Écrit par: Gnostic InstructorCatégorie: Mystères Gnostiques

Croix Orthodoxe

Dans le livre de l’Apocalypse, nous lisons:

« Celui qui vaincra et gardera mes œuvres jusqu’à la fin, je lui donnerai le pouvoir sur les nations [Goyim גוים]… Et je lui donnerai [le fils glorifié de l’aurore – Hillel Ben Shachar – הילל בן־שחר] l’étoile du matin. » – Apocalypse 2:26, 28

Si vous regardez l’image ci-dessus, vous trouverez la croix Grecque superposée à l’Arbre de Vie.

Sur cette image suivante, nous voyons une belle peinture d’Eros-Lucifer, l’étoile du matin, jetant ses flèches de lumière sur le monde. Dans cette conférence, nous expliquerons ce que Christ et Eros-Lucifer signifient dans le Gnosticisme, conformément aux écritures de la Bible.

Nous avons écrit le mot goyim גוים en Hébreu, un mot qui dans la Bible est toujours traduit par « nations ». La forme singulière de goyim est goy [גוי], qui est un mot habituellement donné à ceux qui ne sont pas Juifs, l’Hébreu. Nous sommes d’accord avec cette définition, mais uniquement du point de vue ésotérique, alchimique et kabbalistique, car si on réorganise les lettres du mot goy, on trouve le mot ego (יגו). C’est précisément ce qui doit être compris par le mot goy (יגו), goyim (גוים), c’est-à-dire qu’il signifie ego ou egos. En réalité, tous les peuples de la terre, y compris ceux de l’État d’Israël, ont un ego à l’intérieur et cet ego est précisément ce que la Bible appelle goyim [גוים] ou « nations ». Nos villes, nations, pays, etc. sont formés par une collection d’ego. Il est écrit:

« Nous devons détruire Babylone la Grande, la mère de toutes les fornications et abominations de la Terre. De toute évidence, Babylone est notre ville psychologique, peuplée par les agrégats psychiques (les goyim גוים) que nous portons dans notre intérieur. » – La Bible Gnostique, La Pistis Sophia Dévoilée par Samael Aun Weor

Ainsi, les déclarations bibliques précédentes se rapportent à l’ego ; ces egos que nous devons contrôler avec le pouvoir de Lucifer. Il est également écrit:

« Et יהוה lui dit: Qu’est-ce que tu as dans la main? Et il a dit: Une verge.

Et il a dit: Jetez-la par terre. Et il la jeta par terre, et elle devint un serpent; et Moïse s’enfuit devant lui.

Et יהוה dit à Moïse: Étends ta main et prends-le (le serpent) par la queue. Et il tendit la main, et le saisit, et cela devint une verge dans sa main: afin qu’ils croient que יהוה אלהים Jehovah Elohim de leurs pères, l’Elohim אלהים d’Abraham, l’Elohim אלהים d’Isaac et l’Elohim אלהים de Jacob t’est apparu. » – Exode 4: 2-5

Le Zohar déclare:

« Cela (serpent) fait référence à la verge d’Elohim qui a été livrée entre ses mains. Comme il est écrit:

« Et Moïse dit à Yoshuah: « Choisis pour nous Anashim אנשים, et sors, combats Amalek עמלק : demain je me tiens au sommet de la colline, et la verge (serpent) d’Elohim אלהים dans ma main. » – Exode 17: 9

« Et cela (serpent) est la même verge qui a été créée (lorsque le soleil s’est levé pour la première fois dans sa colonne vertébrale) au crépuscule de la veille du Shabbat et a été gravée du Saint Nom par une Forme Divine. »

Ainsi, « La verge de Moïse symbolise aussi le serpent ou tentateur, qui (en tant que Satan) était la cause de la captivité (des archétypes) d’Israël (à cause de l’orgasme bestial). » – Zohar

C’est pourquoi Ésaïe a écrit:

« Comment es-tu tombé du ciel, (Hillel Ben Shachar – הילל בן־שחר) Ô glorifié, fils de l’aurore! Comment es-tu abattu sur la terre (Malkuth), qui a affaibli les nations (Goyim גוים)!

Car tu as dit dans ton cœur: Je monterai au ciel, j’exalterai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu (El אל, Chesed): Je m’assiérai aussi sur la montagne de la congrégation, sur les côtés du nord: monterai au-dessus des hauteurs des nuages; Je serai comme le plus Haut (Elion עליון).

Mais, tu seras amené en enfer, sur les côtés de l’abîme. » – Ésaïe 14: 12-15

Hillel הילל, « glorifié », est traduit en Lucifer qui est un mot Latin qui se rapporte à la lumière. « Luce » est lumière et « fer » signifie porteur. De ce mot « fer » vient le mot Anglais « ferry ». Donc, quand on dit « Lucifer », on se réfère au porteur de la lumière, qui est quelque chose de très profond. Ce mot ne se réfère pas, comme le pensent les gens, à un certain personnage ou ange qui est tombé du ciel et qui contrôle toutes les nations de la Terre; parce que, comme cela a été dit, le bâton de Moïse représente ce serpent ou tentateur qui a déchaîné toutes les plaies sur le peuple de la Terre – qui est symbolisé dans la Bible par l’Égypte, ou Mizrahim [מצרים] en Hébreu – que nous devons comprendre.

Dans le graphique ci-dessus, vous retrouvez le Christ crucifié sur l’Arbre de Vie. Dans le premier triangle de l’Arbre de Vie, vous trouvez les trois lettres du Tetragrammaton, le nom sacré d’Elohim: Iod-Hei-Vav [יהו]. Le dernier Hei ה du Tetragrammaton est placé dans l’Ain Soph. C’est pour vous montrer comment ces lettres, Iod-Hei-Vav-Hei [יהוה] sont liées à la lumière, car Ain Soph Aur signifie « la lumière illimitée » et Eros-Lucifer est le porteur d’une telle lumière. Parfois, nous déclarons que ce porteur est le feu; il est logique que le porteur de la lumière soit le feu. Le feu et la lumière sont deux phénomènes de la même chose, c’est pourquoi nous pouvons également traduire Lucifer par Luci, lumière et Fer, feu.

Comme vous pouvez le voir, nous abordons le premier triangle de l’Arbre de Vie avec l’Ain Soph. Il est très remarquable de voir que le Tetragrammaton, le saint nom d’Elohim, Iod-Hei-Vav-Hei [יהוה], est également caché dans le mot Jehudah [יהודה], qui est lié à la lumière solaire. Si, devant le dernier Hei [ה] du Tetragrammaton, on ajoute la lettre Daleth [ד], alors on constate que ce n’est plus Iod-Hei-Vav-Hei [יהוה] mais est maintenant Iod-Hei-Vav-Daleth-Hei [יהודה], le mot Jehudah ou Judah. Ce Jehudah est précisément cette tribu d’Israël liée à la constellation du Lion, le logos solaire, l’étoile du roi, à laquelle Samael Aun Weor se réfère comme suit:

« Les Juifs authentiques sont seulement les enfants du lion de la tribu de Judah [יהודה], c’est-à-dire, les Christifiés. » – Samael Aun Weor

C’est pourquoi, au-dessus de la croix de la crucifixion, au-dessus de l’étoile de David dans Daath, est écrit INRI, qui est Latin pour: Ignis Natura Renovatur Integra, le feu renouvelle intégralement la nature. La Bible traduit cela par « Iesus Nazarenus Rex Iudaeorum » qui signifie en Français « Jésus de Nazareth, Roi de Judah ». Nous n’avons pas dit « Roi des Juifs (Christifiés) » mais « Roi de Judah » parce que cette tribu de Judah est liée précisément à la couronne ou au premier triangle de l’Arbre de Vie, à l’Ain Soph Aur, qui est au-dessus du premier triangle, lié à l’Absolu. Les lettres Hei et Daleth à la fin du mot Jehudah [יהודה] cachent une certaine signification liée à la lumière de l’Ain Soph Aur et Daath, que nous devons comprendre et saisir.

Lorsque nous parlons de la lumière, il est bon, comme l’explique le Zohar, pour nous d’imaginer la lumière d’une bougie. Lorsque vous observez la lumière d’une bougie, vous verrez qu’au bas de la flamme il y a une couleur bleuâtre sombre. C’est ce feu sombre qui consume la bougie. Le feu sombre fait fondre la cire, tandis que la flamme blanche au-dessus ne consomme rien, mais donne seulement de la lumière.

Dans cette flamme bleue, jaune et blanche, nous voyons le symbole de la trinité que nous appelons Père-Fils-Saint-Esprit, Kether-Chokmah-Binah, qui sont représentés par les trois premières lettres du saint nom Iod-Hei-Vav-Hei [יהוה]; la flamme sombre est représentée par le Hei final. Ce nom à quatre lettres, traduit par Jehovah mais que nous appelons Iod-Havah, est le Glorian. Le Glorian est formé précisément par le bleu foncé, le jaune et le blanc brillant de la flamme. Moïse s’est adressé aux Israélites dans la Bible et a dit:

« Car Jehovah Elohim (כי יהוה אלהים) est un feu dévorant, un Dieu jaloux même. » – Deutéronome 4 v 24

Alchimiquement, ce feu dévorant ou inextinguible, qui est précisément la partie sombre de la flamme, est produit par (ki כי), deux mains, mari et femme. Comme vous pouvez le voir dans la bougie, l’obscurité de la flamme fond, consommant la cire, tandis que le blanc ne consomme rien, il donne juste de la lumière; cette lumière est la trinité qui est formée par les trois premières lettres du saint nom de Dieu. En effet le nom de Dieu n’a que trois lettres différentes car la seconde (Hei) est répétée comme la quatrième. Vous y voyez cette signification cachée de Lucifer. Parfois, cette lettre Hei est remplacée par la lettre Daleth. Daleth est la quatrième lettre de l’alphabet Hébreu, qui est la lettre que nous utilisons pour écrire connaissance Daath [דעת], le mystère de l’Arbre du Bien et du Mal.

Dans la Bible Gnostique, Maître Aberamentho se réfère aux trois forces primaires comme le mot Yew. Vous pouvez dire Yew ou Juif [יהו], c’est la même chose. Ce mot fait référence à la tribu de Judah. Ce que nous devons comprendre de cela, c’est que les monades qui atteignent la réalisation de la lumière en elles-mêmes sont des monades qui appartiennent à la tribu de Judah. Dans la Kabbale, nous étudions de nombreuses tribus ou hiérarchies liées à la flamme du Seigneur. Mais nous devons comprendre que la tribu la plus élevée de toutes les hiérarchies, qui est représentée par les 12 signes zodiacaux ou 12 tribus d’Israël, est la tribu de Judah (Lion) qui est placée au sommet. C’est parce que ces êtres sont, comme expliqué dans la conférence précédente, liés aux corps de Dharmakaya, Sambhogakaya et Nirmanakyaya, même aux corps d’Adikaya. Des corps construits liés à la lumière qui leur permettent de demeurer dans l’Espace Abstrait Absolu. En d’autres termes, leur permettre de demeurer dans la lumière noire. Cette lumière qui consume les pécheurs en enfer.

