Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Les Mystères Majeurs

Ainsi s’accomplit la sentence du Seigneur Jéhovah : « Et il bannit l’homme et posta à l’est du Jardin d’Eden des Chérubins et une Epée flamboyante qui tournoyait sans arrêt, pour garder le chemin de l’Arbre de vie » (Genèse III, 24).

Les deux Arbres au milieu de l’Eden sont l’Arbre de la Science du bien et du mal et l’Arbre de vie. Ces deux Arbres du Jardin partagent les mêmes racines.

L’Arbre de vie est représenté dans notre corps physique par la colonne vertébrale. L’Arbre de la Connaissance est représenté par les organes sexuels. Les deux Arbres de l’Eden ont les mêmes racines. Dieu a placé des Chérubins et une Epée flamboyante pour garder le chemin de l’Arbre de vie. Si l’homme avait pu manger des fruits délicieux de l’Arbre de vie, nous aurions aujourd’hui des Dieux fornicateurs. C’eut été la malédiction des malédictions. Le sacrilège le plus terrible. Quelque chose d’impossible.

L’Epée flammigère de la Justice cosmique tournoie, ardente, menaçante et terrible, gardant le chemin de l’Arbre de la vie.

L’Arbre de vie, c’est l’Etre.

Or, nous devons savoir que l’Intime est notre Esprit ; l’Etre ; l’Arbre de la vie. L’Intime est le fils bien aimé du « Christ Interne ».

Le Christ Interne est la foudre d’où a émané l’Intime lui-même. Le Christ Interne est un avec le Père.

Le Père, le Fils et l’Esprit-Saint constituent une triade parfaite. De cette trinité est né l’Intime. L’Intime est enveloppé de six véhicules inférieurs qui se pénètrent et se compénètrent sans se confondre, pour former l’homme. Toutes les facultés et tous les pouvoirs de l’Intime sont les fruits de l’Arbre de la vie. Lorsque l’homme retournera à l’Eden, il pourra manger des fruits de l’Arbre de la vie. Il pourra alors voir Dieu face à face sans mourir, la foudre lui servira de sceptre, et les tempêtes de tapis pour ses pieds.

Il y a dix grandes vagues de vie qui se pénètrent et se compénètrent sans se confondre : ces dix émanations éternelles sont les dix Séphiroths de la Kabbale ; les dix branches de l’Arbre de la vie. Nous comprenons maintenant pourquoi Dieu a mis dix doigts dans nos mains. Les douze sens de l’homme sont en relation avec notre colonne vertébrale. La colonne vertébrale est le corrélât physique de l’Arbre de la vie. Les douze sens sont les douze fruits de l’Arbre de la vie.