Moïse dans le Désert

bronze-serpent-moses«Prends ta Verge, et jette la devant Pharaon, et Elle deviendra un Tanin תנין…»

Continuant avec cette série de conférences concernant l’Exode qui, comme vous le voyez, implique un grand nombre d’aspects de la Kabbale, nous voyons qu’il faut vraiment comprendre en profondeur ce qui est caché ici, si ce que nous voulons, c’est d’entrer dans l’Exode. Comme il est écrit:

«Déclarant la fin depuis le commencement, et depuis les temps anciens, les choses qui ne sont pas encore faites, disant: Mon conseil se tiendra, et je ferai tout mon plaisir.» – Ésaïe: 46: 10

Donc, nous sommes, comme on dit dans la Kabbale, en train d’expliquer le commencement avec la fin et la fin avec le commencement C’est comme ça qu’on fait. C’est pourquoi, lorsque nous approfondissons l’ésotérisme de Shemoth שמות (Exode), il faut aussi que nous pénétrons dans les mystères de la Genèse et du Deutéronome et des différents livres écrits par Moïse, afin d’expliquer la Grande Oeuvre. Ceci est nécessaire parce que l’Exode englobe la Grande Oeuvre, le voyage de l’âme qui doit être compris alchimiquement et qui est magnifiquement révélée dans les cinq livres de Moïse (le Pentateuque); et, pour comprendre et assimiler ces œuvres de Moïse, au moins, nous devons connaître les significations des 22 lettres Hébraïques.

TreeOfLife

Alors, observons maintenant le glyphe de l’Arbre de Vie, que nous avons utilisé dans de nombreuses conférences différentes; ce glyphe nous aidera à comprendre comment l’Exode peut se produire dans chacun de nous. Nous commençons tous la Grande Oeuvre dans Barashyth בראשית (qui signifie, au commencement), en tant que «l’Homme qui aime Malkuth», pour continuer avec Shemoth שמות (le livre de l’Exode, où les fléaux sont expliqués en détail). Cette conférence est la dernière des conférences du Moïse Gnostique.

Dans les conférences précédentes, nous avons expliqué qu’il y a trois degrés au moyen desquels nous pouvons comprendre l’essence kabbalistique de ce chemin. Ces trois degrés sont liés aux trois triangles de l’Arbre de Vie, qui sont clairement observés dans ce glyphe. Ils s’appellent; «L’Homme vulgaire de la Terre», «L’Homme qui aime», et «L’Homme qui reste en silence». Sous ces trois triangles, il y a מצרים Mitzrayim- Malkuth, ou ce que les traducteurs de l’Exode ont appelé l’Egypte, qui apparaît non seulement dans l’Exode, mais dans plusieurs des livres des prophètes. Les traducteurs de la Bible appellent Mitzrayim, Égypte, qui est un pays que nous trouvons aujourd’hui en Afrique, dans la Kabbale, Mitzrayim est un autre nom de la Sephirah Malkuth ; ainsi, comme nous l’avons expliqué dans de nombreuses conférences, entendons que Mitzrayim n’est pas simplement le pays d’Egypte contemporain que nous connaissons.

Comprenons que l’Egypte, et aussi Israël, sont des symboles Kabbalistiques; ils ne se réfèrent pas concrètement aux pays que nous trouvons au Moyen-Orient. L’Egypte se réfère à notre physicalité et Israël est l’Homme qui aime, qui est la Monade que tout le monde porte à l’intérieur. Les enfants d’Israël se rapportent aux archétypes que nous devons libérer de la matière. La matière elle-même est représentée sous le nom de Malkuth-Egypt. Lorsque nous lisons le mot Malkuth, nous constatons qu’il se termine par la lettre Tav, qui est la dernière lettre de l’Alphabet Hébreu. La première lettre de l’Alphabet Hébreu est Aleph, qui est aussi la première lettre du mot Ain, qui est le 13e eon. Ain est précisément où commence le voyage, l’exil de la Monade, la diaspora des âmes nommées Israël dans la Bible.

L’Ain a trois aspects; Ain, Ain Soph et Ain Soph Aur. Ce sont trois aspects de l’Ain, le Divin Inconnaissable. Le voyage de l’âme commence avec Aleph dans l’Ain Soph et se termine par Tav dans Malkuth. C’est pourquoi, lorsque nous parlons du voyage de l’âme, nous parlons de את Ath, qui s’épèle Aleph Tav, et est prononcé ATH. L’ensemble de l’Arbre de Vie est entouré entre les deux lettres de את Ath, de plus, si nous voulons ajouter, Klipoth קליפות, l’ombre de l’Arbre de Vie, nous nous rendons compte qu’il se termine aussi par la lettre «T», Tav. Klipoth קליפות signifie coquilles, ils représentent l’Enfer sous Malkuth. C’est ainsi que nous devons visualiser Klipoth קליפות. Il est déclaré:

Comme des vers vivant dans des coquilles «Nous sommes des ténèbres profonds. Il est écrit: «La lumière émerge des ténèbres.» Les Elohim sont sortis de l’abîme, puis ils se sont perdus dans l’Absolu (Ain). Par conséquent, (Klipoth קליפות) l’abîme est indispensable pour que les Elohim existent.

«L’enfer est (Klipoth) l’utérus (la coquille) du Ciel. La beauté naît de la pourriture. Lucifer nous accorde la Lumière lorsque nous le vainquons.

«Il a déjà été dit que les Sephiroth sont vraiment douze; l’Ain Soph est le onzième et son antithèse, son ombre fatale, est l’abîme, qui est la douzième sephirah, les Klipoth de la Kabbale. Les Klipoth, qui sont les mondes infernaux, sont sous Malkuth, le monde physique.» – Tarot et Kabbale par Samael Aun Weor

Klipoth est l’antithèse de l’Ain Soph. Le mot Ain Soph commence par Aleph et le mot Klipoth se termine par Tav. À propos de את Ath, il est écrit:

בראשית ברא אלהים את השמים ואת הארץ

Au commencement, Elohim créa – à travers את Ath – les cieux et – à travers את Ath – la terre. – Genèse 1: 1

Alors voilà comment, avec les deux lettres du mot Ath-את, nous avons synthétisé l’ensemble de l’Arbre de Vie et son ombre, l’arbre de la mort. Ath את est le Logos, qui est au-delà du bien et du mal, cette conférence est liée à את Ath.

En Hébreu, la lettre ת Tav à la fin de n’importe quel mot signifie que c’est le pluriel féminin, mais les lettres ימ Iod-Mem à la fin du mot le rendent pluriel dans l’aspect masculin. C’est pourquoi nous disons que Elohim אלהים (qui est le pluriel du mot Elah, qui signifie Déesse), nous prononçons un mot pluriel qui se réfère aux Dieux et aux Déesse, la Divinité en-haut. Il est écrit:

«Et la terre (Malkuth) était sans forme et vide; et l’obscurité était sur la face de la profondeur (Klipoth).» – Genèse 1: 2

Lorsque nous disons Shemoth שמות, qui dans la Bible est traduit par exode, nous prononçons un mot pluriel qui signifie les «noms» de la Divinité en-bas dans Malkuth. Oui, le mot Shemoth שמות se réfère aux «noms» de la divinité qui sont piégés à l’intérieur de Malkuth, dans la matière, la terre.

Rappelez-vous qu’en Latin, le mot Mater signifie Mère; donc Père-Ciel en-haut, Mère-Terre en-bas. Il est également écrit:

Crocodile

Sebek«Et (תנין Tannin. Chesed) l’Esprit de Elohim mouvait sur la surface des eaux (du fleuve Gihon à l’Euphrate)» – Genèse 1: 2

«Je suis le crocodile (Tannin) sacré, Sebek, Je suis la Flamme à trois mèches et mes mèches sont immortelles, J’entre dans le domaine de Sekhem et j’entre dans la région des Flammes qui ont détruit leurs adversaires.» – Le Livre des Morts et des Mystères de Ro-Stan

La Terre, Matière, la Mère, la femme ici bas est toujours désireuse de créer, d’être une mère, et pas autrement, car elle a un utérus pour concrétiser à travers Yesod, ce qui est abstrait, l’esprit. Ce qui est abstrait est en-haut, il se déplace sur la surface des eaux, mais, la femme vient et dit: «à travers Yesod-sexe, je vais rendre concret ce qui est abstrait». Et c’est pourquoi elle concrétise la vie dans Yesod, son utérus; Par conséquent, à travers la Matière, nous voyons les choses en concrete non abstraites.

Donc, c’est ainsi que nous devons comprendre la Terre (Malkuth). Malkuth est féminin, donc, au moyen de l’Alchimie, tous les archétypes se développent concrètement à l’intérieur de Yesod, l’utérus de la Terre, c’est-à-dire dans la neuvième sphère de Malkuth, ou comme le dit la Bible, à l’intérieur de la terre sans forme et vide. Tous ces archétypes – abstraits, en désarmonie, désordonnés – sont, par la Mère Divine, la Schekinah, la Divine Alma Mater, concrétisés. C’est pourquoi il est écrit que Briah (le monde de la création) est le monde de la Divine Alma Mater qui, en se élevant de Yesod-sexe, rend concret dans Daath (la gorge), le Logos, la parole את Ath de Elohim à l’intérieur de nous.

Voilà, c’est précisément ce que nous voyons ici; tout le scénario humain dans lequel nous luttons contre les ténèbres de Klipoth, notre animalité, ceci, afin de transformer le désir en Moïse, volonté, afin que le désir de la Mère Divine puisse être accompli. Mais, ce n’est pas facile, parce que notre terre (Malkuth, notre physicalité) est l’endroit où les archétypes divins sont désordonnés, en désharmonie, ou comme il est Kabbalistiquement déclaré (Tohu va-bohu) sans forme et vide.

Physiquement parlant, cet aspect sans forme et vide de la terre est l’obscurité à l’intérieur de nous; il se rapporte à notre psychologie bestiale, qui dans la Kabbale s’appelle Lilith et Nahemah, qui sont les deux épouses de l’Adam déchu.

Ici dans Malkuth, nous représentons tous l’Adam déchu. Nous avons donc deux épouses-prostituées, c’est-à-dire deux types de psychologies bestiales de Klipoth, l’obscurité, à savoir Lilith et Nahemah. Dans la Kabbale, Nahemah représente l’aspect bestial blanc de la lune dans Klipoth; Lilith représente l’aspect bestial noir de la lune dans Klipoth. Dans Yesod-Malkuth (eau-terre), nous avons la Divine Alma Mater, la Schekinah, Mère Nature, qui contient dans Yesod (son utérus) la ressemblance de la lumière, l’Esprit de Elohim, le Iod, le pouvoir du Père. Yesod (son utérus) est l’endroit où elle concrétise, ou mieux dit, où Jehovah-Elohim forme Adam à sa propre image en concrétisant la poussière; c’est-à-dire tous les archétypes que la Bible appelle les Israélites, qui sont synthétisés dans les 12 signes zodiacaux.

L’aspiration de la Schekinah est de libérer les archétypes de Klipoth, notre obscurité, et par conséquent, c’est dans Yesod qu’elle doit se battre contre ces deux prostituées qui sont la racine même de la désharmonie que nous trouvons dans notre psyché. Il est écrit:

«Et יהוה a parlé à Moïse (le manas supérieur) et à Aaron (le manas inférieur), en disant: Lorsque Pharaon (le manas protoplasmique) vous parleront, disant, faites un miracle pour moi: alors tu (manas supérieur) diras à Aaron (manas inférieur), Prends ta verge et jette-la devant Pharaon (le manas protoplasmique), et elle deviendra un crocodile תנין Tannin (ou un serpent de mer dans les eaux de Yesod).

«Et Moïse et Aaron sont allés au Pharaon, et ils ont fait comme l’avait commandé יהוה; et Aaron a déposé sa verge devant Pharaon et devant ses serviteurs, et elle est devenue un crocodile תנין Tannin (ou serpent de mer dans les eaux de Yesod).

«Alors Pharaon appelait aussi les sages et les sorciers: maintenant les magiciens d’Egypte faisaient aussi de même avec leurs enchantements (venant de Klipoth). Car ils ont jetté chacun leurs verges, et elles sont devenues des (תנינם Taninim) crocodiles (serpents de mer dans les eaux de Yesod): mais la verge d’Aaron a avalé leurs verges.» – Exode 7: 8-12

tarot-21

«Un magicien avec le batôn des patriarches d’une part et la croix Ankh, ou la croix Tao, d’autre part. Il est debout sur un crocodile qui attend pour le dévorer avec ses mâchoires ouvertes. Le crocodile est Seth, Satan, le «moi» psychologique, le «moi-même», qui attend toujours ceux qui se laissent tomber pour les dévorer.» – Samael Aun Weor

C’est pourquoi le pouvoir de la Divine Schekinah, la Kundalini Shakti dans la colonne vertébrale, représenté par la verge entre les mains de Aaron le prêtre, prend la forme du Serpent de mer Divin (תנין Tannin) qui combat contre les תנינם Taninim (serpents de mer) des magiciens d’Egypte. Taninim תנינם est pluriel, donc, cela signifie deux serpents. Ces deux serpents sont les deux serpents ou démons de l’abîme au visage de crocodile, nommé Nahemah et Lilith, que le Serpent Divin ou crocodile (תנין Tannin) d’Aaron le prêtre avale ou transforme. C’est quelque chose à réfléchir, car cela doit se produire à l’intérieur de chacun de nous.

Nahemah est la mère de la prostitution, de l’adultère, de la fornication ; Lilith est la mère de l’abus sexuel, de l’homosexualité, du lesbianisme et de toute dégénérescence sexuelle qui est très populaire à ce jour et sur notre planète Terre. Ces deux serpents crocodiles féminins sont à l’intérieur de nous. D’abord, nous devons nous battre contre Nahemah et Lilith. Maintenant, celle qui doit détruire, c’est-à-dire avaler ces serpents crocodile, est la Mère Divine Schekinah. Ainsi, tout le combat est dans Yesod dans notre physicalité. Notre physicalité est appelée Nukva. Le corps physique est, et doit toujours être, un temple de Dieu. Le corps physique est un temple; c’est cette structure qui contient tout ce qui est saint. Mais comme Jésus a dit: «Nous avons transformé le temple de Dieu en une grotte de voleurs». Notre but est donc de faire la nouvelle Jérusalem, le temple à l’intérieur de nous. Construire le nouveau temple à l’intérieur, c’est le Grand Oeuvre; faire de notre corps quelque chose de saint, et c’est un long travail. C’est pourquoi, lorsque le néophyte entre dans le chemin, comme vous qui écoutez les conférences, il est important de rappeler que ce n’est que le début de l’exode, car elle est appliquée à différentes étapes. Rappelez-vous que dans la Kabbale, nous étudions Quatre Monde. Le fond, Malkuth, s’appelle le Monde d’Assiah, le monde de l’action et de la matière; Ensuite, nous trouvons le monde de Yetzirah, le monde de la Prêtrise, le monde de la formation; alors, le Monde de la Création, qui s’appelle Briah et est lié à Ath את, où nous trouvons Tiphereth, l’Homme qui aime; et au-dessus Briah se trouve Atziluth, où nous trouvons les archétypes. Ainsi, nos prototypes parfaits résidaient au-dessus, d’où ils descendirent dans Malkuth afin d’acquérir un sens à l’intérieur. Ces prototypes ou archétypes doivent se développer à l’intérieur de l’utérus de Malkuth. À l’intérieur de Malkuth, ces nombreux aspects de la Divinité doivent devenir Adam fait à l’image et à la ressemblance d’Elohim.

Mais, si nous, en tant qu’âmes, n’effectuons aucun travail alchimique sexuel dans Malkuth, ces archétypes restent dans le chaos, ils restent en désharmonie. Donc, pour accomplir le Grand Oeuvre, nous devons travailler avec l’Alchimie Sexuelle afin de transformer le désir en force. Cette force est appellée volonté. Les animaux n’ont pas de volonté, ils ne sont que de la luxure. C’est pourquoi nous, les Gnostiques, disons que notre devise est Thelema, Volonté. Thelema est un mot Grec qui signifie Volonté. Lorsque les Gnostiques développent le Corps Causal, ils développent Moïse à l’intérieur.

«Donc Moïse, le serviteur de יהוה, est mort là-bas dans le pays de Moab מואב (cette dernière parole devrait être rendue comme מאב Meab, «du Père dans le ciel», ayant le même sens occulte.» – Zohar ), selon la parole de יהוה. Et il (יהוה) a enterré Moïse dans une vallée dans le pays de Moab (du père dans le ciel), contre Beth-Peor: mais personne ne connaît son sépulcre jusqu’à ce jour.» – Deutéronome 34: 5, 6

Ainsi, selon la Bible, Moïse est mort et personne ne connaît son sépulcre jusqu’à ce jour, parce que Moïse représente l’Homme Causal qui naît dans Assiah-Egypte et qui meurt psychologiquement dans Yetzirah.

