Solutions Pratiques contre l’Hypnotisme Collectif

Samaël Aun Weor

Mes chers frères, il est assurément nécessaire de comprendre ce que nous sommes, l’état dans lequel nous nous trouvons et le travail que nous devons réaliser sur nous-mêmes, si nous désirons véritablement un changement radical et définitif.

On a beaucoup parlé de l’HYPNOTISME. Autrefois, on considérait que cette science était uniquement le patrimoine de gens qui s’adonnaient aux envoûtements, à la sorcellerie, etc.

Aujourd’hui, à l’Université, on étudie l’Hypnologie (c’est l’hypnotisme, seulement il est rebaptisé). Maintenant, au lieu de l’appeler simplement Hypnotisme, on lui donne le nom pompeux d’Hypnologie, mais c’est la même chose. On va même jusqu’à faire des opérations chirurgicales sur un patient en état d’Hypnose ; et je crois qu’en Union Soviétique, on est en train de faire beaucoup d’expériences de ce genre.

Mais, il y a quelque chose de très intéressant dans tout cela et c’est réellement le fait concret que les gens ne se rendent pas compte qu’ils vivent dans un ÉTAT HYPNOTIQUE CONTINU ; les gens en viennent à connaître l’Hypnotisme que lorsque cette force est concentrée, quand on réalise une séance d’hypnose, etc.

De partout, nous voyons des signes d’Hypnotisme, de Magnétisme, de Suggestion, etc. Mais les foules ignorent qu’elles se trouvent précisément en État continu d’Hypnose. Cet état est dû à la force sinistre de l’abominable ORGANE KUNDARTIGATEUR.

Nous avons beaucoup parlé de cet organe et il n’est pas superflu de vous rappeler que, dans un passé très lointain, cet organe fut introduit dans l’espèce humaine ; alors celui-ci se développa de la même façon que ce qu’on voit pour la queue des singes. Ainsi, il y eut donc une époque où l’humanité possédait cette queue.

Je vous ai expliqué plusieurs fois qu’il fut nécessaire d’implanter cet organe dans l’espèce humaine, dans un but bien défini : il s’agissait rien moins que d’établir une certaine stabilité dans les couches géologiques de la Terre et comme l’organisme humain est une machine qui capte certains types d’énergie, il est clair que, en recevant cet organe, il y eut une modification, en conséquence de l’altération de la machine.

Et le type d’énergie modifié put, collectivement, donner une stabilité à la croûte géologique de notre monde, parce que les machines humaines retransmettent aux couches inférieures de la Terre les types d’énergie qu’elles transforment. L’énergie, transformée de cette manière, put apporter la stabilité à la croûte géologique de notre monde.

Quand les Êtres Ineffables considérèrent que cet organe n’était plus nécessaire, ils l’éliminèrent de l’espèce humaine. Malheureusement, comme je vous l’ai répété souvent, les mauvaises CONSÉQUENCES de l’abominable Organe Kundartigateur restèrent dans notre organisme.

Ces lourdes conséquences finirent par prendre la forme de L’EGO, du Moi, du moi-même, du soi-même. Ainsi, la Conscience est restée emprisonnée, embouteillée dans l’Ego. Or, il est évident que l’Essence, la Conscience, embouteillée dans le Moi, fonctionne en vertu de son propre conditionnement. Étant donné que l’Ego est subjectif, parce qu’il est le résultat de l’erreur, la Conscience embouteillée dans l’Ego fonctionne subjectivement, elle se trouve en Etat d’Hypnose, elle dort profondément.

Ainsi, l’ÉTAT DE SOMMEIL INCONSCIENT dans lequel vit l’humanité est dû au fait que la Conscience est embouteillée dans l’Ego ; et comme il se trouve que l’Ego est le résultat de l’abominable Organe Kundartigateur, nous pouvons en tirer, comme conséquence ou corollaire, que le Sommeil Hypnotique dans lequel se trouve la Conscience est dû à l’abominable Organe Kundartigateur.

En étendant donc cela à la collectivité, nous pourrons dire que les foules sont hypnotisées par la force sinistre de l’abominable Organe Kundartigateur. En faisant cette assertion, nous parlons avec exactitude. Le plus curieux, c’est que les gens ne se rendent pas compte qu’ils sont hypnotisés ; ils se rendent compte de l’Hypnotisme seulement lorsque cette force se concentre en un lieu, c’est-à-dire, dans une séance d’hypnotisme, par exemple. Des millions d’êtres humains vivent donc en État d’Hypnose et c’est toujours lamentable. Voyons, ma soeur…

Disciple. Vénérable Maître, l’Hypnose appliquée à la connaissance de la Médecine peut-elle être négative ?

