Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : Sexologie, Les Bases de l’Endocrinologie et de la Criminologie

Il y a cinq types fondamentaux de perceptions clairvoyantes : 1° la clairvoyance consciente ; 2° la clairvoyance inconsciente ; 3° la clairvoyance infraconsciente ; 4° la clairvoyance subconsciente ; 5° la clairvoyance supraconsciente.

Ces cinq sortes de perceptions clairvoyantes produisent différentes formes de réaction mentale.

La psychiatrie juridique distingue plusieurs classes biotypologiques d’individus. Chaque personnalité réagit aux perceptions clairvoyantes selon le diagnostic personnalogique et psychopathologique particulier qui lui correspond.

Il y a le paranoïde normal, le paranoïaque malade, le schizophrène avec des réactions violentes, instantanées et terribles. Il existe aussi le neurasthénoïde à double personnalité maladive, l’oligophrène, l’assassin vulgaire, l’épileptoïde, le schizoïde hypersensible ou hyperesthésique avec une base génotypique épileptoïde, etc.

Au cours d’une réaction situationnelle, chaque clairvoyant parle et agit, conditionné par le genre de personnalité et de psychopathologie qui le caractérise comme être humain.

Pour le développement de la clairvoyance, il est nécessaire de posséder une culture intellectuelle. Pour le développement des pouvoirs occultes, chakras, disques ou roues magnétiques du corps astral, il faut une discipline intellectuelle.

Un clairvoyant sans culture et sans discipline intellectuelle d’aucune sorte dégénère souvent en vulgaire délinquant. Un clairvoyant sans culture intellectuelle peut tomber dans les délits suivants : calomnie et injures privées ou publiques, diffamation, insultes et menaces, uxoricide, homicide, suicide, parricide, matricide, fratricide, inceste, rapt, agression, séduction sexuelle par la force, actes de violence, vol, infanticide et autres manifestations de délinquance répertoriées par la psychiatrie et la psychologie.

Le rôle pathogène de la crainte superstitieuse induite par des perceptions clairvoyantes infraconscientes, inconscientes ou subconscientes doit être considéré sérieusement, car elles peuvent conduire à la calomnie, à l’injure publique et, en général, à tout genre de délits communs, voire même à l’assassinat. Les perceptions clairvoyantes de l’infraconscient, de l’inconscient ou du subconscient produisent des réactions situationnelles différentes, selon la catégorie biotypologique du clairvoyant.

Les clairvoyants neurasthénoïdes, schizophréniques, oligophréniques, épileptoïdes et schizoïdes du genre hypersensible, tombent dans des états de consternation psychopathique, de suggestion compulsive et pathologique, de délire superstitieux de persécution, etc., qui les conduisent à l’abîme de la délinquance.

Avant de nous consacrer au développement des pouvoirs occultes, nous devons nous étudier nous-mêmes et faire un diagnostic personnalogique et psychopathologique de notre propre personnalité.

Après avoir découvert notre propre Moi psycho-biotypologique, nous devons nous réformer au moyen de la culture intellectuelle. Nous avons besoin d’une psychothérapie pédagogique pour nous réformer.

Les quatre Evangiles du Christ Jésus sont réellement la meilleure psychothérapie pédagogique. Il faut étudier et pratiquer entièrement tous les enseignements contenus dans les quatre Evangiles de Jésus-Christ. C’est seulement après que nous nous serons réformés moralement que nous pourrons nous consacrer au développement des chakras, disques ou roues magnétiques du corps astral.

Il est indispensable d’étudier les meilleurs auteurs de la Théosophie, du Rosicrucisme, de la psychologie, du Yoga, etc.

Les Testicules et les Ovaires
Clairvoyance Positive et Négative