Écrit par : Gnostic Instructor   Catégorie : Christianisme Ésotérique

Le sujet de notre conférence d’aujourd’hui a à voir avec l’amour. L’amour est l’essence de la religion. L’amour est la plus haute sagesse.

Nous avons tendance à utiliser le mot amour d’une manière qui le diminue ou le défigure. Lorsque nous l’utilisons pour décrire des choses de type très superficielles et transitoires. Le vrai amour est ce à quoi l’âme aspire toujours à être proche. L’amour est le bonheur que nous souhaitons tous, dans notre profondeur.

Personne ne veut éviter le bonheur. Tout le monde veut avoir le bonheur. C’est juste que nos idées sur ce qu’est le bonheur ont tendance à être confuses. Donc, nous finissons par ne pas faire les choses ou nous comporter de la manière qui nous amènera vers cela.

Dans nos conférences précédentes, nous avons présenté le Christianisme Ésotérique comme une forme de Christianisme plus profonde que ce qui est normalement enseigné dans le public aujourd’hui. Il y a toujours eu la doctrine intérieure, qui se rapporte à certaines façons de comprendre les Écritures. N’oubliez jamais que le vrai contenu du Christianisme ésotérique a quelque chose à faire à l’intérieur de nous. Le contenu de notre âme, de notre esprit. Telle est la doctrine ésotérique. La doctrine intérieure, qui se déploie à travers notre expérience, à travers notre travail spirituel. C’est le vrai Christianisme ésotérique. Parce qu’à l’intérieur de nous se trouve une divinité, une étincelle de lumière, une connexion, à la lumière universelle que nous appelons Christ : cette lumière à l’intérieur de nous.

Nous avons discuté du début du livre de Jean, et nous avons démonté certains des mots Grecs.

En particulier, au tout début (Jean 1: 1), quand il dit:

En arche en o Logos.

« Au commencement était la parole. »

Nous voyons cela normalement dans le temps, c’est-à-dire à un moment donné dans le passé. Mais nous devons considérer ce commencement comme un point de notre espace intérieur. Au sein de cette origine se trouve l’activité du Logos. L’activité du Christ est à notre origine. Et la lumière émerge de notre origine, ou le commencement.

Par conséquent, ce n’est pas quelque chose qui s’est passé il y a longtemps. C’est quelque chose que nous inspectons, que nous pouvons expérimenter à tout moment. Quand nous regardons profondément à l’intérieur de nous-mêmes, nous pouvons trouver l’origine de notre activité, qui est le Verbe, la Parole, le Logos.

Malheureusement, ce qui se produit généralement, c’est que nous ne trouvons que l’activité de notre mental et de notre cœur (émotions). Évidemment, ce qui se passe dans notre mental n’est pas proche des qualités du Christ, Amour Universel. Au lieu de cela, ce que nous trouverons à l’intérieur de nous-mêmes, ce sont la souffrance et la contradiction, les désirs, les modes de pensée et de comportement conditionnés et l’ignorance.

Mais si vous gardez votre attention et que vous suivez la lumière de votre conscience, vous pouvez détacher le tissu même de votre mental. Vous y trouverez un niveau d’activité plus profond.

Nous devons continuer à aller plus loin.

Les gens pensent que leur « vérité », ce sont les pensées et les émotions qu’ils peuvent ressentir à un moment donné. Ils pensent que c’est leur vérité authentique. Mais, ils ne se sont jamais renseignés au-delà de cela ou plus profondément que cela.

Il faut comprendre qu’il y a la conscience ou cognisance, qui est consciente de ces pensées. Si vous suivez cette lumière de la conscience, vous pouvez pénétrer à travers votre mental superficiel, à travers vos pensées, et aller vers quelque chose de plus profond. Si vous continuez à suivre cela, vous trouverez une origine plus radicale.

Chacun de nous peut le faire. C’est ce que cette doctrine enseigne. C’est peut-être plus facile à dire qu’à faire, mais peut-être que nous devons simplement faire l’effort.

Il y a beaucoup à voir avec la façon dont nous nous comportons dans le monde qui nous empêche d’avoir ce type d’accès, afin que nous puissions faire l’expérience de cette compassion universelle.

Nous devons effectuer un travail psychologique, pour transformer notre âme, pour développer notre âme.

Dans le livre de Jean, le premier miracle que Jésus accomplit, c’est au mariage. Où il transforme ou transmute l’eau en vin. Nous allons regarder cette Écriture pour comprendre comment elle a à voir avec notre travail spirituel. De toute évidence, l’interprétation courante selon laquelle Jésus est venu à un mariage dans un passé historique littéral et a décidé que c’était une bonne idée d’aider les célébrants à s’enivrer de vin n’a rien à voir avec le Christianisme. C’est une analyse très superficielle et ignorante.

Lisons Jean 2.

1 Et le troisième [Gimel ג] jour [יום yom] il y avait un mariage à Cana de Galilée [גליל]; et la mère de Jésus [Ἰησοῦ, יהשוה] était là:

2 Et Jésus et ses disciples furent appelés au mariage.

3 Et quand ils voulaient du vin, la mère de Jésus lui a dit: Ils n’ont pas de vin.

4 Jésus lui a dit: Femme, qu’ai-je à faire avec toi? Mon heure n’est pas encore venue.

Eh bien, ce que nous allons faire, c’est analyser ce livre, qui est dans le Nouveau Testament, en regardant comment ces mots sont kabbalistiquement imprégnés de plus d’informations. Parce que ces gens qui écrivaient en Grec, le Nouveau Testament, étaient des Kabbalistes, ils connaissaient la sagesse antique. Lorsqu’ils le présentaient à un public plus général, ils utilisaient la langue à ce moment-là. Quand ceux qui écrivaient cela en Grec, ils enseignaient encore oralement comment comprendre cela kabbalistiquement.

Souvent, lorsque nous parlons de Kabbale, il s’agit de l’Ancien Testament parce que c’est la langue dans laquelle il est écrit. Le Nouveau Testament a ces mêmes symboles de différentes manières. Il faut donc comprendre le Grec en termes de Kabbale et le reliez aux lettres Hébraïques.

Or, cela se passait à Cana de Galilée. Une fois de plus, nous interprétons traditionnellement qu’il s’agissait d’un endroit au Moyen-Orient ou en Palestine. Et cela se passait il y a longtemps, et les gens ont mis tous ces lieux bibliques sur la carte. Nous ne nions pas que certaines villes aient pu (ou non) avoir été le lieu de certains événements.

Dans tous les cas, nous devons aller plus loin. Ce qui était écrit était Cana de Galilée. Qu’est-ce que cana (kana)? Kana est le nom d’un ruisseau entre les territoires d’Éphraïm et de Manassé, qui étaient fils de Joseph.

En Grec, le mot kalamos signifie roseau ou stylo de roseau.

En Hébreu Kaneh ou Qaneh (קנה) signifie un roseau, une tige, un manche, un tube ou une canne.

Quand nous disons Qaneh, nous pointons vers un roseau ou un bâton. Comme nous en avons discuté dans nos conférences précédentes, le roseau ou le bâton est lié à notre colonne vertébrale. De la même manière, un roseau de bambou a certaines poches d’eau, certaines cellules, et vous pouvez voir que l’eau doit remonter du sol vers le haut. Ceci est lié à notre colonne vertébrale et aux énergies qui circulent dans la colonne vertébrale.

N’importe quel bâton des hiérarques ou des patriarches, le bâton des sages, c’est notre colonne vertébrale. Donc kana (Qaneh) est la colonne vertébrale.

Le mot Galilée a juste une interprétation riche. En Grec, il existe différentes manières de se rapporter à Galil ou Gal Elias. De Galil dont nous obtenons la route de Galilée. Galil signifie un circuit ou un quartier signifiant un quartier circulaire d’une zone, ou, cela peut signifier rouler, tourner comme une porte, ou une bague au doigt, un cycle.

Dans la Kabbale nous trouvons le mot Gilgal et Galgal: roulement, roue, tourbilloner, tourbillon, tourbillonnant; dans Kabbale, les âmes retournant.

Bien sûr, la Galilée, on peut définir traditionnellement, comme une région du nord de la Palestine, et aussi le nom d’une mer, aussi un cercle ou une zone des païens.

La Galilée vient de Galil (גליל). Qui en Hébreu est Gimel ג, Lamed ל, Iod י, Lamed ל. En Français: G-L-I-L approximativement.

Il y a un autre terme, un autre endroit est référencé, un peu dans l’Ancien Testament appelé Gilgal, ou Beth-Gilgal. Gilgal est très similaire, sauf que c’est Gimel ג, Lamed ל, Gimel ג, Lamed ל. Le Iod י de Galil est remplacé par un autre Gimel ג pour faire Gilgal.

Gilgal est traditionnellement considéré comme un lieu très spirituel. Josué, qui est venu après Moïse, a fait monter le Jourdain. Ensuite, il y avait une terre pour les Israélites pour traverser le fleuve du Jourdain et entrer dans la terre promise. Là où ils avaient un camp de base là-bas, il s’appelait Gilgal.

Le mot Jordan (ירדן) signifie descendant. Josué a fait monter cette dissension d’énergie. Tous les Israélites sont venus de l’autre côté et ils ont fait camp à Guilgal. C’est le récit raconter dans la Bible.

Ce que nous décrivons aujourd’hui ne concerne pas Guilgal, mais Galil (Galilée), qui est différent.

Examinons un peu plus les lettres. Nous allons les parcourir tous.

Gimel ג est la 3ème lettre de l’alphabet Hébreu. Gimel ג est comme le mot chameau, donc Gimel ג est comme le chameau qui marche dans le désert. Gimel ג est lié à gemul (גמול), qui signifie une récompense ou une rétribution : donner une récompense ou donner une punition pour les actions accomplies.

Gemal (גמל) signifie littéralement chameau, à traiter pleinement ou de manière adéquate. Sevrer. Mûrir. Gemal parle d’une maturation, d’une traversée ou d’un développement en parcourant le chemin.

