Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Chemin de l’Initiation

Expliquons alchimiquement ce qu’a dit le Christ Cosmique dans l’Apocalypse chapitre 1 verset 8:

    “Je suis l’Alpha et l’Oméga, le commencement et la fin, dit le Seigneur, qui est, et qui était, et qui sera, le Tout-Puissant [Shaddai en Hébreu].” – Apocalypse 1: 8

En observant le Pentagramme, nous découvrons qu’il a, imprimé au milieu, deux mystérieuses lettres Grecques mentionnées dans la précédente citation.

pentagram-800


Nous trouvons aussi dans ce mystérieux symbole des mots spécifiques écrits avec les lettres des trois alphabets Chrétiens originaux, qui synthétisent ce qui est écrit dans l’évangile de Jean:

    “Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu, et le Verbe était Dieu. Le même était au commencement avec Dieu Toutes choses ont été faites par lui,… Et sans lui rien de ce qui a été fait n’a été fait.” – Jean 1: 1-3

Sur les bras et les jambes du Pentagramme nous trouvons des mots Hébreux qui cachent des significations alchimiques de ce qui est écrit dans les livres de Moïse. Les premiers livres de la Bible ont été écrits originalement en Hébreu. Ainsi, pour comprendre la signification de ce qui est écrit dans l’Ancien Testament, nous devons apprendre les lettres Hébraïques.

Aleph et Tav sont les premières et dernières lettres de l’alphabet Hébreu. La première lettre de l’alphabet Grec est Alpha, et est écrit sur le Pentagramme au niveau de sa gorge. La dernière lettre de l’alphabet Grec est Omega, qui est sur le Pentagramme au niveau de ses organes sexuels, et cela se réfère alchimiquement à quelque chose de très importante, étant donné que le Christ Cosmique a dit: “Je suis l’Alpha et l’Omega,” l’Archeus [le premier principe vital ou force] et Telos [la fin ou l’objectif de la vie].

Le mot “Tetragrammaton” est écrit autour du pentagramme avec les lettres de l’alphabet Latin.

L’alphabet Hébreu est étudié par de nombreux kabbalistes dans cette époque. Les alphabets Grec et Latin sont actuellement utilisés par de nombreux pays occidentaux. L’Hébreu, le Latin et le Grec sont des langues utilisées dans la Liturgie ésotérique Gnostique.

Rappelez-vous qu’il est écrit:

    “Et Pilate a écrit un titre, et l’a mis sur la croix. Et l’écriture était, [INRI] Jésus de Nazareth, le Roi des Juifs. Ce titre a été lu par beaucoup de Juifs: Car le lieu où Jésus fut crucifié était près de la ville: et il était écrit en Hébreu, en Grec et en Latin”. – Jean 19: 19, 20

C’est la raison pour laquelle les mots kabbalistiques sur le Pentagramme sont écrits en lettres Hébraïques, Grecques et Latines pour indiquer que le pentagramme représente le Logos ou Verbe de Dieu.

L’Ancien Testament était écrit en Hébreu, et les quatre évangiles du Nouveau Testament en Grec. Ces écrits ésotériques étaient traduits en Latin, c’est comme ça que le corps principal de la Bible fut formé. Maintenant, Samaël Aun Weor est en train de délivrer le Cinquième Évangile à travers tous ses livres qu’il a écrit en Amérique Latine et qui sont en cours de traduction dans de nombreuses langues. Le Cinquième Évangile est le noyau des quatre évangiles; la Cinquième Évangile montre la lumière cachée dans les quatre évangiles; la Cinquième Évangile clarifie et explique les quatre évangiles.

Dans le Pentagramme, les quatre Évangiles sont représentés par les quatre éléments, à savoir:

  • air – la baguette – Jean
  • feu – l’épée – Marc
  • eau – la coupe – Matthieu
  • terre – l’hexagramme ou étoile de Bethléem – Luc

    “L’étoile de Bethléem est le Sceau de Salomon. Les six pointes de l’étoile sont masculines. Les six angles obtus extérieurs qui existent entre les pointes sont féminins. En synthèse, cette étoile a douze rayons: six masculins et six féminins… Ce sont les douze sels fondamentaux, qui sont régis par les douze signes du zodiaque.” – Samaël Aun Weor

yasm

Dans la Kabbale ces quatre éléments sont représentés par les trois lettres mères de l’Hébreu : Aleph, Shin et Mem, qui représentent respectivement l’air, le feu et l’eau. Le sel ou l’élément terre en tant que Shakti potentiel à l’intérieur de chacun des trois est la lettre Hébraïque Yod, qui représente la dixième Sephirah, Malkuth.

