Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Faisons Adam

Ceci est un récit des générations d’Adam. Au jour où Elohim a créé Adam, à la ressemblance d’Elohim ils ont fait Adam; homme et femme ils les ont créés; et les ont bénis, et ont appelé leur nom Adam, au jour où ils ont été créés. – Genèse 5: 1

Cette conférence est la suite d’une conférence précédente dans laquelle nous avons expliqué le septième jour de la Genèse. Nous associons – comme le fait le Zohar – Moïse à Adam et Israël, qui est Jacob. Moïse est le personnage principal puisqu’il représente la volonté, la force qui se développe à différentes étapes jusqu’à ce qu’elle réalise l’union avec Neshamah, l’Âme Divine. Suivons le Zohar:

« Et Jah-Havah Elohim a planté un jardin à l’Est dans l’Éden; et là ils mirent Adam qu’ils avaient formé. » – Genèse 2: 8

Le Zohar déclare que cette section utilise une histoire pour développer la section précédente du septième jour dans laquelle Dieu élève Adam des mondes inférieurs – la poussière du sol… – où il y a le mal et la négativité, aux mondes supérieurs où Adam est placé dans le Jardin d’Éden.

Cette histoire reflète notre propre travail spirituel. Notre travail est avec les forces spirituelles du Zohar, qui signifie luminosité, donc, il est lié à la lumière. Cela signifie aussi feu. Il ne peut y avoir aucune lumière ou luminosité sans feu. Le feu nous donne la force sexuelle, pour attirer la lumière du Créateur et pour nous aider dans notre élévation au-dessus des influences négatives de notre existence physique. Grâce à la puissance de ce passage, nous acquérons une compréhension plus profonde de la connexion avec les mondes supérieurs. La section se rapporte à la prise d’Eve, l’aspect féminin sexuel de la divinité, afin de faire la séparation des sexes dans l’Éden. C’est un sujet profond car il se rapporte à l’élément feu. Habituellement, les gens identifient la division des sexes en relation avec le plan physique, avec le corps physique. La division sexuelle se rapporte aux niveaux physiques de ce ‘Ish’ [Hébreu], que nous appelons Adam.

Dans les conférences précédentes, nous avons expliqué qu’Israël est cette image formée dans le monde de Yehidah, ou une partie de cette âme qui est appelée Yehidah. Le mot Yehidah signifie « unité ». Vous pouvez écrire Yehidah avec la lettre HEI ou CHET – de toute façon cela signifie l’unité. Yehi [יהי] signifie lumière conformément au Zohar, il est souvent répété dans la Genèse, ainsi, Yehi signifie Lumière Divine. Quand nous disons Yehidah, orthographié avec HEI, nous nous référons également à cette unité qui est communément liée à l’armée de la voix.

Si vous regardez dans le glossaire des enseignements Gnostiques, vous constaterez que Yehidah est lié à l’unité, l’unité des forces armées de différents pays; cette unité est particulièrement nécessaire, en ce moment, sur la terre d’Israël, Malkuth. Comment comprenons-nous cela? Dans les conférences précédentes, nous avons expliqué que Iod Hei Vav Hei est traduit par Jehovah, qui est cette unité, qui est une force, un feu et une lumière, diluée dans l’espace, dans l’univers. Les gens pensent que ce Iod Hei Vav Hei se rapporte seulement à une religion particulière de cette planète, mais ils se trompent. La Kabbale appartient à l’univers. La Kabbale est une science liée à l’espace, le Cosmos. C’est pourquoi le saint nom Iod Hei Vav Hei se rapporte toujours à l’Ain Soph et à ses trois atomes – ainsi, l’Ain Soph est cette force illimitée invisible qui est représentée par l’espace. Quand nous voyons l’espace dans la nuit, nous voyons l’obscurité, mais en fait il y a de la lumière – une lumière que nous voyons comme des ténèbres, qui est si forte que notre vue physique ne peut pas la supporter ou la voir. Nous voyons l’Ain Soph comme des ténèbres. Les ténèbres est l’Ain Soph.

De cet Ain Soph émerge la Sainte Trinité, qui est appelée avec différents noms dans différentes religions. Il est appelé Père, Fils et Saint-Esprit dans le Christianisme; Brahma, Vishnu et Shiva dans l’Hindouisme; et Kether, Chokmah et Binah dans le premier triangle de l’Arbre de Vie, dans le Judaïsme ésotérique. Ces trois Sephiroth avec l’Ain Soph – espace illimité – forment les quatre lettres du Saint Nom de Dieu, qui est Iod Hei Vav Hei qui forme cette unité que nous appelons Yehidah. Yehidah est lumière. C’est la lumière de la lumière, et cette lumière est décrite dans le Zohar.

Le Zohar explique la luminosité du feu. Donc, dans ce feu, ou cet Aur, c’est précisément là que nous trouvons les archétypes que nous nommons Israël. Quand nous nous référons à Israël, nous nous référons à tous ces archétypes qui sont liés aux 22 lettres de l’alphabet Hébreu, aux Sephiroth et à tous ces feux qui sont à l’intérieur de Yehidah formant ce que nous appelons l’armée de la voix. En termes ésotériques, on l’appelle Theomertmalogos, qui est cette force qui contient toutes les forces de la voix. – le Logos, la Parole.

Souvenez-vous que Jean déclare dans ses évangiles:

« Au Commencement [Beresheet] était la parole et la parole était avec Dieu et la parole était Dieu ». C’est le [Beresheet] commencement avec Dieu. » – Jean 1: 1

« Que la lumière soit: et la lumière fut [יהי אור ויהי אור]. » – Genèse 1: 3

Le Messiah est ce [יהי] Yehi, une partie de cette âme appelée Yehidah, qui descend périodiquement à travers [ויהי] VeYehi. Il descend non seulement sur la planète Terre mais sur n’importe quelle planète, et prend la forme humaine afin de guider cette humanité particulière de cette planète particulière quand il décide de s’incarner afin d’ouvrir les portes de la Lumière. Messiah signifie l’oint, cela signifie qu’il peut y avoir une âme – une âme humaine, un Vav – qui est préparée pour recevoir ce Messiah. Maintenant, quand nous prononçons Yehidah, il me vient à l’esprit qu’il y a un autre mot de la langue Hébraïque – [יהודה] Yehuda orthographié avec la lettre VAV. Nous épelons [יהידה] Yehidah avec la lettre IOD dans ce divin inconnaissable, mais lorsque la lettre IOD descend dans la création, alors est étendue et devient la lettre VAV. Le « Iod », la lumière du Yehidah descendant dans la moelle épinière devient le « Vav » de Yehudah. C’est précisément ce que nous appelons Judah en Français et de Judah vient le mot Juif.

Vous trouverez dans les deuxième et troisième chapitres du livre de l’Apocalypse ces déclarations:

« Je connais le blasphème de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas » ; ceux « qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui mentent ».

Afin d’expliquer ce que signifie être Juif ou Yehudah, nous devons expliquer ce qu’est Yehidah. Yehidah est une armée de forces qui dans la Bible sont appelées Israël et qui, en descendant dans le monde de la création, est appelée Yehudah.

Dans la Bible, vous trouvez que Judah est associé au lion parmi les douze tribus d’Israël. Le lion représente la constellation du Lion, qui est la maison du Soleil. La lumière solaire est la lumière de la maison de Yehudah et c’est pourquoi le Soleil est le centre même de l’Arbre de Vie, régissant précisément Tiphereth, qui est l’âme humaine. C’est pourquoi, lorsque vous étudiez le Zohar, vous constatez que Tiphereth est associé à la lettre Vav et au Soleil, à la lumière solaire, et est associé à Israël. Israël est le même que Jacob le patriarche. Le patriarche Jacob dans la Bible reçoit la force de Yehidah. C’est pourquoi vous découvrez comment le Seigneur Iod Hei Vav Hei est associé à Yehudah et Tiphereth Israël et en même temps à Moïse – celui qui représente la volonté et développe peu à peu la psychologie et la physiologie de tout être humain effectuant le travail que nous expliquons.

Dans le monde de Yehidah où nous trouvons le Messiah, vous trouvez de nombreuses âmes et de nombreux initiés qui, dans les jours cosmiques précédents, se sont unis à l’Armée de la Voix. C’est pourquoi vous trouvez sur Terre de nombreuses religions différentes fondées par ces individus qui sont descendus périodiquement de ce monde de Yehidah afin d’établir cette doctrine à différents niveaux.

Ce graphique se rapporte au Seigneur Krishna de la Bhagavad-Gita. Ceci est le deuxième graphique du PDF; cela se rapporte à un verset du livre de l’Exode qui se lit comme suit:

« Yah [est] ma force et mon chant, et il est devenu mon Yeshua [salut]: il [est] mon El, et je lui préparerai une habitation; l’Elohim de mon père, et je l’exalterai. יהוה [est] un homme de guerre: יהוה [est] son nom. » – Exode 15: 2-3

« Iod-Havah est ma force et mon chant, et il est devenu mon Yeshua ». Observez que nous avons écrit Yeshua du point de vue Kabbalistique, nous insérons la lettre Shin, qui est le symbole du feu, au nom sacré de Dieu, Iod-Hei-Vav-Hei, qui représente Yehidah. En mettant la lettre Shin au milieu de Iod-Hei-Vav-Hei, nous formons le mot Yeshua. Pourquoi? Parce que la lettre Shin représente Brahma, Vishnu, Shiva et est aussi notre Monade qui est appelé Atman Buddhi Manas ou Abraham Isaac, ou Jacob, de la Bible. Quand quelqu’un a créé ce Shin ce feu, dans sa propre Monade, alors le Seigneur qui est le Messiah descend et devient Yeshua, qui en Hébreu signifie Sauveur.

Le verset continue en disant: « Il est mon Elohim et je le louerai, le Dieu de mon Père ». Qui est le Dieu de mon Père? Nous ne parlons pas de notre père physique, mais de notre Monade. Notre Père intérieur est bien sûr Chesed, Abraham à l’intérieur de nous. Ainsi, le Dieu de mon Père est Yehidah – est Christ, est Avalokiteshvara, de même ce Dieu est Kwan-Yin dans le Taoïsme. Il est donc dit: « Et je l’exalterai ». Comment exaltera-t-on ou comment quelqu’un exaltera cette force de Yehidah à l’intérieur? Il sera exalté en travaillant initiatiquement, psychologiquement à l’intérieur d’eux-mêmes. C’est pourquoi le verset suivant dit: « Jehovah est un homme de guerre ». Le nom de Jehovah en Hébreu est écrit Iod-Hei-Vav-Hei – ce nom est un Ish, un Shin – Feu de guerre. Iod-Hei-Vav-Hei est son nom. Maintenant vous trouvez ici que le mot Ish Aleph, Iod Shin se rapporte à l’homme.

