Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Défense Pour la Guerre Spirituelle

Poseidon

Poséidon

Le premier verset du livre de la Genèse dit: Barashyth Bera Elohim Ath Ha-Shamayim Ve-Ath Ha-Aretz בראשית ברא אלהים את השמים ואת הארץ. Ceci est traduit en Français par: Au commencement, Dieu créa les Cieux et la Terre. Comme nous l’avons expliqué dans de nombreuses conférences, pour parler du premier livre de la Bible, nous devons apprendre l’Hébreu de base. Pourquoi? Parce que ces livres ont été originellement écrits en Hébreu, et une grande partie de la signification de celle-ci est perdue lors de la traduction. Pour bien comprendre ces livres, il est nécessaire d’apprendre à les lire dans leur langue originale.

L’Hébreu est une langue dérivée de l’Araméen et de nombreuses autres langues Sémitiques. Lorsque nous étudions le livre de la Genèse – qui s’appelle Barashyth בראשית en Hébreu – nous trouvons que ce nom est un mot qui a beaucoup de sens. Barashyth בראשית est un anagramme, qui peut s’expliquer de plusieurs façons. Nous avons beaucoup parlé de ce mot dans nos conférences.

Dans ce graphique, vous voyez que nous avons écrit le mot Barashyth בראשית, mais cette fois-ci: Bar-Ash-yth (בר-אש-ית). C’est pour expliquer l’un des anagrammes. Vous pouvez en apprendre davantage à ce sujet dans la conférence précédente, Région de Barbelo.

Aujourd’hui, cependant, puisque nous nous étudions nous-mêmes, ce qui est important pour nous, c’est de savoir comment appliquer cette connaissance à nous-mêmes. Nous devons comprendre comment ce livre, le livre de la Genèse, guide celui qui le comprend, afin que celui-ci marche sur le chemin. La plupart des gens pensent que le livre de la Genèse est un livre écrit par Moïse pour expliquer l’origine de l’univers, la planète Terre ou la signification de la création. C’est vrai, mais nous devons comprendre que ces livres de Moïse – appelés le Pentateuque ou la Torah – sont des livres d’Alchimie. Et, le premier livre de la Bible, appelé בראשית Barashyth (Genèse) est à 100% un livre d’Alchimie. Personne ne peut comprendre ce livre s’il n’est pas un Alchimiste. Quiconque n’est pas un Alchimiste qui lit ce livre sera dans la confusion et niera les choses qui y sont énoncées, car il ne le comprend pas.

C’est pourquoi nous expliquons toujours la Genèse, afin que nous puissions apprendre à l’appliquer à nous-mêmes; physiquement, psychologiquement, spirituellement. De cette façon, nous pouvons comprendre ce que sont réellement le Christianisme et le Judaïsme.

Comme le dit Samaël Aun Weor dans La Bible Gnostique: La Pistis Sophia Dévoilée ;

«Les grandes émanations de Barbelo, la demeure de la Lumière, ne peuvent jamais être comprises par la lumière intellectuelle. La lumière incréée est aussi distincte de l’intellect que l’eau du pétrole.» – La Bible Gnostique: La Pistis Sophia Dévoilée par Samael Aun Weor

«La Lumière naît des Ténèbres et le Cosmos jaillit du Chaos. Chaos, Gaia et Eros, la Grande Trinité Grecque nous invite à réfléchir.

Il existe deux Chaos: celui du Macrocosmos et celui du Microcosmos. Le Chaos du Microcosmos se trouve dans nos organes sexuels. Étudions le Chaos Microcosmique.

«Dans le Chaos de la création, les éléments et les principes, les ténèbres et la lumière se retrouvent confus, mélangés et sans la possibilité de réagir l’un avec l’autre.»

«Cependant, nous ne nous proclamerons jamais contre Eros, Shiva, le Saint-Esprit ou contre Cupidon-Eros, car nous savons très bien que la clé de tout pouvoir se trouve dans les mystères Tantriques du lingam-yoni.»

«Clairement, nous nous proclamons seulement contre Eros perverti ou Cupidon égaré, qui est la fornication, l’adultère et l’abus sexuel.» La Bible Gnostique: La Pistis Sophia Dévoilée

Comme nous l’avons expliqué dans de nombreuses conférences, nous déclarons que nous sommes divisés intérieurement en trois cerveaux. Nous avons notre cerveau intellectuel, notre cerveau émotionnel et notre cerveau moteur-instinctif-sexuel. Voilà comment nous sommes divisés. Mais lorsque nous étudions l’Arbre de Vie, nous découvrons que chacun de ces trois cerveaux dont nous parlons est lié à l’un des trois triangles de la Kabbale.

Le cerveau intellectuel se rapporte à Kether, Chokmah et Binah. Nous avons un atome de Kether dans la racine de notre nez; nous avons un atome de Chokmah dans la glande pituitaire; et nous avons un atome de Binah dans la glande pinéale. Voilà comment nous sommes constitués, spirituellement. Quand on parle d’atomes, en ce sens, on ne parle pas d’atomes physiques. Nous utilisons le mot atome dans le sens Grec ancien, qui signifie: quelque chose de petit. Ici, nous parlons d’atomes spirituels.

Nous avons tous cela à l’intérieur; que nous soyons Juifs, Chrétiens, Musulmans ou Bouddhistes, peu importe. C’est le patrimoine du corps humain.

La dernière Sephirah (sous les trois triangles) que vous pouvez voir sur ce graphique de l’Arbre de Vie est Malkuth. Malkuth s’appelle le royaume. Qu’est-ce qu’un royaume? C’est l’union de nombreuses forces. Évidemment, dans ce royaume, il existe un Roi et une reine qui le contrôle. C’est pourquoi dans Malkuth, on trouve le règne minéral, le règne végétal, le règne animal et le royaume humanoïde. Mais, lorsque nous référons à Malkuth, nous nous référons toujours (microcosmiquement parlant) de la physicalité. Notre physicalité est aussi un royaume. C’est pourquoi notre corps physique s’appelle un organisme: il est formé par de nombreux organes. Chaque organe est lié à certains systèmes que nous avons. Nous avons notre système nerveux central, qui est lié au cerveau et à la moelle épinière; le système nerveux grand sympathique; le système nerveux para-sympathique; le système digestif; et de nombreux autres systèmes étudiés par la science officielle. Et, nous savons que chaque système est lié aux autres, dans ce royaume que nous appelons notre physicalité. Ils sont intelligemment liés.

Par exemple, le foie aide à la digestion, mais est lié à de nombreuses autres forces. Le cœur est le système circulatoire, etc. Ainsi, il est évident de voir que nous sommes un royaume de forces microcosmiques que nous ne comprenons pas.

Dans les conférences précédentes, j’ai raconté une histoire où Maître Samael donnait une conférence sur Nosce Te Ipsum – homme, connais-toi toi-même et tu connaîtras l’univers et ses Dieux. Un des auditeurs de cette conférence proclame: «Je me connais moi-même». Le Maître a répondu: «Si vous vous connaissez vous-même, pouvez-vous me dire combien d’atomes constituent un seul cheveu de votre moustache?» L’homme ne pouvait pas répondre, car il ne savait pas. Le Maître a dit: «Si vous ne savez pas combien d’atomes il y a dans un cheveu de votre moustache, comment osez-vous dire que vous vous connaissez vous-même?»

Si nous étudions séparément chaque organe, nous découvririons qu’ils sont formés par des cellules. Chaque cellule a sa propre intelligence. Il y a des cellules spéciales dans votre cerveau, d’autres dans votre estomac, et ainsi de suite; chacune de ces cellules a des rôles différents, des tâches différentes et spécialisées qu’elles doivent accomplir. Il y a de l’intelligence là; ce n’est pas notre intelligence, bien sûr, mais il y a de l’intelligence là. Notre devoir est de s’impliquer dans cette intelligence pour devenir un habitant de l’Eden. Un habitant de l’Eden, qui est dans la 4ème dimension, contrôle tous ses systèmes; toutes les cellules de chaque organe.

Si nous étudions les cellules, nous découvrons qu’elles sont formées de molécules. Si nous étudions une seule molécule, nous découvrons qu’elle est formé d’atomes. Donc, dans la synthèse finale, nous sommes des créatures atomiques.

Maître Samaël Aun Weor déclare que chaque atome est un trio de matière, d’énergie et de Conscience. C’est pourquoi nous nous réunissons ici, afin de développer la connaissance de notre propre individualité ; en commençant par le corps physique et ses trois cerveaux. Nous avons déclaré que le corps physique a trois cerveaux, trois systèmes, car c’est ainsi que l’Arbre de Vie nous enseigne. Il est très intéressant de voir comment cet Arbre de Vie nous montre différentes forces des trois cerveaux pour étudier notre royaume.

Lorsque nous entrons dans ce Chemin, nous sommes appelés à être des rois et des reines de notre propre nature individuelle. Si nous vainquons notre propre nature individuelle, nous vainquons la nature extérieurement.

Lorsque vous lisez la Bible littéralement, elle dit que l’être humain est appelé à être Roi ou reine de la nature; ce qui est vrai. Cependant, le problème est que chaque personne qui lit cela se croit être un véritable être humain, un Roi ou une reine de la nature. Ils le démontrent en tuant les créatures de la nature; c’est l’ironie, la stupidité des animaux intellectuels. Quand Kilauea, à Hawaii, éclata, aucun corps ne se montra capable de contrôler cela… alors où est le Roi de la nature?

Nous sommes donc de simples humanoïdes, des animaux intellectuels, qui tentent d’atteindre le niveau de l’homme, afin de contrôler les forces de la nature. Mais pour cela, nous devons d’abord nous contrôler nous-mêmes. C’est précisément ce que le livre de la Genèse nous enseigne; comment devenir un véritable être humain. Il explique les étapes nécessaires, depuis le début, pour que nous puissions devenir cela. Le but de la Genèse est de nous apprendre à devenir un véritable être humain; qui dans la Genèse s’appelle Adam.

 

Barashyth

Le premier mot du livre de la Genèse, בראשית Barashyth, peut être divisé en trois parties; chacune liée aux trois cerveaux. Les deux premières lettres, בר Beth-Resh, avec le premier triangle; la seconde deux lettres, אש Aleph-Shin, au deuxième triangle; et le troisième deux lettres, ית Iod-Tav, au troisième triangle. Ces paires de lettres forment; Bar, Esh et It. En divisant ce mot en trois syllabes, nous voyons comment nous sommes constitués.

