Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Chemin de l’Initiation

Temps de la Fin

Elohim (אלהים): Aleph 1 + Lamed 30 + Hei 5 + Iod 10 + Mem-Final 40 = 86, 8 + 6 = 14, 1 + 4 = 5, le Pentalphe

« Et Jehovah (יהוה) a regretté qu’il ait fait Adam sur la terre, et cela l’a attristé dans son cœur. Et Jehovah (יהוה) a dit: Je détruirai Adam que j’ai créé, de la surface du sol (האדמה Ha Adamah). » – Genèse 6: 6, 7

« Rabbi Jehudah יהודה dit: « Adam du sol » signifie souvent qu’il (יהוה אלהים Jehovah Elohim-Binah) est considéré comme le « mari du sol (Malkuth) ». » – Zohar

Cette conférence va être liée à (יהוה אלהים Jehovah Elohim-Binah) Saturne, étant donné qu’aujourd’hui est Samedi; et Saturne, qui en Grec est Chronos, est lié au temps. En effet, l’élucidation de cette conférence dévoilera de nombreux mystères que nous devons comprendre, afin de marcher sur le chemin de la réalisation de notre Être, notre vrai soi. Il est écrit:

« Et je vis un autre ange puissant descendre du ciel, vêtu d’une nuée ; et un arc-en-ciel était sur sa tête, et son visage était comme le soleil, et ses pieds comme des colonnes de feu (cet ange est Orifiel, le génie de Saturne). « Et il avait dans sa main un petit livre ouvert: et il posa son pied droit sur la mer, et son pied gauche sur la terre. » Et cria d’une voix forte, comme quand un lion rugit: et quand il avait crié, sept tonnerres ont fait entendre leur voix. » « Et quand les sept tonnerres eurent fait entendre leur voix, j’étais sur le point d’écrire: et j’entendis une voix du ciel me disant: Scelle ces choses que les sept tonnerres ont prononcées, et ne les écris pas. » Et l’ange que je vis se tenir sur la mer et sur la terre leva sa main vers le ciel. « Et jura par celui qui vit pour toujours et à jamais, qui a créé le ciel, et les choses qui s’y trouvent, et la terre, et les choses qui y sont, et la mer, et les choses qui s’y trouvent, qu’il n’y aurait plus de temps: « Mais aux jours de la voix du septième ange, quand il commencera à sonner, le mystère de Dieu devrait être fini, comme il l’avait déclaré à ses serviteurs les prophètes. » – Apocalypse 10: 1-7

Nous lisons, une voix du ciel dit: « Scelle les choses que les sept tonnerres ont prononcées, et ne les écris pas. » Aujourd’hui, nous dévoilerons ce mystère de Dieu, parce que nous sommes au temps du Septième Sceau; selon cette prophétie, Nostradamus a écrit:

« L’année 1999 sept mois,

Du ciel viendra un grand Roi de (לאימה L’Aimah) terreur:

Pour redonner vie au grand Roi d’Angolmois

Avant après Mars pour régner par bonne chance

(Centurie X, Quatrain 72) »

Donc, « L’année 1999 sept mois, Du ciel viendra un grand Roi de (לאימה L’Aimah) terreur.

Lorsque les gens lisent la prophétie précédente, ils pensent que Nostradamus parle littéralement de l’année 1999 qui s’est déjà passée. Cependant, nous, les Gnostiques, comprenons que ces nombres sont de nature kabbalistique. Ainsi, pour savoir comment interpréter ces prophéties, nous devons connaître la Kabbale, car Nostradamus, en plus d’être astrologue, voyant et grand prophète, était également kabbaliste. Donc, dans la Kabbale, l’année 1999 est 1 + 9 + 9 + 9 = 28. 28 est 2 + 8 = 10. Le nombre 10, dans la Kabbale, dans les Arcanes Majeurs, est la Roue du Samsara, la roue zodiacale récurrente autour à l’intérieur de laquelle notre système solaire tourne cosmiquement, qui dure environ 25 968 années terrestres dans chaque race racine. En ce moment, nous sommes à la toute fin de ce cycle cosmique de 25 968 ans dans notre race racine.

« Notre Race Racine actuelle, la Race Aryenne qui peuple les cinq continents du monde, est née après le déluge universel et durera tout au long de l’ère du Verseau, dans laquelle nous sommes actuellement. Le voyage de notre système solaire a commencé en Verseau et fini en Verseau… Chokmah, le Ciel d’Uranus, le Monde Mahaparanirvanique… Chokmah est gouverné par le zodiaque, c’est vrai… » – Samael Aun Weor

Saturne est l’accomplisseur de la fin de notre âge de la race racine, qui est, les temps de la Fin, puisque nous lisons qu’il est écrit:

« que l’ange jura par celui qui vit pour toujours et à jamais, qui a créé le ciel, et les choses qui s’y trouvent, et la terre, et les choses qui s’y trouvent, et la mer, et les choses qui s’y trouvent, qu’il n’y aurait plus de temps. »

Selon les sept jours de la semaine, nous savons qu’aujourd’hui est le septième jour appelé Samedi, qui est lié à Saturne. En Hébreu Saturne est Shabbatai שבתאי, et de ce mot vient le mot Shabbath שבת, qui est bien sûr le septième jour; mais Shabbath שבת signifie aussi « se reposer ». C’est un mot qui se rapporte à Malkuth מלכות, parce que Malkuth est la septième Sephirah, quand on compte les jours de la Genèse de Barashyth בראשית (« le commencement »), lorsque Elohim אלהים créa (Bera ברא) les cieux et la terre.

« Et (Akash) la terre était informe et vide; et l’obscurité était sur la surface de l’abîme. Et (חסד -Chesed) l’Esprit d’Elohim se déplaca sur la surface des eaux. » – Genèse 1: 2

Donc, le premier jour est la Sephirah Chesed, le deuxième jour Geburah, le troisième Tiphereth, le quatrième Netzah, le cinquième Hod, le sixième Yesod, et le septième (Shebyith שביעית) est Malkuth מלכות.

Ainsi, dans Lévitique 19: 30, nous voyons les mots pluriels Ath-Shabbatoth את-שבתות (« mes Sabbats »), en Hébreu – les lettres Vav et Tav à la fin de n’importe quel mot est une terminaison féminine-plurielle, Shabbatoth שבתות.

« Le verset a ajouté Aleph Tav (Ath את). « Mes את – שבתות Shabbatot » fait référence à la fois au Shabbath שבת supérieur et au Shabbath שבת inférieur, qui sont réunis en un seul (Shabbath שבת), et sont tous deux cachés. » – Zohar

Dans la Kabbale alchimique, Shabbath שבת est Malkuth מלכות, l’épouse de Shabbatai שבתאי (Saturne). Ainsi, Shabbatai שבתאי (Saturne) est Shabbath שבת, (Samedi, le Septième Jour), Malkuth מלכות. N’oubliez pas qu’il est écrit:

« Et le septième (Shebyith שביעית) jour, Elohim termina son travail qu’il avait fait; et il se reposa (Shabbath שבת) au septième jour (Shabbath שבת) de toute son œuvre qu’il avait faite. » – Genèse 2: 2

Elohim s’est reposé Samedi parce que le mot Shabbath שבת signifie aussi « se reposer ». Afin de comprendre comment Elohim a terminé son travail sur le Shabbath שבת, nous devons plonger alchimiquement et kabbalistiquement dans le sens très profond de ce repos.

N’oubliez pas que Saturne est Chronos et Chronos est le « temps », et le temps est mesuré avec un cycle de 12 heures.

Ainsi, la Roue du Samsara se rapporte à ces sept sceaux mystérieux du Livre de l’Apocalypse. Pour cette raison, Nostradamus dit: « L’année 1999, sept mois. » Bien sûr, si nous lisons cela littéralement, nous disons: « Oh, le septième mois est juillet, ou peut-être septembre, puisque septembre signifie sept », non? Mais, non, kabbalistiquement 1999 = 28 et 28 = 10, la Roue du Samsara, et « Sept Mois » signifie septième étape, Septième Sceau.

« L’humanité a jusqu’à présent ouvert Six Sceaux, elle doit ouvrir le Septième. Le Premier Sceau a été ouvert dans la Première sous-race, dans le Plateau Central de l’Asie; le Deuxième a été ouvert dans le sud de l’Inde et dans toute l’Asie en général, avec la Deuxième sous-race; le Troisième a été ouvert par la Troisième sous-race, en Égypte, en Chaldée, en Phénicie, en Syrie, à Babylone, etc.; le Quatrième Sceau a été ouvert à l’époque Gréco-Romaine des Césars; le Cinquième a été ouvert par les Saxons, les Teutons, les Anglais, etc.; le Sixième a été ouvert lorsque les Espagnols ont envahi l’Amérique Latine et se sont mélangés avec les races indigènes Américaines; et le Septième Sceau doit maintenant s’ouvrir, avec le mélange de tous les sangs du monde entier aux États-Unis, en Europe, etc., c’est-à-dire avec l’avènement de la Septième sous-race de la grande Race Racine Aryenne. C’est donc l’ouverture du Septième Sceau. À quelle temps est ouvert le septième? Je ne sais pas, ni les anges du Ciel ne le savent, pas même le Fils ne le sait, mais seulement l’Ancien des Siècles; ainsi, personne ne le sait. Ce que je sais, c’est qu’il est sur le point d’être ouvert, car Hercolubus est à la vue des astronomes. Les astronomes ont fait des cartes de la Grande Catastrophe. Pourquoi ne les publient-ils pas? Parce que c’est interdit, ils sont censurés, ils ne sont pas autorisés à déclencher une psychose collective. » – Samael Aun Weor

« Du ciel viendra un grand Roi de Terreur. » – Nostradamus

« Les athées, ennemis de l’éternel, veulent prendre le ciel par assaut et conquérir d’autres mondes de l’espace. Mais, bientôt, ils seront blessés à mort. La terreur de l’amour et de la loi règne dans l’espace sacré où les innombrables mondes bougent et palpitent.

Les voyages interplanétaires sont réservés aux humanités divines de l’espace étoilé.

L ’« être humain » de la Terre n’est pas encore digne d’entrer dans l’espace étoilé. Mettons un chimpanzé ou tout autre singe à l’intérieur d’un laboratoire et observons ce qui va se passer…

Lorsque ces « êtres humains » conquièrent la Lune, lorsque les athées (ennemis de l’éternel) profanent l’espace sacré, lorsque les sages de cette grande Babylone, remplis d’orgueil et d’arrogance, se préparent à conquérir d’autres mondes, alors la fin viendra. » – Samael Aun Weor

Actuellement, cette humanité a déjà ouvert six sceaux du Livre de l’Apocalypse, et elle attend juste pour ouvrir le dernier. Ce septième sceau se rapporte à la vie sur d’autres planètes, d’autres humanités cosmiques. Alors, quand cette humanité ouvrira-t-elle le septième sceau? Lorsque nous osons naviguer dans Aimah אימה, Espace-Mère, et lorsque nous devenons sûrs que nous ne sommes pas seuls dans le Cosmos, dans l’Univers, alors l’ouverture du septième sceau sera accomplie et la fin viendra.

Ainsi, ce que Nostradamus a écrit doit être compris kabbalistiquement. L’année 1999 représente un cycle sidéral complet de la terre autour des 12 constellations zodiacales de la ceinture cosmique, la roue cosmique; et le « sept mois » est le septième sceau. Tout alchimiste, tout kabbaliste peut voir cela très clairement; nous ne devons pas interpréter les prophéties littéralement, car nous tombons alors dans des erreurs.

