Le Premier « Canon »

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Volonté Christ

Ton cinquième serpent est entré dans la première vertèbre spinale du corps de la volonté, correspondant à la première carte du Tarot.

Un temple majestueux s’ouvre sur un énorme autel sur lequel est étendue une grande nappe sacrée.

Les bourreaux te fouettent, les foules en colère crient : « Crucifiez-le ! Crucifiez-le ! Crucifiez-le ! »

À présent tu marches, ô Bouddha, avec ta croix sur les épaules, en direction du Calvaire.

Les Saintes Femmes pleurent à tes côtés, les foules te jettent des pierres, et la couronne d’épines transperce tes tempes meurtries. Pardonne aux foules et bénis-les !

Dans les temples, une musique délicieuse résonne, avec ses douces mélodies.

Le serpent du corps de ta volonté a entrepris sa marche vers le Calvaire, et tu as mérité le premier degré de la Volonté-Christ, qui correspond au Mage du Tarot.

Nous avons sept serpents sacrés, deux groupes de trois, avec le couronnement sublime de la septième langue de Feu qui nous unit avec l’Un, avec la Loi, avec le Père.

Ces sept couleuvres sacrées appartiennent aux sept corps de l’homme.

Lorsque nous étions des élémentaux, nous avions ces sept couleuvres élevées sur le Bâton, mais quand nous avons mangé du fruit de l’arbre défendu, les sept couleuvres descendirent et restèrent enfermées et prisonnières dans le centre coccygien.

À présent, l’homme doit élever ses sept couleuvres sur le Bâton, comme Moïse l’a fait dans le désert.

Les sept couleuvres s’élèvent l’une après l’autre, dans l’ordre successif.

La première couleuvre s’élève lors de la Première Initiation des Mystères Majeurs ; la seconde, au moment de la Seconde Initiation ; la troisième avec la Troisième Initiation ; la quatrième avec la Quatrième Initiation ; la cinquième avec la Cinquième Initiation ; la sixième avec la Sixième Initiation ; et la septième couleuvre avec la Septième Initiation.

Chacun de nos corps de péché doit être remplacé par un corps de beauté.

Avec la couleuvre du corps physique, nous élaborons le corps de la Libération, fait du musc le plus pur.

Avec la couleuvre du corps éthérique, nous élaborons le Soma Puchicon ou « corps d’or ».

Avec la couleuvre du corps astral, nous formons le Moi-Christ.

Avec la couleuvre du corps mental, nous formons le Mental-Christ.

Ainsi donc, le corps de la Libération, le Soma Puchicon, le Moi-Christ et le Mental-Christ, remplacent les corps physique, vital, astral et mental.

Ainsi donc, le Feu rénove toutes choses, et l’Homme Céleste remplace l’homme terrestre.

Les sept serpents s’élèvent sur leur Bâton quand nous pratiquons la Magie Sexuelle avec notre épouse-prêtresse.

Il y aura connexion sexuelle, mais on ne doit pas verser une seule goutte de sémen.

Le désir réfréné fera monter notre liquide séminal jusqu’en haut, jusqu’à la tête, et nous nous convertirons en Dieux Tout-Puissants de l’univers.

C’et ainsi que nous élevons nos sept serpents sur le Bâton, comme Moïse l’a fait dans le désert.

Cependant, les célibataires des deux sexes transmuteront leur énergie par la musique, par la dévotion, par la prière et par l’amour de Dieu et du prochain.

Les célibataires font monter chacun des sept serpents par la force du sacrifice.

L’abstention sexuelle est un formidable sacrifice.

Seul le sentier de la chasteté et de la sainteté nous conduit aux grandes réalisations.

Seuls le sentier de la perfection, le service désintéressé en faveur de la pauvre humanité souffrante, nous conduisent au bonheur ineffable du Nirvana.

Sois pur, mon frère, sois parfait, sois chaste, en pensée, en parole et en oeuvre.

Avance, ô Bouddha ! Avance avec ta croix sur les épaules, vers le Golgotha du Père ! Tu as entrepris ce périple avec la première carte du Tarot.