-mêmes. Si nous faisons cela 24 heures par jour, nous sommes éveillés. Donc, nous devons être éveiller. Pour être éveillés, nous devons être divisés en deux. Si nous ne sommes pas divisés en deux, nous perdons une partie de nous. Nous devons nous rappeler de nous-mêmes, qui est l’Esprit, et nous devons nous observer nous-même, qui est matière, qui est l’ego.

La Conscience est honteusement mis en bouteille dans le moi, le mental; elle est divisée en deux. La partie qui ne relève pas de l’ego, environ trois pour cent, doit se souvenir de Dieu, doit se rappeler de l’Esprit. Dans le même temps, en se souvenant de Dieu, nous observons la tête, le cœur et le sexe. Dans la tête, nous avons nos pensées, dans le coeur nous avons nos sentiments et dans le sexe nous avons nos instincts, et les mouvements, les coutumes et les habitudes. Voilà comment nous nous observons, comment nous nous connaissons, comment nous sommes conscients des différents rêves, qui sont des désirs.

De ce point de vue, tout le monde rêve, même si oui ou non il ou elle est avec les yeux ouverts dans le plan physique. Être éveillé c’est de reconnaître de seconde en seconde la réalité de nous-mêmes et observer les trois cerveaux. C’est d’être dans l’état de conscience de soi. Voilà le début de l’éveil et de l’auto-réalisation de la Conscience, l’ auto-réalisation de l’être.

Donc, faire l’effort dans ce moment même où vous lisez cette explication pour se souvenir de notre vraie nature, qui est de se rappeler de Dieu, sans s’identifier avec ce que nous pensons que nous sommes. Nous devons observer ce que nous pensons que nous sommes.

Le centre moteur fonctionne 30.000 fois plus vite que le centre intellectuel. Voilà pourquoi, lorsque nous conduisons une voiture ou que vous tapez nous nous rendons compte que le centre moteur agit toujours plus vite que le centre intellectuel. Si nous commençons à analyser ce que nous écrivons ou comment nous conduisons alors nous allons commencer à le faire lentement parce que l’intellect est très lent. Beaucoup de gens pensent que l’intellect est plus rapide, mais non, il est le plus lent de tous les centres.

Plus rapide que le centre moteur est le centre émotionnel. Il est de 60.000 fois plus rapide que l’intellect.

Bien sûr, l’instinct est encore plus rapide. Lorsque vous repassez vos vêtements et vous touchez le fer et il est chaud, immédiatement vous prenez votre main – sans réfléchir. C’est après que vous analysez. Mais si vous touchez le fer et alors vous commencez à penser, « Oh, je pense que ce fer est chaud. Je pense que si je ne prends pas ma main je vais être brûlé. » Ensuite, vous allez perdre votre chair.

Le centre instinctif est 90.000 fois plus vite que l’intellect, et pourtant le centre sexuel est encore plus rapide: 120.000 fois plus vite. Nous ne sommes pas au courant de l’activité de ces centres; nous sommes plus conscients de l’intellect, et même alors, si nous ne contrôlons pas l’intellect avec la volonté consciente, nous ne sommes pas au courant des désirs dans ce centre. Nous devons contrôler les cinq centres afin d’être éveillé.

Comme vous le savez, l’ego, qui est le mental a la conscience (l’âme) piégée à l’intérieur, toujours par l’intermédiaire des désirs, à travers les rêves, conformément au centre de gravité de chaque personne donnée. Bien sûr, si la personne est un rat de bibliothèque, il est probable que le centre de gravité de cette personne est situé dans l’intellect.

Si quelqu’un aime jouer au football et qu’il est une star du football, son centre de gravité est probablement dans le centre moteur.

Si quelqu’un d’autre est un acteur ou une actrice, son centre de gravité est généralement le centre émotionnel.

Et ceux qui aiment la boxe sont généralement centrés dans le centre instinctif, ils sont brutaux, ils sont toujours tirés par des instincts animaux. Nous avons beaucoup d’instincts animaux hérités du corps de l’animal, qui est le corps physique.