Gimel ג est le chameau qui parcourt le désert pour renouer avec Dieu. Gimel ג lui-même, serait formé de deux autres lettres dont nous allons discuter: Vav ו, et Iod י. Vav ו est comme une ligne verticale. Iod י est un point qui sur le Gimel ג est le petit pied en bas à droite. Gimel ג est comme une longue ligne avec un point, le Iod י est le pied avec lequel marcher. Vav ו dans Gimel ג est l’aspect vertical.

Le Zohar déclare qu’Eve a été tentée par Samael volant sur un serpent-chameau. Ceux qui surmontent la tentation deviennent « gibor », forts.

Nous allons combiner cette compréhension de Gimel ג avec Lamed ל. Rappelez-vous que Galil est: Gimel ג, Lamed ל, Iod י, Lamed ל.

Lamed ל est la 12e lettre, Lamed ל est formé avec Vav ו et Kaph כ. Lamed ל a cette extension supplémentaire au-dessus de la ligne normale des lettres. Lamed ל est comme une grande tour atteignant le ciel, mais elle est ancrée dans la terre. Lamed ל est le lien entre le corps, âme et l’esprit. En tant que 12e lettre, c’est une lettre d’accomplissement vue dans les 12 apôtres, 12 travaux, 12 tribus, etc. Lamed ל est la lettre centrale de l’alphabet et la source de notre connexion à Dieu, qui est au centre, le לב leb, qui est le cœur. Par le cœur nous lamed למד (apprenez) la plus haute sagesse.

Vous pouvez voir comment Gimel ג et Lamed ל pourraient être connectés les uns aux autres. Y voyez-vous une relation: marcher sur le chemin? Pour avoir cette sagesse intérieure qui vous relie. Parce qu’à tout moment, nous pouvons nous souvenir de nous-mêmes et établir une connexion. Lorsque nous nous souvenons de nous-mêmes, cette connexion devient plus active et nous pouvons alors marcher sur le chemin.

Nous avons également parlé de la lettre Iod י. C’est la dixième lettre et c’est comme un petit point. Donc, partout où vous voyez, toutes les lettres sont formées d’un point qui se prolonge ensuite d’une manière ou d’une autre. Le point n’est qu’un potentiel, et on peut donc dire que toutes les lettres sont Iod י qui a été prolongé.

Iod י est la plus petite des vingt-deux lettres Hébraïques et ressemble à un petit point ou à un petit tiret.

Iod י est lié à l’émanation initiale de la création, avant qu’elle ne soit complètement déployée ou développée.

Iod י est lié à la « fondation » (יסוד Yesod) et le franchissement du seuil de la porte (ד) des secrets (סוד). Initiation du mystère de l’alliance de Dieu.

Iod י est la première lettre du nom à quatre lettres (Tetragrammaton), יהוה Iod-He-Vav-Hei (Jehovah).

Notre dernière lettre, pour comprendre notre sujet actuel, est Vav ו, que nous avons déjà mentionné dans ces autres lettres. Vav ו est comme un Iod י qui a été abaissé ou étendu vers le bas. Il a été allongé verticalement. Vav ו, qui est la lettre six est littéralement comment on dit et dans la Bible.

Quand il est dit « et Dieu a fait ceci, et ceci est arrivé », c’est Vav ו.

Vav ו est le mot et Vav ו est un connecteur ou un pont entre les idées. Vav ו est le conduit entre l’homme et Dieu entre le ciel et la terre. Ce Vav ו est la même chose que le roseau, la colonne vertébrale. Quand on parle de Vav ו, c’est lié à notre connexion avec Dieu. Ce qui nous relie physiquement à Dieu, c’est que notre système nerveux est en phase ou en sympathie, avec la divinité, comme une antenne réglée sur la bonne fréquence pour recevoir ces messages.

Vav ו est lié à une colonne vertébrale. Vav ו est le bâton vertical du sage, la colonne vertébrale, le roseau, la mesure de la sagesse, donc notre sagesse est mesurée avec un Vav ו, comment notre Vav ו est connecté au Seigneur.

Le temple est toujours mesuré avec notre sagesse. Ils disent mesurer quelque chose sur un roseau dans la Bible, cela signifie regarder votre colonne vertébrale. Ou nous pouvons dire, sondez votre cœur, voyez ce qu’il y a à l’intérieur de vous-même. Mesurez-vous.

Le Seigneur nous mesure. Il regarde dans notre colonne vertébrale et voit à quel point nous sommes développés. Peu importe le nombre d’idées que nous avons en tête, ou le degré d’éloquence que nous pourrions être. Ce qui compte, c’est le niveau de connexion ou la quantité de travail que nous avons accompli. Parce qu’au fur et à mesure que nous travaillons Vav ו devient plus connecté.

Nous discutons de toutes ces lettres parce que cela se rapporte à Galilée. Toutes ces lettres y sont relatées.

Galilée גליל est l’opposé de Gilgal גלגל. Pourquoi? Parce qu’il manque l’un des Lameds ג de Gilgal, qui est un lieu spirituel.

Gilgal est Gimel-Lamed, puis un autre Gimel-Lamed. Un Gimel-Lamed pour la droite et un Gimel-Lamed pour la gauche.

Mais Galilée est différent. Il a un Gimel-Lamed גל pour la droite, mais un Iod-Lamed יל pour la gauche. Rappelez-vous que l’Hébreu va de droite à gauche.

L’absence d’un Gimel ג sur le côté gauche représente notre état tombé. Ainsi, Galilée est un lieu de païens, tandis que Gilgal est un lieu saint.

Bien que nous parlions de Vav ו étant la connexion verticale. Nous pouvons également parler d’une double dualité de cette connexion. Ce sont les aspects Droit et Gauche du Vav ו connexion. C’est ce que nous appelons les colonnes gauche et droite du temple.

Notre colonne vertébrale a deux chemins énergétiques primaires, ss dont nous avons parlé dans les conférences précédentes comme étant le serviteur et le témoin. Ou le témoin dans un serviteur. Deux canaux d’énergie primaire qui commencent dans les olives, ou les testicules ou les ovaires. Ils remontent la colonne jusqu’au sommet où une huile est ensuite livrée, ce qui donne la lumière ou Halo des Saints. C’est ce dont nous avons parlé dans les conférences précédentes.

Nous avons dit que c’est ainsi qu’on comprend le livre de Zacharie, et un certain chapitre de l’Apocalypse, qui parle des deux témoins. C’est un enseignement de la transmutation sexuelle.

À ce moment là, nous avons dit que nous devions développer davantage ce concept, c’est donc ce que nous faisons aujourd’hui. C’est pourquoi nous parlons du Mariage Spirituel.

Le chapitre de Jean continue.

5 Sa mère dit aux serviteurs [diakonos, עבד obd]: Tout ce qu’il vous dit, faites-le.

6 Et il y avait là six [Vav ו] vases d’eau de pierre, à la manière de la purification des Juifs, contenant deux ou trois mesures chacun.

7 Jésus leur dit: Remplissez les vases d’eau. Et ils les ont remplis à ras bord.

8 Et il leur dit: Tirez maintenant, et portez-en au maître de la fête. Et ils l’ont porté.

Donc, maintenant nous sommes au mariage. Nous allons comprendre cela de manière ésotérique. Ce dont il s’agit, c’est quelque chose qui se passe à l’intérieur de nous-mêmes. Jésus, dans cette histoire, représente quelque chose à l’intérieur de nous. Marie, dans cette histoire, représente quelque chose avec nous. Les vases d’eau représentent quelque chose à l’intérieur de nous. Le serviteur représente quelque chose à l’intérieur de nous.

Et le serviteur? Nous avons déjà parlé du serviteur dans la conférence précédente. Le serviteur a à voir avec le canal d’énergie. Soit vous dites qu’il y a deux témoins, soit deux serviteurs, soit un témoin dans un serviteur, selon la façon dont vous voulez en parler.

Ce sont les serviteurs qui font ce travail de mettre le vase d’eau, de mettre l’eau dans les vases d’eau. En d’autres termes, notre système nerveux remplit continuellement nos vases d’eau avec de l’eau.

Il y a toujours une mise en commun d’énergie sexuelle créatrice à l’intérieur de nous, car notre corps régénère toujours l’impulsion sexuelle et remplit les vases d’eau. Il y a six vases d’eau, que nous savons, six est lié à la sixième lettre, qui est le Vav ו. Par conséquent, il est lié à la connexion à notre colonne vertébrale, à un système nerveux. Il y a une collection d’eau au fond, les vases d’eau en pierre. Ceci est lié à notre impulsion sexuelle. Les serviteurs collectent toujours de l’eau. En d’autres termes, notre système nerveux développe notre impulsion sexuelle.

9 Quand le maître [architriklinos : hôte ou chef des trois sièges] de la fête avait goûté l’eau qui était faite en vin, et ne savait pas d’où il était: (mais les serviteurs [diakonos, עבד obd] qui ont puisé l’eau savaient;) le maître [architriklinos] de la fête a appelé l’époux,

10 Et lui a dit: Chacun au commencement présente du bon vin [kalon, טוב tob] [οἶνος, oinos, וין vayin]; et quand les hommes ont bien bu, alors ce qui est pire [elasson, moins]: mais tu as gardé le bon [kalon, טוב tob] vin jusqu’à maintenant.

11 C’était le commencement [arche] des miracles [σημεῖον, sémeion, signe, נס nes] fit Jésus à Cana de Galilée, et manifesta [ephanerosen : mettre en lumière] sa gloire [doxan ; כבוד kabowd]; et ses disciples crurent en lui.

Eh bien, si nous regardons le texte original, nous avons maintenant un maître de la fête en plus des serviteurs, les mariés et Jésus et Marie. Ce mot maître, en fait en Grec, n’est pas le mot maître. La façon dont on traduit normalement Maître est du Grec kyrie ou kyrios.

C’est un mot différent: architriklinos. Architriklinos est traduit comme maître dans cette traduction particulière et d’autres traductions, c’est diverses autres choses, mais aucune d’entre elles ne capture vraiment exactement ce que dit ce mot Grec.