Donc, pour commencer cette explication, nous pouvons voir que le mot בראשית Barashyth commence par ב Beth. Beaucoup de Kabbalistes affirment – et ils donnent de nombreuses raisons – בראשית Barashyth commence par la lettre Beth et non par Aleph, qui est la première lettre de l’alphabet Hébreu… et beaucoup d’autres alphabets; A, Alpha, etc. La raison en est simple: quand on connaît l’Alchimie, on sait qu’il y a trois lettres mères en Kabbale. Ces lettres sont Aleph, Shin et Mem. Aleph א, la première lettre, est formée de deux Iod et d’un Vav. Aleph est le symbole du vent, le symbole de l’air, le symbole de l’Esprit. Comme on peut le voir, si nous sommes vivants, c’est parce que nous respirons. Si je vous parle, c’est parce que je respire l’air, le vent, l’Esprit. Alors, pourquoi le livre de la Genèse commence-t-il avec Beth et non Aleph? Parce que pour prononcer le «B», nous devons d’abord inhaler, nous devons d’abord respirer. Nous avons besoin d’air dans nos poumons pour pouvoir parler. On dit que la lettre Aleph n’est pas présente au début du mot בראשית Barashyth, mais pour prononcer ce mot, il faut d’abord respirer; Aleph est là au tout début. Si vous continuez à lire, en prononçant les mots de la Bible, vous devez continuer à respirer. Aleph est caché dans chaque mot de la Bible, car il symbolise le vent, l’air, l’Esprit. Donc, vous raisonnez la raison pour laquelle le premier mot de la Bible commence par ב Beth. L’Aleph א est là, mais il est silencieux; le souffle.

Briah בריאה, le monde de la création commence dans Daath, la gorge. Le mot pour création, בריאה Briah en Hébreu, commence par Beth. Dans le livre de la Genèse, le mot Briah בריאה est écrit Bera ברא avec Beth-Resh-Aleph. Il y a une certaine Rune que nous pratiquons, la Rune Bar. Dans ce mot Bar, est caché les premières lettres du mot Barashyth. Beth-Resh-Aleph ; Bra ברא, création. La création commence avec Beth, car pour créer, vous avez besoin du souffle de Dieu, de l’Esprit. C’est pourquoi la lettre Beth se rapporte au premier triangle, parce que c’est dans la gorge que nous commençons. Comme le dit le livre de Jean, au commencement était la parole, et la parole était avec Dieu et la parole était Dieu (le Logos). C’est pourquoi Bar בר signifie «fils» en Araméen: le Logos, le Fils est la parole de notre tête.

Dans notre tête, nous avons ces trois atomes spirituels dont nous avons parlé plus tôt. Lorsque nous parlons, nous prenons de notre tête, notre mental, tout ce que nous avons là et ensuite nous le prononçons, nous créons cela; c’est la beauté du langage.

La deuxième lettre est la lettre ר Resh. Rosh ראש, en Hébreu, signifie tête. Il est alors évident que tout commence avec notre tête, avec la parole. Vous voyez maintenant l’importance de prononcer des mantras pour activer les trois forces primaires dans notre cerveau.

En comprenant cela, nous trouvons que la seconde deux lettres, אש Aleph-Shin, se rapportent au second triangle de l’Arbre de Vie. La lettre Shin ש a trois Vavs, autrement dit trois mèches, trois lumières qui se rapportent au deuxième triangle; Chesed, Geburah et Tiphereth. Chesed-Geburah est notre propre Esprit individuel. Nous avons parlé de l’Esprit ou du souffle de Dieu (נשמת חיים Neshamoth Chaim), en ce qui concerne le premier triangle, qui entre par les narines quand nous respirons; c’est lié au Cosmos. Mais à l’intérieur, nous avons notre propre Esprit. En Sanskrit, cet Esprit s’appelle Atman. Ainsi, ce que nous faisons dans ces enseignements, toutes les pratiques et tous les exercices, est de développer notre propre Esprit (Chesed). Cet Esprit a toujours une Âme Divine; cette Âme Divine est appelée Geburah dans la Kabbale. Nous avons cette Âme Spirituelle (Geburah) et cet Esprit (Chesed) au Ciel. Ici, sur Terre, nous n’avons qu’une particule de Tiphereth. Tiphereth est l’Âme Humaine. C’est l’élément humain de cette Monade.

Nous avons déclaré au début de cette conférence que nous sommes des humanoïdes. Nous ne sommes pas des humains, car cette Âme Humaine n’est pas développée en nous; c’est un bébé. Donc, en tant que bébés, nous avons le devoir de grandir. C’est pourquoi nous sommes dans ces enseignements, parce que nous voulons grandir, spirituellement parlant, psychologiquement parlant.

Fait intéressant, le mot «psychologie» peut être divisé comme ceci: Psyché est le mot Grec pour âme; Logos est la Parole. Donc, le psychologos réel, la psychologie est cette âme qui travaille avec le Logos. C’est pourquoi dans nos pratiques nous invoquons les forces du Logos (Theomertmalogos), la force Solaire, pour travailler dans notre psyché. Ce Tiphereth, ce bébé que nous avons, a un siège dans la glande pinéale, mais il vibre aussi dans notre cœur. C’est pourquoi vous trouvez la relation de l’intuition avec le cœur et la glande pinéale. L’intuition dans le cœur est pressentiment, l’instinct, etc. Cependant, dans la glande pinéale, l’intuition est faite d’images. Souvent nous voyons ces images quand nous allons dormir; votre Dieu intérieur, à travers la glande pinéale, vous montre beaucoup de choses que vous devez savoir. Et il montre cela à travers sa propre langage: l’intuition. Nous devons apprendre cette langage, en étudiant nos rêves, ou tout autre message que notre Dieu particulier, individuel nous donne. Dieu veut que nous grandissons.

«Neptune (Poséidon) contrôle la glande pinéale. Ce n’est qu’avec la transmutation sexuelle que cette glande des Dieux est activée. Ouranus contrôle les glandes sexuelles et Neptune contrôle la glande pinéale. Ouranus est l’Alchimie Sexuelle pratique. Neptune est étude ésotérique. Nous devons d’abord étudier et ensuite travailler dans le laboratoire (de l’Alchimiste).» – Samael Aun Weor

Parmi les Alchimistes, ils savent qu’au début, lorsque vous commencez à étudier la religion, cela revient à donner du lait pour bébé; tout comme la mère donne son lait à l’enfant. Ce lait est la connaissance simple et fondamentale; croire en Dieu, suivre les commandements de base qu’ils enseignent dans toutes les religions. En vérité, cependant, ces commandements sont très voilés. À cause de la nature voilée de ces enseignements, les athées qui tentent de les comprendre, se moquent d’eux et les ridiculisent; ils ne comprennent pas. Dans toute religion, les adeptes de cette religion ne l’étudient pas correctement; à moins qu’ils aient un Alchimiste, un initié, pour leur enseigner les enseignements cachés de leurs Écritures. Cependant, vous trouvez souvent beaucoup de Musulmans, de Juifs, de Chrétiens et de Bouddhistes qui ne sont que des prétendants. Ils ne savent pas, ils n’étudient pas correctement les enseignements; ils aiment continuer comme ils sont, en suivant des choses qu’ils ne comprennent pas. Ces personnes sont nourries avec du lait. Mais quand vous grandissez, comme nous qui écoutons cette conférence, nous essayons de faire ; on nous donne de la viande.

Un grand Rabbi Gnostique, Paul de Tarse, déclare: «Je vous ai nourri de lait et non de viande; car jusqu’à présent vous n’étiez pas capable de le supporter, ni même maintenant vous ne pouvez pas encore le faire.» Il y a beaucoup de traditions qui disent que vous ne devriez pas mélanger de la viande avec du lait, parce que vous développerez des problèmes de digestion… la vraie raison de ce dicton est que lorsque nous allons en profondeur dans la connaissance, nous mangeons de la viande, de la nourriture solide; pour cela, il faut un estomac fort. Il y a des gens qui sont heureux avec le lait; c’est ok s’ils veulent boire du lait toute leur vie… c’est ok. Mais, seuls ceux qui veulent manger de la viande entrent dans cette doctrine.

C’est pourquoi vous trouvez la lettre Shin (le Trident), qui est feu, dans le deuxième triangle; le feu est dans la viande. Mais, il est également vrai que dans la poitrine, le sein de la femme, on trouve le lait. Vous devez faire un choix; vous nourrir de lait, ou de Esh (Feu), de la viande.

Un bébé est nourri par sa mère avec du lait. Cependant, ce bébé, quand il sera grand, voudra avoir cette image de cette femme comme épouse pour pouvoir manger cette viande solide. C’est ce que représente ce deuxième triangle. Toutes ces histoires et légendes de la dame et du chevalier – Lancelot et Guinevere, avec le Roi Arthur – sont des symboles du deuxième triangle, de quelque chose que nous devons accomplir à l’intérieur pour entrer dans le אש Esh (feu). Esh אש, Aleph-Shin, c’est comme ça qu’on écris feu en Hébreu. Nous pouvons voir cela quand nous nous visualisons en respirant (אש Aleph) et cet air purifiant notre sang (ש Shin) feu. C’est pourquoi nous disons que le royaume du Fils est le feu dans le cœur.

Le feu, en soi, est la combinaison de Aleph (air) et de Shin (feu). Mais Jésus de Nazareth dit: «Mon père (א Aleph) et moi (ש Shin) sommes un אש (Esh).» Voilà comment nous voyons cela Alchimiquement.

La troisième paire de lettres est Iod-Tav, « ית It». Maître Samaël Aun Weor dans «Les Trois Montagnes» mentionne «It» comme «le sacré «IT» de la crucifixion». Lorsque vous connaissez la Kabbale, vous comprenez qu’il fait référence aux dernières lettres de בראשית Barashyth; ית Iod-Tav. La lettre ת Tav, dans les temps anciens, était représentée comme une croix. La lettre Tav en Hébreu moderne est écrite de cette manière ת et elle a son propre symbolisme.

Lorsque nous observons la lettre י Iod, nous trouvons qu’elle est très importante. C’est parce que Iod est la première lettre du saint nom de Dieu : יהוה Iod-Hei-Vav-Hei. Cette lettre Iod se rapporte à Kether. Cependant, nous avons un autre Iod, que nous trouvons dans Yesod. Si vous prenez la lettre ס Samech du mot Yesod יסוד (Iod-Samech-Vav-Daleth), vous lisez le mot יוד Yod. Et c’est parce que Yesod symbolise le sexe. Yesod est la fondation du Grand Œuvre: l’Alchimie Sexuelle. C’est pourquoi la lettre Tav est une croix. Cette croix est la femme (la ligne horizontale) unie à l’homme (la ligne verticale) dans l’acte sexuel. C’est le travail avec les deux Iods; le Iod de leur sexe, et le Iod de leurs cerveaux. C’est la relation intérieure entre ces forces – masculine et féminine; mari et femme – travaillant dans בראשית Barashyth. C’est pourquoi vous trouvez que le mot בראשית Barashyth, lui-même, est féminin. C’est parce que la lettre Beth est une lettre féminine; et la dernière lettre, Tav, est aussi féminine. Quand en Hébreu vous voulez pluraliser un mot, dans le genre féminin, vous terminez le mot avec la lettre Tav. Si vous voulez pluraliser un mot au masculin, vous terminez le mot par la lettre Mem. Donc, si nous devions pluraliser ce mot Barashyth au sens masculin, ce serait בראשים Barashym.