Dans nos gènes nous avons l’héritage de nos grands-parents, parents, etc. Donc, nous sommes habitués à agir à notre manière, sans être conscient des différents coutumes, habitudes, traditions placés dans ces centres.

Le centre sexuel est le centre, que nous devons commander parce que dans ce centre est l’endroit où nous trouvons l’énergie la plus belle et puissante. Nous ignorons sa véritable fonction. Comme il est très rapide, nous sommes immédiatement un esclave de son mouvement, en raison du fait que le mental de l’ego en rapport avec ce centre est liée à l’adultère, la fornication, la luxure et de nombreux types de maladies liées
aux organes sexuels.

C’est très difficile pour nous d’être conscients du cerveau instinctif-moteur-sexuel. C’est facile pour nous d’être conscients du cerveau intellectuel et émotionnel.

Afin de commencer à observer nos rêves, nous devons observer notre intellect et notre cœur. Nous devons effectuer des super-efforts pour être au courant de la partie inférieure du cerveau, le cerveau instinctif-moteur-sexuel, ce qui est très rapide. Pour cela, nous devons être ici et maintenant et se souvenir de Dieu. Comment le rêveur va observer ses rêves s’il n’est pas éveillé? Comment allons-nous être au courant de
ce qui se passe à l’intérieur de nous quand nous sommes endormis? Nous devons nous éveiller avec des super-efforts pour être présents, dans l’instant, sans cesse.

L’éveil de la conscience commence ici et maintenant. Le Yoga du rêve est l’union de la Conscience avec l’Esprit, afin d’observer les nombreux rêves. Voyez-vous les gens marcher dans la rue? Ils rêvent. Ils ne se souviennent pas d’eux-mêmes, et ils ne sont pas conscients d’eux-mêmes. La promenade endormis, le travail endormis, ils font tout endormis. Ils dorment dans une illusion interne.

Un poète a dit: «La vie est un rêve.» Et il avait raison. Pour ceux qui ne sont pas en rappel d’eux-mêmes, la vie est un rêve, un rêve projeté.

Nous sommes toujours en train de projetter des rêves. Parfois, nous projetons des rêves et parfois nous vivons les rêves des autres lorsque nous nous identifions à une conversation, quand nous ne sommes pas conscients, quand nous ne nous souvenons pas de nous-même. Beaucoup de gens ont beaucoup de rêves et ils ne profèrent pas ces rêves. Mais beaucoup de gens aiment parler de leurs rêves, et parfois ils écrivent ces rêves dans les livres et nous lisons les rêves d’autres personnes. Donc, ils font des affaires avec leurs rêves.

Afin d’être éveillé, il ne faut pas s’identifier avec le rêve de tout le monde. Sommes-nous en train de regarder la télévision? Sommes-nous en train de regarder la projection d’un film que quelqu’un a inventé? Apprécions-nous cela? Nous ne devons pas nous identifier avec elle, parce que si nous le faisons, alors nous allons commencer à rêver un autre rêve. Donc, pour être éveillé il faut se rappeler toujours de nous: l’amour filial, sentir que nous sommes enfants de Dieu, sentir que nous sommes ici et maintenant dans ce corps physique. La chaise sur laquelle nous
sommes assise est la glande pinéale, et par la glande pinéale nous nous souvenons de Dieu. Car si nous sommes à l’intérieur, mais que nous ne nous souvenons pas de Dieu, nous sommes endormis dans le fauteuil. Ensuite, nous sommes identifiés avec beaucoup de rêves et nous ne sommes pas éveillés.