Arche, dans un sens signifie origine, mais dans ce sens, cela signifie l’hôte ou le dirigeant. Tri est trois. Klinos signifie quelque chose sur lequel vous vous asseyez, comme un fauteuil inclinable. Archi-tri-klinos: souverain des trois sièges.

Quels sont les trois sièges à l’intérieur de nous? Parce que tout peut facilement être interprété à l’intérieur. Quels sont les trois sièges à l’intérieur de nous? Comment l’énergie de la vie s’installe-t-elle dans notre intérieur?

  • Intellectuellement
  • Émotionnellement
  • Moteur-instinctif-sexuellement

Trois façons dont l’énergie s’assoit à l’intérieur de nous.

Voilà ce qu’est ce maître des fêtes. Le Seigneur, notre Maître intérieur, a besoin de trouver son siège à l’intérieur de nous, car nous devons devenir le trône de notre Intime ou Seigneur intérieur. Nous faisons cela en faisant le travail et petit à petit en devenant psychologiquement équilibré et en travaillant avec cela. Ensuite, cette énergie est de plus en plus capable de s’asseoir.

Cependant, au début, le Maître ne sait pas que l’eau a été puisée.

C’est un grand mystère: nous devons faire notre travail intérieur autant que notre Intime doit aussi faire « Son » côté du travail.

Sans notre part du travail accompli, le vin ne peut pas sortir. Le vin est ce qui est une ivresse spirituelle. Nous devons développer toutes ces graines ou ces potentiels à l’intérieur de nous-mêmes qui fleurissent au ciel. Au début l’Intime n’est pas encore un Maître. Grâce au travail que nous faisons ici, tous ces fruits et trésors montent au ciel. Les potentiels au sein de notre Intime devient connecté, puis l’Intime devient un maître. Comme l’âme fait du travail, l’Intime intègre également.

Il dit que tout le monde, chaque homme, au début a proposé du bon vin, et quand tout le monde s’est saoulé, alors vous leur donnez le vin moins bon, le pire vin. Mais vous avez gardé le bon vin jusqu’à présent.

En d’autres termes: traditionnellement, si quelqu’un boit, vous lui donnez d’abord le bon alcool, et ensuite quand il est ivre, il ne peut pas faire la différence. Alors, vous donnez un vin pire. La signification ésotérique est bien sûr différente. Ceux qui connaissent cet enseignement, ceux qui savent comment transformer l’eau en vin, trouvent le meilleur vin à la fin.

Pourquoi le meilleur vin à la fin? Parce que le raffinement continue à se produire et que le meilleur vin apparaît toujours non au début, mais à la fin.

La plupart des gens, lorsqu’ils travaillent, lorsqu’ils activent leur pulsion sexuelle et qu’ils sont dans la chambre, leur vin devient bien pire. Ils forniquent, ils s’enivrent avec les premières gouttes de sensations agréables. Ces sensations, qui sont très agréables bien sûr, elles prennent cela et elles deviennent très ivres de sensations, et elles polluent le reste de leur vin et elles aggravent tout.

En d’autres termes, nous nous identifions à toutes ces sensations agréables et engendrons notre ego et nos envies dans la chambre. Donc, nous prenons quelque chose et le rendons bien pire. C’est la manière normale, car chaque fois que quelqu’un se charge d’énergie sexuelle et atteint l’orgasme, une descente d’énergies sort du corps. Et cela est toujours combiné avec un type d’impulsion psychologique très sale lié à nos instincts, notre nature animale. Cela crée un état d’esprit très conditionné entre autres.

Bien que notre système nerveux tire toujours l’impulsion sexuelle des dimensions supérieures, c’est notre travail de remonter ce fleuve du Jourdain comme Joshua (Josué) l’a fait, et si nous ne le faisons pas, nous expulsons l’énergie, et alors il y a un vide d’énergie à l’intérieur de nous-mêmes. Ainsi, notre corps absorbe alors d’autres types d’énergies qui sont très sales pour notre psychologie.

Ce type de comportement crée un mental qui est très conditionné, et très terne, et devient de plus en plus laid à l’intérieur.

Les gens pensent qu’après l’orgasme ils sont très détendus et que tout est très agréable. Et avant cela, ils sont sexuellement agités. Mais, cet état détendu est plus réellement décrit comme un état de lassitude terne.

Évidemment, l’impulsion sexuelle réveille quelque chose à l’intérieur de nous. Nous pouvons le sentir. Une simple impression peut éveiller ce sens en nous. L’impulsion sexuelle est illuminante. Quelque chose au sujet de notre cœur et de notre mental vient à la lumière, et généralement ce que nous trouvons il y a beaucoup de désir. Et puis nous pensons, oh, c’est ce que je suis vraiment: je suis un animal qui a juste besoin de forniquer. Parce que je vois encore et encore ce désir à l’intérieur de moi.

L’impulsion sexuelle est un facteur illuminant. C’est toujours un type de lumière. Là, nous voyons notre désir.

Mais que fait-vous avec? C’est la question à laquelle la plupart des gens répondent en développant davantage le désir. Eh bien, c’est là que le Christianisme dit que vous devez détruire ce désir et que vous devez conserver cette énergie parce que la lumière est là.

Si vous expulsez la lumière, vous êtes plein d’obscurité. Les gens pensent après orgasme que maintenant cette agitation est partie. Ainsi, on se sent à nouveau détendu. Mais ce n’est pas vraiment ce qui se passe. C’est comme une personne qui entre dans une pièce. Ils allument les lumières et voient quelque chose d’horrible. Ils ont peur, puis ils éteignent les lumières et ils pensent que tout va mieux. En fait, tout est pareil, mais il n’y a pas de lumière pour le voir.

Chaque fois que vous atteignez l’orgasme, vous éteignez les lumières et les gens ne voient plus tous les horribles facteurs conditionnés de leur mntal, car il n’y a même pas de lumière pour le voir. Puis, petit à petit, l’énergie s’accumule à nouveau. Le retour de notre pulsion sexuelle se produit, ce qui illumine nos désirs. Nous revoyons alors ces désirs et nous voulons redevenir un animal.

L’orgasme est un grand échange de sensations temporaires contre l’ignorance, l’obscurité et le désir à long terme.

Nous pensons également que la sensation d’ennui est le bonheur.

Chaque fois que nous voyons quelque chose en nous-mêmes, que ce soit une agitation, une nervosité ou une anxiété, une peur, une fierté, une humiliation parce que quelqu’un a dit quelque chose contre nous, ce sont toutes des choses que nous ressentons en nous-mêmes, et nous aimerions simplement que les lumières soient éteintes. Nous aimerions y échapper, l’oublier, nous en cacher. En ce sens, nous voulons vraiment l’obscurité!

Nous ne voulons pas vraiment voir ou gérer nos états psychologiques. Plus vous commencez à transformer votre énergie sexuelle et essayez d’éliminer vos désirs, plus cette lumière de votre impulsion sexuelle transformée illuminera des facteurs plus profonds en vous-même, vous continuerez à voir de plus en plus de choses dans votre mental.

Le mental animal se rebellera et dira qu’une telle tâche est une violence contre la nature. Oui, cette pratique est une violence contre notre ego. Si vous croyez que vous n’êtes rien d’autre que l’ego, vous croyez que cet enseignement est une hérésie. Cependant, nous savons que notre vraie nature n’est pas l’ego.

L’Écriture dit aussi: « C’est le commencement des miracles. » Ce qui est une autre référence au mot arche.

Le commencement des miracles est la transformation de l’eau en vin. Ce n’est pas simplement quelque chose que Jésus a fait en premier comme une raison aléatoire. En d’autres termes, pour que tous les autres miracles de Jésus se produisent, vous devez d’abord avoir celui-ci. Vous devez d’abord transformer l’eau en vin. Ensuite, toute l’énergie est là pour que tous les autres miracles se produisent. Si vous n’effectuez pas ce miracle, vous n’avez pas de vin. Vous n’avez aucune ivresse spirituelle.

Les gens veulent être compatissants. Ils veulent aimer. Mais quand la vie nous frappe très fort, nous réagissons et nous ne trouvons rien d’autre que de l’angoisse et de la confusion en nous-mêmes. On a l’impression d’être dans un désert. Où est cette compassion? Où est le Seigneur?

Chaque fois que vous renversez l’énergie, vous supprimez la capacité pour vous de vous connecter très puissamment avec Dieu. La transformation de notre pulsion sexuelle est la connexion même. C’est un type d’énergie qui nous permet de recevoir et d’envoyer les informations entre nous (en tant qu’âme) et esprit.

Si vous avez un téléphone portable, mais qu’il n’a pas de batterie, il n’a pas d’énergie. Peu importe la composition de ce téléphone portable ou le type de forfait mobile dont vous disposez, vous ne pouvez rien faire avec.

Notre énergie est comme un émetteur-récepteur fluidique, comme une antenne faite de fluide, et ce fluide est l’ensemble de nos énergies nerveuses. (Pas nerveux comme anxieux, mais comme dans notre système nerveux.)

Lorsque vous transmutez l’énergie sexuelle, tout votre corps devient une antenne pour recevoir les signaux, pour recevoir la beauté du monde. Ensuite, vous êtes exploité dans une nature universelle illimitée de compassion.

Nous devons commencer à faire cela. Lorsque vous êtes exploité dans cela, les petits types de choses insignifiantes ne nous dérangent pas tellement et nous trouvons une source de bonheur de joie, de beauté, de connaissance venant de nous-mêmes, parce que nous avons fait au moins le premier miracle de la transformation de notre énergie sexuelle.

L’énergie sexuelle de base, évidemment l’eau, l’eau vient toujours. Les domestiques remplissent toujours les vases d’eau avec de l’eau. Ensuite, nous devons en faire quelque chose. C’est l’énergie la plus puissante que nous ayons et vous ne pouvez pas simplement l’ignorer. Vous finissez par faire quelque chose avec, consciemment ou inconsciemment.

Il y a deux manières principales que les gens traitent du problème sexuel en relation avec la spiritualité.