En Hébreu, vous prononcez le nom homme de différentes manières. Adam est homme mais cet Adam représente l’homme parfait fait à l’image de Dieu. Or Ish représente aussi le processus du feu qui descend d’en haut à l’intérieur de l’initié. C’est pourquoi il est écrit là Jehovah est un Ish – Iod-Hei-Vav-Hei est Ish, qui signifie feu. Si vous prenez la lettre Iod qui est entre Aleph et Shin, vous formez le mot Ish qui signifie feu. Et la lettre Iod représente toujours la force agissante masculine, la volonté de Dieu. Quand nous disons Iysh nous agissons, nous nous référons à la volonté ardente de Dieu dans l’homme ou dans celui qui accomplit ce travail, en d’autres termes, qui accomplit cette guerre. Cette guerre en Inde est appelée le Mahabharata, le Grand Œuvre. Dans la Bible et dans le Coran, il est écrit à différents niveaux selon chaque tradition. Il y a toujours une guerre, et c’est ce que nous appelons la Guerre Sainte et cela n’a rien à voir avec le plan physique. La Guerre Sainte est quelque chose que vous faites à l’intérieur, quelque chose que vous effectuez intérieurement.

Ainsi, dans ce graphique du Mahabharata dans lequel Arjuna – qui dans la Bible est représenté par Moïse – est devant Krishna, qui dans ce cas est le Messiah, ou Yeshua, dans l’Hindouisme. Krishna descend pour aider Arjuna à faire le travail. Arjuna et Moïse sont tous deux des Bodhisattvas – ils représentent l’âme humaine. Ils représentent tous deux le pouvoir de la volonté. Arjuna demande à Krishna: « montre-moi ta forme universelle ». Ainsi, derrière Krishna apparaît Vishnu.

Vishnu représente le Christ, le Logos. Derrière lui, il y a des milliards de visages qui représentent chaque individu qui a réalisé l’union avec Yehidah avec l’Armée de la Voix non seulement sur cette planète mais sur toutes les planètes de l’univers.

C’est une belle félicité, quand quelqu’un en Samadhi pénètre dans le monde de Yehidah, qui est l’âme universelle, alors, quand on se concentre seulement sur un être particulier, on devient cet être. Si vous vous concentrez sur Krishna, vous devenez Krishna. Si vous vous concentrez sur Jésus, vous devenez Jésus. Si vous vous concentrez sur Moïse, vous devenez Moïse. Si vous vous concentrez sur Muhammad, vous devenez Muhammad. Cela signifie que votre conscience se dilue avec cet individu qui ne fait qu’un avec les autres. Dans le monde de Yeshua, le Messiah, il n’y a pas d’individualité. C’est ce que nous appelons l’unité multiple parfaite. C’est ce qui dans la Kabbale se prononce Iod-Hei-Vav-Hei. Ainsi, parmi tous ces individus qui appartiennent à Yehidah, nous trouvons Samael Aun Weor, qui est le chef de ce Mouvement Gnostique, de cette école dans laquelle nous répandons la connaissance. Mais bien sûr, pas seulement Lui appartient à Yehidah. Il y a beaucoup de Maîtres qui, à notre époque, sont responsables de livrer la lumière de Yehidah à l’humanité. Chaque individu de cette lumière est appelé un Juif. Lorsque vous écrivez Juif, vous constatez que vous l’écrivez avec Iod-Hei-Vav. C’est ainsi que vous écrivez le mot Juif, Iod-Hei-Vav, qui est lié au Saint Nom de Dieu. Iod-Hei-Vav, ou Juif, signifie un individu qui a développé les trois forces primaires à l’intérieur. Sur cette planète terre, celui qui représente la lumière de Yehidah est le maître Aberamentho. Il est le patron de la Loge Blanche. Qu’est-ce que la Loge Blanche? La Loge Blanche est représentée par tous ces individus qui auto-réalisent la lumière de Yehidah à l’intérieur d’eux-mêmes. Ces individus sont ce que nous appelons les Juifs ou ce que la Bible appelle les Juifs parce qu’ils ont la lumière de Yehudah à l’intérieur. C’est pourquoi Jésus de Nazareth, qui est le Maître Aberamentho, qui s’est incarné il y a deux mille ans et est venu sur la planète pour aider cette humanité, est appelé Roi des Juifs, car il est le chef de la Loge Blanche. C’est ainsi que nous devons comprendre INRI « Iesus Nazarenus Rex Iudaeorum ».

Parmi tous ces grands maîtres qui appartiennent à l’Armée de la Voix dans le monde de Yehidah, Yeshua, Maître Aberamentho, Jésus de Nazareth, est au sommet de la pyramide – il est le plus exalté d’entre eux. Tous doivent suivre les règles et les commandements du Maître Aberamentho nommé sur cette planète – Jésus de Nazareth. C’est pourquoi Maître Samael Aun Weor recevait des ordres de Maître Aberamentho et reçoit toujours des ordres de lui, parce qu’il est le « chef » de Yehidah. C’est pourquoi il est appelé le Messiah parce qu’il représente la lumière de Yehidah. Ce n’est pas qu’il soit le seul Messiah. Le Messiah est l’âme de Yehidah qui entre dans l’âme humaine de cette personne qui est préparée pour accomplir le Mahabharata, le Grand Œuvre à l’intérieur. L’union de ces deux âmes est précisément ce que nous appelons Jehovah est un ISH de guerre. C’est ce que Moïse a écrit dans l’Exode. Cela ne se rapporte pas à ces guerres ridicules que nous avons dans ce plan physique où nous tuons nos frères et sœurs à cause de circonstances différentes. Les guerres auxquelles nous faisons référence ici sont des guerres contre nos propres défauts et vices. C’est précisément ce que nous devons comprendre. Le processus de la guerre est expliqué dans le Livre de la Genèse et dans de nombreux livres de la Bible ainsi que dans le Coran ainsi que dans le Mahabharata. Lisez aussi le Popol-Vuh des Mayas, vous y trouverez aussi des guerres, etc.

Guerre Sainte fait référence à notre état intérieur, comme dans la mythologie Grecque et Romaine, la guerre que Dieu fait à l’intérieur de nous contre tous ces monstres mythologiques qui sont le symbole de ce que nous avons vivant à l’intérieur. La Guerre Sainte est en relation avec Yehudah ou Juif ou aussi Israël. Israël est précisément formé par tous les archétypes qui descendent du monde de Yehidah, que nous devons développer. Dans les conférences précédentes, nous avons expliqué que Moïse est l’archétype qui se développe, lance cette guerre en différentes étapes.

Maintenant, dans le graphique suivant, nous trouvons la Tara Blanche du Tibet qui est un symbole des forces qui se développent à l’intérieur de nous en tant qu’homme et femme dans le Jardin d’Éden. Rappelez-vous que le Livre de la Genèse déclare que le septième jour, Jehovah Elohim a pris Adam et l’a placé dans le Jardin d’Éden afin qu’il en ait le contrôle et qu’il le maîtrise.

Le Zohar demande: « D’où Jehovah Elohim a-t-il pris Adam et l’a-t-il placé dans le Jardin d’Éden? » La réponse est qu’il prend Adam à partir des quatre éléments. Les quatre éléments qui représentent Iod-Hei-Vav-Hei, les quatre éléments qui sont dans notre physicalité et que nous devons maîtriser. Quand quelqu’un maîtrise les quatre éléments que sont le feu, l’eau, l’air et la terre, il est un Adam, un Roi de la Nature. Rappelez-vous, Adam, le Roi de la Nature, ne veut pas dire ce que les gens de cette planète pensent. « Oh, cela fait référence à nous parce que nous détruisons la nature. Nous avons la capacité de polluer l’air, de polluer les eaux. Nous avons la capacité de détruire la forêt et de faire des expériences avec des animaux et des plantes. Nous faisons cela parce que nous sommes Adam, le Roi de la Nature ». Non, nous ne sommes pas Adam. Adam représente cet individu qui contrôle les Tattvas, les forces des éléments et n’est pas un esclave de la nature. Par conséquent, lorsque Jehovah Elohim prend Adam à partir des quatre éléments, cela signifie qu’il forme Adam de la poussière du sol, et fait de lui un Roi de la Nature, et le place dans la quatrième dimension, le place dans la Terre Promise, qui est Yesod. Cette Terre Promise qui est appelée Éden dans la Bible est formée conformément à l’exemple ci-dessus. Dans les conférences précédentes, il a été expliqué qu’il y a deux paradis, ou deux Édens. Le premier est Daath, qui est en-haut dans les mondes supérieurs – ce paradis où nous trouvons Dieu régnant comme Adam et Eve ou Jah-Havah. Ainsi, Dieu en tant que Jah-Havah Elohim forme un jardin terrestre ou inférieur. En l’appelant un jardin terrestre, nous entendons un paradis fait dans les mondes supérieurs. Nous ne faisons pas référence au monde tridimensionnel appelé Malkuth. Ce paradis que ce verset de la Genèse déclare où Dieu place Adam est Yesod, situé dans la quatrième dimension. C’est la Terre Promise dans laquelle nous entrons lorsque nous vainquons et accomplissons toutes les tâches que Moïse accomplit dans le livre de l’Exode, ce que nous devons faire à l’intérieur. Nous le faisons en suivant les règles que nous avons déjà expliquées. Ainsi, Moïse entre dans la Terre Promise après avoir passé le processus que nous avons expliqué précédemment.