Donc, ce mot, בראשית Barashyth, nous montre la féminité du corps physique, ésotériquement parlant; que ce soit homme ou femme. Cette physicalité est le royaume, Malkuth. Le règne de tout royaume est toujours féminin, car c’est à travers la force féminine que nous nous multiplions. C’est pourquoi, en parlant des trois cerveaux en rapport avec le mot Barashyth, nous trouvons que cela se termine par la lettre Tav, la croix. Donc, si nous voulons acquérir cette multiplication que le mot בראשית Barashyth implique, nous devons effectuer l’acte sexuel.

«Et Dieu les bénit et Dieu leur dit: « פרו ורבו Croissez et multipliez, remplissez la terre et soumettez-la, et dominez sur les poissons de la mer et sur les oiseaux du Ciel et sur toutes les chose vivante qui se déplace sur la terre.» – Genèse 1:28

Maintenant, si nous voulions nous multiplier physiquement, nous savons très bien que nous devrions entrer dans l’acte sexuel. Cependant, ce n’est pas ce dont nous discutons ici, lorsque nous parlons d’Alchimie Sexuelle. La multiplication à laquelle nous faisons référence ici est différente. L’Alchimie est quelque chose que nous devons étudier. La multiplication du mot בראשית Barashyth, Alchimiquement parlant, est ce à quoi le livre de la Genèse se réfère en tant que Maître (Rabbi רבו). Donc la maîtrise est ce dont parle la Genèse quand elle dit, (פרו ורבו) soyez fécond et multipliez-vous.

Demandez-vous vous-même, s’il n’était pas écrit dans la Bible qu’il était nécessaire de croître et de se multiplier, physiquement, les gens ne le feraient-ils pas? C’est absurde et incongru. Clairement, cette phrase ne fait pas référence à la multiplication physique. Tout animal comprend instinctivement comment se multiplier, physiquement, tout comme les animaux intellectuels. Comme l’a dit le Roi Salomon,

«J’ai dit dans mon cœur au sujet de la succession des fils des hommes, que Dieu les manifeste, et qu’ils puissent voir qu’ils sont eux-mêmes des bêtes.

Car ce qui frappe les fils des hommes frappe les bêtes ; la même chose leur arrive: comme l’un meurt, l’autre meurt aussi; oui, ils ont tous un souffle; de sorte qu’un homme n’a pas de prééminence sur une bête: car tout est vanité.

Tous vont à un seul endroit; tous viennent de la poussière et tous redeviennent poussière.

Qui connaît l’Esprit de l’homme qui monte et l’Esprit de la bête qui descend sur la terre?

C’est pourquoi je m’aperçois qu’il n’y a rien de mieux qu’un homme qui se réjouit de ses propres œuvres; car c’est sa part, car qui l’amènera voir ce qui sera après lui?» – Ecclésiaste 3: 18-22

Lorsque nous étudions le livre de la Genèse, Alchimiquement, nous comprenons que cela nous dit de grandir, spirituellement parlant. Et, lorsque nous développons ces sens internes ou les fruits que nous devons développer, nous nous multiplions intérieurement. C’est ce que nous devons multiplier pour devenir un véritable Adam, un véritable être humain.

Dans ma dernière conférence, j’ai dit qu’Adam était androgyne. Mais pour qu’une âme qui est encore un bébé grandisse et se multiplie, il ne faut pas qu’elle soit androgyne. Il est impossible de grandir spirituellement, tout en restant dans l’androgyneité. Il faut une confrontation des deux forces; masculine et féminine. C’est pourquoi il y avait la nécessité de séparer les deux sexes; créer Eve à partir d’Adam.

Il est dit qu’Eve a été sortie d’Adam. Donc, si Eve était sorti d’Adam, avant cela, Adam devait être Adam-Eve; c’est-à-dire possédant les deux polarités à l’intérieur. Le but de ceci est: à l’époque de la Lémurie, alors qu’il n’y avait que des corps androgynes (Hermaphrodites), les Lémuriens savaient que les nouvelles âmes qui montaient du règne animal finiraient par atteindre le moment où elles seraient prêtes à entrer dans le règne humain, en tant que bébés. En tant que bébés, spirituellement parlant, ils seraient comme des humanoïdes. Donc, ils donnaient leurs corps à ces âmes. En d’autres termes, lorsque les sexes étaient séparés, les femmes Lémuriennes avaient des bébés et, dans ces bébés, s’incarnaient les âmes les plus évoluées du règne animal, afin qu’elles apprennent à devenir des êtres humains. C’est une loi qui doit être remplie. Mais, bien sûr, c’est un don de Dieu de recevoir un corps humain, afin d’apprendre à devenir un être humain. Mais, nous connaissons le problème qui se pose, qui est écrit dans la Bible, concernant le fruit défendu.

Ce commandement – du fruit de l’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal, tu ne mangeras pas – est donné seulement aux animaux intellectuels, aux mammifères rationnels; Pourquoi donc? Les animaux mangent ce fruit… Observez le règne des animaux; chevaux, chiens, chats, etc., ils forniquent (atteignent l’orgasme); c’est normal dans le règne animal. Mais si vous voulez entrer dans le règne humain, vous devez apprendre à grandir et à vous multiplier en tant qu’être humain; vous devez apprendre l’Alchimie si vous voulez que votre Chesed soit פרו fructueux et un Rabbi ורבו (Maître) dans בראשית Barashyth.

Donc, durant cette période de la Lémurie, il y avait des grands Maîtres qui enseignaient cette connaissance aux âmes qui montaient du règne animal, qui devenaient des animaux intellectuels, des humanoïdes. Ils avaient besoin de développer l’intellect. Voilà comment cela a été fait.

Nous enseignons cela ici, mais malheureusement, l’humanité a reçu tous les livres d’Alchimie de Moïse; tous les livres d’Alchimie et de Kabbale de Maître Jésus; et tous les autres grands prophètes, tels que Mohammed qui a délivré le Coran, qui est aussi une œuvre d’Alchimie et de Kabbale. Malheureusement, personne n’a compris ces enseignements, sauf pour les quelques élites qui avaient déjà commencé à travailler sur elles-mêmes, grandissant à l’intérieur, éveillant la Conscience. Seuls quelques-uns étaient autorisés à connaître les secrets des enseignements. C’est ainsi que la connaissance a été diffusée. Maintenant, cependant, nous donnons la connaissance cachée librement, parce que cette humanité est à la toute fin, sur le point d’être effacée de la planète.

Le Maître veut que nous puissions connaître tous le chemin pour multiplier nos archétypes intérieurement. C’est pourquoi nous donnons ces conférences. Multiplication signifie créer des enfants à l’intérieur de nous: les enfants d’Israël, ou ce que nous appelons les Corps Solaires.

Le livre de la Genèse, en parlant de la création de notre Terre au commencement; בראשית Barashyth (au commencement) ברא créa (Bera) אלהים Elohim (Dieux et Déesses). Ce sont les trois premiers mots de la Genèse: בראשית ברא אלהים Barashyth Bera Elohim. Barashyth (le Chaos), autrement dit nos trois cerveaux, doivent être organisés pour pouvoir créer. Maître Samaël Aun Weor déclare dans La Bible Gnostique: La Pistis Sophia Dévoilée :

«Les Triple-pouvoirs, la Loi du Trois, les trois forces primaires de la Nature et du cosmos sont indispensables pour créer et créer de nouveau. «Les trois forces sont: Sainte Affirmation, Sainte Négation et Sainte Conciliation; Père, Fils et Saint-Esprit; force positive, force négative et force neutre.

«Lorsque ces trois forces circulent dans des directions différentes, la création ne peut être réalisée. «Pour qu’une nouvelle création émerge, ces trois forces primaires doivent se réunir à un point quelconque. (ce point quelconque est l’acte sexuel)

«Les Triple-pouvoirs et les Vingt Quatre Invisibles sont présents à l’aurore de toute création cosmique.

«Les forces positive, négative et neutre, et le travail intensif dans le Grand Œuvre (le 24ème Arcane), forment un seul et même ensemble.» – La Bible Gnostique: La Pistis Sophia Dévoilée

Dans le livre d’Isaïe, il est écrit:

WhoCreatedThese

«Lève tes yeux vers le haut, et vois (מי ברא אלה Mi Bara Eleh) qui les a créé, qui fait apparaître leur armée (צבאם Tzabaom) par nombre; il les appelle tous par (שם Shem) nom; par la grandeur de ses virilités (אונים Aun-im) et parce qu’il est un (Ish איש) homme fort, aucun n’a échoué.» – Isaïe 40: 26

En ce qui concerne cette citation d’Isaïe, Rabbi Shimon Bar Yochai déclare dans le Zohar :

Elohim

«Un jour que je me tenais au bord de la mer, Elijah, le prophète, est apparu soudainement et a dit d’écouter ce que veut dire אלה Eleh (de אלהים Elohim): ce mot (אלה) est un mot occulte, et était révélé et expliqué dans un temple céleste comme suit. Quand le Plus Secret a voulu se révéler, il crée d’abord un point (la lettre י Iod), et il est devenu une pensée divine, dans laquelle étaient les idées de toutes les choses créées et formes de toutes choses, et aussi cette sainte, glorieuse Lumière (le Prana) dans laquelle se trouve le Saint des Saints – une structure de dimensions magnifiques et hautes, l’œuvre de cette Pensée divine et le commencement ou la pierre angulaire de cette structure, cachée et dissimulée dans le (Akash ou Mem מ de השם HaShem) nom encore ineffable connu seulement sous le nom de מי Mi (qui signifie en Hébreu «qui»), alors, qui (Mi ימ) a voulu se manifester et être appelé par un nom et se parer d’un vêtement (lettre Mem) précieux et resplendissant. Il a donc créé (אלה Eleh) «Ces» (à travers אלה Elah, la «Déesse»), qui est alors devenue une partie du nom divin; car אלה Eleh-Elah et מי Mi, réunis et associés, formant אלהים Elohim, composé de אלה Eleh («ces» archétypes et Elah, la «Schekinah») et מי Mi inversé (Yam ים Mer) et qui n’existait pas avant cette conjonction.»

«Lève tes yeux en l’air. Où?»