Un côté reconnaît que lorsque l’impulsion sexuelle vient, elle illumine tous ces désirs que vous avez à l’intérieur de vous. Ce type de personne s’identifie à ces désirs comme étant leur vraie nature. Par conséquent, une telle personne croit que vous devriez faire tout ce que votre mental et votre cœur vous disent de faire dans ces moments-là. Ce qui se passe lorsque vous faites cela, c’est que vous renforcez toutes ces conditions. Tous ces désirs, et ils grandissent. Et la personne pense qu’elle devient de plus en plus actualisée, mais elle ne fait que développer son ego et leurs désirs de plus en plus. Et à un moment donné, c’est une tour fulminée qui tombe.

Rappelons-nous que nous avons tous un grand ego que nous y réfléchissions ou non. Mais quand on mélange l’aspiration spirituelle avec des pratiques sexuelles qui divinisent la luxure et l’orgasme, le résultat finit toujours par la souffrance.

Maintenant, l’autre côté est de rejeter cette impulsion sexuelle parce que les gens croient que ces désirs qui sont illuminés quand il y a une activité sexuelle doivent être rejetés. Par conséquent, une telle personne pense qu’elle devrait rester à l’écart de toute la sphère sexuelle. Ils croient que le sexe est le désir lui-même. Ils ne réalisent pas que l’impulsion sexuelle est juste l’illuminateur de ces désirs qui existent, que les lumières soient allumées ou éteintes.

Ainsi, en rejetant toute sorte de sexe, une telle personne croit être sainte et spirituelle. Ils considèrent le sexe lui-même comme sale et mauvaise car ils ne peuvent pas faire la distinction entre l’impulsion sexuelle et la luxure. Ils pensent que c’est la même chose.

Et traditionnellement, la plupart d’entre nous pensons cela aussi, parce que nous ne sommes pas éduqués et que nous n’avons pas commencé à comprendre la différence. Alors, ils s’éloignent complètement de la sexualité. Ils la rejettent, ils répriment leur pulsion sexuelle. Donc, ce qui se passe dans ce cas, c’est qu’une psychologie devient plus réprimée.

Et surtout s’ils s’ignorent vraiment, cela empêche un développement psychologique de la personne.

Et ils ont une libido sexuelle réprimée qui est infantilisée. Dans de nombreux cas, cela a conduit à des prédateurs sexuels, en particulier parmi les prêtres qui ne savent rien de cette doctrine, car ils ont réprimé leur impulsion sexuelle, cela ne s’est jamais développé. La sexualité reste à l’état infantile en eux. Des crimes très horribles se produisent donc parce que cette doctrine a été perdue dans les aspects traditionnels du Christianisme. Ce n’est pas un hasard si la doctrine ésotérique a été perdue et les développements que nous voyons malheureusement sont le résultat de l’ignorance de l’impulsion sexuelle et de sa répression.

Par conséquent, il ne faut exprimer la sexualité ni naïvement ni par ignorance, mais il ne faut la réprimer naïvement ni par ignorance. Nous devons y faire face. Nous devons la découvrir et en extraire la lumière.

Maintenant, fermons notre sujet des deux Gimel-Lameds. Souvenez-vous, j’ai parlé de Gilgal comme d’un lieu saint, mais le mariage a lieu à Galil: Galilée. Eh bien, si nous remplaçons le Iod י de Galilée avec un Gimel ג, nous avons Gilgal.

Nous disons que nous sommes dans un état tombé. Qu’est-ce que cela signifie quand nous parlons des deux témoins du livre de l’Apocalypse ou du livre de Zacharie? En nous, un de ces témoins est tombé. Le côté gauche est tombé, notre canal d’énergie gauche est complètement tombé dans nos enfers psychologiques. Du côté droit, nous avons toujours une connexion avec Dieu. Le bon témoin est toujours connecté. Nous savons qu’il est toujours connecté parce que nous sommes ici en ce moment, et nous discutons de ces choses et nous travaillons sur nous-mêmes. Si nous n’avions pas cette connexion, nous serions totalement perdus.

Galilée [גליל], allant de droite à gauche (quand vous écrivez l’Hébreu, vous allez de droite à gauche) est Gimel-Lamed sur la droite, Iod-Lamed à gauche.

Notre côté droit est Gimel-Lamed, mais notre côté gauche est Iod-Lamed. Notre côté gauche n’est encore qu’en potentiel. Nous devons rectifier notre côté gauche. Lorsque cela est fait, la colonne de gauche, Iod י, devient un autre Lamed ל. Rappellez-vous que Lamed ל est la lettre qui dépasse toutes les autres lettres. Donc, lorsque vous rectifiez le côté gauche Iod י devient un autre Lamed ל, et Galil devient Gilgal.

Comment cela correspond-il à l’Arbre de Vie? Qu’est-ce que Gilgal sur l’Arbre de Vie? Où sont les deux Gimels sur l’Arbre de Vie? Eh bien, il y a exactement des Gimels sur l’Arbre de Vie: un à droite et un à gauche.

Le Gimel ג de la droite est Gedulah (גדולה), également appelé Chesed. C’est notre Esprit intérieur. Nous avons notre Esprit intérieur, nous avons une connexion là, c’est pourquoi nous avons cette impulsion que nous voulons faire le travail.

Comme je l’ai dit, le Gimel ג de la gauche n’est pas là. Il est seulement en potentialité. Nous devons faire le travail.

Le Gimel ג de gauche est dans Geburah (גבורה). Lorsque vous avez les deux Gimels complètement développés, vous êtes au pays de Gilgal. Mais pour ce faire, vous devez commencer par Galil, où nous en sommes actuellement.

Il existe de nombreux concepts Kabbalistiques dont nous pourrions parler ici. Vous voyez le côté droit. Le Gimel ג de la droite est fait avec un Vav ו et un Iod י comme nous l’avons dit, et ces nombres sont 10 + 6, car Vav vaut 10 et Iod י vaut 6. 10 + 6 = 16. Si vous réduisez 16 (1+ 6), vous obtenez 7.

Sept est un nombre dont nous n’avons pas parlé dans cette conférence. C’est la lettre Zayin ז. Zayin ז ressemble à un Vav ו sauf que la ligne verticale est légèrement à gauche de l’endroit où la ligne verticale est sur le Vav ו.

Zayin ז est similaire à la lettre Vav ו. La seule différence de forme entre les lettres Zayin ז et Vav ו est l’endroit où la ligne verticale dépasse du Iod י. Zayin ז signifie épée. Il est également associé à la langue. La langue est une épée à deux tranchants. L’épée est portée par le héros, celui qui fait le travail. Celui qui fait le travail a besoin de l’épée pour vaincre tous les ennemis.

Zayin ז est le Témoin Gauche (ou Serviteur) (עבד Obd), Vav ו est le Témoin Droite (עד Od). Obd et Od sont discutés dans les conférences précédentes.

Zayin ז est également lié à la respiration. Zayin ז est la ‘respiration’ éveillée de la vie, comme dans Zacharie 4: 1-9, « Et l’ange qui m’a parlé est revenu, et il m’a réveillé comme un homme qui se réveille de son sommeil. Et il m’a dit : que vois-tu? » Le nom Hébreu Zachariah commence par Zayin ז. Cela vient de זכור zehair, « se souvenir », et יה Jah, le nom de Dieu à la fin de la phrase הללו יה Hallelu Jah (Louez Jah).

Le livre de Zachariah parle des deux branches d’olivier et de l’huile qui les monte. Ils produisent toujours de l’huile d’olive, qui est la transmutation de l’énergie qui monte. L’huile va au sommet où se trouve notre glande pinéale ou notre cerveau. Le sommet de notre tête, où il s’illumine.

Nous avons une forme de connexion, que nous nous souvenions vraiment de nous-mêmes ou pas. C’est le côté droit, représenté par le côté droit de l’Arbre de Vie. En ce sens, il y a toujours une connexion latente. Quant au côté gauche, nous devons commencer à nous souvenir de nous-mêmes et faire le travail psychologique. Ensuite, nous commençons à travailler sur le côté gauche. Ainsi, le côté droit de l’Arbre de Vie est ce qui descend toujours en nous. Nous n’avons pas à faire un travail dans ce sens. Mais si nous voulons développer notre âme, nous devons travailler avec le côté gauche car le côté gauche est ce qui est actuellement en enfer. Besoin d’augmenter cette énergie.

La solution du Gimel ג de la droite est le nombre 7, qui est Zayin ז. Gimel ג est fait avec Iod י (10) et Vav ו (6): 10 + 6 = 16, qui se réduit alors à 1 + 6 = 7. La solution du côté droit est Zayin ז, et Zayin ז lui-même représente le côté gauche. Donc, la solution du côté droit dit: travaillez sur le côté gauche.

Si nous disons que ce Gimel ג de la gauche, au lieu d’être Iod י et Vav ו, mais à la place Iod י (10) et Zayin ז (7), on obtient 10 + 7 = 17, ce qui se réduit à 1 + 7 = 8. La huitième lettre est Chet ח, ce qui signifie vie.

La solution du côté gauche est de travailler avec la vie, Chet ח. Nous voulons la vie à l’intérieur de nous-mêmes. Nous devons travailler avec la transmutation de nos énergies sexuelles. Voilà ce que cela signifie.

Lorsque nous regardons l’Arbre de Vie et le rapportons à la forme humaine, il est vu de l’arrière. Ainsi, le côté droit de l’Arbre de Vie est le vrai côté droit de la personne, comme si vous étiez en ligne derrière une personne. N’oubliez pas que si une personne est debout face à vous, son épaule droite est sur votre gauche. Ainsi, lorsque nous parlons de la forme humaine superposée à l’Arbre de Vie, le côté droit (Chokmah, Gedulah / Chesed, Netzach) est le vrai côté droit, vous devez donc imaginer voir le dos d’une personne, pas l’avant de la personne.

Le côté droit est représenté par Vav ו, et le côté gauche est Zayin ז. Ils se touchent en haut. Lorsque vous placez un Vav ו à droite, et le Zayin ז à gauche, pour les faire toucher en haut, la lettre Chet ח est formée. La lettre Chet ח est la lettre de la vie. Donc, ce sont les deux branches d’olivier mentionnées dans Zachariah.