De nos jours, les gens disent: « Nostradamus a échoué, car l’année 1999 est passée et rien ne s’est passé », mais le « sept mois » n’est pas encore arrivé. Rappelez-vous que la prophétie déclare: « L’année 1999, sept mois ». Ce septième mois est lié à la septième planète, qui est Saturne. Ésotériquement parlant, Saturne-Binah, le Saint-Esprit, se rapporte à nous également dans Yesod, le sexe, parce que ces prophéties s’accomplissent en général, extérieurement, avec l’humanité ou elles sont accomplies spirituellement, à l’intérieur de nous. La manière dont ces prophéties sont accomplies dépend si nous entrons dans le chemin. Ouvrir le septième sceau du Livre de l’Apocalypse à l’intérieur de nous, se rapporte aux sept corps du véritable Être Humain; les corps physique, vital, astral, mental, causal, Bouddhique et Atmique. Ce sont les sept corps du véritable Être humain qui en est conscient; ce sont les sept sceaux, initiatiquement parlant. Ces sept sceaux se rapportent également aux sept chakras, parce que chaque corps a sept niveaux, les sept chakras se rapportent à sept églises dont parle le Livre de l’Apocalypse. Ainsi, Saturne est en effet Chronos et se rapporte à Binah, le troisième Logos, la troisième Sephirah du premier triangle dans l’Arbre de Vie. Maître Samael Aun Weor déclare:

« L’adepte victorieux devient un fils du serpent, un serpent qui doit être avalé par l’aigle de l’Esprit (le Troisième Logos, le Saint-Esprit). Chronos-Saturne est Shiva, le premier-né de la création, l’Être de notre Être, l’Archi-hiérophante et l’Archi-mage, l’aigle de l’Anahuac. La mythologie Grecque considère Chronos comme l’un des plus anciens dieux, un véritable créateur de dieux. Saturne-Chronos, l’aigle rebelle, avale le serpent pour nous transformer en dieux. Dans ce mythe, nous retrouvons l’idée transcendantale que celui qui donne la vie est aussi le donneur de la mort. Incontestablement, Saturne avec sa faucille devient facilement la mort avec sa faux. Si la graine ne meurt pas, la plante ne naît pas; si le serpent n’est pas avalé par l’aigle Saturnien, nous ne serions jamais des dieux. La Jana, Yana, Gnana ou Gnosis est la science de Saturne, c’est-à-dire la science de la connaissance initiatique, la science de l’Enoichion ou du Voyant. Cependant, il est nécessaire de préciser que dans aucun des paragraphes précédents nous n’avons fait allusion à un certain souverain planétaire, Nazaréen ou Kabir en particulier. Nous voulons simplement faire spécifiquement référence à Saturne intime, aux divins Augoides, à notre Logos individuel (Binah), à l’aigle de chacun de nous. » – Samael Aun Weor

Ainsi, Saturne ou Shabbatai שבתאי, comme il est nommé en Hébreu, est le point focal de cette conférence. Si nous plongeons dans le Judaïsme, nous découvrons qu’ils adorent Binah – Jehovah Elohim יהוה אלהים, Shabbatai שבתאי, Saturne – chaque Samedi, car Samedi est Saturne, qui est Shabbatai שבתאי; de ce mot vient Shabbath שבת, ce qui est très intéressant. Shabbatai שבתאי est Saturne, mais Shabbath שבת est un mot féminin qui se rapporte à Malkuth מלכות. En d’autres termes, Shabbath שבת est l’épouse de Shabbatai שבתאי; ils sont l’angle de deux lignes qui se croisent, deux extrêmes, deux pôles d’une seule chose. Ainsi, Saturne est Shabbatai שבתאי, qui dans le Christianisme est appelé le Saint-Esprit et Malkuth מלכות – Mytzrahim מצרים, est Miriam מרים, « Marie » – est son Shabbath שבת, sa femme. En d’autres termes:

« Et Elohim (Binah-Saturne-Shabbatai שבתאי) bénit le septième jour, et le sanctifia: parce qu’en cela (mieux dit, en Elle, le Shabbath שבת, sa femme), il s’était reposé de tout son travail qu’Elohim (Jehovah-Elohim יהוה אלהים, Binah, Shabbatai שבתאי) a créé et a fabriqué. » – Genèse 2: 2

Dans la mythologie Grecque classique, nous connaissons l’histoire de Saturne ou de Chronos: il était le plus jeune enfant ou fils de Gaïa, la Terre. Son père était Uranus-Ciel. Uranus-Ciel a imprégné Gaia plusieurs fois et a engendré beaucoup de choses; parmi eux, les titans, ses enfants et les monstres également.

La mythologie affirme que Gaia a parlé avec son enfant, Saturne, et lui a dit qu’elle était fatiguée d’être imprégnée par Uranos. Alors, ils ont fabriqué une faux, et Gaia a dit à Saturne: « quand je suis avec ton père, tu viens couper ses testicules. » Selon la mythologie, quand Uranos était couché avec Gaia, Saturne est venu de derrière et a coupé les testicules. Ceux-ci sont tombés dans l’océan, dans la mer, et d’eux est né Aphrodite. Par la suite, Uranos a dit à Saturne: « De la même manière clandestine que tu as pris mon pouvoir, ton pouvoir va être pris par l’un de tes enfants. »

Quand Saturne est devenu le roi de l’univers, il a dit à sa sœur, Rhéa – un autre nom pour un dédoublement de la Mère Divine; Saturne et Rhéa représentent l’involution dans la manifestation des forces cosmiques d’Uranos: « Chaque fois que ma femme Rhéa accouchera, je vais avaler son enfant, donc aucun roi ne viendra ici après moi. »

Rhéa, l’épouse de Saturne, a eu de nombreux enfants: les dieux de l’Olympe. Mais, à chaque fois qu’un de ces dieux naît, Saturne disait à Rhéa: « Viens ici, donne-moi cet enfant. » Et il l’avalait.

Lorsque Rhéa a donné naissance à son sixième enfant, elle a dit: « Je dois sauver le dernier de mes enfants de mon puissant mari, car il va aussi l’avaler. » Ainsi, au lieu de lui donner son sixième et dernier enfant, qu’elle a appelé Zeus, elle lui a donné un rocher, enveloppé dans du tissu. Saturne a avalé ce rocher, c’est ainsi qu’elle a sauvé son fils Jupiter-Zeus. Un beau mythe.

Dans les peintures, vous voyez souvent Saturne manger un enfant, le mastiquer avec du sang qui coule, et je parlais avec un de mes amis, et je disais: « Ce n’est pas exact, parce que si Saturne a pris le dernier enfant, qu’il pensait être Jupiter, mais c’était en fait une pierre, il se casserait les dents en essayant de le mâcher. » Dans cette histoire mythique de Saturne, il les avalait, pas les mâchait…

Quand Jupiter-Zeus a grandi, il est venu et a combattu Saturne et les titans, et il les a vaincus. Pour ce faire, sa mère Rhéa a préparé une potion émétique de sommeil extrêmement spéciale que Saturne doit boire; un tel émétique était si puissant qu’il l’obligeait à dégorger instantanément tout le contenu de son estomac, dans l’ordre inverse de la déglutition. Ainsi, cette potion a forcé Saturne à vomir tous les dieux qu’il avait avalés auparavant. Ces dieux étaient Neptune, Hadès et tous ceux que vous trouverez sur l’Olympe. C’est ainsi que Saturne a été vaincu.

Tout cela est en effet un mystère, car Saturne est le père des dieux. Maître Samael dit que Saturne est Binah, le Saint-Esprit, que de nos jours l’humanité utilise de manière erronée, parce que le Saint-Esprit (Binah) est la force sexuelle, la force de Saturne. C’est pourquoi, sexuellement parlant, le Shabbath שבת est très sacré pour ceux qui suivent le chemin du Judaïsme. Ils effectuent l’acte sexuel le Vendredi soir, car « le soir et le matin étaient » déjà Samedi. Alors évidemment, Saturne est le Saint-Esprit (Binah), et c’est pourquoi nous avons également donné des conférences le Samedi. Rappelez-vous qu’à Rome, ils célébraient les Saturnales lorsqu’ils étaient sous le signe du Capricorne.

Noël est célébré sous le signe du Capricorne, car en Capricorne vient Boréas, le Dieu de l’hiver. Le Capricorne est gouverné par Saturne, ainsi, les Saturnales Gréco-Romaines ont été transformées avec le Christianisme en Noël ou en Judaïsme comme Chanukah, la fête des lumières.

« Et Elohim dit: Que la lumière soit: et la lumière fut. » – Genèse 1: 3

Dans le Judaïsme, la fête des lumières est appelée Chanukah חנוכה, de Chanuch חנוך, Enoch ou Enochion, comme l’appellent les Grecs, le « Voyant de l’Oeil Ouvert ». Pour être un voyant, vous devez ouvrir votre œil intérieur, et pour l’ouvrir, vous devez attirer l’INRI vers lui. Ainsi, vous comprendrez que la fête des lumières, Saturnales et Noël, sont les mêmes; en eux, nous célébrons les lumières. Quelles lumières? Les lumières des Sept Logoi, le mystère des sept étoiles qui sont dans la main droite du Christ Cosmique, qui est dans le ciel.

C’est précisément ce que nous devons comprendre en entrant dans les mystères de Saturne ou de l’Ancien des Jours comme on l’appelle dans la Kabbale.

Ainsi, cet Enochion ou Enoch est appelé Chanuch חנוך en Hébreu, et de ce Chanuch חנוך vient Chanukah חנוכה ou la fête des lumières dans le Judaïsme, qui est célébrée à peu près en même temps que les Saturnales.

Initiatiquement parlant, cette lumière est INRI, cachée avec le voile du mystère; ceci, afin que les initiés comprennent que la lumière de l’Ain Soph Aur est en relation avec le développement spirituel que nous devons traverser, afin de célébrer l’exode ou la fin des temps à l’intérieur de nous.

Cet exode ou la fin des temps à l’intérieur de nous est appelée Shabbath HaGadol שבת הגדול, le « Grand Samedi ». Lisons ce qui s’est passé après l’Exode:

« Et le peuple parla contre Elohim et contre Moïse: pourquoi nous avez-vous fait sortir d’Égypte pour mourir dans le désert? Car il n’y a pas de pain, ni d’eau; et notre âme déteste ce pain léger.

Et יהוה envoya (Nahashim Seraphim נחשים שרפים) des serpents de feu (de Geburah) parmi le peuple, et ils mordirent le peuple; et beaucoup de gens d’Israël sont morts. » – Nombres 21: 5, 6

« Et le serpent était plus subtil que n’importe quelle bête des champs que יהוה אלהים avait faite. Et il dit à la femme: Oui, Elohim a-t-il dit: Vous ne mangerez pas de chaque arbre du jardin?

Et la femme dit au serpent: Nous pouvons manger du fruit des arbres du jardin: Mais du fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Elohim a dit: Vous n’en mangerez pas, ni ne le toucherez, de peur que vous ne mouriez.

Et le serpent dit à la femme: Vous ne mourrez certainement pas; car Elohim sait que le jour où vous en mangerez, vos yeux s’ouvriront, et vous serez comme des dieux, connaissant le bien et le mal.

Et quand la femme vit que l’arbre était bon à manger, et qu’il était agréable aux yeux, et un arbre à désirer pour rendre sage, elle en prit le fruit et mangea (comme une bête des champs), et a également donné à son mari avec elle; et il a mangé. » – Genèse 1-6

« C’est pourquoi le peuple s’approcha de Moïse et dit: Nous avons péché, car nous avons parlé contre יהוה et contre toi; prie יהוה, qu’il nous enlève les serpents. Et Moïse a prié pour le peuple.

Et יהוה dit à Moïse: Fais toi un (Seraph שרף) serpent ardent, et mets-le sur une perche; et il arrivera que quiconque sera mordu, lorsqu’il le regardera, vivra.

Et Moïse fit un serpent d’airain, et le mit sur une perche, et il arriva que si un serpent avait mordu un homme, lorsqu’il vit le serpent d’airain, il vécut. » – Nombres 21: 5-9

Pour comprendre les citations précédentes, parlons maintenant de Quetzalcoatl.

« Incontestablement, le serpent dévoré par l’aigle devient en fait et de plein droit le serpent à plumes (feu) ». – Samael Aun Weor

Si au lieu de serpent à plumes nous avons disons (Seraph שרף) serpent ardent, c’est la même chose; ils sont synonymes. Vous devez savoir ce qu’est le serpent à plumes ou (Seraph שרף) ardent.

Selon les natifs d’Amérique, dans tous les pays du Mexique à l’Amérique du Sud, et même ici au Nord (États-Unis et Canada), ils ont pour coutume de se parer de plumes du haut de la tête jusqu’à la colonne vertébrale. La plume est un symbole d’un oiseau, comme le Saint-Esprit, la colombe blanche ou l’aigle. C’est un symbole de l’oiseau qui vole, le symbole de א Aleph l’élément air, mais aussi de אש Esh, feu: si vous utilisez votre imagination, vous verrez que les plumes ressemblent à des flammes, les flammes ornant ceux qui développent la Kundalini.

Ainsi, ces flammes sont représentées par les plumes que les Natifs Amérindiens symbolisaient le long de leur moelle épinière, depuis le coccyx (où le feu monte et se développe). Un tel (Seraph שרף) à plumes ou ardent est la même Kundalini. Un tel serpent est aussi appelé l’escargot, qui est protégé par les 33 coquilles, qui sont les 33 vertèbres de notre colonne vertébrale.

