Secrets de l’Espace Abstrait Absolu (Message adressé à la Jeunesse Gnostique)

Samaël Aun Weor

Je m’adresse à la Jeunesse Gnostique. Mexico, le lundi 2 septembre, 13ème année de l’Ère du Verseau. Samael Aun Weor vous parle.

Amis de la Jeunesse, c’est à vous que je m’adresse : l’heure est venue de comprendre qu’il est nécessaire de renforcer l’Essence. Rappelez-vous que celle-ci, en elle-même, descend de la Voie Lactée. Il est donc évident qu’elle possède des Pouvoirs Transcendantaux, Spirituels, merveilleux, avec lesquels vous pourrez voir, entendre, toucher et palper les grandes réalités des Mondes Supérieurs.

Mes chers amis, il est évident que l’Essence se trouve embouteillée, enfermée, encastrée parmi les divers éléments inhumains qui, en eux-mêmes, constituent l’Ego, le Moi, le moi-même, le soi-même.

Indubitablement, l’élimination de ces éléments indésirables doit se faire avec une infinie patience. Rappelez-vous que c’est seulement en dissolvant ces éléments qu’on pourra libérer l’Essence pour s’éveiller de façon radicale et extraordinaire. Réfléchissez donc…

Alors que je vous parle devant ce micro, au moment où j’enregistre cette conférence, je ne peux que me rappeler que même le Soleil Sacré Absolu (dans un passé très ancien), a dû passer par une grande catastrophe connue sous le nom de PÉRIODE DU DIEU CHOOTLITÀNICO : ce qui se passe ou ce qui s’est passé (pour parler plus clairement), c’est que ceux qui s’auto-réalisaient pénétraient inévitablement dans le Soleil Sacré Absolu. Malheureusement, quelques individus sacrés devinrent des habitants de cette région alors qu’ils avaient encore en eux certains « péchés de l’Âme », certains éléments indésirables, résiduels, très subtils.

Et il est évident qu’il y eut un certain nombre de ces individus habitant dans cette région sublime qui établirent, pour ainsi dire, avec ce Soleil Sacré Absolu, un contact de type GÉNÉO-TRIAMATSIKAMNIANO : l’atmosphère du Soleil Sacré Absolu fut infectée et cela eut des répercussions néfastes sur les mondes de notre système solaire.

Et ces derniers, c’est-à-dire les éléments inharmonieux, mélangés avec le THÉOMÉGALOGOS SACRÉ, c’est-à-dire avec l’Essence vivante du Logos, infectèrent beaucoup d’individus qui étaient en train de fabriquer les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être dans notre système de mondes.

Ils infectèrent aussi les parties Supérieures de l’Être de ces Initiés. De plus, il se produisit des dysharmonies dans le mouvement des planètes autour du soleil.

C’est pour ces raisons que l’Ineffable, Aelohim, c’est-à-dire l’Éternel Père Cosmique Commun, dut établir dans notre système solaire une planète appelée « PURGATOIRE », une Planète Secrète, un monde où ceux qui conservaient encore des éléments inhumains pourraient vivre et exister librement.

Il est ostensible que c’est dans ce Monde Secret que se purifient ceux qui désirent pénétrer définitivement dans le Soleil Sacré Absolu. C’est là-bas que sont allés vivre tous ceux qui avaient encore des éléments indésirables dans leur nature intime.

On dit que ce Monde Secret de notre système est le plus beau de tous : il possède des variétés d’oiseaux chanteurs ineffables et terriblement divins, des minéraux exquis, des plantes remplies de merveilles, des fleurs délicieuses, etc.

On nous a aussi beaucoup parlé des cavernes où habitent ces Initiés ; dans ces cavernes, ils se consacrent exclusivement à l’élimination des éléments indésirables de leur nature intime, dans le but de pénétrer un jour dans le Soleil Sacré Absolu.

Vous voyez, chers Jeunes Gnostiques, comme il est difficile d’éliminer de notre nature les éléments inhumains : si des Êtres Ineffables doivent passer par la Planète Purgatoire avant de pénétrer dans le Soleil Sacré Absolu, que dire de nous tous ? C’est pourquoi il convient de réfléchir aujourd’hui profondément sur toutes ces choses.