« Quelles sont les deux branches d’olivier [זית שבלי shibbol zayith] à côté des deux cuves d’or qui vident l’or [זהב zahab] d’elles-mêmes? Et il m’a parlé, disant: Ne savez-vous pas ce que c’est? Et j’ai dit: Non, mon seigneur.

Et il a dit: Ce sont les deux oints [היצהר yitshar] qui se tiennent devant le Seigneur [אדון Adown (Adoni)] de toute la terre [הארץ erets]. » Zacharie 4: 11 – 14

« Ce sont les deux oliviers [duo elaia: deux olives], et les deux chandeliers [duo luchnia] debout devant le Dieu de la terre [ghay : sol]. » Apocalypse 11: 1 – 4

La Terre est notre nature inférieure, qui peut représenter tout notre corps physique, mais la « Terre de notre Terre » est liée à la moitié inférieure de notre corps. Notre énergie sexuelle commence à la Terre et nous devons l’envoyer au ciel à travers les deux témoins. Que l’on parle de l’eau devenant du vin, ou que l’on parle des olives, de l’huile d’olive étant pressée hors des olives, c’est la doctrine de la transmutation sexuelle.

La doctrine de la transmutation sexuelle est à l’essence même le noyau même, le tout commencement du Christianisme ésotérique.

Il existe de nombreux livres écrits sur le Christianisme ésotérique. Écrit par de nombreuses personnes dans le passé. Certains d’entre eux connaissaient vraiment cette doctrine. Ils connaissaient vraiment cette sagesse, mais aucun d’entre eux n’a parlé clairement de cela parce qu’ils ne pouvaient pas à ce moment-là. D’autres livres sur le sujet peuvent être bien intentionnés, mais malheureusement, ils passent à côté de l’essentiel.

Ils ne vous disent pas beaucoup d’idées, quelques concepts philosophiques, mais ils ne parlent pas de la façon de travailler réellement avec la transmutation et la transformation de vos énergies. Et c’est ce qui est si essentiel.

Matthieu 19 parle des eunuques, c’est-à-dire de quelqu’un qui a enlevé son organe sexuel. Jésus le mentionne mais cela n’a pas été correctement compris. Jésus a dit:

11 Mais il leur dit: Tous les hommes ne peuvent pas recevoir cette parole, seulement ceux à qui elle est donnée.

12 Car il y a des eunuques, qui sont ainsi nés du sein de leur mère; et il y a des eunuques, qui ont été faits eunuques par des hommes; et il y a des eunuques, qui se sont faits eunuques pour l’amour du royaume des cieux. Celui qui est capable de le recevoir, qu’il le reçoive. – Matthieu 19

Donc les gens traduisent cela d’une manière très médiocre et ils pensent qu’il faut littéralement se castrer pour le Royaume des Cieux. Non, cela doit être compris symboliquement. Jésus enseigne la méthode de transmutation, à ne pas utiliser l’énergie pour procréer, et à utiliser plutôt l’énergie pour développer l’âme.

Et c’est la même chose que Paul déclare dans les premiers Corinthiens 7:29:

« Mais je dis cela, frères, le temps est compté, de sorte qu’à partir de maintenant, même ceux qui ont des femmes devraient être comme s’ils n’en avaient pas… »

1 Corinthiens 7:29

Il existe de nombreuses interprétations différentes de ce verset. De nombreux érudits ont écrit des articles à ce sujet et ils l’ont tous interprété de différentes manières, car ils ne connaissent pas la doctrine du Mariage Spirituel, le véritable Christianisme ésotérique.

Comme nous l’avons dit dans d’autres conférences, il existe un terme technique, un terme Grec synéisaktisme, qui se traduit normalement par Mariage Spirituel.

Synéisaktisme (‘sin-ay-sak-tisme’, du Grec συνεισάκ « ajouter ou réunir »): la pratique d’un homme et d’une femme chastes vivant ensemble dans un Mariage Spirituel. Le terme est plus étroitement associé au Christianisme primitif et médiéval. Plusieurs termes apparentés sont utilisés pour désigner de telles communautés, par exemple, les vierges subintroductae, les agapetae et les gynaikes syneisaktoi.

En d’autres termes, ce sont des choses que personne ne peut nier, qu’il y avait ces communautés de moines et de nonnes, ou hommes et femmes dits célibataires vivant ensemble, et parfois ils vivaient ensemble dans la même maison ou le même lit. Tous les érudits interprètent toujours cela comme s’ils étaient, (1) pas vraiment célibataires ou chastes, ou (2) c’était juste une sorte de moyen pratique de permettre aux communautés comme permettre aux femmes de vivre un style de vie non traditionnel, d’être patronnées par les moines pour leur permettre de vivre dans la même maison, car ils veulent vivre un style de vie spirituel.

Ces diverses interprétations ignorent le vrai Christianisme ésotérique. La véritable interprétation correcte de cela est qu’ils pratiquaient ce dont nous parlons aujourd’hui. Ces communautés connaissaient la doctrine ésotérique.

Selon les érudits, le synéisaktisme était largement adopté dans le Christianisme primitif.

« Le synéisaktisme n’était pas non plus un phénomène propre à une localité; on le trouve en Irlande, en Syrie, en Afrique du Nord et dans de nombreux autres centres du Christianisme.

Clark, Elizabeth A., John Chrysostom and the Subintroductae, Church History, 46 (1977), p. 173

« D’une chose, nous pouvons être sûrs: il n’y avait guère de province ecclésiale dans le Christianisme ancien dans laquelle les mariages spirituels étaient inconnus.

Seboldt, Roland HA Le Mariage Spirituel dans l’Église Primitive: Une Interprétation Suggérée de 1 Cor. 7: 36-38, partie 2, Concordia Theological Volume Mensuel: 30 Numéro: 3 en 1959, p. 176-189

La pratique du Mariage Spirituel, dans lequel toute l’énergie sexuelle est utilisée spécifiquement et complètement pour le développement spirituel, fait partie du Christianisme originel depuis le début. Elle a également fait partie de toutes les autres traditions anciennes. Ce ne sont que les interprétations extérieures modernes qui l’ont oublié, et bien sûr, même à cette époque, elles étaient ridiculisées, éradiquées et considérées comme hérétiques. Beaucoup pensaient que le Mariage Spirituel était une très mauvaise chose. Malheureusement, les autorités ecclésiastiques n’ont hérité que du manteau ou du vêtement extérieur de la doctrine, et elles ont rejeté, oublié ou perdu ces enseignements intérieurs.

Samael Aun Weor écrit:

« Au Moyen Âge, de nombreux Gnostiques pratiquaient le Maïthuna avec des Vestales Vierges, appelant cette merveilleuse pratique Virgine Subintroductis …

Le Virgine Subintroductis avec des Vestales était formidable. Il était pratiqué sous la forme de Karezza, de sorte que les vestales conservaient leur virginité. Dans cette excellente pratique, l’homme et la prêtresse se couchaient sur le côté, établissant un contact sexuel. L’homme introduisait son phallus progressivement, avec une extrême prudence, entre les lèvres vaginales et l’hymen. Avec le temps, l’hymen devenait élastique, permettant ainsi à chaque fois des pénétrations plus profondes. Ainsi, c’est ainsi que les vestales ne perdaient jamais leur virginité; elles restaient vierges toute leur vie. »

Samael Aun Weor, Lumière venant des Ténèbres

De toute évidence, ce type de pratique spécifique (conserver l’hymen) n’est pas pratique à notre époque moderne. Mais c’est ce qui était pratiqué dans le passé. Ce qui est important, c’est le fait que la connexion sexuelle était établie sans orgasme ou l’éjaculation en tant que partie de l’acte sexuel. Par conséquent, toute l’énergie sexuelle, au lieu d’être utilisée dans un orgasme et / ou l’éjaculation, est transmutée.

Il existe des méthodes de transmutation pour les célibataires, liées aux techniques de respiration. Ceux d’entre nous qui sont mariés doivent apprendre à transmuter notre énergie sexuelle dans l’acte sexuel lui-même.

Le mot karezza est un mot Italien, et il existe plusieurs livres sur ce sujet. Tous ceux qui utilisent ce mot, karezza, ne sont pas d’accord avec la doctrine. Le karezza authentique est conforme à la doctrine. Karezza est le mot pour caresse: entrer en contact sexuel sans atteindre l’orgasme ou l’éjaculation. C’est ce que signifie vraiment Karezza.

Le véritable Mariage Spirituel est le mariage qui utilise toutes les énergies sexuelles entre un homme et une femme pour le développement spirituel. C’est ce qu’est réellement le Mariage Spirituel, car il n’y a pas de véritable mariage s’il n’y a pas de contact sexuel.

Comment pouvez-vous avoir un mariage sans contact sexuel? Le mariage signifie un contact sexuel. Le Mariage Spirituel signifie un contact sexuel sans orgasme ou l’éjaculation.

Et de l’autre côté de cette réalité: tout type de contact sexuel est un type de mariage. Et bien sûr, au fur et à mesure que vous entretenez une relation plus longue, ce mariage devient plus fort. Mais toute activité sexuelle, tout contact sexuel est un type de mariage parce que vous mélangez certaines énergies. C’est quelque chose de très sérieux, évidemment.

Il est très courant que les gens aient de nombreux partenaires sexuels différents avant d’entrer dans ces enseignements. Cela est vrai pour tout le monde parce qu’en fait, nous avons tous eu de nombreuses vies différentes. Nous avons eu de nombreux partenaires sexuels différents au cours de nos vies. Donc, nous avons beaucoup de relations de vies antérieures et c’est pourquoi nous avons beaucoup de souffrances liées à beaucoup de relations dans cette vie: nous avons créé des modèles énergétiques de vies antérieures qui vont et viennent dans cette vie.

L’essentiel est que nous devons connaître la valeur de notre énergie sexuelle. Il y a une ignorance fondamentale chez à peu près tout le monde au sujet de l’énergie sexuelle potentielle. Rappelez-vous ce que j’ai déjà dit: il y a une lumière, voire un type de conscience dans notre énergie sexuelle, et nous devons savoir comment travailler avec cela. Cela permettra l’épanouissement de notre âme pour qu’un beau jardin se développe, un paradis à l’intérieur de nous-mêmes.