Si vous imaginez cette lumière, vous verrez qu’elle consume de la matière de tout type dans Klipoth, qui est appelé Saul ou Sheol [שאול] en Hébreu. C’est pourquoi lorsque les religions parlent de l’enfer, inferno, décrivant un lieu avec le feu, nous devons comprendre qu’elles se réfèrent au feu noir qui consume, qui fait fondre tout type de matière. La flamme blanche, cette lumière blanche du Seigneur est celle qui donne la vie et s’élève et transforme l’intégralité de l’Arbre de Vie en chacun de nous.

La croix d’or derrière l’Arbre de Vie est la Croix Orthodoxe Grecque; elle se rapporte aux 10 Sephiroth. Tout en bas se trouve Malkuth, qui est à la base de la croix. Vous voyez que le Christ est crucifié et a les pieds sur Yesod, qui est la Sephirah du sexe, la force sexuelle. Quand quelqu’un travaille à la Christification de lui-même avec le feu de Lucifer – avec le bâton de Moïse, qui est feu et lumière – ils se trouvent que l’étape la plus difficile de ce processus est les stigmates des pieds sur la croix. Vous voyez que le pied droit est au-dessus du gauche sur la croix. Cela signifie que vous devez contrôler le côté gauche de l’Arbre de Vie, lié au mal, avec le droit. Cela n’est possible qu’avec le feu sexuel.

Dans de nombreuses conférences, nous avons déclaré que Lucifer est lié à Eros, la puissance sexuelle. Maintenant, les stigmates liés aux mains ne sont pas faciles, mais ils sont plus faciles que ceux des pieds, car celui entre les mains est lié à Gedulah et Geburah. Ce sont les deux aspects supérieurs de la Monade. Tandis que ceux des pieds sont liés aux aspects inférieurs de cette Monade, qui est nous-mêmes; nos trois cerveaux, à savoir l’intellect, l’émotion, le sexe et notre physicalité. C’est pourquoi ce n’est que sur la croix que vous pouvez demander l’annihilation, car Dieu est le feu dévorant au fond de la flamme. Cela se rapporte aux quatre corps de péché.

Lorsque vous observez la croix Orthodoxe, vous voyez que la poutre horizontale la plus basse, la dernière est toujours déséquilibrée, tordue. Les gens se demandent: « Pourquoi les Grecs ou les Orthodoxes ont-ils rendu la première poutre horizontale de la croix en haut très bien équilibrée, puis la plus grande au milieu liée à la Monade également horizontale et très bien équilibrée, mais celle du bas tordue? » Lorsque vous connaissez l’Alchimie et la Kabbale, vous comprenez que le travail le plus difficile que nous devons effectuer est lié aux reins. Bien sûr, Hod et Netzach sont liés à Jézabel, le centre émotionnel inférieur et le mental, respectivement, mais ces deux Sephiroth se rapportent également aux reins, qui sont ces organes qui donnent la force sexuelle à Yesod.

« Néanmoins j’ai quelques choses contre toi, parce que tu souffres que cette femme Jézabel, qui s’appelle elle-même prophétesse, pour enseigner et séduire mes serviteurs à commettre la fornication et à manger des choses sacrifiées aux idoles [les goyim ou egos du mental]. Et je lui ai donné de l’espace pour se repentir de sa fornication ; et elle ne s’est pas repentie. Voici, je la jetterai dans un lit, et ceux qui commettront l’adultère avec elle seront dans une grande tribulation, à moins qu’ils ne se repentent de leurs actes. Et je tuerai ses enfants, et toutes les églises sauront que je suis [le fils glorifié de l’aurore – Hillel Ben Shachar – הילל בן־שחר] qui sonde les reins et les cœurs: et je donnerai à chacun d’entre vous selon votre œuvre (sexuelle). » – Apocalypse 2: 20-23

Les reins, par rapport à Yesod, sont liés à la croix de Saint André, qui est un « X »; c’est sur cette croix que vous devez subir tout le karma lié à la luxure pour l’annihiler: Kamaduro et Karmasaya. C’est pourquoi équilibrer la ligne horizontale tordue de la croix Orthodoxe est la partie la plus difficile du travail pour tout alchimiste, car ici en bas se trouve Hod, Netzach, Yesod, Malkuth, qui ensemble sont appelés les quatre corps de péché, où nous avons l’ego très fort. C’est précisément ce avec quoi nous travaillons tous, essayant de rendre cette poutre uniforme, mais cela demande beaucoup de travail.

Le dernier travail que l’initié fait sur la croix est précisément les stigmates des pieds. Lorsque ces stigmates sont reçus dans le plan astral dans les plans internes, les initiés sont déjà équilibrés dans Hod et Netzach, qui est la partie la plus difficile. C’est ce que symbolise la croix Grecque. Sous Malkuth se trouve Klipoth ou Sheol.

Dans le graphique ci-dessus, nous entrons à nouveau dans notre propre nature psychosomatique particulière. Au-dessus de l’Arbre de Vie, vous trouverez les mots Ain Soph Aur et Glorian qui sont liés à cette lumière, qui sont décrits par les différents mots Hébreux suivants.

  • Pe’er [פאר], en relation avec la gloire ou la splendeur.
  • Tiphereth [תפארת], au milieu de l’Arbre de Vie est également lié à la splendeur, à la gloire, à la lumière.
  • Hod [הוד] La Sephirah Hod est également liée à la lumière, la lumière glorieuse.
  • Hadar [הדר] Un autre mot Hébreu avec la même signification
  • Zohar [זוהר] Splendeur

Tous ces mots sont synonymes et sont utilisés de différentes manières dans la Bible pour spécifier les différents aspects de la lumière. C’est pourquoi chaque partie de nous comme nous sommes, physiquement parlant, a à l’intérieur les différentes forces qui viennent du sommet de l’Arbre de Vie et se mélangent dans Malkuth. Ici, nous avons écrit aux côtés des sept Sephiroth inférieurs les sept fluides liés à une telle lumière dans notre organisme:

  • Eau de Gedulah
  • Vin de Geburah
  • Lait de Netzach
  • Sang de Tiphereth
  • Rosée de Hod
  • Huile d’Olive de Yesod
  • Miel de Malkuth

L’eau est liée à l’esprit, ou Gedulah dans la Kabbale; c’est cette eau dans laquelle flottent le cerveau et la moelle épinière, le liquide céphalo-rachidien où les forces de l’esprit flottent ou planent à l’intérieur de nous. Le vin de Geburah est lié au feu. Le sang de Tiphereth. Le vin et le sang ou le feu et le sang sont liés. Dans d’autres conférences, nous avons dit que Geburah se rapporte à la force de la systole et de la diastole du système circulatoire, et que Tiphereth se rapporte au cœur qui fait circuler le sang. Les deux sont liés à ce que nous appelons la Monade. Dans Netzach, nous trouvons ce que la Bible appelle le lait, qui est la sécrétion de toutes les glandes que nous avons dans notre organisme, la totalité des glandes endocrines. Le système immunitaire, le liquide lymphatique sont liés à la rosée de Hod. Ensuite, nous avons l’huile d’olive qui est ce fluide lié à notre semen ou shemen auquel la Bible fait référence; c’est l’huile dont nous devons être oints. Et le dernier fluide est du miel, lié à Malkuth.

Tous ces fluides sont des fleuves ou des forces qui se mélangent dans le corps physique et nous donnent différents types d’énergies de l’Arbre de Vie. C’est pourquoi le livre d’Ecclésiaste 1: 7 dit:

« Tous les fleuves se jettent dans la mer; pourtant la mer n’est pas pleine; à la source où coulent les fleuves, là ils coulent à nouveau. » – Ecclésiaste 1: 7

Vous devez comprendre que toutes ces fleuves dont nous parlons se rapportent également à tous les fluides que nous avons dans notre organisme, qui proviennent du Glorian, cette lumière que nous désignons comme l’Ain Soph Aur. Nous sommes tous connectés à cela. Ici, nous devons comprendre que tous ces fluides ou forces qui pénètrent dans nos organismes sont liés à ce que nous appelons Lucifer, car tous portent la lumière selon différentes modalités. C’est pourquoi le Zohar déclare:

« À mesure que la lumière passe de l’un à l’autre trône à travers les différents canaux entre eux, elle devient plus puissante et plus forte dans son parcours circulatoire, semblable au sang dans les veines du corps. Telle est la région d’en haut qui donne naissance aux sept couleurs différentes qui, dans leur totalité et leur mélange, constituent le grand mystère de ce quelque chose d’inconnu appelé lumière. Il y a aussi sept autres lumières de couleurs différentes qui, en s’écoulant ensemble et en se mélangeant ainsi, forment un grand océan de lumière qui jaillit ensuite de ses sept sorties différentes. » – Zohar

Ce qui suit est cité par Ésaïe:

« Et Iod-Havah dévastera la langue de la mer d’Égypte (mitzrahim – מצרים), et lèvera sa main sur le fleuve dans la force de son esprit: et il le frappera dans les sept fleuves, de sorte que les hommes peuvent passer à travers dans leurs chaussures. » – Ésaïe 11: 15

Ésaïe parle de ces Alchimistes qui travaillent toujours avec tous ces fluides ou fleuves que le maître Salomon aborde dans l’Ecclésiaste. Le Zohar continue:

« Chacun des sept exutoires ou ruisseaux se divise et se forme en sept réservoirs, et chacun de ceux-ci en la source ou la fontaine de sept fleuves et qui se subdivisent à nouveau et forment sept ruisseaux; formant ainsi un vaste système circulatoire par lequel les eaux de chacun se séparent puis se rencontrent à nouveau et se mélangent. » – Zohar

Lorsque vous lisez ce passage du Zohar, si vous ne connaissez pas l’Alchimie, vous vous demandez peut-être « qu’est-ce que tout cela? » Quand il est dit « de l’un à l’autre trône à travers les différents canaux entre eux, elle devient plus puissante et plus forte dans son cours circulatoire »; Qu’est-ce que c’est? De quel trône parle le Zohar? Lorsque vous étudiez l’Alchimie et la Kabbale, vous comprenez que le trône de Chesed, l’esprit, qui est aussi appelé Gedulah, est le système nerveux cérébro-spinal ou central, le cerveau et la moelle. C’est pourquoi le Zohar déclare également que lorsque la Genèse dit « et qu’un fleuve est sorti d’Éden et s’est divisé en quatre têtes », toutes ces quatre têtes et le fleuve sont liés à la Sephirah Chesed ou Gedulah. Si vous analysez cela alchimiquement, vous comprenez que le trône de Dieu est le système nerveux cérébro-spinal et notre corps physique. Et quand vous êtes unis, sexuellement parlant, avec un autre trône – c’est-à-dire lorsque mari et femme sont unis, parce que ce n’est que par les organes sexuels que les deux trônes peuvent s’unir – alors vous comprenez ce que dit le Zohar. Alors que la lumière passe de l’un à l’autre trône, c’est un échange dans l’acte sexuel des forces des fleuves qu’a le corps physique, chez les hommes et les femmes.

Le seul canal qui peut échanger cela est Yesod, l’organe sexuel et tous les plexus que nous avons dans le corps. À mesure que l’acte sexuel augmente, vous constatez qu’il devient plus fort dans son cours circulatoire, semblable au sang dans les veines du corps. Lorsque vous connaissez l’Alchimie et le mystère de Daath, il est facile de comprendre que l’Écriture parle de l’acte sexuel; c’est le seul moyen d’échanger les forces entre l’homme et la femme.