Le Yoga du rêve exige que nous nous éveillons de nos illusions, des rêves que nous avons en notre sein. C’est l’exercice de la conscience de soi. Pour cela, nous devons nous diviser en deux: nous souvenir et nous observer. Dans le même temps, nous devons observer ce qui est autour de nous parce que, comme je l’ai dit, beaucoup de choses se produisent autour de nous. Les objets sont autour de nous, les livres, la télévision, etc, les conversations, les choses autour de nous, les objets. Nous ne devons pas nous identifier aux objets. Nous devons réaliser que nous sommes ici et maintenant dans ce corps, nous devons nous respecter et en même temps, nous devons savoir que autour de nous il y a beaucoup de gens, beaucoup de choses: des arbres, des voitures, des livres, des chaises, etc., être au courant de choses autour de nous sans s’identifier avec eux. Quand nous faisons cela, nous devons exercer ce que nous appelons l’inquisition: se renseigner toujours sur les choses, de toujours essayer de voir de nouvelles choses. Il y a toujours quelque chose de nouveau qui se passe.

Si vous exercez votre Conscience et observez tout ce qui est autour, vous savez ce qui est nouveau dans cette salle. Qu’est-ce que vous avez ici dans votre chambre que vous ne disposez pas la semaine dernière? Mais si vous êtes venu la semaine dernière et que vous ne vous souveniez pas de vous-même et que vous ne vous êtes pas observés vous-même et n’avez pas observé les choses autour de vous, alors vous
dormiez. Mais si vous étiez au courant de vous-même et des choses autour de vous, si vous étiez éveillés, vous savez ce qui est nouveau aujourd’hui.

En observant, vous exercez cette capacité, cette qualité de votre conscience en relation avec votre être, toujours observant, être ici et maintenant comme le chat, toujours conscients. Le chat est toujours conscient. Nous devons être comme ça à exercer la Conscience.

Quand nous allons au lit, notre conscience quitte le corps parce que le corp est fatigué et il a besoin de repos. Si nous sommes dans le corps quand nous nous reposons alors nous aurons l’insomnie. Mais si nous laissons le corps, il se reposera, il va ronfler.

En dehors du corps, nous allons faire les mêmes choses que nous faisons ici dans le corps physique. Nous allons travailler, nous allons faire des courses, nous regardons la télévision.

Il est évident que la conscience en sera de même à l’extérieur du corps. Si nous sommes conscients de nos rêves tandis que nous sommes dans le corps physique, alors nous serons conscients de nos rêves tandis que nous sommes hors du corps. Nous serons conscients des mêmes rêves, parce qu’ils sont les mêmes que nous sommes dans le corps ou à l’extérieur du corps.

Parfois, vous pouvez contrôler vos rêves, vos désirs dans le corps, parce que vous vous souvenez de vous-même. Mais en dehors du corps quelque chose se passe. Soudain, tous les désirs ou les rêves deviennent une réalité pour vous. Dans le plan physique vous désirez manger un bon repas, mais vous êtes sur un régime alimentaire. Vous contrôlez ce désir de manger. D’une certaine manière votre vanité veut contrôler votre gourmandise. En dehors de votre corps, votre gourmandise ne se soucient pas de votre vanité et vous rêvez que vous mangez et vous vous livrez à beaucoup de choses. Alors que le désir est rempli à l’extérieur de votre corps. La partie qui est votre conscience ne contrôle pas cela. Nous faisons les choses à l’extérieur du corps que nous ne ferions pas dans le corps physique pour tout l’argent de la terre.

Voilà comment les gens qui sont en dehors du corps sont adultère, même si elles ne sont pas physiquement adultère. Ils ne peuvent être volent dans le corps, mais sont des voleurs à l’extérieur du corps. Ils ne peuvent pas être des tueurs, mais ils tuent à l’extérieur du corps.

Par exemple, peut-être nous sommes en colère avec une autre personne qui nuit à notre fierté. Les normes de la société disent que si nous tuons le corps physique de l’autre, nous allons en prison. Donc, nous contrôlons notre colère, notre haine. Mais notre désir de blesser ou de tuer cette personne (à cause de l’orgueil et de l’amour) est en nous. Nous quittons donc le corps et, dans le plan astral, qui est la dimension des rêves, nous tuons l’autre. Nous rêvons que nous tuons l’autre personne.