Alors cet escargot longe la moelle épinière et c’est ce que les Mexicains, ou la Doctrine Secrète de l’Anahuac, appellent Quetzalcoatl. Quetzalcoatl était celui qui était protégé par des coquilles ou qui avait de nombreuses maisons, des maisons d’escargots. Lorsque vous connaissez l’Alchimie, vous comprenez qu’ils parlent des os de la colonne vertébrale, la moelle épinière, qui est un chemin médian central; c’est là que le serpent (le feu) s’élève et est protégé par les coquilles ou nos vertèbres. Les plumes sont le feu.

Donc, le serpent à plumes est un symbole ou le mélange du serpent ardent (Seraph שרף) avec la Colombe, le Saint-Esprit; c’est le feu du Saint-Esprit. Quetzalcoatl, un initié qui est d’abord avalé par le serpent, puis avalé par l’aigle, affiche les mêmes symboles, le même mythe dont nous parlions avec Saturne avalant ses propres enfants. Rappelez-vous que Saturne avalait des dieux; alors n’ayez pas peur, car nous ne sommes pas des dieux.

L’un des axiomes du Gnosticisme déclare:

« Saturne-Binah – le Saint-Esprit – ne mange pas de saleté, il ne mange pas de détritus, de déchets. Il ne mange que des choses saintes. »

Donc, nous ne sommes pas saints. Mais, le but de tout initié est de devenir un serpent à plumes. Pour cela, nous devons annihiler toutes les souillures que nous avons à l’intérieur, parce que le serpent ne mange rien de sale. Et c’est précisément le sens ésotérique de Saturne, le même serpent à plumes, qui représente l’union des forces masculine-féminine de Binah. Comme il est écrit:

« Et Jehovah Elohim יהוה אלהים dit: Il n’est pas bon qu’Adam soit seul; Je ferai de lui (Shabbath שבת) une compagne pour lui. » – Genèse 2:18

Pour comprendre cela, le Maître Samael Aun Weor écrit, dans La Doctrine Secrète de l’Anahuac, ce qui suit:

« La connexion du lingam-yoni sans l’éjaculation de l’ens seminis est certainement la clé spécifique par laquelle Adam et Eve peuvent éveiller le serpent de Saturne dans leur anatomie ésotérique. »

Quel est ce serpent de Saturne? N’oubliez pas qu’Adam et Eve sont tombés le Samedi. Si vous lisez le deuxième chapitre du Livre de la Genèse, vous verrez que Samedi (qui est le septième jour), c’est quand Binah-Saturne Jehovah Elohim אלהים יהוה a dit à Adam:

« Et Jehovah Elohim יהוה אלהים ordonna à Adam, disant: De tout arbre du jardin tu peux manger librement: mais de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n’en mangeras pas, car le jour où tu en mangeras tu mourras sûrement. » – Genèse 2: 17

Cette ordre a été donnée le Septième Jour, le Saturn-Day, le jour de Saturne, parce que si vous voulez connaître votre Être, vous devez obéir aux lois supérieures de Jehovah Elohim יהוה אלהים, Binah, qui est gouverné par Saturne; ceci, afin de développer le serpent ardent à plumes de feu, le serpent Saturnien.

L’Aimah Elohim, Cihuacoatl, Terreur de l’Amour et de la Loi

« Le serpent Saturnien ne mange rien de sale; Rhéa, la divine épouse de Chronos, ne peut dévorer que des principes psychiques et spirituels, des corps glorieux, des forces, des pouvoirs, etc. Au nom de la vérité, nous devons faire l’énonciation suivante, « Sans aucune exception particulière spécifique, aucun initié, ni même ceux qui, dans la tradition ésotérique Occidentale, ont atteint le niveau de « Adeptus Exemptus » ne pouvaient jouir des pouvoirs du serpent sans avoir été auparavant dévorés par lui. » Il ne suffit pas de réaliser l’ascension du serpent igné de nos pouvoirs magiques le long de la colonne vertébrale, de chakra en chakra (nous dirons coquille en coquille, comme l’escargot); il est urgent, inajournable, non reportable, d’être dévoré par le serpent… c’est seulement ainsi que nous deviendrons quelque chose de distinct, de différent. » – La Doctrine Secrète de l’Anahuac

Le serpent ardent est précisément le point principal de ces enseignements: nous enseignons comment éveiller ce serpent d’airain, la Kundalini. Cependant, certains d’entre nous qui ont de nombreuses années dans cette doctrine ne le comprennent pas, car ils disent: « Bien, je pratique cet éveil de cette force sexuelle dans ma colonne vertébrale, mais je ne vois toujours aucun développement. » En d’autres termes, ils disent qu’ils ne voient aucun résultat, aucun pouvoir magique, etc. Mais ils doivent comprendre que pour jouir des dons du Saint-Esprit, nous devons mourir psychologiquement. Quand nous disons que nous devons mourir psychologiquement, nous parlons de la mort de nos défauts, vices et erreurs, de nos éléments inhumains que nous appelons des éléments animaux que nous avons tous; à savoir, la luxure, la colère, l’orgueil, l’envie, la vanité, la paresse, la gourmandise, etc. Une telle mort est précisément l’aspect positif de cette affaire.

Si nous pouvions développer à 100% le serpent ardent Kundalini, dans notre état actuel, avec tous ces défauts et vices, ce serait comme si le Saint-Esprit nous transformait en démons immortels. Tous ces défauts que nous avons déjà décrits sont des attributs de démons, d’animaux. Il serait donc absurde de croire que le Saint-Esprit nous avalera et nous transformera en démons immortels; cela ne s’est jamais produit et ne se produira jamais.

Seuls les dieux sont immortels, et pour devenir un dieu, nous devons annihiler ces aspects démoniaques que nous portons.

Observez ce graphique de l’Arbre de Vie dont nous parlions. Il est divisé en trois triangles. Chaque triangle se rapporte aux quatre mondes de la Kabbale, que nous devons expérimenter en développant le serpent ardent, le feu du Saint-Esprit. Rappelez-vous que Jésus a dit:

« Et quiconque ne vous recevra pas et n’écoutera pas vos paroles, lorsque vous quitterez cette maison ou cette ville, secouez la poussière de vos pieds. En vérité, je vous le dis, cela sera plus supportable pour le pays de Sodome et de Gomorrhe au jour du jugement que pour cette ville. Voici, je vous envoie comme des brebis au milieu des loups:

Soyez donc sages comme des serpents et inoffensifs comme des colombes. » – Matthieu 10: 14-16

C’est ce que Jésus a dit. Il nous a appris à « être sages comme des serpents », c’est-à-dire à développer ce feu serpentin dans notre colonne vertébrale. « Doux comme des colombes » signifie, être avec le pouvoir du Saint-Esprit, qui dans la langue Nahua est appelé Quetzalcoatl et dans la langue Maya est appelée Kukulkan.

Alors, étudiez les quatre mondes de la Kabbale, Atziluth, Briah, Yetzirah, Assiah; dans chaque monde, vous trouvez les dix Sephiroth. C’est ainsi que nous devons comprendre la Kabbale, pour ne pas tomber dans des erreurs; c’est-à-dire de ne pas tomber au fond à gauche, qui comme nous le voyons est le monde de Klipoth (Enfer), qui est l’Arbre de Vie inversé. Klipoth est appelé l’Arbre de la Mort.

Ce que nous voulons, c’est nous élever dans les différents mondes de la Kabbale afin d’atteindre le sommet, qui est l’Espace Abstrait Absolu. Nous avons tous une partie de ces quatre mondes à l’intérieur de nous. D’Atziluth, nous avons tous ces archétypes, représentés ésotériquement par le peuple d’Israël dans la Bible, qui sont les éléments que nous devons développer dans notre psyché; ils ne sont pas développés, mais nous pouvons les développer. Ces archétypes sont ce que nous avons d’Atziluth.

Du monde de Briah, nous avons le pouvoir de création, qui est dans nos organes sexuels. Le monde de Yetzirah (monde de la formation) est également lié à la force sexuelle. Nous allons les étudier afin de comprendre quelle est la « fin des temps » dont nous devons être conscients.

Assiah עשיה en Hébreu signifie « faisant, fabriquant »; c’est le monde de la matière et de l’action, le monde physique et notre physicalité. Ainsi, les sept églises de l’Apocalypse qui sont dans Assiah עשיה, ne sont pas sur le continent Asiatique, mais dans notre moelle épinière. Assiah עשיה est le même Asoth עשות, qui signifie « faire ».

Voyez aussi comment en Hébreu Saturne est écrit Shabbatai שבתאי, le septième est écrit Shebiyiy שביעי et Samedi, Shabbath שבת, qui signifie aussi repos; donc, on retrouve dans ces mots, les mêmes significations. Il est écrit:

« Et le septième [Shebiyiy שביעי] jour, Elohim termina son travail qu’il avait fait (Asoth עשות); et il Shabbath [שבת] se reposa le septième [Shebiyiy שביעי] jour de tout son travail qu’il avait (Asoth עשות) fait. Et Elohim donna sa bénédiction au septième [Shebiyiy שביעי] et l’a sanctifié: parce que ce jour-là, Shabbath [שבת] s’est reposé de tout le travail qu’il avait créé et (Asoth עשות) fait. » – Genèse 2: 2,3

Ce que ces précédents versets disent, c’est qu’Elohim – qui en Hébreu est Shabbatai שבתאי ou Binah-Saturne (le Saint-Esprit) – s’est reposé sur Malkuth, qui est le Shabbath שבת, pour observer tout le travail qu’il a fait. C’est précisément ce que l’on appelle dans la mythologie les Saturnales, que les soi-disant païens célébraient. Mais ces célébrations se retrouvent également dans le Christianisme. En effet, même si nous pensons que nous ne sommes pas des païens, nous avons beaucoup de paganisme dans le Christianisme, car le paganisme est vraiment lié aux mythologies qui ont les mêmes valeurs que nous étudions ici. C’est pourquoi nous, les Gnostiques, aimons toutes les religions. Et, même si les gens nous appellent païens, cela nous est égal, car nous savons ce que nous faisons. La Gnose n’est pas du fanatisme. Voyez, au centre des Saturnales, nous voyons Saturne-Binah avec sa faux – le père de tous les dieux.

« Les kabbalistes disent que Binah est gouverné par Saturne; nous arrivons ici à un point de désaccord. Je ne veux pas dire que le Saint-Esprit n’est pas gouverné par Saturne, qu’il n’y a pas de relation entre eux; en effet, une relation existe entre eux. Mais ce n’est pas tout, car sans aucun doute le monde de Jupiter (Chesed) est en quelque sorte lié à Binah; c’est parce que Binah, le Saint-Esprit, a des pouvoirs, un trône et récolte les eaux de la vie (pluie de printemps). » – Samael Aun Weor

« Et (Jupiter) le (Iaoh יהוה) Esprit de Dieu (Binah יהוה אלהים) mouvait au-dessus des eaux (pluie de printemps). » – Genèse 1: 2

« Les initiés doivent garder leurs secrets – mais sachez! (Iaoh יהוה) Iao est Hadès en hiver, Zeus (Jupiter) au printemps, Helios en été et Iao en automne. » – Labeo

C’est pourquoi Jove, Ioveh (Iaoh יהוה), Jupiter est appelé le père de tous les dieux. Comprenez: le père de Jupiter est Saturne, puisque Binah est Iao, l’Elohim qui crée. Alors Shabbatai שבתאי, Saturne, se reposa sur Rhéa, le Shabbath שבת, pour tout le travail qu’il avait créé et fait; en termes physiques, nous disons que l’homme doit se reposer sur sa femme après l’avoir imprégnée dans l’acte sexuel, pour qu’elle puisse créer, terminer le travail, et c’est tellement évident, car dans le monde physique si un homme veut un enfant, il doit s’appuyer sur Malkuth, la femme, le Shabbath שבת.

Pourquoi s’appuyer, se reposer sur Malkuth, la femme, le Shabbath שבת? Bien, la femme, le Shabbath שבת, est celle qui fait l’enfant en neuf mois; la femme, le Shabbath שבת est celle qui crée cela. Mais la femme, le Shabbath שבת, a besoin de la graine, et cette graine est donnée par Shabbatai שבתאי, Saturne, son mari. Ainsi, dans ce cas, Malkuth, qui est l’aspect féminin de Binah (Shabbath), reçoit de l’aspect masculin de Binah (Shabbatai, Saturne), les forces de la création afin de créer. Et c’est pourquoi il est écrit qu’Elohim-Binah-Shabbatai-Saturne s’est reposé sur le Shabbath שבת (sur la femme), sur Rhéa, afin de créer. Comme ce qui est en-bas, ainsi est ce qui est en-haut; comme ce qui est en-haut, ainsi est ce qui est en-bas.