«À l’endroit où tous les yeux sont tournés. Il y a le pathakh azeen ou ouverture des yeux. Vous y reconnaîtrez le mystérieux Ancien (מי-ברא אלה Mi Bara Eleh) «qui a créé ces (archétypes)» et fait l’objet de recherches. Et qui est-il? C’est מי Mi (qui, le Saint-Esprit) qui est appelé le sommet des Cieux au-dessus (dans la Glande Pinéale), car toutes les choses existent par sa volonté. Parce qu’il est l’objet caché et invisible après lequel tous cherchent. Par conséquent, cet Être mystérieux s’appelle Qui (מי Mi), et au-delà de lui, cherche en vain. Creusez à l’autre extrémité (les organes génitaux) se trouve un autre Être connu comme Quoi! (Mah מה, Schekinah).» – Zohar

Tantra

Quelle conjonction est-ce? La conjonction des forces primaires de l’arbre; les trois cerveaux ; les trois triangles de l’Arbre de Vie, qui sont réunis dans בראשית Barashyth, dans l’être humain équilibré qui pratique l’Alchimie. C’est pourquoi, après Barashyth, il est écrit Bera Elohim. Lorsque vous prenez les mêmes lettres de ברא אלהים Bera Elohim (Beth-Resh-Aleph Aleph-Lamed-Hei-Iod-Mem) et les réorganisez, vous trouvez la phrase « מי ברא אלה Mi Bara Eleh», qui signifie en Hébreu «Qui créa ces (Qui les créa)». Donc, Barashyth, à travers מי Mi (Mem-Yod, le troisième Logos), ברא אלה Bara Eleh (créa ces, c’est-à-dire, les archétypes). Ces archétypes se trouvent à l’intérieur de בר Bar (le Fils, le Logos, la Parole, את Ath) dans Ouranos (Ciel) et dans Gaia (Terre): Barashyth Bera Elohim Ath HaShamayim VeAth HaAretz בראשית ברא אלהים את השמים ואת הארץ. C’est ainsi que nous devons comprendre comment «מי Mi créa ces».

Si vous observez le mot בראשית Barashyth, il est également lié au mot דבר Dabar, qui signifie en Hébreu «parole, Logos». Pourquoi? Parce que chaque parole (Dabar דבר) est associée aux premières et dernières lettres – Aleph-Tav, את Ath, qui représente le Logos, la Parole de Dieu. Les forces de Barashyth, qui sont les forces du Chaos. C’est pourquoi, dans la conférence précédente, nous avons dit que l’Ain Soph – qui est précisément le deuxième aspect de l’Absolu, qui est l’aspect féminin de l’Espace Abstrait Absolu – provient de là où tous les mondes émergent dans l’univers.

Ce בראשית Barashyth est en nous: c’est le Chaos. C’est le Chaos parce que tous les éléments dont nous avons besoin pour créer sont dans notre physicalité. Malheureusement, nous faisons un gâchis de notre physicalité. Nous protégeons les enfants de la destruction de l’alcoolisme, mais l’accueillons lorsqu’une personne a l’âge approprié… Voyez-vous la congruence de notre intellect?

Nous devons savoir, comprendre que nous sommes dans le Chaos. Nous n’avons aucune organisation dans notre cerveau intellectuel, dans notre cerveau émotionnel ou dans notre cerveau sexuel, instinctif et moteur. C’est pourquoi nous sommes rassemblés dans ces enseignements; afin d’apprendre à nous organiser, spirituellement parlant. C’est pourquoi le livre de la Genèse dit, et la Terre était sans forme et vide: ce verset se réfère à nous, physiquement parlant. Nous sommes sans forme et vide.

Le livre de la Genèse continue; et le Ruach Elohim planait sur la surface des eaux. Qui est ce Ruach Elohim (l’Esprit de Dieu)? C’est Chesed, notre propre Esprit. Nous sommes dans le Chaos, mais notre Ruach Elohim (l’Esprit de Dieu) plane sur la surface des eaux. Quelles eaux? Les eaux de la création. Ces eaux de la création sont appelées, dans la science matérialiste; le liquide céphalo-rachidien et le liquide sexuel génital. Ce sont les eaux de la création. Nous sommes tous venus de là, chaotiquement parlant.

Si nous voulons faire une création intelligente, nous devons écouter et comprendre le livre de la Genèse: Barashyth Bera Elohim Ath HaShamayim VeAth HaAretz. Nous avons les deux forces; le Ciel (HaShamayim, la tête) et la Terre (HaAretz, notre physicalité). Le mot Ath את (Aleph-Tav) est formé des première et dernière lettres de l’alphabet Hébreu ; ce qui signifie que c’est le Logos, la Parole, tout comme Christ est l’Alpha et l’Oméga.

Ath HaShamayim Ve Ath HaAretz -את השמים ואת הארץ: ce Logos, את Ath, qui a créé l’univers, macrocosmiquement parlant, est également capable de créer en nous, à travers l’Alchimie, le microcosmos. Le seul moyen d’y parvenir est de tirer parti de notre physicalité.

Nous comprenons très bien que lorsque nous méditons et que nous nous investiguons – dans notre cerveau intellectuel, notre cerveau émotionnel et notre cerveau moteur-instinctif-sexuel – nous découvrons que nous sommes un désordre. Vraiment, nous sommes sans forme et vide. Alors que faisons-nous? Rappelez-vous de Dieu, rappelez-vous de votre Esprit, rappelez-vous que votre Être est à l’intérieur. Nous avons tous notre propre Esprit individuel, notre propre Dieu. C’est pourquoi nous devons le prier, car il est la partie supérieure de nous. Et il est capable de survoler et de contrôler les eaux du Ciel et de la Terre. Tout le monde a ce pouvoir; mais, malheureusement, si nous continuons à forniquer et à utiliser ces eaux créatives de manière inappropriée, nous continuons à être un désastre. Nous continuons à être dans le Chaos: sans forme et vide. C’est précisément le problème. C’est pourquoi nous sommes dans ces enseignements; afin d’apprendre patiemment à contrôler notre cerveau moteur-instinctif-sexuel et nos eaux sexuelles.

Rappelez-vous, physiquement parlant, nous sommes divisés en deux polarités: le fluide sexuel est féminin, le fluide céphalo-rachidien est masculin. C’est ce que la Bible a appelé Adam et Eve. Le vrai nom d’Eve, en Hébreu, est חוה Chavah. Le mot Chavah en Hébreu signifie «expérimenter». Ce mot nous montre qu’à travers l’organe sexuel, nous pouvons expérimenter ce qui est écrit dans le livre de la Genèse. Si Chavah (notre organe sexuel) est contrôlé, Adam (le cerveau) se développera. Nous avons tous les archétypes dans nos eaux sexuelles. On dit que nous n’utilisons qu’une fraction de notre cerveau; nous voulons apprendre à utiliser tout notre cerveau, à 100%. Lorsqu’un individu utilise toute la capacité de son cerveau, cet individu est un véritable Adam. Seul Eve (l’organe sexuel) peut lui donner cela, en créant, en multipliant, en grandissant à l’intérieur. C’est pourquoi nous disons: expérimenter est mieux que croire.

Ces gens qui suivent encore les lois mécaniques de la nature animale continuent à forniquer. Ils ont encore besoin de croire, au niveau de l’intellect, car ils n’ont pas de connaissance. Cependant, si nous connaissons le mystère de Chavah חוה (expérimenter l’énergie sexuelle) et qu’ensuite nous transmutons à travers le Pranayama ou le Tantra, alors nous développons notre cerveau (notre Adam). Pour que nous puissions développer notre cerveau, cette énergie sexuelle doit s’élever dans notre moelle épinière. Dans notre moelle épinière, se trouvent tous nos pouvoirs. En Sanskrit, ils se réfèrent à ces pouvoirs comme les sept chakras, le livre de l’Apocalypse les a appelé les sept églises.

Si nous commençons à développer ces sens spirituels, ces chakras, alors notre Adam (notre cerveau) commencera à s’accroître, à se développer et à se multiplier. Rappelez-vous que dans le cerveau se trouve la glande pinéale, le siège de l’âme (Tiphereth). Comment appelle-on cette force dans Chavah quand elle se lève, développe le cerveau? En Sanskrit, on l’appelle Kundalini. Dans la Bible, on l’appelle la Schekinah et, bien sûr, en Hébreu, la Schekinah (Kundalini) est enroulée trois fois et demi, formant un nid dans le fornicateur; la Bible appelle ce nid Cain. En Hébreu Caïn signifie «nid». Le nid de Caïn, la force sexuelle, se trouve dans le coccyx, dans le chakra Muladhara. C’est là que nous avons Cain.

Caravaggio_-_Medusa

C’est pourquoi le serpent tentateur, l’organe kundabuffer, la force animale instinctuelle, a parlé à Chavah qui, en créant son premier fils selon la Genèse, dit: «J’ai un (איש Esh – feu masculin)homme avec (את Ath) le Seigneur (la substance divine du Soleil).» Ainsi, Chavah l’organe sexuel à travers l’orgasme animal forme, la Méduse, le fils de Caïn קין dans le mental du fornicateur. Le fils de Caïn קין est Chanoch חנוך, qui en Hébreu signifie érudit, intellectuel. Enoch חנוך, fils de ירד Jared et père de מתושלח Mathusalem ne doit pas être confondu avec le fils de Caïn, la Méduse, l’animal intellectuel, le voyant ténébreux.

   «(Enoch) Enoichion en Grec. Littéralement, l’œil intérieur»; le «Voyant», une référence au troisième œil intérieur ou œil spirituel, le véritable nom d’Enoch défiguré de חנוך Chanoch.» – Madame Blavatsky     

«Il existe le voyant du voyant et le prophète du prophète. Le voyant du voyant est l’Intime. Le prophète du prophète est l’Intime. Les visions lumineuses de nos disciples proviennent des Hiérarchies Blanches. Cependant, si nos disciples s’abandonnent à la fornication et prennent le chemin noir, ils marchent loin du chemin des prophètes et deviennent des devins. Leurs rêves sont alors des rêves venant de l’abîme. Ce sont de vains rêves et leurs prédictions ténébreuses échouent lamentablement. Les prophètes sont des maîtres du vénérable Loge Blanche. Les devins sont des magiciens noirs, les voyants ténébreux, les prophètes des Baalim qui mangent à la table de Jézabel, enseignant la fornication ou mangeant des choses (théories, croyances) sacrifiées aux idoles (intellectuelles).» – Samael Aun Weor

Orgeuil Mystique

Malheureusement, les gens développent généralement Cain de manière animale. Ils oublient que dans la glande pinéale, nous avons Habel, le frère de Caïn. Si Cain est dans le sexe, Habel est dans la tête. En Araméen, Bel est le Soleil et Ha signifie «le». Donc, Habel est littéralement «le soleil». La force Solaire est dans la tête et aussi dans le cœur.

Si vous ne savez pas comment développer votre Conscience, votre Habel ou Abel, Caïn prend votre force instinctive et alors vous tuez Habel; dans le cœur et dans la glande pinéale. Nous avons tous, sans exception, un Caïn très fort. Nous avons tous, sans exception, tué Habel (Abel en Français).

