Métamorphose Alchimique

transfiguration-icon
La Transfiguration

Cette conférence est liée à ce qui est connu dans les évangiles comme la «Transfiguration de Jésus-Christ», une transformation phénoménale de la lumière ou un changement de forme qui a lieu dans le monde de Yetzirah de tout Alchimiste qui à travers les Initiations Vénustes suit le chemin direct vers la Lumière Incréée de l’Espace Abstrait Absolu.

En Grec, métamorphose signifie «une transformation», de metamorphoun «se transformer, être transfigurer», de méta: «changement plus morphe: apparence, forme». Ce changement de forme ou d’apparence se produit dans la psyché de l’initié, et est causé par l’Alchimie Sexuelle. Ceci est lié au nom Morphée, le Dieu des rêves, un archétype représenté dans la mythologie Grecque, qui, selon notre comportement sexuel, façonne la Lumière Astrale d’Aphrodite et Anaël.

En Hébreu le mot pour la transfiguration ou le changement de forme est Sinoi Tzirah שינוי צורה. Tzirah nous rappelle le monde de יצורה Yetzirah. Dans la Kabbale יצורה Yetzirah se rapporte au triangle de la Prêtrise ou de la magie qui, dans l’Arbre de Vie, se rapporte aux Sephiroth Netzach, Hod et Yesod, même Klipoth, autrement dit, au monde mental, au monde astral, au monde éthérique et même à l’enfer.

Par conséquent, cette transformation, transfiguration, métamorphose ou changement de forme que les évangiles déclarent est arrivé à Jésus avec Elijah, Eliyahu ou אליהו Eliao et Moïse ne se produit pas dans le monde d’Assiah (monde physique tridimensionnel) mais dans la cinquième dimension, dans le monde de Yetzirah.

Quand nous lisons la Bible en connaissant l’Arbre de Vie de la Kabbale, et les racines des mots Grecs et Hébreux, alors il est évident que cette transformation se produit dans les Sephiroth Netzach, Hod et Yesod, qui correspondent au Corps Mental, au Corps Astral ou émotionnel, et au Corps Vital. Chacun de ces sephiroth se rapporte à un archétype spécifique que nous devons développer au moyen de l’Alchimie Sexuelle.

Tree-of-Life-2.0-plain

Ce développement de la psyché est fait par la direction des trois sephiroth du deuxième triangle de l’Arbre de Vie, Chesed, Geburah et Tiphereth, qui dans le monde de Briah ou de la création se rapportent à Jésus, Moïse et Elijah, Eliyahu ou אליהו Eliao.

Jésus en tant qu’archétype dans notre physicalité représente le cœur. Ses disciples Pierre, Jacques et Jean représentent respectivement les glandes pinéale, pancréas et thymus. Ainsi, quand nous étudions comment cette transfiguration ou métamorphose se produit dans notre corps, nous découvrons qu’elle est basée sur le travail alchimique et psychologique que nous accomplissons avec les énergies sexuelles, émotionnelles et mentales dans nos cerveaux sexuels, émotionnels et intellectuels. En synthèse, c’est l’explication alchimique kabbalistique de la transformation ou de la métamorphose que subissent les alchimistes dans le grand œuvre. C’est la science de l’Alchimie que nous, les Gnostiques, étudions dans la Bible.

Il est écrit:

«Après (les) six jours (de la Genèse), Jésus prit avec lui Pierre, Jacques et Jean, son frère, et les conduisit seuls sur une haute montagne; et il était transfiguré devant eux; et son visage brillait comme le soleil, et son vêtement était blanc comme la lumière. Et voici, Moïse et Elijah leur apparurent, s’entretenant avec lui.» – Matthieu 17: 1-3

Quand nous étudions l’Alchimie et le travail que nous, les alchimistes, faisons, nous découvrons que tout le travail alchimique est lié à la lumière. Ainsi, nous allons étudier ces versets de l’évangile de Matthieu en relation avec cette métamorphose que les initiés du grand œuvre expérimente et comment cela se rapporte à Jésus, Moïse et Elijah, Eliyahu ou אליהו Eliao. Il est à noter qu’en tant que prophète, Elijah apparaît dans le livre des Rois sans aucune introduction – rien n’est dit sur la généalogie d’Elijah – néanmoins, il apparaît dans diverses situations puis disparaît après avoir aidé les Israélites.

Avant de s’immerger dans cette explication kabbalistique et alchimique, lisons ce que le grand Kabbaliste et Alchimiste Paul a déclaré dans ses lettres aux initiés Hébreux et Corinthiens.

Salvator-Mundi
Yeshuah יהשוה

«(יהו-שע Joshua – IAO sauvé ou mieux même : Yeshuah יהשוה le Christ,) De qui nous avons beaucoup de choses à dire, et difficile à dire, vu que vous êtes ennuyé d’entendre. Car quand, pour le temps où vous deviez être maîtres, vous avez besoin qu’on vous enseigne de nouveau quels sont les premiers principes des oracles de Dieu ; et êtes devenus tels que vous avez besoin de lait, et non de viande forte. Car celui qui utilise le lait est inhabile dans la parole de justice: car il est un enfant. Mais la viande forte appartient à ceux qui sont en âge mûr, ceux même qui, à cause de l’usage, ont leurs sens exercés à discerner le bien et le mal.» – Hébreux 5: 11-14

«Je vous ai nourri de lait et non de viande, car vous n’avez pas encore pu la supporter. En fait, maintenant vous n’êtes toujours pas capable.» – 1 Corinthiens 3: 2

Ces versets ont été écrits il y a environ deux mille ans. Dans l’Alchimie, le lait représente la nourriture spirituelle à travers l’accomplissement des prières de dévotion et la Méditation du cœur tranquille, au moyen desquelles les néophytes acquièrent la connaissance et la sagesse. La viande est de la nourriture solide, l’Alchimie Sexuelle; il est écrit:

«C’est pourquoi un איש Ish (feux de la sephirah Tiphereth) quittera son père et sa mère (spirituels), et s’attachera à (la sephirah Malkuth) sa femme: et (dans la sephirah Yesod, le sexe) ils deviendront une seule chair). Et (dans l’acte sexuel) ils étaient tous deux nus, Adam et Eve sa femme, et ils n’avaient pas honte.» – Genèse 2: 24, 25

À travers la sephirah Tiphereth les fluides archétypiques qui descendent des sephiroth Chesed et Geburah sont transformés dans la sephirah Malkuth en l’os et la chair de notre physicalité. Le lait est la nourriture de dévotion physique nécessaire à la compréhension de toute forme religieuse. La viande est la nourriture sexuelle ardente indispensable venant de Geburah et de Chesed pour le développement spirituel et psychologique de ce que nous avons compris dévotionnellement.

Le lait est la nourriture spirituelle que toutes les religions de la terre enseignent aux laïcs et qu’ils apprécient et aiment entendre. Le lait est pour les bébés; c’est une connaissance spirituelle simple, littérale, intellectuelle qui reste dans les ténèbres de l’intellect parce qu’elle n’est pas discernée spirituellement, à cause du manque de feu, de lumière. Il est écrit:

«Et la terre était informe et vide; et les ténèbres étaient sur la surface de l’abîme.» – Genèse 1: 2

Mais, la viande est le feu, la nourriture solide, l’Alchimie Sexuelle, le feu qui émerge des eaux de la vie quand l’homme et la femme deviennent une seule chair, le feu que Elohim éveille afin de faire la lumière dans les ténèbres. Il est écrit:

«Et l’Esprit de Elohim s’est déplacé sur la surface des eaux. Et Elohim dit: Que la lumière soit; et la lumière fut.» – Genèse 1: 2, 3

«Cependant, nous parlons de sagesse (חכמה Chokmah) parmi ceux qui sont parfaits: mais pas la sagesse de ce monde, ni des princes (ou bébés) de ce monde, qui viennent à néant: Mais nous parlons de la sagesse des Elohim dans un mystère, la sagesse cachée (ésotérique) même que Elohim a ordonnée avant le monde pour notre gloire (Hod): Qu’aucun des princes (ou bébés) de ce monde ne connaissaient, car s’ils la connaissaient, ils n’auraient pas crucifié le Seigneur de gloire (Hod). Mais comme il est écrit, l’œil n’a pas vu (l’éclair), ni l’oreille entendue (le tonnerre), ni (le Logos) n’est entré dans le cœur de l’homme, les choses que Elohim a préparé pour ceux qui l’aiment. (À travers l’Alchimie Sexuelle). Mais Elohim nous les a révélé par son Esprit (Chesed): car (Chesed) l’Esprit (de Elohim) sonde toutes choses (en planant sur la surface des eaux), oui, les choses profondes de Elohim (dans les profondeurs des eaux). Car quel homme connaît les choses d’un homme, sauf (Chesed) l’esprit de l’homme qui est en lui? De même, personne ne connaît les choses de Elohim, sauf (Chesed) l’Esprit de Elohim. Or, nous n’avons pas reçu l’esprit (des bébés) du monde, mais l’esprit qui est de Elohim; afin que nous puissions connaître les choses qui nous sont données gratuitement par Elohim. Quelles choses nous parlons aussi, pas dans les mots (des bébés) que la sagesse de l’homme enseigne, mais que le Saint-Esprit (שדי Shaddai) enseigne ; comparant les choses spirituelles avec le spirituel. Mais l’homme naturel ne reçoit pas les choses de l’Esprit de Elohim: car ils sont folie pour lui: il ne peut pas non plus les connaître, parce qu’ils sont spirituellement discernés (ou perçus par l’intermédiaire de l’Alchimie Sexuelle). Mais celui qui est spirituel juge tout, mais il n’est lui-même jugé par aucun homme. Car qui a connu la pensée du Seigneur, pour l’instruire? Mais nous avons (Netzach) l’esprit (mental solaire) du Christ.» – 1 Corinthiens 2: 6-16

Nous ne devons pas mélanger le lait avec de la viande, nous ne devons pas transgresser la vraie connaissance kabbalistique des Elohim avec du lait, à savoir des croyances, des dogmes et des traditions, rendant ainsi la véritable connaissance kabbalistique des Elohim sans effet.