Dans le graphique précédent, nous avons également écrit: « vanités des vanités, vanité des vanités, le temple est vanité ». Le corps physique est la vanité qui détient toutes les vanités. Cette vanité est le souffle, car Habel qui se traduit par Abel, est aussi ce souffle. Celui qui effectue tout ce travail, échangeant toute cette lumière, est Lucifer, car dans l’acte sexuel, il est celui qui porte tout cela dans notre système circulatoire, dans tous les fluides que nous avons. Lucifer n’est pas ce que les gens pensent, un individu en particulier; si nous disons « esprit » du point de vue de la langue Française, cet « esprit » est un fluide qui circule dans notre physicalité. C’est pourquoi nous affirmons toujours que Lucifer tente toujours les gens, mais les gens ne savent pas comment ils sont tentés par Lucifer. Alors, comment Lucifer tente-t-il les gens? Voyez, Ésaïe nous explique comment; lisons:

« Comment es-tu (Iod-Hei הי) descendu du ciel, ô glorifié fils de l’aurore [הילל בן־שחר Hillel Ben Shahar]… » Ésaïe 14: 12

Et Jésus a dit:

« Et personne n’est monté au ciel, sauf celui [הילל בן־שחר Hillel Ben Shahar] qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme qui est dans le ciel même. Et comme Moïse a élevé le serpent dans le désert, de même faut-il que le Fils de l’homme [הילל בן־שחר Hillel Ben Shahar] soit élevé » – Jean 3: 13, 14

Hillel הילל contient la moitié du nom sacré à quatre lettres de Dieu (Iod-Hei-Vav-Hei יהוה); à savoir, Iod-Hei (הי), qui est père-mère, les deux trônes (Lameds לל) dans le ciel. Hallelujah (הללויה) contient les quatre lettres, Iod-Hei-Vav-Hei יהוה, qui sont ensemble père-mère et homme-femme, qui sont les deux trônes (Lameds לל) sur le ciel et la terre. Cela nous montre, alchimiquement parlant, que Hillel הילל devient le Fils de l’homme, le Fils de Vav-Hei (וה), homme-femme sur terre.

Hillel הילל est traduit par Lucifer par Jérôme de Stridon qui était un prêtre Latin, car en Latin, Lucifer signifie porteur de lumière. C’est le même fils glorifié de l’aurore [Hillel Ben Shahar הילל בן־שחר] ou Fils de l’homme. Comment le fils glorifié de l’aurore (Hillel Ben Shahar הילל בן־שחר) est-il descendu du ciel?

Expliquons comment. L’Arbre de Vie, de l’Ain Soph Aur ce glorifié parce que, comme nous l’avons expliqué dans d’autres conférences, la première émanation de l’Absolu, de l’Ain Soph, est l’Ain Soph Aur, la lumière illimitée, qui en Grec est appelée Christ et en Latin, Lucifer. C’est pourquoi le titre de cette conférence est « Kristus Lucifer ». Mais en Hébreu, ils ne l’appellent ni Christ ni Lucifer, mais Hillel [הילל], qui signifie « glorifié »; c’est la lumière.

Ce mythe de la descente de Lucifer ou du Christ dans la matière a de nombreuses significations, dont l’une, et la plus communément comprise, se rapporte à la chute des anges, mais c’est une signification distincte de celle dont nous discutons ici. Le sens de ce symbolisme, aux fins de cette conférence, se rapporte à la descente de la lumière dans l’initié, en nous.

« Comment es-tu descendu du ciel, Ô glorifié fils de l’aurore [הילל בן־שחר Hillel Ben Shahar]. Comment es-tu piraté (Nag’daath נגדעת) sur la terre, »

La terre, en tant que symbole, représente la physicalité, ainsi que la planète elle-même; cette lumière dont nous parlons émerge de l’Absolu, et qui est « piratée » dans la neuvième sphère, le centre de toute planète et de toute physicalité individuelle, notre sexe.

« Pour dominer les Goyim [גוים]! »

Les goyim, comme nous l’avons dit, sont liés à nos ego. Goy prononcé à l’envers est ego. En ce jour, ce mot est interprété comme étant lié aux gentils, en d’autres termes, aux personnes qui n’appartiennent pas à la race Hébraïque. Les gens ont cette interprétation parce qu’ils ne savent rien de la Kabbale ou de l’Alchimie. Les gens pensent que ce mot est lié à la race, tout comme en Inde où ils pensent que les Brahmanes se rapportent à certaines sectes qui suivent le Brahmanisme. C’est quelque chose de différent, lié aux archétypes. Ne tombez pas dans l’erreur de penser que lorsque la Bible parle des goyim, elle se réfère aux « gentils » tels que nous l’entendons dans la terminologie d’aujourd’hui. Les gens qui ne connaissent rien à l’ésotérisme considèrent les goyim comme ceux qui n’appartiennent pas à la race Hébraïque; cependant, nous expliquons que les goyim dont parle la Bible ne sont rien d’autre que nos ego.

Seul Lucifer peut contrôler l’ego. Lorsque Lucifer entre dans notre propre psyché, une psyché qui est remplie de luxure, d’orgueil, de colère, de vanité, de paresse, de gourmandise, d’avarice, etc., il devient Satan. Il devient noir comme le feu dévorant. Il est glorifié dans le ciel, mais quand il entre en nous, il devient noir. C’est ce que les gens ne comprennent pas.

Certaines personnes confondent Lucifer avec Satan: ce sont deux choses différentes. Lucifer est une lumière pure lorsqu’il n’est pas mêlé à nos goyim (egos); mais, quand il entre à l’intérieur, pour dominer les goyim dans tout initié, il devient noir, lumière sombre, comme du charbon de bois. C’est pourquoi Ésaïe continue:

« Car tu as dit dans ton cœur: je monterai au ciel, j’exalterai mon trône au-dessus des étoiles de Dieu [אל]. »

El [אל] est le nom de Dieu dans Chesed. Au-dessus de notre esprit, la Monade, se trouve Iod-Hei-Vav-Hei [יהוה]; Lucifer ou Hillel [הילל] vient de cette hauteur. Il s’est exalté là-bas, mais quand il entre en nous, il descend. Ésaïe poursuit:

« Je m’assiérai aussi sur la montagne de la congrégation, sur les côtés du nord »

Nous parlons toujours du nord, qui est au-dessus de la tête dans les dimensions supérieures, l’Absolu.

« Je monterai au-dessus des hauteurs des nuages; Je serai comme le plus Haut. Maintenant, tu seras ramené au Shéol, au fond de l’abîme. » – Ésaïe 14: 12-15

Nous trouvons ici un passage dans lequel Esaïe se réfère au Roi de Babylone. Vous pourriez dire « Sadam Hussain était-il le Roi de Babylone dans des vies antérieures? » Non. Le Roi de Babylone est quelqu’un qui a atteint la 5e initiation des mystères majeurs et est devenu l’un des malachim, mais qui reste néanmoins avec l’ego très gros, très vivant. Lorsque nous entrons dans ce chemin, nous devenons un melek (roi), dont le pluriel est malachim; en d’autres termes, un Roi de Babylone. Quelle Babylone? Notre Babylone particulière et individuelle, Babel. Dans le livre d’Ésaïe, il n’est pas dit Babylone mais plutôt Babel בבל. Babel est une tour, le système nerveux vertébral, où le roi est assis, mais malheureusement, nous avons trop de goyim à l’intérieur; trop d’ego.

Ainsi, cette Écriture se réfère à un initié de la 5e initiation des mystères majeurs, celui qui a pris le chemin direct et veut annihiler tous les goyim à l’intérieur. Un tel individu veut devenir un habitant de la tribu de Judah, car c’est de cette hauteur que Lucifer descend. Lucifer ou Hillel ou Christ appartient à cette zone de l’Arbre de Vie, le premier triangle et l’Absolu. C’est cette lumière très purifiée, qui pour nous est sombre pour nous parce que nous ne pouvons pas la voir, mais pour le Paramarthasatya est rayonnante. C’est précisément ce que nous devons comprendre.

Quand cette lumière veut aider un initié, où entre-t-elle? Sheol. Dans de nombreuses conférences, nous avons expliqué que le mot Sheol [שאול] contient les mêmes lettres nécessaires pour écrire le nom Saul, le premier roi d’Israël. Le symbole du premier roi d’Israël est le premier roi que tous les archétypes d’Israël avaient lorsqu’ils ont atteint la 5e initiation des mystères majeurs, qui est Saul, Sheol, שאול, Enfer.

Ainsi, lorsque nous comprenons la Kabbale et l’Alchimie, nous comprenons que Hillel, Christ ou Lucifer, descend dans Sheol, dans Saul, parce qu’il veut le transformer en David. Sheol ou Saul, David et Salomon représentent trois processus ou transformations que les Alchimistes traversent lorsqu’ils entrent dans les mystères de la croix.

Si vous lisez la Bible, vous verrez comment Saul a eu beaucoup de problèmes avec Samuel. Samuel l’a oint. Samuel, Shemuel, est lié au nom. Le mot Shem [שם] signifie « le nom ». Shemuel l’a oint et il a reçu l’aide de Jehovah. Qui est Jehovah? C’est Iod-Hei-Vav-Hei au-dessus. Cette lumière qui vient d’en haut pour aider, mais parce qu’il a l’ego très vivant, il est en difficulté et devient l’ennemi de David, qui est celui qui tue Goliath et détruit de nombreux ennemis, alchimiquement parlant. C’est Lucifer qui aide David, Samuel et Salomon. Celui qui nous montre comment le faire est Moïse, avec son bâton: quand Moïse travaille avec le bâton, apportant les fléaux de l’Égypte (ou Babylone, même symbole), il le fait avec Lucifer, le serpent, qui est ce bâton même.

« Maintenant, tu seras ramené au Shéol, au fond de l’abîme. »

Cet abîme, c’est nous, en d’autres termes. C’est pourquoi, lorsque ce Lucifer apparaît à l’initié, à Saul, il apparaît avec un aspect terrible. Pourquoi? Parce que Saul a l’ego très vivant, et donc ce beau Lucifer est maintenant Satan. Ce Satan veut transformer Saul en or pur et pour cela il doit le tenter; ainsi, bien qu’en lui-même pur, il devient impur pour aider l’initié. C’est pourquoi le livre de Job explique comment Satan fait toujours l’impossible pour vous tenter parce qu’il sait que si vous triomphez de la tentation, il redevient glorieux à l’intérieur de vous. Ce processus est appelé la résurrection.

