Écrit par: Samael Aun WeorCatégorie: Magie des Runes

Bien-aimés frères Gnostiques,

Je vous souhaite un joyeux Noël et une bonne et heureuse année nouvelle. Que l’étoile de Bethléem resplendisse sur votre chemin.

Pratiquez ces runes dans l’ordre. Commencez vos exercices runiques le 21 mars et consacrez à chaque Rune le temps que vous désirez.

Écrivez-moi, s’il vous plaît, mais je vous prie de ne pas m’envoyer de flatteries, de louanges ou d’adulations par la poste.

Rappelez-vous que tous ceux qui nous ont trahi par le passé ont été, en réalité, de grands adulateurs.

Je veux que vous vous résolviez à mourir radicalement à tous les niveaux du mental.

Tel que vous êtes, avec ce terrible moi à l’intérieur de vous, vous êtes des échecs.

Plusieurs se plaignent de ne pas pouvoir sortir à volonté en corps astral : que ceux-là éveillent leur conscience.

Lorsqu’on s’éveille, la sortie astrale cesse d’être un problème. Les endormis ne servent à rien.

Dans ce Message de Noël 1968-69, je vous ai livré la science dont vous avez besoin pour obtenir l’éveil de la conscience.

Ne commettez pas l’erreur de lire ce livre comme on lit un journal. Étudiez-le profondément durant de nombreuses années, vivez-le, portez-le à la pratique.

Ceux qui se plaignent de ne pas atteindre l’illumination, je leur conseille la patience et la sérénité.

L’illumination nous arrive lorsque nous dissolvons le moi pluralisé, lorsque nous sommes réellement morts dans les quarante-neuf régions du subconscient.

Ceux qui convoitent continuellement des pouvoirs occultes, ceux qui utilisent le Maïthuna comme prétexte pour séduire des femmes, ceux-là entreront dans l’involution submergée des mondes infernaux.

Travaillez dans les trois facteurs de la révolution de la conscience de façon ordonnée et parfaite.

Ne commettez pas l’erreur de commettre l’adultère et de forniquer. Abandonnez le papillonnage ; ceux qui passent leur temps à papillonner d’une fleur à l’autre, d’une école à l’autre, sont en réalité des candidats assurés pour l’abîme et la mort seconde.

Abandonnez toute autojustification et toute autoconsidération ; transformez-vous en ennemis de vous-mêmes si vous voulez vraiment mourir de manière radicale. C’est de cette façon seulement que vous obtiendrez l’illumination.

Mes bien-aimés, partez de zéro, abandonnez l’orgueil mystique, la mythomanie, la tendance à vous considérer super-transcendants. Vous n’êtes tous que de pauvres animaux intellectuels condamnés à la peine de vivre.

C’est seulement ainsi, en faisant un inventaire de vous-mêmes, que vous pouvez savoir ce que vous êtes réellement.

En vérité, vous ne possédez que les corps lunaires et l’ego animal, c’est tout. Alors pourquoi tombez-vous donc dans la mythomanie ? Votre âme, l’Essence, est emprisonnée, endormie dans le moi ; alors sur quoi basez-vous votre orgueil mystique ?

Soyez humbles en vue d’atteindre la sagesse, et une fois que vous l’aurez atteinte, soyez encore plus humbles.

« Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive. »

Paix Invérentielle !

mr-2016

Ce chapitre est tiré de La Magie des Runes (1969) de Samaël Aun Weor. Les éditions imprimées et ebook de Glorian Publishing (une organisation à but non lucratif) sont illustrées pour faciliter votre compréhension et comprennent des fonctionnalités telles qu’un glossaire et un index. Achetez le livre, et vous bénéficiez vous-même et les autres.

Rune Gibur (Gebo, Gyfur)
Catégories : La Magie des Runes