Il existe cinq types de rêves en rapport avec les cinq centres.

Les personnes intellectuelles auront des rêves avec le centre intellectuel; rêvant d’idées, de débats contradictoires, de concepts, de plans, de projets, etc.

La plupart des gens sont identifiés avec les coutumes et les habitudes liées avec le centre du moteur. En rêvant, ils répètent toujours ce qu’ils font dans le plan physique. Il éxiste des gens dont le rêve c’est d’être riche, de sorte qu’ils ont soif d’argent (car ils sont gourmands) et ainsi, ils deviennent des bourreaux de travail. Ils peuvent avoir deux emplois. Pendant la nuit, car ils sont tellement identifiés avec cette habitude de
travail, ils vont au lit pour se reposer physiquement, ils sortent du corps physique et ils continuent à travailler dans les limbes, dans le plan astral, le monde des rêves. Le même désir de travailler et de gagner de l’argent est ce qui les rend à travailler là bas aussi. Voilà comment, en raison des us et coutumes, nous répétons toujours ce que nous faisons sur le plan physique. Ces rêves sont liés avec le centre du moteur.

Les rêves en rapport avec le centre émotionnel sont des rêves de peur, de haine, de différents types d’émotions.

Beaucoup de rêves sont liés avec le centre instinctif; nous devons étudier nos instincts.

Et bien sûr, nous avons des rêves sexuels.

Nous devons nous connaître à travers nos rêves. Voilà comment nous nous connaissons :

Connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et les Dieux.

tree-of-life-dimensions-color-2Parfois, quand nous sommes hors du corps, des événements inhabituels surviennent parce que dans le plan astral, la cinquième dimension, l’éternité, nous trouvons toujours les mêmes choses que nous avons ici dans le monde physique. Avant de se cristalliser ici, tout était dans le mental (Plan Mental), puis dans le Plan Astral, puis le plan physique. Un ingénieur commence à planifier quelque chose dans son mental. Puis il le place dans un plan et puis tout devient concret quand ce qu’il pensait jusque là est en cours de construction. Donc, tout ce que nous trouvons ici, comme les chaises, la maison, tout était dans le mental de son créateur en premier. Donc, il est évident que dans le Plan Astral, nous avons les mêmes choses que nous avons ici. On y trouve toutes les images, toutes les formes des choses avant qu’elles se cristallisent dans le plan physique. Voilà pourquoi nous ne sommes pas conscients quand nous sommes hors du corps parce que nous voyons les mêmes nuages, les mêmes arbres, les mêmes personnes, les mêmes animaux.

Chaque créature vivante quitte le corps quand ils dorment. Tout existe exactement dans le plan physique comme il le fait dans le Plan Astral.

Dans chaque monde, il y a des lois différentes. Ici, physiquement, nous avons la loi de la pesanteur; dans le plan astral, elle n’existe pas. Si vous sautez, vous flottez. Si vous voulez voler, vous volez. Voilà pourquoi parfois nous rêvons que nous volons. Le temps et l’espace n’existent pas dans la cinquième dimension. Beaucoup de phénomènes liés avec le plan astral sont étranges: des symboles, des formes qui prennent d’autres formes soudainement. Voilà pourquoi nous avons des rêves qui ne sont pas en rapport avec le plan physique. Par exemple, voler n’est pas lié avec le plan physique. Mais nous sommes toujours endormi, nous ne nous souvenons et nous n’utilisons pas cette capacité demandant de la conscience. Si nous utilisons cela nous dirons en ce moment : « Pourquoi je vole, je ne suis pas un oiseau ? Si je vole, je suis donc hors de mon corps?.! »

Donc, c’est en s’intérrogeant comment, que vous vous éveillez dans le Plan Astral ; puis en utilisant la capacité de questionement de la Conscience, vous réalisez que vous êtes hors du corps et que vous rêvez.