«Écoutez et comprenez: ce n’est pas ce qui entre dans la bouche qui souille un homme; mais ce qui sort de la bouche, cela souille un homme… Ne comprenez-vous pas encore que tout ce qui entre dans la bouche entre dans le ventre et est jeté dans les lieux secrets? Mais ces choses qui sortent de la bouche sortent du cœur (la poitrine); et ils souillent l’homme. Car du cœur sortent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les fornications, les vols, les faux témoignages, les blasphèmes: ce sont les choses qui souillent un homme (mais l’Alchimie Sexuelle, viande, ne souille pas l’homme).» Matthieu 15: 10, 11, 17-20

Ainsi, le lait est une connaissance littérale traditionnelle, et la viande est une connaissance alchimique acquise par l’intermédiaire de l’Alchimie Sexuelle. Nous, les Gnostiques, mangeons de la viande, et quand nous la mangeons, nous ne buvons pas de lait, ce qui signifie que nous ne suivons pas les doctrines religieuses littéralement mais spirituellement.

Quand les gens qui se nourrissent de lait écoutent les déclarations des Gnostiques, ils sont scandalisés, indignés, parce que, comme l’a dit l’Apôtre Paul, Maître Hilarion, ils ne peuvent toujours pas manger de viande, car les psychés de la plupart des gens religieux ont besoin de lait. La plupart d’entre eux pensent que cette mention du lait et de la viande est littéralement un commandement diététique qu’ils doivent suivre ou sinon. Ceux qui suivent la doctrine Gnostique devraient écarter les interprétations simples de la Bible et d’autres livres religieux s’ils veulent devenir les maîtres de la Parole. Laissons les dogmes, les traditions et les croyances dans le mental des croyants. Comprenons que les bébés ont besoin de boire de lait, alors respectons toutes les traditions qui continuent à boire du lait vie après vie. Nous, les Gnostiques, devons être tolérants avec les bébés en comprenant qu’ils ne peuvent toujours pas être nourris avec de la viande, avec de la chair, c’est-à-dire avec la nourriture solide de l’Alchimie Sexuelle. Ainsi, en cette époque, il y a des millions de bébés, des gens qui croient qu’ils seront sauvés seulement en croyant en Jésus. Mais, quand nous enseignons comment ce salut est alchimiquement accompli, ils n’aiment pas notre nourriture solide, ils pensent que pour que ce salut soit accompli, ils ont seulement besoin de boire du lait, à savoir, ils ont seulement besoin de croire en Jésus, etc., ce n’est pas comme cela, et l’apôtre Paul l’a clairement expliqué dans les citations des Hébreux et des Corinthiens. De plus, Maître Samaël Aun Weor a dit en citant Jésus, il est écrit dans l’évangile de Luc 5:37:

«Personne ne met du vin nouveau dans une vieille outre; sinon le vin nouveau fera éclater la vieille outre et se répandra, et l’outre périra;» il est aussi écrit dans l’évangile du Christ de Luc 5:36: «Personne ne déchire d’un habit neuf un morceau pour le mettre à un vieil habit; car, il déchire l’habit neuf, et le morceau qu’il en a pris n’est pas assorti au vieux…»

«Il est nécessaire de changer, en effet, notre façon de penser, apprendre à penser en vertu des enseignements que nous recevons ici, parce que si les enseignements sont reçus et la manière mécanique de penser continue comme toujours, alors où est le changement? Ce ne serait pas possible.»

Donc, si nous prenons cette doctrine (nourriture solide, chair, viande) et la mélangeons avec du lait (traditions, croyances et dogmes), nous en ferons alors un gâchis, et nous finirons psychologiquement confus dans notre propre tour de babillage. Quand nous commençons à pratiquer la doctrine Gnostique, nous devons écarter nos anciennes croyances, sinon nous serons dispersés partout sur la surface de la terre. Beaucoup d’étudiants Gnostiques dénaturent la doctrine Gnostique en buvant tous les types de «lait» de différentes traditions. Ainsi, ils sont maintenant confus dans les labyrinthes de leurs mentals. Ne mélangeons pas le lait avec la viande. Si vous aimez le lait, bien, continuez à le boire, mais ne venez pas à nos conférences, parce que notre nourriture solide développera une indigestion dans votre mental.

Comme Jésus, Maître Samaël Aun Weor est un empereur du monde, un Alchimiste qui tient son mental comme une boule de cristal qui reflète la lumière du Soleil-Christ de Geburah et qui comme Jésus des évangiles et de la Pistis Sophia donne sa chair à manger et son sang à boire pour que cette métamorphose ou transfiguration prenne effet. Car, au moyen de l’Alchimie Sexuelle, sa chair est de la viande, et son sang est en effet de la boisson. Pour comprendre cette transfiguration ou métamorphose biblique, ainsi que pour comprendre les évangiles Christiques et la Pistis Sophia, et tous les livres écrits par Maître Samaël Aun Weor, nous devons apprendre le nouveau langage de la Kabbale et de l’Alchimie, qui, comme il a déclaré, est le vin nouveau, la nouvelle doctrine Gnostique, qui est très vieux et toujours nouveau.

Donc, pour commencer, nous devons apprendre par coeur les noms kabbalistiques et archétypiques de chacun des dix sephiroth dans עולם אצילות Olam Atziluth, le monde des archétypes, parce que nous avons tous ces archétypes à l’intérieur de nous en potentialité et pas encore en activité. Pour qu’ils deviennent actifs, nous devons pratiquer l’Alchimie Sexuelle dans le monde d’Assiah (matière et action), le monde physique. Dans le graphique, nous pouvons voir comment ces noms sont écrits en Hébreu et en Français, afin de savoir comment les prononcer.

Atziluth

Les Gnostiques devraient connaître ces noms par cœur afin de savoir interpréter kabbalistiquement et alchimiquement ce qui est écrit dans les écritures bibliques.

Au centre de l’Arbre de Vie se trouve la sephirah Tiphereth, un mot Hébreu qui signifie «splendeur», souvent traduit par «beauté». Tiphereth est lié au Soleil, le Christ. Tiphereth représente l’Âme Humaine qui habite dans le cœur, le royaume du Christ, le deuxième triangle de l’Arbre de Vie. En Hébreu, dans la Kabbale, la splendeur est תרת Tiphereth, la splendeur est הוד Hod, la splendeur est זוהר Zohar. Le livre du Zohar est le livre des «splendeurs». Ces mots et beaucoup d’autres mots Hébreux que les kabbalistes utilisent indiquent la transformation de la lumière à travers l’Alchimie Sexuelle.

Tiphereth se rapporte aux splendeurs de la lumière solaire qui voyagent à travers le sang autour de notre organisme humain et qui sont finalement installés dans Yesod, nos organes sexuels.

La transfiguration de Jésus-Christ représente la transformation de la psyché au moyen des splendeurs solaires de la lumière de Hod (plexus solaire) sous la direction des splendeurs de la lumière de la loi de Moïse dans Tiphereth (le cœur) tout au long du système nerveux (cerveau et moelle épinière), qui dans le corps physique représente la chaise, le trône de El אל Chesed, l’Esprit de יהו IAO, Helios, le Logos Solaire.

Cette transfiguration ou transformation se produit dans une haute montagne, signifiant, dans une autre dimension, spécifiquement dans le monde de Yetzirah ou monde des formes.

Moïse en tant qu’archétype représente la volonté, le Corps Causal, avec lequel l’Âme Humaine, la sephirah Tiphereth, est habillée. Moïse en tant que volonté émerge de la Sephirah Binah, en haut à gauche de l’Arbre de Vie ; il est né d’un homme de la sephirah Geburah, un Gibor-El, Gabriel, de la tribu de Levi, qui prend la sephirah Malkuth comme épouse; elle est une fille de Levi, la Schekinah. Moïse, en tant que volonté, s’exalte sur la Sephirah Netzach (la Victoire), le mental.

Mais, il y a un autre archétype qui apparaît dans cette transformation, qui est Elijah, Eliyahu ou אליהו Eliao, qui, en tant que Chesed-Geburah, s’exalte sur la sephirah Netzach, le mental. Elijah est Eliyahu ou אליהו Eliao en Hébreu. Ce nom est écrit אליהו Eliao, de אל El, qui est le nom sacré de l’archétype Chesed dans le monde d’Atziluth, et יהו Iao (Iod-Hei-Vav), les trois principales lettres du Tetragrammaton ou nom sacré de Elohim Iod-Hei-Vav-Hei. Le nom אליהו Eliao contient l’archétype qui appartient à notre propre esprit individuel particulier, parce que chacun de nous a son propre אל El, ou Esprit, qui est le Ruach Elohim qui émane du premier triangle de l’Arbre de Vie. Les trois sephiroth du triangle logoïque de l’Arbre de Vie sont représentés par ces trois lettres saintes du Tetragrammaton ou nom sacré de Elohim, à savoir, Iod-Hei-Vav. Ainsi אליהו Eliao est Chesed, l’Esprit, notre Intime, et Geburah l’Âme Spirituelle, unis à Binah, les Logoi IAO. C’est pourquoi il est alchimiquement écrit dans les évangiles que Jean le baptiste ainsi que tout Bodhisattva qui atteint IAO en faisant directement le chemin du Seigneur dans le désert est la réincarnation de Chesed et Geburah en tant que אליהו Eliao.

Comprenez, nous nous référons à la sephirah Chesed, pas au prophète Eliyahu, Elijah ou Élie, qui est un grand maître de lumière. Il est venu sur la terre pour représenter Chesed, un archétype que nous avons tous dans les profondeurs de notre Conscience et que nous devons finalement auto-réaliser et réincarner en marchant sur le chemin de la lumière.

L’explication Alchimique Kabbalistique pour le développement de אליהו Eliao dans la psyché de l’initié est écrite dans la Bible dans le premier et deuxième livre des Rois ou םלכים Malachim, qui dans le monde de Yetzirah ou monde des formes sont les Bodhisattvas qui habitent la sephirah Tiphereth.

«Les prophètes sont des voyants de la lumière. Ce sont des Bodhisattvas de Dieu, illuminés par (IAO) le Saint-Esprit. Leurs prédictions sont exactes car leurs glandes pituitaire et pinéale sont totalement illuminées par le feu sacré.

«Les chélas de la Fraternité Blanche sont des apprentis, des disciples des prophètes. C’est pourquoi ils peuvent servir de messagers des prophètes, parlant les paroles des saints maîtres aux êtres humains. Le Saint-Esprit est nécessaire pour être un prophète. Cependant, les disciples de notre Loge Blanche sont des messagers des prophètes et des disciples des prophètes.»