Dans le graphique ci-dessus, vous trouvez Shiva, Binah dans la Kabbale, et au-dessus de lui se trouve sa femme, qui est le fleuve. En Hébreu, fleuve est Najer [נהר]; parfois dans d’autres versets de la Bible, il est appelé Najera [נהרה]. Lorsque nous lisons le livre du Maître Samael Aun Weor, Rose Ignée, nous y trouvons qu’il explique que Najera est le nom de l’ange qui contrôle le figuier, qui se rapporte aux forces sexuelles féminines. C’est le seul moyen de comprendre ce que signifie Najer, le fleuve qui vient de l’Éden. Dans Genèse 2: 10-15, il déclare:

« Et un fleuve sortit de l’Éden pour arroser le jardin; et de là, il fut séparé et devint en quatre têtes. »

Ce fleuve est l’aspect féminin de la Mère Divine, Binah, qui descend de Daath, du ciel et descend dans Chesed. Comme le Zohar le déclare: « Chesed représente les quatre fleuves de l’Éden ». En synthèse, dans le graphique précédent, nous avons expliqué les 7 fluides dans le corps physique, mais maintenant nous allons synthétiser cela dans les quatre fleuves de l’Éden. Le Zohar dit « Chesed, l’esprit, se rapporte aux quatre fleuves. »

La Genèse continue:

« Le nom du premier est Pison: c’est celui qui entoure tout le pays de Havila, où il y a de l’or; Et l’or de cette terre est bon: il y a le bdellium et la pierre d’onyx. Et le nom du second fleuve est Gihon: le même est celui qui entoure toute la terre d’Éthiopie. Et le nom du troisième fleuve est Hiddekel: c’est celui qui va vers l’est de l’Assyrie. Et le quatrième fleuve est l’Euphrate.

Encore une fois, lorsque l’homme et la femme sont unis sexuellement, le premier fleuve, Pison, se rapporte au liquide céphalo-rachidien chez l’homme et le deuxième fleuve, Gihon, au liquide de ses organes génitaux. Deux fleuves, deux fluides: le liquide céphalo-rachidien et les organes génitaux. Ce sont Pison et Gihon chez l’homme. Les deux autres fleuves, Hiddekel et Euphrate, sont liés à ces deux mêmes polarités, mais dans le corps féminin. Tous ces fleuves sont liées au système nerveux cérébro-spinal et aux organes génitaux; le fluide qui vient du ciel, de ce fleuve, contrôle les organes sexuels, la colonne vertébrale et le cerveau des deux sexes. Ainsi, lorsqu’ils sont unis dans l’acte sexuel, ces forces, ces énergies de l’homme et de la femme qui descendent du ciel s’entremêlent. Celui qui donne et prend le feu du ciel, qui vole le feu du ciel dans cet acte sexuel est appelé Lucifer.

Malheureusement, les gens ignorent qui est Lucifer et dans l’acte sexuel même, tout ce feu que Prométhée-Lucifer vole du ciel est renversé dans l’orgasme, et le couple reste dans l’obscurité. Mais, si vous savez profiter des forces de ce fleuve, vous savez que Binah, le Saint-Esprit, est celui qui contrôle les eaux avec Chesed, l’esprit qui flotte sur les eaux de la Genèse. C’est ainsi qu’il faut voir ce fleuve, divisé de 4 manières dans l’acte sexuel, alchimiquement et kabbalistiquement.

Lorsque vous prenez ces symboles superficiellement, comme les gens, vous commencerez à penser que ces fleuves sont les littéraux trouvés en Asie, et que le jardin d’Éden était également en Asie. Le mot Éden signifie volupté, félicité. Ce bonheur est ressenti dans l’acte sexuel même. Cela, c’est Éden. Mais rappelez-vous qu’au moment où vous effectuez cet acte, Lucifer, le donneur de lumière, est présent. Il veut faire de vous un être rayonnant, mais pour devenir cela, vous devez surmonter la tentation. C’est pourquoi il est écrit:

« Et Iod-Havah Elohim prit Adam et le plaça dans le jardin d’Éden pour l’habiller et le garder. » – Genèse 2: 10-15

D’où Iod-Havah Elohim a-t-il emmené Adam – Adam représente le véritable homme, le vrai être humain? Il l’a pris des fleuves, des quatre fleuves. C’est ainsi que vous devez créer les corps solaires, les corps Christiques, les corps électroniques, qui sont de l’énergie pure. C’est à travers ces corps que vous pouvez vous lever et vous approcher de Dieu, car Dieu est un feu dévorant vers le bas mais pas vers le haut.

Cette lumière vous enveloppe lorsque vous avez des corps solaires. C’est pourquoi, lorsque Moïse est descendu du Sinaï, il était radieux parce qu’il s’est construit des corps Astral, Mental et Causal Solaires. Moïse est donc cet Adam que Iod-Havah Elohim a pris des quatre fleuves. Ces quatre fleuves sont synthétisés dans Iod-Hei-Vav-Hei, le Tetragrammaton. Ces quatre fleuves sont aussi feu-air-eau-terre, les quatre éléments que nous devons contrôler pour devenir un véritable être humain, comme l’être humain que vous voyez dans le graphique adorant Iod-Havah Elohim, Binah, Shiva. L’homme ici représente ce même symbole de Moïse, mais d’une manière Hindoue.

Maintenant, lorsque Lucifer était dans l’Éden avant de tomber, Ezéchiel dans 28: 12,13,16, représenté dans le graphique ci-dessus par William Blake, dit:

« Tu es [O Lucifer] scellant une mesure pleine de sagesse et parfaite en beauté. Dans l’Éden, le jardin de Dieu, tu as été, chaque pierre précieuse ton revêtement, rubis, topaze et diamant, béryl, onyx et jaspe, saphir, émeraude et escarboucle, et de l’or, le travail de tes tabrets et de tes tuyaux, en toi au jour de ta production, ont été préparés. Par l’abondance de tes marchandises, ils ont rempli ton milieu de violence, et tu commets des péchés, et je t’ai chassé de la montagne de Dieu, et je t’ai détruit, ô cherub couvrant, au milieu des pierres de feu. » – Ézéchiel 28: 12, 13, 16

Ezéchiel se réfère au Christ, Kristus-Lucifer. Un être d’une grande beauté qui devient noir en nous. C’est pourquoi lorsque nous parlons de Lucifer ou Kristus-Lucifer, nous nous sentons tristes et douloureux dans nos cœurs lorsque nous entendons des fanatiques de différentes religions, de différentes sectes du Christianisme, parfois du Judaïsme et de l’Islam, qui maudissent Lucifer, ignorant qu’il est précisément le grand sacrifice de la lumière qui descend en vous, pour vous transformer.

Parlons maintenant de la façon dont Lucifer entre dans l’initié lorsqu’il prend le chemin direct. Nous avons pris un passage de la Bible et placé ci-dessus un graphique de Joseph et de l’ange Gabriel. Dans Matthieu, il déclare:

« Maintenant, la naissance de Jésus-Christ était sur ce point: lorsque sa mère Marie a été épousée à Joseph, avant qu’ils ne se réunissent, elle a été trouvée avec un enfant du Saint-Esprit. Puis Joseph, son mari, étant un homme juste, et ne voulant pas en faire un exemple public, eut l’idée de la ranger en privé. Mais pendant qu’il réfléchissait à ces choses, voici, l’ange du Seigneur lui apparut dans un songe, disant: Joseph, fils de David, ne crains pas de te prendre Marie, ta femme, car ce qui est conçu en elle est du Saint-Esprit. Et elle enfantera un fils, et tu appelleras son nom Jésus, car il sauvera son peuple de ses péchés. Maintenant, tout cela fut fait, afin que s’accomplît ce que le prophète avait dit au Seigneur, en disant: Voici, une vierge sera avec enfant, et enfantera un fils, et ils l’appelleront Emmanuel, qui étant interprété est, Dieu avec nous. Puis Joseph, réveillé du sommeil, fit ce que l’ange du Seigneur lui avait demandé, et prit pour lui sa femme: il ne la connut pas avant d’avoir mis au monde son fils premier-né. » – Matthieu 1: 18-2: 23

L’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal est caché dans ces versets. Quand, en tant qu’Alchimistes, nous entrons dans notre femme, nous ne la rencontrons pas, et notre femme ne nous rencontre pas; seuls les fornicateurs rencontrent ou connaissent leurs femmes, et les femmes leurs maris dans l’acte sexuel; tout comme dans la Genèse, quand Adam a connu Eve, elle a engendré Caïn, et il était un tueur. La clé aurait été qu’Adam ne la connaissait pas dans l’acte sexuel; ce qui signifie, de la pénétrer et de ne pas renverser le fleuve de l’Éden. C’est ce que c’est que d’être dans Éden, mais sans polluer les eaux de l’Éden.

Lorsque l’initié atteint la 5e initiation des Mystères Majeurs et a créé les corps Astral, Mental et Causal solaires, il est un nouveau-né, un nouvel être humain au vrai sens du terme. Puis, si sa Monade, son esprit intérieur choisit de prendre le chemin direct, au moyen de l’alchimie sexuelle l’ange Gabriel vient et féconde l’initié avec la lumière solaire. Cependant, si l’initié ne prend pas le chemin direct, alors, l’acte sexuel est interdit pour celui-ci. Certains autres initiés qui ont renoncé au Nirvana, comme le Dali Lama et Krishnamurti, ont décidé de ne pas prendre de femme et c’est leur volonté. Dans ce cas, Joseph, en atteignant la 5e initiation, veut servir le Seigneur comme un prêtre célibataire, n’ayant plus de femme. Mais à la fin, il découvre que sa Mère Divine, Marie, dans les plans internes est déjà avec l’enfant. Ce n’est pas Marie dans le plan physique qui est avec l’enfant; alchimiquement, celle qui est avec l’enfant est Marie, la Mère Divine de Joseph. En d’autres termes, elle est enceinte de Kristus Lucifer. Et Joseph lui apporta sa femme (nommée Marie): « Et ne la connaissait pas » jusqu’à ce qu’elle (à travers l’alchimie sexuelle) ait mis au monde [Hillel Ben Shahar הילל בן־שחר] son fils premier-né (de l’aurore): et il appela son nom Jésus. »

Pour comprendre cela, expliquons encore une fois le symbole de Lucifer, porteur de la lumière. Marie, la Mère Divine, porte la lumière. Elle porte le Christ. En d’autres termes, elle devient Lucifer, porteuse de lumière, de Jésus. Et il dit, n’ayez pas peur de recevoir votre épouse Marie. Pourquoi? Dans la Kabbale, lorsque vous dites le saint nom de Dieu, Iod-Hei-Vav-Hei, vous prononcez deux fois la lettre Hei. Pourquoi est-ce? Eh bien, dans mon cas par exemple, je suis un homme, mon premier Hei, Iod-Hei, est au ciel: ma Mère Divine. Le deuxième Hei est ma femme. Et tout ce que je vois que ma femme fait en relation avec le travail, concerne aussi ma Mère Divine. C’est quelque chose que les Alchimistes devraient apprendre. Donc Marie est le nom de la femme de Joseph (le deuxième Hei) physiquement parlant, mais Marie est aussi le nom de la femme du Saint-Esprit (le premier Hei) en-haut: Abba-Elohim est Iod et Aima-Elohim est Hei, dans la Kabbale.

Ainsi, Aima-Elohim est enceinte parce qu’elle est vierge, pure. Et c’est pourquoi, l’ange Gabriel dit: « Joseph, fils de David, n’aie pas peur de prendre (à travers l’alchimie sexuelle) Marie ta femme: car ce qui est (et sera) conçu en elle est (et sera) du Saint-Esprit. » Le Saint-Esprit. Binah, travaille par l’intermédiaire de Gabriel, Geburah, dans Malkuth; mais en-haut, dans Daath, le Saint-Esprit, Binah, travaille avec Marie, la Mère Divine.