Voici un lion est entré dans cette salle. « Pourquoi est-ce que ce lion entre dans ma chambre? Pourquoi je vois ce crocodile en face de moi, ou cet éléphant ou ces choses très bizarres? » Renseignez-vous sur cela et vous aller vous éveiller en ce moment. Mais vous avez à faire cela, dans le plan physique parce que la conscience qui est là dans le plan astral est la même que celle dans le plan physique. Mais les lois de ce plan physique sont différentes. Si nous commençons par analyser ce que la loi de la gravité est liée au plan physique et non au Plan Astral, alors nous commençons à utiliser la partie de la conscience que nous n’utilisons pas souvent, parce que nous sommes toujours endormis et identifiés avec des rêves.

Nous avons beaucoup de rêves, malheureusement. Mais nous devons commencer à les observer, et quand nous commençons à le faire dans le plan physique, nous faisons la même chose dans le Plan Astral. Ne vous attendez pas à vous éveiller dans le Plan Astral si vous ne vous éveillez pas dans le plan physique d’abord. Vous êtes le même ici ou à l’extérieur de votre corps, parce que vous n’êtes pas le corps. Vous êtes la Conscience et la réalité de la conscience est l’Esprit, Dieu à l’intérieur. Souvenez-vous toujours de Dieu, souvenez-vous toujours de l’Esprit, et observez vos rêves, et votre conscience s’éveillera.

Nous devons aussi observer l’emplacement, l’endroit où nous sommes. Nous devons toujours être conscients que nous sommes enfants de Dieu en se souvenant de Dieu, en nous souvenant de nous-même. Lorsque nous nous souvenons de nous-mêmes, nous avons nous-mêmes, les trois cerveaux, observez l’activité du mental dans le corps. Et nous devons observer les choses autour de nous en se demandant toujours à leur sujet, sans nous oublier, sans s’identifier avec quoi que ce soit. Si nous enquêtons, et en observant nous nous identifions à quelque chose, nous nous oublions et nous rêvons à nouveau. Donc, nous devons observer sans s’identifier avec elle afin d’exercer notre conscience. Nous devons effectuer des super-efforts. Si nous n’agissons pas avec des super-efforts pour se rappeler de nous-même, nous allons certainement tomber dans l’identification.

Et (Jésus) leur dit: «Pourquoi dormez-vous? Veuillez (observer vous vous-même) et priez (en rappel de soi), de peur que vous ne tombiez en tentation. » – Luc 22:46

Par exemple, peut-être vous voyez un bâtiment en feu. Si vous vous souvenez de vous-même et des choses autour de vous, vous dites: «Si je m’approche peut-être quelque chose va tomber sur moi. » Vous êtes au courant et n’approcherez pas. Si vous êtes identifiés avec votre curiosité ou si vous vous sentez comme un héros et que vous voulez aider, alors peut-être que vous allez perdre votre vie parce que vous n’êtes pas protégés, vous n’êtes pas un pompier. Parfois, les gens perdent la vie parce qu’ils sont curieux. Nous ne devons nous identifier avec les choses. Si quelque chose se passe, regardez, mais rappelez-vous et demandez-vous si vous pouvez aider. Sinon, vous devez quitter.

Donc, l’emplacement, l’endroit où nous sommes d’instant en instant, doit être placé dans notre conscience. À quelle place sommes-nous? En ce moment, par exemple, si nous exerçons l’emplacement ou le lieu, nous voyons que vous apprenez la Gnose sur Internet grâce à votre ordinateur; votre ordinateur est dans votre maison ou au bureau. Votre maison ou bureau est dans votre ville; votre ville est dans ce district de votre pays et votre pays est, votre pays est sur le continent (?) (?); votre continent est sur la Terre. Vous devez développer la Conscience. La planète terre est dans le système solaire. Le système solaire est dans la galaxie, puis il y a l’infini. Développez la Conscience, être ici et maintenant. Mais sommes-nous dans le plan astral ou le plan physique? Dans quelle dimension sommes-nous maintenant?