Là, dans la « Terre Promise » – dans ce corps physique tétradimensionnel qui est immortel et ressuscité – est l’endroit où Jehovah Elohim peut faire pousser « tout arbre qui est agréable à la vue ». Nous avons mentionné que dans la quatrième dimension, l’individu est déjà un « maître de la nature ». Ce corps tétradimensionnel qu’il ou elle reçoit est immortel, et c’est ce que la Bible appelle un « arbre agréable à la vue », qui est une physicalité tétradimensionnelle pas comme notre physicalité tridimensionnelle mais une physicalité dont la chair est transparente. Chair, dirons-nous, qui comme un verre d’albâtre reflète la lumière de Yehidah à l’intérieur. Souvenez-vous qu’Adam est fait à l’image de Dieu. Yehi, la lumière se reflète en Adam, dont la chair est Ve-Yehi lumière pure. Dans la conférence précédente, lorsque Moïse a vu Dieu, il a vu Dieu dans le buisson ardent comme un feu. Ainsi, en tant que feu, Dieu apparaît devant la volonté, Moïse. Quand Moïse est descendu, il est descendu du Mont Sinaï et il est écrit que sa chair brillait. Il a commencé son processus de transformation. Quand quelqu’un entre dans la quatrième dimension avec un corps ressuscité, il est un arbre agréable à la vue, un buisson ardent agréable à la vue. Cela ne veut pas dire qu’il brûle, mais que Yehi, la lumière ou ce feu brille à l’intérieur et à l’extérieur de lui. Yehi, la lumière est bonne pour la nourriture car la lumière de Yehidah est le feu qui éclaire la vie qui est le centre de l’univers et qui nourrit tous les pouvoirs, les siddhis, les sens, la conscience et donne l’entendement et la compréhension de l’univers à l’intérieur de ce cerveau que l’individu a développé à cent pour cent – pas comme nous qui en avons peut-être dix pour cent au plus. Un individu à ce niveau a 100% de son cerveau actif – « et l’Arbre de Vie aussi au milieu de son jardin », cela signifie que dans sa colonne vertébrale, la moelle épinière, ou Arbre de Vie, les Sephiroth sont complètement auto-réalisées et connectées à sa conscience.

Imaginez un tel individu qui a ce feu dans la colonne vertébrale, feu qui lui donne le pouvoir divin. « Et aussi l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal », cela fait référence au pouvoir sexuel qui se rapporte aux mêmes racines parce que l’Arbre de Vie et l’Arbre du Bien et du Mal partagent les mêmes racines, qui est la force sexuelle de Binah.

Cela signifie qu’un tel individu [Adam] est un Elohim, un Dieu dans le corps physique. Souvenez-vous que le Zohar déclare: Dieu élève Adam des mondes inférieurs – la poussière du sol… – où il y a le mal et la négativité, aux mondes supérieurs où Adam est placé dans le Jardin d’Éden. Adam est un Elohim parce qu’Elohim signifie homme et femme, ou bien et mal. C’est un individu qui a extrait la sagesse du mal du fond même et en a fait quelque chose de bien en annihilant les défauts, les vices et les erreurs qui étaient le résultat de ce mal et l’a transformé en bien. Lorsque vous transformez le mal en bien, ce bien est bon aux yeux de Dieu, mais il a la connaissance du mal. Vous prenez la lumière qui était piégée dans le péché et la transformez en bien. C’est « Que la lumière soit: et la lumière fut [יהי אור ויהי אור]. » – Genèse 1: 3

Celui qui effectue une telle transformation est le Messiah à l’intérieur de vous. Seul le Messiah peut transformer le mal en bien. Dans une conférence précédente, nous vous avons dit que l’âme humaine est appelée Marie-Madeleine de laquelle le Seigneur a enlevé les sept péchés capitaux et a transformé cette prostituée en une âme sainte. C’est une représentation de nous. L’âme est toujours féminine; l’âme est la prostituée qui est bien vivante à l’intérieur de chacun de nous. Si nous permettons au Seigneur de nous enlever les sept péchés, alors cette prostituée deviendra sainte. Cette union ou la symbiose du Messiah et de Marie-Madeleine – l’âme de Yehidah avec Nephesh qui est l’âme animale – élève Neshamah, qui est l’âme spirituelle, à un niveau supérieur. Cette union fait apparaître l’homme solaire dans la Terre Promise, dans la quatrième dimension, dans le Jardin d’Éden, et devient un soldat de l’Armée de la Voix, un soldat de Yehidah. Ces soldats apparaissent souvent sur cette planète pour guider l’humanité. Abraham est un soldat. Moïse, Krishna, Brahma, Guan Yin et Jésus de Nazareth sont tous des soldats. Le soldat le plus récent de cette Yehidah à apparaître et à donner ses connaissances était Samael Aun Weor. Je le répète, l’Armée de la Voix, Yehidah, a des millions de soldats de la Muraille Gardienne qui prennent toujours soin des âmes qui font partie de cette planète Terre.

Dans le Zohar, il est écrit que Rabbi EIiezer – qui dans le Zohar est le fils du Rabbi Siméon bar Yochai- a demandé: « Qui a lié les actions d’Adam aux activités d’Israël et de Moïse? » Son père, Rabbi Siméon, a répondu: « Mon fils, comment peux-tu demander une telle chose? N’as-tu pas appris?

« Déclarant ce qui est derrière dès le commencement… » Ésaïe 46:10

Puis son fils a dit: « Il en est vraiment ainsi. » Déclarant ce qui est derrière dès le commencement signifie dévoiler le dos, dévoiler l’Arbre de Vie, qui est ce que nous avons derrière, dans le dos, n’est-ce pas? Ce qui est derrière se trouve dans la colonne vertébrale, la moelle épinière. Derrière se trouve le feu de la Shekinah, qui est le feu féminin de Dieu. Dévoiler cela, montrer ce feu, c’est ôter le voile d’Isis, c’est expliquer le Livre de la Genèse, qui est Beresheet, le commencement; c’est ce que veut dire Ésaïe. Ainsi, lorsque vous méditez et que vous vous concentrez sur tous les pouvoirs de la Kundalini, les pouvoirs de la Shekinah dans le dos, tous ces feux qui doivent se développer sept fois, sept fois dans notre dos, dans notre colonne vertébrale… alors quand nous développons ce qui est dernière et méditons là-dessus, alors nous comprenons de quoi parle le Livre de la Genèse, le commencement, Beresheet.

Avec le Livre de la Genèse, Beresheet, avec le Commencement, nous expliquons ce qui est dans le dos, ce qui est derrière. C’est ainsi que nous, les Gnostiques, le faisons. Nous appelons le dos, ce qui est derrière, Havah parce que la Déesse de la Parole s’exprime à travers le Hei dans la gorge, mais son pouvoir vient du Hei dans les glandes sexuelles – glandes sexuelles féminines ou masculines – et se développe – comme le serpent d’airain – dans le Vav, la moelle épinière; c’est Hei Vav Hei dans notre dos. Ainsi, le pouvoir de Hei est dans la voix et l’explication de ce qui est derrière est dans le Vav à travers la parole. Le pouvoir de Hei est dans le sexe et le Iod est la tête.

Quand nous disons Iod-Hei-Vav-Hei, Iod représente Kether, la tête – qui est aussi le cerveau – Adam; Iod est aussi le phallus; le reste Hei-Vav-Hei est Eve, le pouvoir de Dieu. Dieu a créé l’univers et est représenté dans la tête par la lettre Iod, qui est Kether, la lettre Iod est trois fois dans la lettre Aleph de (אחת) Echath, représentant la Trinité dans la tête. Les trois unités – (אחת) Echath signifie « unités ». (אחד) Ehad signifie « un » mais (אחת) Echath signifie Unités.

« Et יהוה Elohim [en tant que י Iod] a pris הוה Heve, un (אחת) de ses côtés. » – Genèse 2: 21

Le mot « unités » est écrit entre parenthèses. « Aleph Chet Tav = Echath ». Quand (אחת) « Un » est écrit avec Tav, c’est pour indiquer qu’un tel (אחת) « Un » est « Malkuth », « celui » qui descend tout en bas de l’Arbre de Vie. Si vous observez la lettre Aleph de (אחת) « Un », elle contient trois fois la lettre Iod : Kether, Chokmah et Binah, Père, Fils et Saint-Esprit; nous avons déjà expliqué qu’Aleph ou la Trinité avec le Iod de (אין) Ain, le divin inconnaissable est Yehidah. La deuxième lettre de (אחת) « Un » est la lettre Chet. La lettre Chet est une lettre dont la forme montre deux lettres, la lettre Vav et la lettre Zain. La lettre Vav est la sixième lettre de l’alphabet Hébreu et la lettre Zain est la septième lettre de l’alphabet Hébreu. La lettre Vav représente Adam dans la colonne vertébrale. Quand nous parlons de la dualité, Vav représente la force solaire et Zain représente la force lunaire; en d’autres termes, l’homme et la femme. C’est pourquoi la lettre Chet rime toujours avec la lettre Hei. La lettre Hei est le souffle qui sort de votre gorge. Mais, quand vous prononcez la lettre Chet vous entendez la voix, le Logos, sortir de votre gorge. Pour former la lettre Chet, nous devons combler le « vide » dans la lettre Hei alors cela devient Chet. Le mot unité est (אחד) Ehad. On y voit la lettre Aleph et les deux lettres Vav et Zain formant le Chet signifiant homme et femme. Ainsi, lorsque l’homme et la femme sont dans l’acte sexuel travaillant avec Aleph, les trois cerveaux, les trois lumières – que chacun d’eux a – ils deviennent (אחד) Ehad parce que la lettre Daleth à la fin du mot (אחד) Ehad représente la porte de l’Éden. Pour mieux comprendre cela, regardez la vidéo Sexe, la Porte Secrète vers l’Éden. Cette porte est la lettre Daleth, qui est exactement au milieu du mot Adam. (אדם ) Adam a aussi la lettre Aleph – Air et la lettre Mem – Eau à la fin – Air et Eau, mais, Adam signifie Terre rouge ou Sol rouge. Daleth est Daath. Adam représente Celui ou Celle qui travaille très dur dans le mystère de la Gnose, Daath, et atteint la perfection des quatre éléments. C’est Adam. Adam est (אחד) Ehad aussi parce que ce n’est que lorsqu’un homme est sexuellement uni à une femme qu’ils peuvent former une unité complète. Le Zohar déclare qu’un homme n’est pas en soi un homme complet; il a besoin d’une maison. Qui représente la maison? La femme représente la maison; c’est pourquoi un homme est très heureux lorsqu’il est à l’intérieur de sa maison, c’est-à-dire lorsqu’il est à l’intérieur de sa femme, car ce n’est que dans l’acte sexuel qu’il complète l’unité avec elle, ils sont (אחד) Ehad.

