Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : La Rose Ignée

1 L’étoile à cinq pointes et la croix étoilée resplendissent maintenant dans le ciel bleu de l’Arhat.

2 Parmi le crépitement ardent des flammes universelles, nous allons maintenant célébrer la fête de la Vierge, la Bienheureuse Déesse Mère du monde.

3 Ma Mère resplendit dans son temple ineffable et nous devons à présent revêtir notre vêtement d’Arhat pour célébrer la fête.

4 Les gens croient que la nature est quelque chose d’inconscient, mais ils se trompent. Pauvres gens !.

5 Lorsque nous pénétrons dans nos mondes internes, nous rencontrons la mère de tous les vivants officiant dans son temple.

6 Toute l’immense nature n’est autre que le corps grandiose de la Reine du Ciel.

7 La Déesse Mère du Monde est un Guru-Deva, aux perfections éternelles.

8 Dans le temple de la sainte Déesse Mère du Monde, nous voyons deux autels, et entre eux le Lion de la Loi.

9 Cette Déesse du Feu a été personnifiée par les Vierges de toutes les religions : Isis, Marie, Maya, Adonia, Astarté, Insoberte, etc.

10 Elle est la Mère de tous les vivants.

11 Célébrons la fête de la Vierge Mère du Monde, ô Arhat !.

12 L’étoile à cinq pointes et la croix étoilée resplendissent dans les cieux éternels de l’Arhat.

13 Que la Mère du Monde est belle !. Regardez-la, là-bas dans son temple ineffable, gouvernant la nature tout entière.

14 Sur sa tête elle porte une couronne d’or resplendissante, et sa tunique immaculée scintille parmi le crépitement des flammes universelles.

15 Célébrons la fête de la Vierge Mère du Monde, ô Arhat !.

(Dans ce relief du temple de Séti 1er, le père de Ramsès II, à Abydos ; Isis, soeur épouse d’Osiris, tient dans la main droite un sistre et porte une couronne formée des cornes lunaires de la déesse Hathor et du disque solaire de Ra. Sa tête est enveloppée d’un plumage de vautour, un des emblèmes de ta Déesse Mère, dont la tête saille sur le front d’Isis, à côté d’une tête de serpent).