«Il y a des hiérarchies parmi les prophètes… L’illumination est réalisée petit à petit car «La nature ne fait pas de sauts». Il y a toujours des échelles et des échelles, des degrés et des degrés dans tout. Il existe le voyant du voyant et le prophète du prophète. Le voyant du voyant est (Chesed) l’Intime. Le prophète du prophète est (Chesed) l’Intime.» – Samaël Aun Weor

Étudions la sephirah Chesed afin que nous puissions comprendre que אליהו Eliao, Elijah ou Élie si vous aimez, est en potentialité en chacun de nous, ainsi, ce dont nous avons besoin est de développer אליהו Eliao à l’intérieur, et pour cela nous devons connaître l’Alchimie Sexuelle.

Chesed חסד signifie «miséricorde». Chesed dans le monde des archétypes s’appelle Elל El, qui en Hébreu signifie Dieu. Chesed est notre Intime, et c’est celui qui passe cette transformation. Au début, Chesed apparaît dans le livre de la Genèse comme le Ruach Elohim ou l’Esprit de Elohim, et ensuite comme Abram qui, à travers les initiations majeures, devient Abraham, et plus tard dans le livres des Rois comme אליהו Eliao.

Moïse représente la volonté, le Corps Causal, l’archétype qui, au moyen de l’Alchimie Sexuelle, collecte dans Yesod (sexe) les os de Joseph pour revêtir Tiphereth (Jacob), fils de Geburah (Isaac). «[Isaac, Jacob, Joseph, Moïse…] Ce sont les générations des cieux et de la terre בהבראם Beheibaram (par Abraham), au jour où יהוה אלהים IAO Elohim (Binah) a fait la terre et les cieux.» – Genèse 2: 4

ץראשית ברא אלהים את השמים ואת הארץ

Barashyth Bara Elohim Ath HaSchamyim VeAth HaAretz

Le commencement créa Elohim, les cieux et la terre

Rappelons-nous que le premier mot de la Bible, תראשית Barashyth, est une anagramme qui cache de nombreuses significations en ce qui concerne ce que nous devons faire alchimiquement. C’est pourquoi en changeant les lettres de בראשית Barashyth nous faisons deux mots, à savoir, ברית Brith et אש Aesh. Ainsi ברית-אש BrithAesh signifie «alliance de feu». Dans le Judaïsme תרית Brith est associé à la circoncision de chaque enfant mâle le huitième jour après sa naissance. Aesh אש signifie «feu». Ainsi, il s’agit d’un événement sexuel alchimique, une transformation sexuelle subie par l’enfant mâle après sa naissance. Ceci est pratiqué non seulement dans le Judaïsme, mais aussi dans l’Islam et dans beaucoup d’autres religions du monde. Cette cérémonie physique est un symbole de la métamorphose que Chesed, l’Intime, doit subir en dominant la force sexuelle animale ardente de Geburah dans notre physicalité en tant qu’Abraham en entrant dans le chemin vers le magistère du feu.

Il vaut la peine de mentionner que si l’enfant mâle qui subit la circoncision ne pratique pas l’Alchimie Sexuelle sur l’autel du Saint Mariage, sa circoncision devient sans valeur, elle devient incirconcision, parce qu’à travers l’Alchimie Sexuelle nous sommes circoncis spirituellement avec une circoncision non effectuée par des mains humaines. Quand nous pratiquons l’Alchimie Sexuelle, tout notre ego animal régi par l’orgasme de la chair est coupé. Donc, ce qui importe, c’est que le mari s’attache à sa femme et devienne une seule chair et sublime la libido, c’est-à-dire, transforme la matière sexuelle en énergie créatrice pendant l’acte sexuel. C’est ce que signifie ברית-אש BrithAesh alchimiquement.

Il y a beaucoup de livres de Kabbale qui expliquent comment Barashyth Bara Elohim Ath HaSchamyim VeAth HaAretz est alchimiquement lié à l’origine de l’univers, mais dans cette conférence nous n’abordons pas l’origine du macrocosmos (l’univers) mais l’origine du microcosmos (l’être humain), ce qui est différent.

Barashyth Bara Elohim בראשית ברא אלהים, signifie littéralement: «Le commencement créa Elohim», mais alchimiquement est lu: םרית-אש ברא אלהים BrithAesh Bara Elohim, qui signifie «l’alliance de feu créa Elohim.» Cet Elohim est notre propre Saint-Esprit particulier, qui est la première émanation du feu de la chasteté, et qui demeure dans les parties les plus reculées de notre Être. Et pourquoi est-ce nommé Elohim? C’est parce que אל El signifie Dieu et אלה Elah signifie Déesse, et le mot ים Yam à la fin de Elohim exprime la pluralité et la dualité des eaux de אל El en-haut et de אלה Elah en-bas. Ainsi, Elohim est la parole fluide féminin masculin pluriel qui imprègne ים Yam, l’Akash de l’espace obscure; Elohim signifie Dieux et Déesses. Par conséquent, le mot Elohim exprime le Divin Père-Mère, les deux polarités divines de notre propre Être en-haut, les parties les plus reculées à l’intérieur de chacun de nous. El אל et Elah אלה, les deux polarités créatrices masculine-féminine de Elohim en-bas, au sein de notre physicalité, se manifestent à travers ים Yam, le liquide céphalo-rachidien et le fluide sexuel, respectivement. Par conséquent, ceux qui vénèrent seulement un Dieu masculin sont à moitié athées, parce qu’Elohim est un mot divin masculin-féminin.

Ath HaSchamayim את השמים… «Ath les Cieux». Le mot Ath את est constitué par la première et dernière lettre de l’alphabet Hébreu qui comprend 22 lettres, qui représentent les 22 arcanes ou archétypes du monde d’Atziluth. Cela signifie qu’à l’intérieur de nous, les mots Ath HaSchamyim את השמים correspondent aux cieux, c’est-à-dire aux niveaux les plus élevés de notre Conscience.

VeAth HaAretz ואת הארץ, «Et Ath la Terre», signifie que ces 22 arcanes peuvent être développées dans le Vav, le système nerveux central de la terre, quelle terre? La terre est notre physicalité, en effet, mais ils sont dans l’Essence ou l’Embryon d’Ame en potentialité et non en activité.

Ces 22 archétypes sont dans les cieux d’Atziluth, et de là ils descendent dans le monde de Briah (création) et d’Assiah, le monde de la matière et de l’action. Dans Briah, ces 22 archétypes sont dans l’Âme Divine; dans Assiah, notre physicalité, le monde de la matière et de l’action, ces 22 archétypes sont en potentialité au sein de l’Essence ou Embryon d’Âme attendant le moment de se développer en tant qu’Âme Humaine au moyen de l’Alchimie Sexuelle. Donc, cela dépend de chacun de nous pour que ces archétypes deviennent en activité. Pour cela, nous devons répéter dans le microcosmos ce que le Logos a fait dans le macrocosmos. En nous, les cieux correspondent à l’esprit et aux âmes, et la terre correspondent à notre physicalité. Pour activer les archétypes de la terre, nous devons pratiquer ברית-אש BrithAesh, l’alliance de feu ou Alchimie Sexuelle ; et pour que cela prenne effet, Chesed doit entrer en activité.

«L’Intime (Chesed) a deux âmes jumelles: la Divine et l’Humaine. À l’age de cent ans (âge ésotérique), l’Âme Divine fusionne avec l’Intime, et donc un nouveau maître naît dans les mondes internes. À l’âge de cinq cents ans (âge ésotérique), l’Âme Humaine fusionne également avec l’Intime. Voilà comment un nouveau Mahatma naît dans les mondes internes.» – Samaël Aun Weor

Les âmes parfaites sont les maîtres dont les noms brillent dans le monde d’Atziluth, le monde des archétypes. Chacun d’eux représente Chesed dont l’Âme Divine est fiancée à son Âme Humaine, donc les archétypes du monde d’Atziluth fluent également et harmonieusement, deviennent, dans les cieux et sur la terre. Ainsi, c’est pourquoi les noms de ces âmes-maîtres sont nommés deux fois dans les Écritures, parce que leur noms archétypiques scintillent dans les cieux et sur la terre; c’est pourquoi il est écrit:

«Et Jehovah passa devant lui, et a proclamé: יהוה יהוה אל רחום וחנון, Jehovah, Jehovah Dieu miséricordieux et compatissant, longanime et riche en חסד Chesed et vérité.» – Exode 34: 6

Voyez ces autres maîtres des écritures bibliques qui sont nommés deux fois: «Ce sont les descendants de Noah, Noah était un homme juste.» – Genèse 6: 9; ainsi que: «Shem, Shem» dans la Genèse 11:10; Abraham, Abraham dans Genèse 22: 11; «Jacob, Jacob» dans Genèse 46: 2; «Moïse, Moïse» dans Exode 3: 4; «Samuel, Samuel» dans 1 Samuel 03:10.

«Tous sont nommés deux fois successivement, tous sauf Isaac, parce que quand Isaac a été offert en sacrifice sur l’autel (de l’Alchimie Sexuelle) l’âme (archétypique) qui appartenait à ce monde est parti de lui (dans Geburah dans Briah) et parce qu’il est écrit de (Chesed) Abraham «Heureux celui qui ressuscite les morts à la vie» son âme appartenant au monde suivant (Atziluth) lui revint. Pour cette raison, vous trouvez que le Saint béni a seulement distingué le nom d’Isaac, parce qu’il était considéré mort (psychologiquement).» – Zohar

Séquentiellement, dans la Genèse la sephirah Chesed est nommée «Abram» et après avoir été initié dans ברית-אש BrithAesh, l’alliance de feu ou Alchimie Sexuel, Chesed est nommé «Abraham». Comme il est écrit:

«Voici, mon «alliance ברית Brith» est avec toi, et tu est devenu père de plusieurs nations. Ton nom ne sera plus appelé אברם Abram, mais ton nom sera Abraham אברהם; car un père de plusieurs nations je t’ai fais.» – Genèse 17: 4, 5

Les trois premières lettres du nom d’Abraham אברהם se rapportent au monde de Briah ברא qui est écrit deux fois dans le premier verset de la Genèse, à savoir, Barashyth Bara בראשית ברא; les deux dernières lettres de אברהם Abraham se rapportent à מה Mah, les eaux de la terre. C’est pourquoi à travers ברית-אש BrithAesh, l’alliance de feu ou Alchimie Sexuelle, Abraham אברהם est appelé אב-המון Abba Hamin, un בראהמון Brahmin, le père de plusieurs archétypes en-bas dans Malkuth, la terre, notre physicalité, qui est féminine. Abraham אברהם Chesed est אב Abba, le père dans Briah ברא et est masculin, et מה Mah ou אמה Aima dans Malkuth, la mère, qui est féminine; ainsi, אב Abba et אמה Aima dans Briah ברא sont les mots que les lettres du nom אברהם Abraham cachent.