Une femme sans homme n’est que la moitié d’Adam. Adam travaille comme unité quand un homme est dans la femme, alors Adam est formé dans la femme et dans l’homme; la création d’Adam ne peut commencer que lorsque l’homme et la femme effectuent la magie sexuelle.

La création dont nous parlons ici est faite par la volonté qui est Moïse, le Fils – d’une prêtresse de Lévi et d’un prêtre de Lévi. Les deux forces se sont unies. C’est (אחד) Ehad. C’est pourquoi lorsque vous lisez « Et יהוה Elohim (Binah) a pris (אחת) Echath (Malkuth) un de ses côtés », c’est ici que vous comprenez qu’Adam en tant que (אחת) Echath est transformé à l’image d’Elohim.

Elohim est un mot masculin / féminin. Le mot Elohim traduit par Dieu dans la Bible est faux. Elohim signifie Dieux et Déesses au pluriel. Dieux et Déesses est la vraie traduction d’Elohim – les deux polarités. C’est pourquoi Adam a été fait à l’image d’Elohim, parce qu’Elohim est Binah-Malkuth, homme / femme (אחת) Echath, deux unités. C’est pourquoi pour former cet Elohim à l’intérieur de nous, nous devons accomplir l’acte sexuel, car ce n’est que dans l’acte sexuel que nous sommes homme / femme. Un homme peut avoir sa femme et une femme peut avoir son mari à la maison et partager leur vie sans sexe, mais mari et femme ne sont pas vraiment (אחת) Echath, un jusqu’à ce qu’ils accomplissent l’acte sexuel. De cet acte sexuel naît la vie que ce soit sur le plan physique ou sur le plan interne – si vous en connaissez le chemin. C’est précisément pourquoi nous déclarons que Jehovah Elohim a pris Eve de (אחת) Echath [Malkuth] un de ses côtés.

Écoutez attentivement: Adam a été créé par Jehovah Elohim (Binah) à partir de la poussière du [Adamah – Malkuth] sol. Mais, qui est cette Eve? Eve représente la Neshamah, l’âme féminine qui extrait ou rassemble tous ces éléments que nous gagnons du sol – Malkuth. La force masculine, la volonté, prend toutes les forces en combattant, alors, la force féminine qui est l’Âme Divine les rassemble toutes en elle, dans sa maison. Le début de ce processus alchimique est de faire de la transformation de l’âme animale en Adam une âme humaine – c’est un long processus.

Maintenant, la Bible explique que le septième jour, Jehovah Elohim a pris Eve, un de ses côtés. Rappelons-nous le Zohar et expliquons comment cela s’est passé: Rabbi Elazar a demandé: « Qui a lié les actions d’Adam aux activités d’Israël et de Moïse? » Eh bien, le Livre de la Genèse est ce qui unit toutes les actions d’Adam aux activités d’Israël et de Moïse lorsque nous savons comment travailler avec la colonne vertébrale, qui sont les forces d’Eve.

En conséquence – le Zohar continue:

« Moïse n’est pas mort. Et donc il est appelé Adam. De lui, il est écrit dans l’Exil final: « Et pour Adam, il n’a pas été trouvé de compagne » (Genèse 2:20), car tous étaient contre lui. »

Donc, « Et pour Adam, il n’a pas été trouvé de compagne » a été dit à propos de la Colonne Centrale, pour faire sortir la Shechinah de l’Exil. C’est pourquoi il est écrit:

« Et il a regardé par ci et par là, et quand il a vu qu’il n’y avait pas d’homme (Hébreu איש Ish)… » (Exode 2:12). Comme Moïse est en fait de son propre aspect, il est dit de lui: « Et pour Adam, il n’a pas été trouvé une compagne à son égal. (Genèse 2:20) » – Zohar

Ainsi, le livre de Genèse 2: 8 explique qu’Adam – en tant que Maître ressuscité – était déjà à l’intérieur de l’Éden pour entrer dans une autre étape parce que la résurrection est en relation avec Binah, le Saint-Esprit, et ensuite pour entrer dans le monde de Chokmah, il est nécessaire d’effectuer une étape supérieure; c’est ce que Maître Samael appelle la Montagne de l’Ascension où Adam reçoit son âme jumelle.

De nombreuses personnes de cette époque posent des questions sur leur âme sœur: Comment puis-je connaître mon âme sœur? Vous connaîtrez votre véritable âme sœur à un stade différent, lorsque vous atteindrez la quatrième dimension avec un corps immortel; vous verrez cette division de l’âme par rapport à l’initiation. Néanmoins, ici, dans ce monde physique, tout le monde aimerait avoir son âme sœur. Alors, considérez, quel type d’âmes sommes-nous? Nous sommes des âmes animales avec des vices et des défauts. Nous avons de la colère, de la luxure, de la paresse, de la gourmandise, etc. et nous demandons où est mon âme sœur? Les hommes disent, elle est si gloutonne, elle est si en colère, elle est toujours lubrique, ou elle est si fière, mais, elle est votre âme sœur ou êtes-vous un ange? Vous ne l’êtes pas? Nous sommes tous des démons. Nous avons des défauts. Ainsi, notre âme sœur dans ce plan physique doit être une autre âme avec des défauts. Mais, nous disons, Oh non, si j’entre dans ce chemin, j’aurai besoin de mon âme sœur; dans ce chemin j’ai besoin d’une femme, en l’occurrence étant un homme, sans défauts, vices et erreurs qui me plaira tout le temps pour faire mon travail; et vice-versa, disent les femmes, je veux un prince qui fera tout ce que je demande, je veux mon âme sœur.

Mais honnêtement, quel type d’âmes sommes-nous? Sommes-nous le type d’âme que nous expliquons dans cette conférence? Ou cette conférence est-elle très difficile à comprendre et à saisir? Si cette conférence est très difficile à comprendre, c’est parce que nous ne sommes pas au niveau d’Adam. Le Livre de la Genèse l’explique, et le Zohar l’explique, ainsi que les Évangiles.

« Soyez donc parfaits, comme votre Père qui est aux cieux est parfait. » – Matthieu 5: 48

Ce qui est ridicule, c’est que beaucoup de gens pensent qu’ils sont déjà faits à l’image de Dieu.

Les gens de cette planète sont pleins de vices, d’erreurs et de guerres. Nous ne sommes pas parfaits et nous ne sommes pas cet Adam. Nous pouvons atteindre le niveau d’Adam si nous travaillons dur avec une âme sœur. Mais, rappelez-vous que votre âme sœur doit être au même niveau que vous. Ainsi, examinez vos défauts et vices et voyez à quel niveau vous êtes. Quels types de défauts, de vices et de vertus avez-vous? Donc, vous avez besoin d’une compagne au même niveau. Ce sera votre âme sœur.

Lorsqu’un homme ou une femme commence à un niveau inférieur, son âme sœur qui lui convient – pour l’annihilation de ses défauts et vices – est également à ce même niveau.

Rappelez-vous, nous sommes pleins de défauts et de vices. Si nous les désintégrons, toute cette extraction psychique sera absorbée par votre âme féminine ou âme spirituelle et c’est ce que nous appelons Neshamah ou Chavah (Eve). Cela prendra finalement le corps physique en Éden à côté de vous. Ce sera votre âme jumelle Édénique. Mais, c’est un long processus. Vous devez d’abord entrer dans l’Éden. Une fois que vous êtes dans la quatrième dimension en tant qu’Adam transformé à l’image de Dieu, alors Dieu dira: « D’accord, maintenant, je vais prendre une de ses côtes, c’est-à-dire, je vais enlever Eve de lui. Cela ne se fait pas avant la perfection. Pour qu’Elohim le fasse, la perfection doit être atteinte d’abord – ce qui signifie, pas de taches, pas de défauts, pas de vices… puisque, quand dans Yesod, la quatrième dimension ou Éden, Jehovah Elohim a pris Eve à Adam, il a précédemment formé tous ces éléments qu’il lui a pris, à savoir, Chaioth Ha Kadosh, animaux sacrés; puis, Adam a nommé tous les animaux, etc., mais aucun de ces animaux n’était une compagne pour lui; comme il est écrit dans le Livre de la Genèse le septième jour:

« Et du sol Iod-Havah Elohim forma toutes les bêtes des champs et tous les oiseaux du ciel; et les a amenés à Adam pour voir comment il les appellerait: et qu’importe ce qu’Adam a appelé chaque créature vivante c’était son nom. Et Adam donna des noms à tous les troupeaux, aux oiseaux du ciel et à toutes les bêtes des champs; mais pour Adam, il n’y a pas eu de compagne pour lui. » – Genèse 2: 19, 20

En fait, ce que Jehovah Elohim a retiré d’Adam était Lilith et Nahemah, c’est ce que nous disons Kabbalistiquement en Hébreu, Lilith et Nahemah sont les deux lunes psychologiques que nous avons à l’intérieur. Ces deux lunes psychologiques que nous avons à l’intérieur sont liées au graphique suivant.

Revenons à la base même de ce sujet. Ce graphique appelé Baphomet fait peur aux ignorants. De nombreux ignorants ont joué avec, mais ils ne savent pas ce que cela symbolise. Cette créature telle qu’elle existe n’existe pas. C’est un symbole. Baphomet est son nom et sa signification est écrite à l’envers: « Templi Omnium Hominum Pacis Abbas, ‘abbé’ » traduit en Français signifie « Père de paix pour tous les hommes du temple ». La plupart de ceux qui s’organisaient pour entrer dans cet ordre du temple étaient toujours confrontés à cette figure du Baphomet. On leur a demandé si vous vouliez entrer dans notre ordre, vous devez aller au fond de cette statue et embrasser ses fesses, si vous embrassez ses fesses, vous êtes les bienvenus. De nombreux candidats l’ont regardé et ont dit que c’était le diable. Ils n’ont pas compris que le symbole du pentagramme – qui était tourné vers le haut sur le front du bouc – symbolise le Christ, un symbole positif. Baphomet symbolise Christus-Lucifer mais fait de manière à effrayer les ignorants, donc ceux-ci avaient peur.