En d’autres termes, continuez à pratiquer la magie sexuelle et purifiez-vous de plus en plus avec votre femme. Et ne vous inquiétez pas que Marie, la Mère Divine, soit enceinte de la lumière, car à travers elle la lumière se lèvera à l’intérieur de vous et vous créerez ces corps de lumière. La lumière de Lucifer, la lumière du Christ montera à travers vos sept moelles épinières, qu’ésotériquement parlant nous en avons 7. Ces 7 moelles épinières sont les sept cornes de l’agneau dont parle le Livre de l’Apocalypse; ces 7 moelles épinières ou cornes se rapportent à la force sexuelle, la virilité, la puissance sexuelle, qui est Lucifer. C’est pourquoi les cornes sont toujours le symbole de la pureté sexuelle chez les anges, chez les dieux, mais chez les démons ces cornes symbolisent les impuretés sexuelles. Les cornes des démons croissent en fonction du mal qu’ils accomplissent, mais les cornes de Moïse, les cornes de l’agneau qui sont 7, sont des cornes de chasteté. Nous savons qu’à cette époque, certains docteurs du Taoïsme utilisent les cornes de cerf et d’autres animaux pour fabriquer des médicaments pour donner de la force sexuelle. En effet, les cornes capturent la force sexuelle des boucs, des béliers, etc., et cela est connu de tous ceux qui travaillent en Alchimie. C’est pourquoi Lucifer est symbolisé par un bouc, car cet animal a beaucoup de puissance dans les cornes et les organes sexuels. Voyez, Gabriel est cet ange qui annonce cette grossesse.

Dans le graphique ci-dessus, on retrouve Vénus et Mars de la mythologie Gréco-Romaine. Vénus représente la Mère Divine. N’oubliez pas que Vénus est la planète qui apparaît avant le lever du soleil, l’étoile du matin. C’est pourquoi Vénus est appelée porteuse de la lumière. Elle porte, elle précède la lumière, la lumière solaire; c’est pourquoi Freya, Friday (Vendredi), est sainte. Voyez que dans le Judaïsme, ils célèbrent Vendredi à la fin de la semaine; Freya, c’est précisément la fin de la semaine et le début du Sabbath. Il s’agit de la force de Vénus s’élevant dans Saturne, le Sabbath. Saturne est Binah.

Bien sûr, le Sabbath des sorcières célèbre également cela. Elless profitent de la force sexuelle, mais à l’inverse, de manière négative. Il y a le Saint Sabbath et le Sabbath des sorcières et ils sont célébrés en même temps, Vendredi soir. Le Vendredi est également un jour saint pour les Musulmans. Tout se rapporte à la même signification alchimique que nous donnons ici, en relation avec Lucifer.

Une autre façon de voir les choses est que, d’un point de vue ésotérique, nous savons que les jours de la semaine tels que nous les comprenons sont incorrects. L’ordre correct des jours suit l’ordre ésotérique et astrologique des planètes:

Lundi; Lune

Mercredi; Mercure

Vendredi; Vénus

Dimanche; Soleil

Mardi; Mars

Jeudi; Jupiter

Samedi; Saturne

Comme vous pouvez le voir, tout comme à l’aurore, l’étoile du matin, Vénus, procède directement au lever du Soleil; Le Christ (le Logos Solaire) se lève dans l’initié en conséquence de et grâce à Lucifer (l’étoile du matin; le porteur de la lumière).

Vénus est porteuse de la lumière. Gabriel en Hébreu est Geburah-el גבריאל. Il est l’ange de Geburah, et l’ange de Geburah est Mars, feu. L’ange du feu, de Geburah, descend par le côté gauche de l’Arbre de Vie, dans Yesod. Yesod est contrôlé par la lune. C’est pourquoi on l’appelle Gabriel, ou la force masculine de Geburah en d’autres termes. Notre lune (qui contrôle le Sabbath, positivement ou négativement) reçoit les forces de Geburah, Mars, le feu. Ce feu va dans Yesod, c’est ce que nous appelons Gabriel. C’est pourquoi nous y avons mis Mars, car il est le guerrier. Les forces de Samael, Mars, sont celles qui viennent sur la lune; rappelez-vous que Yesod est contrôlé par le Scorpion, et le Scorpion est contrôlé par Mars, par Samael, mais le Scorpion, lié à Yesod, est lié à la lune avec Gabriel. Dans l’évangile de Luc 1: 26-35, il est dit:

« Et au sixième mois (les amoureux), l’ange Gabriel [גבריאל] fut envoyé de Dieu dans une ville de Galilée, nommée Nazareth- »

C’est une allusion au corps physique.

« À une vierge mariée à un homme du nom de Joseph, de la maison de David; et le nom de la vierge était Marie (RAM-IO). »

Cette vierge est à l’intérieur de chacun de nous. Si elle atteint ce niveau de la 5ème initiation et alors est visitée par l’ange Gabriel.

« Et l’ange est venu vers elle et a dit… »

Lorsque vous lisez ceci dans d’autres parties de la Bible, il est écrit que Judah est entrée dans la prostitutée. Vous pouvez demander, « comment cet ange entre-t-il en elle? » Alchimiquement, nous comprenons que cela signifie que la force pénètre dans son propre utérus et y place le feu du glorifié fils de l’aurore [הילל בן־שחר Hillel Ben Shahar]. Mais, cet ange Geburah-el, Gabriel, est sous Binah sur le côté gauche de l’Arbre de Vie, et que Binah est le Saint-Esprit, Jehovah Elohim et c’est pourquoi il dit:

« Je te salue, toi qui es très favorisée, le Seigneur est avec toi: tu es bénie parmi les femmes. Et quand elle le vit, elle fut troublée par sa parole, et jeta dans son esprit quelle manière de salut cela devait être. Et l’ange lui dit: Ne crains pas, Marie (Mère Divine Kundalini): car tu as trouvé grâce auprès de Dieu (Jehova Elohim Binah). Et voici, tu concevras dans ton ventre, et tu enfanteras un fils, et tu appelleras son nom Yeshua, sauveur. Il sera grand et sera appelé le Fils du Très-Haut; et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de son père David; et il régnera pour toujours sur la maison de Jacob; et de son royaume il n’y aura pas de fin. » – Luc 1: 26-33

Quelle est la maison de Jacob? La maison de Jacob est la Sephirah Tiphereth, où Yeshua s’unit à l’âme humaine. Joseph, l’initié dans le plan physique, est l’âme humaine dans Malkuth, qui est Marie, sa femme. Marie, la Mère Divine, symbolise également une femme-épouse dans le plan physique qui reçoit intérieurement le fils de Dieu; ce fils de Dieu est Lucifer, le glorifié fils de l’aurore [Hillel Ben Shahar הילל בן־שחר], ce fils de Dieu est Kristus-Lucifer, Christ, le Messiah en d’autres termes. Marie en tant que femme est une vestale, ointe sexuellement, mais cette onction est donnée par l’ange de Geburah, l’ange Gabriel dans Yesod.

Cela signifie que lorsqu’il y a une union sexuelle chaste d’époux, la Mère Divine à l’intérieur de chacun d’eux tombe enceinte du Seigneur, le glorifié fils de l’aurore [Hillel Ben Shahar הילל בן־שחר]. C’est pourquoi cet enfant à l’intérieur va malheureusement naître dans une étable ou dans un océan d’égos animaux, qui dans la Kabbale sont appelés, goyim. Le premier danger qui apparaît pour cet enfant, le fils de l’aurore, est Hérode qui veut le tuer. Cet Hérode est votre mental. Donc, vous devez faire attention à garder votre Seigneur en sécurité à l’intérieur de vous, afin qu’il se développe spirituellement. Il grandit en élevant les serpents de lumière et en annihilant les egos ou goyim dans chacun des sept niveaux de vos sept corps. Le Christ, le glorifié fils de l’aurore [Hillel Ben Shahar הילל בן־שחר] est l’agneau de Dieu qui efface les péchés du monde. C’est pourquoi vous voyez Vénus et Mars ici; c’est l’union de Vénus-Tiphereth avec Mars-Geburah, Gabriel en d’autres termes. Cette union ou ce mélange de forces aide Jacob-Israël, qui est le symbole de tous les archétypes esclaves du péché et qui habitent Malkuth-Egypte. Ainsi, à ce moment, le roi n’est pas appelé Hérode mais Saul. Que vous l’appeliez Saul ou Hérode le roi, c’est la même chose; c’est le Roi de Babylone ou Babel, votre âme pécheresse.

Luc continue:

« Alors Marie dit à l’ange: Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais pas d’homme? »

Dans cet exemple, une femme demande comment peut-elle être avec un enfant lorsqu’elle pratique la magie sexuelle? Elle ne pratique pas l’acte sexuel comme le font toutes les femmes communes et ordinaires qui forniquent et atteignent l’orgasme. C’est une vestale du temple, c’est ce qu’elle dit.

« Et l’ange répondit et lui dit: Le Saint-Esprit viendra sur toi »;

En Hébreu, cet esprit est Shaddai (שדי) le Saint-Esprit, Binah, dans Yesod, le sexe. Le troisième aspect du premier triangle de l’Arbre de Vie lui vient à travers l’ange Gabriel.

« Et la puissance du Plus-Haut (Elion עליון) t’éclipsera : c’est pourquoi aussi cette chose sainte qui naîtra de toi sera appelée [הילל בן־ עליון Hillel Ben Elion] le Fils du Dieu (le plus Haut). » Luc 1: 34-35

C’est ainsi que le messiah entre dans l’initié. C’est ainsi que Moïse reçoit le bâton de pouvoir, le bâton qui dans sa moelle épinière est le même tentateur. Comme vous le voyez, le même ange Gabriel qui apparaît à Marie apparaît à Joseph, à Muhammad, etc. Geburah-El est la force sexuelle, le feu de Mars dans votre âme. L’ensemble du travail que Lucifer ou Kristus Lucifer incarné va effectuer, au sein des Alchimistes, est merveilleux, grandiose.

Cependant, à ceux qui forniquent, il est écrit:

« Et (à travers l’orgasme), ils [les goyim] étaient tous les deux des voleurs (ערומים Arumim), l’homme et sa femme, et n’avaient pas honte…. Parce que, le serpent (kundabuffer) était plus voleur que n’importe quelle bête (intellectuelle) du champ [Yesod, sexe] que Iod-Havah Elohim avait fait. » – Genèse 2: 25 & 3: 1

Tous les Goyim, tous ces gens, ces nations, ces egos à l’intérieur, qui forniquent, veulent toujours tuer le Seigneur, et c’est ce qu’ils font de nos jours, tous les fornicateurs, qui suivent hypocritement la lettre morte de la Bible. Ce sont des démons qui maudissent Lucifer, ignorant que sans la descente de Lucifer ou Kristus Lucifer, la force créatrice sexuelle, dans nos eaux sexuelles, nous ne pouvons rien accomplir spirituellement. C’est pourquoi il est écrit:

« Et Moïse et Aaron entrèrent vers Pharaon, et ils firent ainsi comme l’avait ordonné Iod-Havah; et Aaron jeta sa verge devant Pharaon et devant ses serviteurs, et elle devint un serpent.