En synthèse, le livre de la Genèse se réfère kabbalistiquement à la sephirah Chesed comme אברהם Abraham, qui est le plus près de ces alchimistes qui savent אבר Abar (monter en flèche) sur les eaux créatives de מה Mah, alchimistes qui mangent des aliments solides, de la viande, et donc ils comprennent la Genèse, l’Exode, le Lévitique, les Nombres, le Deutéronome et tous les livres alchimiques de la bible. Ceux qui suivent seulement les traditions, les dogmes et les croyances, ceux qui boivent seulement du lait, devraient apprendre à monter en flèche sur leurs eaux créatives comme אברהם Abraham.

«Maintenant, יהוה Jehovah avait dit: (Chesed) Abram: Quitte ton pays, ta patrie, et la maison de ton père, vas dans le pays que Je te montrerai et Je ferai de toi une grande nation, et Je te bénirai, et je rendrai ton nom grand; et tu seras une bénédiction: Et je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront: et en toi seront bénies toutes les familles de la terre.» – Genèse 12: 1-3

Notre esprit, Chesed a besoin de notre physicalité pour mettre en activité nos archétypes et les développer. Lorsque Chesed entre dans l’initiation, il entre en tant qu’Abram, et quand il connaît le mystère de la lettre Hei il devient alors Abraham.

Chesed l’Intime est Abram, et tout le monde a son propre Intime / Abram à l’intérieur. Mais, quand ils commencent à activer la lettre Hei qui dans leur physicalité représente l’énergie sexuelle créatrice, leur Abram commence à travailler avec ברית-אש BrithAesh, et devient Abraham. Donc, nous devons donner à notre Intime l’occasion de travailler avec la lettre Hei, qui cache le mystère de Malkuth, pour que notre Être intérieur, notre Intime puisse devenir Abraham et par la suite générer Isaac, Jacob et Joseph à l’intérieur.

Abraham est Chesed, Isaac est Geburah, Jacob est Tiphereth, et Joseph est Yesod-Hod à l’intérieur de nous. Ils doivent tous descendre dans מצרים Mitzrayim-Egypte, מלכות Malkuth, עשה Assiah. Ceux qui boivent seulement du lait pensent que Mitzrayim-Egypte concerne seulement ce pays en Afrique. Mais, ceux qui mangent de la viande, des aliments solides, comprennent que Mitzrayim-Egypte se réfère à leur physicalité, parce que sans Malkuth, notre physicalité, nous ne pouvons pas développer nos archétypes. מצרים Mitzrayim-Egypte, מלכות Malkuth, עשה Assiah, notre physicalité reçoit à l’intérieur de Yesod (sexe) l’énergie ardente de toutes les eaux du ciel. L’énergie sexuelle est la force créatrice que Dieu a utilisé pour créer l’univers. Physiquement parlant, nous tous, ainsi que tous les animaux sont des enfants de l’énergie sexuelle. Mais:

NachashNachashoth

«Ce qui est né de la chair est chair; et ce qui est né de l’Esprit (Chesed) est esprit. Ne t’étonne pas que je t’ai dit, tu dois naître de nouveau. Le vent (Ruach l’esprit) souffle où il veut, et tu entende le son de celui-ci, mais tu ne peux pas dire d’où il vient et où il va, ainsi de tout homme qui est né de l’Esprit (Chesed)…

«Et aucun homme n’est monté au ciel, sauf celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’Homme qui est dans les cieux. Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut que le Fils de l’Homme soit élevé.» – Jean 3: 6-8,13-14

Pourquoi Jésus a-t-il déclaré que comme Moïse a élevé le serpent dans le désert, il faut que le Fils de l’Homme soit élevé? C’est parce que Moïse représente la volonté, et c’est seulement à travers la volonté que nous pouvons élever à travers notre moelle épinière le feu serpentin qui guérissaient les Israélites dans le désert.

Donc, nous devons générer à l’intérieur de nous tous les noms qui apparaissent dans la Genèse afin que Moïse puisse finalement apparaître pour que le Fils de l’Homme soit élevé comme le serpent d’airain dans le désert. Pourquoi est-ce que nous devons générer tous les noms? Parce que:

«Ces (noms) sont les noms des (archétypes ou) enfants d’Israël, qui sont entrées en Égypte (מצרים Mitzrayim,מלכות Malkuth,עשה Assiah).» – Exode 1: 1

Si nous sommes attentifs, nous découvrirons que les noms Isaac יצחק, Jacob יעקב, Israël ישראל, Joseph יסף commencent par la lettre י Iod ; Pourquoi? Parce que tout a son origine dans la lettre יוד Iod cachée dans le mot יסוד Yesod (sexe). L’orthographe du mot יסוד Yesod contient la lettre ס Samech. Samech est ס l’Ouroboros, le serpent que Moïse éleva dans le désert. La lettre יוד Iod est la dixième lettre de l’alphabet Sémitique, parce que la lettre י Iod contient les dix sephiroth de l’Arbre de Vie. Voilà pourquoi la terre, notre physicalité, Malkuth, la dixième sephirah, au bas de l’Arbre de Vie, se rapporte à la lettre י Iod. Malkuth reçoit toutes les forces venant des sephiroth en-haut; et voilà pourquoi les dix Sephiroth ont émané de Kether, qui est également représenté par la lettre י Iod du Saint Nom de Dieu יהוה Iod-Hei-Vav-Hei.

Lorsque la lettre ס Samech, l’Ouroboros, le feu serpentin, sort du Iod de יסוד Yesod (sexe), il s’élève à travers la moelle épinière vers la tête ou descend vers le bas depuis le coccyx vers les enfers atomiques de l’homme. Lorsque l’Ouroboros s’élève à travers la moelle épinière, il devient la Kundalini ou serpent de bronze que Moïse éleva dans le désert, cependant, quand il descend, il devient le Kundartigateur ou serpent tentateur de l’Eden, la queue de Satan. L’Arbre de la Connaissance du Bien et du Mal a ses racines dans la sephirah Yesod, les organes sexuels et sa canopée dans la gorge, la sephirah Daath. Voilà pourquoi nous exprimons notre connaissance avec notre gorge, avec notre langue. Le serpent tentateur de l’Eden est la force sexuelle animale que nous devons vaincre afin de développer le serpent d’airain qui guérit les archétypes d’Israël dans le désert. Durant l’acte sexuel, nous devons surmonter le feu sexuel animal afin de surmonter le serpent tentateur. Lorsque dans l’acte sexuel, nous devons choisir entre le serpent tentateur de l’Eden ou le serpent d’airain qui guérit les archétypes d’Israël dans le désert. Vie après vie, les animaux irrationnels et les animaux intellectuels choisissent généralement le serpent tentateur, parce que le serpent tentateur est la force la plus subtile que toute force de vie animale du champ que Jehovah Elohim a fait.

Voyez, la lettre י Iod, la dixième lettre de l’alphabet Sémitique se rapporte au dixième sephirah Malkuth, qui représente notre physicalité. Malkuth est une sephirah feminine parce qu’il reçoit, rassemble toutes les forces de l’Arbre de Vie. En Alchimie, Malkuth représente le Iod (clitoris) de la femme et Yesod représente le Iod (phallus) de l’homme. La quatrième lettre ה Hei de יהוה Iod-Hei-Vav-Hei représente מצרים Mitzrayim-Egypte, מלכות Malkhut, עשה Assiah, leurs physicalités. Ainsi, lorsque leurs physicalités sont unies dans l’acte sexuel, leur ה Heis respectifs deviennent une seule chair, un ה Hei, qui unis deux Iod, formant ainsi le mot יהי yehi, qui signifie «sera». Voilà pourquoi il est écrit:

«Et Elohim dit, Que יהי yehi soit lumière: et יהי yehi est devenu lumière.» – Genèse 1: 3

Ainsi, יהי yehi génère la lumière, la lumière intérieure que nous avons besoin pour que cette métamorphose ou transfiguration puisse prendre effet.

Comme nous l’avons dit, Kether, la Couronne, la première sephirah de l’Arbre de Vie est également représentée par la lettre י Iod, parce que 1 + 0 = 1, le premier point de lumière qui apparaît dans l’univers. La lettre Iod correspond également à la glande pinéale et le chakra Sahasrara. Nous avons également déclaré que la lettre י Iod, la dixième lettre de l’alphabet Sémitique se rapporte à la dixième sephirah Malkuth, qui représente notre physicalité, et à Yesod, nos organes génitaux. Par conséquent, au moyen de notre archétype Moïse, c’est-à-dire, notre volonté intérieure, pendant l’Alchimie Sexuelle, notre Chesed Elijah ou Eliao, mieux dit, notre אל El Intérieur, au moyen de la parole יהו IAO, soulève la lumière du monde, le Fils de l’Homme, Jésus, de notre Iod, de notre libido à travers la moelle épinière de notre Hei, notre physicalité, comme Moïse éleva le serpent dans le désert, et l’unit au Iod de notre glande pinéale, et donc, au moyen de יהי yehi, notre intuition superlative est activée, ceci, afin de parler avec Kether, notre Dieu intérieur face à face, comme Elijah et Moïse l’ont fait dans le désert.

blake-seven

Donc, cette transformation, transfiguration ou métamorphose se fait à travers différentes étapes, à travers le Iod en-haut et à travers le Iod en-bas. En-bas, notre Nephesh, notre âme animale, notre animalité, subit une transformation, une métamorphose, parce que comme Moïse, nous devons lutter contre notre mental animal, notre intellect animal, à savoir, Kain, Esaü; et comme Elijah nous devons lutter contre Jézabel, qui se dit prophétesse. Notre Nephesh (âme) appartient au règne animal, nous sommes des animaux intellectuels ou des animaux rationnels, des bébés, qui croient en de nombreux dogmes et qui suivent de nombreuses traditions; ainsi, nous devons quitter le règne animal en générant avec le Iod en-bas Isaac יצחק, Jacob יעקב Israël ישראל, Joseph יסף pour entrer dans le royaume des cieux, qui est représenté par la lettre Iod en-haut, dans le monde du devenir, à savoir, Kether.

