Ehécatl, le Dieu du Vent

Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Les Mystères Majeurs

Ehécatl, le Dieu du vent chez les Aztèques, est intervenu dans la résurrection du Christ Jésus ; le troisième jour, il entra dans le tombeau de Jésus et s’exclama d’une voix forte : « Jésus, lève-toi de ce tombeau, avec ton corps ».

Ehécatl infusa alors l’activité et le mouvement dans le corps de Jésus.

Ehécatl est un Ange précieux ; il est l’Esprit du mouvement ; les Seigneurs du mouvement règlent toutes les activités du mouvement cosmique. Les Aztèques rendaient un culte à Ehécatl. « Le premier jour de la semaine, à la pointe de l’aurore, les saintes femmes (en corps astral) se rendirent au tombeau avec les aromates qu’elles avaient préparés » (Luc XXIV, 12). Le corps physique de Jésus fut immergé dans les mondes internes, il entra en état de djinn et le tombeau resta vide. « Pierre courut au tombeau et, se penchant, il ne vit que des bandelettes. Il s’en retourna chez lui, tout surpris de ce qui était arrivé » (Luc XXIV, 12). Le corps de Jésus fut traité avec les aromates et les onguents sacrés, puis il s’introduisit par la glande pinéale astrale du Maître, et c’est ainsi que Jésus ressuscita avec son corps et qu’il put se rendre visible et tangible aux disciples d’Emmaüs : « Or, comme il était à table avec eux, il prit le pain, le bénit, puis le rompit et le leur donna. Alors leurs yeux s’ouvrirent et ils le reconnurent ; mais il disparut de devant eux » (Luc XXIV, 30-31). Il paraissait impossible aux Onze que Jésus fût ressuscité, mais soudain, il se tint au milieu d’eux et leur dit : « Que la paix soit avec vous ». Mais eux, saisis de stupeur et d’effroi, s’imaginaient voir un esprit (tout simplement parce qu’il leur semblait impossible qu’un cadavre pût revenir à la vie). Mais il leur dit : « Pourquoi êtes-vous si troublés, et pourquoi des doutes s’élèvent-ils en vos coeurs ?. Voyez mes mains et mes pieds ; c’est bien moi !. Touchez-moi et rendez-vous compte qu’un esprit n’a ni chair ni os, comme vous voyez que j’en ai ». Et en disant cela, il leur montra ses mains et ses pieds. Et pour achever de les convaincre, il mangea avec eux » (Luc XXIV, 36-43).

Ultérieurement, le Maître se rendit au Tibet.

Il enseigna et démontra à l’humanité la doctrine de la résurrection des morts. En pratiquant la Magie sexuelle, en adorant la femme, en sachant aimer, tout être humain peut parvenir à ces très hauts sommets de la résurrection.