La vérité est que la mangeoire et le sépulcre de Moïse, l’Homme Causal, est en potentialité à l’intérieur de chacun de nous. En tant qu’archetype, Moïse veut ressusciter et se développer à l’intérieur de chacun de nous. L’Égypte, notre physicalité, c’est où Moïse est un prototype. Lui, au début, est Volonté, qui en nous représente environ 3%. Le reste des 97% est lié au Pharaon, le roi d’Egypte, qui représente notre intellect ou notre mental protoplasmique.

«Et Elohim dit que la lumière soit et la lumière fut.» – Genèse 1: 3

A qui Elohim a-t-il prononcé les paroles: «Que la lumière soit?» C’était (à partir de la glande pinéale) aux habitants (archétypes) sur la terre (Malkuth); mais, «Et la lumière fut» se réfère à la lumière (la Kundalini ou Schekinah) faite pour le monde (alchimiste) à venir.

«La lumière supérieure, la lumière de l’oeil (pineal) a été d’abord créée par le Saint qui a fait Adam (le cerveau), le protagoniste, pour le voir afin qu’il puisse voir le monde d’un coup d’œil. C’était la lumière divine dont jouissait David, qui, dans un moment d’extase spirituelle, s’écria: «Que ta bonté est grande que tu as posé sur ceux qui te craignent» (Psaume 36: 20), et c’était la même lumière (dans le chakra pineal) par laquelle יהוה a montré à Moïse la terre promise de Galaad à Dan.» – Zohar

Ainsi, lorsque le néophyte entre dans ce travail alchimique sexuel, la première chose que le néophyte doit faire est de traverser le chemin probatoire afin d’être testé. Ensuite, l’initié doit passer à travers l’épreuve du gardien du seuil et les quatre tests des éléments, à savoir les épreuves du feu, de l’air, de l’eau et de la terre, et ensuite les neuf initiations de mystères mineurs, afin de faire surface, sortir de Klipoth dans Malkuth.

persephone-freed

Les premières 9 initiations de mystères mineurs se rapportent à la naissance, au commencement de l’exode; ici, l’âme qui est esclave de Lilith et Nahemah dans Klipoth, émerge, fait surface dans Malkuth pour la première fois. C’est alors que l’âme vit le premier niveau inférieur de l’exode.

Encore une fois, cette première étape s’appelle le niveau probatoire, le niveau très inférieur que toute personne peut passer mais qui doit être dans la chasteté. Peu importe si cette personne est mariée ou célibataire. S’il est célibataire, il doit pratiquer le Pranayama et mourir beaucoup dans sa psychologie égoïste, afin de passer ce premier pas.

Maintenant, après avoir vaincu son propre Pharaon particulier ou son mental protoplasmique, au niveau probatoire, il entre dans le niveau de Malkuth. À ce niveau, le néophyte doit maintenant faire face au même Pharaon. Ce niveau s’appelle l’homme vulgaire de la terre.

Comme nous l’avons expliqué dans de nombreuses conférences, l’initié, l’homme vulgaire de la terre, doit entrer dans les mystères de la Magie Sexuelle dans Yesod. L’homme vulgaire de la terre doit commencer à travailler avec les sept serpents de feu et créer le corps astral solaire et le corps mental solaire. Ceux-ci sont liés comme nous l’avons expliqué dans la conférence précédente avec les épreuves du premier chapitre du livre de Job. Les trois premiers serpents de feu se rapportent à Malkuth-terre, Yesod-eau et Hod-feu. Le serpent de Hod est lié à la création du corps astral solaire; le quatrième serpent de feu appartient à Netzach-air et est lié à la création du corps mental solaire.

Ces épreuves initiatiques, au niveau de l’homme vulgaire de la terre, sont placées à différentes étapes selon les initiations des mystères majeurs. Les épreuves de ces premières initiations sont extrêmement sévères. Les initiés au niveau de l’homme vulgaire de la terre reçoivent progressivement toutes ces épreuves initiatiques et ne doivent pas protester, mais à la place doublent et triplent leurs efforts de volonté pour les vaincre, puisque notre Pharaon particulier se présentera fortement contre nous.

Donc, notre Intime Abraham-Chesed, doit vaincre avec l’aide du serpent. Sans l’aide du serpent – la Mère Divine Kundalini, ce serpent qui est toujours dans les mains d’Aaron le prêtre – nous ne pouvons rien faire. La femme d’Abraham est Sarah, la Schekinah, le pouvoir, la Shakti qui doit lutter contre le Pharaon.

Sarah, la Schekinah veut rencdre concrét le travail de Elohim, mais, le Pharaon a deux femmes alliées, Lilith et Nahemah, qui sont ses rivaux. Il est écrit:

«Dites à (חכמה Chokmah) la sagesse, Tu es ma soeur; et appelle (בינה Binah) compréhension ta connaissance.» – Proverbe. 7: 4

C’est pourquoi il est écrit qu’Abraham-Chesed a dit à Sarah:

«Dis, je te prie, tu es ma sœur: afin que cela me soit bien pour toi; et mon âme vivra à cause de toi.» – Genèse 12: 13

«Par la sagesse (חכמה Chokmah), on entend ici la Schekinah, qui est aussi parfois appelée une soeur. En incitant Sarah à dire ainsi, Abraham était coupable de l’empêcher de prévenir et de prononcer un mensonge, car la Schekinah était vraiment avec elle et devint comme une soeur pour toute Âme Humaine qui entre dans la vie divine et supérieure, Il est ajouté plus loin, «que cela me soit bien pour ton amour, et que mon âme vivra à cause de toi». Ces mots ont été abordés par Abraham (Chesed) à la gloire divine (la Schekinah), leur signification étant que «le Saint (Binah) peut, à travers toi me faire du bien et que mon âme soit préservée et sauvée» car c’est seulement à travers la grâce du Saint-Esprit (Binah) qu’un homme qui a quitté la vie terrestre est considéré comme digne de la vie éternelle…»

«Malheur aux âmes méchantes et mécréantes, qui ne savent rien, ni ne se soucient de comprendre les oeuvres et les actes du Saint (Binah), elles ne perçoivent donc pas que tout événement qui se déroule dans le monde est arrangé et ordonné par celui qui voit le commencement et la fin de toutes les choses avant qu’elles ne se produisent, comme il est écrit:

«Déclarant la fin depuis le commencement, et depuis les temps anciens les choses qui ne sont pas encore faites, en disant: Mon conseil se tiendra, et je ferai tout mon plaisir.» – Ésaïe: 46:10

«Observez, si Sarah n’avait pas été amenée devant Pharaon, il n’aurait pas été visité par de grandes plaies, semblables à celles qui ont affligé les Égyptiens après des années. Dans les deux cas, le même terme «gedolim (grand)» leur est appliqué. «Et le Seigneur a attaqué Pharaon et sa maison avec de grandes plaies (negaaim gedolim) et le Seigneur a montré des (gedolim) grands signes et prodiges et de la souffrance sur l’Egypte, sur Pharaon et sur toute sa maison». (Deutéronome 6: 22.) D’après l’usage du terme «grand», nous pouvons en déduire que les fléaux infligés à Pharaon au temps d’Abraham étaient les mêmes en nombre sinon en caractère que ceux de l’époque de Moïse, et dans les deux cas ont eu lieu pendant la nuit.» – Zohar

Comme nous le voyons, la Schekinah, l’aspect féminin de Binah doit se battre à l’intérieur de nous, mais aussi le Seigneur Binah, l’aspect masculin de יהוה apparaît. La Schekinah doit s’emparer de l’ensemble de notre psyché, c’est pourquoi notre psyché ou notre âme est toujours une fille. Lorsque cela se produit, à travers l’Alchimie Sexuelle, notre psyché est appellée «l’épouse de Dieu», mais en exil. Ainsi, l’Intime dit à la Schekinah: «Dis, je te prie, tu es ma sœur, afin que ce soit bien avec moi (Chesed) pour ton amour; et mon âme (ma psyché) vivra à cause de toi.»

Ces quatre épreuves initiatiques sont expliquées dans la Bible, dans le livre de Job. Alors, lorsque l’initié entre enfin dans le monde causal, le monde de Tiphereth, le monde de la volonté, c’est quand Moïse, qui est le Corps Causal, est déjà complètement créé. Il est écrit:

«Alors Job se leva, et déchira son manteau, se rasa la tête et tomba sur le sol, et adora.» – Job 1: 20

«Alors Job se leva, ce qui signifie se leva avec volonté. Cela s’est produit après avoir reçu les quatre épreuves initiatiques et toutes les calamités que Satan a infligées à Job sous le commandement de יהוה, comme il est écrit:

«Et יהוה a dit à Satan: Voici, tout ce qu’il a est en ton pouvoir; seulement sur lui-même ne met pas ta main. Alors Satan est sorti de la présence de יהוה.» – Job 1: 12

«Et il déchira son manteau et se rasa la tête et tomba sur le sol et adora.» Ce verset signifie que Chesed, l’initié a commencé à travailler avec plus de volonté pour développer le Corps Causal. Parce que Chesed «tomber sur le sol et adorer» signifie «descendre dans Malkuth et adorer». Job est un magicien comme nous l’avons expliqué dans la conférence précédente. Ainsi, la seule manière de travailler, d’adorer יהוה Elohim en tant que magicien, en tant que prêtre est à travers la Magie Sexuelle dans Yesod-sexe, il n’y a pas d’autre manière.

Il me vient à l’esprit, par exemple, en ce moment, Samael Aun Weor quand il était en agonie à l’hôpital et il a demandé à un de ses enfants: «Quel est ce bruit à l’extérieur que j’entends?» Et alors un de ses enfants a dit, «Ce sont les gens dans les rues qui adorent la Vierge de la Guadalupe, donc ils organisent une procession dans les rues et, comme vous le savez, il y a beaucoup de Catholiques qui adorent la Vierge de la Guadalupe.» «Oh oui», il a dit: «Je comprends comme vous le savez, les pauvres. Ils aiment la Mère Divine, mais ils ne savent pas comment le faire. Ils ne savent pas que la manière d’adorer la Mère Divine se fait à travers la Magie Sexuelle, dans la neuvième sphère. S’ils le savaient, ils auraient vraiment une belle fête.»

Sequentialement, c’est pourquoi il est écrit:

Job

«Et Job dit: «Nu je suis sorti du ventre de ma mère, et nu j’y retournerai; יהוה a donné, et יהוה a pris; béni soit le nom de יהוה.» » – Job 1: 21

Job connaissait l’Alchimie Sexuelle. Ainsi, à travers l’Alchimie Sexuelle, il adorait יהוה, ainsi, à travers l’Alchimie, il éleva son corps de volonté, nommé Moïse, à l’intérieur de lui. Quand il déchira son manteau et se rasa la tête, cela signifie renonciation; il entre dans le chemin du renoncement. Encore une fois, lorsque Job tombe sur la terre, cela signifie aussi qu’après avoir créé le Corps Causal, la corps de la volonté, il renonce au Nirvana. Se raser la tête c’est renoncer et descendre sur la terre c’est redescendre dans la neuvième sphère dans le ventre de notre mère. C’est ce qu’on appelle la prise du chemin direct. Et se rapporte également à:

«Et leurs yeux s’ouvrirent et ils virent qu’ils étaient nus» – Genèse 3: 7

«Qui se réfère à (les archétypes de) Israël quand ils vivent au milieu de la boue et de l’argile de (Malkuth) Egypte et n’ont aucune connaissance de la doctrine secrète. Par conséquent, disait le prophète: «Tu es nu et nu» (Ezéchiel 16: 7). C’est aussi pourquoi Job a répété le mot «nu». «Nu je suis sorti du ventre de ma mère et nu j’y retournai» (Job 1: 21). Il a utilisé le mot שמה Shameh (y), qui a les mêmes lettres que משה Mosheh (Moïse), pour montrer que lui, משה Moïse voulait convertir les étrangers et ci-après, il se réincarnera et apparaitra à nouveau à (les archétypes de) Israël (en tant que le Corps Causal) pour proclamer et faire connaître la Schekinah. Ces paroles de Job se réfèrent également à l’époque où (les archétypes de) Israël en captivité (dans Klipoth) percevraient qu’ils étaient nus ou dépourvus de la doctrine secrète, et donc dit: «Jehovah a donné, Jehovah a pris, que le nom de Jehovah soit béni.» – Zohar

Quand Job a dit: «Je suis sorti nu du ventre de ma mère,» il parle de Yesod, le ventre de sa Mère Divine Kundalini. «Nu je suis sorti du ventre de ma mère et nu j’y retournerai» Iod-Havah a donné et Iod-Havah a pris, béni soit le nom de Iod-Havah.

«Dans tout cela, Job ne pécha point, ni charga Elohim bêtement.» – Job 1: 22 au lieu d’être stagnant ayant passé toutes les épreuves des quatre initiations du feu, Job a commencé la cinquième et est entré dans le chemin direct et dit: «Je suis sorti nu du ventre de ma mère», ainsi, plus de calamités viendront encore, je ne me soucie pas, puisque, «nu j’y retournerai en tant que Moïse,» ainsi, il est descendu dans la neuvième sphère. On appelle cela le renoncement que pas beaucoup d’initiés prennent, parce que quand ils atteignent Tiphereth alors ils entrent dans le Nirvana et ils ne renoncent pas, ils ne se rasent pas la tête, ils ne vont pas et ne disent pas: «Nu je suis sorti du ventre de ma mère et nu j’y retournerai en tant que Moïse.»

«Sachez que le Bodhisattva qui change la libération pour la Renonciation au don pour vivre les misères de la «Vie Secrète» est appelé «Trois fois honoré,» O toi candidat au malheur tout au long des cycles.» – La Voix du Silence

«Nu» signifie sans attributs; renoncer à tout dans le ciel. La renonciation est écrite dans le premier chapitre du livre de Job. Dans le livre, un pas après l’autre, il perd son bétail, ses chameaux et faisait face à de nombreuses calamités symboliques, que nous pouvons arriver à comprendre quand nous méditons sur elles. Il est en train de perdre beaucoup de choses, et en plus de cela, il dit, «Je vais perdre plus». Voici, le livre de Job est au sujet du chemin du renoncement, parce que tout ce que nous avons ici dans Malkuth, ce monde physique est selon le karma; cause et effet. Quand les gens entrent dans ce chemin, ils pensent que tout sera «Peachy», mais pas tout est ainsi. Il y a beaucoup d’épreuves difficiles que nous devons endurer.

Par conséquent, lorsque Job entre dans le chemin du renoncement, il descend dans la neuvième sphère à nouveau, mais cette fois-ci de Tiphereth, en tant que l’Homme qui aime, dans Malkuth. Ceci, pour faire face au second aspect de l’exode parce qu’il a déjà effectué la première moitié. Job, même avec sa maîtrise, a seulement accompli la moitié de la moitié du temps, nous dirions 50% du temps. Maintenant, il, en tant que l’Homme qui aime, est descendu à nouveau dans Malkuth pour, en tant que Moïse, supprimer tous les archétypes de Klipoth. Cela se rapporte au deuxième triangle de l’Arbre de Vie ou le deuxième aspect de l’exode.

Remplir le triangle de la prêtrise, c’est facile… pratiquement parlant le triangle de la prêtrise n’est pas facile, mais comparé au triangle de l’éthique, il est facile. Job entre dans le triangle de l’éthique pour faire face au plus dur, les épreuves les plus difficiles. Comprenons alors qu’est-ce que l’Homme qui aime. Qui est l’Homme qui aime? L’Homme qui aime est représenté dans le 6 e Arcane du Tarot, qui est l’Âme Humaine entre deux femmes, à savoir, à sa droite la Mère Divine et à sa gauche une prostituée. La prostituée sur la gauche représente spécifiquement Nahemah ou Lilith, les deux aspects lunaires dans Klipoth, le fond du pilier gauche de l’Arbre de Vie. L’Âme Humaine, Tiphereth, est entre les deux colonnes et il doit choisir. Tiphereth est la 6e Sephirah et est liée au 6e commandement kabbalistique, à savoir: «Tu ne forniqueras pas.» En effet, si l’Âme Humaine fornique, alors Tiphereth perd tout. En bas de Tiphereth directement au-dessous sur le pilier central, se trouve Yesod, la 9e Sephirah, qui est évidemment liée au 9e commandement : «Tu ne commettras pas d’adultère.» Les deux commandements sont en relation avec le sexe, parce que six plus neuf est quinze, qui signifie passion, le diable, Schaddaï.