Souvenons-nous que la lettre Iod est la dixième lettre parce qu’il contient les dix sephiroth à l’intérieur. Nous savons comment les dix sephiroth sont liés aux différentes parties de Malkuth, notre physicalité; de même, nous savons que les archétypes du monde d’Atziluth sont en potentialité dans le Iod de Yesod, notre sexualité; et nous savons aussi que les dix sephiroth sont dix dimensions différentes connectées au Iod de Kether, notre Dieu particulier dans le ciel. Voilà pourquoi il y a toujours une lutte tout le long du chemin de cette métamorphose alchimique ou transfiguration entre la postérité de la femme, la Schekinah et la postérité de Lilith, le serpent tentateur de l’Eden. Comme il est écrit:

«Et je mettrai l’inimitié entre toi (serpent tentateur) et la femme (la Schekinah), et entre ta postérité (Kain, Ishmaël, Esaü, et le Pharaon) et sa postérité (Abel, Isaac, Jacob, Joseph, Moïse) ; elle (la postérité de la Schekinah, les archétypes) écrasera ta (fornicatrice) tête (mental animal), et tu mordra son talon (Yesod). À la femme (Schekinah) il a dit, je multiplierai ta douleur et ta conception; dans la douleur tu enfanteras; et ton désir sera à ton mari, et il dominera sur toi.» – Genèse 3: 15, 16

Au début de cette métamorphose, dans notre physicalité, Chesed notre esprit active en nous le système nerveux central comme Abram אברם, planant comme l’Esprit de Elohim sur les eaux de notre liquide céphalorachidien. Voilà comment Abram אברם engendre son fils Ishmaël avec la מצרית ושמה הגר Mitzraith nommée Hagar, qui symbolise l’embryon d’âme נשמה Neschamah pris au piège dans l’ego animal, qui est esclave des forces de מצרים Mitzrayim, מלכות Malkuth, עשה Assiah. Ishmaël ישמעאל est le premier enfant d’Abram אברם, et sur l’Arbre de Vie correspond à la dévotion à Malkuth. Ishmaël «celui qui écoute Dieu» ou « Dieu a entendu ton affliction.» Ne nous laissons pas tomber dans l’erreur de penser que la descendance d’Ishmaël ישמעאל sont seulement les Arabes. Dans l’Alchimie et la Kabbale, le mot «ישמעאל Ishmaël» est appliqué à toutes les âmes qui écoutent la parole de Dieu dans n’importe quelle religion. Lorsque nous étudions la Bible, le Coran, la Bhagavad-Gita, ou n’importe quel livre sacré et commençons à enquêter sur le sens de celui-ci, nous «écoutons Dieu», nous sommes «Ishmaël ישמעאל».

Pour écouter Dieu, nous devons activer les sept chakras ou les sept églises d’Assiah עשה (notre système nerveux central). Si nous interprétons les livres sacrés avec notre intellect animal, basé sur nos cinq sens, nous suivons le chemin de Kain, notre mental animal sensoriel, qui est un fornicateur. Pour comprendre ce que nous lisons dans les livres sacrés, Chesed, notre Esprit Intérieur doit activer, dans notre système nerveux central, les sept chakras qui en Sanskrit sont nommés: Muladhara, Swadhisthana, Manipura, Anahata, Vishudda, Ajna et Sahasrara. Ce sont les sept chakras qui doivent être activés pour que nous puissions comprendre ce que nous lisons dans un livre sacré. C’est à travers ces sept chakras ou églises que nous écoutons la doctrine de Dieu.

Ainsi, à travers des mantras et des prières de dévotion que Chesed, Abram אברם notre Esprit engendre dans la מצרית ושמה הגר Mitzraith nommée Hagar (qui symbolise l’embryon d’âme נשמה Neschamah prise au piège dans l’ego) notre Ishmaël ישמעאל Intérieur. Donc, dans Ishmaël et Hagar, la מצרית Mitzraith, sont enracinées toutes les traditions religieuses de מצרים Mitzrayim, מלכות Malkuth, le monde physique.

Ainsi, en tant qu’Ishmaël ישמעאל nous sommes enfants de Chesed, Abram אברם notre Esprit, mais avec l’animal ego très vivant. Mais, quand Chesed, Abram אברם notre Esprit commence à pratiquer l’Alchimie Sexuelle, qui est, quand il entre dans ברית-אש BrithAesh, l’alliance de feu, il devient alors Abraham אברהם, qui, avec la Schekinah (Sarah) engendre Isaac dans le système nerveux central. Et il voit que la lumière d’Isaac est bonne, parce que cette lumière vient de lui en tant que Gedulah. Voilà pourquoi il est écrit:

«Et Elohim (Gibor) a vu que la lumière (de Chesed, Abraham אברהם notre Esprit,) était bonne (Gedulah). Et Elohim (Gibor) sépara les ténèbres (de notre ego animal dans Malkuth) de la lumière (de Neschamah dans Geburah en absorbant la lumière, l’âme d’Isaac venant de Malkuth et en la plaçant dans Geburah). Et Elohim (Gibor) appela la lumière Jour, et il appela les ténèbres Nuit. Et le soir et le matin étaient le premier jour.» – Genèse 1: 4, 5

Ainsi, la lutte de cette inimitié entre les deux prospérités ou générations prennent effet dans la psyché des Alchimistes. Elle commence entre Isaac et Ishmaël, puis entre Jacob et Esaü, Moïse et le Pharaon, etc., autrement dit, c’est une bataille entre la naissance spirituelle que nous vivons à l’intérieur à travers l’Alchimie Sexuelle, à travers de nombreuses initiations, et les appétits égotistes animaux de notre physicalité et des corps protoplasmiques animaux. Entre Neschamah, l’âme spirituelle en-haut et Nephesh, l’âme animale en-bas.

«Le Ruach Elohim, Chesed, la Monade, l’Être, crée, fabrique, développe ses deux âmes, et ces âmes doivent le servir et lui obéir.

«Nous devons distinguer entre les Monades et les âmes. Une Monade, autrement dit, (Chesed) un Esprit, est. Une Âme est acquise.

«Distinguer entre la Monade (Chesed) d’un monde et l’Âme d’un monde, entre la Monade (Chesed) d’un être humain et l’Âme d’un être humain, entre la Monade d’une fourmi et l’Âme d’une fourmi.

«L’organisme humain, dans la synthèse finale, est constitué par des milliards et des milliards de Monades infinitésimales.

«Il y a plusieurs types et ordres d’éléments primaires de toute existence, de tout organisme, comme des graines (germes) de tous les phénomènes de la nature; nous pouvons les appeler Monades, (en utilisant le terme de Leibnitz, en l’absence d’un terme plus descriptif) pour indiquer la simplicité de l’existence la plus simple.

«Un atome, en tant que véhicule d’action, correspond à chacun de ces genii ou Monades.

«Les Monades s’attirent, se combinent et se transforment, en donnant forme à chaque organisme, monde, micro-organismes, etc.

«Des hiérarchies existent entre les Monades: les Monades inférieurs doivent obéir à celles supérieures. Telle est la loi. Les Monades inférieures appartiennent aux Monades supérieurs.

«Tous les milliards de Monades qui animent l’organisme humain doivent obéir à la Monade (Chesed) propriétaire, cheffe, principale.

«La Monade régulatrice, la Monade primordiale, permet l’activité de l’ensemble de ses subordonnées à l’intérieur de l’organisme humain, jusqu’au temps indiqué par (Geburah) la loi du Karma.

«Quand les milliards ou milliards de Monades ou germes vitaux abandonnent le corps physique, la mort est alors inévitable.

«Les Monades en elles-mêmes sont indestructibles; elles abandonnent leurs anciennes connexions afin de réaliser brièvement d’autres nouvelles.

«Le retour à ce monde, la ré-entrée, le nouveau mode de réalisation, serait impossible sans le travail des Monades. Elles reconstituent de nouvelles cellules avec leurs perceptions et sensations; elles reconstruisent de nouveaux organismes. Lorsque la Monade primordiale est totalement développée, elle peut se permettre d’utiliser ses milliards de Monades pour créer un monde, un Soleil, une comète, et devenir ainsi une Monade régulatrice d’une étoile, mais c’est quelque chose des Dieux.

«Les Monades ou Génies vitaux ne sont pas exclusives à l’organisme physique; à l’intérieur des atomes des corps internes de nombreux ordres et catégories de Monades vivantes se trouvent emprisonnées. L’existence d’un corps physique ou suprasensible, angélique ou diabolique, solaire ou lunaire, a des milliards et des milliards de Monades en tant que sa fondation.

« L’ego lunaire en lui-même est un composé d’atomes de l’ennemi secret. Malheureusement, les Monades ou Génies vitaux sont prisonniers dans ces atomes. Maintenant, nous allons comprendre pourquoi la science occulte déclare:

«Le Démon est Dieu inversé.» – Samaël Aun Weor

Ainsi, au moyen de ברית-אש BrithAesh, l’alliance de feu ou Alchimie Sexuelle dans Yesod, Chesed (Abraham) entre dans la première initiation des mystères majeurs et libère du Iod de המים HaMayim (les eaux du ciel et de la terre) l’archétype nommé Isaac, et le développe dans le système nerveux central de notre physicalité et la place dans Geburah. Par la suite, Chesed (Abraham) entre dans la seconde initiation des mystères majeurs et libère Jacob à partir du Iod d’Isaac dans Yesod et développe Jacob dans le système nerveux central de Yesod, notre Corps Vital. Puis, Chesed (Abraham) entre dans la troisième initiation des mystères majeurs et libère à partir du Iod de Jacob dans Yesod, tous les archétypes d’Israël et les développe, peu à peu, pas à pas, jusqu’à prendre Joseph, et le développe à travers le système nerveux central de Hod, notre Corps Astral avec son frère Benjamin.