«Et Adam connu encore sa femme, et elle enfanta un fils, et appela son nom שת Seth: Car Elohim [dit-elle], m’a donné שת Seth comme une autre graine à la place d’Abel, que קין Caïn a tué. Et à שת Seth , à lui aussi est né un fils, et il a appelé son nom Enosh (אנוש Enosh – être humain), ainsi (le שתם-אנושיים Setham-Enoshyim, les véritables êtres humains) a commencé à invoquer le nom de יהוה (Iod- Havah).» – Genèse 4: 25, 26

«Les Sethiens (mieux dit, les שתם-אנושיים Setham-Enoshyim, les véritables êtres humains) ont adoré la Grande Lumière, ils ont dit que les émanations lumineuses de la substance divine du Soleil forment un nid (קין Cain) en nous et que cela constitue le serpent.» – Krumm Heller (Huiracocha)

Vous pouvez comprendre le sens de cette histoire très clairement lorsque vous connaissez l’Alchimie. Sinon, si vous êtes encore en train de boire du «lait», vous croyez qu’il y avait un jardin littéral, avec un homme et une femme littéraux, qui avaient des enfants, et qu’un enfant a tué l’autre. Ici, nous parlons de la viande, du feu.

Donc, le Ruach Elohim – qui symboliquement, en Alchimie, s’appelle Abram, Abraham, Chesed – doit faire le travail. Vous voyez le mot אברם Abram? Il a Aleph-Beth-Resh avec le Mem, parce que c’est une force masculine dans le cerveau. C’est notre propre Esprit, planant au-dessus des eaux (Mem), dans notre propre colonne vertébrale et qui commence la création dont parle le livre de la Genèse. Mais cela se produit dans la psychologie et la physicalité de l’Alchimiste. Voilà comment vous commencez le travail.

Que dit le premier livre de la Genèse dans le premier chapitre? Après avoir parlé du Ruach Elohim planant sur les eaux? Il dit: Et Dieu a dit, que la lumière soit et la lumière fut. C’est ce que nous voulons ; c’est pourquoi nous sommes ici.

Comment pouvons-nous développer cette lumière? Nous développons cette lumière lorsque l’énergie sexuelle monte dans la colonne vertébrale, dans le corps physique. C’est la lumière dont nous avons besoin. Mais, Dieu (Elohim) doit dire «Que la lumière soit». Maître Samael a dit:

«À l’aurore du grand jour cosmique, le Premier Logos (le Iod), le Père, a dit au Troisième Logos, le Saint-Esprit: «Allez, fertilisez mon épouse, la matière chaotique (Malkuth), la Grande Mère, de sorte que la vie puisse survenir; examinez-la.» Ainsi parle le Père et le Troisième Logos s’inclina respectueusement à l’aube de l’aurore de la création.» – Samaël Aun Weor

Fait intéressant, en Hébreu, cela ne dit pas réellement: «Et Dieu dit que la lumière soit». Il dit: «Et Iod ordonne à Elohim de devenir lumière.» En Hébreu : ויאמר אלהים יהי־אור Va-I-Amar Elohim Yehi Aur. Elohim est un mot pluriel. Il est formé par le mot El (le Dieu masculin) et Elah (la Déesse) unis dans l’acte sexuel: c’est Elohim. Amar אמר, en Hébreu, signifie dire, parler: c’est le Logos. Ainsi, VaAmar Elohim nous montre que le Logos (la parole אמר Amar) doit d’abord entrer en activité et ce Logos doit agir en nous à travers notre Esprit (Elohim). Ce Logos est aussi Ath. Cela signifie que le pouvoir de la création est entre les mains du Logos, de la Parole. Quand l’Esprit obéit au Logos, alors le Logos crée à travers l’Esprit, Barashyth, Abram. La signification de ceci est ce qu’en Sanskrit, nous appelons le Créateur; Brahma? Vous voyez la similitude là?

C’est le premier pas pour créer de la lumière en nous. Nous accomplissons des pratiques, comme les Runes, pour amener le Logos dans notre corps, dans notre psyché, dans notre Esprit; nous méditons et transmutons notre énergie sexuelle afin de développer notre propre lumière individuelle. Cette lumière est Aur. Aur אור se rapporte à Auros (Horus), le fils d’Isis. En d’autres termes, Auros est le fils de Barashyth. Parce que ce mot est féminin, il signifie l’union de deux féminités; la féminité masculine et la féminité féminine. En d’autres termes, le corps physique masculin et les organes sexuels et le corps physique féminin et les organes sexuels. Les organes sexuels sont toujours féminins, Kabbalistiquement parlant, qu’ils soient de sexe masculin ou féminin. Lorsque ces deux organes sont réunis, il forme « ית It» Iod-Tav. Ensuite, nous (ברא Bara) créons du feu (אש Esh) avec les deux forces sexuelles du י Iod réuni dans Yesod par la croix, la lettre ת Tav (ית It). C’est pourquoi le mot בראשית Barashyth est un mot féminin pluriel; c’est l’union des deux sexualités, des deux malkuths. C’est le Roi et la reine unis dans l’Alchimie ; faisant de la lumière avec le feu. Cette lumière se développe très rapidement lorsque nous pratiquons la Magie Sexuelle, conformément aux enseignements du Maître Samael Aun Weor.

Cette lumière, lorsqu’elle est complètement développée, est le premier jour de la Genèse. Lorsque vous acquérez le premier jour de la Genèse, c’est parce que votre physicalité est déjà lumière. Mais, quand cette lumière est développée, le livre de la Genèse dit: «Et Dieu a séparé la lumière des ténèbres.» Voyez-vous la sagesse de notre propre Dieu? Dieu sait très bien que si nous restions avec cette lumière, nous utiliserions cette lumière, ce pouvoir, pour la folie, pour le mal. Donc, Dieu absorbe cette lumière dans son Âme Divine (Geburah). Cette lumière est appelée jour. Et l’obscurité (les ténèbres) est appelée nuit (Laila, Lilith). Cela arrive à tout Alchimiste, qui se lamente de ce retrait de lumière de sa part. Dieu est sage, il doit séparer la lumière des ténèbres.

Bodhichitta

Puis vient le deuxième jour:

«Et Dieu dit: Qu’il y ait un firmament au milieu des eaux (fluides cérébraux et génitaux) et qu’il sépare les eaux (supérieures) des eaux (inférieures).

Et Dieu fit le firmament (dans la moelle épinière) et sépara les eaux qui étaient sous le firmament des eaux qui étaient sur le firmament (le supérieur de l’inférieur): et il en fut ainsi.

Et Dieu appela le firmament Ciel (Ouranos Οὐρανός). Et le soir et le matin étaient le deuxième jour.» – Genèse 1: 6-8

«Un nouveau corps physique ultra-sensible, rempli de perfection millénaire, a été formé à partir des atomes les plus fins du corps physique. Il a l’apparence majestueuse du Christ Cosmique et est éternel et incorruptible. Ce véhicule qui remplace le corps physique d’argile a été formé dans (le corps éthérique) la profondeur vitale de (Malkuth) notre corps d’argile, notre physicalité, de la même manière qu’un poussin est formé dans l’œuf.» – Rose Ignée par Samaël Aun Weor

«Et j’ai vu (Ouranos Οὐρανός) un nouveau Ciel et (Gaea αῖα) une nouvelle Terre: car (à travers la résurrection) le premier Ciel (dans Yesod) et la première Terre (Malkuth) ont disparu; et il n’y avait plus de mer. Et moi Jean ai vu la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, descendre de Dieu hors du Ciel, préparée comme une épouse parée pour son mari.» – Apocalypse 21: 1, 2

Ce Ciel est le premier Ciel qui apparaît à l’intérieur de l’Alchimiste, dans Yesod, le Corps Vital, l’aspect supérieur de notre physicalité. Dans la conférence précédente, nous avons dit qu’en Grec, le mot pour Ciel est Οὐρανός, Ouranos. Nous devons créer notre propre Ouranos à l’intérieur de nous; Ouranos est Ciel. Ouranos est le premier engendré du Chaos. Ceci est lié à notre physicalité: nous avons dit que notre physicalité est le Chaos. Ainsi, le premier engendré du Chaos est Ouranos. Ouranos est le firmament qu’on appelle Ciel; c’est le Corps Vital. Mais cette lumière, ce Ciel reste avec l’Alchimiste, il n’est pas déplacé. C’est alors la partie supérieure du corps physique.

Mayasura

«Maya (Sanskrit: मय), ou Mayāsura (मयास &र) était un ancien Roi des races asura, daitya et rākṣasa. Maya était connue pour son architecture brillante. Dans le Mahabharatha, Mayasabha, la salle des illusions porte son nom.» Mythologie Hindoue

«Il est très intéressant que les gonades sexuelles soient gouvernées ésotériquement par Ouranos (Οὐρανός), la planète du Verseau.

Ouranus était (Mayāsura मयास &र) un Roi divin de l’Atlantide primitif (Atl signifie eau en Nahua). Ouranus nous rappelle οὖρον (ouron – faire de l’eau, de la pluie, de l’urine) l’eau primordiale et le (ανάβω Anavo – ανάβως Anavos, s’enflammer, mettre en) feu (éveiller – sexuellement).

Cela équivaut à l’établissement du premier culte luni-solaire de l’androgyne «IO», en d’autres termes, l’apparition de l’astrologique Chaldéenne; par conséquent, Ouranus, le Mayasura, le premier Atlante, est en fait le premier révélateur des mystères sexuels.

Il faut descendre dans la neuvième sphère (le sexe) pour travailler avec le feu et l’eau primordiaux, l’origine des mondes, des bêtes, des êtres humains et des Dieux. Chaque initiation blanche authentique commence là.» – Samael Aun Weor

Ceux qui créent Ouranos dans Yesod comprennent que Ouranos représente le Corps Vital, les eaux supérieures du Ciel; Ouranos gouverne l’Aqua-Arius, le Verseau, l’eau de l’air, le liquide cérébro-spinal. Ainsi, la moelle épinière et le cerveau du Corps Vital sont ce Ciel. Le but de tout Alchimiste est de développer, dans ce Ciel, ce que nous appelons dans le Bouddhisme, sa Bodhichitta. C’est pourquoi nous créons ce Ciel; dans ce Ciel, il développera cette Bodhichitta. Qu’est ce que la Bodhicitta? C’est la Conscience libre de luxure, libre de colère, libre de paresse, de gourmandise, de vanité, d’orgueil, de haine, etc., et de tous ces vices et défauts très abondants en nous. Donc, lorsque nous méditons et accomplissons les pratiques que nous faisons dans cette doctrine, cette Bodhicitta, cette conscience éveillée que nous développons est placée dans ce Ciel, lorsque nous créons finalement le Corps de Libération. Le Corps de Libération est une autre forme physique qui naît, mais pas dans ce monde physique en trois dimensions; il naît dans la quatrième dimension. C’est ainsi que l’Alchimiste se prépare et développe sa Bodhichitta, à travers l’Alchimie.

Abyss-Angel

Bodhichitta

Maître Paracelse a appelé la force vitale sexuelle Archée. L’Archée contient Binah, l’intelligence qui crée les Corps Solaires internes de l’être humain, la substance sexuelle «semen» étant son véhicule. Paracelse appelait le Corps Vital la momie. Ce mot est dérivé de maman. La momie communique la force vitale de la vie à notre physicalité. Comme toute substance, la momie des plantes et des animaux ainsi que des minéraux peuvent être collectés, dispersés ou manipulés. La momie malade peut être extraite de notre physicalité et la momie Solaire peut y être implantée. À travers la momie, un Maître Ressuscité agit psychiquement sur la santé d’un dévot.