Personne ici-bas, dans ce monde physique, ne peut naître de nouveau s’il est célibataire; si vous voulez créer au ciel comme vous créez sur terre, vous devez travailler en vous-mêmes avec les deux polarités de Saturne.

« C’est le mystère de la double polarité. Le mari et la femme forment une polarité positive-négative complète. Mais, lorsque le mari entre dans une autre femme, ou que la femme entre dans un autre homme pour pratiquer la Magie Sexuelle, une double polarité qui est absolument négative est formée. La double polarité n’a pas le pouvoir de transmuter l’énergie sexuelle. La double polarité ne peut pas féconder le Mercure de la Philosophie Secrète avec les feux solaires. La double polarité ne peut pas éveiller la Kundalini, car elle est absolument négative. Les eaux chaotiques restent intactes, sans être fertilisées ni transmutées.

C’est le mystère de la double polarité. Par conséquent, un adultère, homme ou femme, ne peut pas éveiller la Kundalini. » – Samael Aun Weor

Et c’est pourquoi la force sexuelle est le secret de l’initiation, le secret du Sabbath. La force la plus puissante se trouve entre l’homme et la femme. Ce n’est que lorsque vous étudiez Shabbatai שבתאי le Shabbath שבת que vous comprendrez cela.

Afin de comprendre plus profondément l’Arbre de Vie, qui est fait par les dix Sephiroth, nous devons apprendre à placer ces Sephiroth dans nos trois cerveaux. N’oubliez pas que nous avons trois cerveaux et que nous parcourons le chemin de l’initiation à travers les trois cerveaux.

Nous entrons dans l’initiation par Yesod, qui se rapporte à l’énergie sexuelle-instinctive-motrice, qui est le premier cerveau, en comptant les cerveaux du bas vers le haut. Ensuite, Tiphereth est le deuxième cerveau, que nous appelons également le centre émotionnel, le cerveau émotionnel. Ensuite, la tête, qui s’exprime à travers Daath, la troisième chambre — En ce moment, je parle de cette connaissance à partir de ma troisième chambre. La troisième chambre englobe la tête et la gorge, qui est liée au premier triangle, Kether-Chokmah-Binah. Cependant, je comprends aussi que ce premier triangle se rapporte à mes trois cerveaux en soi; à savoir, Kether se rapporte à ma tête, Chokmah à mon cœur et Binah à mon sexe. En le voyant de cette manière, kabbalistiquement parlant, nous comprenons ce que nous lisons.

Dans le Christianisme, le signe de la croix est fait pour montrer alchimiquement comment unir l’énergie de nos trois cerveaux. D’abord, avec notre main droite, nous faisons la poutre verticale en pointant notre tête, et nous disons: « Au nom du Père ». Ensuite, en déplaçant notre main vers le bas, nous disons: « le Fils » en pointant le cœur. Ensuite, « et le Saint-Esprit », pointant les organes génitaux. Ensuite, nous élevons la force sexuelle du Saint-Esprit vers le cœur, en élevant notre main droite vers l’épaule gauche et traversant notre cœur en traçant la poutre horizontale de la croix vers l’épaule droite. Les Catholiques terminent le traçage de la poutre verticale au niveau de leur plexus solaire, pointant ainsi toujours vers les feux créateurs du Saint-Esprit, qui selon le Taoïsme, sont dans les glandes surrénales au-dessus des reins; puis, ils montent pour faire la ligne horizontale de la croix de Saint-Pierre. Donc, dans tous les cas, nous devons toujours visualiser les énergies du Père, du Fils et du Saint-Esprit. N’oubliez pas que les glandes surrénales sont le siège des affections et des passions.

« Je suis celui qui sonde les reins et le cœur: et je donnerai à chacun d’entre vous selon vos œuvres. » – Apocalypse 2:23

« Lorsque les chakras surrénales (rénaux) brillent d’une blancheur immaculée comme la fleur de lotus, c’est parce que nous avons atteint la chasteté suprême. Lorsque les chakras surrénales sont teints avec une couleur passionnée sanglante, malheur à nous! car nous sommes fornicateurs et la Parole nous jette dans l’abîme avec son épée. Malheur aux habitants de la Terre! » – Samael Aun Weor

Les trois cerveaux sont liés à Yesod, Tiphereth et Daath, car Daath dans la gorge synthétise le premier triangle. Daath est connaissance; c’est dans la gorge. Je vous enseigne de ma gorge, mais cette gorge est nourrie par ma tête, et elle reçoit aussi de la force de mon cœur et de mon sexe. C’est sur cette base et sur l’expérience que nous enseignons. Et c’est pourquoi vous voyez que le deuxième triangle de l’Arbre de Vie se rapporte de la même manière aux trois cerveaux: Tiphereth est dans le sexe, Geburah dans le cœur et Chesed dans la tête. C’est ainsi que nous comprenons pourquoi le deuxième triangle se rapporte aux trois forces primaires. C’est pourquoi Tiphereth est celui qui reçoit dans Shabbath שבת le commandement suivant:

« Et Jehovah Elohim יהוה אלהים commanda à Adam, disant: De chaque arbre du jardin tu peux manger librement: mais de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, tu n’en mangeras pas, car le jour où tu en mangeras tu mourras sûrement. » – Genèse 2: 17

L’Âme Humaine, Tiphereth est sur le point de descendre dans Yesod (Eden), afin d’y rencontrer Eve. C’est ainsi que nous comprenons que les forces de la tête sont liées à la Trinité. Mais celui qui manifeste toujours cette Trinité dans le Royaume Humain est le Saint-Esprit-Binah-Saturne-Chronos-temps. Vous voyez donc, par exemple, que le bas du troisième triangle se rapporte à Yesod, Hod et Netzach. Vous devez toujours placer ces triangles dans vos trois cerveaux afin de comprendre la doctrine, afin de comprendre ce que vous lisez. Par exemple, Maître Samael Aun Weor déclare:

« Binah (le Saint-Esprit) est Mercure. » D’autres disent: « Comment est-ce Mercure? » Parce que Netzach est lié au mental, et Netzach est Hermès, le mental, Mercure, et il est dirigé par Binah. Hod, qui est lié au centre émotionnel, est évidemment lié au cœur, les forces inférieures du cœur bien sûr, parce que les forces supérieures sont dans Tiphereth. Et vous trouvez que Geburah est aussi comme cela, dans le cœur.

Alors, étudiez la Kabbale avec vos trois cerveaux et placez tous ces trois triangles dans vos trois cerveaux et vous verrez avec quelle facilité vous comprendrez ce que le Maître explique. Par exemple, il dit:

« Le Christ est toujours le fils de la Mère Divine Kundalini. Elle conçoit toujours son fils à travers l’œuvre et la grâce du Troisième Logos [Saturne]. Elle est toujours vierge, avant la naissance, pendant la naissance et après la naissance. Parmi les Égyptiens, la vierge est Isis; chez les Hindous, Kali (dans son aspect positif); chez les Aztèques, Tonantzin. Elle est Rhéa, Cybèle, Marie, Adonia, Insoberte, etc. » – Samael Aun Weor

La Mère Divine Kundalini est Shabbath שבת, l’aspect féminin de Shabbatai שבתאי Saturne, le Saint-Esprit; c’est Rhéa, celle qui donne toujours ses enfants à Saturne pour qu’il les avale. Le but de tout initié est d’être avalé par Saturne, mais pour être avalé par Saturne, vous devez être né de Rhéa. Et qui est Rhéa? Elle est notre Mère Divine à l’intérieur, la Kundalini en d’autres termes, le serpent ardent (Seraph שרף) de Moïse.

« Pour ramener à la vie le grand Roi Angolmois »

Le serpent ardent (Seraph שרף) de Moïse ramène Chaiah חיה (vie), l’âme de Binah, le serpent Saturnien, le septième jour, Shabbath שבת, la femme de Shabbatai שבתאי Saturne, le grand Roi d’Angolmois; c’est-à-dire le grand roi des Anglo-mois ; à savoir, Déméter, Hestia, Héra, Hadès, Poséidon et Zeus, les six dieux Luni-Solaires Nordiques, dont le père est Chronos-Saturne.

C’est ainsi que nous gagnons le droit d’être avalé par Saturne, le roi des Titans, à un niveau très élevé, le septième niveau. C’est le « sept mois » car lorsque Saturne vomit l’initié après lavoir avaler, il ou elle devient une déesse ou un dieu, un serpent à plumes. Alternativement, la femme de Saturne, nous avale au Tartare, en tant qu’Aimah Elohim אימה אלהים, la terreur de l’amour et de la loi.

« Avant et après (les Seraphim שרפים de) Mars (Geburah) pour régner par (מזל טוב -Mazel tov) bonne chance (à travers la Gnose, דעת -Daath-Connaissance). »

C’est précisément le sens ésotérique de ce mystère dont nous parlons ici. Maintenant, comme vous le voyez, la Sephirah Daath est précisément dans la gorge, sous la tête qui est toujours représentée par Kether (« Couronne »). Chokmah et Binah sont les deux hémisphères de notre cerveau. De ces trois Sephiroth forces, cette Sainte Trinité, vient la connaissance ici dans la gorge: Daath. Il est important de savoir ce qu’est Daath.

« Daath, la Sephirah du mystère Hébreu, est produite par la conjonction ésotérique de Shiva-Shakti, Osiris-Isis, perpétuellement unis dans Yesod, la Fondation, la Neuvième Sephirah, la Neuvième Sphère, le sexe, mais cachés par les mystères de Daath qui a la connaissance Tantrique, qui est traitée avec le Sahaja Maithuna, ou Magie Sexuelle, qui lorsqu’elle est correctement utilisée permet la réalisation intime de l’Être. Il est nécessaire que nous réfléchissions tous profondément, que nous comprenions profondément tout cela. Lui et Elle sont unis dans la Pierre Cubique de Yesod, qui est le sexe. La parfaite connaissance Tantrique est le résultat de l’union de Lui et Elle avec laquelle nous pouvons nous auto-réaliser intérieurement dans tous les niveaux de l’Être. » – Samael Aun Weor

Donc, Daath (connaissance) est le mystère dont nous parlons ici, qui est la Sephirah dans la gorge. Pour diffuser Daath, la connaissance, nous devons parler. Mais comme nous l’avons dit précédemment, les deux forces, « Lui et Elle », sont séparées: Elle est en bas et Il est en haut, l’homme et la femme, les deux forces. C’est pourquoi il est écrit: « Daath, la Sephirah du mystère Hébreu, est produite par la conjonction ésotérique de Shiva-Shakti, Osiris-Isis, (Shabbatai שבתאי Shabbath שבת) perpétuellement unie dans Yesod. »

« Sa main gauche est sous ma tête, et sa main droite m’embrasse. » – Chant de Salomon 2: 6

Yesod est précisément la neuvième sphère ou Sephirah. Yesod se rapporte au sexe. Daath est dans la gorge et Yesod dans les organes sexuels. En d’autres termes, lorsqu’il a déclaré qu’ils sont perpétuellement unis dans l’initié qui connaît le chemin, il doit s’unir sexuellement avec sa femme, ou la femme avec son mari, afin d’accomplir le mystère de Daath, car ce mystère est directement lié à la pierre de Yesod et nous allons voir comment.

« Certains auteurs Kabbalistiques supposent que Daath, la Sephirah qui donne la connaissance ou la sapience, provient de la fusion du Christ Cosmique masculin, Chokmah, avec Binah et supposent que Binah est exclusivement féminin. Une telle affirmation est purement fausse, parce que le Saint-Esprit est réellement masculin, et quand il se dédouble en la Mère Divine, le couple parfait se forme. »

Le Christianisme appelle ce couple, la colombe blanche imprégnant Marie. Marie elle-même représente Malkuth, notre physicalité, et le Saint-Esprit est Binah, en-haut. Nous tous de nos jours connaissons, selon la tradition et malheureusement vulgarisée, le fameux Père Noël, qui représente l’Ancien des Jours, qui est le même Vieux Saturne. Son vêtement est rouge, ce qui représente le feu; blanc, pureté; et des bottes noires, c’est-à-dire lorsque ce feu créateur pénètre dans la matière. Tel est le sens du Père Noël. Certaines personnes ne croient pas au Père Noël, car elles ne savent pas qu’il représente la force sexuelle, tout simplement. C’est pourquoi, quand il vient, il fait des cadeaux aux enfants, c’est-à-dire aux initiés. Rappelez-vous ce que Jésus a dit:

« En vérité, je vous le dis, si vous ne vous convertissez et ne devenez comme de petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux. » – Matthieu 18: 3

Oui, nous devons devenir aussi petits enfants pour être avalés par Saturne (le Paranirvana), c’est-à-dire par l’aigle (le Saint-Esprit). Comme vous voyez le mystère là sur cette image. Ce sont les deux polarités de Binah, qui sont dans Daath.