Tiphereth doit lutter contre Satan, qui travaille avec 15 (passion), à savoir; Fornication et Adultère, ou en d’autres termes, Lilith et Nahemah. Voilà pourquoi nous trouvons kabbalistiquement que lorsque l’initié, en tant que Tiphereth (la sixième Sephirah, l’Homme qui aime) descend à nouveau dans Malkuth, il le fait à travers Yesod-sexe, la neuvième Sephirah. Ainsi, nous constatons que 6 + 9 = 15, la passion. Alors, Job, Tiphereth en tant que Moïse, descend pour travailler avec Satan, Shaddai, le diable, dans un octave supérieur. Ou comme il est écrit:

«Et יהוה dit à (Tiphereth) Moïse, quand tu vas retourner dans (Malkuth) Égypte, vois que tu fais tous ces miracles devant Pharaon (le mental protoplasmique égotiste sous la loi du karma), que je mets dans ta main: mais je (à travers Satan) endurcirai son cœur, qu’il ne laissera pas les gens (les archétypes) aller. Et tu diras à Pharaon: Ainsi parle יהוה, Israël est mon fils, mon premier-né: Et je te le dis, Laisse aller mon fils, pour qu’il me serve; si tu refuses de le laisser aller, voici, je tuerai ton fils, (l’intellect), ton premier-né. – Exode 4: 21-23

La citation précédente est en relation avec Kamaduro Tiphereth et Karmasaya Yesod. Les deux types de Karma que nous ne pouvons pas négocier. Nous devons payer chacun de ces karmas avec la douleur et la souffrance. Voilà pourquoi de nombreux initiés qui ont atteint Tiphereth, la cinquième initiation, vont dans le chemin en spirale, parce qu’ils savent que s’ils descendent dans Yesod à nouveau, ils doivent faire face à kamaduro et karmasaya, à savoir, le karma de la fornication et de l’adultère, respectivement. Ces types de karma peuvent seulement être payés avec la mort et la souffrance. Voilà pourquoi de nombreux ignorants ne comprennent pas pourquoi les initiés qui entrent dans «l’Homme qui aime,» dans Tiphereth, quand ils vinquent finalement Satan, meurent physiquement. Les ignorants pensent que la maîtrise signifie l’immortalité physique, ils ne comprennent pas que le corps de péché, le corps physique que nous avons hérité de l’ADN de notre père et mère physiques, qui se rapporte à la fornication et à l’adultère. Transformer le corps impur en un corps pur chaste est seulement possible à travers la mort physique, ainsi, le corps physique pécheur doit mourir et une nouvelle physicalité doit être créée par Shiva-Binah. La physicalité corruptible doit être désintégrée, cela, pour que la physicalité incorruptible puisse être créer. Ainsi, comme dans la Bible, le livre de Bamidbar במדבר (nombres) vient avant le livre du Deutéronome, de même fait Tiphereth-Moïse pénétre dans Debarim (le Logoi, le Verbe, la Parole), après avoir quitté le désert.

Ainsi, dans במדבר Bamidbar et דברים Debarim, Tiphereth se développe sous la volonté de son propre Monade qui est Chesed et sous son propre rayon qui est au-dessus de Chesed, à savoir; Kether, Chokmah et Binah. Il doit agir et travailler sous la direction de Chokmah, le Christ à l’intérieur de son propre Monade, afin d’obéir à ces lois qui sont en-haut et qui n’ont rien à voir avec les lois en-bas. Tiphereth en-haut se développe sous d’autres types de lois, ce, afin de surmonter Kamaduro et Karmasaya, liés à Lilith et Nahemah.

Les Initiés entrent dans Tiphereth et dans le monde de דברים Debarim, Logoï, avec leur Âme Humaine… seulement l’Âme Humaine. L’objectif des âmes humaines des Maîtres qui prennent (comme Job) le chemin droit, le chemin du renoncement, est d’incarner leur Âme Divine, d’incarner leur âme soeur spirituelle. Comme nous le voyons, quand nous parlons d’Adam et Eve, psychologiquement parlant, nous nous référons à l’Âme Humaine (Tiphereth) et l’Âme Divine (Geburah, nommé dans la Théosophie comme Buddhi). Buddhi contient l’Intime (Atman-Chesed) à l’intérieur d’elle-même. Donc, si l’Initié parvient à incarner Geburah, l’Âme Divine (puisqu’à l’intérieur de Geburah se trouve Chesed) l’initié devient alors une Monade Incarnée complète. Mais une telle tâche est seulement pour le Maître qui a pris le chemin droit, parce que Geburah est la loi. Ainsi, seul Tiphereth uni à Chokmah peut le faire. Cela signifie que lorsque les initiés atteignent la 5e initiation des mystères majeurs, la seule partie de la Monade qui pénètre dans leur physicalité est l’Âme Humaine. Tiphereth habillé avec le corps de la volonté est la partie inférieure de la Monade. Tiphereth habillé avec le corps de la volonté est Moïse au Mont Horeb, le Mont des Elohim, faisant face à Logoi face à face. Le Logoi est représenté par le buisson d’épines ou un buisson avec beaucoup Iods. Il est écrit:

«Et (un seul Iod) un ange de יהוה lui apparut dans une flamme de feu, au milieu d’un buisson d’épines (ou un buisson avec beaucoup de Iods), et il regardait, et voici, le buisson a brûlé avec le feu et le buisson d’épines n’était pas consummé. Et Moïse dit: Je me détournerai maintenant, et voir ce grand spectacle, pourquoi le buisson ne se consume pas. Et quand יהוה vit qu’il se détournait pour voir, אלהים Elohim l’appela du milieu du buisson, et dit: Moïse, Moïse: Et le Iod dit – הנני Hannani – me voici. Et le Iod dit: N’approche pas ici: Enlève tes souliers de tes pieds, car le lieu où tu es est une terre sainte. De plus, il a dit, je suis le אלהי Elhi de ton père (ta Monade), le אלהי Elhi d’Abraham, le אלהי Elhi d’Isaac, et le אלהי Elhi de Jacob. Et Moïse cacha son visage; car il avait peur de regarder אלהים Elohim.

«Et maintenant, voici, le cri des enfants d’Israël (tes archétypes) est venu à moi: et j’ai aussi vu l’oppression dont מצרים Mitzrahim les oppriment. Viens maintenant, et je t’ (Manas Supérieur) enverrai à Pharaon (le manas protoplasmique), pour que tu puisse faire sortir mon peuple (les archétypes), les enfants d’Israël hors d’Egypte.» – Exode 3:. 2, 3, 4, 5, 6, 9, 10

En synthèse, יהוה Iod-Havah est formé par de nombreux Iods ou épines; ainsi, une seul Iod ou épine (un אלהים Elohim, un Logos), dit à Moïse «Certainement Je serai avec toi» dans le corps de la volonté: «Descends donc maintenant dans la neuvième sphère de Malkuth pour conquerir ton Âme Divine.»

Voilà comment les différents mots Hébreux cachent le mystère de la parole, le Logos, à l’intérieur des différents livres de Moïse. Ainsi, en Hébreu דבר signifie Dabar Parole.

  • Dabar דבר = Parole, Mot
  • H’Dabar הדבר = La Parole
  • L’dabar לדבר = Parler
  • M’dabar מדבר = Désert
  • B’midbar במדבר = Nombres
  • Debarim דברים = Deutéronome

Voilà comment le mystère de H’Dabar הדבר, le Logos, la parole, est caché dans la Bible. Il est écrit:

Au commencement était H’Dabarהדבר et H’Dabar הדבר était avec Elohim, et H’Dabar הדבר était Elohim. La même chose était au commencement avec Elohim. Toutes les choses ont été faites par H’Dabar הדבר; et sans H’Dabar הדבר rien de ce qui a été fait n’aurait été fait. Dans H’Dabar הדבר est la vie; et la vie est la lumière des hommes. Et la lumière brille dans les ténèbres; et les ténèbres ne l’ont point compris. – Jean 1: 1-5

Quiconque incarne H’Dabar הדבר , la Parole, la Parole donne pouvoir. Personne ne l’a prononcée, personne ne la prononcera, sauf celui qui a H’Dabar הדבר, la Parole, incarnée. La Parole, H’Dabar הדבר, se rapporte à Chokmah ; le royaume de Chokmah est le cœur. Chokmah est en charge de H’Dabar הדבר, le monde de Briah commence dans Daath, la gorge. C’est dans le monde de Briah que nous trouvons la dualité de Binah. En d’autres termes Chokmah, le Logos, le Christ, travaille à travers Binah, la dualité exprimée dans la parole את Ath, dans le monde de Briah, afin de s’incarner dans l’initié.

AlphaOmega

Il est écrit:

«Quiconque sait, la parole donne pouvoir, personne ne l’a prononcée, personne ne la prononcera, mais seulement celui qui a incarné la parole. Le contenu de la parole est puissance, omnipotence.» – Huiracocha

En Hébreu exprimer la Parole signifie parler, comme il est écrit, L’dabar לדבר. Voici les mêmes trois lettres de la Parole Dabar דבר précédé de la lettre ל Lamed qui unit le Ciel et la Terre. Les trois lettres qui orthographient le mot Lamed (למד) forment la phrase (לב מבין דעת lev meivin daat) «un cœur qui comprend la connaissance.» Lamed se rapporte à leb, le Cœur, au travail de Binah avec le coeur. Alors, quand nous parlons de la Parole avec le cœur, c’est parce que L’dabar לדבר, la Parole est dans notre cœur. La Bible est comprise par L’dabar לדבר, un cœur qui comprend la connaissance.

M’dabar מדבר signifie désert, et en lui nous retrouvons le même mot Dabar דבר. Ainsi, quand nous disons Moïse dans le désert, nous parlons du מ Mem de Moïse par rapport aux mystères du mot Dabar דבר. La valeur de Mem est quarante. Les quarante années dans le désert signifie les mystères de Dabar דבר, la parole avec la lettre Mem ; M’dabar מדבר, le travail de Dabar דבר, le Logos dans les régions inhospitalières de notre subconscience.

B’midbar במדבר signifie nombres, qui se rapporte aux valeurs de H’Dabar הדבר, la Parole.

Le pluriel de Dabar דבר est Debarim דברים et signifie des mots et des choses. Donc toutes ces choses nous donne une clé pour comprendre comment H’Dabar הדבר la Parole travaille dans la Kabbale. La Parole H’Dabar הדבר est השם synonyme de השם Ha’Shem, le Nom. En Grec Debarim דברים est λόγια Logoi, pluriel λόγος Logos.

Le mystère de השם Ha’Shem, le nom יהוה.

Ha’Shem השם est יהוה, le nom de Elohim. Ha’Shem השם, le nom יהוה, s’incarne toujours à l’intérieur du Corps Causal ou משה Moïse, un nom qui s’orthographie השם Ha’Shem à l’envers. Comprenons maintenant Dabar דבר, ou Comprenons H’Dabar הדבר, le mot יהוה.

Le mot Genèse – בראשית Barashyth – est une anagramme qui explique la descente de Ha’Shem השם (le nom de יהוה) ou la descente de H’Dabar הדבר (la parole) dans la matière.

Le mot Bath Rachi בת-ראשי est caché dans בראשית Barashyth. Bath Rachi בת-ראשי signifie בת Bath, (la fille) de Reshi ראשי (ma tête). Qui est-ce בת-ראשי Bath-Rachi? Elle est la Mère Divine.

La Mère Divine a cinq aspects, qui est la valeur de la lettre Hei de יהוה.

Nous avons déjà expliqué que le premier triangle, le triangle d’Atziluth, à savoir Kether-Chokmah-Binah se rapporte au Saint Nom יהוה Iod-Hei-Vav-Hei. La deuxième lettre Hei, qui se répète dans יהוה Iod-Hei-Vav-Hei se rapporte à l’Ain Soph. Ainsi, la deuxième lettre Hei cache le mystère de la Mère Divine Espace. La Mère Divine Espace est l’Ain Soph, la Mère Immanifestée. Le deuxième Hei est l’origine des trois forces primaires Kether-Chokmah-Binah dans Atziluth.

Le deuxième aspect est la Mère Divine dans la création ou la Mère Divine dans la nature, la Mère manifestée. La Mère manifestée l’aspect féminin, le Hei à gauche du mot בינה Binah. Ainsi, le Logos dans Briah est Kether-Chokmah-Binah, Iod-Hei-Vav plus la Mère Divine manifestée le Hei manifesté.

Donc, la lettre Hei est précisément le mystère de la force féminine, la Mère Divine. Rappelez-vous que le nom de Elohim a deux lettres Hei (יהוה Iod-Hei-Vav-Hei) parce que le nombre deux cache l’aspect féminin de la divinité. Néanmoins, la lettre Hei est la cinquième lettre de l’Alphabet Hébreu, parce que la Mère Divine a cinq aspects.

Nous affirmons que le deuxième Hei travaille dans le monde de Briah. Ainsi, le Hei immanifesté descend dans le premier triangle, et à travers le Hei du mot בינה Binah, dans la mystérieuse Sephirah Daath, et devient la Aimah Elohim manifestée, la Mère Nature manifestée. Ainsi, c’est ainsi dans Daath, entre le premier et le deuxième triangle, que בינה Binah devient בין Bin ou מבין meivin, Abba Elohim, le Père, dans le monde de Briah. Et voilà comment la lettre ל Lamed de אל El (Dieu) qui unit א Aleph Tête et ל Lamed coeur est formé.

Voici, nous expliquons comment le Hei de H’Dabar הדבר, le mot יהוה, à travers le Hei du mot בינה Binah, entre dans le cœur, dans le monde de Briah, le monde de la création, et devient la lettre ל Lamed (לב מבין דעת lev meivin Daath) «un cœur qui comprend la connaissance.»

Voilà pourquoi Bath Rachi בת-ראשי, la fille de ma tête, est la Mère Divine dans notre cœur. La fille est le deuxième Hei du Saint nom יהוה. Ma tête -ראשי Rachi – est א Aleph, à savoir Kether-Chokmah-Binah. Rappelez-vous que Chokmah est sur le côté droit du cerveau et Binah sur le côté gauche et au-dessus, nous avons Kether, qui est le chakra de la couronne, c’est pourquoi notre tête est appelé -ראשי Rachi. Ainsi, à partir ראשי Rachi (ma tête) émerge l’autre הא Hei qui est la fille. Et voilà pourquoi nous avons écrit la fille de ma tête créa Elohim, Bath Rachi Bara Elohim אלהים בת-ראשי  ברא. Parce que les Elohim sont précisément les enfants de Daath en-dessous. Rappelez-vous que dans Daath nous trouvons Iod-Hei-Vav-Hei Elohim. De Daath descend l’autre Elohim qui est nommé Elohim Gibor, Elohim Tzabaoth et tous ces mystères qui sont écrits dans la Bible.

Donc, nous nous référons au monde de Briah pour expliquer comment Bath Rachi (la Mère Divine, la fille de ma tête, Bara Elohim) créa Elohim, avec le feu-eau et la terre. Qu’est-ce feu-eau? Le feu-eau est lié à הא-שמים Ha-Shamim, les Cieux. Rappelez-vous que l’orthographe de la lettre ה Hei est הא Hei-Aleph. Ainsi, lorsque nous prenons la lettre cachée א Aleph du הא Hei de השמים Ha-Shamayim et l’unissons à שמים Shamim nous formons les mots האש-מים HaEsh-Mayim, le feu-eau. Alors השמים Ha-Schamayim, les cieux cachent le mot האש HaEsh, le feu et le mot מים Mayim, l’eau.

De plus, nous trouvons aussi את Ath, le Logos en-haut dans את השמים Ath Ha-Schamayim et en-bas dans ואת הארץ Ve-Ath- Haretz, et le feu-eau et la terre cachés dans les deux lettres Hei de השמים Ha-Schamayim et הארץ ha-Aretz.

Donc השמים Ha-Schamayim et הארץ Ha-Aretz cachent feu-eau et terre, les trois éléments avec lesquels Bath Rachi בת-ראשי, la Mère Divine – ברא אלהים Bara Elohim – créa les Elohim. Vous pouvez demander: «Eh bien, où est l’air?» Parce qu’il y a quatre éléments dans l’Alchimie. Eh bien, dans la Kabbale la lettre א Aleph représente l’élément air, qui est précisément partout, à savoir le א Aleph au milieu de בראשית Barashyth, à la fin de ברא Bara et au début de אלהים Elohim et את Ath. Aleph א dans Daath devient Chesed, le רוח אלהים Ruach Elohim. En Hébreu רוח Ruach signifie: vent, esprit, âme, noûs, air, fantôme, genie, djinn, mental, etc.