Maître. Parfois, elle sert à soigner, parfois avec l’Hypnose, avec la Force Hypnotique, on réalise certaines guérisons, c’est évident.

D. Maître, j’avais lu dans un livre de Yoga, de Raja Yoga, qu’en tout cas, l’Hypnose est extrêmement négative parce qu’elle a des conséquences sur le cerveau, que c’est comme si on donnait un coup au Mental quand, par l’Hypnose, on le fait changer d’opinion, c’est-à-dire faire quelque chose qu’il ne voulait pas […] qu’il vaut mieux laisser ; bien qu’il soit destructif, mais que dans le cas contraire […]

M. L’Hypnose, l’HYPNOTISME EST PRÉJUDICIABLE à l’humanité. Quand un individu actif est en train d’hypnotiser un patient, il est évident qu’il introduit ses propres Fluides Hypnotiques dans le Mental, dans le Subconscient du cerveau du patient ; alors, à partir de cet instant, le patient reste donc sous son contrôle, c’est-à-dire qu’il reste la victime esclave de l’hypnotiseur, voilà pourquoi c’est préjudiciable. Cependant, en Médecine, on utilise l’Hypnose pour faire certains soins et on a même pu faire des opérations chirurgicales et, par exemple, remplacer les anesthésiques (enfin, dans certains cas). Mais, malgré tout, l’Hypnose n’est pas recommandable.

D. Merci Maître !

M. Indubitablement, les premières fois que l’on s’est préoccupé d’Hypnotisme, cela a été dû à un fait, pourrions-nous dire, apparemment fortuit : dans un couvent, il arriva qu’une religieuse tombait constamment en TRANSE HYPNOTIQUE. Elle avait un confesseur. Elle ne vit aucun inconvénient à lui dire qu’elle conservait encore le portrait d’un amant qu’elle avait eu et que lorsqu’elle regardait ce portrait, elle tombait toujours dans un État Hypnotique. Ce curé confesseur lui proposa de l’aider et, bien sûr, il lui demanda d’amener le portrait.

Cette photo n’avait rien d’étrange, la seule chose qui pourtant attirait véritablement l’attention était le cadre, l’encadrement, parce que sur celui-ci il y avait quelques pierres très brillantes.

Donc, ce confesseur arriva à convaincre un ami scientifique de l’accompagner dans ces investigations. Il savait parfaitement que la religieuse ne tombait pas en État d’Hypnose ou de Transe Hypnotique devant la photo. Assurément, cette transe se produisait lorsqu’elle regardait certaines pierres très brillantes qu’il y avait sur le cadre.

Le plus curieux est qu’alors cette religieuse, à ce qu’on raconte, prenait une attitude plutôt érotique, comme celle d’une femme pendant sa « lune de miel », pendant la transe sexuelle, etc. C’était donc quelque chose de très étrange.

En continuant les investigations, on arriva à la conclusion que toutes sortes d’objets très brillants (pierres brillantes chargées de magnétisme) peuvent produire des états de Transe Hypnotique chez les personnes très psychiques.

Beaucoup plus tard, du fait de cet incident, on ne se priva pas, en Europe, de magnétiser des objets très brillants, des pierres brillantes, etc., pour provoquer le Sommeil Hypnotique chez certains patients. Et c’est ainsi qu’il y a quelques siècles déjà, on commença à utiliser l’Hypnotisme en Médecine.

Cependant, je me souviens que parmi les plus célèbres investigateurs de l’Hypnotisme se trouvent Jean Martin Charcot, Cesare Lombroso, etc. Le premier s’est préoccupé réellement de faire des recherches… les premiers qui se sont préoccupés à faire sérieusement des recherches furent un anglais et monsieur Charcot.

Cet anglais, franchement, avait beaucoup de caractéristiques d’Hanasmussen ; quant à Charcot, c’était un « fils à papa », comme on dit ici. Ses investigations n’en valent réellement pas la peine ; c’était un « garçon bien », très gâté : « Tout ce qu’il disait était correct », mais, il n’y avait rien en lui de vraiment sérieux. Il n’a jamais approfondi le problème de la Force Hypnotique Universelle.

Si bien que ces deux investigateurs les plus importants – un anglais qui avait des propriétés d’Hanasmussen et le « fils à papa », comme on appelait Charcot – ne donnèrent rien de sérieux ; de toute façon, ils ne découvrirent rien d’important, ils ne firent que des expériences sottes et banales.

Mais, comme suite et corollaire de tout cela, commencèrent à surgir par ci, par là, différents types d’investigateurs. De partout abondèrent des médiums et surgit le Spiritisme qui, ensuite, prit une grande force avec cet événement des DEMOISELLES FOX de Merville, où les tables s’élevaient dans les airs, où les pierres entraient par une fenêtre et sortaient par l’autre, où se matérialisait une entité appelée KATIE KING, etc.