Mais, quand un homme vaillant est entré dans cet ordre et avec la décision est allé embrasser le postérieur du Baphomet, une porte s’ouvrait sous la fondation de cette statue et de là une belle femme l’accueillait dans le temple, alors, il était initié dans les mystères. Ce n’était pas qu’il allait littéralement embrasser le postérieur de cette statue; c’était juste une procédure de test.

Si vous cherchez ce bouc dans la Bible, vous trouverez Azazel.

« Et il [le Ruach-Elohim-Chesed] prendra les deux bouc [les deux feux sexuels masculin-féminin], et les présentera devant Iod-Havah [Binah] à la porte de [El Shaddai-Yesod-Sexe-Azazel] le tabernacle [alchimique] [avec quatre cornes de bouc] de la congrégation. Et Aaron [Chesed] tirera au sort les deux bouc [les deux feux sexuels masculin-feminin]; un lot [feu] pour Iod-Havah [Binah], et l’autre lot [feu] pour Azazel. Et Aaron [Chesed] amènera le bouc sur lequel le sort de Iod-Havah est tombé, et l’offrira en offrande pour le péché [c’est-à-dire, un feu pour l’annihilation de l’ego animal]. Mais le bouc, sur lequel le sort est tombé pour Azazel, sera présenté vivant [Tu ne tueras pas le feu d’El Shaddai] devant Iod-Havah [Binah], pour faire une expiation avec lui, et le laisser partir pour Azazel dans [המדבר – Nombres] le désert. » – Lévitique 16: 7-10

Sur Internet, de nombreuses figures de cela sont symbolisées par un bouc, le diable. Azazel est simplement Aza et Azael, Azazel divisé en deux. Deux lunes en d’autres termes. Vous voyez que Baphomet indique simplement une lune en bas et une autre lune en haut. Vous trouverez sur ses bras Solve et Coagula. Le Baphomet a des seins; en Hébreu sein est שדי Shaddai, El-Shaddai est le Saint Nom de Dieu dans Yesod. El-Shaddai est le Dieu qu’Abraham, Isaac et Jacob ont suivi.

« Et je suis apparu à Abraham, à Isaac et à Jacob, sous le nom de (אל שדי) Dieu Tout-Puissant. » – Exode 6: 3

Shaddai שדי signifie « sein », c’est-à-dire le pouvoir féminin du sexe, la force lunaire féminine de Shaddai dans le thymus entre les deux seins. Vous devez dissoudre la force des deux lunes et coaguler – l’âme divine à l’intérieur – avec le pouvoir du bouc. Qu’est-ce que le bouc? Parmi les signes zodiacaux, le bouc est le Capricorne, le symbole de Saturne, le symbole du Shabbat. C’est pourquoi on l’appelle le bouc de Shabbat.

Le Capricorne (de L. Capricornus, lit. « cornu comme un bouc ») est gouverné par El-Shaddai, Saturne, Jehovah Elohim le Dieu de Shabbat – symbolisé par le bouc, qui est cette force descendant du côté gauche de l’Arbre de Vie, de Binah, qui comme bouc émissaire, comme force, comme feu, comme énergie, s’échappe du ciel. C’est Nefesh, l’âme animale qui s’échappe dans le monde physique; en descendant, il descend à travers Geburah dans Hod, Yesod et enfin Malkuth dans nos glandes sexuelles. Ainsi, ce bouc symbolise la force sexuelle. Aza et Azael sont le symbole des deux lunes que nous devons vaincre. Dans notre conférence précédente, nous avons déclaré que Salomon est descendu dans le Jardin des Noix afin d’acquérir sa sagesse. Eh bien, le nom intérieur de Salomon, son nom sacré, est Azazel. Pour devenir un Roi comme Salomon avec beaucoup de sagesse, vous devez surmonter les deux lunes.

Entre les jambes de Baphomet, nous voyons le Caducée de Mercure symbolisé par le phallus du bouc. Cela signifie que lorsque le feu du cœur, entre les poitrines de ce bouc entre dans les organes sexuels, le phallus du Templar (Espagnol, amener à une dureté désirée) est tempéré (ayant le degré de dureté requis) qui représente le pilier central recevra une érection. On dit que son phallus est érigé – son organe sexuel est tempéré de telle manière qu’il est assez dur pour le travail Maçonnique et que c’est le symbole du caducée et des deux polarités, les deux lunes. Les pieds du bouc représentent le pouvoir du Nephesh. Tout le travail que nous devons faire y est représenté dans les forces du sexe. Nous devons élever les forces du sexe pour avoir les ailes de l’aigle à l’arrière de notre colonne vertébrale. Si nous dessinons les ailes de la Sainte Colombe ou du Saint-Esprit, c’est le même symbole. Au-dessus de la tête de ce bouc, nous voyons une torche, qui symbolise le feu de la Pentecôte que nous devons développer en contrôlant notre animalité qui est représentée dans les deux lunes – Nahemah et Lilith que nous avons expliqué dans d’autres conférences.

Ainsi, la bête des champs et l’oiseau de l’air que Jehovah Elohim prit à Adam étaient Lilith et Nahemah, son animalité qui n’était pas une compagne pour lui car Adam qui représente le pilier central de l’Arbre de Vie, représente également les forces du feu dans la moelle épinière. Ainsi, Baphomet représente le symbole du travail que nous devons effectuer. De nos jours, nous trouvons sur Internet de nombreux groupes qui prétendent adorer Baphomet. Ils montrent que Baphomet fait peur au peuple. Quand nous lisons ce qu’ils écrivent sur Baphomet, nous voyons que ces gens ne sont que des clowns. Ils ne savent même pas qui est Baphomet. Ils ne travaillent même pas avec Baphomet. Les gens qui travaillent vraiment alchimiquement avec Baphomet connaissent le symbole des sacrifices de boucs, un pour le Seigneur et un pour Azazel.

Les deux forces, homme-femme, doivent combiner le bien et le mal à l’intérieur afin d’acquérir le contrôle de leur propre sexualité et ainsi se développer à l’intérieur du Roi du Sol-et-Lune (Anglais : Sol-et-Moon), Salomon.

Le Roi du Sol-et-Lune, Salomon est le Messiah, le fils de David, le fils de Joseph (IO-Cephas) la Pierre de ‘IO’, la Pierre Luni-Solaire de Yesod. Pour que David engendre Salomon, la Reine de Sheba doit venir. La Reine de Sheba est la même Havah, Eve, Bathsheba, le feu féminin sorti des propres feux de Salomon. Adam et Eve sont Soli-Moon, les feux du soleil et de la lune.

« Et Adam a dit: Ceci est maintenant, os de mes os, et chair de ma chair, תאז (Zoth) sera appelée השא (Ishshah), car de שיא (Ish) תאז (Zoth) a été prise. » – Genèse 2:21

Quand nous disons Adam, cela signifie l’homme mais dans la Bible nous ne lisons pas Adam, la Bible dit: « תאז (Zoth) sera appelée השא (Ishshah), car de שיא (Ish) תאז (Zoth) a été prise. » Ishshah sort d’Ish. Mais qu’est-ce que c’est תאז (Zoth)? C’est le même Azoth. Si vous voyez le mot תאז (Zoth), la première lettre est Zain, la septième lettre de l’alphabet Hébreu. Ce septième, ce sont précisément les forces de gauche qui sont liées au bouc Baphomet. Ce Zain, les forces de gauche, sont tombés à cause de notre ignorance, à cause d’un manque de sagesse. Nous transformons ce תאז (Zoth) cette force lunaire en deux psychologies que nous appelons Nahemah et Lilith, qui sont précisément notre animalité à l’intérieur, qui sont représentées par les deux lunes du Bouc de Mendès, le Baphomet.

Tout ce travail alchimique que nous expliquons ici est effectué à l’intérieur de nous par Binah, Jehovah Elohim. Ce n’est pas l’initié qui le fait mais Jehovah Elohim à l’intérieur de l’initié. Parfois, nous disons que l’initié le fait, mais en réalité, lorsque vous travaillez sérieusement à l’intérieur de vous-même, la seule chose que vous avez à faire est de comprendre vos défauts et vos vices. Ce que vous devez réaliser, comprendre, c’est que vous êtes une âme pécheresse. Donc, en tant qu’âme, vous êtes Marie-Madeleine avec sept péchés et lorsque le Seigneur est à l’intérieur de vous, il vous purifie, lorsque vous comprenez vos défauts et vos vices. Alors Jehovah Elohim, pas vous, retire les péchés de Marie-Madeleine et la rend sainte en se mêlant à elle. C’est la symbiose de deux âmes. C’est précisément pourquoi il est écrit que lorsque Jehovah Elohim fait cela à l’intérieur d’Adam dans le Jardin d’Éden, Adam dit: « Ceci est maintenant l’os de mes os et la chair de ma chair ». Dans la Kabbale, le système squelettique, les os, sont représentés par Abraham (Chesed), et la chair est représentée par Isaac (Geburah). Souvenez-vous que c’était Abraham qui allait tuer son fils Isaac, et au lieu de tuer Isaac, il a trouvé un bouc à sacrifier. Cela cache le même symbole alchimique. Au lieu de tuer son fils, Abraham a trouvé un bouc – signifiant qu’il a travaillé avec le feu, a travaillé avec Esh qui est le feu de Geburah.

En d’autres termes, quand Adam dit que c’est l’os de mes os et la chair de ma chair, il se réfère à Zoth ou Azoth. Zoth est un mot Hébreu qui pointe vers le feu de la gauche de la colonne vertébrale, Ida, parce que Zain en tant que septième lettre appartient au septième corps d’Adam-Chesed, qui est Malkuth le bas du côté gauche de l’Arbre de Vie où nous trouvons, les forces du souffle d’Aleph (Kether) descendant vers Tav qui représente Malkuth. C’est le sens de Zoth ou Azoth. Ainsi, lorsque ce Zoth est purifié, Adam dit: « Zoth est maintenant l’os de mes os et la chair de ma chair » signifiant qu’Adam a extrait Zoth ou mieux dit, Jehovah Elohim a extrait tout ce Zoth, la connaissance du bien et du mal de l’intérieur d’Adam, en d’autres termes Jehovah Elohim a séparé Zoth d’Adam. C’est pourquoi il est écrit: « תאז (Zoth) sera appelée השא (Ishshah), car de שיא (Ish) a été prise (Zoth) », השא (Ishshah) est l’aspect féminin de שיא (Ish), qui est feu, l’aspect féminin du feu est la femme.