Puis Pharaon a également appelé les sages et les sorciers: maintenant les magiciens d’Égypte, ils ont également fait de même avec leurs enchantements. Car ils ont chacun jeté leurs verges, et elles sont devenues des serpents, mais la verge d’Aaron a englouti leurs verges. » – Exode 7: 10-12

Le Zohar déclare:

« Le démon est comme le bâton de Moïse qui se transforme d’un bâton en serpent et d’un serpent en bâton. Le démon se transforme ainsi d’un démon en ange et d’un ange en démon, selon les actes (sexuels) de l’homme. »

« Ils (les démons) sont les étudiants de la Loi (Dharma) qui savent ce qui était et ce qui sera. Ils ont leur forme sur terre, étant des philosophes, des astrologues d’Israël, qui savent ce qu’étaient et quels seront les signes sur le soleil et la lune et leurs éclipses et chaque étoile et constellation; de cette façon, ils savent ce qui est vu dans le monde.

Certains d’entre eux sont comme des bêtes (fornicatrices) qui augmentent et se multiplient comme des animaux, et leur forme en-bas est des gens ignorants qui, comme l’ont expliqué les sages de la Doctrine (משנה Mishnah), sont de la vermine et dont les filles (les âmes) sont abominables. De leurs filles (âmes), il est dit: « Maudit soit celui qui couche (fornique) avec n’importe quelle sorte de bête » (Deutéronome 27:21). Ils détestent la Loi, les étudiants du (Dharma), les sages de la Doctrine (משנה Mishnah), qui sont de véritables anges au service. Pour cette raison, les sages de la Doctrine (משנה Mishnah) ont expliqué à propos de l’homme que s’il est « un messager de Jehovah Tzabaoth (יהוה־צבאות) » (Malachie 2: 7), on devrait chercher la Loi hors de sa bouche. Sinon, on ne doit pas chercher la Loi (Dharma) dans sa bouche. » – Zohar

איך נפלת משמים הילל בן־שחר

« Quomodo cecidisti de caelo glorifico filius aurorae.

Comment es-tu descendu du ciel, glorieux fils de l’aurore »

Les versets suivants de la Bible expliquent pourquoi le glorieux fils de l’aurore descend dans les eaux du Jourdain:

« Et l’Esprit d’Elohim (Chesed) se déplaça sur la surface des eaux. Et Elohim a dit: Que la lumière soit: et il la lumière fut » – Genèse 1: 2, 3, en d’autres termes, « Et Elohim a dit en Latin: « Fiat luxifer et facta est luxifer ».

« L’esprit Saphir (ספיר) comprend l’esprit Levana (לבנה) en lui et a une lumière qui monte et descend. Sa lumière ne cesse de briller, comme la lumière du soleil dans l’eau. » – Zohar

Maintenant, comment l’esprit d’Elohim (Chesed) transforme-t-il l’initié qui pratique l’alchimie sexuelle? Le verset précédent de la Genèse explique comment:

Comprenez que les eaux dont nous parlons ici sont les eaux de Chesed parce que Chesed est eau, le liquide céphalo-rachidien et aussi le liquide sexuel. Un autre exemple:

« Et Jésus, quand il fut baptisé, monta aussitôt hors de l’eau: et voici, les cieux lui furent ouverts, et il vit l’Esprit de Dieu (Binah) descendre comme une colombe et s’allumer sur lui: une voix venue du ciel, disant: Voici [Kristus-Lucifer] mon Fils bien-aimé (de l’aurore), en qui je suis bien content. » – Matthieu 3:16, 17

Chesed, l’Esprit de Dieu, s’adresse du ciel à Lucifer, le premier-né de l’aurore; « Voici mon fils bien-aimé Lucifer, et je suis content de lui, il s’est sacrifié et est entré dans ce prophète. » Ce prophète s’appelle Aberametho, Maître Jésus, Yeshuah. Cet événement est arrivé au Maître Jésus, au maître Jean-Baptiste, au maître Moïse, à Abraham, au Bouddha et à tous ces maîtres qui ont atteint ce niveau. C’est pourquoi Jean-Baptiste a interdit à Kristus-Lucifer de dire:

« J’ai besoin d’être baptisé par toi, et tu viens à moi? » – Matthieu 3:14

« Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d’eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu. Ce qui est né de la chair est chair; et ce qui est né de l’Esprit est esprit. Ne t’étonne pas de ce que je t’ai dit: tu dois naître de nouveau. L’Esprit souffle où il veut, et tu en entends le bruit, mais tu ne peux dire d’où il vient ni où il va: il en est de même pour tous ceux qui sont nés de l’Esprit. » – Jean 3: 5-8

C’est quelque chose d’interne. Dans le plan physique, la seule chose que vous voyez est le corps physique du prophète qui réalise la transformation en lui-même. C’est pourquoi, comme vous le voyez, Jésus est baptisé par Jean-Baptiste; cela se rapporte à la Sephirah Yesod. Jean-Baptiste, dans ce cas, symbolise le véritable homme ou le véritable être humain qui est un alchimiste, et Jésus représente Yeshuah, le feu de Lucifer, le Logos Solaire descendant en lui comme un sauveur. Et c’est pourquoi nous trouvons dans le livre de Job 1: 6-12:

« Maintenant, il est arrivé à [מקוה mikveh] ce jour-là (au baptême) que les Beni Elohim (enfants de Dieu) sont venus se présenter devant Iod-Havah, et Satan est également venu parmi eux. »

Vous voyez? Lucifer était déjà en Jésus, dans l’initié, et n’était donc plus Lucifer parce qu’il était mêlé à l’ego, donc il était noir, il était Satan. Et il dit, mon Dieu… C’est un initié de la 5e initiation des Mystères Majeurs dans la chasteté, mais avec beaucoup d’ego encore. Et c’est précisément l’esprit de la Hauteur qui descend.

« Et Iod-Havah dit à Satan »

Pas à Lucifer, mais à Satan, parce que cette force s’est déjà mêlée aux egos, aux goyim.

« D’où viens-tu? Alors Satan répondit à Iod-Havah, et dit: ‘D’aller et venir dans la terre (dans la poutre horizontale de la croix), et de monter et descendre (du nord au sud, la ligne verticale de la croix) en elle ». Et Iod-Havah dit à Satan: « As-tu considéré mon serviteur Job [Jésus, Muhammad, etc.], car il n’y a personne comme lui sur la terre, un homme sans péché et droit, craignant Elohim et se tenant loin du mal?’ Alors Satan a répondu à Iod-Havah (Binah), et a dit: ‘Est-ce que Job [Jésus, Muhammad, etc.] craint Elohim pour rien? N’as-tu pas fait une clôture autour de lui, et autour de sa maison, et autour de tout ce qu’il a, de chaque côté? Tu as béni le travail de ses mains, et sa substance augmente dans le pays. Mais étends ta main maintenant, et touche tout ce qu’il a, et il te maudira en face. » Et Iod-Havah dit à Satan: « Voici, tout ce qu’il a [Job, Jésus, Muhammad, etc.] est en ton pouvoir; c’est seulement sur lui que tu ne mets pas ta main. Alors Satan est sorti de la présence de Iod-Havah. » – Job 1: 6-12

Il est allé vers Jésus, vers Moïse, vers Bouddha, vers tout initié qui atteint ce niveau.

« Et aussitôt l’Esprit le conduit dans le désert. Et il était là dans le désert pendant quarante jours, tenté par Satan; et était avec les bêtes sauvages; et les anges l’ont servi. » – Marc 1:12, 13

C’est ce que dit la Bible. Après le baptême, après cette transformation, l’esprit le prend et dit: « Ok, fais ton travail: cet individu, mon fils veut devenir Juif, un initié de la tribu de Judah, le plus haut niveau de l’Arbre de Vie, donc tente-le. Montre-lui ses défauts et ses vices jusqu’à ce qu’il les détruise tous dans les 40 jours. » Ces 40 jours sont les mêmes 40 années des Hébreux dans le désert; c’est le même symbole. Les 40 jours de l’arche de Noah ont la même signification. C’est la lettre Mem [מ], les eaux. Alors, Lucifer le tente. Lucifer apparaît comme l’ange de Geburah dans le tableau ci-dessus.

Lucifer est la lumière, la lumière qui devient le tentateur, Satan, et qui travaille au sein de l’initié. C’est pourquoi vous voyez un mélange de lumière et d’obscurité au sein de tout initié qui est encore en train d’être purifié; cela est écrit dans la Bible et dans d’autres livres sacrés. Même dans le Popul Vuh, mais avec des symboles différents, mais toujours les mêmes archétypes et la même signification. Voyez écrit ici dans l’Évangile de Luc:

« Et comme le peuple était dans l’attente, et tous les hommes rêvaient dans leur cœur de Jean, qu’il soit le Christ [Kristus Lucifer], ou non; »

Qui est Jean? Jean est le véritable homme, avec les sept corps solaires. Il est I-E-O-U-A-M-S, Ioames, Johannes; les sept voyelles. Est-il le Christ? Non. Il est celui qui a fait que Christ est devenu Satan. En d’autres termes, le Christ descend dans l’initié (Jean), celui qui a les corps solaires, afin de le libérer, car il a toujours l’ego. Ainsi, le Christ, cette lumière est pure, mais à cause de l’ego de l’initié, maintenant c’est Satan, c’est noir.

« Jean répondit, en leur disant à tous, je vous ai baptisé en effet de l’eau pour que [המים מתח השמים אל־מום אחד] les eaux sous les cieux soient recueillies – mieux dit: transmutées – en un seul endroit]; mais un plus puissant que moi vient, dont les lassés de ces chaussures je ne suis pas digne de desserrer: il vous baptisera du Saint-Esprit et du feu: dont son van est dans sa main, et il purgera complètement son aire, et rassemblera les blés dans son grenier; mais la paille il brûlera avec un feu inextinguible. » – Luc 3: 15-17

Il se réfère à l’initié. Vous demandez à l’initié, êtes-vous le Christ? Alors, l’initié dit, comme le Maître Samael l’a dit à un moment donné: « Je ne vais pas dire que je suis le Christ, ce serait un blasphème contre mon sauveur, mais je vous le dis, il est en moi et il me sauve, et il me montre mes défauts. Il est Prométhée, Lucifer, Christ ou tout ce que vous voulez l’appeler. Il se sacrifie et est crucifié en moi, pour mon bien. Il est feu. » C’est ainsi que nous comprenons le RA et le « X » dans l’Arbre de Vie. L’ensemble du travail effectué est effectué par Kristus Lucifer.

Dans la Bible Gnostique, nous trouvons cette belle section que le Maître a également écrite dans Parsifal Dévoilé, où il dit:

« Alors Jésus, le Divin Grand Prêtre Gnostique, a chanté un délicieux chant de louange au Grand Nom et Jésus a dit à ses disciples: Approchez-vous de moi! Et ils s’approchèrent de lui. »

Comment vous rapprochez-vous du Seigneur? En pratiquant la magie sexuelle, parce qu’il est le pouvoir de la force sexuelle, il est le sauveur.

« Puis il s’est tourné vers les quatre coins du monde… »

Nord Sud Est Ouest; Yod-Hei-Vav-Hei; Les quatre éléments.

« Et il étendit son regard tranquille et prononça le nom profondément sacré ‘YEW’[יהו] »

La Sainte Trinité et le premier triangle de l’Arbre de Vie.