Avec l’Hypnotisme et le Spiritisme, le monde s’agita et ceci donna vraiment lieu à l’apparition de beaucoup d’écoles de type Spiritualiste. Il n’est pas superflu de rappeler l’école anthroposophique, la Théosophie, le Pseudo-Rosicrucisme, le Pseudo-Yoga et d’innombrables écoles qui fleurirent à la suite de tout cela.

En général, toutes ces écoles, avec l’Hypnotisme et ses partisans, en vinrent à donner au monde une force de type plutôt ténébreux, parce que ce fut certainement ainsi que surgit cette PERSONNALITÉ que nous pourrions qualifier DU KALI YUGA, n’est-ce pas, cette Personnalité fatale.

Une certaine religiosité naturelle qui existait alors disparut en partie ; le patriarcat disparut pour être remplacé par la PERSONNALITÉ KALKIENNE, c’est-à-dire la Personnalité du Kali Yuga. Il n’est pas dans mon intention maintenant de critiquer, disons, tant et tant d’institutions qui existent de par le monde, mais pour parler sincèrement, avec le coeur sur la main, comme on dit, je découvre alors que beaucoup d’écoles ne sont pas sur le Chemin authentique.

H.P.B., la grande Maîtresse Héléna Pétrovna Blavatsky a eu assurément l’honneur insigne de lutter en faveur de l’humanité ; elle a eu en main « les Stances de Dzyan » et elle a écrit « La Doctrine Secrète » basée sur ces Stances, mais malheureusement elle ne remet pas les clés de l’auto-réalisation intime de l’Etre, elle reste embouteillée dans le Dogme de l’Évolution, etc.

En conséquence, bien que ses intentions fussent très bonnes, il n’y a néanmoins aucun doute que son école n’a pas accompli la vraie finalité à laquelle on pouvait en principe aspirer, n’est-ce-pas ?

En effet, que savent, par exemple, les membres de la Société Théosophique sur les CORPS EXISTENTIELS SUPÉRIEURS DE L’ÊTRE ? Ils disent, certes, qu’il existe l’Astral, le Mental, le Causal, etc., mais quand ils font leurs assertions, ils laissent entendre que tout le monde possède ces véhicules, alors qu’en réalité on ne les a pas. IL FAUT LES CRÉER ! Et l’important est de savoir comment les créer ; cela, ils ne l’enseignent pas.

Ils parlent de la KUNDALINI, mais avec beaucoup de peur et de terreur. C’est-à-dire qu’ils veulent que les gens connaissent, mais qu’ils ne fassent pas ; ils ne veulent pas que les gens développent le Feu Serpentin. Autour du Feu Serpentin, il y a d’innombrables préjugés : on qualifie le sexe de tabou ou de péché, de motif de honte, de dissimulation, etc.

Je n’insinue pas que la Maîtresse Blavatsky ne fut pas une initiée, non, je ne suis pas en train de dire cela ; je n’insinue pas que « Les Stances de Dzyan » n’ont aucune valeur ; si, elles en ont et une très grande. Ce que je suis en train de souligner en ce moment, c’est que les clés, les éléments dont on a besoin pour pouvoir arriver à l’Adeptat n’existent pas dans cette Institution (comme dans d’autres) et c’est grave !

Maintenant, si nous nous basons sur le Dogme de l’Évolution, évidemment, ce dogme nous emprisonne, nous arrête, parce que CE N’EST PAS PAR L’ÉVOLUTION MÉCANIQUE de la Nature que nous allons tous arriver à LA LIBÉRATION FINALE ; c’est absurde ! Si l’Évolution Mécanique nous amenait à la Libération, aurions-nous besoin de nous creuser la cervelle pour comprendre tous ces Mystères ?

Une fois que nous saurions que c’est l’Évolution qui nous mène, quel besoin aurions-nous alors de faire des efforts ? Pourquoi, dans quel but ? Nous vivrions simplement une vie profane, comme tout le monde, sans préoccupation d’aucune espèce.

Mais certes, il n’en est rien. L’Évolution n’est rien de plus qu’une des Lois de la Nature, l’autre est L’NVOLUTION ; ces deux Lois fonctionnent de façon coordonnée et elles travaillent au sein même de la Nature, en servant, pour ainsi dire, d’axe à toute cette grande machine.

Ainsi, cette Personnalité Kalkienne propre au Kali Yuga est néfaste. Elle se forme précisément avec cette quantité de théories qui ne nous mènent à aucune conclusion. Les gens se remplissent la tête de théories et ne réalisent rien, rien de pratique.