On nous a dit que le Chemin Ésotérique a QUATRE PHASES définies. La première, nous pourrions l’appeler le « SENTIER PROBATOIRE » […]

Il a fallu faire certaines modifications, tant à la Loi du Trois qu’à la Loi du Sept, pour sauver le Soleil Sacré Absolu : il est écrit que si, auparavant, le Soleil Sacré Absolu était AUTOÉGOCRATE, c’est-à-dire qu’il pouvait se maintenir par lui-même, ensuite, à cause des modifications faites à la Loi du Trois et du Sept, il est devenu TROGOAUTOÉGOCRATIQUE. Maintenant, grâce au contact avec cet Univers extérieur, le Soleil Sacré Absolu se maintient harmonieusement : il donne et il reçoit. Voilà le processus Trogoautoégocratique ; et c’est ainsi qu’il vit et ne se dissout pas.

Le Soleil Sacré Absolu, mes chers Jeunes Gnostiques, c’est l’OCTAVE LATÉRALE DU SOLEIL qui nous illumine, c’est le Soleil Spirituel qui se cache derrière ce Soleil physique qui nous éclaire…

On nous a dit qu’il y a eu une période tragique, catastrophique, pourrait-on dire, pour notre Soleil Sacré Absolu. Je veux faire allusion, en le soulignant, à l’Epoque du Dieu Chootlitànico…

Afin que vous puissiez l’écrire, je vais épeler ce mot : C, H, O, O, T, L, I, T, À (avec un accent sur le « A »), N, I, C, O. Mais en quoi consistait l’Époque Catastrophique du Dieu Chootlitànico ? C’est quelque chose que nous devons éclaircir : ce qui s’est passé, c’est qu’au début, ceux qui fabriquaient les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être pouvaient pénétrer directement dans le Soleil Sacré Absolu ; ils devenaient alors des habitants de ce lieu. Malheureusement, les catastrophes ne manquent jamais. Il y a eu quelques Auto-réalisés qui sont rentrés dans le Soleil Sacré Absolu avec des éléments inhumains dans leurs Corps Existentiels Supérieurs de l’Être.

Plus tard, à cause de cela, s’est établi ce qu’on pourrait appeler un contact de type « Généo-triamatsikamniano » vraiment très grave. C’est-à-dire qu’en se mélangeant avec l’atmosphère du Soleil Sacré Absolu, ces individus sacrés, avec ces éléments résiduels dans les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être, l’ont malheureusement infectée.

Le plus grave, c’est que cette maladie psychologique, cette influence néfaste affecta tous les habitants du Soleil Absolu et ce fut réellement désastreux.

Je veux que vous analysiez minutieusement ceci, que vous le compreniez profondément…

Indubitablement, c’est pour cette raison que le Théomégalogos, c’est-à-dire la Force Logoïque Solaire qui émane du Soleil Sacré Absolu, fut altérée. Naturellement, ainsi altéré, le Théomégalogos ne manqua pas alors de contaminer aussi les parties Supérieures de l’Être de tous les individus de notre système solaire qui travaillaient à l’Auto-réalisation Intime.

Évidemment, la Force Logoïque altérée influença de façon négative les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être en processus de développement. L’affaire était donc grave…

De plus, des phénomènes cosmiques inharmonieux se produisirent. Résultat : l’Infini, Aelohim, l’Éternel Père Cosmique Commun, dut aménager, pour ainsi dire, une planète pour ces Êtres Divins qui avaient été contaminés par des éléments inhumains. Dès lors, on a donné à cette planète le nom de « Planète Purgatoire ».

À chaque système de type ésotérique, on donne un nom particulier. Il n’est pas étonnant qu’en Orient on appelle cette région (qui correspond à cette planète), RÉGION D’ATALA. En tout cas, c’est un monde où les Ineffables (ceux qui ont réussi à cristalliser en eux-mêmes les Trois Forces Primaires de la Création) peuvent réellement se purifier, éliminer de leur psyché les éléments indésirables, afin de pouvoir entrer de nouveau ou pénétrer dans le Soleil Sacré Absolu.

Cette Planète Purgatoire est donc, pour la totalité de notre Univers, le coeur et le lieu de concentration de tous les résultats de la pulsation, de tout ce qui fonctionne et existe dans l’Univers. Sur le mode ésotérique, un certain Maître affirme avec emphase que « Si notre Père Commun Créateur Infini apparaît là-bas si fréquemment et si constamment, c’est seulement parce que cette Planète Sacrée est le lieu où existent les Êtres les plus infortunés qui ont fabriqué les Corps Existentiels Supérieurs de l’Être ».