« Il les a bénis et leur a soufflé dans les yeux. Et Jésus s’écria à eux: Regardez en-haut [vers le milieu de vos sourcils]! Maintenant, vous êtes clairvoyants! Puis, ils ont levé les yeux vers [le milieu des sourcils] où Jésus pointait et [avec leur Chakra Ajna] ont vu une grande lumière extrêmement puissante qu’aucun être humain au monde ne peut décrire. »

Il souffla dans leurs yeux. Quels yeux? La glande pinéale, la glande pituitaire. Les deux yeux à l’intérieur, qui sont connectés à la vue physique, les deux yeux que nous avons dans notre tête. Il dit « regardez en-haut ». Comment pouvons-nous regarder en-haut? Lorsque vous regardez en-haut, vous croisez les yeux et vous vous concentrez au centre de votre front. Lorsque vous regardez en-haut, votre troisième œil est éveillé. Ce n’est pas ce que les gens pensent quand ils lisent ceci; ils pensent que cela signifie regarder vers les nuages. Dans les nuages, il n’y a rien, juste des nuages, mais en-haut de votre tête se trouve le triangle, Kether-Chokmah-Binah, lié à votre cerveau. Lorsque vous regardez là-haut, vous êtes clairvoyant parce qu’il a fait du feu là. C’est facile de comprendre ces symboles lorsque vous connaissez l’Alchimie.

« Le Grand Prêtre Jésus leur dit de nouveau: éloignez votre regard de cette puissante lumière [de Kether dans votre cerveau] et regardez de l’autre côté [le cœur, le royaume de Chokmah]. Alors, ils ont vu un puissant feu [Chokmah], de l’eau [Chesed], du vin [Geburah] et du sang [Tiphereth]. »

Quel est l’autre côté? Si je regarde mon cerveau, l’autre côté de mon cerveau est l’opposé, c’est ma physicalité en d’autres termes, mes corps internes. Là, je vois le feu, l’eau, le vin et le sang liés à la Monade. En dessous de cela se trouve Yesod.

« Et Jésus procéda et dit à ses disciples: Amen, je vous dis: Je [Kristus-Lucifer] n’ai rien apporté au monde quand je suis venu, sauf le Feu [de Chokmah], l’Eau [de Chesed], le Vin [de Geburah] et le Sang de la Rédemption [de Tiphereth]. »

De la Monade, parce que le Lucifer entre dans la Monade. Quand il entre, il entre et se mêle à la Monade qui est liée à ces éléments Feu, Eau, Vin et Sang. Et de là, il entre dans notre physicalité.

« J’ai [Kristus-Lucifer] apporté le Feu [de Chokmah] et l’Eau [de Chesed] de la région de la Lumière des lumières, de [Kether] là où se trouve le Trésor de la Lumière. »

L’Ain Soph Aur, parce que le Christ, Lucifer descend de cette hauteur, en nous.

« Et J’ai [Kristus-Lucifer] apporté le Vin [de Geburah] et le Sang [de Tiphereth] de la région de Barbelo [Ain Soph Aur]. Et après un petit moment, [Kether] le Père m’a envoyé [Binah] le Saint-Esprit sous la forme d’une colombe blanche. Mais écoutez-moi: le Feu, l’Eau et le Vin sont pour la purification et le pardon des péchés. » – Parsifal Dévoilé par Samael Aun Weor

Lorsque vous les mélangez dans votre acte sexuel, dans votre travail alchimique, vous demandez l’annihilation de cette cire que vous avez à l’intérieur, car l’aspect noir de la flamme fera fondre votre ego et fera de vous une pure lumière. C’est précisément le travail que Lucifer ou Kristus Lucifer fait. Ce fut une grande tragédie que l’Église Catholique se soit prononcée contre Lucifer au moyen âge. Ils l’ont fait parce qu’ils étaient célibataires, ils ne comprenaient pas le travail alchimique, alors ils ont tout lu littéralement. C’est ainsi qu’ils sont arrivés à la conclusion que Lucifer était une mauvaise chose. Maintenant, tout le monde croit que Lucifer est mauvais. Même Satan n’est pas mauvais quand il travaille dans l’initié, parce qu’il veut redevenir illuminé, très brillant, il veut briller à l’intérieur de nous. Mais si nous continuons avec l’ego vivants, nous serons noirs et c’est précisément ce grand sacrifice de Prométhée, qui s’est sacrifié et s’est enchaîné au rocher.

Observez la mythologie Gréco-Romaine: Prométhée est le même Lucifer. Maître Samael a déclaré:

« Ceux qui osent maudire Lucifer se prononcent contre la réflexion cosmique du Logos. Ils anathématisent le Dieu vivant manifesté dans la matière et abhorrent la Sagesse toujours incompréhensible lorsqu’ils se rebellent contre les opposés de la lumière et des ténèbres, contre le visage, la ressemblance, la similitude, le soleil et l’ombre, le jour et la nuit, la loi des contraires… Le diable, reflet de notre Logoi intérieur, était la créature la plus sublime avant de tomber dans la génération animale. Tous les Maîtres de l’Art Hermétique nous répètent: « Blanchissez le laiton et brûlez vos livres. » Celui qui blanchit le diable, le transformant en son état resplendissant et primogénitaire, celui qui meurt en lui-même, ici et maintenant, libère le Prométhée enchaîné. Ainsi, Lucifer-Prométhée paie l’individu avec abondance parce qu’il est un colosse avec un pouvoir dans les cieux, sur la terre et les enfers. Lucifer-Prométhée, radicalement intégré à toutes les parties de notre Être, fait de nous quelque chose de distinct, une créature différente et exotique, un Archange, une puissance divine et formidable. » – Samael Aun Weor

Plusieurs fois pendant que j’étais au Mexique, Maître Samael a dit: « Je dois blanchir le laiton et brûler mes livres. » Tous ceux qui comprenaient l’aspect alchimique de cela savaient à quoi il faisait référence avec cette déclaration. Les autres ignorants qui ne comprenaient pas la Kabbale et l’Alchimie essayait littéralement de brûler les livres du Maître. « Oh, le maître n’aime pas les livres qu’il a écrits, nous devons les brûler. » Ils prêchaient cela. Ces gens sont des ignorants; ils prennent littéralement ce que le Maître a dit alchimiquement, symboliquement, ésotériquement. Brûler vos livres signifie brûler toutes les ordures que vous avez dans la tête, toutes les ordures que vous avez rassemblées au cours des siècles de cette vie et de vos vies passées. Si vous allez méditer et que vous voulez calmer votre mental, comment allez-vous y arriver, si vous avez lu tant de livres? Combien de livres avons-nous dans la tête? Nous avons une bibliothèque d’ordures. C’est pourquoi le Bouddha a dit: « Si vous méditez et que vous voyez le Bouddha désintégrez, brûlez Bouddha. » Nous devons apprendre à ne pas avoir d’idoles à l’intérieur, avec des figures spirituelles ou d’autres personnes. Quand les gens entendent cela, ils disent: « Oh, je n’adore pas des dieux d’autres religions, je n’adore que Jehovah », etc., ignorant que la déclaration alchimique de « vous ne devriez adorer aucune idole » est quelque chose d’interne. Il y a beaucoup de gens qui n’ont pas de photos de divinités d’autres religions dans leur maison, mais à l’intérieur d’eux, dans leur mental, ils ont des centaines d’idoles qu’ils adorent, et si vous ne me croyez pas, regardez American Idol, et vous comprendrez.

« J’ai Yeshua יהשוה [le Sauveur] a envoyé mon ange [avatar ou messager Samael] pour vous témoigner ces choses dans les églises. Je suis la racine et la progéniture de David, et [הילל בן־שחר Hillel Ben Shahar, le glorifié fils de l’aurore!] l’étoile brillante et matinale. » – Apocalypse 22:16

Questions

Public: Dans cette citation que vous aviez, après cela, dans la Pistis Sophia, il parle de la façon dont Jésus demande des sarments de vigne, que j’ai toujours pris comme systèmes nerveux – les deux systèmes nerveux, de chaque côté de l’offrande – conformément au nombre de disciples qui étaient présents, ce que j’ai toujours considéré comme signifiant être présent, conscient de soi…

Instructeur: C’est recevoir le pain de vie, bien sûr. C’est une bonne compréhension de la déclaration de Jésus. Physiquement parlant, gnostiquement parlant, nous accomplissons ce sacrifice de l’Eucharistie, qui dans de nombreuses conférences que nous avons expliqué est nécessaire. Mais, quand nous lisons cette Écriture avec les yeux de l’esprit, nous comprenons qu’elle signifie les deux forces de l’homme et de la femme, ensemble. Et, il a placé le sacrifice sur l’autel. Quel autel? L’autel de Yesod; une coupe d’eau, devant la coupe de vin. C’est tellement évident qu’il parle de la transmutation de l’eau en vin, dans l’acte sexuel. C’est pourquoi la façon dont la transmutation de l’eau en vin a été effectuée dans le mariage de Canaan. Il s’agit d’une déclaration alchimique que nous devons comprendre. Nous devons apprendre à voir les deux aspects de toutes choses, afin de les comprendre.

Quand vous lisez la Pistis Sophia… c’est très beau. C’est un livre alchimique et kabbalistique. Vous devez beaucoup méditer pour le comprendre; ne le lisez pas littéralement. Lorsque le Maître a prononcé le nom profond Yew, nous savons que c’est Iod-Hei-Vav; vous pouvez également le prononcer Juif. Mais, nous ne parlons pas des Juifs de nos jours, il parle de ce mantra qui nous relie à la trinité et à l’Ain Soph Aur. C’est Yew, Juif ou Judah en d’autres termes. C’est pourquoi il est dit dans le Zohar que, lorsqu’une personne, un alchimiste, ne travaille pas avec le feu sexuel, il est impur. Par conséquent, il est toujours considéré comme la lettre D, Daleth. Ce Daleth englobe le nombre 4, qui est le Tetragrammaton. Ainsi, une telle personne ne travaille pas avec le Tetragrammaton. Mais, lorsque cet individu apprend le mystère de Daleth, qui est Daath, alors ce Daleth se transforme en Hei. Ce Hei est l’Ain Soph. C’est ainsi que nous travaillons avec Iod-Hei-Vav-Hei, lorsque nous sommes dans la chasteté. Mais, si nous forniquons, comme beaucoup d’étudiants de la Kabbale – même si ce n’est qu’une fois par semaine – ils ne monteront pas. Ces Kabbalistes se réunissent Vendredi, Samedi et forniquent avec leur femme comme n’importe qui d’autre dans n’importe quelle autre race. Cependant, un véritable Juif transmute et entre dans la flamme du seigneur, cette flamme blanche dont nous avons parlé. Une telle personne prend la partie noire et sombre de la flamme de la bougie (les organes sexuels) et fait monter cette flamme blanche dans la colonne vertébrale. C’est un véritable Juif.

C’est un processus: le but est d’entrer dans la tribu de Judah, qui est l’Absolu, et de devenir un Paramarthasatya. Il s’agit d’un niveau de développement très élevé; c’est être un véritable Juif, alchimiquement parlant.

Public: Kristus-Lucifer s’unit-il à la Mère Divine? Ou sont-ils une seule et même chose.