Voilà pourquoi le verset suivant dans la Bible dit: והארץ היתה תהו ובהו Ve-Hei-Aretz Haitah Tohu Ve-Bohu – «Et le Hei de la terre, (le היה Chaiah ou âme de Binah.) était sans forme et vide.» Chaiah היה est l’âme de Binah, la Mère Divine, en nous; Elle est le Hei de הארץ Ha-Aretz, la terre, ici en-bas dans Malkuth, notre physicalité. «Et le Ruach Elohim (l’air, le vent, Chesed, Abraham, l’Esprit de Elohim) planait au-dessus de la surface de המים Ha-Mayim, les eaux.» Donc, le Hei de המים Ha-Mayim, les eaux en-bas est l’habitat de ש Shin, le feu de היה Chaiah, le Saint-Esprit, l’âme de Binah venant d’en haut. Le feu divin de Binah à travers la Mère Divine (le Hei), au moyen de א Aleph (Ruach, l’air), créera la lumière à travers l’Alchimie Sexuelle.

Nous avons parlé de א Aleph, l’air; comment nous devons respirer afin d’exercer un contrôle du feu de notre propre sexualité à l’intérieur de notre physicalité, depuis le commencement jusqu’à la fin. Si nous ne savons pas comment respirer pendant l’Alchimie Sexuelle, nous ne pouvons rien faire. Alef א est le mystère du souffle. Rappelez-vous que אל El (Dieu) exprime sa puissance à travers א Aleph, son souffle.

Ainsi, השמים Ha-Schamayim et הארץ Ha-Aretz cachent les quatre éléments alchimiques. Le Ruach Elohim est le vent qui flotte à la surface des eaux; les trois éléments, à savoir, l’air, le feu et l’eau, représentés dans les trois lettres mères Aleph, Shin et Mem, sont au-dessus de la terre.

Donc, la Mère Divine travaille à l’intérieur de nous à travers יהוה Iod-Hei-Vav-Hei les quatre éléments, à travers les quatre épreuves des éléments. C’est pourquoi les initiés doivent toujours passer à travers les épreuves des éléments. Rappelez-vous que dans le premier chapitre du livre de Job la dernière épreuve est l’épreuve de l’air. Ensuite, dans le deuxième chapitre Job commence un autre niveau et il doit passer par les mêmes épreuves, mais dans une autre octave. Donc, à cette fin, nous passons à travers ces épreuves beaucoup de fois.

Séquentiellement:

«Et le séjour des enfants d’Israël qui étaient en captivité dans Mitzrayim était quatre cent trente ans. Et il arriva à la fin des quatre cent trente ans, le jour même il arriva que toutes צבאות יהוה les armées de Iod-Havah (dans Netzach) est sorti de la terre de Mitzrayim.» – Exode 12: 40, 41

Rappelez-vous que nous avons expliqué que lorsque nous sortons du troisième triangle, le triangle de la prêtrise, nous le faisons à travers le monde de Netzach, qui est la première Sephirah du troisième triangle de l’Arbre de Vie. Dans la Sephirah Netzach nous trouvons le mental représenté. Moïse est appelé le prêtre du mental, le prêtre de Netzach. Pourquoi Moïse est appelé le prêtre de Netzach, le mental? C’est dû au fait que pour contrôler le mental nous le faisons au moyen de la volonté. Lorsque notre mental nous embête, et que nous voulons le contrôler, nous devons appliquer beaucoup de volonté. Parce que le mental est un âne, est une mule têtue. Et la Volonté est Moïse. Voilà pourquoi משה Moïse épelé à l’envers est השם Ha’Shem, et le nom de Netzach dans Atziluth est יהוה צבאות Iod-Hei-Vav-Hei Tzabaoth. Quatre cents ans est kabbalistiquement attribué à Netzach, et trente ans à Tiphereth.

Pourquoi trente ans à Tiphereth? C’est parce que chaque cent ans est une initiation de mystères majeurs. Mais chaque initiation est liée aux 33 vertèbres. Ainsi, lorsque nous arrivons à la 33e vertèbre, nous accomplissons cent ans dans chaque corps. Ainsi, lorsque le feu de la Mère Divine atteint la 33e vertèbre de Malkuth, notre corps physique, nous accomplissons 100 ans.; lorsque nous arrivons à la 33e vertèbre de Yesod, notre Corps Vital, nous accomplissons deux cents ans. Et quand notre archétype du nom de Joseph descend en Egypte alors nous apprenons comment créer le Corps Astral afin d’accomplir trois cents ans dans Hod.

«Il s’éleva (dans Netzach, le mental) un nouveau roi sur l’Egypte, qui ne connaissait pas Joseph.» – Exode 1: 8

Le premier chapitre de l’Exode se rapporte à la construction des villes de trésor, les pyramides de la pensée qui remplacent le mental protoplasmique, le Pharaon, le roi de Netzah. Ainsi, lorsque nous créons le Corps Mental Solaire, le Mental Solaire, nous arrivons à quatre cents ans. Ensuite, il est écrit:

«Il y avait un homme de la maison de Lévi qui avait pris pour femme une fille de Lévi. Et la femme conçut, et enfanta un fils, et quand elle a vu que l’enfant était beau (le Corps Causal), elle l’a caché trois mois.» – Exode 2: 1-2

Ainsi, quand il est dit: «Et il arriva à la fin des quatre cent trente ans, le jour même il arriva que toutes צבאות יהוה les armées (archétypes) de Iod-Havah (dans Netzach) sont sortis du pays de Mitzrayim,» les trente ans fait référence à l’âge de Moïse, qui est quand le serpent du Corps Causal, le corps de la Volonté, (Tiphereth), a atteint la 30e vertèbre. Cela se produit précisément dans Daath, le cou, avant d’atteindre l’âge ésotérique de cinq cents ans. Ainsi, lorsque le feu atteint la trente et unième vertèbre, nous devons faire face au gardien du Nirvana dans Tiphereth ; il est écrit:

«Le feu sacré est entré dans la trente et unième chambre de ta colonne vertébrale. Tu as été soumis à tous les types d’épreuves, et es devenu victorieux. Marche en direction de l’Eglise Gnostique portant l’enfant de ta volonté Christifiée dans tes bras. La couronne des saints brille autour de ta tête. Entre dans le temple pour célébrer la fête, mon frère (ou ma soeur). Ceci est la carte trente et unième du Tarot : Empêchements. Ces deux enfants symbolisent deux chemins qui s’ouvrent devant toi, comme le grand «V» de la victoire. Tu es devant deux chemins. Le premier chemin est le chemin Logoïque, le chemin du ciel étoilé, le chemin en spirale du Firmament. Le second est le long chemin d’amertume et de malheur qui nous emmène aux portes de l’Absolu.» – Volonté Christ par Samaël Aun Weor

Ceci est quelque chose de très sacré, parce que quand nous atteignons les cinq cents ans ésotériques de l’âge, nous savons déjà où nous allons, à savoir, au Nirvana ou au Renoncement. Comprenez, les initiés doivent faire face au gardien des deux Chemins de la 31e vertèbre. Pour en savoir plus sur cela lisez le livre Volonté Christ par Samaël Aun Weor. Dans ce livre, le Maître a écrit sur la façon dont l’initié qui entre dans le monde causal fait face au gardien du Nirvana, qui demandent à l’initié, «Quel chemin vas-tu suivre maintenant? Le direct ou en spirale?» Si l’initié répond, «Je choisi le chemin direct,» il entre alors dans le Chemin du Renoncement. Alors, en tant que Job, l’initié dit: «Je suis sorti nu du ventre de ma mère (Malkuth), et nu j’y retournerai: יהוה a donné, et יהוה a pris; béni soit le nom de יהוה.» Ainsi, après l’épreuve de la 31e vertèbre, le serpent du Corps Causal atteint les 32e et 33e vertèbres et descend dans le cœur du Corps Causal et l’initié descend nu à la désolation à nouveau, à l’exil. Alors, cela est appelé dans la Bible, se rapporte au renoncement du Nirvana et le retour dans Malkuth-Égypte.

Quand nous lisons : «Et il arriva à la fin des quatre cent trente ans, le jour même il arriva que toutes צבאות יהוה les armées (archétypes) de Iod-Havah (dans Netzach) sont sorties de la terre de Mitzrahim.» Il faut comprendre que Iod-Havah Tzabaoth צבאות יהוה est le Saint Nom de la divinité dans Netzach. Ainsi, «toutes les armées צבאות יהוה de Iod-Havah sont sorties de la terre de Mitzrahim» ne se réfère pas seulement à un exode physique dans Malkuth, dans ce monde en 3 dimensions, mais au retrait psychologique de tous les archétypes d’Israël des quatre sephiroth inférieurs, à savoir; Malkuth-terre; Yesod-eau; Hod-Feu; et Netzah-Air. S’il se réfère à Iod-Havah Tzabaoth צבאות יהוה qui est le Saint Nom des Archétypes dans Netzach, le monde du mental dans le monde d’Atziluth, c’est parce que ce retrait se fait au moyen de la Méditation et de l’annihilation Bouddhiste.

Celui qui prend toutes צבאות יהוה les armées de Iod-Havah, l’armée du mental, est Moïse. Il est le seul qui peut prendre toute cette désharmonie derrière le mental qui est dans le chaos. Voilà pourquoi Moïse est appelé le prêtre de Netzach. Ceci est quelque chose de très important à comprendre. Moïse sort de Mitzrayim, qui est Malkhut-terre, Yesod-eau, Hod-feu et Netzah-air, les quatre sephiroth inférieurs qui forment la croix de la Matière, les quatre éléments de la matière. Voilà pourquoi Moïse va dans le désert pendant quarante ans, dans le Mem de M’dabar מדבר, que nous sommes en train d’expliquer ici.

L’armée de Iod-Havah qui a quitté la terre de Mitzrahim est tous les archétypes de עולם אצילות Olam Atziluth, le monde des rois ou Malachim, qui étaient pris au piège dans les corps protoplasmiques et qui étaient sous la tyrannie du Pharaon (l’intellect). Le Pharaon, qui est le mental animal intellectuel que nous avons tous, contrôle l’armée de Iod-Havah Tzabaoth, comme nous l’avons expliqué dans les cours précédents. Les enfants d’Israël sont les archétypes ou la noblesse de Iod-Havah Tzabaoth, qui descend de Atziluth dans Assiah (le monde de la matière), comme il est écrit dans la Bible. Étudiez l’Exode 12: 40-41, afin que vous puissiez comprendre qu’un tel voyage, le retour ou l’exode est appelé le chemin droit, qui commence quand nous en tant que Tiphereth-Moïse atteignons la 30e vertèbre dans notre Corps Causal.

Ainsi, l’exode depuis l’Egypte vers la Terre Promise ne se produit pas littéralement dans ce monde tridimensionnel, mais se réfère au voyage psychologique vers la lumière divine de Atziluth; «Apprécié par le Roi David, qui, dans un moment d’extase spirituelle a hurlé, «Grande est ta bonté que tu réserve pour ceux qui te craignent» (Psaume 36: 20), et c’était la même lumière à travers laquelle יהוה Iod-Havah a montré à Moïse la terre promise depuis Gilead (Galaad) à Dan.» – Zohar.

Un tel parcours psychologique commence dans le deuxième chapitre du livre de Job, lisons:

gieehghg

«Et Yod-Havah dit à Satan: As-tu remarqué mon serviteur Job, que [il n’y a] aucun comme lui sur la terre, un parfait et un homme droit, craignant Elohim, et se détournant du mal? Et il maintient son intégrité, et tu m’excites contre lui, à le faire périr sans cause…»

Il est maintenant dans le renoncement, il est plus humble que jamais.

«… Et Satan répondit Yod-Havah, et dit : Peau pour peau, oui, tout ce qu’un homme a, il le donne pour sa vie. Mais étends ta main…» La main gauche est la main de «Din» justice

«… et touche son os (Chesed)…» Le système squelettique, les os se rapporte à Chesed.

et sa chair (Geburah)… Le système musculaire et la chair se rapporte à Geburah, «et il te maudira en face.» – Job 2: 3-5

Pourquoi Chesed et Geburah sont-ils liés aux os et à la chair? Parce que Malkuth notre physicalité est une expression de Chesed et de Geburah.

Le Fleuve Pishon qui descend de Geburah dans la gauche de l’Arbre de Vie devient, dans notre physicalité, le serpent אד Od qui monte de Yesod-sexe comme un brouillard hormonal à partir du corps et arrosant tout le système endocrinien de notre physicalité (Malkuth). Donc, notre physicalité est le résultat de Geburah (Ida ou אד Od) le serpent soit de fornication soit de Chasteté. Tout dépend de la façon dont nous utilisons les fluides sexuels hormonaux de Od, la gauche; Od אד est le serpent féminin qu’Adam a nommé Eve «parce qu’elle est la mère de toute vie.»

Le Fleuve Gihon qui descend de Chesed (le côté droit de l’Arbre de Vie) devient, dans notre physicalité, le serpent אב Ob, qui descend sous forme de pluie à travers le système nerveux central, arrosant, cultivant l’ensemble de notre tête et la gorge, puisque nous formons le cerveau et la gorge avec le liquide céphalorachidien.

Ob אב est masculin etאד Od est féminin. Yin et Yang sont dans la Kabbale אד Od et אב Ob. Ob אב est lié à Chesed, le pilier droit; Od אד se rapporte à Geburah, le pilier gauche. Comme il est écrit:

«Car Iod-Havah Elohim יהוה אלהים (Binah) n’avait pas fait pleuvoir sur la terre, et il n’y avait pas un homme pour labourer la terre.» – Genèse 2: 5

«Et il n’y avait pas un homme pour labourer la terre» signifie, il n’y avait pas de Moïse (Corps Causal) pour intercéder avec la Divine Schekinah (dans Yesod).»

«Cela signifie que l’union (alchimique sexuelle) complete et parfaite entre l’homme et la femme (Obאב et Odאד) n’existaient pas parce qu’elle n’est pas encore devenue un fait dans le monde naturel, car il est ajouté:

«Et il sortit un brouillard de la terre, et arrosa toute la surface du sol.» – Genèse 2: 6

«Ce qui (alchimiquement) fait référence aux désirs sexuels expérimentés par la femme vers l’homme. Des brumes montent d’abord de la terre, et le ciel, après la formation de nuages, le ciel les fait descendre et arrose la terre.» – Zohar

Le nom Job איוב a alchimiquement les lettres de אב Ob, la force solaire du cerveau et de la gorge, qui, lorsqu’en relation sexuelle alchimique avec l’Od אד la force de la Lune à gauche dans Yesod, devient יו IO, l’androgynisme luni-solaire. Ob אב est le père, le ganglion droit, la force solaire; et Od אד est la mère, le ganglion gauche, la force lunaire. Voilà pourquoi Geburah est lié à la couleur rouge et Chesed à la couleur blanche. Geburah est en relation avec le sang, avec la systole-diastole du système circulatoire; Chesed au système squelettique.

Geburah va de pair avec Tiphereth. Parce que Tiphereth et Geburah sont liés au cœur; ils sont l’Âme Humaine et l’Âme Divine.

Ainsi, les initiés qui atteignent Tiphereth ont réussi à créer Moïse, le Corps Causal, le vêtement de l’Âme Humaine. À travers l’Alchimie Sexuelle, ils ont créé l’Âme Humaine; ils ont réussi. Mais maintenant, en tant que véritables êtres humains ils doivent conquérir l’Âme Divine qui est féminine et c’est une tâche plus difficile, car elle se rapporte à ce serpent Kundartiguateur qui est lié à Lilith et Nahemah ici dans Klipoth, dans la chair. Voilà pourquoi Satan dit: bien, עור בעד עור Aur B,Od Aur, peau pour peau, si tu me permet de toucher maintenant ses os et sa chair, nous verrons s’il ne va pas te maudire sur ta face.

Os et chair ne sont pas seulement liés à notre physicalité, parce que les os sont liés au côté droit de l’Arbre de Vie, qui est Chesed. Abraham est lié à tous les os dans notre corps. Ainsi, Abraham-Chesed est caché à l’intérieur de notre corps, derrière la chair. Pouvez-vous voir mes os? Non, vous pouvez seulement voir ma chair. Physiquement parlant, nous voyons seulement Geburah, mais pas les os, qui sont cachés derrière les muscles et les tendons et la chair. Et voilà pourquoi il est écrit que, à l’intérieur de Geburah se trouve Chesed. À l’intérieur de l’Âme Divine se trouve l’Esprit, ce qui est en-haut est comme ce qui est en-bas. Notre physicalité est l’expression de beaucoup de Sephiroth. Voilà comment nous le voyons kabbalistiquement.