Parfois, vous pouvez jurer que vous êtes dans le plan physique et puis vous vous éveillez et vous vous rendez compte que c’était un rêve. En ce moment même, vous avez été identifiés avec le rêve et ainsi vous ne saviez pas que vous étiez en train de rêver. Peut-être que vous êtes en train de dormir physiquement sur votre lit et vous rêvez que vous lisez cette conférence sur l’écran de votre ordinateur. Vous êtes sorti de votre corps physique dans le plan astral, mais vous ne vous souvenez pas que vous avez quitté votre corps sur le lit parce que vous n’étiez pas au courant. Êtes-vous sûr que vous êtes dans le plan physique en ce moment? Vous devez faire une pratique pour s’éveiller. Si c’est le plan astral il n’y a aucune loi de la gravité. Vous pouvez sauter avec l’intention de flotter. Donc, vous êtes dans le plan physique. Êtes-vous sûr que vous y êtes? Si vous ne voulez pas sauter, tirez votre doigt. Essayez d’étirer votre doigt parce que le corps astral est élastique.

Je me souviens d’une fois où je faisais cela dans le plan astral et je tirai et je l’ai dit, « je suis dans le Plan Astral! Nous sommes dans le Plan Astral! »

Et tout le monde dit « Oui, nous sommes dans le Plan Astral! » Mais ils répondaient mécaniquement.

Et je me souviens d’un homme qui était là et j’ai dit, « Ok, vous êtes sûr que vous êtes dans le plan astral? »

Et il a dit, « Oui, je suis sûr que nous sommes! »

Je lui ai dit, « Ok viens avec moi. Vous voulez aller sur la planète Mars? »

Donc, je lui pris la main et j’ai sauté en l’air et quand nous étions dans l’air, il a commencé à crier, « Oh, je vais mourir! Je suis dans l’air! Lâchez-moi! » Il dormait; sa Conscience n’a pas été éveillée, il répondais juste mécaniquement.

Ainsi, pour être éveillé, nous devons faire la pratique. Nous devons s’exercer, pas une autre personne. Si vous voulez vous éveiller, vous devez s’éveiller. Si je vais m’éveiller cela ne signifie pas que vous allez vous éveiller. Donc, vous devez toujours vous exercer. Si vous faites cet exercice seconde après seconde, si vous vous demandez si vous êtes dans le plan physique ou dans le plan astral, et que vous sautez avec l’intention de flotter ou si vous étirer votre doigt, alors vous allez vous éveiller, alors vous allez être sûr que la conscience qui est en éveil ce moment-là est dans le corps physique ou hors du corps physique. Voilà comment nous nous éveillons. Mais nous devons toujours nous rappeler ici et maintenant; si nous faisons l’exercice dans le plan physique, nous allons le répéter dans le Plan Astral, ou dans le plan mental ou dans un plan quelconque. La conscience sera toujours la même conscience que ce soit dans le corps ou hors du corps.

Maintenant, nous allons apprendre deux différents types d’expériences que nous avons hors du corps, qui ne sont pas liées avec les cinq types inférieurs de rêves. Ils sont en relation avec les deux centres supérieurs: le centre émotionnel Supérieur et centre intellectuel supérieur. Les deux sont reliés avec la Monade.

Lorsque la Monade se rend compte que son âme veut s’éveiller et être réuni, édictant le yoga, l’union avec lui, alors il commence à enseigner, à envoyer des impressions, des images de haut vers le bas. Ce ne sera pas des images de l’ego, projetées par l’ego, projeté par nous-mêmes. Non, ce sera des messages d’en haut et celles-ci seront des visions, un certain type de rêve qui n’est pas un rêve, mais un type de l’enseignement de notre Monade qui veut nous aider. C’est un langage que nous devons apprendre et c’est la langue des rêves; nous pouvons dire que c’est le langage des symboles, des symboles que nous devons analyser et que nous devons comprendre, en rapport avec la loi des mathématiques, la loi du nombre, la loi des symboles philosophiques, etc. Cette langue est la sagesse de la Kabbale.

