Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Messages de Samael Aun Weor

Pour les Gnostiques, la Croix n’est en aucun cas un symbole conventionnel, mais la représentation d’une Loi invariable, qui couvre (sans aucune exception) toute la gamme, tout le champ des actions de la Nature.

Quiconque étudie les bases de la chimie sait que la réaction des éléments ne se produit que lorsqu’ils sont croisés avec d’autres; par exemple, H2O, la formule chimique de l’eau, est simplement le croisement de deux molécules d’hydrogène et d’une d’oxygène. Ainsi, l’eau, ce fluide précieux indispensable à la vie organique, est le résultat de la Croix. Le pouvoir de produire de l’eau réside dans le croisement de l’hydrogène et de l’oxygène.

La marche harmonieuse d’un système de mondes dépend de la Croix – le point magnétique où les deux forces (centrifuge et centripète) se trouvent équilibrées. Par conséquent, le pouvoir qui soutient les mondes est dans cette Croix magnétique de l’espace.

Une cellule masculine (nommée zoosperme) est croisée avec une cellule féminine (nommée ovule) afin que l’entité humaine, issue de cette Croix, puisse émerger. Par conséquent, l’être humain est le résultat du croisement d’un zoosperme masculin avec l’ovule féminin.

Rien ne peut exister sans le pouvoir de la Croix.

Le tremblement de main sincère et idéal croise et harmonise l’affection mutuelle de deux personnes. C’est pourquoi la Croix de la poignée de main est à l’origine de l’affection vivante entre deux âmes.

En marchant dans la rue, un beau jeune garçon trouve une jolie demoiselle; ils se jettent un coup d’œil, et de cette Croix prodigieuse, subtile et impalpable (pourtant palpable dans son pouvoir magique), naissent l’affection, l’amour, qui organise plus tard un foyer. Leur Croix produira des effets étonnants, tels que la multiplication de leur espèce, la grandeur d’un pays et peut-être la naissance d’un nouveau génie qui accroîtra les progrès de la science ou de la philosophie pour le monde. Le croisement magnétique de deux vues montre et démontre que le pouvoir est dans la Croix.

Une graine est introduite dans la terre et croise son pouvoir avec les éléments chimiques qui constituent la structure de la planète; ainsi, des arbres, des fleurs, des fruits et de nouvelles graines sont produits, ce qui accroîtra leur espèce et la multipliera à l’infini. Par conséquent, le pouvoir est dans leur Croix.

Rien de nouveau ne peut exister, et l’ancien ne peut être transformé sans la Croix. Pour de telles causes, nous, les Gnostiques, conscients de cette excellence, connaissons précisément le pouvoir de la Croix et c’est la raison pour laquelle nous offrons notre respect à la Croix. Ce respect de la Croix ne repose pas sur une croyance, mais sur une connaissance absolue et immédiate. Nous, les Gnostiques, sommes des mystiques de la Vérité et sommes toujours disposés à tout savoir, laissant de côté (comme chose sans valeur) tout type de croyance, car la croyance rend une personne stupide, stupéfaite et inconsciente. Les personnes audacieuses profitent toujours de la stupidité et de l’inconscience pour gouverner et commander les foules naïves, qui suivent comme les moutons leurs chefs, qui sont aussi stupides et inconscients que la foule.

La cause de tous les événements de la nature est dans la Croix, et il n’y a pas d’exception en cela.

Quand quelqu’un révèle une idée philosophique, sociale ou scientifique, il se croise avec les idées de ceux qui écoutent et c’est ainsi que se produisent de nouvelles réactions, que ce soit pour trouver la vérité sur ce que présente l’orateur, ou plutôt (si sa connaissance manque une bonne base) pour rejeter ses prétentions d’être un sage. Par conséquent, l’intelligence est testée et les vérités sont découvertes en éliminant ce qui est incorrect, par le croisement des idées.

Lorsque notre vue est croisée par un être ou un objet, une expérience sur les êtres et les choses est acquise.

Les substances protéiques de la nourriture que nous ingérons, lorsqu’elles sont croisées avec notre vie cellulaire physiologique, produisent des réactions croisées qui renouvellent la vie des cellules usées et en créent de nouvelles. Si la substance n’est pas bonne pour notre organisme, le croisement biochimique de la substance avec les sécrétions de nos organes internes spécifiques produit des réactions afin que cette substance soit correctement éliminée de notre organisme.

La Croix renferme le mystère de tous les pouvoirs imaginables, qu’ils soient physiques, intellectuels ou moraux.

Une personne qui peut trouver un fait philosophique, scientifique ou rationnel, qui ne dépend pas du pouvoir de la Croix, n’existe pas. Ainsi, une fois encore, nous pouvons affirmer avec force que le pouvoir est dans la Croix et que la Croix naturelle et scientifique des Gnostiques n’a rien à voir avec des croyances ni avec de tels instruments de torture.

La Croix des Gnostiques est le pouvoir de l’Univers qui construit des atomes, des molécules, des cellules, des organes, des organismes, des mondes et tout système de mondes.

L’aspect intellectuel de la Gnose est le résultat du croisement d’idées lumineuses, qui produisent de nouveaux états de Conscience. Sur le plan moral ou émotionnel, le pouvoir réside dans la Croix qui produit toutes les merveilleuses sensations qui ennoblissent et honorent l’âme. De même, lorsque les mélodies musicales se croisent avec les capacités auditives psychosomatiques de celui qui écoute, une belle manifestation se produit dans la sensibilité de l’âme, produisant une sensation harmonieuse et interne résultant de cette précieuse Croix des sons.

Lorsqu’une personne croise sa vue avec la beauté naturelle d’une fleur ou qu’un homme croise avec la beauté naturelle d’une femme, des sentiments d’inspiration divine apparaissent dans l’âme; ces sentiments révèlent à la Conscience les sources de perfection ultimes qui se trouvent dans l’harmonie des formes.

Lorsque la pensée est croisée avec le sentiment, l’être humain est non seulement en parfaite harmonie avec lui-même, mais il a en outre une plus grande capacité à faire face avec succès au travail qu’il accomplit volontairement.

Il est nécessaire de penser comme philosophe et ressentir comme artiste, car l’amalgame magique et enchanteur de l’âme du véritable surhomme émerge de la précieuse Croix qui unit la pensée élevée du philosophe à la sensibilité divine de l’artiste. C’est cette Croix de pensée et de sentiment, en parfaite harmonie et concordance, qui permet le développement des côtés mystique et spirituel de l’existence.

Croix Bénie et Divine, dans ta structure précieuse se cache tous les mystères de la Nature et de la Vie.

À l'Intérieur du Vestibule de la Sagesse
Charité Universelle et Religion