Toutes ces écoles, ces sectes et tout ce qui s’ensuit sont nées précisément de tous ces phénomènes hypnotiques ; et c’est grave. Mais je le répète, nous ne sommes contre personne, contre aucune école ; nous invitons seulement toutes ces écoles à s’engager sur le TERRAIN ÉSOTÉRIQUE PRATIQUE pour le bien de tous et de tout le monde, à ne pas rester uniquement à théoriser, mais à s’engager pleinement sur le SENTIER ÉTROIT, resserré et difficile qui conduit à la Lumière.

Quand nous signalons quelques faiblesses dans telle ou telle institution, nous ne le faisons pas de manière destructrice, non ; notre unique propos est d’indiquer aux gens la nécessité d’être plus pratiques, de laisser certaines peurs qui ne conduisent à rien.

Eh bien, pour avancer sur le chemin de cette conférence, nous voyons donc la nécessité que nous avons de NOUS ÉVEILLER DU SOMMEIL HYPNOTIQUE. C’est un peu laborieux à comprendre pour les gens, parce que nous avons une tendance très marquée à croire que nous sommes éveillés.

Je me souviens encore d’un film que j’ai vu quand j’étais plus jeune, où apparaissait un homme qui hypnotisait une pauvre dame ; il la plongeait dans un profond sommeil…

Ce qui est curieux, c’est que cette dame, une jeune fille d’environ 15 à 18 ans, avait un fiancé. Soudain, donc, ce magicien apparut sur son chemin et il l’hypnotisa ; et comme avec la Force Hypnotique on influe sur la psyché des gens, il l’influença donc pour qu’elle oublie son fiancé. Elle en vint pratiquement à se retrouver convertie en la femme de ce dernier. Mais, ce magicien l’exploitait. Au théâtre, elle montait sur scène et chantait ; elle avait une voix magnifique…

En ce qui concerne la tombe de Toutankhamon, il existe différentes opinions : il y en a qui pensent que ces paroles de MALÉDICTION influencèrent alors le mental des archéologues et que ceux-ci, par auto-suggestion, tombèrent, moururent. C’est une idée assurément trop pauvre, très banale.

Celle des Japonais me paraît aussi très banale. Étant donné que nous sommes à l’époque de l’énergie nucléaire, ils ne voient pas autre chose ; si nous étions à l’époque du charbon, ils diraient que le fait est dû au charbon, aux substances carbonifères ; tout dépend de l’époque.

Mais nous qui avons fait des investigations plus profondes, nous savons très bien que toutes ces tombes sont protégées par des Forces Élémentales extrêmement dangereuses.

La tombe de Toutankhamon est dûment protégée par des Forces Élémentales, par des POUVOIRS ÉLÉMENTAUX DE LA NATURE, si bien que ces Pouvoirs latents sont entrés en action et ont donc blessé à mort les archéologues et les 22 qui avaient fait ce travail moururent. Mais cela, les scientifiques ne le savent pas, naturellement, parce qu’ils n’ont jamais rien étudié sur les Élémentaux.

Les Sages de l’Egypte non seulement protégeaient les tombes avec des substances spéciales, comme, par exemple, embaumer les morts avec certaines substances pour leur conservation, mais, en plus, ils disposaient de Forces Magiques Occultes. Quand ils mettaient certains Pouvoirs Élémentaux dans ces tombes, ils le faisaient pour protéger les défunts, et, dans le cas de Toutankhamon, la malédiction s’est accomplie dans sa totalité, point par point.

Ils ne purent rien faire, ces vauriens qui étaient venus profaner la tombe sacrée. Telle est la malédiction ! Ils tombèrent tous ! C’est la crue réalité des faits. Y a-t-il une autre question ? Oui, mon frère…

D. Que dites-vous des armées et des officiers qui, pour la plupart, sont aussi endormis, puisque, en plus d’être soldats, ils doivent obéir à celui qui est plus haut dans la hiérarchie ? Qu’en est-il de cela, Maître, pouvez-vous nous le dire ?

M. Bien, la Force Hypnotique est de type général, car s’il est bien certain, par exemple, que tous les millions de soldats qu’il y a dans le monde sont dans un État Hypnotique, on peut affirmer qu’il n’y a pas que les soldats, mais que tout le monde se trouve dans un Etat d’Hypnose.

Il est certain aussi que même dans l’armée il y a eu des gens à la Conscience éveillée. Ainsi, le grand Seigneur d’Estissac, en Europe, à l’époque de l’Ancien Régime, en France, le gouverneur de…, un grand gouverneur, un grand politicien, fut aussi un Maître, un grand Alchimiste et un Homme éveillé. De sorte que, de temps en temps, parmi ces forces, on trouve un Homme éveillé… Voyons, ma soeur…

D. Maître, les biographes d’Hitler disent que lorsqu’il parlait aux multitudes, il se mettait en Transe Hypnotique. Il était vraisemblablement hypnotisé par quelque force supérieure à lui ?