«Les quatre corps de péché (Corps physique, Éthérique, Astral et Mental protoplasmique lunaire) sont remplacés par quatre corps célestes qui servent de temple à l’Esprit immortel triun (Chesed, Geburah, Tiphereth).

Nous extrayons le Corps de Libération à partir du corps physique. Ce corps est fait de chair, mais de chair qui ne vient pas d’Adam. C’est un corps rempli de perfections millénaires. Il est élaboré avec les atomes les plus évolués de notre corps physique.

Le Corps de l’Or qui interpénètre le Corps de Libération est extrait du Corps Éthérique.

L’enfant d’or de l’Alchimie qui remplace le Corps Astral est extrait du Corps Astral.

Le Mental-Christ qui remplace le Corps Mental est extrait du Corps Mental.

C’est ainsi que nous réalisons la transmutation métallique.

C’est ainsi que les quatre corps de péché sont remplacés par les quatre corps de gloire.

Les Dieux du Nirvana sont habillés de quatre corps de gloire» – Traité d’Alchimie Sexuelle par Samael Aun Weor

«Une fois que les Corps Physique, Astral, Mental et Causal ont été créés, un véritable Être Humain existe, un Être Humain doté de principes psychiques et spirituels, un Humain authentique. Par conséquent, sans Corps Astral, Mental et Causal, le véritable Humain ne peut exister. Au lieu de cela, seul un animal intellectuel existe… Ces corps existentiels de l’Être émergent de l’Archée. Nous trouvons aussi l’Archée dans le Macrocosme, comme l’Archée Macrocosmique. Cet Archée Macrocosmique est la nébuleuse d’où émergent les mondes. Qu’est-ce qu’une nébuleuse? C’est l’Archée Macrocosmique.» – Samaël Aun Weor

«De toute évidence, avant que le Bodhisattva naisse, la Bodhichitta doit être formé à l’intérieur de nous. De plus, il est important de clarifier la nécessité de désintégrer l’ego, le «Moi», pour que la Bodhichitta puisse émerger.»

La Bodhichitta est formée avec les mérites de l’amour et du sacrifice suprême pour nos semblables.

Le Bodhisattva est formé dans l’environnement et l’atmosphère psychologique de la Bodhichitta.

Nous ne devons pas confondre la Bodhichitta avec le Bodhisattva. La Bodhichitta est la Conscience superlative éveillée et développée de l’Être.

La Bodhichitta émerge dans l’aspirant qui se sacrifie pour ses semblables bien avant que les corps Mercuriels (Corps Astral, Mental et Causal Solaires) aient été créés.» – La Bible Gnostique: La Pistis Sophia Dévoilée

Le centre de gravité de la Bodhichitta se trouve dans le Corps Vital, dans le Corps de Libération.

Voilà comment nous entrons dans le Royaume des Cieux.

Nous devons naître de nouveau. Nous devons entrer dans le Royaume des Cieux. Le secret de cela est ici, dans notre physicalité. Rassembler comme nous le faisons dans n’importe quelle école ou retraite afin de partager notre énergie et notre force est bon, c’est positif; mais, individuellement, nous devons continuer à faire le travail que nous avons appris dans ces enseignements, afin de continuer à nous développer.

Dans la conférence précédente, je vous ai dit que le premier jour de la Genèse est la lumière et que la lumière est Lux. De ce Lux vient le mot «Luci», Lucifer: le porteur de Lumière. Lorsque vous atteignez la première initiation des Mystères Majeurs, lorsque vous faites de la lumière dans votre physicalité, vous êtes un Lucifer: un porteur de Lumière. De là, Dieu dit, séparons la lumière des ténèbres, il prend la lumière et laisse Satan ici. Ce Satan est nous. Retirez de votre mental l’idée que Satan est un individu à l’extérieur, contrôlant le monde. Non; Satan contrôle votre propre monde, individuel et particulier. Satan est votre ego lui-même. Satan est la conjonction de tous les défauts, vices et erreurs que nous avons à l’intérieur. Nous devons lutter contre Satan. Lucifer est le contraire de Satan; il est absorbé là haut, par le premier engendré.

Poseidon

Rappelons-nous que, Alchimiquement parlant, notre physicalité est Malkuth, la terre. Ainsi, selon la Genèse, notre terre est sans forme et vide; et (חשך Choshek) les ténèbres sont sur la surface de l’abîme (notre infraconscience).

«Et Elohim dit, Que la lumière soit: et la lumière fut. Et Elohim vit la lumière, que c’était bien: et Elohim sépara (Lucem, Luci) la lumière des ténèbres (Satan, l’adversaire). Et Elohim appela la lumière (יום Yom) Jour et (Choshek) les ténèbres il l’appela Nuit. Et le soir et le matin étaient le premier jour (יום Yom).» – Genèse 1: 3-5

Notez la relation Alchimique des mots Hébreux Yam ים (eau) et יום Yom (jour); ainsi, quand l’électricité de notre eau créative (Yam ים) monte à travers le ו Vav, notre canal médullaire, alors notre Elohim voit la lumière, que c’était bien, et notre Elohim appelle cette lumière (יום Yom) Jour, en Latin nous appellerions ce jour Lucifer, étant donné que le «jour» transporte la lumière, «Luci».

Donc, Alchimiquement parlant, quand Elohim sépare la lumière des ténèbres, Elohim sépare Lucifer de Satan. Ainsi, la lumière, Luci est Ferry (Transportée), absorbée par Geburah, l’Âme Spirituelle en-haut et Satan (חשך Choshek) reste en bas dans les eaux noires de la mer de Malkuth, la terre, notre physicalité. Le livre de l’Apocalypse déclare:

«C’est pourquoi réjouissez-vous, Cieux, et vous qui y habitez. Malheur aux habitants de la terre et de la mer! Car le diable est descendu vers vous avec une grande colère, car il sait qu’il n’a que peu de temps.» – Apocalypse 12: 12

Prometheus

«Une torche pour mon pied est votre (Logos) parole et la lumière (ואור – Weor) sur mon chemin.» – Psaume 119: 105

Ne confondons donc pas les ténèbres du Macrocosmos avec les ténèbres du Microcosmos. Puisque ce sont deux types de ténèbres. En ce qui concerne ces deux types de ténèbres (חשך Choshek), Maître Samael Aun Weor a déclaré:

«Deux types de ténèbres (obscurité) existent. Le premier nous le nommerons les ténèbres du silence et de l’auguste secret des sages. Le second nous l’appellerons les ténèbres de l’ignorance et de l’erreur. De toute évidence, le premier est la super-obscurité. Indubitablement, le second est l’infra-obscurité. Cela signifie que l’obscurité est polarisée et que la négative n’est que le dédoublement de la positive.

Maintenant, au moyen d’une simple logique inductive, je vous invite à comprendre que Prométhée-Lucifer, enchaîné à la roche solide, se sacrifie pour nous, soumis à toutes les tortures en dépit d’être la norme du poids, donneur de lumière, mesure et nombre, le Gardien des sept manoirs, qui seul ne permet à personne d’y pénétrer que ceux oints de sagesse, et qui tiennent dans leur main droite la lampe d’Hermès – se dédoublent inévitablement dans l’aspect fatal de la multiplicité égoïque, dans ces sinistres agrégats psychiques qui constituent notre «Moi» et qui ont été correctement étudiés par l’ésotérisme Bouddhiste Tantrique.» – Samael Aun Weor

Après le deuxième jour, nous montons dans Hod. Hod se rapporte à la création du Corps Astral. Lorsque vous entrez dans la troisième initiation des Mystères Majeurs, alors vous entrez dans cette histoire écrite au sujet de Joseph, qui a été vendu en Égypte, et son frère Benjamin qui naît; c’est le Corps Astral. Ce Corps Astral est le premier corps Solaire que nous créons à l’intérieur. C’est le tout début. C’est le troisième jour.

Que dit la Genèse au sujet du troisième jour?

Astral_Body

«Et Dieu a dit: Que les eaux (créatives, de Malkuth) sous (Ouranos) les Cieux (de Yesod) soient rassemblées (dans une troisième octave) en un seul endroit (le corps protoplasmique lunaire), et que la terre sèche apparaisse (dans Hod): et c’était ainsi.»

«Et Dieu appela la Terre sèche (Corps-Astral-Christ); et le rassemblement des eaux (créatives, dans Hod) il l’appela Mers (émotions supérieures): et Dieu vit que c’était bien.

Et Dieu dit: Que la terre (le corps protoplasmique lunaire) produise de l’herbe (chaire solaire ou Corps-Astral-Christ), l’herbe (perception astrale) produisant une graine (Solaire) et l’arbre fruitier (moelle épinière astrale) produisant un fruit (sagesse solaire) selon son genre (émotion supérieure), dont la graine (Solaire, archétype) est en elle-même (dans Yesod), sur la terre (le corps protoplasmique lunaire): et il en était ainsi.

Et la terre (le corps protoplasmique lunaire) produisit de l’herbe (Corps-Astral-Christ – chair Solaire) et de l’herbe (perception astrale) produisant une graine (solaire) selon son espèce (émotion supérieure) et l’arbre (moelle épinière astrale) produisant un fruit (sagesse solaire), dont la graine (solaire, archétype) était en lui-même (dans Yesod), selon son genre (émotion supérieure): et Dieu a vu que c’était bien. Et le soir et le matin étaient le troisième jour.» – Genèse 1: 9

Lorsque l’INRI, le feu sexuel atteint le cœur dans le Corps Astral protoplasmique lunaire, un très bel enfant, l’Astral-Christ naît.

«Une troisième octave nous permettra d’engendrer le véritable Corps Astral, l’Astral-Christ. En atteignant ces hauteurs, le vieux Corps Astral protoplasmique lunaire, le fantôme, est réduit à une coquille vide qui, peu à peu, sera désintégrée.» Tarot et Kabbale par Samael Aun Weor

«Le Corps Astral est un double de notre organisme physique et est doté de merveilleux sens internes.»

«Le néophyte doit expérimenter dans son Corps Astral tout le drame de la Passion du Christ. Il doit être crucifié, mourir et être enterré. Il doit alors ressusciter et doit également descendre dans les Abîmes et y rester quarante jours avant l’Ascension.»

«La vie se nourrit de la mort et la mort travaille pour la vie; nos vieilles passions meurent pour que la vie puisse surgir. Ce nouvel Astral est un plérôme ineffable, c’est un arôme rempli de perfections, c’est le summum de la sagesse.» – Samael Aun Weor.