Pour comprendre cette langue il faut savoir quel type de connaissances notre être intérieur, notre monade, nous donne pour nous perfectionner, pour nous éveiller. Que devons-nous faire, qu’est-ce qui nous manque, que devons nous libérer? Nous devons nous connaître. Notre Monade sait ce que nous devons apprendre et il nous enseigne à travers des visions.

C’est pourquoi il dit, « Éveilles toi qui dors (psychologiquement), et lève toi de la morts (spirituellement), et le Christ luira sur toi. » – Ephésiens 5:14

Par l’exercice et la mémorisation de ce que nous recevons de notre être dans ces deux centres supérieurs, nous devons comprendre que ces deux types d’expériences ont un goût très différent, quelque chose de très rare, quelque chose qui n’est pas normale. Si vous utilisez ici dans le plan physique l’activité curieux, alors vous allez vous renseigner sur le message que vous recevez. Parfois, vous le faites dans le moment même où vous rencontrez cette expérience dans le Plan Astral. Si vous êtes très profondément dans votre conscience, vous pouvez dire qu’il est comme si vous êtes dans un état de coma, il est alors très difficile de se rappeler lorsque vous revenez sur le corps physique.

Voilà comment nous commençons à se souvenir de nos rêves, tout en se rappelant de ces types de visions. Ce sont des images, des impressions que la Monade envoie à notre conscience pour nous éveiller, pour nous enseigner. C’est la mémoire travail, c’est la mémoire de notre Soi. Ensuite, nous commençons une étude profonde de nous-mêmes.

Les anges, les archanges, les chérubins, séraphins etc., qui sont dans les mondes supérieurs sont éveillés et sont toujours en train de nous aider. Ils nous aident toujours à travers la Conscience qui est éveillée. Le Rayon de la Création est connecté à tous les êtres. Nous trouvons toujours ces êtres que nous appelons Maîtres dans les différentes religions, des anges, ou des dieux, qui sont des êtres éveillés dans les plans supérieurs et qui veulent nous aider. Et voilà comment nous allons nous rappeler et comprendre les types de visions qu’ils vont nous donner en s’exerçant avec le Yoga du rêve.

Il est bon d’avoir un livre pour prendre note de vos rêves. Quand vous vous réveillez le matin, de les écrire.

Il est bon aussi d’avoir une machine d’enregistrement afin d’enregistrer vos rêves pour que vous vous rappelez quand vous vous réveillez pendant la nuit, afin de ne pas perdre votre détente. Parfois, quand vous vous réveillez au milieu de la nuit, il y a un message que votre être, vous donne, un message à travers vos centres supérieurs et vous dites, « Oh, je vais l’enregistrer dans la matinée. » Ensuite, vous allez dormir, puis vous oubliez quand vous vous réveillez le matin. Nous ne devrions pas faire confiance à notre mémoire égoïque. L’ego est toujours la mémoire des faux rêves, la mémoire des désirs. La mémoire travail, est une mémoire consciente, ici et maintenant. Elle est différente, elle n’est pas l’ego. Elle n’est pas la gourmandise, l’orgueil, la vanité, la paresse, etc, elle est la mémoire de Dieu à l’intérieur.

Voilà comment nous commençons à nous souvenir en Dieu et à s’éveiller en Dieu et la découverte de notre propre réalité. Et puis, nous aurons beaucoup de matériel dans le but de faire cette pratique qui est pour l’annihilation de l’ego.
perseus1
Nous devons comprendre. Pour comprendre l’ego il faut comprendre les rêves, qu’ils soient ici ou à l’extérieur du corps.

Chaque ego est un désir individuel particulier, un rêve individuel particulier qui est une illusion; il n’est pas la réalité. Chaque ego est juste une illusion. La réalité n’est pas le mental, elle n’est pas l’ego.

Par conséquent nous ne dormons pas, comme [le fait] d’autres; mais veillons (attentivement) et soyons sobres (sans identification). – 1 Thessaloniciens 5: 6

Amen.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Dream Yoga Course 1: Awakening in Dreams