Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : La Révolution de la Dialectique

La crue réalité des faits vient nous démontrer que nombreux sont ceux qui n’ont pas compris la transcendance du travail ésotérique gnostique, et qu’une grande majorité ne sont pas de bons maîtres de maison.

Quand on n’est pas un bon maître de maison, il est clair que l’on n’est pas préparé pour entrer sur le sentier du fil du rasoir. Pour travailler dans la Révolution de la Dialectique, il faut être arrivé au niveau du bon maître de maison.

Un type fanatique, lunatique, capricieux, etc., ne sert à rien pour la Révolution Intégrale. Un sujet qui ne remplit pas les devoirs de son foyer ne peut pas obtenir le grand changement. Une personne qui est mauvais père, mauvaise épouse ou mauvais époux ou qui abandonne son foyer pour tel homme ou telle femme, ne pourra jamais arriver à la transformation radicale.

La pierre angulaire de la Psychologie Révolutionnaire est dans la condition suivante : avoir un équilibre parfait dans son foyer, en étant déjà un bon époux, un bon père, un bon frère et un bon fils. L’accomplissement parfait des devoirs qui existent envers l’humanité souffrante. Se convertir en une personne décente.

Celui qui ne remplit pas ces conditions ne pourra jamais avancer de façon pratique dans ces études révolutionnaires.

La Pratique
Le Défaitisme