Le mot Aur עור, chair signifie le côté rouge de l’arbre qui est appelé Geburah (Puissance). Voilà pourquoi lorsque Moïse descendit du Mont Sinaï, sa chair – עור Aur – était rouge comme le soleil dans Geburah. Cela signifie qu’il avait acquis tous les attributs solaires de Geburah en lui-même. Il avait deux cornes de lumière sur sa tête, parce que Geburah est lié à Satan, et depuis il montrait qu’il a conquis Satan dans sa chair, les cornes et la lumière de son Lucifer rougeantes sur sa chair, Geburah, et caché à l’intérieur de ses os se trouvait Chesed.

«Et יהוה dit, mon esprit ne sera pas toujours avec l’homme, car il est aussi chair.» – Genèse 6: 3

Ainsi, pour atteindre le niveau de Moïse avec cette chair rougeoyante, nous devons surmonter les péchés de la chair, nous devons vaincre Satan.

Dans le premier chapitre du livre de Job, Satan travaille avec Job dans le triangle de la magie. Après cela Satan dit à יהוה: «D’accord, j’ai travaillé avec Job, ton dévot dans le troisième triangle, et il a vaincu. Mais maintenant, permet-moi de travailler avec lui dans le deuxième triangle avec l’éthique.» Le triangle de renoncement commence lorsque l’initié reçoit l’initiation de Tiphereth.

Satan poursuit: «Nous verrons si Job réussit parce que le deuxième triangle de l’Arbre de Vie est lié à Kamaduro et Karmasaya. Et je le connais très bien, parce que quand il était tombé, il commettait beaucoup d’adultère et de fornication, mais maintenant il renonce, maintenant il essaie de se purifier, mais je vais lui appliquer le Kamaduro et le Karmasaya pour voir s’il peut, si tu me permet.»

«Et יהוה dit à Satan: Voici, il est dans ta main; mais épargne sa vie. Alors Satan est parti de la présence deיהוה et frappa la chair de Job d’un ulcère malin (egos passionnelles de fornication et d’adultère) depuis la plante de son pied jusqu’à sa couronne.» – Job 2: 6, 7

Ceci est lié à l’incarnation de la Buddhi, Geburah. Pour expliquer cela, nous devons plonger dans la Genèse:

«Et Iod-Havah Elohim provoqua un profond sommeil sur Adam (Tiphereth, Moïse, Job) et il a dormi, et il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place; et de la nervure que Iod-Havah Elohim avait pris d’Adam, il a fait une femme, et il l’amena à Adam. Et Adam dit, c’est l’os de mes os et la chair de ma chair: elle sera appelée Femme (Iyshsha), parce qu’elle a été prise de (Iysh) Homme» – Genèse 2: 21-23.

La fabrication de la femme par Iod-Havah Elohim, quand Adam dort, signifie l’exil. Tomber endormi signifie tomber dans l’exil. Revenir dans Malkuth et commencer à désintégrer les egos de Nahemah et lilith afin de fabriquer à l’intérieur de soi-même la belle Eve, l’Âme Divine; incarner l’Âme Divine dans l’Initié. Voilà pourquoi le roi Salomon a écrit dans sa Cantique des Cantiques:

«Qui est-ce, s’élevant comme l’aurore, belle comme la lune, resplendissante comme le soleil, et terrible comme une armée avec des bannières?» – Cantique des Cantiques 6:10

C’est Geburah.

Ensuite, Salomon dit: «Reviens, reviens, ô Shulamite; retourne, retourne, que nous pouvons te regarder.» La Shulamite est l’Âme Divine, belle comme la lune, parce que la lune s’élève depuis Yesod, à travers la colonne de gauche. Et brillante comme le soleil parce que le soleil règne aussi dans Geburah et est rouge. Voilà pourquoi quand nous voyons l’aurore, le matin, nous ne voyons pas la lumière jaune mais rouge, et ensuite, nous voyons Vénus. Donc cette lumière est la force de Geburah, entrant dans l’initié. Voilà pourquoi quand cela se produit les différents éléments psychologiques, qui sont appelés les Philistins, les envahisseurs, les egos qui sont à l’intérieur de nous, à ce niveau, disent:

«Malheur à nous. Qui nous délivrerons de la main de ces puissants Elohim. Ce sont les Elohim qui avaient frappé Mitzrayim avec tous les fléaux par le pouvoir de la Parole.» – 1 Samuel 4: 8

De quels Elohim parlent-ils? Elohim au sommet de la gauche est Jehovah-Elohim. Qui signifie Abba Elohim et Aima Elohim sont ceux qui travaillent contre Mitzrayim, avec tous les fléaux. Dans le premier livre de Samuel, il est dit; «Dans le désert.» Parce que nous vous avons montré, désert signifie la Parole aussi, mais la traduction correcte est «Par le pouvoir de la parole.» Parce que c’est à travers la parole que Dieu punit; en effet, c’est à travers la Parole que nous recevons la punition.

La Parole est importante à étudier. Jésus parle de la Parole, comment du cœur vient le mal et le bien. Donc, quand nous parlons de la parole nous devons être prudents.

Maintenant, dans le Cantique des Cantiques de Salomon 1: 5,6, nous lisons

«Je suis basanée et belle, filles de Jérusalem, comme les tentes de Kedar, comme des rideaux de Salomon. Dieu me voici, car je suis basanée, car le soleil m’a tanné. Les enfants de ma mère étaient en colère contre moi; ils m’ont fait gardienne des vignes; mais mon propre vignoble je n’ai pas gardé.»

Qui est-ce? C’est la Shulamite, l’Âme Divine, est Eve. Pourquoi est-elle basanée, noire? Parce que c’est la façon dont l’âme est quand elle est dans la matière, le charbon. Vous brûlez le charbon vous libérez le feu rouge de Geburah.

Rappelez-vous que lorsque les volcans vomissent la lave, elle est rouge, mais elle se transforme en noir. Ainsi, la particule de l’Âme Divine, Neschamah, est belle mais elle est noire à l’intérieur de chacun d’entre nous. Oui, la seule particule que nous avons de Neschamah à l’intérieur, est l’essence, qui est prise au piège, malheureusement, à l’intérieur de notre ego. Libérer tous les archétypes à ce niveau c’est construire l’Âme Divine. Une chose est de construire l’Âme Humaine et une autre chose est de construire le l’Âme Divine ou Spirituelle pour devenir un homme fait à l’image de Dieu, homme-femme. Voilà pourquoi vous trouvez là que quand nous parlons de l’Âme Divine à l’intérieur, quand nous avons l’ego, elle est basanée et belle, parce que l’âme est toujours belle. Rappelez-vous que la beauté est Tiphereth. Donc, cela fait partie de Tiphereth, vous pourriez dire que le mot beau est écrit d’une manière différente, mais c’est la même partie de Tiphereth, beauté.

Salomon, qui est Salomon? Chesed. C’est Salomon. En nous.

«Le soleil m’a tanné»

Qu’est-ce que c’est? La force de l’Ain Soph Aur descendant dans Malkuth.

«Les enfants de ma mère étaient en colère contre moi;»

Ces enfants sont tous les Archétypes, les frères de l’Essence. Pourquoi tous les Archétypes sont en colère contre Eve? Pourquoi? Parce qu’elle a été faite gardienne du vignoble. Le vignoble est lié aux raisins, vin, jus de raisin. Le jus de raisin rouge est lié à l’Eucharistie, le rouge est également lié à Geburah. Ainsi, l’aspect féminin descend pour travailler avec Adam, mais Eve goûte la pomme de l’Arbre du Bien et du Mal et tous les Archétypes sont perdus; tous ses frères, les douze tribus d’Israël parce qu’elle ne pouvait pas garder la vigne qui est l’Arbre du Bien et du Mal, l’Arbre de la Connaissance. Voilà comment nous sommes. Notre côté gauche est Ida, le serpent de la fornication. Chaque fois que nous forniquons, tous les archétypes sont contre nous. Toutes les parties de Dieu qui sont à l’intérieur de nous sont en colère contre nous, parce que cette partie divine qui se rapporte à Malkuth, qui se rapporte à la création, à la reproduction, est utilisée de la manière animale. Alors maintenant, nous comprenons la signification de cette phrase «Les enfants de ma mère étaient en colère contre moi; ils m’ont fait gardienne des vignes; mais mon propre vignoble je n’ai pas gardé.» – Cantique des Cantiques

Le vignoble qu’Eve doit garder est les organes sexuels; ceux- ci sont arrosés par le serpent tentateur (Fleuve Pishon) qui descend de Geburah dans Yesod-sexe. C’est le serpent qui a tenté Eve. Ce Fleuve devient les fluides de אד Od qui monte comme un brouillard de la terre et arrose toute la surface du sol, Malkuth, notre physicalité; ce sont les fluides lunaires du serpent Ida que nous devons vaincre.

«Et Iod-Havah Elohim יהוה אלהים (Binah) provoqua un profond sommeil sur Adam et il a dormi, et (depuis Geburah) il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place; et de la nervure que Iod-Havah Elohim יהוה אלהים (Binah) avait pris de l’homme, il a fait une femme, et il l’amena vers l’homme. Et Adam dit, c’est l’os de mes os et la chair de ma chair: elle sera appelée (אשה Ishah feu) Femme, parce qu’elle a été prise de (איש Ish feu) Homme (les feux de Geburah).» – Genèse 2: 21-23

Maintenant, lisons le Zohar, qui explique ceci magnifiquement:

«Au temps,» – quel temps? Au temps où Adam était endormit, quand Dieu a provoqué un profond sommeil sur Adam et qu’il dormait pour fabriquer une âme jumelle pour lui. Rappelez-vous que Dieu a dit: «Il n’est pas bon pour Ha-Adam, qu’il soit seul; Je lui ferai une aide semblable à lui.» (Genèse 2: 16-18) Qui est, faire un partenaire pour cette Âme Humaine et il a fait toutes les bêtes, animaux, etc., mais il n’a pas trouvé une aide appropriée pour Adam. En d’autres termes, Moïse regarda à gauche et à droite, et quand il a vu qu’il n’y avait pas de partenaire pour l’homme, il a tué l’Egyptien… Dieu a dit: Je vais faire un partenaire pour Moïse, pour l’homme, alors je vais le mettre en exil. Ce renoncement est, ou l’entrer dans Malkuth à nouveau, et recommencer et élever les serpents de lumière. Les serpents de lumière se réfère à Geburah parce que à partir du feu de Geburah émerge la lumière. Sans le feu il n’y a pas de lumière.

Ainsi, le Zohar dit: «Au temps, Yod-Hei-Vav-Hei Elohim (Binah) provoqua un profond sommeil sur Adam.» (Genèse 02:21) Yod-Hei-Vav-Hei Elohim fait allusion à Abba et Aima dans Daath» puis travaillant en-bas depuis Yesod jusqu’à Daath. Rappelez-vous que Daath est au sommet de Briah. La seconde chambre que nous approchons ici. «Un sommeil profond» est l’exil, qui signifie renoncement, comme il est écrit: «Un profond sommeil tomba sur Abram (Chesed)…» dans Genèse 15:12.

Quand il est descendu en Egypte il a dormit; il était dans un type de renoncement aussi.

«Il (Yod-Hei-Vav-Hei Elohim-Binah) provoqua un profond sommeil sur Moïse (Tiphereth), et comme il a dormit – le sommeil est une allusion à l’exil (Exode 2: 21), quand il était hors d’Egypte en Exil.

Dans la phrase: «Et Il prit un de ses côtés», des côtes de qui a-t-il pris?

Quand vous lisez et il a pris une de ses côtés vous dites «Oh, il a pris une des côtés d’Adam», mais il ne dit pas ça là. Il dit et il a pris une de ses côtes. Cela pourrait être ses propres côtes. Parce que Yod Havah Elohim est Yod-Hei-Vav-Hei et une des côtes de Yod-Hei-Vav-Hei est la lettre Hei. Alors, il a pris une partie de cette lettre Hei, qui est cette nervure pour fabriquer l’Âme Divine pour Adam.

«Abba et Aima a pris une (côtes) sur l’une des servantes de la reine. Elle est l’aspect de la blanche «belle comme la lune.» Une partie de [Dieu] autrement dit.

«Et referma la chair à sa place» (Genèse 2:21) fait référence à la chair au sujet de laquelle il est dit:

«Pour cela, il (Tiphereth, l’Âme Humaine) est également chair (Geburah)…» (Genèse 6: 3) parce que la chair descend de Geburah à Malkuth.

La chair de Moïse (Tiphereth) est rouge, et il est dit de lui:

«Le visage de Moïse est comme Madim (Mars) la face du soleil (Geburah)….»

Parce que quand le soleil est dans Tiphereth il est jaune comme la lumière, mais quand il est dans Geburah il est rouge.

C’est la raison pour laquelle: «(מי Mi) qui est (זאת Zath) ce, est (Eve), s’élevant comme l’aurore, belle comme la lune, resplendissante comme le soleil.» – Zohar

Le mot זאת Zath (ce) en Hébreu se réfère à Eve. Alors, quand nous lisons: «Qui est-ce s’élevant comme l’aurore, belle comme la lune, resplendissante comme le soleil.» Vous pouvez penser, «Oh c’est une question.» Non, ce n’en est pas une. Le verset affirme seulement que מי Mi (Qui) est זאת Zath (ce) – les deux sont des aspects de l’Esprit Saint. מי Mi (Qui) est en-haut dans Binah, et זאת Zath (ce) est en-bas dans Malkuth ; c’est Eve en-bas. C’est avec Qui (מי Mi) et Ce (זאת Zath) que nous devons travailler alchimiquement.

Ezechiel 31: 16-17 dit:

«J’ai fait trembler les nations au son de (Satan) sa chute, quand je l’envoie en enfer avec ceux qui descendent dans le puits: et tous les arbres de l’Eden, la sélection et le meilleur du Liban (Liban signifie le royaume de Chokmah – le cœur), tout ce qui boivent l’eau (dans Yesod), seront consolés dans les parties les plus profondes de la terre.

«Ils (les archétypes) descendront aussi en enfer avec lui (Satan) vers ceux qui ont été tués par l’épée; et ceux qui étaient son bras, qui habitaient sous son ombre au milieu des nations.» – Ezechiel

La sélection se réfère à toutes les personnes qui sont dans la Chasteté. De la gauche, Satan descend en enfer avec eux, après Jehovah lui dit: «vas et touche sa chair, mais épargne sa vie.» En d’autres termes: Fais ton travail, construire l’Âme Divine.

À (מי Mi) qui (dans Daath) es-tu (Satan) ainsi semblable en gloire et en grandeur parmi les arbres de l’Éden….» – Ezechiel

Ce verset indique que Satan est comme מי Mi (Qui, l’Esprit Saint dans Daath, dans la gloire); autrement dit, Satan fait partie de Dieu, en gloire et en grandeur parmi les arbres d’Éden. Parce que Satan travaille dans l’Arbre du Bien et du Mal. Rappelez-vous que c’est dans Daath (connaissance) que le serpent apparaît; à savoir, l’Arbre du Bien et du Mal, qui est le côté gauche.

«… Mais tu seras abaissé avec les arbres de l’Eden vers les parties les plus profondes de la terre: tu coucheras au milieu des incirconcis, avec ceux qui ont été tués par l’épée….» – Ezechiel

Qui sont les incirconcis? Ce sont les fornicateurs, ceux qui ne transmutent pas leur libido qu’ils soient homme ou femme. Ne pensez pas, physiquement parlant, que lorsque la Bible se réfère aux incirconcis, que la Bible se réfère à ceux qui n’ont pas eu une circoncision physique. Il faut comprendre que le pacte de la chair «circoncision» est juste un rappel physique afin de se rappeler le véritable pacte spirituel. Ainsi, quand nous sommes circoncis, cela signifie que nous sommes dans la Chasteté, que nous ne forniquons pas. Quand nous sommes incirconcis cela signifie que nous sommes en train de forniquer, même si nous avons la circoncision dans notre chair.

«… C’est (un rappel pour) Pharaon (פרעה) et sa multitude entière, dit Adonaï Iod-Havah.»

Ainsi, Ezéchiel a expliqué toute la descente des forces de Dieu, afin de commencer à construire l’Âme Divine.