Il est évident que ceux qui ont mérité d’habiter sur cette Planète Sacrée souffrent : ils aspirent, ils désirent pénétrer dans le Soleil Sacré Absolu ; évidemment Aelohim, c’est-à-dire Celui qui n’a pas de nom, l’Éternel Père Cosmique Commun, prend une certaine forme et il apparaît là-bas fréquemment, pour que ces apparitions (qui lui sont propres) puissent consoler les Âmes qui luttent pour éliminer de leur nature psychique tous les éléments inhumains.

Indubitablement, cette planète sacrée est la meilleure, la plus riche, la plus belle de toutes les planètes de notre Univers Solaire (je fais donc allusion à une planète secrète, ésotérique, occulte). Indubitablement, tout l’espace de notre Grand Univers ou, pourrions-nous dire, tous les Cieux, tous les Mondes, reflètent leur gloire dans cette planète secrète.

On dit que « elle est d’une splendeur exquise et incomparable » ; on dit que « là-bas, c’est le Printemps et rien d’autre que le Printemps » ; on affirme que « dans ce monde, il y a dix mille minéraux et végétaux qui, par leur pureté, dit-on, et leur naturel, n’ont pas d’équivalent dans tout l’Univers ».

Les Initiés affirment clairement que « là-bas se réunissent les meilleurs et les plus beaux oiseaux chanteurs de tout notre Univers dont le nombre atteint jusqu’à douze mille espèces ».

En ce qui concerne les formations supra-planétaires, telles que les fleurs, les fruits, les baies et autres du même genre, les paroles des plus grands Initiés ne suffiraient pas pour pouvoir toutes les décrire avec la plus grande clarté. On peut dire que là-bas se trouvent réunies et acclimatées vraiment presque toute la flore et la faune de toutes les planètes de notre système solaire.

Dans tous les recoins de ce Monde Sacré, il y a des cavernes mystérieuses en tous genres : quelques-unes construites par la Mère Nature et d’autres faites artificiellement. À l’intérieur, habitent ceux qui sont en train de lutter inlassablement pour éliminer de leur nature les derniers éléments inhumains.

Là-bas, il existe aussi des VAISSEAUX COSMIQUES merveilleux avec lesquels ces Individus sacrés peuvent voyager à travers l’inaltérable Infini.

On dit que ces vaisseaux furent donnés à ces gens par l’Ange ou plutôt l’Archange qui est connu, en occultisme, sous le nom de HERKISSION.

Je le répète aussi en l’épelant : H,E,R,K,I,S,S,I,O,N. (Herkission)

Donc, il vaut la peine de comprendre tous ces mystères ; il vaut la peine de comprendre toutes ces questions…

Il n’y a pas de doute que chaque système solaire de l’inaltérable Infini a son Soleil Sacré Absolu ; il n’y a pas de doute que tous ces Soleils Absolus de l’infini forment, évidemment, en eux-mêmes, le SAINT PROTOCOSMOS.

Normalement, on parle du Soleil Sacré Absolu comme s’il n’y en avait qu’un seul pour tous les Cosmos qui vivent et palpitent dans l’espace inaltérable. On parle ainsi, du fait que, dans ces Soleils, seule règne l’Unité de la Vie.

Mais, en réalité, les Soleils Sacrés Absolus sont nombreux ; chaque Univers (je le répète, afin de le graver dans votre mental) a son Soleil Sacré Absolu.

Donc, il existe aussi d’innombrables Planètes Purgatoires dans tout l’espace étoilé. Il n’y a pas de doute que, dans chaque système solaire, il y a une Planète Purgatoire.

Il serait impossible, aux habitants d’un quelconque Système de Mondes, de s’immerger au sein du Soleil Sacré Absolu sans s’être purifiés auparavant ; ils doivent évidemment éliminer les résidus subjectifs qui sont restés dans leurs Corps Existentiels Supérieurs.

Lorsque je fais cet exposé, que je vous parle maintenant du Soleil Sacré Absolu, que je vous dis qu’il était sur le point de disparaître ou de se dissoudre et qu’il fut nécessaire de créer le système solaire, c’est-à-dire de commencer un nouveau Maha-Manvantara ou nouveau jour Cosmique, je le fais dans un but défini.