« Mais nous devons tenir compte du fait que même si elle (la Mère Divine) est l’épouse du Troisième Logos (le Saint-Esprit), à l’intérieur du Troisième Logos se trouve le Deuxième Logos et aussi le Premier Logos, parce qu’en fin de compte, le Logos est la triune indivisible, unitotale et intégrale. Beaucoup de subtilité est nécessaire pour comprendre cela, beaucoup de raffinement, de synthétisme et d’intuition. »

À l’intérieur de Binah (le Saint-Esprit) se trouvent Chokmah et Kether; c’est ce qu’on appelle la Sainte Trinité, ce qui signifie trois cerveaux dans un seul corps. Ainsi, Binah est divisé en deux dans Yesod, les organes génitaux. Oui, c’est dans Yesod que se produit la division homme-femme des genres. Mais, dans Daath, la gorge, la Mère Divine est l’aspect féminin de Binah, et notre Père Divin est l’aspect masculin de Binah; évidemment, les deux ont la Trinité en eux-mêmes. Ainsi, comme la division des genres se produit ici dans Yesod, de même, la division de Binah se produit là-haut dans Daath, dans la gorge. Voyez, la gorge est féminine, la gorge est un utérus où la parole est en gestée. La Parole, le Logos, est formée dans Daath, dans la gorge, mais pour cela nous avons besoin de la force masculine du cerveau pour le faire. Le Saint-Esprit est donc masculin et féminin à la fois.

« Dans la Pierre Cubique de Yesod, dans la Neuvième Sphère, la connaissance Tantrique, l’initiation Tantrique vient. Le développement du serpent le long de la colonne dorsale est possible au moyen des Tantras. » – Samael Aun Weor

OK, voyons donc au-dessus de cette Pierre Cubique de Yesod, qui est liée à Daath comme vous le voyez. Daath est dans la gorge, mais regardez, c’est exactement là où la moelle se joint au cerveau, et le cerveau est lié aux trois forces primaires: Kether-Chokmah-Binah ou Père-Fils-Saint-Esprit. Et c’est ainsi que nous devons visualiser Daath.

Le serpent Saturnien ne mange rien de sale. Ainsi, nous devons d’abord développer le serpent ardent (Seraph שרף) et pour ce faire, nous devons nettoyer notre sexe, notre cœur et notre tête de toutes les impuretés. C’est pourquoi il est indiqué:

« Le système nerveux central (qui est montré ici dans le graphique) est le trône de Dieu, le trône du Père. »

Donc, nous comprenons que notre tête, le cerveau, contient les trois forces primaires. Le fils des trois forces primaires est appelé Chesed, qui est notre Intime qui utilise le système nerveux central comme trône. En étudiant les trois cerveaux de l’Arbre de Vie, nous comprenons alors pourquoi l’Intime est lié à la colonne vertébrale et au cerveau, ainsi qu’aux Trois Logoi, Père-Fils-Saint-Esprit. C’est ainsi que nous devons voir notre Père, notre Dieu. Donc, lorsque vous marchez, souvenez-vous que votre système nerveux central est un trône de Dieu; Dieu est-il assis là? Qui est assis? Votre mental, votre mental pécheur? C’est pourquoi il est dit que le diable prend le siège de Dieu en nous. Au lieu de Dieu assis sur le trône, c’est un diable, Satan, qui personnifie notre colère, notre orgueil, notre vanité, notre paresse, notre gourmandise, notre luxure, etc. Alors approfondissons ceci et lisons:

« La Pierre Cubique de Yesod, située dans les organes créateurs, est certainement cette âme métallique qui est le résultat des transmutations sexuelles. Nous pouvons appeler cette âme métallique le Mercure de la Philosophie Secrète, ou, en parlant avec un langage plus simple, l’énergie créatrice. Cette l’énergie en elle-même est allégorisée ou symbolisée par le Shedd (שד), le Diable. » – Samael Aun Weor

Si vous avez peur du Diable, cela signifie que vous avez peur de vous-même. Il y a autant de diables sur Terre que de personnes. Chacun porte son propre diable, égoïstement parlant. Comment dit-on diable en Hébreu? Shaddai (שדי). Si vous mettez ces trois lettres Hébraïques dans un traducteur, de l’Hébreu au Français « Qu’est-ce que Shaddai? », Il dira « diable, démon, gobelin » et toutes ces choses négatives auxquelles les gens pensent. Le nom Shaddai est écrit sur la porte d’entrée de toute maison de ceux qui suivent le Judaïsme. Avant d’entrer et quand ils partent, ils embrassent le signe. Pourquoi? Parce que c’est Yesod. L’entrée de toute maison est l’organe sexuel. Lorsqu’Adam « connut » (Daath, connaissance) Eve, il entra par les portes du sexe en Eve, et par les portes du sexe Eve connut Adam. De cette façon, ils se connurent et découvrirent qu’ils étaient nus.

Il est évident que le diable, Shaddai (שדי), les a fait unir sexuellement, mais si vous blanchissez votre diable et le transformez en Lucifer, alors ce n’est plus Shaddai (שדי), mais El Shaddai (אל שדי). El signifie Dieu. El Shaddai (אל שדי) est précisément l’entité que nous voulons tous développer, pas Shaddai (שדי); tout le monde a déjà Shaddai (שדי) et profite de leur Shaddai (שדי) de nos jours, à travers la liberté sexuelle: adultère, fornication, prostitution, homosexualité, etc. Tous sont Shadim שדים, dirons-nous, des démons.

Seuls ceux qui transmutent leur énergie sexuelle, seuls ceux qui sont chastes, développent El Shaddai (אל שדי). Il est écrit:

« Et quand Abram avait [99] quatre-vingt-dix-neuf ans [9 + 9 = 18; 1 + 8 = 9 – Yesod-Sexe], יהוה est apparu à Abram אברם, et lui a dit: « Je suis le Dieu Tout-puissant [אני אל שדי, Ani El Shaddai]; marche devant moi, et sois parfait. » » Genèse 17: 1

La Neuvième Sphère est répétée deux fois dans le nombre quatre-vingt-dix-neuf [9 + 9 = 18; 1 + 8 = 9 – Yesod-Sexe]. Cela laisse beaucoup de matière à réflexion: le premier neuf est positif et le second neuf est négatif. [9 + 9 = 18] le Dix-huitième Arcane manifeste l’aspect fatal ou négatif du second neuf. Un tel aspect négatif se retrouve chez les fornicateurs, à savoir ceux qui apprécient l’orgasme bestial, c’est-à-dire les deux sphères de l’enfer, Lilith et Nahemah.

« Quand nous disons que nous devons travailler avec le Diable (Shaddai שדי), c’est pour le transformer en Hillel El Shadai (הילל אל שדי). » – Samael Aun Weor

Ce mot Hillel הילל est traduit dans Ésaïe 14: 12, comme Lucifer. Mais Lucifer est Latin, un nom qui signifie « porteur de lumière ». Ainsi, si vous voulez porter la lumière de votre force sexuelle du Saint-Esprit, vous devez être Hillel El Shaddai (הילל – אל שדי). Puis le Maître a dit:

« Nous faisons clairement référence au travail dans le Grand Œuvre. Il devient intéressant que précisément ici, dans la Pierre Cubique de Yesod, se trouvent Shiva et Shakti, Osiris et Isis, unis sexuellement, et c’est précisément là que se trouve la connaissance Tantrique. L’achèvement de la réalisation intime de l’Être n’est pas possible sans lui (sans Shaddai). » – Samael Aun Weor

Rappelez-vous

« Et le serpent était plus subtil que n’importe quelle bête des champs (השדה) que Jehovah Elohim יהוה אלהים avait faite. » – Genèse 3: 1

Ainsi, Shaddai שדי est venu sournoisement le septième jour – le jour de Saturne, le Shabbath, le Sabbath – pour initier Adam et Eve, parce qu’au début vous devez affronter votre propre Shedd שד (diable), pour entrer dans l’initiation. Ce n’est pas que vous allez affronter quelqu’un d’autre: vous devez vous affronter vous-même. Cette partie de vous que vous devez affronter est appelée le Gardien du Seuil. Ce seuil, cette porte est précisément le sexe. Si vous battez ce gardien, cela signifie que vous avez vaincu le שד Shedd, le diable, et que vous voulez marcher sur le chemin devant אל El (Chesed-Abraham), alors vous entrez dans le chemin. Mais qui vous ouvre la porte? C’est le שד Shedd, votre diable. Le diable, Shaddai שדי, a les clés, mais ce diable n’est pas à l’extérieur, il est à l’intérieur de vous; Shaddai שדי représente votre force sexuelle. Il est notre meilleur ami, si nous profitons de lui. En vainquant les tentations de Shaddai שדי, nous portons la lumière de הילל Hillel – Lucifer, au ciel; c’est ainsi que le Ruach Elohim (Esprit de Dieu) fait la lumière à l’intérieur de nous, cette lumière est Lucifer.

« Et ceux qui sont sages brilleront comme l’éclat du firmament; et ceux qui transforment beaucoup en droiture comme les étoiles pour toujours et à jamais…. »

« Et j’entendis l’homme vêtu de lin, qui était sur les eaux du fleuve, lorsqu’il leva sa main droite et sa main gauche vers le ciel, et jura par celui qui vit éternellement que ce sera pour un temps, des temps, et demi; et quand il aura accompli de disperser la puissance du peuple saint, toutes ces choses seront terminées. Et j’ai entendu, mais je n’ai pas compris: alors j’ai dit, ô mon Seigneur, quelle sera la fin de ces choses? Et il dit: Vas, Daniel, car les paroles sont fermées et scellées jusqu’au temps de la fin. Beaucoup seront purifiés, blanchis et éprouvés; mais les méchants agiront méchamment, et aucun des méchants ne comprendra; mais les sages comprendront. » – Daniel 12: 3, 7-10

« Mais de ce jour et de cette heure, personne ne le sait, pas même les anges du ciel, ni le Fils, mais seulement le Père. » – Marc 13:32

« Il faut descendre à la Neuvième Sphère, qui a deux représentations. »

Nous parlons de Yesod. La première représentation est la Pierre Cubique de Yesod. Il faut savoir transmuter l’énergie sexuelle, car l’initiation commence là.

Tout le monde parle d’initiation et comment être un grand initié, mais si vous forniquez, si vous éjaculez l’ens seminis, vous n’êtes pas un initié, vous perdez juste votre temps. Après avoir travaillé dans la chasteté, vous devez affronter vos propres démons, vos propres diables, vos propres défauts, erreurs, vices, et c’est le deuxième aspect du chemin: les neuf cercles, les neuf enfers atomiques ou ce qui de nos jours est appelé l’Ennéagramme dans Yetzirah, où l’initié doit descendre. Qu’est-ce que cet Ennéagramme? Ce sont les neuf sphères au-dessus de Malkuth, liées au monde de la formation; vous devez être formé au deuxième jour de la Genèse (deuxième chapitre de la Genèse, qui est le septième jour). Il est précisé:

« Et Jehovah Elohim forma (ce mot formé est Yetzirah) Adam de la poussière de la Terre; et Adam est devenu une âme vivante. »

Cette formation prend neuf étapes dans le monde de Yetzirah. Ce sont précisément les neuf cercles, différent temps.