En ce qui concerne Geburah, Lisons l’Exode:

«Et Iod-Havah dit à Moïse et à Aaron: Prenez avec vos mains de la cendre du four, et que Moïse la jette vers le ciel, aux yeux du Pharaon. Et elle deviendra de petite poussière dans tout le pays de Mitsrayim, et se brisera en ébullition avec des plaies sur l’homme et sur les animaux, dans tout le pays de Mitsrayim.» – Exode 9: 8, 9

Comme nous le voyons, c’est le sixième fléau, qui tombe dans la chair; Geburah est la chair. Et c’est pourquoi dans le livre de Job dans le graphique suivant, nous trouvons ce qui suit:

«Alors Satan est parti de la présence de Iod-Havah, et frappa Job d’un ulcère allant de la plante de son pied à sa couronne….» – Job 2: 7

Alors, voici la similitude de Job 2: 7 avec Exode 9: 8, 9, les deux sont en fait la même chose. Parce que le corps physique de Job est le résultat de Geburah. C’est sa propre chair, sa physicalité, comme la physicalité que nous avons ici. Mais, au niveau, que nous parlons ici, c’est le deuxième triangle. Ceci est juste le début de la deuxième sélection de l’Exode.

Le feu de la passion est comme une ébullition, une pustule qui éclate sur la chair des bêtes intellectuelles lascives. Au commencement du chemin droit, un tel feu de la passion émerge lorsqu’il est causé à protuberer par le diable. En effet, le diable, Satan, sait très bien comment nous sommes lubrique; Satan dit; «Ok, il a atteint la maîtrise et il est chaste. Mais je sais très bien toutes les lubricités qu’il a adopté dans ses vies passées. Je connais tous ses egos fornicateurs liés à la passion, au feu de Geburah. Ainsi, je verrai s’il aime vraiment Dieu ; Je vais pousser tous ces egos vers l’extérieur, dans sa chair, dans son propre corps, et nous verrons s’il vaincra ces egos ou sera un esclave.» Ceux-ci se rapportent à Nahemah, Adultère. Ainsi, c’est comme ça que nos egos d’Adultère et de prostitution vont sortir de l’Abîme, protubérés par notre propre Satan particulier; voilà comment Satan frappe Job avec ce fléau des furoncles. L’initié reçoit tous le feu de son propre enfer, littéralement dans son propre corps. Voilà comment le Maître souffre. Malheur au Maître de la cinquième initiation des mystères majeurs, s’il ne commence pas à travailler avec les egos de la prostitution et de la fornication et de l’Adultère que nous avons tous, parce qu’il n’y a pas une seule personne ici sans ces egos. Mais, lorsque l’initié atteint ce niveau, c’est quand Satan commence à les pousser dehors. Si maintenant vous les annihilez et les comprenez avec l’aide de la Mère Divine, bien; ces egos sont les enfants de Lilith et Nahemah. Nous commençons avec les enfants de Nahemah, la lune blanche.

Si l’initié réussit, il sera comme Samson; tuant ce jeune lion dans les vignes de Timnath. Ce sont les mêmes vignes, qui, dans le passé, son Eve lubrique n’a pas gardé. Lorsque Samson déchira le lion, comprenez qu’un tel lion est le feu; le feu bestial lubrique du sexe que nous avons tous en abondance.

Donc, petit à petit, peu à peu, l’analyse et la compréhension de ces types d’égo doit être atteint, ce, afin de surmonter ce fléau passionnel karmique de Geburah ; le fléau des furoncles.

En ce qui concerne Chesed, Lisons l’Exode:

«Et Iod-Havah dit à Moïse: étends ta main (phallus, Iod יד) vers le ciel, qu’il puisse y avoir de la grêle dans tout le pays de Mitzrahim, sur l’homme et sur les animaux, et sur toutes les herbes des champs, dans toute la terre de Mitzrahim. Et Moïse étendit sa verge vers le ciel et Iod-Havah envoya le tonnerre et la grêle, et le feu se promenait sur le sol; et Iod-Havah fit pleuvoir de la grêle sur la terre de Mitzrahim. Donc, il y eut de la grêle et du feu mêlés à la grêle, très grave, comme il n’y en avait jamais eu dans tout le pays de Mitzrahim depuis qu’il est devenu une nation. Et la grêle frappa, dans tout le pays de Mitzrahim tout cela était dans le champ, l’homme et la bête; la grêle frappa toutes les herbes des champs, et brisa tous les arbres du champ.» – Exode 9: 22-25.

Le fléau de la grêle et du feu est, autrement dit, Chesed-eau combiné avec Geburah-feu. Les eaux supérieures du ciel se rapportent à Chesed, le côté droit de l’Arbre de Vie. Quand l’eau céleste descend sur la terre, elle devient la pluie ou la grêle. L’opposé de Chesed est Malkuth. Lié aux sept corps de l’homme véritable, Chesed est l’esprit, il est la septième Sephirah du bas vers le haut. Chesed est la septième mais en effet il est le premier si on les compte depuis en haut. La septième devient Malkuth, qui est appelé la Shabbat, la septième. Ainsi, dans l’Alchimie ou la Kabbale, le corps physique est à l’opposé de l’espirit. Pourquoi? Parce que les os et la chair du corps physique sont le résultat de Chesed et Geburah, notre Monade. Dans le ciel, Chesed est à l’intérieur Geburah, Chesed se rapporte à l’Esprit et Geburah à l’Âme Spirituelle. Chesed et Geburah sont le résultat de Binah, le Saint-Esprit.

«Et hors du sol Iod-Havah Elohim (Binah) fit pousser tous les arbres (physicalité) qui est agréable (Nahemad נחמד) à la vue, et bon à manger (pour Chesed.)» – Genèse 2: 9

En effet, les plantes et l’os et la chair bestiaux sont agréables (Nahemad) à la vue, les deux sont bons à manger; mais, ils sont en effet l’opposé de Chesed et Geburah, psychologiquement parlant.

Dans le ciel, Chesed (notre esprit, la partie la plus élevée de notre Monade), est sur le côté droit de l’Arbre de Vie et Geburah sur la gauche. Mais, dans Malkuth (le fond de l’Arbre de Vie), Chesed rencontre Geburah, sa contrepartie, transformée en Nahemah, une chair bestiale; ne faisant pas sa chaste volonté, mais effectuant l’adultère et la prostitution. Vous pouvez demander, pourquoi? Parce que dans le ciel Chesed est miséricorde, charité, mais, en enfer notre ego bestial est la prostitution et l’adultère. L’ego lubrique fait la même chose que Chesed fait, mais de la manière opposée, c’est-à-dire; effectuant la miséricorde et la charité mais d’une manière infernale. À cause de la charité, à cause de la miséricorde, les femmes prostituées s’offrent elles-mêmes aux hommes pour satisfaire leurs désirs animaux lascifs; de même, des hommes prostitués s’offrent eux-mêmes aux femmes pour le plaisir bestial. Donc, en d’autres termes, une âme qui recherche la satisfaction de son ego de luxure et non la chaste volonté de son propre Dieu, trouvera qu’une prostituée est agréable (Nahemad) à la vue, et bon à manger pour sa luxure. Ainsi, c’est comme ça que les âmes en enfer commettent un crime de charité contre Chesed. La Pornographie, la Prostitution est de la charité klipothique infernale, qui est exactement le contraire de Chesed. Comprenez; quand nous entrons dans cette voie et demandons la charité, l’aide de Dieu vient à travers Chesed. Rappelez-vous que Chesed est l’esprit de Dieu qui au commencement flottait sur la surface des eaux du sexe. Ainsi, pour recevoir Chesed et Geburah, la miséricorde et la justice, nous devons pratiquer l’Alchimie Sexuelle.

Nous recevons la charité de notre propre Esprit quand nous transmutons l’énergie sexuelle. Mais, quand nous forniquons, nous allons alors vers le côté gauche dans klipoth et recevons la charité de Nahemah, la mère de la prostitution et de l’adultère, qui est le fléau contre lequel l’initié doit lutter.

Le sixième et le septième fléaux sont liés ensemble; tout d’abord, l’initié reçoit tout ce feu de la passion (Geburah) sous forme de furoncles, mais après cela, Geburah en combinaison avec Chesed, apportent le feu avec de la grêle. Cela est montré ici dans Malkuth, le plan physique. La force du feu de l’adultère et de la prostitution vient de l’intérieur. Si la prostitution et l’adultère a une force extérieure, ici dans Malkuth, c’est parce qu’à l’intérieur de nous, il y a le magnétisme bestial qui fait sortir de Klipoth. Si l’Initié réussit à annihiler de tous ces egos liés à l’adultère et à la fornication, il réussit alors à travailler contre Kamaduro et Karmasaya. Kamaduro est beaucoup de douleur et de souffrance dans la chair et le cœur, et Karmasaya est aussi beaucoup de douleur et de souffrance dans la chair et le cœur; ceux-ci sont des maladies karmiques dans les quatre corps de péché, endurées par l’initié lorsqu’il est encore en vie.

En ce qui concerne Binah, Lisons l’Exode:

Ensuite, vient le huitième fléau de Job qui est le même huitième fléau de Moïse, qui se rapporte à Binah. Rappelez-vous que Mitzrahim-Egypte, représente la terre et notre physicalité

«Voici, demain Je ferai venir les sauterelles dans ta côte: Et ils couvriront la surface de la terre, que l’on ne peut pas être en mesure de voir la terre, et ils dévoreront le reste de ce qui est échappé, qui reste en toi de la grêle, et dévorera tout arbre qui pousse pour toi sur le sol: et ils rempliront tes maisons, et les maisons de tous tes serviteurs et les maisons de tous les Égyptiens; que ni les pères de tes pères n’ont vu, depuis le jour où ils étaient sur la terre jusqu’à ce jour.» – Exode 10: 4-6

«Les sauterelles mangeront tout arbre qui pousse pour vous hors du champ.» Quel champ? Shaddah שדה signifie champ, mais cela signifie aussi le diable dans Yesod. Comme il est écrit;

«Et le cinquième ange (Geburah) sonna, et je vis une étoile tomber du ciel sur la terre, et à lui a été donné la clé du puits sans fond (Yesod). Et il ouvrit le puits sans fond; et il y eut une fumée sortir de la fosse, comme la fumée d’une grande fournaise; et le soleil et l’air ont été obscurcis par la fumée du puits. Et il sortit des sauterelles de la fumée sur la terre; et il leur fut donné le pouvoir, comme le pouvoir (sur le sexe) qu’ont le (signe du) scorpion de la terre. – Apocalypse 9: 1-3

Les sauterelles sont la fumée ou l’obscurité; le résultat d’un grand fournaise, le feu de Geburah. Binah est l’Esprit Saint. Binah régit Yesod. Binah (le Saint-Esprit, le troisième aspect du premier triangle) régit le troisième triangle, qui est le triangle de la prêtrise ou de la magie. Ainsi, les sauterelles sont le résultat du feu de Geburah, parce qu’ils descendent de Binah en Geburah et de Geburah en Malkuth, puis ils sortent de Yesod, notre force sexuelle. Le fléau des sauterelles est l’obscurité, la fumée du feu de Geburah qui couvre la terre.

En d’autres termes, l’Initié travaille sur lui-même en essayant d’atteindre la lumière, la perfection sur lui-même en annihilant la luxure, la colère, l’orgueil, chaque ego, parce que ses propres egos, les sauterelles sont les ténèbres qui couvrent ses sens, la surface de la terre.

Alors, imaginons ce que Satan fait à l’intérieur de l’initié; Satan dit: «Voyons voir si tu triomphe de ce fléau… Je vais sortir tous ces feux à l’intérieur de vous, qui sont liés à שדה shaddah, le champ de Yesod. Nous verrons si tu réussis, parce que tu ne verras pas ton Père et ta Mère. Tu ne verra pas ton esprit. La seule chose que tu verras dans ton ciel (ton esprit, ton cerveau), sera tes propres créations lascives.»

Ceux-ci, nos créations lascives, sont les sauterelles, la fumée des feux de Geburah que nous devons transmuter, transformer en lumière. Cela nous rappelle Jean-Baptiste, qui, au moyen de l’Alchimie, transformait les sauterelles dans le désert. Comme il est écrit:

«Et Jean était vêtu de poil de chameau, et d’une ceinture de peau autour de ses reins; et il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage.» – Marc 1: 6

Jean-Baptiste mangeait des sauterelles et de miel sauvage dans le désert. Alors, voyez-vous le parallèle? Avant que le Seigneur Christ apparaît, Jean-Baptiste transforme les sauterelles, les digére et les transformer en énergie dans le désert. En d’autres termes, Jean-Baptiste fait face au 8e fléau, et, au lieu de succomber au feu de l’Esprit Saint, qui est pur feu créatif, il le transmute, et le transmute, et le transmute… juste comme l’abeille, à travers son système digestif, transmute le feu solaire en le miel dans le désert. Rappelez-vous que במדבר Bamidbar signifie désert, במדבר Bamidbar signifie aussi, «par la parole de Dieu.» Transmutation du feu solaire ne signifie pas seulement la sublimation de la libido sexuelle, mais aussi transmutation des feux du cœur et du mental. Parce que, si l’Initié réussit, à la fin le Seigneur apparaîtra et prendra le contrôle de ses trois cerveaux, c’est ainsi que l’initié deviendra un avec le Seigneur. C’est le triomphe sur le 8e fléau.

Il est important de se rappeler que nous sommes en train de parler du 8e fléau; ne le confondez pas avec les huit années à la fin du deuxième triangle, qui culmine avec la resurrection. Parce que la resurrection arrive seulement si l’initié continue et arrive à atteindre Chaioth Ha-Kadosh, le sommet Yetzirah, qui est Kether. Quand cela arrive, c’est-à-dire, après avoir escalader les 10 sephiroth de Yetzirah, le diable dit: «Ok, maintenant je vais voir s’il qualifie les huit Initiations Venustes» que l’initié a juste passé dans la montagne des initiations, à savoir, huit années de qualifications pour les 8 initiations de Malkuth à Binah. Dans chaque année le diable tentera et essayera de le battre.

Donc, ici nous expliquons seulement le huitième fléau pour ceux qui marchent sur le chemin droit. Ainsi, si l’Initié réussit, il surmonte les ténèbres et est béni. Comme il est écrit:

«Apportez tous vos dîmes dans le magasin, qu’il puisse y avoir de la nourriture dans ma maison, et éprouve moi maintenant avec cela, dit Iod-Havah Tzabaoth, si je n’ouvrirai pas pour vous (ארבה) les fenêtres du ciel, et versez sur vous une bénédiction, qu’il n’y aura pas assez de place pour la recevoir.» Malachie 3: 10

Comme vous le voyez, le même mot ארבה Araba (pluriel Araboth ארבות pour fenêtres) est le même mot pour sauterelle, utilisé dans le verset de cette citation ci-dessus.

Donc, si l’Initié réussit à vaincre les sauterelles qui viennent de son propre שדה shaddah, diable du champ de ses trois cerveaux, à savoir, sexe, émotion et mental, et les transmute en lumière, alors les fenêtres du ciel seront ouverts à lui et il recevra la force de la Parole, qui est représentée dans le nouvel Évangile de Jésus lors de son apparution à Jean.

John-the-Baptist-preaching-1695

«En ce temps-là parut Jean Baptiste, prêchant dans le désert de Judée… Et Jean avait son vêtement de poil de chameau, et une ceinture de cuir autour de ses reins; et sa nourriture était des sauterelles et du miel sauvage…. Puis vient Jésus de Galilée au Jourdain vers Jean, pour être baptisé par lui…. Et Jésus, quand il a été baptisé, il sortit de l’eau, et voici, les cieux se sont ouverts à lui, et il vit l’Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui: et voici, une voix du ciel, disant: Ceci est mon Fils bien-aimé, en qui je suis bien heureux.» – Matthieu. 3: 1, 4, 13, 16, 17

Le Fleuve Jourdain est dans Yesod ; Jean est l’initié qui fait son travail et Jésus (qui signifie Sauveur) est la Parole qui apparaît du ciel, qui est la partie supérieure de l’Être de Jean, que Jean attend.

En ce qui concerne Chokmah, Lisons l’Exode:

«Et Iod-Havah dit à Moïse: Etends ta main (ou phallus Iod יד) vers le ciel, qu’il puisse y avoir de l’obscurité sur la terre de Mitsrayim, l’obscurité qui peut même être ressenti.