Il est clair que si ce système solaire n’avait pas été créé, le Soleil Sacré Absolu aurait disparu… Maintenant, grâce au flux extérieur de forces qui lui parviennent, ce système se maintient. Ainsi, c’est Lui qui donne la vie ; mais, à son tour, il recueille, du monde extérieur, des forces qui le maintiennent ; telle est la Loi de l’Éternel Trogo Autoégocratico Cosmique Commun…

Venons-en maintenant au domaine strictement sexuel. Indubitablement, en effet, les Lois du Trois et du Sept (c’est-à-dire du SAINT TRIAMAZIKAMNO et de l’HEPTAPARAPARSHINOCK) SACRÉ constituent le fondement sur lequel se maintient tout cet Univers…

Quant aux premières Lois, celles du Trois, nous savons bien qu’elles sont : la Sainte Affirmation, la Sainte Négation et la Sainte Conciliation ; c’est-à-dire, les Forces Positives, Négatives et Neutres.

Quant à la Loi du Sept, je dirai ce qui suit : les Forces ou Lignes de Forces se séparent à leur origine pour s’unir ensuite par leurs extrémités.

Il n’y a pas de doute que la Loi du Sept possède SEPT CENTRES MAGNÉTIQUES fondamentaux ; en Ésotérisme, on parle de « SEPT STOPINDER »…

Donc, les pouvoirs électriques et magnétiques, les forces sexuelles en elles-mêmes, passent incontestablement de Région en Région, descendent de Monde en Monde à travers les Sept « Stopinder » ou Centres Magnétiques.

La Ligne des Forces du Sexe, dans son processus de descente, ne peut évidemment pas être interrompue ; normalement, ces forces donnent naissance à des véhicules, c’est-à-dire qu’elles deviennent la force génératrice grâce à laquelle se multiplient les espèces. Les « fils de la fornication », les « animaux intellectuels » n’ignorent pas cela…

Quand l’Énergie Créatrice est descendue des Mondes Supérieurs, quand elle est passée par ses sept « Stopinder » ou Centres Magnétiques, quand elle se cristallise finalement dans le Monde Physique, elle doit recevoir un « Choc » spécial si on veut qu’elle retourne vers l’intérieur et vers le haut pour réaliser de nouvelles créations ; sinon elle s’écoulera vers le bas pour générer de nouveaux organismes.

Lorsque nous analysons cette question, nous comprenons l’erreur de quelques moines chastes : ces individus se proposèrent de s’abstenir (de garder le sperme), mais comme ils ne connaissaient pas la Science de la Transmutation, ils dégénérèrent épouvantablement ; ils se chargèrent de VIBRATIONS VÉNÉNOSKIRIENNES terriblement malignes.

Il est clair que lorsque le sperme ne reçoit pas un « Choc » spécial, il dégénère alors terriblement, donnant naissance à l’ABOMINABLE ORGANE KUNDARTIGATEUR.

Le Soleil Sacré Absolu nous donne l’exemple : la vie émane de Lui ; il descend de Région en Région, mais ensuite il recueille ses forces de cette même Vie, c’est-à-dire qu’il reçoit un « choc » provenant du monde extérieur et, en le recevant, il se maintient. C’est ainsi également que doit procéder l’Ésotériste.

Mais les moines, en gardant leur sperme, prirent le Chemin de l’Involution ; le sperme dégénéré donna naissance à deux types d’individus : dans le premier cas, nous voyons des individus tout à fait obèses et pleins de graisse ; et dans le second cas, des moines maigres et secs. Ces deux catégories portent des vibrations vénénoskiriennes terriblement perverses ; dans les deux cas, ils sont lamentables.

Les individus de ce type sont en général pleins de fanatisme et de cynisme au plus haut degré. Vous voyez ce que sont les moines de l’Inquisition.

Ce n’est que par un « choc » spécial qu’on peut transmuter l’Énergie Créatrice pour la Régénération et l’Auto-réalisation Intime de l’Etre. Ce « Choc » n’est possible que par la seule MAGIE SEXUELLE. Donc, sans le Maïthuna, la RÉGÉNÉRATION n’est pas possible…

J’ai parlé clairement pour que vous puissiez comprendre ; nous devons imiter le Sacré…