Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Les Mystères Majeurs

« A ce moment-là les disciples s’approchèrent de Jésus et dirent : qui donc est le plus grand dans le Royaume des Cieux ?. Jésus appela à lui un petit enfant, le plaça au milieu d’eux et dit : en vérité je vous le dis, si vous ne retournez pas à l’état des enfants, si vous ne redevenez pas comme eux, vous n’entrerez pas dans le Royaume des Cieux. Ainsi donc, celui qui se fera petit comme ce petit enfant, celui-là est le plus grand dans le Royaume des Cieux » (Matthieu XVIII, 1-4).

Ceux qui se disent ses suiveurs ne veulent pas suivre son exemple ; à présent, personne ne veut redevenir comme un petit enfant.

Les papes, cardinaux, archevêques, évêques et prêtres de la ténébreuse Eglise de Rome se promènent dans des voitures luxueuses, pétris d’orgueil et de superbe, ils n’ont pas la moindre envie de redevenir comme des enfants ; ils sont pleins d’intellectualisme, de titres hiérarchiques, et ils disposent de grandes richesses. Les pasteurs des différentes sectes religieuses de cet âge barbare se réjouissent de leur titre de pasteur et, remplis de vanité et d’orgueil, ils se sentent heureux des flatteries et révérences de leurs ignorantes brebis ; ceux-là non plus n’ont nulle envie d’être comme des enfants.

Par les temps qui courent, tout le monde veut être un grand seigneur et s’asseoir aux premiers sièges dans les synagogues, tous veulent être de grands avatars et de grands Maîtres, personne ne veut être comme un enfant. Ils ont tous beaucoup de connaissances et ils prêchent ces enseignements mais ne les appliquent pas ; aucun d’eux ne veut avoir le mental d’un enfant, cela ne leur plaît pas. Nos frères des différentes écoles, ordres, loges, etc., sont des rats de bibliothèque ; ils croient savoir beaucoup de choses, et cette question de redevenir comme des enfants leur semble même ridicule, mais ils se déclarent eux-mêmes des enfants, uniquement par orgueil. Voilà l’humanité actuelle, tous prétendent être des réincarnations célèbres, aucun ne veut être petit, aucun ne veut être le dernier de tous.

Pour recevoir la Couronne de la vie, il faut avoir un mental d’enfant.

Nous devons nous délivrer de l’orgueil intellectuel, en finir avec la peur et avec l’intellectualisme ; nous délivrer des aberrations spirites et nettoyer notre entendement de toute espèce d’intellectualisme, théorie, parti politique, école, concept de patrie et de drapeau, etc.

Nous devons pratiquer la Magie sexuelle et tuer non seulement le désir, mais la connaissance même du désir.

Pour avoir un mental d’enfant, nous devons en finir avec les raisonnements ; l’enfant ne raisonne pas, il intuitionne, il sait instinctivement, il ne convoite pas d’argent, ne fornique pas, ne commet pas d’adultère et n’assassine pas. En Colombie, à l’époque de la violence politique, des curés payaient des assassins pour tuer des citoyens ; ces ecclésiastiques ne peuvent absolument pas être des enfants ; des meurtriers, oui, mais pas des enfants. Comment celui qui tue peut-il être un enfant ?. Comment celui qui vole peut-il être un enfant ?. Comment celui qui fornique peut-il être un enfant ?.

On entre à l’abîme par trois portes : la colère, la convoitise et la luxure.