«Et Moïse étendit sa main (phallus ou Iod יד) vers le ciel; et il y avait une obscurité épaisse dans tout le pays de Mitsrayim trois jours: Ils ne se voyait pas les uns les autres, ne se levèrent de leur place pendant trois jours. mais tous les (archétypes ou) les enfants d’Israël avaient de la lumière dans leurs demeures.» (Exode 10: 21-23)

Les archétypes en-haut ont leur lumière, mais ici-bas nous devons faire la lumière dans l’obscurité. En ce qui concerne ceci le Nouveau Testament dit:

«Et quand la sixième heure était venue, il y eut des ténèbres sur toute la terre, jusqu’à la neuvième heure. Et à la neuvième heure, Jésus cria d’une voix forte, disant: Eli, Eli, lama sabachthani? Qui est, étant interprété, Mon Dieu, mon Dieu, Pourquoi m’as-tu abandonné?» – Marc 15: 33-34

Signification la 6e heure se rapporte à Tiphereth et la 9e heure à Yesod. Mais, en comptant les sephiroth du bas vers le haut, la 6e est Geburah et la 9e est Chokmah. Ainsi, le nombre de six se rapporte à Tiphereth et Geburah, les amoureux, à savoir, l’Âme Humaine et l’Âme Divine unie par la chair dans Yesod-sexe et dans leur cœur par Chokmah ; le Coeur-Tiphereth est le royaume de Chokmah. Ainsi, la 9e se rapporte à Yesod et Chokmah. Jésus-Christ est Tiphereth-Chokmah et la terre, notre physicalité, qui est dans l’obscurité est la chair de Geburah.

Pourquoi Jésus a-t-il dit : «Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné?» Parce que les amoureux au moment de l’obscurité, qui est la tentation se sentent abandonnés, donc, nous devons utiliser notre intuition. Quand c’est l’obscurité quel sens pouvons-nous utiliser? Nous utilisons le sens du toucher, n’est-ce pas? Nous faisons juste confiance à notre sens du toucher pour marcher comme un aveugle qui marche avec son bâton essayant de trouver son chemin; l’aveugle utilise le sens du toucher. De même, cela se produit à ce niveau dans l’initié. Il n’a pas de lumière. Son père se retire de lui, afin de voir s’il est fidèle dans l’obscurité, pendant la tentation. Ainsi, pour triompher, l’initié doit utiliser l’intuition parce que l’intuition fait partie de Chokmah, dont le royaume est dans le cœur. Lorsque nous utilisons notre intuition nous sentons, avons une intuition dans notre cœur. Nous faisons juste confiance à l’intuition de notre cœur.

«Il a fait de l’obscurité sa place secrète; sa tente autour de lui étaient des eaux sombres et des épais nuages des cieux.» – Psaume 18:. 11

Voilà comment quand Moïse Tiphereth apporte ce nuage vers le bas depuis le ciel; il le fait pour amener le mystère de Chokmah sur la terre. Ceci, afin de surmonter l’obscurité dans laquelle nous sommes en ce moment, parce que nous sommes dans l’obscurité, ne le sommes-nous pas? Les beaucoup de choses, דברים Debarim ou des mots, qui sont dites ici, comme nous le voyons, étaient dans l’obscurité et plus d’obscurité; mais, en tant que Moïse Tiphereth, nous essayons d’apporter l’éclair vers le bas depuis le nuage sombre.

«Voici, il vient avec les nuées; et chaque œil le vera, et ceux qui l’ont percé aussi: et tous les rois de la terre se lamenterons à cause de lui. Même ainsi, Amen.» – Apocalypse 1: 7

Lorsque l’Initié pénètre vraiment sur ce chemin, il se voit dans le ciel, au milieu d’un nuage noir voyageant dans l’air. Imaginez être au milieu d’un nuage noir voyageant dans le ciel. Vous ne voyez rien, mais vous êtes là. Vous savez que vous êtes dans le ciel parce que vous voyagez, volez, au milieu d’un nuage. La seule chose que vous voyez parfois venant du nuage sont les éclairs et la seule chose que nous entendons est le bruit du tonnerre. Mais nous devons être très courageux d’être là. Tôt ou tard, un éclair viendra de ce nuage avec vous et vous envoie à la terre comme un prophète. Et puis vous dites à la multitude: «Ah, vous pensiez que j’étais mort, et croyez que je ne vais pas revenir, mais vous avez eu tort. Ici, je suis à nouveau afin de vous déranger et parler de la parole de Dieu.» Voilà comment les initiés apparaissent et disparaissent du nuage noir, quand ils travaillent à partir du nuage noir à leur propre niveau.

Maintenant, en ce qui concerne Kether, Lisons l’Exode:

Ainsi enfin du 9e, nous entrons dans le 10e fléau, qui est le dernier. Quand alors Iod-Havah Elohim dit à Tiphereth : «Ok, maintenant que tu as réussi, nous devons annihiler, détruire vos trois mauvais amis. Les premiers-nés que tu as à l’intérieur de toi-même dans tes trois cerveaux, à savoir, le premier-né du Pharaon, ton intellect, l’Antichrist. Le premier-né du Pharaon doit être désintégré parce que son intellect est l’antichrist, qui ne m’obéis pas du tout. Chaque fois que j’ai dit qu’il doit suivre ma Parole, il a répondu avec ses paroles aussi. Il a dit: «Qui est Iod-Havah, que je dois obéir à sa Parole? Je ne connais pas Iod-Havah, ni je ne lui obéira pas, et donc je ne laisse pas partir Israël «Je vais tuer le premier-né de Pharaon, son intellect qui est assis sur son mental, son trône; même jusqu’au premier-né de la servante qui est derrière le moulin, qui est dans le cœur, celui qui pratique les arts noirs; et tous les premiers-nés des bêtes, à savoir, Lilith et Nahemah, sera complètement détruit. Ce sont les enfants des trois traîtres que nous appelons dans le Christianisme Pilate Caïphe et Judas respectivement. Pilate est dans la tête, Caïphe dans le cœur et Judas dans le sexe.

Ceux-ci sont également représentés comme les trois traîtres de Moïse, à savoir, Korah, Dathan et Abiram; ou les trois mauvais amis de Job, à savoir, Eliphaz, Bildad et Zophar.

Donc, peu à peu, enfin, ces trois aspects démoniaques sont désintégrés, le même Dieu le fait et alors l’Initié parvient à ce niveau, en sortant de l’Egypte. Ainsi, l’initié a finalement triomphé du 10e fléau et atteint Kether. À ce niveau, il est ce que nous appelons dans le Christianisme un Seraphim.

Mais alors Satan dit à Iod-Havah dans Binah : «Ok, il a triomphé des fléaux, mais, maintenant, je vais le tester huit ans. Si au cours de ces huit années, il réussit, je vous donne ma signature. S’il est admissible, vous pouvez l’emmener au ciel.»

Ainsi Satan descend à nouveau de Binah, le côté gauche de l’Arbre de Vie, parce que Satan est sur le côté gauche. À partir du fond Malkhut au sommet de la colonne de gauche, la 8e sphère est Binah. La 8e sphère est en relation avec Iod-Havah Elohim et c’est de là que Satan travaille sur Job. Parce que Satan est l’ombre de Binah qui descend depuis le côté gauche. Ainsi, Satan teste l’Initié chaque jour de chaque année; chaque année, l’initié doit qualifier une initiation, à savoir, la première initiation la première année, la deuxième initiation la deuxième année, et ainsi de suite et ainsi de suite, pendant huit années littéralement. Si l’Initié réussit à atteindre la 8e année, au cours de cela c’est quand Satan donne une maladie très mortelle pour l’initié, qui près de la mort et malade par les temps karmiques, il meurt.

«Maintenant voici ce que je dis, frères, que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu ; ni la corruption n’hérite pas l’incorruptibilité. Voici, je vous dis un mystère; Nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette: car la trompette sonnera, et les morts ressusciterons incorruptibles, et nous serons changés. Car ce corruptible doit revêtir l’incorruptibilité, et ce mortel doit revêtir l’immortalité. Alors, quand ce corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l’immortalité, alors sera portée la parole qui est écrite: La mort a été engloutie dans la victoire. O mort, où est ton aiguillon? O Tombe, où est ta victoire? L’aiguillon de la mort est le péché; et la force du péché est la loi. Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire à travers notre Seigneur Jésus-Christ.» – 1 Corinthiens 15: 51-57

Ainsi, si l’initié ne proteste pas, Iod-Havah Elohim crée alors un corps ressuscité incorruptible pour lui et il sort enfin de l’exode vers la terre promise. Voilà pourquoi nous voyons comment l’obscurité est faite dans Chokmah et comment dans Kether, l’ange de Dieu, qui est Geburah tue tous les premiers nés des Égyptiens, Mitsrayim. Mais, les Archétypes d’Israël ne sont pas touchés parce qu’ils sont déjà purifiés dans l’obscurité.

Voilà pourquoi Job, qui représentent la physicalité individuel de l’initié reçoit cette maladie impure. Job est avec les furoncles et les trois aspects qui sont à l’intérieur de nous, les trois traîtres du Christ l’accusent. «Alors sa femme lui dit, Tu demeures dans ton intégrité? Maudis Dieu et meure.» – Job 2: 7

Imaginons toutes les calamités à la fin du chemin droit. Recevant, recevant et recevant du mal venant de Dieu, ou comme Job le dit:

aihfedgf

«Voici, heureux l’homme que Dieu corrige: donc tu ne méprise pas le châtiment du puissant (שדי Shaddai) diable.» – Job 5: 17

Eh bien, Shaddai שדי est le diable, il est l’ombre de אלהים Elohim, qui, comme Prométhée, fait l’homme à l’image et à la ressemblance de Elohim אלהים, parce que c’est ce que אלה Elah, la Mère Divine veut. Mais même la femme de Job est contre lui. Job atteint enfin à ce niveau la fin de l’exode, mais pas la fin du chemin droit. Voilà pourquoi quand le Maître Samael était à ce niveau, qui est dans sa 8e année, il était à l’agonie avec une maladie impure dans son corps. Mais il savait que cette année après avoir réussit cette 8e année, il allait ressusciter incorruptible. Ce fut si douloureux pour lui. Eh bien, chaque initié qui suit le chemin droit doit passer par la même épreuve, par le même processus. Maître Samaël l’a fait très vite parce qu’il est l’Avatar et dans les vies antérieures, il a fait ce travail alchimique à plusieurs reprises. Alors, en ce qui concerne le temps que l’initié endure faisant le grand oeuvre, Maître Samael a réussi à le faire en peu de temps.

Comme on le voit ces trois mauvais amis accusent Job et disent: «Eh bien, si tu es dans la maladie, recevant cette fois une maladie impure, c’est parce que tu le mérite, tu es un pécheur. Rappele-toi que tu as commis l’Adultère. Avoue-le, tu es un fornicateur. Et tu as écrit beaucoup à ce sujet, rappele-toi ce que tu as écrit. Te rappele-tu les livres que tu as écrit au commencement. Et maintenant, tu contredis tes propres mots.» À propos de cela Samael a écrit:

«Le plus grave est l’ingratitude des Pharisiens. Ils attaquent le Christ avec les mêmes paroles et enseignements qu’ils ont appris du Seigneur. Ils utilisent les paroles du Seigneur pour attaquer le Seigneur. Qu’il est absurde de juger par l’apparence et jeter des pierres contre le Christ. Un karma terrible touchera les Pharisiens hypocrites. Les Pharisiens hypocrites involuent dans le règne minéral submergé des mondes infernaux. La seconde mort et le lac brûlant de feu et de soufre attendent les Pharisiens hypocrites. Le «Moi» Pharisien existe à l’intérieur de chaque personne. Malheur à ceux qui ne dissout pas le «Moi» Pharisien! Même les hommes et les femmes les plus vertueux peuvent tomber dans l’abîme de perdition s’ils ne se désintègrent pas le «Moi» Pharisien. – La Bible Gnostique: La Pistis Sophia Dévoilée par Samaël Aun Weor

Les Pharisiens hypocrites, fortifiés par les 3 cerveaux, accusent les initiés avec les mêmes paroles que les initiés ont utilisés pour leur enseigner à marcher sur le chemin. C’est précisément la tristesse de ce chemin. Tous ces Pharisiens ignorants qui ont échoué sur ce chemin et viennent relire les livres du Maître Samael et disent: «Ah, il mentait ici. Il disait cela ici mais il ne l’a pas accompli.» Les Pharisiens ignorants ne comprennent pas que la loi est appliquée en trois grades, et chaque grade est un triangle avec trois sephiroth, qui se rapportent aux trois cerveaux. Le premier triangle est une partie de la loi, une autre loi est appliquée dans le second triangle, et une autre dans le triangle de la partie supérieure. Ils ne comprennent pas parce qu’ils n’étudient pas, ils ne sont pas initiés, ils ne sont que des individus fornicateurs; les Pharisiens n’ont pas réussi, donc par conséquent, ils accusent.

«Les carrés de comportement droit et les octogones du Chemin Octuple, dans les divers aspects, sont à la base du Grand Œuvre. Les carrés à droite et les triangles et leurs octogones dans leurs divers aspects servent de base au Grand Œuvre.» – La Bible Gnostique : La Pistis Sophia Dévoilée par Samaël Aun Weor

Vous trouverez encore dans cette époque des adeptes ces Pharisiens qui accusaient le Maître quand il était vivant; il était, et il est encore accusé avec les mêmes mots qu’il a utilisé dans l’écriture de ses livres. Pourquoi? Parce que, pour écrire ce que vous savez dans votre tête ou ce que vous parlez, vous utilisez l’alphabet et vous écrivez les mots, et vous guidez. À propos de ces hypocrites Pharisiens il est écrit:

«Et ceux qui passaient par là l’injuriaient, hochaient la tête et disaient: Toi qui détruis le temple, et le rebâtis en trois jours, sauve-toi. Si tu es le Fils de Dieu, descends de la croix. De même aussi les principaux sacrificateurs se moquaient de lui, avec les scribes et les anciens, disaient: Il a sauvé les autres; lui-même, il ne peut se sauver. S’il est le Roi d’Israël, qu’il descende maintenant de la croix, et nous croirons en lui. Il a fait confiance en Dieu ; que Dieu le délivre maintenant, s’il l’aura, car il a dit, je suis le Fils de Dieu.» – Matthieu 27: 39-43

Et après sa mort, ils ont continué avec leurs critiques parce que quand le Maître Jésus est mort et passé à travers la résurrection, de nombreux ennemis de la doctrine essayaient de détruire son œuvre. Mais ils n’ont pas réussi. Parce que Jésus est devenu vraiment un Maître Ressuscité, un Grand Maître.

Maintenant, la même chose se passe dans cette même époque avec Samaël Aun Weor. Durant sa vie, il avait beaucoup d’ennemis, mais après sa mort aussi, il a beaucoup d’ennemis qui se battent contre lui et utilisent les mêmes mots, les mêmes livres qu’il a livré comme compassion à cette humanité afin d’aider et de permettre à cette l’humanité d’entrer dans l’Exode. Parce que c’est précisément ce que nous devons faire pour entrer dans l’Exode.

Mais, cela dépend de nous. Pour recevoir toutes ces calamités qui sont écrites dans le livre de Job, de telles épreuves sont seulement pour les initiés, pour les maîtres qui entrent dans le chemin droit qui commence dans le deuxième chapitre du livre et les chapitres suivants. Parce que le premier chapitre est seulement pour les débutants. Dans le premier chapitre, une fois que vous atteignez Tiphereth vous devez alors entrer dans le deuxième chapitre du livre de Job, et ces épreuves sont appliquées dans les différents niveaux, différentes étapes, jusqu’à ce que nous réussissons à devenir un Maître auto réalisé.

Questions et Réponses

Public: Le livre de Job montre de toute évidence une grande quantité de souffrance. Alors, où est le juste milieu entre les chemins, comme dans le Taoïsme et le Zen, et comment il est une porte pour s’échapper, car au fond le chemin est partout. La porte étroite est-elle le chemin en spirale et le chemin direct ensemble, est-ce l’Orient et l’Occident unis?