Tout le feu que l’initié a construit à travers sept initiations est séparé de lui. C’est Isha. C’est pourquoi Isha est enlevé d’Ish, en d’autres termes, Esh, le feu est Jehovah Elohim, souvenez-vous du buisson ardent? Dieu est feu:

« Car Jehovah ton Elohim est un feu dévorant. » – Deutéronome 4:24

C’est pourquoi il est écrit que « Elohim est un Esh, un feu de guerre. » Jehovah Elohim est ce feu que nous développons et ce feu est appelé Zohar, qui explique tout le développement du feu en chacun de nous. Lorsqu’un homme ou une femme a développé ce feu à l’intérieur, cela signifie que Jehovah Elohim est à l’intérieur d’eux. Dieu est appelé Jehovah Elohim qui est le feu. Ainsi donc, quand Dieu en tant que feu se développe à l’intérieur d’Adam, alors un tel feu prend l’aspect féminin de lui-même, mieux dit, soi-même, parce que si nous disons lui-même, cela signifie homme et Jehovah Elohim n’est pas lui ou elle, il ou elle. Elohim est à la fois homme et femme. Jehovah Elohim sort Eve d’Adam et avec cette Eve, avec ce feu de la Mère Divine Kundalini, Dieu fait une femme. Eve représente Havah, la Mère Divine. C’est pourquoi le Zohar déclare:

« À ce moment (initiatique) « Jehovah Elohim fit tomber un profond sommeil sur Adam » (Exode 2:21). Jehovah Elohim fait allusion à Abba et Aima et « un profond sommeil » est l’Exil, comme il est écrit: « Et quand le soleil se couchait, un profond sommeil s’abattit sur Abram, et voici, l’horreur de grandes ténèbres s’abattit sur lui. (Genèse 15:12.) Il a fait tomber un profond sommeil sur Moïse, et il s’est endormi, et le sommeil est une allusion à l’Exil. » – Zohar

C’est un bon point ici – Diaspora, l’Exil. L’Exil, qu’est-ce que c’est? Cette Diaspora ou Exil commence dans Yehidah, dans les mondes supérieurs; Parce qu’Israël en tant que feu descend d’abord des mondes supérieurs et descend en tant qu’archétypes dans les mondes inférieurs. Rappelez-vous qu’Israël, en tant qu’archétypes, entre dans Malkuth. Ainsi, tout le processus que nous avons déjà expliqué, c’est-à-dire l’Exil, est la Diaspora dont parle la Bible. S’il vous plaît, ne confondez pas l’Exil avec l’Exode. Ce sont deux choses complètement différentes. L’Exil est la sortie d’Israël ou de cette âme qui doit être développée de l’Absolu au monde physique. Cela s’appelle l’Exil. Shemoth ou Exode est de Malkuth jusqu’à Ain, qui est un autre processus. De nombreux Gnostiques confondent l’Exil ou la Diaspora avec l’Exode, ce qui est en effet absurde kabbalistiquement. Dans l’Exode, l’âme se libère du Pharaon ou du tyran. Si l’Exode commence dans l’Absolu, alors où est ce tyran? Dans l’Absolu? Écoutez, dans l’Absolu il n’y a pas de tyrans, l’Absolu est le bonheur. Ainsi, la Diaspora est un Exil du bonheur. L’Exode commence à partir de Malkuth, ceci, afin de retourner à la Terre Promise, en d’autres termes, dans Yehidah. La Diaspora est donc l’Exil de l’Absolu.

De plus, en termes ésotériques, Bouddhistes ou Gnostiques, l’Exil est le renoncement; parce que quand Israël ou l’âme renonce au bonheur de l’Absolu, l’âme s’exile dans le monde physique. Maintenant, quand l’âme entre dans l’initiation, alors, en tant qu’initié des Mystères Majeurs, une telle âme gagne le Nirvana, alors si cette âme renonce au Nirvana, alors une telle âme entre dans un Exil initiatique; ainsi, un tel Exil commence après avoir renoncé au Nirvana – donc, le renoncement est un autre Exil. S’il vous plaît, comprenez cela ésotériquement, car il y a beaucoup d’initiés, de nombreux Juifs authentiques, en processus qui sont en Exil, mais ces Juifs sont des âmes d’initiés de Mystères Majeurs.

Or, ésotériquement, le dernier Exil de ces initiés, c’est-à-dire tomber en Exil, signifie dormir; signifiant que l’initié renonce à tous les pouvoirs, à toute la conscience qu’il / elle a développée dans les mondes supérieurs afin de descendre dans le monde physique, afin de continuer leur processus initiatique. Se rendormir signifie perdre physiquement ce que l’on a gagné spirituellement. Notre Être Intérieur conserve tout cela spirituellement. Mais, l’initié tombe en Exil dans les ténèbres. C’est pourquoi le Seigneur dit sur la croix: « Père, Père, pourquoi m’as-tu abandonné? » la réponse est que vous êtes en Exil et que vous devez travailler davantage en vous-même.

L’Exil initiatique est lié à Moïse descendant du Sinaï; et l’Exode est le départ d’Israël d’Égypte, Malkuth; cela se rapporte à l’annihilation de Lilith et Nahemah, afin de revenir complètement parfaits dans le sein du Père. Voilà l’Exil initiatique, c’est le renoncement.

« Viens donc maintenant, et je t’enverrai [en Exil] vers Pharaon, afin que tu fasses sortir mon peuple, les enfants d’Israël, d’Égypte. » – Exode 3:10

Ainsi, l’Exode commence après que l’âme humaine a renoncé au Nirvana et est venue en Exil pour aider l’humanité; tout cela est dans le Bodhisattva.

« Et Jehovah Elohim dit: Certainement [pendant l’Exil] je serai avec toi; et ceci te sera un signe que je t’ai envoyé: Quand tu auras fait sortir (les archétypes) le peuple (en Exode) d’Égypte, tu serviras Elohim sur cette montagne (Logoïque). » – Exode 3:12

Donc, peu importe si vous êtes en enfer. Si Dieu est à l’intérieur de vous, vous êtes heureux.

Maintenant, il y a un autre Exil différent dans l’initiation de Judas; qui est quand l’initié descend dans sa Diaspora finale et Dieu l’abandonne.

« Mon Esprit ne restera pas toujours en Adam, car il est aussi chair (Hébreu בשגם Beshagam). » – (Genèse 6: 3).

Et Jehovah parla à Moïse le même jour, disant… voici le pays de Canaan, que je donne aux enfants d’Israël pour possession: et mourras sur la montagne où tu monte, et sois rassemblés auprès de ton peuple… parce que tu as commis une infraction envers moi parmi les enfants d’Israël aux eaux de Meribah-Kadesh, dans le désert de Zin; parce que tu ne m’as pas sanctifié au milieu des enfants d’Israël. Mais tu verras le pays devant toi; mais tu n’iras pas là-bas dans le pays que je donne aux enfants d’Israël. » – Deutéronome 32: 48-52

Jehovah Elohim ne se mélange pas avec le diable, c’est-à-dire les conséquences de la fornication et de l’adultère d’Adam « car le jour où tu en mangeras, tu mourras sûrement. » L’initié doit souffrir l’annihilation du reste de ces défauts et vices liés à Kamaduro et Karmasaya.

« Dans la phrase: « Et il a pris un de ses côtés » », des côtes de qui a-t-il pris? : Abba et Aima en ont pris une sur l’une des servantes de la reine. Elle est l’aspect du blanc « belle comme la lune ». « Et referma la chair à sa place » (Genèse 2:21) se réfère à la chair, dont il est dit: « Mon Esprit ne restera pas toujours en Adam, car il est aussi (Hébreu בשגם Beshagam) chair » ( Genèse 6: 3). La chair de Moïse est rouge, et on dit de lui: Le visage de Moïse est comme le visage du soleil. C’est la raison pour laquelle: « Belle comme la lune, claire comme le soleil » (Cantique des Cantiques 6:10). » – Zohar

L’esprit qui ne reste pas toujours en Adam est précisément la Shechinah, la partie supérieure féminine de Jehovah Elohim. Ainsi, Havah, la partie féminine de Jehovah est séparée de Jah, la partie masculine. Jah-Havah Elohim est homme et femme.

Lorsque la Shechinah est complètement restaurée, alors vous voyez Eve devant Adam et c’est alors qu’Adam dit: « תאז (Zoth) sera appelée השא (Ishshah), car de שיא (Ish) תאז (Zoth) a été prise », – c’est-à-dire que le feu féminin est restauré au feu masculin. C’est ainsi que, physiquement parlant, Adam apparaît dans le Jardin d’Éden en chair et en os avec son âme jumelle, à ce stade, lorsqu’ils sont séparés alchimiquement, ils sont tous les deux parfaits. Là, ils sont séparés afin de continuer à faire des œuvres supérieures au-dessus de l’Arbre de Vie. Ensuite, ces deux polarités qui sont séparées doivent s’unir sous le commandement de Jehovah Elohim afin de contrôler le feu et d’entrer dans les dixième, onzième, douzième et treize Aeons, afin d’atteindre plus de perfection. Pour incarner les forces supérieures, le Logos, ce que nous appelons Dieu; nous devons être en parfaite union avec ces feux.