Permettez-moi de lire ce qui suit afin de comprendre cela, car dans la Bible, nous lisons:

« Au temps de la fin, avant ton commencement, les saints seront sélectionnés. »

Les saints seront sélectionnés et:

« Après un temps, et des temps, et la moitié du temps, la fin viendra. »

Nous lisons ceci dans Daniel. Nous lisons cela aussi dans le Livre de l’Apocalypse, lorsque l’écrivain dit que tout sera accompli au temps, des temps et la moitié du temps. Quand nous lisons cela, nous voyons qu’il s’agit de Saturne ici, qui est Chronos, le Saint-Esprit, le temps, initiatiquement parlant. Qu’est-ce que le temps? Pour comprendre cela nous devons entrer dans la Bible. Dans la Bible (Genèse 1:14), nous lisons:

Elohim (אלהים): Aleph 1 + Lamed 30 + Hei 5 + Iod 10 + Mem-Final 40 = 86, 8 + 6 = 14, 1 + 4 = 5, le Pentalphe, régit le jour

« Et Elohim dit: Qu’il y ait des lumières dans le firmament du ciel pour séparer le jour de la nuit; et qu’elles soient pour des signes, et pour [Meowdim מועדים, « des temps »], et pour des jours et des années. Et qu’elles soient des lumières dans le firmament du ciel pour éclairer la terre: et il en fut ainsi. Et Elohim fit deux grandes lumières; la plus grande lumière pour régner le jour. » Genèse 1: 14-16

C’est le quatrième jour. Quel est le firmament du ciel? Il est dans le haut de la tête. Lorsque nous parlons de firmament, c’est la moelle épinière, car le deuxième jour, il est écrit:

« Faisons un firmament entre les eaux supérieures et les eaux inférieures. »

Les eaux supérieures sont les fluides cérébro-spinaux, et les eaux inférieures sont les eaux sexuelles, le semen de Yesod, le sexe. Ainsi, entre les eaux inférieures et supérieures, nous avons la moelle, qui est l’utérus où nous devons créer le firmament. Ce firmament est créé lorsque la lumière du serpent Saturnien monte dans la moelle épinière. Puis, au quatrième jour, il est écrit:

« Qu’il y ait des lumières dans le firmament du ciel pour séparer le jour de la nuit; et qu’elles soient pour des signes, et pour des saisons, et pour des jours et des années. Et qu’elles soient pour des lumières dans le firmament du ciel pour donne de la lumière sur la terre: et il en fut ainsi. Et Elohim fit deux grandes lumières: la grande lumière pour régir le jour et la petite lumière pour régir la nuit: il fit aussi les étoiles… » – Genèse 1: 14 -16

« Qu’il y ait des lumières dans le firmament » quel firmament? Le firmament que nous avons déjà éveillé dans notre moelle épinière. Ces lumières sont les forces luni-solaires que nous devons développer dans la quatrième initiation des Mystères Majeurs qui seront pour nous pour des signes, et pour des saisons, et pour des jours et des années.

L’Aimah (לאימה-Mère): Lamed 30 + Aleph 1 + Iod 10 + Mem 40 + Hei 5 = 86, 8 + 6 = 14, 1 + 4 = 5, L’Aimah, le Pentalphe, régit la nuit

Par exemple, il est dit que la lune est la petite lumière et que le soleil est la grande lumière. La Genèse déclare que « la grande lumière pour régir le jour et la petite lumière pour régir la nuit », ces lumières se rapportent à la création de deux forces: le soleil au-dessus et la lune en dessous. Yesod est régit par la lune, et Tiphereth est régit par le soleil, votre cœur. Tiphereth est votre cœur et Yesod est votre sexe; « Il a fait les étoiles aussi » dans le firmament, les sept étoiles, les sept églises ou chakras se rapportent à notre moelle épinière et aussi au-dessus dans notre tête.

Maintenant, écoutez ces mots, Meowd, Meowdim מועד מועדים. L’Meowdim למועדים signifie, « pour des temps », c’est ainsi qu’il est écrit en Hébreu. « Temps » est Meowd מועד. En Hébreu quand vous demandez « Comment allez-vous? » Ils répondent « Tob Meowd טוב מועד », ce qui signifie « mon temps est bon ». En d’autres termes, « ce que je vis maintenant en ce moment est bon ».

Le mot Meowd מועד est toujours lié aux fêtes, jours saints, saisons, etc.; ainsi, Meowd מועד, Meowdim מועדים, (un) temps / (des) temps, sont utilisés afin de mesurer des initiations. C’est pourquoi le Shabbath est Meowd מועד, une fête. Il y a autant de Meowdim מועדים (fêtes) dans le Judaïsme que dans le Paganisme. Quoi qu’il en soit, tous sont des Meowdim מועדים (fêtes) que nous devons saisir et comprendre.

Meowdim מועדים (fêtes) sont liés à Saturne, parce que Meowd מועד est le temps Chronos-Saturne; ces fêtes sont liées aux initiations dans les mondes internes. C’est pourquoi dans le Livre de Daniel, il est écrit:

« Et j’entendis l’homme vêtu de lin, qui était sur les eaux du fleuve, quand il leva sa main droite et sa main gauche vers le ciel, et jura par celui qui vit éternellement que ce sera pour un temps [Meowd מועד], des temps [Meowdim מועדים] et la moitié. » – Daniel 12: 7

Et dans le livre de l’Apocalypse, qui est écrit en Grec:

« Et à la femme (le serpent Saturnien) était données deux ailes d’un grand aigle (rappelez-vous que l’aigle représente Shabbatai שבתאי, Saturne), afin qu’elle puisse voler dans (Tiphereth) le désert, à sa place (le cœur), où elle est nourrie pendant un temps [Chronos χρόνος en Grec; Meowd מועד en Hébreu], et des temps (Meowdim מועדים) et la moitié d’un temps (Meowd מועד), de la face du serpent (tentateur). » – Apocalypse 12:14

Maître Samael Aun Weor, après avoir dévoilé 90 chapitres et une partie du 91e chapitre du livre Pistis Sophia, a écrit ce qui suit:

« Nous, Samael Aun Weor, vous disons, au nom du Premier Mystère de Pistis Sophia et du Sauveur du monde, que je dévoilerai le reste de la Bible Gnostique à la moitié de la moitié du temps. »

Des paroles mystérieuses, des paroles énigmatiques qui, lorsque vous les lisez, vous font demander: « Qu’est-ce que c’est » la moitié de la moitié du temps? » Si vous êtes un étudiant sérieux de la Kabbale et de l’Alchimie, vous savez ce que vous lisez, mais lorsque les laïcs lisent cette déclaration, ils décrivent ou interprètent cette phrase de la manière erronée.

Écoutez: comme vous le voyez, Jehovah Elohim יהוה אלהים – Saturne-Binah-Chronos – est le seigneur du temps, celui qui met les étapes et les règles, dans la création. On parle toujours des Trois Montagnes: la Première Montagne est la montagne de l’initiation, c’est le temps où vous devez travailler avec vos forces sexuelles, vous devez créer, vous devez « renaître », comme Jésus l’a dit à Nicodème. Pour naître de nouveau, il faut du temps. Quand nous disons que vous avez besoin de temps, nous voulons dire que vous avez besoin de Saturne, vous avez besoin de Chronos et Rhéa, car entre eux, unis dans Yesod, ils créeront à l’intérieur de vous le corps astral, le corps mental, le corps causal. Cela se fait à travers le temps, les initiations. Et, si vous prenez le chemin direct de votre auto-réalisation, alors le Seigneur Christ descend en vous, grâce à Saturne et à Rhéa, parce que le Christ, le sauveur, qui serait né à l’intérieur de vous est le Fils du Saint-Esprit, ce qui signifie, la colombe blanche et Marie ou Saturne et Nandou.

Ainsi, le Saint-Esprit qui doit faire descendre le Sauveur dans l’Initiation Vénuste pour vous, dans Tiphereth, à travers le pilier du milieu, est toujours Saturne. Tiphereth est au milieu de l’Arbre de Vie, ou en d’autres termes, Tiphereth se trouve à la moitié de la colonne du milieu; Tiphereth est à la moitié de la moitié de la Première Montagne, le « temps ». Ainsi, lorsque le Seigneur descend à l’intérieur de vous à la moitié du temps (Tiphereth), il développe les serpents de lumière. Ces serpents de lumière sont les initiations de Vénus, de l’Amour, les aspects supérieurs des initiations; cela se fait dans la Première Montagne. Ainsi, la Première Montagne est le « temps », et ce temps se rapporte aux serpents de feu et aux serpents de lumière.

Maintenant, quand vous atteignez la fin, le sommet, le sommet de la montagne de l’initiation, alors les « temps » s’ouvrent devant vous, car vous entrez dans le monde de Yetzirah, où il y a des temps différents dans chaque Sephirah. Dans le monde de la formation, vous devez vous former: le serpent Saturnien doit vous tuer et vous avaler à différents niveaux. C’est l’aspect de l’Ennéagramme; des temps différents. »

Maître Samael a décrit ces temps (Meowdim מועדים) dans la Seconde Montagne dans son livre, Les Trois Montagnes. Dans la Seconde Montagne, vous accédez au Ciel de la Lune, au Ciel de Mercure, au Ciel de Vénus, au Ciel de Mars, au Ciel du Soleil, au Ciel de Jupiter et au Ciel de Saturne-Binah; ici vous atteignez les sept cieux. De là, vous allez dans les Cieux d’Uranos et de Neptune, car il y a neuf cieux dans le monde de Yetzirah que l’initié doit développer. Rappelez-vous que ces cieux de Yetzirah sont appelés « temps » (Meowdim מועדים) ésotériquement parlant, et ils sont gouvernés par Shabbatai שבתאי, Saturne, Binah.

Ainsi, lorsque l’initié développe un « temps » et des « temps », l’initié est prêt. Prêt pour quoi? Prêt pour la « moitié du temps ». Quelle est la moitié du temps? Si le temps est la première montagne de l’initiation, la moitié de cette montagne est la moitié du temps, en d’autres termes, les 8 serpents de lumière sont la moitié. N’est-ce pas? Parce que le troisième aspect de cette transformation que l’initié réalise ou effectue est de qualifier les 8 initiations de lumière, ce que nous appelons les 8 Initiations Vénustes. Les huit années de transformation se rapportent à Shabbatai שבתאי, Saturne, Binah; le serpent Saturnien avale chaque corps de l’initié. Et, quand elle termine sa fête avec l’initié, quand l’initié est enfin pur, propre, alors dans la huitième qualification, Shabbatai שבתאי, Saturne, Binah, l’aigle vient et avale le serpent. C’est ainsi que, après la « moitié du temps », l’initié se transforme en serpent à plumes.

Ainsi, la « moitié du temps » se rapporte aux 8 Initiations Vénustes de Tiphereth, et les qualifications de ces 8 initiations de lumière. C’est facile à voir: un temps, des temps et la moitié du temps sont le point culminant de ce que nous appelons la « résurrection », en termes ésotériques. Bien sûr, vous pouvez lire de nombreux livres pour apprendre davantage à ce sujet, car ici je parle en synthèse, pour que nous puissions comprendre le chemin que nous vivons ici.

Donc, Yesod est bien sûr ce que nous appelons la première chambre, car elle est liée à la neuvième Sephirah de l’Arbre de Vie. Quand on est célibataire, on entre dans les neuf couches de la Terre, car les neuf couches de la Terre sont liées à Yesod. Vous voulez savoir à quel point vous êtes mauvais? Vous voulez savoir contre quels éléments vous devez lutter? Comment voyez-vous cela? Bien, vous devez entrer dans le chemin probatoire, qui sont les neuf initiations de mystères mineurs, dans lesquelles l’initié pénètre dans sa propre subconscience, inconscience, infraconscience et fait face l’un après l’autre jusqu’à atteindre le centre de la Terre.

Cette descente n’est pas physique; c’est pourquoi nous montrons l’entrée là. Quand Orphée est allé chercher Eurydice, sa femme – qui, soit dit en passant, a été tuée par un serpent – il descend en enfer.

Il a fait face au gardien et a dit: « S’il te plaît, ouvres-moi la porte. Je veux gagner mon âme, je l’ai perdue », et parle avec Hadès, Pluton, afin d’entrer dans le monde souterrain. Cette entrée dans les neuf couches intérieures est précisément ce que nous appelons les neuf initiations des mystères mineurs. Nous devons savoir contre quoi nous devons lutter pour gagner notre âme.