Instructeur: La Mère Divine porte Jésus dans son ventre, en d’autres termes, elle porte la lumière. Jésus a dit: « Je suis la lumière du monde. » Ainsi, il est lumière. Et, la Mère Divine porte cette lumière dans son ventre, donc la Mère Divine est Luci-fer, porteuse de la lumière. Ils font partie de la même lumière. Quand nous parlons de Lucifer, nous parlons de la Mère Divine, du Père et du Fils. C’est la Sainte Trinité, incarnée dans l’initié. C’est Lucifer. Mais, Satan est également là, dans celui avec l’ego.

Public: Y a-t-il un moyen si un initié décède jeune ou accidentellement, il peut conserver l’œuvre qu’il a accompli dans cette vie?

Instructeur: Bien sûr. Par exemple, il y avait le grand initié Toutankhamon, dont le corps a été profané par des scientifiques. Il s’est auto-réalisé très jeune. Pourquoi? Parce que dans des vies antérieures, il avait effectué l’œuvre jusqu’à un certain point, mais ne l’avait pas terminé. Il a terminé l’œuvre quand il a été incarné comme pharaon.

Parfois, sur le chemin, vous souffrez de certaines maladies, de certaines épreuves en relation avec votre karma, et Lucifer, le Christ, est toujours confronté à votre karma; comme il est écrit dans Job, quand Dieu a demandé à Lucifer comment allait son fils, et Lucifer a répondu: « Eh bien, je peux aller là-bas et le nettoyer un peu plus, mais les ego qu’il a sont liés à Karmasaya et Kamaduro… il pourrait mourir. » C’est pourquoi le Seigneur dit, dans le premier chapitre de Job, de « simplement le garder en vie. Il est en votre pouvoir, ne lui infligez pas ces maladies. » Mais ensuite, dans le deuxième chapitre, Lucifer a dû placer ces maladies à l’intérieur de cet initié, et c’est un processus que certains initiés ne peuvent pas endurer et ils meurent. Mais, bien sûr, ils reviennent ensuite pour continuer leur travail, très éveillés. Pour ces initiés, ce n’est pas grave; comme, par exemple, Krishnamurti. Il est retourné travailler, mais n’a pas pris d’épouse. Pourquoi? Eh bien, c’est son affaire. Il a besoin d’une femme, mais n’en a pas pris dans sa dernière vie, car il pensait pouvoir enseigner ce qu’il devait enseigner sans pratiquer l’Alchimie, car il était déjà éveillé. Le Dalaï Lama fait la même chose. Cependant, nous devons effectuer l’Alchimie; nous devons nous éveiller.

Public: Quelle est la différence entre le Christ en tant que Lucifer et le Christ en tant que Chokmah, et l’Ain Soph Aur?

Instructeur: C’est une bonne question. Ce sont les mêmes choses. Lucifer, dans l’Ain Soph Aur, est propre, pur, rayonnant. Chaque Paramarthasatya (un habitant de l’Absolu), chaque Juif de la tribu de Judah, à ce niveau, a son propre Lucifer brillant, rayonnant à l’intérieur d’eux. Là, nous trouvons Moïse et le Glorian. Rappelez-vous que le Glorian, dans Ésaïe, dit: « glorifié fils de l’aurore ». Ce Glorian, celui qui glorifie tout individu, est le même Lucifer. Ainsi, Jésus, Moïse, Muhammad, appartiennent à la tribu de Judah, ainsi que tout initié qui atteint ce niveau. Leur Lucifer est pur.

Chokmah est le Christ, ce type de Lucifer qui descend afin d’aider l’initié. Dans Chokmah, toute la lumière de Lucifer de chaque initié forme une lumière unifiée. Cela dépend de l’initié qui travaille avec cette lumière, en ce moment particulier, que le Christ Cosmique descend à travers Chokmah, dans Binah et est Gabriel. Gabriel est celui qui dépose cet enfant, ce Christ, dans le ventre de la Mère Divine. Ce Christ dans le ventre de la Mère Divine est pur, beau, dans le ciel. Mais, ce Christ doit descendre, à l’intérieur de l’initié. Lorsque le Seigneur descend dans l’initié et atteint le corps physique, que dans ce cas nous pouvons appeler Bethléem, en raison de la présence de l’ego au sein de l’initié, il devient « Satan ». Ensuite, cette force, ce Lucifer observe à l’intérieur de l’initié la luxure, la colère, l’orgueil, la vanité, et au-dessus de la tête de cet initié, il voit Hérode, qui veut le tuer. Voilà la différence.

Tant que l’initié a l’ego vivant, ce Lucifer est Satan à l’intérieur de celui-ci. C’est pourquoi, parfois, lorsque ce Lucifer est complètement pur, il s’exprime à travers l’initié. C’est ce qui s’est produit avec le Maître Samael au cours des dernières années de sa vie. Son Lucifer prononçait à travers le Maître, comme un tentateur aussi. D’autres fois, l’Ange, le Logos prononçait à travers la physicalité; et d’autres fois, c’était Jean (le Bodhisattva) qui y agissait.

Un Maître Lucifer, pour purifier ses étudiants, les tentera; quiconque s’approche de l’initié à ce niveau doit être conscient que peut-être que le Maître Lucifer va parler à travers lui, afin de tenter, de tester. Il y avait beaucoup d’étudiants de Maître Samael qui ont été testés par son Lucifer, et ils ne l’ont pas remarqué, parce qu’ils dormaient. Ils proclamaient que le Maître Samael leur disait ceci ou cela, et je demandais: « Oui, mais, était-ce le Maître ou son Lucifer qui parlait à travers lui? »

Je me souviens une fois, j’ai entendu un initié particulier qui a dit: « Maître Samael Aun Weor m’a dit, devant ma femme, que je pouvais pratiquer la magie sexuelle, 1, 2, 3, 4, 5, autant de fois que je le voulais, si j’annihile l’ego. » Alors, j’ai dit: « Ce que vous me dites, c’est de la magie noire. Maître Samael a très bien expliqué qu’on ne peut pratiquer la magie sexuelle qu’une fois par jour. » « Mais, le Maître Samael me l’a dit devant ma femme. » J’ai pensé que si c’était le cas, je m’adresserais au Maître. Alors, quand nous étions ensemble, j’ai demandé au Maître: « Cet individu m’a dit que je peux pratiquer la magie sexuelle aussi souvent que je le souhaite pendant la journée, si c’est pour l’annihilation de l’ego. » J’ai posé cette question devant de nombreuses personnes, il a dit: « Cela, frère, est pratiquer la magie noire. » « Merci beaucoup Maître; Je voulais juste savoir. » « Ce que vous me dites, c’est qu’il a dit cela devant beaucoup de gens? » « Oui. » « Eh bien, vous devez me dire le nom de cet instructeur, car il va répandre la magie noire. » Il s’est juste produit qu’un tel instructeur était assis à son côté gauche, à ce moment même. J’ai dit: « Eh bien, c’est l’homme qui est assis à votre gauche, à ce moment même. » L’initié a alors dit au Maître: « Vous m’avez dit cela, Maître, vous vous souvenez? » Puis le Maître a fermé les yeux et a dit: « Au nom du Père des Lumières, je vais vous dire ceci: une seule fois par jour vous pouvez effectuer la magie sexuelle. » Qui a dit cela à l’initié? C’était Lucifer. Je dis cela, parce qu’il a dit beaucoup de choses, me tentant souvent, et j’ai pensé: « D’accord, je dois méditer sur ce qu’il me dit et me renseigner. »

Être proche d’un maître de ce niveau… lisez le livre de Goethe, appelé Faust. Faust disait: « Je dois y aller, j’ai beaucoup de choses à faire en ce moment. » Ensuite, Méphistophélès disait: « Ne vous inquiétez pas. Je vais m’occuper de vos étudiants. » Ensuite, quand les étudiants entraient, ils pensaient que c’était Faust, mais ce n’était pas le cas, c’était son Lucifer, à l’intérieur de son corps. L’initié quittait le corps pour s’occuper de beaucoup de choses en dehors du corps, mais ce corps peut être utilisé par son propre Lucifer, pour tenter, tester les étudiants de ce maître.

C’est pourquoi je dis que toutes les choses que le Maître Samael a dites par la bouche n’étaient pas prononcées par son Logos… parfois c’était son Lucifer. Et je dis ça parce qu’il m’a testé plusieurs fois. Il faut analyser tout ce que vous entendez, sinon, nous pourrions répéter des choses qui causent du tort, commettant des erreurs, accumulant du karma. Dans ce chemin, nous devons être prudents.

Public: Il y a un passage que vous avez montré, concernant Marie, où il est dit: « Elle ne le connaissait pas. » Et vous l’avez expliqué, mais il y avait une deuxième partie qui disait: « Jusqu’à la naissance de Jésus. » Je suppose que cela ne signifie pas qu’elle a commencé à forniquer une fois que Jésus est né… cela signifie-t-il qu’elle a arrêté l’alchimie sexuelle?

Instructeur: Non. Cela signifie que la Mère Divine, dans les plans, prend la graine du Saint-Esprit, à travers Geburah, Geburah-el, Gabriel, qui est l’homme. Ce petit garçon, cet enfant de Dieu, monte et Gabriel livre ce petit Jésus, ce sauveur. Ce bébé Jésus descend de ce niveau de Daath, vers le corps physique. Puis, quand il entre dans le corps physique, on dit à Joseph: « Maintenant, prends ta femme, jusqu’à la naissance de ce bébé. » Il doit pratiquer.

Nous parlons de la naissance du Christ, le Sauveur: c’est quelque chose d’interne. Ce n’est pas une naissance physique. C’est ce qu’on appelle l’initiation de Tiphereth. Alors, ce garçon, cet enfant de Dieu entre dans Tiphereth et Tiphereth devient l’enfant de l’enfant. Ensuite, cette force descend dans Malkuth. Lorsque Malkuth reçoit cet enfant, qui est Marie, la femme de Joseph, cet initié est dit: « Maintenant, tu as cet enfant, le sauveur à l’intérieur de toi; garde cet enfant en secret. Vas en Égypte. Ne sois pas bavard, car Hérode peut tuer cet enfant. » C’est un processus alchimique, des plans internes au plan physique. Voilà comment nous devons le comprendre.

APPRENEZ DAVANTAGE AU SUJET DE LA KABBALE

Alchimie et Kabbale dans le Tarot

La connaissance pratique et spirituelle cachée dans les profondeurs de chaque grande religion et tradition mystique.

L’Enfer, le Diable, et le Karma

Confirmez par vous-même la réalité des niveaux inférieurs de la vie, et comment les éviter.

Le Message du Verseau

La seule explication authentique des mystères Gnostiques cachés dans le célèbre livre de l’Apocalypse.

Le Tarot Éternel

Ensemble de Cartes et de Livres de Tarot

Les Enseignements Secrets de Moïse

Voyez les significations cachées dans les écritures Juives et Chrétiennes.

Les Trois Montagnes

L’Autobiographie de Samaël Aun Weor

Tarot et Kabbale

Obtenez des Réponses de la Divinité à l’Intérieur de Vous

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Kristus Lucifer

Apollo (ἈΠΌΛΛΩ), l’Alpha et l’Oméga
Prométhée Lucifer
Catégories : Mystères Gnostiques