Les deux lunes de Baphomet, Lilith et Nahemah n’existent plus à ce niveau. Néanmoins, au début, les néophytes commencent par Lilith et Nahemah. Nous commençons tous à pratiquer notre transmutation sexuelle en ayant Lilith et Nahemah parce que nous sommes des adultères et des fornicateurs. C’est ainsi que les Samsons de la Kabbale travaillent et combattent. Donc, c’est très dur au début mais une fois que ces deux lunes sont SOLVE [dissoutes] et COAGULA [coagulées] avec la lumière, il n’y a plus de problème. Alors Adam et Eve les deux polarités sont heureux là. C’est pourquoi il est écrit à ce niveau:

« C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. Et ils étaient tous les deux nus, l’homme et sa femme, et n’avaient pas honte. » – Genèse 2:24, 25

Nous abordons le niveau de l’Éden, lorsque les âmes sœurs s’unissent sous le commandement de Dieu. C’est pourquoi, au niveau de l’Éden, Dieu a dit:

« Mais de l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal, tu n’en mangeras pas; car le jour où tu en mangeras, tu mourras sûrement. » – Genèse 2:17

Ce qui signifie que tout ce que nous avons gagné avec beaucoup d’efforts, nous le perdrons si nous retombons dans l’animalité. Alors Lilith et Nahemah grandiront comme deux prostituées nues de nouveau dans la psyché et quand Dieu verra cela il dit: « Qui t’a dit que tu étais nu? As-tu mangé de l’arbre dont je t’avais ordonné de ne pas manger? »

C’est malheureusement notre situation actuelle. Nous devons arrêter de manger de ce fruit, ce qui signifie que nous devons réapprendre comment transformer positivement la force sexuelle. C’est, SOLVE et COAGULA, qui sont précisément les deux mots Latins écrits sur les bras de Baphomet; parce que Baphomet ou, en d’autres termes, Abraxas est l’esprit entre Dieu et la créature. Qui est cette créature? Nous sommes ces créatures, créatures maléfiques. L’esprit entre Dieu et la créature est Baphomet, les forces de la nature à l’intérieur de nous. Baphomet nous dit SOLVE et COAGULA, c’est-à-dire dissoudre toute votre animalité et coaguler toute cette lumière à l’intérieur de vous. Ensuite, vous aurez le droit d’entrer dans le temple de Dieu avec Paix. La paix est Kether. C’est ce que nous trouvons caché avec ce beau symbole de Baphomet.

Les Templiers le savaient, mais qui sont les Templiers? Les Chevaliers, non? Pour être un Templier, vous devez modeler, tempérer votre épée, en d’autres termes votre organe sexuel; car les Templiers ne peuvent entrer dans les mystères du temple (la femme) que lorsque leur organe sexuel est tempéré. C’est pourquoi l’organe sexuel est l’un des nombreux symboles du Seigneur Christ, un phallus érigé, ou le Lingam-Yoni, les organes sexuels masculins féminins joints. Ce sont les symboles du Seigneur dans la chair. Comprenez-vous cela? Dans la chair, en d’autres termes, simple et direct pour vous, ce Baphomet c’est vous. Ce bouc c’est vous. Tous ces symboles sont à l’intérieur de vous. Vous devez dissoudre tout cela en agissant avec les forces de la sexualité ici et maintenant; ainsi, lorsque vous y parvenez complètement, alors Aza et Azael, les forces lunaires, deviennent purifiés. Alors Aza et Azael sont transformés en Azazel, le Roi Salomon.

Une histoire dans le Zohar déclare que lorsque la Mère Divine Shechinah a dit au Père Divin: « Faisons Adam à notre image, à notre ressemblance ».

« Les anges Aza et Azael qui [représentent deux lunes, deux archétypes], dotés de connaissances à la fois du passé, du présent et du futur, prévoyaient qu’Adam tomberait et se sont donc opposés à sa création. De plus, au moment où la Shechinah ou le Logos créateur [féminin] a dit au Saint: « Faisons Adam », les anges Aza et Azael se sont opposés et ont dit: Pourquoi créer Adam puisque tu prévois qu’il péchera et enfreindra ta loi, avec la femme qui sera formée de la lumière passive appelée ténèbres, comme l’homme de la lumière active?

Alors la Schekina parla et leur dit en réponse [à ces archétypes qui sont à l’intérieur de nous tous]: Par la femme, contre laquelle vous vous opposez, vous tomberez vous-mêmes et perdrez votre gloire et votre état, comme il est écrit: « Et les fils d’Elohim virent que les filles d’Adam étaient belles et ils les prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisissaient » (Genèse 6: 2).

Les étudiants ont dit à Rabbi Siméon: Maître! Aza et Azael n’avaient-ils pas raison de dire qu’Adam par la femme pécherait et transgresserait?

À cette remarque, Rabbi Siméon répondit: C’est à cause de cela que la Shechinah leur dit: « Avant de les accuser, vous devriez faire en sorte que vous soyez meilleurs, plus forts et plus purs qu’eux. Adam tombera et péchera par une seule femme; vous tomberez et serez séduit par beaucoup. Il se repentira, mais vous deviendrez obstinés et endurcis dans votre péché. »

Les étudiants disent à nouveau à Rabbi Siméon, puisque les désirs et les impulsions sexuels étaient la cause du péché et de la transgression, pourquoi existent-ils?

Rabbi Siméon a dit: Si le Saint n’avait pas créé un esprit de bien qui émane de la lumière active, et un esprit de mal qui émane de la lumière passive ou des ténèbres, l’homme aurait été une sorte d’ignorant neutre incapable de distinguer et de contraster des choses essentielles à la croissance mentale et au développement et au progrès spirituels; c’est pourquoi il a été créé de nature double, douée de sentiments sexuels et de fonctions rationnelles, à partir de la décharge juste et ordonnée dont, ou autrement, il jouit ou souffre, comme il est écrit: « Voyez que je vous ai présenté aujourd’hui, la vie et bien, la mort et mal »

C’est bien sûr un grand symbole lié à la chute d’Adam et Eve. C’est pourquoi, dans le Zohar, il est indiqué que Lilith s’est mêlée à Eve et Nahemah à Adam, les deux forces lunaires. Nous comprenons maintenant pourquoi Salomon le Roi était le plus sage de tous les rois parce qu’il accomplissait tout cela à l’intérieur. Le Roi Salomon était le fils de David. Ainsi, David doit d’abord apparaître à l’intérieur de nous, puis Salomon le Roi. Salomon le Roi est le Roi d’or qui apparaît après la résurrection et il est Azazel, en d’autres termes, Salomon représente le Messiah victorieux, fils de David, fils de Joseph, celui qui vainc les deux lunes de Baphomet.

Questions et Réponses

Public: Est-ce le même symbole que Muhammad séparant les lunes Lilith et Nahemah du Coran?

Instructeur: Ce que je me souviens de ce Coran, c’est qu’un signe de la fin des temps disait Muhammad serait que la lune serait divisée en deux lunes. Maître Samael Aun Weor explique qu’il ne s’agit pas d’une division physique de la lune. Cette division est liée à Baphomet, le symbole de la fin. Nous expliquons ici la fin du chemin initiatique avec le commencement ou Bereshith.

Votre question est très intéressante car de nos jours, la lune est également divisée en deux. Lilith et Nahemah, c’est-à-dire de nos jours, toute cette humanité adore la prostitution, qui est Nahemah, parce que Nahemah est la mère de la prostitution, de l’adultère et de la fornication. Partout, ils adorent l’adultère que ce soit par polygamie ou polyandrie et interprètent la Bible selon leur propre caprice. L’adultère est très répandu partout sur cette planète Terre. Maintenant, l’autre partie de la lune est Lilith – qui représente le type de personnes le plus dégénéré – qui existe sur cette planète. Ils sont liés à l’homosexualité et au lesbianisme, tout type de dégénérescence sexuelle. C’est l’autre moitié de la lune. Ainsi, cette humanité actuelle s’enfonce dans l’abîme pour leur fin pour leur annihilation finale, afin que leur ego soit dissous, non pas comme un initié, mais pour être dissous comme un échec en Enfer. Certaines personnes entrent dans l’abîme en suivant Nahemah, d’autres en suivant Lilith. Voyez maintenant cette humanité sur cette planète, tout de ces deux lunes, deux moitiés, fait surface de l’abîme; les gens sont identifiés à l’adultère, fornication, ou prostitution, et d’autres avec l’homosexualité ou le lesbianisme. Nous les Gnostiques devons renoncer à Lilith et Nahemah, les éviter en suivant le chemin initiatique. Muhammad explique cela très clairement, bien sûr, dans ses propres mots.

Public: J’allais vous poser des questions sur les personnes qui pratiquent le célibat et disent qu’elles n’ont pas besoin de quelqu’un du sexe opposé parce qu’elles ont les deux polarités en elles-mêmes qui s’unissent mais ce que vous dites vraiment, c’est que ce n’est possible que si vous êtes ressuscité…

Instructeur: La question concerne le célibat et les personnes qui prétendent avoir à l’intérieur les deux polarités des âmes sœurs ; mais honnêtement, si ces célibataires sont honnêtes avec eux-mêmes, ils verront quel type de dualité ils ont dans leur psyché. Avez-vous Lilith et Nahemah en vous? Si vous découvrez cela vous vous trompez simplement en pensant que vous allez unir les deux polarités de Dieu en rejetant le sexe opposé. Souvenez-vous que l’unité Yehidah avec Dieu est faite dans la chair. Il est écrit que Yehidah se reflète dans la chair. À travers nos os, lorsqu’un homme et une femme sont sexuellement unis, alors NEPHESH est un. Ce sont les bouc là. Deux boucs unis. Deux NEPHESH, Deux âmes animales qui reflètent la lumière de Yehidah. Ils travaillent, ils doivent naître de nouveau, ils doivent tuer leurs défauts et la transformation ne se produit que dans cette unité. Penser que nous pouvons faire cela dans l’unité juste dans le célibat en tant que moine ou nonne est faux. Vous pouvez avancer en tant que célibataire mais il y a une limite au travail de votre psychologie. Si vous voulez entrer dans la Genèse, l’Exode, vous devez avoir votre moitié, physiquement parlant. Si vous êtes un homme, vous avez besoin d’une femme, si vous êtes une femme, vous avez besoin d’un homme. Si vous voulez trouver votre vraie âme sœur, eh bien, si vous êtes un homme, une femme a également besoin de trouver une âme sœur. C’est pourquoi l’homme et la femme mariés de nos jours se battent beaucoup. C’est parce qu’ils sont des âmes sœurs. Ils ont tous les deux de la colère. Sinon, il n’y a pas d’autre réponse.

Public: Pourquoi Yehidah IAO Hei pense-t-il comment dans l’If, l’Arbre de Vie qui est aussi l’If qui est aussi l’Arbre de Vie et de la Mort. Parce que l’If est extrêmement toxique, vous mourrez si vous en mangez une cuillère à soupe. Le fruit vous pouvez manger sans la graine la partie rouge mais la feuille vous mourrez. C’est un Arbre de Vie et de Mort.