Cela doit arriver à l’intérieur de nous. Peu importe que le livre de la Genèse soit mémorisé ou que nous connaissions très bien les Écritures; si nous ne travaillons pas pour créer les Corps Solaires à l’intérieur, si cela ne se produit pas à l’intérieur de nous, alors ce Barashyth (Genèse) n’est pas effectué en nous. Ce livre de Moïse a été écrit avec un objectif; nous apprendre à entrer dans le niveau du véritable être humain, Adam.

La chose la plus importante dont nous avons besoin pour développer le Corps Astral est de contrôler nos émotions inférieures. Si vous voulez entrer consciemment dans le plan Astral, vous devez contrôler vos émotions inférieures. Le premier jour se rapporte à Malkuth, votre physicalité et les trois cerveaux, et la lumière que vous devez créer. Le deuxième jour est lié au Corps Vital, la partie supérieure du corps physique, qui se rapporte au Tattvas, aux éthers et au Corps de Libération. Apprendre à contrôler nos énergies sexuelles est lié à notre Corps Vital. Mais quand nous arrivons au niveau du Corps Astral, nos émotions, c’est la chose la plus difficile à apprendre à maîtriser. Nous avons beaucoup de défauts liés au centre émotionnel. Nous devons nous préparer afin que lorsque nous entrons dans le troisième jour, la troisième initiation, nous contrôlons déjà nos émotions. Nous sommes victimes d’émotions.

Nous avons trop d’émotions négatives. La luxure est une émotion négative ; la colère ; la haine… ce sont toutes des émotions négatives. Il y a une émotion négative particulière qui est très forte à l’intérieur de nous; c’est ce qu’on appelle l’estime de soi. Dans le monde extérieur, ils enseignent qu’il faut nourrir, développer, renforcer son estime de soi: il faut le contraire. Développer l’estime de soi est le contraire de la Genèse. Nous devons annihiler notre estime de soi. Lorsqu’on a trop d’amour-propre, on a une estime de soi. Nous pensons toujours à nous-mêmes, nous sommes très égocentriques. Lorsque nous sommes blessés dans notre cœur, dans notre centre émotionnel, nous réagissons avec colère, à cause de notre fierté, notre estime de soi est blessée

Dans notre cœur, nous avons le centre émotionnel supérieur. Pour développer ce centre émotionnel supérieur, nous devons construire le Corps Astral Solaire ; qui s’appelle Jésus Christ dans les Évangiles. Le Corps Astral Solaire est notre propre Jésus-Christ particulier. Ce n’est pas que vous ayez besoin de croire en Jésus-Christ, le grand Maître Aberamentho qui est arrivé il y a 2000 ans ; il est venu nous apprendre comment développer notre propre Jésus Christ individuel. Christ est la force Solaire Cosmique; Jésus est Yeshua (le sauveur). Ce Yeshua se développe à différents degrés. Ici, nous enseignons le premier degré; le Corps Astral Solaire. Yeshua nous enseigne comment utiliser le centre émotionnel. Nous sommes victimes d’émotions négatives, nous nourrissons notre ego à travers nos émotions; ce dont nous avons besoin, c’est de développer des émotions supérieures.

Il n’y a pas une seule personne dans ce monde qui n’ait pas une forte estime de soi. Méditer là-dessus et annihiler tous ces égos liés à l’estime de soi, à la fièreté mystique, à la vanité mystique, est essentiel. Parmi les religieux, il y a beaucoup de vanité, mystiquement parlant, et de fierté, mystiquement parlant. Cela se produit non seulement dans les autres religions, mais aussi dans le Gnosticisme. Nous devons lutter contre cela et vaincre cette estime de soi, cette fierté mystique et cette vanité mystique à l’intérieur de nous ; mais c’est très difficile, car c’est comme un virus dans le cœur. La fierté et l’estime de soi s’accrochent à nos cœurs comme avec des griffes, se cramponnant à nous. Lorsque les gens ne nous aiment pas de la même façon que notre estime de soi, nous nous sentons très blessés et cela mène au ressentiment. Le ressentiment est comme la base d’une statue sur laquelle se construit l’estime de soi. Dans l’un de ses livres, Maître Samaël Aun Weor dit:

«L’Évangile du Seigneur déclare aussi: «Bénis les humbles, ils hériteront de la terre…» C’est une phrase que personne ne comprend. Heureux, dirions-nous, le non-ressentiment. Si on a du ressentiment comment pourrions-nous être humble? La personne qui éprouve du ressentiment se réjouit de compter. Il dit: «Et moi qui lui ai fait tant de faveurs… qui l’a protégé, qui a fait tant de charité pour lui… et regarde comment cet ami m’a remboursé, alors que je l’ai tant aidé et maintenant il est incapable de m’aider!» C’est la «comptabilité» du ressentiment.

Comment pourrait-on être humble si on est plein de ressentiments? Celui qui est plein de ressentiments vit en comptant tout le temps, donc il n’est pas humble. Comment pourrait-il être béni?

Qu’est-ce qui est compris par béni? Qu’est-ce qui est compris par bonheur? Sommes-nous sûrs que nous sommes heureux? Qui est heureux? J’ai connu des gens qui disent: «Je suis heureux! Je suis content de ma vie! Je suis joyeuse» Mais j’ai entendu ces mêmes personnes dire: «Un tel camarade me dérange! Je n’aime pas cette personne! Je ne sais pas pourquoi je ne peux pas obtenir ce que j’ai toujours désiré!» Par conséquent, ils ne sont pas heureux; ce qui se passe réellement, c’est qu’ils sont des hypocrites, c’est tout.

Être heureux est très difficile; pour cela, il faut d’abord être humbles.» – Révolution de la Dialectique par Samael Aun Weor

Nous nous considérons comme des victimes; nous ne voulons pas nous voir tels que nous sommes, comme des démons. Nous accusons Dieu de tous les problèmes que nous avons, que nous avons nous-mêmes créés. Nous avons aimé être aimés dans l’ego. C’est pourquoi le Seigneur Jésus dit: «Aimez vos ennemis». Mais c’est très difficile ; personne n’aime leur ennemi. C’est le moyen de développer le centre émotionnel supérieur; apprendre à aimer ceux qui vous haïssent.

Lorsque nous nous asseyons pour méditer et que nous nous rappelons un souvenir de notre comportement – mentalement, émotionnellement, physiquement – c’est bien; c’est comme ça que vous vous comprenez. Mais si vous méditez, et au lieu de comprendre, vous vous identifiez simplement avec une estime de soi, avec du ressentiment… vous n’irez nulle part. Dans ces moments, nous devons oublier; mais c’est une chose très difficile. Pardonner ou dire que nous pardonnons est une chose facile. Mais oublier? C’est beaucoup plus difficile. Nous conservons toujours notre mémoire émotionnelle de l’ego, le ressentiment en d’autres termes.

Si nous parvenons à l’annihilation de l’estime de soi, du ressentiment, de la haine, de la colère, de l’orgueil, de la vanité, de l’orgueil mystique, de la vanité mystique, nous avancerons grandement, en faisant de grands progrès. Le reste sera facile. Mais c’est pour lutter contre nous-mêmes. C’est pourquoi ce chemin est difficile. C’est ce que nous devons faire pour entrer dans le Royaume des Cieux; nous devons vaincre nos émotions inférieures, nos tentations sexuelles, qui sont également liées au cœur. Nous justifions toujours notre adultère en disant des choses comme «Je suis amoureux». C’est juste le désir, dans le cœur.

Des questions?

Public: Vous avez parlé du premier jour de la Genèse, comment Dieu sépare la lumière des ténèbres et comment il enlève la lumière du premier jour dans Geburah. Pourquoi ne le fait-il pas dans les autres jours?

Instructeur: Bien, parce que Satan n’a de pouvoir que dans Malkuth. À peine les gens connaissent la quatrième dimension. Et même si, au deuxième jour de la Genèse, le Corps de Libération est créé, cela ne signifie pas que le Ciel est complètement pur. Ce Ciel devient complètement pur lorsque vous annihilez l’ego. C’est là que la Bodhichitta est développée: dans Yesod.

Yesod est l’aspect supérieur de notre physicalité. C’est là que Dieu place ces éléments que nous utiliserons à l’avenir. Nous pouvons profiter de temps en temps de la lumière; quand notre Être veut nous donner de la lumière, il nous donne de la lumière.

Je me souviens d’une expérience que j’ai eu avec cela. Sur ce chemin, il y a toujours beaucoup de jalousie, d’envie parmi ceux qui empruntent le chemin. Bien sûr, certains de mes amis par le passé ont commencé à diffuser des informations sur moi-même et mon comportement. La nouvelle est arrivée au Mexique. À cette époque, le Maître Samael était déjà mort et celle qui était responsable des missionnaires et des instructeurs Gnostiques, comme moi, était le Maître Litelantes ; la veuve du Maître Samael. Maître Litelantes est un Maître très éveillé.

Maître Litelantes est venu me voir dans le plan Astral et m’a interrogé sur ces rumeurs, ces histoires. Tout en me demandant, j’ai prié mon Dieu Intérieur et lui ai dit que les choses que ces gens disaient étaient fausses. Elle s’est approchée de moi et m’a regardé dans les yeux. Quand un Ange, un Maître regarde dans les yeux d’un initié, c’est comme si on s’approchait de la fenêtre d’une maison pour voir ce qui se passait à l’intérieur; ils voient tout ce qui se passe à l’intérieur de cette maison. Elle est entrée dans ma maison pour voir si ce que je disais était vrai. À cet instant, j’ai senti la lumière de mon Dieu venant d’en haut, me pénétrant complètement, 100%. Et Maître Litelantes a vu la vérité et elle s’est retirée. Quand elle s’est retirée, j’ai réalisé que je devais faire face à mon Dieu Intérieur. Je m’agenouille et commence à demander à mon Dieu de ne pas me retirer ma lumière; j’ai promis que je me comporterais plus parfaitement, que j’obéirais. J’ai supplié et supplié. Et la lumière m’a quitté! J’ai compris pourquoi; J’ai l’ego vivant. J’ai compris comment ces Maîtres investiguent au sujet des commérages qu’ils entendent et vont dans l’âme de cette personne pour voir si c’est vrai. Tout Ange peut le faire.

Votre Dieu a la volonté de vous donner la lumière et de prendre la lumière autant et aussi souvent qu’il le veut. Parfois, ils me donnent de la lumière, parfois ils la prennent; maintenant, je suis habitué à cela. Ce que mon Dieu veut de moi, c’est mourir complètement. Il n’a pas confiance en moi; et je comprends. Dieu absorbe la lumière et nous comprenons pourquoi.

Vous pouvez faire votre propre lumière noire, bien sûr, mais c’est une autre manière… C’est la voie du démon; vous faites cela quand vous commencez à faire les choses par vous-même, et vous ne vous souciez pas de Dieu ou de la hiérarchie blanche. C’est une autre manière; mais nous ne sommes pas pour cela; nous sommes pour la voie du Christ, la voie du Seigneur, la voie de l’Esprit.