Au niveau supérieur, c’est un Ennéagramme, lorsque vous redescendez littéralement dans ces neuf couches et désintégrez vos défauts et vices, afin d’accéder au ciel. La lyre d’Orphée est bien sûr le symbole de la colonne vertébrale; elle contient sept notes. Vous effectuez votre travail dans la neuvième sphère, dans votre colonne vertébrale; c’est ainsi que vous entrez en enfer. Et comme le dit le Maître:

« C’est la grande épreuve pour la dignité suprême du Hiérophante. Hermès [Orphée], Bouddha, Jésus-Christ, Zoroastre, Dante et bien d’autres grands initiés ont dû passer cette épreuve maximale, la descente à la Neuvième Sphère » – Samael aun Weor

On commence dans les Limbes et continue vers le bas, jusqu’à atteindre le centre, la neuvième sphère. Dans le passé, lorsque l’initié faisait cela, sa conscience était éveillée, et il ou elle atteignait la neuvième sphère; alors, le maître l’appelait et lui disait: « OK, maintenant tu es éveillé, maintenant tu sais contre quoi tu dois te battre. Nous sommes maintenant au centre ici. » Dans l’Enfer, Dante demande à son maître Virgile: « Est-ce Lucifer? » Oui, c’est Lucifer. Ce Lucifer est Shaddai. Il faut grimper sur les côtes de Lucifer pour monter. En d’autres termes, vous devez accomplir l’acte sexuel, vous devez vous marier. Vous êtes célibataire depuis de nombreuses années, vous devez maintenant vous marier. Si vous n’effectuez pas l’acte sexuel, comment allez-vous vaincre Lucifer? Lucifer est vaincu dans son propre domaine, et le domaine de Lucifer est le sexe. Vous devez être chaste: allez dans la neuvième sphère, mais ne mangez pas le fruit. Voilà le mystère. Mais tous ceux qui entrent dans la neuvième sphère, ils mangent le fruit, et pas seulement un fruit, mais ils avalent tout le pommier. Voilà précisément le problème. N’oubliez pas, c’est la première étape. Vous devez affronter les mystères de la première chambre afin d’entrer dans la deuxième chambre, qui est Tiphereth. Qu’est-ce que Tiphereth? Le Maître dit:

« Essentiellement, la région du mysticisme religieux est dans le monde causal ou le monde de la volonté consciente. Le Gnostique qui apprend à combiner la méditation avec la prière peut incontestablement établir un contact objectif et conscient avec les dieux de la nature. Le monde causal est la sphère des maîtres, est le temple éternel dans le ciel qu’une main a construit; c’est la plus grande demeure de la fraternité ésotérique. Les Kabbalistes Hébraïques Rabbiniques savent que le mantra du monde causal a été, est et sera toujours: Aloah Va Daath. Méditer sur ces mots équivaut à frapper aux portes du merveilleux grand temple. » – La Doctrine Secrète de l’Anahuac par Samael Aun Weor

Ainsi, le cœur, le centre émotionnel supérieur, se rapporte à Tiphereth, la région du mysticisme religieux. C’est pourquoi, ces Hasnamussen qui se prononcent contre les rituels, se prononcent contre le cœur; ce sont des ignorants fous, puisque le monde causal Tiphereth se rapporte au cœur. Le mysticisme religieux aux niveaux inférieurs se rapporte à Hod; sans les feux du cœur, personne ne parvient à la maîtrise. Se prononcer contre les rituels, c’est se prononcer contre les feux du cœur. N’oubliez pas, il est écrit:

« La Kundalini se développe, évolue et progresse selon les mérites du cœur. »

« La Kundalini monte très lentement en fonction des mérites du cœur. »

« Le développement de la Kundalini est contrôlé par les mérites du cœur. » – Samael Aun Weor

Ainsi, pour que le serpent Saturnien s’élève dans notre colonne vertébrale, nous avons besoin de mérites, les mérites de notre cœur. Si nous n’avons pas de bons mérites, le serpent de bronze ne s’élève pas. Le serpent de bronze n’est pas mécanique, automatique, comme beaucoup le pensent. Ils pensent que juste en faisant certains exercices techniques, la Kundalini va aller à la tête. Non! La Kundalini se développe très lentement; si nous commettons des erreurs avec notre cœur, elle ne monte pas.

De nos jours, parmi les Gnostiques, de nombreux ignorants commettent ces erreurs, ils se prononcent contre la seconde chambre, contre Hod, contre Tiphereth, contre Chokmah, le deuxième aspect de l’un des trois triangles de l’Arbre de Vie.

Une fois que vous entrez dans ce chemin, vous devez suivre les trois chambres, c’est ce que nous disons toujours, mais comprenez que ces trois chambres sont à l’intérieur de vous. Étudiez l’Arbre de Vie et voyez les trois chambres dans le pilier du milieu: Yesod est l’entrée, la porte qui s’ouvre, lorsque vous devez affronter le Shedd, le Diable, qui est à l’intérieur de vous; c’est la première chambre. Ensuite, vous entrez dans la deuxième chambre, qui est le cœur. Pour y entrer, il faut beaucoup se battre. Le niveau inférieur de la deuxième chambre est Hod; vous devez nourrir le cœur avec les rituels, les forces de l’Eucharistie, afin de garder de continuer d’avancer, car dans chaque triangle vous trouvez toujours les trois cerveaux et cela est toujours synthétisé dans le troisième facteur. Pour enseigner, pour transmettre la connaissance, vous devez le faire par votre bouche, par votre Daath, par votre gorge, la troisième chambre.

Ainsi, nous devons traverser les trois chambres. Les gens sont très préoccupés d’être dans telle ou telle chambre des écoles spirituelles dans le monde physique; cela n’a pas d’importance si quelqu’un entre dans la troisième chambre dans le monde physique, si cette personne n’est pas dans une troisième chambre intérieurement parlant, individuellement parlant.

Daath est la troisième chambre qui unit les trois forces primaires, la Sainte Trinité, et en enseignant, en vous sacrifiant pour l’humanité, c’est ainsi que vous voyez cela dans trois chambres. Bien sûr, appartenir à la troisième chambre ici dans le monde physique est bon, mais il vaut mieux y appartenir intérieurement, individuellement parlant, à l’intérieur de vous, afin que vous puissiez voir comment le chemin du milieu est lié à trois chambres. Si vous excluez une chambre du chemin du milieu, alors vous ne marchez pas sur le chemin du milieu, vous marchez sur le chemin que vous savez où il mène… Voyez ce que Jésus dit dans le Livre des Actes, après la résurrection:

« Quand ils se sont donc réunis, ils lui ont demandé, disant: Seigneur, veux-tu en ce temps restaurer à nouveau le royaume en Israël? Et il leur dit: Ce n’est pas à vous de connaître les temps [Meowdim מועדים] ou les saisons, que le Père [Chronos-Saturne-Binah-Jehovah Elohim] a mis en son pouvoir. »

Vous voulez connaître les « temps »? Travaillez en vous-même, et alors vous connaîtrez les temps, et déciderez du temps avec l’humanité aussi, parce que cette humanité remplira les temps aussi, mais mécaniquement. Comme nous le lisons dans la doctrine Gnostique:

« Parce que vous êtes ma nation. Ma nation est composée de ceux capables d’éveiller et d’élever en chacun le rythme de leur idiosyncrasie. Que les lois soient accomplies et que cela soit dans le rituel de la beauté et du bien. Ce sont les rituels des éléments (terre, eau, air et feu – ce sont les éléments, les épreuves que nous devons recevoir) et les fêtes [Meowdim מועדים] des Temples. »

Ces temps sont liés aux temples. N’oubliez pas qu’il est écrit que lorsque vous surmontez certaines épreuves ou que vous recevez certaines initiations, vous êtes reçu dans les temples avec des fêtes. Ces fêtes sont appelées Meowdim מועדים; s’il s’agit seulement d’une fête, cela est appelée Meowd; et c’est ce que Daniel dit: « Meowd, Meowdim et la moitié d’un Meowd » ou: le temps, des temps et la moitié du temps. Voilà comment nous devons comprendre cela. Maître Samael Aun Weor dit:

« Je vais dévoiler le reste de La Pistis Sophia à la moitié de la moitié du temps. »

Quelle est la moitié de la moitié du temps ? Quelle est le temps? La première montagne. Quelle est la moitié de ce temps? Les serpents de feu. Et quelle est cette moitié de la moitié? C’est Tiphereth; ce qui signifie que si vous atteignez Tiphereth, qui est la moitié de la moitié du temps, et que vous prenez le chemin direct, vous recevrez l’incarnation du Christ, alors le reste de la Bible Gnostique sera dévoilé à l’intérieur de vous. Il ne sera pas dévoilé à l’extérieur de vous, car lorsque les gens liront ce qui est dévoilé dans La Pistis Sophia, ils disent: « Oh, mon Dieu! Qu’est-ce que c’est? Je ne comprends pas. Trop de Kabbale! » S’ils ne comprennent pas la moitié du dévoilement, pourquoi comprendraient-ils le reste?

Mais s’ils comprennent que dévoiler le reste, c’est être à la moitié de la moitié du temps, lorsque vous entrez dans le chemin direct, alors la lumière se développe en vous, et vous n’avez besoin de personne pour vous dévoiler. Lorsque la lumière est à l’intérieur de vous, il vous suffit de mettre vos yeux et de la lire spirituellement, et vous comprendrez. Pour une telle personne, la lumière, qui est le Christ, dévoile cela pour elle. N’est-ce pas la meilleure façon? Ou vaut-il mieux lire une moitié de livre que vous ne comprenez pas, seulement pour lire le reste que vous ne comprendrez pas non plus? Nous ne pouvons pas rester ignorants: nous devons nous éveiller pour voir le chemin. C’est pourquoi à propos de Chronos-Temps, Salomon le sage a dit:

« Pour chaque chose, il y a une saison et un temps pour chaque but sous le ciel: un temps pour naître et un temps pour mourir; un temps pour planter, et un temps pour arracher ce qui est planté; un temps pour tuer et un temps pour guérir; un temps pour abattre et un temps pour bâtir; Un temps pour pleurer et un temps pour rire; Un temps pour se lamenter, et un temps pour danser; Un temps pour jeter des pierres et un temps pour rassembler des pierres; un temps pour embrasser et un temps pour s’abstenir d’embrasser; Un temps pour gagner et un temps pour perdre; un temps pour garder et un temps pour rejeter; Un temps pour déchirer et un temps pour coudre; un temps pour garder le silence et un temps pour parler; Un temps pour aimer et un temps pour haïr; un temps pour la guerre et un temps pour la paix.

Quel profit celui qui travaille retire-t-il de sa peine? J’ai vu le travail que Dieu a donné aux fils des hommes pour y être exercé. Il a rendu chaque chose belle en son temps: il a aussi mis le monde dans leur cœur, afin qu’aucun homme ne puisse découvrir l’œuvre que Dieu fait depuis le commencement jusqu’à la fin.

Je sais qu’il n’y a de bien en eux que pour un homme de se réjouir et de faire du bien dans sa vie. Et aussi que chaque homme mange et boive, et jouisse du bien de tout son travail, c’est le don de Dieu.

Je sais que, quoi que Dieu fasse, ce sera pour toujours: on ne peut rien y ajouter, ni rien à en retrancher: et Dieu le fait, afin que les hommes craignent devant lui.

Ce qui a été, c’est maintenant; et ce qui doit être a déjà été; et Dieu exige ce qui est passé. Et d’ailleurs j’ai vu sous le soleil le lieu du jugement, que la méchanceté était là; et qu’au lieu établi pour la justice, l’iniquité était là. J’ai dit dans mon cœur: Dieu jugera les justes et les méchants: car il y a un temps pour toute chose et pour toute œuvre.

Bien qu’un pécheur commette des crimes cent fois et vive longtemps, je sais sûrement que ce sera mieux avec ceux qui craignent Dieu, qui sont respectueux devant lui. » – Ecclésiaste 3: 1-7; 8:12

Public: Donc, pour vaincre Saturne, qui signifie vaincre la mort, vaincre le temps, on dois d’abord être avalé par Saturne. Comment se fait-il que Zeus ait vaincu Saturne sans être avalé par Saturne?

Instructeur: Bien, Rhéa, la Terre Mère, Malkuth, a gardé Zeus (Jésus, le sauveur) caché dans (Égypte) une grotte sur le Mont Ida, en Crète, afin qu’à travers les Initiations Vénustes, Zeus-Jupiter puisse vaincre Saturne. Cela signifie ne pas être avalé par le Paranirvana, comme les cinq autres dieux – qui représentent les corps solaires; à savoir, vital, astral, mental, causal et Bouddhique – ont été avalés.

Donc, Rhéa a donné à Saturne la pierre de Yesod, au lieu de Zeus-Jupiter, qui choisit le chemin droit au lieu du spiral. Ainsi, en élevant les serpents de lumière, c’est ainsi que Jupiter surmonte Chronos-Saturne, son père, et se rend au Theomertmalogos, à l’Ain Soph Aur, à l’Absolu Solaire. Cela signifie que Saturne doit avaler la pierre dans une autre octave pour devenir un Dieu très supérieur. Pour que Saturne-Binah avale la pierre de Yesod, il doit travailler avec les forces sexuelles de Chokmah-Uranos. N’oubliez pas que Zeus a été élevé par sa grand-mère, Gaia. En bref, c’est le mystère d’Uranos, Saturne, Jupiter, notre Être Intérieur.