Instructeur: L’If est un symbole de la littérature Nordique, est aussi un symbole du bien et du mal, mais en réalité l’arbre qui nous a tués est l’arbre du bien et du mal qui est notre propre sexualité. Vous savez, si vous utilisez votre force sexuelle à bon escient, vous pouvez annihiler votre ego, dissoudre votre ego et coaguler ainsi, atteindre le niveau de Salomon. Salomon ou Homme Solaire, le type de ce niveau est dans la quatrième dimension; bien sûr, le Roi Salomon a existé physiquement. Et il était l’expression de ce niveau. Or, Salomon le Roi, l’individu qui a existé dans le passé, a échoué. Ce Bodhisattva est tombé, mais c’est un autre sujet. Nous parlons d’Aza et d’Azael et de leur symbole dans le Zohar.

Public: La rencontre face à face avec HAVA est-elle comme les étapes blanches de l’Alchimie?

Instructeur: Oui bien sûr des étapes de pureté.

Public: Le livre Taoïste Chinois Le Secret de la Fleur d’Or était ce livre expliquant le même processus?

Instructeur: Oui bien sûr. Le Taoïsme explique le même processus dans ses propres mots. Souvenez-vous de toutes les religions, à savoir le Bouddhisme, le Taoïsme, le Judaïsme, le Christianisme, l’Islam et toutes les vraies religions qui ont existé dans le monde, elles disent toutes la même chose dans leurs propres mots. Parce que les fondateurs de ces religions sont des soldats de Yehidah et qu’ils sont venus pour enseigner selon leur propre niveau. Lorsque vous entrez dans l’initiation vous développez cette lumière à l’intérieur de vous, et avec cette lumière vous comprenez ce qu’ils ont écrit. Mais pour cela, il faut étudier la culture et la langue ou ces personnes afin de mieux comprendre. Chaque mot se rapporte aux forces de la nature comme le mot que nous expliquons ici dans le Livre de la Genèse et du Zohar. Nous parlons la langue Hébraïque parce que le Zohar est écrit en Hébreu et en Araméen et dans la Bible également; ainsi, nous devons entrer dans cette langue pour les expliquer – mais si vous entrez dans le Coran, pour expliquer le Coran, alors nous devons étudier l’Arabe car il a été écrit au niveau Arabe, ainsi que le Taoïsme, pour cela il est bon que nous étudions la langue du Taoïsme. Donc, il y a beaucoup de traductions, mais, toutes les personnes qui ont traduit ces livres ne sont pas des initiés. Par exemple, il existe un livre intitulé: « La Bhagavad-Gita telle qu’elle est » Je l’ai lu et c’est la Bhagavad-Gita selon cet intellectuel de l’Inde, ainsi, il explique la Bhagavad-Gita selon sa connaissance, mais, il n’est pas un initié, il est juste un moine. Où est le feu qui éveillera les sens pour comprendre la Bhagavad-Gita? Un initié comme un Maître Samael qui a éveillé tous ses sens peut expliquer la Bhagavad-Gita. C’est pourquoi le maître Samael a cité la Bhagavad-Gita et la Bible et cité de nombreux livres. Pourquoi? Car sa mission était d’expliquer et de dévoiler ce qui est voilé. Et nous l’aidons dans ce travail. La mission de Samael est de dévoiler chaque livre ésotérique parce qu’il a également la lumière de Yehidah. Tout maître de Yehidah, nous reconnaîtrons et publierons ses livres même si après cela les ignorants nous appelleront des plagiaires.

Public: Un bouc émissaire si je me souviens est censé vous enlever vos péchés ou lorsque vous commettez un péché, vous envoyez votre bouc. Les deux boucs signifieraient enlever vos péchés, signifieraient dissoudre vos deux lunes?

Instructeur: Exactement. Selon la Bible, pour expier nos péchés, nous devons sacrifier deux boucs. Vous avez mis un bouc dans le désert pour Azazel et l’autre est pour le Seigneur. Comment comprenez-vous cela? De nombreux Kabbalistes donnent de nombreuses explications à ce sujet, mais si vous travaillez en vous-même à la transmutation de l’énergie sexuelle, vous comprenez que Iod-Hei-Vav-Hei Elohim Binah est dans la colonne de gauche représentée par Saturne qui est le bouc qui descend dans Geburah et de lui dans Hod, puis dans Yesod et enfin dans Malkuth. Le bouc d’Azazel appartient à Hod et Yesod, les deux psychologies que nous avons. Pour mieux le comprendre, c’est facile. Dans l’acte sexuel, vous en tant qu’homme, prêtre, pénètre votre femme, qui est votre épouse, votre prêtresse. Et vous en tant qu’homme, en tant que prêtre, travaillez avec votre propre bouc. Au moment où vous avez des rapports sexuels – parce que vous avez l’ego à l’intérieur – évidemment une partie de cela va à Azazel – parce que vous avez Azazel à l’intérieur – Aza et Azael. Si vous continuez votre travail alchimique le reste ira jusqu’à Binah, ce sont les deux boucs, les deux feux.

Lorsque vous demandez l’élimination de votre Ego, Azazel y est présent; J’aimerais trouver un initié qui pénètre sa femme ou une femme qui reçoit son homme sans qu’Azazel soit présent là, c’est-à-dire sans qu’Aza et Azael y soient présents – sans que leur Lilith et Nahemah y soient présentes, ce sera un miracle. Ces deux psychologies seront avec nous pendant l’acte sexuel depuis le début jusqu’à ce que nous les annihilions. Que cela nous plaise ou non, le feu du bouc va à – Aza et Azael – et au Seigneur en même temps. Maintenant, si vous comprenez un ego ou un défaut qui appartient à l’une de ces deux lunes et que le Seigneur le détruit, alors ce feu vous pardonne. C’est précisément la manière de recevoir le pardon. C’est un travail d’alchimie, un travail de Daath, de connaissance, ceci, pour devenir, pour atteindre le niveau de Salomon le Roi.

Public: Quelle est la différence entre la brebis et le bouc dans la Bible?

Instructeur: Ésotériquement parlant:

« Quand le Fils de l’Homme viendra dans sa gloire, et tous les saints anges avec lui, alors il s’assiéra sur le trône de sa gloire; et devant lui seront rassemblées toutes les nations, et il les séparera les unes des autres, comme le berger sépare ses brebis des boucs: Et il mettra les brebis à sa droite [Chesed], mais les boucs à sa gauche [Geburah]. Alors le Roi dira à ceux à sa droite: Venez, bénis de mon Père, héritez du royaume préparé pour vous dès la fondation du monde: car j’avais faim, et vous m’avez donné à manger: j’avais soif, et vous m’a donné à boire: j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli: nu, et vous m’avez vêtu; j’étais malade, et vous m’avez visité; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi. Alors les justes lui répondront, disant: Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim et t’avons-nous nourri? Ou soif, et t’avons donné à boire? Quand t’avons-nous vu un étranger et t’avons-nous accueilli? Ou nu, et t’avons vêtu? Ou quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous venus vers toi? Et le Roi leur répondra et leur dira: En vérité, je vous le dis, dans la mesure où vous l’avez fait à l’un de ces plus petits de [ces archétypes] mes frères, vous me l’avez fait.

Alors il dira aussi à ceux qui sont à sa gauche: Éloignez-vous de moi [Lilith et Nahemah], maudits, au feu éternel, préparé pour le diable et ses anges: car j’avais faim, et vous ne m’avez pas donné de nourriture ; soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ; j’étais un étranger, et vous ne m’avez pas recueilli ; nu, et vous ne m’avez pas vêtu; malade, et en prison, et vous ne m’avez pas visité. Alors ils lui répondront aussi, disant: Seigneur, quand t’avons-nous vu affamé, ou assoiffé, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t’avons pas servi? Alors il leur répondra, disant: En vérité, je vous le dis, dans la mesure où vous ne l’avez pas fait à l’un des ces plus petits [archétypes], vous ne l’avez pas fait à moi. Et ces [deux psychologies] iront au châtiment éternel, mais les justes [les archétypes] à la vie éternelle. » – Matthieu 25: 31-46

La brebis, aussi le Bélier, symbole du Bélier, la tête et le bouc comme vous le savez, est le symbole de la force sexuelle, Nephesh dans le sexe. Pour séparer les deux forces, la brebis sera au ciel dans votre tête et le bouc en enfer dans Yesod, la neuvième sphère qui est ésotériquement parlant. Les boucs font également référence à ces gens qui forniquent, qui adorent Aza et Azael. Lilith et Nahemah. Ils seront séparés et descendront pour être dissous en enfer. Il est bon de rappeler ici que cette dissolution de l’ego en enfer n’est pas éternel comme beaucoup le pensent. Elle est faite dans la cinquième dimension, l’éternité, mais elle a un commencement et une fin. Dans l’éternité, ces personnes qui suivent ces deux lunes seront dissoutes. Mais, ceux qui travaillent dans ce chemin transformeront leurs boucs en brebis. Ce seront des brebis douces, des agneaux. Qu’est-ce qu’un agneau? Un agneau est un fils du Bélier. Comme un cabris (Anglais : kids) est un fils du bouc. C’est pourquoi ce n’est pas un hasard si nous appelons nos enfants des enfants (Anglais : kids). Pourquoi? Parce qu’en effet, nous sommes des boucs; merci beaucoup.

APPRENEZ DAVANTAGE AU SUJET DE LA KABBALE

Alchimie et Kabbale dans le Tarot

La connaissance pratique et spirituelle cachée dans les profondeurs de chaque grande religion et tradition mystique.

L’Enfer, le Diable, et le Karma

Confirmez par vous-même la réalité des niveaux inférieurs de la vie, et comment les éviter.

Le Message du Verseau

La seule explication authentique des mystères Gnostiques cachés dans le célèbre livre de l’Apocalypse.

Le Tarot Éternel

Ensemble de Cartes et de Livres de Tarot

Les Enseignements Secrets de Moïse

Voyez les significations cachées dans les écritures Juives et Chrétiennes.

Les Trois Montagnes

L’Autobiographie de Samaël Aun Weor

Tarot et Kabbale

Obtenez des Réponses de la Divinité à l’Intérieur de Vous

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : And Jehovah Elohim Took Eve from Adam

Réincarnation de Moïse
Que Yehi soit des Lumières dans le Firmament
Catégories : Faisons Adam