Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Traité d’Alchimie Sexuelle

1 Les principes de tous les métaux sont : le Sel, le Mercure et le Soufre.

2 Le Mercure seul, ou le Soufre, ou le Sel seul, ne pourraient être à l’origine des métaux, mais unis, ils donnent naissance à divers métaux minéraux.

3 Il est donc logique que notre Pierre philosophale a inévitablement ces trois principes.

4 Le Feu est le Soufre de l’Alchimie ; le Mercure est l’Esprit de l’Alchimie ; le Sel est la Maîtrise de l’Alchimie.

5 Nous avons besoin inévitablement, pour élaborer l’Elixir Rouge et l’Elixir Blanc, d’une substance où le Sel, le Soufre et le Mercure se trouvent totalement purs et parfaits, car l’impureté et l’imperfection des composants se retrouvent dans le composé.

6 Cependant, comme il ne se peut agréger aux métaux que des substances extraites d’eux-mêmes, il est logique qu’aucune substance étrangère ne puisse nous servir ; en conséquence, la matière du Grand-OEuvre doit se trouver à l’intérieur de nous.

7 Nous perfectionnons cette substance suivant l’art et c’est le Feu sacré de notre laboratoire organique.

8 Cette substance, semi-solide, semi-liquide, a un Mercure pur, clair, blanc et rouge, et un Soufre semblable.

9 Cette substance, en outre, possède deux sortes de Sel : un fixe et un volatil.

10 Cette matière première du Grand-OEuvre, c’est le Semen de nos glandes sexuelles.

11 Nous transformons, avec notre Science, et au moyen du Feu, cette merveilleuse substance, pour qu’à la fin de l’oeuvre, elle soit des millions de fois plus parfaite.

12 Avec cette merveilleuse substance, nous élaborons l’Elixir Rouge et l’Elixir blanc.