Écrit par : Samael Aun Weor   Catégorie : La Bible Gnostique: La Pistis Sophia Dévoilée

Jésus poursuit son exposé

Il arriva, lorsque Jésus eut fini de dire ces paroles à ses disciples, qu’il poursuivit dans son exposé et leur dit : « Voici que j’ai été revêtu de mon vêtement et avec lui de toute l’autorité qui m’a été accordée de par le Premier Mystère. Encore un peu de temps et je vous dirai le Mystère de l’Univers et la plénitude de l’Univers, et je ne vous cacherai rien à partir de cette heure. Je vous parlerai entièrement sur toute la perfection et sur tous les Mystères qui sont la perfection de toutes les perfections et la grandeur de toutes les grandeurs, et la Gnose de toutes les Gnoses qui sont dans mon vêtement. Je vous dirai tous les Mystères depuis les extérieurs des extérieurs jusqu’aux Intérieurs des Intérieurs. Mais écoutez-moi, que je vous dise toutes les choses qui me sont arrivées ».

Le Christ intime revêt le vêtement sacré, la Pourpre divine que portent ceux qui ont fait le Grand-Œuvre.

« Voici donc, dit le Christ, que j’ai été revêtu de mon vêtement et avec lui de toute l’autorité qui m’a été donnée de par le Premier Mystère ».

Nous savons bien que le Premier Mystère est celui du Père qui est « en secret ». Il y a autant de Pères dans le ciel que de créatures sur la Terre ; chacun de nous a son Père.

Le Père est le premier et le dernier des Mystères.

Les Mystères fondamentaux sont au nombre de vingt-deux.

Le Christ intime est l’Instructeur du monde ; il peut nous révéler, secrètement, le mystère de l’Univers et la plénitude qu’il renferme.

Le Christ, le Logos solaire, est une Unité multiple parfaite.

Le Christ intime, dans les profondeurs intérieures de l’Être, peut et doit parfaire les Douze et les Sept, les Vingt-Quatre et les Quatre, etc.

Il n’est pas superflu de répéter que durant la manifestation l’Être est multiple.

En dissolvant les parties indésirables que nous portons en nous, le Christ intime parfait les différentes parties autonomes et auto-conscientes de notre Être.

L’Être est l’Être et la raison d’être de l’Etre est l’Être lui-même.

Nous ne devons pas confondre l’Être avec le Moi.

Le Moi est composé de milliers d’agrégats psychiques qui personnifient nos défauts psychologiques.

Le Christ intime, à l’intérieur de nous-mêmes, doit dissoudre tous ces éléments indésirables que nous portons en nous.

Le Christ intime nous instruit en secret ; il nous révèle tous les Mystères, depuis les extérieurs des extérieurs jusqu’aux Intérieurs des Intérieurs.

Ce chapitre est tiré de La Bible Gnostique: La Pistis Sophia Dévoilée (1983, posth.) Par Samaël Aun Weor.

Aidez les enseignements à se répandre: Obtenez le livre