M. Bon, HITLER ÉTAIT UN AUTRE ENDORMI. S’il avait été éveillé, il n’aurait pas fait ce qu’il a fait. C’était un homme avec la Conscience endormie mais qui rêvait d’être éveillé ; il croyait qu’il était éveillé ; ceci a été son erreur. Il pensait même créer une race supérieure, une race de couleur bleue. Il pensait que l’heure du Surhomme était arrivée.

Il était empoisonné par les théories de Nietzsche. Rappelons-nous ces phrases du Führer quand, rempli d’euphorie, il s’exclama : « Je connais le Surhomme, je l’ai vu, il est terriblement cruel, moi-même j’ai senti de la peur »…

En fait, ce qu’a vu Hitler n’était pas le Surhomme, mais un MAGE NOIR qui était venu du centre de l’Asie, du Tibet, DU CLAN DES DAG-DUGPAS ; donc, un Dugpa, Mage Noir, avec une Force Hypnotique extraordinaire, se rendit à Berlin. Ils l’appelaient « l’homme aux gants verts », car il utilisait toujours des gants verts. On disait qu’il avait les clés de l’Agartha où vivent rien de moins que les Dieux Aryens.

Bien sûr, avec un langage aussi pompeux, les multitudes ne pouvaient être qu’étonnées, non ? Ainsi parlait Hitler ; et lui, naturellement, vint voir le Führer et celui-ci ne vit pas d’inconvénient à rendre un culte à ce Dugpa qui n’était qu’un terrible Mage Noir envoyé donc par le Clan des Dag-Dugpas.

Et Hitler créa une Institution de type ésotérique, à Berlin, mais c’était une Institution de Magie Noire. Il se croyait un Prophète, non de la parole, mais un Prophète de l’épée, appelé à révolutionner le monde, n’est-ce pas ? Mais, les Ésotéristes savent très bien que Hitler n’est rien de plus que le RETOUR ou la réincorporation de ce TERRIBLE ATTILA qui exista dans les temps anciens, celui que l’on appelait « le fléau de Dieu »…

Quant à MUSSOLINI, l’histoire sait très bien ce que furent ses vies passées. Il fut un membre illustre de la Fraternité Ténébreuse. Ce sont donc tous des MAGICIENS NOIRS.

Ils se sont éveillés dans le mal et pour le mal, c’est évident ! Autant Hitler que Mussolini sont maintenant dans l’Abîme, des gens qui demeurent dans les Mondes Infernaux. C’est la crue réalité des choses.

MESMER était un homme amusant et les gens n’ont pas su évaluer ses mérites de taille. Il fit tant d’expériences, tant de guérisons magnétiques ! Cet homme se rendit compte que l’humanité vivait en État d’Hypnose et il se proposa d’étudier l’état dans lequel se trouvait l’humanité ; il utilisa le magnétisme et commença à faire des expérimentations conduisant à l’Éveil.

Malheureusement, ses expériences ne purent être achevées, à cause du fait concret qu’on le critiqua terriblement. Les pédants, comme toujours, déchargèrent leurs calomnies, leurs infamies, etc., contre lui. C’est pourquoi il ne put terminer son oeuvre, mais MESMER, en effet, était un HOMME ÉVEILLÉ, UN MAÎTRE.

Son objectif était d’amener l’humanité jusqu’à l’Éveil, de lutter pour l’Éveil des gens. Mais, il suivait la voie du magnétisme. Il savait donc que l’Organe Kundartigateur avait plongé les gens dans cet État d’Hypnose et il faisait appel aux Forces Magnétiques ; il pensait aller très loin dans cette voie, mais il ne put terminer son travail.

D. Et Freud par exemple ?

M. SIGMUND FREUD et sa Psychanalyse ? Et bien, c’est un autre homme à la Conscience endormie. Son seul mérite est qu’il se rendit au moins compte de l’importance de la force sexuelle ; en sous-estimant la femme, bien sûr, et ce fut là son erreur. Mais quant à être éveillé, il n’en est rien : c’était aussi un autre endormi.