    “Le Sel est la substance de toutes choses, et le principe fixe de tout ce qui existe. Le Sel travaille sur le Soufre [lettre Shin] et le Mercure [lettre Mem]. Ainsi, le Soufre et le Mercure font le Sel volatile [lettre Aleph], tout comme ils le sont. Le Sel les épaissit et en retour les rend fixes.
    “Quand sel est dissous dans une liqueur appropriée, alors il dissout les choses solides et leur donne de la consistance. Le Sel donne une forme de perfection à l’Enfant d’Or de l’Alchimie Sexuelle.” – Traité d’Alchimie Sexuelle par Samaël Aun Weor

La plupart des mantras prononcés dans la Liturgie Gnostique vient de l’Hébreu, du Grec et du Latin. Ces trois langues dérivent du Watan, qui était la langue parlée dans l’Atlantide.
Dans le Pentagramme, la Cinquième Évangile est représentée par les deux serpents du Caducée de Mercure ou Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal, qui est entre l’Alpha et l’Omega. Voilà pourquoi le Pentagramme en tant que symbole est très puissant.

En synthèse, le pentagramme est le symbole du Logos, qui signifie “Verbe » en Grec. “Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu, et le Verbe était Dieu. » Jean 1: 1
Le Verbe est le Logos, voilà pourquoi lorsque nous nous référons au Seigneur Christ, nous disons “Logos”, comme nous l’avons indiqué dans des conférences précédentes, le Theomertmalogos, un mot qui signifie “Verbe Causal de Dieu. » Pour comprendre le Logos ou les mots écrits, nous devons étudier les alphabets, dont les lettres sont des symboles simples qui forment des mots que nous lisons quand nous les apprenons. En ce moment, nous lisons ces mots écrits avec des symboles Latins ou des lettres relatives aux sons ou langues que nous parlons. De même, pour comprendre les lettres ou des symboles et des sons qui sont prononcés dans les paroles de l’Ancien et du Nouveau Testament dans la Bible, nous devons apprendre les alphabets Grec et Hébreux. Donc, quand nous lisons les symboles ou les lettres de l’alphabet de ces langues, nous comprenons alors ce qui y est écrit.

Mais, ces symboles ou lettres ne doivent pas être lues superficiellement comme lorsque nous lisons le journal, parce que chaque lettre a une signification derrière sa forme. Voilà pourquoi nous insistons que nous devons apprendre et étudier l’alphabet kabbalistique Hébreu, qui est formé par 22 lettres, car celles-ci se rapportent aux 22 Arcanes du Tarot. Ainsi, lorsque nous lisons la Bible en langue Hébraïque et comprennons ce que signifie chaque lettre, nous pouvons voir alors l’esprit qui vivifie ces mots kabbalistiques et trouver ainsi la signification profonde du Verbe ou Logos.

Voilà pourquoi le Christ Cosmique en tant que Logos a dit: « Je suis l’Alpha et l’Omega, le commencement et la fin » de n’importe quel alphabet, parce que le Christ est “Le Verbe” ou “Ha-Dabar” comme il est dit en Hébreu .

    בְּרֵאשִׁית הָיָה הַדָּבָר וְהַדָּבָר הָיָה אֶת-הָאֱלֹהִים וְהוּא הַדָּבָר הָיָה אֱלֹהִים:
    « Au commencement était le Verbe, et le Verbe était avec Dieu, et le Verbe était Dieu. » Jean 1: 1

Lorsque le Christ Cosmique dit: “Je suis l’Alpha et l’Omega”, il embrasse tout l’univers, parce que, pour communiquer entre eux n’importe quelle humanité sur n’importe quelle planète utilise des mots, une langue, et pour écrire leur langue, ils doivent utiliser un alphabet, des symboles ou des lettres, des caractères qu’ils apprennent selon leur idiosyncrasie. Ici, sur la Terre, nous avons le Sanskrit, le Chinois, le Coréen, le Japonais, et d’autres alphabets très complexes, ainsi que les Runes qui sont aussi très difficile à apprendre et à lire, car leurs formes cachent beaucoup de choses.

Lisons le livre de la Genèse en relation avec “Azoth” ou A et Z, Alpha et Omega, et Aleph et Tav, qui se rapportent à ce que nous avons à expliquer en relation avec le commencement et la fin de notre travail alchimique, qui est le principal sujet de cette conférence: l’Alpha et Omega dans le Macrocosme et le Microcosme. Lisons le premier verset de la Genèse dans la Bible:

    בראשיתבראאלהיםאתהשמיםואתהארץ
    “Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre.”

Même si la première phrase est généralement traduite de cette façon, elle peut être kabbalistiquement comprise dans tant d’autres façons, comme nous l’avons déjà enseigné dans de nombreuses conférences. Donc, voici ici un autre sens différent du même paragraphe en observant ses lettres d’une manière différente. Il est écrit:

    ואיבה אשית בינך ובין האשה
    “Et inimitié Je suis en train de mettre [אשית] entre toi et la femme.” –  Genèse 3: 15

Notez que mot “mettre”, commence avec Aleph et se termine par Tav .
Pour revenir à la première phrase de la Genèse, elle peut aussi être lu comme:

    בר אשית בר אאלהים אתה שמים ואתה ארץ
    Le Fils, Je suis en train de mettre, Fils de Ælohim,