Joseph, fils de Jacob représente la Bouddha-Datu, la Conscience déjà développée dans le niveau humain, une Conscience qui est très habile dans Yesod et Hod, le monde des rêves ou monde astral. Joseph est la Conscience qui sait mourir psychologiquement dans Yesod, le royaume de Jehovah Elohim, le Saint-Esprit, le Elohim de ברית-אש BrithAesh, Genèse. Jehovah Elohim, l’Esprit Saint, est le Elohim de Chesed (Abraham), Geburah (Isaac), Tiphereth (Jacob) et le Elohim de Yesod (Joseph) et Hod (Benjamin). Moïse naît en nous à partir des eaux sexuelles de Yesod. Moïse est le Corps Causal, le corps de la volonté, qui, à travers la mort psychologique recueille la Lumière Astrale, les os de Joseph. Voilà pourquoi Moïse apparaît après la mort psychologique de Joseph.

Finalement Chesed, Abraham, en tant qu’Alchimiste uni à la sephirah Geburah, descend en tant que Gibor-El, Gabriel, de la tribu de Levi, et prend comme épouse la sephirah Malkuth une fille de Levi; et la femme, la Schekinah, conçoit et porte un fils dans le monde de Tiphereth, le monde des Malachim et le nomme Moïse. Et la Schekinah vit que Moïse était bien. Et elle le cacha pendant trois mois.

«Et quand elle ne pouvait plus cacher Moïse, elle prit une arche de jonc, et l’enduisit de bitume et de poix, et y mit l’enfant; et elle le déposa dans les roseaux, sur le bord du fleuve.» – Exode 2: 3

Pourquoi Moïse était bien et pourquoi la Schekinah cacha Moïse trois mois? C’était parce que:

«Elah Yam אלה-ים (la Schekinah, littéralement «la Déesse de la Mer») dit: Que les eaux (très purifiées de l’Alchimie Sexuelle) produisent abondamment (à partir du Samech de Yesod) l’âme vivante, et les oiseaux (Corps Causal) qui peuvent voler au-dessus de la terre (Malkuth) vers l’étendue du ciel (dans Tiphereth). Elah Yam-ים (la Schekinah, la Déesse de la Mer) créa את Ath (deux grands crocodiles) התנינם הגדלים (le Leviathan לויתאן mâle et femelle), et toute âme vivante qui bouge, que les eaux produisirent en abondance, selon leur espèce et tout oiseau ailé (Corps Causal) selon leur genre: et (Elah Yamאלה ים – la Schekinah – la Déesse de la Mer) a vu que c’était bien. – Genèse 1: 20, 21

Ainsi, Moïse est donc le résultat d’une grande métamorphose à travers de nombreuses œuvres d’Alchimie Sexuelle. Moïse est développé dans le pilier central de l’Arbre de Vie, mais Moïse est le résultat du pilier gauche, parce que Moïse est la volonté, parce que, pour contrôler le spasme physiologique, l’orgasme des animaux du pilier gauche de l’Arbre de Vie, on a besoin de développer une volonté énorme.

Quand nous étudions la tribu de Levi, nous découvrons qu’elle est liée à Binah, Geburah et Hod, le côté gauche de l’Arbre de Vie. La gauche est contrôlée par la droite, à savoir, Chokmah, Chesed et Netzach. Au milieu se trouve Kether, Tiphereth, Yesod et Malkuth. Kether contrôle Binah et Chokmah et à travers Tiphereth (Moïse, le corps de la volonté) Kether contrôle Netzach ; et Netzach contrôle Hod à travers la prêtrise de Yesod, c’est-à-dire, l’Alchimie Sexuelle dans Malkuth. Netzach se rapporte à Aaron, le Corps Mental, nommé dans la Théosophie Manas Inférieur. Dans Yetzirah, le monde des formes, Netzach correspond à Aaron, le frère aîné de Moïse. Moïse (Tiphereth, le Manas Supérieur) contrôle Netzach (Manas Inférieur) à travers Aaron; et Aaron contrôle Hod, le corps de dévotionnel à travers l’Alchimie Sexuelle, la prêtrise de Levi. Ce sont les enfants d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, Israël, qui habitent dans le monde des formes ou Yetzirah, le monde des rois ou Malachim.

Donc, nous devons savoir comment sublimer le Iod de Yesod afin de développer tous ces patriarches, dont les archétypes sont en potentialité à l’intérieur de nous pour que Elijah, Eliyahu ou אליהו Eliao apparaît finalement dans מלכות Malkuth, עשה Assiah. Mais d’abord Moïse doit naître des eaux purifiées de מצרים Mitzrayim-Egypte, מלכות Malkuth, עשה Assiah. Par la suite, Moïse en tant que Corps Causal monte dans Tiphereth à la montagne de Dieu «et dit à Dieu : Voyez, quand je viens aux enfants d’Israël, et je leur dirai: Le Dieu de vos pères m’a envoyé vers vous; et ils me diront: Quel est son nom? Que leur dirai-je?

«Et Elohim (Kether) dit à Moïse: אהיה אשר אהיה Eheieh Asher Eheieh (Je suis qui Je suis) et il dit, ainsi tu répondras aux enfants d’Israël, אהיה Eheieh (Je suis) m’a envoyé vers vous (à מצרים Mitzrayim-Egypte, מלכות Malkuth, עשה Assiah).» – Exode 3: 13, 14

Voilà l’explication kabbalistique et alchimique de אהיה אשר אהיה Eheieh Asher Eheieh (Je suis qui Je suis). L’appellation אהיה Eheieh (Je suis), est un Tetragrammaton: la première syllabe אה Aleph-Hei, contient à l’envers l’orthographe de la lettre Hei, parce que la syllabe אה représente la première exhalation de l’Ain Soph représenté par la lettre Hei et les trois forces primaires représentées par la lettre Aleph. La deuxième syllabe de l’appellation אהיה Eheieh (Je suis) est יה Iod-Hei, qui représente le Père-Mère, à savoir Kether, le Premier Logos exprimant la Parole, le Deuxième Logos, à travers la gorge, l’organe féminin de אשר Asher, le Troisième Logos. Voilà pourquoi le premier אהיה Eheieh (Je suis) se rapporte à ראש Roch, la tête, le premier triangle de l’Arbre de Vie.

Ainsi, la deuxième appellation אהיה Eheieh (Je suis) descend en tant que Deuxième Logos dans le deuxième triangle de l’Arbre de Vie à partir de Daath, la gorge de ראש Rosh la tête de אשר Asher, le Troisième Logos, et pénètre Moïse dans Tiphereth. C’est ce que אהיה אשר אהיה Eheieh Asher Eheieh (Je suis qui Je suis) signifie alchimiquement et kabbalistiquement.

Mais que signifie la troisième appellation? «Et il a dit, ainsi tu répondras aux enfants d’Israël, אהיה Eheieh (Je suis) m’a envoyé vers vous…» Cela signifie la descente de אהיה Eheieh (Je suis) à travers Moïse, dans les trois cerveaux de l’Alchimiste, à savoir, les quatre sephiroth inférieurs de l’Arbre de Vie, Netzach, Hod, Yesod dans Malkuth, sa physicalité. Ceci, afin d’effectuer l’exode.

La manifestation du Tetragrammaton אהיה Eheieh (Je suis) à travers les trois triangles de l’Arbre de Vie fait kabbalistiquement le numéro 12, à savoir les 12 tribus d’Israël dans les 10 sephiroth, qui en synthèse deviennent les 22 Arcanes ou lettres de l’alphabet Sémitique. 2 + 2 = 4, le Tetragrammaton Iod-Hei-Vav-Hei יהוה, qui est synthétisé comme Iod-Hei-Vav יהו qui est Latinisé comme IAO. En commentant au sujet de IAO, Maître Samaël Aun Weor a écrit:

«La voyelle «I» fait vibrer la glande pinéale et l’embryon d’âme que chaque être humain a incarné.

«La voyelle «A» (vibre entre les poumons) place le véhicule physique dans un état de vibration élevée.

«Le formidable «O» fait vibrer les gonades, en transmutant merveilleusement la liqueur séminale, jusqu’à ce que cela se transforme en énergie Christique qui monte victorieusement jusqu’au calice (cerveau).» – Le Mariage Parfait par Samaël Aun Weor

Au cours de ce processus sexuel, alchimique, Chesed et Geburah subissent une transformation spirituelle au moyen de IAO. Chesed comme nous l’avons dit est Abraham, qui, à travers une métamorphose sexuelle, psychologique et spirituelle avec Geburah se transforme en Elijah, Eliyahu ou אליהו Eliao. Ainsi, Abraham apparaît générant le ciel et la terre, mais une fois que cette génération se fait, Chesed et Geburah en tant qu’Elijah, Eliyahu ou אליהו Eliao doit préparer la voie de יהשוה Yeshuah, le sauveur. Ainsi, pour cela Chesed et Geburah doivent contrôler איזבל Jézabel, le mental animal.

Ainsi, au moyen de Moïse, c’est-à-dire, la volonté, Chesed et Geburah se transforment en Elijah, Eliyahu ou אליהו Eliao, qui remplit une autre transformation en annihilant les 450 prophètes qui sont assis dans Netzach, la table de איזבל Jézabel, le mental animal tel qu’il est écrit dans les livres des Rois ou Malachim.

Elijah, Eliyahu ou אליהו Eliao est Chesed et Geburah, la Monade incarné, le prophète du feu, qui est enlevé dans le Merkabah, le Sahu Égyptien, le Char de Feu et les chevaux de feu, à savoir, les Corps physique, vital, astral et mental solaires chariotés par le cocher, Moïse, le Corps Causal, le Fils de l’Homme unis à IAO, et avec eux Elijah montent vivant impétueusement dans le ciel.

Elijah représente Chesed et Geburah. Moïse représente Tiphereth uni à IAO, le Christ, l’archétype plus élevé chez les Elohim. C’est pourquoi Jésus, qui représente l’archétype IAO apparaît transfiguré avec Moïse et Elijah, parce que Jésus-Christ représente IAO, l’archétype qui descend de Chokmah-Sagesse dans Elijah et Moïse la Monade, Atman-Bouddhi-Manas. Les trois représentent le IAO inférieur (petit IAO), un Maître Christifié.