D. Charcot aussi était endormi ?

M. Oui ! On l’appelait « le fils à papa ». Seulement, il n’était rien de plus qu’un enfant gâté qui n’éveilla jamais sa Conscience, jamais…

D. Il y a un homme, contemporain de Mussolini, un grand homme : Marconi ; je crois qu’il se réfère à […]

M. MARCONI fut un scientifique, un scientifique, et comment ! Marconi se proposa d’étudier l’ÉNERGIE SOLAIRE et d’être plus […] Nous savons bien qu’après sa mort, au début de la Seconde Guerre Mondiale, les disciples de Marconi vinrent en Amérique, et qu’ils sont là, en Amazonie, essayant donc d’avancer en matière d’Énergie Solaire.

D. Selon eux, il a fait des découvertes fabuleuses…

M. Marconi fut génial, il n’y a pas de doute ! Mais, a-t-il été un homme à la Conscience éveillée, c’est quelque chose que l’on ne sait pas encore. Il est très difficile de rencontrer des Hommes à la Conscience éveillée ; parce qu’il existe des hommes qui vont jusqu’à être géniaux sur le terrain de la Technique, de la Physique, de la Chimie, mais cela ne veut pas dire qu’ils soient éveillés.

N’importe quel individu en État d’Hypnose peut parfois faire des choses géniales, même s’il ne s’appelle pas Marconi. Mais, cela ne veut pas dire qu’il ne soit pas en État d’Hypnose. Il y a des individus qui ont un Intellect très brillant, qui semblent être éveillés, mais il n’en est rien, ils dorment profondément. Ce qui se passe, c’est que les individus qui sont en état de Transe Hypnotique ont aussi des phénomènes lucides extraordinaires.

D. J’ai vu un livre intitulé « Je suis allé sur Mars » qui parle des découvertes de Marconi et de ses adeptes, par ici, en Amérique, et ceux-ci ont des contacts avec les Seigneurs de Mars.

M. Oui, nous connaissons l’oeuvre de NARCISO GENOVES, nous la connaissons même très bien. Mais, ce que nous sommes en train de dire, précisément au sujet de la Conscience, est quelque chose qui doit nous intéresser plus que tout cela.

Tant que l’on continue en État d’Hypnose, on va très mal. C’est évident, S’ÉVEILLER, C’EST CELA L’IMPORTANT. Est-ce que quelqu’un pourrait, par hasard, s’éveiller s’il n’a pas détruit les conséquences de l’abominable Organe Kundartigateur ? Bien sûr que non, n’est-ce pas ? Si quelqu’un ne détruit pas ces lourdes conséquences qu’il porte en lui, dans son organisme, dans les Cinq Cylindres de sa machine, alors, il ne peut parvenir à l’Éveil. Comment y arriverait-il, de quelle manière, s’il ne voit pas que sa Conscience est embouteillée dans ces éléments qui constituent l’Ego ?

D. Elle est là la responsabilité (d’après ce que vous écrivez) de ne pas gaspiller les Energies.

M. Et bien, oui, IL NE FAUT PAS GASPILLER LES ÉNERGIES, il faut les accumuler et ne pas les gaspiller stupidement. Avant tout, il est donc nécessaire de comprendre l’état dans lequel nous nous trouvons et de travailler à la DÉSINTÉGRATION DES ÉLÉMENTS INHUMAINS que nous portons en nous. Ces éléments proviennent de l’abominable Organe Kundartigateur.

Maintenant vous verrez, vous devez savoir que l’Organe Kundartigateur, dans son état physique, n’a pas tout à fait disparu. Nous savons bien que cet organe a existé physiquement, qu’il était une projection de l’épine dorsale vers le bas (la queue des singes). Quand il disparut, il resta encore un petit résidu osseux qui est la partie finale du bas de l’épine dorsale.

Donc, ce petit résidu osseux A ENCORE LE POUVOIR DE CONVERTIR N’IMPORTE QUELLE FORME MENTALE NÉGATIVE EN UN NOUVEL AGRÉGAT PSYCHIQUE. Il peut cristalliser n’importe quelle forme mentale négative, la convertir en un nouveau Moi, en un nouvel agrégat, et il le fait constamment.

Si quelqu’un va, par exemple, au cinéma, et qu’il regarde un film rempli de luxure et s’identifie avec une scène […] mental, qu’arrive-t-il ? Il est très clair qu’ensuite cette personne se retrouvera avec une EFFIGIE très semblable à celle qu’elle a vue à l’écran, et cette Effigie deviendra vivante et elle restera dans sa constitution intime, convertie en un nouveau Moi psychologique, en un Moi de luxure.

Qui l’a créé ? La seule vue de la scène sur l’écran n’expliquerait pas tout. Mais, comme il reste un résidu osseux de cette queue sinistre, eh bien, ce résidu possède encore ce pouvoir. En regardant ce personnage érotique sur l’écran, il a aussi le pouvoir de le cristalliser et de lui faire prendre forme à l’intérieur de notre psyché, de le convertir en un nouveau Moi, en un nouvel élément inhumain à l’intérieur de notre psyché elle-même.