Instructeur: À propos des différents chemins que nous étions en train de parler; essentiellement le chemin en spirale et le chemin droit. Eh bien, à propos de ces deux chemins, le spiral et le droit, de nombreux livres sont écrits dans toutes les religions. Si nous les expliquerons en relation avec le Judaïsme et le Christianisme, c’est parce que le chemin droit est l’Exode même. C’est le chemin droit. Mais je le répète, le chemin droit commence à partir du deuxième chapitre du livre de Job, vers l’avant. La première entrée dans l’Exode se rapporte au premier chapitre, qui est en relation avec les différentes calamités que nous recevons afin d’aller de l’avant dans la maîtrise. La chose principale est ceci; le Karma est utilisé pour marcher sur les deux chemins. Nous devons endurer notre propre chemin selon notre propre Karma. Et cela est expliqué dans de nombreuses religions. À présent, la Bible contient une belle sagesse dans laquelle nous pouvons lire toutes les étapes écrites dans l’Ancien Testament, ainsi que dans le Nouveau Testament. Mais nous trouvons aussi ces étapes écrites dans d’autres livres d’autres religions, qui, en Occident ne sont pas si populaires que le Christianisme et le Judaïsme. La chose principale est la suivante: la Bible, qui est écrite en Hébreu, en Araméen et Chaldéen et en Grec, est le livre le plus populaire dans le monde occidental. Ainsi donc, c’est pourquoi nous utilisons la Bible en cette époque, afin d’expliquer le chemin droit et le chemin en spirale. Mais, si nous étudions d’autres religions, nous trouverons la même sagesse que nous parlons dans cette conférence et d’autres conférences. Vous trouverez la même sagesse, mais écrite d’une manière différente, d’une façon différente. Il est bon de savoir que dans ce monde occidental, afin de comprendre la raison et la manière avec laquelle nous devons étudier les 22 lettres de l’alphabet Hébreu et d’étudier la Bible, nous pouvons découvrir toute cette sagesse. Malheureusement, les gens ne savent rien au sujet de la Kabbale ; ils connaissent seulement la Bible, mais comme elle est écrite littéralement. À propos de la Voie du Milieu de l’Alchimie, il est écrit:

WilliamBlakeMosesandtheBrazenSerpentMuseumofFineArtsBoston1800-03

«Et Moïse fit un serpent d’airain,… que quand on le regarde, on vivra…» – Nombres 21: 7.8

Cela signifie que tout le mystère de la voie du milieu que nous avons expliqué ici se rapporte au serpent d’airain. Le serpent d’airain se rapporte aux côtés gauche et droit de l’Arbre de Vie ; la gauche est le côté féminin, le côté lunaire, le côté protoplasmique, le côté de Satan, à l’opposé, l’adversaire que nous devons joindre sur le côté droit à travers le centre en seulement travaillant au centre. Pour joindre le mal et le bien, et être comme un Elohim connaissant le bien et le mal, nous devons travailler dans le centre, dans la barre centrale de l’Arbre de Vie, la colonne centrale. C’est le juste milieu où nous devons entrer pour faire le Grand Oeuvre. Ainsi, pas à pas, nous retirons les branches du droit et les branches de la gauche et les unir, faire un Elohim, un Dieu connaissant le bien et le mal. Comprenez, cela est un long processus. Et ce n’est pas une question de croire, mais une question de travail alchimique sur soi-même, d’effectuer l’exode de Klipoth dans l’Absolu. Parce que tous les Dieux sont des enfants du serpent d’airain. Tous les Dieux sont des enfants de la Mère Divine Kundalini, et tous les Dieux sortent de Klipoth, de l’Abîme et ils se perdent dans l’Absolu. Telle est la Voie du Milieu, le Chemin du centre, où nous devons faire face au bien et au mal selon notre propre travail. Voilà comment nous travaillons. Parce que dans chacun d’entre nous, le bien et le mal nous font face en différents niveaux, à des degrés divers. Personne ne peut marcher sur le chemin de la même manière que tout autre Maître a fait. Nous allons marcher sur le chemin selon notre propre Karma; le karma est toujours différent pour chaque initié.

Public: Si vous méditez, auto-observez et restez chaste mais votre vie est libre de fléaux, est-ce très probable que vous n’êtes pas sur le chemin droit? Faut-il se mettre dans cette position délibérément?

Instructeur: Eh bien, si vous voulez avancer vous devez vous battre. Si vous êtes dans une position dans votre vie où il n’y a pas trop de fléaux, et bien les fléaux viennent en fonction de votre niveau. Rappelez-vous le néophyte, l’Homme vulgaire de la terre, l’Homme qui aime, et l’Homme qui demeure en silence. Les Maîtres ressuscités doivent descendre à nouveau s’ils veulent entrer dans l’Absolu. Étant un Maître Ressuscité, ils doivent descendre et entrer dans le neuvième, dixième, onzième, douze, treize Aeons, c’est-à-dire, descendre pour travailler avec Satan à nouveau. Mais cela est une autre chose hors de ce monde en trois dimensions. C’est seulement pour les Maîtres ressuscités. Ils sont hors de vue. Nous sommes en train de traiter avec nous qui sommes ici dans ce monde physique.

Donc, quand nous commençons à travailler avec les trois facteurs de la révolution de la conscience et que nous commençons à travailler sérieusement tous les jours, alors vous commencez à recevoir les épreuves de votre propre Satan pour avancer. Mais si vous travaillez avec les trois facteurs de la révolution de la conscience chaque semaine ou chaque mois ou tout simplement quand vous vous rappeler que nous devons le faire, eh bien de la même manière vous serez testé. Voilà pourquoi, lorsque vous entrez dans le chemin droit, vous entrez dans un chemin très rapide. Et puis le diable, comme un chat dit: «Ok c’est ce que j’aime, j’aime voir la souris vivante pour jouer avec elle.» Lorsque la souris est morte, le chat se détourne et dit: «Il est déjà mort. Je n’ai rien à faire.» Le champ de Yesod est le monde de la souris avec le chat. Donc, vous voulez que le chat, Satan, joue avec vous et vous donner l’occasion, de travailler avec les trois facteurs; alors votre Satan dira: «Ok, tu me donne l’occasion en tant que tuteur de te guider.» Il est écrit:

«Et Iod-Havah dit à Satan: As-tu remarqué mon serviteur Job, qu’il n’y a personne comme lui sur la terre, un parfait et honnête homme, celui qui craint Dieu, et évite le mal?»

 

blake-seven
La Mystérieuse Lettre Iod ou Âme du Sperme

Alors, rappelez-vous, le tuteur travaille seulement si vous êtes dans le champ de la Chasteté, c’est-à-dire, seulement si vous avez peur de perdre l’âme du sperme, la lumière de votre vie; c’est-à-dire, seulement si vous craignez Iod-Havah (Jehovah), en termes alchimiques, seulement si vous avez peur de perdre le Iod de votre Hava (Eve, organe sexuel), Satan descendra et vous dit, «fais ceci, fais cela,» n’est-ce pas?

Mais, si vous n’allez pas au champ de la Chasteté, étant donné que vous êtes jeune et l’élude, alors Satan ne viendra pas à votre champ pour vous tester. Alors Satan travail selon votre propre niveau et l’intensité du travail alchimique que vous faites avec Jehovah Elohim Binah dans Yesod. Mais rappelez-vous que Satan est un tuteur venant de Jehovah Elohim Binah qui est envoyé parce que vous faites le Grand Oeuvre dans Yesod, votre Dieu Intérieur, qui est, Jehovah Elohim Binah, dira: «Ok, nous construisons l’Âme Humaine. Et après cela nous rebâtissons l’Âme Divine; et ensuite, nous construisons les corps Nirmanakaya, Sambogakaya et Dharmakaya… Eh bien, ces corps sont au-dessus de l’Homme qui aime, ils se rapportent à l’Homme qui demeure en silence. Ils se rapportent à plus d’épreuves, à plus de tests.

Public: Suggériez-vous qu’un initié pourrait éviter de faire face à Kamaduro et Karmasaya tout en prenant le chemin en spirale?

Intructeur: Oui; dans cette vie de toute évidence, l’initié qui prend le chemin en spirale évite de faire face à Kamaduro et Karmasaya et leur sévérité. Rappelez-vous que la sévérité est Geburah. Lorsque vous entrez dans le chemin droit, Kamaduro sera sévère avec vous, parce que vous devez souffrir, tout comme vous avez fait souffrir votre Mère Divine et vos Archétypes. De même vous aussi souffrirez dans votre chair. Mais, dans le chemin en spirale, ils souffrent, mais un peu dans une vie et un peu dans une autre vie et peu à peu, ils paient leur Kamaduro et Karmasaya à travers plusieurs millions de vies pour atteindre l’Absolu. Et parce qu’ils le font de cette façon il est évident qu’ils ne donnent pas à Geburah la possibilité d’agir sévèrement avec eux. De ce fait, le Logos ne descend pas en eux, parce que le Christ descend quand nous prenons seulement le chemin droit. Le Logos dit; «Ok, je vais l’aider à vaincre ce Kamaduro et Karmasaya qu’il a.» Ainsi, ceux qui montent par le chemin en spirale n’incarnent pas le Christ. Ils paient leur karma peu à peu. Nous avons tous ces karmas. Mais les marcheurs du chemin droit, comme Job, ils veulent vraiment recevoir tout parce que c’est leur Volonté. En d’autres termes, Moïse représente ces différents types de volonté. Leur volonté est représentée par Moïse descendant du Mont Sinaï, et prenant le chemin droit. Ceux du chemin en spirale ne sont pas comme Moïse. La volonté des différents Dieux qui entrent seulement dans le Nirvana disent: «Je ne veux pas descendre» ainsi, ils restent dans le ciel. Il y a des millions d’entre eux. Voilà pourquoi quand vous lisez au sujet de Moïse, Jésus, Mohamed, tous ces maîtres sont très rares, nous les trouvons dans de nombreuses religions; vous les trouverez dans ce monde physique. Ce sont les Maîtres qui renoncent au ciel pour descendre en bas et aider l’humanité.

Public: Je suis en train de me souvenir d’une conférence audio que j’ai entendu qui a dit que les kabbalistes représentent aussi les Sauterelles, est-ce exact? Alors, Samaël ouvre le puits de l’enfer et…. ce qu’il fait à la psychologie?

Instructeur: C’est une bonne question. Il a été dit que les kabbalistes sont liés aux Sauterelles:

«Le précepte suivant est de discuter des lois concernant des sauterelles. Nous avons appris que les poissons (force-vie principes de Chesed) et les sauterelles (force-vie principes de Geburah) ne nécessitent pas l’abattage (dans Yesod) qui les rend admissibles à manger (transmuter) à eux. Tels sont les sages de la Kabbale. Ils n’ont pas besoin d’abattage (par Apollyon), mais il dit d’eux «et expira, et fut recueilli auprès de son peuple.» (Genèse 49:33). Tout comme le poisson (force-vie principes de Chesed) de la mer vivent dans la mer (Yesod), donc ainsi (l’esprit) des étudiants de la Kabbale et les sages de Daath vivent dans la mer (Yesod), et s’ils sont séparés de Daath (Arbre de la Connaissance) ils meurent immédiatement).» – Zohar

Agnus_Dei

«Jean était vêtu de poil de chameau, et une ceinture de peau autour de ses reins; et il a mangé des sauterelles (transmuté sa force-vie de Geburah) et de miel sauvage (énergie solaire).» – Marc 1: 6

«Le cinquième ange (Samael) sonna, et je vis une étoile tomber du ciel sur la terre, et à lui a été donné la clé du puits sans fond. Et il ouvrit le puits sans fond; et il y eut une fumée sortir hors du puits, comme la fumée d’une grande fournaise; et le soleil et l’air ont été obscurcis par la fumée du puits. Et il sortit des sauterelles de la fumée sur la terre.» Apocalypse 9: 1-3.

«Il posa sa main droite sur moi, me disant: Ne crains point, je suis le premier et le dernier: Je suis celui qui vit, et était mort, et voici, je suis vivant pour toujours, Amen; et a les clefs de l’enfer et de la mort.» – Apocalypse 1: 17-18

Samael est l’ange qui ouvre le puits de l’enfer parce que Samael est Geburah et Apollyon ici bas ouvre le puits pour que les sauterelles de Binah puissent sortir du puits. Et c’est la Kabbale. Kabbale signifie «recevoir». Rappelez-vous ce que Malachie a écrit: «Je vais ouvrir pour vous les fenêtres du ciel, et vous versez une bénédiction, qu’il n’y aura pas assez de place pour la recevoir.» Ainsi, nous devons savoir comment recevoir. Pour recevoir, nous devons manger les sauterelles comme Jean-Baptiste. Cela signifie transmuter la force-vie de Geburah. Lorsque nous transmutons la force-vie de Geburah nous développons la connaissance, nous recevons la connaissance. C’est une bénédiction. Donc, recevoir des bénédictions est la même que Kabbale, qui signifie recevoir. Les gens veulent recevoir la connaissance de Dieu, mais la seule façon de la recevoir c’est de manger des sauterelles. Et alors les fenêtres du ciel seront ouvertes pour nous afin de recevoir les bénédictions, qui est la Kabbale.

Mais ici, par exemple, vous recevez. Je ne sais pas si c’est une bénédiction pour vous de recevoir ce type de connaissance en ce moment, mais au moins c’est une ouverture qui pourrait vous faire comprendre certains aspects de la doctrine. «Il vaut mieux allumer une bougie que de maudire l’obscurité.» Ainsi, en ce sens, c’est une bénédiction. Profitez d’elle, de ce type de connaissance qui vous est donné gratuitement. Ne faites pas de cette connaissance que vous recevez gratuitement en ce moment de la fin d’un pain de la honte. Le pain est la sagesse. Le pain de la honte est quand vous recevez la doctrine si vous ne faites rien de bien avec elle. Donc, vous recevez ceci; nous donnons beaucoup ouvertement. Nous faisons vraiment l’effort pour que les gens puissent comprendre cette doctrine. C’est une bénédiction du ciel. Mais si vous ne prenez pas avantage, car beaucoup de gens ne profitent pas de celle-ci, c’est un pain de la honte, et c’est mauvais.

Public: L’âme en tant qu’un magicien noir et la Monade. Y a-t-il aussi une anti-Monade qui donne le pouvoir au condition du magicien noir? Comment peut-il être béni s’il n’élimine pas du tout l’ego?

Instructeur: La contrepartie de la Monade ou unité multiple parfaite, est l’ego ou l’anti-Monade, ou unité multiple imparfaite qui est fort quand vous ne désintègrez pas l’ego qui est lié aux deux psychologies, Lilith et Nahemah, les deux prostituées. Si vous ne désintègrez pas l’ego ou l’unité multiple imparfaite, vous tomberez alors en enfer, comme Samson vaincu par les envahisseurs, les Philistins. Samson a atteint la moitié du travail que nous pouvons voir d’après cette explication. En d’autres termes, Samson a atteint la moitié, puis Lilith ou Dalilah est venue et a forniqué avec lui. Ainsi Samson a perdu son pouvoir divin, il est devenu complètement aveugle spirituellement. Mais même étant spirituellement aveugle, il veut toujours travailler contre les Philistins, ses ennemis, son propre ego. Parce que quand nous tombons et que nous sommes battus sur ce chemin alors l’ego prend le relais. Ainsi, l’ego est précisément la contrepartie de la Monade. L’ego est notre diable particulier, qui est vraiment formé par de multiples défauts; nous les appellerons les enfants de Satan. Parce que Satan est en train de vaincre, il nous bat. Nous voulons vaincre Satan… eh bien la seule façon de le vaincre c’est en tuant à l’intérieur de nous ces agrégats psychologiques qu’il utilise pour nous attaquer. Si nous n’avons pas l’ego comme nous avons dit le chat se détournera et dira, cette souris est morte pourquoi je vais aller jouer avec elle? Mais quand Satan vient vers le bas et vous voit très vivant, il dit: «Oh, il est entré dans le chemin et il réussit déjà, mais il a beaucoup d’egos qui m’appartiennent, mes enfants,» les enfants de Lilith appartiennent à Satan, les enfants de Nahemah appartiennent à Satan, et il commence à dire «Ok, je vais travailler avec mes enfants. Et nous verrons s’il suit mes enfants, ou suit la volonté de son Dieu et libère les enfants d’Israël.» Nous sommes donc entre les enfants de Satan et les enfants d’Israël.

Maintenant, au sujet d’être «béni» si l’on n’élimine pas l’ego du tout, il est écrit:

«Et le diable (שדי Shaddai) l’emena dans une montagne très élevée, lui montra tous les royaumes du monde et leur gloire, et lui dit: toutes ces choses (richesse) Je te donnerai, si tu te prosternes et m’adore. Jésus lui dit: Retire-toi, Satan: car il est écrit: tu adoreras Jehovah, ton Elohim, et à lui seul tu serviras.» – Mathieu 4: 8, 9

The_Death_of_Korah_Dathan_and_Abiram

Nombres 16: 32-35

Mais, les gens sont habitués à choisir les enfants de Satan, à savoir, Korah, Dathan et Abiram, parce que les enfants de Satan leur donne toute la richesse des royaumes du monde, et ainsi avec cette richesse ils vont en enfer avec l’ego très gras et fort.

 

Vous pouvez retrouver cet article en version anglaise : Moses in the Wilderness