«Écoute, Israël: יהוה IAOH notre Elohim est un יהוה IAOH.» – Deutéronome 6: 4

Ainsi, Yeshuah le Christ est IAOH, un archétype qui doit descendre de Chokmah dans Daath et de Daath dans Tiphereth-Moïse (le Corps Causal) afin de descendre dans מצרים Mitzrayim-Egypte, מלכות Malkuth, עשה Assiah, pour effectuer à travers la Lumière Astrale les 10 fléaux devant le Pharaon. Par la suite, Yeshuah le Christ, IAOH, en accomplissant la loi à travers Moïse dans l’exode, s’incarne en tant que Chesed-Geburah dans מצרים Mitzrayim-Egypte, מלכות Malkhut, עשה Assiah, dans la physicalité de l’Alchimiste et apparaît comme Elijah, comme Monade réincarnée, pour décapiter les 450 prophètes de Baal qui sont assis sur Netzach, la table de Jézabel. Comme il est écrit:

«Souvenez-vous de la loi de Moïse, mon serviteur, que je lui ai ordonné dans Horeb pour tout Israël, avec les lois et les ordonnances. Voici, je vous enverrai Elijah, le prophète, avant la venue du grand et redoutable jour de יהוה (IAOH): Il (Elijah) ramènera le cœur des pères à les enfants, et le cœur des enfants à leurs pères, de peur que je ne vienne frapper la terre avec une malédiction.» – Malachie 4: 4-6

Les précédents versets signifie que si nous attendons le Messie descendre de Chokmah dans Israël, c’est-à-dire, dans notre âme-archétypes dans Tiphereth, nous devons d’abord avoir Moïse créé afin que notre Monade puisse se métamorphoser en Elijah, parce que Jésus-Christ qui est l’archétype qui descend de Chokmah doit transfigurer, transformer notre Monade alchimiquement comme les petits chenilles se métamorphosent en papillon grâce à la force créatrice prise par son cocon à partir de l’Arbre de Vie, ainsi, de la même manière le Messie descend de Chokmah dans Israël-Tiphereth, l’Âme Humaine Tiphereth doit être habillé par Moïse, le Corps Causal, le corps de la volonté, créé à travers ברית-אש BrithAesh, l’Alchimie Sexuelle, l’alliance de feu. Et durant ce processus alchimique sexuel Chesed en tant qu’Elijah doit s’asseoir finalement sur le système nerveux central de notre physicalité, car le système nerveux central est le trône de El notre Dieu et IAO, le Messie.

Traditionnellement, il est dit que lorsque l’Alchimie Sexuelle, qui est, lorsque ברית-אש BrithAesh, l’alliance de feu est en cours d’exécution, Elijah doit être assis sur son trône. Cela signifie que pendant la transe d’Alchimie Sexuelle Chesed doit être présent dans le système nerveux central du mari et de la femme en vocalisant le mantra IAO, parce que Chesed est El, l’Esprit de Elohim qui plane sur la surface des eaux sexuelles créatives, à savoir, le liquide céphalorachidien et la libido sexuelle. Comme il est écrit:

«Le commencement ברית-אש BrithAesh créa Elohim le ciel et la terre. Et la terre (notre physicalité) était Tohu VaBohu informe et vide; et l’obscurité (feu noir) était sur la surface de l’abîme (de Yesod). Et le (Ruach Elohim, Elijah, Eliyahu ou אליהו Eliao ou) Esprit de Dieu planait sur la surface des eaux (du ciel et de la terre, à savoir, le liquide céphalo-rachidien et les liquides génitaux).» – Genèse 1: 1, 2

Alors, quand nous commençons à pratiquer ברית-אש BrithAesh, c’est-à-dire, l’Alchimie Sexuelle, notre physicalité est sans forme et vide parce que le feu noir est sur la surface de Yesod, notre sexualité, donc, nous n’avons pas de lumière dans notre système nerveux central, le trône de Elohim. Mais, Chesed, le Ruach des Elohim attend à l’intérieur de nous le bon moment pour transformer nos fluides sexuels en énergie. Mais, malheureusement nous voulons seulement nous multiplier comme des animaux, donc, au lieu de créer des générations d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, nous mangeons du fruit défendu et créons des générations d’Abram, d’Ishmaël et d’Esaü, des corps physiques animaux, des enfants de l’orgasme de la chair.

Nous devons apprendre à prier pendant l’acte sexuel et supplier à notre Ruach Elohim intérieur de planer sur la surface de nos eaux sexuelles afin de commencer la création des générations du ciel et de la terre à travers l’Alchimie Sexuelle. Oui, nous devons apprendre à naître à nouveau par l’eau et l’esprit.

Au moyen de ברית-אש BrithAesh, c’est-à-dire, l’Alchimie Sexuelle, notre Chesed, Esprit entre dans le chemin du cœur et commence un combat contre Jézabel, notre mental animal, qui suit le chemin de Baal dans Klipoth. Comme il est écrit à ceux qui suivent la voie du cœur dans Thyatire:

«Voici ce que dit le Fils de Elohim, qui a ses yeux comme une flamme de feu, et ses pieds comme de l’airain; Je connais tes œuvres, et ta charité, et ton service, et ta foi, et ta patience, et tes œuvres; et le dernier à être plus que le premier. Mais j’ai quelque chose contre toi, parce que tu souffre de cette femme Jézabel, qui s’appelle elle-même prophétesse, enseigne et séduit mes serviteurs à commettre la fornication et à manger des choses sacrifiées aux idoles. Je lui ai donné du temps pour se repentir de sa fornication ; et elle ne s’est pas repentie. Voici, je vais la jeter sur un lit, et ceux qui commettent l’Adultère avec elle seront dans une grande tribulation, sauf s’ils se repentent de leurs actes. Et je tuerai ses enfants; et toutes les églises sauront que Je suis celui qui sonde les reins et les cœurs, et je donnerai à chacun de vous selon vos œuvres. Mais à toi je dis, et aux autres de Thyatire, comme beaucoup n’ont pas cette doctrine, et qui n’ont pas connu les profondeurs de Satan, comme ils disent; Je ne mets pas sur vous d’autre fardeau. Mais retenez ce que vous avez déjà jusqu’à ce que je vienne. Celui qui vaincra, et qui garde mes œuvres jusqu’à la fin, je lui donnerai autorité sur les nations: Et il les gouvernera avec une verge de fer; comme des vases d’argile, ils seront rompus sur le pavé: comme j’ai reçu de mon Père. Et je lui donnerai l’étoile du matin. Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit (de Elohim) dit aux Églises.» – Apocalypse 2: 18-29

Le combat de Chesed en tant qu’Elijah contre Jézabel, le mental intellectuel animal, qui, à l’intérieur des Baalim s’appelle elle-même une prophétesse, est écrit dans le premier livre des Rois, chapitre 18. Ainsi lisez, étudiez et méditez ce chapitre de la Bible. Maintenant, nous allons étudier le processus alchimique de la décapitation des 450 prophètes de Baal par Elijah à l’intérieur de nous-mêmes avec l’épée flamboyante, autrement dit, comment Jézabel, notre mental intellectuel animal est coupé de Jean-Baptiste dans Yesod, la neuvième sphère. Voyez 4 + 5 + 0 = 9

Tiphereth

«Et Elijah אליהו se leva et manga et buva (alchimiquement), et alla avec la force de cette nourriture quarante jours et quarante nuits dans Horeb (Daath) la montagne des אלהים Elohim.»

Horeb, la montagne des Elohim est dans Daath, la sephirah des mystères tantriques qui est en dessous du premier triangle de l’Arbre de Vie. Elijah en tant que Chesed, l’Esprit, est en-dessous de Chokmah ; donc il était dans l’esprit dans Daath devant דבר־יהוה le Logos IAOH.

«Et (de) là (Daath) il est entré dans une grotte (la tête, la boîte crânienne), et se logea là; et voici, la parole de IAOH דבר־יהוה vint à lui, et Iod (Kether) lui dit: Que fais-tu ici, Elijah אליהו?

«Et il a dit, je suis très zélé pour Jehovah le Elohim des armées יהוה אלהי צבאות : car les enfants d’Israël ont abandonné (ברית-אש BrithAesh) ton alliance (de feu), ils ont renversé tes autels (dans Yesod), et tué tes prophètes par le poignard; et moi, moi seul, suis resté; et (dans leur système nerveux central) ils cherchent à m’ôter la vie, à l’enlever.»

Quand nous nous battons contre nos propres démons lascifs, nous expérimentons ou montrons un zèle, une grande énergie et enthousiasme dans la poursuite de la réalisation de notre Elohim à l’intérieur, parce que ces entités ténébreuses lascives nous assaillent dans notre système nerveux central, parce c’est à l’intérieur de Hod et Netzach, notre mental et dévotion, que nous essayons de réaliser notre propre יהוה אלהי צבאות Jehovah Elohim Tzabaoth Intérieur, d’ailleurs, dans notre mental sensoriel et dévotionnel, nos propres traditions, nos propres croyances et dogmes du passé nous empêchent aussi et se lancent contre nous. Ils veulent nous faire arrêter le travail alchimique que nous devons faire dans Yesod. Ces démons sont représentés par les défauts et les vices que nous avons dans notre mental et cœur, dont le véhicule physique est dans notre tête, la boîte crânienne, la grotte où Elijah médite et implore Dieu. Et c’est parce que le système nerveux central est le trône d’Elijah, notre Chesed. Donc, quand nous voulons contrôler notre mental et cœur, nous devons nous asseoir et méditer. La Méditation est la discipline du mental et du cœur, c’est la façon dont nous contrôlons notre propre Jézabel. Et voilà comment nous pouvons parler avec notre Dieu Intérieur. Jézabel, le mental intellectuel animal pharisien, elle qui se dit prophétesse, est très forte à l’intérieur de tous les Pharisiens hypocrites, qui trafiquent le lait de toutes les religions en le mélangeant avec leurs traditions fausses et boivent avec Jézabel de la coupe de leur fanatisme. Jézabel envoie les Baalim, ses prophètes de Klipoth, contre les messagers de Jehovah le Elohim des armées יהוה אלהי צבאות, le Iod de Malkuth, le Seigneur de la terre. Oui, c’est ce que signifie d’aller dans une grotte et de s’y loger; et, de prier à la parole IAOH.

«Et Iod dit: Sors, et tiens-toi sur (Daath), la montagne (tantrique) devant יהוה Jehovah. Et voici, יהוה Jehovah passa, et un grand vent fort (le Tattva Vayu, le Ruach Elohim, entra dans les narines et) déchira les montagnes et brisa les rochers (homme et femme, de Yesod) devant יהוה Jehovah; mais יהוה Jehovah n’était pas dans le vent (mais Chesed, le Ruach Elohim).»

