Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Les Mystères Majeurs

Il y a l’homme luciférien et il y a l’homme édénique. L’homme luciférien répand son Semen. L’homme édénique ne répand jamais son Semen. L’humanité actuelle est luciférienne. L’antique humanité des races Polaire, Hyperboréenne et Lémurienne fut l’humanité édénique. L’état édénique est un état de la conscience.

L’état luciférien est un autre état de conscience. Un homme de l’Eden peut avoir un corps de chair et d’os comme n’importe quel homme. Un homme luciférien possède un corps de chair et d’os, comme n’importe quel homme.

Les états édénique et luciférien sont des états de conscience.

L’Eden est le plan éthérique. Quand l’homme est sorti de l’Eden, sa conscience s’est submergée dans certains états atomiques, dans certaines régions lucifériennes. Son Ame humaine s’est enfoncée dans ses propres enfers atomiques et a perdu tous ses pouvoirs. Ce fut la sortie de l’Eden.

Ainsi mourut l’homme édénique, ainsi naquit l’homme luciférien.

C’est pour cela que le Seigneur Jéhovah a dit : « De tous les arbres du Jardin vous pouvez manger, sauf de l’Arbre de la Science du bien et du mal, car le jour où vous en mangerez, vous mourrez ! ».

Dans les immenses cours des temples de l’antique Lémurie, les hommes et les femmes s’unissaient sexuellement pour créer. L’acte sexuel était dirigé par les Elohim. L’homme et la femme se retiraient avant le spasme pour éviter l’éjaculation séminale. Les Elohim utilisaient pour procréer un seul spermatozoïde et un gamète féminin. Le spermatozoïde est tellement infinitésimal, tellement microscopique, qu’il peut facilement s’échapper de nos glandes sexuelles sans qu’il soit nécessaire de répandre le Semen. C’est ainsi que se reproduit l’homme édénique.

Ainsi naissent les enfants de l’Immaculée Conception. C’est cela, l’Immaculée Conception. Lucifer a tenté l’homme et l’homme a succombé à la tentation. Lucifer est un magicien noir, à la tunique couleur de sang.

Lucifer porte sur la tête un bonnet rouge, comme les bonzes et les Dugpas du Tibet. Les forces luxurieuses des Lucifers ont éveillé en l’homme la passion animale. Hommes et femmes commencèrent alors à éjaculer leur Semen. C’est pour cette raison que les tribus de la Lémurie furent expulsées des temples.

La Kundalini qui, auparavant, s’élevait victorieusement le long du canal médullaire, descendit alors jusqu’à l’os coccygien et resta enfermée dans le chakra Muladhara.

La lampe du Temple s’éteignit et l’homme s’enfonça dans de profondes ténèbres. Ainsi mourut l’homme édénique, ainsi naquit l’homme luciférien. Quand l’homme a mangé du fruit défendu, le Seigneur Jéhovah a dit : « Voici que l’homme est devenu comme l’un de nous, connaissant le bien et le mal » (Genèse III, Verset 22). Si l’homme n’avait pas mangé du fruit de l’Arbre de la Connaissance, il aurait pu s’élever jusqu’à l’état angélique, mais dans une parfaite innocence.

Dans l’Eden, nous étions, par rapport au Seigneur Jéhovah, ce que sont les doigts de la main par rapport au cerveau.

Lucifer nous a donné l’indépendance.

Le fruit défendu nous a rendus conscients de la Science du bien et du mal. Cette Science est très profonde.

Il y a le bon du mauvais et il y a le mauvais du bon. Dans tout ce qui est bon il y a quelque chose de mauvais et dans toute chose mauvaise il y a quelque chose de bon. Dans l’encens de la prière se cache aussi le crime ; dans le parfum de la supplique se cache aussi le crime.

Il y a beaucoup de vertu chez les dépravés ; il y a beaucoup de dépravation chez les vertueux. Celui qui connaît le bon du mauvais et le mauvais du bon reçoit l’Epée terrible de la Justice cosmique.

Les Anges connaissent la Science du bien et du mal. Les Anges sont des hommes parfaits. Les Anges aussi sont sortis de l’Eden, mais ils y sont retournés ; c’est pour cela qu’ils sont des Anges. Les Anges ont été des hommes comme nous. Nous sommes sortis de l’Eden, mais nous avons connu la Science du bien et du mal. Nous sommes sortis de l’Eden, mais nous avons acquis l’autoindépendance.

Jéhovah, le gouverneur de l’Eden, a dit : « De tous les arbres du Jardin, vous pouvez manger. Mais pour ce qui est de l’Arbre de la Connaissance du bien et du mal, vous ne devrez pas en manger, car le jour où vous en mangerez, vous mourrez ». Lucifer dit à la femme : « Non !, vous ne mourrez pas !. Mais Dieu sait que le jour où vous en mangerez vos yeux s’ouvriront, et vous serez comme Dieu, connaissant le bien et le mal. « Et quand l’homme a mangé du fruit défendu, Jéhovah s’exclama : Voici que l’homme est devenu comme l’un de nous, connaissant le bien et le mal ». C’est ainsi que nous avons acquis le savoir, ainsi que nous avons obtenu l’autoindépendance, ainsi que nous sommes devenus conscients de la Science du bien et du mal.

Nous devons maintenant retourner à l’Eden pour être comme des Dieux, connaissant la Science du bien et du mal. Nous devons maintenant revenir à l’Eden, pour être des Dieux. Il nous faut rentrer dans l’Eden par la même porte par où nous sommes sortis.

Nous sommes sortis de l’Eden par la porte du Sexe et c’est par cette porte seulement que nous pourrons retourner à l’Eden.

L’Eden c’est le Sexe lui-même. Si nous voulons entrer à l’Eden, nous devons revenir au vieux système sexuel de l’Eden. Nous devrons entrer par la porte du Sexe, car c’est par cette porte que nous sommes sortis : il n’existe pas d’autre porte pour entrer à l’Eden, il n’existe pas d’autre porte pour sortir de l’Eden. Nous devons entrer par où nous sommes sortis, c’est la Loi. Quand l’homme est sorti de l’Eden, il s’est enfoncé dans les enfers atomiques de la nature. S’il n’y avait pas eu le Christ, il aurait été très difficile pour nous de sortir de l’abîme. Heureusement, on nous a envoyé un Sauveur ; ce Sauveur, c’est le Christ. Il nous faut à présent incarner le Christ à l’intérieur de nous pour revenir au Père.

Nul ne peut arriver au Père que par le Fils.

C’est seulement avec le sang rédempteur que nous pouvons laver nos vêtements et nous revêtir de tuniques blanches pour entrer à l’Eden, par la même porte, précisément, que celle par où nous sommes sortis. A la suprême désobéissance d’Adam, s’opposa la suprême obéissance du Christ.

Jéhovah nous a donné ses commandements. Lucifer nous a donné une autoindépendance individuelle et le Christ nous a rachetés du péché. C’est ainsi que les Dieux se lèvent du limon de la terre.