Tout ce que vous lisez dans la mythologie a un mystère que vous devez savoir interpréter. Ce n’est pas que Saturne avalait littéralement un gros rocher; pour que Saturne avale la pierre, vous devez transmuter la force sexuelle de votre pierre, de vos gonades, et envoyer ces forces au cerveau, au Saint-Esprit; Saturne-Binah sait ce qu’il fait. Ainsi, c’est le mystère de notre Être que nous avons et devons étudier.

Public: Vous avez donc parlé d’Orphée et de descendre dans Hadès pour libérer sa femme. Est-ce le même symbole de sa femme ou de son âme dans les neuf couches de Malkuth, en tant que la jeune fille Xquic dans la Bible Maya, le Popol Vuh?

Instructeur: Exactement, la jeune Xquic dans le Popol Vuh, est le même mystère. La fille du Seigneur Cuchumaquic, la jeune fille Xquic, a été imprégnée par Hun-Hunahpu, et elle a donné naissance à Hunahpú et Xbalanqué, etc… La fille symbolise l’âme à l’intérieur de chacun de nous, notre âme qui est piégée en enfer. Quel enfer? L’enfer que nous avons créé en nous. Cette âme doit être libérée, et pour cela, nous devons tuer tous les infidèles, les païens.

Comprenez, c’est précisément quelque chose interne. Ce n’est pas dehors: les ennemis ne sont pas dehors, ils sont à l’intérieur de vous. Si vous savez interpréter la doctrine des livres secrets, vous comprenez alors les combats du Popol Vuh, les combats que vous trouvez dans la Bible, et dans la mythologie, et le Coran. Ils disent toujours: tuez les infidèles, les mécréants, les païens, mais ces païens ne sont pas à l’extérieur de nous, ils sont à l’intérieur. C’est le combat que nous devons mener pour développer ce que nous devons développer et pour sauver l’âme, car notre âme est emprisonnée dans sept démons: la luxure, la colère, l’orgueil, la vanité, la paresse, la gourmandise, l’envie.

Public: Donc, à propos de l’Arbre Calebasse dans le Popol Vuh. Est-ce l’Arbre du Bien et du Mal?

Instructeur: Oui, bien sûr. Dans le Popol Vuh, nous lisons que la tête de Hun-Hunahpu a été prise de son corps et attachée dans les branches de l’Arbre de Calebasse où elle a été confondue avec le fruit de l’arbre. La tête se rapporte à la Sainte Trinité, les trois forces primaires dans l’Arbre du Bien et du Mal. Parce que cet arbre est Daath, la tête crache et imprègne la fille. Ce crachat est le symbole de la salive secrète ou de la pommade secrète qui monte du sexe à la gorge à travers l’Alchimie.

Public: Est-ce la même chose que vous aviez dit de quelqu’un qui a atteint ce stade dans sa propre salive? Est-ce que cette salive a changé d’une façon ou d’une autre?

Instructeur: Bien, lorsque quelqu’un atteint son niveau d’initiation supérieur, sa salive, ce qui signifie, ses connaissances guérissent. Il est écrit:

« Et tandis que Jésus passait, il a vu un homme aveugle depuis sa naissance. Et ses disciples lui demandèrent, disant: Maître, qui a péché, cet homme ou ses parents, pour qu’il naisse aveugle? Jésus répondit: Ni cet homme n’a péché, ni ses parents, mais pour que les œuvres de Dieu se manifestent en lui. Je dois faire les œuvres de celui qui m’a envoyé, pendant qu’il fait jour: la nuit vient, quand personne ne peut travailler. Tant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. Quand il eut ainsi parlé, il cracha sur le sol, et fit de l’argile de la salive, et il oignit les yeux de l’aveugle avec de l’argile, et lui dit: Vas, lave-toi dans la piscine de Siloam, (qui est par interprétation, Sent.) Il a donc fait son chemin, s’est lavé et est venu voyant. » – Jean 9: 1-7

Telle est le pouvoir de la salive de Daath.

Les versets bibliques précédents sont bien sûr une déclaration alchimique, mais parfois un Maître peut le faire avec leur salive, car ils sont très chastes. La salive a du pouvoir, ils peuvent donc vous guérir physiquement. Mais ce n’est pas le point important de cette affaire. Je n’accorde pas trop d’importance à la guérison du corps physique en relation avec les enseignements de la Bible et tous ces miracles, car à la fin, tous ces gens qui ont été guéris mourront, alors à quoi ça sert? Si nous nous guérissons psychologiquement et que nous mourons physiquement, nous ne perdons pas cette guérison psychologique. La transformation ou l’œuvre alchimique du Seigneur Christ à l’intérieur de vous est quelque chose d’ésotérique. Si vous développez cela, bien sûr, vous triomphez. Mais ne lisez pas littéralement, parce que les gens sont toujours tellement identifiés à leur physicalité: « Oh, Je veux que cet initié fasse un miracle physiquement sur moi! » Et alors? Vous êtes guéri et à la fin vous mourrez, alors à quoi ça sert? Faites la guérison dans votre conscience dans votre âme, alors vous verrez le bénéfice. C’est pourquoi vous devez lire la Bible alchimiquement, ésotériquement pour comprendre.

Pourquoi célébrons-nous maintenant les Saturnales? Nous sommes en Capricorne, maison de Saturne; c’est Samedi, le jour de Saturne. Alors Saturne, le Seigneur de la mort, nous invite toujours à mourir psychologiquement.

Public: Par rapport aux initiations dont nous avons parlé concernant le Christ, quelle est la relation avec les stigmates?

Instructeur: Les stigmates? C’est un processus de la moitié du temps. Vous voyez? Temps, des temps et la moitié du temps. Les stigmates apparaissent à la moitié du temps. Il y a beaucoup de gens qui ont des stigmates là-bas et ils apparaissent à la télévision ou sur Internet, parce qu’ils ont en quelque sorte des blessures aux mains et aux pieds, et aussi au côté. Cela apparaît là pour une certaine raison, mais les véritables stigmates se trouvent dans la troisième année des huit années de la moitié du temps, lorsque l’initié doit faire ces stigmates dans le corps astral. Et pour cela, l’initié à ce temps, qui est la moitié du temps, il ou elle doit accomplir l’acte sexuel sans désir.

Comment va-t-elle ou il accomplir un acte sexuel sans désir? Ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas encore à ce niveau. Vous avez le désir et pour accomplir l’acte sexuel, vous avez besoin du désir, mais les initiés qui sont à ce niveau n’ont aucun désir du tout. Ils accomplissent l’acte sexuel d’une manière très statique, en extase; ils sont unis, mais ravis. Ils ne bougent même pas. Pouvez-vous faire cela? Non! Alors n’en parle pas. Il y a une autre question là-bas?

Public: Beaucoup de choses ont été écrites sur les Saturnales de manière négative. Si nous recherchons sur Google Saturnales, ils nous montrent des rites liés au paganisme, des fêtes ivres et des choses comme cela. Y a-t-il donc une dualité ou une dégénérescence liée à cela?

Instructeur: Malheureusement, du sublime au ridicule il n’y a qu’un pas, et c’est axiomatique. Les Saturnales sont Samedi, aujourd’hui. Le Sabbath est un jour saint, nous le respectons. C’est Shabbath, le jour saint, quand vous connaissez les mystères. Mais, vous trouvez aussi le Sabbath des sorcières; elles effectuent des bacchanales et des rituels liés à la luxure. Ces sorcières et sorciers ont leurs rituels aussi, mais ils sont complètement à l’opposé du Saint Sabbath. Ces rituels se trouvent sur Internet et dans de nombreuses régions du monde où ils enseignent la magie noire. De nos jours, les gens associent le Sabbath à leurs horribles Saturnales, à leur dégénérescence, car ils sont dégénérés.

Habituellement, nous associons les fêtes à ce que nous transportons à l’intérieur. Si l’on n’est pas un initié, comment va-t-on faire ces fêtes comme Noël? Noël est une célébration des saintes Saturnales que tous les Chrétiens célèbrent. Mais si vous allez de maison en maison, que trouvez-vous que ces Chrétiens font à ce moment-là? Ils sont ivres, très ivres et fument parfois de la marijuana, et c’est ainsi qu’ils célèbrent Noël. Est-ce une sainte Saturnalia? Non! Ce n’est pas Noël (Christmas), c’est le contraire! C’est une Saturnalia démoniaque.

Alors malheureusement, parce que nous sommes des démons, nous avons terriblement transformé toutes les fêtes ou Meowdim en Bacchanalias démoniaques. Maintenant que nous sommes fatigués de ces célébrations démoniaques, allons dans l’autre extrême, au sublime et célébrons cela, et étudions ce que c’est en relation avec un aspect positif, parce que nous sommes fatigués de l’aspect négatif.

Quand nous sortons le Vendredi soir, le soir du Samedi, les gens célèbrent, mais savez-vous ce qu’ils célèbrent? Ce n’est pas un saint Sabbath. Si nous sommes habitués à cela, réfléchissez, car nous respectons et comprenons aussi que les gens le font, parce qu’ils ne savent pas. Mais maintenant vous savez, et si vous le faites, c’est votre affaire; ainsi, quand Saturne viendra, quand le Septième Sceau arrivera, vous n’aurez plus d’excuses. Alors, il dira: « Mais vous savez, vous avez entendu les conférences », et ainsi, il vous coupera la tête avec sa faux.

Public: Vous avez donc mentionné que la Seconde Montagne était l’œuvre de l’Ennéagramme dans le monde de Yetzirah.

Instructeur: À différents temps.

Public: Oui, les différents temps. Travaille-t-on avec d’autres stations, où on travaille avec ces sphères dans les trois autres mondes, dans Assiah, dans Briah et dans Atziluth? Y a-t-il du travail avec l’Ennéagramme dans Briah par exemple?

Instructeur: Non. Il n’y a qu’un seul travail avec l’Ennéagramme, dans la Seconde Montagne du monde de Yetzirah. C’est le seul Ennéagramme qui existe, car Ennéa (Aenneas) signifie neuf; ce nom vient du nombre neuf. Ennéagramme (neuf unités de conscience). Ainsi, comme Orphée, lui, Énée descend dans le Monde souterrain pour chercher l’esprit de son père. Donc l’Ennéagramme est la descente aux enfers, votre propre enfer, votre propre subconscience pour le nettoyer, le purifier; c’est l’Ennéagramme.

Bien sûr, de nos jours, vous trouvez des livres écrits sur l’Ennéagramme, et les gens aiment faire certaines pratiques avec certaines choses et ils pensent qu’ils pratiquent l’Ennéagramme, mais c’est très subjectif, ce n’est pas initiatique. C’est peut-être bien, mais nous ne sommes pas concernés par cela.

Public: Mon problème est donc pourquoi cela se produit-il uniquement dans le monde de Yetzirah, mais pourquoi est-ce spécifiquement Yetzirah?

Instructeur: Parce que:

« Et יהוה אלהים forma (Yetzirah יצרה) l’homme de la poussière du sol, et souffla dans ses narines le souffle de vie; et l’homme est devenu une âme vivante. » – Genèse 2: 7

Yetzirah est en relation avec les « temps ». D’abord, vous effectuez le « temps », puis les « temps », parce que le monde de Yetzirah sont des temps différents, des mondes différents; la poussière de la Lune, la poussière de Mercure, la poussière de Vénus, la poussière du Soleil, la poussière de Mars, la poussière de Jupiter, la poussière de Saturne, la poussière d’Uranus et la poussière de Neptune. Ce sont les neuf niveaux du sol (HaAdamah האדמה), l’Ennéagramme.

Vous devez entrer dans chaque ciel de Yetzirah consciemment, pas théoriquement ou par fantaisie; vous devez vivre chacun d’eux, comme nous parlons ici. C’est l’Ennéagramme, ce sont des « temps » différents avant d’atteindre la résurrection, qui est liée à Saturne, parce que Saturne est Jehovah Elohim יהוה אלהים, qui doit vous avaler, si vous culminez des « temps ».

Ainsi, Saturne fait sa fête avec vous si vous atteignez ce niveau, dans la dernière année de la moitié du temps. C’est la dernière chose, car Saturne ne mange pas de choses sales; s’il voit que vous êtes toujours sale ou quelque chose de négatif, d’inhumain est à l’intérieur de vous, il dit: « Désolé, je ne vous avalerai pas. Continuez à méditer et à éliminer cela ».

Ensuite, quand vous êtes vraiment comme un bébé, comme un enfant, purifié comme un Seraph, alors Saturne dit: « Oh, j’avalerai les Seraph. » Et puis vous devenez un serpent à plumes, un Elohim, un grand initié. Donc, « Bonne Chance ».

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Times of the End

Les Trois Royaumes Logoiques
Catégories : Chemin de l'Initiation