C’est seulement à travers l’Alchimie Sexuelle que nous pouvons nous tenir sur Daath devant Jehovah Elohim. Parce que c’est à travers Daath, la gorge, l’organe sexuel de la parole que nous prions notre Elohim Intérieur. Ainsi, nous devons savoir comment respirer afin de sublimer l’énergie sexuelle du Iod à partir de Yesod vers le Iod de Kether, à travers Ida et Pingala, les deux cordons nerveux qui s’enlacent autour du système nerveux central à partir des ovaires ou des testicules vers le narines à la racine de notre nez. Mais Jehovah יהוה n’est pas dans le vent, mais seulement le Iod de Yesod que notre Ruach ou souffle subliment vers la tête. Ainsi, nous évitons le spasme, l’orgasme de la chair en apprenant à respirer pendant l’acte sexuel. Parce que c’est à travers l’air que nous respirons que le Ruach Elohim brise en morceaux les rochers homme-femme (matière atomique) venant des eaux de Yesod (sexe) et les transforme en énergie qui monte au cerveau. Rappelez-vous, le système nerveux central avec ses deux fils, Ida et Pingala, est le trône d’Elijah, qui est celui qui fait le travail alchimique à l’intérieur de nous. Ce n’est pas notre ego animal lubrique qui fait ברית-אש BrithAesh, le travail alchimique sexuel, mais Elijah notre Chesed, l’Esprit de Elohim, parce qu’il est celui qui plane sur la surface des eaux. En Hébreuרוח Ruach signifie, vent, air et aussi esprit et est représenté par la lettre Aleph d’Abraham. Ainsi, Aleph est la lettre mère qui représente le vent, l’air, qui descend et monte à travers la colonne vertébrale, le Vav, la baguette, avec laquelle nous devons travailler afin de contrôler le Iod des eaux en-haut et le Iod des eaux en-bas (le Tattva Apas) durant l’acte sexuel.

«Et après le vent un tremblement de terre (le mouvement sexuel des tattvas Prittwi et Apas dans Yesod); mais יהוה Jehovah n’était pas dans le tremblement de terre (le mouvement sexuel du tattva Prittwi et Apas dans Yesod, mais Shaddai, le diable, l’ombre du Seigneur).»

Le mouvement du Iod (le lingam de l’homme) à l’intérieur du Hei (la yoni de la femme) pendant l’acte sexuel est le tremblement de terre que l’homme et la femme sentent délectablement quand les rochers homme-femme des eaux de Yesod (sexe) sont cassés en morceaux et envoie l’énorme énergie rayonnante de יה Jah, Shaddai sur tous les corps d’Adam et Eve. Rappelez-vous que la valeur kabbalistique de la lettre Iod est 10 et de la lettre Hei est 5. 10 + 5 = 15, Shaddai, le diable. Shaddai est l’ombre du Dieu Tout-Puissant que les Alchimistes expérimentent dans l’acte sexuel. Ce qui est important c’est de ne pas tomber sous la tentation de Shaddai et le transformer en El-Shaddai.

Les gens qui boivent du lait ont peur du diable, parce qu’ils tombent sous sa tentation chaque fois qu’ils accomplissent l’acte sexuel. Parce que Jehovah n’est pas dans le tremblement de terre produit par leur mouvement sexuel, mais leur diable y est.

«Et après le tremblement de terre (dans Yesod) un feu (venant de Hod); mais יהוה Jehovah n’était pas dans le feu (Tattva Tejas, mais אלהים צבאות Elohim Tzabaoth).»

Rappelez-vous que «le commencement créa Elohim dans les cieux et sur la terre, mais, la terre était sans forme et vide et l’obscurité était sur la surface de l’abîme.» Alors, quand les feux venant du Iod / Lingam et du Hei / Yoni prend contact dans le coccyx, la racine de notre colonne vertébrale, alors, un troisième feu est libéré à travers le Vav ou système nerveux central de la terre qui est dans l’obscurité, alors un tel feu fait que אלה-ים Elah-Yam, la Kundalini, soit visible dans les ténèbres de la terre, notre physicalité, parce que le nom אלה-ים Elah-Yam (la Déesse de la Mer de Hod, Uranie Vénus, la Déesse de l’amour) naît à partir de l’obscurité de l’abîme des eaux de Yesod. Le feu de Hod, Le feu de la création, le feu de Elohim Tzabaoth se rapporte à la partie gauche de l’Arbre de Vie. Un tel feu apparaît lorsque les Alchimistes commencent à sublimer leur énergie sexuelle. Un tel feu rend aussi visible l’obscurité égotiste qui nous enveloppait. Lorsque que ces feux s’éveillent alors nous voyons notre propre obscurité particulière, avant l’éveil du feu nous ne voyons pas l’obscurité, mais seulement après son éveil. Un tel feu en nous est maintenant en potentialité et non en activité. Mais יהוה Jehovah n’était pas dans les feux de Hod, mais Elohim Tzabaoth.

«Et après le feu (יהוה אלהים Jehovah Elohim se rendit lui-même visible dans l’obscure Tattva Akasha de Daath dans la gorge) une petite voix (et le nom יהוה qui était imprononçable est devenu complet et prononçable comme Ssssssssssamech dans Yesod et dans l’Ain Soph). Cela signifie que la création du ciel est le processus alchimique de l’Ouroboros ou d’une lettre Samech venant de l’Ain Soph. Et la création de la terre est le processus alchimique de l’Ouroboros ou d’une lettre Samech venant de Yesod qui est libéré en prononçant le mantra IiiiiiiiiiAaaaaaaaOoooooooH durant la transe d’Alchimie Sexuelle.

Le Tattva Akasha se rapporte à Daath, l’Eden supérieur dans la gorge qui est d’où יהוה apparaît en tant que Logos ou une petite voix Ssssssss. L’Eden inférieur est dans Yesod, les organes sexuels, qui est l’endroit où le feu de la Mère Divine Kundalini émerge à travers le processus alchimique déjà expliqué.

« Et (dans Daath) Elohim dit (Ssssssssssssssssssssssssssssss) que la lumière soit (dans מצח Metzach, le front) et la lumière (l’Addhi tattva, le tattva de la lumière) fut.» – Genèse 1: 3

«Et ce fut ainsi, quand Elijah אליהו l’entendit, qu’il enveloppa son visage dans son manteau, et sortit et se tint dans (Samadhi Tattva) l’entrée (supérieure) de la grotte (la glande pinéale). Et voici, vint à lui une voix, et dit: Que fais-tu ici, Elijah אליהו?

Tetragrammaton

 

« י Iod : principe éternel masculin

ה Hei : principe éternel féminin

ו Vav : principe phallique masculin; le lingam

ה Hei : principe féminin; l’utérus, la yoni

יהוה Iod Hei Vav Hei (IAOH) est réduit à Ssssssssssssssssssssssssssssss. Ces quatre lettres sont en elles-mêmes du pouvoir sacerdotal énorme. Elles doivent être prononcées en imitant le hurlement d’une tornade qui se trouve dans les collines, ou en imitant le vent. Quand on veut guérir une personne malade ou invoquer une divinité, cela doit être prononcé à voix basse. Elles servent aussi à la Méditation. Dans ces quatre lettres, les deux principes féminin et masculin du macrocosmos et du microcosmos sont représentés: le roseau, principe masculin, et la coupe, principe féminin. Le principe de l’Éternel est dans ces quatre lettres qui ne doivent pas être prononcées en vain.» – Samaël Aun Weor

«Et Eliao אליהו dit, je suis très zélé pour Jehovah le Elohim des armées יהוה אלהי צבאות: parce que les enfants d’Israël ont abandonné (ברית-אש BrithAesh) ton alliance (de feu), ils ont renversé tes autels (dans Yesod), et tué tes prophètes par le poignard; et moi, moi seul, je suis resté; et (dans leur système nerveux central) ils cherchent à m’ôter la vie, à me l’enlever.» – 1Rois 19: 8-14

Ainsi, la transfiguration de Jésus dans la montagne est un long processus alchimique et kabbalistique de la transformation des splendeurs de la Lumière Astrale, qui commence avec Binah, la sephirah sur le côté supérieur gauche de l’Arbre de Vie qui, à travers l’Esprit de Elohim, Chesed, sur le côté droit de l’Arbre de Vie, qui, à travers Geburah génère Moïse dans Malkuth pour le transfigurer dans Tiphereth. Par la suite, à travers l’exode, Elijah s’incarne dans Malkuth, qui, par des transformations de la même Lumière Astrale, est enlevé vivant dans le ciel. Toutes ces générations et transformations se produisent à l’intérieur de l’esprit, de l’âme et du corps de l’Alchimiste. Jésus-Christ a dit:

«Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais aura la lumière de la vie.» – Jean 08:12

La lumière du monde est la Lumière Astrale.

«La Lumière Astrale est le dépôt de toute les formes passées, actuelles et futures de la grande Nature. La Lumière Astrale est l’Azoth et la Magnésie des anciens Alchimistes, le Dragon Volant de Médée, l’INRI des Chrétiens, le Tarot des Bohémiens. La Lumière Astrale est un feu sexuel terrible jaillissant de la nimbe du Soleil et est fixée à la Terre par la force de gravité et le poids de l’atmosphère. C’est le Soleil qui attire et repousse cette lumière enchanteresse et délicieuse. La Lumière Astrale est le levier d’Archimède. Le vieux sage a dit: «Donnez-moi un point d’appui et je soulèverai l’univers.» Le semen est l’Astral liquide de l’être humain. Le semen est la Lumière Astrale. Le semen est la clé de tous les pouvoirs et la clé de tous les empires. La Lumière Astrale a deux pôles, l’un positif et l’autre négatif. Le serpent ascendant est positif. Le serpent descendant est négatif.» – Samaël Aun Weor, Le Mariage Parfait

«La Lumière Astrale est le champ de bataille entre les magiciens blancs et noirs. La Lumière Astrale est la lumière de tous les empires et la clé de tous les pouvoirs. C’est le grand agent universel de vie. Toutes les colonnes des anges et des démons vivent dans la Lumière Astrale… » – Samaël Aun Weor, La Révolution de Belzébuth

«Les âmes des morts vivent dans la Lumière Astrale. La Lumière Astrale est la lumière de tous les enchantements et sortilèges magiques. La Lumière Astrale est liée à l’air; nous la mangeons, nous la respirons, mais nous pouvons la voir seulement avec les yeux de l’âme.» – Samael Aun Weor, Les Mystères de la Vie et la Mort

Merci beaucoup!

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Alchemical Metamorphosis