Je vous dis que ce genre de choses se produira. Dieu vous donnera la lumière quand vous êtes complètement mort.

Rappelez-vous, le Grand Maître Jésus a dit:

«Et vers la neuvième heure, Jésus cria d’une voix forte: Eli, Eli, lama sabachthani? C’est-à-dire, mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné?» – Matthieu 27: 46

Si même le Maître Jésus, ce degré de Maître, le dirait? Bien sûr, nous allons tous expérimenter cela. Si Dieu est à l’intérieur de vous, vous ne pouvez pas mourir, car Dieu est immortel; voilà pourquoi. Dieu sera avec vous après votre résurrection. Mais pour ressusciter, il faut mourir. Si vous ne mourrez pas, comment allez-vous ressusciter, psychologiquement et physiquement?

Public: Vous avez parlé du lait et de la viande. Au cours de la conférence, vous avez mentionné un commandement de la Torah, disant que vous ne devez pas faire bouillir un veau dans le lait maternel. Est-ce lié à la compréhension du lait et de la viande dont vous avez parlé ici, ou est-ce autre chose?

Instructeur: Cela a été écrit au moment où vous deviez savoir si une personne était prête pour la doctrine et faire attention à ce que vous lui avez donné. Dans ma vie, j’ai eu l’occasion de parler ouvertement de ces enseignements, car il est maintenant temps de les donner librement. Mais si la personne ne veut pas l’entendre, alors vous devez apprendre à fermer la bouche et à respecter ses souhaits; cette personne n’est pas préparée. Ne forcez pas. Ne forcez pas une personne qui a l’habitude de ne boire que du lait à manger de la viande. Vous pouvez faire le gâchis et gagner du karma en forçant la doctrine sur quelqu’un qui ne la veut pas.

«J’ai dit dans mon cœur que Dieu jugera le juste et le méchant, car il y a un temps pour toutes les fins et pour toute œuvre.» – Ecclésiaste 3: 17

Donc, il y a une saison pour tout. De toute évidence, nous sommes dans ces enseignements parce que nous sommes prêts pour eux. Mais, beaucoup de gens entrent sur le site Web, lisent un peu, puis le ferment; ils ne sont pas préparés, et c’est ok.

Maître Samael dit que ceux qui sont très absorbés par le bien et le mal sont ceux qui veulent cette doctrine. Cette humanité doit encore beaucoup souffrir avant d’apprécier ce que nous donnons ici.

Public: J’ai une question concernant la mort de l’ego. Comprendre la signification de la mort d’un ego, comme un accomplissement. Maître Samael parle du fait qu’on ne peut comprendre notre ego qu’à un certain niveau. Mais pouvez-vous expliquer comment on parvient à la mort d’un ego à différents niveaux et quelles techniques peut-on utiliser pour aller plus loin? Parfois, on ne peut pas aller plus loin sur un ego particulier, et cela revient sans cesse; Alors, comment peut-on l’éliminer complètement?

Instructeur: Nous devons comprendre que lorsque nous parlons de n’importe quel défaut, il se cache dans les 49 niveaux du mental, le mental lunaire. Dans chaque niveau, il y a beaucoup de grottes, de nombreuses salles. Dans chaque pièce, vous trouvez des egos liés à ce défaut. Nous parlons d’un seul défaut ici.

Ainsi, quand quelqu’un annihile complètement le défaut de la colère, cette colère est annihilée dans chacun des 49 niveaux, dans chaque pièce et dans chaque caverne de tous ces niveaux. Pour pénétrer en vous, vous devez méditer. Mais, ne vous souciez pas d’éliminer complètement un défaut en une seule séance; ne vous souciez pas de l’annihilation de quelque chose dans tous les 49 niveaux du mental. Au lieu de cela, souciez-vous du niveau dans lequel vous êtes actuellement et dans lequel vous êtes capable de pénétrer. Lorsque vous éveillez votre Conscience de plus en plus, vous gagnerez la capacité de pénétrer de plus en plus profondément. Personne ne peut éliminer le défaut de colère dans les 49 niveaux du mental en une seule session. C’est impossible. Une partie de cette colère? Oui; mais pas tout ce défaut. L’ego est l’unité multiple imparfaite. La même chose vaut pour chaque ego que nous avons; la luxure, la vanité, la fierté, etc., etc. Ils sont divisés en plusieurs agrégats, à tous les niveaux de notre mental.

Donc, ne vous découragez pas si vous travaillez sur un ego particulier que vous voulez annihiler, et il apparaît encore et encore, de différentes manières. Il peut sembler que c’est le même agrégat, mais ce n’est pas le cas; c’est un autre agrégat du même défaut. Chacun de nos défauts comporte de nombreux agrégats qui résident dans les cavernes et les salles des 49 niveaux du mental. N’essayez pas de tuer tous les agrégats d’un défaut en un coup; parce que vous n’en tuez pas. Concentrez-vous sur un.

Nous devons apprendre à voir comment tout défaut apparaîtra. Avec l’auto-observation, nous apprenons à attraper un ego, puis nous devons méditer sur lui et le comprendre. Ensuite, nous demandons à notre Mère Divine de l’annihiler. Si vous avez compris cet ego avec votre Conscience, votre Mère Divine détruira cet aspect de l’ego. Mais cet ego apparaîtra à nouveau, car nous avons beaucoup d’agrégats de chaque défaut. Vous devez être patient. Rappelez vous; avec patience vous posséderez votre âme.

Nous devons également nous rappeler de faire attention à nos ego, car ils nous attaqueront également. Ils ne veulent pas être compris et ils ne veulent pas mourir.

Public: Pour ceux d’entre nous qui sommes un peu plus épais; pourquoi cette conférence est-elle intitulée Au-delà du Bien et du Mal?

Instructeur: Parce que c’est comme cela que la Conscience doit se développer. Nous avons beaucoup d’ego qui sont mauvais, mais nous avons aussi beaucoup d’ego qui sont considérés comme «biens». Par exemple, quand nous félicitons sincèrement quelqu’un, s’il ne reçoit pas ce compliment avec la Conscience, alors nous nourrissons un «bon» ego d’estime de soi, d’orgueil ou d’un autre ego chez cette personne. Le bon ego est un ego qui doit être annihilé car il est la base de beaucoup de mauvais ego. Ainsi, notre Conscience doit aller au-delà du bien et du mal. Nous avons beaucoup d’ego qui sont considérés comme de bons égos à l’intérieur desquels nous devons comprendre.

Une fois, un étudiant a demandé au Maître Samaël Aun Weor: «Maître, qu’en est-il du bon ego Gnostique? Et le Maître répondit; ne vous souciez pas du bon ego appelé «ego Gnostique». Au début, souciez-vous des bons et des mauvais que vous trouvez qui sont associés à un événement quelconque. Une fois que vous avez annihilé tous les mauvais et bons egos associés à un événement quelconque – par exemple, l’orgueil est toujours associé à la colère ou l’estime de soi au ressentiment – passez ensuite à de nouveaux égos. Les bons egos ne savent pas faire du bien conscient. Nous avons beaucoup de bons égos d’estime de soi et de vanité, souciez-vous de cela maintenant et vous progresserez rapidement. Il vaut mieux faire le bien mais le bien avec Conscience que de faire le bien qui devient finalement le mal; ainsi, nous avons aussi beaucoup d’ego qui ne savent pas faire le bien, il faut donc les annihiler.

Nous connaissons tous le sentiment quand quelqu’un commente de façon positive au sujet de nous, de notre travail, etc. Notre bon ego de fierté et notre estime de soi aiment ça. Nous devons nous observer nous-mêmes; nous devons connaître notre bien et notre mal et aller au-delà. Ne vous identifiez pas avec l’ego.

Public: J’ai une question concernant l’estime de soi. J’ai beaucoup de conversations avec mon père à ce sujet; je lui ai dit que le respect de soi est différent de s’aimer soi-même. Il dit comment pouvez-vous aimer les autres si vous ne pouvez pas vous aimer, et je lui dis que c’est déjà en moi. Ce n’est pas comme si j’essayais de le faire comprendre, car il est à son niveau, mais comment vous placez-vous entre ces deux choses ; entre vous aimer et avoir le respect de soi?

Instructeur: Bien, à ce propos, je pense à une histoire du Mahabharata, de l’Inde. Il y avait un grand guerrier qui voulait entrer dans la bataille; la bataille contre l’ego. Mais, les responsables de cette guerre l’ont empêché d’entrer. Il a dit: «Je suis prêt. Je suis prêt à me battre.» Le Maître qui était là, dont le corps était rempli de flèches, à l’agonie, mais toujours vivant, a dit: «Ok, dis-moi, es-tu prêt à entrer dans cette guerre contre l’ego? Se battre mais sans fierté et sans colère?» Le guerrier a répondu: «Je suis prêt à me battre sans fierté et sans colère.» «Alors tu es prêt, vas te battre.»

En d’autres termes, nous devons nous battre; nous sommes en guerre à l’intérieur de nous-mêmes. Nous devons traiter avec des parents, des amis, etc., et nous devons les traiter sans fierté et sans colère. Mais, au moment où nous traitons avec eux, notre fierté surgit, nous réalisons que nous ne sommes pas encore préparés. Les grands Maîtres sont comme ces Samouraïs du Japon; ils sont habiles avec l’épée, et ils savent se battre, mais sans colère et sans fierté. À cette époque, les gens s’approchaient de ces guerriers et leur crachaient sur le visage afin de vexer ce guerrier, de lui faire ressentir de la douleur dans son orgueil. Et quand il sentait sa fierté faire mal et que sa colère se faisait sentir, il s’en allait et ne combattait pas; ils n’étaient pas autorisés à se battre s’ils ressentaient de la colère ou de la fierté. Pour se battre, la Conscience doit être active; c’est la clé.

Mais au début, je ne pense pas que nous soyons capables de le faire; entrer dans le champ de nos proches, de nos amis et exiger le respect sans fierté et sans colère… nous devons y parvenir en méditant beaucoup sur nous-mêmes. Au fur et à mesure de notre développement, nous constaterons que tous nos amis et parents sont à leur niveau et que nous devons respecter ce niveau. Et s’ils doivent faire face à des défauts et à des vices, laissez-les s’en occuper; et s’ils ne peuvent pas, que pouvons-nous faire? Nous devons les respecter.

Maître Samael dit que nous devons apprendre à recevoir avec joie les impressions désagréables de nos semblables. Apprendre à recevoir avec joie les insultes de nos semblables est vraiment très difficile; si quelqu’un est vraiment capable de faire cela, c’est parce qu’il est très mort dans son estime de soi et son ressentiment. Ce type de personne est capable de ressentir de la compassion pour cette personne qui les insulte. Il est facile de dire ces choses; mais face à cela, ce n’est pas facile du tout. Nous avons besoin de beaucoup de travail.

Voilà comment sont les Anges dans le Ciel; sans ego. Mais ils combattent contre les ténèbres.

Merci beaucoup.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Beyond Good and Evil