Tout cela est à l’intérieur mais nous ne le savons pas. Ce que les gens font, c’est qu’ils suivent très aveuglément une impulsion sexuelle. Ils ne comprennent pas qu’ils détruisent leur connexion même, leur potentiel même. Ils vendent leur droit d’aînesse d’auto-réalisation, de la théosis ou de l’unité avec Dieu. Nous le vendons pour quelques moments agréables, ce qui ne fait qu’aggraver notre souffrance.

Comme nous en avons parlé dans cette conférence et dans de nombreuses autres conférences, c’est vraiment le nœud. Telle est la racine du Christianisme. C’est vraiment quand on parle de la naissance Vierge, cette naissance Vierge a à voir avec notre âme.

Atteindre une blancheur Immaculée: la virginité de notre âme. De là est né le Sauveur à l’intérieur de nous. Cela se produit à une certaine étape du chemin, mais aux étapes inférieures, nous pouvons dire que cela se produit toujours. Donnant toujours naissance à des choses à l’intérieur de nous-mêmes. Lorsque vous arrosez le jardin, il est dit dans le livre de la Genèse qu’une brume est venue donner la fertilité à la Terre. La brume apparaît sous forme de vapeurs sexuelles lorsque nous transmutons. Ces vapeurs donnent l’humidité ou l’activation de tout notre potentiel intérieur pour se développer, tout comme un jardin. Tout comme une rose émerge de la boue de la terre, elle finit par s’épanouir en direction du soleil, et pour tous ceux qui tiennent compagnie à la rose, ils sont toujours enivrés d’un beau parfum.

Lorsque nous apprenons à développer notre propre rose intérieure à s’épanouir, notre cœur, nous émettons un très beau envoyé au monde et les gens apprécient notre compagnie.

Partout aujourd’hui, vous trouvez des gens vraiment misérables. Vraies victimes de la vie, et nous ne devons certainement pas nous exclure de cette catégorie. Les gens sont ennuyés par nous parce que nous sommes si mesquins et égoïstes, et nous sommes toujours irritables, et nous avons peur, et nous projetons des choses sur d’autres personnes. Nous vivons dans le désert.

Eh bien, nous sommes comme les païens vivant en Galilée lorsque nous développons cette doctrine à l’intérieur de nous-mêmes. Nous participons à la transmutation de l’eau en vin lors du Mariage Spirituel, puis nous commençons à devenir d’une beauté exceptionnelle à l’intérieur. Nous ne devons jamais oublier que même lorsque nous commençons à développer une partie de cette beauté, nous avons encore beaucoup de laideur. Nous ne développons pas l’amour simplement en y pensant ou simplement en prononçant de beaux mots. C’est une présence réelle que nous avons obtenue grâce à un travail spirituel de transmutation sexuelle.

Les gens qui en entendent parler pour la première fois sont très confus, ils ont beaucoup de réactions en tête, car pour la plupart des gens, le mariage consiste à avoir des enfants. Ou peut-être, pour la plupart des gens, le mariage en termes de chambre à coucher est l’endroit où tout est permis, car maintenant que vous êtes marié, tout est « sanctifié » du point de vue d’avoir des enfants et de procréer. C’est une réponse très normale.

Réalisez: la doctrine du Christianisme ésotérique n’a jamais été pour tout le monde. Néanmoins, nous affirmons que chacun a le droit et la capacité de suivre ce chemin et de développer cette doctrine à l’intérieur de lui-même. Nous devons également faire face à la réalité selon laquelle il n’a jamais été une doctrine populaire. Cela n’a jamais été une doctrine que tout le monde a suivie.

C’est un type de doctrine rebelle que vous devez étudier et définir vous-même ce que vous voulez faire.

Il y a un dicton: avoir des enfants est l’une des plus belles bénédictions du monde. C’est l’un des plus beaux cadeaux si vous savez comment vous en servir. Si vous ne savez pas comment utiliser le cadeau, les enfants peuvent alors causer beaucoup de problèmes. Chaque conflit psychologique du parent est transmis aux enfants, chaque insécurité et projection est absorbée, et l’enfant est modelé à l’image de son créateur. Nous pouvons dire que c’est le type de lutte et d’élaboration du karma que tout parent doit traverser. Et si vous extrayez la sagesse de cette relation, la fin est une très belle chose.

Et si vous n’extrayez pas la sagesse de cette relation, eh bien, il y a beaucoup de souffrance. N’importe qui peut témoigner des souffrances qui surviennent dans une famille. Beaucoup de gens ont vécu cela très profondément.

On peut en dire autant de ceux qui n’ont pas d’enfants. Ne pas avoir d’enfants est un beau cadeau si vous savez vous en servir. Sinon, si vous n’avez pas d’enfants et que vous perdez votre temps à faire quoi que ce soit en vous saoulant, à jouer au sport, à faire n’importe quoi. Vous gaspillez simplement votre vie. Vous êtes égoïste.

Mais si vous avez sacrifié ce type de style de vie pour avoir une vie spirituelle, alors c’est une très belle chose.

Pour tout le monde, c’est une situation différente. Alors, ne pensons pas qu’un moyen est meilleur que l’autre.

Mais c’est une réalité pratique: quand il y a une relation, si une personne trouve cette doctrine très belle et veut la suivre, le partenaire peut ne pas le faire, et cela peut être une de ces choses qui est très difficile à affirmer. Les gens pensent qu’avoir un mariage mais utiliser sa nature sexuelle pour le développement spirituel par opposition au développement physique (enfants) est en quelque sorte une erreur. Mais c’est simplement parce que ces personnes ne sont pas prêtes pour cette doctrine ou ne la comprennent pas. Ils ne pensent qu’en termes de monde physique.

Ou ils disent des choses très stupides, très stupides comme: « Eh bien, vous les Gnostiques. Si tout le monde pratiquait comme vous. Alors il n’y aurait plus d’enfants. Comment cela fonctionnerait-il? »

C’est un type de réponse très stupide, très superficiel, car de toute évidence, si tel était le cas, ce serait une société très différente. Société très, très, différente. Il existe des moyens de procréer sans perdre la chasteté. Il existe un type de naissance virginale où un spermatozoïde sélectionné peut être choisi ou émis (sans éjaculation) afin d’établir ce lien avec l’ovule, mais c’est une volonté de Dieu.

La plupart des gens pensent: je vais me marier et je veux deux enfants, non je veux trois enfants, je veux deux filles et trois garçons. C’est extrêmement égoïste d’un certain point de vue. Telle est la volonté de notre ego.

D’autres personnes disent qu’en est-il d’être fructueux et de se multiplier? Cela ne signifie-t-il pas que Dieu a besoin que nous nous multiplions? N’est-ce pas dire que cette idée de Mariage Spirituel est fausse?

Et ce n’est pas vrai, car ce qui se passe réellement dans la Genèse, dans cette phrase, il est dit:

Elohim créa Adam à leur image, à l’image de Elohim [ils] ont créé Adam; homme et femme [en d’autres termes, androgyne] Elohim créa [Adam]. Et Elohim les [le nephesh chaiah] bénit, et Elohim leur dit: Soyez féconds et multipliez-vous [רבה] – Genèse 1:28

En d’autres termes, le commandement d’être fécond et de se multiplier revenait à l’Adam androgyne avant la division des sexes.

Sommes-nous cet Adam? La réponse est bien sûr non.

Et Deuxièmement, ce mot multiplier est le même mot pour Maître ou Rabbi. Rabbi [רבי] est généralement orthographié avec un Iod י à la fin, tandis que Rabha [רבה], qui est le mot qu’ils traduisent comme une multiplication, se termine par Hei. Bien, Iod י représente la sexualité masculine, et Hei représente la sexualité féminine.

Et le mot rab רב seul est maître. Alors vous mettez la sexualité féminine (Hei), vous mettez l’élément féminin après le maître. Cela signifie maîtriser votre nature sexuelle: multipliez votre maîtrise en transmutant votre nature sexuelle.

Une dernière chose dont je voulais parler: les gens sont très confus quand on parle de transmutation sexuelle, on dit ne pas atteindre l’orgasme ou éjaculation pendant l’acte sexuel. Voilà la clé. Je dis cela spécifiquement, parce que nous sommes très conscients de toutes les doctrines qui disent que vous faites l’une mais pas l’autre. Il y en a beaucoup, et ils pensent que vous pouvez éviter l’un mais pas l’autre. C’est faux. Orgasme et l’éjaculation sont toutes deux une perte d’énergie. Vous devez éviter les deux. Ces doctrines qui disent seulement d’éviter l’éjaculation, mais pas d’éviter l’orgasme, c’est très négatif.

Les gens se demandent: comment transmettre l’énergie? Que doit-on réellement faire? Et les gens, certaines personnes veulent comme une carte de recette. Eh bien, réfléchissons à cela. Comment votre corps digère-t-il les aliments? Comment votre corps fait-il circuler le sang dans votre corps dans tous les vaisseaux? Comment votre corps échange-t-il l’oxygène et le dioxyde de carbone dans vos poumons? Ouais, vous n’avez aucun travail sur tout cela. Le corps le fait pour vous. Cependant, si vous êtes sous l’eau, vous ne pouvez pas respirer. Vous devez donner à votre corps la bonne place. Si vous ne mangez pas, votre corps ne peut pas digérer la nourriture. N’est-ce pas? Vous devez donner à votre corps la bonne condition. Et à partir de là, le corps fera des choses pour vous.

Et dans la chambre à coucher, quand nous parlons de Mariage Spirituel, cela signifie établir un lien sexuel. Afin d’établir une connexion sexuelle, le corps doit être préparé. C’est quelque chose qui va se passer par l’impulsion sexuelle. Mais vous ne devriez pas vous concentrer sur ces sensations comme étant la nature ultime de ce que vous êtes.

N’oubliez jamais votre Dieu intérieur. N’oubliez jamais votre mère intérieure. C’est ça se souvenir de soi tout en étant dans cet acte.