C’est ainsi que vit l’être humain : constamment en train de renforcer en lui les mauvaises conséquences de l’abominable Organe Kundartigateur ; à cause des agrégats qu’on ajoute à ceux qu’il y a déjà dans l’organisme, de nouveaux pourcentages de Conscience se retrouvent ainsi emprisonnés.

Par conséquent, l’état dans lequel nous nous trouvons est vraiment lamentable. Et si nous ne nous rebellons pas contre nous-mêmes, si nous ne nous levons pas en armes contre nous-mêmes, alors nous ne pourrons pas nous réveiller du Sommeil Hypnotique dans lequel nous nous trouvons.

Il ne suffit pas simplement de comprendre que nous sommes dans un État Hypnotique, il faut faire quelque chose pour nous réveiller de cet état, sinon, nous échouerons inévitablement, nous entrerons dans l’INVOLUTION SUBMERGÉE, parce que si nous ne sommes pas capables de faire le travail, la Nature doit nous aider.

Comment nous aide la Nature ? Et bien, en nous engloutissant ! En entrant dans le ventre de cette grande Terre, de cette planète Terre, nous involuons dans ces régions de manière épouvantable, jusqu’au centre de la Terre.

Là, les forces centrifuges désintégreront peu à peu les différents éléments inhumains jusqu’à ce qu’il n’en reste plus aucun ; c’est la Seconde Mort. Cela obtenu, l’Essence ressurgit, ressort libre une nouvelle fois, à la lumière du Soleil, pour commencer de nouveaux processus évolutifs. C’est une aide extra, que l’on donne, donc, aux perdus. Ce n’est pas très agréable, n’est-ce pas ? Descendre dans les Mondes Infernaux, ce n’est pas très conseillé.

D. […] Un changement de plusieurs milliers d’années, contre celui de quelques […]

M. Oui, il est préférable qu’on désintègre ces éléments inhumains personnellement et qu’on évite la descente. Pour les Soufis Mahométans, la descente dans les mondes infernaux n’est pas un châtiment mais plutôt, disons, un système de purification et de libération ; et pris dans ce sens, il y a alors une certaine logique. Mais, je considère que C’EST BIEN UN CHÂTIMENT, parce que si quelqu’un ne le méritait pas (l’entrée dans ces régions), il n’y entrerait pas, mais il le mérite, parce que s’il ne désintègre pas l’Ego, il mérite d’y entrer. Il n’y a rien d’agréable à descendre dans ces régions. Je vous conseille plutôt de désintégrer l’Ego ici et maintenant ; ainsi vous éveillerez votre Conscience, vous sortirez de cet État Hypnotique dans lequel vous vous trouvez.

Comme vous le voyez, donc, nous ne sommes pas tellement d’accord avec les divers Systèmes Philosophiques qui existent ailleurs, dans d’autres Organisations. Nous allons au but, aux faits. Nous ne voulons donc pas d’une personnalité que nous appellerons Kalkienne, nous voulons nous éveiller et c’est ça qui est important.

S’il y a une autre question avant notre chaîne, les frères peuvent la poser avec une entière liberté. Bien, voyons ma soeur.

D. Quelques-uns des ésotéristes qui […] livres, commentent que vous êtes bien un Initié, n’est-ce pas ? Que vous êtes un homme totalement auto-réalisé. Mais, ils voudraient savoir ou connaître un de vos disciples qui l’aurait été […] mais ils voudraient en connaître un parmi tous vos disciples. De sorte que le Chemin est extrêmement […]

M. Bien, ceux qui parlent ainsi ne font réellement que CHERCHER DES ÉCHAPPATOIRES, n’est-ce pas ? Ils préfèrent en général ce que disent ces petites écoles du Kali Yuga, qui ont surgi à la suite précisément des investigations de Jean Martin Charcot, de Cesare Lombroso, de Camille Flammarion, etc., de ces investigations qui ont été motivées par une pauvre religieuse qui tombait en État de Transe Hypnotique en contemplant un portrait.

Il est évident que ces petites écoles qui ont surgi et qui sont propres au Kali Yuga, sont très consolatrices, très commodes : elles disent : « au moyen de l’Évolution, peu à peu, on va y arriver, un jour on y arrivera, il ne faut pas se préoccuper de la Kundalini, non, on ne va pas éveiller ça parce que c’est très dangereux ! ».

Si on essaie de leur donner un enseignement au sujet de la NEUVIÈME SPHÈRE, le Sexe, non, ils ne veulent rien savoir de cela, c’est péché, tabou, et je ne sais quoi d’autre, dangereux pour l’organisme.