Alors évidemment, pour mettre son corps dans la bonne condition, il faut être psychologiquement équilibré, et il faut bien sûr éviter l’orgasme, et vous devez vous abstenir d’engorger vos désirs. Mais tout le monde est à un niveau différent, donc ce que cela signifie est quelque chose de différent pour tout le monde. La chose fondamentale est de ne pas atteindre le spasme, et si vous suivez cela, et que vous continuez à réfléchir sur votre pratique, vous découvrirez comment vous êtes encore très lubrique et vous commencerez à modifier votre pratique petit à petit, car nous sommes tous au niveau du diable.

Il n’est pas réaliste que nous pratiquions comme un Saint au début. Un homme-diable est jumelé à une femme-diable, et ils se tentent, bien sûr. Mais, ils doivent réfléchir à leur pratique, car le premier niveau est de ne pas atteindre l’orgasme ou l’éjaculation. C’est une réponse physique au fait que votre corps est extrêmement chargé d’énergie.

C’est comme quand vous avez une casserole d’eau et que vous avez beaucoup de chaleur. Si vous ne retirez pas la casserole dès que l’eau va déborder. Dans l’acte, vous êtes de plus en plus chargé d’énergie, vous devez donc vous souvenir de vous-même. Vous devez savoir où vous en êtes. Et cela vient en apprenant par l’expérience comment votre corps réagit et comment l’énergie se déplace en relation avec votre mental et votre cœur.

Pour ce qui est du mental, beaucoup de gens aiment s’entraîner, courir, nager. Cela peut nous aider à nous calmer et à nous mettre dans un meilleur état d’esprit, et de cette façon, nous utilisons notre corps physique pour calmer le mental.

Mais dans un acte sexuel, cela va dans les deux sens. L’endroit où se trouve votre mental poussera l’énergie dans cette direction. L’énergie devient de plus en plus subtile et de plus en plus excitée. Avoir une pensée lubrique, ou engorger votre mental avec une sensation, fera sortir l’énergie. C’est ainsi que quelqu’un, juste par un instant de pensée dans son mental, condense cela en un courant d’énergie. Il va vouloir pousser cette énergie hors du corps. Donc, les gens qui essaient de pratiquer cela, ils renversent accidentellement. C’est malheureusement très courant, mais il faut continuer à travailler. Vous devez reconnaître comment votre mental était lié à cette énergie.

L’impulsion arrive, puis votre mental ressent les belles sensations que le système nerveux devient actif. Toute cette chimie se produit et si bien sûr c’est très agréable. Mais vous ne pouvez pas vous concentrer uniquement sur les sensations car alors votre mental provoquera un débordement d’énergie. Lorsque les énergies se sont répandues, bien sûr, quelque chose doit la remplacer, et l’énergie est rapidement remplacée par un type d’énergie lié à Mère Nature.

Nous parlons d’une énergie subtile. Ce qui se passe, c’est comme ouvrir un peu la porte de l’enfer et tous les démons viennent dans votre mental. Sauf que vous avez expulsé toute la lumière pour ne pas le reconnaître. Vous laissez entrer les démons, vous les avez tous nourris. Vous reconnaissez que plus tard, quand la lumière revient et maintenant vos luxures sexuelles sont plus fortes qu’elles ne l’étaient auparavant.

Donc, c’est une pratique très délicate. C’est une pratique très pratique. Ce qui est le plus principe est la présence de l’amour.

Un autre commentaire courant et très sarcastique que j’ai entendu à ce sujet était: « Qu’en est-il de ces mariages où la femme doit se soumettre à tout ce que l’homme veut, et la femme n’a jamais de plaisirs liés au sexe. Alors, cette femme ne devrait-elle pas être illuminée selon votre doctrine?

Et la réponse est non car il n’y a pas d’amour dans cette relation. Il n’y a pas de connaissance, il n’y a pas de conscience. C’est une chose complètement mécanique. Il n’y a pas de rappel de soi dans ce type de relation. C’est très animal.

Dans un Mariage Spirituel, le couple éprouve une véritable jouissance sexuelle.

Ce n’est pas seulement un refrain de l’orgasme qui se produit. C’est que vous êtes très éveillé et conscient, et se souvenir de soi, et tous ces éléments de votre âme sont actifs.

Vous devez être dans le jardin où la tentation se produit, et être dans le jardin c’est être à la place de l’amour. Les feux du cœur doivent être ravivés. Ils doivent être présents.

Aucun type de relation mécanique. Même les relations où deux Gnostiques se rencontrent, s’ils ne s’aiment pas, cet acte ne soulèvera pas l’énergie. Les feux du cœur doivent être présents. C’est quelque chose dont vous vous souvenez à chaque instant. Essayer de toujours se souvenir de votre Dieu intérieur pendant que vous êtes dans cette chambre à coucher sexuellement connectée.

Tout le monde a une pratique différente en fonction du niveau auquel il se trouve. Certaines personnes peuvent pratiquer d’une manière, ce qui ne fonctionnerait pas pour une autre personne car elles sont d’un niveau différent. C’est ainsi que nous développons l’amour à l’intérieur de nous-mêmes.

Pour les célibataires, vous devez travailler avec le Zayin ז d’une manière différente grâce à des techniques de respiration comme ce que nous appelons pranayama. Cela s’appelle la science de Pierre, où Pierre a les deux clés du ciel. Deux clés, les deux témoins mêmes, la même chose. Une en or et une en argent. Pierre, les clés du ciel, sont les mêmes deux colonnes gauche et droite du temple. C’est donc la science de Pierre pour ceux qui sont mariés. La science de Pierre pour ceux qui sont célibataires, est d’apprendre à respirer l’énergie. Ce que nous appelons pranayama, sur lequel nous disposons de nombreuses informations sur notre site Web.

Avez-vous des questions?

Public: En Inde, par exemple, nous y trouvons des exemples de personnes qui connaissent certaines de ces connaissances, mais qui ne connaissaient pas les enseignements complets, comme Yogananda. Il a fait beaucoup de travail en étant célibataire. Ensuite, nous avons aussi Mahatma Ghandi. Il était marié, mais il ne comprenait pas non plus très bien car il dormait au lit avec sa femme, mais sans se toucher, sexuellement parlant.

Instructeur: Oui, c’est un sujet intéressant. Vous pouvez avoir beaucoup de développement avec chasteté en tant que célibataire. Et quelqu’un comme Yogananda, il était un maître de méditation. Il entrerait; il irait dans la méditation pendant des heures à la fois hors de son corps. Quelqu’un psychologiquement très propre dans ce sens.

La tradition avec laquelle il était lié, connaissait le Tantra, connaissait travailler dans la coopération sexuelle. Parce que cet enseignement n’est pas seulement une partie du Christianisme, il est au cœur de toutes les religions du monde.

Mais d’une manière ou d’une autre, il n’a pas pris d’épouse pour pratiquer un Mariage Spirituel. J’ai lu que son gourou l’avait encouragé à prendre une femme pour ce type de pratique, mais il a refusé et a dit: « J’aime seulement mon Mère Divine. » C’est une réponse très noble, mais, il n’a pas réalisé qu’il avait besoin de développer l’amour pour sa Mère Divine pendant l’acte sexuel. Il a fait une erreur là. Il aurait dû se marier pour avoir la coopération sexuelle, car dans un acte sexuel, vous aimez toujours votre Mère Divine, parce que cette énergie est la même énergie que votre Mère Divine.

Donc, même s’il était un maître de méditation, et même s’il a créé un très bon groupe, il manque de quelque chose. Son groupe fait beaucoup de techniques de respiration. Ils transforment l’énergie, très bien, mais ce groupe n’est qu’au seuil ou à la porte même de l’ésotérisme. Pour développer la maîtrise intérieure, vous devez travailler avec la coopération sexuelle.

Quelqu’un comme Gandhi. Mahatma, Âme géniale, à cet égard, détenait évidemment beaucoup d’énergie. Il a déplacé l’énergie de tout un pays afin de les aider à changer, et il était au centre de cela. C’est une tâche énorme, très bénéfique pour l’humanité. Il a acquis beaucoup de résultats positifs grâce à cela. Bien sûr, il a donné, il a toujours donné sa vie à sa mission. Il recevra une récompense positive à cause de cela dans ses vies futures.

Il pensait qu’il était spirituel en n’ayant plus de contact sexuel avec sa femme. Mais il a raté quelque chose. Il a mal compris l’enseignement exact. Ce n’est pas seulement que vous retenez l’énergie sexuelle, comme vous pouvez le lire dans les Vedas et Upanishads. Vous voyez dans ces écritures que le semen est important et que vous devez le conserver et le transmuter. Mais vous ne pouvez acquérir un certain niveau de transformation d’énergie en étant seulement célibataire. Pour aller plus loin, vous avez besoin de la polarité opposée, ici physiquement sur Terre, afin de charger cette énergie dans la mesure où elle peut développer intérieurement tous les archétypes intérieurs.

Si nous ne développons pas ces archétypes intérieurs, nous ne pouvons pas naître de nouveau. C’est ce que Jésus voulait dire à propos de la seconde naissance. Nous parlerons plus en détail de la seconde naissance dans une prochaine conférence. C’est un problème sexuel, pas théorique.

Le Mariage Spirituel est nécessaire pour le plein développement de l’âme. Il existe de nombreux cas où les enseignants spirituels ne mentionnent pas cela. Il y a plusieurs raisons à cela:

  • Faux enseignants ou erronés.
  • Un enseignant authentique qui ne connaît pas la doctrine ésotérique. Ce sont des enseignants « mineurs ».
  • Un enseignant authentique qui ne parle pas publiquement de la doctrine ésotérique.

De plus, il existe des enseignants authentiques qui ont pratiqué le Mariage Spirituel dans des vies antérieures, mais pas dans leur vie actuelle. Fondamentalement, le Mariage Spirituel est nécessaire pour développer tous les aspects de l’âme. Parfois l’âme peut choisir de suspendre le Mariage Spirituel pendant une période (telle que toute une vie). Cependant, en fin de compte, il y a une fin définitive de l’acte sexuel (pour de bon) lorsque tous les archétypes sont formés.