Mais, si vous observez toutes les excuses qu’ils donnent, vous vous rendrez compte qu’elles n’ont qu’une cause, qu’un seul motif : se justifier. Parce que, bien sûr, le Maïthuna implique, en fait, une série terrible de SUPER-EFFORTS, et alors l’Ego animal n’aime pas ce genre de Super-efforts, surtout dans le domaine du plaisir ; l’Ego animal veut continuer à jouir de la luxure, de la fornication. Que fait alors l’Ego ? Il cherche une excuse : « Que c’est très dangereux ; qu’ils ne suivent pas ce chemin, non ».

Pourquoi l’Ego parle-t-il ainsi ? Et bien, pour justifier sa propre faiblesse. La Kundalini ? « Non, non, éveiller la Kundalini est extrêmement dangereux ! » Que veut-on avec ça ? Justifier la faiblesse, la peur.

Ensuite, si l’Évolution doit les amener à la perfection, alors pourquoi donc se préoccuper de faire quoi que ce soit de spécial, un effort quelconque, si nous devons tous y arriver ? Mieux vaut continuer à danser, continuer à boire nos verres en fumant notre bon tabac, en forniquant, enchantés de la vie ! À la fin, nous y arriverons un jour…

D. Et on n’y arrive pas ?

M. Par ce chemin, cela fait des millions d’années que l’humanité n’est arrivée à rien et que nous en sommes au même point, et avons-nous abouti à quelque chose, par hasard ? Chaque jour, l’humanité est pire. Maintenant, nous sommes dans un état de dégénérescence épouvantable. Est-ce cela l’Évolution ? Est-ce cela la Perfection ? Qu’est-ce que c’est ? Les faits contredisent complètement ces Doctrines, ils vont à l’encontre du Dogme de l’Évolution.

Je ne veux pas vous dire que le Chemin que nous sommes en train d’indiquer soit quelque chose comme, disons, « souffler pour faire des bouteilles ». Ces choses sont assez difficiles, mais pensez qu’il existe un ORDRE SUPÉRIEUR et que, dans cet Ordre Supérieur, il y a le MAÎTRE K. H., il y a le Maître Morya, d’Estissac, le Seigneur d’Estissac, il y a Raymond Lulle, le grand Alchimiste qui enrichit l’Europe avec ses fondations alors que lui était pauvre ; Nicolas Flamel qui, ceci dit au passage, vit maintenant en Inde, avec son épouse Pernelle. Les illustres Maîtres de la Fraternité Blanche sont donc nombreux, Cagliostro, Saint Germain, etc., ils sont tous arrivés, par ce Chemin, parce qu’il n’y en a pas d’autre.

Tous les autres chemins possibles, nous les avons examinés, et il n’en existe aucun autre. IL N’EST PAS POSSIBLE D’ARRIVER À L’ADEPTAT, à l’Auto-réalisation Intime, sans avoir fait le Grand Oeuvre. Celui qui a étudié l’Alchimie une fois dans sa vie sait très bien que personne ne peut s’auto-réaliser sans réaliser le Grand Oeuvre, sans avoir travaillé dans le Grand Oeuvre.

Blavatsky elle-même a écrit les six énormes volumes de « la Doctrine Secrète » ; elle termine le sixième volume en parlant du Feu, d’INRI, le Lapis Philosophorum, dit-elle (le Lapis de la Nature), Chiram, le Feu, et que celui qui veut savoir quelque chose de plus et continuer à avancer dans ces études, le meilleur qu’il ait à faire est de CHERCHER LES ALCHIMISTES MÉDIÉVAUX. Si bien qu’il y a six volumes qui recommandent d’étudier l’Alchimie Sexuelle, que ça vous plaise ou non !

Si vous lisez « La Doctrine Secrète », vous trouverez dans le sixième volume ce que je suis en train de vous dire. Elle-même, étant d’un âge déjà avancé, dut se marier avec le Colonel Olcott, pour pouvoir réaliser le Grand Oeuvre. Qu’elle l’ait entièrement réalisé ? Ça non ; mais, elle a au moins éveillé le Feu Sacré ou restauré le Feu dans ses Véhicules Existentiels Supérieurs de l’Etre et ce n’est déjà pas si mal.

Quant au reste, par contre, faire des acrobaties, faire du Hatha-Yoga, se tenir sur la tête, se tordre les jambes, et quoi ? Il n’y a pas d’autre remède que de suivre le conseil de Blavatsky : « Pour celui qui veut avancer dans ces études, il vaut mieux qu’il cherche les Alchimistes Médiévaux »… Moi, en tant qu’Alchimiste, je suis en train de montrer à l’humanité le Chemin du Grand Oeuvre…