Le sexe est nécessaire pour créer tous les aspects de l’âme. Cependant, une fois ces aspects créés et perfectionnés, l’acte sexuel est alors interdit. Le problème est que beaucoup d’enseignants qui se trompent pensent qu’ils peuvent rejeter le contact sexuel avant de créer et de perfectionner tous les aspects de l’âme.

Donc, il existe beaucoup de confusion à ce sujet. Certains enseignants enseignent bien la méditation, la chasteté, et ils ont des expériences intérieures. Ils ne connaissent tout simplement pas la doctrine ésotérique complète. Ils pensent qu’ils sont complètement éveillés parce qu’ils peuvent sortir de leur corps. Ils peuvent avoir des expériences et c’est positif, mais ils ne se rendent pas compte qu’il manque encore quelque chose, alors ils enseigneront que: vous n’avez pas besoin d’avoir un partenaire, tout est possible sans le partenaire.

L’aspect sexuel, c’est un facteur unique de ceci, de cette doctrine. Nous enseignons vraiment tout, tous les aspects. Il y a beaucoup de détails subtils qui doivent être compris.

Ensuite, beaucoup de gens enseignent très ouvertement sur le Tantra, mais pas sur la chasteté. Ils peignent l’aspiration spirituel avec la luxure, et prétendent simplement que vos orgasmes sont spirituels, et vous atteindrez Dieu à travers l’orgasme.

C’est très séduisant. Les gens tombent dans cela tout le temps. Les gens pensent que le Tantra s’agit de satisfaire les désirs. C’est faux. Le Tantra authentique est la chasteté combiné avec l’union sexuelle. Ce que vous trouvez, ce sont des gens qui parlaient très explicitement de Tantra mais en le combinant avec la luxure, et c’est négatif. Qui fortifie nos désirs et développe l’ego.

Cela n’a rien de nouveau. Vous trouvez cela en Inde, vous trouvez cela au Tibet, vous trouverez cela chez les Kabbalistes. Il y a toujours ces deux côtés du Tantra.

Kabbale vient de kabel, qui signifie « recevoir ». Certains Kabbalistes disent: « Dieu nous a donné cette énorme prime. C’est comme une table pleine de toute cette nourriture et nous devons la recevoir », c’est-à-dire recevoir toutes les impressions et juste manger toutes les impressions de la vie. Et ils veulent grandir, recevoir, et ils ne font que grandir l’ego. Ils enseigneront quelque chose qui peut sembler similaire à cette conférence, mais sans la chasteté. Ils connaissent peut-être la valeur de l’énergie sexuelle, mais ils veulent l’utiliser pour développer l’ego.

C’est partout, il y a tellement d’interprétations erronées, et il n’y a qu’une seule vraie voie, qui, selon Jésus, est une voie étroite.

Public: Vous avez dit que Pierre avait deux clés…

Instructeur: Les deux clés de Pierre. Il y a quelques images de lui tenant une clé en or et une clé en argent. Ces deux clés sont les mêmes deux branches d’olivier, les deux mêmes témoins de Dieu. Donc, cela signifie simplement que nous avons les énergies solaires et que nous avons les énergies lunaires. Voici les deux colonnes principales: Vav ו et Zayin ז.

Ce sont les deux clés à l’intérieur de nous que nous devons débloquer. Elles déverrouillent le royaume des cieux. Lorsque vous avez ce genre d’énergie qui circule à travers nous, c’est ainsi que nous vivons une expérience intérieure. Nous transmutons l’énergie en nous abstenant de l’impulsion sexuelle animale. Cela provoque une réflexion. L’impulsion sexuelle veut se pousser hors de notre corps, mais si nous reflétons cela en utilisant des mantras, en utilisant la respiration et en se souvenant de notre Dieu intérieur, l’énergie se reflète alors. Cela emporte notre conscience. Et maintenant vous avez cette connexion.

Il y a beaucoup de gens qui font partie d’un groupe qui se fait appeler « les Gnostiques ». Certains d’entre eux enseignaient exactement ce que nous enseignons, et certains d’entre eux enseignaient exactement le contraire. En réalité, la vraie doctrine Gnostique est ce que nous enseignons ici.

C’est comme la doctrine des Nicolaïtes, d’autres groupes aux noms différents, enseignant le sexe, mais toujours polarisés négativement. Vous pouvez trouver des allusions à ces enseignements dans tous ces manuscrits anciens qui ont été trouvés. Parfois, ils sont positifs, parfois ils sont négatifs. Dans ces manuscrits, ils ne l’enseigneront jamais explicitement.

Public: Que conseillez-vous à une personne qui essaie de faire ce travail mais qui rencontre des difficultés?

Instructeur: C’est vraiment un chemin qui teste vraiment notre volonté. Cela nous pousse à l’extrême, pour voir ce que nous sommes, ce qu’il y a à l’intérieur de nous. Ce n’est pas un chemin facile. Et ce qui est normal au début, pour la plupart des gens, c’est de ne pas garder l’énergie à l’intérieur.

Soit au moment de l’acte sexuel, débordant à cause du spasme sexuel, soit après ou pendant la nuit lorsque le mental se dirige vers le « terrain de jeu du diable » et commence à forniquer avec les images dans un rêve. Alors, l’énergie sort du corps la nuit.

La réponse à cela est que nous devons continuer à travailler. Une perspective est que ce n’est pas quelque chose que nous pouvons changer en un jour, une semaine ou un mois. En fonction de notre passé, nous pouvons avoir beaucoup de choses (egos lubriques) que nous devons reconnaître à l’intérieur de nous-mêmes. Nous ne devons pas nous inquiéter simplement parce que nous avons ces types de difficultés initiales. Nous avons des habitudes qui sont dans notre centre instinctif qui veulent forniquer. Tout comme un âne têtu ne veut pas se comporter. Nous devons continuer à persuader cet âne têtu de la bonne manière et continuer à travailler de la bonne manière.

Nous disons souvent que le Roi Hérode a tué tous les premiers-nés et que Jésus a été sauvé. Tous ces autres premiers-nés tués par le roi (qui est notre ego). Les tueries de l’ego sont des tentatives de chasteté. Des choses difficiles. Nous devons donc continuer à réfléchir sur les enseignements, nous devons continuer à méditer et à réfléchir sur la façon dont cela se produit. Et ne pas abandonner. Et prier notre Mère Divine intérieure, notre Père aussi. Demandez de l’aide. Demandez de l’aide.

Le deuxième aspect, plus concrètement, cela signifie que nous devrions avoir une connexion sexuelle plus courte et moins intense. Même si cela signifie à peine aucun lien sexuel. Et nous devons reconnaître à quel niveau de chaleur nous pouvons résister avant que notre corps n’ait une impulsion ou le réflexe d’orgasme. Le corps lui-même a ce réflexe qu’il faut recycler. Donc, au lieu d’avoir le réflexe d’orgasme, il peut commencer à avoir le réflexe de transmuter.

Au début, beaucoup de couples doivent à peine entrer en contact. Très peu de contact. Et vous commencez par de courtes périodes. Et puis, petit à petit, vous faites des sessions plus longues, avec plus de contacts.

Comme pour l’exemple référencé de la Virgine Subintroductis, à droite, juste un peu de contact, et cela suffit pour démarrer le processus de transmutation. Travaillez petit à petit, c’est vraiment la clé.

Tout change quand elle commence à se transmuter. La sensibilité et l’impulsion sexuelle deviennent beaucoup plus raffinées et délicates. Et vous êtes plus conscient et plus sensible à toutes ces choses. Vous devez ajuster et reconnaître ce qui est possible et que la nature plus délicate est une énergie plus subtile capable de reconnaître et d’illuminer vos niveaux conscients et de plus en plus subtils.

Cette énergie est présente dans votre premier sexe. Il est très délicat et se brisera ou se cassera très facilement. C’est pourquoi elle est si sensible, et nous ne savons pas dans un premier temps comment la gérer. Nous devons nous éduquer.

Nous devrions juste continuer à revenir, à revenir à la pratique, à réfléchir et à commencer par des périodes plus courtes et moins intenses et en croissance. Cultiver un peu cela.

C’est vrai, beaucoup de gens ont essayé cette pratique et c’est très difficile. Parce que tout notre mental va dans une seule direction (pour se répandre). Et puis nous voulons changer de direction avec notre corps. Et c’est vraiment la façon dont nous le faisons. Le corps change en premier, ce qui signifie que nous nous abstenons simplement de l’orgasme. Ensuite, nous voyons que notre mental veut toujours aller dans l’autre direction et nous pouvons alors réfléchir à cela. Nous méditons, nous commençons à supprimer notre luxure.

Nous parlons de toute la belle nature de cette doctrine. C’est très inspirant. Et puis la réalité pratique est beaucoup de travail. Mais est-ce que cela en vaut la peine? Oui, cela vaut le coup. Traditionnellement, cette pratique spécifique n’était généralement enseignée qu’après que quelqu’un ait passé de nombreuses années à purifier son mental. Des années et des années et des années. De ce point de vue, ce serait plus facile pour cette personne, mais nous n’avons pas le temps de le faire de cette façon.

Il y a trop de distractions dans le monde aujourd’hui, et les gens souffrent continuellement. Alors au lieu d’exiger que quelqu’un purifie son mental pendant des décennies avant d’avoir accès à cette pratique, nous la donnons maintenant gratuitement, au début.

Pour nous, nous sommes vraiment coincés dans beaucoup de boue psychologique, nous utilisons donc cette technique très puissante qui consiste à draguer tout ce sol du fond. Et il y a beaucoup de choses là-dedans, et c’est effrayant. Mais, après des années à travailler avec, vous avancez vraiment, petit à petit, bien sûr.

C’est ce qui est si merveilleux à ce sujet, c’est que cet enseignement: ça marche, et vous n’avez pas à me croire là-dessus. Vous savez que transmuter vos énergies sexuelles va être une bonne chose, car une fois que vous commencez à le faire, vous voyez les résultats dans votre mental et dans votre cœur.

Catégories : Christianisme Ésotérique